Rapport d'activité psychologue EHPAD LES GRANDS CHENES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d'activité psychologue EHPAD LES GRANDS CHENES"

Transcription

1 Rapport d'activité psychologue EHPAD LES GRANDS CHENES ANNEE : 2012 Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement PRESENTATION DU POSTE DE PSYCHOLOGUE Nom du psychologue Prénom JAMARD ENESA ARLETTE Quel est votre niveau de qualification en psychologie Possédez-vous une spécialité en gérontologie? Autres spécialités ou formations complémentaires (type DU) Master2 Si, précisez Avez-vous une fiche de poste? Si, est-elle en adéquation avec vos missions actuelles? Temps de travail dans l établissement (en ETP) 0.28 Répartition du temps de travail dans l EHPAD au cours d une semaine type : Nombre de journées Nombre de demi-journées Avez-vous une autre activité professionnelle dans d autres établissements (sociaux ou médico-sociaux)? Si dans combien d établissements? Avez-vous bénéficié de formations spécifiques au cours de l année 2 1 Si, lesquelles (précisez) Exercez-vous votre activité : auprès des résidents auprès des familles auprès du personnel Selon votre appréciation, comment se répartit votre temps de travail (en % ETP) entre : Les résidents Les familles Le personnel La participation à la vie institutionnelle Disposez-vous d un bureau? bureau personnel 0,1 % ETP 0,0 % ETP % ETP 0,10 % ETP

2 bureau partagé avec quel(s) professionnel(s) psychomotricienne Avez-vous accès à un poste informatique? la psychologue du personnel et la familles est insuffisant ainsi que celui passé auprès des résidents le temps auprès des VOS INTERVENTIONS AUPRÈS DES RÉSIDENTS LES INTERVENTIONS INDIVIDUELLES Au moment de la pré-admission et de l admission Réalisez-vous des rencontres au domicile des futurs résidents? Réalisez-vous des entretiens de pré-admissions? Réalisez-vous au moment de l admission des résidents (avant ou dans le mois qui suit) : une évaluation cognitive? une évaluation comportementale? une évaluation des troubles de l humeur? Au cours du séjour des résidents Pratiquez-vous des réévaluations cognitives? Participez-vous aux projets de vie individualisés? Si, en êtes-vous l organisateur? Êtes-vous sollicités pour les accompagnements de fin de vie? Parfois Si, combien de résidents avez-vous accompagné dans l année? Organisez-vous des PEC au sein d un espace Snoezelen? Combien de résidents avez-vous suivi sur l année? 0 9 dont nombre de résidents : en unité Alzheimer sécurisée 3 en PASA en UHR en accueil de jour en hébergement temporaire Vos interventions font suite à (coder et hiérarchiser de 1=>plus fréquent à 5=>au moins fréquent): une demande de l équipe une demande de la famille une demande du résident au moins fréquent

3 une programmation par l institution votre initiative plus fréquent il faut tenir compte que les interventions individuelles n ont commencé qu à partir du mois d août 2012, expliqué par une reprise du poste à la fin du congé sabbatique LES INTERVENTIONS COLLECTIVES AUPRÈS DES RÉSIDENTS Des ateliers mémoire, Hors unité spécifique Si, fréquence mensuelle Des ateliers mémoire, En unité spécifique Si, fréquence mensuelle Des groupes de parole, Hors unité spécifique Si, fréquence mensuelle Des groupes de parole, En unité spécifique Si, fréquence mensuelle Des ateliers de réminiscence, Hors unité spécifique Si, fréquence mensuelle Des ateliers de réminiscence, En unité spécifique Si, fréquence mensuelle les activités "atelier mémoire" et groupe de parole ne sont pas totalement définis et se régulent en fonction du potentiel des personnes au cours de l atelier. pas de distinction à titre personnel entre atelier mémoire et atelier de réminiscence. VOS INTERVENTIONS AUPRÈS DES FAMILLES Rencontrez-vous les familles au moment de l accueil dans l institution Réalisez-vous (ou proposez-vous) un suivi individuel des familles? Parfois 3 Réalisez-vous des suivis collectifs des familles? Réalisez-vous un accompagnement des familles lors des situations de fin de vie? Parfois L institution est-elle organisée pour orienter les familles en souffrance vers le psychologue? 1

4 Pensez-vous que cette organisation est efficace et répond aux attentes des familles? Sollicitez-vous la participation des familles lors de l élaboration (ou de la révision) du projet de vie individualisé? Si, nombre de familles concernées sur l année l organisation ne facilite pas la rencontre des familles lors des projets de vie qui sont proposés par le médecin coodinateur. VOS INTERVENTIONS AUPRÈS DES EQUIPES Est-il fait appel à un psychologue extérieur (salarié ou vacataire) pour intervenir auprès du personnel? Intervenez-vous auprès du personnel sur le plan des pratiques professionnelles? Si, par quel(s) moyen(s)? réflexion et analyse sur les pratiques professionnelles entretiens individuels formation/information (séances organisées d une durée minimale d une ½ heure et faisant l objet d un compte-rendu) Précision sur les thèmes abordés lors des formations/informations : troubles du comportement fin de vie communication bientraitance autres thèmes Autre thème, précisez Intervenez-vous auprès du personnel dans le cadre du soutien aux équipes (mal-être, souffrance au travail )? entretiens individuels groupes de parole Vos interventions auprès du personnel sont-elles : planifiées et organisées à l avance déclenchées de façon informelle, selon les besoins Vos interventions auprès du personnel font suite à (Coder de 1 à 3, du plus fréquent (1) au moins fréquent (3) ): une demande de l équipe une demande de la direction votre propre initiative (vide) (vide) (vide) présence d une deuxième psychologue sur l établissement réservée exclusivement au personnel.

5 VOS INTERVENTIONS DANS LA VIE INSTITUTIONNELLE Vie managériale Participez-vous au comité de direction? Participez-vous au Conseil de la Vie Sociale? Participez-vous, êtes-vous associé à l élaboration ou au suivi du projet d établissement? Êtes-vous associé aux projets d unités spécifiques (PASA, UHR )? Participez-vous aux avis concernant les admissions? Participez-vous à certains entretiens d embauche? il serait intéressant de pouvoir participer aux avis concernant les admissions des résidents sur la structure notamment pour les résidents relevant de l unité spécifique Démarche qualité et évaluation Etes-vous associé à la gestion et l analyse de certains événements indésirables? Etes-vous associé dans les démarches d évaluation : Interne Externe Partenariats Collaborez-vous avec le secteur de psychiatrie ou le CMP pour la prise en charge de certains résidents? Collaborez-vous avec des professionnels libéraux pour la PEC de certains résidents (médecins généralistes, kinésithérapeutes, orthophonistes )? Occupez-vous une place spécifique (au sens d interlocuteur privilégié) avec certains partenaires extérieurs? Psychiatrie Réseaux de soins palliatifs Filière de soins gériatriques Associations d usagers (France Alzheimer, association aide aux aidants ) Bénévoles Etes-vous adhérent ou en lien avec une association de psychologues spécialisés en gérontologie? Si, participez-vous à des groupes d échanges avec vos pairs Faits marquants pour l année écoulée le travail effectué depuis le mois d août me permet de constater une insuffisance de temps pour échanger avec les équipes de l unité spécifique et apporter aux résidents un soutien plus important.

6 Perspectives pour l année à venir bonne dynamique au sein de la structure qui me permet d obtenir des informations favorisant mon travail auprès des résidents, le travail auprès des familles sera diversifié en leur proposant un groupe de parole tous les deux mois ou une fois par trimestre. il serait intéressant d être en lien avec les partenaires extérieurs pour enrichir le travail mené auprès des résidents et de leurs familles.

RAPPORT D ACTIVITÉ DES PSYCHOLOGUES EN EHPAD

RAPPORT D ACTIVITÉ DES PSYCHOLOGUES EN EHPAD RAPPORT D ACTIVITÉ DES PSYCHOLOGUES EN EHPAD Établissement :.. Année : Nom du psychologue : Prénom : Quel est votre niveau de qualification en psychologie : Licence 3 Master 1 Master 2 Doctorat Possédez-vous

Plus en détail

Rapport d'activité psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER

Rapport d'activité psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER Rapport d'activité psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER ANNEE : 01 Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement PRESENTATION DU POSTE DE PSYCHOLOGUE 0 1 Nom du psychologue Prénom PLOUARD Stéphanie

Plus en détail

Rapport d'activité du psychologue

Rapport d'activité du psychologue Rapport d'activité du psychologue EHPAD BELLISSEN Dernier enregistrement effectué en tant que document validé par Gessy MODER le 09/05/2016 11:20:14 Code d'identification RAMEHPAD 002 PRESENTATION DU POSTE

Plus en détail

EHPAD SAINT-PHILIPPE. Master2. non. non. oui. oui. oui. Finess juridique : Finess géographique : RUE PRINCIPALE ERCE

EHPAD SAINT-PHILIPPE. Master2. non. non. oui. oui. oui. Finess juridique : Finess géographique : RUE PRINCIPALE ERCE EHPAD SAINT-PHILIPPE Finess juridique : 090000050 Finess géographique : 090780149 RUE PRINCIPALE 09140 ERCE Tél :0561668344 Statut : privé lucratif Tarification partielle Habilité Aide sociale : Lits autorisés

Plus en détail

Rapport d'activité du psychologue

Rapport d'activité du psychologue Rapport d'activité du psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER Dernier enregistrement effectué en tant que document validé par Stéphanie PLOUARD le 19/05/2016 10:59:04 Code d'identification RAMEHPAD 012 PRESENTATION

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre Année concernée par le rapport : Médecin coordonnateur : ATTENTION : PRECISER «0» ou «ND» car tout champ vide est analysé comme

Plus en détail

Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE

Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE ANNEE : Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement 5 Présentation de l'établissement Médecin coordonnateur Richard FASQUELLE Nombre de lits autorisés

Plus en détail

EHPAD SAINT-PHILIPPE. Existant et adapté. oui. Existant et adapté. Absent. Existant et adapté

EHPAD SAINT-PHILIPPE. Existant et adapté. oui. Existant et adapté. Absent. Existant et adapté EHPAD SAINT-PHILIPPE Finess juridique : 95 Finess géographique : 97849 RUE PRINCIPALE 94 ERCE Tél :56668344 Statut : privé lucratif Tarification partielle Habilité Aide sociale : Lits autorisés : 65 Lits

Plus en détail

QUESTIONNAIRE OUTIL ALZHEIMER ET MALADIES APPARENTEES

QUESTIONNAIRE OUTIL ALZHEIMER ET MALADIES APPARENTEES QUESTIONNAIRE OUTIL ALZHEIMER ET MALADIES APPARENTEES NOM DE LA STRUCTURE ADRESSE TEL FAX NOM DU DIRECTEUR NOM DU PROFESSIONNEL REFERENT POUR L OUTIL : Fonction : E mail de liaison : I. LA PRISE EN SOINS

Plus en détail

EHPAD VILLEGIALE SAINT JACQUES CHIC - CASTRES/MAZAMET

EHPAD VILLEGIALE SAINT JACQUES CHIC - CASTRES/MAZAMET EHPAD VILLEGIALE SAINT JACQUES CHIC - CASTRES/MAZAMET Finess juridique : 8138 PLACE CARNOT (CHIC - 2 BD MARECHAL FOCH BP 417) 811 CASTRES Finess géographique : 8199788 Tél :56371632 Statut : Tarification

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BELLISSEN

CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BELLISSEN CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BELLISSEN Finess juridique : 978774 Finess géographique : 978477 RUE JEAN MONNET 9 FOIX Tél :5696856 Statut : privé lucratif Tarification partielle Habilité Aide

Plus en détail

Unité d Hébergement Renforcée Cahier des charges DGAS relatif aux UHR

Unité d Hébergement Renforcée Cahier des charges DGAS relatif aux UHR Unité d Hébergement Renforcée Cahier des charges DGAS relatif aux UHR Population concernée Critères d admission et de réorientation Projets de l UHR Le personnel de l UHR Architecture UHR Dieppe 1 Unité

Plus en détail

1) Présentation de l établissement

1) Présentation de l établissement 334 LES GENEVRIERS Rapport d'activité médicale de l'année d'exercice 2015 Dernier enregistrement effectué en tant que document validé par YVES SUAU le 20/05/2016 19:15:34 1) Présentation de l établissement

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BARRIOL

CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BARRIOL CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BARRIOL Finess juridique : 9781774 Finess géographique : 9781964 1 CHEMIN DE CAILLOUP 91 PAMIERS Tél :5616977 Statut : privé lucratif Tarification partielle Habilité

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD situation au 31 décembre 2016

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD situation au 31 décembre 2016 IMPORTANT : Lorsque des données chiffrées sont à renseigner, merci de préciser «0» pour une valeur nulle ou «ND» lorsque la donnée est indisponible (tout champ vide est analysé comme une donnée manquante)

Plus en détail

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Objet de la demande Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Conclusion de l instructeur ARS/DOMS/Grille d instruction sur dossier

Plus en détail

Unité d Hébergement Renforcée

Unité d Hébergement Renforcée Unité d Hébergement Renforcée Dr S. SOYEZ, gériatre Pôle Gériatrique Centre hospitalier de Valenciennes L UHR : cas clinique (s) Une concentration de cas complexes. L UHR: historique PLAN ALZHEIMER 2008

Plus en détail

Centre Hospitalier du Mans

Centre Hospitalier du Mans Centre Hospitalier du Mans Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : l offre de soins gériatriques du Centre Hospitalier du Mans PROFESSIONNELS DE SANTE Centre Hospitalier du Mans O ff r e de soins

Plus en détail

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie en Haute-Normandie Oissel - 21/09/2012 Contexte : plan Alzheimer 2008-2012 Trois axes prioritaires, 44 mesures portant sur : l amélioration de la qualité de vie des malades et des aidants, la recherche,

Plus en détail

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Objet de la demande Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Conclusion de l instructeur ARS/DOMS/Grille d instruction sur site PASA

Plus en détail

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION THÉMATIQUE DÉPRESSION SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION ÉVALUATION INTERNE 2013 Une évaluation interne visant à apprécier l utilisation des contenus des mallettes mises à disposition des professionnels

Plus en détail

PÔLE CENTRE PSYCHIATRIE GÉNÉRALE - PSYCHO-GÉRONTOLOGIE DÉPARTEMENT D INFORMATION MÉDICALE LABORATOIRE D ELECTROPHYSIOLOGIE

PÔLE CENTRE PSYCHIATRIE GÉNÉRALE - PSYCHO-GÉRONTOLOGIE DÉPARTEMENT D INFORMATION MÉDICALE LABORATOIRE D ELECTROPHYSIOLOGIE PÔLE CENTRE PSYCHIATRIE GÉNÉRALE - PSYCHO-GÉRONTOLOGIE DÉPARTEMENT D INFORMATION MÉDICALE LABORATOIRE D ELECTROPHYSIOLOGIE Médecin Chef du pôle : Docteur Albert BOXUS CENTRE HOSPITALIER LEON-JEAN GREGORY

Plus en détail

11 ème Journée Départementale de la Gérontologie

11 ème Journée Départementale de la Gérontologie SIGLE Pôle 11 ème Journée Départementale de la Gérontologie Unité d Hébergement Temporaire d Urgence Médico-Sociale (UHTU MS) 7 octobre 2015 Salle Paul Eluard Rilhac-Rancon 11 ème Journée Départementale

Plus en détail

l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD

l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD www.association-age.fr un EHPAD établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes,

Plus en détail

EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE APPARENTEE ET PRESENTANT DES TROUBLES DU COMPORTEMENT

EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE APPARENTEE ET PRESENTANT DES TROUBLES DU COMPORTEMENT DIRECTION GENERALE DE L ACTION SOCIALE CAHIER DES CHARGES RELATIF AUX PASA ET UHR POUR UNE PRISE EN CHARGE ADAPTEE EN EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE

Plus en détail

Villa Rubens ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE. Paris, 13 e (75) Pour personnes atteintes de la Maladie d Alzheimer ou Maladies Apparentées

Villa Rubens ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE. Paris, 13 e (75) Pour personnes atteintes de la Maladie d Alzheimer ou Maladies Apparentées Villa Rubens Paris, 13 e (75) ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE Pour personnes atteintes de la Maladie d Alzheimer ou Maladies Apparentées Un établissement du Groupe ACPPA Accueil & Confort pour Personnes

Plus en détail

Condat, décembre 2014 REGLEMENT INTERIEUR DU POLE D ACTIVITE ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) CENTRE HOSPITALIER DE CONDAT

Condat, décembre 2014 REGLEMENT INTERIEUR DU POLE D ACTIVITE ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) CENTRE HOSPITALIER DE CONDAT Condat, décembre 2014 REGLEMENT INTERIEUR DU POLE D ACTIVITE ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) CENTRE HOSPITALIER DE CONDAT - 15190 1 LE PASA Le Pôle d Activités et de Soins Adaptés (PASA) est un lieu de vie

Plus en détail

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Dr Arielle ATTAL, Gériatre Médecin coordinateur 4 juin 2015 Avec le soutien de «Réseau de santé»: missions Article L6321-1

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES Profil de la population âgée en Corse Un vieillissement démographique plus important qu

Plus en détail

Villa Saint Marc ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE. Taluyers (69)

Villa Saint Marc ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE. Taluyers (69) Villa Saint Marc Taluyers (69) ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE Pour personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou maladies apparentées, et maladie Parkinson Un établissement du Groupe ACPPA Accueil &

Plus en détail

Dossier de demande de création/labellisation de Pôle d Activités et de Soins Adaptés

Dossier de demande de création/labellisation de Pôle d Activités et de Soins Adaptés Dossier de demande de création/labellisation de Pôle d Activités et de Soins Adaptés Nom complet de l établissement (qui intégrera le PASA) : Nombre de PASA : Capacité : Personne référente à contacter

Plus en détail

PLATEFORME D'ACCOMPAGNEMENT ET DE RÉPIT AUX AIDANTS FAMILIAUX

PLATEFORME D'ACCOMPAGNEMENT ET DE RÉPIT AUX AIDANTS FAMILIAUX PLATEFORME D'ACCOMPAGNEMENT ET DE RÉPIT AUX AIDANTS FAMILIAUX // Vous vous occupez d un proche atteint de la maladie d Alzheimer ou d une maladie apparentée, la PARAF vous propose des ser vices, du soutien,

Plus en détail

La Châtaigneraie. Le Lys. Livret d accueil. Accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et troubles associés

La Châtaigneraie. Le Lys. Livret d accueil. Accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et troubles associés La Châtaigneraie Livret d accueil Le Lys Accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et troubles associés 1 HISTORIQUE Pour répondre à une demande locale de plus en plus importante,

Plus en détail

Evaluation externe de. l USLD de la Fondation Roguet SYNTHESE

Evaluation externe de. l USLD de la Fondation Roguet SYNTHESE Evaluation externe de l USLD de la Fondation Roguet 2012 SYNTHESE I. Introduction L évaluation externe a été introduite par la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale.

Plus en détail

Enquête spécifique aux animateurs et à l animation en gérontologie

Enquête spécifique aux animateurs et à l animation en gérontologie Enquête spécifique aux animateurs et à l animation en gérontologie Pourquoi une enquête spécifique aux animateurs et à l animation en gérontologie? Pour être acteurs de l évolution du métier Une enquête

Plus en détail

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Cycle gérontologie Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Décret du 27/05/2005 Décret relatif à la qualification, aux missions et aux modes de rémunération du médecin coordonnateur exerçant

Plus en détail

ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE. MODULE I : DF1 (35 h)

ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE. MODULE I : DF1 (35 h) INFOR SANTE ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE CENTRE MODULE I : DF1 (35 h) Concourir à l élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans le respect de la personne - Repérer les besoins

Plus en détail

La relation d aide dans la maladie d Alzheimer

La relation d aide dans la maladie d Alzheimer Master AGIS 19 Mai 2017 La relation d aide dans la maladie d Alzheimer Philippe DUVAL Gérontologue Ingénieur Social Créateur de l AJ «le Fil d Argent» Délégué régional de «LIONS ALZHEIMER» La notion d

Plus en détail

Fiche objectif n 1. Evaluation pluridisciplinaire de la personne à son entrée et de sa famille

Fiche objectif n 1. Evaluation pluridisciplinaire de la personne à son entrée et de sa famille Fiche objectif n 1 Evaluation pluridisciplinaire de la personne à son entrée et de sa famille Admission adaptée aux capacités d accompagnement de l accueil de jour. Meilleure intégration de la personne

Plus en détail

QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES

QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES Définition : Sont désignées comme dépendantes dans ce questionnaire, les personnes âgées qui ont besoin d être aidées pour effectuer des

Plus en détail

Dispositifs de soins en psychiatrie

Dispositifs de soins en psychiatrie Dispositifs de soins en psychiatrie Journée du 28 Mai 2015 Resaccel Annick Perrin-Niquet PISR Où trouver des soins psychiatriques? 1. La médecine de ville 2. Le secteur libéral 3. Le secteur de l hospitalisation

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE CONVENTION TRIPARTITE POUR LES 9 EHPAD SUIVANTS : Cette convention à conclure engage chacune des parties sur les bases suivantes :

RENOUVELLEMENT DE CONVENTION TRIPARTITE POUR LES 9 EHPAD SUIVANTS : Cette convention à conclure engage chacune des parties sur les bases suivantes : RENOUVELLEMENT DE CONVENTION TRIPARTITE POUR LES 9 EHPAD SUIVANTS : 1) «la maison du tilleul argenté» à Chelles Cet Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), privé Acte Certifié

Plus en détail

Plateforme gérontologique de services de soins

Plateforme gérontologique de services de soins BELLEVAUX Plateforme gérontologique de services de soins Secteur d activité sanitaire : 60 lits Unité de Soins de Longue Durée Secteur d activité médico-social : 194 lits hébergement permanent EHPAD, dont

Plus en détail

Cahier des charges définissant : 1. Les Pôles d Activités et de Soins Adaptés 2. Les Unités d Hébergement Renforcées

Cahier des charges définissant : 1. Les Pôles d Activités et de Soins Adaptés 2. Les Unités d Hébergement Renforcées DIRECTION GENERALE DE L ACTION SOCIALE CAHIER DES CHARGES RELATIF AUX PASA ET UHR POUR UNE PRISE EN CHARGE ADAPTEE EN EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES 2012 PASA *** «Fiche récapitulative»

APPEL A CANDIDATURES 2012 PASA *** «Fiche récapitulative» Annexe 3 Conseil Général Nom de l établissement : APPEL A CANDIDATURES 2012 PASA *** «Fiche récapitulative» Gestionnaire de l établissement Commune : Zone de Soins de Proximité : Organisme gestionnaire

Plus en détail

Adeline MASSE & Jean-Guillaume LAVIELLE Module de Géronto-Psychomotricité

Adeline MASSE & Jean-Guillaume LAVIELLE Module de Géronto-Psychomotricité Adeline MASSE & Jean-Guillaume LAVIELLE Module de Géronto-Psychomotricité Dans quels objectifs Accès à un diagnostic de qualité Anticiper et gérer les situations de crise Assurer la continuité des soins

Plus en détail

Délais d attente pour une consultation psychiatrique en Mayenne Syndicat Inter Hospitalier en santé mentale (SIH) de la Mayenne MARS 2006

Délais d attente pour une consultation psychiatrique en Mayenne Syndicat Inter Hospitalier en santé mentale (SIH) de la Mayenne MARS 2006 S A N T E M E N T A L E Délais d attente pour une consultation psychiatrique en Mayenne - 2005 Syndicat Inter Hospitalier en santé mentale (SIH) de la Mayenne MARS 2006 OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE

Plus en détail

Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif

Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif adaptables au dispositif DPC (conformément aux orientations nationales) La liste des formations énumérées ci-après est indicative

Plus en détail

Hospitalisation en Gérontopsychiatrie ou en Psychogériatrie. Docteur Amel Benzitoun Claire Lecornu, neuropsychologue

Hospitalisation en Gérontopsychiatrie ou en Psychogériatrie. Docteur Amel Benzitoun Claire Lecornu, neuropsychologue Hospitalisation en Gérontopsychiatrie ou en Psychogériatrie Docteur Amel Benzitoun Claire Lecornu, neuropsychologue Définitions La géronto-psychiatrie : La psychiatrie du sujet âgé Psycho-gériatrie Ambiguïté

Plus en détail

Villa Lumière THÉRAPEUTIQUE. Lyon 3 ème (69) Pour personnes atteintes de la Maladie d Alzheimer ou maladies apparentées, et Parkinson

Villa Lumière THÉRAPEUTIQUE. Lyon 3 ème (69) Pour personnes atteintes de la Maladie d Alzheimer ou maladies apparentées, et Parkinson Villa Lumière Lyon 3 ème (69) Accueil de jour THÉRAPEUTIQUE Pour personnes atteintes de la Maladie d Alzheimer ou maladies apparentées, et Parkinson Un établissement du Groupe ACPPA Accueil & Confort pour

Plus en détail

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins Ministère de la santé et des sports Sous-direction de l organisation du système de soins Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins 5 juin 2009 Prémices de l hôpital de jour gériatrique

Plus en détail

LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, UNE DYNAMIQUE AU SERVICE DE LA PERFORMANCE SOCIALE ET INSTITUTIONNELLE

LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, UNE DYNAMIQUE AU SERVICE DE LA PERFORMANCE SOCIALE ET INSTITUTIONNELLE 4 ème JOURNÉE D ÉTUDE RÉGIONALE LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, UNE DYNAMIQUE AU SERVICE DE LA PERFORMANCE SOCIALE ET INSTITUTIONNELLE Expérience de la Maison Hospitalière Saint Charles : Enquête sur la

Plus en détail

Les critères des Unité Spécifiques Alzheimer :

Les critères des Unité Spécifiques Alzheimer : Les critères des Unité Spécifiques Alzheimer : Dr Aquino Jean Pierre TABLE RONDE product 2014 Congrès National des Unités de soins d évaluation et de prise en charge Alz Tu 11 Décembre 2014 Dr Binot Ingrid

Plus en détail

CENTRE ALZHEIMER. Les Parentèles. de Reims. 30 rue de Nice REIMS - tél

CENTRE ALZHEIMER. Les Parentèles. de Reims. 30 rue de Nice REIMS - tél CENTRE ALZHEIMER Les Parentèles de Reims 30 rue de Nice - 51100 REIMS - tél. 03 26 02 87 00 www.almage.com 1 Les parentèles de REIMS - CENTRE ALZHEIMER Les Centres Alzheimer offrent tous les avantages

Plus en détail

Centre Hospitalier des Pays de Morlaix

Centre Hospitalier des Pays de Morlaix Centre Hospitalier des Pays de Morlaix Point sur l unité cognitivo-comportementale (UCC) de Plougonven Journée de la Société Bretonne de Gériatrie 14/10/2016 Qu est-ce qu une UCC? - Dispositif du Plan

Plus en détail

PROJET DE SERVICE SSIAD - ESA

PROJET DE SERVICE SSIAD - ESA PROJET DE SERVICE 2014-2018 SSIAD - ESA Résidence «Les Tilleuls» Synthèse PRESENTATION DE LA RÉSIDENCE «LES TILLEULS» D ORAISON Historique La ville d'oraison se situe dans les Alpes de Haute Provence,

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande -

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande - RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS - Dossier de demande - Le présent document s adresse à l ensemble des établissements publics et privés d Aquitaine souhaitant identifier au sein de

Plus en détail

Annexe à la délibération n 4/05

Annexe à la délibération n 4/05 Annexe à la délibération n 4/05 ANNEXE 2 1) EHPAD public La Chocolatière Noisiel. L EHPAD public départemental La Chocolatière de Noisiel compte 120 lits. Le GIR moyen pondéré, indicateur du niveau de

Plus en détail

L enquête sur les CATTP de la région Rhône- Alpes JIMCGpsy EPSM Lille-Métropole

L enquête sur les CATTP de la région Rhône- Alpes JIMCGpsy EPSM Lille-Métropole L enquête sur les CATTP de la région Rhône- Alpes JIMCGpsy EPSM Lille-Métropole 13 et 14 septembre 2012 Karyn LECOMTE Florence BROSSAT Dr Sylvie YNESTA XX/XX/XX Rappel du contexte : pourquoi une telle

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2016 2020 Le projet d établissement de l EHPAD «Charles Marguerite», réaffirme en complément du projet associatif, une volonté collective de centrer l accompagnement autour du résident.

Plus en détail

Manuel Cerioli psychomotricien

Manuel Cerioli psychomotricien Manuel Cerioli psychomotricien Activités de réhabilitation et Techniques de soins psychomoteurs En UHR Manuel Cerioli Psychomotricien AFEPP - FFP Activités de réhabilitation et techniques de soins Manuel

Plus en détail

Parcours de santé complexe, parcours du combattant?

Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Quels moyens pour prévenir les ruptures? 28 janvier 2015, cellule de coordination VISage Les différents niveaux de coordination Coordination clinique

Plus en détail

Rapport annuel d activité

Rapport annuel d activité Rapport annuel d activité cadre supérieur de Santé 2007 Description du fonctionnement des EHPAD, de l organisation médico-sociale, du profil des résidents, de l évolution de la population hébergée, des

Plus en détail

PRESENTATION DU PASA

PRESENTATION DU PASA PRESENTATION DU PASA CCAS DE LA PEYRATTE ET THENEZAY Résidence Les Rocs Résidence De La Plaine Le projet du PASA est issu d une coopération entre les CCAS et les EHPAD de Thénezay et de la Peyratte matérialisée

Plus en détail

Maison de repos Maison de repos et de soins. Département Santé Direction des Aînés

Maison de repos Maison de repos et de soins. Département Santé Direction des Aînés L amélioration continue en Maison de repos Maison de repos et de soins Département Santé Direction des Aînés L AViQ Depuis le 01.01.2016 à Organisme d Intérêt Public OIP L Agence pour une Vie de Qualité

Plus en détail

Un médecin coordonnateur en EHPAD pour vous qui est ce?

Un médecin coordonnateur en EHPAD pour vous qui est ce? JOURNEE DU 23 SEPTEMBRE 2015 CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL AMCOOR HAUTE BRETAGNE LIVRE BLANC DU MEDECIN COORDONNATEUR EN EHPAD Vingt médecins coordonnateurs se sont réunis le 23 septembre à Saint Jacut

Plus en détail

L ivret d inform ation

L ivret d inform ation L ivret d inform ation LE POLE D ACTIVITES ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) Etablissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (E.H.P.A.D.) «RESIDENCE LE PETIT SAINT-MARS BÂTIMENT PAUL FENOLL» ww.ch-sudessonne.fr

Plus en détail

Les unités du Pôle de Psychiatrie du Sujet Agé EPSM Etienne Gourmelen Quimper. EPSM Etienne Gourmelen Quimper

Les unités du Pôle de Psychiatrie du Sujet Agé EPSM Etienne Gourmelen Quimper. EPSM Etienne Gourmelen Quimper Les unités du Pôle de Psychiatrie du Sujet Agé EPSM Etienne Gourmelen Quimper EPSM Etienne Gourmelen Quimper Les hôpitaux de jour L hôpital de jour, pour qui? Hôpital de jour «L Estran» - Concarneau Toute

Plus en détail

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Sixième atelier Référentiel des missions MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et l Orpadam Clic Rappel sur les trois outils du guichet

Plus en détail

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer La mise en œuvre du plan Alzheimer dans la région Le diagnostic

Plus en détail

Madame, Monsieur, Bonjour,

Madame, Monsieur, Bonjour, Madame, Monsieur, Bonjour, Au nom des membres du Conseil d Administration, de l ensemble du personnel, des résidents et de leur famille, je vous souhaite la bienvenue au sein de la Maison de Retraite de

Plus en détail

CHAPITRE 3 La prise en charge interdisciplinaire de la souffrance psychique

CHAPITRE 3 La prise en charge interdisciplinaire de la souffrance psychique La prise en charge interdisciplinaire de la souffrance psychique CHAPITRE 3 La prise en charge interdisciplinaire de la souffrance psychique d une personne suppose la sollicitation de professionnels qui

Plus en détail

Mieux connaître les déclinaisons du Plan Alzheimer en Franche-Comté

Mieux connaître les déclinaisons du Plan Alzheimer en Franche-Comté Mieux connaître les déclinaisons du Plan Alzheimer 2008-2012 en Franche-Comté Le Parcours des personnes malades d Alzheimer et de leurs proches aidants Quelques données! Malade Aidant Parcours personnalisé

Plus en détail

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie La fonction d Assistant de Soins en Gérontologie consiste en une assistance dans les actes de la vie quotidienne des personnes fragilisées par

Plus en détail

Aide au remplissage Enquête rapport d activité AJ/HT, PASA/UHR - Campagne Activité 2013

Aide au remplissage Enquête rapport d activité AJ/HT, PASA/UHR - Campagne Activité 2013 Aide au remplissage Enquête rapport d activité AJ/HT, PASA/UHR - Campagne 2014 - Activité 2013 Aide au remplissage enquête Alzheimer 1. CONTEXTE DE L ENQUETE... 3 2. INSTRUCTIONS GENERALES... 3 3. SAISIE

Plus en détail

ACTIONS COLLECTIVES DE SOUTIEN EN FAVEUR DES AIDANTS FAMILIAUX

ACTIONS COLLECTIVES DE SOUTIEN EN FAVEUR DES AIDANTS FAMILIAUX ACTIONS COLLECTIVES DE SOUTIEN EN FAVEUR DES AIDANTS FAMILIAUX Intitulé de l action Réunion mensuelle de guidance et d aide aux familles dont le parent est atteint de maladie d Alzheimer ou apparentée

Plus en détail

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION THÉMATIQUE NUTRITION, DÉNUTRITION, ALIMENTATION SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION ÉVALUATION INTERNE 2013 Une évaluation interne visant à apprécier l utilisation des contenus des mallettes mises

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION Si votre dossier est présélectionné, c est ce document, complété de l avis de l instructeur, qui sera examiné par le jury. Nous vous invitons donc à le remplir avec précision, en l enrichissant d exemples

Plus en détail

Analyse des rapports d activité médicale 2013 des médecins coordonnateurs des EHPAD de Midi-Pyrénées

Analyse des rapports d activité médicale 2013 des médecins coordonnateurs des EHPAD de Midi-Pyrénées Janvier 2015 des rapports d activité médicale 2013 des médecins coordonnateurs des EHPAD de Midi-Pyrénées OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ DE MIDI-PYRÉNÉES Faculté de Médecine 37 allées Jules Guesde 31073

Plus en détail

Journée hygiène risque et qualité chez la personne âgée

Journée hygiène risque et qualité chez la personne âgée Journée hygiène risque et qualité chez la personne âgée Accueil du résident par l infirmier à l entrée dans l institution Nîmes,27/09/2012 Intervenants: Me Callejon M. Infirmière CHU Nîmes M. Largo Torres,

Plus en détail

BELLEVAUX. Plateforme gérontologique de services de soins

BELLEVAUX. Plateforme gérontologique de services de soins Plateforme gérontologique de services de soins Service de Soins Infirmiers A Domicile Accueil de Jour Hébergement Temporaire Hébergement Permanent BELLEVAUX HISTORIQUE Autrefois grande abbaye cistercienne

Plus en détail

Quelques chiffres en France

Quelques chiffres en France Quelques chiffres en France En France, les 75 ans et plus représentent 8,5% de la population générale Dans le Bas-Rhin, les 75 ans et plus représentent 6,9 % de la population générale: c est un département

Plus en détail

Les relations avec les familles

Les relations avec les familles 1 Des pièges à éviter Des situations de conflit peuvent rapidement s installer entre les équipes et les familles Les soignants qualifient parfois les familles de «bonnes» ou «mauvaises» en fonction de

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT EHPAD. Résidence «Les Tilleuls» Synthèse

PROJET D ETABLISSEMENT EHPAD. Résidence «Les Tilleuls» Synthèse PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 EHPAD Résidence «Les Tilleuls» Synthèse Synthèse projet d établissement 2014/2018 PRESENTATION DE LA RESIDENCE «LES TILLEULS» D ORAISON Historique La ville d'oraison se

Plus en détail

Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : suivi médical des aidants naturels

Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : suivi médical des aidants naturels Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : suivi médical des aidants naturels Février 2010 Définition des aidants naturels Contenu de la consultation annuelle Proposition d une consultation annuelle

Plus en détail

Préambule : - Mise en place de groupes de parole, réalisés par un psychologue gérontologue avec un transport assuré pour les aidants familiaux.

Préambule : - Mise en place de groupes de parole, réalisés par un psychologue gérontologue avec un transport assuré pour les aidants familiaux. - Mise en place de groupes de parole, réalisés par un psychologue gérontologue avec un transport assuré pour les aidants familiaux. Association Alzheimer Les Libellules Compte rendu 2012 de l activité

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

Projet d'établissement

Projet d'établissement Projet d'établissement DIU Médecin Coordonnateur d EHPAD 13 décembre 2010 Docteur Linda BENATTAR Directrice Médicale Groupe ORPEA / CLINEA Méthode pour l élaboration d un projet d établissement Dr Linda

Plus en détail

LES OUTILS MOBIQUAL. Dr Bernard Oddos EHPAD LE REPOS MARIN SOULAC SUR MER

LES OUTILS MOBIQUAL. Dr Bernard Oddos EHPAD LE REPOS MARIN SOULAC SUR MER LES OUTILS MOBIQUAL Dr Bernard Oddos EHPAD LE REPOS MARIN SOULAC SUR MER PRESENTATION DE L EHPAD 99 chambres / 82 déments diagnostiqués 1 unité sécurisée 1 médecin coordonnateur à 0,5 ETP 1 IDEC à 0,5

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Unité d'hébergement Renforcée (U.H.R.)

REGLEMENT INTERIEUR Unité d'hébergement Renforcée (U.H.R.) Guérande, janvier 2012 REGLEMENT INTERIEUR Unité d'hébergement Renforcée (U.H.R.) unité 2 résidence fleur de sel - Guérande HOPITAL INTERCOMMUNAL DE LA PRESQU ILE GUERANDE-LE CROISIC 1 L UHR. L UHR répond

Plus en détail

L offre dans le Var et ses évolutions récentes. Mme Lydie RENARD Directrice adjointe de la direction de l'offre médico-sociale ARS PACA

L offre dans le Var et ses évolutions récentes. Mme Lydie RENARD Directrice adjointe de la direction de l'offre médico-sociale ARS PACA L offre dans le Var et ses évolutions récentes Mme Lydie RENARD Directrice adjointe de la direction de l'offre médico-sociale ARS PACA L offre en EHPAD dans le Var Taux d équipement inférieur à la moyenne

Plus en détail

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Bilan Plan Alzheimer 2008-2012 Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Mesure 1a - Accueil de jour Offre de répit pour l aidant, à visée thérapeutique pour le malade, l accueil de jour à vocation à

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier

PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON 2016-2021 PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier 2016 1 Pourquoi un projet d établissement? Un document qui «fédère» l ensemble des

Plus en détail

CENTRE ALZHEIMER. Les parentèles de. LA Ville du Bois. 18 Allée Victor Hugo LA VILLE DU BOIS - tél

CENTRE ALZHEIMER. Les parentèles de. LA Ville du Bois. 18 Allée Victor Hugo LA VILLE DU BOIS - tél CENTRE ALZHEIMER Les parentèles de LA Ville du Bois 18 Allée Victor Hugo - 91620 LA VILLE DU BOIS - tél. 01 69 01 18 00 www.almage.com 1 Les parentèles de la ville du bois - CENTRE ALZHEIMER Les Centres

Plus en détail

Animateur en gérontologie. UNMFREO 58 rue Notre Dame de Lorette PARIS

Animateur en gérontologie. UNMFREO 58 rue Notre Dame de Lorette PARIS Animateur en gérontologie UNMFREO 58 rue Notre Dame de Lorette 75009 PARIS Définition du métier (1) L animateur en gérontologie est un professionnel capable de mettre en œuvre un projet global d animation

Plus en détail

FICHE DE POSTE Page :-1/6. Assistant Socio-Educatif IDENTIFICATION DU POSTE

FICHE DE POSTE Page :-1/6. Assistant Socio-Educatif IDENTIFICATION DU POSTE FICHE DE POSTE Page :-1/6 Direction : Direction des Ressources Humaines Service : Socio-éducatif IDENTIFICATION DU POSTE Fonction : Assistant-e de service social en Service de Psychiatrie Adulte Grade

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 Machecoul Challans St Gilles Croix de Vie Les orientations du projet médical : Organiser et adapter le parcours de soins aux besoins de la personne âgée Améliorer la programmation

Plus en détail

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge A l initiative de la Direction Générale de la Santé Mise en œuvre: Société Française de Gériatrie et Gérontologie

Plus en détail

EMPG. Equipe Mobile de Psychogériatrie Colloque sur la dépression 26 mai 2016 Dr Dambre - Mme Fenez

EMPG. Equipe Mobile de Psychogériatrie Colloque sur la dépression 26 mai 2016 Dr Dambre - Mme Fenez EMPG Equipe Mobile de Psychogériatrie Colloque sur la dépression 26 mai 2016 Dr Dambre - Mme Fenez Qu est-ce que le PAERPA? Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie (Paerpa).

Plus en détail