spécial commerce connecte tendances et cas d entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "spécial commerce connecte tendances et cas d entreprise"

Transcription

1 spécial commerce connecte tendances et cas d entreprise 1

2 anytime anyplace anywhere any devices Selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), les ventes sur Internet en France continuent de progresser à un rythme soutenu +19% en 2012 avec 45 milliards d euros tandis que le nombre d utilisateurs de smartphone explose (24 millions en 2012, vs 17 millions en 2011), sans parler des tablettes, qui connaissent une croissance de 77% sur le territoire français avec près de 4 millions de foyers équipés! Ainsi, le commerce mobile prend de l ampleur avec une progression de 633% en 2 ans et cette tendance va encore s accélérer Au-delà de ces quelques indicateurs, il s'agit de comprendre que le digital révolutionne en profondeur notre rapport à la consommation et désormais, il ne faut plus seulement parler de e-commerce ou de m-commerce mais plus globalement de commerce connecté ; l individu étant au cœur d une multitude de points de contacts avec les marques : PC, smartphone ou tablette, TV, centres d appels, supports print, réseaux sociaux, etc. Au fil des ans et des projets de toute envergure menés avec succès, SQLI a développé une expertise forte en matière de mise en œuvre de dispositifs de commerce cross-canal qui lui permet aujourd hui de vous aider à atteindre vos objectifs business et en vous accompagnant sur l ensemble de la chaîne de valeur du commerce digital : stratégie cross-canal, création de socles technologiques, social-business, CRM, Big Data, SEA/SEO, up & cross-selling, géolocalisation, outils d aide à la vente ou encore digitalisation des points de vente. Dans ce numéro de SqliMag, nous avons souhaité partager avec vous les réflexions de nos experts, vous présenter notre proposition de valeur et l illustrer au travers de cas concrets, dont nous sommes particulièrement fiers. Si vous souhaitez rencontrer l un de ces experts ou obtenir un complément d information sur l un des thèmes de ce magazine, n hésitez pas à nous contacter. En attendant, bonne lecture! Christine Julien Directrice de la Communication

3 Sqli Mag // le fil d information 100% clients Numéro #10 Semestriel Septembre 2013 Direction de la Communication Immeuble Le Pressensé 268, avenue du Président Wilson La Plaine Saint-Denis Tél. : +33 (0) Directrice de la publication : Christine Julien Rédactrice en Chef : Élodie Asselineau Rédaction : Régis Quintin Éric Costechareyre Benoît Henry Jérémie Fontana Jérôme Lucas Pierre Bourguet Emmanuel Gastou Pierre Benci Éric Marillet Cédric Boure Brigitte Canel-Hickie Jonathan Pitcher Élodie Asselineau Jean-Philippe Clair Benjamin Thomas Isabelle Gauthier Christine Julien Maquette : 1984 Tél. : +33 (0) Directeur de Création : Jimmy Pina Directrice Artistique : Mélanie Duflo Illustrations : Emmanuel Polanco Crédits photo : Lorraine Bordes-Süe Jimmy Pina Contactez-nous : 02 Edito SqliMag spécial commerce connecté_ introduction la nécessité de penser commerce dans un monde qui se digitalise vs commerce digital_ omnicanal organisation_parcours cross-canal_le m-commerce_connecter son réseau de vente_ performance Mesure de la performance_acquisition_ Le e-merchandising_ parcours client_la conception ux_à LA RECHERCHE DE L ENGAGEMENT_ Booster les ventes_social business_innovation_ 34 nos compétences L offre sqli_france Air_KIS Photo-Me_mTicket Tan_ tape à L ŒIL_citadium_LAFUMA_ waterair_

4 Introduction Commerce connecté la nécessité de penser commerce dans un monde qui se digitalise vs commerce digital Il y a 15 ans naissait le e-commerce, principalement occupé par des pure players, sur un marché limité par une pénétration d Internet encore timide. Depuis, les moyens de se connecter se sont améliorés et multipliés dans une folle accélération, le haut débit, le mobile, les tablettes, et Internet ont pénétré l ensemble des foyers, sur toutes les couches sociales et toutes les générations. Face à ces technologies, l adoption de nouveaux usages s est aussi accélérée, faisant de chacun de nous des consommateurs connectés. Connectés à chaque instant de notre vie, à chaque endroit, avec différents moyens pour communiquer, partager, apprendre, se diriger, jouer, acheter, etc. anticiper pour mieux exister Régis Quintin Responsable e-commerce Sqli agency Paris Le digital continue de pénétrer notre quotidien, la prochaine vague étant celle des TV connectées, des voitures connectées et des objets connectés qui cherchent encore leurs usages et adoption par les masses, et qui les trouveront sans aucun doute très rapidement! Devant cette démocratisation d Internet, les acteurs faisant du commerce, autant les marques que les distributeurs, ont compris qu ils devaient suivre cette vague ceux qui ne l ont pas compris ont pour la plupart disparu. Et ces acteurs ont procédé par étapes, avec généralement une étape de retard faute d anticipation. Dans un premier temps, les entreprises ont expérimenté un site e-commerce, positionné en silo de leur organisation on parle de multi-canal. Puis, observant que leurs clients passaient d un canal à l autre, la plupart des entreprises ont compris qu il leur était nécessaire de rendre ce canal cohérent avec les autres, parlant ainsi de cross-canal. La majorité des entreprises en est là, luttant pour mettre Mettre en place une stratégie commerciale qui s'appuie tant sur nos usages du digital que sur le monde réel en œuvre une stratégie cross-canal. Sauf qu il faut désormais voir plus loin et cesser de parler de e-commerce ou de commerce digital. Le digital pénètre au plus profond de notre environnement, de notre quotidien, de nos échanges, nous sommes dans un monde qui se digitalise vite et en profondeur! Il faut donc changer de paradigme, et se recentrer sur les fondamentaux commerciaux : la relation client et l offre produit (et tout ce qui en découle : l image, les services, etc.), tout en prenant en compte nos usages d aujourd hui et de demain, parsemés de digital mais aussi de moments vrais dans des lieux faits de briques et de ciment. Voilà les fondamentaux pour survivre demain : rentrer dans une perpétuelle méthode de «test and learn», savoir mesurer et être agile pour s adapter ajuster l offre commerciale au contexte et développer la relation client en proposant des points de contact répondant aux besoins, aux usages et aux attentes.

5 SQLI Mag numéro #10 Introduction 05 CANAUX Information POINTS DE CONTACT Tablette Word of mouth Communication Vente Facebook Twitter Vitrine connectée Jeu concours Radio Télévision Site e-commerce Livraison Distribution Opération virale Web Newsletter Opération virale Boutique physique Flux RSS Borne interactive Presse écrite Conseiller Smartphone Podcast Transport Distributeur

6

7

8 Omnicanal organisation VERS UNE TRANSFORMATION CROSS-CANAL DE L'ENTREPRISE UN nouveau defi Éric Costechareyre Consultant Senior e-commerce SQLI Lyon Les marques et les enseignes de distribution ont tout juste relevé le défi du e-commerce multi-canal que voilà un nouveau challenge, le cross-canal. repenser l'organisation Mais cette fois-ci elles n'ont pas le temps d'attendre car le client est devenu le maître de la relation commerciale : il a à sa disposition beaucoup de points de contact avec la marque ou l'enseigne, online et offline, il choisit le canal qu'il veut utiliser, quand il le veut. Il faut lui offrir une expérience d'achat irréprochable. Et pour cela les marques et les enseignes doivent repenser voire transformer leur organisation pour orienter l'entreprise vers le cross-canal. Quels sont les changements à opérer? UN COMITé OU UNE FONCTION TRANSVERSE «Conserver une organisation e-commerce distincte ne correspond plus au prisme du client, toute l entreprise doit être cross-canal», témoignaient récemment de nombreux directeurs e-commerce lors de la deuxième édition des enjeux e-commerce 2013 organisée par la FEVAD. Les départements e-commerce lorsqu'ils existent, sont souvent isolés, parfois rattachés à la direction Marketing, parfois à la DSI. Ils ont peu d'influence sur les stratégies commerciales du fait de leur jeunesse, ils avancent seuls et cela contribue finalement à renforcer le phénomène des silos. L'enjeu pour l'entreprise cross-canal est bien de lutter contre ce phénomène en instaurant un pilotage transverse des différents canaux de vente. Le cross-canal est à manager comme un véritable programme d'entreprise, porté par la Direction Générale qui pourra constituer un comité de pilotage cross-canal ou même nommer un directeur cross-canal. Son rôle officiel consistera à coordonner la stratégie et les actions des différents canaux. Sur le terrain il aura avant tout pour mission

9 STRATÉGIE CROSS-CANAL COMMUNE CANAUX DE VENTE DISTRIBUTEURS E-COMMERCE OBJECTIFS COMMUNS SQLI Mag numéro #10 Omnicanal 09 MAGASINS PHYSIQUES PILOTAGE TRANSVERSE SUPPORTS PAPIER APPLICATIONS MOBILE INDICATEURS DE MESURE COMMUNS organisation cible pour un commerce cross-canal

10 Omnicanal Le cross-canal est à manager comme un véritable programme d'entreprise, porté par la Direction Générale de déclencher la prise de conscience à tous les niveaux de l'entreprise, et lutter contre les résistances. L'entreprise cross-canal doit en effet s'assurer que les équipes en charge des différents canaux ne se sentent pas en concurrence ; qu'elles n'aient pas tendance à retenir l'information pour éviter de «perdre» des ventes au profit d'un autre canal. Pour éviter cela il faut définir des objectifs UNE MESURE DE LA PERFORMANCE DIFFéRENTE Le canal de conversion ne doit plus être l information prioritaire pour l analyse de la performance. L'entreprise devra plutôt se focaliser sur la complémentarité des canaux. Prenons l'exemple du web, il peut être un canal de vente, mais il peut jouer bien d'autres rôles dans le processus d'achat : informer, rassurer, fidéliser. Lorsqu'un internaute recherche l'adresse d'un magasin et consulte de l'information produit sur le site web d'une enseigne, puis se rend en magasin pour effectuer son achat, on peut considérer que le canal web a joué un rôle important communs et faire en sorte que tous les acteurs, online et offline, se sentent concernés par la réussite de l'ensemble des canaux. On voit dans certaines enseignes (Darty par exemple) une rémunération des responsables de magasins physiques tenant compte des ventes réalisées sur le site e-commerce dans la zone de chalandise du magasin ; une bonne manière d'éviter le conflit de canal. dans la vente qui s'est pourtant effectuée en mode offline. Chaque canal a un rôle à jouer dans l'expérience et la satisfaction client, c'est cela que les entreprises doivent parvenir à mesurer. Il devient donc nécessaire de définir des indicateurs qui permettront d'évaluer la performance des canaux de vente de manière globale, de réels indicateurs de mesure de la performance cross-canal de l'entreprise. Une fois définis, ces KPIs seront un objectif commun pour l'ensemble des équipes et fédèreront les actions de chacun. L'IMPLICATION DES DIRECTIONS SUPPORT DE L'ENTREPRISE La transformation cross-canal de l'entreprise met en œuvre plusieurs projets à mener de front, et nombre de ces projets concernent les fonctions support de l'entreprise. La logistique est impactée : les stocks magasins et e-commerce doivent-ils être mutualisés? Oui, pourrait-on dire, dans une logique de synergie et d'économie mais ce n'est pas si simple car la préparation des commandes n'est pas la même entre l'approvisionnement magasins à base de palettes et les commandes e-commerce à traiter à la pièce. Autre casse-tête pour le directeur de la logistique : comment bien gérer les retraits et retours en magasins des produits achetés en ligne? Le DSI a lui-aussi de beaux défis à relever : accès à l'ensemble de l'offre quel que soit le canal, homogénéité des prix entre les canaux, mise à disposition des stocks magasins sur le site web, programme de fidélité commun à tous les canaux, digitalisation du point de vente, etc. Sans oublier les magasins qui doivent être accompagnés dans cette transformation de l'entreprise et particulièrement les vendeurs magasins qu'il faut former et armer pour leur permettre de répondre au client hyperconnecté qui en sait beaucoup sur les produits, parfois plus que le vendeur lui-même. Chez SQLI nous sommes persuadés que le vendeur conservera un rôle majeur dans l expérience client de demain, à condition que l entreprise sache l accompagner, l intégrer au projet de transformation et faire évoluer son rôle vers un comportement cross-canal. On le voit bien, pour l'entreprise la transformation cross-canal n'est pas qu'une question de technologie, elle est aussi fortement liée à son organisation et ses principes de management. Le challenge sera difficile à relever pour certaines entreprises, mais ont-elles vraiment le choix?

11 parcours crosscanal Régis Quintin Responsable e-commerce Sqli agency Paris SQLI Mag numéro #10 Omnicanal 11 Favoriser les parcours cross-canal pour optimiser le ROI global Chaque secteur de vente ayant ses propres spécificités, il est difficile de pousser des généralités pertinentes. Il n en est pas moins vrai que quelle que soit la catégorie de produits, les usages et habitudes des consommateurs évoluent avec leur environnement. Le parcours d achat est constitué de multiples points de contacts : display physique, tv, display web, magasins physiques, site e-commerce web, mobile, search, réseaux sociaux, forums, places de marchés, etc. Ils sont innombrables, continuent à se multiplier, et le temps d adoption par les clients est de plus en plus court.

12 Omnicanal LE CLIENT LA MARQUE points de contact entre le client et la marque

13 cohérence du parcours client Devant tous ces points de contacts, il s agit de mettre en place des services pour fluidifier son parcours sans en abuser pour éviter de le perdre. Vous vous posez la question des fonctionnalités à mettre sur le mobile? Vous tenteriez bien de digitaliser vos magasins sans trop savoir quels contenus et services y mettre? Avant tout, il est essentiel d avoir une réflexion de fond sur sa marque, ses valeurs, son offre et ses cibles clients. À partir de personas représentatifs de la cible, de ses usages et Premier parcours type auquel répondre : le client reçoit un marketing, le visionne sur son mobile, clique et met un produit dans son panier. Arrivé à son travail, il va sur le site avec son ordinateur, navigue et complète son panier. Rentré chez lui le soir, il navigue sur sa tablette avec son conjoint pour terminer son achat. La reconnaissance d un internaute ayant pour Les dernières études montrent que les clients sont attachés à leurs magasins. Le magasin permet une expérience immersive dans l univers de la marque, des échanges avec des conseillers de vente et une interaction avec les produits. Enfin, les marques ou distributeurs qui ont mis en place ces parcours dits de sa façon de consommer, une étude de CX (Customer experience) permet de tracer une «CX map» représentant les différents cas de parcours client. Cette CX map permet de déterminer les attentes des clients sur chaque point de contact et de bâtir ainsi chaque point de contact en réponse à ces besoins, tout en gardant une cohérence et une continuité dans le parcours d achat. Citons quelques exemples de cas auxquels vous devez apporter une réponse à vos clients. D un point de contact digital à un autre limite le cookie qu elle a posé sur son navigateur, vous ne saurez pas reconnaître ce même internaute sur ses 3 terminaux différents et ne saurez pas répondre à ce type de parcours pourtant simple et de plus en plus fréquent. Des solutions existent mais la conception de ces dispositifs doit prendre en compte ces usages pour y répondre de façon intelligente. Du digital au magasin physique... «cross-canal» témoignent que leurs clients utilisant plusieurs points de contact dépensent plus que les autres. Vous avez donc tout intérêt à inciter vos clients à visiter vos magasins afin qu ils nouent une relation plus profonde avec votre marque. Là encore, la CX map permettra d identifier les cas d usage en fonction de votre contexte. Citons l achat en ligne livré en magasin, permettant une découverte du magasin et des ventes additionnelles, ou encore les services permettant au client de préparer son passage en magasin, en lui permettant de définir son besoin ou de se constituer une liste de produits qui servira Du magasin au digital... Un client qui achète en magasin et qui repart sans que le magasin n'ait cherché à tisser un lien ne laisse que peu de chance d en faire un futur client fidèle. Tisser un lien peut passer par un programme de fidélité, par une demande d'intérêt à recevoir des offres et une prise de coordonnées, ou téléphone, ou simplement par la mise en avant de votre site internet ou votre compte Facebook sur son ticket de caisse pour ouvrir la porte à de nouveaux canaux de communication. Cela vous permettra ensuite de montrer l'intérêt que vous portez à vos clients, par exemple au travers d un lui demandant sa satisfaction de base de discussion avec le conseiller de vente. Et puis, incontournable, l indexation des magasins par les moteurs de recherche, devenus un véritable point de départ de l expérience, que Google appelle le «Zero moment of truth». quant à son passage en magasin ou l utilisation de son achat ; d en profiter pour lui proposer des produits liés à son achat, etc. Cela nécessite de faire prendre conscience à l ensemble du personnel du magasin de l existence et l intérêt d un tel programme, et que la réussite du magasin passe par la réussite de tous les canaux de vente de l entreprise. La mise en place de toutes ces fonctionnalités utiles pour vos clients, essentielles à l optimisation du ROI global de votre dispositif commercial, passent par une étude en amont des usages et du comportement de vos clients, dans votre contexte. Mieux les comprendre pour mieux les servir. SQLI Mag numéro #10 Omnicanal 13

14 Omnicanal comprendre les usages mobile et creer des dispositifs qui performent En recherche d une actualité, d une information? Besoin de faire un achat rapide? La technologie nous permet désormais de consommer selon notre envie, et quand nous le souhaitons. Les terminaux mobiles deviennent des assistants de vie indispensables à notre quotidien.

15 Les facteurs clés de succès du m-commerce Les stratégies e-commerce appliquées aux appareils mobiles, aussi appelées m-commerce, possèdent leurs propres caractéristiques et usages. Mais alors comment contribuer à la définition de ces nouveaux usages? Les consommateurs du m-commerce sont dans la ligne de mire de nos designers UX et de nos marketeurs. Il devient nécessaire de connaître les habitudes de ses clients, de comprendre et anticiper leurs attentes, afin de créer un dispositif m-commerce qui performe. L élaboration d un dispositif m-commerce est un sujet vaste. Tout d abord, il est nécessaire d analyser l état actuel de la situation pour connaître les principales différences entre m-commerce et e-commerce : SQLI Mag numéro #10 Omnicanal 15 1_Les utilisateurs passent de plus en plus de temps connectés sur leurs mobiles (40% de part pour le web sur mobile contre 60% sur PC, comscore fev. 2013). 2_Le processus d'achat sur mobile est plus impliquant et l'utilisateur est plus concentré, car aucune tâche ne vient le parasiter. 3_Le taux de transformation est plus important sur mobile que sur ordinateur : 1.25% sur terminaux mobiles versus 0.95% sur ordinateurs (chiffres Q4 2011, US Online advertising report). 4_Le "shopping mobile" se répartit sur toute la journée avec un pic en soirée, là où le "shopping PC" se concentre. Benoit Henry Consultant e-marketing Sqli agency Suisse

16 Omnicanal L'immersion déjà forte entre l utilisateur et son appareil mobile peut être améliorée grâce à des interactions plus impliquantes avec l'utilisateur (2 minutes maximum). De nombreux exemples montrent qu une démarche de recherche efficace est celle qui se rapproche de la consultation d un catalogue papier : il faut susciter l intérêt très rapidement. C est également applicable pour le processus de paiement : il faut supprimer tous les freins Le m-commerce permet à l'utilisateur de choisir plusieurs scénarios d'achat. Le principal étant celui où il va procéder à l'achat directement via son terminal mobile. Ce scénario est très proche de celui de l'achat en ligne via un ordinateur, si ce n est que certains sites e-commerce sont optimisés pour mobiles (ou ont leur application). En revanche, les utilisateurs qui se renseignent sur leurs smartphones à l'achat. Par exemple, si l utilisateur souhaite faire un achat en public (ex. dans les transports en commun), il faut lui éviter de sortir sa carte bancaire et saisir les numéros. Privilégions plutôt des moyens de paiement alternatifs, comme Paypal par exemple. LA RICHESSE DES SCÉNARIOS UTILISATEUr couverts PAR LE M-COMMERCE ou tablettes et qui procèdent à l'acte d achat en magasin (indirect) sont aussi identifiés dans la stratégie m-commerce. Le m-commerce se caractérise alors comme moyen de vente cross-canal (cf. article page 11) car il génère des achats en ligne via les supports mobiles, web, mais aussi en point de vente physique. Stratégies marketing et sociales au profit du m-commerce Les usages en condition de mobilité L'utilisation des terminaux mobiles, smartphones ou tablettes, est différente et complémentaire de celle des PC. On les utilise soit pour économiser du temps (save your time), soit pour passer le temps (spend your time). Le dispositif m-commerce doit comprendre dans quel état l'utilisateur se trouve à un instant donné, et lui apporter des solutions qui y correspondent pour maximiser l intérêt, l attention, et la transformation. Le taux de transformation sur mobile dépend de l'optimisation du parcours d achat du client, qui doit être simple et réalisable rapidement L'immersion déjà forte entre l utilisateur et son appareil mobile peut être améliorée grâce à des interactions plus impliquantes avec l'utilisateur, au moyen des gestures par exemple, ou grâce aux appareils photos et webcams embarqués qui vont permettre d enrichir la relation homme / machine. Il devient désormais possible de concevoir une expérience visuelle très immersive dans l'univers de la marque (vidéos, animations, storytelling, etc.). Chacun de ces moyens doit être testés et analysés afin de déterminer les leviers les plus performants pour la marque. En simplifiant le parcours d'achat, donnant de l emphase à la relation utilisateur / terminal, et en créant de belles histoires, le m-commerce permet d obtenir de très bons taux de transformation. Tous les regards sont désormais tournés vers cet eldorado dont le chiffre d'affaires est estimé à plus de 15 milliards d'euros pour le marché français en 2015 (contre 500 millions en 2010).

17 SQLI Mag numéro #10 Omnicanal 17

18 Omnicanal Connecter son reseau de vente Ou comment la facon d'acheter est en train d'evoluer vers de nouvelles experiences Jérémie Fontana Directeur Artistique Sqli agency Suisse Le commerce est en pleine mutation. Même si le taux de conversion en magasin reste dix fois supérieur à celui des sites internet, la concurrence fait rage et pousse à l'innovation afin d apporter une expérience plus riche et attractive aux clients des magasins.

19 SQLI Mag numéro #10 Omnicanal 19

20 Omnicanal Pourquoi connecter son lieu de vente? Objectifs et strategies 1 Sources : Baromètre exclusif de l expérience marchande connectée Digitas / Vivaki / Reload avril 2013 Médiamétrie Mobilosoft blog Connected Store Auparavant seulement cantonnées à des opérations isolées, depuis 2 ans, les installations numériques prennent place progressivement dans de plus en plus de lieux, de la petite boutique indépendante au magasin de grande distribution. Le «commerce connecté» (ou «digital retail») devient le défi de ces prochaines années. La majorité des consommateurs fait maintenant jouer la concurrence entre les magasins et les sites de vente en ligne. En effet, 69% 1 d'entre eux vont voir en magasin avant d'acheter sur le web. De plus, 30% 1 ont une application de comparateur de prix, et 24% ont l habitude de scanner les codes-barres des produits en magasin. En revanche, seulement 12% 1 ont déjà utilisé une borne interactive en magasin. Que faut-il en conclure? Les consommateurs sont de plus en plus technophiles et connectés. Le smartphone est maintenant devenu leur meilleure arme pour optimiser l expérience d achat. Mais l interactivité et la connectivité avec le magasin ou la marque sont encore trop réduites, et tout le potentiel de performance se trouve ici. Tout d'abord, le premier objectif d'un magasin connecté est l'information du client : l'aider à trouver et à choisir ce qu'il recherche. Pour ce faire, les supports les plus adaptés sont l'écran d'affichage et la borne interactive. Ensuite, le deuxième objectif est d'apporter une expérience différenciante au visiteur, de lui faire vivre des émotions et de l engager dans de nouvelles interactions. Beaucoup plus complexe, ce facteur demande beaucoup plus de créativité, et fait appel à des technologies plus avancées : détection de mouvements, surface tactile, projection ou écran géant, etc. Enfin, le dernier objectif (et le plus important pour la marque) est de transformer la vente. Cela peut être grâce à un savant mélange des deux objectifs précédents, c est surtout la créativité et l écoute des clients qui fera la différence.

21 Comment améliorer l expérience client? Quelques exemples d usages possibles En France, les plus nombreux exemples de connexions numériques des lieux de vente sont ceux des enseignes de moyenne et grande distribution, s équipant de différents types de terminaux d aide à l information et à la vente. En effet, à l exemple de ce qu a réalisé SQLI pour Castorama ou Lafuma, les tablettes et écrans tactiles prennent place dans le magasin, et les vendeurs sont plus à même de renseigner leurs clients de manière réactive. Pour Castorama par exemple, le but du projet Colours Box était d offrir plus d autonomie aux clients du rayon peinture. Grâce à une borne tactile et à une interface intuitive et ludique, SQLI a pu proposer un système permettant aux clients de faire les bonnes associations de teintes, de choisir la couleur cible et d'en lancer la fabrication automatique. Économies de temps pour le client ainsi que des vendeurs plus disponibles, ce nouveau système permet surtout de fournir un produit parfaitement adapté aux besoins du client. D autres projets semblables ont été développés en France, comme Otouch (pour l enseigne But) ou encore les opérations Fan Sélection et Shopping Connect (chez Kiabi). Hors de nos frontières, certaines marques ont même inclus le concept de magasin connecté dès la conception de leurs nouvelles boutiques, comme ce fut le cas du showroom Audi City ou de la boutique Burberry, tous deux à Londres, et faisant intervenir différentes techniques (du tactile à la captation de mouvements). Enfin, un dernier exemple un peu plus anecdotique mais tout simple et ingénieux : l utilisation de la «Little Printer» une mini-imprimante WiFi très pratique. Connectée dans un petit magasin, celle-ci est avertie du «check in» Foursquare d un nouveau visiteur, et lui imprime tout de suite un joli bon de réduction personnalisé à son nom et adapté à sa fréquentation (nouveau, habitué, «Mayor», etc.). Cette petite imprimante permet aussi de transformer le ticket de caisse en un réel medium de communication et d engagement avec le client, par le biais d informations personnalisées et attractives. 69% des consommateurs vont voir en magasin avant d'acheter sur le web 1 SQLI Mag numéro #10 Omnicanal 21

22

23

24 Performance Jérôme Lucas Responsable e-commerce Sqli agency Nantes Mesure de la performance Mesurez votre performance business multicanal Enjeux, problematiques et tour d horizon des moyens Diversité des canaux de vente, diversité des sources d information, multitude des supports de communication / marketing, diversité de la concurrence, volatilité des clients, etc. autant de contraintes auxquelles les directions marketing, commerciales et e-commerce sont confrontées! enjeux du commerce digital Comment piloter l efficacité de son modèle multicanal? Comment optimiser sa rentabilité? Enjeux stratégiques e-commerce multicanal dans un monde où la variété est présente partout, tout le temps. Les canaux de distribution sont désormais contraints d évoluer afin de pouvoir interagir entre eux. Un acteur de la distribution «traditionnelle» se doit de diversifier ses canaux de distribution, et notamment les orienter vers le canal qui lui convient, magasin, web, et / ou mobile. Ainsi, un acte d achat peut commencer sur son site internet, dériver vers des blogs ou réseaux sociaux pour obtenir des avis produits, se poursuivre sur mobile et se terminer en magasin physique. Il devient important de comprendre à quel moment un prospect est devenu client, ou au contraire, à quel moment, un prospect n est pas passé à l acte d achat. Face à une forte variété des canaux, des informations, un volume important de données à exploiter, dans un contexte à vitesse accélérée (voire temps réel), il faut malgré tout pouvoir apporter de la valeur ajoutée sur l offre produit aux clients. Comment la marque, l enseigne peut-elle faire pour augmenter son chiffre d affaires, améliorer la rentabilité de son modèle?

25 Quels moyens pour mesurer des indicateurs de performance pertinents? Plusieurs fondamentaux sont à mettre en place par l enseigne pour lui permettre de suivre efficacement ses indicateurs de performance. 1_Segmentation client : améliorer sa connaissance client avec le temps L objectif est de définir les différents profils de ses clients afin de pouvoir mener par la suite des campagnes marketing ciblées. Comment y parvenir? Tout d abord mettre un formulaire d inscription très simple (login / mot de passe) afin d éviter un taux d abandon trop fort. Ensuite pour mieux connaître son client : mettre en place des campagnes de jeux, des formulaires de saisie envoyés suite à une commande passée, l envoi d unique, dynamique et adapté à chaque destinataire qui attirera toute son attention et exploiter Facebook : il est relativement facile d associer un compte facebook et de récupérer les informations du compte (âge, localisation, sexe, marques aimées, etc.) 2_Catégoriser : définir de manière précise les produits Plus l information produit sera fine, plus elle sera efficacement utilisée dans le ciblage des offres au client. Il s agit alors de définir des attributs de l information produit simples et relativement fins. Ceci doit pouvoir, par exemple, permettre à un site de vente de produits de bricolage, de mettre facilement en avant des produits de la gamme «électricité» à un internaute identifié comme «électricien» ou à un site de vêtements de pousser des produits correspondants aux goûts de son client. 3_Consolidation de données : agréger et croiser les données de différentes sources Le système mis en place doit être capable d agréger et croiser des données provenant de sources très hétérogènes. Par exemple : données comportementales des clients + taux de transformation d un produit + volume des retours de produits dans le système logistique doivent permettre d illustrer le chemin pris par un internaute pour acheter un produit et la rentabilité de cet acte de vente. 4_Ciblage comportemental La mise en place d indicateurs liés aux comportements en temps réel des internautes sur le site doit permettre d optimiser la stratégie de mise en avant de l offre produit. L objectif est de pouvoir disposer d une offre permettant d optimiser son taux de transformation, en mettant en avant les produits les plus achetés lorsque le client a acheté tel ou tel produit, les produits re-commandés sur des commandes futures, etc. Le ciblage comportemental donne une nouvelle dimension au marketing relationnel. 5_Service Client intégré et multicanal Face à la multitude des canaux, l activité client devient de plus en plus difficile à suivre. La rationalisation et le recentrage de l information client doit permettre d offrir des informations qui vont devenir utiles aux différents canaux de vente afin d améliorer l efficacité commerciale. Quelques KPI à mesurer Évolution du nombre de commandes par jour Évolution du trafic du site Taux de ventes cross-canal (Web + magasin physique) Alerte taux de retours sur un produit Alerte taux d avis négatifs sur un produit Taux de transformation de la campagne en cours Trafic généré sur une campagne Taux de respect des délais de livraison Taux de disponibilité des produits Volume de commandes expédiées partiellement Volume de fiches produits ajoutées dans la journée Volume de fiches produits modifiées dans la journée Taux de fiches produits disposant de plus de 2 visuels Pierre Bourguet Consultant Business Process Intelligence EoZen Paris «In-Memory» est une innovation de rupture pour les usages métiers Le commerce digital rabote les seuils entre l informatique et ses bénéficiaires : interfaces diffuses, accès instantanés aux données et adaptation active des transactions. Accédant 100 à fois plus vite à un volume de données presque sans limite, les transactions «in-memory», quelle que soit leur fréquence, gèrent en un seul cycle, si rapide qu il semble continu, la relation client, son analyse et l adaptation des scénarios. C est le cas de cette application de la grande distribution, qui construit des promotions instantanées avec les données de caisse et cible les clients présents dans le magasin par la géolocalisation de leur terminal mobile. «In-memory», elle réduit les temps de calcul de quelques jours à quelques secondes et les millions de clients sont fidélisés en temps réel, dès qu ils sont présents dans un magasin, réel ou virtuel : le paradis du marketing! Désormais, dans le monde physique, chaque individu identifié (client, patient, citoyen, etc.) pourra se faire accompagner de son alter ego digital, pour le meilleur et pas forcément pour le pire. SQLI Mag numéro #10 Performance 25

E-COMMERCE & MULTI CANAL

E-COMMERCE & MULTI CANAL E-COMMERCE & MULTI CANAL SPÉCIALISTE E-BUSINESS UNE STRUCTURE ACCOMPAGNANT SES CLIENTS A L INTERNATIONAL + 1900 collaborateurs + CA 158 M + 21 années d'existence + 15 ans d'expérience e-business AVEC UN

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Avis d expert. Réussir son Site E-Commerce

Avis d expert. Réussir son Site E-Commerce Avis d expert Réussir son Site E-Commerce Réussir son Site E-Commerce Un projet de site E-Commerce revêt une complexité croissante, que ce soit pour créer un nouveau site ou faire évoluer un site existant.

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing Définition et Enjeux du e-merchandising Illustrations concrètes : les interfaces Illustrations concrètes : cross selling et up-selling Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client. Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com

Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client. Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com Le Digital In-Store : Définitions et Enjeux L ensemble des dispositifs digitaux

Plus en détail

compario.com Fidélisation client Nouvelles tactiques pour un site E-Commerce rentable

compario.com Fidélisation client Nouvelles tactiques pour un site E-Commerce rentable Fidélisation client Nouvelles tactiques pour un site E-Commerce rentable Fidélisation client : Nouvelles tactiques pour un site E-Commerce rentable L acquisition de trafic génère des dépenses importantes

Plus en détail

DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS

DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS Juin 2013 SOMMAIRE I. LE REFERENTIEL AU CŒUR DU SYSTEME OMNI CANAL... 4 II. DIALOGUES MULTIPLES... 6 III. FACTEURS D ACCELERATION

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

DU ECOMMERCE AU COMMERCE CONNECTÉ, QUELLES SOLUTIONS POUR UN COMMERCE INNOVANT?

DU ECOMMERCE AU COMMERCE CONNECTÉ, QUELLES SOLUTIONS POUR UN COMMERCE INNOVANT? DU ECOMMERCE AU COMMERCE CONNECTÉ, QUELLES SOLUTIONS POUR UN COMMERCE INNOVANT? L OMNICANAL AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DU BUSINESS DES MAGASINS ET DES MAR QUES Scinetik est un cabinet de conseil stratégique

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Agence web marketing Pourquoi une agence de web marketing? Définition du web marketing.

Agence web marketing Pourquoi une agence de web marketing? Définition du web marketing. Agence web marketing Pourquoi une agence de web marketing? Définition du web marketing. Internet est la plus grande vitrine imaginable pour présenter et vendre des produits et des services. En permanence

Plus en détail

Solutions mobiles MOBILE TO STORE GEOLOCALISATION & COUPONING! MOBILE SOLUTIONS

Solutions mobiles MOBILE TO STORE GEOLOCALISATION & COUPONING! MOBILE SOLUTIONS Solutions mobiles MOBILE TO STORE GEOLOCALISATION & COUPONING! 1 Agence et Editeur de Solutions Mobiles Un positionnement marketing & technologie, pour vous simplifier le mobile. AGENCE Le pôle dédié au

Plus en détail

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW 1 ER COMMERCE CONNECTÉ SHOW Salon Dock Pullman - Paris 27 & 28 octobre 2015 LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW «There is no Business like Retail Connected Business» Un salon d échange, concentré d expertise et

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

DU COMMERCE CONNECTÉ!

DU COMMERCE CONNECTÉ! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 14 - Avril 2015 Suivez la tendance DU COMMERCE CONNECTÉ! SOLDES OUVERT ÉVOLUTION DU COMMERCE vers un commerce "CONNECTÉ" CASH PISCINES : Le projet "cross canal"

Plus en détail

«BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL!

«BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL! «BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL!» Annuaire Présentez gratuitement votre enseigne, ajoutez votre

Plus en détail

Formation e-commerce : Webmarketing

Formation e-commerce : Webmarketing Page 1 sur 6 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce : Webmarketing Votre boutique e-commerce est lancée

Plus en détail

Fidélisation client : Nouvelles tactiques pour un site E- Commerce rentable

Fidélisation client : Nouvelles tactiques pour un site E- Commerce rentable Fidélisation client : Nouvelles tactiques pour un site E- Commerce rentable L acquisition de trafic génère des dépenses importantes pour un site E-Commerce et les taux de conversion restent faibles. Se

Plus en détail

Labo de technologies mobiles Plateforme de création d applications mobiles - Technologies de reconnaissance visuelle. www.snapnsee.

Labo de technologies mobiles Plateforme de création d applications mobiles - Technologies de reconnaissance visuelle. www.snapnsee. Labo de technologies mobiles Plateforme de création d applications mobiles - Technologies de reconnaissance visuelle www.snapnsee.net LE PROJET SNAP N SEE LE PROJET SNAP N SEE Snap n See est une jeune

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR.

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services Attirer et fidéliser les clients

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

Les dessous des moteurs de recommandation

Les dessous des moteurs de recommandation Les dessous des moteurs de recommandation La personnalisation est un enjeu majeur du e-commerce aujourd hui. Elle réveille l esprit commerçant dans les boutiques en ligne en remettant le visiteur au cœur

Plus en détail

5 sept 2014 - GAMARTHE. Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque

5 sept 2014 - GAMARTHE. Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque 5 sept 2014 - GAMARTHE Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque Atelier Webmarketing - UZTARTU - 05 sept2014 - Gamarthe Atelier Webmarketing - UZTARTU - 05 sept2014 - Gamarthe Atelier Webmarketing - UZTARTU

Plus en détail

Responsable Marketing / Communication Digital 2.0

Responsable Marketing / Communication Digital 2.0 Responsable Marketing / Communication Digital 2.0 12 jours soit 84 heures - Cycle certifiant Les objectifs de la formation 1 2 WEBMARKETING S approprier les nouveaux usages du marketing sur le web pour

Plus en détail

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE Applications Smarphones et Tablettes Tactiles RDMobile 64 Boulevard Malesherbes, 75008 Paris +33 1 77 19 16 07 www.rdmobile.fr SOCIETE RDMobile se positionne comme

Plus en détail

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux?

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Animateur Jean-Christophe GALEAZZI RCF Intervenants Mathieu LLORENS AT INTERNET Patrick BERNARD MILLESIMA Jean-Paul LIEUX DOLIST Marion

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16 Sommaire Présentation de l étude... 3 Objectifs et méthodologie... 3 Les services de Click to Chat... 5 Les canaux de contact... 6 Projets Click to Chat - objectifs et déploiement... 7 L expérience client

Plus en détail

Baromètre 2011 de l'e-marketing

Baromètre 2011 de l'e-marketing Baromètre 2011 de l'e-marketing Présentation du 30 mars 2011 MD Expo / UDA Baromètre de l e-marketing 2011 page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats L acculturation des

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique 2014 BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique SECTEUR INDUSTRIE-SERVICE CHORUS 2 : Refonte du référentiel des process Groupe Refondre le réferentiel des process Groupe grâce à la réalisation d un

Plus en détail

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices?

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? L attractivité pour un commerce multiservices : Comment la déterminer? Quel sens lui donner? Quel sens donnez-vous au mot ATTRACTIVITE, dans

Plus en détail

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre.

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre. A l image de la chaine de montage d une voiture, les actions marketing tendent à s automatiser afin d optimiser le temps et l argent investis. On appelle «automation marketing» ou marketing automatisé,

Plus en détail

Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013

Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013 Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013 Rhénatic Pôle de Compétences TIC d Alsace Créé en octobre 2006 En 2011, Reconnu «Grappe d Entreprises» nationale

Plus en détail

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Mélanie Hossler Olivier Murat Alexandre Jouanne FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 12 modules pour construire sa stratégie social media, 2014 ISBN : 978-2-212-55694-0 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

R LEUR SITE E-COMMERCE

R LEUR SITE E-COMMERCE N 1 des Solutions E-Commerce en Europe 0 0 1P0OU.5 R LEUR SITE E-COMMERCE E- C O M M ER Ç A N T S ONT CHOISI OXATIS Une solution E-Commerce complète & performante : 312 fonctionnalités Mises à jour automatiques

Plus en détail

ers Pas vers le E-Commerce

ers Pas vers le E-Commerce ers Pas vers le E-Commerce Les intervenants Laure Lebreton Conseiller d'entreprise en Economie Numérique Premiers pas vers le E-commerce Le E-commerce «Promesses et réalités» Les chiffres-clés : www.fevad.com

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Sortir des murs, démultiplier les contacts 2013 T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons nos Talents 1 Introduction Entre discours incantatoires

Plus en détail

Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics?

Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics? Livre blanc Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics? Nos partenaires: Sommaire Présentation de Mazeberry Introduction au Search Analytics Le Search Engine

Plus en détail

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 Exister sur Internet Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 SOMMAIRE Introduction et présentation des intervenants (5 mns) Les bases : à quel besoins répond Internet? (15 mns) Charlotte / Nicolas La création

Plus en détail

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux La Team Web Organisme de formation enregistré sous le numéro 91 34 08306 34 La Team Web SAS au capital de 10 000 8 rue de la Mairie / 34120 Lézignan

Plus en détail

Tout Savoir. Tout Savoir 22/03/2013 CENTRE DE FORMATION ET DE RESSOURCES TIC. Nos actions centrées autour de. Un service de Proximité

Tout Savoir. Tout Savoir 22/03/2013 CENTRE DE FORMATION ET DE RESSOURCES TIC. Nos actions centrées autour de. Un service de Proximité CENTRE DE FORMATION ET DE RESSOURCES TIC L objectif : permettre aux professionnels de se familiariser avec les technologies, d'en suivre (voire d en anticiper) les évolutions, d'en identifier l'impact

Plus en détail

Créer un site internet?

Créer un site internet? WebexpR Communication digitale des PME 249 rue Irène Joliot Curie 60610 La Croix Saint Ouen contact@webexpr.fr Créer un site internet? Qui? Quoi? Pour qui? Pourquoi? Quand? Comment? Combien? Rédaction

Plus en détail

Maîtriser la diffusion de son catalogue e-commerce

Maîtriser la diffusion de son catalogue e-commerce Maîtriser la diffusion de son catalogue e-commerce Lorraine Un site marchand est sans cesse en recherche de moyens pour développer son activité. Au-delà de l optimisation de la boutique, il est possible

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre Marketing comportemental Guide méthodologique de mise en œuvre Sommaire Présentation...3 Les limites du marketing de masse ou du marketing «produit»...5 L idéal marketing : délivrer le bon message au bon

Plus en détail

10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook

10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook LIVRE BLANC 10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook 07/ 2014 www.kontestapp.com Introduction Facebook est incontestablement devenu le réseau social mondial le plus populaire. Avec 1,23 milliard

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

Votre site E-Commerce totalement intégré à votre gestion commerciale

Votre site E-Commerce totalement intégré à votre gestion commerciale Votre site E-Commerce totalement intégré à votre gestion commerciale TOUTES LES FORMULES DU COMMERCE CONNECTÉ 23 > 25 SEPTEMBRE 2014 I PARIS I PORTE DE VERSAILLES I PAVILLON 7-3 #ECP14 LE SUCCÈS D OXATIS

Plus en détail

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients messaging LIVRE BLANC Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients SOMMAIRE Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier

Plus en détail

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe!

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 15 - Septembre 2015 fashion.com fashion.com Les TENDANCES MOBILES MOBILES du e-commerce du e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE

Plus en détail

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau.

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. Neuilly sur Seine, le 26 janvier 2011 Digitas France (VivaKi/Publicis

Plus en détail

E-Merchandising : comment Decathlon a boosté les performances de son site E- Commerce grâce à Compario. 26 juin 2012

E-Merchandising : comment Decathlon a boosté les performances de son site E- Commerce grâce à Compario. 26 juin 2012 1 E-Merchandising : comment Decathlon a boosté les performances de son site E- Commerce grâce à Compario 26 juin 2012 2 Les Intervenants Cyril Besse Senior Manager, Logica Business Consulting Loïc Bertin

Plus en détail

dans l emailing De la Personnalisation à la Contextualisation Personnalisation et contenus situationnels (géolocalisation, météo, triggers avancés...

dans l emailing De la Personnalisation à la Contextualisation Personnalisation et contenus situationnels (géolocalisation, météo, triggers avancés... De la Personnalisation à la Contextualisation dans l emailing Personnalisation et contenus situationnels (géolocalisation, météo, triggers avancés...) Jérome BLANCHON / HAPPY Mails g Quel message? Pour

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

ROI et performance web

ROI et performance web 1 intégrer la culture de l'optimisation àla stratégie Internet Paris Web, édition 2009 09 octobre 2009 Auteur : Arnaud BRIN 2 Optimisation? Les 5 dimensions de l optimisation web 3 optimisation démarche

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Agenda 1. Le Big Data et les enjeux du marché 2. La réponse de Mediapost Communication 3. Comment ça marche? 4. Planning de lancement des offres 5. Conclusion

Plus en détail

FABRIK4WEB. création web - communication interactive - solutions digitales

FABRIK4WEB. création web - communication interactive - solutions digitales FABRIK4WEB création web - communication interactive - solutions digitales SITE INTERNET WEB DESIGN ET ERGONOMIE Performance et plaisir! INTEGRATION ET DEVELOPPEMENT Innover pour évoluer, Evoluer pour convaincre!

Plus en détail

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT e-commerce+ Magazine d information d Octave n 13 - Février 2015 87% SURB2B DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE INTERNET CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES édito Le

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION

SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION LIVRE BLANC SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION Découvrez comment le Social CRM peut travailler pour vous LIVRE BLANC SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION 2 À PROPOS Au cours des dernières années, vous

Plus en détail

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS Le papier, c est fini. Maintenant, il faut passer sur Internet. Il y a trop de monde sur Internet, C est impossible de

Plus en détail

LE MULTICANAL. ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso

LE MULTICANAL. ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso LE MULTICANAL ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso Directeur général de Faircom Paris Objectifs de la session Découvrir le multicanal

Plus en détail

compario.com Personnaliser l Expérience Client De la Relation Client à

compario.com Personnaliser l Expérience Client De la Relation Client à Personnaliser l Expérience Client De la Relation Client à l Expérience Client Passer de la relation client à l expérience client Le principal enjeu auquel sont confrontés la plupart des acteurs du e-commerce,

Plus en détail

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital Des formations personnalisées sur-mesure pour appréhender facilement le Marketing Digital, développer

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

BOUTIQUES CONNECTÉES Répondre aux nouveaux comportements d achat

BOUTIQUES CONNECTÉES Répondre aux nouveaux comportements d achat BOUTIQUES CONNECTÉES Répondre aux nouveaux comportements d achat Club ESSEC Luxe 24 octobre 2013 Contact Conférence Club ESSEC Luxe: Thina Cadierno - @TCadierno tcadierno@gmail.com NOUVEAU CLIENT 24 millions

Plus en détail

Les Best Practices du Marketing Comportemental en Temps Réel

Les Best Practices du Marketing Comportemental en Temps Réel REAL-TIME MARKETING Les Best Practices du Marketing Comportemental en Temps Réel Comment booster rapidement vos taux de conversion? Adrien de Turckheim, Sebastien Etter, BEAMPULSE 16 05 2013 Benoît Liebenguth,

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

E-commerce vs Commerce physique. On Point Septembre 2014

E-commerce vs Commerce physique. On Point Septembre 2014 E-commerce vs Commerce physique On Point Septembre 2014 2 L essor du e-commerce, quels impacts sur le commerce physique? Dans les années 2000, le e-commerce a repoussé les limites de temps (horaires d

Plus en détail

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST...

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... 18 ans d expérience Une équipe passionnée et motivée Plus de 500 clients satisfaits et motivés LES 10 ETAPES CLES D UN PROJET E-COMMERCE LES 10 ÉTAPES CLES 1 L

Plus en détail

http://www.content-square.fr

http://www.content-square.fr http://www.content-square.fr Qui sommes-nous? 2 Des récompenses prestigieuses Parmi nos investisseurs de renom + Vainqueur Venture Out New York Technologies + Lauréat Entreprise innovante 2013 de l AFDEL

Plus en détail

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés > FORMATIONS CLES EN MAIN > FORMATIONS SUR MESURE Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC Dans le cadre du Pacte Régional de Continuité Professionnelle signé par l Etat, la Région et les Partenaires

Plus en détail

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL Enterprise Email Marketing Solutions & Services IMPLI PERT CATION INE N DÉLIV RABIL CE ITÉ W N E S Guide Pratique de l Emailing 2012 Conseils pratiques sur la meilleure façon de mettre en place des emails

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together.

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together. Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante Delivering Transformation. Together. Sopra Steria Consulting est l activité Conseil du Groupe Sopra Steria. Présent

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Internet et les médias sociaux

Internet et les médias sociaux Internet et les médias sociaux Chiffres et tendances 2014 2,5 milliards d internautes à travers le monde Dont 1,9 milliard sur les réseaux sociaux > Soit 74% des internautes 68% des français sont sur les

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Notre vision des enjeux et notre offre de service Septembre 2015 La révolution digitale est un challenge

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Présentation de l'étude Azetone - Harris Interactive 26 septembre 2014 Agenda Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises les priorités & répartitions

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

+ DISCOVER " BENCHMARK DU SECTEUR, DE LA CONCURRENCE, + PLAN MÉTHODOLOGIE " STRATÉGIE COMMERCIALE, STRATÉGIE DE MARQUE, MARKETING,

+ DISCOVER  BENCHMARK DU SECTEUR, DE LA CONCURRENCE, + PLAN MÉTHODOLOGIE  STRATÉGIE COMMERCIALE, STRATÉGIE DE MARQUE, MARKETING, + " BENCHMARK DU SECTEUR, DE LA CONCURRENCE, " STRATÉGIE COMMERCIALE, STRATÉGIE DE MARQUE, MARKETING, " STRATÉGIE MULTI-CANAL, " BUSINESS PLAN, + PLAN " EXPRESSION DE BESOIN / CAHIER DES CHARGES " PLAN

Plus en détail

Rencontres Marché Retail

Rencontres Marché Retail Rencontres Marché Retail Des parcours clients de plus en plus Omnicanal 9 Décembre Julien Bonnel, Offre et Stratégie LaSer Symag en bref «Accompagner les enseignes dans leur transformation vers le commerce

Plus en détail