en matière de soins infirmiers?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "en matière de soins infirmiers?"

Transcription

1 Qu attend notre société en matière de soins infirmiers? Christophe Debout Inf, PhD Directeur de l Institut de Soins Infirmiers Supérieurs Membre de la Chaire Santé Sciences-Po/IDS UMR Inserm 1145

2 Quelques questions pour débuter Quel est l état de santé de la population en France? Quelles sont ses attentes en matière de santé? Quelles représentations la population a-t-elle des infirmières? Quels enseignements dégager au terme de cette analyse? 2

3 Plan Préambule Notre population et sa santé Regard de la société française sur les infirmières Conclusion et pistes de réflexion 3

4 Préambule Le professionnalisme impose: D examiner périodiquement l'évolution des besoins et des attentes de la population D évaluer la pertinence du service rendu D opérer si besoin des ajustements (Wynd, 2003) International National Territoire Organisation/cabinet 4

5 Notre population et sa santé 5

6 Notre population 66,3 millions d habitants Croissance de + 0,4% en un an 2,01 enfants par femme Espérance de vie: 85,4 ans pour les femmes, 79,2 ans pour les hommes 1famille sur 5compte 3enfants et + Situation plus fréquente pour les nondiplômés et dans les familles immigrées. Un niveau de vie qui décroît avec le nombre d enfants Beaucoup de ces familles vivent sous le seuil de pauvrete. 6

7 Une société multiculturelle et multi confessionnelle 7

8 Son état de santé Une population vieillissante Une «épidémie» de maladies chroniques Une incidence croissante des poly-pathologies 8

9 Plus spécifiquement Un état de santé globalement bon mais beaucoup de disparités existent: Des disparités selon le genre : un écart qui se comble Des disparités sociales importantes et persistantes Des disparités territoriales liées aux inégalités sociales Les déterminants de santé : Des expositions environnementales multiples Les comportements individuels: alcool, obésité, drogues, sédentarité L environnement professionnel et les conditions de travail Les déterminants liés aux soins: iatrogénie 9

10 Ses attentes en matière de santé Des demandes et des attentes plus affirmées Vivre sa maladie et être reconnu dans une expertise Une prise en compte du caractère dynamique du parcours L autonomie: un objectif à moduler Les proches: un rôle très évolutif Le domicile: lieu de vie mais de plus en plus lieu de soins 10

11 Son regard sur la protection sociale Idée force: l État peut et doit jouer un rôle majeur en gardant un système public offrant un haut niveau de protection sociale pour tous. Un système jugé trop cher mais qui peut servir de modèle à d autres pays Peu sont favorables à une baisse de leurs prestations en contrepartie d une diminution de l imposition Certains sont prêts à une augmentation des cotisations pour maintenir le niveau de certaines prestations 11

12 Quid des politiques publiques en matière de santé? Un système de santé en forte tension: démographie, épidémiologie, organisation, effectifs, économie Un système contraint à se réformer: objectif efficience et performance! Promotion de l individualisme dans les politiques publiques La personne gestionnaire de son capital santé: transfert de responsabilité Compréhension individualiste privilégiée par rapport à l approche holiste Comportements individuels privilégiés: volonté, tempérance, blâme de la victime (Pierru, 2012) 12

13 Des prospectives disponibles 13

14 Nouveaux risques, nouveaux défis 14

15 L infirmière telle qu elle est perçue par la société française 15

16 Quelques données pour débuter infirmières 87% de femmes Moyenne d âge 43,6 ans infirmières âgées de 65 ans et plus 16

17 Une image plutôt positive 17

18 Les résultats de l enquête Odoxa (2015) 95% ont un bonne opinion des Infirmières Extraordinaire popularite Un métier que les Français conseilleraient à leurs enfants Un métier jugé éprouvant que l on n aimerait pas exercer soi-même 71% trouvent que l infirmière est mal rémunérée 18

19 Plus spécifiquement (Odoxa, 2015) 19

20 Mais Nouvelles missions des infirmiers : Accueil favorables de la possibilite de vacciner sans prescription du médecin, Accueil mitigé quant à la prescription de médicaments (50% d entre eux approuvent l idée, 49% y sont opposés) (Odoxa, 2015) 20

21 Des soins souvent invisibles, mais qui ont un coût! 21

22 Quelques pistes de réflexions pour conclure 22

23 Pour structurer la réflexion 1/2 Santé Environnement Discipline infirmière Personne Soins infirmiers Privilégier le paradigme de la transformation et les approches holistes pour aborder la santé et la maladie Penser la personne comme: Une «totalité» Un être doté d une conscience qui construit le sens de ce qu il vit en fonction de son passé et d un futur espéré Un être social (Fawcett, 1984) 23

24 Pour structurer la réflexion 2/2 Santé Personne Discipline infirmière Environnement Infirmier/patient: faire converger les expertises Accompagner une trajectoire Primauté du raisonnement clinique Pertinence+efficacité+qualité+sécurité+eff icience= Impact Intérêt de l EBN alimenté par une recherche utile et utilisable Agir sur les environnements: travail, école, domicile, Intégrer la e.santé et la domotique à la gamme de nos interventions Investir l éducation pour la santé Exercer leadership et plaidoyer Communiquer sur la pratique avancée Soins infirmiers (Fawcett, 1984) 24

25 Être visible Savoir Dans les 4 bulles Savoir faire IDE Faire savoir Savoir être (Shamian, 2013) 25

26 Une préoccupation partagée au sein de la communauté infirmière internationale «A public perception of nursing rooted in nostalgia, fiction and fantasy is not fit for the 21st century. A campaign for the public understanding of nursing is urgent.» (Girvin, 2015) 26

27 Références (webographie) https://www.epsilon.insee.fr/jspui/bitstream/1/15436/1/er821.pdf

VIEILLISSEMENT, CHRONICITÉ ET VIRAGE AMBULATOIRE: IMPACT SUR LES SOINS À DOMICILE. Christophe Debout Inf, PhD

VIEILLISSEMENT, CHRONICITÉ ET VIRAGE AMBULATOIRE: IMPACT SUR LES SOINS À DOMICILE. Christophe Debout Inf, PhD VIEILLISSEMENT, CHRONICITÉ ET VIRAGE AMBULATOIRE: IMPACT SUR LES SOINS À DOMICILE Christophe Debout Inf, PhD Plan Quelques données, quelques constats Adapter l offre de soins: décisions et implémentation

Plus en détail

L INFIRMIERE ET LES SOINS

L INFIRMIERE ET LES SOINS L INFIRMIERE ET LES SOINS Journées d études et de formation Infirmières du Travail Saint-Malo 26,27,28 Mars 2014 Marie-claire fonta directeur des soins 1 Dans les années 1960, associée à la technicité

Plus en détail

Un enjeu universel. Un objectif : susciter l intérêt des décideurs nationaux

Un enjeu universel. Un objectif : susciter l intérêt des décideurs nationaux 2 Un enjeu universel. Un objectif : susciter l intérêt des décideurs nationaux Une posture politique : un argumentaire macroscopique de nature économique 3 Le mémoire du SIDIIEF : Tendances internationales

Plus en détail

La perception des citoyens sur la politique européenne de cohésion Sondage eurobaromètre Février 2008

La perception des citoyens sur la politique européenne de cohésion Sondage eurobaromètre Février 2008 La perception des citoyens sur la politique européenne de cohésion Sondage eurobaromètre Février 2008 Même si l UE est l une des régions les plus riches au monde, il existe des disparités d ordre économique

Plus en détail

Former à l evidence based nursing (EBN) Pourquoi? Comment?

Former à l evidence based nursing (EBN) Pourquoi? Comment? Symposium Former à l EBN Former à l evidence based nursing (EBN) Pourquoi? Comment? Christophe Debout Inf PhD Directeur de l institut de soins infirmiers supérieurs Membre de la Chaire Santé Sciences-Po/IDS

Plus en détail

Coopération entre professionnels de santé. Vers de nouveaux métiers?

Coopération entre professionnels de santé. Vers de nouveaux métiers? Coopération entre professionnels de santé Vers de nouveaux métiers? Qu est-ce que la coopération entre les professionnels de santé? La loi n 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et

Plus en détail

Les enseignements clés de l Etude Absentéisme Des chiffres relativement stables ou en légère hausse

Les enseignements clés de l Etude Absentéisme Des chiffres relativement stables ou en légère hausse Communiqué de presse Paris, le 8 septembre 2015 Malakoff Médéric décrypte l absentéisme en entreprise avec une étude qui porte sur 3 millions de salariés 1. Phénomène complexe et multifactoriel, l absentéisme

Plus en détail

Impact de la pratique religieuse sur la stratégie d adaptation de la personne malade

Impact de la pratique religieuse sur la stratégie d adaptation de la personne malade Symposium Laïcité, religions et soins Impact de la pratique religieuse sur la stratégie d adaptation de la personne malade Christophe Debout Inf PhD Directeur de l institut de soins infirmiers supérieurs

Plus en détail

LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF

LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF LE SIDIIEF Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l espace francophone (SIDIIEF) est une organisation internationale non gouvernementale dotée du

Plus en détail

Transformation démographique et croissance des maladies chroniques: Sommes-nous prêts?

Transformation démographique et croissance des maladies chroniques: Sommes-nous prêts? Séminaire européen du SIDIIEF Évolution de la formation infirmière : quels défis pour les milieux cliniques? 06 décembre 2013 Transformation démographique et croissance des maladies chroniques: Sommes-nous

Plus en détail

Ateliers de prospective. Nouvelles formes de coopérations entre professionnels de santé

Ateliers de prospective. Nouvelles formes de coopérations entre professionnels de santé Ateliers de prospective Nouvelles formes de coopérations entre professionnels de santé Textes de référence: Rapport relatif aux métiers en santé de niveau intermédiaire professionnels d aujourd hui et

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES Profil de la population âgée en Corse Un vieillissement démographique plus important qu

Plus en détail

Projet de programme de travail de la Conférence nationale de santé

Projet de programme de travail de la Conférence nationale de santé Projet de programme de travail de la Conférence nationale de santé 2015-2018 Adopté le 8 septembre 2015 par la Commission permanente Sommaire I. Les objectifs de la CNS pour la mandature 2015-2018... 1

Plus en détail

CHU de Nantes 8 octobre Direction générale de l offre de soins - DGOS

CHU de Nantes 8 octobre Direction générale de l offre de soins - DGOS CHU de Nantes 8 octobre 2014 Une nouvelle dynamique de coopération : les GHT Article 48 du projet de loi : La constitution obligatoire de GHT à l horizon du 31 décembre 2015 autour d une stratégie médico-soignante

Plus en détail

CONSULTATION INFIRMIERE EN DOULEUR Etat des lieux et perspectives

CONSULTATION INFIRMIERE EN DOULEUR Etat des lieux et perspectives CONSULTATION INFIRMIERE EN DOULEUR Etat des lieux et perspectives Jean Michel GAUTIER Infirmier anesthésiste Cadre de santé Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier Montpellier, France

Plus en détail

PLAN NATIONAL DU TOURISME ET AIRES PROTEGEES MADAGASCAR

PLAN NATIONAL DU TOURISME ET AIRES PROTEGEES MADAGASCAR PLAN NATIONAL DU TOURISME ET AIRES PROTEGEES MADAGASCAR Présenté par : Marcel RAKOTOSEHENO Economiste Planificateur Rappel : MADAGASCAR INTRODUCTION Située à 400km de la côte est de l Afrique; Séparée

Plus en détail

Déterminants socio environnementaux de la santé des aînés

Déterminants socio environnementaux de la santé des aînés Déterminants socio environnementaux de la santé des aînés Septembre 2011 Lucette Barthélémy DATER, Département formation et ressources Sommaire Le champ de la promotion de la santé Les déterminants individuels

Plus en détail

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Atelier présenté aux Journées annuelles de santé publique Marthe Hamel Montréal 23 octobre 2006

Plus en détail

Les habitants de la Lozère et le projet de réforme territoriale

Les habitants de la Lozère et le projet de réforme territoriale Les habitants de la Lozère et le projet de réforme territoriale Sondage de l Institut CSA pour le Conseil général de la Lozère Juin 2014 Contacts Pôle Opinion Corporate Yves-Marie CANN, Directeur en charge

Plus en détail

L expérience de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont

L expérience de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont L expérience de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont Colloque «Un hôpital accueillant pour les personnes âgées» 1er et 2 mai 2008 Par Dr Odette Roy, Ph.D. Michel Bourbeau, M.D. Plan de la présentation Contexte

Plus en détail

La santé de la population en Valais 5 e rapport, 2015

La santé de la population en Valais 5 e rapport, 2015 La santé de la population en Valais 5 e rapport, 2015 Esther Waeber-Kalbermatten, conseillère d Etat Dr Christian Ambord, médecin cantonal PD Dr Arnaud Chiolero, médecin-chef épidémiologue Conférence de

Plus en détail

Faire face aux enjeux de l avancée en âge des personnes en situations de handicap

Faire face aux enjeux de l avancée en âge des personnes en situations de handicap Faire face aux enjeux de l avancée en âge des personnes en situations de handicap La CNSA et ses missions Établissement public créé par la loi du 30 juin 2004, missions renforcées par la loi du 11 février

Plus en détail

L état de santé de la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec : Un portrait sociosanitaire sommaire 2006

L état de santé de la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec : Un portrait sociosanitaire sommaire 2006 L état de santé de la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec : Un portrait sociosanitaire sommaire 2006 Préparé par : Louis Rousseau En collaboration avec : Catherine Hallé Sylvie Bernier Yves

Plus en détail

Introduction à la santé publique

Introduction à la santé publique Introduction à la santé publique Pr Pascal Astagneau Département de Santé publique Santé publique : définition - OMS 1952 «La science et l art de prévenir les maladies, de prolonger la vie et d améliorer

Plus en détail

Les médecins libéraux acteurs de santé publique: leur implication actuelle, les difficultés, les attentes

Les médecins libéraux acteurs de santé publique: leur implication actuelle, les difficultés, les attentes Les médecins libéraux acteurs de santé publique: leur implication actuelle, les difficultés, les attentes Résultats de la sixième vague d enquête du panel MG PACA Objectifs Rendre compte de la pratique

Plus en détail

Pratique avancée en soins infirmiers Perspectives pour les infirmières en prévention des infections?

Pratique avancée en soins infirmiers Perspectives pour les infirmières en prévention des infections? XVèmes rencontre internationales francophones des infirmier(e)s en hygiène et prévention des infections Lille, Octobre 2016 Pratique avancée en soins infirmiers Perspectives pour les infirmières en prévention

Plus en détail

L urgence et les services de première ligne

L urgence et les services de première ligne L urgence et les services de première ligne Enjeux de la réforme Couillard Journées annuelles de santé publique Léonard Aucoin, M.Ps. M.P.H. Montréal 1 er décembre 2004 Les constats 1 Diagnostic de la

Plus en détail

Soins et services aux personnes âgées : un tournant pour les infirmières et infirmiers en gérontologie?

Soins et services aux personnes âgées : un tournant pour les infirmières et infirmiers en gérontologie? Soins et services aux personnes âgées : un tournant pour les 8 000 infirmières et infirmiers en gérontologie? Présenté à: l Ordre des infirmières et infirmiers de l Abitibi-Témiscamingue Sylvie Berthiaume,

Plus en détail

INFIRMIER PRATIQUES AVANCEES SAU SMUR CHU NANCY

INFIRMIER PRATIQUES AVANCEES SAU SMUR CHU NANCY INFIRMIER PRATIQUES AVANCEES SAU SMUR CHU NANCY Présentation colloque EHESP ANFH 16 Février 2016 La coordination dans tous ses états Abdel-Aziz MOUDJED Historique Rapport Berland, Hénart 2003 Loi HPST

Plus en détail

Quelle place pour l analyse de produits dans la politique régionale de santé?

Quelle place pour l analyse de produits dans la politique régionale de santé? Quelle place pour l analyse de produits dans la politique régionale de santé? Paris, 6 novembre 2015 XX/XX/XX 2 Les conduites addictives : une réelle préoccupation régionale Un axe du Projet Régional de

Plus en détail

L Accès aux Prestataires de soins au Maroc. Dr GREFFT ALAMI ABDEJLIL 17 Juin 2010

L Accès aux Prestataires de soins au Maroc. Dr GREFFT ALAMI ABDEJLIL 17 Juin 2010 L Accès aux Prestataires de soins au Maroc Dr GREFFT ALAMI ABDEJLIL 17 Juin 2010 SOMMAIRE I II Clarification sémantique et conceptuelle Qu entend-on par «Prestataires de soins». Influence de l organisation

Plus en détail

QUELS SERONT LES GAGNANTS DANS LE NOUVEAU MODELE DE SANTE? Centrale Santé/ Essec Santé P. ASSYAG

QUELS SERONT LES GAGNANTS DANS LE NOUVEAU MODELE DE SANTE? Centrale Santé/ Essec Santé P. ASSYAG QUELS SERONT LES GAGNANTS DANS LE NOUVEAU MODELE DE SANTE? Centrale Santé/ Essec Santé 11.04.2016 P. ASSYAG PLAN Etat des lieux Les jeunes médecins et l installation Les innovations / les nouvelles technologies

Plus en détail

PLAN SANTÉ POUR UNE NATION EN SANTÉ

PLAN SANTÉ POUR UNE NATION EN SANTÉ PLAN SANTÉ POUR UNE NATION EN SANTÉ ÉLECTIONS NATIONALES 2014 AUTORISÉ PAR SYLVAIN GAUTHIER, AGENT OFFICIEL DU PARTI. 1) Réaffirmer le financement public du système de santé par l État québécois 1.a Considérant

Plus en détail

Le Service Public de santé: une ambition pour la France Synthèse de la vision et des propositions de la FHF

Le Service Public de santé: une ambition pour la France Synthèse de la vision et des propositions de la FHF Le Service Public de santé: une ambition pour la France 2012 2017 Synthèse de la vision et des propositions de la FHF 5. «La politique, c est avoir une vision et agir pour qu elle se réalise.» Françoise

Plus en détail

Tendances du diabète et différences selon le sexe. Résumé de la surveillance du diabète au Manitoba

Tendances du diabète et différences selon le sexe. Résumé de la surveillance du diabète au Manitoba Tendances du diabète et différences selon le sexe Résumé de la surveillance du diabète au Manitoba Mai 2009 Tendances du diabète et différences selon le sexe au Manitoba Méthodes utilisées Ce rapport repose

Plus en détail

LA PLACE DE L INFIRMIERE CLINICIENNE DANS LA PEC DE LA DOULEUR EN SERVICE DE SOIN

LA PLACE DE L INFIRMIERE CLINICIENNE DANS LA PEC DE LA DOULEUR EN SERVICE DE SOIN LA PLACE DE L INFIRMIERE CLINICIENNE DANS LA PEC DE LA DOULEUR EN SERVICE DE SOIN Pascale Wanquet-Thibault, Cadre supérieur de santé, Responsable de formation continue, Amae-Santé Membre de la commission

Plus en détail

Les Français et le système de santé

Les Français et le système de santé Les Français et le système de santé N 19693 Vos contacts Ifop : Frédéric Dabi frederic.dabi@ifop.com Magalie Gérard magalie.gerard@ifop.com Octobre 2011 Note méthodologique Étude réalisée pour : PHR Échantillon

Plus en détail

À travers l évaluation de leurs besoins, donner une voix aux proches aidants de personnes âgées vivant à domicile

À travers l évaluation de leurs besoins, donner une voix aux proches aidants de personnes âgées vivant à domicile À travers l évaluation de leurs besoins, donner une voix aux proches aidants de personnes âgées vivant à domicile Isabelle Van Pevenage, PhD Plan Quelques éléments de contexte Pourquoi est-il important

Plus en détail

Partenaires associés :

Partenaires associés : Partenaires associés : 1 Sommaire 1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour réduire les inégalités d accès aux soins...3 2. Les acteurs et le contenu du contrat local

Plus en détail

Organisation de la santé et mise en œuvre des réformes hospitalières

Organisation de la santé et mise en œuvre des réformes hospitalières 29èmes Journées Nationales d Etude et de Perfectionnement de l UNAIBODE 23 mai 2012 Organisation de la santé et mise en œuvre des réformes hospitalières BILAN 2 ANS PLUS TARD LOI HPST n 2009-879 du 21

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Contexte réglementaire Loi HPST du 21/7/2009 «Dans son article 78, la loi «Hôpital,

Plus en détail

Maisons de Santé Rurales

Maisons de Santé Rurales Maisons de Santé Rurales Vos 10 questions Nos 10 réponses Une réponse d'avenir aux problèmes de démographie des professionnels de santé 1) QU'EST-CE QU'UNE MAISON DE SANTE RURALE? Une Maison de Santé Rurale

Plus en détail

Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

Baromètre Performance sociale et compétitivité

Baromètre Performance sociale et compétitivité Baromètre Performance sociale et compétitivité Les enseignements de l étude Mai 2015 15, place de la République 75003 Paris www.opinion-way.com 1/6 Préambule La CFE-CGC est le premier syndicat français

Plus en détail

Concept en Santé Publique et Médecine préventive. IFMT-Philaysak-SantéPubl

Concept en Santé Publique et Médecine préventive. IFMT-Philaysak-SantéPubl Concept en Santé Publique et Médecine préventive. IFMT-Philaysak-SantéPubl.2006 1 Éléments essentiels en santé publique. 1. Responsabilité collective. 2. Rôle primordial de l état : protection et promotion

Plus en détail

PNNS. Axes majeurs Recherche. Dr M. Chauliac Direction générale de la santé Fevrier 2016

PNNS. Axes majeurs Recherche. Dr M. Chauliac Direction générale de la santé Fevrier 2016 PNNS Axes majeurs Recherche Dr M. Chauliac Direction générale de la santé Fevrier 2016 Le déterminant nutrition pèse très lourd en santé publique Il existe de fortes inégalités sociales de santé en nutrition

Plus en détail

Edition 2016 du Baromètre des services publics de l Institut Paul Delouvrier

Edition 2016 du Baromètre des services publics de l Institut Paul Delouvrier Edition 2016 du Baromètre des services publics de l Institut Paul Delouvrier Acteur engagé sur les questions de modernisation de l'etat et de gouvernance publique en général, l Institut Paul Delouvrier

Plus en détail

Les femmes canadiennes ont des questions; Place au débat met les chefs de partis au défi d y répondre.

Les femmes canadiennes ont des questions; Place au débat met les chefs de partis au défi d y répondre. Messages clés - court Les femmes canadiennes ont des questions; Place au débat met les chefs de partis au défi d y répondre. Les femmes représentent la moitié de la population canadienne, 47 % de la main-d

Plus en détail

La prévention de la violence dans les relations amoureuses, auprès des adolescents C est nécessaire

La prévention de la violence dans les relations amoureuses, auprès des adolescents C est nécessaire À l agenda d une école promotrice de réussite, de santé et de bien-être : favoriser des relations harmonieuses et égalitaires Marie-Claude Roberge, INSPQ JASP : La violence dans les relations intimes à

Plus en détail

Véronique BACLE Responsable pôle infirmier SSTRN - Lille Docteur C. BUISSET Pôle Santé Travail Métropole Nord Lille. METRANEP 23 Octobre 2012 Paris

Véronique BACLE Responsable pôle infirmier SSTRN - Lille Docteur C. BUISSET Pôle Santé Travail Métropole Nord Lille. METRANEP 23 Octobre 2012 Paris Santé au travail : une nécessaire coopération médecin infirmier Véronique BACLE Responsable pôle infirmier SSTRN - Lille Docteur C. BUISSET Pôle Santé Travail Métropole Nord Lille METRANEP 23 Octobre 2012

Plus en détail

Pauvreté et exclusion sociale

Pauvreté et exclusion sociale Pauvreté et exclusion sociale état de l opinion depuis 2000 Mieux comprendre l opinion pour agir Valeurs et perceptions des 18-25 ans Direction générale de la cohésion sociale Mission Analyse stratégique,

Plus en détail

Une saison en demi-teinte en Provence-Alpes-Côte d Azur

Une saison en demi-teinte en Provence-Alpes-Côte d Azur BILAN ESTIVAL 2016 Une saison en demi-teinte en Provence-Alpes-Côte d Azur Le premier bilan de fréquentation de la saison estivale 2016 reste satisfaisant pour 72% des professionnels de la région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

PLAN ANNUEL de formation continue 2016

PLAN ANNUEL de formation continue 2016 PLAN ANNUEL de formation continue 2016 Le programme triennal 2014-2017, qui sert de référence pour l agrément et le subventionnement des opérateurs de formations continues, prévoit dans ses principes généraux

Plus en détail

PLAN ANNUEL de formation continue 2015

PLAN ANNUEL de formation continue 2015 PLAN ANNUEL de formation continue 2015 Le programme triennal 2014-2017, qui sert de référence pour l agrément et le subventionnement des opérateurs de formations continues, prévoit dans ses principes généraux

Plus en détail

Articulation entre santé au travail et santé publique : une illustration au travers des maladies cardiovasculaires

Articulation entre santé au travail et santé publique : une illustration au travers des maladies cardiovasculaires Inspection générale des affaires sociales Articulation entre santé au travail et santé publique : une illustration au travers des maladies cardiovasculaires RAPPORT Établi par Anne-Carole BENSADON Philippe

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

FR Unie dans la diversité FR A8-0389/21. Amendement. Dominique Bilde au nom du groupe ENF

FR Unie dans la diversité FR A8-0389/21. Amendement. Dominique Bilde au nom du groupe ENF 25.1.2017 A8-0389/21 21 sur la mise en œuvre du programme Erasmus + Paragraphe 54 54. recommande de réduire le montant des subventions dans le domaine de la coopération entre écoles au bénéfice du nombre

Plus en détail

LE COUT DES INFECTONS NOSOCOMIALES PLAN

LE COUT DES INFECTONS NOSOCOMIALES PLAN LE COUT DES INFECTONS NOSOCOMIALES PLAN I- INTRODUCTION II- CARACTERISTIQUES DES COUTS III- COMMENT MESURER LES COUTS - Coût de la lutte - Coût des conséquences - Méthodologie - Coût Global des IN IV-

Plus en détail

POUR UNE FORMATION QUALIFIANTE CHEZ LES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS, SOMMAIRE LEVER LES OBSTACLES À LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE

POUR UNE FORMATION QUALIFIANTE CHEZ LES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS, SOMMAIRE LEVER LES OBSTACLES À LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE SOMMAIRE POUR UNE FORMATION QUALIFIANTE CHEZ LES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS, LEVER LES OBSTACLES À LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE RAPPORT À LA MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT

Plus en détail

Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible!

Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible! Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible! Présentation préparée par: Claudette Girard et Chantal Goyette En collaboration avec Nicolas Fortin et Richard Allaire Colloque

Plus en détail

Séminaire sur les inégalités et les perspectives de mobilité sociale. «Croissance inclusive : Clé de promotion de l emploi des jeunes.

Séminaire sur les inégalités et les perspectives de mobilité sociale. «Croissance inclusive : Clé de promotion de l emploi des jeunes. Séminaire sur les inégalités et les perspectives de mobilité sociale. «Croissance inclusive : Clé de promotion de l emploi des jeunes.» Plan Définitions des concepts Approches et dimensions de la croissance

Plus en détail

PASSER DE MALADE À CHRONIQUEMENT SAIN : SOUTENIR DES TRANSITIONS PAR DES ACTIVITÉS INFIRMIÈRES

PASSER DE MALADE À CHRONIQUEMENT SAIN : SOUTENIR DES TRANSITIONS PAR DES ACTIVITÉS INFIRMIÈRES PASSER DE MALADE À CHRONIQUEMENT SAIN : SOUTENIR DES TRANSITIONS PAR DES ACTIVITÉS INFIRMIÈRES 1 Clémence Dallaire, Ph.D. Professeure Université Laval Québec, Canada Lucille Juneau, directrice clientèle,

Plus en détail

Les habitants des Landes et le projet de réforme territoriale

Les habitants des Landes et le projet de réforme territoriale Les habitants des Landes et le projet de réforme territoriale Sondage de l Institut CSA pour le Conseil général des Landes Juillet 2014 Contacts Pôle Opinion Corporate Yves-Marie CANN, Directeur en charge

Plus en détail

Équipe IPCDC 21 août 2012

Équipe IPCDC 21 août 2012 Extrait du Référentiel de compétences pour relever le défi de l exercice de la responsabilité populationnelle à l intention des CSSS et de leurs partenaires Équipe IPCDC 21 août 2012 Annexe II: Rôles-types

Plus en détail

Rencontre Ville-Hôpital du 24 novembre 2012

Rencontre Ville-Hôpital du 24 novembre 2012 Contrat Local de Santé : les avancées Dr Jean-Luc DELHOMME, médecin généraliste - Thiers Emilie GRILLE, chef de projet - Pays Vallée de la Dore Rencontre Ville-Hôpital du 24 novembre 2012 Rappel du contexte

Plus en détail

pharmaceutique informatisé

pharmaceutique informatisé Actualités s des EHPAD forfait médicaments, m dossier pharmaceutique informatisé Pr Philippe ARNAUD Hôpital Bichat Groupe hospitalier Universitaire Paris Nord val de Seine ABCPH_28 septembre 2012 Personnes

Plus en détail

LA GRILLE D APPRECIATION DE LA QUALITE DU PROGRAMME

LA GRILLE D APPRECIATION DE LA QUALITE DU PROGRAMME LA GRILLE D APPRECIATION DE LA QUALITE DU PROGRAMME Le programme doit être présenté suivant le canevas de rédaction légal. Le non respect de cette présentation rend le projet non recevable, il ne sera

Plus en détail

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec Daniel Beauregard Institut national de santé publique du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants

Plus en détail

PREVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES ET CHRONIQUES

PREVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES ET CHRONIQUES UN APPEL À L EXPERTISE INFIRMIERE CONSORTIUM NATIONAL POUR LA PREVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES ET CHRONIQUES Présentateur: Patrice ENOKA, Inf. Master en Santé Publique 6 e Congrès

Plus en détail

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «MISE EN PLACE D UN PORTAGE DE REPAS A DOMICILE» L ACTION INFORMATIONS : CONTEXTE

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «MISE EN PLACE D UN PORTAGE DE REPAS A DOMICILE» L ACTION INFORMATIONS : CONTEXTE RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «MISE EN PLACE D UN PORTAGE DE REPAS A DOMICILE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté de Communes du Pays d Astrée L ACTION Descriptif

Plus en détail

Synthèse de l atelier 3 : «Des facteurs de changements aux composantes du futur» 29/11/2012

Synthèse de l atelier 3 : «Des facteurs de changements aux composantes du futur» 29/11/2012 Synthèse de l atelier 3 : «Des facteurs de changements aux composantes du futur» 29/11/2012 Dans le cadre du premier atelier du 28/08/12, les participants avaient été appelés à se prononcer sur la question

Plus en détail

L importance des déterminants en promotion de la santé

L importance des déterminants en promotion de la santé L importance des déterminants en promotion de la santé Journées régionales d échanges de pratiques PRC 26 novembre 2015 Anne Perrève SSU Fabienne Gelas Aides Auvergne Ludivine Doly Kuchcik Dispensaire

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

CHARTE DES DROITS ET LIBERTÉS DE LA PERSONNE ACCUEILLIE. Article 1er Principe de non-discrimination

CHARTE DES DROITS ET LIBERTÉS DE LA PERSONNE ACCUEILLIE. Article 1er Principe de non-discrimination CHARTE DES DROITS ET LIBERTÉS DE LA PERSONNE ACCUEILLIE Article 1er Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions particulières de prise en charge et d'accompagnement, prévues par la loi,

Plus en détail

Management personnalisé du parcours patient dans un territoire

Management personnalisé du parcours patient dans un territoire Management personnalisé du parcours patient dans un territoire Quid de la construction et de l évaluation du parcours? Elyes Lamine (1,2) - Franck Fontanili (2) (1) Université de Toulouse - Ecole d ingénieurs

Plus en détail

L INDISPENSABLE COLLABORATION INFIRMIÈRE MÉDECIN. Johanne Goudreau Raymond Lalande Colloque CII Mai 2010

L INDISPENSABLE COLLABORATION INFIRMIÈRE MÉDECIN. Johanne Goudreau Raymond Lalande Colloque CII Mai 2010 L INDISPENSABLE COLLABORATION INFIRMIÈRE MÉDECIN Johanne Goudreau Raymond Lalande Colloque CII Mai 2010 Qui sommes-nous? Infirmière Médecin Soins de première ligne Formation des médecins et des infirmières

Plus en détail

Budgétisation axée sur les résultats : les enjeux de la mesure et de l évaluation. Pierre Cliche Avril 2012

Budgétisation axée sur les résultats : les enjeux de la mesure et de l évaluation. Pierre Cliche Avril 2012 Budgétisation axée sur les résultats : les enjeux de la mesure et de l évaluation Pierre Cliche Avril 2012 Contexte de gestion publique actuel Contexte politique Les attentes des citoyens font que la justification

Plus en détail

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives «L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives Myriam HUBINON Directrice du Département Infirmier Cliniques Universitaires Saint-Luc 1 Activités péri-opératoires autour du patient - Inf. circulante

Plus en détail

Sommaire. 27 ème Séminaire des directeurs de coopératives HLM Un autre regard sur la valeur et sur les valeurs! Le 28 Janvier 2011

Sommaire. 27 ème Séminaire des directeurs de coopératives HLM Un autre regard sur la valeur et sur les valeurs! Le 28 Janvier 2011 Le 28 Janvier 2011 27 ème Séminaire des directeurs de coopératives HLM Un autre regard sur la valeur et sur les valeurs! p. 1 Sommaire n Qu est-ce que c est? n Comment ça se mesure? n A quoi ça sert? n

Plus en détail

Serge Bouznah Centre Babel

Serge Bouznah Centre Babel La médiation interculturelle, un nouvel outil dans le champ social? Serge Bouznah Centre Babel centrebabel@free.fr Formation des dirigeants bénévoles- Decembre 2015 Une pratique clinique dans 2 domaines

Plus en détail

Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!»

Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!» Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!» ERSM PACA-Corse Public 1 Gestion du risque : définition Principal outil de régulation du système de santé Permettre à la population d être et de se

Plus en détail

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS Hôpital de demain : quelles perspectives Venise, 3 décembre 2010 www.anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC

COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES Enquête Coquelicot 2011 INVS/ANRS/INSERM : Estimation de la séro-prévalence

Plus en détail

L approche par les capabilités

L approche par les capabilités L approche par les capabilités Paul Morin Université de Sherbrooke Journées annuelles de santé publique 12 mars 2010 Plan de la présentation Les objectifs de la présentation Le rôle des CSSS L approche

Plus en détail

L image et le rôle du pharmacien

L image et le rôle du pharmacien L image et le rôle du pharmacien 27 Mars 2007 Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d Opinion / Pôle Société Brice TEINTURIER / Fabienne SIMON 01 40 92 47 18 48KE36 Rappel méthodologique Sondage

Plus en détail

Infirmiers spécialisés

Infirmiers spécialisés Collection OREF Alsace «Sanitaire et social» Tableaux de bord Infirmiers spécialisés Portrait statistique emploi-formation des infirmiers anesthésistes et des infirmiers de bloc opératoire travaillant

Plus en détail

La documentation Française : Etude de la prescription et de la consommation des antibiotiques en ambulatoire

La documentation Française : Etude de la prescription et de la consommation des antibiotiques en ambulatoire SOMMAIRE I. INTRODUCTION 4 II. SOURCES D INFORMATION DISPONIBLES 5 III. ANALYSE DESCRIPTIVE DE LA CONSOMMATION D ANTIBIOTIQUES EN FRANCE DE 1991 A 1996 8 3.1. INTRODUCTION 8 3.2. EVOLUTION DES VENTES DES

Plus en détail

Dépression et Territoires. Un dossier IMS Health

Dépression et Territoires. Un dossier IMS Health Dépression et Territoires Un dossier IMS Health - 2014 IMS Health Présent dans 135 pays depuis plus de 50 ans 7000 collaborateurs dont 1300 consultants en santé Plus de 200 collaborateurs en France, dont

Plus en détail

PLAN D ACTION de développement durable du Bureau du forestier en chef

PLAN D ACTION de développement durable du Bureau du forestier en chef PLAN D ACTION de développement durable 2008-2013 du Bureau du forestier en chef Poser les jalons de l héritage que nous léguons aux générations futures 2 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2008-2013

Plus en détail

la sante et ses déterminants Jean-Luc POTELON Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, Rennes

la sante et ses déterminants Jean-Luc POTELON Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, Rennes la sante et ses déterminants Jean-Luc POTELON Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, Rennes 1 Médecine, santé la médecine : une science, une discipline, un art qui a pour but de soigner et de maintenir

Plus en détail

AIDE & SOINS À DOMICILE

AIDE & SOINS À DOMICILE Séverine Lebegge, Directrice du secteur de l aide à la vie journalière Edgard Peters, Directeur du secteur des soins infirmiers L aide et les soins : le défi de la collaboration interprofessionnelle 3

Plus en détail

L AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ ÎLE-DE-FRANCE

L AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ ÎLE-DE-FRANCE L AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ ÎLE-DE-FRANCE Hôpital CABINET MÉDICAL H PHARMACIE URGENCES La santé avance en Île-de-France Édito Améliorer la santé de tous les Franciliens Notre système de santé doit faire

Plus en détail

Survol de 100 ans de démographie suisse

Survol de 100 ans de démographie suisse Un siècle après le professeur Moser Survol de 100 ans de démographie suisse Stéphane Cotter Chef de la Section Démographie et migration Office fédéral de la statistique (OFS) Association suisse des actuaires

Plus en détail

Critères qualité des interventions de promotion de la santé Bien vieillir

Critères qualité des interventions de promotion de la santé Bien vieillir Avancer en âge : articulations des interventions de promotion de la santé en lien avec les territoires Critères qualité des interventions de promotion de la santé Bien vieillir Lucette Barthélémy Chargée

Plus en détail

Communautarisation du secteur des maisons de repos : enjeux et défis. Jean Hermesse Secrétaire général ANMC

Communautarisation du secteur des maisons de repos : enjeux et défis. Jean Hermesse Secrétaire général ANMC Communautarisation du secteur des maisons de repos : enjeux et défis Jean Hermesse Secrétaire général ANMC Plan 1. Quelques constats 2. Compétences et budgets transférés 3. Moyens insuffisants à l avenir

Plus en détail

Les habitants du Territoire de Belfort et le projet de réforme territoriale

Les habitants du Territoire de Belfort et le projet de réforme territoriale Les habitants du Territoire de Belfort et le projet de réforme territoriale Sondage de l Institut CSA pour le Conseil général du Territoire de Belfort Juillet 2014 Contacts Pôle Opinion Corporate Yves-Marie

Plus en détail

LE MARIAGE FORCÉ, LA RÉALITÉ DES INTERVENANTS

LE MARIAGE FORCÉ, LA RÉALITÉ DES INTERVENANTS LE MARIAGE FORCÉ, LA RÉALITÉ DES INTERVENANTS Par Madeline Lamboley CSSS Bordeaux-Cartierville-St-Laurent, 15 septembre 2010 Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence

Plus en détail

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 1 Performance sociale Concepts et enjeux Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 La RSE à la Sécurité sociale 2 La RSE est un instrument au service du Développement Durable. Plan cadre développement durable

Plus en détail

La mutualisation des services 2015 > 2020 Ensemble mutualisons nos services!

La mutualisation des services 2015 > 2020 Ensemble mutualisons nos services! La mutualisation des services 2015 > 2020 Ensemble mutualisons nos services! 1 Ambilly Annemasse Annemasse Agglo Bonne Cranves-Sales Etrembières Gaillard Juvigny Lucinges Machilly Saint-Cergues Vétraz-Monthoux

Plus en détail

La Formation des Médecins du Travail : état des lieux et perspectives

La Formation des Médecins du Travail : état des lieux et perspectives REFORME DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Des enjeux pour la Santé au Travail Mardi 27 Septembre 2011 La Formation des Médecins du Travail : état des lieux et perspectives Docteur Marie-Pascale LEHUCHER-MICHEL

Plus en détail