Espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto? Approche d un gestionnaire portuaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto? Approche d un gestionnaire portuaire"

Transcription

1 Espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto? Approche d un gestionnaire portuaire Jean-Mathieu DESPOUX Chargé de politique environnementale 06 octobre 2015

2 Qui sommes nous? HAROPA - Ports de Paris Seine Normandie, 1 er ensemble portuaire français et 5 ème nord-européen rassemble les ports de Paris/Rouen/le Havre Un promoteur du développement du transport fluvial en Ile-de-France Un aménageur des ports du territoire francilien Un gestionnaire d espaces portuaires

3 Un port fluvial déployé sur 500 km 1er port intérieur français, Un des premiers ports intérieurs touristiques dans le monde avec 7,5 passagers annuels Un port qui investit : 82,2 millions de CA M d Plan pluriannuel d investissement Un réseau portuaire constitué de 70 ports urbains et 6 plates-formes multimodales (Gennevilliers, Bonneuil, Limay, Montereau-Fault-Yonne, Bruyères-sur-Oise, Evry)

4 Un port actif entreprises qui produisent 4,8 milliards de CA emplois directs emplois indirects - 20 millions de tonnes de trafic par voie d eau, soit 1 millions de camions en moins sur les routes

5 Politique environnementale Objet du PPT Suite à l adoption d un premier Plan d Actions Environnemental (PAE) en 2007, et afin de conforter les avancées ainsi réalisées, Ports de Paris a décidé la mise en œuvre d une politique environnementale à l échelle de l établissement, inscrite dans une logique d amélioration continue de sa performance environnementale Approuvée le 24 novembre 2010, révisée en 2013 Engagement à préserver et restaurer les milieux aquatiques

6 Axes de la stratégie «biodiversité» Réalisation d aménagements favorables à la biodiversité Objet du PPT Prise en compte des enjeux faune flore dans la conception des projets d aménagement 10 ans après Aménagements de frayères Illustration Frayère de Saint Germain-lès-Corbeil Aménagements écologiques de berges sur différents ports Illustration de la 1 ère opération menée à Bonneuil-sur-Marne en Illustrations Exemples projets de l Eco-Port et de PSMO

7 Axes de la stratégie «biodiversité» Objet du PPT Identification d espaces naturels à préserver sur nos ports et mise en œuvre d un suivi faunistique et floristique sur ces espaces (en particulier sur les berges) Exploitation de ruches sur nos plates-formes, en particulier dans le cadre du partenariat avec l'union nationale des apiculteurs de France (UNAF) - programme «Abeille, sentinelle de l'environnement», qui inclut l installation et l exploitation de ruches sur les ports de Gennevilliers et Bonneuil-sur-Marne. Gestion différenciée des espaces verts (visant en particulier l atteinte d un objectif zéro phyto) Illustration prairies fleuries à l agence de Bonneuil Installation de ruches en 2013 sur les ports de Bonneuil et Gennevilliers - Partenariat UNAF

8 Mise en œuvre de la gestion différenciée Jusqu en 2013 : L élaboration des marchés faisait l objet de procédures propres à chaque agence. Insertion de clauses limitant l usage de produits écotoxiques, protection des eaux et des sols, gestion des déchets. Fin 2012 : Dans le cadre de la politique générale d entretien et du renouvellement des baux «espaces verts», décision de mutualisation à l échelle de Ports de Paris en intégrant la gestion différenciée des espaces. Mutualisation sous la forme de marchés allotis définis géographiquement : 5 lots Mars 2013 à Novembre 2013 : Diagnostic des espaces verts et des espaces naturels présents sur le domaine de Ports de Paris pour l élaboration de clauses de gestion différenciée par type d espace à insérer dans les marchés d'entretien d espaces verts de Ports de Paris. Accompagnement sur l élaboration des marchés (DCE, analyse des offres). Préparation de tableaux de bord pour le suivi et l évaluation des marchés. Avril /juin 2014 : Notifications et lancement des 3 premiers lots : Paris, Gennevilliers et Agence Seine Amont Bonneuil Juin 2014 à juin 2015 : Suivi et évaluation - Année «test» d ajustement des tableaux de bord Remplissages mensuels et réunions trimestrielles Décembre 2015 : bilan à venir

9 Mise en œuvre de la gestion différenciée Principes de gestion Aller vers une démarche alternative de la gestion des espaces verts en limitant l utilisation des produits phytosanitaires Respect des obligations réglementaires liées à l emploi de produits phytosanitaires (zone non traitée notamment) Objectif de «zéro phyto» en ayant recours à : Un désherbage chimique raisonné Interdiction de traitement à moins de 5 m de tout point d eau (cours d eau, plans d eau, fossés, ) Usage de produits phytopharmaceutiques soumis à approbation préalable de Ports de Paris Recours à des molécules inscrites dans Ecophyto 2018 Prestataire certifié CERTIPHYTO Un désherbage préventif (paillage, végétaux couvre sol) Un désherbage alternatif (mécanique, thermique) L acceptation de la végétation spontanée

10 Mise en œuvre de la gestion différenciée Principes de gestion Une prise en compte des périodes sensibles pour la flore et la faune Paramètres J F M A M J J A S O N D Flore végétation Amphibiens Reptiles Insectes Oiseaux Mammifères Chiroptères et Périodes de sensibilité de la flore et de la faune cellule colorée : période de très forte activité (reproduction..), cellule hachurée : période de faible activité, cellule blanche : période d absence Lutter contre les espèces exotiques envahissantes

11 Mise en œuvre de la gestion différenciée Tableau de bord Rempli mensuellement par le prestataire en charge des travaux d entretien des espaces verts. Pour les trois thématiques retenues : Réduction de l utilisation de produits phytosanitaires Gestion des déchets verts Gestion des espèces exotiques envahissantes. Objectif : Évaluer qualitativement et quantitativement le mode de gestion des différentes pratiques de gestion et d entretien des espaces verts par type de milieux et par port. Mesurer l évolution et/ou le changement des pratiques de gestion différenciée via un suivi par date, les surfaces concernées, les volumes de déchets, la durée d intervention des différentes tâches, les éventuelles difficultés, les coûts et dépenses... Une série d indicateurs est en cours de mise en place à travers les trois grandes thématiques.

12 Mise en œuvre de la gestion différenciée Tableau de bord

13 Mise en œuvre de la gestion différenciée Tableau de bord

14 Mise en œuvre de la gestion différenciée Tableau de bord - Indicateurs Indicateurs Quantité produits phytosanitaires utilisés / port (suivi annuel) Utilisation produits phytosanitaires Gestion des EEE Type d'entretien et de gestion des espaces verts / déchets Coût utilisation produits phytosanitaires / port (suivi annuel) Quantité produits phytosanitaires / type de surface / port (suivi annuel) Surface traitée / milieu / ha /port (suivi annuel) Changements de pratique pour la gestion des EEE (% par type de milieu) / port Volume des déchets évacués (suivi annuel) Type de valorisation de déchets (en %) Type de valorisation des déchets (type de pratique / type d'espace vert) Surface / type de gestion / port (suivi annuel) Type d'entretien et de gestion des espaces verts / pratique entretien Changements de pratique d'entretien et de gestion des espaces verts / port et par type de milieu en % (suivi annuel) Modification des pratiques de tonte par port et par type de milieu (hauteur, fréquence, volume et réutilisation des déchets)

15 Je vous remercie pour votre attention

La voie d eau, une aubaine pour la logistique. TR3 du Fleuve" Iau-IdF- Le 8 octobre 2009

La voie d eau, une aubaine pour la logistique. TR3 du Fleuve Iau-IdF- Le 8 octobre 2009 «" La voie d eau, une aubaine pour la logistique TR3 du Fleuve" Iau-IdF- Le 8 octobre 2009 Le Port autonome de Paris 1 er port fluvial de France, 2 e en Europe Ses missions: Favoriser le développement

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Eau Biodiversité Santé L expérience de la ville de Pérols Adrien Sivieude, adjoint au Maire de Pérols Didier Borie, responsable du service espaces verts

Plus en détail

Plan d Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles Conques-sur-Orbiel. Réunion de démarrage 20 avril 2017

Plan d Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles Conques-sur-Orbiel. Réunion de démarrage 20 avril 2017 Plan d Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles Conques-sur-Orbiel Réunion de démarrage 20 avril 2017 SCE et équipe projet SCE Equipe Chef de projet : Audrey LEMAIRE Lisa SERVANT Chargée

Plus en détail

L écojardinage sur la ville Nanterre

L écojardinage sur la ville Nanterre L écojardinage sur la ville Nanterre de Le principe de l écojardinage L écojardinage permet de gérer au mieux le patrimoine espaces verts et naturel de la ville en adaptant la gestion des espaces verts

Plus en détail

Gestion Différenciée des Espaces Verts Exemple du Lycée Nature de La Roche sur Yon

Gestion Différenciée des Espaces Verts Exemple du Lycée Nature de La Roche sur Yon Gestion Différenciée des Espaces Verts Exemple du Lycée Nature de La Roche sur Yon J. Brossard et L. Grelet Formation «Gestion différenciée» Conseil Régional Qu est-ce qu un espace vert? C'est un espace

Plus en détail

RÉDUCTION DE L UTILISATION

RÉDUCTION DE L UTILISATION RÉDUCTION DE L UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Suivi et bilan des pratiques de désherbage Restitution du 7 juillet 2014, Le Sel de Bretagne SOMMAIRE 1. Le Bassin versant du Semnon : quelques éléments

Plus en détail

Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives

Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives Dijon 20 octobre 2010 Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives Caroline Gutleben chargée de mission Plante & Cité Enjeux pour les collectivités territoriales Problématiques

Plus en détail

ENTRETIEN ECOLOGIQUE DES TERRAINS SPORTIFS UNE DEMARCHE GLOBALE. Jeudi 9 Octobre ECOPHYTO

ENTRETIEN ECOLOGIQUE DES TERRAINS SPORTIFS UNE DEMARCHE GLOBALE. Jeudi 9 Octobre ECOPHYTO ENTRETIEN ECOLOGIQUE DES TERRAINS SPORTIFS UNE DEMARCHE GLOBALE Jeudi 9 Octobre 2014 - ECOPHYTO Composantes significatives Vastes propriétés, Châteaux, Folies, Parcs Vallées et vallons boisés Processus

Plus en détail

Bilan Régional - Synthèse Espaces verts et Gestion différenciée État des lieux des pratiques et perspectives

Bilan Régional - Synthèse Espaces verts et Gestion différenciée État des lieux des pratiques et perspectives Bilan Régional - Synthèse Espaces verts et Gestion différenciée État des lieux des pratiques et perspectives Nord Nature Chico Mendès 7 rue Adolphe Casse, 59000 Lille - 03.20.12.85.00 contact@nn-chicomendes.org

Plus en détail

Entretien des terrains de sport sans phyto. La Tronche / 5 novembre 2013

Entretien des terrains de sport sans phyto. La Tronche / 5 novembre 2013 Entretien des terrains de sport sans phyto Expérience de Chaponost La Tronche / 5 novembre 2013 Une démarche globale en faveur d un développement durable - Élaboration d un Agenda 21 entre 2009 et 2011

Plus en détail

Plan de formation à la gestion écologique des espaces verts 2013/2015

Plan de formation à la gestion écologique des espaces verts 2013/2015 Plan de formation à la gestion écologique des espaces verts 2013/2015 Introduction : Dans le cadre de leurs programmes d'actions respectifs sur la réduction des déchets, la gestion des espaces naturels

Plus en détail

VILLE DE NEUILLY-SUR- MARNE. Plan Local d'urbanisme 1. Rapport de Présentation. VI. Résumé non technique

VILLE DE NEUILLY-SUR- MARNE. Plan Local d'urbanisme 1. Rapport de Présentation. VI. Résumé non technique VILLE DE NEUILLY-SUR- MARNE Plan Local d'urbanisme 1. Rapport de Présentation VI. Résumé non technique PROJET ARRETE PAR DELIBERATION DU 30 MAI 2013. Contenu du rapport de présentation INTRODUCTION 1.

Plus en détail

PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées

PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées Études et accompagnements réalisés par : Etude financée

Plus en détail

»Apprenons à gérer nos villes et villages

»Apprenons à gérer nos villes et villages Journée espaces publics:»apprenons à gérer nos villes et villages autrement». Saint Valéry sur Somme le 16 Mars 2017 Retour d expérience de la commune de Mons-Boubert Situation géographique Mons Boubert

Plus en détail

Les espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto?

Les espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto? 06 octobre 2015-Mairie de Nanterre Les espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto? Direction des services de l environnement Stéphanie MONCOMBLE 2 92 000 habitants La Ville de Nanterre

Plus en détail

Annexe : Tableau synthétique des opérations proposées pour chaque fiche mesure du programme d actions

Annexe : Tableau synthétique des opérations proposées pour chaque fiche mesure du programme d actions Le tableau ci-dessous reprend par thématique les intitulés des fiches mesures proposées dans le cadre du projet de programme d actions du DocOb du site Natura 2000 de la «Plaine de Villeveyrac-Montagnac»

Plus en détail

La gestion différenciée des espaces et ses objectifs Pierre-Yves BOCANDÉ, Animateur Zéro Phyto Charte de l eau et du contrat de bassin

La gestion différenciée des espaces et ses objectifs Pierre-Yves BOCANDÉ, Animateur Zéro Phyto Charte de l eau et du contrat de bassin Jeudi 10 décembre 2015 La gestion différenciée des espaces et ses objectifs Pierre-Yves BOCANDÉ, Animateur Zéro Phyto Charte de l eau et du contrat de bassin LE DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT Ils vous accompagnent

Plus en détail

«Gestion durable des espaces verts dans les collectivités locales Quelle méthode? Quels outils?» Vendredi 11 Mars 2011 de 9h30 à 16h00

«Gestion durable des espaces verts dans les collectivités locales Quelle méthode? Quels outils?» Vendredi 11 Mars 2011 de 9h30 à 16h00 «Gestion durable des espaces verts dans les collectivités locales Quelle méthode? Quels outils?» Vendredi 11 Mars 2011 de 9h30 à 16h00 9h35 - Introduction JAEGER Annabelle, Conseillère Régionale Provence

Plus en détail

PÊCHE AUX CAS PRATIQUES MATÉRIEL ALTERNATIF AU DÉSHERBAGE CHIMIQUE

PÊCHE AUX CAS PRATIQUES MATÉRIEL ALTERNATIF AU DÉSHERBAGE CHIMIQUE PÊCHE AUX CAS PRATIQUES MATÉRIEL ALTERNATIF AU DÉSHERBAGE CHIMIQUE LE MARDI 17 JANVIER 2017 - MONTCEAUX(01) COMPTE-RENDU Avec le soutien de : En partenariat avec : Association Rivière Rhône Alpes Auvergne

Plus en détail

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL Christine DOBRONIAK, Dép. Management de l environnement Dunkerque-port 17 Km 7500 HA - 3000 HA DE TERRE DISPONIBLE CIRCONSCRIPTION MARITIME : 38 000 HA. 170 industries

Plus en détail

Gestion Différenciée des espaces verts du Sicoval

Gestion Différenciée des espaces verts du Sicoval Gestion Différenciée des espaces verts du Sicoval Le Sicoval 36 communes 60% réservés aux espaces naturels et agricoles 70 000 habitants Plus 1000 entreprises 25 000 emplois Plus 30 années d histoire et

Plus en détail

Valoriser le Fleuve en Île-de-France Fleuve, logistique et environnement

Valoriser le Fleuve en Île-de-France Fleuve, logistique et environnement Valoriser le Fleuve en Île-de-France Fleuve, logistique et environnement Entre ports maritimes et centres de consommation, le rôle essentiel des terminaux fluviaux intérieurs Table ronde du 8 octobre 2009

Plus en détail

Agriculture biologique et protection de l eau

Agriculture biologique et protection de l eau Agriculture biologique et protection de l eau PNR des Caps et Marais d Opale Démarche de concertation Agriculture Biologique Atelier 3 : Réglementation et volonté politique 22 mai 2015 Les principes de

Plus en détail

2016 DEVE 41 - Stratégie de développement des ruchers sur le territoire parisien - Adoption d un Plan «Ruches et Pollinisateurs» pour Paris

2016 DEVE 41 - Stratégie de développement des ruchers sur le territoire parisien - Adoption d un Plan «Ruches et Pollinisateurs» pour Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement Agence d Ecologie Urbaine 2016 DEVE 41 - Stratégie de développement des ruchers sur le territoire parisien - Adoption d un Plan «Ruches et Pollinisateurs»

Plus en détail

- Dossier de presse - Mise en œuvre de la compensation écologique de la Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de La Loire

- Dossier de presse - Mise en œuvre de la compensation écologique de la Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de La Loire - Dossier de presse - Mise en œuvre de la compensation écologique de la Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de La Loire 1 LIGNE A GRANDE VITESSE BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE ET COMPENSATION ECOLOGIQUE...

Plus en détail

Séquence. «La TVB en milieux agricoles et forestiers»

Séquence. «La TVB en milieux agricoles et forestiers» Séquence «La TVB en milieux agricoles et forestiers» Prendre en compte la biodiversité forestière pour la définition des continuités écologiques : Retour d expérience à l échelle de la CA du Grand Evreux

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE

L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE Département de Seine-et-Marne L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE Laurence VIÉ Chargée de mission actions préventives Service de l eau potable et des actions préventives

Plus en détail

Les projets du Grand Paris, et leur mise en œuvre, mobilisent de nombreux partenaires publics et privés franciliens.

Les projets du Grand Paris, et leur mise en œuvre, mobilisent de nombreux partenaires publics et privés franciliens. LE VAL D OISE, LA PLATEFORME MULTIMODALE DE BRUYERES SUR OISE ET LES PARTENAIRES DE L ECONOMIE INDUSTRIELLE CIRCULAIRE DES CHANTIERS FRANCILIENS ET DU GRAND PARIS Les projets du Grand Paris, et leur mise

Plus en détail

Avec le soutien de :

Avec le soutien de : Avec le soutien de : Guide méthodologique de conduite de projet Conception écologique d un espace public paysager Projet initié fin 2012 Contexte : Continuité d Ecojardin (label de gestion écologique des

Plus en détail

Exploitation et Entretien des routes

Exploitation et Entretien des routes Méditerrané e Exploitation et Entretien des routes Sabine STAAL CETE Isabelle BALLAGUER DIR Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes

Plus en détail

Photo : Ville d Angers, DPJP

Photo : Ville d Angers, DPJP Photo : Ville d Angers, DPJP Photo : Ville d Angers, DPJP Présentation de Plante & Cité Enjeux pour les collectivités territoriales État des lieux du «zéro phyto» en France Contexte réglementaire Les leviers

Plus en détail

Le Fleuve en Île-de-France Enjeux, échelles, territoires

Le Fleuve en Île-de-France Enjeux, échelles, territoires Le Fleuve en Île-de-France Enjeux, échelles, territoires Enjeux du transport de marchandises par voie fluviale Lydia Mykolenko Journée formation CESR 3 mai 2010 1 Mondialisation, ports maritimes et grands

Plus en détail

L entretien des Cimetières

L entretien des Cimetières L entretien des Cimetières Jusqu au XVIIe siècle : lieux multifonctionnels XVIIIe siècle: externalisation des cimetières XXe siècle: standardisation des sépultures, minéralisation des cimetières. Présence

Plus en détail

Le Parc Boris Vildé est un Espace Boisé Classé d une superficie de 5000 m².

Le Parc Boris Vildé est un Espace Boisé Classé d une superficie de 5000 m². Etat écologique du Parc Boris Vildé Le Parc Boris Vildé est un Espace Boisé Classé d une superficie de 5000 m². Ce terrain privé est mis à disposition de la ville de Fontenayaux-Roses par convention, pour

Plus en détail

Charte régionale d'entretien des espaces publics. Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages

Charte régionale d'entretien des espaces publics. Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages Pourquoi une charte régionale? Volonté de proposer un outil pour les communes afin d atteindre les objectifs du plan Ecophyto permettre aux collectivités

Plus en détail

Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi?

Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi? Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi? Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 02 41 05 40 33 02 41

Plus en détail

Un constat La biodiversité liée au bâti régresse alors que l urbanisme augmente.

Un constat La biodiversité liée au bâti régresse alors que l urbanisme augmente. Un constat La biodiversité liée au bâti régresse alors que l urbanisme augmente. Rougequeue noir, martinet noir, chardonneret élégant, moineau domestique, rougequeue à front blanc, hirondelle de fenêtre

Plus en détail

Les animaux dans la ville : hier et aujourd hui Exemple de la Seine-Saint- Denis

Les animaux dans la ville : hier et aujourd hui Exemple de la Seine-Saint- Denis La nature en ville : paradoxes et opportunités Mardi 15 février 2011 Les animaux dans la ville : hier et aujourd hui Exemple de la Seine-Saint- Denis Contexte La Seine-Saint-Denis : 1.5 million d habitants,

Plus en détail

Contrats de marais dans le Marais poitevin

Contrats de marais dans le Marais poitevin Contrats de marais dans le Marais poitevin COPIL Natura 2000 Marais breton, baie de Bourgneuf Lundi 12 décembre 2016, à Saint-Urbain Le Marais poitevin 2 La plus vaste zone humide du littoral atlantique

Plus en détail

Opération collective de réduction de la pollution par les intrants et d amélioration de la gestion de l eau dans les structures golfiques du bassin

Opération collective de réduction de la pollution par les intrants et d amélioration de la gestion de l eau dans les structures golfiques du bassin Opération collective de réduction de la pollution par les intrants et d amélioration de la gestion de l eau dans les structures golfiques du bassin Loire-Bretagne golf d Orléans Limère - le 14 janvier

Plus en détail

Note technique. Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public.

Note technique. Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public. Note technique Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public. Inset de Montpellier- Pôle Ingénierie écologique - Service Communication Ressources Formatives

Plus en détail

Port de Javel-Bas. Réaménagement du port. Réunion publique. Mardi 16 septembre à 19h00 Mairie du 15ème (salle St Lambert)

Port de Javel-Bas. Réaménagement du port. Réunion publique. Mardi 16 septembre à 19h00 Mairie du 15ème (salle St Lambert) Port de Javel-Bas Réaménagement du port Réunion publique Mardi 16 septembre à 19h00 Mairie du 15ème (salle St Lambert) Déroulé de la réunion Présentation des intervenants Présentation de Ports de Paris

Plus en détail

Charte régionale d'entretien des espaces publics. Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages

Charte régionale d'entretien des espaces publics. Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages Par qui et pour qui? Projet porté par la CROPPP*,piloté par la DRAAF RA, la FRAPNA et la FREDON RA, animé par la FRAPNA et la FREDON en collaboration

Plus en détail

Présentation de la méthodologie des études environnementales

Présentation de la méthodologie des études environnementales 1 Présentation de la méthodologie des études environnementales 2 Sommaire > Rappel du contexte du projet et calendrier > Méthodologie des études environnementales et acteurs > Planning et concertation

Plus en détail

L agroforesterie. Les mesures d'accompagnements. Christophe SOTTEAU Chargé de missions Biodiversité

L agroforesterie. Les mesures d'accompagnements. Christophe SOTTEAU Chargé de missions Biodiversité L agroforesterie Les mesures d'accompagnements Christophe SOTTEAU Chargé de missions Biodiversité Arborencontre du 5 juin 2014 Lycée Agricole Bougainville L'accompagnement de la Chambre d'agriculture de

Plus en détail

Le développement durable et l aménagement du port de Fos-sur-Mer Journées scientifiques et techniques 2008

Le développement durable et l aménagement du port de Fos-sur-Mer Journées scientifiques et techniques 2008 Le développement durable et l aménagement du port de Fos-sur-Mer Journées scientifiques et techniques 2008 1/24 Marseille : un port, deux sites Fos Bassins Ouest Marseille Bassins Est 2/24 L historique

Plus en détail

OBJET : MISE EN LIGNE DE RETOURS D EXPERIENCE (REX)

OBJET : MISE EN LIGNE DE RETOURS D EXPERIENCE (REX) FORMULAIRE Document à retourner à contact@oree.org avec en objet : «CDB REX» OBJET : MISE EN LIGNE DE RETOURS D EXPERIENCE (REX) EN LIEN AVEC LA THEMATIQUE «ENTREPRISES ET BIODIVERSITE» Mode opératoire

Plus en détail

Vers de nouvelles pratiques!

Vers de nouvelles pratiques! Présentation de : Vers de nouvelles pratiques! Tilloy-Lès-Mofflaines 15 Septembre 2016 Pourquoi créer cet outil pédagogique? Poursuivre la dynamique de réduction/arrêt de l utilisation des produits phytosanitaires

Plus en détail

Mise en place d une démarche collective d accompagnement des communes dans la mise en œuvre de Plans d Entretien Communaux.

Mise en place d une démarche collective d accompagnement des communes dans la mise en œuvre de Plans d Entretien Communaux. Département d Eure et Loir Syndicat du Pays de Beauce Marché Public de prestations intellectuelles Mise en place d une démarche collective d accompagnement des communes dans la mise en œuvre de Plans d

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE SAINT JEAN D ILLAC PROJET DE LOTISSEMENT LE HAMEAU MALEYRAN EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DES PROJETS Demande d examen au cas par cas Complément 6 Mars 2017 AGEO CONSEILS

Plus en détail

Programme «Vert Demain» * Comment réduire l utilisation des pesticides sur l espace public?

Programme «Vert Demain» * Comment réduire l utilisation des pesticides sur l espace public? Programme «Vert Demain» * Comment réduire l utilisation des pesticides sur l espace public? Clément Baudot * Lauréat du prix Pôle-relais lagunes 2011 Le Siel Syndicat Mixte des Étangs Littoraux CABT :

Plus en détail

GENERALITES. Collectivité : Personne auditée : Prénom : Fonction : Adresse Code postal : Tel : Fax : Mail : SUPPORT D ENQUÊTE SAFEGE - 1 -

GENERALITES. Collectivité : Personne auditée : Prénom : Fonction : Adresse Code postal : Tel : Fax : Mail : SUPPORT D ENQUÊTE SAFEGE - 1 - Enquête sur les pratiques d utilisation des produits phytosanitaires dans le cadre de l étude des Bassins d Alimentation des Captages (BAC) d eau potable de Radicatel et d Yport SUPPORT D ENQUÊTE GENERALITES

Plus en détail

DEMARCHE ZERO PHYTO. Historique et prospectives

DEMARCHE ZERO PHYTO. Historique et prospectives DEMARCHE ZERO PHYTO Historique et prospectives La démarche du «non-phyto» a été engagée en 2008 L équipe municipale s est engagée dans une campagne de développement durable C est donc tout naturellement

Plus en détail

La Distribution Fluviale Urbaine. Manuel GARRIDO Jean-Baptiste PUGNAT. Ports de Paris

La Distribution Fluviale Urbaine. Manuel GARRIDO Jean-Baptiste PUGNAT. Ports de Paris La Distribution Fluviale Urbaine 21 et 22 juin 2010 Strasbourg Manuel GARRIDO Jean-Baptiste PUGNAT Ports de Paris 1. PORTS DE PARIS 70 PORTS EN ILE-DE-FRANCE PORTS DE PARIS > Un port leader: 1er port intérieur

Plus en détail

LE CERTIPHYTO. Mairie de VERSAILLES - Monsieur Thierry PETIT Présentation de la Direction des Espaces Verts Le zéro-phyto à Versailles

LE CERTIPHYTO. Mairie de VERSAILLES - Monsieur Thierry PETIT Présentation de la Direction des Espaces Verts Le zéro-phyto à Versailles LE CERTIPHYTO Matinée d informations sur le certiphyto organisée par la Délégation Grande Couronne du CNFPT A Montigny le Bretonneux (78) Le mercredi 5 Février 2014 Mairie de VERSAILLES - Monsieur Thierry

Plus en détail

GUIDE DE CONCEPTION ECOLOGIQUE DES ESPACES VERTS RAPPORT D ACTIVITES 2013

GUIDE DE CONCEPTION ECOLOGIQUE DES ESPACES VERTS RAPPORT D ACTIVITES 2013 GUIDE DE CONCEPTION ECOLOGIQUE DES ESPACES VERTS RAPPORT D ACTIVITES 2013 DANS LE CADRE DE : AVEC LE SOUTIEN FINANCIER DE : Février 2014 Remerciements : Plante & Cité remercie pour leur collaboration les

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE,

PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE, Ville de Mont De Marsan, Landes (40) PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE, COMMUNE DE MONT-DE-MARSAN (40) ETUDE D INCIDENCE AU TITRE DE L ARTICLE L.414-4 DU CODE DE

Plus en détail

Site Ramsar de la Baie de Somme

Site Ramsar de la Baie de Somme Site Ramsar de la Baie de Somme Marion Dauvergne, Chargée de la mise en œuvre du plan de gestion Ramsar de la Baie de Somme Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard Quelques chiffres Site n 925

Plus en détail

Atelier d écologie urbaine à destination des collectivités

Atelier d écologie urbaine à destination des collectivités Parc des Chènevreux label EcoJardin 2013 Atelier d écologie urbaine à destination des collectivités Direction des services de l environnement Mission Ecologie Urbaine Coralie Richard 2 La Ville de Nanterre

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Eau Biodiversité Santé Un outil : le «Plan d'amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticole» Clément Baudot, Syndicat Mixte des Étangs Littoraux

Plus en détail

Parcours nature Venez butiner la biodiversité à Chambéry

Parcours nature Venez butiner la biodiversité à Chambéry Parcours nature Venez butiner la biodiversité à Chambéry Dossier de presse 24/06/2017 VILLE DE CHAMBERY DIRECTION DE LA COMMUNICATION MUTUALISEE 106 allée des Blachères CS 82618 73026 Chambéry cedex tél.

Plus en détail

Evolution du contexte réglementaire et mise en place d une certification individuelle pour tous les utilisateurs professionnels de produits

Evolution du contexte réglementaire et mise en place d une certification individuelle pour tous les utilisateurs professionnels de produits Evolution du contexte réglementaire et mise en place d une certification individuelle pour tous les utilisateurs professionnels de produits phytosanitaires Plan ECOPHYTO : l axe 4 AXE 4 : Formerà la réduction

Plus en détail

QU EST-CE QU UN PLAN DE CONSERVATION ZICO?

QU EST-CE QU UN PLAN DE CONSERVATION ZICO? QU EST-CE QU UN PLAN DE CONSERVATION ZICO? Document d information à l intention des stagiaires, partenaires ZICO et intervenants locaux DÉFINITION D UN PLAN DE CONSERVATION Un plan de conservation d un

Plus en détail

I.1. ETABLIR DES PLANS DE PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE PRESENTE DANS LES TERRITOIRES PORTUAIRES Au fil du temps le développement des implantations

I.1. ETABLIR DES PLANS DE PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE PRESENTE DANS LES TERRITOIRES PORTUAIRES Au fil du temps le développement des implantations I. I.1. ETABLIR DES PLANS DE PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE PRESENTE DANS LES TERRITOIRES PORTUAIRES I.2. ADAPTER LES EQUIPEMENTS OU CREER DES AMENAGEMENTS POUR PROTEGER LES ECOSYSTEMES DES NUISANCES

Plus en détail

pour les parcs et jardins

pour les parcs et jardins Objectif pour les parcs et jardins La Ville d Angers compte 550 hectares d espaces verts urbains et 43 parcs majeurs. Pour parvenir à l objectif «zéro pesticide», les jardiniers utilisent des méthodes

Plus en détail

Label Eve Le label historique pour les Espaces Végétaux Ecologiques

Label Eve Le label historique pour les Espaces Végétaux Ecologiques Journée Développement Durable IDVerde Label Eve Le label historique pour les Espaces Végétaux Ecologiques Contenu Connaissez-vous Ecocert? Gestion écologique des territoires Le référentiel Eve Intérêts

Plus en détail

Trois années de labellisation EcoJardin et après

Trois années de labellisation EcoJardin et après Trois années de labellisation EcoJardin et après Depuis 2012, la Ville de Besançon a labellisé 10 sites EcoJardin : 4 en 2012 - le clos Barbizier : roseraie avec des variétés de roses anciennes - le square

Plus en détail

LES AIDES FINANCIÈRES

LES AIDES FINANCIÈRES ÉQUIPEMENTS GOLFIQUES OPÉRATION COLLECTIVE AGENCE DE L EAU LOIRE-BRETAGNE FFGOLF LES AIDES FINANCIÈRES Cap sur la gestion durable de la ressource en eau! Allier préservation de la ressource en eau et haute

Plus en détail

- Les Promenades du Canal - Réunion de concertation avec les riverains. Jeudi 12 février à 19h30 Salle Mazières

- Les Promenades du Canal - Réunion de concertation avec les riverains. Jeudi 12 février à 19h30 Salle Mazières - Les Promenades du Canal - Réunion de concertation avec les riverains Jeudi 12 février à 19h30 Salle Mazières - Les Promenades du Canal Introduction La Seine, un élément fédérateur pour le territoire

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue PAU le 03 décembre 2014 1 1 2 Calendrier procédure d élaboration du PLUi Eté 2010 Printemps 2011 Fin 2011 Mars 2014 Novembre 2014 Janvier 2015

Plus en détail

Point sur le développement de la Jussie en Brière Enjeux et actions menées

Point sur le développement de la Jussie en Brière Enjeux et actions menées Point sur le développement de la Jussie en Brière Enjeux et actions menées Nantes 13 janvier 2015 DIAGNOSTIC ET ENJEUX Evolution de la colonisation Inventaire de la Jussie action du Syndicat mixte du Parc

Plus en détail

Protection de la ressource en eau et valorisation écologique : des outils et des enjeux fonciers croisés

Protection de la ressource en eau et valorisation écologique : des outils et des enjeux fonciers croisés Mise en œuvre de la Trame verte et bleue : Quels enjeux et stratégie foncière? Protection de la ressource en eau et valorisation écologique : des outils et des enjeux fonciers croisés Ludovic Lamoureux,

Plus en détail

FLEURISSEMENT Commune de Fegersheim 2013

FLEURISSEMENT Commune de Fegersheim 2013 FLEURISSEMENT Commune de Fegersheim 2013 SOMMAIRE Patrimoine paysager et végétal Quelques chiffres clés Parcs, jardins et squares Un fleurissement omniprésent Cadre de vie et développement durable Plan

Plus en détail

Les dérogations espèces protégées

Les dérogations espèces protégées Les dérogations espèces protégées Petit Rhinolophe, C. Parisot - 2014 Atelier du SPI Vallée de la Seine 09 avril 2015 Irène OUBRIER Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie

Plus en détail

L Agro-écologie dans le programme de l Agence de l eau Adour Garonne

L Agro-écologie dans le programme de l Agence de l eau Adour Garonne L Agro-écologie dans le programme de l Agence de l eau Adour Garonne Nathalie MARTY (Unité Agriculture) L Agence de l Eau en résumé Etablissement public national, décentralisé et spécialisé : met en place

Plus en détail

DUNKERQUE-PORT PATRIMOINE NATUREL ET GESTION DURABLE DU TRAIT DE COTE, DES NOUVEAUX DEFIS POUR LE DEVELOPPEMENT DE DUNKERQUE-PORT

DUNKERQUE-PORT PATRIMOINE NATUREL ET GESTION DURABLE DU TRAIT DE COTE, DES NOUVEAUX DEFIS POUR LE DEVELOPPEMENT DE DUNKERQUE-PORT DUNKERQUE-PORT PATRIMOINE NATUREL ET GESTION DURABLE DU TRAIT DE COTE, DES NOUVEAUX DEFIS POUR LE DEVELOPPEMENT DE DUNKERQUE-PORT 19 mai EUCC - France EUCC France jeudi 19 mai 1 Yves LALAUT Directeur de

Plus en détail

2 constats : - Etalement urbain au détriment des espaces naturels et de la Biodiversité

2 constats : - Etalement urbain au détriment des espaces naturels et de la Biodiversité 2 constats : - Etalement urbain au détriment des espaces naturels et de la Biodiversité - Besoin et demande des citoyens de retrouver la proximité de la nature Pourquoi alors, opposer aménagement et nature?

Plus en détail

IMMEUBLE VÉGÉTALISÉ : UTOPIE OU RÉALITÉ? LE POINT DE VUE DE LA SOCIÉTÉ DE CONSEIL EN BIODIVERSITÉ

IMMEUBLE VÉGÉTALISÉ : UTOPIE OU RÉALITÉ? LE POINT DE VUE DE LA SOCIÉTÉ DE CONSEIL EN BIODIVERSITÉ IMMEUBLE VÉGÉTALISÉ : UTOPIE OU RÉALITÉ? LE POINT DE VUE DE LA SOCIÉTÉ DE CONSEIL EN BIODIVERSITÉ Véronique DHAM, Cofondatrice et Présidente de Gondwana Biodiversity Development 24/10/14 Conférence Chaire

Plus en détail

RESTAURER LA BIODIVERSITE

RESTAURER LA BIODIVERSITE RESTAURER LA BIODIVERSITE La biodiversité continue à subir une érosion soutenue. Concilier développement économique et respect de la nature est désormais un enjeu majeur de nos sociétés. C est pourquoi

Plus en détail

Concevoir et entretenir un jardin selon des méthodes écologiques. Un jardin sous le signe de la biodiversité

Concevoir et entretenir un jardin selon des méthodes écologiques. Un jardin sous le signe de la biodiversité Concevoir et entretenir un jardin selon des méthodes écologiques Un jardin sous le signe de la biodiversité Biodiversité C'est la diversité des êtres vivants - signe de stabilité des milieux - épuration

Plus en détail

Suivi d un bioindicateur de l état biologique du sol: la nématofaune dans le parc paysager du stade Océane (Le Havre)

Suivi d un bioindicateur de l état biologique du sol: la nématofaune dans le parc paysager du stade Océane (Le Havre) Suivi d un bioindicateur de l état biologique du sol: la nématofaune dans le parc paysager du stade Océane (Le Havre) Monitoring de la biodiversité du sol par l analyse de la nématofaune dans le cadre

Plus en détail

Conférence «A la découverte des zones humides du Bassin Houiller»

Conférence «A la découverte des zones humides du Bassin Houiller» Le 3 mai 2012 Collège Bergpfad à Ham-sous-Varsberg Conférence «A la découverte des zones humides du Bassin Houiller» Les étangs de Hoste Par Sylvain STARCK, maire de Hoste 1 Plan 1/ Présentation du site

Plus en détail

Présentation de l opération de dragage

Présentation de l opération de dragage Présentation de l opération de dragage Localisation et unité d intervention: Type voie Voies d eau Zone de sédimentation Bief PK début PK fin Commune d eau Paris, Ile Saint-Louis, aval Rivière Suresnes

Plus en détail

Adopter une gestion des dépendances vertes favorable à l eau

Adopter une gestion des dépendances vertes favorable à l eau Adopter une gestion des dépendances vertes favorable à l eau CETE de Lyon le 23 mai 2013 Laure VALLADE (Agence de l eau) Anne-Laure OEGGERLI (Conseil Général 39) Introduction : L agence de l eau, un partenaire

Plus en détail

COMBS LA VILLE CONSEIL DE QUARTIER BOIS L EVEQUE Fiche de Proposition d Action

COMBS LA VILLE CONSEIL DE QUARTIER BOIS L EVEQUE Fiche de Proposition d Action Intitulé Développer l entretien écologique des Espaces Verts Date : 10/06/09 Catégorie Environnement Réf. : Finalité : Favoriser la biodiversité, réduire les agressions sur la nature et économiser les

Plus en détail

Du certificat individuel territorial au zéro-phyto

Du certificat individuel territorial au zéro-phyto Du certificat OFFRE individuel DE territorial au FORMATION zéro-phyto Du certificat individuel territorial Un cadrage national et européen : le plan Ecophyto Le cadre général est le plan Ecophyto, issu

Plus en détail

Cahier des charges. Étape 1 : Inventaire des pratiques d entretien et des zones entretenues

Cahier des charges. Étape 1 : Inventaire des pratiques d entretien et des zones entretenues Cahier des charges maj juillet 2015 Ce cahier des charges s adresse au prestataire ou à la personne chargée de la réalisation du PDC en interne (partiellement ou en totalité). I OBJECTIFS Le PLAN DE DÉSHERBAGE

Plus en détail

Les FREDON préparent les communes au «zéro phyto»

Les FREDON préparent les communes au «zéro phyto» Dossier de presse Paris, 21 mars 2014 FREDON France - réseau des FREDON-FDGDON - Séminaire Inter FREDON ZNA Les FREDON préparent les communes au «zéro phyto» Sommaire Communiqué de presse...p 2 Synergie

Plus en détail

Plan de désherbage communal OBJECTIF: ZÉRO PESTICIDE

Plan de désherbage communal OBJECTIF: ZÉRO PESTICIDE Plan de désherbage communal OBJECTIF: ZÉRO PESTICIDE Pourquoi le zéro pesticide? Avec près de 95 000 tonnes utilisées en 2000, la France est le troisième plus gros consommateur au monde, derrière les Etats

Plus en détail

Programme d action et plan de financement 2013 des SAGE portés par l Etablissement

Programme d action et plan de financement 2013 des SAGE portés par l Etablissement Programme d action et plan de financement 2013 des SAGE portés par l Etablissement A la demande des commissions locales de l eau (CLE) concernées, l Etablissement est structure porteuse de 5 SAGE dont

Plus en détail

Objectif. zéro pesticide. Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous

Objectif. zéro pesticide. Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous La Ville agit pour la santé publique Objectif zéro pesticide Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous Gérer autrement l espace public La Ville de Caen intensifie son engagement en faveur

Plus en détail

Projet d extension du port de Limay-Porcheville

Projet d extension du port de Limay-Porcheville Projet d extension du port de Limay-Porcheville CONCERTATION Atelier Aménagements des interfaces ville - port 3 novembre 2016 2 Sommaire > Le port de Limay Porcheville > Le projet d extension en bref >

Plus en détail

La mise en place concertée des plans de gestion Site Natura 2000 de la Seine-Saint-Denis. Natura 2000 en Île-de-France 12 juin 2012

La mise en place concertée des plans de gestion Site Natura 2000 de la Seine-Saint-Denis. Natura 2000 en Île-de-France 12 juin 2012 La mise en place concertée des plans de gestion Site Natura 2000 de la Seine-Saint-Denis Natura 2000 en Île-de-France 12 juin 2012 Le site Natura 2000 de Seine-Saint-Denis 1 ZPS : 12 espèces d oiseaux

Plus en détail

Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL

Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL Service Littoral et Mer Direction de l Eau, des Milieux Aquatiques et de l Agriculture Agence de l Eau Seine-Normandie

Plus en détail

Politique. Environnement. du Département des Y velines

Politique. Environnement. du Département des Y velines Politique la Environnement du Département des Y velines 2016 Les Yvelines en quelques chiffres 1 er département vert d Ile-de-France 85% d espaces naturels et agricoles 70 000 ha de surfaces boisées, soit

Plus en détail

Les relations «Ville-Forêt» Enjeux autour de la gestion des forêts périurbaines

Les relations «Ville-Forêt» Enjeux autour de la gestion des forêts périurbaines 1 Direction territoriale Île-de-France nord-ouest Les relations «Ville-Forêt» Enjeux autour de la gestion des forêts périurbaines Académie d Agriculture de France 2 Généralités Qu est-ce qu une forêt périurbaine?

Plus en détail

Favoriser la biodiversité pour faciliter et pérenniser l implantation de nos ouvrages

Favoriser la biodiversité pour faciliter et pérenniser l implantation de nos ouvrages Favoriser la biodiversité pour faciliter et pérenniser l implantation de nos ouvrages 1 Le réseau de transport Ø GRTgaz exploite 32200 km, soit 4/5e du réseau en France Ø Des canalisations hautes pression

Plus en détail

Les Espaces Verts en Milieu Urbain. Mathilde Lemonnier 3e année ENSAIA Spécialité Sciences et Génie de l Environnement

Les Espaces Verts en Milieu Urbain. Mathilde Lemonnier 3e année ENSAIA Spécialité Sciences et Génie de l Environnement Les Espaces Verts en Milieu Urbain Mathilde Lemonnier 3e année ENSAIA Spécialité Sciences et Génie de l Environnement Introduction II.La Nature par rapport à la ville Les possibilités de nature en ville

Plus en détail

Présentation de l opération de dragage

Présentation de l opération de dragage Présentation de l opération de dragage Localisation et unité d intervention: Voies d eau Canal de l Oise à l Aisne Zone de sédimentation Fossé d alimentation du bief d Abbecourt Type voie d eau Bief Pk

Plus en détail