Syndromes Canalaires du Bassin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Syndromes Canalaires du Bassin"

Transcription

1 Syndromes Canalaires du Bassin Philippe MEYER Pascal Huot Maryse Moinard- Marie-Hélène Moreau-Durieux Gérald Paris Eric Pelé - Lionel Pesquer Alain Silvestre CAFCIM 29 septembre 2012

2 Syndrome du Piriforme Syndrome d Alcock

3 Syndrome du Piriforme

4 = compression du Nerf Sciatique dans le canal infra piriforme (6% des sciatalgies) 1,7%

5 Anatomie du Piriforme Insertion : face antérieure du sacrum autour des 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème trou sacrés. Passe par la grande échancrure sciatique. Terminaison : par un tendon sur le bord supérieur du trochanter majeur.

6 Anatomie du Piriforme Canal supra piriforme : avec sacro iliaque (nerf glutéal supérieur) D après L. Perlemuter et J. Waligora Canal infra piriforme : avec le muscle gemellus supérieur (nerf Sciatique, nerf glutéal inférieur, nerf pudendal)

7 = ligament «actif» : Rôle du Piriforme Pour la sacro iliaque verticalise le sacrum en postion debout. Pour la coxo fémorale limite l extension de la hanche Rotateur externe de la hanche en extension. Abducteur de la hanche en flexion.

8 Rôle du Piriforme A la marche phases successives de contraction et d étirement. Harmonise et synchronise le mouvement du sacrum par rapport à l iliaque en évitant le surmenage des sacro-iliaques En relâchement ouverture du canal infra piriforme. En contraction fermeture possibilité de compression du contenu.

9 Clinique Fessalgie unilatérale irradiant à la face postérieure de la cuisse. Facteurs aggravants : Station assise prolongée. Efforts de soulèvement. Montée des escaliers Signes négatifs : Absence de lombalgie et de syndrome rachidien. Douleur non impulsive à la toux. Pas de signe de Lasègue.

10 Syndrome du Piriforme et Pathologie Sportive Course de fond : hypersollicitations répétées. Cyclisme : selle, «danseuse», grands braquets. Sports asymétriques : Golf, Hockey sur gazon

11 Diagnostic Signes négatifs : pas d atteinte rachidienne, radiculaire, des sacro iliaques ou des coxofémorales. Signes positifs : point douloureux du bord latéral du sacrum. Manœuvres (Freiberg, Pace et Nagle, Beatty, FAIR test)

12 Examens complémentaires Deux objectifs : Eliminer les sciatiques d origine rachidienne ou discale +++ Différencier des autres sciatiques tronculaires.

13 Examens complémentaires Radiographies standards : Rachis, bassin, hanches étude des structures osseuses et articulaires. Echographie : peu d intérêt du fait de la profondeur des structures. EMG : contributif si positif.

14 Examens complémentaires : IRM = meilleur examen pour l anatomie locale T1 = anatomie T2 FS = hypersignal

15 Examens complémentaires : IRM Coupe sagittale oblique

16 Examens complémentaires : IRM Pas toujours contributive (pathologie fonctionnelle) fonctionnelle

17 Etiologies Nombreuses et variées. Trois catégories : Les étiologies indirectes Dysfonctionnement régionaux venant de la sacro iliaque ou de la coxo fémorale Troubles morphostatiques : hyperlordose, inégalité de longueur des membres inférieurs. Chirurgie du rachis, pathologies intrapelviennes tumorales ou infectieuses

18 Etiologies Les anomalies anatomiques du nerf sciatique. Disposition «normale» 72 à 84 % Variantes : Division haute du sciatique. Muscle bipartite.

19 Etiologies Les anomalies acquises du muscle. Fibrose post traumatique après : Chute sur la fesse Micro traumatisme répété (selle de vélo) Compression prolongée (long voyage en voiture) Hypertrophie musculaire (surmenage) : Provoquée par le sport (course de fond) Compression avec œdème du nerf cercle vicieux symptomatologie d effort

20 Traitement Traitement conservateur : Repos sportif, correction des facteurs favorisants ( technopathies), kinésithérapie (Etirements)

21 Infiltrations : Traitement Traitement anesthésique d épreuve +++ Dérivés cortisonés. Toxine botulique. Sous contrôle scanographique.

22 Chirurgie : Traitement Rare Après échec du ttt conservateur et certitude diagnostique. Neurolyse du nerf sciatique avec section du muscle piriforme Possibilité de technique mini invasive, voire d abord endoscopique.

23 Que faut il retenir? Compression du nerf sciatique dans le canal infra piriforme. Fessalgie unilatérale irradiant à la cuisse Pathologie sportive (course, cyclisme ) Diagnostic d exclusion après avoir éliminés les autres sciatalgies (rachidiennes, discales, tronculaires) Examens complémentaires pas toujours performant mais IRM +++ Traitement conservateur avec infiltration sous TDM Chirurgie rare

24 Syndrome d Alcock (Névralgie pudendale)

25 Anatomie 1,7%

26 Anatomie : Muscle Obturateur Interne = un des 6 muscles pelvi-trochantériens : Deux d origine endo-pelvienne Muscle Piriforme. Muscle Obturateur Interne. Deux d origine exo-pelvienne Muscles Jumeaux Supérieur et Inférieur. Muscle Carré Fémoral. Muscle Obturateur Externe. Rotateurs externes de la Hanche.

27 Anatomie : Muscle Obturateur Interne Origine : face endo pelvienne de l os coxal. Trajet d abord postérieur. Puis réflexion à angle droit en passant sous l épine sciatique dans la petite échancrure sciatique. Terminaison : face médiale du grand trochanter.

28 Origine : S2-S3-S4 Nerf pudendal canal infra piriforme : sortie grande échancrure sciatique Contourne en arrière l épine ischiatique rentrée petite échancrure sciatique (entre le ligament sacro spinal et le ligament sacro tubéral). fosse ischio rectale

29 Nerf pudendal Chemine dans un dédoublement du fascia du Muscle Obturateur interne : canal pudendal ou canal d Alcock Trois branche terminales : Nerf rectal inférieur Nerf périnéal Nerf dorsal du clitoris ou de la verge

30 Clinique Algies périnéales (et non du pelvis) d installation insidieuses pouvant irradier : région glutéale, pubis, coccyx, membre inférieur Chez 1/ 3 des patients épisode aigu (traumatisme, post chirurgie ) Facteurs favorisants : Position assise, déplacements automobiles répétés, cyclisme +++. Sensation de corps étranger intra rectal ou intra vaginal.

31 Clinique Douleur à type de brûlure ou de paresthésies lancinantes. Survenant à la position assise (soulagés par la position debout dans 80%) Maximum en fin de journée (pas la nuit). Aggravée après la défécation, après un rapport sexuel, après l éjaculation. Constipation mais pas de troubles urinaires.

32 Examen Clinique Pauvre +++ Douleur exquise au TR à la palpation de l épine sciatique (paroi postéro latérale du rectum. Bilan gynécologique, urologique et proctologique normaux. Imagerie (Radiographie, TDM, IRM) négative

33 Critères Diagnostiques Douleur dans le territoire du nerf pudendal (de l anus à la verge ou au clitoris en passant par le périnée). Prédominant en position assise. Ne réveillant pas la nuit. Sans déficit sensitif objectif. Avec un bloc anesthésique positif.

34 Traitement : Infiltrations But : Confirmer l hypothèse diagnostique en réalisant un bloc analgésique (anesthésiques) +++ Tenter de traiter la douleur (corticoïdes) Sous contrôle scanographique Contraste diffusion du produis Deux sites conflictuels : Pince ligamentaire à hauteur de l épine sciatique. Le canal pudendal (d Alcok)

35 Infiltrations au niveau de l épine sciatique Principale zone de conflit Zone la plus proximale du conflit. Accès aisé.

36 Technique Décubitus ventral. Coupe sur les épines sciatiques Aiguille au niveau de la pince ligamentaire aspect de lentille biconvexe.

37 Infiltrations au niveau du canal d Alcock Plus distal Accès plus difficile

38 Technique Décubitus ventral. Coupe sur les trous obturés Aiguille au niveau du fascia du muscle obturateur interne opacification du canal pudendal (sans les fosses ischio rectales)

39 Traitement Chirurgie : Patient souffrant depuis 1 an. Après échec du ttt conservateur et certitude diagnostique (test anesthésique). Voie transglutéale traitant les 2 zones de conflit. Résultats au bout de 6 mois. 70 % de bons résultats (Robert R.)

40 Que faut il retenir? Compression du nerf pudendal soit au niveau de l épine sciatique, soit dans le canal d Alcock. Algies périnéales majorée par la position assise. Pathologie sportive (cyclisme) Bilan gynécologique, urologique et proctologique normaux. Imagerie (Radiographie, TDM, IRM) négative Traitement conservateur avec infiltration sous TDM Chirurgie rare

41 Avec la participation de : Dr Jean-Louis BRASSEUR Dr Bernard ROGER Pr Jean-Henri JAEGER Dr Jacques RODINEAU Dr Marc BOUVARD Dr Jean-Marcel FERRET Organisation Scientifique Dr Gilles REBOUL Centre de Consultation de la Clinique du Sport

42

43 Samedi 17 Novembre 2012 XIème Ateliers d Echographie Ostéoarticulaire du CIAL Main Poignet Membre Supérieur Clinique du Sport P. Huot, Ph. Meyer, M. Moinard M.H. Moreau-Durieux, G. Paris, L. Pesquer, E. Pelé, A. Silvestre Renseignements : Sophie FREIRE ou

Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes)

Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes) Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes) JJ Labat. Centre fédératif de pelvi périnéologie CHU Nantes T Riant, R Robert, M Guérineau, J Rigaud Et le

Plus en détail

LE SYNDROME DU MUSCLE PIRIFORME B.VESSELLE A.K.SEIGNERT N. MOREL

LE SYNDROME DU MUSCLE PIRIFORME B.VESSELLE A.K.SEIGNERT N. MOREL LE SYNDROME DU MUSCLE PIRIFORME B.VESSELLE A.K.SEIGNERT N. MOREL REIMS 01-04-2005 Positivité de certains test cliniques et négativité d autres examens Reste un diagnostic d exclusion malgré l apport de

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

Névralgie Pudendale. Pr. G. Amarenco

Névralgie Pudendale. Pr. G. Amarenco Névralgie Pudendale Pr. G. Amarenco Service de Rééducation Neurologique et d Explorations Périnéales Hôpital Rothschild AP HP. Unité INSERM U731 UPMC Bruxelles, le 4 octobre 2008, Société royale belge

Plus en détail

Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques

Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques AFU 2008 CUROPF Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques Jean Jacques LABAT et Jérôme RIGAUD Clinique Urologique CHU de Nantes 3 Analyser les différents types de

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

Survenue aigüe Peut évoluer par étapes Douleur latérale ou fessière Reproduite par le mouvement nocif Testing des rotateurs

Survenue aigüe Peut évoluer par étapes Douleur latérale ou fessière Reproduite par le mouvement nocif Testing des rotateurs Lésions musculaires des Membres inférieurs, fréquentes Rôle du sport 46 ème Congrès de Médecine Manuelle-Ostéopathie Ploërmel, 15 Octobre 2011. Dr Th. CHARLAND M inférieurs : Quadriceps, Droit fémoral,

Plus en détail

FICHE PATIENT KINESITHERAPIE N 2 Les différentes douleurs pelvi-périnéales Comment les classer?

FICHE PATIENT KINESITHERAPIE N 2 Les différentes douleurs pelvi-périnéales Comment les classer? COMITE MEDICO-SCIENTIFIQUE FICHE PATIENT KINESITHERAPIE N 2 Les différentes douleurs pelvi-périnéales Comment les classer? Les fiches thématiques élaborées sous l égide du comité médico scientifique ont

Plus en détail

KYSTES MUCOIDES. CHU de Dijon

KYSTES MUCOIDES. CHU de Dijon KYSTES MUCOIDES CHU de Dijon CAS CLINIQUE N 1 OBSERVATION Homme de 39 ans Consulte pour douleur de l é l épaule apparue progressivement depuis 2 ans Gène à l abduction abduction rotation externe A A l

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

! topographie : précision + + + montrer avec doigts. " uni ou bilatéral " autres douleurs plus à distance

! topographie : précision + + + montrer avec doigts.  uni ou bilatéral  autres douleurs plus à distance Multiples étiologies des fessalgies ou pygalgies Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG Douleurs fessières chroniques d effort. Données cliniques étiologiques Jehan Lecocq Origine topographique de la

Plus en détail

LE RACHIS LOMBAIRE Docteur GJ van Miltenburg Spécialiste Médecine Physique Ostéopathe Paris www.vanmiltenburg.fr LA LOMBALGIE GENERALITES Tout le monde souffrira au moins 1 fois dans sa vie du Rachis Lombaire

Plus en détail

ALGORITHME DECISIONNEL

ALGORITHME DECISIONNEL ALGORITHME DECISIONNEL RACHIS LOMBAIRE SACRO ILIAQUES COXO FEMORALES BILAN 1 DIM RAS PATHOLOGIE LIMITEES TRAITEMENT 1 TNF LOMBAIRE NON TRAITE TNF SACRO ILIAQUE NON TRAITE BILAN CONTROLE 2 BIEN = DEBUT

Plus en détail

Douleurs neuropathiques pelvi périnéales

Douleurs neuropathiques pelvi périnéales Douleurs neuropathiques pelvi périnéales JJ Labat, M Guérineau Centre fédératif de pelvi périnéologie CHU Nantes Format Kiné 2012 Douleurs neurologiques du périnée: 2 sources d innervation origine sacrée

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA DOULEUR PELVIENNE : INDICATIONS ET TECHNIQUES DE RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE SCANOGUIDEE

TRAITEMENT DE LA DOULEUR PELVIENNE : INDICATIONS ET TECHNIQUES DE RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE SCANOGUIDEE Journées française de radiologie 2005 TRAITEMENT DE LA DOULEUR PELVIENNE : INDICATIONS ET TECHNIQUES DE RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE SCANOGUIDEE E Rodière, Z Boulahdour, D Michalakis, R Kovacs, E Delabrousse,

Plus en détail

Dr Eric J. VOIGLIO PAM Urgences - UMR T 9405

Dr Eric J. VOIGLIO PAM Urgences - UMR T 9405 Anatomie PACES 2010-2011 Faculté de Médecine Lyon-Est Pelvis osseux Dr Eric J. VOIGLIO PAM Urgences - UMR T 9405 Service de Chirurgie d Urgence Centre Hospitalier Lyon-Sud F69495 Pierre-Bénite Crânial

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION.

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. ANATOMIE BASSIN OSSEUX ET ARTICULATIONS Séance préparée par Anne G. et Nicolas T. QCM n 1 :C. Après la naissance... Au

Plus en détail

Martine Loobuyck Kinésithérapeute Périnéologue. Paris

Martine Loobuyck Kinésithérapeute Périnéologue. Paris Martine Loobuyck Kinésithérapeute Périnéologue Paris La prise en charge rééducative dans le cadre d'une névralgie pudendale Synthèse de la littérature Pas d Evidence Based Medecine. Synthèse des Communications

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

LES MUSCLES DE LA CUISSE

LES MUSCLES DE LA CUISSE LES MUSCLES DE LA CUISSE 1. GENERALITES correpondent aux muscles qui occupent le segment fémoral du membre pelvien. ils sont répartis en trois groupes musculaires : ventral, médial et dorsal. Ces trois

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

Examen des sacro iliaques : Mains sur EIPS

Examen des sacro iliaques : Mains sur EIPS Examen des sacro iliaques : Mains sur EIPS Examen statique : repérage de la position des EIPS Les notions de distance EIPS / ligne des épineuses et distance peau / face postérieure sacrum, semblent être

Plus en détail

Planches anatomiques de l épaule. réunion amiform sfm du 27/11/2011. Anatomie osseuse et musculaire. Planches anatomiques de l épaule réunion amiform

Planches anatomiques de l épaule. réunion amiform sfm du 27/11/2011. Anatomie osseuse et musculaire. Planches anatomiques de l épaule réunion amiform Planches anatomiques de l épaule réunion amiform Planches anatomiques de l épaule Dr E Bigorra réunion amiform sfm du 27/11/2011 Anatomie osseuse et musculaire Page 2 Planches anatomiques de l épaule réunion

Plus en détail

La kinésithérapie dans le traitement des douleurs pelvi-périnéales : Supervision et partage d expériences

La kinésithérapie dans le traitement des douleurs pelvi-périnéales : Supervision et partage d expériences La kinésithérapie dans le traitement des douleurs pelvi-périnéales : Supervision et partage d expériences Intervenant : Michel GUERINEAU, kinésithérapeute référent, Nantes RAPPEL DES OBJECTIFS : - Proposer

Plus en détail

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES Les sciatalgies (sciatiques) et les cruralgies sont des atteintes des nerfs périphériques. Ces atteintes peuvent soit provenir d une irritation au niveau de la racine

Plus en détail

Chirurgie des douleurs anales. JJ Labat, R Robert, T Riant. Nantes SNFCP 2006

Chirurgie des douleurs anales. JJ Labat, R Robert, T Riant. Nantes SNFCP 2006 Chirurgie des douleurs anales JJ Labat, R Robert, T Riant. Nantes SNFCP 2006 Neurochirurgie dans certaines douleurs anales 1.Pourquoi opérer? 2.Qui opérer? 3.Comment opérer? 4.Quels résultats espérer?

Plus en détail

L.Liao(IHN) Obs. service Guilloz Pr A Blum

L.Liao(IHN) Obs. service Guilloz Pr A Blum Patient de 30 ans, sportif de haut niveau, marathonien. Présente des épisodes répétés de douleurs du mollet droit, survenant environ après une demie heure de course. Une échographie hauterésolution de

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

LE SYNDROME DU PYRAMIDAL

LE SYNDROME DU PYRAMIDAL LE SYNDROME DU PYRAMIDAL J.F. KOUVALCHOUK Chir. orthopédique Traumato du sport Ancien chef du service de l hôpital Foch - Suresnes jfkouvalchouk@orange.fr Encore appelé piriformis syndrome ou maintenant

Plus en détail

Les nerfs du bassin. Nerfs du système nerveux cérébrospinal. Ce sont tous des branches ventrales des nerfs spinaux.

Les nerfs du bassin. Nerfs du système nerveux cérébrospinal. Ce sont tous des branches ventrales des nerfs spinaux. Les nerfs du bassin Dans le bassin, contre les parois musculaires, transitent d une part des nerfs mixtes du système cérébrospinal venant de trois plexus du membre inférieur, et d autre part des nerfs

Plus en détail

32 Syndrome du tunnel cubital

32 Syndrome du tunnel cubital 32. Syndrome du tunnel cubital 201 32 Syndrome du tunnel cubital SYNDROME CLINIQUE Le syndrome du tunnel cubital est une cause rare de douleur et de faiblesse de la partie latérale de l avant-bras qui

Plus en détail

UNE RARE CAUSE DE SCIATIQUE NON DISCALE : LE SYNDROME DU MUSCLE PYRAMIDAL A PROPOS D UN D. Service de Neuroradiologie, Hôpital des Spécialit

UNE RARE CAUSE DE SCIATIQUE NON DISCALE : LE SYNDROME DU MUSCLE PYRAMIDAL A PROPOS D UN D. Service de Neuroradiologie, Hôpital des Spécialit UNE RARE CAUSE DE SCIATIQUE NON DISCALE : LE SYNDROME DU MUSCLE PYRAMIDAL A PROPOS D UN D CAS L Jroundi, M Benrami, A EL Quessar, My R EL Hassani, H Benchaaboune,, N Chakir, N Boukhrissi,, M Jiddane Service

Plus en détail

LA NEVRALGIE PUDENDALE

LA NEVRALGIE PUDENDALE UNIVERSITE DE NANTES UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES Diplôme d Etat de Sage-femme LA NEVRALGIE PUDENDALE Elodie BOUCHE Née le 26 septembre 1983 Directeur de mémoire : Docteur Jean-Jacques LABAT Promotion

Plus en détail

Réseau de pelvipérinéologie Coordonnateur : Docteur Véronique Bonniaud

Réseau de pelvipérinéologie Coordonnateur : Docteur Véronique Bonniaud Douleurs lombo-pelvi-périnéales périnéales chroniques Depuis plus de 6 mois, peut être depuis plusieurs années, vous souffrez de douleurs au niveau de la zone intime : Chez les femmes : au niveau de la

Plus en détail

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire?

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? 1 La partie lombaire de la colonne vertébrale est composée de 5 vertèbres : de haut en bas L1, L2, L3, L4 et L5. L5 s articule avec le sacrum (vertèbre S1).

Plus en détail

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE INTRODUCTION Hernie discale : débord disque Membre inférieur: Sciatique Cruralgie Membre supérieur Névralgie cervico-brachiale (NCB) RAPPELS ANATOMIQUES L5 Racine S1 S1 PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Pr Jean-Michel Laffosse, Pr Arnaud Constantin Individu sain, âgé de 35 ans, aucun symptôme

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Pierre MARY Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau 100 enfants lombalgiques 1/3 =

Plus en détail

Cause psycho-sociale? sociale?

Cause psycho-sociale? sociale? EXAMEN CLINIQUE DU RACHIS CERVICAL R. Dupuy Introduction Cervicalgie : motif fréquent de consultation Dissociation radio-clinique fréquente Organe difficile à examiner car mobile, avec vertèbres de petite

Plus en détail

techniques infiltratives

techniques infiltratives Syndrome canalaire pubien techniques infiltratives La pubalgie du Sportif 22/10/2016 4ième Colloque du sport Dr.R.Fontaine Service Anesthésie Réanimation Service Algologie soins paliatifs Conséquences

Plus en détail

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT Le genou du cycliste Aspects cliniques et technopathiques Jacky MAILLOT Colloque national du cyclisme FFC Monaco le 10 octobre 2009 Pourquoi Gonalgie? Rien de plus facile que de pédaler. Sport en décharge

Plus en détail

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011 T. Sacroug L. Brulhart D. Nguyen Lombalgie, syndrome radiculaire: quelle imagerie pour qui et à quel moment? Patient de 67 ans En vacances à Genève, retour à Moscou prévu 15 jours après notre 1 ère consultation.

Plus en détail

Apport de l IRM pelvienne dynamique pour l exploration des troubles de la statique

Apport de l IRM pelvienne dynamique pour l exploration des troubles de la statique Apport de l IRM pelvienne dynamique pour l exploration des troubles de la statique S Novellas,F Dausse,, P Chevallier,, M Fournol,, T Piche,, JN Bruneton Service d imagerie médicale Hopital de l archet

Plus en détail

Epidémiologie. !sexe : " femmes 2 à 24 % OMS Latthe 2006 " hommes 10 % Waltz ! impact médico-économique?

Epidémiologie. !sexe :  femmes 2 à 24 % OMS Latthe 2006  hommes 10 % Waltz ! impact médico-économique? Douleurs pelviennes Syndromes canalaires de bassin Syndrome d Alcockd Epidémiologie! fréquentes mais prévalence peu documentée reflet de l errance diagnostique!sexe : " femmes 2 à 24 % OMS Latthe 2006

Plus en détail

Pseudo pubalgies. Claude Labanère-Francis Merle. Centre de Médecine et Traumatologie du Sport Clinique du Sport de Bordeaux-Mérignac 1

Pseudo pubalgies. Claude Labanère-Francis Merle. Centre de Médecine et Traumatologie du Sport Clinique du Sport de Bordeaux-Mérignac 1 Pseudo pubalgies Claude Labanère-Francis Merle Centre de Médecine et Traumatologie du Sport Clinique du Sport de Bordeaux-Mérignac 1 Introduction Complexe lombo pelvi fémoral Variabilité temporelle: croissance/sommation

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

TUTORAT UE spé PB ANATOMIE Séance n 2 Semaine du 18/04/2011

TUTORAT UE spé PB ANATOMIE Séance n 2 Semaine du 18/04/2011 FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE spé PB 2010-2011 ANATOMIE Séance n 2 Semaine du 18/04/2011 Muscles pelviens et vascularisation Dr. Pujol Séance préparée par Yohann Cron et Çiçek Dogan QCM n 1 Concernant

Plus en détail

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif Prévention et traitement Presentation générale Les bienfaits du sport Blessures Facteurs favorisants Les accidents musculaires 7 catégories Dus à

Plus en détail

CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel

CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel Dr Norbert TEISSEIRE- RHUMATOLOGUE- Diplômé de Médecine Manuelle Ostéopathie Introduction. De nombreuses contusions

Plus en détail

N 92. Rachialgie. Les dix commandements [N 92] 5. Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

N 92. Rachialgie. Les dix commandements [N 92] 5. Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. N 92. Rachialgie Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Statistiques ECN Question déjà tombée 3 fois. En quelques mots-clés Commune/symptomatique

Plus en détail

Hanche et pubalgie Examen physique et orientation diagnostique

Hanche et pubalgie Examen physique et orientation diagnostique Hanche et pubalgie Examen physique et orientation diagnostique EPU 16 02 2010 Dr Rufin BOUMPOUTOU Introduction Carrefour biomécanique Introduction Anatomie de la hanche Introduction Amplitudes articulaires

Plus en détail

La situation clinique

La situation clinique Algies pelvi-périnéales 3,8% des femmes de 15 à 75 ans Fessalgies et algies périnéales savoir y penser Dr Kévin Buffenoir MD, PhD Pr roger Robert Pr Olivier Hamel neurochirurgie/neurotraumatologie CHU

Plus en détail

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE Les Syndromes canalaires d effort Francis CHAISE Circonstances de survenue excès d'efforts prolongés ou répétitifs manque de préparation matériel défectueux ou mal adapté Les 3 mécanismes de la souffrance

Plus en détail

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL Co-fondateur de la spécialité de Rééducation et Réadaptation fonctionnelle, et membre permanent du jury parisien. Ancien chef de service de MPR à l hôpital Foch (Suresnes).

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse Dr David GONNELLI ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES La structure osseuse ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Les articulations ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Le muscle

Plus en détail

La lombosciatalgie par hernie discale

La lombosciatalgie par hernie discale 1 La lombosciatalgie par hernie discale I. Généralités - Définition : Fléau moderne invalidant, les lombosciatalgies ont plusieurs étiologies possibles. Même si les lombosciatalgies évoquent pour la plupart

Plus en détail

Les Neuropathies Compressives De la cheville et du Pied (Hors MORTON)

Les Neuropathies Compressives De la cheville et du Pied (Hors MORTON) Les Neuropathies Compressives De la cheville et du Pied (Hors MORTON) Philippe MEYER Xavier DEMONDION (Lille) Thierry FABRE (Bordeaux) Thierry TAVERNIER (Lyon) Cafcim 17 janvier 2015 Généralités Pathologie

Plus en détail

(Tenseur du fascia lata)

(Tenseur du fascia lata) ABDUCTION DE LA HANCHE À PAR TIR D'UNE POSITION DE FLEXION (Tenseur du fascia lata) L4 Nerf glutéal supérieur Vers : Tenseur du fascia lata L4-S1 L5 S1 Tenseur du fascia lata Scia FIGURE 6-44 Tenseur du

Plus en détail

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Signes cliniques du syndrome de la queue de cheval... 1 1.

Plus en détail

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main R. LEGRE Service de Chirurgie de la Main, Chirurgie Plastique et Réparatrice des Membres Hôpital de la Conception Marseille 1 Pathologie

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Conduite à tenir devant une épaule douloureuse (306a) Professeur Philippe GAUDIN, Docteur Laurence PITTET-BARBIER Juillet 2003 (Mise à jour juillet 2005) Pré-Requis : Anatomie fonctionnelle de l épaule

Plus en détail

SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012

SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012 SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012 Question 1 A. Pour chaque membre on peut décrire cinq parties, depuis la racine jusqu à l extrémité distale. B. La ceinture scapulaire est formée de deux

Plus en détail

23/10/2012. Enoncé. Enoncé

23/10/2012. Enoncé. Enoncé Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Cas clinique ED MT4/7.2 Items 49-50-51-53 Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs

Plus en détail

La maladie discale lombalgie et radiculalgie. Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset

La maladie discale lombalgie et radiculalgie. Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset La maladie discale lombalgie et radiculalgie Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset Invitation téléphonique du Dr Benoit COURSIMAULT Dr Benoit COURSIMAULT Chir. Orthopédique Haguenau

Plus en détail

TUTORAT UE5 spé PB Anatomie Séance n 1

TUTORAT UE5 spé PB Anatomie Séance n 1 FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 ANATOMIE BASSIN OSSEUX ET ARTICULATIONS Séance préparée par Anne G. et Nicolas T. QCM n 1 : L'os coxal: a) est formé de 3 os: Ilion,

Plus en détail

Docteur Yann Philippe CHARLES, Professeur Jean-Paul STEIB, Service de Chirurgie du Rachis, Hôpital Civil

Docteur Yann Philippe CHARLES, Professeur Jean-Paul STEIB, Service de Chirurgie du Rachis, Hôpital Civil LA LOMBALGIE Docteur Yann Philippe CHARLES, Professeur Jean-Paul STEIB, Service de Chirurgie du Rachis, Hôpital Civil 1. INTRODUCTION La pathologie dégénérative du rachis lombaire est fréquente : la majorité

Plus en détail

Les Nerfs Cluniaux Inférieurs

Les Nerfs Cluniaux Inférieurs UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE. Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE. traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes

LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE. Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE. traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes 20% des polytraumatiséont une fracture du bassin EPIDEMIOLOGIE

Plus en détail

Atlas radio- anatomie de la cheville en IRM du normal au pathologique

Atlas radio- anatomie de la cheville en IRM du normal au pathologique Atlas radio- anatomie de la cheville en IRM du normal au pathologique S. Wakrim, O. Traoré, Z. Regragui, N. Moussali, N. El Benna, A. Gharbi Service de radiologie 20 aout, CHU Ibn Rochd CASABLANCA Plan

Plus en détail

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HOPITAL IBN ROCHD ANNABA ALGERIE SERVICE DE RADIOLOGIE ET D IMAGERIE MEDICALE Journées françaises de Radiologie Paris Octobre 2011 Efficacité des infiltrations péri radiculaires

Plus en détail

Palpation épaule. Kamina, 2002

Palpation épaule. Kamina, 2002 Palpation épaule 1. Les principaux repères osseux de la région de l épaule Le sujet est assis sur une chaise, avant-bras reposant sur la table de traitement ; l examinateur est debout derrière le sujet

Plus en détail

LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire

LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire Chivoret Nathalie Service de Neurochirurgie Hôpital Pasteur RAPPELS ANATOMIQUES LA VERTEBRE LOMBAIRE Le corps vertébral L arc postérieur - l apophyse épineuse

Plus en détail

UE 9 : ANATOMIE DU PETIT BASSIN DE LA FEMME Tut Rentrée Prs. De Peretti et Baqué. Année Nadiiia et Chas 1

UE 9 : ANATOMIE DU PETIT BASSIN DE LA FEMME Tut Rentrée Prs. De Peretti et Baqué. Année Nadiiia et Chas 1 Ceinture pelvienne = anneau limité en arrière par le sacrum, sur les côtés et en avant par les 2 os coxaux. Détroit supérieur = ligne continue formée par la ligne arquée et le promontoire. Forme de 2 ellipses

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

Recommandation de bonnes pratiques Les lombalgies chroniques

Recommandation de bonnes pratiques Les lombalgies chroniques Recommandation de bonnes pratiques Les lombalgies chroniques SSMG Atelier dirigé par les Dr Yves GUEUNING et Dr Jacques MAGOTTEAUX Avertissement : le texte ci dessous reprend la synthèse des recommandations

Plus en détail

Fractures du bassin. JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI

Fractures du bassin. JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI Fractures du bassin JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI Définition Distinguer Les fractures extra- articulaires Les fractures du cotyle Définition Gravité +++ Pronostic vital Poly traumatisme Hémorragie

Plus en détail

Pathologies responsables de douleurs du membre inférieur lors de la pratique sportive. De la clinique à l imagerie. Dr Caroline Dubois

Pathologies responsables de douleurs du membre inférieur lors de la pratique sportive. De la clinique à l imagerie. Dr Caroline Dubois Pathologies responsables de douleurs du membre inférieur lors de la pratique sportive De la clinique à l imagerie Dr Elodie Gailledrat Dr Caroline Dubois Dr Béatrice Villemur Mme S. 17ans Douleurs des

Plus en détail

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie J ai mal à la hanche : 9/10 ce n est pas la hanche, en tout cas pas la coxo-fémorale! Le plus souvent douleur en regard du grand trochanter

Plus en détail

La méralgie paresthésique. Nerf cutané fémoral latéral N. cutaneus femoris lateralis

La méralgie paresthésique. Nerf cutané fémoral latéral N. cutaneus femoris lateralis La méralgie paresthésique Nerf cutané fémoral latéral N. cutaneus femoris lateralis 224 HANCHE ET CUISSE Généralités Rappel anatomique et physiopathologique Le nerf cutané fémoral latéral ou nerf cutané

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique 1980 2004 P. ABOUKRAT Consultation de podologie. CHU Hôpital Lapeyronie - Montpellier Diagnostic aisé, l origine reste

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

Peut-on corréler la présence d une radiculalgie à l asymétrie des muscles piriformes en TDM?

Peut-on corréler la présence d une radiculalgie à l asymétrie des muscles piriformes en TDM? Peut-on corréler la présence d une radiculalgie à l asymétrie des muscles piriformes en TDM? J Bolivar, D Hoa, Y Thouvenin, I Millet, MP Baron, C Cyteval Service de radiologie et imagerie médicale Pr.

Plus en détail

CLINIQUE DU SYNDROME DU CANAL D ALCOCK

CLINIQUE DU SYNDROME DU CANAL D ALCOCK PRISE EN CHARGE DES NEVRALGIES PERINEALES PAR ATTEINTE DU NERF PUDENDAL (SYNDROME DU CANAL D ALCOCK) G. Amarenco, B. Bayle, S. Sheik Ismaël Service de Rééducation Neurologique et d Explorations Périnéales

Plus en détail

Les lombalgies : Un aperçu. Dr Patrick Liang, M.D. Service de rhumatologie CHU Sherbrooke

Les lombalgies : Un aperçu. Dr Patrick Liang, M.D. Service de rhumatologie CHU Sherbrooke Les lombalgies : Un aperçu Dr Patrick Liang, M.D. Service de rhumatologie CHU Sherbrooke Cas No 1: Homme, mécanicien, 52 ans, 3 ans de douleur stable, sans irradiation, pire en fin de journée, réponse

Plus en détail

Compression Nerf ulnaire coude

Compression Nerf ulnaire coude Compression Nerf ulnaire coude site de compression Arcade du cubital antérieur Défile epitrochléoolécranien Atteinte Nerf ulnaire Parésthésie D4-D5 Perte de force : interosseux 1 Compression Nerf ulnaire

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

L os coxal PLAN : I-INTRODUCTION. II-ANATOMIE DESCRIPTIVE. A. FACE LATERALE. B. FACE MEDIALE. C. LES BORDS.

L os coxal PLAN : I-INTRODUCTION. II-ANATOMIE DESCRIPTIVE. A. FACE LATERALE. B. FACE MEDIALE. C. LES BORDS. Université de Constantine 3 Faculté de médecine Belkacem Bensmain CHU de Constantine Laboratoire d anatomie humaine Médecin chef :Pr Boulacel A. Polycopie pour les étudiants de première année de médecine

Plus en détail

Item 182 : Accidents des anticoagulants

Item 182 : Accidents des anticoagulants Item 182 : Accidents des anticoagulants Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Cruralgie par hématome du psoas...1 1. 1 Signes évocateurs d un hématome du psoas devant une cruralgie...

Plus en détail

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE Il est en règle facile parce qu il s agit le plus souvent d une coxarthrose que l on reconnaît sur la radio simple. Il faut néanmoins savoir qu une douleur de hanche ne correspond pas toujours à une atteinte

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC.

IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC. IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC. SUPPORT DE CE TRAVAIL. ETUDE PROSPECTIVE PROTOCOLÉE: RX, US, TDM, IRM. 2IEME SEMESTRE 2011 : 48 PATIENTS. ETUDE PROSPECTIVE NON

Plus en détail

Les algies périnéales: approche diagnostique. Dr C. Lukowski CRF CHPLT

Les algies périnéales: approche diagnostique. Dr C. Lukowski CRF CHPLT Les algies périnéales: approche diagnostique Dr C. Lukowski CRF CHPLT Epidémiologie des douleurs pelvi-périnéales chroniques En Grande-Bretagne: prévalence annuelle: : 3.8% des femmes de 15 à 73 ans (migraine

Plus en détail

Echographie de l épaule

Echographie de l épaule Echographie de l épaule GH JL Brasseur Pitié-Salpêtrière Journées de Bichat; l épaule du sportif Paris 12 Mars 2015 But d une imagerie de l épaule Prévalence +++ des images anormales asymptomatiques rupture

Plus en détail