COMPTE RENDU DE LA SEANCE PUBLIQUE DU CONSEIL MUNICIPAL DE VILLARS LES DOMBES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE RENDU DE LA SEANCE PUBLIQUE DU CONSEIL MUNICIPAL DE VILLARS LES DOMBES"

Transcription

1 MAIRIE DE VILLARS LES DOMBES COMPTE RENDU DE LA SEANCE PUBLIQUE DU CONSEIL MUNICIPAL DE VILLARS LES DOMBES Mardi 9 décembre 2014 À 20 h Le Conseil Municipal de Villars les Dombes s est réuni en séance publique le Mardi 9 décembre 2014 à 20h en mairie. Secrétaire de séance : Michel MACON Nombre de Conseillers En exercice : 27 Présents : 26 Absents : 1 Votants : 27 Convocation du 02/12/14 PRESENTS : P.LARRIEU F.MARÉCHAL I.DUBOIS M.BIELOKOPYTOFF S.DUBOIS M.MACON S.GROSBUIS B.GUILLEMAUD C.DEPOMMIER C.MENA P.GUGLIELMINOTTI A.DUPERRIER L.VIOLA L.DUMONT J.SAINT PIERRE V.PEYROL D.RUSSO R.POMMEREL E.ERDUGAN MC MAS G.HUMBERT JP VAN HEMELRIJCK G.FAVERJON J.PATUREL E.JACQUAND J.BERTHET ABSENT : D.SOBIERAJ POUVOIR A P.LARRIEU ORDRE DU JOUR : 1) APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 21 OCTOBRE ) ELECTION DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL AU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CCAS 3) DESIGNATION D UN REPRESENTANT DU CONSEIL MUNICIPAL AU CA DE LA MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE 4) DECISION BUDGETAIRE MODIFICATIVE N 3 BUDGET PRINCIPAL 5) DECISION BUDGETAIRE MODIFICATIVE N 2 BUDGET ANNEXE EAU POTABLE 6) DECISION BUDGETAIRE MODIFICATIVE N 2 BUDGET ANNEXE ASSAINISSEMENT 7) PRESCRIPTION DE LA REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME 8) PARTICIPATION AUX FRAIS DE BRANCHEMENT A L ASSAINISSEMENT COLLECTIF 9) SUBVENTION AUX ASSOCIATIONS 10) RENOUVELLEMENT DU CONTRAT ENFANCE JEUNESSE ) DEMANDE D AGREMENT DE LA COMMUNE AU DISPOSITIF D AIDE FISCALE A L INVESTISSEMENT LOCATIF (LOI DUFLOT) 12) TARIF DES ENCARTS PUBLICITAIRES DANS LES EDITIONS MUNICIPALES 13) CREATION D UN POSTE D INGENIEUR TERRITORIAL 14) CREATION DE 2 POSTES DE TECHNICIENS TERRITORIAUX 15) CONVENTION DE PORTAGE FONCIER ET DE MISE A DISPOSITION AVEC L EPF PARCELLE BB ) ADHESION AU GROUPEMENT DE COMMANDES DU SIEA POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL ET DE SERVICES ASSOCIES 17) CONVENTION D HEBERGEMENT DES EQUIPEMENTS DE TELERELEVE DE GRDF 18) RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS 4EME TRIMESTRE 19) QUESTIONS 20) INFORMATIONS DIVERSES Préambule : - Visite du cinéma (rue du Bugey) à 19h30 : rendez-vous sur place. - Installation au sein du conseil municipal de Mme Jacqueline BERTHET, conseillère municipale succédant à Mme Martiale GRUAU, démissionnaire. - Dépôt des listes auprès du secrétariat pour l élection du point 2) Page 1 sur 10

2 1) APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 21 OCTOBRE 2014 G.HUMBERT demande des précisions sur le taux de la taxe d aménagement qui est fixé à 4% depuis Il rappel sur ce thème que les abris de jardins n ont pas été exonérés et qu il conviendra de l étudier. Le Maire rappelle qu en l absence de vote de la commune, le taux de la taxe d aménagement avait été voté pour une durée de 3 ans. La présente délibération ne fixe plus de durée. L exonération des abris de jardins ne pourra pas être appliquée en 2015, puisqu il est nécessaire de se prononcer avant le 30 novembre de chaque année. G.HUMBERT note également la remarque du Maire au sujet du mauvais état du bâtiment de l auto-école. Le Maire souligne qu effectivement ce bâtiment est en mauvais état et représente un gouffre énergétique qui nécessiterai des travaux importants pour être rénovés, c est pourquoi sa rénovation n est pas jugée prioritaire. 2) ELECTION DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL AU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CCAS Rapporteur : Stéphanie Dubois Suite à la démission de Mme Martiale GRUAU au 1 er novembre 2014, et conformément au code de l action sociale, suite à la démission du suivant de liste Mme Carmen MENA, considérant qu il ne reste plus de candidats sur l une ou l autre liste présentée lors de l élection du 22 avril 2014, il convient de procéder au renouvellement de l'ensemble des administrateurs élus ; 6 sièges sont à pourvoir. Les membres élus en son sein par le Conseil municipal le sont au scrutin de liste, à la représentation proportionnelle au plus fort reste, sans panachage ni vote préférentiel. Le scrutin est secret. Chaque conseiller municipal ou groupe de conseillers municipaux peut présenter une liste de candidats même incomplète (dans cette hypothèse alors, si le nombre de candidats figurant sur une liste est inférieur au nombre de sièges qui lui reviennent, le ou les sièges non pourvus le seront par les autres listes). Les sièges sont attribués aux candidats d après l ordre de présentation sur chaque liste. Si plusieurs listes ont le même reste pour l attribution du ou des sièges à pourvoir, ceux-ci reviennent à la ou les listes qui ont obtenu le plus grand nombre de suffrages ; et en cas d égalité des suffrages, le siège est attribué au plus âgé des candidats. Les listes suivantes sont déposées : - Pour la majorité : S.DUBOIS, E.JACQUAND, L.VIOLA, E.ERDUGAN, D.RUSSO, C.DEPOMMIER -Pour la minorité : MC. MAS, G.HUMBERT M.MACON est nommé secrétaire, et E.ERDUGAN et S.DUBOIS assesseurs. Après avoir, conformément à l article R susvisé, voté à scrutin secret ; Votants : 27 Nuls : 0 Liste de la majorité : 22 voix Liste de la minorité : 5 voix Répartition des sièges au quotient électoral : 4 sièges pour la majorité et 1 pour la minorité Répartition des sièges au plus fort reste : 1 siège pour la majorité Sont déclarés élus en tant que membres du conseil d administration du Centre communal d action sociale : - S.DUBOIS, E.JACQUAND, L.VIOLA, E.ERDUGAN, D.RUSSO, MC. MAS. 3) DESIGNATION D UN REPRESENTANT DU CONSEIL MUNICIPAL AU CA DE LA MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE En raison de la démission de Mme Martiale GRUAU il convient de procéder à son remplacement auprès de cette instance qui doit comporter 3 membres titulaires. Les représentants titulaires sont P. LARRIEU et C.DEPOMMIER Afin de représenter la commune dans les différentes instances du territoire, le conseil municipal désigne : -S.DUBOIS Page 2 sur 10

3 4) DECISION BUDGETAIRE MODIFICATIVE N 3 BUDGET PRINCIPAL Rapporteur : Isabelle DUBOIS A l unanimité, le conseil municipal approuve la décision budgétaire modificative suivante : COMMUNE 3 Libellé Article Serv Operation DEPENSES RECETTES DEPENSES RECETTES Autres immobilisations financières Serdi Dépenses imprévues 020 Serdi Travaux en régie 722 serdi Travaux en régie sp Travaux en régie 2135 voiri Travaux en régie 2135 cdl Virement à l'investissement 023 serdi FONCTIONNEMENT INVESTISSEMENT Virement du fonctionnement 021 serdi TOTAL ) DECISION BUDGETAIRE MODIFICATIVE N 2 BUDGET ANNEXE EAU POTABLE Rapporteur : Isabelle DUBOIS A l unanimité, le conseil municipal approuve la décision budgétaire modificative suivante : EAU POTABLE 2 FONCTIONNEMENT INVESTISSEMENT Libellé Article Serv Operation DEPENSES RECETTES DEPENSES RECETTES Unité de javelisation Nouvelle ressource en eau Filioly II - Ozanam Branchements plombs TOTAL ) DECISION BUDGETAIRE MODIFICATIVE N 2 BUDGET ANNEXE ASSAINISSEMENT Rapporteur : Isabelle DUBOIS A l unanimité, le conseil municipal approuve la décision budgétaire modificative suivante : ASSAINISSEMENT 2 FONCTIONNEMENT INVESTISSEMENT Libellé Article Serv Operation DEPENSES RECETTES DEPENSES RECETTES Etude diagnostique réseau vii Agence de l'eau Conseil Général Travaux divers TOTAL ) PRESCRIPTION DE LA REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME Rapporteur : François MARECHAL Vu le Code de l urbanisme, et notamment ses articles L et L du Code de l urbanisme, Vu la délibération n D006 du 25 janvier 2012 du Conseil Municipal approuvant le PLU, Vu la délibération n D036 du 22 Juin 2013 approuvant la modification n 1 du PLU, Considérant que la révision du PLU aurait un intérêt évident pour une gestion du développement durable communal. Le maire expose que la commune dispose d un PLU, approuvé le 25 Janvier Ce document a été modifié dans le cadre d une procédure de modification simplifiée (approuvé le 26 Juin 2013 et exécutoire depuis le 23 Juillet 2013). Page 3 sur 10

4 Le PLU en vigueur a permis à la commune de formaliser une réflexion sur l aménagement de son territoire et de doter Villars-les-Dombes d un document d urbanisme nouveau, suite à l application du plan d occupation des sols du 22 Décembre La nouvelle municipalité souhaite aujourd hui approfondir cette réflexion sous l angle du développement durable et intégrer les réformes récentes de la loi du 12 juillet 2010 d engagement national pour l environnement (Grenelle II) et la loi du 24 mars 2014 pour l accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR). G.FAVERJON, précise qu il est d accord sur l esprit de la révision, mais reste sceptique sur le résultat de l avis des personnes publiques (DDT, SCOT) sur le projet de révision, et dans ce cadre il s abstient. A l unanimité moins 5 abstentions (MC MAS, G.HUMBERT, JP VAN HEMELRIJCK, G.FAVERJON, J.PATUREL) le conseil municipal, après en avoir délibéré : PRESCRIT la révision du PLU, approuvé en 2012 sur l ensemble du territoire communal conformément à la règlementation du Code de l urbanisme. DEFINIT les objectifs de la révision du PLU suivants : - maîtriser le développement urbain de la commune en conciliant la logique de densification du territoire avec le respect de la qualité et du cadre de vie de Villars-les-Dombes ; - poursuivre la diversification du parc de logements (mixité sociale, petits logements, habitat collectif ) et adapter les équipements et les services à l évolution démographique ; - favoriser le développement économique de la commune : renforcement de la dynamique commerciale du centre-ville, accueil de nouveaux emplois et valorisation touristique ; - articuler les projets de développement de la commune avec la question de la mobilité afin de réduire les obligations de déplacement en voiture individuelle ; - favoriser l utilisation des modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle, notamment l utilisation des modes doux de déplacement (vélo, mode piétons ) et les transports collectifs ; - protéger et valoriser le patrimoine naturel et bâti de la commune, les espaces agricoles, la trame verte et bleue du territoire ainsi que les qualités paysagères des étangs de la Dombes ; - élaborer le PLU en lien avec les projets des territoires voisins pour renforcer la cohérence des aménagements à une échelle supra-communale et veiller à la compatibilité avec le SCoT de la Dombes, en cours de révision également ; - intégrer les réformes du Code de l urbanisme, intervenues depuis l approbation du PLU en 2012 (Grenelle II et loi ALUR notamment) ; DEFINIT les modalités de concertation à mettre en œuvre, conformément à l article L du Code de l urbanisme, jusqu à l arrêt du projet de PLU : Cette concertation revêtira la forme suivante : Moyens d information à utiliser affichage de la présente délibération pendant toute la durée des études ; articles réguliers dans le bulletin municipal et sur le site internet de la ville ; une exposition publique avant que le PLU ne soit arrêté ; documents de travail validés disponibles en mairie. Moyens offerts au public pour s exprimer et engager le débat un registre destiné aux observations de toute personne intéressée sera mis, tout au long de la procédure, à la disposition du public, en mairie aux heures et jours habituels d ouverture ; possibilité d écrire au maire ; deux réunions publiques, suivies de débats, seront organisées : une pour la présentation du diagnostic et une autre sur le projet d aménagement et de développement durables (PADD) ; plusieurs ateliers de travail seront organisés pour la phase de traduction règlementaire ; La municipalité se réserve la possibilité de mettre en place toute autre forme de concertation si cela s avérait nécessaire. Cette concertation se déroulera pendant toute la durée des études nécessaires à la mise au point du projet de PLU. Page 4 sur 10

5 A l issue de cette concertation, M. le Maire en présentera le bilan au conseil municipal qui en délibérera et arrêtera le projet de PLU. DONNE autorisation au Maire pour signer tout contrat, avenant ou convention de prestation ou de service concernant l élaboration technique du PLU. SOLLICITE, de l Etat et du Conseil Général, une dotation pour compenser la charge financière de la commune correspondant à la révision du PLU. La présente délibération sera notifiée : - au Préfet ; - aux présidents du Conseil Régional Rhône Alpes et du Conseil Général de l Ain ; - aux services de la DREAL Rhône-Alpes ; - aux présidents de la chambre de commerce et d industrie, de la chambre de métiers et de la chambre d agriculture de l Ain ; - au président du syndicat mixte en charge du schéma de cohérence territorial (SCoT) de la Dombes ; - au président de la Communauté de communes Centre Dombes ; - aux maires des communes voisines de Villars-les-Dombes. Conformément aux articles R et R du Code de l urbanisme, la présente délibération fera l objet d un affichage en mairie durant un mois et d une mention de cet affichage en caractères apparents dans un journal diffusé dans le département. 8) PARTICIPATION AUX FRAIS DE BRANCHEMENT A L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Rapporteur : Isabelle DUBOIS VU le code de la santé publique et notamment ses articles L1331-1, L et suivants La participation aux frais de branchement, instituée par le Code de la Santé Publique, est perçue auprès des propriétaires d habitations : existantes lors de la mise en place des collecteurs et édifiées postérieurement à la mise en service du réseau public de collecte pour lesquelles la collectivité réalise le raccordement. Cela représente la participation de ceux-ci aux dépenses de branchement sous la voie publique, y compris le regard le plus proche des limites du domaine public. La commune ne souhaitant pas créer d inégalité entre les riverains par le seul choix du tracé d un collecteur principal ne retient qu un coût de revient unique moyen. Le montant de la participation 2015 est fixé selon les dispositions du code de la santé publique sur le calcul suivant : - Coût de revient moyen des travaux de branchement : Taux de subvention moyen attribué par l agence de l eau et le conseil général : 30 % - Coût de revient net par branchement : Frais généraux 10 % : 77 - Coût de revient total : 847 Le recouvrement aura lieu par émission d un titre de recette après la mise en service de l égout auquel l immeuble est raccordable, que la partie privative du branchement ait été réalisée ou non. A l unanimité, le conseil municipal, après en avoir délibéré fixe la participation aux frais de branchement à 847 par unité. 9) SUBVENTION AUX ASSOCIATIONS Rapporteur : Mathieu BIELOKOPYTOFF A l unanimité le conseil municipal décide de verser une subvention de à la MJC au titre de l acquisition de matériel mutualisé dans le cadre des TAP. Page 5 sur 10

6 10) RENOUVELLEMENT DU CONTRAT ENFANCE JEUNESSE Rapporteur : Mathieu BIELOKOPYTOFF Le contrat enfance jeunesse est un contrat d objectifs et de co-financement qui contribue au développement de l accueil destiné aux enfants et aux jeunes jusqu à 17 ans révolus. Il favorise le développement et l amélioration de l offre d accueil par : - Une localisation géographique équilibrée des différents équipements et actions inscrits au sein de la convention - La définition d une réponse adaptée aux besoins des familles et de leurs enfants - La recherche de l implication des enfants jeunes et de leurs parents dans la définition des besoins, de la mise en œuvre et de l évaluation des actions - Une politique tarifaire adaptée permettant l accessibilité aux enfants des familles aux revenus modestes Le contrat signé avec la CAF définit et encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation de service enfance et jeunesse (Psej). Le contrat détermine l offre de service adaptée aux besoins des usagers et aux possibilités financières de la collectivité, il décrit le programme d actions prévues, et fixe les engagements réciproques entre les signataires. Le précédent contrat couvrait la période 2010 à Les actions financées par ce contrat étaient les suivantes : - Animateur jeunes MJC - Poste de coordination - Centre de loisirs - Halte Garderie multi accueil - Relais d assistantes maternelles Le nouveau contrat pour la période reconduira les 3 premières actions, les suivantes étant rattachées au contrat de la Communauté de Communes Centre Dombes. A l unanimité, le conseil municipal, après en avoir délibéré autorise Monsieur le Maire à signer le contrat avec la CAF pour la période ) DEMANDE D AGREMENT DE LA COMMUNE AU DISPOSITIF D AIDE FISCALE A L INVESTISSEMENT LOCATIF (LOI DUFLOT) Rapporteur : Stéphanie DUBOIS VU le décret n du 19 juin 2013 relatif à la réduction des plafonds de loyer et à l agrément prévus respectivement au second alinéa du III et au deuxième alinéa du IV de l article 199 novovicies du code général des impôts ; CONSIDERANT l inscription de la commune en secteur B2 du dispositif L article 80 de la loi de finances initiale pour 2013 a mis en place un nouveau dispositif d aide à l investissement locatif intermédiaire qui succède au dispositif "Scellier". Il consiste en une réduction d impôt de 18% étalée sur 9 ans pour les contribuables domiciliés en France qui acquièrent, du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2016, un logement neuf ou en état futur d achèvement en contrepartie d un engagement de location d au minimum 9 ans. La réduction d impôt porte sur un montant annuel maximum de calculé à partir du prix de revient plafonné au mètre carré. Les logements concernés doivent justifier d un niveau de performance énergétique global équivalent à la réglementation BBC2005 pour ceux dont le permis a été déposé avant le 1er janvier 2013, équivalent à la réglementation RT2012 pour ceux dont le permis a été déposé ensuite. Le dispositif impose de proposer ces logements à des ménages locataires sous plafonds de ressources. Le montant des loyers, plafonné, pourra être modulé localement afin de proposer une offre réellement intermédiaire. Page 6 sur 10

7 Les communes qui présentent un fort déséquilibre entre offre et demande de logements (zones A et B1) ainsi que les communes en zone B2 agrées par le Préfet de région sont éligibles au dispositif d investissement. Seules les zones classées en A et B1 sont éligibles au nouveau dispositif d investissement "Duflot". A titre transitoire, l ensemble des communes classées en zone B2 demeuraient éligible jusqu au 30 juin A compter de cette date, seules seront éligibles les communes situées en zone B2 ayant déposé une demande et qui feront l objet d un arrêté d agrément du Préfet de région, pris après avis du Comité Régional de l Habitat. F.MARECHAL réaffirme l objectif de la municipalité de baisser la pression foncière sur le territoire par le biais de la modification et la révision du PLU, et que cette mesure reste une mesure d amélioration qualitative, environnementale et sociale du parc de logements locatifs de la commune. Le classement des zones de la loi Pinel (qui deviendra loi Pinel) dépend de la tension du marché du logement locatif : A pour les grands centres urbains, B1 pour les secteurs tendus comme le pays de Gex par exemple. A l unanimité, le conseil municipal, après en avoir délibéré valide le principe d adhésion de la commune au dispositif d aide à l investissement locatif - Loi DUFLOT. 12) TARIF DES ENCARTS PUBLICITAIRES DANS LES EDITIONS MUNICIPALES Rapporteur : Sarah GROSBUIS Chaque année, le conseil municipal élabore un bulletin municipal et des éditions durant l année retraçant l activité des services municipaux et des associations communales, et proposant des articles d intérêt culturels ou pratiques. Pour réaliser ce bulletin, il est fait appel à un imprimeur qui réalise la mise en page et l édition pour une diffusion à plus de 2000 exemplaires localement. Afin de financer une partie de ces éditions des encarts publicitaires seront proposés aux annonceurs. La mairie se chargera de la recherche des annonceurs et de l émission des titres de recettes. G.FAVERJON précise qu il a toujours refusé de faire participer les commerçants locaux dans l édition des bulletins du conseiller général. Si les commerçants locaux refusent, d autres annonceurs extérieurs viendront faire concurrence. S.GROSBUIS : il s agit d abord de répondre à une demande de commerçants de Villars, et d aider par ce biais de soutenir le commerce local. Il ne s agit pas de réaliser le financement intégral du bulletin par les encarts publicitaires, mais d en réduire les coûts. Le Maire : l édition du bulletin municipal étant une édition conservée, il représente l image de la commune et pourrait ainsi valoriser l image des entreprises du secteur de la Dombes. J.PATUREL : les commerçants sont déjà sollicités par les associations. G.HUMBERT : le sujet n a pas été abordé en commission communication. Solliciter les commerçants pour financer le bulletin risque de faire diminuer leurs participations auprès des associations, nombreuses à Villars. S il y a plus de demandes d annonceurs que de places disponibles dans le bulletin? S.GROSBUIS : Les encarts seront attribués par ordre d arrivée, en privilégiant les annonceurs locaux. Les tarifs sont établis selon les dimensions des encarts et ces tarifs ne sont pas soumis à TVA : Format Prix par parution ½ page (format A5) 350 1/8 page (format A7) 150 format carte de visite 80 Par 22 voix pour et 5 contre (MC MAS, G.HUMBERT, JP VAN HEMELRIJCK, G.FAVERJON, J.PATUREL) le conseil municipal, après en avoir délibéré accepte l insertion d encarts publicitaire dans les éditions communales afin de permettre leurs financements, en application des tarifs ci-dessus. 13) CREATION D UN POSTE D INGENIEUR TERRITORIAL Page 7 sur 10

8 Le Maire soumet la création d un poste d ingénieur territorial pour le poste de directeur des services techniques. Il précise que la rémunération de l agent se réalisera à salaire constant dans la mesure où la,part de rémunération statutaire sera augmentée au détriment de la part indemnitaire. Il s agit de mettre en conformité le statut de cet agent au regard de la fonction du poste. A l unanimité, le conseil municipal, après en avoir délibéré décide de la création des postes suivants au 1 er janvier 2015 aux services techniques d un poste d ingénieur territorial à temps plein. 14) CREATION DE 2 POSTES DE TECHNICIENS TERRITORIAUX La création de ces 2 postes fait suite à la structuration des services techniques. Ces postes seront ouverts aux chefs de services sur promotion interne. A l unanimité, le conseil municipal, après en avoir délibéré décide de la création de 2 postes à temps plein de technicien territorial au 1 er janvier 2015 aux services techniques. 15) CONVENTION DE PORTAGE FONCIER ET DE MISE A DISPOSITION AVEC L EPF PARCELLE BB 151 Dans le cadre d une réserve foncière permettant une future extension du groupe scolaire, la commune a confié à l EPF l acquisition de la propriété située 50 rue du Dr Naussac (Parcelle BB151) propriété Devaux. D une surface totale de m² (et habitation de 110 m²) l acquisition au profit de l EPF est établi sur la base du prix de (hors frais). Le Maire expose les termes de la convention avec l EPF de l Ain qui s est porté acquéreur du bien, et qui constitue une promesse d achat et de vente entre les parties. La commune s engage à racheter ou faire racheter par un organisme le bien à l issue de la période de portage d une durée de 10 ans. Chaque année, la commune s engage à rembourser par anticipation la valeur du stock (prix d acquisition, frais de notaires, frais de géomètres, frais de commission ) par annuités constantes sur 10 années. A cette annuité s ajoutent des frais de portage correspondant à 1,5% hors taxe par an du capital restant dû. Par convention, le bien est en outre mis à la disposition de la commune, qui pourra le louer à titre gratuit ou onéreux avec l accord de l EPF. La commune s engage à ne pas réaliser de travaux sans l accord de l EPF. La commune devra mettre fin au portage avant toute réalisation d opération d aménagement sur ce tènement. G.HUMBERT souligne l importance stratégique de ce tènement, et souhaite en connaître sa destination. Le Maire précise qu il constituera une réserve foncière qui deviendra à l avenir nécessaire dans l étude d un éventuel projet d aménagement de l école. A l unanimité, le conseil municipal, après en avoir délibéré approuve les modalités d intervention de l EPF pour l acquisition du bien mentionné ci-dessus, et la signature d une convention de portage pour une durée de 10 ans. 16) ADHESION AU GROUPEMENT DE COMMANDES DU SIEA POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL ET DE SERVICES ASSOCIES Rapporteur : Isabelle DUBOIS Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal que dans le cadre de la loi n du 17 mars 2014 relative à la consommation, les tarifs réglementés de vente de gaz naturel seront progressivement supprimés à partir du 1 er janvier Dans ce cadre, le groupement de commandes est un outil qui peut permettre d effectuer plus facilement les opérations de mise en concurrence. Le SIEA propose d être coordonnateur d un groupement de commandes regroupant les communes, leur CCAS le cas échéant, et les groupements de communes du département de l Ain. Page 8 sur 10

9 Vu le Code des marchés publics et notamment son article 8, Vu le Code Général des Collectivités Territoriales. Vu la convention constitutive du groupement de commandes pour l achat de gaz naturel et de services associés ci-jointe en annexe. Le coordonnateur du groupement est le Syndicat Intercommunal d Energie et de e-communication de l Ain (SIEA). Il sera chargé d organiser, dans le respect du Code des Marchés Publics, l ensemble des opérations de sélection d un ou de plusieurs prestataires afin de permettre de répondre aux besoins exprimés par les membres du groupement. Le coordonnateur est également chargé de signer et notifier accords-cadres ou marchés qu il conclut ; chaque membre du groupement, pour ce qui le concerne, s assurant de leur bonne exécution. En outre, le coordonnateur est chargé de conclure les avenants aux accords-cadres et marchés passés dans le cadre du groupement. La Commission d Appel d Offre de groupement sera celle du SIEA, coordonnateur du groupement. A l unanimité, le conseil municipal, après en avoir délibéré autorise l adhésion de la commune au groupement de commandes ayant pour objet l achat de gaz naturel et de services associés. 17) CONVENTION D HEBERGEMENT DES EQUIPEMENTS DE TELERELEVE DE GRDF Depuis plusieurs années les attentes des clients de GrDF, et les associations de consommateurs, s expriment en faveur d une plus grande fiabilité du comptage, d une augmentation de la fréquence des relevés pour une meilleure maîtrise des consommations, de la mise à disposition des données pour une facturation systématique sur index réels. Dans le même temps, les progrès technologiques offrent de nouvelles possibilités pour mieux suivre la consommation des clients et rapatrier leurs index de consommation. Au travers du projet «Compteurs Communicants Gaz», GrDF s est engagé depuis 2009 dans la mise en œuvre du déploiement du télérelevé pour les 11milions de clients particuliers et professionnels. Ce nouveau service permettra aux clients sans surcoût une information mensuelle sur sa consommation réelle via son fournisseur. En option ce suivi pourra être journalier ou horaire par internet. Cette technique nécessite le remplacement ou l appareillage des compteurs d un module radio et l installation sur les points hauts de la commune de concentrateurs. A ce titre GrDF sollicite la commune afin de convenir de l hébergement de ces équipements techniques sur des sites communaux. La présente Convention cadre a pour objet de définir les conditions générales de mise à disposition au profit de GrDF d'emplacements, situés sur les immeubles ou sur les autres propriétés de la commune. Sont retenus 6 sites (mairie, église, gymnase, stade de foot, 2 châteaux d eau) qui feront l objet d étude pour installer les dispositifs techniques (composés d une armoire de 40 cm de haut, et d antennes de 45 cm). La convention d une durée de 20 ans, reconductible par période de 5 ans, prévoit une redevance annuelle par site de 50 HT. A l unanimité, le conseil municipal, après en avoir délibéré autorise la signature de la présente convention. 18) RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS 4EME TRIMESTRE Le Conseil Municipal, prend acte des actes administratifs suivants : - Décision du Maire du 01/10/14 au 01/12/14 - Arrêtés du Maire du 01/10/14 au 01/12/14 19) QUESTIONS Page 9 sur 10

10 J.PATUREL : Où en est le projet d implantation de McDo? Le Maire : le permis de construire a été déposé et est en cours d instruction pour un terrain situé vers le rondpoint nord. Ce projet représente un enjeu important pour la commune en termes d emploi notamment puisqu il entrainera la création de 40 emplois locaux. 20) INFORMATIONS DIVERSES Modification du PLU Un arrêté du Maire pris dans les prochains jours engagera la procédure qui sera suivie d une enquête publique sur le 2 ème trimestre Arbre de noël du personnel du 19 décembre 2014 financé par l exécutif Projet de déplacement de l office de tourisme Il paraît important de conserver l OT sur la commune, en proposant une nouvelle implantation avec visibilité sur la RD1083 en centre-ville. C est pourquoi la commune a proposé un terrain situé sur la place Jean St Cyr en face de la grande pharmacie Extension des compétences du CCAS S.DUBOIS expose la nouvelle orientation du CCAS qui portera toute l action sociale de la commune et s ouvrira aux partenaires. La commission sociale sera étendue et placée sous l égide du CCAS pour développer les projets. Un poste est créé sur le CCAS et sera financé par une subvention communale. Recrutement d un policier municipal Sébastien Courtois renforcera l effectif de la police au 1 er janvier Le prochain conseil municipal aura lieu Mardi 27 janvier 2015 à 20h. L ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 22h30. Le Maire Pierre LARRIEU Page 10 sur 10

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 RUBRIQUE Fiscalité Décret 2012-1532 du 29 déc. 2012 NOR : ETLL1240760D Journal officiel du 30 déc. 2012 Loi de finances pour 2013 du 29 déc. 2012 NOR : EFIX1234869L

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013

Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013 Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013 Membres présents : KUNTZMANN Philippe, HALTER Christian, MATHIEU Jean-Yves, MAECHEL Jean-Charles, KAES Jean-Philippe, GROSS Henri,

Plus en détail

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er janvier 2017. Le conseil après en avoir délibéré a fixé

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal 06 février 2015

Compte rendu du Conseil Municipal 06 février 2015 2015-002 Compte rendu du Conseil Municipal 06 février 2015 L an deux mille quinze, le six février à 20 heures 30 minutes, le conseil municipal s est réuni sous la présidence de M. Christophe ROPARTZ, après

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

Mairie d'aureil. Formant la majorité des membres en exercice. ETAIENT ABSENTS EXUSES SANS POUVOIR :

Mairie d'aureil. Formant la majorité des membres en exercice. ETAIENT ABSENTS EXUSES SANS POUVOIR : Mairie d'aureil 7 octobre 2014 AN 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du mardi 7 octobre à 19h30 Le Conseil Municipal de la Commune d'aureil, dûment convoqué par le Maire, s'est assemblé au lieu ordinaire

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire Séance ordinaire du 20 NOVEMBRE 2014 Sous la présidence de Monsieur, Présents : M., Indemnité de Conseil au Trésorier de la Commune ----------------------------------------------------------------- VU

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 Présents : M. d ANGLADE / M. RABANIER / M. DION / M. BARATTINI / Mme PEREZ- ZIJLMANS /M. OUDENOT / Mme DUVAL / Mme DORET / M. ROUSSEAU / M.

Plus en détail

COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 Juin 2014

COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 Juin 2014 COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le vingt juin, à dix-sept heures, le conseil municipal de la commune de Golfech, régulièrement

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 Nombre de Conseillers L an deux mil quinze, le vingt-six mai, à 18 H 30, en exercice : 15 le Conseil municipal de la Commune de SAINT-BRICE, présents :

Plus en détail

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012 COMMUNE DE PÉRONNAS 2012/9 CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal de la Commune de PÉRONNAS s est tenu le mardi 4 septembre 2012 sous la présidence de Monsieur Christian CHANEL, Maire. I APPROBATION DU

Plus en détail

SEANCE DU 10 JUILLET 2012

SEANCE DU 10 JUILLET 2012 SEANCE DU 10 JUILLET 2012 Convocation du 02 juillet 2012 L an deux mil douze le 10 juillet à 19h30, le Conseil Municipal s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de M. Philippe

Plus en détail

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Ce compte rendu sommaire vous permet de connaître l'ensemble des décisions prises par le Conseil Municipal d Assieu. Approbation du procès-verbal de

Plus en détail

COMMUNE DE DUPPIGHEIM

COMMUNE DE DUPPIGHEIM Département du Bas-Rhin Arrondissement de MOLSHEIM COMMUNE DE DUPPIGHEIM EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 AVRIL 2014

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 AVRIL 2014 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 AVRIL 2014 Nombre de Membres : Afférents au Conseil Municipal : 15 / En exercice : 15 / Ayant pris part à la délibération ou représentés :

Plus en détail

Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C

Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C 26 août 2010 Sommaire Un constat : des plafonds de loyers parfois supérieurs aux loyers du marché Révision des

Plus en détail

Distinction entre cotisations et prestations de services?

Distinction entre cotisations et prestations de services? Distinction entre cotisations et prestations de services? (cf. chapitre 2 Socioprofessionnels du référentiel Qualité des OT & SI) L Office de Tourisme ou le syndicat d initiative s il est de forme associative

Plus en détail

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 14-483 DELIBERATION N CP 14-483 Du 18 juin 2014 PARTICIPATION DE LA REGION ILE DE FRANCE AU SIPPEREC (SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA PERIPHERIE DE PARIS POUR L ELECTRICITE

Plus en détail

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02)

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02) RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PÉAULT Compte- rendu du 20 janvier 2015 Date de la convocation : 15 janvier 2015. PRÉSENTS : Mme Lisiane Moreau, M. Gérard Commarieu, Mme Roselyne Le Du, MM. Thibaud Renaudeau,

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-YRIEIX SUR CHARENTE

COMMUNE DE SAINT-YRIEIX SUR CHARENTE COMMUNE DE SAINT-YRIEIX SUR CHARENTE DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 AVRIL 2016 LE DIX-NEUF AVRIL DEUX MILLE SEIZE à 18 h 30, le Conseil Municipal, dûment convoqué s est réuni à la mairie

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE La loi de finances pour 2015, qui a rebaptisé le dispositif «Duflot» en dispositif «Pinel», a apporté des améliorations au dispositif d investissement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2014

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2014 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2014 Date de convocation : 11 juin 2014 Date d affichage : 11 juin 2014 Nombre de membres : en exercice : 19 présents : 18 votants : 19 L an deux

Plus en détail

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Délibération n 2009.34 ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Monsieur ROBIN, Adjoint chargé de l environnement et du développement urbain, rappelle au Conseil Municipal les conditions dans

Plus en détail

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY»

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY» Date de la convocation : 3 avril 2015 Date d affichage : 3avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LINGREVILLE SÉANCE DU 14 AVRIL 2015 Présents : Jean-Benoît RAULT (maire), Daniel MARIE, Charlyne

Plus en détail

IL EST EXPOSE CE QUI SUIT :

IL EST EXPOSE CE QUI SUIT : CONVENTION POUR PORTAGE FONCIER ENTRE : L Etablissement Public Foncier du Bas-Rhin (SIRET 507 679 033 00013), Représenté par son Directeur, M. Benoît GAUGLER, dûment habilité à cet effet par délibération

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 31 JANVIER 2011

APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 31 JANVIER 2011 L an deux mille onze, le quatorze du mois de mars à dix-neuf heures, le Conseil Municipal, dûment convoqué par le Maire, s est réuni dans le lieu ordinaire des séances, sous la présidence de Monsieur Michel

Plus en détail

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS)

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) STATUTS TYPE D UDCCAS Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) PREAMBULE Les statuts de l UNCCAS prévoient en leur article 5 la possibilité de constituer des

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 30 NOVEMBRE 2009 En session ordinaire COMPTE RENDU

CONSEIL MUNICIPAL DU 30 NOVEMBRE 2009 En session ordinaire COMPTE RENDU Présents : Mme Nathalie BARATON Mme Laëtitia SOREL Mme Christelle SOUCHET Mr Gérard CHAIGNEAU Mr Jean-François DENIS Mr Loïc GIBEAUD Mr Stéphane GUILLON Mr Pierre JAULIN Mr Sébastien MATHÉ Mr Rémy SOULET

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

SEANCE DU 10 avril 2015

SEANCE DU 10 avril 2015 SEANCE DU 10 avril 2015 Le Conseil Municipal de Berneuil en Bray dûment convoqué le 03 avril 2015 s est réuni en séance ordinaire le vendredi 10 avril 2015 à vingt heures trente sous la Présidence de Monsieur

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009

Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009 MAIRIE DE BOURDEILLES Dordogne 24310 BOURDEILLES Tél. 05 53 03 73 13 Fax. 05 53 54 56 27 Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009 Etaient présents : MM. CHABREYROU O, DESPORT G, Mmes BLARDAT

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mercredi 24 mars deux mil dix sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire. Présents

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008 L an deux mille huit, le jeudi 11 décembre 2008 à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 5 décembre 2008, s est réuni en ses

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUIN 2015

COMPTE RENDU SOMMAIRE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUIN 2015 COMPTE RENDU SOMMAIRE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUIN 2015 Présents : Mmes et Mrs Eric AUDIBERT, Frédérique ROUSTANG, Alfred FURLIN Jacqueline ROLFE, Patrice BURLANDO, Lucienne QUINANZONI, Henri

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

Session spéciale Réforme territoriale

Session spéciale Réforme territoriale Session spéciale Réforme territoriale Historique des textes relatifs à l organisation territoriale Lois Mauroy/Deferre de 1981 à 1983 Loi du 6 février 1992 relative à l administration territoriale de la

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts INVESTIR EN LOI DUFLOT Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts Optimisons ensemble votre patrimoine LA LOI DUFLOT La loi de finances de 2013 définit un nouveau

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL République Française Département de l'isère Commune de Saint-Jean-Le-Vieux COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L'an deux mil treize, le 15 mai, le Conseil Municipal de la commune de Saint-Jean-le-Vieux dûment

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 EN EXERCICE 14 Présents 11 Absents 03 Votants 12 Le seize octobre deux mille treize à vingt heures trente, le Conseil Communautaire de la Communauté de Commune

Plus en détail

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000 DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000 Membres du conseil en exercice : 15 présents : 08 votants :10 L an deux mil, le 28 JUIN, à 20 heures

Plus en détail

COMMUNE DE COULMIER-LE-SEC

COMMUNE DE COULMIER-LE-SEC REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE COTE D OR Page 1 sur 5 COMMUNE DE COULMIER-LE-SEC Nombre de conseillers en exercice 11 présents 10 votants 10 dont pouvoirs 0 Convocation du 6 mars 2015 COMPTE RENDU

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1170

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1170 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1170 Syndicat Intercommunal de Besançon-Thise-Chalezeule - Modification des statuts - Contributions des communes membres - Abandon de la compétence Urbanisme

Plus en détail

MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers : en exercice 11 L'an deux mil onze présents 08 le : 11 Juin à 18 h 30 votants 08 le Conseil Municipal

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013

Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013 MAIRIE DE BOURDEILLES Dordogne 24310 BOURDEILLES Tél. 05 53 03 73 13 Fax. 05 53 54 56 27 Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013 Etaient présents : M. CHABREYROU Olivier, M. REVIDAT Francis,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique République Française ASSEMBLEE SECRETARIAT GENERAL N 32 2005/APS Du 1 er décembre 2005 AMPLIATIONS HC 1 Com Del 1 Gouvernement 1 Congrès 1 APS 40 SGPS 2 Trésorier 1 Directions 11 JONC 1 DELIBERATION relative

Plus en détail

LOI PINEL / RÉHABILITATION

LOI PINEL / RÉHABILITATION Voir aussi : Fiscalités, Scellier, Borloo neuf, De Robien recentré, De Robien neuf, Borloo Ancien, Besson ancien, Prêt Locatif Social, Plafonds et indices, Zonage, Duflot imprimer LOI PINEL / RÉHABILITATION

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal en date du VENDREDI 24 OCTOBRE 2014

Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal en date du VENDREDI 24 OCTOBRE 2014 Département de Saône-et-Loire Mairie de LE VILLARS Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal en date du VENDREDI 24 OCTOBRE 2014 L AN DEUX MIL QUATORZE, le vendredi 3 octobre, le Conseil Municipal

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif 2014 Communauté de Communes Centre Dombes ZAC de la Tuilerie BP 6 01330 VILLARS LES DOMBES Tel : 04.74.98.47.15

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE. Des Délibérations du Conseil Municipal. Convocation du 24 avril deux mil quatorze.

EXTRAIT DU REGISTRE. Des Délibérations du Conseil Municipal. Convocation du 24 avril deux mil quatorze. EXTRAIT DU REGISTRE Des Délibérations du Conseil Municipal Séance ordinaire du 30 avril 2014 DDLB/SH Le trente avril deux mil quatorze à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal s est réuni en

Plus en détail

Etaient présents. Les objets suivants sont mis en délibération 01 - REVALORISATION DE L INDEMNITE REPRESENTATIVE DE LOGEMENT AUX INSTITUTEURS

Etaient présents. Les objets suivants sont mis en délibération 01 - REVALORISATION DE L INDEMNITE REPRESENTATIVE DE LOGEMENT AUX INSTITUTEURS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DÉCEMBRE 2012 L'an deux mille douze, le vingt décembre, à 18 H 30, le Conseil Municipal de la Commune de Jarnac, dûment convoqué le 14 décembre 2012,

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES ACQUISITION D UN PROGICIEL POUR LA GESTION DEMATERIALISEE DES DELIBERATIONS ET DES ACTES ADMINISTRATIFS PREALABLEMENT, IL EST EXPOSE QUE : COMPTE TENU

Plus en détail

Compte-rendu Du Conseil Municipal du 20 Janvier 2009

Compte-rendu Du Conseil Municipal du 20 Janvier 2009 Compte-rendu Du Conseil Municipal du 20 Janvier 2009 L an deux mille neuf, le 20 Janvier, Le Conseil Municipal de la Commune de Cajarc Dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, A la Mairie, sous

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 17 DECEMBRE 2015 COMPTE-RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 17 DECEMBRE 2015 COMPTE-RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 17 DECEMBRE 2015 COMPTE-RENDU SOMMAIRE (Affiché en exécution de l article L2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) Le Conseil municipal, régulièrement convoqué,

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70.

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Conseil Municipal du 30 Juin 2015 DCM N 2015/64 * Marché de travaux : renouvellement du réseau AEP rue de Verdun Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Monsieur le Maire rappelle

Plus en détail

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE 1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE Références juridiques : La promotion immobilière est régie par la loi n 90-17 du 26 février 1990, portant refonte de la législation

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 NOVEMBRE 2011

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 NOVEMBRE 2011 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 NOVEMBRE 2011 NB : Il est rappelé que les Conseils municipaux sont libres de la rédaction de leurs délibérations (Conseil d Etat 3 mars 1905 Sieur Lebon). En outre,

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

DELIBERATIONS APPROUVEES LORS DE LA SEANCE DU COMITE SYNDICAL DU LUNDI 6 JANVIER 2014

DELIBERATIONS APPROUVEES LORS DE LA SEANCE DU COMITE SYNDICAL DU LUNDI 6 JANVIER 2014 Siège social : Mairie de Taverny 2, place Charles de Gaulle 9555 TAVERNY CEDEX Bureaux : Zone industrielle Rue de Pierrelaye 95550 BESSANCOURT Tél. : 0 34 8 30 8 Fax : 0 34 8 30 0 DELIBERATIONS APPROUVEES

Plus en détail

OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION

OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION DCM n 88/2014 Nombre de Conseillers présents : 20 Nombre de Conseillers votants : 27 OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

1 Délégation du Conseil au Maire :

1 Délégation du Conseil au Maire : CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 11 AVRIL 2014 1 Délégation du Conseil au Maire : Madame le Maire expose que l article L. 2122-22 du Code général des collectivités territoriales donne au Conseil municipal la

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD Page : 1 sur 5 ARTICLE 1 CREATION & COMPETENCE GEOGRAPHIQUE En vertu des dispositions de l article R 441.9 du Code de la Construction et de l Habitation, il a été créé et validé par le Conseil d Administration

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-106

DELIBERATION N 2014-106 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 4 NOVEMBRE 2014 L an deux mille quatorze, le quatre novembre à vingt heures trente, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni en séance publique

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

Compte-rendu du CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 30 SEPTEMBRE 2014 A 19 HEURES

Compte-rendu du CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 30 SEPTEMBRE 2014 A 19 HEURES Compte-rendu du CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 30 SEPTEMBRE 2014 A 19 HEURES Monsieur le Maire ouvre la séance, en qualité de Président, suite à la convocation qui a été adressée à chaque conseiller le 24

Plus en détail

LOI DE FINANCES 2011

LOI DE FINANCES 2011 LOI DE FINANCES 2011 LOI SCELLIER : RÉDUCTION D IMPÔT POUR INVESTISSEMENT LOCATIF NEUF Dossier de référence 2011 Téléchargement http://www.dkformation.fr/telechargement www.dkformation.fr Formation Compétence

Plus en détail

COMPTE RENDU DU 18 MARS 2013

COMPTE RENDU DU 18 MARS 2013 COMPTE RENDU DU 18 MARS 2013 Présents : M. PIZY, Mme LEROUX, M. JOURDAIN, Mmes LE FUR, HOORELBEKE, BOULOUARD, Mrs de PESQUIDOUX - COLLET, GUERIN. Excusés : Pouvoir : Absent : Mrs DURIEUX de PESQUIDOUX

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE CANDILLARGUES

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE CANDILLARGUES REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE CANDILLARGUES Séance du 23 avril 2015 Le vingt trois avril 2015 à dix huit heures trente, le Conseil Municipal s est réuni en séance publique sous la présidence de M. Alain

Plus en détail

COMPTE-RENDU SYNTHETIQUE CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMPTE-RENDU SYNTHETIQUE CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMPTE-RENDU SYNTHETIQUE CONSEIL COMMUNAUTAIRE du 18 septembre 2012 Séance publique ACCUEIL DE M. CHARIGLIONE, DIRECTEUR DU CENTRE DE PRATIQUE MUSICALE DU LAC. DESIGNATION D UN SECRETAIRE DE SEANCE : M.

Plus en détail

/ Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015. Mairie d Orleix. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du mercredi 25 mars 2015 à 20H30

/ Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015. Mairie d Orleix. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du mercredi 25 mars 2015 à 20H30 / Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015 République Française Département des Hautes- Pyrénées Mairie d Orleix EXTRAIT du Registre des Délibérations du Conseil Municipal COMPTE RENDU DU CONSEIL

Plus en détail

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 avril 2013 MAIRIE DE POIGNY L an deux mille treize, le dix avril à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 DECEMBRE 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 DECEMBRE 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 DECEMBRE 2012 L ordre du jour de la séance du Conseil Municipal du 3 décembre 2012 a été transmis aux conseillers municipaux le 26 novembre 2012, publié

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014 NOMBRE DE CONSEILLERS En exercice : 15 Présents : 11 Votants : 15 Le 25 septembre 2014, à 20h00, le Conseil Municipal de la commune de ST JOSEPH

Plus en détail

S E A N C E D U 24 S E P T E M B R E 2015

S E A N C E D U 24 S E P T E M B R E 2015 Code postal 60 140 Téléphone 03.44.73.02.39 Télécopie 03.44.69.26.46 e-mail mogneville.mairie @wanadoo.fr DEPARTEMENT DE L OISE CANTON de NOGENT SUR OISE S E A N C E D U 24 S E P T E M B R E 2015 Etaient

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE SEANCE du 24 mars 2015

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE SEANCE du 24 mars 2015 Mairie d AUBIGNÉ PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE SEANCE du 24 mars 2015 L an deux mil quinze, le vingt-quatre mars à vingt heures, Le CONSEIL MUNICIPAL de la commune d Aubigné s est réuni

Plus en détail

PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 2015/I SEANCE DU 27 JANVIER 2015

PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 2015/I SEANCE DU 27 JANVIER 2015 169 PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 2015/I SEANCE DU 27 JANVIER 2015 La convocation a été adressée individuellement à chaque membre du Conseil Municipal le 19 janvier 2015 pour la

Plus en détail

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Délibération n 2010.01 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l'article L. 2312-1 faisant obligation aux communes de 3.500 habitants et plus de

Plus en détail

V I L L E D E L A R I V I E R E - D E - C O R P S EXTRAIT DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

V I L L E D E L A R I V I E R E - D E - C O R P S EXTRAIT DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL V I L L E D E L A R I V I E R E - D E - C O R P S EXTRAIT DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL La séance ouverte à 19h00 est présidée par Madame Véronique SAUBLET SAINT MARS Conseil Municipal Séance du 15

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES Article 1er - Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

Considérant la régularité des opérations,

Considérant la régularité des opérations, SEANCE DU 14 FEVRIER 2011 L an DEUX MIL ONZE, le QUATORZE FEVRIER à 20 h, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni en séance publique à la Mairie sous la présidence de M. René REGNAULT, Maire,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales)

CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Rognes, le 18 février 2011 COMMUNE DE ROGNES CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011 COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) Etaient

Plus en détail