UN POINT SUR. : : : : Les notes de l observatoire de l habitat : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UN POINT SUR. : : : : Les notes de l observatoire de l habitat : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : :"

Transcription

1 Maine et Loire UN POINT SUR : : : : Les notes de l observatoire de l habitat : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : n 7 / Février 2016 Les loyers du parc De Maine-et-Loire en 2015 Des loyers jusqu à 4 inférieurs à ceux du parc Les loyers des appartements du parc sont inférieurs de 4 à ceux du parc, ce qui représente une économie moyenne mensuelle de 85, hors charges. En maison, l écart atteint pour un gain moyen de loyer de 195 par mois, mais 400 pour la ville d Angers. D ordinaire en France, la maison tient une place plutôt marginale au sein du logement (14% du parc HLM national). En Maine-et-Loire au contraire, l offre en maison est importante, elle compte pour 1/3 du parc HLM. Ainsi, bon nombre de familles aux revenus modestes du département peuvent se loger, elles aussi, en maison, ce qu elles n auraient pu se permettre en secteur. Habiter en logement améliore donc substantiellement le niveau de vie de ses locataires, qui bénéficient d un parc de logements au sein du département. On rappellera par ailleurs que le Maineet-Loire se distingue par l importance du taux de logement, 17%, contre en France et seulement 1 en Loire-Atlantique. La différence de loyer avec le parc dépend de la proximité aux villes principales : elle atteint en appartement -43% sur Angers, contre -27% en zone rurale. L explication tient avant tout à la hiérarchie des prix du locatif, relativement liée à la situation géographique. Alors que pour le parc, l influence de la localisation reste plutôt modérée, du fait des loyers plafonds nationaux (zonage «dit» 1/2/3). Le Maineet-Loire comprend seulement deux zones de loyer maximum : Angers avec sa 1 ère couronne (zone 2), et le reste du territoire (zone 3). 17% De logements sociaux en Maine-et-Loire 329 Le loyer médian d un appartement T3 en Maine-et-Loire + 4 D augmentation de loyer entre 2014 et 2015 Comparaison (1) des loyers sociaux et s des appartements de relocation /m² Loyer médian au 1 er janvier 2015 (hors charges) Relocation = nouveau locataire depuis moins d un an Zones de marchés du MAINE-ET-LOIRE Angers VILLE 10,0 5,7 Couronne 1 d'angers 9,0 5,8 Couronne 2 d'angers 8,3 5,3 Couronne 3 d'angers 7,4 5,3 6,9 Rural 5,0 Cholet VILLE 8,3 4,6 Saumur VILLE 7,6 4,8 Maine-et-Loire 9,1 5,5 ADIL 49 / Sources : RPLS 2015 ;

2 Comparaison (1) des loyers sociaux et s Pour les appartements T3 de relocation - au 1 er janvier 2015 (hors charges) ; Lecture graphique n 1 : Sur Angers, 9 des appartements sociaux T3 ont un loyer inférieur à 6.89 /m², contre 9% du. 1 Loyer /m² 3,0 3,9 4,7 5,6 6,4 7,3 8,1 9,0 9,8 10,7 Couronne 1 d angers 3,0 3,8 4,7 5,5 6,3 7,2 8,0 8,8 9,6 10,5 (en maison T4) 3,0 3,8 4,7 5,5 6,4 7,2 8,0 8,9 et : des loyers qui entrent peu en concurrence Comme l illustrent les graphiques ci-dessus, les deux parcs locatifs se font peu concurrence et leurs niveaux de loyers restent très distincts l un de l autre. Ainsi, dans le pôle urbain d Angers seuls à des logements affichent des loyers comparables. Cette zone de recouvrement correspond cependant à des logements aux caractéristiques bien distinctes : le logement y côtoie l entrée de gamme, moins qualitative, du. Par contre en secteur rural, la concurrence est plus large et concerne à 3 des maisons. LES LOYERS SOCIAUX EN MAINE-ET-LOIRE De l ensemble des locataires Loyers des MAISONS 2015 TOUS les LOYERS détaillés sur notre Atlas cartographique à la rubrique «prix/loyer» Loyer médian mensuel du parc au 1 er janvier 2015 Loyer principal et accessoire (hors charges) de l ensemble des locataires Loyers des APPARTEMENTS 2015 Loyer Loyer /m² Surface habitable m² T2 T3 T4 T5 + TOT T2 T3 T4 T5 + TOT T2 T3 T4 T5 + TOT Angers VILLE ,5 5,2 4,9 4,9 5, Couronne ,3 6,1 5,9 5,6 5, Couronne ,9 5,6 5,4 5,3 5, Couronne ,8 5,6 5,3 4,4 5, Rural ,9 5,6 5,3 4,4 5, Cholet VILLE ,6 6,1 5,9 5,4 5, Saumur VILLE ,5 5,0 4,9 4,7 5, Maine-et-Loire ,9 5,6 5,3 4,8 5, Par type (T1, T2...) Maison/appartement Intercommunalité... Loyer médian mensuel du parc au 1 er janvier 2015 Loyer principal et accessoire (hors charges) de l ensemble des locataires Loyer Loyers /m² Surface habitable m² T1 T2 T3 T4 T5 + TOT T1 T2 T3 T4 T5 + TOT T1 T2 T3 T4 T5 + TOT Angers VILLE ,9 6,0 5,2 4,9 4,7 5, Couronne ,2 6,0 5,3 4,8 4,4 5, Couronne ,9 5,4 5,1 4,6 4,5 5, Couronne ,9 5,4 4,9 4,2 3,8 5, Rural ,5 5,0 4,6 4,2 3,9 4, Cholet VILLE ,6 5,2 4,4 4,3 4,3 4, Saumur VILLE ,8 5,2 4,6 4,4 4,3 4, Maine-et-Loire ,4 5,7 5,1 4,8 4,6 5, : : ADIL 49 Un point sur n 7 Février 2016 : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : Page 2

3 LES LOYERS SUR Sur Angers, le logement joue un rôle central, il représente plus de 29% des résidences principales de la commune, pour habitations. Parmi les villes les plus peuplées de France, Angers se classe 4 ème au regard de son taux de logement, loin devant Nantes ou Rennes. Une dispersion des loyers et un effet quartier sur les prix La dispersion des loyers existe également dans le parc. Par exemple, le loyer d un appartement T3 sur Angers varie entre 300 et 400, pour la moitié d entre-eux. Ces écarts de prix résultent d une diversité de superficies, du ciblage du logement (financements PLAI, PLUS, PLS...), de l époque de construction, de l ancienneté d emménagement. Mais également des travaux d entretien et de réhabilitation, et de l étiquette énergie. Loyers médians (hors charges) mensuels De l ensemble des locataires du parc Par quartier d Angers au 1 er janvier 2015 Quartiers d Angers 3 pièces Le quartier exerce lui aussi un impact sur le niveau des prix. Trois quartiers proposent des loyers inférieurs à la moyenne : Belle Beille, Monplaisir et La Roseraie. Cela s explique tout d abord par les caractéristiques du parc qui y sont proposées ; les logements, plus anciens et «très sociaux» 2, se composent d une très large majorité de PLAI et de HLM/O construits avant Par ailleurs, ces trois quartiers sont relativement moins prisés que les autres, en raison d une forte concentration de logements sociaux (5) et de grands ensembles. Ils comprennent chacun un «quartier prioritaire» qui remplace les Zones Sensibles (ZUS) depuis Ces territoires prioritaires, déterminés par décret, sont les plus en difficultés de France, les plus touchés par la pauvreté. C est pourquoi, l on y focalise les Comparaison (1) des loyers sociaux et s des appartements d - Loyer médian de relocation en janv En /m² (hors charges) 12,4 7,8 moyens financiers et les interventions, comme les opérations de renouvellement urbain. A l inverse, deux quartiers d Angers affichent des loyers plutôt élevés, au regard des appartements T3. Il s agit de Capucin/Verneau et de Saint- Serge dont les logements, plus récents, regroupent à eux-deux 3 des constructions en logement HLM à Angers, de ces 10 dernières années. De plus, Capucin/Verneau propose peu de logements «très sociaux» 2, en comparaison des autres quartiers, tandis que Saint-Serge recense une part non négligeable de PLS, aux loyers parmi les plus élevés du parc HLM. 9,8 6,3 8,6 5,5 7,8 7,7 5,1 4,8 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces ; - Loyer /m² Quartiers d Angers 2 pièces + Loyers médians mensuels (hors charges) des appartements sur Angers au 1 er janvier De l ensemble des locataires du parc - Loyer bas (Q1) Loyer central (Médiane) Loyer haut (Q3) Nb. Logt loués T T T T T Classement des 30 premières villes de France selon leur taux de logement 1 11% 11% % 14% 17% 18% 18% 18% 21% 21% % 28% 29% 29% 3 Angers 4 ADIL 49 / Source : INSEE RP 2012 Page 3: : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : :: : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : ADIL 49 Un point sur n 7 Février 2016 : :

4 ÉVOLUTION DES LOYERS En augmentation de 4 (+1%) Évolution des loyers du parc de Maine-et-Loire Loyer principal médian au 1 er janvier /mois de l ensemble des locataires (hors loyers accessoires et hors charges) Les loyers du parc ont faiblement augmenté en 2014, avec une progression de 4. Depuis 3 ans, la hausse s est réduite de moitié, passant de +2.6% en 2012 à +1. aujourd hui % +1.1% +1.6% +0.9% +2.6% Maison Appartement Pour les locataires avec un bail en cours, la loi encadre l augmentation de loyer qui ne peut excéder celle de l IRL (3) (du troisième trimestre de l année précédente), soit +0.9% pour les loyers de 2014, sauf travaux et cas particuliers. Pourtant, cette année là, les bailleurs sociaux ont souvent appliqué une hausse inférieure à celle de l IRL. A l occasion de la relocation du logement, si le montant du loyer n est pas soumis à l IRL, il reste cependant plafonné au loyer maximum. La hausse constatée pour ces logements est un peu plus élevée que pour la moyenne et peut provenir par exemple de travaux effectués au départ de l occupant ou d une réhabilitation. Ajoutons que lors d une relocation, 1 des logements ont connu une baisse ou un gel de leur loyer Évolution entre le 1 er janv et 2015 du loyer principal des logements sociaux de Maine-et-Loire Relocation 2014 Ensemble logements 8% 27% 47% 37% 14% 11% Baisse loyer Loyer stable à 0, 0, à 1, 1, à 44% > LES LOYERS ACCESSOIRES Le loyer accessoire s ajoute au loyer principal et correspond aux annexes à usage exclusif : parking, box, terrasse, cour ou encore jardin. Près de 28% des locataires du parc versent un loyer accessoire, pour un montant médian de 33 par mois en Le locataire d une maison est plus fréquemment concerné, 54%, contre seulement 14% en appartement. Certains locataires d appartement peuvent renoncer à l usage du parking et donc au versement du loyer accessoire. Dans les autres cas, la majorité, comme par exemple pour le jardin attenant à la maison, ou le balcon d un appartement, il n est pas possible de s y soustraire sans renoncer au logement lui-même. Montant des loyers accessoires en janv Niveau bas (Q1) Niveau central (médiane) Niveau haut (Q3) Appartement Maison Ensemble Locataires du parc s acquittant d un loyer accessoire en janv % 35 54% 33 28% Appartement Maison Total Champ d observation : Loyer médian du mois de janvier 2015 de l ensemble des logements sociaux occupés par un locataire, soit logements en Maine-et-Loire. Loyer = Loyer principal + loyer accessoire (hors charges) Loyer /m² = Loyer / Surface habitable (1) Comparaison des loyers avec ceux du parc : dans un souci d harmonisation des méthodes, les loyers observés sont ceux de relocation, des baux signés au cours de l année Les loyers sont pondérés des effets de localisation géographique et de superficie. (2) Logement «très» : financement PLAI et assimilé (HLM/O ; PLA d intégration ; Définition et méthodologie PLA LM/PLATS/PLAI ; PLR/PSR) (3) IRL : l Indice de Référence des loyers, publié par l INSEE chaque trimestre, «correspond à la moyenne, sur les 12 derniers mois, de l évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyers.» Loyer médian (ou central) : la médiane sépare les logements en deux parties identiques, ainsi 5 des logements ont un loyer inférieur à ce seuil (quartile 2). Loyer bas : des logements ont un loyer inférieur à ce seuil (quartile 1). Loyer haut : des logements ont un loyer supérieur à ce seuil (quartile 3). En savoir plus? Consulter la méthodologie détaillée sur notre atlas cartographique ; rubrique «Loyer» ADIL 49 L ADIL, agréée par le Ministère chargé du logement, vous offre un conseil complet, neutre et gratuit sur toutes les questions juridiques, financières et fiscales. Locataire ou futur locataire? Pour toute information sur : L accès à un logement locatif public ou Une demande de logement Le montant du loyer et des charges Le coût des honoraires De l entrée dans les lieux à la fin du contrat de bail, l ADIL vous informe sur les rapports locatifs. Prenez contact avec l ADIL Tél Les loyers du parc de Maine-et-Loire en 2015 Février Publication de l ADIL 49 Directeur de publication : Jack DUPÉ Rédaction et statistique : Audrey CORBIERRE : : ADIL 49 Un point sur n 7 Février 2016 : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : :Page 4

5 Les loyers du parc de Maine-et-Loire en 2015 ADIL49 Un point sur n 7 Février 2016 LES ANNEXES ANNEXE n 1 Comparaison des loyers sociaux et s Pour les APPARTEMENTS de relocation - au 1 er janvier 2015 (hors charges) ; 3 (en appartement T2) 1 3,1 4,7 6,2 7,8 9,4 10,9 12,5 14,0 Lecture graphique n 1 : Sur Angers, 9 des appartements T2 sociaux ont un loyer inférieur à 7.51 /m², contre seulement du 3,9 4,7 5,6 6,4 7,3 8,1 9,0 9,8 10,7 Lecture graphique n 2 : Sur Angers, 9 des appartements sociaux T3 ont un loyer inférieur à 6.89 /m², contre 9% du. (en appartement T4) 3,8 4,5 5,3 6,1 6,9 7,6 8,4 9,2 9,9 Lecture graphique n 3 : Sur Angers, 9 des appartements T4 sociaux ont un loyer inférieur à 6.27 /m², contre 9% du. 3 Couronne 1 d angers (en appartement T2) 1 3,0 4,0 4,9 5,9 6,8 7,8 8,7 9,7 10,6 11,6 Lecture graphique n 4 : En couronne 1 d Angers, 9 des appartements T2 sociaux ont un loyer inférieur à 7.54 /m², contre 3% du. Couronne 1 d angers 0 3,8 4,7 5,5 6,3 7,2 8,0 8,8 9,6 10,5 Lecture graphique n 5 : En couronne 1 d Angers, 9 des appartements T3 sociaux ont un loyer inférieur à 6.95 /m², contre 1% du. Avertissement Pour le rural et la couronne 3 d Angers, les graphiques en annexes 1 et 2 constituent des ordres de grandeur, en raison de la taille de l échantillon, d une 100 aine de loyers du parc par graphique. 3 (en appartement T2) 1 3,0 4,2 5,4 6,6 7,9 9,1 10,3 11,5 Lecture graphique n 6 : En rural et en couronne 3 d Angers, 9 des appartements T2 sociaux ont un loyer inférieur à 6.24 /m², contre 9% du. 0 3,9 4,8 5,7 6,6 7,5 8,4 9,3 Lecture graphique n 7 : En rural et en couronne 3 d Angers, 9 des appartements T3 sociaux ont un loyer inférieur à 5.83 /m², contre du. : : ADIL 49 Un point sur n 7 Les annexes Février 2016 : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : Page 5

6 ANNEXE n 2 Comparaison des loyers sociaux et s Pour les MAISONS de relocation - au 1 er janvier 2015 (hors charges) ; 3 (en maison T4) 1 3,0 3,8 4,7 5,5 6,4 7,2 8,0 8,9 Lecture graphique n 8 : En rural et en couronne 3 d Angers, 9 des maisons T4 sociaux ont un loyer inférieur à 6.29 /m², contre 26% du. (en maison T5+),0 3,6 4,2 4,7 5,3 5,9 6,5 7,0 7,6 8,2 Lecture graphique n 9 : En rural et en couronne 3 d Angers, 9 des maisons T5+ sociaux ont un loyer inférieur à 5.82 / m², contre 34% du. et sa couronne 1 (en maison T5+) 0 3,8 4,5 5,3 6,0 6,8 7,6 8,3 9,1 9,8 Lecture graphique n 10 : Sur Angers et sa couronne 1 ; 9 des maisons es T5+ ont un loyer inférieur à 7.60 /m², contre 27% du. ANNEXE n 3 Loyer médian au 1 er janvier 2015 (hors charges) des MAISONS T4+ de relocation /m² par mois ANNEXE n 4 Loyer médian au 1 er janvier 2015 (hors charges) des logements en relocation par mois Angers VILLE Couronne 1 d'angers Couronne 2 d'angers Couronne 3 d'angers Rural Cholet VILLE Saumur VILLE Maine-et-Loire 8,4 5,2 8,2 6,0 7,2 5,4 6,8 5,6 6,5 5,4 7,0 5,9 6,7 4,9 6,9 5,5 Maisons T4 et + En appartement En maison (T4+) Angers VILLE Couronne 1 d Angers Couronne 2 d Angers Rural Cholet VILLE Saumur VILLE Maine-et-Loire ANNEXE n 5 Loyers médians (hors charges) mensuels de l ensemble des locataires du parc Par quartier d Angers au 1er janvier pièces 1 pièce 4 pièces - Loyer /m² + : : ADIL 49 Un point sur n 7 Les annexes Février 2016 : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : :: : Page 6

Documentation sur les données de l'univers «Parc locatif social»

Documentation sur les données de l'univers «Parc locatif social» Documentation sur les données de l'univers «Parc locatif social» Table des matières 1. Méthodologie de la source 2. Organisation des données dans GéoKit3 3. Liste et définition des indicateurs et axes

Plus en détail

Le parc de logements familiaux gérés par les bailleurs sociaux à Paris

Le parc de logements familiaux gérés par les bailleurs sociaux à Paris Le parc de logements familiaux gérés par les bailleurs sociaux à Paris Apur, Hanna Darabi - Paris 14e Apur, David Boureau - Paris 9e Apur, David Boureau - Paris 17e Apur, David Boureau - Paris 12e Exploitation

Plus en détail

l occupation du parc social :

l occupation du parc social : L occupation du parc social : entre mixite sociale et pauperisation Le parc Hlm 1 présente historiquement une vocation familiale. Bien que les personnes seules y soient de plus en plus nombreuses, les

Plus en détail

L observation des loyers à Paris

L observation des loyers à Paris L observation des loyers à Paris Principaux résultats de l enquête 2016 Présentation de Geneviève PRANDI Directrice de l Olap 8 novembre 2016 Plan de la présentation I. Le dispositif d observation des

Plus en détail

Chiffres clés du logement et de l habitat

Chiffres clés du logement et de l habitat DREAL Chiffres et statistiques n 2013-09 Septembre 2013 Chiffres clés du logement et de l habitat Édition 2013 Directrice de la publication Anne-Emmanuelle OUVRARD Rédaction SCTE (unité analyse statistique).

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2014 en région Centre-Val de Loire

Le parc locatif social au 1 er janvier 2014 en région Centre-Val de Loire Le parc locatif social au 1 er janvier 2014 en région Centre-Val de Loire Au 1 er janvier 2014, le parc des bailleurs sociaux de la région Centre-Val de Loire est composé de près de 187 600. Au cours de

Plus en détail

SUPPLEMENT DE LOYER DE SOLIDARITE

SUPPLEMENT DE LOYER DE SOLIDARITE SUPPLEMENT DE LOYER DE SOLIDARITE ANNEE 2016 1 LES RESSOURCES Article L. 441-3 Le montant des ressources à prendre en compte pour les comparer aux plafonds de ressources correspond à la somme des revenus

Plus en détail

Observation & Statistiques

Observation & Statistiques Observation & Statistiques Logement - Construction Août 2012 Le parc locatif des bailleurs sociaux* au 1er janvier 2011 Au 1 er janvier 2011, un peu plus de 281 100 logements locatifs sociaux sont comptabilisés

Plus en détail

SYNTHESE CARTOGRAPHIQUE. Angers Loire Métropole Contrat de ville de l agglomération angevine

SYNTHESE CARTOGRAPHIQUE. Angers Loire Métropole Contrat de ville de l agglomération angevine SYNTHESE CARTOGRAPHIQUE Angers Loire Métropole Contrat de ville de l agglomération angevine 2 ::: CVU Observation - CVRU juin 2015 ::: aura LISTE DES CARTES COHESION SOCIALE 5 1.1 POPULATION 5 1.2 POPULATION

Plus en détail

Le parc locatif social en Île-de-France au 1 er janvier 2015

Le parc locatif social en Île-de-France au 1 er janvier 2015 Service de la connaissance, des études et de la prospective Le parc locatif social en Île-de-France Décembre 2015 Au 1 er janvier 2015, le parc locatif social francilien (parc locatif des bailleurs sociaux

Plus en détail

Entrées logements mis en location dont : logements dont : Un parc relativement stable entre 2014 et 2015

Entrées logements mis en location dont : logements dont : Un parc relativement stable entre 2014 et 2015 DREAL Centre Val de Loire Le parc locatif social en région Centre-Val de Loire Résultats au 1 er janvier 2015 Janvier 2016 Au 1 er janvier 2015, le parc des bailleurs sociaux de la région Centre-Val de

Plus en détail

L OCCUPATION DU PARC LOCATIF SOCIAL DANS LA REGION DES PAYS DE LA LOIRE RESULTATS AU 1 ER JANVIER 2014 ET TENDANCES

L OCCUPATION DU PARC LOCATIF SOCIAL DANS LA REGION DES PAYS DE LA LOIRE RESULTATS AU 1 ER JANVIER 2014 ET TENDANCES L OCCUPATION DU PARC LOCATIF SOCIAL DANS LA REGION DES PAYS DE LA LOIRE RESULTATS AU 1 ER JANVIER 2014 ET TENDANCES 2003-2014 Octobre 2014 L UNION SOCIALE POUR L HABITAT DES PAYS DE LA LOIRE OCTOBRE 2014

Plus en détail

logements proposés à la location

logements proposés à la location Service Connaissance Division Stratégie des Etudes et Statistiques 1 er janvier 2010 Le parc locatif social au 1 er janvier 2010 364 471 logements proposés à la location Au 1 er janvier 2010, la région

Plus en détail

Observation & Statistiques

Observation & Statistiques Observation & Statistiques Logement - Construction Juillet 2013 Le Parc Locatif des bailleurs sociaux* au 1er janvier 2012 Au 1 er janvier 2012, près de 285 800 logements locatifs sociaux sont comptabilisés

Plus en détail

SUIVI DES OPERATIONS LOCATIVES HLM FINANCEES ENTRE 2005 ET 2015

SUIVI DES OPERATIONS LOCATIVES HLM FINANCEES ENTRE 2005 ET 2015 SUIVI DES OPERATIONS LOCATIVES HLM FINANCEES ENTRE 2005 ET 2015 OBSERVATOIRE DONNEES O LIVE SISAL - DECEMBRE 2016 Ce rapport réalisé par l USH des Pays de la Loire en collaboration avec la DREAL et les

Plus en détail

LES LOYERS DU PARC LOCATIF SOCIAL EN PAYS-DE-LA-LOIRE

LES LOYERS DU PARC LOCATIF SOCIAL EN PAYS-DE-LA-LOIRE Habitat, démographie LES LOYERS DU PARC LOCATIF SOCIAL EN PAYS-DE-LA-LOIRE Données de cadrage au 1 er janvier 2015 Plaquette USH 2016.indd 1 14/09/2016 16:55 Éditorial La question des loyers qui intègre

Plus en détail

LES LOYERS DU PARC PRIVÉ

LES LOYERS DU PARC PRIVÉ LES LOYERS DU PARC PRIVÉ DANS L AGGLOMÉRATION LILLOISE Année 2013 Lille Métropole/Pascaline Chombart LA MISE EN PLACE D UN OBSERVATOIRE LOCAL DES LOYERS L observation des loyers privés a connu en 2013

Plus en détail

Observatoire Local des Loyers. de l agglomération toulousaine

Observatoire Local des Loyers. de l agglomération toulousaine Observatoire Local des Loyers de l agglomération toulousaine Les niveaux de loyers dans l agglomération de Toulouse en 2014 SOMMAIRE Méthodologie Introduction Données de cadrage // Le parc locatif privé

Plus en détail

Davantage de ménages pauvres en locatif privé, mais un taux de pauvreté plus fort dans le parc locatif social

Davantage de ménages pauvres en locatif privé, mais un taux de pauvreté plus fort dans le parc locatif social Pauvreté, précarité et logement Dans les Pays de la Loire, allocataires pauvres perçoivent une aide au logement. Les ménages pauvres du parc sont en majorité des personnes seules, alors que les ménages

Plus en détail

Observatoire Local des Loyers de l Agglomération Lilloise

Observatoire Local des Loyers de l Agglomération Lilloise Observatoire Local des Loyers de l Agglomération Lilloise Résultats 2015 Agence Départementale d Information sur le Logement du Nord MEL/Pascaline Chombart Enquête sur les loyers du parc privé de l agglomération

Plus en détail

Les loyers du parc locatif social en Pays-de-la-Loire

Les loyers du parc locatif social en Pays-de-la-Loire Données de cadrage au 1er janvier 2014 Modes de vie - Habitat Les loyers en Juin 2015 «Attention : les chiffres présentés cette année portent uniquement sur les loyers principaux contrairement à la précédente

Plus en détail

Quel lien entre statut dans l emploi et statut dans le logement?

Quel lien entre statut dans l emploi et statut dans le logement? Septembre 2016 Quel lien entre statut dans l et statut dans le logement? Clément PAVARD ANIL / 2, boulevard Saint Martin 75010 Paris Tél. : 01 42 02 05 50 email : anil@anil.org internet : anil.org Cette

Plus en détail

Les Loges-en-Josas la dynamique démographique. une stabilité de la population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol.

Les Loges-en-Josas la dynamique démographique. une stabilité de la population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol. Les Loges-en-Josas la dynamique démographique une stabilité de la population Entre 1999 et 2007, la population des Loges-en-Josas a augmenté de 45 habitants avec un rythme annuel moyen de croissance de

Plus en détail

Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Pays de la Loire charges comprises

Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Pays de la Loire charges comprises Communiqué de presse Le 18 mars 2014 Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Pays de la Loire charges comprises Depuis 2005, LocService.fr met en relation les locataires et les propriétaires pour

Plus en détail

Le parc locatif social

Le parc locatif social DEAL GUADELOUPE MISSION DEVELOPPEMENT DURABLE & EVALUATION ENVIRONNEMENTALE UNITE COORDINATION OBSERVATOIRES & STATISTIQUES Le parc locatif social en Guadeloupe au 1 er janvier 2015 Edition Mars 2016 Au

Plus en détail

Le parc locatif social en Île-de-France au 1 er janvier 2016

Le parc locatif social en Île-de-France au 1 er janvier 2016 Le parc locatif social en Île-de-France Février 2017 Direction régionale et interdépartementale de l Équipement et de l Aménagement d Ile-de-France www.driea.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

SOUTENABILITÉ FINANCIÈRE D UNE BAISSE DE LOYERS POUR UN NOMBRE SIGNIFICATIF DE LOGEMENTS SOCIAUX SITUÉS HORS QPV

SOUTENABILITÉ FINANCIÈRE D UNE BAISSE DE LOYERS POUR UN NOMBRE SIGNIFICATIF DE LOGEMENTS SOCIAUX SITUÉS HORS QPV SOUTENABILITÉ FINANCIÈRE D UNE BAISSE DE LOYERS POUR UN NOMBRE SIGNIFICATIF DE LOGEMENTS SOCIAUX SITUÉS HORS QPV Loi Égalité & Citoyenneté Attributions et politique de loyers Journée EC - MLHD 20.01.2017

Plus en détail

Etude sur l occupation du parc locatif social

Etude sur l occupation du parc locatif social n 49 Annexe 1 Etude sur l occupation du parc locatif social dans le cadre des travaux de la Conférence intercommunale du logement Conseil de la communauté du 29 juin 2017 La présentation s appuie notamment

Plus en détail

Versailles la dynamique démographique. Un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an

Versailles la dynamique démographique. Un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an Versailles la dynamique démographique Un gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Versailles a augmenté de 925 habitants avec un rythme annuel moyen de croissance de 0,12 %. Cette évolution

Plus en détail

Observatoire des loyers de l ADIL du Morbihan

Observatoire des loyers de l ADIL du Morbihan Observatoire des loyers de l ADIL du Morbihan Historique Méthodologie Résultats Présentation du 24 novembre Historique Chiffres clés 1992 3 87 Année de 1 ère observation des loyers du parc privé en Morbihan

Plus en détail

L habitat en Isère PDH LA PRODUCTION NEUVE LE PARC EXISTANT LE LOGEMENT SOCIAL. Conférence du PLAN DÉPARTEMENTAL DE L HABITAT 2016.

L habitat en Isère PDH LA PRODUCTION NEUVE LE PARC EXISTANT LE LOGEMENT SOCIAL. Conférence du PLAN DÉPARTEMENTAL DE L HABITAT 2016. L habitat en Isère Conférence du PLAN DÉPARTEMENTAL DE L HABITAT 2016 LE PARC EXISTANT Observatoire du PDH LE LOGEMENT SOCIAL 6 334 logements mis en chantier en Isère en 2015 Logements mis en chantier

Plus en détail

LES LOYERS SOCIAUX DANS LE BAS-RHIN : UNE RÉALITÉ À DÉCRYPTER 225

LES LOYERS SOCIAUX DANS LE BAS-RHIN : UNE RÉALITÉ À DÉCRYPTER 225 DE L ADEUS LES LOYERS SOCIAUX DANS LE BAS-RHIN : UNE RÉALITÉ À DÉCRYPTER 225 DÉCEMBRE 2016 HABITAT Si le logement social est sans cesse renforcé par les évolutions législatives, c est que son rôle est

Plus en détail

Bailly la dynamique démographique

Bailly la dynamique démographique Bailly la dynamique démographique une LEGERE PERTE de population Entre 1999 et 2008, la population de Bailly a diminué de 116 habitants avec un rythme moyen de -0,32 % par an. Les tendances observées depuis

Plus en détail

L A B. Le parc locatif social au 1 er janvier 2016 NOVEMBRE 2016

L A B. Le parc locatif social au 1 er janvier 2016 NOVEMBRE 2016 D Essentiel A T A L A B Le parc locatif social au 1 er janvier 2016 NOVEMBRE 2016 Au 1 er janvier 2016, le parc locatif social compte 4 839 600 logements, en progression de 1,7 % sur un an, soit 79 100

Plus en détail

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN 2009 Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office SOURCES Presse (Les Echos, Le Moniteur, Le Monde) ; Documents de l Union

Plus en détail

Évolutions récentes. Figure 1 Variation annuelle des prix des logements (en %) Source : Publicité Foncière, ECM, Calcul STATEC

Évolutions récentes. Figure 1 Variation annuelle des prix des logements (en %) Source : Publicité Foncière, ECM, Calcul STATEC Numéro 6 Juin 2017 Au 4 e trimestre 2016, les prix des logements ont augmenté de 7,7% sur une année. En 2016, le prix moyen par m 2 des appartements existants se situe à 4 795 /m 2, celui des appartements

Plus en détail

Buc la dynamique démographique. Une perte de population. Les ménages INSEE

Buc la dynamique démographique. Une perte de population. Les ménages INSEE Buc la dynamique démographique Une perte de population Entre 1999 et 2008, Buc a perdu 297 habitants avec un rythme annuel moyen de -0,59 % par an. Ce taux reste stable par rapport à l année 2006. Le solde

Plus en détail

DEPUIS 2002, LA HAUSSE DES LOYERS RESTE SOUTENUE

DEPUIS 2002, LA HAUSSE DES LOYERS RESTE SOUTENUE DEPUIS, LA HAUSSE DES LOYERS RESTE SOUTENUE Après dix ans de croissance ralentie, les loyers augmentent à nouveau, depuis trois ans, à un rythme soutenu, alors même que l inflation ralentit. En, les loyers

Plus en détail

REGION DES PAYS DE LA LOIRE LA REHABILITATION DES PATRIMOINES LOCATIFS SOCIAUX ENTRE 1981 ET 2008 ET LA QUALIFICATION DES PATRIMOINES NON REHABILITES

REGION DES PAYS DE LA LOIRE LA REHABILITATION DES PATRIMOINES LOCATIFS SOCIAUX ENTRE 1981 ET 2008 ET LA QUALIFICATION DES PATRIMOINES NON REHABILITES 1/23 REGION DES PAYS DE LA LOIRE LA REHABILITATION DES PATRIMOINES LOCATIFS SOCIAUX ENTRE 1981 ET 2008 ET LA QUALIFICATION DES PATRIMOINES NON REHABILITES 2/23 SOMMAIRE Préambule p.3 Synthèse p.5 CHAPITRE

Plus en détail

Logement social : La Normandie, une des régions françaises les mieux dotées

Logement social : La Normandie, une des régions françaises les mieux dotées Logement social : La Normandie, une des régions françaises les mieux dotées Hérouville (14) Sotteville-les-Rouen (76) Alençon (61) Édito Avec un peu plus de 292 000 logements locatifs sociaux au 1 er janvier

Plus en détail

L impact des aides au logement sur le secteur locatif

L impact des aides au logement sur le secteur locatif L impact des aides au logement sur le secteur locatif Céline Grislain-Letrémy (Insee-Crest et Paris-Dauphine) Corentin Trevien (Insee-Crest et SciencesPo.) Mercredi 8 octobre 2014 - Séminaire Fourgeaud

Plus en détail

Les niveaux de loyers dans le parc locatif privé

Les niveaux de loyers dans le parc locatif privé Rapport n 8 - Décembre 2015 Territoire de Sète Les niveaux de loyers dans le parc locatif privé Situation au 1 er janvier 2014 Etude réalisée par l ADIL de l Hérault avec le soutien financier du Ministère

Plus en détail

d assurance vie au titre de

d assurance vie au titre de Enquête sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance vie au titre de 2011 et 2012 n 14 juillet 2013 1 SOMMAIRE 1. TYPOLOGIE DES CONTRATS ET DES ORGANISMES... 6 1.1 Prépondérance

Plus en détail

Toussus-le-Noble la dynamique démographique. Un gain de population dû au solde migratoire positif. Les ménages

Toussus-le-Noble la dynamique démographique. Un gain de population dû au solde migratoire positif. Les ménages Toussus-le-Noble la dynamique démographique Un gain de population dû au solde migratoire positif Entre 1999 et 28, la population de Toussus-le-Noble a augmenté de 212 habitants avec un rythme annuel moyen

Plus en détail

3.1 Profil des locataires

3.1 Profil des locataires 3.1 Profil des locataires Quatre ménages réunionnais sur dix sont locataires d un logement dans le secteur libre ou le parc social, (définitions) soit une proportion en légère hausse par rapport à 26 (43

Plus en détail

Un contexte de précarisation des locataires

Un contexte de précarisation des locataires 3 Un contexte de précarisation des locataires Comparés à la moyenne nationale, les revenus des ménages bourbonnais restent peu élevés. En effet, avec un revenu déclaré médian de 17 526 par unité de consommation,

Plus en détail

Etats Généraux du Logement Atelier n 1 La pol itiq pol

Etats Généraux du Logement Atelier n 1 La pol itiq pol Etats Généraux du Logement Atelier n 1 La politique de l habitat Développer l offre pour répondre aux besoins en quantité et en qualité VERSION 20.11.08 Bilan du PLH Comité de Pilotage 24 novembre 2008

Plus en détail

Saint-Cyr-l'École la dynamique démographique. Un gain de population dû à la natalité. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol.

Saint-Cyr-l'École la dynamique démographique. Un gain de population dû à la natalité. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol. Saint-Cyr-l'École la dynamique démographique Un gain de population dû à la natalité Après une légère baisse entre 1982 et 1999, la population de Saint-Cyr-l École augmente rapidement depuis 1999. La commune

Plus en détail

L observatoire départemental de l habitat. Les indicateurs-clés du logement à Lamballe Communauté

L observatoire départemental de l habitat. Les indicateurs-clés du logement à Lamballe Communauté L observatoire départemental de l habitat Les indicateurs-clés du logement à Lamballe Communauté 1 Le tableau de bord Revenus Parc locatif privé Accession sociale à la propriété Population Marché immobilier

Plus en détail

Les conditions d occupation des logements au 1 er janvier 2010

Les conditions d occupation des logements au 1 er janvier 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 240 Août 2011 Les conditions d occupation des logements au 1 er janvier 2010 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2010, la sur-occupation

Plus en détail

Jouy-en-Josas la dynamique démographique. un LÉGER gain de population. INSEE val.absolues tx évol./an

Jouy-en-Josas la dynamique démographique. un LÉGER gain de population. INSEE val.absolues tx évol./an Jouy-en-Josas la dynamique démographique un LÉGER gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Jouy-en-Josas a augmenté de 68 habitants, soit un rythme annuel moyen de 1,1 % d augmentation.

Plus en détail

Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique. un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an

Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique. un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique un gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Fontenay-le-Fleury a augmenté de 195 habitants avec un rythme annuel moyen d augmentation de 0,17

Plus en détail

Grand-Bellevue / Trélazé

Grand-Bellevue / Trélazé juin 2014 Grand-Bellevue / Trélazé Nouveau contrat de ville : Eléments de cadrage Le territoire d observation Grand-Bellevue : 6 170 habitants en 2010 (en baisse entre 1999 et 2010 : -78) Autres quartiers

Plus en détail

L occupation du parc social (enquête OPS)

L occupation du parc social (enquête OPS) Le parc HLM en Drôme et en Ardèche L occupation du parc social (enquête OPS) Date de réalisation Ce document fait partie d un corpus de trois études sur le parc HLM en Drôme et en Ardèche : - Caractéristiques

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES LOYERS du parc locatif privé

OBSERVATOIRE DES LOYERS du parc locatif privé OBSERVATOIRE DES LOYERS du parc locatif privé Territoire de Résultats 2015 Etude réalisée par l ADIL de l Hérault avec le soutien financier du Ministère du logement de l'égalité des territoires et de la

Plus en détail

Les charges locatives

Les charges locatives janvier 2017 Les charges locatives par Stéphanie JANKEL et Sandra ROGER Apur) Les locataires franciliens occupant un logement dans un immeuble collectif paient en moyenne 119 de charges par mois pour un

Plus en détail

L observatoire des loyers des Alpes-Maritimes et la mise en place du dispositif d observation de l habitat prévu dans la loi ALUR

L observatoire des loyers des Alpes-Maritimes et la mise en place du dispositif d observation de l habitat prévu dans la loi ALUR L observatoire des loyers des Alpes-Maritimes et la mise en place du dispositif d observation de l habitat prévu dans la loi ALUR Principaux résultats 2013 et perspectives d élargissement Jeudi 5 juin

Plus en détail

Définition et mesure de la pauvreté

Définition et mesure de la pauvreté Définition et mesure de la pauvreté Taux de pauvreté et seuil de pauvreté Selon l Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), un individu (ou un ménage) est considéré comme pauvre

Plus en détail

UNE AUGMENTATION PLUS FORTE DES LOYERS PRIVéS DANS L AGGLOMéRATION STRASBOURGEOISE EN 2011

UNE AUGMENTATION PLUS FORTE DES LOYERS PRIVéS DANS L AGGLOMéRATION STRASBOURGEOISE EN 2011 DE L ADEUS UNE AUGMENTATION PLUS FORTE DES LOYERS PRIVéS DANS L AGGLOMéRATION STRASBOURGEOISE EN 2011 81 SEPTEMBRE 2012 HABITAT La tendance générale observée au niveau national est de longue date à la

Plus en détail

Communauté de communes de Vitry-le-François

Communauté de communes de Vitry-le-François Communauté de communes de Vitry-le-François Une forte déprise démographique LA DÉMOGRAPHIE Population Population Population Population variation variation variation en 1982 en 1990 en 1999 en 2007 1982/1990

Plus en détail

Le parc locatif social en Champagne-Ardenne

Le parc locatif social en Champagne-Ardenne DREAL Champagne- Ardenne Avril 2015 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres Au 1er janvier 2014, la Champagne-Ardenne compte 143 520 logements sociaux, en progression de 0,5 % sur un an, soit

Plus en détail

4 Recensement de la population. Voir 4.1. 4 Logement. Au sens du recensement de la population,

4 Recensement de la population. Voir 4.1. 4 Logement. Au sens du recensement de la population, 62 Au recensement de la population de 2009, on comptait 81 700 logements essentiellement localisés en province Sud (76%, dont 88% dans le Grand Nouméa). 17% se situaient en province Nord et 7% dans les

Plus en détail

Caractéristiques et évolutions du parc HLM

Caractéristiques et évolutions du parc HLM Le parc HLM en Drôme et en Ardèche Caractéristiques et évolutions du parc HLM Juin 2015 Version du 02 décembre 2015 Ce document fait partie d un corpus de trois études publiées en 2015 sur le parc HLM

Plus en détail

Communauté d'agglomération du Grand Troyes

Communauté d'agglomération du Grand Troyes Communauté d'agglomération du Grand Troyes Une population stable LA DÉMOGRAPHIE Population Population Population Population variation variation variation en 1982 en 1990 en 1999 en 2007 1982/1990 1990/1999

Plus en détail

compas Au service du sens

compas Au service du sens OBSERVATOIRE DES QUARTIERS PRIORITAIRES Fiches descriptives des nouveaux quartiers prioritaires de l agglomération de compas Au service du sens QUARTIER BEAUBREUIL Points forts Un poids plus important

Plus en détail

Les conditions d occupation des logements en 2009

Les conditions d occupation des logements en 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 140 Juillet 2010 Les conditions d occupation des logements en 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2009, la sur-occupation dans les

Plus en détail

logements dans le parc locatif social en Nouvelle-Aquitaine

logements dans le parc locatif social en Nouvelle-Aquitaine Observation & statistiques Le parc locatif social régional au 1 er janvier 2016 Analyses n 13 Mars 2017 284 100 logements dans le parc locatif social en Nouvelle-Aquitaine au 1 er janvier 2016 Au 1 er

Plus en détail

Observatoire social, économique et urbain de grenoble. Logement Habitat

Observatoire social, économique et urbain de grenoble. Logement Habitat Observatoire social, économique et urbain de grenoble t a b l e a u d e b o r d Logement Habitat É D I T I O N 2 0 1 0 n Parc de logements au recensement 2006 2 Source : INSEE - Recensement de la population

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux en Pays de la Loire au 1er janvier 2014

Le parc locatif des bailleurs sociaux en Pays de la Loire au 1er janvier 2014 service connaissance des territoires et évaluation Janvier 2015 Le parc locatif des bailleurs sociaux en Pays de la Loire au 1er janvier 2014 Un parc de plus en plus concentré dans les principales aires

Plus en détail

Cette hausse est liée à :

Cette hausse est liée à : Lettre d analyse n 19 - janvier 2016 Sommaire 1. Évolution des loyers du parc privé en dans l agglomération lyonnaise p.2 2. Les loyers dans l agglomération lyonnaise et trois autres agglomérations françaises

Plus en détail

Le parc locatif social au 1er janvier 2013 en région Centre

Le parc locatif social au 1er janvier 2013 en région Centre Le parc locatif social au 1er janvier 2013 en région Centre Au 1 er janvier 2013, le parc des bailleurs sociaux de la région Centre est composé d'environ 187 400 logements. Au cours de l'année qui a précédé,

Plus en détail

Les parisiens consacrent une part croissante de leur revenu au logement

Les parisiens consacrent une part croissante de leur revenu au logement ATELIER PARISIEN D URBANISME 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org Les parisiens consacrent une part croissante de leur revenu au logement Pierre-Emile

Plus en détail

Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées

Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées Conseil Municipal du 24 septembre 2012 PRIO-Pôle Prospective Les politiques municipales par thème Concertation - Marché de Monplaisir

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 271 Décembre 2011 Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2011 le

Plus en détail

ANNEXE 1. VALEURS MAXIMALES DES LOYERS ET DES REDEVANCES DES OPERATIONS CONVENTIONNEES ENTRE LE 1 er janvier et le 31 décembre 2016

ANNEXE 1. VALEURS MAXIMALES DES LOYERS ET DES REDEVANCES DES OPERATIONS CONVENTIONNEES ENTRE LE 1 er janvier et le 31 décembre 2016 ANNEXE 1 VALEURS MAXIMALES DES LOYERS ET DES REDEVANCES DES OPERATIONS CONVENTIONNEES ENTRE LE 1 er janvier et le 31 décembre 2016 Si un loyer prévisionnel a été convenu avec le bailleur lors du montage

Plus en détail

PORTRAIT DE TERRITOIRE. Île-de-France

PORTRAIT DE TERRITOIRE. Île-de-France PORTRAIT DE TERRITOIRE 2016 ÎledeFrance Nom du territoire : Code Insee Nature juridique : Département : Adresse du siège : ÎledeFrance 11 Président : VicePrésident en charge de l'habitat : VicePrésident

Plus en détail

ÉTUDE DES COÛTS LOCATIFS DES LOGEMENTS DES ORGANISMES D HLM ET SEM AU REGARD DES RESSOURCES DES LOCATAIRES EN FRANCE MÉTROPOLITAINE RAPPORT FINAL

ÉTUDE DES COÛTS LOCATIFS DES LOGEMENTS DES ORGANISMES D HLM ET SEM AU REGARD DES RESSOURCES DES LOCATAIRES EN FRANCE MÉTROPOLITAINE RAPPORT FINAL ÉTUDE DES COÛTS LOCATIFS DES LOGEMENTS DES ORGANISMES D HLM ET SEM AU REGARD DES RESSOURCES DES LOCATAIRES EN FRANCE MÉTROPOLITAINE RAPPORT FINAL ÉTUDE RÉALISÉE PAR VIZGET POUR L'ANCOLS- AVEC LA PARTICIPATION

Plus en détail

Les chiffres clés de la Communauté d Agglomération du Calaisis

Les chiffres clés de la Communauté d Agglomération du Calaisis LE LOGEMENT SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU CALAISIS I II III Le parc de logements et ses caractéristiques Le parc de logements vacants Le parc social Les chiffres clés de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

Viroflay la dynamique démographique. Un MAINTIEN DE LA population. INSEE val.absolues tx évol./an. Évolution de la population 871 0,62

Viroflay la dynamique démographique. Un MAINTIEN DE LA population. INSEE val.absolues tx évol./an. Évolution de la population 871 0,62 Viroflay la dynamique démographique Un MAINTIEN DE LA population Entre 1999 et 2008, la population de Viroflay a augmenté de 871 habitants avec un rythme annuel moyen de 0,62 %. Cette évolution est due

Plus en détail

DÉPENSES COURANTES DE LOGEMENT EN 2004 : UN POIDS TOUJOURS PLUS LOURD DANS LE BUDGET

DÉPENSES COURANTES DE LOGEMENT EN 2004 : UN POIDS TOUJOURS PLUS LOURD DANS LE BUDGET DÉPENSES COURANTES DE LOGEMENT EN 2004 : UN POIDS TOUJOURS PLUS LOURD DANS LE BUDGET Claire PLATEAU Depuis deux ans, le poids des dépenses courantes de logement dans le budget des ménages s accroît nettement,

Plus en détail

ANNEXE 1 (mise à jour 2015) Notice pour renseigner le formulaire d enquête relatif à l application du supplément de loyer de solidarité (SLS)

ANNEXE 1 (mise à jour 2015) Notice pour renseigner le formulaire d enquête relatif à l application du supplément de loyer de solidarité (SLS) 1 AU PREALABLE ANNEXE 1 (mise à jour 2015) Notice pour renseigner le formulaire d enquête relatif à l application du supplément de loyer de solidarité (SLS) Le formulaire à renseigner Le formulaire et

Plus en détail

Logement et construction neuve en Indre et Loire

Logement et construction neuve en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Édition Novembre 2014 www.economie-touraine.com Sommaire 1 Le parc de logement en 2011 2 L état du parc en 2011 3 Le logement locatif

Plus en détail

Agence Départementale d Information sur le Logement du Haut-Rhin Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin

Agence Départementale d Information sur le Logement du Haut-Rhin Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin Le tableau de bord de l habitat : une nouvelle production de l agence qui sera mis à jour annuellement qui a pour but de dresser un état des lieux de la conjoncture «Habitat/Logement» dans le département

Plus en détail

LA RÉNOVATION ENERGETIQUE DU PARC LOCATIF HLM DANS LE CADRE DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT Bilan Région Pays de la Loire

LA RÉNOVATION ENERGETIQUE DU PARC LOCATIF HLM DANS LE CADRE DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT Bilan Région Pays de la Loire LA RÉNOVATION ENERGETIQUE U PARC LOCATIF HLM ANS LE CARE U GRENELLE E L ENVIRONNEMENT Bilan 2010 2015 Région Pays de la Loire La situation initiale fin 2009 en Pays de la Loire 105 000 logements à l aide

Plus en détail

Enquête sur l'occupation du parc social 2014 Département du Loiret

Enquête sur l'occupation du parc social 2014 Département du Loiret Enquête sur l'occupation du parc social 2014 Département du 1. Données de cadrage Région Centre Population municipale 2011 : 659 587 2 556 835 Nombre de résidences principales 2011 : 282 624 1 121 838

Plus en détail

Réseau expérimental d observatoires locaux des loyers

Réseau expérimental d observatoires locaux des loyers 1 2 OBSERVATOIRE DEPARTEMENTAL DE L HABITAT Observatoire Local des Loyers du Bas Rhin Résultats 2015 Périmètre Eurométropole de Strasbourg + Achenheim 1 Propos introductifs : Contexte, démarche, périmètre

Plus en détail

Département du Maine-et-Loire

Département du Maine-et-Loire SYNTHÈSE Conjoncture Immobilière Départementale Département du Du 1er novembre 2014 au 31 octobre 2015 Page 1 décembre 2015 Département du - Du 1er novembre 2014 au 31 octobre 2015 Angers Couronne Angevine

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 55 Septembre 21 Les conditions d occupation des logements au 1 er janvier 213 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 213, selon Filocom,

Plus en détail

Mode de vie Habitat. Mai 2016

Mode de vie Habitat. Mai 2016 Mode de vie Habitat Mai 06 Observatoire du logement locatif privé Aire urbaine de Nantes Résultats 05 Niveaux de loyers Édito 05 une année de stabilité des loyers et de la vacance locative sur la métropole

Plus en détail

Convention d utilité sociale et Nouvelle politique des loyers

Convention d utilité sociale et Nouvelle politique des loyers Convention d utilité sociale et Nouvelle politique des loyers 1 2 Politique des loyers 2 Un constat - les loyers dans le parc social sont déterminés en fonction des modalités de financement initiales des

Plus en détail

ENQUÊTE DES LOYERS PRIVÉS 2015

ENQUÊTE DES LOYERS PRIVÉS 2015 ENQUÊTE DES LOYERS PRIVÉS 2015 Carene et Cap Atlantique Novembre 2015 CONTEXTE L enquête réalisée en janvier 2015 par l addrn s inscrit dans le cadre de l observatoire local des loyers. Réalisée depuis

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux en Pays de la Loire au 1er janvier 2012

Le parc locatif des bailleurs sociaux en Pays de la Loire au 1er janvier 2012 Le parc locatif des bailleurs sociaux en Pays de la Loire au 1er janvier 2012 service connaissance des territoires et évaluation Mars 2013 Un parc qui reste concentré, mais de type, de taille, d ancienneté

Plus en détail

a Contexte demographique Avec un taux de croissance annuelle de 1,3 % par an, population de habitants en 1999 à habitants en 2006.

a Contexte demographique Avec un taux de croissance annuelle de 1,3 % par an, population de habitants en 1999 à habitants en 2006. La Lettre de l Observatoire Assérac - Batz-sur-Mer - Camoël - Férel - Guérande - Herbignac - La Baule-Escoublac - La Turballe - Le Croisic - Le Pouliguen - Mesquer - Pénestin - Piriac-sur-Mer - Saint-Lyphard

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES LOYERS du parc locatif privé

OBSERVATOIRE DES LOYERS du parc locatif privé OBSERVATOIRE DES LOYERS du parc locatif privé Territoire de Résultats 2015 Etude réalisée par l ADIL de l Hérault avec le soutien financier du Ministère du logement de l'égalité des territoires et de la

Plus en détail

«L avantage HLM» dans un modèle prélèvements-prestations

«L avantage HLM» dans un modèle prélèvements-prestations «L avantage HLM» dans un modèle prélèvements-prestations Marie-Cécile Cazenave, Patrick Domingues et Augustin Vicard DREES modèle Ines Travaux très préliminaires 5/28/2013 1 Plan A. «L avantage HLM» :

Plus en détail

Le marché locatif privé dans le Pays de Lorient

Le marché locatif privé dans le Pays de Lorient Crédit photo : Agence ORPI Septembre 2014 Les études de l ADIL du Morbihan Le marché locatif privé dans le Pays de Niveaux de loyers au 1 er janvier 2014 et évolution Sommaire Méthodologie Le parc locatif

Plus en détail

Les locataires du secteur social et du secteur libre

Les locataires du secteur social et du secteur libre Les locataires du secteur social et du secteur libre La location d un appartement ou d'une maison est souvent le premier type d occupation d un logement en dehors de la résidence parentale. Une majorité

Plus en détail

Croisement d Informations Régionalisées 13. N 13 Décembre 2013

Croisement d Informations Régionalisées 13. N 13 Décembre 2013 Croisement d Informations Régionalisées 13 N 13 Décembre 2013 Logement la France hexagonale compte 33,2 millions de logements, en progression de 1 % par rapport à 2011. Les résidences principales représentent

Plus en détail

La lettre de l OBSERVATOIRE

La lettre de l OBSERVATOIRE La lettre de l OBSERVATOIRE Assérac - Batz-sur-Mer - Camoël - Férel - Guérande - Herbignac - La Baule - La Turballe - Le Croisic - Le Pouliguen - Mesquer - Pénestin - Piriac-sur-Mer - Saint-Lyphard - Saint-Molf

Plus en détail