CHAPITRE I LE MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE I LE MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT"

Transcription

1 CHAPITRE I LE MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT Le ministère de l Aménagement du territoire et de l Environnement (MATE) a en charge des missions multiples qu il réalise dans le cadre d une organisation composée de différentes entités. Section I Ses missions Les missions du ministère sont définies par le décret du 11 juin 1997 relatif aux attributions du ministre de l Aménagement du territoire et de l Environnement. Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 48

2 Introduction au droit de l environnement Le ministre de l Aménagement du territoire et de l Environnement prépare et met en œuvre la politique du gouvernement dans les domaines de l aménagement du territoire et de l environnement. Au titre de la politique de l environnement, il veille à la qualité de celui-ci, à la protection de la nature et à la prévention, la réduction ou la suppression des pollutions et des nuisances. À ce titre, il exerce notamment les attributions suivantes : il est responsable des actions de protection des paysages et des sites ; il veille à la protection du littoral et de la montagne ; il assure la police et la gestion de la chasse et de la pêche en eau douce ; il assure la police de l exploitation des carrières ainsi que la protection, la police et la gestion des eaux, à l exception de la gestion du domaine public fluvial affecté à la navigation et de la police y afférente ; il exerce les attributions relatives à la préservation de la qualité de l air et à la lutte contre l effet de serre ; Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 49

3 Introduction générale - Notion de droit de l environnement il assure la coordination des actions concernant la prévention des risques majeurs d origine technologique ou naturelle ; il est également chargé de favoriser les actions d initiation, de formation et d information des citoyens en matière d environnement ainsi que de proposer les mesures propres à améliorer la qualité de la vie. Certaines attributions sont partagées avec d autres ministères : il exerce conjointement avec le ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie, les attributions relatives à l élaboration et à la mise en œuvre de la politique en matière de sûreté nucléaire, y compris en ce qui concerne le transport des matières radioactives et fissiles à usage civil ; il est associé à la détermination et à la mise en œuvre de la politique d utilisation rationnelle des ressources énergétiques et de développement des énergies renouvelables ; il participe à la détermination et à la conduite de la politique en matière d urbanisme, d équipement, de transports et de grandes infrastructures ; Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 50

4 Introduction au droit de l environnement il participe à la détermination de la politique d aménagement de l espace rural et de la forêt ainsi que de la politique de la santé en tant que cette dernière est liée à l environnement ; il propose toute mesure destinée à développer les industries et services de l environnement ; il assure la coordination des actions menées en faveur de l environnement. Section II Son organisation Le MATE est constitué d une administration centrale et de services déconcentrés. I. L administration centrale Elle est organisée autour de cinq directions, une direction générale et quatre directions techniques. Certains organismes contribuent à l élaboration et à la mise en œuvre de la politique en matière d environnement. Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 51

5 Introduction générale - Notion de droit de l environnement 1.1. LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ADMINISTRATION ET DU DÉVELOPPEMENT Elle a des missions externes et internes. Les missions externes sont relatives à la maîtrise des grands enjeux de la politique environnementale : l élaboration et coordination de la politique communautaire et internationale ; le développement de la recherche scientifique, associé à une réflexion économique et au suivi de la conjoncture, de l emploi et de l état de l environnement ; l animation de la politique de la qualité de la vie ; la promotion de l éducation, des métiers, et des formations à l environnement, ainsi que les relations avec le secteur associatif ; la préparation et coordination de la politique d information, de communication et de documentation. Les missions internes consistent en la mise en œuvre des moyens nécessaires à l ensemble du ministère : la gestion des ressources humaines financières et matérielles ; Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 52

6 Introduction au droit de l environnement la conduite de la réflexion juridique générale ; l animation des services déconcentrés 1.2. LA DIRECTION DE L EAU La direction de l Eau a pour grandes missions : la gestion et la préservation du patrimoine en eau ; la connaissance, la protection et la gestion du milieu aquatique et des systèmes fluviaux ; la protection et la gestion des eaux ; la programmation et la coordination des interventions de l État dans le domaine de l eau, de la pêche en eaux douces et des milieux aquatiques ; la police des eaux et de la pêche en eaux douces avec, notamment, une action de lutte et de prévention contre les pollutions et les inondations en concertation avec les collectivités locales, les entreprises, les administrations de l État. Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 53

7 Introduction générale - Notion de droit de l environnement 1.3. LA DIRECTION DE LA PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES Elle a pour mission de prévenir les risques liés à l activité humaine comme ceux liés à des phénomènes naturels : la prévention des nuisances et des risques industriels ; la prévention des risques naturels majeurs ; la surveillance de la qualité de l air et la lutte contre la pollution atmosphérique ; le traitement des déchets (production, recyclage, valorisation, qualité écologique) ; la limitation du bruit lié aux activités humaines ; la valorisation des produits écologiques (Norme française [NF] Environnement). Elle assure également : l élaboration de la réglementation relative aux installations classées, aux produits chimiques et aux bruits ; la planification de l exploitation des déchets et de l exploitation des carrières ; la prise en compte des nuisances technologiques ou naturelles dans l aménagement et l urbanisme ; Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 54

8 Introduction au droit de l environnement l élaboration de la normalisation, de la certification de la labellisation des produits ; le traitement et la réhabilitation des sites et sols pollués LA DIRECTION DE LA NATURE ET DES PAYSAGES Elle est garante de la qualité du patrimoine naturel. Elle a pour grandes missions : la conservation et la réhabilitation de la nature, des paysages et de la diversité biologique ; la surveillance et la préservation des populations d espèces de la faune et de la flore sauvages ; l intégration de l environnement dans les décisions d aménagement et d équipement du territoire ; la gestion de l espace rural et urbain ; la protection des espaces ; la protection des espèces ; la préservation de la qualité des paysages. Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 55

9 Introduction générale - Notion de droit de l environnement 1.5. LA DIRECTION DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES ET DE L ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE Cette direction contribue à la prise en compte de l environnement dans les politiques publiques. Elle est chargée de : l évaluation des effets sur l environnement de la mise en œuvre des décisions publiques ; l animation de la réflexion économique et prospective du ministère ; le contrôle de l application des textes relatifs aux études d impact sur l environnement et à la démocratisation des enquêtes publiques ; le contrôle et le suivi et la prise en compte de l environnement dans les contrats de plan État-région ; la contribution à la politique scientifique et technique du ministère et le définit par des programmes de recherche soutenus par le ministère ; l évaluation de l impact des facteurs environnementaux sur la santé publique. Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 56

10 Introduction au droit de l environnement 1.6. COLLABORATIONS ET AUTRES MOYENS MIS À DISPOSITION Le ministère de l Environnement collabore avec un certain nombre de conseils et de comités nationaux qui œuvrent dans les divers domaines touchant l environnement. Il s agit de la Commission du développement durable, du Comité de prévention et de précaution, du Conseil supérieur des installations classées, du Conseil national de la protection de la nature, du Conseil national de l air, du Conseil national du bruit, de la Commission nationale du débat public et du Comité national de l eau. Dans le cadre de ses missions, le ministère dispose de divers moyens : la Délégation à l aménagement du territoire et à l action régionale (la DATAR) ; le Conseil général des ponts et chaussées, la direction du Personnel et des Services, la direction des Affaires financières et de l Administration générale, la direction de l Aménagement foncier et de l Urbanisme, la direction des Affaires économiques et internationales et la direction Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 57

11 Introduction générale - Notion de droit de l environnement de la Recherche et des Affaires scientifiques et techniques, placés sous l autorité du ministre de l Équipement, des Transports et du Logement ; le Conseil général des mines, la direction générale de l Administration et des Finances et la direction de l Action régionale et de la Petite et Moyenne industrie, placés sous l autorité du ministre de l Économie, des Finances et de l Industrie ; le Conseil général du génie rural, des eaux et forêts, la direction de l Espace rural et de la Forêt et, la direction générale de l Administration, placés sous l autorité du ministre de l Agriculture et de la Pêche ; la direction de l Énergie et des Matières premières, placée sous l autorité du ministre de l Économie, des Finances et de l Industrie. Enfin l Inspection générale de l environnement assure une mission permanente de contrôle, d évaluation, d analyse et de conseil pour la mise en œuvre des politiques de l environnement. Tec & Doc - La photocopie non autorisée est un délit 58

Ministère de l écologie et du développement durable de la France et Ministère de l environnement en Finlande quelques comparaisons

Ministère de l écologie et du développement durable de la France et Ministère de l environnement en Finlande quelques comparaisons Ministère de l écologie et du développement durable de la France et Ministère de l environnement en Finlande quelques comparaisons Aura Yliselä (printemps 2005) Dans ce rapport, je présenterai les organisations

Plus en détail

NOR: AGRS D. Version consolidée au 13 janvier 2009

NOR: AGRS D. Version consolidée au 13 janvier 2009 DECRET Décret n 2008-1406 du 19 décembre 2008 relatif à l organisation et aux attributions des directions régionales de l alimentation, de l agriculture et de la forêt et de la direction régionale et interdépartementale

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2010-687 du 24 juin 2010 relatif à l organisation et aux missions des

Plus en détail

Quel contenu pour le Document stratégique de Bassin?

Quel contenu pour le Document stratégique de Bassin? Quel contenu pour le Document stratégique de Bassin? La SNML : document cadre Prévue par les articles L 219-1 et suivants du code de l environnement, la Stratégie nationale pour la mer et le littoral (SNML)

Plus en détail

Projet de Parc naturel régional de l Aubrac

Projet de Parc naturel régional de l Aubrac Projet de Parc naturel régional de l Aubrac La Chaze de Peyre, le 30 mai 2013 1 Accueil RÉUNION D INFORMATION - ORDRE DU JOUR - Propos introductifs 10 Projection du film sur le projet de Parc 25 Les fondements

Plus en détail

DEveloppement durable

DEveloppement durable R APPORT A NNUEL 2O15 DEveloppement durable 2 RAPPORT ANNUEL DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 Introduction La Ville de Saint-Nazaire s est dotée lors du Conseil municipal du 18 décembre 2015 d un plan stratégique

Plus en détail

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Sommaire Pollution Economie et écologie Habitat et Environnement Urbanisme Durable s 1 Pollution

Plus en détail

La Stratégie de KOBE

La Stratégie de KOBE Royaume du Maroc Ministère de l Aménagement du Territoire, de l'eau et de l Environnement ********** Direction de la Surveillance et de la Prévention des Risques La Stratégie de KOBE La 2 ème Conférence

Plus en détail

PROJET DE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER MINISTRE,

PROJET DE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER MINISTRE, MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE ----------- NOR ECO RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ~~~~~~~~~~~~~~ PROJET DE DECRET relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté du 26 juillet 2013 fixant les règles d organisation générale, le contenu et les modalités

Plus en détail

DELIBERATION N FEVRIER 2014

DELIBERATION N FEVRIER 2014 DELIBERATION N 14-2 21 FEVRIER 2014 DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ET PROSPECTIVE Schéma Régional d'aménagement et de Développement Durable du Territoire (S.R.A.D.D.T) " Notre Région à 2030 - Le territoire

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES SECTION DES MISSIONS CENTRE DES ARCHIVES CONTEMPORAINES REPERTOIRE COTE CAC :

ARCHIVES NATIONALES SECTION DES MISSIONS CENTRE DES ARCHIVES CONTEMPORAINES REPERTOIRE COTE CAC : ARCHIVES NATIONALES SECTION DES MISSIONS CENTRE DES ARCHIVES CONTEMPORAINES REPERTOIRE COTE CAC : 19890269 MINISTERE : DIRECTION : ENVIRONNEMENT CABINET SOMMAIRE : Cabinet d Alain Carignon, secrétaire

Plus en détail

Textes commentaires Application concrète

Textes commentaires Application concrète Réunion du 6 octobre 2009 Ordre du jour Le processus d un PLU Le groupe de travail dans le PLU d Aix Le PLU d Aix en Provence: éléments de diagnostic principaux enjeux Débat Le cadre législatif: Art.

Plus en détail

SCOT et PLU intercommunal de la Métropole européenne de Lille

SCOT et PLU intercommunal de la Métropole européenne de Lille SCOT et PLU intercommunal de la Métropole européenne de Lille 85 communes 1,1 millions d habitants En cours de réalisation (phase PADD) Maître d ouvrage : ADULM, contact Brigitte Groenewald et Radostina

Plus en détail

Questionnaire "Climat"

Questionnaire Climat PLAN CLIMAT DU PAYS DE LA HAUTE GIRONDE Questionnaire "Climat" Questionnaire à retourner au Pays (coordonnées complètes à la fin du document) Vous pouvez également retrouver ce questionnaire sur le site

Plus en détail

Le déroulement de la Révis. jectifs de la révision du Le cadre réglementaire. Planning Prévisionnel. La prise en compte des contrainte

Le déroulement de la Révis. jectifs de la révision du Le cadre réglementaire. Planning Prévisionnel. La prise en compte des contrainte REVISION DUP.L.U. Les thèmes mes environnementaux jectifs de la révision du Nîmes 2020 : Schéma d intentiod Le cadre réglementaire Approche Environnementale de l Urbanisme Planning Prévisionnel Le déroulement

Plus en détail

PNSE 3 PNSE PNSE 3

PNSE 3 PNSE PNSE 3 PNSE3 2015-2019 Les PNSE, une histoire depuis 2004 Le PNSE1 2004-2008, construit sur une approche des polluants et des milieux de vie dans l optique d une diminution des expositions Les bases des politiques

Plus en détail

Guide des Hôtels Verts. Cécile MARTIN-PHIPPS ADEME Direction Action Internationale Département Programmes et Projets Internationaux

Guide des Hôtels Verts. Cécile MARTIN-PHIPPS ADEME Direction Action Internationale Département Programmes et Projets Internationaux Cécile MARTIN-PHIPPS ADEME Direction Action Internationale Département Programmes et Projets Internationaux ADEME est un établissement public Créé en 1992 de la fusion de 4 agence ou organismes existants

Plus en détail

1. Le Grand Lyon, une communauté urbaine, un bassin de vie. 2. Domaines d intervention. 3. Organisation politique et administrative

1. Le Grand Lyon, une communauté urbaine, un bassin de vie. 2. Domaines d intervention. 3. Organisation politique et administrative J. Darne 26 juin 2010 Sommaire 1. Le Grand Lyon, une communauté urbaine, un bassin de vie 2. Domaines d intervention 3. Organisation politique et administrative 4. Le budget ❶ Le Grand Lyon, une communauté

Plus en détail

Label Eve Le label historique pour les Espaces Végétaux Ecologiques

Label Eve Le label historique pour les Espaces Végétaux Ecologiques Journée Développement Durable IDVerde Label Eve Le label historique pour les Espaces Végétaux Ecologiques Contenu Connaissez-vous Ecocert? Gestion écologique des territoires Le référentiel Eve Intérêts

Plus en détail

Plan Local Urbanisme LA ROCHETTE. Service planification et aménagement du territoire / atelier d urbanisme / JP HATIER

Plan Local Urbanisme LA ROCHETTE. Service planification et aménagement du territoire / atelier d urbanisme / JP HATIER LA ROCHETTE Plan Local Urbanisme Service planification et aménagement du territoire / atelier d urbanisme / JP HATIER CODE DE L URBANISME Le territoire français est le patrimoine commun de la nation. Chaque

Plus en détail

Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact

Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact Journée d information et d échanges 18 novembre 2015 S. Ruiz SCEC/DEE chargée de mission Direction régionale de l'environnement,

Plus en détail

Mécénat d'entreprise pour le développement durable.

Mécénat d'entreprise pour le développement durable. Mécénat d'entreprise pour le développement durable 1 WWW.developpement-durable.gouv.fr Une politique volontariste Lancée en mai 2010 par Chantal Jouannot Outil indispensable pour accélérer la mutation

Plus en détail

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation pour le Développement des Capacités Africaines Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance

Plus en détail

Version en modification apparente du 28/11/2012

Version en modification apparente du 28/11/2012 ARRETE Arrêté du 9 juillet 2008 portant organisation de l administration centrale du ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de l aménagement du territoire Version en modification

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT LOGO du Ministère de l Aménagement du Territoire et de l Environnement LOGO de la Société

Plus en détail

La mise en oeuvre de la Convention européenne du paysage en France. Michel Prieur Rennes, le 15 mars 2016

La mise en oeuvre de la Convention européenne du paysage en France. Michel Prieur Rennes, le 15 mars 2016 La mise en oeuvre de la Convention européenne du paysage en France Michel Prieur Rennes, le 15 mars 2016 1 PLAN Évolution du droit du paysage et ratification Politique du paysage et institutions Paysage-nature,

Plus en détail

PROJETS DE GRAND PAYSAGE REFERENCES CHOISIES

PROJETS DE GRAND PAYSAGE REFERENCES CHOISIES PROJETS DE GRAND PAYSAGE REFERENCES CHOISIES 2 DEVILLERS & ASSOCIÉS PROJETS DE GRAND PAYSAGE 4 8 12 16 LE LITTORAL FRANÇAIS, ATELIER LITTORAL VIASILVA 2040 - PLAN PAYSAGE, RENNES ETUDE URBAINE STATÉGIQUE,

Plus en détail

ANNEXES ANNEXES PPR ONF GALA. Sigles et abréviations. Pictogrammes. www. Adresses internet. www

ANNEXES ANNEXES PPR ONF GALA. Sigles et abréviations. Pictogrammes. www.  Adresses internet.  www ANNEXES PPR ONF GALA i Sigles et abréviations Pictogrammes http:// www http:// www http:// www Adresses internet : Sigles et abréviations Accord européen relatif au transport de matières Dangereuses par

Plus en détail

Réglementation relative à la qualité de l air extérieur

Réglementation relative à la qualité de l air extérieur Dominique LEPICARD / DREAL Haute-Normandie Réglementation relative à la qualité de l air extérieur Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Haute-Normandie Wwwhaute-normandie..developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

l'administration centrale

l'administration centrale l'administration centrale DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Frédéric MITTERRAND Ministre de la Culture et de la Communication CABINET DU MINISTRE Bureau du cabinet Département de l'information

Plus en détail

Révision n 1 Bilan de concertation

Révision n 1 Bilan de concertation Révision n 1 Bilan de concertation Projet arrêté le 15 décembre Tout au long de sa révision, le SCoT du Pays d Issoire Val d Allier Sud a fait l objet d une large concertation avec l ensemble des acteurs

Plus en détail

Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière

Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière Donatien N ZALA Directeur Général de l économie forestière

Plus en détail

Article 53 Article 60

Article 53 Article 60 Décret n 2005/495 du 31 décembre 2005 modifiant et complétant certaines dispositions du décret n 2005/099 du 6 avril 2005 portant organisation du ministère des Forêts et de la Faune Le Président de la

Plus en détail

Inspection Générale du Travail

Inspection Générale du Travail République Algérienne Démocratique et Populaire * * * Ministère du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale * * * Inspection Générale du Travail Communication portant sur: La modernisation de l Inspection

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION DOMAINE: ORGANISATION ET GESTION COMMUNALE

CATALOGUE DE FORMATION DOMAINE: ORGANISATION ET GESTION COMMUNALE DOMAINE: ORGANISATION ET GESTION COMMUNALE Dans le but d enraciner les bases de la démocratie locale, de renforcer le concept de proximité, de vulgariser la culture de partenariat et d assurer une gestion

Plus en détail

République du Sénégal MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES. Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD)

République du Sénégal MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES. Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) République du Sénégal MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES.. Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD).. PROJET D ARRETE FIXANT LA LISTE DES SERVICES ET ORGANISMES DU SYSTEME STATISTIQUE

Plus en détail

PLU de Tremblay-en-France - Règlement Dossier d approbation 137 TITRE 6 : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX RISQUES ET AUX NUISANCES

PLU de Tremblay-en-France - Règlement Dossier d approbation 137 TITRE 6 : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX RISQUES ET AUX NUISANCES PLU de Tremblay-en-France - Règlement Dossier d approbation 137 TITRE 6 : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX RISQUES ET AUX NUISANCES 138 PLU de Tremblay-en-France - Règlement Dossier d approbation PLU de Tremblay-en-France

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-URBAIN Charte De Développement Durable

COMMUNE DE SAINT-URBAIN Charte De Développement Durable COMMUNE DE SAINT-URBAIN Charte De Développement Durable Changements climatiques, qualité de l'environnement, inégalités sociales, en ce début de 21 ème siècle, l'humanité est confrontée à des défis majeurs

Plus en détail

LE DÉPARTEMENT À VOS CÔTÉS, POUR VOS PROJETS

LE DÉPARTEMENT À VOS CÔTÉS, POUR VOS PROJETS LE DÉPARTEMENT À VOS CÔTÉS, POUR VOS PROJETS 1 2 ÉDITO La solidarité demeure le fil conducteur des missions de service public exercées par le Département en faveur de tous les Girondins. Elle s exprime

Plus en détail

DROIT ET POLITIQUES DE LA CULTURE PLAN PARTIE I : DROIT ET POLITIQUES DE LA CULTURE EN FRANCE. CHAPITRE I : L organisation centralisée de la culture

DROIT ET POLITIQUES DE LA CULTURE PLAN PARTIE I : DROIT ET POLITIQUES DE LA CULTURE EN FRANCE. CHAPITRE I : L organisation centralisée de la culture DROIT ET POLITIQUES DE LA CULTURE Master 1 - Administration Publique - IPAG Mme Lecoeuvre, Chargée d enseignement Plan indicatif PLAN Introduction : Les enjeux de la culture PARTIE I : DROIT ET POLITIQUES

Plus en détail

DÉCRET n du. relatif aux attributions du ministre de l immigration, de l intégration,

DÉCRET n du. relatif aux attributions du ministre de l immigration, de l intégration, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l immigration, de l intégration, de l identité nationale et du codéveloppement NOR : IMIX0755108D/B1 DÉCRET n du relatif aux attributions du ministre de l immigration,

Plus en détail

LA DIRECTION GENERALE DE L ECONOMIE

LA DIRECTION GENERALE DE L ECONOMIE LA DIRECTION GENERALE DE L ECONOMIE ATTRIBUTIONS ARTICLE 86 : La Direction Générale de l Economie, placée sous l autorité d un Directeur Général assisté d un Directeur Général Adjoint, de Conseillers Techniques

Plus en détail

La Charte des ÉcoQuartiers

La Charte des ÉcoQuartiers La Charte des ÉcoQuartiers L engagement des villes Par la signature de la présente charte, nous nous engageons dans une politique d aménagement durable, car nous considérons qu un territoire durable est

Plus en détail

Plan national de sécurité civile

Plan national de sécurité civile Plan national de sécurité civile Québec, 22 août 2013 Raynald Chassé Direction de la prévention et de la planification, Direction général de la sécurité civile et de la sécurité incendie Contenu de la

Plus en détail

Vu la loi n du 09 novembre 1961 portant institution d un code de la Marine Marchande ;

Vu la loi n du 09 novembre 1961 portant institution d un code de la Marine Marchande ; Décret n 98-42 du 28 janvier 1998 portant organisation du plan d urgence de lutte contre les pollutions accidentelles en mer, en lagune et dans les zones côtières Le Président de la République, Sur rapport

Plus en détail

ATELIER PROJET. Quelle Métropole pour demain? UN ENVIRONNEMENT DE QUALITÉ. Rouen - Mercredi 30 novembre 2016

ATELIER PROJET. Quelle Métropole pour demain? UN ENVIRONNEMENT DE QUALITÉ. Rouen - Mercredi 30 novembre 2016 ATELIER PROJET Quelle Métropole pour demain? UN ENVIRONNEMENT DE QUALITÉ Rouen - Mercredi 30 novembre 2016 1 ACCUEIL Françoise Guillotin Vice-Présidente de la Métropole en charge de l urbanisme 2 DÉROULÉ

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION

RAPPORT DE PRESENTATION REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple -Un But -Une Foi MINISTERE DE L'URBANISME ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DECRET N 2004-84 PORTANT ORGANISATION DU MINISTERE DE L'URBANISME ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Plus en détail

[ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES

[ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES [ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES La protection des personnes et de l environnement sont au cœur des enjeux du ministère en charge de l environnement.

Plus en détail

L AGENDA 21 LOCAL. Un outil pour mettre en œuvre le développement durable UN NOUVEAU MODE DE DEVELOPPEMNT

L AGENDA 21 LOCAL. Un outil pour mettre en œuvre le développement durable UN NOUVEAU MODE DE DEVELOPPEMNT L AGENDA 21 LOCAL UN NOUVEAU MODE DE DEVELOPPEMNT «Répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs» rapport Bruntland, 1987 Un outil pour mettre

Plus en détail

QUARTIERS ET ÉCOLOGIQUES INNOVANTS EXPÉRIMENTER LA VILLE DE DEMAIN

QUARTIERS ET ÉCOLOGIQUES INNOVANTS EXPÉRIMENTER LA VILLE DE DEMAIN 1 QUARTIERS INNOVANTS ET ÉCOLOGIQUES EXPÉRIMENTER LA VILLE DE DEMAIN 2 3 QUELS SONT LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF? La Région souhaite jouer un rôle moteur pour relancer la construction de logements en Île-de-France

Plus en détail

Conseil d Administration 11 décembre 2015

Conseil d Administration 11 décembre 2015 Conseil d Administration 11 décembre 2015 Retour colloque du 4 novembre 2015 - Organisation d une journée d échange et de partage d expériences autour du changement climatique dans le cadre de la COP21

Plus en détail

Q est ce qu un Parc Naturel Régional?

Q est ce qu un Parc Naturel Régional? Q est ce qu un Parc Naturel Régional? 1 Quelle assise juridique pour un Parc Naturel Régional? Article L.333-1 1 du Code de l Environnement : «Les parcs naturels régionaux concourent à la politique de

Plus en détail

DE LA REPUBLIQUE

DE LA REPUBLIQUE 1 MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES REPUBLIQUE TOGOLAISE RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS Travail - Liberté - Patrie DE LA REPUBLIQUE ----------- ------------- DECRET N /PR fixant les attributions du ministre

Plus en détail

INTRODUCTION. En quelques pages, ce document reprend le chemin qui a mené à ces conclusions. Deux points sont à mettre en avant :

INTRODUCTION. En quelques pages, ce document reprend le chemin qui a mené à ces conclusions. Deux points sont à mettre en avant : RESTITUTION DES 2 EMES ATELIERS DE CONCERTATION DU PLAN CLIMAT TERRITORIAL INTEGRE (PCTI) DAKAR, 10 ET 11 DECEMBRE 2013 INTRODUCTION Les 2 èmes ateliers de concertation du Plan Climat Territorial Intégré

Plus en détail

PLAN D ACTION de développement durable du Bureau du forestier en chef

PLAN D ACTION de développement durable du Bureau du forestier en chef PLAN D ACTION de développement durable 2008-2013 du Bureau du forestier en chef Poser les jalons de l héritage que nous léguons aux générations futures 2 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2008-2013

Plus en détail

THEME: ACTIONS EN MILIEU DE TRAVAIL DES STRUCTURES DE CONTRÔLES (CIAPOL)

THEME: ACTIONS EN MILIEU DE TRAVAIL DES STRUCTURES DE CONTRÔLES (CIAPOL) THEME: ACTIONS EN MILIEU DE TRAVAIL DES STRUCTURES DE CONTRÔLES (CIAPOL) PRESENTE PAR M. OUATTARA BAKARY, INGENIEUR DES MINES, INSPECTEUR DES INSTALLATIONS CLASSÉES, CHARGÉ D ÉTUDES AU CENTRE IVOIRIEN

Plus en détail

LES MÉTIERS MARITIMES ET PORTUAIRES, une réponse à la problématique de l emploi dans les Outre-mer Atelier n 10 Jeudi 27 octobre 2016

LES MÉTIERS MARITIMES ET PORTUAIRES, une réponse à la problématique de l emploi dans les Outre-mer Atelier n 10 Jeudi 27 octobre 2016 LES MÉTIERS MARITIMES ET PORTUAIRES, une réponse à la problématique de l emploi dans les Outre-mer Atelier n 10 Jeudi 27 octobre 2016 Rémy-Louis BUDOC Directeur, Membre du Directoire Le Port : Évoluer

Plus en détail

Amiens Métropole a missionné En Savoir Plus

Amiens Métropole a missionné En Savoir Plus Vous souhaitez une intervention sur l environnement et le développement durable? Une large gamme d animations est proposée par Amiens Métropole dans son livret «Animations et programmes pédagogiques environnement

Plus en détail

Le Secrétaire Général du Gouvernement

Le Secrétaire Général du Gouvernement REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT Décision du 4 Joumada El Oula 1422 correspondant au 25 Juillet 2001, définissant les structures

Plus en détail

Le Partenariat français pour la ville et les territoires

Le Partenariat français pour la ville et les territoires Le Partenariat français pour la ville et les territoires Répondre aux défis de l urbanisation par une gouvernance démocratique L explosion urbaine prévue dans les prochaines décennies est un des défis

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Administration générale MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, Secrétariat général Arrêté du 1 er décembre 2011 modifiant l arrêté du 18 juin 2010 portant désignation éligibles à la nouvelle

Plus en détail

Projet de loi n 2 (1996, chapitre 1) Loi n 1 sur les crédits,

Projet de loi n 2 (1996, chapitre 1) Loi n 1 sur les crédits, Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 17 avril 1996, 128 e année, n o 16 2217 DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n 2 (1996, chapitre 1) Loi n 1 sur les crédits, 1996-1997 Présenté

Plus en détail

LOI N DU 07 JUILLET 2003 PORTANT TRANSFERT ET REPARTITION DE COMPETENCES DE L ETAT AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES TITRE PREMIER :

LOI N DU 07 JUILLET 2003 PORTANT TRANSFERT ET REPARTITION DE COMPETENCES DE L ETAT AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES TITRE PREMIER : LOI N 2003-208 DU 07 JUILLET 2003 PORTANT TRANSFERT ET REPARTITION DE COMPETENCES DE L ETAT AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES TITRE PREMIER : DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE PREMIER Les Collectivités territoriales

Plus en détail

Projet de réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Loire

Projet de réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Loire Projet de réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Loire DREAL Pays de la Loire Comité de préfiguration du 26 novembre 2010 Un site d'intérêt écologique majeur L'estuaire de la Loire est un espace

Plus en détail

Arrêt du projet de PLU

Arrêt du projet de PLU Commune de Meyrargues ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME Arrêt du projet de PLU Conseil Municipal Jeudi 16 avril 2016 Cabinet LUYTON MTDA Structure de la présentation 1. La procédure et les changements

Plus en détail

Bilan PRSE2 / Orientations PRSE 3 focus bruit

Bilan PRSE2 / Orientations PRSE 3 focus bruit Bilan PRSE2 / Orientations PRSE 3 focus bruit 10 ACTIONS pour un environnement favorable à la santé 10 mars 2015 Réunion COTITA Rennes Gwénaëlle HIVERT (ARS) Les différents plan santé environnement Les

Plus en détail

ÉVALUATION des AVANTAGES ÉCONOMIQUES liés au GRAND SITE SAINTE-VICTOIRE. 19 avril 2011

ÉVALUATION des AVANTAGES ÉCONOMIQUES liés au GRAND SITE SAINTE-VICTOIRE. 19 avril 2011 ÉVALUATION des AVANTAGES ÉCONOMIQUES liés au GRAND SITE SAINTE-VICTOIRE 19 avril 2011 Réflexion sur les retombées économiques des Grands Sites Pont du Gard (2005) et Puy de Dôme (2007) 1. CONTEXTE OBJECTIFS

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 Adopté par le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup le 20 octobre 2016 Mise en contexte En

Plus en détail

re phase. Observatoire du foncier et de l habitat. autour du site du projet d aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes

re phase. Observatoire du foncier et de l habitat. autour du site du projet d aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes 2008-2012 Observatoire du foncier et de l habitat autour du site du projet d aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes 1 re phase ÉTAT DES LIEUX ET Dynamiques en œuvre à l échelle de la Communauté

Plus en détail

Les comités de zone d intervention prioritaire (ZIP) : concertation et action pour le Saint-Laurent. Stratégies Saint-Laurent, 2010

Les comités de zone d intervention prioritaire (ZIP) : concertation et action pour le Saint-Laurent. Stratégies Saint-Laurent, 2010 Les comités de zone d intervention prioritaire (ZIP) : concertation et action pour le Saint-Laurent Stratégies Saint-Laurent, 2010 Le Saint-Laurent, épine dorsale du Québec Voie de navigation et de communication

Plus en détail

PLAN D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION ET LA DEGRADATION DES TERRES AU RWANDA

PLAN D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION ET LA DEGRADATION DES TERRES AU RWANDA PLAN D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION ET LA DEGRADATION DES TERRES AU RWANDA Objectif de la Convention de lutte contre la Desertification Lutter contre la désertification et d atténuer

Plus en détail

N 3357 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 3357 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 3357 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 avril 2011. PROPOSITION DE LOI visant à interdire la recherche

Plus en détail

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70 Le contexte global Superficie : 162.155 Km 2 Population:10,2 M (64% urbaine: / 36% rurale:) en 2006 PIB/hab 2007: 2529 USD Divisions administratives: Régime: République présidentiel Le pouvoir législatif

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france Rapport pour la commission permanente du conseil régional MARS 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ATTRIBUTIONS DE SUBVENTIONS DANS LE CADRE DE LA

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Arrêté du 13 février 2014 fixant le programme des épreuves du concours organisé pour le recrutement de conseillers de chambre régionale des

Plus en détail

AMORCE en quelques. 801 adhérents

AMORCE en quelques. 801 adhérents Février 2013 AMORCE en quelques mots 801 adhérents Près de 547 collectivités : 2/3 des adhérents Regroupant 60 millions d habitants, reparties sur l ensemble du territoire français (métropole, insulaire

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE SPECIALISATION : CONSEILLER EN ENVIRONNEMENT

DOSSIER PEDAGOGIQUE SPECIALISATION : CONSEILLER EN ENVIRONNEMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION SPECIALISATION :

Plus en détail

FORMATIONS DU CFA ENSUP-LR 2016/2017

FORMATIONS DU CFA ENSUP-LR 2016/2017 FORMATIONS DU CFA ENSUP-LR 2016/2017 ETABLISSEMENT NOM FORMATION CODE DIPLÔME Licence Professionnelle Sciences Technologies Santé mention Métiers de la protection et de la gestion de l'environnement parcours

Plus en détail

Projet d Appui au Développement local dans le Nord du Liban (ADELNORD)

Projet d Appui au Développement local dans le Nord du Liban (ADELNORD) Conseil du Développement et de la Reconstruction (CDR) مجلس الا نماء والا عمار Projet d Appui au Développement local dans le Nord du Liban (ADELNORD) Mission d appui: Définition du statut, du rôle, de

Plus en détail

Table des matières. Récapitulation des crédits par agrégat et titre 7. Présentation des dépenses en capital 39. Récapitulation par agrégat 45

Table des matières. Récapitulation des crédits par agrégat et titre 7. Présentation des dépenses en capital 39. Récapitulation par agrégat 45 1 Aménagement du territoire et environnement. II.Environnement Aménagement du territoire et environnement. II.Environnement Table des matières Récapitulation des crédits 5 Récapitulation des crédits par

Plus en détail

Programmes européens en Alsace : première réunion du comité régional de suivi

Programmes européens en Alsace : première réunion du comité régional de suivi Strasbourg, le 5 février 2015. Programmes européens 2014-2020 en Alsace : première réunion du comité régional de suivi Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, et Stéphane

Plus en détail

Réunion d information sur la réglementation en bords de Loire

Réunion d information sur la réglementation en bords de Loire Réunion d information sur la réglementation en bords de Loire Direction Départementale des Territoires du Loiret Service Loire Risques et Transports POLE LOIRE 133 km de Loire 145 km de digue LES MISSIONS

Plus en détail

Recherche et enseignement supérieur

Recherche et enseignement supérieur Coûts complets par programme au sein TOTAL DE LA MISSION : 25 819 M 150 231 172 187 193 190 Formations supérieures et recherche universitaire : 13 458 M 52% Vie étudiante : 2 324 M 9% Recherches scientifiques

Plus en détail

Loi sur l eau du 3 janvier

Loi sur l eau du 3 janvier Loi sur l eau du 3 janvier 1992 - Loi sur l eau du 3 janvier 1992 - Les SAGE Au niveau du sous-bassin : le schéma d amd aménagement et de gestion des eaux (SAGE) Un sous-bassin Loi sur l eau du 3 janvier

Plus en détail

Les paysages du Parc Naturel Régional des Monts d Ardèche: Un patrimoine à la base du développement

Les paysages du Parc Naturel Régional des Monts d Ardèche: Un patrimoine à la base du développement Les paysages du Parc Naturel Régional des Monts d Ardèche: Un patrimoine à la base du développement Journée d'échanges et de rencontres : Ardèche Verte, un Pays, des Paysages La place du paysage dans le

Plus en détail

PRESENTATION DU SCHEMA STRATEGIQUE DE LA VALLEE DE LA SEINE

PRESENTATION DU SCHEMA STRATEGIQUE DE LA VALLEE DE LA SEINE DIDVS PRESENTATION DU SCHEMA STRATEGIQUE DE LA VALLEE DE LA SEINE 27/11/2015 Schéma Stratégique 2030 Présentation Jean-Pierre MARTIN 27/11/2015 Schéma Stratégique 2030 2 27/11/2015 Schéma Stratégique 2030

Plus en détail

15h30-16h00 : Vers une gestion intégrée de l espace maritime breton Stéphane Pennanguer, région Bretagne, Chef du projet littoral et gestion intégrée

15h30-16h00 : Vers une gestion intégrée de l espace maritime breton Stéphane Pennanguer, région Bretagne, Chef du projet littoral et gestion intégrée 15h30-16h00 : Vers une gestion intégrée de l espace maritime breton Stéphane Pennanguer, région Bretagne, Chef du projet littoral et gestion intégrée La charte des espaces côtiers bretons Pour une gestion

Plus en détail

Programme pédagogique d'éducation des scolaires. au territoire des Basses Vallées Angevines

Programme pédagogique d'éducation des scolaires. au territoire des Basses Vallées Angevines Programme pédagogique d'éducation des scolaires au territoire des Basses Vallées Angevines Les Basses Vallées Angevines sont constituées d un ensemble de prairies inondables situé au nord de l agglomération

Plus en détail

Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie Office de l urbanisme Page 1

Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie Office de l urbanisme Page 1 Praille Acacias Vernets 04.11..2014 - Page 1 Projet PAV et rôle du PDQ PAV Spécificités du projet PAV : Identité, histoire et tissu économique existant Grandes entités naturelles et infrastructures existantes

Plus en détail

Congrès international de la FIG et 6éme congrès national des IGT sous le thème : Rapprochons les cultures. Marrakech mai 2011

Congrès international de la FIG et 6éme congrès national des IGT sous le thème : Rapprochons les cultures. Marrakech mai 2011 Congrès international de la FIG et 6éme congrès national des IGT sous le thème : Rapprochons les cultures Marrakech 18 22 mai 2011 Communication au sujet de : La planification urbaine au Maroc État des

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE GUINEE Travail Justice Solidarité DECRET D/2015/007/PRG/SGG du 14 JAN 2015/PORTANT MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE TRAITEMENT ACCELERE ET DE SUIVI DES DOSSIERS DES

Plus en détail

Transports/Déplacements La Région accueille la Commission Outre-mer du GART

Transports/Déplacements La Région accueille la Commission Outre-mer du GART La Réunion que nous construisons ensemble Transports/Déplacements La Région accueille la Commission Outre-mer du GART Déplaçons nous autrement! DOSSIER DE PRESSE 19-20 juin 2013 Commission Outre-Mer du

Plus en détail

Les Réserves Naturelles Régionales en 10 questions

Les Réserves Naturelles Régionales en 10 questions Crédit photos : Région Basse-Normandie/F. Decaens - Getty Images - Quentin Giry - Franck Bruchon www.region-basse-normandie.fr / Novembre 2007 IMPRIMÉ SUR DU PAPIER RECYCLÉ Abbaye-aux-Dames BP 523 14035

Plus en détail

DECRET PORTANT CREATION D UN CONSEIL SUPERIEUR DE L EAU RAPPORT DE PRESENTATION

DECRET PORTANT CREATION D UN CONSEIL SUPERIEUR DE L EAU RAPPORT DE PRESENTATION REPUBLIQUE DU SENEGAL -------------- MINISTERE DE L HYDRAULIQUE -------------- DECRET PORTANT CREATION D UN CONSEIL SUPERIEUR DE L EAU RAPPORT DE PRESENTATION Au Sénégal, la Gestion des Ressources en Eau

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 30 du 2 juillet PARTIE PERMANENTE Direction générale de l'armement (DGA) Texte 1

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 30 du 2 juillet PARTIE PERMANENTE Direction générale de l'armement (DGA) Texte 1 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 30 du 2 juillet 2015 PARTIE PERMANENTE Direction générale de l'armement (DGA) Texte 1 INSTRUCTION N 564/DEF/DGA/DO/SDAQ/QCI relative aux missions et

Plus en détail

Nouvelles compétences des Départements. Impact de la loi Notre sur les compétences et les agents

Nouvelles compétences des Départements. Impact de la loi Notre sur les compétences et les agents Nouvelles compétences des Départements Impact de la loi Notre sur les compétences et les agents Journée d étude Départements 22 septembre 2016 La loi NOTRe resserre les compétences des Départements sur

Plus en détail

Les actions du PADDI pour l adaptation au changement climatique et la réduction de l impact du développement urbain sur le climat à HCMV

Les actions du PADDI pour l adaptation au changement climatique et la réduction de l impact du développement urbain sur le climat à HCMV Les actions du PADDI pour l adaptation au changement climatique et la réduction de l impact du développement urbain sur le climat à HCMV Morgane Perset - PADDI, Centre de prospective et d étude urbaine

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE et BESOINS STATISTIQUES COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE et BESOINS STATISTIQUES COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE et BESOINS STATISTIQUES COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION LES GRANDES PREOCUPATIONS REGIONALES EN MATIETRE D ENVIRONNEMENT

Plus en détail

UNE TRIPLE EXPERTISE usines de traitement des eaux usées opérées

UNE TRIPLE EXPERTISE usines de traitement des eaux usées opérées 20 14 Données clés 1 UNE TRIPLE EXPERTISE conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l eau, des déchets et de l énergie, 3 activités complémentaires et qui fonctionnent en synergie. Le Groupe

Plus en détail