Neurochimie de la Douleur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Neurochimie de la Douleur"

Transcription

1 Neurochimie de la Douleur

2 Plan 1- Introduction 2- Les voies de la douleur 3- Les messagers et les récepteurs périphériques de la douleur 4- La sensibilisation périphérique 5- Les neurotransmetteurs au niveau central 6- Quelques mécanismes de contrôle central de la douleur

3 1- Introduction La douleur n'est ni plus ni moins qu'un système d'alarme, dont la seule fonction est de signaler une lésion corporelle. " Descartes Mais la douleur peut être modulés par de nombreux facteurs : - Les facteurs culturel les habitudes culturelles, les rites religieux et ethniques de diverses sociétés - Les seuils de la douleur le seuil de perception peut être variable - Les expériences antérieures Les expériences douloureuses sont mémorisées et peuvent servir de référence à un stimulus. - Comportement et situation

4 1- Introduction Définition La douleur : expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en des termes évoquant une telle lésion. (ISAP) Généralités : La douleur est une expérience multidimensionnelle essentielle pour le maintien et la préservation d un individu. Elle peut être perçue comme provenant d une partie spécifique de l organisme Elle peut être appréciée de façon quantitative (ex: se piquer, se brûler, se couper ) Elle implique des réseaux neuronaux périphériques et centraux dédiés

5 1- Introduction La sensation douloureuse résulte des interactions dynamiques entre : systèmes de transmission systèmes de contrôle et systèmes d amplification STIMULUS SYSTEME DE CONTROLE RECEPTEURS SYSTEME D AMPLIFICATION _ DOULEUR +

6 2- Les voies de la douleur Récepteurs Nerf Nerf rachidien, nerf nerf crânien Moelle épinière Tronc cérébral et et formation réticulée Thalamus controlatéral Cortex cérébral

7 2- Les voies de la douleur Les récepteurs sensoriels cutanés Mécano-nocicepteurs Pression forte Nocicepteurs polymodaux Pression T>45 C Chimique

8 2- Les voies de la douleur Récepteurs Récepteurs viscéraux viscéraux Récepteurs Récepteurs glandulaires glandulaires

9 2- Les voies de la douleur Section de moelle épinière avec nerfs périphériques.

10 2- Les voies de la douleur Αδ Αδ Faiblement Faiblement myélinisées myélinisées Diamètre Diamètre µm µm Douleur Douleur rapide, rapide, bien bien localisée localisée Vitesse Vitesse conduction conduction 4 4 à à m.s m.s -1-1 C Nerf Nerf périphérique Non Non myélinisées myélinisées Diamètre Diamètre 0,3 0,3 à à 1 1 µm µm Douleur Douleur retardée, retardée, sourde, sourde, diffuse diffuse Vitesse Vitesse conduction conduction < < 2 2 m.s m.s -1-1

11 2- Les voies de la douleur

12 2- Les voies de la douleur Projection des fibres nociceptives dans la moelle épinière

13 2- Les voies de la douleur Position des neurones spinaux projetant leur axone vers le thalamus (tractus spinothalamique)

14 2- Les voies de la douleur Wide Dynamic Range High treshold Réponse de neurone de projection de la lame V

15 2- Les voies de la douleur Les neurones à convergence de la corne dorsale Afférences périphériques diverses : cutanée articulaire viscérale Une seule projection commune A l origine des douleurs projetées

16 2- Les voies de la douleur Les voies ascendantes

17 2- Les voies de la douleur Le tractus spinothalamique

18 2- Les voies de la douleur D autres voies de transmission

19 3- Les messagers et les récepteurs périphériques de la douleur Stimulus thermique Stimulus mécanique Glutamate SP CGRP Lésion H+ K+ TRP P2X Terminaison libre ATP 5-HT ASIC EP BK2 5HT TrKA.. Transmetteurs, médiateurs et autres facteurs impliqués dans la genèse de la nociception

20 3- Les messagers et les récepteurs périphériques de la douleur Architecture des canaux TRPs

21 3- Les messagers et les récepteurs périphériques de la douleur Les récepteurs canaux TRPs et la thermosensibilité

22 3- Les messagers et les récepteurs périphériques de la douleur Les canaux ASICs

23 3- Les messagers et les récepteurs périphériques de la douleur Expression des canaux ASICs dans les DRG ASIC1 ASIC1+Neurofilament ASIC2 ASIC3

24 3- Les messagers et les récepteurs périphériques de la douleur Les récepteurs-canaux à l ATP: les récepteurs P2X

25 3- Les messagers et les récepteurs périphériques de la douleur P2X2 + P2X3 P2X3 + IB4 P2X3 + IB4 Expression des récepteurs homomérique P2X3 et hétéromérique P2X2/3 dans les neurones sensoriels nociceptifs

26 4- La sensibilisation périphérique Hyperalgésie : réponse exagérée à une stimulation douloureuse Allodynie : douleur causée par une stimulation qui normalement ne produit pas de douleur

27 4- La sensibilisation périphérique Réflexe d axone Syst. Immunitaire Syst. Vaculaire Syst. Symphatique

28 4- La sensibilisation périphérique Les médiateurs de la sensibilisation périphérique sont principalement secrétés par les cellules immunitaire (mastocytes, macrophages) : Cytokines (IL-1, IL-6) Prostaglandines (PGE2) TNF NGF Histamine Bradikinine 5-HT ATP

29 4- La sensibilisation périphérique

30 4- La sensibilisation périphérique

31 4- La sensibilisation périphérique Inflammation et expression des canaux ASICs

32 4- La sensibilisation périphérique Inflammation et récepteurs P2X J. Biol. Chem., Vol. 276, Issue 24, , June 15, 2001

33 5- Les neurotransmetteurs au niveau central La première synapse : Dans les couches superficielles de la moelle Neurotransmission complexe Substances co-localisées Influence inhibitrices et facilitatrices Fibre C Glutamate Aspartate Peptides Substance P CGRP Neurokinines VIP Galamine Neurone nociceptif de la corne dorsale WIND-UP Glutamate Aspartate Fibre A

34 5- Les neurotransmetteurs au niveau central Expression de la substance P et de son récepteur Dans la corne dorsale de la moelle épinière «WIND-UP»

35 5- Les neurotransmetteurs au niveau central Les influences inhibitrices

36 5- Les neurotransmetteurs au niveau central Neurone nociceptif de la corne dorsale + Fibre C Interneurones inhibiteurs GABA Glycine Enképhaline Dynorphine

37 5- Les neurotransmetteurs au niveau central

38 6- Les mécanismes de contrôle de la douleur a- Le «gate control»

39 6- Les mécanismes de contrôle de la douleur b- Les contrôles descendants

40 6- Les mécanismes de contrôle de la douleur NA + α1a Int. Inh. GABA ENK Stimulus douloureux - α2b/c - α2a Neurone de projection DOULEUR DRG Rôle de l innervation NA

41 6- Les mécanismes de contrôle de la douleur 5-HT + 5 ΗΤ3 Int. Inh. GABA ENK Stimulus douloureux ΗΤ1Α 5 ΗΤ1Β Neurone de projection DOULEUR DRG Rôle de l innervation 5-HT

42 Vous avez dit neurotransmission complexe.

PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR

PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR Comprendre «comment ça a marche» Distinguer les différents types de douleur par excès s de nociception par désaffd safférentation = neurogènes nes ou mixtes +++ Pour bien

Plus en détail

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois :

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : De recueillir des informations en provenance de l environnement et des structures

Plus en détail

NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR. La Transmission du Message Douloureux

NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR. La Transmission du Message Douloureux NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR Claude MANN, Centre anti-douleur CHU de Montpellier La Transmission du Message Douloureux Le message nociceptif part de la périphérie au niveau de nocicepteurs, chemine

Plus en détail

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur Page1 Dr CAILLOCE Prépa IADE 2009 Les voies de la douleur La douleur est une impression anormale et pénible reçue par une partie vivante et perçue par le cerveau. C'est une expérience sensorielle et émotionnelle

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR

PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR Le 14/11/2011 10h30-12h30 Anne Sophie Tayeb Laure Duval PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR 1/5 des consultations sont dues à la douleur. Tout le monde a déjà ressenti de la douleur et la douleur des autres n est

Plus en détail

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE Plan du cours I LA SENSIBILITE TACTILE A/ Les mécanorécepteurs B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps C/ Les voies somesthésiques

Plus en détail

Gestion de la douleur cancéreuse chez les carnivores domestiques

Gestion de la douleur cancéreuse chez les carnivores domestiques Gestion de la douleur cancéreuse chez les carnivores domestiques Thèse pour obtenir le grade de DOCTEUR VETERINAIRE DIPLOME D ETAT Présentée et soutenue publiquement en janvier 2003 devant l Université

Plus en détail

Fonction de conduction de la moelle épinière. Dr F. TOUMI

Fonction de conduction de la moelle épinière. Dr F. TOUMI Fonction de conduction de la moelle épinière Dr F. TOUMI I. GENERALITES : Communication Moelle avec les centres supra spinaux Communication Intra segmentaire (ipsilatérale / controlatérale) Communication

Plus en détail

Les Systèmes Sensoriels La somesthésie

Les Systèmes Sensoriels La somesthésie Les Systèmes Sensoriels La somesthésie PLAN 1. Généralités sur les systèmes sensoriels 2. La sensibilité tactile 3. La nociception 4. La proprioception 5. Les voies afférentes de la sensibilité 6. La représentation

Plus en détail

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Identification des éléments mis en jeu dans l acte réflexe Définir les potentiels de repos et d action Préciser l origine ionique de ces

Plus en détail

BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DOULEUR

BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DOULEUR 1 BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DOULEUR Dr. Jean Claude de MAUROY DEFINITION La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à une lésion tissulaire existante ou potentielle

Plus en détail

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

LES NEURONES : APPROCHES

LES NEURONES : APPROCHES LES NEURONES : APPROCHES STRUCTURELLE ET FONCTIONNELLE I Généralités Un neurone est une cellule dite «excitable» qui est la brique élémentaire du systèm nerveux. Ces cellules possèdent deux propriétés

Plus en détail

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale Psychologie Générale Jean Paschoud BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT Sommaire Communication hormonale Communication neuronale Neurones Synapse Neurotransmetteurs Modificateurs de la transmission Organisation

Plus en détail

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON Année 2003- Thèse n NOUVELLES APPROCHES THERAPEUTIQUES DANS LA GESTION DE LA DOULEUR CHRONIQUE ARTHROSIQUE, CANCEREUSE ET NEUROGENE CHEZ LE CHIEN THESE Présentée à l

Plus en détail

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien.

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien. BIOLOGIE 101-A82-SF ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE 2 EXERCICES : LE SYSTÈME NERVEUX 2 1. Quelle est la différence entre l encéphale et le cerveau? L encéphale est constitué de tout le contenu de la boîte crânienne.

Plus en détail

CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE

CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE Introduction La transmission du message nociceptif peut être modulée par des molécules endogènes telles que les

Plus en détail

C.A.P. Petite Enfance

C.A.P. Petite Enfance C.A.P. Petite Enfance Biologie Date :.. /.. /.... Cours n 6: LE SYSTEME NERVEUX ET L' ACTIVITE SENSORIELLE objectifs: définir le système nerveux- citer à partir d'un schéma le système nerveux cérébro-spinal-définir

Plus en détail

Chapitre 1 : Le système somesthésique

Chapitre 1 : Le système somesthésique Neurophysiologie Chapitre 1 : Le système somesthésique Docteur Colin DERANSART MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Le système somesthésique 1. Généralités

Plus en détail

La douleur. Régulation de la nociception. Carine Bécamel carine.becamel@igf.cnrs.fr 04 67 14 29 83

La douleur. Régulation de la nociception. Carine Bécamel carine.becamel@igf.cnrs.fr 04 67 14 29 83 La douleur Régulation de la nociception Carine Bécamel carine.becamel@igf.cnrs.fr 04 67 14 29 83 Définition officielle (l Association Internationale de l Etude de la Douleur) «La douleur est l expression

Plus en détail

TISSU NERVEUX. Sommaire : CELLULES - Histologie. CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie. CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie

TISSU NERVEUX. Sommaire : CELLULES - Histologie. CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie. CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie TISSU NERVEUX Sommaire : CELLULES - Histologie CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie SUBSTANCE GRISE et BLANCHE - Anatomie - Physiologie NEURONES et NERFS

Plus en détail

II. Les Réflexes Spinaux. A. Le Réflexe Myotatique

II. Les Réflexes Spinaux. A. Le Réflexe Myotatique II. Les Réflexes Spinaux Les réflexes spinaux sont des mouvements consécutifs mis en oeuvre indépendamment de la volonté et qui constituent une réaction rapide, et pré-déterminée, à l apparition d un stimulus

Plus en détail

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr Organisation du système nerveux porcher@inmed.univ-mrs.fr Plan du cours A. GENERALITES B. VOIES AFFERENTES OU DE LA SENSIBILITE VEGETATIVE C. CENTRES VEGETATIFS D. VOIES EFFERENTES E. PARTICULARITES DU

Plus en détail

Synapses non obligatoires :

Synapses non obligatoires : Synapses non obligatoires : Un seul PA arrivant en zone présynaptique ne peut déclencher un PA en zone post- synaptique - Un PA génère un potentiel post synaptique excitateur (PPSE) dure 15 msec; Si un

Plus en détail

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux Partie 4 : système nerveux Chapitre 2 : La propagation du message nerveux L arc réflexe est constitué par un réseau de neurones connectés au niveau de synapses. Le message nerveux prend naissance au niveau

Plus en détail

15. GLOSSAIRE GLOSSAIRE

15. GLOSSAIRE GLOSSAIRE 15. Acides aminés excitateurs (AEE) : agissent au niveau des fibres C Acides aminés inhibiteurs (AAI) : agissent au niveau des grosses fibres (cf. GABA) Addiction : état de dépendance vis-à-vis d une drogue

Plus en détail

par Ludivine Lionnet

par Ludivine Lionnet i Université de Montréal ADMINISTRATION D EUGÉNOL INTRATHÉCAL POUR LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR NEUROPATHIQUE par Ludivine Lionnet Département de biomédecine vétérinaire Faculté de médecine vétérinaire

Plus en détail

Neuroinflammation spinale et rôle de la voie JAK/STAT3 dans les douleurs neuropathiques chez le rat

Neuroinflammation spinale et rôle de la voie JAK/STAT3 dans les douleurs neuropathiques chez le rat Neuroinflammation spinale et rôle de la voie JAK/STAT3 dans les douleurs neuropathiques chez le rat Elisa Dominguez y Salmeron To cite this version: Elisa Dominguez y Salmeron. Neuroinflammation spinale

Plus en détail

Hyperalgésie et douleur chronique. Matthieu LANGLOIS Clinique Jouvenet

Hyperalgésie et douleur chronique. Matthieu LANGLOIS Clinique Jouvenet Hyperalgésie et douleur chronique Matthieu LANGLOIS Clinique Jouvenet Contexte clinique Fréquence accrue de la chirurgie 4,5 millions d! interventions par an; 1980-1996 : + 120 % Douleur aiguë intense

Plus en détail

Module 2 L état clinique d une personne

Module 2 L état clinique d une personne Hospices Civils de Beaune Module 2 L état clinique d une personne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 30/10/15 Durée : 3h30 Anatomie-Physiologie Le système nerveux Les organes

Plus en détail

CAP Petite enfance / Biologie / Le système nerveux

CAP Petite enfance / Biologie / Le système nerveux L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 15 décembre 2014 Modifié le 15 décembre 2014 Catégorie : CAP Petite enfance CAP Petite enfance / Biologie / Le

Plus en détail

Cerveau en fiches. Chapitre 3 : Dans ce chapitre. Vision. Audition. Gustation et olfaction. Toucher et douleur. Vision

Cerveau en fiches. Chapitre 3 : Dans ce chapitre. Vision. Audition. Gustation et olfaction. Toucher et douleur. Vision Cerveau en fiches Chapitre 3 : Sensation et perception Dans ce chapitre Vision Audition Gustation et olfaction Toucher et douleur Vision La vision est un sens extraordinaire qui nous permet de vivre le

Plus en détail

Psychopharmacologie essentielle. Chapitre 1. Anatomie et physiologie des neurones

Psychopharmacologie essentielle. Chapitre 1. Anatomie et physiologie des neurones Psychopharmacologie essentielle Stephen M. STAHL Traduction coordonnée par le Docteur Patrick Lemoine (1 132 pages, 926 illustrations en couleurs, 189 tableaux et index de 60 pages) Chapitre 1. Anatomie

Plus en détail

Définition de la douleur. Bases fondamentales. Faisceaux médullaires. Neurochimie de la synapse médullaire. Les conceptions anciennes:

Définition de la douleur. Bases fondamentales. Faisceaux médullaires. Neurochimie de la synapse médullaire. Les conceptions anciennes: Définition de la douleur Bases fondamentales Ph LONCHAMP Unité Douleur Chronique Service Neurologie CHU NANCY «EXPERIENCE SENSORIELLE ET EMOTIONELLE DESAGREABLE,ASSOCIEE A UNE LESION TISSULAIRE REELLE

Plus en détail

Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS)

Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS) Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS) Définition La neurostimulation électrique transcutanée est une technique antalgique non médicamenteuse

Plus en détail

Faculté de Médecine. Travail de fin d études en vue de l obtention du grade de Master en. Kinésithérapie et Réadaptation

Faculté de Médecine. Travail de fin d études en vue de l obtention du grade de Master en. Kinésithérapie et Réadaptation Faculté de Médecine Travail de fin d études en vue de l obtention du grade de Master en Kinésithérapie et Réadaptation Etude d un nouveau neurostimulateur sus-orbitaire dans la migraine : effets thérapeutiques

Plus en détail

Audition. Plan du cours

Audition. Plan du cours Plan du cours Cochlée :...2 rappel anatomo-fonctionnel... 2 Rôle des cellules ciliées internes (CCI) : les "vraies" cellules sensorielles... 4 Rôle des cellules ciliées externes (CCE)... 5 Synthèse du

Plus en détail

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. III. IV. Système nerveux périphérique Réflexes médullaires Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR CANCEREUSE AU C.H.U D ORAN

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR CANCEREUSE AU C.H.U D ORAN Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université d ORAN Faculté de Médecine DEPARTEMENT DE MEDECINE THESE DE DOCTORAT EN SCIENCES MEDICALES LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR

Plus en détail

Y a-t-il un rationnel à combiner le paracétamol et un AINS?

Y a-t-il un rationnel à combiner le paracétamol et un AINS? Université de Genève Ecole de Pharmacie Genève Lausanne Département d anesthésiologie, de pharmacologie et de soins intensifs Service de Pharmacie, Service de Pharmacologie et toxicologie cliniques Hôpitaux

Plus en détail

APPROCHES NON PHAMARCOLOGIQUES DANS LA DOULEUR VISCERALE EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE DE LA DOULEUR A LA SOUFFRANCE

APPROCHES NON PHAMARCOLOGIQUES DANS LA DOULEUR VISCERALE EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE DE LA DOULEUR A LA SOUFFRANCE APPROCHES NON PHAMARCOLOGIQUES DANS LA DOULEUR VISCERALE EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE DE LA DOULEUR A LA SOUFFRANCE Dr LF MATTEI Polyclinique de Courlancy Reims Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie

Plus en détail

DOCTORAT EN MÉDECINE [Diplôme d Etat] PAR

DOCTORAT EN MÉDECINE [Diplôme d Etat] PAR UNIVERSITE PARIS 7 - DENIS DIDEROT FACULTÉ DE MÉDECINE XAVIER BICHAT Année 2001 N THÈSE pour le DOCTORAT EN MÉDECINE [Diplôme d Etat] PAR ASSAYAG Yaël, épouse GANEM née le 26 juillet 1971 à Sarcelles [95]

Plus en détail

Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie

Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie Semaine : Date : 25 mars 2013 Professeur : Pr Gallois Groupe : 32 (Anouck Schneidermann Aurore d Hooghe) Responsables Matières : Nicolas

Plus en détail

Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr)

Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr) Contrôle moteur et planification Organisation anatomophysiologique du contrôle moteur SÉANCE 2 Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr) Le muscle Muscle = ensemble de fibres musculaires Fibre musculaire

Plus en détail

Canaux ioniques, douleur et analgésie - Effets analgésiques du blocage d ASIC1a par la Psalmotoxine 1

Canaux ioniques, douleur et analgésie - Effets analgésiques du blocage d ASIC1a par la Psalmotoxine 1 Canaux ioniques, douleur et analgésie - Effets analgésiques du blocage d ASIC1a par la Psalmotoxine 1 Michel Mazzuca To cite this version: Michel Mazzuca. Canaux ioniques, douleur et analgésie - Effets

Plus en détail

Colloque québécois en Lésions Médullaires

Colloque québécois en Lésions Médullaires Colloque québécois en Lésions Médullaires Atelier 1: Les innovations au service des déplacements à la marche Olivier Lavoie et Martin Tardif, orthésistes IRDPQ Nathalie Toulouse, physiothérapeute programme

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL 1. Principe général du fonctionnement cérébral 2. Notions de base en physiologie

Plus en détail

ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DE LA VIE, SANTE, AGRONOMIE, ENVIRONNEMENT. Dossier de demande d'allocation de recherche pour la rentrée 2012

ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DE LA VIE, SANTE, AGRONOMIE, ENVIRONNEMENT. Dossier de demande d'allocation de recherche pour la rentrée 2012 ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DE LA VIE, SANTE, AGRONOMIE, ENVIRONNEMENT Dossier de demande d'allocation de recherche pour la rentrée 2012 Laboratoire d'accueil : Inserm/UdA1107, Neurodol, Équipe : Douleur

Plus en détail

Chapitre 3 LA MEMBRANE PLASMIQUE NEURONALE

Chapitre 3 LA MEMBRANE PLASMIQUE NEURONALE Chapitre 3 LA MEMBRANE PLASMIQUE NEURONALE I - GENERALITES La membrane cytoplasmique délimite le contour de toutes les cellules; elle contribue ainsi à définir la morphologie spécifique de chacune d entre

Plus en détail

CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL

CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL Malgré la mise en place d un plan d organisation du système nerveux commun à tous les vertébrés (2 nd ) et le contrôle génétique

Plus en détail

Nouvelle classification des antalgiques. Pr Philippe BERTIN Universitéde Limoges

Nouvelle classification des antalgiques. Pr Philippe BERTIN Universitéde Limoges Nouvelle classification des antalgiques Pr Philippe BERTIN Universitéde Limoges Menu Un peu d histoire Nouvelle classification Pourquoi? Pour qui? Nouveau concept concernant les antalgiques Il y a peu

Plus en détail

Les nerfs du bassin. Nerfs du système nerveux cérébrospinal. Ce sont tous des branches ventrales des nerfs spinaux.

Les nerfs du bassin. Nerfs du système nerveux cérébrospinal. Ce sont tous des branches ventrales des nerfs spinaux. Les nerfs du bassin Dans le bassin, contre les parois musculaires, transitent d une part des nerfs mixtes du système cérébrospinal venant de trois plexus du membre inférieur, et d autre part des nerfs

Plus en détail

Les Voies et Centres Visuels

Les Voies et Centres Visuels Les Voies et Centres Visuels La rétine projette vers des régions sous corticales du cerveau Les axones des neurones ganglionnaires rétiniens convergent vers les disques optiques où ils se myélinisent et

Plus en détail

LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES. Dr. Walter S. Marcantoni

LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES. Dr. Walter S. Marcantoni LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES Dr. Walter S. Marcantoni OBJECTIFS Définir l homéostasie Expliquer comment l hypothalamus assure le contrôle homéostatique Décrire la fonction du système

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle

Thème: La représentation visuelle Thème: La représentation visuelle Chapitre 3: Les voies visuelles : des photorécepteurs au cortex visuel I- Structure de l œil Œil = organe des sens spécialisé dans la perception des stimuli visuels. On

Plus en détail

COURS 2013 Le cerveau, une boite noire qui s ouvre - 1- Les composants et les messages échangés

COURS 2013 Le cerveau, une boite noire qui s ouvre - 1- Les composants et les messages échangés COURS 2013 Le cerveau, une boite noire qui s ouvre - 1- Les composants et les messages échangés Jean- Pierre Henry Laboratoire MaBère et Systèmes Complexes hep://www.msc.univ- paris- diderot.fr/~henry/

Plus en détail

Diagnostic d une douleur projetée en ostéopathie

Diagnostic d une douleur projetée en ostéopathie Mémoire en vue de l obtention du diplôme d ostéopathie Conservatoire Supérieur Ostéopathique Français (CSOF) Diagnostic d une douleur projetée en ostéopathie Tuteur de mémoire : Laurent BRUNET D.O. M.R.O.F.

Plus en détail

Licence 2 de Psychologie Sensorialité et Perception. Partie 1 : Principes généraux du traitement sensoriel. vincent.roy@univ-rouen.

Licence 2 de Psychologie Sensorialité et Perception. Partie 1 : Principes généraux du traitement sensoriel. vincent.roy@univ-rouen. Licence 2 de Psychologie Sensorialité et Perception vincent.roy@univ-rouen.fr Partie 1 : Principes généraux du traitement sensoriel http://www.retinalmicroscopy.com/bipolar.html http://psychobiologierouen.free.fr

Plus en détail

GENERALITES. - Origine du PE -

GENERALITES. - Origine du PE - GENERALITES - Origine du PE - 1 Le PES est un signal électrique généré par le SN en réponse à une stimulation sensorielle, qui se propage de la périphérie jusqu au cortex cérébral. La structure anatomique

Plus en détail

Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil

Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil Yves DAUVILLIERS Département de Physiologie Neurologie CHU Montpellier Objectifs du cours Décrire l organisation normale du sommeil sur les 24

Plus en détail

La transmission de l influx nerveux

La transmission de l influx nerveux La transmission de l influx nerveux 1 1. Découverte de l activité éléctrique des neurones 2 Luigi Galvani (1737 / 1798) Montre qu un courant électrique appliqué à un nerf provoque la contraction des muscles

Plus en détail

1ST2S Biophysiopathologie : Motricité et système nerveux. 2012-2013. La physiologie neuro-musculaire :

1ST2S Biophysiopathologie : Motricité et système nerveux. 2012-2013. La physiologie neuro-musculaire : La physiologie neuro-musculaire : Introduction : Le neurone possède 3 propriétés indispensables pour assurer sa fonction au sein de l organisme : -l excitabilité : capacité à répondre à un stimulus -la

Plus en détail

Année universitaire : PCEM2 Année d étude : 2007/2008. Physiologie module Biocli. Cardio. Propriété de la Faculté de Médecine Paris7 Denis Diderot

Année universitaire : PCEM2 Année d étude : 2007/2008. Physiologie module Biocli. Cardio. Propriété de la Faculté de Médecine Paris7 Denis Diderot Cours : Circulation Année universitaire : PCEM2 Année d étude : 2007/2008 Enseignant : Dr PhBonnin Module : Physiologie module Biocli Cardio Propriété de la Faculté de Médecine Paris7 Denis Diderot 0 Schématisation

Plus en détail

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN I- ORGANISATION ANATOMIQUE DE L ŒIL TP n 1 Voici quelques légendes Bilans: - l'oeil est l'organe de la vue, il est composé de plusieurs structures

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA DOULEUR LA NEUROSTIMULATION TRANSCUTANÉE LE TENS

LES MECANISMES DE LA DOULEUR LA NEUROSTIMULATION TRANSCUTANÉE LE TENS LES MECANISMES DE LA DOULEUR LA NEUROSTIMULATION TRANSCUTANÉE LE TENS SIANI F (1) - BOUCAND M.H (2) Janvier 2006 Association Française Syndromes Ehlers Danlos 1 - kinésithérapeute cadre de santé, Centre

Plus en détail

NEUROPHYSIOLOGIE. Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Université de Nice Sophia-Antipolis Janvier 2003

NEUROPHYSIOLOGIE. Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Université de Nice Sophia-Antipolis Janvier 2003 NEUROPHYSIOLOGIE Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Université de Nice Sophia-Antipolis Janvier 2003 1 PLAN DU COURS I) MORPHOLOGIE DES NEURONES polarité des neurones II)

Plus en détail

Dr BOGGIO Le système nerveux 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO Le système nerveux 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 Dr BOGGIO Le système nerveux - 1-11 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 5 Système de régulation et de communication de l organisme Système rapide (par comparaison

Plus en détail

Lexique du cours de 1ère La représentation visuelle du monde

Lexique du cours de 1ère La représentation visuelle du monde Lexique du cours de 1ère La représentation visuelle du monde Accommodation : déformation réflexe du cristallin grâce à la contraction des muscles ciliaires et permettant une vision nette pour les objets

Plus en détail

SONIC HEDGEHOG GUIDES COMMISSURAL AXONS ALONG THE LOGITIDUNAL AXIS OF THE SPINAL CORD

SONIC HEDGEHOG GUIDES COMMISSURAL AXONS ALONG THE LOGITIDUNAL AXIS OF THE SPINAL CORD SONIC HEDGEHOG GUIDES COMMISSURAL AXONS ALONG THE LOGITIDUNAL AXIS OF THE SPINAL CORD Dimitris Bourikas, Vladimir Pekarik, Thomas Baeriswyl, Asa Grunditz, Réjina Sadhu, Michele Nardo & Ester Stoeckli RICHARD

Plus en détail

Le tissu nerveux et ses propriétés

Le tissu nerveux et ses propriétés 1 CHAPITRE B Le tissu nerveux et ses propriétés 1. Histologie du tissu nerveux Le tissu nerveux est riche en cellules. Bien qu il soit complexe, le tissu nerveux n est composé que de deux grands types

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DES SYSTÈMES SENSORIELS (fascicule 1/ )

PHYSIOLOGIE DES SYSTÈMES SENSORIELS (fascicule 1/ ) PHYSIOLOGIE DES SYSTÈMES SENSORIELS (fascicule 1/ ) A - GENERALITES http://neurobranches.chez-alice.fr/systnerv/systsens/physiogene1.html http://biodeug.com/new/index.php?option=com_content&task=category&sectionid=5&id=31&itemid=56

Plus en détail

POLYPREPAS. Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010

POLYPREPAS. Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010 POLYPREPAS Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010 1 POLYPREPAS Première partie les supports anatomiques du message nerveux 2 INTRODUCTION 3 Introduction Toute réaction de l organisme à

Plus en détail

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT THEME : La représentation visuelle du monde Remarque préliminaire : ce lexique n'a pas la prétention ni l'objectif d'être encyclopédique ou exhaustif sur le thème. Il est

Plus en détail

PHYSIOPATHOLOGIE DES NEUROPATHIES DIABETIQUES

PHYSIOPATHOLOGIE DES NEUROPATHIES DIABETIQUES PHYSIOPATHOLOGIE DES NEUROPATHIES DIABETIQUES Bernard CALVINO Professeur de Physiologie *Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris * UMR ESPCI-CNRS 7637 MECANISMES METABOLIQUES

Plus en détail

Rôle du récepteur opioïde delta dans un modèle de douleur cancéreuse

Rôle du récepteur opioïde delta dans un modèle de douleur cancéreuse Université de Sherbrooke Rôle du récepteur opioïde delta dans un modèle de douleur cancéreuse Par Valérie Otis Département de Physiologie et Biophysique Mémoire présenté à la Faculté de médecine et des

Plus en détail

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision Perception Bases neurophysiologiques de la vision Anatomie de l œil Vaisseaux sanguins rétinaux Paupière Cornée Nerf optique Muscles extraocculaires Rétine Anatomie de l œil cornée Pupille Liquide aqueux

Plus en détail

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux Neurones et cellules gliales 2) neurone Schéma d un motoneurone Les nombreux prolongements cytoplasmiques (dendrites

Plus en détail

Manuel simplifié de neurologie

Manuel simplifié de neurologie 1 Manuel simplifié de neurologie Docteur E. de Pradier I Le neurone Le système nerveux est composé de cellules nerveuses ou neurones et de cellules de soutien ou cellules gliales. Les neurones accomplissent

Plus en détail

Le cortex cérébral et la plasticité du SNC

Le cortex cérébral et la plasticité du SNC 1 CHAPITRE D Le cortex cérébral et la plasticité du SNC 2 Les précédents chapitres nous ont permis de constater que le SN est organisé comme un réseau très complexe de neurones, au sein duquel circulent

Plus en détail

UNIVERSITE TOULOUSE III PAUL SABATIER

UNIVERSITE TOULOUSE III PAUL SABATIER UNIVERSITE TOULOUSE III PAUL SABATIER FACULTE DE SCIENCES PHARMACEUTIQUES 2014 2014/TOU3/2006 THESE Pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE Obtenu après soutenance Du Mémoire du DIPLOME d ETUDES

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : LSD & CANNABIS

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : LSD & CANNABIS Prévention ACCOMPAGNEMENT des conduites addictives PÉDAGOGIQUE collège - lycée : physique, chimie, SVT Programme Au collège : en troisième, le programme donne l occasion d investir le thème de convergence

Plus en détail

TUTORAT UE5 2010-2011 Anatomie

TUTORAT UE5 2010-2011 Anatomie TUTORAT UE5 2010-2011 Anatomie QCM n 1 : En pathologie humaine Séance Pâques PHYSIOLOGIE NEUROMOSCULAIRE 1 Dr M. HAYOT Séance préparée par Marion Ahres Bastien Rives a) La sclérose latérale amyotrophique

Plus en détail

INTERÊT D'UN MELANGE EQUIMOLAIRE PROTOXYDE D'AZOTE / OXYGENE CHEZ LES CARNIVORES DOMESTIQUES SYNTHESE CLINIQUE

INTERÊT D'UN MELANGE EQUIMOLAIRE PROTOXYDE D'AZOTE / OXYGENE CHEZ LES CARNIVORES DOMESTIQUES SYNTHESE CLINIQUE ANNEE 2010 THESE : 10 - TOU 3-4041 INTERÊT D'UN MELANGE EQUIMOLAIRE PROTOXYDE D'AZOTE / OXYGENE CHEZ LES CARNIVORES DOMESTIQUES SYNTHESE CLINIQUE THESE pour obtenir le grade de DOCTEUR VETERINAIRE DIPLOME

Plus en détail

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels La rétine constitue l organe sensitif de l œil : c est elle qui capte les signaux lumineux et les transmet au cerveau

Plus en détail

UNIVERSITÉ D ORLÉANS

UNIVERSITÉ D ORLÉANS UNIVERSITÉ D ORLÉANS ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETÉ LABORATOIRE Activité Motrice et Adaptation PsychoPhysiologique THÈSE présentée par : Wilmer ESPARZA soutenue le : 09 décembre 2010

Plus en détail

SYNAPSE ET TRANSMISSION SYNAPTIQUE TRANSMISSION SYNAPTIQUE ET SYNAPSE

SYNAPSE ET TRANSMISSION SYNAPTIQUE TRANSMISSION SYNAPTIQUE ET SYNAPSE SYNAPSE ET TRANSMISSION SYNAPTIQUE TRANSMISSION SYNAPTIQUE ET SYNAPSE Définition de la synapse: Zone de jonction entre - deux neurones - un neurone et un autre type de cellule Rôle des synapses: Assurer

Plus en détail

Le maintien de l équilibre dynamique. Module 1

Le maintien de l équilibre dynamique. Module 1 Le maintien de l équilibre dynamique Module 1 Module 1 les types de neurones et leur fonction Les neurones, la transmission et la synapse Leçon 1 Introduction aux neurones Le corps humain est composé

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier

PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier 1 INTRODUCTION La motricité ou capacité de mouvement : Intègre la notion de contraction musculaire

Plus en détail

Chapitre 10. REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques :

Chapitre 10. REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques : Chapitre 10 REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques : Expliquer les réflexes régulateurs d une hypertension et d une hypotension Expliquer la régulation hormonale de la pression artérielle

Plus en détail

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau.

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau. Vue, ouïe, odorat, toucher et goût sont les 5 sens qui renseignent le cerveau sur ce qui se passe à l extérieur du corps. Les organes sensoriels renferment une multitude de cellules nerveuses motrices.

Plus en détail

Neuromodulation de la douleur : place de la r-tms (repetitive Transcranial Magnetic Stimulation) Dr Denis VESVARD CETD du CHU de Rennes

Neuromodulation de la douleur : place de la r-tms (repetitive Transcranial Magnetic Stimulation) Dr Denis VESVARD CETD du CHU de Rennes Neuromodulation de la douleur : place de la r-tms (repetitive Transcranial Magnetic Stimulation) Dr Denis VESVARD CETD du CHU de Rennes ST MALO Avril 2015 Deux notions importantes L intensité de la douleur

Plus en détail

THÈSE. En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE. Délivré par l'université de TOULOUSE III - PAUL SABATIER

THÈSE. En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE. Délivré par l'université de TOULOUSE III - PAUL SABATIER THÈSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par l'université de TOULOUSE III - PAUL SABATIER Discipline: S.T.A.P.S, 74 éme Section CNU Mention : Performance Motrice, Adaptation,

Plus en détail

ANATOMIE DE LA CÉPHALÉE CERVICOGÉNIQUE. Guy Boudreau MD Clinique de la migraine Val des Arbres Clinique de la migraine du CHUM, HDM.

ANATOMIE DE LA CÉPHALÉE CERVICOGÉNIQUE. Guy Boudreau MD Clinique de la migraine Val des Arbres Clinique de la migraine du CHUM, HDM. ANATOMIE DE LA CÉPHALÉE CERVICOGÉNIQUE Guy Boudreau MD Clinique de la migraine Val des Arbres Clinique de la migraine du CHUM, HDM. PRÉVALENCE ET INCIDENCE DE LA C.C. (indéterminée) CLINIQUE DE CÉPHALÉE

Plus en détail

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau A projeter : œil dans le règne animal L œil est un organe sensoriel spécialisé dans la perception visuelle. C est un organe des sens essentiel dans la mise

Plus en détail

Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision. Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité

Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision. Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité Le message nerveux généré au niveau de la rétine est conduit jusqu'au cerveau.

Plus en détail

Je dédie ce travail à :

Je dédie ce travail à : DEDICACES Je dédie ce travail à : A Dieu Tout - Puissant Merci Allah pour la vie. En toi j ai mis toute ma foi. «Guides-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblé de faveurs, non pas

Plus en détail

CELEBREX (celecoxib) SACOT. Alger : 22. 11. 2009 Pr. H. DJOUDI EHS DOUERA

CELEBREX (celecoxib) SACOT. Alger : 22. 11. 2009 Pr. H. DJOUDI EHS DOUERA CELEBREX (celecoxib) SACOT. Alger : 22. 11. 2009 Pr. H. DJOUDI EHS DOUERA CAS CLINIQUE. Mr X. 57 ans, sans antécédent particulier fait une chute d une échelle à son domicile en voulant changer une lampe

Plus en détail

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques 08/01/14 NAVARRO Marine L3 SNP B. AUDOIN 6 pages La sclérose en plaques Plan A. Définition B. Physiopathologie C. Epidémiologie D. Symptomatologie E. Principes de diagnostic F. Evolution des SEP Les diapos

Plus en détail

LE SYSTÈME NERVEUX : VUE D ENSEMBLE

LE SYSTÈME NERVEUX : VUE D ENSEMBLE LE SYSTÈME NERVEUX : VUE D ENSEMBLE Énumérer les structures du système nerveux et décrire ses principales fonctions. Décrire l organisation du système nerveux. LES STRUCTURES DU SYSTÈME NERVEUX Pesant

Plus en détail