1/ Qu est-ce que la baby-gym?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1/ Qu est-ce que la baby-gym?"

Transcription

1 Stage FFG Petite enfance 2003 Exposé psychomotricité Alexandra Duterte, psychomotricienne 1/ Qu est-ce que la baby-gym? On appelle baby gym l éducation corporelle et artistique de l enfant de 2 à 6 ans. C est un ensemble d activités ludiques organisées au travers d une multiplicité de situations et d exercices pratiqués sur un matériel pédagogique adapté, abordé par le plaisir et le jeu, orienté vers : - un accompagnement psychomoteur - des stimulations psychomotrices dans le respect des différentes étapes du développement psychomoteur de l enfant. a) Un accompagnement psychomoteur Dans cette tranche d âge, la psychomotricité est le moyen d expression privilégié. Si nous sommes sensibles à ce que l enfant vit, à ce qu il transmet par sa communication non verbale, nous pouvons mieux l accompagner dans son évolution. De plus, en développant ses possibilités psychomotrices, nous allons faciliter les acquisitions ultérieures. L objectif général est de favoriser le développement de l enfant sur les plans sensori-moteur (relation entre les sens et la motricité), intellectuel et affectif, au moyen d activités corporelles et ludiques. L enfant en tant qu individu est donc considéré dans sa globalité. b) Les stimulations psychomotrices Par la motricité, l enfant expérimente le geste, construit progressivement son schéma corporel et met ainsi en place les facteurs de base de la condition physique et de la maîtrise du geste que sont : - Le contrôle postural - La coordination - L équilibre - La latéralité - L orientation dans l espace - Les notions de force, vitesse, d anticipation, de trajectoire, de déplacements, bref, l adresse. L objectif général est de donner à l enfant un patrimoine moteur, gage d une meilleure adaptation aux différentes situations auxquelles il sera confronté et lui donner la possibilité de mettre en mémoire la quantité la plus grande possible de programmes d action en lui proposant une diversité de situations d adaptation motrice et psychologique. 1

2 2/ Quels sont les intérêts de la baby gym? a) Domaine moteur L enfant va vivre des situations au cours desquelles s affinent les manipulations, leur coordination avec les déplacements. Les séances vont permettre à l enfant de mieux connaître en corps et ses possibilités motrices et sensorielles. b) Domaine cognitif c) Les acquisitions motrices ont des conséquences énormes sur le développement intellectuel de l enfant. Toutes les facultés cognitives (le langage, l écriture, la logique mathématique) prennent leurs racines dans la motricité. L enfant va être amené à gérer un espace libre ou aménagé, donc de vivre et conceptualiser certaines notions spatiales. Il pourra enrichir son bagage d actions, de pensées en rapport avec les consignes. Il lui faudra mémoriser les propriétés du matériel ainsi que ses propres comportements moteurs dans l action. Il sera amené à observer, imiter, se différencier, apprécier, critiquer, explorer, construire, s organiser. d) Domaine affectif Les séances favorisent l épanouissement de la personnalité. L enfant devra être capable d adhérer à un projet collectif avec les autres, s exprimer dans ce groupe et donc mieux se connaître. L enfant accède ainsi à une certaine confiance en ses possibilités corporelles. Il pourra utiliser son corps comme mode d expression pour s engager dans une activité, créer, jouer pour le plaisir, éprouver la joie des rencontres, de faire ensemble, coopérer, édifier, impressionner, créer. e) Domaine sportif En aucun cas la baby gym ne doit viser à la recherche d une performance ou à une détection précoce, d autant qu il n y a pas de relations directes entre les performances motrices développées dans la petite enfance et celles exprimées à l adolescence. Par contre, il est indéniable que le plaisir que le jeune enfant a éprouvé à bien vivre sa motricité en bas âge est un élément positif dans sa motivation ultérieure pour le sport. 3/ Organisation des séances a) Composition des groupes Pour les enfants de 2 à 4 ans, les groupes devront être constitués d environ 12 à 15 enfants. La présence des parents est très vivement recommandée. Pour les enfants de 4/5 ans, les groupes devront être constitués d un maximum de 20 enfants. La présence des parents s estompe à la demande des enfants. Pour les enfants de 5/6 ans, les groupes devront également être constitués de 230 enfants maximums. L enfant accède à l autonomie, la présence des parents n est plus souhaitable. 2

3 b) Moment de la journée et durée La meilleure période de la journée pour la baby gym se situe entre 9 et 11 heures. Les moins bonnes entre 11 heures et 14 heures et après 16 heures, périodes durant lesquelles apparaissent une baisse d attention, de la vigilance et du contrôle postural. La séance ne doit jamais dépasser 50 minutes. c) Organisation de la séance Les séances se décomposent en 4 parties : - L accueil (10 minutes) : doit être ritualisé pour permettre à l enfant d anticiper ce qu il va faire, se mettre en confiance. C est l occasion de nommer chaque enfant pour lui permettre d exister au sein du groupe et de trouver sa place parmis les autres. Ce temps permet également à l enfant de se mettre en mouvement, d explorer l espace, de prendre ses marques. Il permet aussi de faire une activation cardio-pulmonaire et d échauffer les muscles qui vont être sollicités plus particulièrement pour que l enfant conscientise ces parties de son corps, ce qui améliorera sa gestuelle et évitera les blessures. - Le circuit aménagé ( 20 minutes) : Ce temps permet à l enfant de faire l expérience de toutes ses compétences motrices, de connaître ses limites, tenter de les dépasser, les voir valoriser. Le circuit permet de travailler la notion temporelle (succession des éléments) et spatiale ( le départ, l arrivée, en haut, en bas, dessous, dessus etc. ), mais également la socialisation (attendre son tour, ne pas dépasser, s aider ) - La créativité(15 minutes) : Ce temps permet à l enfant un moment libre d expression, de libération corporelle. L utilisation de petits matériels (cerceaux, rubans, foulards, ballons ) travaille la sensorialité, la préhension, la gestualité fine. L utilisation de musiques sollicite les capacités d adaptation rythmiques de l enfant, mais aussi son imagination. - Le retour au calme (5 minutes) : Ce moment, doit, comme l accueil, être ritualisé. Il permet aux sensations vécues pendant la séance de faire mémoire grâce à la centration sur le corps. C est aussi une transition nécessaire pour quitter la séance. Chez l enfant, on ne peut pas parler de relaxation, la relaxation étant une technique qui utilise le relachement conscient de la maîtrise du tonus musculaire, mais de détente. L idéal est de trouver chacun de ces moments au sein d une même séance. Une séance s articule autour d un thème suscitant l intérêt et l imagination de l enfant. Toutefois, il est important de garder le même thème de vacances à vacances pour favoriser l anticipation de l enfant (domaine moteur), sa mise en confiance ( domaine affectif) et sa mémorisation (domaine cognitif.) 3

4 4/ Le rôle des encadrants a) Par rapport à l environnement Les encadrant doivent créer un environnement agréable, paisible, accueillant où les règles sont des éléments de sécurité et de continuité. Ils doivent aménager un espace spécifique gym petite enfance pour sécuriser au maximum les enfants en répondant à leur besoin de mouvements (matériel adapté et sécurisé) et en prenant en compte leurs émotions (mise en confiance par des repères immuables). Les encadrants doivent veiller à ce que l activité gymnique se fasse par le jeu et dans le plaisir. Ainsi, les situations doivent être accessibles aux capacités des enfants s en fonction de leur âge et de leur développement psychomoteur et variées pour que chaque enfant puissent apporter une réponse et réussir. b) Par rapport aux enfants SSVV : Sécuriser/ Solliciter/ Verbaliser et Valoriser = comportement de l animateur durant la séance. Les encadrants doivent être attentifs aux comportements de l enfant. Ils doivent permettre à l enfant de développer au mieux toutes ses capacités. Les encadrants doivent évaluer les réponses des enfants après chaque séance pour pouvoir faire évoluer les séances et enrichir les situations en fonction du groupe d enfants. Pour cela, ils disposent des fiches pédagogiques. c) Par rapport aux parents La séance de baby-gym est aussi un moyen de réunir parents et animateurs autour de l enfant, de renforcer le lien parental. Il est donc important d accueillir à la fois l enfant et son ou ses parents Le parent qui inscrit son enfant à la séance de baby-gym a pris conscience de l importance du sport dans le développement de l enfant. Il faut donc pouvoir se rendre disponible pour répondre au questionnement des parents sur le contenu de la séance, les objectifs, le comportement de leur enfant.. A cet âge, la séparation est difficile, tant pour l enfant que pour le parent. Il est nécessaire d accompagner la dynamique de séparation, qui est propre à chacun, surtout, demander au parent de formuler son départ clairement. Partir en cachette est à proscrire. Il est aussi intéressant d accepter l objet transitionnel de l enfant, qu il puisse garder à son arrivée, le mettre de côté quand il le décide et le reprendre quand il le désire (mettre les doudous dans un endroit accessible aux enfants). A partir de 2 ans, on parle de «d adolescence de la petite enfance», l enfant a alors besoin en alternance d autonomie, de liberté, et de moments de câlin, de réassurance. Il est primordial d être assez souple pour accepter la présence des parents durant la séance et veiller à ce qu ils participent aux exercices. Il est inconcevable que les parents soient spectateurs. De plus, il faut indiquer aux parents quel est le cadre de la séance, quelles sont les règles et les limites que se sont fixées les encadrants. Les parents doivent être d accord avec ces règles et les appliquées avec leur enfant, pour que ce dernier puisse 4

5 s investir au sein du groupe. Il faut expliquer aux parents que toute ambivalence de propos entre eux et les encadrants ne pourra que semer le doute dans l esprit de l enfant qui sera alors complètement insécurisé et ne pourra pas se détacher et accepter en toute confiance la relation avec un autre adulte avec qui papa ou maman ne sont pas d accord. 5/ Le développement du schéma corporel Le schéma corporel est la représentation psychique que nous avons de notre corps. Il nécessite une intégration progressive par le cerveau des données diverses enregistrées par les organes des sens (sensibilité extéroceptives), ainsi que par les sensibilités internes du corps (sensibilité proprioceptives). De plus, le schéma psychique n est pas rigoureusement calqué sur le schéma réel : la personnalité, le milieu socio-culturel, les situations vécues influencent largement la perception du corps. Le schéma corporel détermine la connaissance de l espace et du temps et contribue à l image de soi. a) Aspects dynamiques La motricité est primordiale dans l élaboration du schéma corporel. La connaissance du schéma corporel va être sou-tendue par le vécu corporel de l enfant et ses fonctions psychomotrices. Dans le domaine des perceptions, il y a tout d abord les données proprioceptives (muscles, articulations, labyrinthe, tonus) qui jouent un rôle fondamental et qui renseignent l enfant sur son attitude, mouvement, équilibre etc. Chaque nouvelle posture vient s enregistrer sur le schéma corporel grâce aux sensations internes provoquées par cette nouvelle posture Avec l apparition de la marche, l enfant acquiert la notion de déplacement, ses propres déplacements deviennent conscients. L enfant situe son corps par rapport aux objets et prend conscience de l existence de son corps indépendant. Puis, le schéma corporel s enrichi progressivement du vécu moteur. Ce n est qu à l âge de 12 ans que le schéma corporel est complètement achevé. Puis, il y a les données extéroceptives, surtout visuelles et sensorielles cutanées. Les réactions relatives au toucher sont importantes dans le début de l exploration du corps propre et qui évoluent du toucher à la préhension. Les réactions relatives à la vision sont importantes pour la découvertes des mains. Il existe donc une corrélation entre les sensations perçues dans le corps et les sensations visuelles correspondantes, ceci permettant la localisation des stimulations, donc l acquisition du schéma corporel. b) Aspects affectifs Comme l action est fortement liée à l expérience émotionnelle, donc par la relation avec autrui, l aspect dynamique que nous venons d aborder coexiste donc avec l aspect affectif. Le schéma corporel est étroitement lié et englobe la dimension affective du vécu psychomoteur. Sous l influence des émotions, la valeur relative des différentes parties du corps et leurs différenciations changeront de sens en fonction de leur investissement émotionnel.. De plus, le sentiment d unité corporelle va naître chez l enfant avec la différenciation du moi et du non moi. L image du corps prend forme, l enfant va entrer dans sa forme, forme où il se reconnaît, où il se différencie vraiment de l autre. L apparition de la communication verbale va créer un mode relationnel, l enfant pourra 5

6 symboliser son vécu, ses actions par le langage et cela va lui permettre d établir une connaissance plus objective des choses et de les dominer. c) Répercussion sur l appréhension de l espace et du temps C est autour du corps, à partir du corps et en lui-même, en référence à lui que s établit toute l organisation de l espace et du temps. Il y a un intérieur, un extérieur, quelque chose qui se trouve devant, derrière, en dessous, au-dessus, à droite, à gauche et cela correspond à des termes de référence au corporel. De plus, chez l enfant, le temps se rapporte directement à l espace. La temporalité est spatialisée et le temps chez l enfant, c est l espace divisé par le mouvement (succession des évènements). d) Répercussion sur le développement de l image de soi L image du corps est l investissement narcissique de l enfant par rapport à son corps en comparaison avec le corps de l autre. Elle est résultante de la connaissance du schéma corporel et l influence. C est à partir de l image qu il a de lui-même que l enfant se montrera plus ou moins hardi, aura plus ou moins confiance en ses compétences motrices et relationnelles, donc tentera plus ou moins facilement de nouvelles expériences et enrichira plus ou moins son schéma corporel. 6/ Le développement psychomoteur de l enfant de 2 à 6 ans Un tableau récapitulatif vous donne les grandes étapes du développement psychomoteur de l enfant. Il est important de vous y référer pour préparer vos séances afin d être en adéquation avec les possibilités et les besoins des enfants que vous accueillez. Toutefois, voici quelques idées de base à retenir en plus : - L imitation immédiate est le seul moyen de communication avant l acquisition du langage. Empêcher l enfant d imiter revient donc à l empêcher de parler, tout comme il ne peut se soumettre à une simple consigne verbale. Il est important que les encadrant soient dans le mouvement avec les enfants. - L enfant de cet âge ne peut pas comprendre le raisonnement logique. Il n a pas encore accès à la symbolisation. Il faudra donc que le «parcours» entre dans le cadre ludique d une histoire qui lui est suggérée ou qu il invente, qui s inscrit dans un espace imaginaire donc imagé. - Jusqu à 4 ans, l enfant ne peut pas se concentrer sur une activité physique dirigée pendant plus de dix minutes en continu. - Avant 3 ans, l enfant ne peut prendre en compte qu un seul partenaire à la fois et deux à partir de 4 ans. Ce n est que vers 4 ans ½ que l enfant aime participer à de jeux de règle et en inventer lui-même - Dans cette tranche d âge, l enfant supporte mal les échecs qui entraînent, lorsqu ils sont répétés, découragement et désintérêt. 6

Troubles des apprentissages scolaires et psychomotricité. Diane Pierdon, Merryl Coudray, Solène Lesauvage, psychomotriciennes au CMPRE Bois Larris

Troubles des apprentissages scolaires et psychomotricité. Diane Pierdon, Merryl Coudray, Solène Lesauvage, psychomotriciennes au CMPRE Bois Larris Troubles des apprentissages scolaires et psychomotricité Diane Pierdon, Merryl Coudray, Solène Lesauvage, psychomotriciennes au CMPRE Bois Larris 1 Qu est ce que la psychomotricité? «C'est bouger dans

Plus en détail

Elle a aussi fait prendre conscience des relations entre le geste et l affectivité.

Elle a aussi fait prendre conscience des relations entre le geste et l affectivité. La psychomotricité 1 Historique C est une notion élaborée étudiée depuis une centaine d année à peine. La psychomotricité s adresse à l enfant dans sa globalité et une éducation psychomotrice aura toujours

Plus en détail

Projets Pédagogiques Newsport-BNN

Projets Pédagogiques Newsport-BNN Projets Pédagogiques Newsport-BNN Cycle Péda : Stand Up Paddle Les objectifs Savoir adapter son effort physique en fonction de la difficulté rencontrée Savoir adapter son déplacement à certains types d

Plus en détail

Projets Pédagogiques Newsport-BNN

Projets Pédagogiques Newsport-BNN Projets Pédagogiques Newsport-BNN Cycle Péda : Kayak de Mer Les objectifs Savoir adapter son effort physique en fonction de la difficulté rencontrée Savoir adapter son déplacement à certains types d environnement

Plus en détail

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16 BO n 5 du 12/04/07 HS École maternelle Introduction Une école de plein exercice Responsabilité double : mener à bien les apprentissages du C1 et engager tous les élèves, sans exception, dans la première

Plus en détail

Pratiques psychomotrices : conscience corporelle

Pratiques psychomotrices : conscience corporelle Université Pierre et Marie Curie Pratiques psychomotrices : conscience corporelle Psychomotricité première année 2006-2007 Agnès Servant-Laval Mise à jour : 5 avril 2007 2/7 Pratiques psychomotrices :

Plus en détail

Association Française Des Psychomotriciens Libéraux

Association Française Des Psychomotriciens Libéraux Association Française Des Psychomotriciens Libéraux La Psychomotricité POURQUOI? COMMENT? POUR QUI? PAR QUI? LA PSYCHOMOTRICITE? «Mieux dans son corps, mieux dans sa tête» Par l intermédiaire du corps,

Plus en détail

Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement

Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement Université Pierre et Marie Curie Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement Psychomotricité troisième année 2003-2004 Agnès Servant-Laval Mise à jour : 28 novembre 2003

Plus en détail

L observation psychomotrice

L observation psychomotrice L observation psychomotrice Auprès de jeunes enfants au sein du bilan pluridisciplinaire du CEDA Psychomotricienne au CEDA Différentes modalités d interventions au CEDA Bilan CEDA classique pour enfants

Plus en détail

Quelques éléments d aide pour mener un module de danse créative

Quelques éléments d aide pour mener un module de danse créative Quelques éléments d aide pour mener un module de danse créative L essentiel de la danse La pratique de la danse à l école, comme d autres activités artistiques, aide les élèves à construire un rapport

Plus en détail

1/7. Votre enfant est au judo!! Même heure même endroit une séance pour vous parents, c est possible!!!! Activité 1

1/7. Votre enfant est au judo!! Même heure même endroit une séance pour vous parents, c est possible!!!! Activité 1 Votre enfant est au judo!! Même heure même endroit une séance pour vous parents, c est possible!!!! Activité 1 Mercredi matin 10h15 11h activité Parent / enfant (-3ans) Activité 2 Ecole de motricité enfant

Plus en détail

L ÉDUCATION MOTRICE. 2 Introduction

L ÉDUCATION MOTRICE. 2 Introduction INTRODUCTION Les termes de développement moteur et de développement psychomoteur sont fréquemment confondus. Ils ne sont toutefois pas interchangeables et concernent des aspects bien distincts du développement

Plus en détail

La psychomotricité fondement. de tout apprentissage.

La psychomotricité fondement. de tout apprentissage. La psychomotricité fondement de tout apprentissage. Un peu d histoire Le concept de psychomotricité est un des concepts les plus récents dans l approche de la sphère éducative. Si des personnes comme De

Plus en détail

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités de cirque ACTIVITES DE CIRQUE

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités de cirque ACTIVITES DE CIRQUE De découvrir ses possibilités corporelles aux activités de cirque ACTIVITES DE CIRQUE Cycle 1 Les programmes de l école Compétences de l élève - s exprimer sur un rythme musical ou non, non ; avec un engin

Plus en détail

Motricité et psychomotricité

Motricité et psychomotricité Motricité et psychomotricité I) Précision de notions: Tout d abord il appartient à cette analyse de préciser quelques termes pour en faire la différence: la psychomotricité et la motricité. La psychomotricité

Plus en détail

La philosophie a d abord été une réflexion scientifique sur la nature et les causes qui font l existence de l entreprise.

La philosophie a d abord été une réflexion scientifique sur la nature et les causes qui font l existence de l entreprise. Familiarisation avec diverses définitions Élaboration d une vision d équipe Déterminer la philosophie du CPE Déterminer les buts et objectifs du programme éducatif Organisation des salles Partage des ressources

Plus en détail

GYM PETITE ENFANCE SAISON SOMMAIRE. Introduction. 1. Projets Récréagym (activités gymniques ludiques)

GYM PETITE ENFANCE SAISON SOMMAIRE. Introduction. 1. Projets Récréagym (activités gymniques ludiques) GYM PETITE ENFANCE SAISON 2017-2018 SOMMAIRE Introduction 1. Projet pédagogique PETITE ENFANCE 1.1. Récréagym 1.2. Mini gym 2. Organisation générale 3. Déroulement d une séance Récréagym 4. Déroulement

Plus en détail

LA PEDAGOGIE MONTESSORI ( Béatrice Missant)

LA PEDAGOGIE MONTESSORI ( Béatrice Missant) LA PEDAGOGIE MONTESSORI ( Béatrice Missant) POURQUOI MONTESSORI? La pédagogie M.M. apporte des éléments de réponses à un certain nombre de problèmes auxquels les enseignants sont confrontés à l heure actuelle.

Plus en détail

Cadre du Soutien éducatif

Cadre du Soutien éducatif Cadre du Soutien éducatif Historique A partir de 2016, nous avons pris la décision de nous détacher complètement de la contrainte des devoirs avec l objectif d organiser des ateliers de soutien éducatifs

Plus en détail

Projet pédagogique Espace «Gérard Dietrich» Jardins d enfants 3 à 4 ans

Projet pédagogique Espace «Gérard Dietrich» Jardins d enfants 3 à 4 ans Projet pédagogique Espace «Gérard Dietrich» Jardins d enfants 3 à 4 ans Version Janvier 2015 Page 1 L élaboration d un projet pédagogique est d une grande nécessité au sein d un Etablissement scolaire.

Plus en détail

Projet pédagogique

Projet pédagogique Projet pédagogique 2014-2015 I. Respect du rythme de l enfant 1. Accompagnement individuel au sein du groupe - Observation : l équipe prend le temps d être assise auprès des enfants pour les observer tout

Plus en détail

Anaïs Magadoux. La psychomotricité De la motricité à la sensorialité

Anaïs Magadoux. La psychomotricité De la motricité à la sensorialité Anaïs Magadoux La psychomotricité De la motricité à la sensorialité Qui suis-je? Psychomotricienne diplômée sur Paris Master diapason : fonctionnements et disfonctionnements langagiers. Diverses formations

Plus en détail

Favoriser l accès aux apprentissages des élèves non-verbaux porteurs de Troubles Envahissants du Développement. Mireille Cagnioncle IMF ASH Centre 77

Favoriser l accès aux apprentissages des élèves non-verbaux porteurs de Troubles Envahissants du Développement. Mireille Cagnioncle IMF ASH Centre 77 Favoriser l accès aux apprentissages des élèves non-verbaux porteurs de Troubles Envahissants du Développement Sources Troubles envahissants du développement : guide de stratégies psychoéducatives ed CHU

Plus en détail

ENFANTASIA PROJET PEDAGOGIQUE PRE- MATERNELLE

ENFANTASIA PROJET PEDAGOGIQUE PRE- MATERNELLE PROJET PEDAGOGIQUE PRE- MATERNELLE page 2 Le projet pédagogique présente les moyens mis en œuvre à l application du projet éducatif. (cf. projet éducatif) CARACTERISTIQUES DES LOCAUX ET ESPACES UTILISES

Plus en détail

Le Volley Ball pour les 11 ans et moins

Le Volley Ball pour les 11 ans et moins Le Volley Ball pour les 11 ans et moins (Ecole de Volley Ball, Poussins Pupilles ) *Connaissance du Jeune *L apport du Volley Ball *Le Développement des Qualités physiques *Les Fondamentaux *Les Procédures

Plus en détail

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac Programme éducatif Garderie École Marie-Clarac 1 PROGRAMME ÉDUCATIF 1.1 Orientations générales de l établissement Permettre aux enfants de 3-4 ans de vivre dans un milieu chaleureux et stimulant afin qu

Plus en détail

Garderie Nid de Namur. Programme Préscolaire 4-5 ans. Ci-joint vous trouveriez un résume du programme préscolaire pour l'année

Garderie Nid de Namur. Programme Préscolaire 4-5 ans. Ci-joint vous trouveriez un résume du programme préscolaire pour l'année Garderie Nid de Namur Programme Préscolaire 4-5 ans Ci-joint vous trouveriez un résume du programme préscolaire pour l'année 2015-2016 1/09/2015 Notre programme repose sur deux volets : donner le goût

Plus en détail

L enfant, ses caractéristiques, son développement

L enfant, ses caractéristiques, son développement L enfant, ses caractéristiques, son développement Sommaire 1) Introduction 2) La charte des droits de l enfant 3) Les types de jeux 4) Le 1 er âge écolier (5 8 ans) 5) L enseignement du sport Bénéfices

Plus en détail

L éducation du corps à l école maternelle

L éducation du corps à l école maternelle L éducation du corps à l école maternelle Avec l aimable autorisation de reproduction de Mme Béatrice Foucteau Professeur EPS IUFM Poitou- Charentes Pourquoi? Quoi? Comment? POURQUOI? Pour le développement

Plus en détail

Education physique et sportive

Education physique et sportive Education et sportive Considérations générales L enseignement de l éducation et du sport au gymnase s inscrit, d une part, dans le prolongement des objectifs de la scolarité obligatoire, d autre part,

Plus en détail

Les trois acteurs principaux d une classe préscolaire. La psychomotricité comme domaine de connaissance

Les trois acteurs principaux d une classe préscolaire. La psychomotricité comme domaine de connaissance Sommaire : Introduction Les trois acteurs principaux d une classe préscolaire La psychomotricité comme domaine de connaissance Le déroulement d une séance de psychomotricité Les activités psychomotrices

Plus en détail

Un pas à faire ensemble vers la maternelle

Un pas à faire ensemble vers la maternelle Un pas à faire ensemble vers la maternelle Je développe des attitudes de base chez mon enfant J améliore l attention et la capacité d écoute de mon enfant. En étant attentif à mon enfant lorsqu il me parle

Plus en détail

LA PSYCHOMOTRICITE AUPRES DES ENFANTS PRESENTANT DES TROUBLES DES APPRENTISSAGES, LES ENFANTS «DYS»

LA PSYCHOMOTRICITE AUPRES DES ENFANTS PRESENTANT DES TROUBLES DES APPRENTISSAGES, LES ENFANTS «DYS» LA PSYCHOMOTRICITE AUPRES DES ENFANTS PRESENTANT DES TROUBLES DES APPRENTISSAGES, LES ENFANTS «DYS» Virginie LE HELLEY, Psychomotricienne D.E., AMIFORM, Nice, le vendredi 13 mai 2011 QUELQUES DATES Le

Plus en détail

Mise en place de l Espace du corps à Dessine-moi un mouton 14/11/2014

Mise en place de l Espace du corps à Dessine-moi un mouton 14/11/2014 Mise en place de l Espace du corps à Dessine-moi un mouton 14/11/2014 Corps et maladie chronique 2 Maladie chronique selon l OMS : «maladie ou affection de longue durée, qui évolue avec le temps et souvent

Plus en détail

Plan général du travail

Plan général du travail Plan général du travail 1. Introduction p. 2 1.1. Considérations générales p. 4 1.2. Définitions p. 5 1.3. Différentes approches : les 3 versants p. 6 1.4. Objectifs p. 9 1.5. Didactique p. 13 2. Curriculum

Plus en détail

L aide humaine à l école maternelle MARIE-ELISABETH ROCHE, INSPECTRICE CHARGÉE DE MISSION ACADÉMIQUE POUR L'ÉCOLE MATERNELLE.

L aide humaine à l école maternelle MARIE-ELISABETH ROCHE, INSPECTRICE CHARGÉE DE MISSION ACADÉMIQUE POUR L'ÉCOLE MATERNELLE. L aide humaine à l école maternelle COLLÈGE TEILHARD DE CHARDIN 14 FÉVRIER 2017 MARIE-ELISABETH ROCHE, INSPECTRICE CHARGÉE DE MISSION ACADÉMIQUE POUR L'ÉCOLE MATERNELLE. 1 L école maternelle UNE ÉCOLE

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES L éducation musicale aux cycles 2 et 3 BOEN spécial n 11 du 26 novembre 2015

ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES L éducation musicale aux cycles 2 et 3 BOEN spécial n 11 du 26 novembre 2015 ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES L éducation musicale aux cycles 2 et 3 BOEN spécial n 11 du 26 novembre 2015 Jean-Paul BURKIC - I.E.N. Mission Arts et culture 1 ier degré Académie de La Réunion Le parcours d

Plus en détail

Notre projet pédagogique

Notre projet pédagogique Notre projet pédagogique Au sein des trois micro-crèches, nos valeurs et nos principes éducatifs s orientent autour de la même dynamique pour contribuer à l éveil à l épanouissement des enfants. Il s agit

Plus en détail

LE SCHÉMA CORPOREL. Rigal Robert

LE SCHÉMA CORPOREL. Rigal Robert LE SCHÉMA CORPOREL Rigal Robert LE SCHÉMA CORPOREL Conscience totale ou modèle interne que nous avons de notre corps ou de ses parties dans l'espace, en mouvement ou au repos. Elle se construit par l expérience,

Plus en détail

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011 Activités athlétiques au cycle 1 Circonscription de Belley 23/02/2011 Programme de la matinée 1/ Rappel sur les programmes en EPS 2/ L unité d apprentissage 3/ Mise en œuvre d activités : vidéo 4/ Retour

Plus en détail

Présentation des programmes en EPS

Présentation des programmes en EPS Présentation des programmes en EPS BO N 44 du 26 novembre 2015 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4 www.ac-dijon.fr Formation disciplinaire EPS - Ac Dijon 1 ORGANISATION DES PROGRAMMES PAR CYCLE : 3 VOLETS VOLET 1

Plus en détail

Apprendre en jouant à la maternelle Animations des 16 novembre 2016 à Bar-le-Duc 29 mars 2017 à Thierville

Apprendre en jouant à la maternelle Animations des 16 novembre 2016 à Bar-le-Duc 29 mars 2017 à Thierville Apprendre en jouant à la maternelle Animations des 16 novembre 2016 à Bar-le-Duc 29 mars 2017 à Thierville circonscriptions de Bar-le-Duc et Commercy Extrait du programme de l école maternelle BO spécial

Plus en détail

Projet d établissement «Les petits de l Arceau»

Projet d établissement «Les petits de l Arceau» Projet d établissement «Les petits de l Arceau» Prestations d accueil proposées MODALITES D ACCUEIL : La crèche est ouverte de 7H30 à 19H30 du lundi au vendredi. Elle permet l accueil des enfants en fonction

Plus en détail

07/04/2017. Plan. Approche psychocorporelle en psychogériatrie. 1. Spécificités de la psychomotricité en psychogériatrie

07/04/2017. Plan. Approche psychocorporelle en psychogériatrie. 1. Spécificités de la psychomotricité en psychogériatrie Approche psychocorporelle en psychogériatrie Amélie Truptil Psychomotricienne à l Hôpital Bretonneau Plan 1. Spécificités de la psychomotricité en psychogériatrie 2. Le corps du malade d Alzheimer 3. La

Plus en détail

L ACTIVITE «BABY-HAND» AU SAINT-RAPHAEL VAR HANDBALL

L ACTIVITE «BABY-HAND» AU SAINT-RAPHAEL VAR HANDBALL L ACTIVITE «BABY-HAND» AU SAINT-RAPHAEL VAR HANDBALL PRESENTATION : Ouverte en septembre 2010, la section Baby-Hand du SRVHB a été créée non seulement pour répondre à une demande locale (présence et image

Plus en détail

AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS A L ECOLE MATERNELLE & LE JEU stage «jeu et apprentissage à la maternelle» 2011

AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS A L ECOLE MATERNELLE & LE JEU stage «jeu et apprentissage à la maternelle» 2011 AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS A L ECOLE MATERNELLE & LE JEU stage «jeu et apprentissage à la maternelle» 2011 Annick ETIENNE CPC EPS Charleville Mézières 2. Sylvie MESTRE CPC EPS Revin. Plan de l après-midi

Plus en détail

L école du mouvement, ça déménage!

L école du mouvement, ça déménage! L école du mouvement, ça déménage! L Ecole du mouvement 1. Présentation générale Activités psychomotrices hebdomadaires Pour enfants de 18mois à 8 ans Méthodologie varie suivant l âge Concept créé par

Plus en détail

III. Le développement cérébral. 1. Le système nerveux. Cerveau. Le développement cérébral commande toutes les composantes du développement.

III. Le développement cérébral. 1. Le système nerveux. Cerveau. Le développement cérébral commande toutes les composantes du développement. III. Le développement cérébral Le développement cérébral commande toutes les composantes du développement. Le cerveau subit des changements cruciaux au cours de l enfance. Contribution des neurosciences

Plus en détail

- Questionner la relation graphisme-écriture. - Le graphisme comme objet d enseignement

- Questionner la relation graphisme-écriture. - Le graphisme comme objet d enseignement M.T Zerbato-Poudou - Questionner la relation graphisme-écriture - Ce qui diffère - Ce qui est commun - Le graphisme comme objet d enseignement - Le dispositif idéal - Dominantes par section - L enseignement

Plus en détail

Le «Handball Premiers Pas» c est quoi?

Le «Handball Premiers Pas» c est quoi? Le «Handball Premiers Pas» c est quoi? C est avant tout un outil qui a plusieurs objectifs : - Faire connaître le Handball aux enfants de 6 à 8 ans et à leurs parents. - Créer une dynamique dans le club.

Plus en détail

Préparation des enfants pour l école

Préparation des enfants pour l école Préparation des enfants pour l école Mise à jour juillet 2011 Sur le chemin de l école Le passage de la garderie à l école est un événement mémorable pour votre enfant et vous. En tant que service de

Plus en détail

Rondes et jeux dansés à l école maternelle

Rondes et jeux dansés à l école maternelle Rondes et jeux dansés à l école maternelle Les programmes 2008 Pour construire la compétence «S exprimer sur un rythme musical ou non, avec un engin ou non ; exprimer des sentiments et des émotions par

Plus en détail

Le développement psychomoteur

Le développement psychomoteur Le développement psychomoteur Perfectionnement en mouvement-mars 2010 Claude Dugas PhD UQTR Introduction La motricité englobe un ensemble de fonctions anatomiques, physiologiques, neurologiques et psychologiques,

Plus en détail

Progression des apprentissages Danse

Progression des apprentissages Danse 1 Progression des apprentissages Danse 24 août 2009 2 Table des matières Présentation 3 Connaissances 4 Utilisation des connaissances 8 Compétence 1 Inventer des danses 8 Compétence 2 Interpréter des danses

Plus en détail

Laisser être? Laisser faire? Enfant Roi? Enfant victime? Enfant sujet? Désir, besoin, manque, frustration Je, tu, nous: rival - partenaire?

Laisser être? Laisser faire? Enfant Roi? Enfant victime? Enfant sujet? Désir, besoin, manque, frustration Je, tu, nous: rival - partenaire? La loi: contenant structurant de l être OU La psychomotricité au cœur de l émotion culturelle Exposé de Yernaux Jean-Pierre Journée d étude du CESA 15/03/2005 La Loi se vit souvent dans un espace situé

Plus en détail

EPS et LANGAGE. Deux domaines d'activité indissociables : Le langage au cœur des apprentissages Agir et s'exprimer avec son corps

EPS et LANGAGE. Deux domaines d'activité indissociables : Le langage au cœur des apprentissages Agir et s'exprimer avec son corps EPS et LANGAGE Programmation annuelle, en grande motricité, de l'école maternelle Devosge, présentée lors d'un stage d'école «EPS et Langage en maternelle», Le dossier comporte : une synthèse, document

Plus en détail

Livret de présentation

Livret de présentation Livret de présentation Le concept La Baby Gym s adresse à des enfants de 15 mois à 6 ans, valides ou en situation de handicap. Pour les 15/36 mois, l enfant est accompagné d un adulte (parent, grandparent,

Plus en détail

Service de la petite enfance projet de service

Service de la petite enfance projet de service Service de la petite enfance projet de service L engagement de la commune de Meyrin pour l accueil des jeunes enfants C est pendant les premières années de la vie que se situe la phase la plus critique

Plus en détail

Rôles de l éducatrice

Rôles de l éducatrice Étoiles de mer Programme Pédagogique Organiser les activités Rôles de l éducatrice Servir de personne-ressource aux enfants et aux parents Soutenir la routine quotidienne du groupe Combler les besoins

Plus en détail

Projets Pédagogiques Newsport-BNN

Projets Pédagogiques Newsport-BNN Projets Pédagogiques Newsport-BNN Cycle Péda : Randonnée Les objectifs Savoir adapter son déplacement dans certains types d environnements naturels Respecter la nature et le milieu naturel Respecter des

Plus en détail

Ce groupe de gymnastique douce s inscrit dans la même lignée que les autres décrits dans les fiches précédentes.

Ce groupe de gymnastique douce s inscrit dans la même lignée que les autres décrits dans les fiches précédentes. Jeux de ballon Public : personnes présentant des troubles cognitifs légers et/ou modérés, en fauteuil roulant ou marchant avec aide technique Groupe : groupe fermé de 5 à 8 personnes Durée : 45 minutes

Plus en détail

Augmentation de la température corporelle (qui peut dépasser 38 5 pour un adulte) Augmentation du débit sanguin et de l irrigation musculaire (vitesse de transport du sang dans les muscles, donc de l apport

Plus en détail

de trois ans: un levier pour toute l école maternelle?» Pôle maternelle DSDEN de la Nièvre janvier /15

de trois ans: un levier pour toute l école maternelle?» Pôle maternelle DSDEN de la Nièvre janvier /15 L AMENAGEMENT ET L ORGANISATION DES ESPACES L enfant de moins de trois ans a des besoins spécifiques 1. Il doit pouvoir : - Se sentir en confiance, en sécurité, à sa place. - Assumer ses besoins physiologiques

Plus en détail

PROGRAMME DE L'ECOLE MATERNELLE. BO Spécial N 2 26 mars 2015

PROGRAMME DE L'ECOLE MATERNELLE. BO Spécial N 2 26 mars 2015 PROGRAMME DE L'ECOLE MATERNELLE BO Spécial N 2 26 mars 2015 Un cycle unique, fondamental Première étape Pour asseoir les futurs apprentissages! Établir les Fondements éducatifs et pédagogiques Une école

Plus en détail

POURQUOI CE THEME? POURQUOI LE RUGBY?

POURQUOI CE THEME? POURQUOI LE RUGBY? LES RESSOURCES DU JOUEUR DE RUGBY POURQUOI CE THEME? C est en observant des éducateurs agir dans leurs Clubs respectifs, avec leur groupe habituel de joueurs, qu une analyse et une interprétation de leurs

Plus en détail

Développement des enfants 3-6 ans

Développement des enfants 3-6 ans Caractéristiques Besoins activités Croissance importante et rapide Prise de poids, de masse musculaire Besoin de se nourrir Besoin de se dépenser, d explorer activités physiques et sportives : courir,

Plus en détail

Septembre 2014 Fabrice Langer / Hélène Lefèvre

Septembre 2014 Fabrice Langer / Hélène Lefèvre PROJET PEDAGOGIQUE MULTI-ACCUEIL D EGLETONS Septembre 2014 Fabrice Langer / Hélène Lefèvre 1 INTRODUCTION Ce projet pédagogique fait suite à un long travail de réflexion de la part de l équipe du multi-accueil.

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE I OBJECTIF EDUCATIF

PROJET PEDAGOGIQUE I OBJECTIF EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE I OBJECTIF EDUCATIF 1 DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNALITE : comment permettre le développement de la personnalité de l enfant au centre? A) EN INSTAURANT UN CLIMAT DE CONFIANCE ET DE SECURITE

Plus en détail

Garderie Educative Mimi Pinson 101 Boul. De la Marine Ste-Julie, Qc J3E 1W9. Varennes, Qc J3X 1Y PROGRAMME ÉDUCATIF

Garderie Educative Mimi Pinson 101 Boul. De la Marine Ste-Julie, Qc J3E 1W9. Varennes, Qc J3X 1Y PROGRAMME ÉDUCATIF PROGRAMME ÉDUCATIF LA LOI et LE RÈGLEMENT Les activités dirigées, ainsi que les thèmes, font partie d un ensemble d activités visant le développement des enfants sur plusieurs aspects. Nous tenons à souligner

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle

Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle M. LENAIN Janvier 2011 Nouvelle grille de lecture des I.O. Juin 2008 Le domaine de l activité physique à l école maternelle est désormais régi par

Plus en détail

Crèches Kids & Co : une pédagogie professionnelle appliquée avec amour

Crèches Kids & Co : une pédagogie professionnelle appliquée avec amour Crèches Kids & Co : une pédagogie professionnelle appliquée avec amour Nous garantissons une garde chaleureuse et attentive de votre enfant Les parents souhaitent que leur enfant bénéficie d une garde

Plus en détail

Projet Educatif de la Structure Petite Enfance «BON ACCUEIL»

Projet Educatif de la Structure Petite Enfance «BON ACCUEIL» Projet Educatif de la Structure Petite Enfance «BON ACCUEIL» Parce que nous pensons que les adultes de demain se construisent aujourd'hui et que comme l'a si bien dit WINNICOT: «Un enfant seul, c'est à

Plus en détail

Habiletés mentales de base

Habiletés mentales de base Habiletés mentales de base Les cinq compétences de base du PNCE Transmission de valeurs Résolution de problème Interaction Leadership Pensée critique Résultats d apprentissage Aider les athlètes à se

Plus en détail

D agir, s exprimer avec son corps ( programmes de 2008 ) à Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique( programmes 2015)

D agir, s exprimer avec son corps ( programmes de 2008 ) à Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique( programmes 2015) D agir, s exprimer avec son corps ( programmes de 2008 ) à Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique( programmes 2015) Les activités physiques sont porteuses de contraintes qui donnent

Plus en détail

Octobre 2011 par Virginie DUBIS pour les BF2

Octobre 2011 par Virginie DUBIS pour les BF2 Octobre 2011 par Virginie DUBIS pour les BF2 Différents publics dans le sport Enfants Adolescents Adultes Seniors Handicapés Pourquoi connaître les caractéristiques de chaque public? Objectifs cohérents

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. La notion de repères, ou comment se situer dans le temps et l espace.

PROJET PEDAGOGIQUE. La notion de repères, ou comment se situer dans le temps et l espace. PROJET PEDAGOGIQUE La notion de repères, ou comment se situer dans le temps et l espace. 1 Pourquoi un tel projet? Nous avons choisi de travailler sur ce thème dans la mesure où l enfant a besoin de règles,

Plus en détail

L organisation des activités d EPS en classe : Unité d apprentissage et séance type

L organisation des activités d EPS en classe : Unité d apprentissage et séance type L organisation des activités d EPS en classe : Unité d apprentissage et séance type L enseignant mène des apprentissages avec ses élèves, il évalue leur travail, le niveau de leurs acquisitions. L animateur

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L ASSOCIATION A.R.C. EN C.I.E.L.

PROJET EDUCATIF DE L ASSOCIATION A.R.C. EN C.I.E.L. PROJET EDUCATIF DE L ASSOCIATION A.R.C. EN C.I.E.L. Les temps de loisirs et de vacances sont des moments privilégiés pour mener une action éducative, encourager l esprit critique et développer une attitude

Plus en détail

Accueils de loisirs de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine. Charte d accueil

Accueils de loisirs de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine. Charte d accueil Accueils de loisirs de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine Charte d accueil «Une société n a de valeur qu en fonction des moyens qu elle choisit de donner aux enfants pour se construire» Jean

Plus en détail

FORMATION DES ENTRAINEURS

FORMATION DES ENTRAINEURS FORMATION DES ENTRAINEURS Animateur Moniteur Sportif Initiateur Option Jeunes Module M1 Méthodologie - Pédagogie Module M1: METHODOLOGIE - PEDAGOGIE Introduction Qui est l enfant de 6 à 12 ans? Caractéristiques

Plus en détail

Éveille l artiste qui est en vous

Éveille l artiste qui est en vous Éveille l artiste qui est en vous L' Association a pour objectif de promouvoir les arts du cirque et les arts de la rue en Essonne. Lieu de formation, de création et d expression, MV Cirq favorise les

Plus en détail

RÉCRÉ A SPORTS. Stéphanie RIOTTE. 11, rue Paul Jean TOULET BAYONNE

RÉCRÉ A SPORTS. Stéphanie RIOTTE. 11, rue Paul Jean TOULET BAYONNE RÉCRÉ A SPORTS Stéphanie RIOTTE 11, rue Paul Jean TOULET - 64100 BAYONNE stephanie.riotte@free.fr 06 83 83 21 34 http://gymrythmique64.wordpress.com RÉCRÉ A SPORTS : Siret n 522 341 544 00016 - RC Pro

Plus en détail

Psychomotricité. Cadre de programmation. Schéma corporel Structuration spatiale Structuration temporelle

Psychomotricité. Cadre de programmation. Schéma corporel Structuration spatiale Structuration temporelle Psychomotricité Cadre de programmation Schéma corporel Structuration spatiale Structuration temporelle Schéma du programme d activités psychomotrices au préscolaire Motricité globale Motricité fine Mouvements

Plus en détail

ACTIVITE PHYSIQUE ET HANDICAPS

ACTIVITE PHYSIQUE ET HANDICAPS ACTIVITE PHYSIQUE ET HANDICAPS Définition du handicap inscrite dans la Loi n 2005-102 du 11 février 2005: Loi pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées «Constitue

Plus en détail

Service. Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016

Service. Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016 Service Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016 Un pays qui s interroge sur son système éducatif Un système

Plus en détail

LES ARTS DU CIRQUE. naît de l exploit ( prouesse, danger ) naît du jeu visuel, de la chorégraphie animaux oui non (ou peu )

LES ARTS DU CIRQUE. naît de l exploit ( prouesse, danger ) naît du jeu visuel, de la chorégraphie animaux oui non (ou peu ) LES ARTS DU CIRQUE Le cirque est un monde magique, féérique, irréel, imaginaire ou il y a engagement du corps à des fins de communication, de déclenchement, chez l autre, d émotions (vue, bruits, odeurs,

Plus en détail

Augmenter le champ des possibles pour que chacun trouve sa place et s y sente bien

Augmenter le champ des possibles pour que chacun trouve sa place et s y sente bien Augmenter le champ des possibles pour que chacun trouve sa place et s y sente bien Coaching individuel pour les adolescents visant l épanouissement personnel, l utilisation de ses aptitudes cognitives,

Plus en détail

Développement d une activité canoë kayak pour les scolaires sur le territoire de la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie

Développement d une activité canoë kayak pour les scolaires sur le territoire de la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie Développement d une activité canoë kayak pour les scolaires sur le territoire de la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie 1. Préambule : L Education Nationale a intégré dans son programme scolaire l

Plus en détail

«Une école chrétienne qui affirme sa foi en Jésus-Christ et qui propose les valeurs de l'évangile»

«Une école chrétienne qui affirme sa foi en Jésus-Christ et qui propose les valeurs de l'évangile» Ecole fondamentale PROJET PEDAGOGIQUE Eveil religieux «Une école chrétienne qui affirme sa foi en Jésus-Christ et qui propose les valeurs de l'évangile» (Projet éducatif) La catéchèse biblique symbolique

Plus en détail

PROJET DE CREATION D UNE OPTION DANSE AU LYCEE ROSA LUXEMBURG CANET

PROJET DE CREATION D UNE OPTION DANSE AU LYCEE ROSA LUXEMBURG CANET BERNAZZANI Chloé Professeur d EPS Lycée Rosa Luxemburg Canet en Roussillon PROJET DE CREATION D UNE OPTION DANSE AU LYCEE ROSA LUXEMBURG CANET 1- Constat et Motivations Constat : L option EPS danse en

Plus en détail

Latéralité : Droitier(e) Gaucher(e) Indéterminé

Latéralité : Droitier(e) Gaucher(e) Indéterminé ASSOCIATION DES ADMISSIONS DES ECOLES INDEPENDANTES DE NEW YORK FORMULAIRE CONFIDENTIEL POUR LES CANDIDATS A LA PETITE OU MOYENNE SECTION CONFIDENTIEL A l attention de l enseignant(e) ou du directeur(trice)

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. 1 Répondre à un besoin de garde et être en relais des parents

PROJET EDUCATIF. 1 Répondre à un besoin de garde et être en relais des parents PROJET EDUCATIF Si la mission première des équipements Petite Enfance est de répondre à un besoin de garde régulier ou occasionnel, les différentes structures (crèches collectives et crèche familiale)

Plus en détail

APPRENDRE À 4 ANS : CONDITIONS ET DÉFIS

APPRENDRE À 4 ANS : CONDITIONS ET DÉFIS APPRENDRE À 4 ANS : CONDITIONS ET DÉFIS Julie Mélançon, Ph. D. Professeure-chercheuse, UQAR-Campus de Lévis Session de formation, maternelle 4 ans TP-MD 25 novembre et 2 décembre 2013 Intention Dégager

Plus en détail

Accueil personnes en difficulté

Accueil personnes en difficulté Gestion du stress Accueil personnes en difficulté EFFICACITÉ PROFESSIONNELLE >> Gestion du stress Comprendre les mécanismes du stress et ses déclencheurs. Apprendre à le reconnaitre et à le transformer

Plus en détail

Quand l approche de la mort fait souffrir

Quand l approche de la mort fait souffrir Journée du CEOR Démarche palliative en SSR Mardi 17 Juin 2008 Quand l approche de la mort fait souffrir Intérêt de la relaxation en soins palliatifs Noémie Rouge, Psychomotricienne La vie est agréable.

Plus en détail

DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS

DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS L objectif de ce document est de vous aider à faire une analyse des acquis de vos élèves aux regards des attendus du socle commun et des programmes d'eps

Plus en détail

Le Théâtre de la Terre

Le Théâtre de la Terre 1 Le Théâtre de la Terre Animation d Ateliers d expression théâtrale et clownesque en milieu spécialisé Projet pédagogique Grains de Poussière, le Théâtre de la Terre. Siège social : Ma irie 09120 Montégut-Plantaurel

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES DU DE de PROFESSEUR DE MUSIQUE

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES DU DE de PROFESSEUR DE MUSIQUE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES DU DE de PROFESSEUR DE MUSIQUE RÉFÉRENTIELS D ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Activités Tâches Compétences, connaissances, attitudes Compétences,

Plus en détail

Repères didactiques EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Cycle 2 Cycle 3

Repères didactiques EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Cycle 2 Cycle 3 Repères didactiques EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Cycle 2 Cycle 3 Développer sa motricité et construire un langage du corps Prendre conscience des différentes ressources à mobiliser pour agir avec son

Plus en détail

Loi de refondation de juillet 2013

Loi de refondation de juillet 2013 Loi de refondation de juillet 2013 Priorité à l école primaire, priorité à la maternelle Scolarisation des moins de trois ans en priorité en éducation prioritaire et en zone rurale et «+ de maîtres» Nouveaux

Plus en détail