Après-midi (cours magistral) 8h à 12h 14h à 14h45 14h45 à 15h30 16h à 16h45 16h45 à 17h30. Asphyxies mécaniques S. Bardaa

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Après-midi (cours magistral) 8h à 12h 14h à 14h45 14h45 à 15h30 16h à 16h45 16h45 à 17h30. Asphyxies mécaniques S. Bardaa"

Transcription

1 Semaine 1: du 18 au 23 janvier 2016 Lundi Diagnostic de la mort Mardi Thérapeutique Exercice physique en thérapeutique médicale Prise en charge de l hémiplégie en rééducation S. Ghroubi Thérapeutique Evaluation du risque anesthésique Anesthésie générale et locorégionale A. Karoui Jeudi Thérapeutique Syndrome néphrotique Médicaments et insuffisance rénale J. Hachicha Vendredi Traumatologie médico-légale Introduction à la gériatrie et à la gérontologie, hospitalisation du sujet âgé S. Marzouk Législation de la mort Les intoxications aigues N. Rekik Pathologies les plus fréquentes en gériatrie Vieillard et médicaments S. Marzouk Les hyper éosinophilies Troubles du bilan phosphocalcique Z. Bahloul Semaine 2: du 25 au 30 janvier 2016 Lundi Asphyxies mécaniques Mardi Thérapeutique Traitement de la goutte Traitement de l ostéoporose S. Baklouti Thérapeutique Réveil anesthésique Analgésie post-opératoire A. Karoui Jeudi Thérapeutique Traitement de l Insuff. rénale aigue Prévention des maladies rénales chroniques J. Hachicha Vendredi Asphyxies mécaniques Hypercalcémies F. Frikha Traumatologie médico-légale Les intoxications aigues N. Rekik Organisation des secours en cas de catastrophe H. Ksibi Sarcoïdose Amylose Thrombose veineuse Phénomène de Raynaud R. Ben Salah

2 Semaine 3: du 1 er au 6 Février 2016 Lundi Crimes et délits sexuels Mardi Thérapeutique Traitement des hépatites virales A. Amouri Thérapeutique Démence Maladie de Parkinson C. Mhiri Jeudi Thérapeutique Dérivés sanguins J. Gargouri Vendredi L infanticide- Les sévices à enfants Quand faut-il penser à une connectivite Z. Bahloul Traumatologie médico-légale Le polytraumatisme Pr A. Karoui et coll Le lupus érythémateux systémique F. Frikha Syndrome inflammatoire biologique Explorations immunologiques en médecine interne Semaine 4 : du 8 au 13 février 2016 Lundi La mort subite de l adulte et du nourrisson Z. Khemakhem Mardi Thérapeutique Prise en charge de la paraplégie posttraumatique et vessie neurologique en rééducation S. Ghroubi Thérapeutique Pathologie iatrogène Jeudi Etats de choc OAP M. Bahloul Vendredi Les certificats médicaux S. Marzouk Syndrome de Gougerot Sjögren S. Marzouk Les toxicomanies Z. Khemakhem Ostéopathie déminéralisante et condensante Diagnostic des polyarthrites F. Frikha Sclérodermies M. Jallouli Les états de choc M. Bouaziz

3 Semaine 5 : du 15 au 20 février 2016 Lundi Responsabilité médicale Dermatomyosites R. Ben Salah Mardi Thérapeutique Corticothérapie au long cours Z. Bahloul Thérapeutique Antibiothérapie des principales inf. communautaires 1 M. Ben Jemaa Jeudi Techniques de réanimation et de médecine d urgence Prise en charge des hémorragies K. Kolsi Vendredi La mort toxique Z. Khemakhem Déontologie médicale Les noyades M. Bahloul Syndrome de Sharp Maladie de Still R. Ben Salah Adénopathies généralisées CAT devant un cancer métastasé d origine indéterminée S. Marzouk Semaine 6 : du 22 au 27 février 2016 Lundi Responsabilité médicale pénale Mardi Thérapeutique Antibiothérapie des principales inf. communautaires 2 C. Marrekchi Les vascularites, Maladie de Behcet Z. Bahloul Déontologie médicale Jeudi L électrisation Pr Karoui A et coll Vendredi Le secret médical Périartérite noueuse, polyangéite microscopique Syndrome des antiphospholipides Les oedèmes Syndrome polyuropolydypsique M. Jallouli

4 Semaine 7 : du 29 février au 5 mars 2016 Lundi Responsabilité médicale civile et administrative Mardi Thérapeutique Antibiothérapie sur terrain particulier B. Khemakhem Thérapeutique Evaluation du risque anesthésique Anesthésie générale et locorégionale Equipe A. Karoui Jeudi L Insuffisance respiratoire aigue C. Ben Hamida Vendredi Réparation juridique du dommage corporel Maladie de Horton, maladie de Takayasu Déontologie médicale Thérapeutique Réveil anesthésique Analgésie post-opératoire Equipe A. Karoui Angéite granulomateuse (Wegener, Churg Strauss), la maladie périodique M. Jallouli Envenimation scorpionique Arrêt circulatoire M. Bouaziz Semaine 8 : du 7 au 12 mars 2016 Lundi Responsabilité médicale civile et administrative Mardi Immunopathologie Rappels : présentation générale du système immunitaire Immunité anti-infectieuse A. Kammoun Purpura vasculaire, cryoglobulinémie S. Ben Omrane L ordre des médecins Jeudi L Insuffisance respiratoire aigue C. Ben Hamida Vendredi Exercice de la médecine en Tunisie Embolie de cholestérol Syndrome paranéoplasique S. Ben Omrane Les états de coma M.Bouaziz

5 Semaine 9 : du 14 au 19 mars 2016 Lundi Droits des malades Immunopathologie Pathologie et exploration du complément- Complexes immuns en pathologie humaine A. Kammoun Mardi Immunopathologie Immunité anti-tumorale et immunomodulation S. Fki Cancer du col utérin Cancer de la prostate W. Siala H. Ben Salah Jeudi Thérapeutique TD Thérapeutique TD Vendredi Thérapeutique TD Thérapeutique TD

6 Semaine 10 : du 04 au 8 avril 2016 Lundi Ethique et progrès de la science M. Zribi Mardi Immunopathologie Mécanismes de l autoimmunité N. Mahfoudh Cancers digestifs A. Khanfir Cancer du cavum Cancer du poumon F. Elloumi L. Ghorbel Jeudi Thérapeutique TD Thérapeutique TD Vendredi Thérapeutique TD Thérapeutique TD JOUR FERIE Semaine 11 : du 11 au 16 avril 2016 Lundi Euthanasie- Acharnement thérapeutique M. Zribi Immunopathologie Auto-anticorps en pathologie Humaine H.Hachicha Mardi Immunopathologie Maladies allergiques et leur exploration Vaccination H. Hachicha Prise en charge de la douleur en cancérol. Cancer de l ovaire M. Frikha Cancer du sein J. Daoud Thérapeutique (méd physique) Prise en charge des lombalgies et lombosciatalgies H. Elleuch Jeudi Thérapeutique TD Thérapeutique TD Vendredi Thérapeutique TD Thérapeutique TD

7 Semaine 12 : du 18 au 23 avril 2016 Lundi Cancers pédiatriques N. Toumi/ M. Frikha Mardi Immunopathologie Déficits immunitaires S.Fki Immunopathologie HLA et maladies- Immunologie des greffes N. Mahfoudh Thérapeutique Polyarthrite rhumatoïde - Cas cliniques S. Baklouti Jeudi Thérapeutique TD Thérapeutique TD Vendredi Thérapeutique TD Thérapeutique TD NB : Cet emploi peut être sujet à modification en cas de non disponibilité des enseignants. Toute modification vous sera affichée dans les temps opportuns. Vous pouvez consulter cet emploi du temps sur le site de la faculté.

Sommaire CHAPITRE 1 RÉACTION INFLAMMATOIRE : ASPECTS 17 CLINIQUES ET BIOLOGIQUES. CONDUITE À TENIR

Sommaire CHAPITRE 1 RÉACTION INFLAMMATOIRE : ASPECTS 17 CLINIQUES ET BIOLOGIQUES. CONDUITE À TENIR Sommaire CHAPITRE 1 RÉACTION INFLAMMATOIRE : ASPECTS 17 CLINIQUES ET BIOLOGIQUES. CONDUITE À TENIR Module 8. Immunopathologie Réaction inflammatoire Question 112 I. DÉFINITION INTRODUCTION 17 II. PRINCIPAUX

Plus en détail

Département de médecine Service de rhumatologie. Consultations générales - Rhumatologie

Département de médecine Service de rhumatologie. Consultations générales - Rhumatologie Consultations générales - Rhumatologie Toutes les demandes de consultation autres que celles pour les cliniques surspécialisées. Responsable médical Dr Artur Fernandes Pour rendez-vous Centrale des rendez-vous

Plus en détail

Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage. ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens

Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage. ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens d Anatomie et Cytologie Pathologiques : connaitre les

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Hématologie clinique Maladies de système Cancérologie générale»

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Hématologie clinique Maladies de système Cancérologie générale» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Hématologie clinique Maladies de système Cancérologie générale» 1. Informations de base - Matière d enseignement: Hématologie clinique

Plus en détail

Physiologie Le contrôle de la douleur H. Zouari

Physiologie Le contrôle de la douleur H. Zouari Semaine 1: du 18 au 23 janvier 2016 (TP,TD, Anglais) Introduction : historique, généralités Organes lymphoïdes H. Hachicha Exploration glucidique R. Marrekchi La tête osseuse Introduction à la neurophysiologie

Plus en détail

Maladie de Hodgkin et auto-immunité chez l enfant: à propos de onze observations

Maladie de Hodgkin et auto-immunité chez l enfant: à propos de onze observations Maladie de Hodgkin et auto-immunité chez l enfant: à propos de onze observations Clémence Jarrassé Mémoire DES pédiatrie 23 Octobre 2008 JARASSE Clémence 1 Introduction Association syndrome lymphoprolifératif

Plus en détail

VASCULITIS FOUNDATION Soutien Information Recherche

VASCULITIS FOUNDATION Soutien Information Recherche VASCULITIS FOUNDATION Soutien Information Recherche Qu est-ce qu une vascularite? Une vascularite est définie par l existence d une inflammation des vaisseaux sanguins, c està-dire des artères, veines

Plus en détail

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM 3 / er semestre SALLE 7. Date Cours Enseignant

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM 3 / er semestre SALLE 7. Date Cours Enseignant Faculté de Médecine Programme de cours DCEM 3 / 2014-2015 1 er semestre SALLE 7 Date Cours Enseignant Lundi 27/10/2014 Mardi 28/10/2014 Mercredi 29/10/2014 Jeudi 30/10/2014 Samedi 01/11/2014 8h30-10h00

Plus en détail

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6 TABLE DES MATIÈRES VII Table des matières Note de l auteur... V Liste des abréviations... XIII Liste des items du programme de DCEM2-DCEM4... XVII ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 Kinésithérapie...

Plus en détail

PROGRAMME MÉDECINE INTERNE

PROGRAMME MÉDECINE INTERNE PROGRAMME MÉDECINE INTERNE 07 11 novembre 2017 Centre de Congrès Beaulieu Lausanne Sous réserve de modification Programme Mardi, 07 novembre 2017 À partir de 07:45 Arrivée et inscription des participants

Plus en détail

«Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud lyon.fr

«Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud lyon.fr «Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud frederic.berard@chu lyon.fr Le système immunitaire = différencier le «Soi» vs «Non soi» = élaborer

Plus en détail

AUTO IMMUNITE. ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris. ANTICORS ANTI-PHOSPHOLIPIDES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris

AUTO IMMUNITE. ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris. ANTICORS ANTI-PHOSPHOLIPIDES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris AUTO IMMUNITE ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES ANTICORS ANTI-PHOSPHOLIPIDES COMPLEXES IMMUNS CIRCULANTS FACTEUR RHUMATOÏDE ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES Les procédures communes aux prélèvements et particulières

Plus en détail

Hypocholestérolémiants : fibrates et statines

Hypocholestérolémiants : fibrates et statines Toute polyalgie n est pas une fibromyalgie I. Interrogatoire Hypocholestérolémiants : fibrates et statines Laxatifs Barbituriques Bêtabloquants Produits myotoxiques -Hypothyroïdie -Hypoalbuminémie -Insuffisance

Plus en détail

Item 189 Vascularites systémiques Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 189 Vascularites systémiques Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 189 s systémiques Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Vascularites intéressant des vaisseaux de moyen calibre...3 2. Vascularites des petits vaisseaux... 5 2 1.

Plus en détail

Réticences à la vaccination: une vérité scientifique?

Réticences à la vaccination: une vérité scientifique? Réticences à la vaccination: une vérité scientifique? Dr Magali Vidal-Roux Maladies Infectieuses et Tropicales CHU Clermont-Ferrand Samedi 3 décembre 2016 De 1881 à 2016 1881 «Des virus affaiblis ayant

Plus en détail

Vascularites Quelques réflexions sur la problématique du diagnostic

Vascularites Quelques réflexions sur la problématique du diagnostic Vascularites Quelques réflexions sur la problématique du diagnostic Professeur Daniel Adoue Professeur Odile Beyne-Rauzy Docteur Sylvie Ollier Docteur Pierre Cougoul Docteur Julia Moeglin Docteur Karen

Plus en détail

N 3 Journal Officiel de la République Tunisienne 8 janvier 2010 Page 87

N 3 Journal Officiel de la République Tunisienne 8 janvier 2010 Page 87 Arrêté du ministre de la santé publique du 31 décembre 2009, fixant le règlement, le programme et les modalités du concours de recrutement de médecins principaux de la santé publique. Le ministre de la

Plus en détail

maladie systémique en réanimation Service de Médecine Interne CHU Henri Mondor, Créteil

maladie systémique en réanimation Service de Médecine Interne CHU Henri Mondor, Créteil Quand penser à une maladie systémique en réanimation Bertrand Godeau Service de Médecine Interne CHU Henri Mondor, Créteil bertrand.godeau@hmn.aphp.fr Maladies systémiques et réanimation Diagnostic de

Plus en détail

4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant

4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant 4 causes médicales de détresse respiratoire du nouveau-né 1 diagnostic différentiel de la névrite

Plus en détail

Marie Gérard UCL, IHN

Marie Gérard UCL, IHN homme 49 ans, baisse de l'état général, dyspnée d'effort devenant invalidante,ulcération nasale gauche le scanner thoracique montre les images suivantes.quels sont les éléments sémiologiques significatifs

Plus en détail

Décès, selon la cause - Chapitre XIII. Âge (années)

Décès, selon la cause - Chapitre XIII. Âge (années) : Maladies du système ostéo-articulaire, des muscles et du tissu conjonctif (M00-M99), le 1. Source des données :, Statistique de l'état civil du Canada, Base de données sur les décès 2. Organisation mondiale

Plus en détail

LES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L INFLAMMATION

LES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L INFLAMMATION Page 1 de 5 LES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L INFLAMMATION VITESSE DE SÉDIMENTATION - VS (TARIF : 2.65 1) ) La VS des érythrocytes est la chute libre des éléments sanguins d une colonne de sang rendu incoagulable.

Plus en détail

infection de la surface oculaire Rougeur oculaire inflammation hémorragie ou/et ou/et ou/et du segment antérieur

infection de la surface oculaire Rougeur oculaire inflammation hémorragie ou/et ou/et ou/et du segment antérieur Œ infection ou/et de la surface oculaire Rougeur oculaire inflammation ou/et du segment antérieur hémorragie ou/et Douleur oculaire segment antérieur Baisse de vision (BAV) Si atteinte de l axe visuel

Plus en détail

DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME

DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME PROGRAMME DÉTAILLÉ UE 1 ÈRE ANNÉE L1S1 S1 NOM MATIERES TOTAL COURS TP/TD personnel PHYSIQUE 28 5 23 UE1 Biophysique 1 BIOMATHEMATIQUES 192 28 5 23 BIOPHYSIQUE 40 8 32

Plus en détail

Avis Mars 2015

Avis Mars 2015 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 235 10 Mars 2015 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation POLYPRED 20 MG, Prédnisolone

Plus en détail

Livret de l externe de 4 ème De médecine

Livret de l externe de 4 ème De médecine Livret de l externe de 4 ème De médecine année Stage hospitalier de réanimation DEPARTEMENT URGENCE-REANIMATION Période de stage Du / / Au / / Année universitaire : 20.. 2 20.. 1 2 IDENTIFICATION DE L

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Urologie Néphrologie»

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Urologie Néphrologie» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Urologie Néphrologie» 1. Informations de base - Matière d enseignement: Urologie Néphrologie - Public cible : Cinquième année médecine

Plus en détail

Auto-Anticorps: Quel Usage en Ville? Laurent CHICHE Service de Médecine Interne

Auto-Anticorps: Quel Usage en Ville? Laurent CHICHE Service de Médecine Interne Auto-Anticorps: Quel Usage en Ville? Laurent CHICHE Service de Médecine Interne Samedi 16 janvier 2016 Dans l exploration d un $ inflammatoire La positivité d ANCA (anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophiles)

Plus en détail

Avis Juillet 2014

Avis Juillet 2014 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 148 22 Juillet 2014 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation: S-CORT 20 mg, Prednisolone

Plus en détail

CYANOSE «AIGUE» et URGENCE

CYANOSE «AIGUE» et URGENCE CYANOSE «AIGUE» et URGENCE Dr Thanh CAO - HUU LA CYANOSE = Hypoxie Tissulaire exprimée par une Coloration bleutée jusqu à violacée de la Peau et des Muqueuses lorsque la concentration en «Hémoglobine Réduite»

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos V. Semestre 3. UE 1.2 S3 Santé publique et économie de la santé. UE 2.5 S3 Processus inflammatoires et infectieux

Table des matières. Avant-propos V. Semestre 3. UE 1.2 S3 Santé publique et économie de la santé. UE 2.5 S3 Processus inflammatoires et infectieux Avant-propos V Semestre 3 UE 1.2 S3 Santé publique et économie de la santé 1. Santé publique 4 1.1 Généralités 4 1.2 La prévention en santé 9 1.3 Santé au travail 13 1.4 Santé carcérale 16 1.5 Santé mentale

Plus en détail

Avis 20 novembre 2013

Avis 20 novembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 novembre 2013 MEDROL 4 mg, comprimé sécable Boîte de 30 (CIP : 34009 306 559 5 5) MEDROL 16 mg, comprimé sécable Boîte de 20 (CIP : 34009 331 898 4 6) MEDROL 100 mg,

Plus en détail

Vasculites et maladies rares de l enfant à l adulte

Vasculites et maladies rares de l enfant à l adulte Vasculites et maladies rares de l enfant à l adulte PD Dr Michaël Hofer Unité d immuno-allergologie et rhumatologie Unité Romande de rhumatologie pédiatrique DMCP, CHUV et DEA, HUG Lausanne et Genève Vasculites

Plus en détail

Vasculopathies. Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante

Vasculopathies. Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Vasculopathies Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Pathologies vasculaires Vasculite leucocytoclasique Granulome faciale et Erythema elevatum diutinum Polyartérite noueuse Cryoglobulinémie Vasculite

Plus en détail

N 181. Réaction inflammatoire : aspects biologiques et cliniques. Conduite à tenir

N 181. Réaction inflammatoire : aspects biologiques et cliniques. Conduite à tenir N 181. Réaction inflammatoire : aspects biologiques et cliniques. Conduite à tenir Expliquer les principaux mécanismes et les manifestations cliniques et biologiques de la réaction inflammatoire. Connaître

Plus en détail

DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE

DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE Vendredi 25 Septembre 2015 Programme des séminaires Année 2015 2016 9h - 11h 11h - 13h Méthodologies employées en médecine factuelle en corrélation avec l Acupuncture Scientifique

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Liège

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Adjoint Adjoint Indications neurologiques 1. Epilepsie Si la thérapie sous forme d une intervention chirurgicale est influencée de manière décisive, pour la localisation d un foyer épileptogène d une épilepsie

Plus en détail

Décès, selon la cause -

Décès, selon la cause - : Maladies du système ostéoarticulaire, des muscles et du tissu conjonctif (M00-M99), le groupe d'âge et le sexe, Canada, (Nombre) 1. Source des données :, Statistique de l'état civil du Canada, Base de

Plus en détail

Le Bilan pré-transplantation Rénale. Lionel Couzi Unité de Transplantation Rénale Département de Néphrologie C.H.U de Bordeaux

Le Bilan pré-transplantation Rénale. Lionel Couzi Unité de Transplantation Rénale Département de Néphrologie C.H.U de Bordeaux Le Bilan pré-transplantation Rénale Lionel Couzi Unité de Transplantation Rénale Département de Néphrologie C.H.U de Bordeaux Consultation initiale Au cours d une consultation Information orale et écrite

Plus en détail

Médecine. Nutrithérapie. NUTRITHERAPIE «Nourrir sa vie pour un équilibre essentiel» Formation. Objectifs. Moyens et outils pédagogiques

Médecine. Nutrithérapie. NUTRITHERAPIE «Nourrir sa vie pour un équilibre essentiel» Formation. Objectifs. Moyens et outils pédagogiques Formation NUTRITHERAPIE «Nourrir sa vie pour un équilibre essentiel» La nutrithérapie est la discipline médicale utilisant des techniques de correction, d adaptation du comportement alimentaire et l administration

Plus en détail

Item 90. Déficit moteur et/ou sensitif des membres 52 Item 93. Radiculalgie et syndrome canalaire 54 Item 95. Polyradiculonévrite aiguë et syndrome

Item 90. Déficit moteur et/ou sensitif des membres 52 Item 93. Radiculalgie et syndrome canalaire 54 Item 95. Polyradiculonévrite aiguë et syndrome Table des matières Introduction 3 Généralités 4 Item 8. Éthique médicale 8 Item 12. Responsabilités médicales 10 Item 15. Organisation du système de soins 10 Item 16. La sécurité sociale 12 Item 22. Grossesse

Plus en détail

Syndrome inflammatoire de la personne âgée

Syndrome inflammatoire de la personne âgée Syndrome inflammatoire de la personne âgée Cours Capacité Gériatrie 12/02/2016 Dr DUBOS CCA Médecine Gériatrique 1 Syndrome inflammatoire Inflammation Biologie Étiologie et démarche diagnostique Complications

Plus en détail

HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE

HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE Pr DUMORTIER (PUPH), hépato-gastro-entérologie et transplantation, hôpital Edouard Herriot à Lyon (Item 83, 118, 205, 228, 229, 242, 258, 269, 280, 290, 298, 300, 302, 303, 308,

Plus en détail

MEDECINE INTERNE. 3 e EDITION - 2015. Alban DEROUX - Patricia ALEXELINE. Editions Vernazobres-Grego. Décembre 2014 - ISBN : 978-2-8183-1307-7

MEDECINE INTERNE. 3 e EDITION - 2015. Alban DEROUX - Patricia ALEXELINE. Editions Vernazobres-Grego. Décembre 2014 - ISBN : 978-2-8183-1307-7 KB LA REFERENCE i 2016 MEDECINE INTERNE 3 e EDITION - 2015 Alban DEROUX - Patricia ALEXELINE Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013 PARIS - Tél. : 01 44 24 13 61 www.vg-editions.com Toute

Plus en détail

Service de Médecine et Santé au Travail

Service de Médecine et Santé au Travail Service de Médecine et Santé au Travail PROGRAMME DESU "Pratiques médicales en santé travail pour la formation des collaborateurs médecins" Niveau 1-1 ère année Année 2016-2017 Horaires : matin 9h-12h30,

Plus en détail

Thèmes et actions de l e-dpc

Thèmes et actions de l e-dpc Thèmes et actions de l e-dpc 2016 Les addictions Le cannabis augmente-t-il le risque d autres drogues chez l adolescent? Tabac : état des lieux, de la dépendance au sevrage Repérage de la consommation

Plus en détail

Cycle 2 : Approfondissement à la démarche naturopathique

Cycle 2 : Approfondissement à la démarche naturopathique Cycle 2 : Approfondissement à la démarche naturopathique DATES DE STAGES THEME DE STAGE MATIERES ABORDEES Septembre 2014 Physiopathologie du système digestif et Intervenant : PICARD Catherine, Naturopathe

Plus en détail

Questionnaire santé pour les personnes sans médecin de famille résidant sur le territoire du CSSS de la Haute-Yamaska

Questionnaire santé pour les personnes sans médecin de famille résidant sur le territoire du CSSS de la Haute-Yamaska Guichet d accès clientèle sans médecin de famille CLSC DE LA HAUTE-YAMASKA 294, rue Déragon Granby (Québec) Tél. : 450-375-1442 poste : 6288 J2G 5J5 Télécopieur : 450-375-8085 Questionnaire santé pour

Plus en détail

SYNDROME PNEUMO-RÉNAL

SYNDROME PNEUMO-RÉNAL SYNDROME PNEUMO-RÉNAL Urgence diagnostique et thérapeutique pour le réanimateur et l interniste Miguel Hié Service de Médecine Interne 2, Pr Amoura Hôpital de La Pitié-Salpêtrière 1918 : EW Goodpasture,

Plus en détail

GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS

GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS Faculté de Médecine d Alger Direction de la Pédagogie Formation Médicale Continue SOINS DE SUPPORT EN ONCOLOGIE GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS Pr M. Ramaoun Service d hématologie / CTS CHU Béni Méssous

Plus en détail

PROGRAMME MÉDECINE INTERNE

PROGRAMME MÉDECINE INTERNE PROGRAMME MÉDECINE INTERNE 01 05 juin 2016 EPFL SwissTech Convention Center Lausanne Sous réserve de modification Programme Mercredi, 01 juin 2016 À partir de 07:45 Arrivée et inscription des participants

Plus en détail

CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN

CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN Claire Laresche CHU Besançon, Pr Humbert Nancy, 28/10/2010 Mr M., 44ans Antécédents: Rectocolite hémorragique (RCH), diagnostiquée en 2002: Corticothérapie Ciclosporine

Plus en détail

Aspects juridiques des infections nosocomiales

Aspects juridiques des infections nosocomiales Aspects juridiques des infections nosocomiales CoCLINNOR le 19 juin 2012 L. Guet CH Le Havre 1 L état des lieux Les IN sont fréquemment à l origine de contentieux 2 Quelques éléments de droit Le système

Plus en détail

Année Nom de l'ue Discipline traitée Titre de l'enseignement N Items iecn

Année Nom de l'ue Discipline traitée Titre de l'enseignement N Items iecn Année Nom de l'ue Discipline traitée Titre de l'enseignement N Items iecn N 138 - Histoire naturelle des K. Oncogènes, antioncogènes N 138- Epidémiologie, prévention primaire et secondaire N 139 - Principe

Plus en détail

«Biochimie clinique»

«Biochimie clinique» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Biochimie clinique» 1. Informations de base - Matière d enseignement: Biochimie Clinique - Public cible : Etudiants de 2 ème année de Médecine

Plus en détail

MEDECINE LEGALE - SANTE PUBLIQUE - LCA

MEDECINE LEGALE - SANTE PUBLIQUE - LCA Calendrier - 3ème Année de Médecine Année Universitaire 2012-2013 Lundi 27/08/12 MEDECINE LEGALE - SANTE PUBLIQUE - LCA PRESENTATION DE LA 3ème ANNÉE DOYEN - VICE-DOYEN - ASSESSEUR Introduction à la santé

Plus en détail

Pneumo anapath Cancers BP N. Gouia. Après-midi (cours magistral) Tube digestif (radio) Imagerie masses du foie N. Toumi

Pneumo anapath Cancers BP N. Gouia. Après-midi (cours magistral) Tube digestif (radio) Imagerie masses du foie N. Toumi Semaine 1: du 18 au 23 janvier 2016 Lundi Statistiques Généralités. H. FKI Mardi Péritonites aigues N. Affes Appendicites aigues A. Trigui Valvulopathies Tube dig (anapath) Hépatites virales H. Mnif Radio

Plus en détail

Examens complémentaires. d'orientation

Examens complémentaires. d'orientation Étiologie Anamnèse et examen clinique Examens complémentaires d'orientation Confirmation diagnostique Insuffisance rénale aiguë pré- rénale IRA fonctionnelle sur hypovolémie Déshydratation, signes de contraction

Plus en détail

Modules de DU à la carte

Modules de DU à la carte Modules de DU à la carte Formation permettant de s'inscrire comme "auditeur libre" à des modules de formation issus de Diplômes d'université (DU/DIU), sélectionnés pour leur pertinence dans la formation

Plus en détail

Les neuropathies. Ph Petiot Hôpital de la Croix-Rousse pathologies neuromusculaires

Les neuropathies. Ph Petiot Hôpital de la Croix-Rousse pathologies neuromusculaires Les neuropathies périphériquesriques Ph Petiot Hôpital de la Croix-Rousse Centre de référence r rence régional r de pathologies neuromusculaires Noyau commun Syndrome neurogène atteinte motrice troubles

Plus en détail

Hépatites. a. Généralités et modes de transmission Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale

Hépatites. a. Généralités et modes de transmission Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale Hépatites I. Hépatites virales 1. Hépatite A Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale Icubation : 2 à 6 semaines Symptômes : asymptomatique dans 90% des cas.

Plus en détail

Jeudi 27 avril Perfusion d un anticorps monoclonal : Quelles précautions? (AJILI Faida, BOUSSETTA Najeh. Tunis - Tunisie).

Jeudi 27 avril Perfusion d un anticorps monoclonal : Quelles précautions? (AJILI Faida, BOUSSETTA Najeh. Tunis - Tunisie). 19EME CONGRES NATIONAL & 21EME CONGRES MAGHREBIN DE MEDECINE INTERNE 27, 28 ET 29 AVRIL 2017, HAMMAMET Jeudi 27 avril 2017 08h30 : Accueil des participants - Inscription 09h00 10h00 : ATELIERS PARAMEDICAUX

Plus en détail

Pathologie de l hémostase

Pathologie de l hémostase Pathologie de l hémostase En équilibre sur un fil Pourquoi est-ce si compliqué? La survie de l espèce humaine dépend de la possibilité de colmater les brèches (hémostase) Mais il faut que le sang continue

Plus en détail

Définition. = ensemble des syndromes ayant une expression clinique distale au niveau des mains ou des pieds

Définition. = ensemble des syndromes ayant une expression clinique distale au niveau des mains ou des pieds Acrosyndromes Définition = ensemble des syndromes ayant une expression clinique distale au niveau des mains ou des pieds Diagnostic différentiel Acrosyndromes vasculaires Paroxystiques Permanents Autres

Plus en détail

Chapitre 1 Vascularites : classification Chapitre 2 Maladie de Takayasu (aorto-artérite non spécifique)

Chapitre 1 Vascularites : classification Chapitre 2 Maladie de Takayasu (aorto-artérite non spécifique) SOMMAIRE Chapitre 1 Vascularites : classification Étienne Merlin, Jean-Louis Stéphan Chapitre 2 Maladie de Takayasu (aorto-artérite non spécifique) Jean-Noël Fiessinger I Diagnostic I : enquête étiologique

Plus en détail

Hépatite auto-immune: étude multicentrique* de 29 cas

Hépatite auto-immune: étude multicentrique* de 29 cas Hépatite auto-immune: étude multicentrique* de 29 cas EL Ouni A 1, Larbi T 1, Abdallah M 1, Harmel A 1, Bahri F 2, Ben Jazia I 2, Bouslama K 1, Hamzaoui S 1, M rad S 1. 1-Service de médecine interne, CHU

Plus en détail

Santé : Unités de Recherche en Tunisie

Santé : Unités de Recherche en Tunisie Santé : Unités de Recherche en Tunisie Etablissement Université Dénomination de l 'U.R Fœtopathies Etude anatomo-pathologiste du poumon et du médiastin La maladie de Behçet Bases moléculaires des maladies

Plus en détail

Démarche diagnostique dans les vascularites Importance du lien clinico-biologique

Démarche diagnostique dans les vascularites Importance du lien clinico-biologique Démarche diagnostique dans les vascularites Importance du lien clinico-biologique David Launay Service de Médecine Interne Centre National de Reference «Maladies autoimmunes et systémiques rares» homme

Plus en détail

Arrêté du 25 mars 2007 relatif à la formation en ostéopathie NOR: SANP A. Version consolidée au 2 décembre 2016

Arrêté du 25 mars 2007 relatif à la formation en ostéopathie NOR: SANP A. Version consolidée au 2 décembre 2016 Le 2 décembre 2016 Arrêté du 25 mars 2007 relatif à la formation en ostéopathie NOR: SANP0721336A Version consolidée au 2 décembre 2016 Le ministre de la santé et des solidarités, Vu la loi n 2002-303

Plus en détail

SERVICE DE MEDECINE LEGALE ET DROIT DE LA SANTE 27, BD Jean Moulin MARSEILLE Cedex 5 - Tél : Fax :

SERVICE DE MEDECINE LEGALE ET DROIT DE LA SANTE 27, BD Jean Moulin MARSEILLE Cedex 5 - Tél : Fax : Aix Marseille Université FACULTE DE MEDECINE SERVICE DE MEDECINE LEGALE ET DROIT DE LA SANTE 27, BD Jean Moulin - 13385 MARSEILLE Cedex 5 - Tél : 04. 91.32.45.16 - Fax : 04.91.32.45.12 DIPLOME UNIVERSITAIRE

Plus en détail

Plan de classement des ouvrages

Plan de classement des ouvrages Plan de classement des ouvrages http://irfss-idf.croix-rouge.fr Émetteur : IRFSS IDF Centre de documentation 06/07/2011 ABP ANATOMIE, BIOLOGIE, PHYSIOLOGIE, IMMUNOLOGIE, GENETIQUE, PATHOLOGIE (généralités)

Plus en détail

Maladies thromboemboliques dans un service de Médecine Interne A HAMADENE, ET COLL A BERRAH CHU BAB EL OUED

Maladies thromboemboliques dans un service de Médecine Interne A HAMADENE, ET COLL A BERRAH CHU BAB EL OUED Maladies thromboemboliques dans un service de Médecine Interne A HAMADENE, ET COLL A BERRAH CHU BAB EL OUED Introduction Les accidents thromboemboliques peuvent émailler l évolution de nombreuses affections

Plus en détail

Coagulopathie de Consommation (CC) et Coagulation Intra-Vasculaire Disséminée (CIVD) des états de choc. P Sié, Laboratoire d Hématologie CHU Toulouse

Coagulopathie de Consommation (CC) et Coagulation Intra-Vasculaire Disséminée (CIVD) des états de choc. P Sié, Laboratoire d Hématologie CHU Toulouse Coagulopathie de Consommation (CC) et Coagulation Intra-Vasculaire Disséminée (CIVD) des états de choc P Sié, Laboratoire d Hématologie CHU Toulouse Coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) Situation

Plus en détail

Tumeurs inflammatoires orbitaires. Professeur Pierre Kaminsky

Tumeurs inflammatoires orbitaires. Professeur Pierre Kaminsky Tumeurs inflammatoires orbitaires Professeur Pierre Kaminsky Introduction Nombreuses entitées : Infectieuses Inflammatoires Néolasiques Inflammations orbitaires : 50% des affections orbitaires Orbitopathie

Plus en détail

Modules d enseignement destinés aux étudiants de

Modules d enseignement destinés aux étudiants de Le 20 Juin 2013 Modules d enseignement destinés aux étudiants de 6 ème année et 7 ème année des études médicales La d Oujda instaure à partir de la rentrée universitaire 2013 2014 des modules d enseignement

Plus en détail

ITEM 254 : Œdèmes des membres inférieurs

ITEM 254 : Œdèmes des membres inférieurs Questions ITEM 254 : des membres inférieurs [2006 Dossier 5-2012 Dossier 6] QCM 1 : Quels sont les mécanismes possibles d œdèmes des membres inférieurs de type blancs, mous, prenant le godet et bilatéraux?

Plus en détail

Copie interdite. Quand Faut-il. Évoquer une. Stéphane Gayet. Service d Accueil des Urgences CHU La Conception Marseille

Copie interdite. Quand Faut-il. Évoquer une. Stéphane Gayet. Service d Accueil des Urgences CHU La Conception Marseille Copie interdite Quand Faut-il Évoquer une Maladie de Système en Réanimation R? Stéphane Gayet Service d Accueil des Urgences CHU La Conception Marseille Définitions «Maladies de système» = connectivites

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient en région Centre au 1 er octobre 2013

L Education Thérapeutique du Patient en région Centre au 1 er octobre 2013 L Education Thérapeutique du Patient en région Centre au 1 er octobre 2013 «Législation, bilan et perspectives» Dr Yves MORRIET 1 L ETP et la loi - Code de la santé publique Article L.1161-1 : L éducation

Plus en détail

Maladies auto-immunes

Maladies auto-immunes Perturbation des mécanismes de sélection des lymphocytes 1 Perturbation des mécanismes d apoptose Maladies auto-immunes Anomalie de la régulation du système immunitaire Réseau des cytokines Réseau idiotypique

Plus en détail

La Pathologie à Complexes Immuns

La Pathologie à Complexes Immuns La Pathologie à Complexes Immuns I- Introduction II - Définition III - Modèles expérimentaux de la pathologie à Complexes Immuns IV- Etiopathogénie des Maladies à Complexes Immuns V- Physiopathologie des

Plus en détail

Le lupus érythémateux systémique pédiatrique

Le lupus érythémateux systémique pédiatrique Le lupus érythémateux systémique pédiatrique Alexandre Belot alexbelot@yahoo.fr L atteinte rénale du lupus: un enjeu thérapeutique et diagnostique Concerne 75% des enfants au cours de leur maladie Principale

Plus en détail

Item n o 330 : Purpuras chez l enfant et chez l adulte

Item n o 330 : Purpuras chez l enfant et chez l adulte Examen National Classant Orientation diagnostique devant MISE A JOUR Item n o 330 : Purpuras chez l enfant et chez l adulte Objectifs Devant un purpura chez l enfant ou chez l adulte, argumenter les principales

Plus en détail

Avant 1900 : «Horror Autotoxicus» Ehrlich - Morgenroth : Auto-Immunisations expérimentales Metchnikoff Hémoglobinurie paroxystique Chez

Avant 1900 : «Horror Autotoxicus» Ehrlich - Morgenroth : Auto-Immunisations expérimentales Metchnikoff Hémoglobinurie paroxystique Chez I- Historique II- III- IV- Définition Théories de l Auto-Immunité Facteurs favorisant l Auto- Immunité V- Pathogénicité des phénomènes Auto-Immun VI- VII- Maladies Auto-Immunes chez l Homme Principes de

Plus en détail

12/12/ grands types de MAI. lille.fr/

12/12/ grands types de MAI.  lille.fr/ sylvain.dubucquoi@chru lille.fr http://biologiepathologie.chru lille.fr/ Maladie auto immune : rupture des mécanismes de tolérance du système immunitaire vis à vis de constituants de l'organisme (auto

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT INTITULE DE L UNITE D ENSEIGNEMENT : Soins intensifs (Construire son jugement clinique en soins intensifs I) CODE : UE1-1

Plus en détail

VIEILLISSEMENT IMMUNITAIRE ET RISQUE INFECTIEUX. J.L. DUPOND Médecine Interne CHU Besançon

VIEILLISSEMENT IMMUNITAIRE ET RISQUE INFECTIEUX. J.L. DUPOND Médecine Interne CHU Besançon VIEILLISSEMENT IMMUNITAIRE ET RISQUE INFECTIEUX J.L. DUPOND Médecine Interne CHU Besançon CREPUSCULE DES VIEUX vieillissement cérébral vieillissement artériel VIEILLISSEMENT IMMUNITAIRE VIEILLISSEMENT

Plus en détail

Item 330 Purpura chez l enfant et chez l adulte

Item 330 Purpura chez l enfant et chez l adulte Annales de dermatologie et de vénéréologie (2008) 135S, F228 F233 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com III. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT Item 330 Purpura chez l enfant et chez l adulte CEDEF

Plus en détail

Item 260 (ex item 134) Néphropathie vasculaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 260 (ex item 134) Néphropathie vasculaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 260 (ex item 134) Néphropathie vasculaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités... 3 2. Néphroangiosclérose «bénigne»...3 3. Microangiopathie thrombotique...

Plus en détail

RISQUES INFECTIEUX. Infections liées aux soins

RISQUES INFECTIEUX. Infections liées aux soins 1 RISQUES INFECTIEUX Infections liées aux soins 2 Quels sont les objectifs? Evaluer les risques infectieux Mettre en place les mesures préventives adaptées Le risque infectieux est lié à 3 éléments indissociables

Plus en détail

Bronchiolite : nouvelles recommandations. Marion BAZIARD / DES de Médecine Générale

Bronchiolite : nouvelles recommandations. Marion BAZIARD / DES de Médecine Générale Bronchiolite : nouvelles recommandations Marion BAZIARD / DES de Médecine Générale 7 Avril 2015 2 nouvelles références en 2014 «Saisissez une citation ici.» Arch Pediatr. 2014 Jan;21(1):53-62 «Saisissez

Plus en détail

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national.

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Villes Intitulé du diplôme Université de délivrance Année

Plus en détail

Maladies systémiques et autoimmunes

Maladies systémiques et autoimmunes Maladies systémiques et autoimmunes Olivier Fain Médecine interne Hôpital Saint Antoine Université Paris 6 75012 Paris olivier.fain@aphp.fr 01 71 97 05 84 Maladies systémiques Atteinte de plusieurs systèmes

Plus en détail

Maladies systémiques en réanimation : aspects pratiques Systemic diseases in intensive care unit: a practical point of view

Maladies systémiques en réanimation : aspects pratiques Systemic diseases in intensive care unit: a practical point of view Réanimation 14 (2005) 657 662 http://france.elsevier.com/direct/reaurg/ Mise au point Maladies systémiques en réanimation : aspects pratiques Systemic diseases in intensive care unit: a practical point

Plus en détail

LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes)

LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes) LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes) Cellule du sang des mammifères contenant un noyau, appelée également leucocyte et jouant essentiellement un rôle dans la défense de l'organisme contre les agents étrangers.

Plus en détail

Perspectives professionnelles du parcours

Perspectives professionnelles du parcours Licence Appliquée en Sciences Infirmières Objectifs de la formation Le licencié en sciences infirmières aura pour mission d assumer la responsabilité de l'ensemble des soins infirmiers que requièrent la

Plus en détail

Introduction. Fractures tassements vertébraux. Plan. Cimentoplastie. Kyphoplastie LES TRAITEMENTS ORTHOPEDIQUES EN RADIOLOGIE

Introduction. Fractures tassements vertébraux. Plan. Cimentoplastie. Kyphoplastie LES TRAITEMENTS ORTHOPEDIQUES EN RADIOLOGIE LES TRAITEMENTS ORTHOPEDIQUES EN RADIOLOGIE Dr S. Welschbillig Anesthésiste-Réanimateur Introduction Technique en plein essor Imagerie performante Coopération entre les équipes radiologie anesthésie orthopédie

Plus en détail

8 juillet août 2015

8 juillet août 2015 Groupe de dialogue DGS/professionnels de santé 25 septembre 2015 Historique 8 juillet 2015 : courrier d alerte de la CNNSE et propositions adressés au Pr Benoît VALLET, DGS Désarroi des professionnels

Plus en détail

When does the reanimator think to the diagnosis of systemic rheumatic disease?

When does the reanimator think to the diagnosis of systemic rheumatic disease? Réanimation 14 (2005) 563 568 Mise au point Quand penser à une maladie systémique en réanimation? When does the reanimator think to the diagnosis of systemic rheumatic disease? B. Godeau Service de médecine

Plus en détail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail Table des matières Introduction Examen clinique de la femme enceinte Interrogatoire...15 Examen clinique...18 Inspection abdominale...18 Palpation abdominale...20 Captation des bruits du cœur fœtal...23

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN U.S.L.D.

DEMANDE D ADMISSION EN U.S.L.D. OPC 07c DEMANDE D ADMISSION EN U.S.L.D. DOSSIER ADMINISTRATIF NOM :...Nom de jeune fille :... Prénom :... Date et lieu de naissance :... Situation familiale : célibataire marié(e) veuf(ve) divorcé(e) séparé(e)...téléphone

Plus en détail