ISBN :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ISBN : 978-2-212-56084-8"

Transcription

1 ISBN :

2 Introduction Étrange situation J e ne vous apprendrai rien en disant que les entreprises sont en permanence en recherche de performance. Elles ont à peu près tout essayé : les stratégies de recentrage ou de diversification ; les organisations centralisées, décentralisées, projet, matricielles ; les ERP ; la Qualité ; la réduction des stocks, le reengineering, le lean ; le développement du leadership, les programmes de mobilisation, les enquêtes d engagement Et quand ça ne donne pas les résultats escomptés tiens les collaborateurs en auraient-ils assez?, on recommence en changeant le packaging. Pourtant, dans la panoplie des outils, l un d entre eux n a pas encore été sérieusement utilisé : le collectif. J entends par «collectif» la propension d un groupe d individus mis ensemble des équipes, pour faire simple à pouvoir atteindre, sous certaines conditions, un niveau de performance significativement supérieur à la somme des performances individuelles. Peu d entreprises ont développé une politique en matière de développement des collectifs, fait du team-building un outil comme les autres, incité les managers à en faire usage régulièrement, prévu des budgets pour les équipes. D autres environnements professionnels tout aussi soucieux de performance se montrent moins frileux : le sport et l armée par exemple. Dans le domaine sportif, l importance du collectif est une évidence que même les personnes indifférentes au sport peuvent constater : les meilleurs joueurs du monde mis ensemble n ont jamais fait la meilleure équipe. C est même quasiment l inverse, puisqu il semble désormais avéré, étude à l appui, que trop de bons joueurs dans la même équipe nuisent à la performance d ensemble 1. Dans l univers militaire, l une des grandes innovations de ces dernières décennies, les Forces spéciales, repose très largement sur le pari du collectif : un très petit nombre d hommes, se connaissant très bien, s entraînant beaucoup ensemble, peut produire des résultats sans commune mesure avec ce que la seule arithmétique laisserait supposer. Vous allez me dire que ces univers professionnels ne sont pas les vôtres, et que vous ne fréquentez pas tous les jours un Zidane ou un Marcus Luttrell 2. Très bien. 1. Cf. «Le coin des curieux» de la fiche Ancien membre des Navy Seals (forces spéciales de l US Navy) et auteur du Survivant, témoignage d une intervention en Afghanistan. Pour toutes les références, cf. la bibliographie. 13

3 La bible du team-building Moi non plus d ailleurs. Mais je suis sûr que dans les entreprises ou organisations que vous fréquentez, vous avez moult fois pu constater qu une équipe composée des meilleures intelligences ne faisait pas forcément un collectif efficace. Comment expliquer cette cohabitation paradoxale? D un côté, l omniprésence quasi obsessionnelle de la performance, de l autre, une indifférence manifeste envers le levier du collectif? Deux explications peuvent venir à l esprit. La première, la plus immédiate, est le manque de temps. Les managers consacrent tellement de temps aux tâches de reporting et de coordination qu ils n en ont plus pour s occuper de leurs troupes. D après Yves Morieux et Peter Tollman, deux consultants du BCG, «les managers situés dans le quintile supérieur des organisations les plus compliquées passent plus de 40 % de leur temps à rédiger des rapports, et entre 30 et 60 % de leur travail total en réunions de coordination du surtravail sur le travail. Ce qui ne leur laisse guère de temps pour travailler avec leurs équipes ; celles-ci sont donc souvent mal dirigées et dépensent en conséquence beaucoup d énergie en vain». La seconde explication, plus générale, est que le monde de l entreprise contrairement à d autres domaines est massivement dominé par le paradigme individualiste, individualisant devrais-je dire. En effet, que voit-on, concrètement, dans une organisation? Des individus : on recrute des individus, on gère des individus, on rémunère des individus, on évalue des individus, on forme des individus Où que l on se tourne, ce sont des individus que l on voit. Nulle part n est visible ce qui constitue la différence majeure entre un simple groupe et une équipe : les relations. Même dans des manuels consacrés au management ou au leadership qui, pourtant, devraient faire la part belle au collectif, celui-ci occupe une place très réduite, pour ne pas dire inexistante 1. Dans le monde hyperrationalisé qui est le nôtre, ce qui ne se voit pas n existe pas. Je ne vise pas à nier l importance du facteur individuel dans le fonctionnement des organisations, à affirmer que tout serait collectif. Depuis notre naissance, les deux nous sont donnés en même temps : et notre personnalité, et notre relation au monde. Les deux sont indissociables, comme le rappelle François Roustang : «Les termes de relation et de singularité, loin d être incompatibles, s appellent réciproquement. Il n y a pas à donner une priorité à l individualité ou une priorité à la relation.» Mais justement, notre époque semble tellement avoir donné la priorité à l un des deux termes en favorisant à l extrême une lecture individualisée, psychologisée, décontextualisée des phénomènes et des fonctionnements, qu il paraît nécessaire de rétablir, à une échelle très modeste, une forme d équilibre. La compréhension et le développement des collectifs représentent un enjeu bien 1. Cf. par exemple David Autissier et al., L Atlas du management , Eyrolles, 2012 ; ou Jean- Pierre Testa et al., La Boîte à outils du leadership, Dunod, 2014 : dans les six compétences que les auteurs estiment être celles du leader, aucune n évoque la notion de collectif. 14

4 Introduction plus important que ce que l on imagine. Que l on songe seulement au fait que la plus grande part de notre vie se passe dans les organisations (écoles, entreprises, hôpitaux, clubs, associations, laboratoires, institutions ). Or, celles-ci, publiques ou privées, vivent en permanence, et de façon accélérée, des fusions, des réorganisations, des changements de toutes sortes. Toutes ces opérations font, défont, refont, redéfont dans une danse sans fin le tissu relationnel que les collaborateurs ont construit pour pouvoir travailler ensemble : qui est mon chef? Qui sont mes collèges, mes collaborateurs? Qui sait faire quoi? Qui doit faire quoi? Etc. Les réponses à toutes ces questions extrêmement basiques sont en permanence revues, changées, modifiées, bouleversées. La raison voudrait qu à chaque fois, a minima, l on prête attention à la reconstruction de nouveaux tissus relationnels, dans un simple souci d efficacité, simplement pour que «ça marche». Pourtant, il n en est rien : les entreprises préfèrent investir dans la technologie, les équipements, les systèmes d information. Au moins là croit-on, on sait ce que l on achète. Conséquence : les nouveaux collectifs peinent à se mettre en place, les résultats se font attendre. Quand la plomberie est bouchée, la maisonnée tourne mal. Les dirigeants s impatientent, enclenchent un nouveau changement et bousculent ce qui n a même pas encore eu le temps de fonctionner. Le cercle vicieux fonctionne à plein. Combien de fusions, de réorganisations, de grands projets échouent, prennent du retard, explosent leurs coûts, ne délivrent pas l attendu parce que les équipes ne se connaissent pas, ne se comprennent pas, ne savent pas travailler ensemble, ne savent même pas qui elles ont au bout du fil ou de l ? Parce que l on a constitué des équipes à la va-vite, en pensant qu il suffisait de mettre des gens ensemble pour que ça fonctionne? Parce que l «on n a pas le temps»? Là aussi, la raison ne peut qu être interpellée : on prend le temps d échouer et généreusement encore, mais on accepte plus rarement de prendre le temps de réussir. Dans le premier semestre d écriture de ce livre, deux clients m appellent. Le premier est DRH régional d une entreprise de services. Le directeur général, le directeur commercial et le directeur financier de la région viennent d être remerciés. Cela fait deux ans que les résultats se dégradent. «L équipe de direction n arrivait plus à s entendre, on ne se comprenait plus», confie le DRH. À ma question «Pourquoi avezvous attendu deux ans pour faire un travail sur l équipe, essayer de la remettre à flot?», le DRH répond : «Ça n est pas dans notre culture.» Pas le temps? Le second est la responsable RH d un site de 500 personnes. D après elle, le site est en crise, les projets n avancent pas, le personnel est démobilisé, l équipe de direction n arrive plus à travailler ensemble : une réunion hebdomadaire sur deux ou trois quand elle arrive à se tenir se finit en crise. Cela fait quatre ans que ça dure, et chaque année la situation se dégrade. Le siège menace de fermer le site. Pas le temps? 15

5 La bible du team-building Autre exemple : on parle beaucoup de RPS (risques psychosociaux) ces dernières années, et les entreprises, croyant bien faire, mettent en place des dispositifs d accompagnement des «personnes fragiles». C est très bien, indéniablement, mais une question vient quand même à l esprit : comment se fait-il que ces personnes ne trouvent pas dans leur équipe un lieu pour résoudre leurs problèmes, leurs difficultés, leurs dilemmes? Comment se fait-il que le fonctionnement des équipes génère du stress, alors qu elles devraient être le lieu naturel pour le réduire? Pourquoi les RPS sont-ils principalement abordés sous un angle psychologique, alors que, de toute évidence, ils trouvent une large part de leurs origines dans le contexte, l organisation, les doubles contraintes 1 collectives? À trop privilégier une approche strictement individuelle et psychologisante, les organisations se condamnent à être dans la répétition stérile des mêmes schémas, un «toujours plus de la même chose 2» qui produit les mêmes résultats, forcément décevants. La qualité du collectif est d autant plus stratégique pour l entreprise, évidemment, que l on monte dans la hiérarchie. Qu une équipe de terrain ne fonctionne qu à moitié, c est regrettable mais les dommages ne sont que locaux. Mais qu une équipe de direction vienne à dysfonctionner, et c est toute l organisation en dessous qui va en subir les conséquences : conflits de personnes, désalignement sur les priorités, défaut de prise de décision, délais de mise en œuvre à rallonge, manque d accompagnement, stress, mauvaise ambiance, etc. Et pourtant, c est souvent à ce niveau-là que l importance du collectif est la plus méconnue. Rares sont les dirigeants à avoir conscience qu ils sont regardés par toute l organisation, que toute l organisation se cale sur leurs comportements. Une organisation, comme une famille, fonctionne par mimétisme : on fait comme on voit faire. Ça n est jamais que ce que l on appelle la culture d entreprise. «Tout groupe humain prend exemple sur l individu qui le dirige. Qu il le veuille ou non, un patron sert de modèle» (Jack Welch). L équipe de direction d un grand groupe du secteur de l énergie tient mal ses horaires, n arrive pas à l heure aux réunions, ne respecte qu épisodiquement ses agendas, annule ses réunions bref, maltraite le temps, et c est toute l organisation, étrangement, qui fait de même, avec des projets décalés, des pénalités de retard colossales. Une équipe de direction d un sous-traitant automobile demande à ses managers, meeting après meeting, de consacrer du temps et de l énergie au management des équipes, mais ne le fait que modérément elle-même. Elle peine à comprendre pourquoi les collaborateurs, manifestement, ne font pas ce qu on leur demande. 1. Sur cette notion, cf. Arnaud Tonnelé, 65 Outils pour accompagner le changement individuel et collectif, Eyrolles, Idem. 16

6 Introduction Et pourtant, le team-building marche. Non seulement il marche, mais c est probablement aujourd hui l outil de performance ayant le retour sur investissement le moins coûteux et le plus rapide : une équipe cohésive est capable de déplacer des montagnes, alors qu une équipe qui ne s entend pas bien, ne travaille pas suffisamment ensemble, bute sur les plus petits problèmes. Chaque fois, ce n est pas la valeur individuelle des collaborateurs qui est en cause, mais bien davantage la façon dont ils sont «cousus ensemble», pour reprendre l expression de Michel Goya. Ce dont je peux témoigner à titre personnel et je ne crois pas que mes collègues de la confrérie me démentiront, c est que les managers qui ont le courage de s engager dans cette voie car il en faut, parfois, surtout dans les cultures d entreprise valorisant l «héroïsme individuel» regrettent rarement le temps, l argent, l énergie qu ils y investissent : de belles récompenses les attendent à l arrivée, tant humaines que professionnelles. Venons-en maintenant au livre que vous avez dans les mains. Tous mes livres ont été écrits pour répondre à des frustrations. En 2006, date à laquelle j ai entamé la rédaction d un livre sur les Équipes autonomes, aucune documentation facilement accessible n existait sur ce type d organisation, pourtant reconnue comme très performante. Qui voulait travailler sur ce sujet n avait rien à se mettre sous la dent. En 2010, j ai écrit 65 Outils pour accompagner le changement individuel et collectif pour deux raisons : il n existait pas de synthèse en un volume des outils d accompagnement. Pour se constituer sa propre boîte à outils, il fallait aller piocher dans un grand nombre d ouvrages. Par ailleurs, si les outils existaient et étaient connus, le lien théorie-pratique n était pas suffisamment fait : les personnes connaissaient parfois les outils, mais elles ne voyaient pas toujours bien comment s en servir dans leur pratique quotidienne. Pour ce livre, la frustration est née du constat que le team-building reste cantonné aux équipes des niveaux supérieurs. À l image du coaching individuel, c est une pratique des budgets, en fait qui reste réservée à quelques happy few. Or, toutes les équipes, quel que soit leur niveau, ont besoin de développer leur collectif. En 2013, avec Corinne Derive, nous avons publié un petit ouvrage intitulé Coacher son équipe Développer le collectif. Ce volume-ci, plus conséquent, en est la suite logique. Beaucoup de managers se posent la question : quand faire du team-building? Pris dans l urgence du quotidien, ils ont le sentiment de ne jamais avoir le temps. Je suis persuadé qu il faut inverser la causalité : ça n est pas parce qu elles n ont pas le temps que les équipes ne font pas de team-building, c est parce qu elles ne structurent pas leur temps, et notamment leur temps annuel, qu elles sont en permanence «le nez dans le guidon». Cette ritournelle du je-n ai-pas-le-temps a à peu 17

7 La bible du team-building près autant de valeur au niveau des équipes qu au niveau des personnes, dont l un des passe-temps consiste rituellement à se plaindre du «manque de temps», et qui, par ailleurs, mettent une belle énergie à surtout ne rien changer dans leur agenda ou leur mode de vie. Quand faire du team-building, donc? Cela va dépendre de votre mode d utilisation. En mode curatif, la réponse est évidente : quand il y a dysfonction, tension, crise. En mode préventif, cela peut être n importe quand. L essentiel est dans la régularité du travail. Le team-building est le «couteau suisse» des outils. Il peut servir à peu près à tout ce que vous voulez. Quelques exemples, dans le désordre : accroître la performance de l équipe, ce qu elle est capable de délivrer ; développer l engagement, la mobilisation, l empowerment, la délégation, la responsabilisation, la créativité ; améliorer l efficacité du pilotage de l activité, le fonctionnement, la cohésion, la coopération ; décloisonner, favoriser l échange, l interactivité ; limiter les jeux de pouvoir, susciter des comportements positifs ; réguler des tensions, nettoyer les relations ; améliorer les réunions d équipe, l animation, le processus de décision ; définir des règles de fonctionnement (dans le cas d une équipe qui se crée) ou les améliorer (dans le cas d une équipe déjà installée) ; intégrer un nouveau collaborateur ; améliorer l image de l équipe, les interfaces avec son environnement ; modifier l organisation, le périmètre de l équipe, la répartition des rôles ; offrir des espaces de production collective, de résolution de problèmes ; lancer une équipe-projet ; faciliter l appropriation des changements, l alignement avec les priorités stratégiques, le déploiement de la stratégie ; définir une vision ; fusionner des équipes ; rapprocher des cultures ; prendre du recul, se poser, se ressourcer ; encourager, féliciter, célébrer ; 18

8 Introduction Comment est composé ce livre? Les fiches Le livre comporte 55 fiches, qui sont autant de séquences de team-building à animer par vous-même. Certains diront qu il est difficile pour le manager d être à la fois en posture d animateur et pleinement avec son équipe. Ça n est pas faux : cette posture «un pied dedans, un pied dehors» n est pas forcément la plus confortable, et si le manager a la possibilité de se faire accompagner, c est mieux pour lui. Mais tous les managers n ont pas les ressources pour cela. C est pour eux, en particulier, que ce livre a été écrit. À tout prendre, et au risque de froisser les puristes, je pense préférable de faire du team-building, même imparfaitement au moins essayer, à ne pas en faire du tout. C est comme les cadeaux : l intention compte parfois plus que le résultat. Ce livre est aussi destiné aux consultants et coachs. Beaucoup doivent accompagner des équipes ou sont intéressés pour développer leur activité dans cette direction ne serait-ce que parce que cela fait souvent le lien avec leur activité précédente : formateur, manager, animateur, coach individuel, responsable RH, mais ils butent sur l habituel «comment faire». J espère qu ils trouveront dans ces pages de quoi mettre le pied à l étrier. Ce parti pris du do it yourself a eu en même temps une incidence sur le choix des séquences proposées. J ai privilégié au maximum celles qui pouvaient être animées en complète autonomie, sans matériel compliqué, ni outil à acheter. Les parties Les 55 fiches sont organisées en quatre parties : Partie 1 Les bases méthodologiques Vous trouverez là quelques suggestions générales pour connaître les différentes formes de team-building, bâtir vos séminaires et développer une équipe dans la durée. Partie 2 L individu Se trouvent ici réunies des séquences ayant trait à la connaissance de soi qui joue un rôle fondamental dans la dynamique de groupe, à l accueil d un nouveau collaborateur, à la place de chacun dans l équipe, aux comportements individuels. Partie 3 Le groupe La troisième partie regroupe des fiches ayant trait au développement du groupe. Il y est question de coopération, d intelligence collective, du fonctionnement des réunions, des techniques de sabotage des groupes, etc. Partie 4 Le métier La dernière partie aborde la question du métier : comment élaborer une vision, définir des priorités, accompagner le changement, rapprocher des cultures, etc. 19

9 La bible du team-building Chaque fiche comporte cinq sous-parties : «Pourquoi cette séquence?» : vous trouverez là la finalité de la séquence ; «Mode d emploi» : il décrit la séquence pas à pas. Ce mode d emploi est une façon de faire, sachant qu il y en a possiblement cent autres possibles, et la meilleure sera celle que vous mettrez à votre main. Les durées, les modalités de travail sont chaque fois à adapter à votre contexte : le temps dont vous disposez, l effet que vous voulez produire, le nombre de participants, l habitude qu a l équipe du team-building, etc. ; «Bénéfices pour les participants» : ce qu en retirent les différentes catégories d acteurs : manager, équipe, collaborateurs ; «Et dans la vraie vie?» : un exemple tiré de ma pratique. Des liens avec d autres fiches. Les fiches dont la thématique est proche, et que vous pouvez consulter en complément. Le coin des curieux Ce sont des encadrés présentant synthétiquement des apports en lien avec les sujets du livre : la dynamique de groupe, les équipes, le changement, etc. Ils sont intégrés dans le corps des fiches, mais n ont volontairement pas de rapport direct avec elles. Vous pouvez donc tout à fait les passer si cela ne vous intéresse pas. En fin d ouvrage, vous trouverez «Le cabinet de curiosités», qui en dresse la liste complète. Les sources, de même que tous les auteurs cités, sont repris dans la bibliographie. Je suis parti du principe que chaque fiche devait pouvoir être lue indépendamment. C est la raison pour laquelle vous trouverez quelques redondances entre elles, même si j ai essayé de les limiter au maximum. De même, beaucoup de fiches reposent sur des outils, et notamment des outils que j ai présentés dans mon précédent ouvrage (65 Outils ). Je n ai pas pu les reprendre intégralement, pour ne pas faire exploser le volume de cet ouvrage. Je me permets donc d y renvoyer chaque fois que nécessaire. La conclusion fait le point, sous forme de foire aux questions, sur la notion de coaching d équipe. Avec 55 fiches, il est bien évident que ce livre ne prétend pas à l exhaustivité cela n aurait aucun sens. Si vous cherchez des idées supplémentaires de séquences, vous en trouverez dans la première section de la bibliographie. Ce livre porte une certaine vision du team-building. Or, il y en a autant que de praticiens, et c est très bien ainsi. Il n y a que des séquences que j ai expérimentées et, à ce titre, je me reconnais assez bien dans le credo de Nassim Taleb : 20

10 Introduction «Tout au long de ma vie professionnelle, la moindre phrase que j ai écrite n a jamais traité que de choses que j ai faites. [ ] Cela ne veut pas dire que l expérience personnelle constitue un échantillon suffisant pour tirer une conclusion d une idée, mais seulement que l expérience personnelle cautionne l authenticité et la sincérité d une opinion.» Praticien avant tout, je ne renie pas la théorie, bien au contraire, mais celle-ci ne m intéresse que dans un aller-retour permanent avec la pratique. Proche de la philosophie pragmatiste d un William James, je ne suis pas loin de penser que le vrai est ce qui marche, en tout cas dans le domaine des relations humaines. La part la plus rationnelle de moi résiste à ce raccourci, mais le coach et le formateur que je suis y croient beaucoup : «Il n y a pas de vérité, seulement des histoires», dit Simon Ortiz 1. Ma vie professionnelle me fait rencontrer quantité de gens qui croient «vraies» un certain nombre de choses, et qui y restent bloqués même quand cela les conduit dans des impasses. Ils provoquent alors ces embouteillages dont parle François Roustang : «Nos rigidités nous fixent sur des points particuliers et toute notre énergie s y trouve concentrée, provoquant ce qui se passe quand Bison oublie d être futé : des embouteillages, des bouchons, des apoplexies.» Ils cherchent alors à faire plier la réalité les autres, en réalité plutôt que de changer de croyances. Que vous soyez manager d équipe, coach, consultant, formateur, j espère que vous trouverez dans ces pages de quoi oser vous lancer, si vous débutez ; de quoi enrichir votre pratique, si vous êtes plus chevronné ; et ce, en autonomie ou ac compagné, ou encore en alternant les deux modalités. La vie est trop courte pour mépriser une aide, aussi petite soit-elle, que l on peut donner ou recevoir. André Comte-Sponville 1. Cité par Sylvain Tesson, Géographie de l instant, Pocket, 2014 (1 re éd. 2012). 21

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe Amélioration de la performance des hommes et des organisations par le management et la motivation 4.0 20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe «Faire grandir mon équipe ou

Plus en détail

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager!

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager! La gestion d une équipe vie scolaire Quelques petits conseils pour être un super manager! Les facteurs de stress Dans une équipe, on peut repérer différents facteurs de stress Une direction trop autoritaire

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

DEVENIR MANAGER. PUBLIC : Manager débutant

DEVENIR MANAGER. PUBLIC : Manager débutant PARCOURS MANAGEMENT Un parcours permettant le développement commun et cohérent des managers du groupe qui facilite des passerelles en entre BU/ métiers. DEVENIR MANAGER Manager débutant Réussir sa prise

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Nos propositions de coaching

Nos propositions de coaching 1 Nos propositions de coaching 1) Nous accompagnons nos clients sur des demandes opérationnelles très concrètes : Faire face à des difficultés personnelles et /ou professionnelles. Pour soi même, pour

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2015

CATALOGUE FORMATION 2015 CATALOGUE FORMATION 2015 11/02/2015 Cabinet N. M. P. CONSEILS. Fondatrice & Dirigeante : Nathalie MONCLA 10 Avenue Georges POMPIDOU SIRET : 518 654 819 00011 31500 TOULOUSE APE : 7022z Tél : 06 78 98 78

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment Votre Capital Humain Votre première richesse Conseil Coaching Formation Assessment Créé en 2009, le Cabinet Ellitis propose son accompagnement aux organisations publiques et privées, dans les domaines

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE COUTS QUALITE DELAIS LE RÔLE DU MANAGER ROLE DU MANAGER A ) ROLE DE GESTIONNAIRE FINALITE PRODUIRE. Ateindre les objectifs MOYENS GERER Organiser / Planifier / coordonner

Plus en détail

22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009. Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos

22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009. Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos 22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009 Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos Méthodologie 2 Enquête menée entre le 7 et le 18 septembre 2009 auprès : D un échantillon

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

LES BASES DU MANAGEMENT

LES BASES DU MANAGEMENT LES BASES DU MANAGEMENT Formation Managers Présentation : Le management est art difficile qui s apprend : il s agit toujours d une médiation, d une priorisation, et il est par nature en perpétuel recommencement

Plus en détail

Catalogue Formation Facilitation

Catalogue Formation Facilitation Catalogue Formation Facilitation CLT Services est un organisme de formation agréé pour dispenser des formations professionnelles continues dans le cadre du 1%. Des formations immédiatement opérationnelles

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

Finalités de l ouvrage

Finalités de l ouvrage Introduction Il est commun de souligner que la fonction ressources humaines a subi des évolutions rapides et profondes depuis les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale. Le rôle du DRH n a cessé

Plus en détail

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching individuel

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching individuel Coaching individuel 1 LE COACHING : une démarche, un processus et une méthodologie UNE DEMARCHE : D accompagnement des personnes dans un contexte professionnel visant à favoriser l efficacité et la meilleure

Plus en détail

Bienvenue Corinne Dulac

Bienvenue Corinne Dulac Bienvenue Corinne Dulac Coach Certifiée ICI Paris Particuliers - Entreprises 11 rue Clos Aubert 45750 Saint-Pryvé-Saint-Mesmin 06.21.33.57.13 happy.attitude.coaching@gmail.fr @ happy-attitude-coaching.com

Plus en détail

INTER-ENTREPRISES 2014

INTER-ENTREPRISES 2014 Votre prochaine formation MANAGEMENT COMMUNICATION ORALE EFFICACITÉ RELATIONNELLE COMMERCIAL RELATION CLIENT TÉLÉMARKETING... AGENDA FORMATION INTER-ENTREPRISES paris - Lyon MANAGEMENT A travailler, même

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation

Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation Anne Kolasinski Coach de Vie certifiée Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation Prendre vos fonctions Atteindre vos objectifs Améliorer vos performances Renforcer

Plus en détail

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION»

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» «PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» PROMO 7 La formation au coaching QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes des coachs professionnels, hommes et femmes, témoins et acteurs de l évolution des

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

L art de créer de nouveaux possibles. www.ataraxia.coop

L art de créer de nouveaux possibles. www.ataraxia.coop L art de créer de nouveaux possibles www.ataraxia.coop UN NOM QUI TRADUIT UN CONCEPT Approcher notre public par le questionnement plutôt que les certitudes. Nous pensons en effet que les personnels auxquels

Plus en détail

Management médical Améliorer le management médical de vos pôles et spécialités

Management médical Améliorer le management médical de vos pôles et spécialités Management médical Améliorer le management médical de vos pôles et spécialités MANAGEMENT MÉDICAL AMÉLIORER LE MANAGEMENT MÉDICAL DE VOS PÔLES ET SPÉCIALITÉS Le paradoxe du médecin manager Les réformes

Plus en détail

Valeurs ajoutées et résultats de la formation en mode coaching :

Valeurs ajoutées et résultats de la formation en mode coaching : Le coaching est-il soluble dans la formation? Par Anne-Catherine BOUSQUEL Réunir ces 2 formes d accompagnement peut sembler paradoxal tant elles diffèrent. Le coaching vise à l autonomie sans apport de

Plus en détail

Pour une performance sociale et durable.

Pour une performance sociale et durable. Pour une performance sociale et durable. NOTRE MISSION La plupart des dirigeants des entreprises et notamment des entreprises socialement responsables savent que le capital humain est la ressource la

Plus en détail

Management opérationnel. Communication Négociation. Gestion de projet. Animation d équipe. Karin Bouin - Dirigeante BKonseil

Management opérationnel. Communication Négociation. Gestion de projet. Animation d équipe. Karin Bouin - Dirigeante BKonseil Management opérationnel Communication Négociation Gestion de projet Animation d équipe Karin Bouin - Dirigeante BKonseil Déroulement Qui suis- je? Le réseau Impulsion Consulting Que puis- je apporter?

Plus en détail

Management Interculturel

Management Interculturel Management Interculturel La mondialisation et l ouverture des marchés ont permis l interconnexion des mondes. Ces phénomènes ont en même temps accéléré la mutation des modes de pensée et de consommation.

Plus en détail

Management intergénérationnel De la génération Y à l innovation managériale

Management intergénérationnel De la génération Y à l innovation managériale Management intergénérationnel De la génération Y à l innovation managériale Contexte Introduction «Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l autorité et n on aucun respect pour

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Le chef de projet efficace

Le chef de projet efficace Alain Fernandez Le chef de projet efficace 12 bonnes pratiques pour un management humain 5 e édition revue et augmentée Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com

Plus en détail

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014 Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale Club D&O, 23 septembre 2014 Rappel des modalités de travail de la séance Présentation de la synthèse des questionnaires

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu

Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu être générateur de transformation individuelle et collective dans les entreprises s appuyer sur la capacité de chacun à changer et à incarner

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE. ANSE 2014 http://mieuxsevendreentantquecoach.kajabi.com

COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE. ANSE 2014 http://mieuxsevendreentantquecoach.kajabi.com COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE 1/ Identifiez votre domaine d expertise Si vous ne l avez pas encore identifié, regardez la vidéo n 1 Exemples : - Cas de Claude : je permets au système entreprise

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD «Impacts de la pratique de la reconnaissance au travail sur la santé des salariés» Jean-Marie GOBBI La reconnaissance, une préoccupation actuelle Le contexte social Montée de l individualisme Effritement

Plus en détail

Conduire une opération de changement de statut. 29/03/2009 Jean BRETIN 1

Conduire une opération de changement de statut. 29/03/2009 Jean BRETIN 1 Conduire une opération de changement de statut 29/03/2009 Jean BRETIN 1 Préambule Changer, c est mourir un peu Pour certaines cultures d entreprise, c est mourir beaucoup! Le but de ce document est de

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où :

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où : LES BILANS Les bilans sont pluriels dans la mesure où : Ils peuvent Répondre àdes objectifs différents : définir/valider un projet d évolution, retrouver du sens àson parcours, anticiper un changement

Plus en détail

LES DORIDES 1 rue Eugène VARLIN 44000 Nantes arrêt GARE MARITIME

LES DORIDES 1 rue Eugène VARLIN 44000 Nantes arrêt GARE MARITIME Apprendre à mieux travailler avec la diversité des personnalités pour de meilleures compétences dans les relations professionnelles, plus efficaces et collaboratives. Contexte : D un côté, nous sommes

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

DEVELOPPER DURABLEMENT LES TALENTS AU QUOTIDIEN

DEVELOPPER DURABLEMENT LES TALENTS AU QUOTIDIEN DEVELOPPER DURABLEMENT LES TALENTS AU QUOTIDIEN Nos principales FORMATIONS-ATELIERS inter-entreprises 2015-2016 (1 er semestre) 2 rue Henri Barbusse, Immeuble CMCI 13001 Marseille (proche du Vieux-Port)

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet 1 Notre histoire 2 amis s orientent vers la formation prennent du temps pour comprendre le marché et ses besoins. cette réflexion aboutit au lancement de. 2013-2014 2015 2012 2

Plus en détail

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014 outil les niveaux logiques 32 Comment expliquer l isolement de quelqu un? Pourquoi un tel arrive souvent en retard? Et comment comprendre les motivations de celui-ci? Le chercheur américain Robert Dilts

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 2 ème partie : le fonctionnement du groupe L objectif de ce cadre est de faciliter le travail de bilan des groupes de travail.

Plus en détail

Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008

Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008 Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008 Organisation de la soirée Faisons connaissance Le coaching professionnel : qu est ce que c est? Témoignage de Laurent BESSE Questions / réponses, partage

Plus en détail

CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite. Action collective inter-entreprises

CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite. Action collective inter-entreprises CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite Action collective inter-entreprises Fiche méthodologique du groupe de ARACT Bourgogne -2009 1 Étapes

Plus en détail

CONTACT Humanances 27 avenue de l Opéra - Paris 1er contact@humanances.fr. Humanances - Conseil en stratégie et management de la transformation.

CONTACT Humanances 27 avenue de l Opéra - Paris 1er contact@humanances.fr. Humanances - Conseil en stratégie et management de la transformation. Cabinet Humanances Conseil en stratégie et management de la transformation CONTACT Humanances 27 avenue de l Opéra - Paris 1er contact@humanances.fr Un cabinet établi Fondée en 2003, les 2 associés fondateurs

Plus en détail

Stages Individuels. www.crossknowledge.com

Stages Individuels. www.crossknowledge.com Stages Individuels www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : www.stages-individuels.fr

Plus en détail

Devenir un chef de projet efficace

Devenir un chef de projet efficace Formation Nodesway Devenir un chef de projet efficace 12 bonnes pratiques pour un management humain Vidéo disponible sur http://youtu.be/bd70a8a4ti4 Nodesway Alain Fernandez Pour toi, c est quoi un chef

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG Le CNG contribue au développement professionnel des praticiens hospitaliers et des directeurs de la Fonction Publique Hospitalière dans un objectif

Plus en détail

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol. - 1 - Conseil RH et Formation BILAN DE CARRIERE La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.fr L heure est au changement et, pour

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Ateliers de formation

Ateliers de formation Ateliers de formation Donnez de la hauteur à vos managers et commerciaux! Efficacité managériale Efficacité individuelle Intelligence relationnelle Efficacité commerciale Efficacité managériale S ADAPTER

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

Management : De la difficulté d être chef...

Management : De la difficulté d être chef... Management : De la difficulté d être chef... À l hôpital, le cadre infirmier doit échapper au «jeu de la mise en difficulté du responsable» par l équipe soignante, qui réduit son pouvoir décisionnaire.

Plus en détail

L Accompagnement Durable

L Accompagnement Durable L Accompagnement Durable Notre objectif: contribuer à la performance de l entreprise créatrice de valeur 1 Sept 2012 L Accompagnement Durable Notre Offre Le coaching systémique global d une organisation

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS

ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS REGARDS CROISÉS DES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE Administrateurs Présidents de conseil d administration/surveillance

Plus en détail

Formation-action. Le Management Transversal (FORMATIONS RELATIVES AU MANAGEMENT)

Formation-action. Le Management Transversal (FORMATIONS RELATIVES AU MANAGEMENT) Formation-action (FORMATIONS RELATIVES AU MANAGEMENT) Le Management Transversal 2 Madame, Mademoiselle, Monsieur, bonjour, Merci d avoir accepté de participer à cette formation destinée au Management Transversal.

Plus en détail

Enquête prise de poste

Enquête prise de poste Enquête prise de poste Contacts : ANDRH - 01 56 88 18 27 - Nathalie Tran Atomos Conseil - 01 44 20 40 30 - Olivier Pleplé Septembre 2010 Sommaire I Données quantitatives générales... 3 II Qualité des prises

Plus en détail

MANAGEMENT : ACCOMPAGNEMENT - COACHING Horses and Coaching. Le centre de Horses and Coaching de l Ile de France

MANAGEMENT : ACCOMPAGNEMENT - COACHING Horses and Coaching. Le centre de Horses and Coaching de l Ile de France Le centre de Horses and Coaching de l Ile de France Le cheval au service du management d entreprise et des relations entre les hommes 1 En associant ses compétences à celles d un consultant équin et d

Plus en détail

manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome.

manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome. manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome.fr 1 un cabinet de conseil de formation d accompagnement dédié à la

Plus en détail

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Vous avez investi dans une entreprise et vous vous posez 4 questions essentielles

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013?

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013? ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS ENQUETES Quelles RESPONSABLES sont vos pratiques FORMATIONS en 2013? Quelles sont vos pratiques en 2013? Enquête réalisée entre juin et septembre 2013 sur un échantillon

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Introduction. La prépondérance des espaces de dialogue dans la qualité de vie au travail. La chaire Management et Santé au Travail

Introduction. La prépondérance des espaces de dialogue dans la qualité de vie au travail. La chaire Management et Santé au Travail La prépondérance des espaces de dialogue dans la qualité de vie au travail Emmanuel Abord de Chatillon Institut d Administration des Entreprises de Grenoble abord@iae-grenoble.fr 1 La chaire Management

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail