Activité physique et cancer

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activité physique et cancer"

Transcription

1 Activité physique et cancer

2 Activité physique et cancer 1/ Introduction 2/ Définition de l activité physique 3/ La fatigue 4/ Bénéfices de l activité physique en cancérologie 5/ Mécanismes d action de l activité physique 6/ Recommandations 7/ Conclusion 2

3 Introduction La nutrition : - englobe l alimentation et l activité physique - enjeu majeur dans la prévention des cancers Plusieurs facteurs de protection ont été identifiés : - alimentation diversifiée et équilibrée, limitant la consommation de boissons alcoolisées - associée à la pratique d'une activité physique Réduction du nombre de nouveaux cas de cancers 3

4 Plan cancer , mesure 11 : «promouvoir des actions de prévention sur les liens entre l alimentation, l activité physique et les cancers». 3 ème Plan national nutrition santé (PNNS) : - s articule notamment avec le Plan cancer et le Plan Obésité , - poursuit l objectif de sensibilisation de la population et des professionnels aux enjeux liés à la nutrition. 4

5 Définition de l activité physique «tout mouvement corporel produit par la contraction des muscles squelettiques, et dont le résultat est une augmentation substantielle de la dépense énergétique par rapport à la dépense de repos» (Caspersen, 1985). L activité physique au sens large inclut donc tous les mouvements effectués dans la vie quotidienne, et ne se réduit pas à la seule pratique sportive. Principales caractéristiques d une activité physique : l intensité (coût énergétique en kcal/min), la durée, la fréquence et le contexte dans lequel elle est pratiquée. 5

6 6

7 7

8 8

9 9

10 La fatigue présente chez 70 à 90% des patients atteints de cancer tant au début de la prise en charge qu à distance des traitements «sensation subjective d épuisement physique, émotionnel ou cognitif en relation avec le cancer et ses traitements qui n est pas proportionnel à une activité physique récente, qui ne cède pas au repos et qui interfère avec les gestes quotidiens de la vie.» NCCN (National Comprehensive Cancer Network) RFPC 10

11 Cause de la fatigue liée au cancer : mal connue Fatigue associée : -à des phénomènes psychologiques (angoisse,dépression) -à certains effets indésirables des traitements, -à des effets du cancer (inflammation, douleurs, anorexie, perte de poids, dyspnée..) -à des comorbidités (hypothyroïdie, diabète, insuffisance cardio-respiratoire ) Fatigue liée au cancer : -majoritairement liée à un déconditionnement physique ou désadaptation à l effort -statistiquement associée à une diminution de force et de la masse musculaire squelettique la 11

12 Pas de preuve d efficacité des traitements pharmacologiques (méthylphénidate Ritaline, modafinil Modiodal ) Intérêt de la correction d une anémie ou prise en charge d une maladie caractérisée (dépression, hypothyroïdie ) Véritable action thérapeutique des soins non pharmacologiques (thérapies cognitivo-comportementales, gestion du sommeil, exercice) 12

13 Bénéfices de l activité physique en cancérologie Amélioration de la qualité de vie : pendant et après les soins en cancérologie bénéfice sur l anxiété, la dépression, le sommeil, l image du bien-être corps et le mais aussi diminution de la sensation de fatigue 13

14 L activité physique permet d améliorer la fatigue quel que soit le moment de la prise en charge Réduction de 25% du niveau de fatigue (tous cancers tous stades confondus) : 20% pendant le traitement anticancéreux 40% après la fin des traitements 14

15 Activité physique et prévention primaire des cancers : L'activité physique est associée à une diminution du risque des cancers du côlon (mais pas du rectum), du sein (après la ménopause) et de l'endomètre. Effet bénéfique de l'activité physique vis-à-vis : du cancer du côlon, chez l'homme et la femme (réduction de 40 à 50 % du risque chez les sujets les plus actifs) du cancer du sein chez la femme, notamment après la (diminution du risque de l'ordre de 30 % (Lee, 2003). ménopause 15

16 Les individus ayant une activité physique modérée ou une activité sportive plus intense ont un risque de mortalité par cancers significativement plus faible que les individus inactifs. 16

17 L'insuffisance d'activité physique peut jouer un rôle dans le développement de certains cancers : Estimations en France du % de cancers attribuables à une activité physique insuffisante : chez l homme : 18 % des cas de cancers coliques chez la femme : respectivement 20, 21 et les cancers du côlon, du sein et de l'endomètre 26 % pour 17

18 Fractions des cancers et des décès par cancers attribuables au manque d activité physique : Sur la base de valeurs de risques disponibles pour cinq localisations de cancers (oesophage, endomètre, rein, côlon-rectum et sein en postménopause), la fraction des cancers attribuables au manque d activité physique pour l année 2000 a été estimée à 0,5 % chez l homme et à 4,7 % chez la femme Ce rapport a également estimé qu environ décès par cancers sont attribuables à l inactivité (IARC,2007). 18

19 Bénéfices sur la survie : Après un cancer du sein : Association entre activité physique après traitement et diminution du risque de décès par cancer du sein mais aussi d autres causes Maintien après diagnostic d une activité physique au-delà de 8 à 9 Met-heure associé à une réduction de près de 34% de décès par cancer du sein et de 24% du taux de récidive 19

20 Bénéfice en termes de survie à 5 ans et à 10 ans : 4 et 6% Bénéfice sur la survie de l activité physique post diagnostic : - seulement en cas d IMC 25 - en cas de formes RH+ 20

21 21

22 Après un cancer du colon : Association, après traitement, entre exercice physique régulier et amélioration de la survie globale et spécifique Intensité nécessaire : 18 à 27 Met-heure Pas de bénéfice pour les cancers du rectum 22

23 Après un cancer de la prostate : réduction des risques relatifs de mortalité spécifique et globale si activité physique 9 Met-heure/semaine ou si activité physique intense pratiquée 3 h/semaine 23

24 Mécanismes d action de l activité physique 5-1 Action sur les estrogènes : En post ménopause, diminution des taux d estrogènes libres : diminution de l estradiol et augmentation du taux de SHBG (Sex Hormone Binding Globulin) 24

25 Action sur l insuline et l IGF-1 (Insulin-like Growth Factor 1) : Insuline et IGF-1 : facteurs de prolifération cellulaire et inhibiteurs de l apoptose, en particulier pour les cellules RH+ Insuline : augmente le taux d estrogènes libres en post ménopause en diminuant la sécrétion de SHBG et en augmentant l aromatase dans les tissus graisseux L activité physique : réduit les sécrétions d insuline et d IGF-1 abaisse l insulino-résistance 25

26 Action sur les sécrétions issues des tissus graisseux : Sécrétion par les adipocytes des adipokines, la leptine et l adiponectine Leptine : facteur mitogène pour les cellules tumorales mammaires Adiponectine : pro-apoptotique L activité physique : accroît la sécrétion d adiponectine réduit la leptine 26

27 L activité physique modifie les sécrétions d insuline, d estrogènes et d adipokines, ce qui agit sur la croissance tumorale. 27

28 28

29 Recommandations Plan national nutrition santé (PNNS) : pratiquer «au moins l'équivalent de 30 minutes de marche rapide par jour» pour les adultes, à réaliser de préférence par périodes d'au moins 10 minutes, pour les enfants, au moins l équivalent d une heure de rapide par jour. marche Le site mangerbouger.fr propose ainsi plusieurs outils et repères, afin de développer la pratique de l'activité physique dans la population. 29

30 Inserm, 2008 : limiter les activités sédentaires (ordinateur, télévision ), chez l adulte, pratiquer au moins 5 jours par semaine au moins 30 minutes d activité physique d intensité modérée comparable à la marche rapide ou pratiquer 3 jours par semaine 20 minutes d activité physique d intensité élevée comparable au jogging. 30

31 Saint Paul de Vence, 2007 : Les experts toujours sur le cancer du sein ont conclu que l activité physique pratiquée pendant le traitement améliore la qualité de vie des malades, leur état psychologique, leurs capacités physiques et leurs chances de guérison. Elle limite les risques de surcharge pondérale et d ostéoporose. Ces bénéfices se font sans effet indésirable ni danger, à condition de respecter les critères de sélection, de mise en place et de suivi des patientes. 31

32 Conclusion «Plus de sport = moins de cancers» Présence d enseignants en activité physique en cancérologie : éduquer les patients à la réhabilitation physique Intervention le plus tôt possible dans la prise en charge Nécessité d une formation particulière de ces enseignants du fait des difficultés particulières rencontrées chez les patients atteints de cancer : psycho-oncologie, modification du schéma corporel, difficultés liées aux traitements 32

33 33

34 34

SPORT ET CANCER. Yves RINALDI Hôpital Européen Marseille

SPORT ET CANCER. Yves RINALDI Hôpital Européen Marseille SPORT ET CANCER Yves RINALDI Hôpital Européen Marseille Objectifs pédagogiques Bénéfice du sport sur le risque de survenue d un cancer Quels sports ou activité physique adaptée recommander? Bénéfice de

Plus en détail

04/06/2013. Place de l activité physique (AP) en cancérologie. Relations retrouvées entre activité physique et risque de cancer

04/06/2013. Place de l activité physique (AP) en cancérologie. Relations retrouvées entre activité physique et risque de cancer Introduction Place de l activité physique (AP) en cancérologie Dr Corinne DELCAMBRE-LAIR Amélioration de la qualité et des résultats des soins du nombre de patients en vie en rémission complète ou partielle

Plus en détail

Activités Physiques Adaptées Pourquoi? Quand? Comment?

Activités Physiques Adaptées Pourquoi? Quand? Comment? Réunion Régionale de Sénologie Blagnac, 17 décembre 2015 Activités Physiques Adaptées Pourquoi? Quand? Comment? Pr. Daniel RIVIERE Service de Médecine du Sport, Hôpital Larrey, Toulouse Réunion Régionale

Plus en détail

QUEL IMPACT? POUR TOUS? QUELLE FATIGUE? QUELS RISQUES? QUELLES MODALITES?

QUEL IMPACT? POUR TOUS? QUELLE FATIGUE? QUELS RISQUES? QUELLES MODALITES? COMMENT MIEUX VIVRE LES TRAITEMENTS ANTI CANCEREUX PLACE DES ACTIVITES PHYSIQUES PENDANT LE TRAITEMENT QUEL IMPACT? POUR TOUS? QUELLE FATIGUE? QUELS RISQUES? QUELLES MODALITES? Dr Thierry BOUILLET IRHE

Plus en détail

L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie. Dr Mehdi Roudesli

L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie. Dr Mehdi Roudesli L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie Dr Mehdi Roudesli SPORT & SANTE Ou L activité physique en prévention primaire et tertiaire de différentes pathologies chroniques Introduction

Plus en détail

4 ème Journée régionale des soins oncologiques de support

4 ème Journée régionale des soins oncologiques de support 4 ème Journée régionale des soins oncologiques de support L. KALUZINSKI 19/06/2015 ASTHENIE DEFINITION DIAGNOSTIC ETIOLOGIES PRISE EN CHARGE Sensation subjective en dehors d un effort récent, et cliniquement

Plus en détail

ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES & CANCER. Quentin JACQUINOT Doctorant en Sciences du Sports Formation Aides Soignantes en Cancérologie 9 mars 2017

ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES & CANCER. Quentin JACQUINOT Doctorant en Sciences du Sports Formation Aides Soignantes en Cancérologie 9 mars 2017 ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES & CANCER Quentin JACQUINOT Doctorant en Sciences du Sports Formation Aides Soignantes en Cancérologie 9 mars 2017 Pourquoi activité physique et cancer? Avant la maladie Pendant

Plus en détail

Traitement de l obésité par l activité physique. Dr Karine Lacombe Assistante spécialisée en Nutrition CH Lisieux - CHU Caen

Traitement de l obésité par l activité physique. Dr Karine Lacombe Assistante spécialisée en Nutrition CH Lisieux - CHU Caen Traitement de l obésité par l activité physique Dr Karine Lacombe Assistante spécialisée en Nutrition CH Lisieux - CHU Caen Définition «Tout mouvement corporel produit par la contraction des muscles squelettiques

Plus en détail

EFFETS BENEFIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES OU SPORTIVES SUR LA SANTE

EFFETS BENEFIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES OU SPORTIVES SUR LA SANTE EFFETS BENEFIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES OU SPORTIVES SUR LA SANTE Docteur Francis LEPAGE DDCS activité physique population générale /10 France JF Toussaint PNAPS 2008 Europe l activité physique recule

Plus en détail

Sport sur Ordonnance MAIF-Mutuelle des Sportifs

Sport sur Ordonnance MAIF-Mutuelle des Sportifs Sport sur Ordonnance MAIF-Mutuelle des Sportifs A.A.C.C.C Journée de Cancérologie du 1 De quoi parle t-on? Sport / Activité Physique (A.P.) Ordonnance Malade / handicap environnement médical adapté au

Plus en détail

Dr Guy DHOMS MPR / CH Francis Vals Port La Nouvelle CANCER ET SPORT ACTIVITES PHYSIQUES. Médecin Judo Ligue Languedoc Roussillon 19/11/2013 1

Dr Guy DHOMS MPR / CH Francis Vals Port La Nouvelle CANCER ET SPORT ACTIVITES PHYSIQUES. Médecin Judo Ligue Languedoc Roussillon 19/11/2013 1 Dr Guy DHOMS MPR / CH Francis Vals Port La Nouvelle CANCER ET SPORT ACTIVITES PHYSIQUES Médecin Judo Ligue Languedoc Roussillon 19/11/2013 1 Contexte général pour le cancer De plus en plus de cancers.

Plus en détail

Prévention nutritionnelle des cancers

Prévention nutritionnelle des cancers Prévention nutritionnelle des cancers Raphaëlle ANCELLIN, INCa Journée Acsé INCa du 23 mai 2011 Zone de date 1 Facteurs de risque multiples Cancer = maladie multifactorielle - Génétique - Mode de vie :

Plus en détail

Nutrition et problème de. Nicole Tremblay

Nutrition et problème de. Nicole Tremblay Nutrition et problème de poids: obésité Nicole Tremblay INTRODUCTION Problème de santé publique: la proportion de la population mondiale a augmenté de façon considérable Facteur de risque de plusieurs

Plus en détail

Activité physique et cancer

Activité physique et cancer Activité physique et cancer Pr Maurice Schneider (Nice) Ligue contre le cancer Activité physique et cancer 1/3 des cancers : COLON SEIN ENDOMETRE ŒSOPHAGE REIN PEUVENT ÊTRE ATTRIBUÉS AU SURPOIDS OU À L

Plus en détail

ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTEE

ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTEE ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTEE " MARCHE DYNAMIQUE " CENTRE DE COORDINATION EN CANCEROLOGIE (3C) CHPG MONACO BEATRICE CALCAGNO MASSEUR-KINESITHERAPEUTE Activité Physique Adaptée Cancer et fatigue Activité Physique

Plus en détail

Sport et cancer : pour qui, pourquoi, comment?

Sport et cancer : pour qui, pourquoi, comment? ACTIVITÉ PHYSIQUE Sport et cancer : pour qui, pourquoi, comment? Dr Alexis Lion Docteur en Sciences de la Vie et de la Santé, responsable du Projet Sport-Santé au Sports Medicine Research Laboratory (Luxembourg

Plus en détail

KAPA «Cancer et Activité Physique» Expérience de l hôpital Européen Marseille. Wahiba BIDAUT

KAPA «Cancer et Activité Physique» Expérience de l hôpital Européen Marseille. Wahiba BIDAUT KAPA «Cancer et Activité Physique» Expérience de l hôpital Européen Marseille Wahiba BIDAUT «Sport et Santé» en Région PACA Faculté des Sciences Du Sport Marseille Luminy Jeudi 21 Activité Physique: Définition

Plus en détail

Document de référence. L obésité

Document de référence. L obésité Document de référence L obésité Table des matières Introduction 2 Définition 2 Diagnostiquer l obésité 2 Les facteurs favorisant l obésité 3 Les conséquences 3 La prévention 3 Les traitements 4 Conclusion

Plus en détail

Leçon 7 Introduction à l activité physique

Leçon 7 Introduction à l activité physique Leçon 7 Introduction à l activité physique La definition de l activité physique Elle simple et se différencie de celle du sport : c est la réalisation de mouvements du corps et de ses membres à l aide

Plus en détail

Projet de mutualisation de l Activité physique en Oncologie : 1 ère Réunion

Projet de mutualisation de l Activité physique en Oncologie : 1 ère Réunion Projet de mutualisation de l Activité physique en Oncologie : 1 ère Réunion 24-6-2013 Ordre du jour Rationnel du projet Les données de la littérature Objectifs du projet Tour de table Intérêt au projet

Plus en détail

Prévention après cancer

Prévention après cancer Prévention après cancer dispositif de fin de traitement Dr Florence BURGAUD Département d anticipation et de suivi du cancer Déclaration de liens d intérêt :aucun En 30 ans nombre de cancers : + 100% Mortalité

Plus en détail

Dr Michel GUINOT MD PhD CHU de Grenoble AVEC LE SOUTIEN DE

Dr Michel GUINOT MD PhD CHU de Grenoble AVEC LE SOUTIEN DE Dr Michel GUINOT MD PhD CHU de Grenoble AVEC LE SOUTIEN DE Docteur Michel GUINOT Pôle Thorax & Vaisseaux Clinique Physiologie-Sommeil-Exercice UM Sports & Pathologies CHU de Grenoble Laboratoire HP2 Inserm

Plus en détail

DIABÈTE ET CANCER. Docteur T. CREA

DIABÈTE ET CANCER. Docteur T. CREA DIABÈTE ET CANCER Docteur T. CREA Le diabète : maladie chronique qui se complique Complications micro- et macro vasculaires Une des complications moins connues : survenue de cancers : la fréquence est

Plus en détail

Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé.

Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé. Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé. ! Les nombreux bienfaits de l activité physique sur la santé! ne sont plus à démontrer:

Plus en détail

Marche nordique. La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes.

Marche nordique. La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes. Marche nordique La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes. Il vous permet de : - Bouger et améliorer votre condition physique (cardiorespiratoire+endurance)

Plus en détail

PRESCRIRE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE THÉRAPEUTIQUE : du conseil à l ordonnance

PRESCRIRE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE THÉRAPEUTIQUE : du conseil à l ordonnance PRESCRIRE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE THÉRAPEUTIQUE : du conseil à l ordonnance Dr Bruno Burel Rouen brunoburel@polesantesport.fr Prescrire l activité physique (AP) comme traitement? thérapeutique efficacité prouvée

Plus en détail

Protégez votre santé : Bougez vous!

Protégez votre santé : Bougez vous! Source : http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/medecine-1/d/protegez-votre-sante-bougez-vous_394/c3/221/p3/ Protégez votre santé : Bougez vous! En dépit de son importance dans la prévention de certaines

Plus en détail

CANCER DU SEIN ET ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTÉE : EXPERIENCE FRANC-COMTOISE. Dr Nathalie MENEVEAU Oncologue CHRU Besançon

CANCER DU SEIN ET ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTÉE : EXPERIENCE FRANC-COMTOISE. Dr Nathalie MENEVEAU Oncologue CHRU Besançon 1 CANCER DU SEIN ET ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTÉE : EXPERIENCE FRANC-COMTOISE Dr Nathalie MENEVEAU Oncologue CHRU Besançon 2 Conflits d intérêts Aucun 3 Activité physique et cancers L'AP s'intègre dans les

Plus en détail

QUID DE LA PRESCRIPTION D ACTIVITÉ PHYSIQUE? DR L A M A R -TA N G U Y, H Ô P I TA L C O R E N T I N C E LTO N

QUID DE LA PRESCRIPTION D ACTIVITÉ PHYSIQUE? DR L A M A R -TA N G U Y, H Ô P I TA L C O R E N T I N C E LTO N QUID DE LA PRESCRIPTION D ACTIVITÉ PHYSIQUE? DR L A M A R -TA N G U Y, H Ô P I TA L C O R E N T I N C E LTO N 2 3 INACTIVITÉ PHYSIQUE Niveau insuffisant d AP d intensité modérée à élevée (inférieur à un

Plus en détail

ADAM-PADAM (Partial) Androgen Deficiency of the aging male. Dr. H. Lucas, Andrologue, Biologiste. Genève 2001

ADAM-PADAM (Partial) Androgen Deficiency of the aging male. Dr. H. Lucas, Andrologue, Biologiste. Genève 2001 ADAM-PADAM (Partial) Androgen Deficiency of the aging male Dr. H. Lucas, Andrologue, Biologiste Genève 2001 Physiologie de l axe Hypothalamo- Hypophyso- Gonadique 1 5 2 4 3 De nombreux facteurs influencent

Plus en détail

Journée sport santé. ACTIVITE PHYSIQUE ET SPORTIVE en CANCEROLOGIE. une prophylaxie? Prevention primaire? Atelier Sport & Cancer

Journée sport santé. ACTIVITE PHYSIQUE ET SPORTIVE en CANCEROLOGIE. une prophylaxie? Prevention primaire? Atelier Sport & Cancer Journée sport santé Maison du sport français Jeudi 21 mars 2013 Atelier Sport & Cancer Atelier animé par Dr. Thierry Bouillet, M. Jean-Marc Descotes Journée Sport Santé, Jeudi 21 Mars 2013 Maison du Sport

Plus en détail

Activité Physique Adaptée et Cancer du Pancréas. Journée Française de Cancérologie Digestive, 14 Janvier 2014 Cindy Neuzillet & Pascal Hammel

Activité Physique Adaptée et Cancer du Pancréas. Journée Française de Cancérologie Digestive, 14 Janvier 2014 Cindy Neuzillet & Pascal Hammel Activité Physique Adaptée et Cancer du Pancréas Journée Française de Cancérologie Digestive, 14 Janvier 2014 Cindy Neuzillet & Pascal Hammel AVANT le diagnostic de cancer APRES le diagnostic de cancer

Plus en détail

Activité physique et cancers

Activité physique et cancers Activité physique et cancers Julien Carretier Responsable Information des publics Unité Cancer, Environnement et Nutrition, Centre Léon Bérard EA 4129 'Santé, Individu, Société', Université de Lyon Plan

Plus en détail

Leçon 1 : L activité physique pour une santé et une condition physique optimales

Leçon 1 : L activité physique pour une santé et une condition physique optimales Leçon 1 : L activité physique pour une santé et une condition physique optimales «Chez l homme, le manque d activité physique détruit la bonne condition, alors que le mouvement et l exercice physique méthodique

Plus en détail

Facteurs de risque des cancers du sein

Facteurs de risque des cancers du sein Facteurs de risque des cancers du sein Pr Laurent ZELEK Service d Oncologie Médicale CHU Avicenne & UMR 577 Epidémiologie Nutritionnelle Inserm Institut national de la santé et de la recherche médicale

Plus en détail

Qu est-ce que l Activité physique et pourquoi estce bénéfique pour la santé?

Qu est-ce que l Activité physique et pourquoi estce bénéfique pour la santé? Qu est-ce que l Activité physique et pourquoi estce bénéfique pour la santé? Qu en dit le ministère de la santé et des sports? L activité physique se caractérise par un certain nombre de paramètres Mesurable

Plus en détail

19/02/2016. Plan. Activité Physique et santé. Le corps dans l histoire La santé L activité physique Les déterminants Les bienfaits

19/02/2016. Plan. Activité Physique et santé. Le corps dans l histoire La santé L activité physique Les déterminants Les bienfaits Plan Activité Physique et santé Université Ouverte 15/10/2015 Le corps dans l histoire La santé L activité physique Les déterminants Les bienfaits 1 Coach potato «la patate de canapé» LES FRANÇAIS NE SONT

Plus en détail

Fatigue et dépression chez le patient atteint d un cancer

Fatigue et dépression chez le patient atteint d un cancer Fatigue et dépression chez le patient atteint d un cancer Anne Brédart Unité de Psycho-Oncologie Institut Curie, Paris Régionales de Cancérologie, Paris, 24 novembre 2004 L expérience de la fatigue en

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE ET/OU SPORTIVE, «outils» de santé publique

L ACTIVITE PHYSIQUE ET/OU SPORTIVE, «outils» de santé publique L ACTIVITE PHYSIQUE ET/OU SPORTIVE, «outils» de santé publique Docteur Jacques Roussel médecin conseiller de la DRJSCS CENTRE BLOIS 14 avril 2015 atelier "activité 1 La santé Etat complet de bien être

Plus en détail

ACTIVITE PHYSIQUE ET DIABETE DE TYPE 2 : DU NIVEAU DE PREUVE A LA MISE EN PRATIQUE

ACTIVITE PHYSIQUE ET DIABETE DE TYPE 2 : DU NIVEAU DE PREUVE A LA MISE EN PRATIQUE 1 ACTIVITE PHYSIQUE ET DIABETE DE TYPE 2 : DU NIVEAU DE PREUVE A LA MISE EN PRATIQUE Pr Martine Duclos Service de Médecine du Sport et des Explorations Fonctionnelles, CHU Gabriel Montpied; Laboratoire

Plus en détail

Obésité : suite Approche comportementale et nutritionnelle Des outils pratiques pour le MPR

Obésité : suite Approche comportementale et nutritionnelle Des outils pratiques pour le MPR Obésité : suite Approche comportementale et nutritionnelle Des outils pratiques pour le MPR Delphine Amstutz Diététicienne diplômée HES Service de médecine de premier recours delphine.amstutz@hcuge.ch

Plus en détail

Activité Physique & Cancers : bénéfices, recommandations et exemple de la CAMI

Activité Physique & Cancers : bénéfices, recommandations et exemple de la CAMI Vendredi 28 octobre 2016 Activité Physique & Cancers : bénéfices, recommandations et exemple de la CAMI 1 er FORUM REGIONAL FAMILLE & SANTE Quels bénéfices de l activité physique avant, pendant et après

Plus en détail

BENEFICES ET LIMITES DE L ACTIVITE PHYSIQUE EN TERME DE PREVENTION PRIMAIRE,TERTIAIRE ET DE QUALITE DE VIE

BENEFICES ET LIMITES DE L ACTIVITE PHYSIQUE EN TERME DE PREVENTION PRIMAIRE,TERTIAIRE ET DE QUALITE DE VIE BENEFICES ET LIMITES DE L ACTIVITE PHYSIQUE EN TERME DE PREVENTION PRIMAIRE,TERTIAIRE ET DE QUALITE DE VIE Pr Martine DUCLOS Service de Médecine du Sport, CHU G.Montpied Laboratoire de Nutrition Humaine,

Plus en détail

Exercise Medicine en oncologie. Aziza Catoul, kinésithérapeute

Exercise Medicine en oncologie. Aziza Catoul, kinésithérapeute Exercise Medicine en oncologie Aziza Catoul, kinésithérapeute Exercise Medicine Exercise Therapy Activité physique L'activité physique se distingue de la pratique sportive, c'est pourquoi chacun de nous

Plus en détail

LES EFFETS DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE SUR LA SANTÉ

LES EFFETS DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE SUR LA SANTÉ LES EFFETS DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE SUR LA SANTÉ Introduction - Dans notre société actuelle, les causes pouvant mettre à mal notre intégrité physique, morale ou sociale sont nombreuses: La malnutrition,

Plus en détail

L effet anti cancer de l exercice

L effet anti cancer de l exercice L effet anti cancer de l exercice Richard Chevalier, BScEP, MSc, éducateur physique, auteur et conférencier richardche@videotron.ca Richard Chevalier, BScEP, MSc, éducateur physique, auteur et conférencier

Plus en détail

Récupération surcompensation et surentrainement

Récupération surcompensation et surentrainement Récupération surcompensation et surentrainement La récupération: c'est l'ensemble des processus permettant au sportif de retrouver ses moyens physique. Facteurs influençant la durée de la récupération

Plus en détail

L activité physique, découvrez le meilleur des médicaments!

L activité physique, découvrez le meilleur des médicaments! L activité physique, découvrez le meilleur des médicaments! Josiane Laramée B.Sc. Kinésiologue (819) 623-1228 #6479 CSSS ANTOINE-LABELLE SMASH Automne 2013 L activité physique Vos attentes 3*3*3 Définition

Plus en détail

Nutrition et Cancer du sein

Nutrition et Cancer du sein Nutrition et Cancer du sein Anne-Sophie KEMPF Diététicienne - Centre Léon Bérard Lyon Département cancer et environnement Interventions au sein du Centre Léon Bérard : Mise en place d un programme de prise

Plus en détail

Fatigue. Dr Claude Boiron - DISSPO. Institut Curie C. Boiron Fatigue

Fatigue. Dr Claude Boiron - DISSPO. Institut Curie C. Boiron Fatigue Fatigue Dr Claude Boiron - DISSPO 1 1. Définition «La fatigue liée au cancer est un symptôme subjectif et désagréable, intégrant l ensemble des sensations corporelles, allant de la lassitude à l exténuation

Plus en détail

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE ET SANTÉ

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE ET SANTÉ - CONFÉRENCE ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE ET SANTÉ Assemblée Générale du Club Cœur & Santé Jeudi 1 er décembre 2016 Espace Copernic Dr Anne-Charlotte DUPONT Médecin du Sport Avec la collaboration de Mr Nicolas

Plus en détail

«Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3

«Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3 «Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3 Définitions, caractéristiques de l activité physique, différents types d activité physique et fonction

Plus en détail

Activité physique. un INVESTISSEMENT

Activité physique. un INVESTISSEMENT Activité physique un INVESTISSEMENT pour la SANTÉ Gérer les équilibres Forme, bien-être, vitalité, maîtrise du poids... Si l'activité physique nous aide à préserver notre capital santé c'est avant tout

Plus en détail

Module 1.1. Maîtriser son équilibre de vie Gérer son activité physique.

Module 1.1. Maîtriser son équilibre de vie Gérer son activité physique. Madame BULTE Fabienne Prévention Santé Environnement AP en 2 ELEEC Module 1.1. Maîtriser son équilibre de vie. 1.1.1 Gérer son activité physique. Analyser : Activité 1 : C14. Analyser. Noter ci-dessous

Plus en détail

Activité physique et cancer. Pr N Tubiana Mathieu MARS 2016

Activité physique et cancer. Pr N Tubiana Mathieu MARS 2016 Activité physique et cancer Pr N Tubiana Mathieu MARS 2016 Activité physique? activité corporelle musculaire avec dépense d énergie supérieure à la dépense énergie d un sujet au repos ACTIVITE PHYSIQUE?

Plus en détail

Plaisir et activité physique

Plaisir et activité physique Fiche A3 Fiches activités avec dimension plaisir et activité Activités artistiques et culturelles Connaissances Attitudes Mise en œuvre Jouer avec les rimes nutrition Art d'écriture Art du spectacle vivant

Plus en détail

Activités physiques chez les enfants. Dr Jean Paul GOUËLLO Centre Hospitalier SAINT-MALO -

Activités physiques chez les enfants. Dr Jean Paul GOUËLLO Centre Hospitalier SAINT-MALO - Activités physiques chez les enfants Dr Jean Paul GOUËLLO Centre Hospitalier - 35400 SAINT-MALO - Qui pratique aujourd hui une activité physique? L obésité aujourd hui! Problématiques propres à l enfant

Plus en détail

RESUME En prévention primaire :

RESUME En prévention primaire : 3 octobre 2015 RESUME En prévention primaire : - domaine cardio-vasculaire par diminution des facteurs de risques (HTA, obésité, hypercholestérolémie, diabète). - en cancérologie effet préventif démontré

Plus en détail

ITEM 247. Modifications thérapeutiques du mode de vie (alimentation et activité physique) chez l adulte et l enfant.

ITEM 247. Modifications thérapeutiques du mode de vie (alimentation et activité physique) chez l adulte et l enfant. ITEM 247 Modifications thérapeutiques du mode de vie (alimentation et activité physique) chez l adulte et l enfant. Clarisse Belvisi (Internes DES) Dr Marion Prats (CCU-AH) Dr Claire Jourdan, Pr Isabelle

Plus en détail

Formation continue aux troubles du comportement alimentaire 28 h de formation. Hôpital Lyon Est 59 Bd Pinel BRON

Formation continue aux troubles du comportement alimentaire 28 h de formation. Hôpital Lyon Est 59 Bd Pinel BRON Formation continue aux troubles du comportement alimentaire 28 h de formation 17-18 mars 7-8 avril 2017 Hôpital Lyon Est 59 Bd Pinel 69500 BRON Bât B13 Amphi 1 Site de l hôpital Neurocardio PUBLIC CONCERNÉ

Plus en détail

Cyclotourisme et santé

Cyclotourisme et santé Cyclotourisme et santé Cyclotourisme et santé Pratiquer le cyclotourisme En dehors de tout esprit de compétition est bénéfique pour la santé Les études de l INSERM confirment ce qui était seulement pressenti

Plus en détail

Indice de masse corporelle

Indice de masse corporelle Progrès en Prévention ISSN 1205-7037 Indice de masse corporelle On associe un poids excessif à trois facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, soit l hypertension, le diabète et des changements

Plus en détail

Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer

Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer Docteur Laurence Vanlemmens, oncologue, Centre Oscar Lambret Sophie PERES, cadre de santé, Santélys Journée Régionale Santé A Domicile Santélys

Plus en détail

L activité physique pendant la grossesse, pourquoi s y intéresser?

L activité physique pendant la grossesse, pourquoi s y intéresser? L activité physique pendant la grossesse, pourquoi s y intéresser? Dr. Benjamin Guinhouya Maître de conférences à la Faculté d Ingénierie et Management de la Santé Equipe Santé Publique : Epidémiologie

Plus en détail

Activité physique, diabète et santé du cœur

Activité physique, diabète et santé du cœur Activité physique, diabète et santé du cœur Philippe Briand, B. Sc. Kinésiologue Plateforme de recherche en obésité, métabolisme et diabète (PROMD) de l IRCM Risques liés à l inactivité Mort prématurée

Plus en détail

Activités physiques, activités physiques domestiques?

Activités physiques, activités physiques domestiques? Activités physiques, activités physiques domestiques?, Educatrice thérapeutique, Centre Spécialisé Obésité Aquitaine Nord, CHU de Bordeaux Activité physique, activités physiques domestiques? Définition

Plus en détail

ACTIVITE PHYSIQUE. Pourquoi? quand? comment? Professeur François VINCENT. Journée AACCC 20 mars 2014

ACTIVITE PHYSIQUE. Pourquoi? quand? comment? Professeur François VINCENT. Journée AACCC 20 mars 2014 ACTIVITE PHYSIQUE Pourquoi? quand? comment? Professeur François VINCENT Journée AACCC 20 mars 2014 Facteurs de développement d une cellule cancéreuse sédentarité ACTIVITE PHYSIQUE Pourquoi? Exposition

Plus en détail

Vieillir actif et en santé : On se reposera plus tard!!

Vieillir actif et en santé : On se reposera plus tard!! Pre Isabelle Dionne, PhD Pre Éléonor Riesco, PhD Faculté des sciences de l activité physique Université de Sherbrooke Vieillir actif et en santé : On se reposera plus tard!! L activité physique et le vieillissement

Plus en détail

SERVICE DE MEDECINE DU SPORT P Rochcongar V Daniel S Costard P. Dauly

SERVICE DE MEDECINE DU SPORT P Rochcongar V Daniel S Costard P. Dauly SERVICE DE MEDECINE DU SPORT P Rochcongar V Daniel S Costard P. Dauly Activité physique, contextes et effets sur la santé Conclusions de l expertise collective Inserm Effets sur la mortalité prématurée

Plus en détail

«Activité Physique et Santé» UE d ouverture L3

«Activité Physique et Santé» UE d ouverture L3 «Activité Physique et Santé» UE d ouverture L3 Définitions et concepts, caractéristiques de l activité physique, de la santé et énergétique. S. Joffroy Définitions - Activité physique : tout mouvement

Plus en détail

Les formations du CDOS

Les formations du CDOS Les formations du CDOS Développer des projets «Sport Santé» Bien Être Notion plurifactorielle qui ne se réduit pas au fait de se sentir bien Etat psychologique qui est la résultante de 4 dimensions : Bien-être

Plus en détail

PRESCRIRE L ACTIVITE PHYSIQUE POUR LA SANTE. Dr Frédéric DEPIESSE CHU de Martinique NIORT 24 SEPT 2016

PRESCRIRE L ACTIVITE PHYSIQUE POUR LA SANTE. Dr Frédéric DEPIESSE CHU de Martinique NIORT 24 SEPT 2016 PRESCRIRE L ACTIVITE PHYSIQUE POUR LA SANTE Dr Frédéric DEPIESSE CHU de Martinique NIORT 24 SEPT 2016 LEGISLATION LOI n 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé chapitre II

Plus en détail

Obésité et cancer. Patrick Hillon. Printemps Médical de Bourgogne, le 31 mars Conflits d intérêt : néant

Obésité et cancer. Patrick Hillon. Printemps Médical de Bourgogne, le 31 mars Conflits d intérêt : néant Obésité et cancer Patrick Hillon Printemps Médical de Bourgogne, le 31 mars 2012 Conflits d intérêt : néant La structure élémentaire des gènes régulant notre physiologie a été sélectionnée au cours d une

Plus en détail

LE SURENTRAINEMENT OU FATIGUE CHRONIQUE. {LICENCE (C2C-M2). Cours de Hugues PORTIER} INTRODUCTION RAPPEL DU ROLE DE L'ENTRAINEMENT...

LE SURENTRAINEMENT OU FATIGUE CHRONIQUE. {LICENCE (C2C-M2). Cours de Hugues PORTIER} INTRODUCTION RAPPEL DU ROLE DE L'ENTRAINEMENT... LE SURENTRAINEMENT OU FATIGUE CHRONIQUE Le 19 Janvier 1999 {LICENCE 98-99. (C2C-M2). Cours de Hugues PORTIER} INTRODUCTION...2 1. RAPPEL DU ROLE DE L'ENTRAINEMENT...2 1.1. L'effet de l'entraînement sur

Plus en détail

Cancers et Activité Physique : quels experts pour quels arguments?

Cancers et Activité Physique : quels experts pour quels arguments? 10èmes Journées GSO - Toulouse 2014 1 Cancers et Activité Physique : quels experts pour quels arguments? Thomas Ginsbourger - Doctorant en sociologie Université Paul Sabatier Toulouse 3 - PRISSMH-SOI thomas.ginsbourger@univ-tlse3.fr

Plus en détail

SANTE ET EPS. Médecine du Sport. 23 février 2006

SANTE ET EPS. Médecine du Sport. 23 février 2006 SANTE ET EPS Médecine du Sport 23 février 2006 Sport et Santé Contexte 1 Contexte Les publications scientifiques sur les effets positifs de la pratique d une activité physique et sportive Effets fonctionnels

Plus en détail

ACTIVITE PHYSIQUE ET PREVENTION PRIMAIRE DES CANCERS DU SEIN ET DU COLON

ACTIVITE PHYSIQUE ET PREVENTION PRIMAIRE DES CANCERS DU SEIN ET DU COLON ACTIVITE PHYSIQUE ET PREVENTION PRIMAIRE DES CANCERS DU SEIN ET DU COLON Pr Martine DUCLOS Service de Médecine du Sport, CHU G.Montpied Laboratoire de Nutrition Humaine, CRNH Université d Auvergne Clermont-Ferrand

Plus en détail

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC ORGANISATION DU COURS Définitions, rappels BPCO Réhabilitation respiratoire Bases physiopathologiques du réentraînement à

Plus en détail

De l activité physique!!! Pourquoi? Laquelle? Comment?

De l activité physique!!! Pourquoi? Laquelle? Comment? Vendredi 5 octobre 2012 Présentation Congrès Toulouse Congrès National des Réseaux de Cancérologie Que faut il faire après/pendant un cancer? De l activité physique!!! Pourquoi? Laquelle? Comment? Pourquoi?

Plus en détail

Sport Santé & Maladies métaboliques. Journée Sport Santé Maison du Sport Français, Paris, 11 juin 2014

Sport Santé & Maladies métaboliques. Journée Sport Santé Maison du Sport Français, Paris, 11 juin 2014 Sport Santé & Maladies métaboliques Pr Martine Duclos Dr Julien Aucouturier Journée Sport Santé Maison du Sport Français, Paris, 11 juin 2014 Recommandations et Tableaux cliniques Maladies métaboliques

Plus en détail

PROGRAMME PRÉVENTION ACTIVITÉ PHYSIQUE ET CANCER CARNET PATIENT

PROGRAMME PRÉVENTION ACTIVITÉ PHYSIQUE ET CANCER CARNET PATIENT PROGRAMME PRÉVENTION ACTIVITÉ PHYSIQUE ET CANCER CARNET PATIENT SOMMAIRE ÉDITO 1. UN PROGRAMME CONÇU POUR VOUS 4 2. MA SANTÉ EN ACTION 6 3. MON PROGRAMME ACTION 18 La prévention au cœur de notre ACTION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE BOUGER PLUS, UNE NECESSITE POUR LES FRANCAIS

DOSSIER DE PRESSE BOUGER PLUS, UNE NECESSITE POUR LES FRANCAIS DOSSIER DE PRESSE BOUGER PLUS, UNE NECESSITE POUR LES FRANCAIS Sommaire Communiqué de presse... 3 Introduction... 4 Les niveaux d activité physique et de sédentarité en 2015 : publication des résultats

Plus en détail

FAITES LE PLEIN D ÉNERGIE!

FAITES LE PLEIN D ÉNERGIE! FAITES LE PLEIN D ÉNERGIE! OBSERVATIONS NOTÉES CHEZ LES UTILISATEURS DE TOTAL REBOOT BASÉES SUR DES TESTS PHYSIQUES ET BIOCHIMIQUES RÉCUPÉRATION PHYSIQUE ACCÉLÉRÉE DOULEURS MUSCULAIRES ATTÉNUÉES ENDURANCE

Plus en détail

SPORT ET SANTE. Découvrir les bénéfices du sport pour la santé

SPORT ET SANTE. Découvrir les bénéfices du sport pour la santé SPORT ET SANTE Découvrir les bénéfices du sport pour la santé SOMMAIRE : Introduction: Le Sport Activité physique et bénéfices pour la santé et le corps Les bénéfices mentaux et psychologiques Sport, activité

Plus en détail

Conférence statutaire de Marie GUERIN BROS ; "SURPOIDS ET OBESITE DE L'ENFANT ET DE L'ADOLESCENT" Points de repères

Conférence statutaire de Marie GUERIN BROS ; SURPOIDS ET OBESITE DE L'ENFANT ET DE L'ADOLESCENT Points de repères Conférence statutaire de Marie GUERIN BROS ; "SURPOIDS ET OBESITE DE L'ENFANT ET DE L'ADOLESCENT" Points de repères Le surpoids et l obésité sont définis par l Organisation mondiale de la santé (OMS) comme

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde

Polyarthrite Rhumatoïde Polyarthrite Rhumatoïde Traitement et gestion de la fatigue par l activité physique Mr J.B LECHAUVE (Professeur d APA, jblechauve@chu-clermontferrand.fr) Fatigue et Polyarthrite Rhumatoïde Sensation subjective

Plus en détail

PARTICULARITÉS DU DÉVELOPPEMENT DES ANTICANCÉREUX

PARTICULARITÉS DU DÉVELOPPEMENT DES ANTICANCÉREUX Atelier Pharmacologie DESC PCET - Paris le 18 mai 2015 PARTICULARITÉS DU DÉVELOPPEMENT DES ANTICANCÉREUX J.J. Kiladjian Centre d Investigations Cliniques Hôpital Saint Louis, Université Paris Diderot Nombre

Plus en détail

Le tabagisme: Envisagez l arrêt Cédulez vous une date! Défi-Tabac. Centre d aide aux fumeurs. Traitements médicamenteux disponibles

Le tabagisme: Envisagez l arrêt Cédulez vous une date! Défi-Tabac. Centre d aide aux fumeurs. Traitements médicamenteux disponibles Le tabagisme: Envisagez l arrêt Cédulez vous une date! Défi-Tabac Centre d aide aux fumeurs Traitements médicamenteux disponibles 15 e colloque de Solareh à Mont-Tremblant du 14 au 16 mai 2012 VIN A des

Plus en détail

Valeur pronostique des variations pondérales des femmes traitées pour un cancer du sein à un stade précoce

Valeur pronostique des variations pondérales des femmes traitées pour un cancer du sein à un stade précoce Valeur pronostique des variations pondérales des femmes traitées pour un cancer du sein à un stade précoce Sophie Therondel Roca Xavier Durando MD PhD Vendredi 24 septembre 2010 Introduction Cancer du

Plus en détail

Nutrition et insuffisance cardiaque. Pr JC Desport Unité de Nutrition, CHU EA 3174, Faculté de Médecine Réseau LINUT Limoges

Nutrition et insuffisance cardiaque. Pr JC Desport Unité de Nutrition, CHU EA 3174, Faculté de Médecine Réseau LINUT Limoges Nutrition et insuffisance cardiaque Pr JC Desport Unité de Nutrition, CHU EA 3174, Faculté de Médecine Réseau LINUT Limoges nutrition@unilim.fr Le pronostic de l insuffisance cardiaque décompensée reste

Plus en détail

Bénéfices psychosociaux des activités physiques pour les personnes souffrant d une maladie chronique Pr. Grégory NINOT

Bénéfices psychosociaux des activités physiques pour les personnes souffrant d une maladie chronique Pr. Grégory NINOT Bénéfices psychosociaux des activités physiques pour les personnes souffrant d une maladie chronique Pr. Grégory NINOT Directeur du laboratoire EA4206 Conduites Addictives, de Performance et Santé www.performance-sante.fr

Plus en détail

PAF3O/4O DE LA SALLE Yan Leroux

PAF3O/4O DE LA SALLE Yan Leroux PAF3O/4O DE LA SALLE 2014-2015 Yan Leroux La santé? POURQUOI L INTÉRÊT? QUEL EST TON STYLE DE VIE Il est POSITIF ou NÉGATIF? LE CORPS HUMAIN A BESOIN DE BOUGER! Pour se développer, le corps humain a besoin

Plus en détail

Principaux résultats Enquête VICAN2. Formations IDE des dispositifs d annonce Savoie, 11 décembre 2015

Principaux résultats Enquête VICAN2. Formations IDE des dispositifs d annonce Savoie, 11 décembre 2015 Principaux résultats Enquête VICAN2 Formations IDE des dispositifs d annonce Savoie, 11 décembre 2015 Contexte de l enquête Augmentation de l incidence du cancer et diminution de la mortalité croissance

Plus en détail

LA REVALIDATION CARDIAQUE DU PATIENT SOUFFRANT D INSUFFISANCE CARDIAQUE. Dr Pierre Troisfontaines C.H.R. de la Citadelle

LA REVALIDATION CARDIAQUE DU PATIENT SOUFFRANT D INSUFFISANCE CARDIAQUE. Dr Pierre Troisfontaines C.H.R. de la Citadelle LA REVALIDATION CARDIAQUE DU PATIENT SOUFFRANT D INSUFFISANCE CARDIAQUE Dr Pierre Troisfontaines C.H.R. de la Citadelle Dr Pierre Troisfontaines Cardiologue au C.H.R. de la Citadelle (Liège) Responsable

Plus en détail

ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SANTÉ. Docteur Francis LEPAGE DDJS

ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SANTÉ. Docteur Francis LEPAGE DDJS ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SANTÉ Docteur Francis LEPAGE DDJS MORTALITÉ LIÉE A L ENVIRONNEMENT ET AU COMPORTEMENT AUX USA EN 2000 CAUSES NOMBRES DE MORTS TABAC 400.000 38 INACTIVITÉ PHYSIQUE+ALIMENT ATION INAPROPRIÉE

Plus en détail

La place de la santé. dans la politique sportive. Du Département de la Gironde

La place de la santé. dans la politique sportive. Du Département de la Gironde La place de la santé dans la politique sportive Du Département de la Gironde La santé : une compétence obligatoire du Département au travers de l action sociale, essentiellement autour des jeunes enfants

Plus en détail

SPORT et CANCER Parcours de soin, parcours de vie

SPORT et CANCER Parcours de soin, parcours de vie SPORT et CANCER Parcours de soin, parcours de vie Julien Gendre Responsable CAMI Sport et Cancer Calvados Titulaire DU Sport et Cancer Paris 13 Mercredi 6 février 2013 1 Pour votre santé, pratiquez une

Plus en détail