COMMENT LES BANQUES ATTIRENT-ELLES LES CONSOMMATEURS DE DEMAIN?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMENT LES BANQUES ATTIRENT-ELLES LES CONSOMMATEURS DE DEMAIN?"

Transcription

1 les Jeunes et la COMMENT LES BANQUES ATTIRENT-ELLES LES CONSOMMATEURS DE DEMAIN? Les jeunes intéressent les banques. Soucieuses de capter une nouvelle clientèle, celles-ci sont de plus en plus nombreuses à proposer des offres spécifiques et segmentées par âge et par structure de scolarisation ou de professionnalisation. Mais il existe encore, en la matière, différentes approches au sein des pays européens. Contrairement à leurs homologues britanniques, allemands, belges ou américains, les banquiers français se sont intéressés tardivement à cette population. Sur le plan marketing, pour attirer les jeunes et pérenniser une relation avec eux, il faut à la fois jouer sur les attitudes et sur les comportements. Multi facettes dans leurs aspirations, les jeunes favorisent les segmentations sophistiquées et superposées, ce qui ouvre la voie à de nouvelles techniques de communication. la lettre de l efma 27 n 190 juillet août 2004

2 LE MARKETING JEUNE CHERCHE DE NOUVELLES VOIES Joël-Yves Le Bigot Consultant / Spécialiste du Marketing 1 Spécialiste du marketing et co-auteur de l'ouvrage «Vive les 11-25» publié en mars 2004, Joël-Yves Le Bigot 1 nous livre ici son analyse des tendances, des comportements des adolescents, leur rapport à l'argent, au travail et à l'entreprise. Vous constatez que les professionnels de la finance et de l'économie restent très frileux visà-vis de l'éducation économique des jeunes et de l'apprentissage des procédures et des outils financiers. Quelles en sont les conséquences pour le marketing bancaire? J-Yves Le Bigot: Il existe, en la matière, d'importantes différences entre les pays. Contrairement à leurs homologues britanniques, allemands, belges ou américains, les banquiers français se sont intéressés tardivement à cette population. Mais le succès rapide du compte MOA (dès treize ans) lancé par le CIC en 1983 a conduit à une surenchère - uniquement commerciale et malheureusement pas sur le contenu du produit ou du service rendu aux jeunes et à leurs parents - menée par toutes les banques dans les mois et les années qui ont suivi. 1. Joël Le Bigot a créé le réseau Youth Opinion, qui regroupe les meilleures sociétés d'études et de recherches spécialisées sur la Youth Research dans les principaux pays du monde, et Generation 2020, une société spécialisée dans l'analyse des tendances Junior et de la modélisation des stratégies jeunes. Actuellement, toutes les banques françaises offrent des panoplies de services comportant certains des avantages accordés à l'adulte et une grande diversité d' offres extra bancaires qui renforce encore chez les jeunes le côté achats-plaisirs à court terme au détriment des investissements à moyen et long terme. Les Banquiers - comme les assureurs d'ailleurs - ne proposent pas suffisamment une démarche d'initiation et d'apprentissage progressifs de "l'outil argent", qui permettrait aux jeunes de connaître les institutions financières, leurs fonctions dynamiques, les services rendus aux différents utilisateurs, les hommes et les femmes qui les assurent, leur épanouissement dans ces métiers. Avec le lancement en 2000 de la carte " Visa Buxx ", une carte de crédit spécifiquement destinée aux adolescents américains à partir de treize ans, Visa a joué le jeu de la responsabilisation, celles des jeunes mais aussi celle des adultes qui alimentent le compte. La carte de crédit "RocketCash" lancée par la filiale de Coca-Cola répond à une logique comparable. Aujourd'hui, on peut dire que la bancarisation des 11/25 ans en France est encore sous-développée et "mineure"; non seulement parce que 28% des 11/17 ans et 11% des 18/24 ans n'ont pas de compte bancaire, mais surtout parce que près la lettre de l efma 28 n 190 juillet août 2004

3 des deux tiers des jeunes de 11/24 ans s'abritent derrière leurs parents en choisissant la même institution bancaire qu'eux alors que leurs besoins financiers actuels et leurs projets futurs sont très différents. Il est grandement temps que les institutions financières réalisent qu'il s'agit d'une démarche pleinement Citoyenne que de prolonger la socialisation économique - naturelle dans les économies de marché - par une véritable éducation économique comme cela se pratique en Belgique ou en Angleterre. Dans votre ouvrage, vous parlez de la notion " d'ingénierie éducative marketing ". De quoi s'agit-il? J-Y L B: Cela vise spécialement la problématique du "marketing jeune". La recherche opérationnelle junior, celle qui permet aux entreprises de passer de la réflexion à l'action, et réciproquement, est relativement récente. C'est en fait une conséquence directe des évènements sociologiques et éducatifs qui se sont succédés dans le monde entre 1965 et Ces pratiques ont démarré dans la seconde moitié des années 1960 aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, début 1970 en France, puis ensuite dans les autres pays européens. Aujourd'hui c'est un secteur particulièrement dynamique puisque les jeunes sont devenus des acteurs économiques déterminants sur les cinq continents. Pour bien concevoir, tester ou optimiser des produits ou des communications avec des jeunes de 11 à 25 ans, il est indispensable de mettre en place une véritable démarche, que je nomme effectivement "une démarche d'ingénierie éducative marketing". Elle repose sur quatre piliers. Il convient d'abord de problématiser la dynamique avec des "observateurs référents" - ou des créateurs adultes - car se limiter à prendre en compte les demandes à court terme des jeunes représente une des causes d'échecs les plus fréquentes. Le second pilier est l'utilisation de toutes les ressources de la créativité des jeunes. Le troisième consiste à modéliser un prototype opérationnel avec des experts adultes. Enfin, le quatrième pilier vise un "reformatage jeune" réalisé avec des représentants de la cible pour parvenir à une appropriation générationnelle junior : description, cible, utilisation, prescription. Et comment définissez-vous une fonction d'intelligence marketing jeune? J-Y L B: Les spécialistes du Monde entier sont d'accord pour affirmer que la recherche doit désormais aller au-delà du pourquoi? et de l'analyse pour se préoccuper de l'action et du et après?. Dans cette perspective Consumer Insight, la mise en place d'une véritable fonction d'intelligence marketing junior passe par quatre étapes : l'abonnement régulier à des baromètres socio-culturoéconomiques spécialisés par tranche d'âge, des études ad hoc - quantitatives ou qualitatives - structurées selon une dynamique de dialogue interactif permanent, l'utilisation de la recherche documentaire comme outil et, enfin, une modélisation et une expérimentation. Cette dernière démarche consiste à mettre les résultats d'une étude faite auprès des jeunes en perspective dynamique avec des adultes référents. Comment se situent les medias dans une campagne marketing axée sur les jeunes? Et quelle place revient aux nouvelles technologies? J-Y L B: Aujourd'hui, pour recruter les jeunes et pérenniser une rela- tion avec eux ( ne parlons pas encore de fidéliser!) il faut absolument jouer à la fois sur les attitudes (le rôle des médias classiques) et sur les comportements (le hors média est alors souverain ) De nombreux medias peuvent les toucher : les médias lourds classiques interpellent la perspective d'insertion alors que ceux plus communautaires, proches de leurs occupations et de leurs préoccupations, touchent la reconnaissance de l'identité. Il est intéressant de noter que les nouvelles techniques de communication hors media ont vu le jour dans la cadre d'opérations tournées vers les jeunes : le street marketing, le buzz marketing, le marketing viral qui s'appuie sur la rumeur et compte sur une propagation via le Web, le téléphone portable par le biais des SMS Multi facettes dans leurs aspirations, les jeunes autorisent des segmentations sophistiquées et superposées qui font appel à des techniques de mise en contact très pointues. Le taux de retour d'une campagne SMS est de 5 à 15%, soit deux à trois fois plus qu'avec les autres supports de marketing direct. Si l'on vous demande de citer deux exemples récents de marketing bancaire ou financier destinés à de jeunes européens et qui se sont avérés particulièrement efficaces, lesquels retenez-vous? J-Y L B: Il aurait peut-être été plus facile d'inventorier les échecs. Pour ce que je considère comme des succès, le séminaire EFMA Le Marché des Jeunes ; l'eldor'ado fournit des pistes intéressantes : l'originalité et le professionnalisme des approches d'ing Belgium et de la Macif en France méritent d'être soulignées. les Jeunes et la la lettre de l efma 29 n 190 juillet août 2004

4 Melpo D. Theodoropoulou Sous-directeur- Division Marketing, BANQUE ALPHA Responsable de la ligne ALPHA ALPHA «OUVERTURE SUR LA VIE» : DE LA CONCEPTION À LA MISE EN ŒUVRE Arrivée de nouveaux protagonistes, guerre des prix et lancement ininterrompu de nouveaux produits et services. Le marché grec de la banque de détail a récemment vu apparaître une concurrence féroce. Dans ce contexte, la banque Alpha, numéro deux du marché, connue pour sa politique novatrice et la fidélité de sa clientèle, a défendu sa position et son image en élaborant une stratégie marketing visant à donner à la banque un avantage concurrentiel, accroître sa part de marché, garantir la fidélité à long terme des clients et rajeunir son image. Récemment développée, ALPHA 1 2 3, 1 la marque destinée aux jeunes, a fait une entrée remarquée sur le marché grec. Après un an de présence, elle peut se prévaloir de plus de clients, un nombre substantiel pour un marché de petite taille (10 millions de personnes), d une croissance régulière, de soldes bancaires en hausse et de taux élevés de ventes croisées. Après une étude approfondie du marché, nous avons eu l idée de pénétrer le segment non saturé de la jeunesse, en développant des produits et des services qui, d'une part, aideraient les parents à faire face aux importantes dépenses liées à l éducation et aux études de leurs enfants et, d'autre part, aideraient dans le même temps 1. ALPHA a été désignée par une revue spécialisée comme l'un des 50 premiers succès du marché grec pour les jeunes à bâtir leur avenir, en leur offrant des perspectives. L idée a été conceptualisée plus avant par une offre de produits et de services répondant aux besoins variés de cette cible, à un tarif préférentiel. Des remises et des services à valeur ajoutée ont été mis en place en collaboration avec des entreprises clientes de façon à «alléger» les dépenses quotidiennes des jeunes clients. Une recherche exhaustive auprès des parents, des adolescents et des grands-parents a mis en lumière l importance du gisement commercial favorable à la mise en œuvre d une ligne de produits destinée aux jeunes. Le segment des jeunes affichait une pénétration produit et une concurrence assez faibles, qui se bornaient à des comptes de dépôt génériques, des programmes de bancassurance pour les enfants, des prêts et cartes de crédit pour étudiants. La communication était la lettre de l efma 30 n 190 juillet août 2004

5 Parents credit card. Debit card for young assez discrète au niveau produit. Par ailleurs, les parents grecs «vivent» littéralement pour leurs enfants et dépensent sans compter pour essayer de leur fournir le meilleur, malgré la hausse spectaculaire des coûts de l éducation et des études d un enfant, attribuée à la conjoncture économique difficile ces temps derniers. Les jeunes eux-mêmes se montrent inquiets et angoissés par l avenir, eu égard à la progression du chômage. Les adolescents ont soif de nouvelles expériences, ils souhaitent vivre pleinement chaque instant, sans toutefois être prêts à endosser des responsabilités. Ils sont très dépensiers, sensibles aux prix et n aiment pas épargner ou mettre leur argent en dépôt car ils souhaitent en conserver la maîtrise totale. Les jeunes adultes veulent être libres, faire de nouvelles expériences et avoir des perspectives, ils souhaitent également voler de leurs propres ailes, sans toutefois couper les ponts avec leur famille et la sécurité affective et matérielle que cette dernière leur procure. Ils ne connaissent guère les produits bancaires mais sont pleinement conscients d être des clientspotentiels pour les banques et font, par conséquent, preuve de scepticisme et de méfiance à leur égard. Dans l ensemble, la conjoncture internationale générale les rend plus soucieux et «conservateurs» qu auparavant. Le constat précédent nous a amenés à conclure qu une ligne de produits destinés aux jeunes pourrait répondre aux objectifs définis au départ : trouver de futurs clients, susciter des ventes croisées substantielles au niveau de la famille et servir en même temps de levier aux perspectives offertes par le sponsoring des Jeux olympiques, en accentuant encore le «Les jeunes adultes n ont qu une connaissance limitée des produits bancaires. Ils sont pleinement conscients d être des clients potentiels pour les banques et font donc preuve de scepticisme et de méfiance à leur égard» rôle social de la banque. La stratégie marketing adoptée a été celle d un marketing de cycle de vie, par le biais de la création d une Ligne de produits et de services destinés aux : - parents d enfants jusqu à 14 ans (et les enfants eux-mêmes); - parents d adolescents de ans (et les adolescents eux-mêmes); - jeunes adultes de ans qui étudient (et indirectement leurs parents), travaillent, et autres. Les produits et la communication évoluent et s adaptent aux différents besoins et modes de vie des enfants, des adolescents, des jeunes adultes et de leur familles à chaque étape de leur cycle de vie, tout en reflétant la déclaration de positionnement adoptée, «La banque Alpha sou- les Jeunes et la la lettre de l efma 31 n 190 juillet août 2004

6 haite permettre aux parents d offrir à leurs enfants, de leur naissance jusqu à leur 27ème année, un avenir économique plus serein et de couvrir leurs besoins journaliers. Simultanément, elle souhaite «ouvrir» des perspectives supplémentaires aux jeunes et leur offrir des expériences qui les aideront à voler de leurs propres ailes.» En nous fondant sur des études, nous avons évité de faire des déclarations trop prometteuses dans notre stratégie de positionnement et dans notre communication, de crainte de susciter la réaction «pour une banque, c est trop beau pour être vrai» et, donc, non crédible. Une marque dynamique destinée aux jeunes a été développée et lancée en juin 2003, marque qui fonctionne comme un «parapluie» pour toucher l ensemble des groupes cibles. L objectif est de créer des liens avec le groupe de jeunes ciblé. Après des essais exhaustifs menés sur divers noms, nous avons choisi le nom ALPHA1 2 3 qui symbolise les trois étapes de la vie d une jeune personne, tout en projetant une vision de l avenir. Dans le même temps, le nom BANQUE ALPHA apporte à la nouvelle marque des valeurs (crédibilité, intégrité, confiance) et lui donne une identité grecque, ce qui la différencie des autres marques orientées jeunes, en y adjoignant une valeur affective et en en facilitant l identification à la fois par les parents et les jeunes. En outre, le mot grec ALPHA, mis à part son symbolisme de nouveau départ, est aussi classique et peut durer dans le temps, n étant pas un phénomène de mode ou d engouement passager. Le code couleur et le script de la banque Alpha ont été incorporés au la lettre de l efma 32 n 190 juillet août 2004 logo, renforçant plus avant d une manière discrète son association à la, tandis que la forme dynamique du logo ajoute une touche moderne en projetant la notion d «ouverture», de mouvement, de sens et d évolution. Néanmoins, pour faciliter une association et son acceptation par les divers groupes cibles, des codes couleur différents sont utilisés dans la communication pour chaque tranche d âge respective, tels que définis par une étude sémiotique : orange pour les enfants, symbole d enfance, de vitalité, d optimisme (couleur du soleil), de «nouveau souffle»; rouge pour les adolescents, symbole de dynamisme, de passion (couleur du feu), de courage, de soif de vivre; bleu clair pour les jeunes adultes, symbole de jeunesse, de vision, de sérénité, de stabilité, d horizon (couleur de la mer), de recherche et de modernité. La revendication d «ouverture sur la vie» impose et résume le positionnement (une marque qui ouvre des horizons et des perspectives). Elle s intègre au logo et est utilisée dans toute communication et dans les éléments tangibles, parmi lesquels les relevés de compte et les cartes de la ligne. Le mix produit reflète aussi le positionnement désiré. L offre de Produit pour le segment enfant comprend : Un compte de dépôt positionné comme «coffre qui apprend aux enfants à épargner» et est donc complémentaire au rôle des parents. Pour ce faire, aucun solde minimum n est exigé à l ouverture, un taux d intérêt préférentiel est accordé et un coffre aux couleurs vives (comme représentation physique de la banque), ainsi que les 10 premiers sont offerts comme cadeau de bienvenue à l enfant. En outre, un petit cadeau est remis en prime aux enfants dont le solde moyen annuel atteint 300 euros au cours de la première année (400 euros l année suivante, etc.), ce qui construit un lien amical entre l enfant et la banque tout en faisant progresser les soldes de compte. Une carte d adhésion, destinée à l enfant, lui permet de recevoir des billets gratuits de concert, théâtre, musée et de participer à diverses activités de loisirs ou éducatives. Un programme d assurance épargne complémentaire visant à accumuler un capital à utiliser sur le long terme pour couvrir les besoins d éducation, de formation professionnelle ou autres de l enfant. Des prêts à taux préférentiels destinés aux parents, pour couvrir les besoins éducatifs des enfants. Des cartes de débit et de crédit pour les parents, dotés du logo ALPHA et d un design caractéristique qui les identifient strictement comme telles, afin de leur conférer une valeur affective. Ces deux types de cartes offrent des remises sur les achats destinés à l enfant, dans des sociétés sélectionnées participant au programme. L offre de produit visant les adolescents (15-17 ans) se démarque de celle destinée aux enfants dans la mesure où le compte est positionné comme celui qui «apprend aux adolescents à épargner et à gérer l argent d une manière responsable, afin d avoir suffisamment de fonds pour acquérir les objets qu ils convoitent, notamment ordinateur, vélo, vacances, etc.». Les adolescents possédant

7 plus d argent, les barèmes du compte, tout comme le solde requis pour obtenir la prime, sont relevés. Une somme y est déposée comme cadeau de bienvenue car une étude ayant démontré que ce geste serait très apprécié par ces clients très sensibles aux prix. Pour autant, la plus grande différence repose sur le traitement de la communication dans sa globalité design de la carte d adhésion compris qui vise à s adapter complètement au style de vie et aux codes de communication de cette tranche d âge hétérogène. Enfin, l offre de produits à l attention des jeunes adultes comprend : Un compte de dépôt positionné comme un «compte courant et d épargne flexible pouvant soutenir le jeune en cas d urgence financière en lui autorisant un petit découvert». Sans solde minimum exigé à l ouverture, sans frais de gestion facturés, il offre cependant un taux d intérêt préférentiel. A l ouverture du compte, le client reçoit un élégant porte-documents en guise de cadeau de bienvenue. Des cartes de crédit et de débit dotées du logo ALPHA et d un design caractéristique qui les associent strictement aux jeunes et leur confèrent une valeur affective tout en les différenciant des autres cartes du marché. Ces deux cartes proposent des remises sur les achats intéressant les jeunes adultes (livres, voyages, cours de langues étrangères, etc.), des choses dont est adepte ce groupe spécifique qui dépense beaucoup. Une gamme de prêts destinés à permettre aux jeunes de faire facilement face à leurs besoins courants, mais résolument tournés vers l investissement dans leurs études et leur avenir : prêts Affiche et campagne de presse personnels à la consommation pour des achats de «faible» et «plus forte valeur» (c.-à-d. frais d inscription à l université, voiture, voyages), promotion saisonnière couvrant les «Dépenses estudiantines initiales» (mobilier, imprimante, frais d inscription, etc.) en début d année universitaire et un prêt pour les études de troisième cycle, offrant tous deux des taux d intérêt préférentiels, de faibles coûts et une souplesse de remboursement. Des services bancaires sur le web, pour offrir aux jeunes la maîtrise totale de leurs finances, particulièrement prisés par les étudiants vivant loin de chez eux. La ligne de produits ALPHA est en outre enrichie par le site web qui représente à la fois un service à valeur ajoutée et un moyen de communication avec les jeunes. Son environnement riche et son design, fruit du travail de nombreux groupes créatifs, visent à créer une interaction avec enfants et jeunes gens, à fournir des informations intégrées aux parents, tout comme à promouvoir la ligne et les remises offertes par les entreprises collaboratrices. Pour les enfants, apprendre devient un jeu, tandis que les adolescents et les jeunes adultes peuvent y rechercher des renseignements sur les programmes universitaires, les bourses d études, des conseils sur la rédaction de CV, ainsi que des informations sur de nouveaux métiers intéressants, des films, des CD, etc. A l occasion des jeux olympiques, les Jeunes et la la lettre de l efma 33 n 190 juillet août 2004

8 présente d une façon originale les valeurs et les aspects de la civilisation grecque, les espèces rares protégées et les sites naturels d une grande beauté, les jeunes athlètes, les jeunes volontaires et les scientifiques, artistes internationalement reconnus, etc. (citons G. Papanikolaou, M. Callas), qui, à leur époque, ont dévoilé de nouveaux horizons et peuvent toujours être source d inspiration pour la jeunesse. La communication sous forme de publicités et de promotions soutenues et continues, constitue un élément clé du succès de cette ligne spécifique. L'offre ALPHA a été lancée par une campagne en deux temps. L objectif du spot télévisé initial d une durée de 54 secondes était de «construire la nouvelle marque» et la notion d une «Ligne de produits» proposant une assistance et la sécurité pour le présent et l avenir, suffisamment souple pour s adapter à la variété des besoins, des âges et des situations à travers le temps, chaleureuse et pleine d humanité. Une multitude de jeunes gens a été présentée dans des situations variées (depuis un bébé jusqu à des étudiants recevant leur diplôme). Le spot publicitaire véhicule l optimisme, les expériences et la vie, tandis qu un mouvement de caméra dynamique met l accent sur l élément d évolution et l «ouverture d horizons». Très rapidement a succédé une campagne publicitaire de six spots télévisés (20 secondes), dédié chacun à un des principaux produits spécifiques ou à un service à valeur ajoutée correspondant à chacune des trois tranches d âge des jeunes. L objectif de la campagne était de faire connaître et comprendre la large palette de l offre de produits et de services de la ligne, tout comme d expliquer, de former et de convaincre les nombreux et divers groupes cibles (parents, famille, jeunes) des atouts des produits, des bonnes intentions et des valeurs apportées par la ligne. Un raisonnement identique a été appliqué à la campagne imprimée et aux quatre brochures de la Ligne (une dédiée à la marque, une visant chacun des segments) pour réaliser des synergies dans la communication et la cohérence de la marque. «Proposer des activités promotionnelles pour établir une relation directe avec les jeunes clients les fidéliser.» Couleurs, symboles, polices et langage utilisés, tous sont adaptés à la tranche d âge spécifique. Des campagnes publicitaires complémentaires par voie de presse écrite, radio et Internet sont lancées ponctuellement dans l objectif de suivre les besoins saisonniers (occasions) et de maintenir l attention et l intérêt pour le produit. Des activités promotionnelles sont lancées tout au long de l année et visent à établir une relation directe avec les jeunes clients et à les fidéliser. Calquées sur le positionnement, les activités promotionnelles se concentrent sur : des «expériences exclusives» : ALPHA parraine le programme la lettre de l efma 34 n 190 juillet août 2004 éducatif de la salle de concert de Thessalonique qui ambitionne de familiariser les jeunes clients à une musique de qualité et fournit à ses adhérents des billets gratuits pour des concerts de premier ordre (orchestre de La Scala, chef d orchestre Riccardo Muti), des spectacles de théâtre et d opéra destinés aux enfants, des concerts de jazz, etc. Les jeunes ont également l occasion d assister à une répétition et de débattre avec le directeur artistique, les techniciens et les exploitants. ALPHA a également offert des billets gratuits permettant à ses adhérents d assister à l événement unique que représentent les Jeux olympiques. des «chances» : des bourses d étude ont été accordées à des étudiants de troisième cycle qui brillaient dans leurs études, ainsi qu à des jeunes gens talentueux récompensés au festival «pop &rock» organisé par une célèbre Ecole de musique. la «transmission de valeurs» : enfants et jeunes gens sont invités à prendre des initiatives et à agir pour protéger la nature en Grèce par le biais de programmes écologiques parrainés par ALPHA en collaboration avec deux grands organismes. Les travaux accomplis par les «participants et volontaires» sont repris sur le site

9 Fernando Delarica Directeur Promotion des ventes et Publicité, BBVA FIDÉLISER LES JEUNES GÉNÉRATIONS À LA MARQUE BBVA Le produit Blue Joven s est positionné pour offrir un univers complet de services financiers et non financiers réservés aux jeunes et structurés autour d une carte bancaire faisant office de moyen de paiement, de carte d identité et d adhésion. Nous avons compris que toute démarche effectuée au départ exclusivement par nos agences serait rejetée, et nous avons, par conséquent, ouvert de nouveaux canaux de communication : magazine, centre d appel et site web, tous orientés spécifiquement vers ce segment du marché. de détail Rapport 2004 Lancement : mai 1999 Stratégies d attraction de nouveaux clients BBVA détenait, à l époque, 7,9 % du marché de la clientèle âgée de 15 à 25 ans. La banque s était donnée pour objectif une transformation radicale de l image de BBVA et la conquête de nouveaux jeunes clients la première année. Pour conférer un élan supplémentaire au programme de fidélisation, des entreprises de premier plan ont été associées en tant que «Partenaires» et ont offert aux jeunes porteurs de carte Blue Joven leurs produits à des tarifs préférentiels. Parmi ces entreprises, figurent, entre autres, Honda, IBM, Telefónica, Pans & Company, Viajes Iberia et Acer. Plusieurs techniques promotionnelles ont été utilisées : - deux campagnes publicitaires ont été menées cette année-là; - du personnel a été détaché sur des lieux de rencontre des jeunes : universités, festivals musicaux, plages, grandes villes, etc; - 2 millions de magazines Blue Joven ont été envoyés à des clients actuels ou potentiels; - Priorité dans les agences : inciter les clients adultes à ouvrir des comptes pour les jeunes de leur famille. La première étape a été réalisée lorsque le nombre de jeunes clients a dépassé la barre du million à la fin de A la clôture de l exercice, la part de BBVA sur ce segment du marché avait progressé à 16,4 % et 1,2 million de personnes détenaient des cartes Blue. La notoriété de la marque BBVA Blue Joven auprès des jeunes était passée à 40,7 % pour l année en question. «Vous êtes jeunes, profitez-en!», le slogan utilisé pour interpeller les jeunes (une première dans un secteur bancaire épris de tradition), a commencé à porter ses fruits. Consolidation : 2001 Stratégies de fidélisation Une fois établi comme numéro un de ce segment de marché, le principal souci a été de ne pas décevoir ces nouveaux clients. Pour ce faire, BBVA s est concentré sur une offre de produits particulièrement intéressants pour les jeunes à des prix la lettre de l efma 35 n 190 juillet août 2004

10 Joven. En fin 2001, BBVA détenait 20 % de ce marché. A partir de 2002 : une nouvelle dimension Une fois nos objectifs atteints (attirer une nouvelle clientèle et la fidéliser), une enquête menée auprès de personnes qui n étaient pas clientes de BBVA a révélé qu il existait un gisement de clients potentiels qui ne seraient pas aisément séduits par nos propositions. Il s agissait, d une part, de jeunes gens qui ne voulaient a priori avoir aucune relation directe avec une banque, mais qui exprimaient, malgré tout, le besoin d effectuer des paiements et, d autre part, de jeunes gens qui s adaptaient très rapidement au changement, aimaient essayer des nouveautés et étaient adeptes du téléphone portable. qu ils ne trouveraient pas sur le marché ouvert. Il a été nécessaire d accroître la valeur de produits financiers dans le cadre de conditions spéciales et d améliorer l offre sur d autres produits, pour les jeunes en particulier, tels que voyages, technologie, musique, voitures, mode, etc. De nouvelles alliances ont aussi été conclues avec des marques leaders sur ces segments du marché et présentes dans toute l Espagne, ainsi qu avec des établissements locaux, pour un total de plus de magasins associés. Dans des industries stratégiques, telles que le tourisme et les voyages, nous avons décidé de créer notre propre service, Viajes Blue, «BBVA a lancé une carte bancaire prépayée pour les jeunes qui semblaient, à priori, réticents à entretenir une relation directe avec une banque.» pour répondre à la forte demande et offrir des prix et des voyages réellement compétitifs. D un point de vue financier, l objectif premier consistait à attirer de jeunes clients avant qu ils n atteignent l âge de 26 ans en leur proposant des produits financiers qui les engageraient tels que prêts immobiliers, comptes d épargne et prêts. Les clients s impliquent beaucoup plus en présence d une vente croisée de produits, si bien que les meilleures conditions de vente sont associées à la possession de la carte de débit ou de crédit Blue la lettre de l efma 36 n 190 juillet août 2004 A l intention de ces nouveaux jeunes clients potentiels, BBVA a lancé sa première carte bancaire prépayée, rechargeable - permettant d'effectuer un règlement dans n importe quel magasin - et couplée à une large gamme de téléphones portables de la dernière génération (par le biais de son «partenaire» Telefónica) et de nombreux autres atouts séduisants pour ce public ciblé (SMS gratuits, billets de cinéma, etc.). Aucune commission n'était attachée à cette carte et il n était pas nécessaire de détenir un compte dans la banque, ou même de se rendre à la banque pour l obtenir. Il n était même pas nécessaire de communiquer son nom. Son principal atout était qu elle permettait aux jeunes de s occuper de leur argent, hors de tout contrôle parental et d évoluer dans le monde de la jeunesse, du portable et de l Internet.

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge Table des matières La Belgique : le point de départ idéal 3 Marché en croissance 4 Pas de saturation en vue 5 Un paiement à l achat 6 Une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LANCEMENT DE BEMIX -2 septembre 2011-

DOSSIER DE PRESSE. LANCEMENT DE BEMIX -2 septembre 2011- DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DE BEMIX -2 septembre 2011- BEMIX, LA NOUVELLE EXPERIENCE ebancaire POUR LES MOINS DE 25 ANS Conçu pour les moins de 25 ans par le Crédit Mutuel ARKEA en partenariat avec Fun

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ENTREPRISE fotokasten SITE WEB www.fotokasten.de DOMAINE Commerce de détail / Édition de photos CAMPAGNE Jeu concours de l Avent Client Fotokasten

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ENTREPRISE Audi SECTEUR D ACTIVITÉ Automobile Le client Audi AG est un constructeur automobile allemand qui dessine,

Plus en détail

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale Banque de détail Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale L évolution de l environnement et les enjeux dans la Banque de détail CENTRES D'APPELS Intensification du

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE: ENAT

APPEL A CANDIDATURE: ENAT APPEL A CANDIDATURE: ENAT Congrès international sur le tourisme pour tous. Organisé par la fondation ONCE. Soutenu par la Commission Européenne. 21 23 Novembre, 2007 MARINA D OR Région de Valencia, Espagne

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

APPLICATION N 7 LE CAS FINANCE SA (Adapté d un sujet d expertise comptable de l INTEC)

APPLICATION N 7 LE CAS FINANCE SA (Adapté d un sujet d expertise comptable de l INTEC) APPLICATION N 7 LE CAS FINANCE SA (Adapté d un sujet d expertise comptable de l INTEC) Venant de prendre la Présidence d un important groupe financier français, le nouveau président est alerté par certains

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 PLAN DE COMMUNICATION APRÉS-LIFE Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 Sensibilisation au recyclage des produits usagés SECTION I: APERCU DU PROJET LE PROJET Le projet COLLECT+ est mené par l un des leaders

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR DOSSIER DE PRESSE LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR PROXIMITE, SERVICE, TECHNOLOGIE Contacts Presse : Sophie ORIVEL : 06 32 10 69 71 Julie SORIEUL : 06 32 14 53 37 presse@asvoyages.fr

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION»

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion commerciale Durée

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

Campagne de financement participatif - comment on fait?

Campagne de financement participatif - comment on fait? Campagne de financement participatif - comment on fait? Comment réussir une collecte de fonds sur une plateforme de crowdfunding? Bien préparer sa collecte et évaluer son potentiel de financement Trouver

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Cet article présente les principaux résultats de l enquête OPSIS de Marsouin

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

Stéphane Beaulieu. L avenir de la formation universitaire en psychologie. Marie Girard-Hurtubise

Stéphane Beaulieu. L avenir de la formation universitaire en psychologie. Marie Girard-Hurtubise CHRONIQUE ENTREVUE Stéphane Beaulieu L avenir de la formation universitaire en psychologie Marie Girard-Hurtubise À l instar d autres universités québécoises, le département de psychologie de l Université

Plus en détail

Enfin, l ESeco de Lausanne intègre étroitement l outil informatique à sa formation dans le but d en faire un véritable outil de gestion.

Enfin, l ESeco de Lausanne intègre étroitement l outil informatique à sa formation dans le but d en faire un véritable outil de gestion. BUSINESS PLAN SALON DES ETUDIANTS DE LAUSANNE, 25 ET 26 MARS 2010 1. Présentation générale 1.1. La formation d économiste d entreprise diplômé ES en Suisse Le contenu de la formation d économiste d entreprise

Plus en détail

Les annonceurs face à l enjeu du rapport annuel

Les annonceurs face à l enjeu du rapport annuel Baromètre Annonceurs-Agences 2010 Les annonceurs face à l enjeu du rapport annuel Que souhaitent-ils? Qu attendent-ils des agences? page 1 Méthodologie page 2 Un quali suivi d un quanti 12 entretiens individuels

Plus en détail

Les Entreprises Familiales

Les Entreprises Familiales Les Entreprises Familiales Paris, le 5 Fevrier 2008 Les Entreprises Familiales Centenaires sont en France 1400 (présentes dans presque tous les secteurs) dont 400 dans le secteur des Vins et Spiritueux.

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

Crelan: un ancrage 100% coopératif

Crelan: un ancrage 100% coopératif B R U X E L L E S, l e 1 8 j u i n 2 0 1 5 Crelan: un ancrage 100% coopératif Il y a un peu plus d un an, Crelan annonçait qu un accord avait été conclu entre les actionnaires français et belges de la

Plus en détail

Crelan sort renforcée de sa fusion: le bénéfice du Groupe augmente de 36%

Crelan sort renforcée de sa fusion: le bénéfice du Groupe augmente de 36% B r u x e l l e s, l e 2 6 f é v r i e r 2015 Crelan sort renforcée de sa fusion: le bénéfice du Groupe augmente de 36% Crelan récolte 200 millions EUR de capital coopératif et accueille plus de 25.000

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges Corporate Creative Strategies (www.ccstrategies.be), une agence belge de communication spécialisée en communication corporate, a

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE APIRG/14-WP/29 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN OEUVRE QUATORZIEME REUNION (APIRG/14) (Yaoundé, Cameroun, 23 27 juin 2003) Point 6 de

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA Résultats exceptionnels d Argenta pour l année de crise 2011 La cinquième banque de Belgique n a pas désappris le métier du banquier de détail.

Plus en détail

À propos de nous TRIG SOCIAL

À propos de nous TRIG SOCIAL FR Equity Story À propos de nous Trig Social Media AB (publ.) est une plateforme de réseaux sociaux opérant au plan international et offrant de différents produits qui favorisent la participaction active

Plus en détail

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 1 2 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services Contenu 1.

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Plan d action commercial

Plan d action commercial 3 Plan d action commercial Le plan d action commercial regroupe l ensemble des actions commerciales et marketing à entreprendre sur une période donnée pour atteindre les objectifs commerciaux de l entreprise.

Plus en détail

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015 Observatoire de l image des banques 2015 8 Juillet 2015 Méthodologie Mode de recueil Une étude en face à face, réalisée à domicile par système CAPI (Computer Assisted Personal Interview). Cible Un échantillon

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS Par : Gilles Benoist CEO du Groupe CNP Assurances de 1998 à 2012

Plus en détail

Nouvelle étude de HPO concernant la position des entreprises familiales en Suisse

Nouvelle étude de HPO concernant la position des entreprises familiales en Suisse Media Release Entreprises familiales avec avantages concurrentiels Nouvelle étude de HPO concernant la position des entreprises familiales en Suisse Freienbach, le 24 juin 2014 D après une étude de l entreprise

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

«La caisse automatique à recyclage d espèces Vertera. Banco Popular, Espagne

«La caisse automatique à recyclage d espèces Vertera. Banco Popular, Espagne Banco Popular, Espagne La technologie avancée des caisses automatiques améliore l efficacité, et préserve la santé et la sécurité de l employé «La caisse automatique à recyclage d espèces Vertera a contribué

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Conférence de Presse Groupama Banque

Conférence de Presse Groupama Banque Conférence de Presse Groupama Banque 22 mai 2014 Intervenants 2 Michel Lungart, Directeur Assurances, Banque et Services de Groupama Bernard Pouy, Directeur général de Groupama Banque Sommaire 3 Introduction

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON VOTRE COMPTE VIRIDIAN DÉCOUVREZ LA DIFFÉRENCE Votre compte à honoraires Viridian est un compte de premier ordre de conseils de pleins exercices, offert par Raymond James

Plus en détail

EJCM - NOMIC 2007 Martine PUTZKA Wenjing ZHU Zhen ZHOU Zhengyang CHEN

EJCM - NOMIC 2007 Martine PUTZKA Wenjing ZHU Zhen ZHOU Zhengyang CHEN 5 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T II. L enfant cible de la publicité A. La publicité cible les enfants La publicité, en tant qu'un des phénomènes sociaux les plus variables, a joué un rôle de plus

Plus en détail

FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO

FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO A. Historique FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO Le Fond de Développement Agaciro est le premier fond de solidarité au Rwanda, basé sur des dons volontaires. Ce fond a été initié par les Rwandais lors du Dialogue

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

diversifier - Développer - Pérenniser

diversifier - Développer - Pérenniser diversifier - Développer - Pérenniser SOMMAIRE 1/ BMCE Capital Gestion Privée Mot du Directeur Général Une société issue d un groupe bancaire de dimension internationale Une gestion patrimoniale bénéficiant

Plus en détail

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca Présentation de notre offre de services Une Fondation bien active en 2013-2014! - Formation - Outils pédagogiques - Activités de financement à revenus partagés - Programme d aide financière www.fondationmf.ca

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement.

Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement. Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement. Avant même leur rapprochement, XL et Catlin étaient deux sociétés solides, très innovantes. Ensemble, nous sommes

Plus en détail

Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg

Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg 2015-2020 Message du directeur Nous sommes heureux de présenter le Plan stratégique de 2015-2020 de la Bibliothèque

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail