1/ L abeille LES ABEILLES : TOUR D HORIZON. Eric Tourneret. I. L abeille II. L apiculture en Alsace III. Ce qui a changé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1/ L abeille LES ABEILLES : TOUR D HORIZON. Eric Tourneret. I. L abeille II. L apiculture en Alsace III. Ce qui a changé"

Transcription

1 LES ABEILLES : TOUR D HORIZON I. L abeille II. L apiculture en Alsace III. Ce qui a changé Alexis BALLIS - Conseiller Technique Apicole Service Elevage - Chambre d Agriculture Régionale d Alsace 1/ L abeille Eric Tourneret 1

2 Miel Eric Tourneret Pollen Couvain Organisation de la colonie Une société très structurée! 3 castes d individus (morphologies et rôles distincts) Le comportement de chaque individu est organisé à travers des mécanismes de communication complexes. La colonie est un «super-organisme» : Stabilité temporelle (vie plusieurs années) Stabilité thermique (ventilation ou production de chaleur) Capacité de reproduction (l essaimage), Capacités immunitaires de groupe (rôle des gardiennes) «l individu n est rien sans le groupe» 2

3 Cycle biologique Essaimage 1 ere période critique «passage de relais» 2 e période critique (Ponte des abeilles d hiver) Besoins annuels d une colonie Pollen 100 Kg Nectar : 240 Kg (contient 80% d eau) Eau : 20 litres (thermorégulation par évaporation) 3

4 Le sort de l abeille est lié aux fleurs 100% de son alimentation provient des végétaux : - le NECTAR, transformé en miel - le POLLEN, sa seule source de protéines et inversement!! Les fleurs pollinisées par les insectes se reproduisent plus facilement que les autres! 4

5 En retour, elles se sont spécialisés 100% végétariennes (dépendance alimentaire complète) Adaptation de leur corps : Poils branchus «Corbeilles à pollen» Fidélité du butinage à une espèce donnée Viabilité de plusieurs heures de grains de pollen sur le corps des abeilles En retour, elles se sont spécialisés 100% végétariennes (dépendance alimentaire complète) Adaptation de leur corps : Poils branchus «Corbeilles à pollen» Fidélité du butinage à une espèce donnée Viabilité de plusieurs heures de grains de pollen sur le corps des abeilles 5

6 Une patte arrière dotée d une corbeille à pollen Grains de pollen vu au microscope Pollen «séquestré» Pollen «disponible» Seules les butineuse de nectar ont une action pollinique! 6

7 La pollinisation Pour une pollinisation de qualité, un certain nombre de règles sont incontournables Importance pour l agriculture La pollinisation améliore la quantité et la qualité des récoltes! Colza «de consommation» : Assure 30% de la production + améliore de 1% la richesse en huile. +10% de rendement si on optimise leur présence sur la parcelle! 7

8 Pollinisation et Agriculture => des fruits plus gros, mieux formés. Importance pour l agriculture 84% des cultures en Europe dépendent fortement ou totalement d'une pollinisation animale fruits, légumes, oléagineux et protéagineux. soit 35 % du tonnage de ce que nous mangeons! 25% des cultures pourraient s'en passer, mais il s'agit essentiellement du blé, maïs et riz. Au plan mondial, un «travail» estimé à 150 milliards d euros. 8

9 Dolichovespula maculata Aglais urticae Osmia rufa Sphinx colibri A Ballis - Octobre / L apiculture en Alsace Eric Tourneret 9

10 2/ L apiculture en Alsace Il y a plus de apiculteurs Et plus de ruches! => Soit environ 4 à 5 ruche par km²!! Sachant qu une abeille butine dans un rayon de 3 à 4 km autour de sa ruche Même si vous ne les voyez pas, il y a forcément des abeilles qui visitent votre jardin, votre champ! Même si vous ne les voyez pas, il y a forcément des abeilles qui visitent votre jardin, votre champ! recherche de pollen de maïs Abeille sur une vigne 10

11 4 1 L apiculture en Alsace une part de ruchers sédentaires ruches répartis sur tout le territoire. le reste en ruchers transhumants, qui suivent les floraisons Même si vous ne les voyez pas, il y a forcément des abeilles qui visitent vos parcelles ou vos jardins! L Apiculture en Alsace Nombre d apiculteurs Nombre de ruches Professionnels Pluriactifs Amateurs Total Production moyenne : 1000 T/an Consommation : le double! 11

12 Enquête «PERTES HIVERNALES» Niveau de perte considéré «normal» (en % du cheptel hiverné) 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 50% 34% 30% 26% 15% Les ruches font bien fasse à une «surmortalité» Il existe de forts écarts de pertes entre les ruchers! Aussi au sein d un même rucher. Enquête «PERTES HIVERNALES»

13 3) Les facteurs de risques Quels sont les causes identifiées qui expliquent les pertes hivernales de colonies d abeilles? Origine multi-factorielle du déclin des pollinisateurs A/ Pathologies C/ Changements environnementaux B/ Pollution et produits phytosanitaires 13

14 A/ Des causes «Pathologiques» Les Varroas 1 exemple de virus Varroa = pire ennemi des abeille => Il faut lutter contre ce parasite (chaque année) Photos issues de Managing Varroa- The Food and Environment Research Agency ( 14

15 Exemple de lutte contre Varroa (médicament «bio» ApiLifeVar Utiliser 1 tablette (fragmentée), 3 à 4 fois de suite, à 7 jours d intervalle 1 tablette fragmentée en 3 ou 4 morceaux Manipuler avec des gants Il est indispensable de respecter la dose et la durée d application prescrite! B/ Des causes «Phytosanitaires» Une ruche butine «tout» dans un rayon de 3 à 6 km. accumulation de faibles doses de matières actives (traces) combinaison des risques (effets cocktails) synergies entre «matières actives», synergies entre pathogène(s) et matière(s) active(s) Mortalités? Troubles du comportement? Des questions à étudier au cas par cas! Il n y a pas de relations claires entre mortalités et un type de zone agricole ou encore avec l utilisation d un traitement en particulier. 15

16 C/ Des causes «environnementales» Disparition des fleurs (champs, prairies ) Raréfaction des milieux sauvages Raréfaction des cultures mellifères Traitements Insecticides, Herbicides, Fongicides Urbanisation L alimentation de l abeille est en danger! Déclin des pollinisateurs: une origine multi-factorielle A/ Pathologies Stress énergétique Ces 3 causes principales se complètent!! C/ Changements environnementaux Carences et affaiblissements B/ Pollution et produits phytosanitaires Troubles et affaiblissements 16

17 Enquête «PERTES HIVERNALES» Niveau de perte considéré «normal» (en % du cheptel hiverné) 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 50% 34% 30% 26% 15% Les ruches font bien fasse à une «surmortalité» Il existe de forts écarts de pertes entre les ruchers! Aussi au sein d un même rucher. Voir Flash ABEILLES n 17 17

18 Enquête «PERTES HIVERNALES» Conclusions 1. Forte influence de l infestation Varroa (et donc des traitements anti-varroa réalisés!) 2. Influence de la «force des colonies» à l automne D où l intérêt des mesure améliorant l alimentation des insectes : jachères mellifères ; milieux naturels ; CIPAN D où l importance des travaux de «mise en hivernage» (nourrissements, traitements, soins, ) Les intercultures (CIPAN = Culture Intermédiaire Piège à Nitrates) Ex : la moutarde blanche Un apport de pollen en automne 18

19 Améliorer la situation? Évolution des pratiques phytosanitaires Plan Ecophyto 2018 Réglementation «Mention Abeille» Évolution de l agriculture CIPAN Bords de champs cultivés Retour des cultures de légumineuses? Evolution de l apiculture Apports alimentaires de soutient (sirop ; pates de pollen ) Traitements anti-varroa Etude épidémiologique Suivi des contaminations La mention «Abeille» 3 mentions peuvent figurer sur l étiquette 1. emploi autorisé durant la floraison en dehors de la présence des abeilles 2. emploi autorisé au cours des périodes de production d exsudats, en dehors de la présence d abeilles 3. emploi autorisé durant la floraison et au cours des périodes de production d exsudats, en dehors de la présence d abeilles Cela ne signifie pas que le produit est inoffensif!!! mais qu il a une toxicité moindre! il faut traiter le soir après 20h jamais en journée 19

20 Le «nouveau métier» d apiculteur De façon cyclique, des pertes de plus de 25% du Cheptel! => Les objectifs ont changés Premier soucis : reconstituer le cheptel = Faire moins de miel mais plus d essaims ; élever des reines, Deuxième soucis : maîtriser Varroa «Cela prend du temps et de l argent» => L organisation de la saison à changé L apiculture des «cueilleurs de miel» n existe plus! Les apiculteurs doivent être de plus en plus techniques! L élevage de reines - Facilite le renouvèlement du cheptel -Sélection génétique Eric Tourneret 20

21 L élevage de reines «étirement des cellules» merci pour votre attention. 21

22 Pages apicoles de la chambre d agriculture «Flash Abeilles» bulletin technique gratuit! Alexis BALLIS - Conseiller Technique Apicole Service Elevage - Chambre d Agriculture Régionale d Alsace Tèl. : merci pour votre attention. 22

1/ La pollinisation APICULTURE & AGRICULTURE. Salon AgoBioPro La pollinisation. Les insectes pollinisateurs une grande famille.

1/ La pollinisation APICULTURE & AGRICULTURE. Salon AgoBioPro La pollinisation. Les insectes pollinisateurs une grande famille. Salon AgoBioPro 2012 APICULTURE & AGRICULTURE 1/ La pollinisation I. La pollinisation II. L apiculture en Alsace III. Ce qui a changé en 20 ans Alexis BALLIS - Conseiller Technique Apicole Octobre 2012

Plus en détail

Les abeilles et l homme

Les abeilles et l homme Leurs Vie et Contribution Le rôle du Jardinier Les abeilles et l homme Leur Disparition : Le Syndrome d Effondrement des Abeilles Les abeilles vivent en essaim (abeilles sauvages) ou ruche (abeilles domestiques)

Plus en détail

Intervention BA - conseiller apicole - Chambre d'agriculture de région Alsace

Intervention BA - conseiller apicole - Chambre d'agriculture de région Alsace Infestation Varroa en Présentation d ADA Intervention à l AG d ADA Franche Comté 1. Infestation Varroa en 2. Enquête sur les pertes hivernales 3. Tests de médicaments anti-varroa Alexis BALLIS - Conseiller

Plus en détail

Guide Productions Apicoles

Guide Productions Apicoles Guide Productions Apicoles 1 Réglementations en vigueur : Règlement (CE) N 834/2007 du 28 Juin 2007 Règlement (CE) N 889/2008 du 5 Septembre 2008 CCF Production biologique du 15 Janvier 2010 Autres documents

Plus en détail

Mieux prendre en compte les pollinisateurs dans nos cultures

Mieux prendre en compte les pollinisateurs dans nos cultures Mieux prendre en compte les pollinisateurs dans nos cultures Pole3_Int-n1 Respectez les pollinisateurs Particulièrement attractives pendant la floraison, les cultures oléoprotéagineuses sont très visitées

Plus en détail

NUIT DES IUT Déclin des pollinisateurs. Déclin des pollinisateurs. Déclin des pollinisateurs DECLIN DES INSECTES POLLINISATEURS

NUIT DES IUT Déclin des pollinisateurs. Déclin des pollinisateurs. Déclin des pollinisateurs DECLIN DES INSECTES POLLINISATEURS NUIT DES IUT 2011 Le déclin des insectes pollinisateurs DECLIN DES INSECTES POLLINISATEURS I. Des causes multifactorielles? II. État des lieux du cheptel apicole en Alsace Alexis BALLIS 24/11/2011 Alexis

Plus en détail

Les abeilles bio naissent et sont élevées dans des exploitations biologiques.

Les abeilles bio naissent et sont élevées dans des exploitations biologiques. Sommaire : 1. Origine des animaux et conversion... 1 2. Les ruchers... 2 3. Pratiques d élevage... 3 4. Alimentation... 4 5. Traitements vétérinaires... 4 6. Mixité... 5 1. Origine des animaux et conversion

Plus en détail

Le problème sanitaire

Le problème sanitaire Le problème sanitaire Bien soigner ses abeilles contre les maladies et les protéger des ennemis Page 1 Le problème Pertes de colonies et mortalités hivernales - mortalité accrue - déclin des insectes pollinisateurs

Plus en détail

Interactions apiculture et agricultures

Interactions apiculture et agricultures Interactions apiculture et agricultures Fabrice ALLIER ITSAP Fabrice.allier@itsap.asso.fr Formation Chambre d agriculture du Cher, Saint Doulchard Le 16 juin 2015 1 RMT Biodiversité & agriculture, le mercredi

Plus en détail

Rucher Associatif du Fort Ducrot

Rucher Associatif du Fort Ducrot Rucher Associatif du Fort Ducrot Annick KOERNER, Dominique PIERRE, Jean-Carles WILLM Mars 2016 Asapistra 1 Agenda proposé pour ce premier contact ü Introduction et contexte ü Le projet de Rucher Associatif

Plus en détail

Comment se portent nos. pollinisateurs? Problématique de surmortalité des colonies d abeilles

Comment se portent nos. pollinisateurs? Problématique de surmortalité des colonies d abeilles Comment se portent nos pollinisateurs? Problématique de surmortalité des colonies d abeilles Dr Claude Boucher mv. Direction de la santé animale. MAPAQ 31 janvier 2013 La production apicole au Québec près

Plus en détail

CIAg Abeilles. Impacts des pesticides chez l abeille Performances des colonies Relations «Abeilles et plantes» Mardi 15 novembre 2016

CIAg Abeilles. Impacts des pesticides chez l abeille Performances des colonies Relations «Abeilles et plantes» Mardi 15 novembre 2016 CIAg Abeilles Impacts des pesticides chez l abeille Performances des colonies Relations «Abeilles et plantes» Mardi 15 novembre 2016 Co-concevoir des solutions techniques entre apiculteurs et cultivateurs

Plus en détail

Quelle apiculture urbaine pour quelle agriculture urbaine?

Quelle apiculture urbaine pour quelle agriculture urbaine? Quelle apiculture urbaine pour quelle agriculture urbaine? Apis Bruoc Sella Bruxelles Pour la Nature, par les Abeilles Éducation à l environnement Sensibilisation à la nature urbaine Verdurisation raisonnée

Plus en détail

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Des alliées pour nos cultures La pollinisation améliore quantité et qualité des récoltes, Elle concerne 70% des espèces cultivées pour la consommation

Plus en détail

1/ Rappels sur Varroa. Varroa : lutte biologique et lutte intégrée. Intervention BA - conseiller apicole - Chambre d'agriculture de région Alsace

1/ Rappels sur Varroa. Varroa : lutte biologique et lutte intégrée. Intervention BA - conseiller apicole - Chambre d'agriculture de région Alsace Varroa : lutte biologique et lutte intégrée JT apiculture BIO - 03/11/15 Alexis BALLIS - Conseiller Technique Apicole Service Elevage - Chambre d Agriculture Régionale d 1/ Rappels sur Varroa 1 Les nourrices

Plus en détail

Le Plan MAYA et l apiculture en Wallonie

Le Plan MAYA et l apiculture en Wallonie Le Plan MAYA et l apiculture en Wallonie Actions suivies par la Direction de la Qualité du Département du Développement de la DGARNE Jean-Marc CHEVAL, Attaché L apiculture en Wallonie Les APICULTEURS 2007

Plus en détail

Présenté par Didier Brick. Réalisé avec la collaboration de Janine Kievits (CARI) et de Francesco Panella (UNAAPI)

Présenté par Didier Brick. Réalisé avec la collaboration de Janine Kievits (CARI) et de Francesco Panella (UNAAPI) Présenté par Didier Brick Réalisé avec la collaboration de Janine Kievits (CARI) et de Francesco Panella (UNAAPI) 1) L abeille, une merveille de la nature 2) L abeille et l homme, une vieille histoire

Plus en détail

. Une abeille pèse à vide 80 à 100 mg ; charge maximum d'une abeille : 70 mg!. Une reine pond jusqu'à 2000 oeufs par jour, par an et

. Une abeille pèse à vide 80 à 100 mg ; charge maximum d'une abeille : 70 mg!. Une reine pond jusqu'à 2000 oeufs par jour, par an et . Une abeille pèse à vide 80 à 100 mg ; charge maximum d'une abeille : 70 mg!. Une reine pond jusqu'à 2000 oeufs par jour, 130 000 par an et 500 000 dans sa vie. L'abeille d'été vit en moyenne 20 à 35

Plus en détail

Dephy-Abeille : des systèmes de cultures favorables aux abeilles

Dephy-Abeille : des systèmes de cultures favorables aux abeilles Dephy-Abeille : des systèmes de cultures favorables aux abeilles F. Allier, M. Gourrat, A. Barbottin, J-F Odoux, M. Henry, G. Chaigne, V. Bretagnolle, A. Decourtye, C. Vidau Journée d échanges Bourgogne-Franche-Comté

Plus en détail

Cahier des charges relatif aux produits portant des indications se référant au mode de production biologique

Cahier des charges relatif aux produits portant des indications se référant au mode de production biologique Cahier des charges relatif aux produits portant des indications se référant au mode de production biologique Partie 2a : Liste des normes auxquelles des dérogations peuvent être accordées pour l appellation

Plus en détail

Le changement. climatique sur la filière apicole APIGUA. Association des Apiculteurs de la Guadeloupe APIGUA

Le changement. climatique sur la filière apicole APIGUA. Association des Apiculteurs de la Guadeloupe APIGUA Association des Apiculteurs de la Guadeloupe Le changement APIGUA climatique sur la filière apicole APIGUA Rond-point de Destrellan / Morne Bernard/ 97122 BAIE-MAHAULT Présentation de la filière apicole

Plus en détail

De gros yeux pour bien se repérer. Les abeilles ne voient pas dans le noir, elles ne se déplacent donc pas la nuit.

De gros yeux pour bien se repérer. Les abeilles ne voient pas dans le noir, elles ne se déplacent donc pas la nuit. L abeille L abeille fait partie de la grande famille des insectes L espèce la plus connue est l Apis Mellifera, c'est à dire l'abeille à miel. Elle peut vivre à l état sauvage ou être élevée pour produire

Plus en détail

Interviews : Bernard Vaissière s exprime à propos des conséquences de la disparition des abeilles

Interviews : Bernard Vaissière s exprime à propos des conséquences de la disparition des abeilles Retour au format normal LE MONDE, 14 OCTOBRE 2007 Interviews : Bernard Vaissière s exprime à propos des conséquences de la disparition des abeilles 14 octobre 2007 par Catherine VINCENT Question : "Sur

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L apiculture. Résumé

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L apiculture. Résumé PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L apiculture Résumé Février 2013 Photos Photothèque/Min.Agri.Fr. 2 Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt / Résumé du plan de développement durable

Plus en détail

Formation en apiculture. Appel à projets Référentiel de compétences pour un cours d apiculture de base

Formation en apiculture. Appel à projets Référentiel de compétences pour un cours d apiculture de base Formation en apiculture Appel à projets 2016 Référentiel de compétences pour un cours d apiculture de base 1/12 Objectif Le présent référentiel de compétences définit les compétences minimales nécessaires

Plus en détail

Notions sur la pollinisation des cultures par les abeilles

Notions sur la pollinisation des cultures par les abeilles Notions sur la pollinisation des cultures par les abeilles Présentée par : Dr MBAIKOUA OUAIMON Marie Noël Yaoundé du 17 au 19 Aout 2015 Définition suite C est la fécondation indispensable à la reproduction

Plus en détail

Journée nationale du développement apicole. Le 21 janvier 2015 à Fabrègues (près de Montpellier)

Journée nationale du développement apicole. Le 21 janvier 2015 à Fabrègues (près de Montpellier) A Paris, le 16 décembre 2014 Journée nationale du développement apicole Le 21 janvier 2015 à Fabrègues (près de Montpellier) Thème de la journée : Appréhender les ressources mellifères aujourd'hui pour

Plus en détail

Sur la piste de l ABEILLE

Sur la piste de l ABEILLE Pour une cohabitation harmonieuse des hommes et des abeilles Sur la piste de l ABEILLE Support pédagogique pour les enfants (6-12 ans) Getty Image www.sauvonslesabeilles.com www.maisondesabeilles.fr LA

Plus en détail

Dossier : comment installer une ruche chez soi

Dossier : comment installer une ruche chez soi Le 19/06/2016 à 10:05 - Dossier : comment installer une ruche chez soi Les motivations qui vous amèneront à accueillir une ruche chez vous peuvent être très diverses : lutter à votre échelle contre la

Plus en détail

La ville et ses abeilles

La ville et ses abeilles La ville et ses abeilles Les abeilles jouent un rôle capital dans la vie des plantes. Elles assurent la pollinisation d'un très grand nombre de plantes. Quand une abeille pénètre à l'intérieur d'une fleur,

Plus en détail

Dossier S.O.S Abeilles

Dossier S.O.S Abeilles Dossier S.O.S Abeilles Présentation de l association Selva L'association Selva créée en 1992, développe des projets de sensibilisation à l environnement et au patrimoine culturel dans le cadre scolaire

Plus en détail

Et s il n y avait plus d abeilles?

Et s il n y avait plus d abeilles? Classe de Madame Marjorie Jeanne, école de l'ouest, Vincennes mai 2015 RÉPONSE AU DÉFI «ET S'IL N'Y AVAIT PLUS D'ABEILLES» Nos réponses et illustrations Nos étapes - Il n y aurait plus de légumes. - On

Plus en détail

Annexe 2 : CONSTAT DE MORTALITE OU DEPEUPLEMENT DE RUCHES

Annexe 2 : CONSTAT DE MORTALITE OU DEPEUPLEMENT DE RUCHES Annexe 2 : CONSTAT DE MORTALITE OU DEPEUPLEMENT DE RUCHES N constat ADARA : 2013/RI Date de constat Date de déclaration Date de la visite Bulletin météorologique disponible oui non ADARA DD(CS)PP SRAL

Plus en détail

LES DIFFERENTES RACES D ABEILLES L ESSAIMAGE LES DIFFERENTES RACES D ABEILLES

LES DIFFERENTES RACES D ABEILLES L ESSAIMAGE LES DIFFERENTES RACES D ABEILLES LES DIFFERENTES RACES D ABEILLES L ESSAIMAGE LES DIFFERENTES RACES D ABEILLES Facteurs favorisants l essaimage Un manque de place. La ponte de la reine est bloquée avec trop de couvain operculé sur 5 ou

Plus en détail

Quelle est l origine de la graine? Séance 1 : Organisation d une fleur document 1 (à découper)

Quelle est l origine de la graine? Séance 1 : Organisation d une fleur document 1 (à découper) Séance 1 : Organisation d une fleur document 1 (à découper) Séance 2 : Que devient la fleur? photographies La courgette Fleur mâle fanée de courgette. Le kiwi On observe les étamines dans la corolle fanée

Plus en détail

Sauvons la Reine oeuvre pour sauvegarder cet animal, ô combien indispensable pour notre propre survie!

Sauvons la Reine oeuvre pour sauvegarder cet animal, ô combien indispensable pour notre propre survie! L'abeille Mieux la connaître pour mieux la sauvegarder! Sauvons la Reine oeuvre pour sauvegarder cet animal, ô combien indispensable pour notre propre survie! L abeille contribue à la pollinisation (reproduction)

Plus en détail

Bonnes pratiques apicoles Conférence du docteur Claire Beauvais Vétérinaire le 6 février 2013 à Eaubonne Lors de la réunion mensuelle de l AAVO

Bonnes pratiques apicoles Conférence du docteur Claire Beauvais Vétérinaire le 6 février 2013 à Eaubonne Lors de la réunion mensuelle de l AAVO Il y a une augmentation de la mortalité des abeilles depuis 15 ans. Soit sans symptômes, soit en lien avec des maladies. Bonnes pratiques apicoles Conférence du docteur Claire Beauvais Vétérinaire le 6

Plus en détail

L alimentation est la. première des médecines.

L alimentation est la. première des médecines. La nutrition des abeilles L alimentation est la première des médecines. L alimentation de l abeille La tête de l'abeille est pourvue d'un appareil buccal incluant les mandibules et une trompe (proboscis),

Plus en détail

L apiculture française. Notions de biologie de l abeille. Plan de l exposé

L apiculture française. Notions de biologie de l abeille. Plan de l exposé L apiculture française et Notions de biologie de l abeille ACADEMIE VETERINAIRE : séance du 1er décembre 2011 Docteur vétérinaire Apiculteur Plan de l exposé L apiculture française : - apiculteurs, nombre

Plus en détail

Test d acquisition de compétences en Sciences et Technologie Académie de Toulouse - Groupe PRESTE Mars/Avril 2011

Test d acquisition de compétences en Sciences et Technologie Académie de Toulouse - Groupe PRESTE Mars/Avril 2011 Test d acquisition de compétences en Sciences et Technologie Académie de Toulouse - Groupe PRESTE Mars/Avril 2011 Nom / prénom :. Cours suivi : Ecole :. Département :.. * à renseigner par le professeur

Plus en détail

Déclaration de rucher, registre d élevage, etc. Commandes de médicaments anti-varroa

Déclaration de rucher, registre d élevage, etc. Commandes de médicaments anti-varroa Bulletin technique de la Chambre d Agriculture d Alsace N 14 - Mars 2013. Bonjour à tous, Nous voila à la fin de l hiver le saule commence à fleurir et nous faisons tous le tour de nos ruches. L hiver

Plus en détail

Découvrez la biodiversité en zone de grandes cultures!

Découvrez la biodiversité en zone de grandes cultures! Nos partenaires : La fédération des chasseurs de la Somme est une association de type Loi 1901 qui a des missions de service public tel que la formation des nouveaux chasseurs, l indemnisation des dégâts

Plus en détail

BILAN DE L ENQUETE REGIONALE Pertes de colonies d abeilles pendant l hiver

BILAN DE L ENQUETE REGIONALE Pertes de colonies d abeilles pendant l hiver BILAN DE L ENQUETE REGIONALE Pertes de s d abeilles pendant l hiver 2012-2013 La Chambre d Agriculture Régionale d Alsace mène depuis 2010 des enquêtes pour mieux comprendre les pertes hivernales de s

Plus en détail

DANS LA RUCHE. La floraison du tilleul, source de nectar et pollen pour les abeilles

DANS LA RUCHE. La floraison du tilleul, source de nectar et pollen pour les abeilles DANS LA RUCHE Naissance d une reine La floraison du tilleul, source de nectar et pollen pour les abeilles Actuellement dans votre rucher... Comme vous pouvez l imaginer, la saison apicole est très difficile.

Plus en détail

BILAN DE L ENQUETE REGIONALE Pertes de colonies d abeilles pendant l hiver

BILAN DE L ENQUETE REGIONALE Pertes de colonies d abeilles pendant l hiver BILAN DE L ENQUETE REGIONALE Pertes de colonies d abeilles pendant l hiver 2013-2014 La Chambre d Agriculture de Région Alsace mène depuis 2010 des enquêtes sur les pertes hivernales de colonies d abeilles

Plus en détail

Enquête COLOSS sur les pertes et la survie hivernale des colonies d abeilles au cours de l hiver 2015/2016

Enquête COLOSS sur les pertes et la survie hivernale des colonies d abeilles au cours de l hiver 2015/2016 L ITSAP-Institut de l abeille poursuit auprès des apiculteurs français son enquête sur les pertes hivernales de d abeilles lancée en 2008. Cette année, nous poursuivons avec le format de l enquête coordonnée

Plus en détail

Réflexion stratégique sur les perspectives de la filière apicole à l horizon 2025

Réflexion stratégique sur les perspectives de la filière apicole à l horizon 2025 Réflexion stratégique sur les perspectives de la filière apicole à l horizon 2025 INTRODUCTION L apiculture est un secteur important de l économie agricole, tant par le rôle joué par les populations d

Plus en détail

Produits de l apiculture

Produits de l apiculture Série Agrodok No. 42 Agrodok 42 - Produits de l apiculture Produits de l apiculture propriétés, transformation et commercialisation Agrodok 42 propriétés, transformation et commercialisation Marieke Mutsaers

Plus en détail

Le jardin des abeilles. Commune d'argeles-gazost

Le jardin des abeilles. Commune d'argeles-gazost Le jardin des abeilles Commune d'argeles-gazost Localisation du projet «Jardin des abeilles» dans la commune N Jardin des abeilles Page 2 Situation du projet «Jardin des abeilles» Situé sur le site de

Plus en détail

INITIATION A L APICULTURE

INITIATION A L APICULTURE Apis Ambert - rucher école INITIATION A L APICULTURE Programme 1 Le programme est composé de cours théoriques et de travaux pratiques, animés par des adhérents du RUCHER ECOLE Apis Ambert Des cours théoriques

Plus en détail

ETUDE DE LA BIODIVERSITE GENETIQUE DES ABEILLES MELLIFERES

ETUDE DE LA BIODIVERSITE GENETIQUE DES ABEILLES MELLIFERES Indice de biodiversité abeille ETUDE DE LA BIODIVERSITE GENETIQUE DES ABEILLES MELLIFERES Une action concrète afin de répondre au besoin de sauvegarde de la biodiversité 1 Les abeilles sont des acteurs

Plus en détail

Colloque Voler au secours des abeilles Produire du miel «made in France»

Colloque Voler au secours des abeilles Produire du miel «made in France» Colloque Voler au secours des abeilles Produire du miel «made in France» Table ronde Quelles politiques publiques pour les abeilles en France et en Europe? Jean-Marc Petat - Directeur Développement Durable

Plus en détail

Préciser laquelle : (Céréales, Prairie à dominante céréales, vignes, culture attractives non en fleur, Autre)

Préciser laquelle : (Céréales, Prairie à dominante céréales, vignes, culture attractives non en fleur, Autre) Renseigné par : Questionnaire Troubles apicoles Saison 20 Renseigné par : l apiculteur le GDS/OSAD autre (préciser) 1 - Renseignements concernant l apiculteur et l exploitation Apiculteur (Nom, Prénom)

Plus en détail

Introduction : Les abeilles : statut et importance au sein de la biodiversité

Introduction : Les abeilles : statut et importance au sein de la biodiversité Les abeilles à l ENS Jonathan Locqueville Février 2014 Table des matières 1 Des abeilles à l ENS? 2 1.1 La pollinisation........................................ 2 1.2 La pédagogie et la découverte du monde

Plus en détail

Défi EDD 2014/15 : Expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles.

Défi EDD 2014/15 : Expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Défi EDD 2014/15 : Expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Démarche 1) Lancement du projet Lecture, explication et discussion autour de l extrait

Plus en détail

Promulgation avec délai de recours

Promulgation avec délai de recours Base CDC: Chap. 3.1 APICULTURE Règlement de la CLA du 8.6.2004, entré en vigueur le 1.1.2011 1 Exigences minimales Pour autant que les autres dispositions soient respectées, des unités apicoles peuvent

Plus en détail

Les abeilles d hiver ou comment bien démarrer la prochaine saison. Dr Therville-Tondreau Gérald Diplômé en apiculture, pathologie apicole Oniris/ENVA

Les abeilles d hiver ou comment bien démarrer la prochaine saison. Dr Therville-Tondreau Gérald Diplômé en apiculture, pathologie apicole Oniris/ENVA Les abeilles d hiver ou comment bien démarrer la prochaine saison. Dr Therville-Tondreau Gérald Diplômé en apiculture, pathologie apicole Oniris/ENVA Les abeilles d hiver ou comment bien démarrer la prochaine

Plus en détail

La Ruche Warré : Le concept, ses avantages... Discussion... Le modèle Horizontal AAVO...

La Ruche Warré : Le concept, ses avantages... Discussion... Le modèle Horizontal AAVO... La Ruche Warré : Le concept, ses avantages... Discussion... Le modèle Horizontal AAVO... Le 02 Novembre 2016 I. Quelques mots sur l inventeur II. Comment est construite la Ruche Warré Verticale Horizontale

Plus en détail

Chronique du conseiller apicole provincial

Chronique du conseiller apicole provincial Chronique du conseiller apicole provincial Hiver 2015 Bonjour à vous tous et bon début d année 2015. Cette fois-ci, je vous présenterai de l information sur l outil technico-économique que nous développons

Plus en détail

CHARTE de bonnes pratiques agricoles et apicoles en POLLINISATION

CHARTE de bonnes pratiques agricoles et apicoles en POLLINISATION CHARTE de bonnes pratiques agricoles et apicoles en POLLINISATION Paris, le 28 avril 2014 CHARTE de bonnes pratiques agricoles et apicoles en POLLINISATION Préambule Les études menées ces dernières années

Plus en détail

Regard d'une ferme apicole sur le service de pollinisation des cultures

Regard d'une ferme apicole sur le service de pollinisation des cultures Regard d'une ferme apicole sur le service de pollinisation des cultures Thomas Mollet Académie d Agriculture 18 mai 2016 Activité professionnelle exploitant agricole (élevage de colonies d'abeilles) de

Plus en détail

Frelons asiatiques. Démarche des communes de Quimper Bretagne Occidentale

Frelons asiatiques. Démarche des communes de Quimper Bretagne Occidentale Frelons asiatiques Démarche des communes de Quimper Bretagne Occidentale Sommaire Leur cycle de vie Pourquoi les détruire Les techniques de destruction Préventives Curatives Une démarche commune sur toutes

Plus en détail

VARROASE. _ Déplacement de niche écologique (1960)

VARROASE. _ Déplacement de niche écologique (1960) La varroase, parasitose de l abeille et de son couvain. Apparue en France en 1982. Elle entraîne un nombre important de Pertes de colonies, et a contribué à la réapparition de pathologies jusque-là en

Plus en détail

Viroses de l abeille domestique

Viroses de l abeille domestique Viroses de l abeille domestique Résumé des nouvelles publications scientifiques Traduction par Ballis Alexis, mardi 20 juillet 2010 Conseiller Technique Apicole, Chambre d Agriculture d Alsace Synthèse

Plus en détail

Pertes hivernales : stratégie de lutte contre Varroa et mode de production des exploitations

Pertes hivernales : stratégie de lutte contre Varroa et mode de production des exploitations Pertes hivernales : stratégie de lutte contre Varroa et mode de production des exploitations Céline Holzmann 1, Julien Vallon 1, Pascal Jourdan 1 ( 1 ITSAP-Institut de l abeille) L ITSAP-Institut de l

Plus en détail

L Apiculture Biologique. Sylvain DA CUNHA, contrôleur des Producteurs biologiques (64, 40)

L Apiculture Biologique. Sylvain DA CUNHA, contrôleur des Producteurs biologiques (64, 40) L Apiculture Biologique Sylvain DA CUNHA, contrôleur des Producteurs biologiques (64, 40) La règlementation de l apiculture biologique 3 grands axes de la règlementation : - La conduite du cheptel en AB

Plus en détail

Créer une terre d'accueil. pour nos pollinisateurs dans notre jardin

Créer une terre d'accueil. pour nos pollinisateurs dans notre jardin Créer une terre d'accueil pour nos pollinisateurs dans notre jardin Pourquoi? Déclin des abeilles Systèmes agricoles en cause, uniformisation des milieux, produits phytosanitaires et engrais chimiques

Plus en détail

Affaiblissements Mortalités de colonies d abeilles

Affaiblissements Mortalités de colonies d abeilles Affaiblissements Mortalités de colonies d abeilles 1987-2007 1987-1988 : Les affaiblissements de cheptel : enquête écopathologique C. Fléché-Seban, J.-P. Faucon, C. Flamini, G. Polvéroni. Présentation

Plus en détail

FORMATION A L APICULTURE. Michel Palut

FORMATION A L APICULTURE. Michel Palut FORMATION A L APICULTURE RUCHER ECOLE DE L ENCHENBERG 89 Route de Cernay 68800 VIEUX-THANN Hervé BOEGLEN Michel Palut La ruche, le rucher (Création, conduite) 1. Qui, combien, type, où 2. Le matériel de

Plus en détail

CONSTITUTION DE NOUVELLES

CONSTITUTION DE NOUVELLES 03/06/2012 Cours de deuxième année CONSTITUTION DE NOUVELLES COLONIES. ESSAIMS ARTIFICIELS. 1) Introduction / généralités. Constituer des petites colonies à partir de ses ruches, fait appel à des techniques

Plus en détail

FRELON ASIATIQUE. mars 2016 Brest Métropole

FRELON ASIATIQUE. mars 2016 Brest Métropole FRELON ASIATIQUE mars 2016 Brest Métropole Apparition au début des années 2000 Rome Q., MNHN Paris Invasion : résultat de l introduction de très peu voire d une seule reine Importation de containers de

Plus en détail

La Politique de développement de la filière apicole au niveau National, Régional et local

La Politique de développement de la filière apicole au niveau National, Régional et local REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DU DÉVELOPPEMENT RURAL ET DE LA PECHE La Politique de développement de la filière apicole au niveau National, Régional et local

Plus en détail

2016 DEVE 41 - Stratégie de développement des ruchers sur le territoire parisien - Adoption d un Plan «Ruches et Pollinisateurs» pour Paris

2016 DEVE 41 - Stratégie de développement des ruchers sur le territoire parisien - Adoption d un Plan «Ruches et Pollinisateurs» pour Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement Agence d Ecologie Urbaine 2016 DEVE 41 - Stratégie de développement des ruchers sur le territoire parisien - Adoption d un Plan «Ruches et Pollinisateurs»

Plus en détail

Influence des planchers grillagés sur les colonies d abeilles domestiques

Influence des planchers grillagés sur les colonies d abeilles domestiques Influence des planchers grillagés sur les colonies d abeilles domestiques Réf :PG2FS.1 Introduction Les premiers planchers grillagés furent conçus pour contrôler les niveaux d infestation des colonies

Plus en détail

INITIATION A L APICULTURE

INITIATION A L APICULTURE Apis Ambert - rucher école INITIATION A L APICULTURE Ini$a$on à l'apiculture apis ambert - Renato 1 Le programme est composé de cours théoriques et de travaux pratiques, animés par des adhérents du RUCHER

Plus en détail

ENQUETE RECOLTE ET MARCHE FILIERE APICOLE - SAISON 2016

ENQUETE RECOLTE ET MARCHE FILIERE APICOLE - SAISON 2016 ENQUETE RECOLTE ET MARCHE FILIERE APICOLE - SAISON 2016 Suite à la fusion des deux régions Auvergne et Rhône-Alpes, cette enquête est conduite de manière coordonnée sur la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes.

Plus en détail

Pistes pour produire du miel : emplacement, environnement, matériel, bonnes pratiques. Etienne BRUNEAU - CARI asbl

Pistes pour produire du miel : emplacement, environnement, matériel, bonnes pratiques. Etienne BRUNEAU - CARI asbl Pistes pour produire du miel : emplacement, environnement, matériel, bonnes pratiques Etienne BRUNEAU - CARI asbl L apiculture wallonne Wallonnie U. E. Ruches 110.000 15.600.000 Apiculteurs 4.000 600.000

Plus en détail

QUELLES SOLUTIONS DISPONIBLES DANS LA LUTTE CONTRE VARROA EN APICULTURE AB?

QUELLES SOLUTIONS DISPONIBLES DANS LA LUTTE CONTRE VARROA EN APICULTURE AB? QUELLES SOLUTIONS DISPONIBLES DANS LA LUTTE CONTRE VARROA EN APICULTURE AB? LA VAROOSE maladie réglementée biologie de Varroa destructor impact sur les colonies Connaître le varroa pour intervenir efficacement

Plus en détail

FLASH ABEILLES. Bulletin technique de la Chambre d Agriculture d Alsace. Les premiers essaims sont déjà sortis! N 15 - Mai 2013

FLASH ABEILLES. Bulletin technique de la Chambre d Agriculture d Alsace. Les premiers essaims sont déjà sortis! N 15 - Mai 2013 Bulletin technique de la Chambre d Agriculture d Alsace N 15 - Mai 2013 Les premiers essaims sont déjà sortis! FLASH ABEILLES Le printemps ne nous aura fait grâce que de quelques rares journées de soleil

Plus en détail

La Butineuse de Diagora

La Butineuse de Diagora La Butineuse de Diagora Février - Mars 2017 Bilan de l hiver 2016-2017 Dès lors que la température extérieure dépasse les 16 C, c est pour l apiculteur, l heure d ouvrir les ruches et de réaliser un premier

Plus en détail

The multiple routes of bees exposure to pesticides

The multiple routes of bees exposure to pesticides 21e Congrès national de l apiculture française Clermont-Ferrand, 27-30 octobre 2016 The multiple routes of bees exposure to pesticides Les multiples voies d expositions des abeilles aux pesticides Piotr

Plus en détail

SYNDICAT DES APICULTEURS DE THANN & ENVIRONS

SYNDICAT DES APICULTEURS DE THANN & ENVIRONS SYNDICAT DES APICULTEURS DE THANN & ENVIRONS 89 route de Cernay 68800 VIEUX-THANN Site Internet : http://apiculture68.neuf.fr N 19 Textes : R. Neff - R. Hummel R. Jung Rédaction et mise en pages : J.J.

Plus en détail

Les Bonnes pratiques de. Dans les 3 cas, l application doit se faire en dehors de la présence d abeilles. Périodes de floraison des céréales à paille

Les Bonnes pratiques de. Dans les 3 cas, l application doit se faire en dehors de la présence d abeilles. Périodes de floraison des céréales à paille FICHE Céréales à paille Les Bonnes pratiques de traitement en floraison pour protéger les abeilles Depuis 2003, s applique un arrêté qui interdit les traitements insecticides et acaricides en floraison

Plus en détail

LA RUCHE NICHOIR

LA RUCHE NICHOIR LA RUCHE NICHOIR www.apicool.org La ruche nichoir, une ruche conceptualisée par Gilbert Veuille pour la sauvegarde des abeilles mellifères à l état sauvage et pour la pollinisation. Photo : ruche sur l

Plus en détail

Apiculture urbaine L art de jardiner avec les abeilles

Apiculture urbaine L art de jardiner avec les abeilles vertdeco.fr Apiculture urbaine L art de jardiner avec les abeilles L apiculture urbaine par Verdéco Crédit photographique: FlickR - JP TONN vertdéco Jardinier, développeur de biodiversité 2 Dossier technique

Plus en détail

Observatoire de la qualité environnementale en zone arboricole utilisant l abeille comme bio indicateur

Observatoire de la qualité environnementale en zone arboricole utilisant l abeille comme bio indicateur Observatoire de la qualité environnementale en zone arboricole utilisant l abeille comme bio indicateur Comité de pilotage 31 mars 2014 La Tour de Salvagny 1 Sommaire Les partenaires du projet Rappel des

Plus en détail

Plan stratégique européen

Plan stratégique européen Copa-Cogeca Plan stratégique européen Groupe de travail Miel L apiculture européenne est en crise aujourd hui : dépérissement, vieillissement des apiculteurs, manque de disponibilité des produits de traitement

Plus en détail

L abeille mellifère Apis mellifera

L abeille mellifère Apis mellifera L abeille mellifère Apis mellifera Reproduction Métamorphose des larves Didier Brick Fédération Royale Provinciale Liégeoise d Apiculture 22 janvier 2012 Biologiste & Apiculteur Reproduction Chapitre I

Plus en détail

Bulletin technique de la Chambre d Agriculture d Alsace. Formation «élevage de reines» Secteur Salle Date 1 Strasbourg

Bulletin technique de la Chambre d Agriculture d Alsace. Formation «élevage de reines» Secteur Salle Date 1 Strasbourg Bulletin technique de la Chambre d Agriculture d Alsace N 6 - Avril 2012 Après une floraison massive des fruitiers, la météo fut trop fraiche pour en profiter mais les abeilles on continué à se developper

Plus en détail

Photo 1 (ALP Liebefeld)

Photo 1 (ALP Liebefeld) Lutte mécanique contre le Varroa : Piégeage dans le couvain mâle BALLIS Alexis - Conseiller technique apicole - Chambre d Agriculture d Alsace 25/11/10 La lutte contre le Varroa n est pas qu une affaire

Plus en détail

LES AUXILIAIRES DES CULTURES DE GUYANE

LES AUXILIAIRES DES CULTURES DE GUYANE LES AUXILIAIRES DES CULTURES DE GUYANE Insectes, araignées et micro-organismes utiles pour le contrôle des ravageurs Les insectes qui se nourrissent des plantes sont bien connus des agriculteurs et des

Plus en détail

Divisions simples des colonies Sans recherche de la reine Avec préservation de la récolte

Divisions simples des colonies Sans recherche de la reine Avec préservation de la récolte Vendredi 4 mars 2016 C est bientôt le printemps au Rucher Ecole! Une année d apiculture Divisions simples des colonies Sans recherche de la reine Avec préservation de la récolte Transport et déplacement

Plus en détail

ENQUETE RECOLTE ET MARCHE FILIERE APICOLE SAISON 2016

ENQUETE RECOLTE ET MARCHE FILIERE APICOLE SAISON 2016 ENQUETE RECOLTE ET MARCHE FILIERE APICOLE SAISON 2016 Saison 2016 - ADA AURA Suite à la fusion des deux régions Auvergne et Rhône-Alpes, cette enquête est conduite de manière coordonnée sur la nouvelle

Plus en détail

Se former pour réussir!

Se former pour réussir! Centre de Formation Professionnelle du Lycée Agricole http://www.lycee-agricole-laval.com/cfppa-formation-continue.html Catalogue Techniques Agricoles Se former pour réussir! «Si je pouvais être aidé,

Plus en détail

Cours d apiculture. Biologie apicole COURTEMELON

Cours d apiculture. Biologie apicole COURTEMELON Cours d apiculture Biologie apicole COURTEMELON 24.03.2015 Un peu de systématique Un «acronyme» dont il faut ce rappeler: RECOFGE COURTEMELON 24.03.2015 PAGE 2 Un peu de systématique Un «acronyme» dont

Plus en détail

Comment compenser les pertes annuelles de ruches? Jean Riondet Coopérative apicole du jura Lons le Saulnier 25 janvier 2014

Comment compenser les pertes annuelles de ruches? Jean Riondet Coopérative apicole du jura Lons le Saulnier 25 janvier 2014 Comment compenser les pertes annuelles de ruches? Jean Riondet Coopérative apicole du jura Lons le Saulnier 25 janvier 2014 Disparition de la reine Maladie Intoxication Famine Beaucoup d abeilles mortes

Plus en détail

abeilles Les comme vous ne les avez jamais vues Élisabeth Trotignon Patrice Boiron Les abeilles comme vous ne les avez jamais vues ortrait

abeilles Les comme vous ne les avez jamais vues Élisabeth Trotignon Patrice Boiron Les abeilles comme vous ne les avez jamais vues ortrait Les abeilles comme vous ne les avez jamais vues C e beau livre invite les lecteurs à partager les missions de l abeille pollinisatrice de nos cultures et son génie d organisation. Alors que les apiculteurs

Plus en détail

Favoriser la pollinisation des canneberges par un nourrissage au sirop des colonies d abeilles. Georges Martin, M.Sc.

Favoriser la pollinisation des canneberges par un nourrissage au sirop des colonies d abeilles. Georges Martin, M.Sc. Favoriser la pollinisation des canneberges par un nourrissage au sirop des colonies d abeilles Georges Martin, M.Sc. Chargé de projets Centre de recherche en sciences animales de Deschambault (CRSAD) Collaborateur

Plus en détail

Taille Ouvrière: 23 à 30 mm Reine: 35 mm maxi

Taille Ouvrière: 23 à 30 mm Reine: 35 mm maxi Réseau de surveillance du Frelon Asiatique Réseau de surveillance du Frelon Asiatique 1 Le Frelon Asiatique (Vespa velutina nigrithorax) Réseau de surveillance du Frelon Asiatique 2 1 Comment le reconnaitre?

Plus en détail

La Pollinisation des plantes par les. Abeilles Domestiques

La Pollinisation des plantes par les. Abeilles Domestiques Abeille. L abeille au service de l Agriculture itelv INSTITUT TECHNIQUE DES ELEVAGES www.itelv.dz Auteur : ZITOUNI ghania; Ingénieur spécialisée en Apiculture Mars 2014 La Pollinisation des plantes par

Plus en détail