Leçon n 3 : la région aquitaine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Leçon n 3 : la région aquitaine"

Transcription

1 Leçon n 3 : la région aquitaine Introduction : l Aquitaine, au sud-ouest de la France, est la troisième région métropolitaine par la superficie. Elle comprend 5 départements dont le plus peuplé, la Gironde, a pour capitale la ville la plus importante de la région, Bordeaux. Avec ses 300 km de côtes, son «atlanticité» est indéniable mais les Pyrénées et le Massif Central la cernent au sud et à l ouest. Quels sont les caractères principaux de la région Aquitaine, comment valorise-t-elle ses ressources et organise-t-elle son territoire pour renforcer son intégration à l échelle nationale et européenne?

2 I La région Aquitaine : Une identité et des ressources A Le Sud-ouest au cœur

3 Un logo

4 Un portrait patrimonial de l Aquitaine

5 A Le sud-ouest au cœur Trace : L identité aquitaine se fond dans un terme géographique, le sud-ouest, partagé avec la région voisine de Midi-Pyrénées. Parler sud-ouest c est envisager les 270 km de plages de sable fin entre Hendaye et la pointe nord du Médoc où les vagues océanes attirent les surfeurs du monde entier. C est aussi ressentir la ruralité dominante, bâtie autour d une culture qui a privilégié le rugby, la gastronomie (les vins de Bordeaux ou de Jurançon, le foie gras) et la fête. Évoquer l Aquitaine c est immanquablement aborder la préhistoire à travers les vestiges présents en Dordogne, la forêt de pin des landes de Gascogne implantée au XIXè siècle et encore les bastides, ces villages neufs de la fin du Moyen-Age.

6 Un portrait économique de l Aquitaine Dans l histoire, l Aquitaine fut toujours une province incertaine aux noms variés, Gascogne, Guyenne, Gironde, à la géographie variable des bords de la Loire jusqu aux Pyrénées, des hauteurs du Massif central aux rives de l Atlantique, mais avec ce caractère permanent : une distinction marquée par rapport à Paris, à son centralisme, qu il soit capétien ou républicain, mais aussi par rapport à la France méditerranéenne. L Aquitaine s est construite finalement autour de Bordeaux, port de l Atlantique et capitale régionale, ville bourgeoise et marchande, ville terrienne et maritime. Bordeaux fut le premier port et la deuxième ville de France. Les grands flux mondiaux se sont déplacés ailleurs réduisant Bordeaux à un rôle provincial. L Aquitaine est maintenant une région moyenne, riche de son passé, moins assurée de son avenir. L Aquitaine est sous-industrialisée. Plus agricole et marchande que manufacturière, elle participa fort peu aux premières révolutions industrielles. Au cours des cinquante dernières années, le modernisme industriel s imposa par des implantations importantes dans la capitale de région. Le taux de l emploi industriel n en reste pas moins un des plus faibles de France. En revanche, l agriculture apparaît comme un grand atout régional par une gamme de spécialités de haute réputation. Avec un tourisme qui combine tous les profils (art, histoire, thermalisme, mer, montagne, campagne), c est un des éléments du renouveau de l Aquitaine. A. Frémont, Portrait de la France, villes et régions, Flammarion, 2001.

7 Un portrait économique de l Aquitaine Répartition de la population active par grand secteur d'activité en 2010 Aquitaine France métropolitaine Agriculture 4,6 2,4 Industrie et construction 19 19,6 tertiaire 76,4 77,9 Pro duit intérie ur brut régio nal (PIB) e n 2010 Aquitaine France métropolitaine 2010 Évo lutio n 2010/2009 (e n %) 2010 Évo lutio n 2010/2009 (e n %) PIB en millions d euros , ,3 PIB par habitant en euros , ,7 Source INSEE

8 A Le sud-ouest au cœur Trace : 3 emplois sur 4 en Aquitaine se situent dans le tertiaire et le tourisme occupe une place importante (Mer, montagne, agritourisme, tourisme fluvial ) avec 5 % des emplois salariés générés par la fréquentation touristique. L agriculture occupe un peu moins de 5 % des emplois, elle repose sur les cultures céréalières, légumières et fruitières, l élevage, la viticulture, la sylviculture ou encore l ostréiculture. L industrie offre un peu moins de 12% des emplois, à la fois traditionnelle (Agroalimentaire, automobile) et de pointe (aéronautique, route des lasers en Gironde).

9 B Les dynamiques démographiques et urbaines

10 Les grandes aires urbaines Départements Gironde P.A. P.A. Lot et Garonne Dord o gne Dord o gne Landes Landes Gironde Lot et Garonne Gironde Lot et Garonne Source INSEE

11 Les grandes aires urbaines

12 Les grandes aires urbaines Dordogne Landes Gironde Arcachon Bayonne Dax Bordeaux Mont-de- Marsan Libourne Marmande Agen Périgueux Bergerac Villeneuvesur-Lot Lot-et- Garonne P.A. Pau

13 Les densités de population Source INSEE et conseil régional Aquitaine

14 Une région attractive L attractivité de l Aquitaine, vaste région de km² (7,6 % de l Hexagone), ne se dément pas. Son dynamisme démographique s accélère, à l instar d autres régions littorales du sud et de l ouest de la métropole... Depuis 1999, sa population progresse de 1 % par an contre 0,4 % entre 1990 et L apport migratoire reste le moteur essentiel de cette croissance, même si l excédent naturel s accroît légèrement sur la dernière période...la population aquitaine est plus âgée que celle de la métropole : en 2010, son âge moyen s élève à 42 ans, soit deux ans de plus Tous les territoires, qu ils soient sous influence urbaine ou non, bénéficient de l essor démographique. En lien avec l attractivité de la région, l urbanisation se poursuit et elle a été plus rapide à l ouest de la région qu à l est En 2009, plus de huit Aquitains sur dix vivent dans un espace sous influence urbaine. Croissance démographique par département

15 B Les dynamiques démographiques et urbaines Trace : La région Aquitaine compte 3,2 millions d habitants pour une densité d environ 79 hab./km², le département des Landes étant le moins densément peuplé. La croissance démographique est de 1% par an, due à la fois à un solde naturel et à un solde migratoire positif. En effet, la région est attractive et l urbanisation s y poursuit, plus à l ouest qu à l est, ainsi 85% de la population vit dans un espace sous influence urbaine. L Aquitaine accueille douze grandes aires urbaines, dont trois grands pôles : Bordeaux (capitale régionale et 6è aire urbaine de France), Bayonne et Pau.

16 II Les politiques régionales et la valorisation des ressources A La région administrative

17 Qu est ce qu une région? La région est à la fois la plus grande collectivité territoriale et la plus récente. Dans le cadre territorial des programmes d action régionale, créés en 1955, l État développa l implantation d administrations déconcentrées dans les années 1960, avec la création des préfets de région par le décret du 14 mars 1964 Mais il a fallu attendre la loi du 2 mars 1982 pour que la région devienne, dans son principe, une collectivité territoriale, sur le modèle des communes et des départements. C est après la loi du 10 juillet 1985 qui fixa le mode scrutin que les régions furent véritablement considérées comme des collectivités. Les premières élections régionales eurent lieu en mars La région est administrée par : le conseil régional, le président du conseil régional auquel a été transférée la fonction exécutive par la loi du 2 mars 1982, un conseil économique, social et environnemental régional, organe non élu et aux attributions consultatives. Les compétences de la région sont surtout centrées sur le développement et l aménagement du territoire.

18 A La région administrative Trace : Une région au sens administratif est une collectivité territoriale c est à dire une division administrative de l État qui a des institutions élues et une autonomie financière et juridique lui donnant un pouvoir d aménagement. Créées en 1955, elles ne devinrent de véritables collectivités territoriales qu en 1982 avec les lois de décentralisation qui transférèrent aux régions une partie des compétences jusque là détenues par l État. Le pouvoir législatif est détenu par l assemblée régionale composée des conseillers régionaux et le pouvoir exécutif par le président de région.

19 B Valoriser les ressources

20 Le projet «Aquitaine plage propre» De nombreuses activités littorales sont fortement dépendantes de la qualité du milieu aquatique et plus généralement de l'entretien des espaces naturels côtiers (tourisme balnéaire, pêche et conchyliculture ). Cette cohabitation nécessite une gestion équilibrée des ressources en eau et des milieux littoraux conciliant la satisfaction des différents usages et la préservation des écosystèmes dans un objectif de développement durable. La signature avec l'agence de l'eau Adour Garonne d'un Protocole d'accord pour la protection des eaux littorales et côtières (novembre 2003) intégrant une soixantaine de communes aquitaines est destinée à positionner l'institution régionale sur les enjeux majeurs, notamment touristiques, que représente le maintien d'une qualité sanitaire des eaux de baignade. L'amélioration du traitement des rejets urbains (pollution diffuse, bactériologique) par la mise aux normes des réseaux d'assainissement doit permettre à terme à l'ensemble des stations littorales aquitaines de pouvoir bénéficier d'un label de qualité «Aquitaine plage propre» atout déterminant dans les destinations touristiques. Le Protocole précise également les modalités d'intervention entre la Région et l'agence pour le financement des projets. Cette collaboration s'exerce en particulier dans les domaines suivants : les études stratégiques, les diagnostics ou les schémas directeurs pluviaux, les dispositifs d'évaluation de l'état du milieu, de l'impact sur le milieu des actions relevant du protocole, les investissements permettant le stockage, la régulation et le traitement des eaux pluviales de ruissellement, les émissaires, le traitement tertiaire des stations d'épurations, la réhabilitation des réseaux, les équipements des ports (récupération des huiles usagées, aires de carénage), les équipements d'épuration des hébergements à caractère touristique, les bassins de sédimentation, l'information et la sensibilisation. Le taux d'aide régionale varie de 10% (travaux) à 30% (études) du coût total selon la nature de l'opération.

21 La politique des «sites majeurs d Aquitaine» En Dordogne : - l abbaye de Brantôme et le château de Bourdeilles - l abbaye de Cadouin - le château de Biron - Valorisation et protection du triangle d or de la Vallée de la Dordogne - Le Moyen Age vous ouvre ses portes : Biron, Cadouin, Monpazier, St Avit Sénieur En Gironde : - la Citadelle de Blaye (phase1) et son environnement estuarien - le patrimoine naturel de La Teste de Buch - le Canal de Garonne - Le Verrou de l Estuaire, Blaye, Fort Pâté, Cussac Fort Médoc - Préservation, valorisation et gestion du site classé de la Dune du Pilat Dans les Landes : - le Pays d Orthe - le Pays de Chalosse-Tursan - Valorisation du patrimoine bâti et archéologique de Brassempouy : De la Maison de la Dame au parcours de l Homme, Abbaye de Sorde, Abbaye d Arthous En Lot-et-Garonne : - le château de Bonaguil (phase 1) et le Fumélois - le château de Duras et le Duraquois - Château de Bonaguil

22 La politique des «sites majeurs d Aquitaine» Dans les Pyrénées-Atlantiques : - les châteaux de Bidache et de Guiche - le château d Abbadia et la corniche basque -Les châteaux : des sites majeurs pour le développement des territoires ruraux Un " site majeur " est défini comme "un ensemble architectural inscrit ou classé au titre des Monuments Historiques, un cadre naturel exceptionnel ou un territoire culturellement homogène et géographiquement délimité". Les sites retenus devront: - veiller à la restauration et à la protection du patrimoine labellisé, - améliorer l accueil du public, - s attacher à maîtriser leur fréquentation. Labellisés pour une durée de 3 ans de 2011 à 2013, ils bénéficient d un accompagnement de la Région, pour un budget total de 33,5 millions d euros, dont 7,5 millions d euros de financement régional.

23 B Valoriser les ressources Trace : La Région Aquitaine veille à sauvegarder et valoriser son patrimoine naturel et architectural dans une optique de développement durable à travers différentes actions. Elle a ainsi signé en 2003 un protocole d accord pour la sauvegarde des eaux littorales et côtières avec l Agence de l eau Adour-Garonne qui doit permettre aux stations balnéaires du littoral aquitain de bénéficier d un label de qualité «Aquitaine plage propre», atout indéniable pour attirer les touristes. A travers le programme «sites majeurs d Aquitaine», la région accompagne les opérations destinées à l amélioration de l accueil des touristes sur 21 sites incontournables labellisés en Aquitaine.

24 C Un exemple d aménagement : la LGV- SEA

25 La LGV-SEA Depuis plusieurs années, le Conseil régional d Aquitaine, se mobilise en faveur de la réalisation d une ligne à grande vitesse (LGV) reliant Tours à la capitale régionale. Ce projet consiste en la réalisation d une nouvelle infrastructure entre Saint-Avertin (au sud-est de Tours) et Ambarès-et-Lagrave (au nord de Bordeaux). Cette ligne nouvelle, longue de 303 km et dédiée aux voyageurs, est conçue pour permettre une circulation des TGV à 350 km/h. Ces travaux permettront un gain de temps de près d une heure, mettant à terme Bordeaux à 2h05 de Paris. 2ème étape : Bayonne à 3h de Paris et Bordeaux à 3h30 de Madrid : Le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO) c est : une ligne nouvelle entre Bordeaux et l Espagne et entre Bordeaux et Toulouse, avec un tronc commun, un aménagement des infrastructures existantes, notamment la ligne actuelle Bordeaux Hendaye, une ligne nouvelle de Poitiers à Limoges avec son prolongement vers Périgueux par la ligne existante et un projet d amélioration de la desserte du Béarn et de la Bigorre le Conseil régional d Aquitaine a signé le 8 avril 2011 la Convention de financement des travaux de la LGV Bordeaux Tours, pour lesquels il s engage à hauteur de 306,381 M.

26 La LGV-SEA : des atouts Extrait de la Lettre d information n 11, GPSO, 09/2011 RFF a rappelé qu avec GPSO, les régions Aquitaine et Midi- Pyrénées, leurs communes, leurs entreprises, leurs commerces, vont bénéficier d un nouvel outil de développement économique. La réduction des temps de parcours et les nouvelles connexions au réseau national et européen à grande vitesse vont largement favoriser l ouverture des entreprises locales sur l Europe ( ). En rapprochant les grandes villes du Sud-Ouest, GPSO contribuera à renforcer leurs liens économiques, à faire apparaître de nouvelles formes de tourisme (courts séjours ou tourisme «écologique» par exemple), et à mettre en réseau des sites touristiques et culturels Les travaux puis l exploitation des lignes nouvelles génèreront également des retombées économiques importantes pour les entreprises locales : emplois directs et indirects, sous-traitance Il faudra aussi compter avec les créations d emplois durables liés à la maintenance et l exploitation des lignes nouvelles, l exploitation des gares, les prestations de services annexes ou le développement de nouveaux pôles économiques GPSO offrira ainsi des opportunités de création de zones d aménagement concertés (ZAC) à proximité des gares nouvelles, de projets d aménagement innovants et de politiques publiques de développement économique.

27 La LGV-SEA : des contraintes Reportage à Mouguerre : Thierry Labarthe et Laurent Le Roux

28 C Un exemple d aménagement : la LGV- SEA Trace : La région Aquitaine se mobilise depuis 1999 en faveur du développement de la ligne à grande vitesse sud Europe Atlantique qui devrait aboutir en Elle met en avant de nombreux avantages à ces aménagements ferroviaires d importance : réduction des temps de parcours en direction de Paris et Madrid, développement économique et emploi, ouverture des entreprises locales sur l Europe et renforcement du lien entre les grandes villes du sud-ouest Cependant, les opposants à la LGV avancent d importantes contraintes : un coût exorbitant pour la région, des atteintes environnementales et au cadre de vie majeurs.

29 III L Aquitaine en France et en Europe A L Aquitaine et la France

30 Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Pays de la Loire Picardie Poitou-Charente Provence-Alpes-Côte d'azur Rhône-Alpes Les 22 régions métropolitaines

31 Les 22 régions métropolitaines

32 Les chiffres clés de l Aquitaine en France Quelques chiffres clés pour comprendre la place de l'aquitaine en France Aquitaine France Rang en France Superficie (milliers de km²) Population (millions d'habitants) (5% de la population française) Densité de population 78, Croissance démographique moyenne ( ) en % 1 0,60 4 Part des 65 ans ou plus 2009 (%) 19,4% 16,8% Part des étrangers 2009 (%) 4,2% 5,9% Répartition de la population active (%) Agri : 4,6 2,4 Indus : 19 19,6 Tert : 76,4 77,9 PIB (2009) en milliards d'euros ,5 % du PIB national PIB/Hab en milliers d'euros Taux de chômage (2nd trimestre 2012) en % 9,8 9,7 Taux de pauvreté 2009 en % 12,9 13,5 Source INSEE

33 Le poids de l Aquitaine en France Manuel Lelivrescolaire 2012, p. 257.

34 A L Aquitaine et la France Trace : La région Aquitaine est la 3è région française par sa superficie mais seulement la 6è par sa population, en effet les densités de population y sont bien inférieures à la moyenne nationale. La croissance de la population y est supérieure à la moyenne française ce qui montre que la région est attractive. Les agriculteurs y sont sur-représentés alors que l industrie est au contraire sous-représentée. Le PIB/hab. se situe dans la moyenne nationale et les taux de pauvreté sont inférieurs aux taux nationaux moyens. La part des plus de 65 ans est en revanche supérieure à de nombreuses autres régions.

35 B L Aquitaine, région périphérique d Europe?

36 L Aquitaine en Europe

37 L Aquitaine en Europe

38 Le PIB/hab. En Europe

39 Un vignoble de réputation mondiale et des touristes européens nombreux Portés par le marché chinois et la reprise des ventes tant en Europe qu'aux États-Unis, les exportations de vins de Bordeaux s'apprêtent à battre un nouveau record cette année Entre juillet 2011 et juillet 2012, 2,33 millions d'hectolitres ont été exportés par les viticulteurs et négociants bordelais pour un chiffre d'affaires de 2,29 milliards d'euros, soit une hausse de 17% en volume et de 28% en valeur L'UE, principal acquéreur des vins de Bordeaux, est également un marché en progression en volume à 1 million d'hectolitres (+7%) et surtout en valeur avec un chiffre d'affaires de 873 millions d'euros (+41%). 24 septembre La clientèle touristique européenne en Aquitaine,

40 L Aquitaine une région de l arc Atlantique 21 Régions pionnières qui coopèrent depuis 1989 La Commission Arc Atlantique est née en 1989 à Faro (Algarve, Portugal). Elle couvre cinq États (Irlande, Royaume-Uni, France, Espagne et Portugal) d un territoire s étalant de l Andalousie à l Écosse. Avec quelques 60 millions d habitants, elle représente 12% de la population européenne. Quelque vingt ans après sa création et dans un contexte européen de plus en plus incertain, la Commission Arc Atlantique se mobilise pour promouvoir une coopération plus ambitieuse et doter cet espace de nouveaux outils pour demain. Elle s attache donc à passer à une nouvelle étape de la coopération en faisant de l Arc Atlantique un espace de mise en œuvre des politiques européennes, grâce notamment à la Stratégie européenne pour l Atlantique que la Commission Arc Atlantique a largement contribué à promouvoir préparer les futures politiques européennes après 2013 pour se doter des outils à même de répondre aux défis auxquels font face les Régions atlantiques.

41 Le projet Bordeaux Euratlantique Classée au 39ème rang des villes européennes, la métropole bordelaise revendique l ambition d atteindre progressivement le 20ème rang en ans. L Opération d Intérêt National Bordeaux Euratlantique sera un accélérateur de cette métropolisation en confortant et en développant ses fonctions d échanges, de commandement et d innovation. Elle sera aussi, en tant que projet fédérateur de l agglomération, un des vecteurs principaux de l image et de la notoriété de la métropole en France et à l étranger. Attractivité économique et attractivité résidentielle seront les deux moteurs de la future métropole millionnaire à vocation européenne Un centre d affaires international novateur, tel sera le premier facteur de différenciation de Bordeaux Euratlantique au profit d une stratégie de positionnement européen. Le projet consistera en effet à proposer en cœur de ville, démarrant en pied de la gare TGV et profitant de son attrait et de ses fonctions, un centre d affaires tertiaire de m² environ Pour attirer des activités exogènes, le projet devra pleinement tirer parti de l ouverture de l agglomération sur l Europe que pourra permettre la connexion de Bordeaux par les LGV.

42 B L Aquitaine, région périphérique d Europe? Trace : La région Aquitaine est une région périphérique du sud-ouest de l Europe, relativement éloignée du cœur économique européen constitué par la région Rhénane et communément appelée dorsale européenne. Pourtant, son PIB/hab. montre qu elle n est pas une région pauvre de l union. Le vignoble bordelais réalise des chiffres très importants à l exportation en direction de l U.E. et la région attire nombre de touristes européens. Mais afin de lutter contre l effet périphérie apporté par son positionnement Atlantique, la région est intégrée à l Arc Atlantique, une association de 5 états qui coopèrent pour se développer ensembles. Enfin, le projet Bordeaux Euratlantique a pour objectif de faire de Bordeaux une capitale de niveau européen dans les 20 ans à venir.

43 Croquis de synthèse de synthèse

44 Croquis de synthèse de synthèse A partir de la liste suivante d informations à représenter sur le croquis d organisation de l espace aquitain, choisissez les figurés adéquats et organisez une légende : Métropole régionale aux ambitions nationales et européennes Forêt des Landes de Gascogne Arc Atlantique Projet de LGV Agglomération secondaire Polyculture et tourisme vert diffus Pôle de compétitivité route des lasers Autre agglomération importante Espace viticole, cultures maraîchères et fruitières Flux de touristes européens Axe de communication majeur Montagne peu peuplée Site touristique majeur Axe de communication secondaire Littoral touristique

45 I- L Aquitaine, une région dominée par Bordeaux Métropole régionale Autre agglomération importante agglomération secondaire Axe de communication majeur Axe de communication secondaire II Une région aux ressources valorisées Forêt des Landes Viticulture, cultures fruitières et maraîchères Croquis de synthèse Polyculture et tourisme vert Montagne peu peuplée Littoral touristique Site touristique majeur III Une intégration à la France et à l Europe Espace concerné par l Arc Atlantique Projet de LGV Pôle de compétitivité Flux de touristes européens

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions.

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions. Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante Analyse comparative des deux solutions décembre 2010 Ordre du jour - Origine de la LGV Bordeaux-Toulouse - Comparaison

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est :

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est : 1 En complément de la publication des informations routières sur le site internet Bison Futé, un service gratuit de diffusion par messagerie électronique est ouvert aux professionnels. Pour recevoir l'information

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

Les Grands Projets du Sud Ouest

Les Grands Projets du Sud Ouest Les Grands du Sud PARTIE 2 : L ÉTAPE 1 DES GPSO L étape 1 des Grands du Sud- a conduit à : - Choisir le programme fonctionnel restant à définir à l issue des débats publics : dessertes des agglomérations,

Plus en détail

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit - 01 53 25 76 56 - clement.nourrit@sncf.fr Gaëlle Rual - 01 53 25 74 83 - gaelle.rual@sncf.fr TER 2020 : VERS

Plus en détail

LES ESPACES PRODUCTIFS

LES ESPACES PRODUCTIFS LES ESPACES PRODUCTIFS fiche d objectifs/ Plan détaillé Quels sont les principaux espaces productifs français? Comment fonctionnent-ils et évoluent-ils face à la mondialisation? Respectent-ils le développement

Plus en détail

La région Nord-Pas-de-Calais

La région Nord-Pas-de-Calais La région Nord-Pas-de-Calais A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La région Nord-Pas-de-Calais en France 1 2 Les chiffres-clés de la région Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Dossier de Presse pour la signature de la convention de partenariat

Dossier de Presse pour la signature de la convention de partenariat Dossier de Presse pour la signature de la convention de partenariat entre RFF et la Safer Aquitaine Atlantique le 29 janvier 2013 à Saint Pierre du Mont entre RFF et la Safer Garonne Périgord le 8 mars

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains Alexandre Bertin NOTE STRATEGIQUE Note stratégique réalisée par

Plus en détail

Etat des lieux de l offre touristique en Gironde. 1. Diagnostic de l accessibilité du département

Etat des lieux de l offre touristique en Gironde. 1. Diagnostic de l accessibilité du département II. Etat des lieux de l offre touristique en Gironde 1. Diagnostic de l accessibilité du département La Gironde occupe une place charnière sur un axe d échanges européen Nord/Sud et Ouest/Est. Mais le

Plus en détail

Schéma Régional des Infrastructures et des Transports en Aquitaine Conférence territoriale de DORDOGNE 14 novembre 2007

Schéma Régional des Infrastructures et des Transports en Aquitaine Conférence territoriale de DORDOGNE 14 novembre 2007 Schéma Régional des Infrastructures et des Transports en Aquitaine Conférence territoriale de DORDOGNE 14 novembre 2007 Conférence territoriale du SRIT 14 novembre 2007 1 Conférence territoriale de Dordogne!

Plus en détail

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Ce document de travail rassemble quelques chiffres-clés et éléments de cadrage pour les participants aux

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

Un dispositif d appui aux très petites entreprises

Un dispositif d appui aux très petites entreprises Spectacle vivant Un dispositif d appui aux très petites entreprises DA TPE-SV Votre entreprise a besoin de se développer? Elle emploie moins de cinq salariés? Vous pouvez bénéficier d un accompagnement

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

Paris, ville mondiale

Paris, ville mondiale Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation Paris, ville mondiale Cours 3 I Un rayonnement planétaire 1. Une mégapole de

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

REGION BASSE-NORMANDIE

REGION BASSE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la Région Haute-Normandie et de la Région Basse-Normandie REGION BASSE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la région Haute-Normandie et de la région Basse-Normandie

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan)

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Le site AEROPOLIS : L'objectif d'aeropolis est de mettre à disposition du

Plus en détail

Quelle image avez-vous de la Belgique?

Quelle image avez-vous de la Belgique? Quelle image avez-vous de la Belgique? Saviez vous que?. Sont d origine belge. Le saxophone. La marque de montres Ice watch. La chaine de fast food Quick. l ile de Porquerolles au large de Toulon appartenait

Plus en détail

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV)

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête Participation culturelle & sportive de mai 2003 (EPCV) Liste des s Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV) Index des s : AGEDPR : Age de la personne de référence (8 modalités)... 3 AGEPR : Age de la personne de référence...

Plus en détail

LES AUTO-ENTREPRENEURS

LES AUTO-ENTREPRENEURS NOTE THÉMATIQUE Observatoire socio-économique Avril 2014 LES AUTO-ENTREPRENEURS Depuis l instauration du statut en 2009, le secteur de la propreté attire les auto-entrepreneurs. Ils sont plus de 23 000

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques La Région Poitou-Charentes, Repères économiques Décembre 2006 Poitou-Charentes en France et en Europe 26 000 km² (4,7 % de la superficie française) 1,69 millions d habitants (2,8 % de la population française)

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Les sports d hiver : pratiques et pratiquants

Les sports d hiver : pratiques et pratiquants Les sports d hiver : pratiques et pratiquants En 2004, un peu moins de 9 % de la population française pratique les sports d hiver. Le ski alpin domine, suivi loin derrière par le ski de fond, les autres

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Projet de programme d actions 2014

Projet de programme d actions 2014 Plan marketing 2014 Projet de programme d actions 2014 OBJECTIFS STRATÉGIQUES Trois objectifs prioritaires ont été proposés dans le cadre du Schéma 2009-2013 : 1- Développer l attractivité du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013

Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013 Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013 SOMMAIRE : I Un positionnement géographique qui place le territoire au carrefour de l Europe du Nord. II Nouvelle piste de

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

I. La mise en place des accords collectifs

I. La mise en place des accords collectifs Point n 2 INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION 25 SEPTEMBRE 2013 I. La mise en place des accords collectifs 1.1. Vague 1 : Pour mémoire, les 3 Urssaf régionales créées au 1 er janvier 2012 (Auvergne, Pays

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

Bilan 2013 des investissements exogènes, français et étrangers, créateurs d emplois en Aquitaine

Bilan 2013 des investissements exogènes, français et étrangers, créateurs d emplois en Aquitaine Bilan 2013 des investissements exogènes, français et étrangers, créateurs d emplois en Aquitaine 21 Mars 2014 2014/03/18-ACE-33-a SOMMAIRE Introduction, p.3 L attractivité de la France : Bilan 2013 des

Plus en détail

NOTE CONJONCTURELLE. Les rémunérations dans les SSII : des niveaux peu attractifs pour les juniors et dissuasifs pour les plus 45 ans MAI 2013

NOTE CONJONCTURELLE. Les rémunérations dans les SSII : des niveaux peu attractifs pour les juniors et dissuasifs pour les plus 45 ans MAI 2013 MAI 2013 NOTE CONJONCTURELLE Les rémunérations dans les SSII : des niveaux peu attractifs pour les juniors et dissuasifs pour les plus 45 ans Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens 75002 Paris Tél.

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière Interreg V France Suisse Un programme de coopération transfrontalière 1 Interreg France Suisse, un des programmes européens de coopération transfrontalière impliquant la Suisse 2 Territoire INTERREG France-Suisse

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 POSITIONNEMENT Anglet se présente comme un «resort sport & nature» sur la Côte Basque. Caractéristiques : Valeurs : Symboles : Thématiques : grands espaces naturels,

Plus en détail

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise DOSSIER DE CANDIDATURE franchise 1. DEMANDEUR PHOTO ÉTAT CIVIL Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance / / Adresse Code postal Téléphone fixe Fax Ville tél portable: E-mail Situation familiale :

Plus en détail

Résidence de tourisme. Mer & Golf City HHH. votre patrimoine immobilier aux portes de bordeaux LA CULTURE DE L IMMOBILIER

Résidence de tourisme. Mer & Golf City HHH. votre patrimoine immobilier aux portes de bordeaux LA CULTURE DE L IMMOBILIER Résidence de tourisme Mer & Golf City HHH votre patrimoine immobilier aux portes de bordeaux LA CULTURE DE L IMMOBILIER Mer & Golf City MER & GOLF CITY, Résidence de Tourisme classée 3 étoiles au coeur

Plus en détail

Services et immeubles d'etat Justice, Police, Administration...

Services et immeubles d'etat Justice, Police, Administration... Services et immeubles d'etat Justice, Police, Administration... Hôtel de Police La Rochelle (17) Construction d un hôtel de police Maître d Ouvrage: SGAP Sud Ouest Mission: Programmation (2013) Sous préfecture

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 E-LGVPACA.1-PRG-CPI.C08-PRD-RFF-00001 Comité de Pilotage du 23 septembre 2013 Ordre du jour du COPIL : Conclusions du rapport de

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

REGION HAUTE-NORMANDIE

REGION HAUTE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la Région Haute-Normandie et de la Région Basse-Normandie REGION HAUTE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la région Haute-Normandie et de la région Basse-Normandie

Plus en détail

UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES

UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES Des formes sociétaires globalement en progression En 2010, le statut individuel d exploitant agricole demeure la forme juridique choisie par 70 % des exploitations.

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national mars 2015 Observatoire de la FPT 1/29 Ce tableau de bord est conduit, sous la direction de Mohamed Amine, responsable de l Observatoire

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère

Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère des sites touristiques : un chantier à lancer Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère Sur les 537 sites d hôtellerie de plein air relevés, 4 ne proposent aucune traduction, soit

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013 La régie de la radio en ligne Offre commerciale 2013 Audience des radios EN LIGNE en France Chaque jour, en moyenne 1.9OO.OOO d internautes ont visité au moins l un des sites de Radio 2.0 la semaine, contre

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE A L AMÉNAGEMENT ET A LA COMPÉTITIVITÉ DES TERRITOIRES

DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE A L AMÉNAGEMENT ET A LA COMPÉTITIVITÉ DES TERRITOIRES DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE A L AMÉNAGEMENT ET A LA COMPÉTITIVITÉ DES TERRITOIRES DOSSIER DE PRESSE DU COMITÉ INTERMINISTÉRIEL D AMÉNAGEMENT ET DE COMPÉTITIVITÉ DES TERRITOIRES DU 6 MARS 2006 HOTEL DE

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-78 NOVEMBRE 2013 Analyse de 12 600 offres publiées par l Apec en 2012. Quatre fonctions très recherchées.

Plus en détail

Baromètre Ventes et cessions de commerces et d industries en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2010

Baromètre Ventes et cessions de commerces et d industries en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2010 Baromètre Ventes et cessions de commerces et d industries en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2010 Opportunités de croissance ou créations d entreprise, plus de 44 000 commerces ou industries

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

Agreste Aquitaine. Analyses et résultats

Agreste Aquitaine. Analyses et résultats Analyses et résultats Numéro 84 - mai 2014 La production agricole est par nature soumise aux aléas climatiques. Le phénomène n est pas nouveau. Toutefois, au cours des vingt dernières années, le profil

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau DOSSIER DE PRESSE Le Département Cantal : Votre nouveau bureau Sommaire Contexte de notre action : CyberCantal Télécentres p. 4 Qu'est ce qu'un télécentre? p. 7 Les objectifs pour le Département du Cantal

Plus en détail

LE LOGEMENT EN FRANCE CELLULE ÉCONOMIQUE FNAIM

LE LOGEMENT EN FRANCE CELLULE ÉCONOMIQUE FNAIM LE LOGEMENT EN FRANCE CELLULE ÉCONOMIQUE FNAIM 2014 www.fnaim.fr MARS 2015 01TABLE DES MATIÈRES 01 / INTRODUCTION.... 4 02 / LA FNAIM EN CHIFFRES... 5 03 / LE PARC DE LOGEMENTS........................................6

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

Observatoire Régional du Tourisme. Les Chiffres Clés. du Tourisme. Édition 2013. www.ort-poitou-charentes.com

Observatoire Régional du Tourisme. Les Chiffres Clés. du Tourisme. Édition 2013. www.ort-poitou-charentes.com Observatoire Régional du Tourisme Les Chiffres Clés du Tourisme Édition 2013 www.ort-poitou-charentes.com Carte d identité du Poitou-Charentes Population : 1 770 363 habitants (INSEE 2010) Superficie :

Plus en détail

Étude prospective tourisme 2020-2040 : quel tourisme en Aquitaine?

Étude prospective tourisme 2020-2040 : quel tourisme en Aquitaine? L'étude prospective tourisme - volet littoral est cofinancée par l'union européenne. L'Europe s'engage en Aquitaine avec le Fonds européen de développement régional. Étude prospective tourisme 2020-2040

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail