Enquête relative à l usage des technologies de l information et de la communication dans les entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête relative à l usage des technologies de l information et de la communication dans les entreprises - 2015"

Transcription

1 Numéro national d enregistrement (matricule national) : Nom de l entreprise: Personne à contacter Téléphone: Fax: Enquête relative à l usage des technologies de l information et de la communication dans les entreprises Ce questionnaire vise à collecter des données auprès des entreprises en vue d établir des statistiques sur leur utilisation des Technologies de l Information et de la Communication (TIC). Cette collecte est réalisée en exécution du Règlement (CE) N 808/2004 du Parlement européen et du Conseil du 21 avril 2004 concernant les statistiques communautaires sur la société de l information, ainsi que de la loi du 10 juillet 2012 portant organisation de l Institut national de la statistique et des études économiques (STATEC). Conformément à la loi du 10 Juillet 2012 portant organisation du STATEC, les entreprises sont tenues de répondre au présent questionnaire. L article 15 de la loi précitée prévoit une amende de 251 à 2500 Euros en cas de refus de répondre ou de fourniture intentionnelle de renseignements inexacts ou incomplets. Le STATEC garantit le traitement confidentiel des données individuelles des entreprises, qui servent exclusivement à l élaboration de statistiques ou à la réalisation d études scientifiques. Veuillez garder une copie du questionnaire dûment rempli à des fins d archives pour vos propres besoins et renvoyer l original au STATEC endéans le délai indiqué dans la lettre accompagnant l enquête. B.P. 304 L-2013 LUXEMBOURG

2 Introduction Objectifs de l enquête Le but de cette enquête est de recueillir des données sur l usage des technologies de l information et de la communication (TIC) par les entreprises luxembourgeoises. Les données collectées interviennent dans la production de statistiques harmonisées et comparables à travers toute l'union européenne. Elles constituent ainsi un outil indispensable pour les décideurs nationaux et communautaires pour mesurer le progrès vers les objectifs relatifs à l adoption et à l utilisation des TIC, comme par exemple la «Stratégie numérique pour l Europe» de la Commission Européenne. Les résultats des enquêtes précédentes peuvent être consultés sur le Portail des statistiques du Luxembourg (http://www.statistiques.public.lu/fr/entreprises/), sous la rubrique «Sciences et technologies \ TIC - Entreprises». Champ de couverture La présente enquête s'adresse aux entreprises résidentes menant des activités marchandes selon la Nomenclature statistique des activités économiques dans la Communauté européenne (NACE Rev.2), sur ou à partir du territoire économique luxembourgeois pendant la période d'observation. La définition de l'unité d'entreprise utilisée dans cette enquête comprend les personnes physiques résidentes, les personnes morales constituées en vertu du droit luxembourgeois ou les succursales luxembourgeoises d'unités légales de droit étranger. Veuillez s il vous plaît exclure toutes activités se rapportant à des établissements stables situés à l étranger (p.ex. succursales à l'étranger faisant partie de l'unité légale luxembourgeoise). Sauf indication contraire, nous vous invitons à prendre comme référence la situation actuelle (année 2015). La période de référence pour les données sur les ventes/commandes en ligne est l année comptable Comment remplir ce questionnaire? Ce questionnaire s'adresse principalement au responsable informatique ou à un professionnel du département informatique de votre entreprise. Cette enquête est divisée en plusieurs sections. Chaque section contient des questions relatives aux différents aspects des TIC de votre entreprise. En raison de la nature spécialisée de chaque question (p.ex. les indicateurs financiers, les dossiers des ressources humaines, etc.), il vous sera peut-être nécessaire de consulter des collègues de différents départements afin de répondre à certaines questions. i Veuillez considérer l ensemble des unités légales reprises dans la «Liste des unités légales visées par l enquête», annexée à la lettre accompagnant l enquête. Section A - Informations générales Section B - Spécialistes et compétences en TIC Section C - Accès et utilisation d Internet Section D - Partage électronique d informations au sein de l entreprise Section E - Partage électronique d informations sur la gestion de la chaîne d approvisionnement Section F - Sécurité TIC Section G - Le commerce électronique Section H - Commentaires et coordonnées de contact Avertissement: Les références à des marques ou produits de tiers sont faites dans un souci de clarification et ne sont pas destinées à promouvoir l utilisation de ces produits

3 Section A - Informations générales A1. Votre entreprise fait-elle partie d un groupe d entreprises? Un groupe d entreprises se compose de deux ou plusieurs entreprises juridiquement distinctes et ayant le même propriétaire. Chacune des entreprises du groupe peut servir des marchés géographiques distincts, comme dans le cas de filiales nationales ou régionales, ou encore offrir des produits différents. La maison mère fait également partie du groupe. A2. Votre entreprise utilise-t-elle des ordinateurs? Les ordinateurs incluent les ordinateurs personnels, les nettops, les ordinateurs portables (p.ex. laptops, notebooks, netbooks), d autres appareils portables comme les Smartphones, assistants numériques personnels (PDA). Si vous avez répondu veuillez passer à la question H1 Section B - Spécialistes et compétences en TIC B1. Votre entreprise emploie-t-elle des spécialistes en TIC? Les spécialistes en TIC sont des employés pour qui les TIC sont leur activité principale. Par exemple, développer, faire fonctionner ou maintenir les systèmes ou applications TIC. B2. Votre entreprise a-t-elle fourni une formation aux personnes occupées afin de développer leurs compétences en TIC, au cours de l année 2014? a. Formation pour les spécialistes en TIC... Cochez si votre entreprise n employait pas de spécialistes en TIC au cours de l année 2014 b. Formation pour les autres personnes occupées... B3. Votre entreprise a-t-elle recruté ou essayé de recruter des spécialistes en TIC au cours de l année 2014? Si vous avez répondu veuillez passer à la question B5 B4. En 2014, votre entreprise avait-elle des postes vacants de spécialistes en TIC difficiles à pourvoir? - 3 -

4 B5. Veuillez indiquer qui a principalement accompli les fonctions TIC suivantes au sein de votre entreprise en 2014: Principalement vos propres employés incluant les employés de l entreprise mère ou d une filiale Principalement un fournisseur externe (Veuillez cocher une case par ligne) applicable a. Maintenance des infrastructures TIC... p.ex. serveurs, ordinateurs, imprimantes, réseaux b. Support concernant les logiciels bureautiques... p.ex. traitements de texte, tableurs, etc. c. Développement de logiciels/systèmes de gestion d'entreprise... p.ex. logiciels ERP (ou PGI) 1 pour la gestion des ressources ; CRM (ou GRC) 2 pour la gestion des informations client; Gestion de l information des Ressources Humaines; bases de données d. Support concernant les logiciels/systèmes de gestion d'entreprise... p.ex. logiciels ERP (ou PGI), CRM (ou GRC), RH, bases de données e. Développement d'applications Internet... p.ex. sites Web, solutions de e-commerce f. Soutien concernant les applications Internet... p.ex. sites Web, solutions de e-commerce g. Sécurité et protection des données... p.ex. tests de sécurité, logiciels de sécurité h. Elaboration de standards TIC pour des comités techniques externes 3... B6. En 2014, votre entreprise a-t-elle effectué des activités relatives à l amélioration des processus logiciels (SPI - Software Process Improvement)? SPI désigne des activités (certifiées ou non) qui ont pour but un meilleur processus de développement des logiciels. p.ex. ISO / IEC 15504, CMMI, CMM, TIPA, etc. 1 Enterprise Resource Planning (ERP) ou Progiciel de Gestion Intégré (PGI) ; pour une définition plus complète, veuillez vous référer à la question D1 2 Customer Relationship Management (CRM) ou Gestion des Relations avec la Clientèle (GRC) ; pour une définition plus complète, veuillez vous référer à la question D2 3 Les standards TIC sont des publications fournissant un ensemble de règles, directives ou caractéristiques sur des activités ou leurs résultats d usage commun ou répété dans les TIC. Les comités techniques externes font référence aux entités reconnues (p.ex. ISO, CEN, CENELEC, ETSI) ou consortiums (p.ex. IETF, W3C, OASIS) en dehors de la société qui sont en charge de l élaboration de standards TIC

5 Section C - Accès et utilisation d Internet C1. Votre entreprise a-t-elle accès à Internet? Si vous avez répondu veuillez passer à la question D1 C2. Veuillez indiquer le nombre de personnes occupées qui ont utilisé au moins une fois par semaine un ordinateur connecté à Internet pour un usage professionnel. Veuillez considérer le nombre global de personnes de toutes les unités légales listées dans la lettre accompagnant cette enquête. Connexion fixe à large bande à Internet pour un usage professionnel C3. Votre entreprise utilise-t-elle une connexion DSL ou tout autre type de connexion fixe à large bande? (p.ex. ADSL, SDSL, VDSL, la fibre optique, le câble, le Wi-Fi public (p.ex. HotCity), WiMax etc.) Si vous avez répondu veuillez passer à la question C5 C4. Quelle est la vitesse de téléchargement maximale contractuelle de la connexion Internet fixe la plus rapide de votre entreprise? (Veuillez cocher une case uniquement) a. Moins de 2 Mbit/s... b. De 2 à moins de 10 Mbit/s... c. De 10 à moins de 30 Mbit/s... d. De 30 à moins de 100 Mbit/s... e. 100 Mbit/s et plus... Connexion mobile à Internet pour un usage professionnel Une connexion mobile à Internet signifie l utilisation d appareils portables se connectant à Internet via les réseaux de téléphonie mobile et non en Wi-Fi. Les entreprises fournissent aux personnes occupées des dispositifs portables et paient tout ou en partie jusqu à une certaine limite, l abonnement et les frais d utilisation de ces dispositifs portables. C5. Votre entreprise utilise-t-elle une connexion mobile à large bande pour se connecter à internet via un appareil portable utilisant les réseaux de téléphonie mobile (3G ou 4G)? p.ex. via un ordinateur portable ou un autre appareil portable comme les Smartphones - 5 -

6 C6. Veuillez indiquer le nombre de personnes occupées qui utilisent un appareil portable fourni par l entreprise, permettant une connexion à Internet via les réseaux de téléphonie mobile, pour un usage professionnel? Veuillez considérer le nombre global de personnes de toutes les unités légales listées dans la lettre accompagnant cette enquête. Utilisation d un site Web C7. Votre entreprise possède-t-elle un site Web? Si vous avez répondu veuillez passer à la question C9 C8. Votre site Web offre-t-il? a. Une description de biens ou services, des listes de prix... b. Un service de commande ou de réservation en ligne, (p.ex. «mon panier»)... c. La possibilité pour les visiteurs de personnaliser ou de concevoir des biens ou des services en ligne... d. Le traçage ou l état des commandes... e. Un contenu personnalisé pour les visiteurs réguliers/récurrents... f. Des liens ou références vers les profils de l entreprise sur les médias sociaux... g. Une déclaration relative au respect de la vie privée, protection des données à caractère personnel ou certification de la sécurité du site Web... h. La publication des postes vacants ou candidature en ligne à des postes... i. Soumission électronique des réclamations (p.ex. via , formulaire Web, etc.)... j. Des pages montrant les procédés de responsabilité sociale d entreprise ou de développement durable de l entreprise... Utilisation des médias sociaux Les entreprises qui utilisent les médias sociaux sont celles qui ont un profil d utilisateur, un compte ou une licence d utilisation selon les besoins des médias sociaux. C9. Votre entreprise utilise-t-elle l un des médias sociaux suivants à des fins internes ou externes (pas uniquement utilisés à des fins de publication de publicités payantes)? Interne Externe a. Réseaux sociaux (p.ex. Facebook, LinkedIn, Xing, Viadeo, Yammer, etc.)... b. Blogs ou microblogs d entreprise (p.ex. Twitter, Present.ly, etc.)... c. Sites de partage de contenu multimédia (p.ex. YouTube, Flickr, Picasa, SlideShare, etc.)... d. Outils de partage de connaissances fondés sur un Wiki... Si vous avez répondu aux quatre points veuillez passer à la question C11-6 -

7 C10. Votre entreprise utilise-t-elle l un des médias sociaux mentionnés ci-dessus pour: a. Développer l image de marque de l entreprise ou commercialiser des produits?.. p.ex. publicité ou lancement de produits, etc. b. Solliciter ou répondre à des opinions, avis, questions de clients?... c. Impliquer des clients dans le développement ou l innovation de biens ou services?... d. Collaborer avec vos partenaires commerciaux (p.ex. fournisseurs, etc.) ou d autres organisations?... p.ex. autorités publiques, organisations non-gouvernementales, etc. e. Recruter des employés... f. Echanger des vues, opinions ou connaissances au sein de l entreprise... Autres utilisations d Internet C11. Votre entreprise offre-t-elle aux personnes occupées (via une connexion à Internet fixe, mobile ou sans fil) la possibilité : a. D accéder à distance au système d de l'entreprise?... b. D accéder à distance et de modifier des documents de l'entreprise?... c. D utiliser à distance des applications logicielles dédiées aux activités de l entreprise?... p.ex. pour la gestion des commandes ou des ventes, ERP (ou PGI) et les applications liées, etc. C12. Veuillez fournir une estimation de la proportion de vos employés travaillant régulièrement à distance depuis leur domicile (télétravail): a. applicable... d. De 10 moins de b. De 1 à moins de 5... e. De 25 moins de c. De 5 moins de f. 50 et plus... No C13. Votre entreprise paie-t-elle pour déposer des publicités sur Internet? (p.ex. publicités sur les moteurs de recherche, sur des médias sociaux, sur d autres sites Web, etc.) C14. Votre entreprise a-t-elle souscrit à des services payants de «cloud computing» (informatique en nuage)? L informatique en nuage (cloud computing) fait référence à des services TIC délivrés par des serveurs de fournisseurs d accès, qui autorisent l accès à un logiciel, puissance de calcul, capacité de stockage, etc., sur internet. Veuillez exclure les services gratuits. No - 7 -

8 Section D - Partage électronique d informations au sein de l entreprise Cette partie mesure l intégration du partage de l information de manière électronique et automatique entre les différentes fonctions au sein de l entreprise. D1. Votre entreprise utilise-t-elle un logiciel ERP (PGI)? Un ERP (Enterprise Resource Planning ou PGI Progiciel de Gestion Intégré) est un progiciel utilisé pour gérer les ressources en partageant de l information à travers les différents domaines fonctionnels (p.ex. la comptabilité, la planification, la production, le marketing, etc.). D2. Votre entreprise utilise-t-elle un logiciel CRM (GRC) qui permet de: CRM (Customer Relationship Management ou GRC Gestion des Relations avec la Clientèle) fait référence à tout progiciel utilisé pour la gestion des informations relatives aux clients. a. Saisir, stocker et mettre à disposition des informations relatives aux clients à d autres fonctions de l entreprise?... b. Analyser les informations relatives aux clients à des fins de marketing?... p.ex. fixation des prix, promotion des ventes, choix des circuits de distribution, etc. Section E - Partage électronique d informations sur la gestion de la chaîne d approvisionnement Le partage électronique de l information concernant la gestion de la chaîne d approvisionnement signifie échanger tout type d information avec les fournisseurs et/ou clients sur la disponibilité, la production, le développement et la distribution des biens ou services. Cette information peut être échangée via des sites Web, des réseaux ou tout autre moyen électronique de transfert de données, mais exclut les s rédigés manuellement. E1. Votre entreprise partage-t-elle des informations sur la gestion de la chaîne d approvisionnement de manière électronique avec ses fournisseurs ou clients? (p.ex. des informations sur les niveaux de stocks, sur les plans de production, la planification ou l avancée des prestations de services, les prévisions de demandes ou l évolution des livraisons, etc.). Si vous avez répondu veuillez passer à la question F1 E2. De quelle manière votre entreprise partage-t-elle électroniquement les informations sur la gestion de la chaîne d approvisionnement? a. via des sites Web (le vôtre ou ceux de vos partenaires commerciaux) ou des portails Web... b. via des transmissions électroniques permettant un traitement automatique (p.ex. les systèmes de type EDI, XML, EDIFACT, etc.)

9 Section F - Sécurité des TIC La sécurité des TIC fait référence aux mesures, contrôles et procédures appliqués sur les systèmes TIC afin d assurer l intégrité, l authenticité, la disponibilité et la confidentialité des données et systèmes. F1. Votre entreprise a-t-elle une politique de sécurité TIC formellement définie? Si vous avez répondu veuillez passer à la question G1 F2. Les risques suivants sont-ils pris en compte dans votre politique de sécurité TIC? a. Destruction ou corruption de données suite à une attaque ou un incident inattendu... b. Divulgation de données confidentielles suite à une intrusion, à un pharming, à un phishing (hameçonnage) ou par accident... c. Indisponibilité des services TIC suite à une attaque extérieure (p.ex. attaque de type déni de service)... F3. Quand votre politique de sécurité TIC a-t-elle été définie ou révisée la dernière fois? (p.ex. évaluation des risques, évaluation des incidents de sécurité TIC, etc.) (Veuillez cocher une case uniquement) a. Durant les 12 derniers mois... b. Il y a plus de 12 mois et jusqu à 24 mois... c. Il y a plus de 24 mois

10 Section G - Le commerce électronique Une transaction e-commerce est la vente ou l achat de biens ou de services effectués sur des réseaux informatiques en utilisant des méthodes spécifiquement conçues afin de recevoir ou de placer des commandes. Le paiement et la livraison finale de ces produits ou de ces services ne se font pas nécessairement en ligne. Les transactions e-commerce excluent les commandes effectuées par s rédigés manuellement. Les ventes via le Web Les ventes via le Web sont les ventes effectuées via une boutique en ligne ou via les formulaires Web disponibles sur le site Web ou l extranet de votre entreprise ou encore à travers d applications mobiles 4. G1. En 2014, votre entreprise a-t-elle reçu des commandes pour des biens ou services par l intermédiaire d un site Web ou d une application mobile? A l exclusion des s rédigés manuellement. Si vous avez répondu veuillez passer à la question G6 G2. Veuillez indiquer la valeur du chiffre d affaires résultant des commandes reçues par l intermédiaire d un site Web ou d une application mobile (en termes monétaires, hors TVA), au cours de l année comptable EUR Veuillez considérer le chiffre d affaires global (comme défini dans les comptes annuels statutaires) de toutes les unités légales listées dans la lettre accompagnant cette enquête. G3. Veuillez ventiler le chiffre d affaires (hors TVA) total pour les commandes reçues par l intermédiaire d un site Web ou d une application mobile au cours de l année comptable 2014, par zone géographique : a. Luxembourg... b. Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas... c. Autres pays de l UE... d. Reste du monde... Total (a.+b.+c.+d.) Ce pourcentage fait référence au montant indiqué à la question G Une application mobile (aussi appelé «app»), est un logiciel d application conçu dans un but précis (p.ex. divertissement, shopping, etc.), téléchargé et utilisé sur des ordinateurs selon leur système d exploitation (p.ex. appareils portables tels que des tablettes, Smartphones, etc.)

11 G4. Veuillez ventiler le chiffre d affaires total (hors TVA) pour les commandes reçues par l intermédiaire d un site Web ou d une application mobile au cours de l année comptable 2014, par type de client : a. B2C (Business-to-consumer, ventes aux consommateurs privés)... b. B2B (Business-to-business, ventes à d autres entreprises)... c. B2G (Business-to-government, ventes aux pouvoirs publics)... Total (a.+b.+c.) Ce pourcentage fait référence au montant indiqué à la question G G5. Lesquels des moyens de paiement suivants sont acceptés par votre entreprise pour les ventes via un site Web ou une application mobile? a. Paiement en ligne, c.-à-d. le paiement est intégré à l opération de commande (p.ex. carte de crédit, carte de débit, autorisation de prélèvement, via un compte de tiers)... b. Paiement hors ligne, c.-à-d. le processus de paiement n est pas intégré à l opération de commande (p.ex. paiement à la réception, virement bancaire, paiement par chèque, autre moyen de paiement hors ligne)... (Veuillez cocher tout ce qui s applique) G6. L un des obstacles suivants a-t-il limité ou empêché votre entreprise de vendre via votre site Web ou une application mobile?, je, je ne suis suis pas d accord d accord a. Les biens et services de l entreprise n étaient pas compatibles avec la vente en ligne... b. Problèmes de vente en ligne liés à la logistique (l envoi de biens ou la livraison de services)... c. Problèmes de vente en ligne liés aux paiements... d. Problèmes de vente en ligne liés à la sécurité TIC ou à la protection des données... e. Problèmes de vente en ligne liés au cadre juridique... f. Le prix pour l introduction de ventes en ligne était, ou aurait été, trop élevé comparé aux bénéfices... Ventes par l intermédiaire de messages de type EDI Une vente par l intermédiaire de messages de type EDI (échange de données informatisé, Electronic Data Interchange) se fait: - Dans un format convenu ou standard permettant le traitement automatique (p.ex. EDIFACT, UBL, XML, ) - Sans que le message individuel soit rédigé manuellement

12 G7. En 2014, votre entreprise a-t-elle reçu des commandes de biens ou services via des messages de type EDI? A l exclusion des s rédigés manuellement. Si vous avez répondu veuillez passer à la question G10 G8. Veuillez indiquer la valeur du chiffre d affaires (en termes monétaires, hors TVA) résultant de commandes reçues via des messages de type EDI, au cours de l année comptable EUR Veuillez considérer le chiffre d affaires global (comme défini dans les comptes annuels statutaires) de toutes les unités légales listées dans la lettre accompagnant cette enquête. G9. Veuillez ventiler le chiffre d affaires (hors TVA) total résultant des commandes reçues par l intermédiaire de messages de type EDI au cours de l année comptable 2014, par zone géographique: a. Luxembourg... b. Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas... c. Autres pays de l UE... d. Reste du monde... Total (a.+b.+c.+d.) Ce pourcentage fait référence au montant indiqué à la question G Achats par un site Web ou l intermédiaire de messages de type EDI Il s agit d achats effectués : - via une boutique en ligne (Web shop) ou via des formulaires Web ou sites Web ou un extranet d une autre entreprise, via une application mobile; - via des messages de type EDI (EDI: Electronic Data Interchange) qui signifie des messages dans un format convenu ou standard permettant le traitement automatique (p.ex. EDIFACT, XML, UBL, etc.). Le montant des achats de biens et services représente la valeur de tous les biens et services achetés au cours de l'année comptable à des fins de revente ou de consommation durant le processus de production; sont exclus les biens d'équipement dont la consommation apparaît au titre de la consommation de capital fixe. G10. En 2014, votre entreprise a-t-elle passé des commandes de biens ou services via: A l exclusion des s rédigés manuellement. a. Un site Web ou une application mobile?... b. Des messages de type EDI?... Si vous avez répondu aux deux points veuillez passer à la question H1-12 -

13 G11. Veuillez indiquer la part du montant total de vos achats (hors TVA) résultant de commandes passées électroniquement (via un site Web, une application mobile ou des messages de type EDI), au cours de l année comptable Veuillez considérer les achats totaux de toutes les unités légales listées dans la lettre accompagnant cette enquête. G12. Veuillez ventiler le total de vos achats résultant des commandes passées électroniquement (via un site Web, une application mobile ou des messages de type EDI) au cours de l année comptable 2014, par zone géographique: a. Luxembourg... b. Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas... c. Autres pays de l UE... d. Reste du monde... Total (a.+b.+c.+d.) Ce pourcentage correspond à la part des achats comme indiqué à la question G

14 Section H - Commentaires et coordonnées de contact H1. Si vous désirez faire des commentaires supplémentaires concernant ce questionnaire, merci d utiliser l espace ci-dessous: H2. Combien de temps vous a été nécessaire pour compléter ce questionnaire? Heures Minutes H3. Merci d indiquer le(s) département(s) de votre entreprise qui a(ont) contribué à remplir ce questionnaire: TIC... Service de gestion... Finance / Comptabilité... Autre... Ressources humaines... Veuillez nous fournir des détails sur la personne à contacter en cas de questions sur les informations contenues dans ce questionnaire Nom... Téléphone... Fonction Site Web (lieu) (date) (signature) Merci pour votre précieuse collaboration

Enquête sur les Technologies de l information et de la communication TIC2015 et le commerce électronique

Enquête sur les Technologies de l information et de la communication TIC2015 et le commerce électronique Enquête sur les Technologies de l information et de la communication TIC2015 et le commerce électronique Enquête conduite, dans le cadre de la Statistique publique, par l Institut national de la statistique

Plus en détail

Baromètre de la société de l information (2014)

Baromètre de la société de l information (2014) Baromètre de la société de l information (2014) Dans le cadre de la mission du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie consistant à créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

Baromètre de la société de l information (2015)

Baromètre de la société de l information (2015) Baromètre de la société de l information (2015) Dans le cadre de la mission du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie consistant à créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Sonia Besnard, Pascale Chevalier, Patrice Victor, Insee Pays de la Loire Danièle Guillemot, Yusuf Kocoglu, Centre d études de l emploi En France,

Plus en détail

ENQUÊTE 2002 SUR LES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) ET LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE 2002 SUR LES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) ET LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE Ministère délégué à l'industrie ENQUÊTE 2002 SUR LES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) ET LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE Signature et cachet de l'entreprise Vu l'avis favorable du Conseil

Plus en détail

Secteur Recherche Santé

Secteur Recherche Santé Secteur Recherche Santé isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur de la santé Selon l INSEE, le secteur de la

Plus en détail

En 2011, l investissement corporel brut

En 2011, l investissement corporel brut 4.1 Investissement En 211, l investissement corporel brut hors apport des entreprises des secteurs principalement marchands non financiers et non agricoles s élève à 196 milliards d euros. Il s est redressé

Plus en détail

Conférence Webcom 2008

Conférence Webcom 2008 Conférence Webcom 2008 Convaincre la haute direction des entreprises de la nécessité d intégrer les médias sociaux à leur stratégie Par: Michelle Blanc Associée Principale Analyweb Yves Carignan Président

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

CyberRisks Pro. Questionnaire. Nom de la société proposante. Description des activités de la société proposante. Informations financières

CyberRisks Pro. Questionnaire. Nom de la société proposante. Description des activités de la société proposante. Informations financières Questionnaire Ce questionnaire d assurance doit être dûment complété, daté et signé par une personne habilitée pour engager la Société Proposante afin que l Assureur puisse faire une offre. La remise de

Plus en détail

Secteur Distribution & Retail

Secteur Distribution & Retail Secteur Distribution & Retail isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques des métiers du négoce Selon l Observatoire des commerces

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

PRESENTATION DE OpenERP/Odoo. Progiciel de Gestion Intégré Open Source

PRESENTATION DE OpenERP/Odoo. Progiciel de Gestion Intégré Open Source PRESENTATION DE OpenERP/Odoo Progiciel de Gestion Intégré Open Source Qui-sommes nous? - Conseil en management - Conseil et intégration de technologies associées au Management (Business Apps & Décisionnel)

Plus en détail

«En 2013, je m occupe enfin de mon Système d Information!»

«En 2013, je m occupe enfin de mon Système d Information!» «En 2013, je m occupe enfin de mon Système d Information!» Jeudi 14 mars 2013 Ana Suso : CCI de Bayonne Pays Basque a.suso@bayonne.cci.fr Tel: 05 59 46 59 65 «Un Système d Information maitrisé, levier

Plus en détail

L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada

L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada Mars 2002 icongo, Inc 740, rue St Maurice, bureau 602 Montréal, (Québec) Canada H3C 1L5 Tél. : 514-866-2664 Télécopieur : 514-866-8404

Plus en détail

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie LIVRE BLANC 16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie Comment faire face aux challenges prévisibles et inattendus INTRODUCTION Cette année c est la bonne! Votre entreprise

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode Florent MAILLET Chef de projet e-commerce Projet de stage 2014 Analyse manuelle 60 sites actifs en avril 2014 avec paiement en ligne 4 secteurs clés *high-tech *enfants *voyages *mode Source : Observatoire

Plus en détail

Votre solution de commerce électronique pour entreprise

Votre solution de commerce électronique pour entreprise Votre solution de commerce électronique pour entreprise À propos de nous Dédié aux succès de votre entreprise en ligne Faire affaires avec k-ecommerce en chiffres c est: Entreprise fondée en 2001 Un réseau

Plus en détail

Web 2.0 : Premiers pas vers... Une Industrie informatique

Web 2.0 : Premiers pas vers... Une Industrie informatique Web 2.0 : Premiers pas vers... Une Industrie informatique Paris, 26 novembre 2008 Louis Naugès Président - Revevol www.revevol.eu louis.nauges@revevol.eu Blog : http//:nauges.typepad.com 1 Plan 1 - Digital

Plus en détail

H10-H13 Pouvez-vous m indiquer dans quelle commune vous vivez?

H10-H13 Pouvez-vous m indiquer dans quelle commune vous vivez? H10-H13 Pouvez-vous m indiquer dans quelle commune vous vivez? H1 Pouvez-vous m indiquer votre date de naissance? 1: Mois : 2: Année : H2 SEXE 1: Homme 2: Femme H4 Quelle est votre nationalité? 1: Luxembourgeois

Plus en détail

Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011

Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011 Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011 Sommaire Méthodologie Résultats 1. Equipement : ordinateurs, téléphonie, Internet 2. Usages Internet et téléphonie 3. Logiciels

Plus en détail

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK Une étude SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Des relais de croissance malgré un contexte de contraction des dépenses 4 1.3 Applicatifs,

Plus en détail

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014 Les internautes français et la confiance numérique Lundi 7 avril 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1007 individus âgés de 15 ans et plus. La représentativité de l échantillon

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PROGRAMME NATIONAL

Plus en détail

Les nouveautés Version 8

Les nouveautés Version 8 Les nouveautés Version 8 Interface utilisateur : la nouvelle charte Sage 10 Interface utilisateur : intuisage - Nouvelle interface web plus harmonisée et homogénéisée - Accès direct aux fonctionnalités

Plus en détail

20 Bay Street, Suite 600 Toronto, ON M5J 2W3

20 Bay Street, Suite 600 Toronto, ON M5J 2W3 www.metrolinx.com 20 Bay Street, Suite 600 Toronto, ON M5J 2W3 20 rue Bay, bureau 600 Toronto, ON M5J 2W3 Politique de protection de la vie privée Metrolinx apprécie et respecte votre vie privée. Metrolinx

Plus en détail

Les systèmes d'information dans l'entreprise

Les systèmes d'information dans l'entreprise Chapitre 2 Les systèmes d'information dans l'entreprise Cyril0upjv@gmail.com OBJECTIFS Évaluer le rôle des principaux types de SI dans une entreprise, ainsi que leurs interrelations Décrire les SI qui

Plus en détail

CRM pour le marketing

CRM pour le marketing CRM pour le marketing Créer l information, solliciter, séduire et retenir les clients de manière rentable Intégrés à Maximizer, les outils de marketing vous permettent simplement et efficacement de planifier,

Plus en détail

COMMENT BOOSTER LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE? QUELLES SOLUTIONS ERP A L ERE DU NUMERIQUE? JEN 9 & 10 AVRIL 2015

COMMENT BOOSTER LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE? QUELLES SOLUTIONS ERP A L ERE DU NUMERIQUE? JEN 9 & 10 AVRIL 2015 COMMENT BOOSTER LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE? QUELLES SOLUTIONS ERP A L ERE DU NUMERIQUE? JEN 9 & 10 AVRIL 2015 Ce Nouveau Monde de l Entreprise, il est pour vous. LA NUMERISATION DE NOS USAGES L

Plus en détail

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr adicloud Votre bureau dans le Nuage >> L Adico vous présente AdiCloud, la solution qui vous permet d avoir la tête dans le Nuage, mais les pieds sur terre. >> AdiCloud est une plateforme de sauvegarde,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT ET D UTILISATION DU SITE

CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT ET D UTILISATION DU SITE CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT ET D UTILISATION DU SITE 1. Définitions Abonné : désigne toute personne physique ou morale ayant souscrit à un Abonnement. Abonnement : désigne la souscription à un abonnement

Plus en détail

Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export

Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export Programme de Contrat de Croissance à l Export Appel à candidature 1/30 Table des matières I. Contexte, objectifs

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du service Livebox phone

Conditions générales d utilisation du service Livebox phone Conditions générales d utilisation du service Livebox phone Les présentes Conditions générales d utilisation relèvent, pour les clients d une offre Orange internet, des conditions générales et des conditions

Plus en détail

l E R P s a n s l i m i t e

l E R P s a n s l i m i t e l ERP sans limite 2 Le groupe Divalto, solutions de gestion pour toutes les entreprises 30% du chiffre d affaires en R&D Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 3 mai 2012 Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Le cloud computing : du virtuel au réel Atelier numérique de Courbevoie Intervenants : Olivier CARTIERI Animateur Conseil TIC Franck

Plus en détail

Lisez ce premier. Droit d'auteur

Lisez ce premier. Droit d'auteur Next Generation Banking system Cloud Banking Service Provider Mobile Banking Service Provider Lisez ce premier Nous vous remercions de votre intérêt pour MBSP (Prestataire de services de Mobile Banking)

Plus en détail

PPM. LA SOLUTION DE GESTION D IMPRIMÉS EN LIGNE by pure impression

PPM. LA SOLUTION DE GESTION D IMPRIMÉS EN LIGNE by pure impression PPM LA SOLUTION DE GESTION D IMPRIMÉS EN LIGNE by pure impression PPM Solution de gestion d imprimés en ligne PPM Solution de gestion d imprimés en ligne Sommaire PPM : Comment définir la solution? ////////////////////////////////////////

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 07 octobre 2008 Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 2.0 Place de marché clients ecommerce Internet intranet esourcing extranet MARCHÉ nouveaux métiers PROSPECTS mobilité nouvelle économie

Plus en détail

«Les nouvelles technologies & les compétences numériques»

«Les nouvelles technologies & les compétences numériques» Formation «La Mallette du Dirigeant» «Les nouvelles technologies & les compétences numériques» BULLETIN D INSCRIPTION «La Mallette du Dirigeant» A renvoyer par fax ou par courriel à :Formation Continue

Plus en détail

Office 365 pour les établissements scolaires

Office 365 pour les établissements scolaires Office 365 pour les établissements scolaires Tous les services destinés aux écoles, aux enseignants et aux élèves en un coup d oeil Sommaire the microsoft visual identity INTRODUCTION... 3 VUE D ENSEMBLE...

Plus en détail

Système d'information Page 1 / 7

Système d'information Page 1 / 7 Système d'information Page 1 / 7 Sommaire 1 Définition... 1 2 Fonctions du système d information... 4 2.1 Recueil de l information... 4 2.2 Mémorisation de l information... 4 2.3 Traitement de l information...

Plus en détail

Paie - RH. Un ERP à la richesse fonctionnelle exceptionnelle

Paie - RH. Un ERP à la richesse fonctionnelle exceptionnelle Un ERP à la richesse fonctionnelle exceptionnelle Un ERP est un progiciel de planification des ressources nécessaires au bon fonctionnement d une entreprise (Entreprise Ressources Planning). l entreprise,

Plus en détail

A/ Concepts fondamentaux du marketing

A/ Concepts fondamentaux du marketing A/ Concepts fondamentaux du marketing Le mix-marketing Concepts clés Concurrence Segmentation Le mix-marketing : des 4P Les composantes du mix-marketing : Produit Prix Distribution Communication Les 4

Plus en détail

Ça bouge dans les TPE!

Ça bouge dans les TPE! Ça bouge dans les TPE! Baromètre des usages numériques professionnels 2 ème édition 25 septembre 2012 Emmanuel Kahn, Etienne Astruc Sommaire Méthodologie Résultats 1. Les TPE continuent de s équiper 2.

Plus en détail

Catalogue de conférences v1

Catalogue de conférences v1 Programme de s Catalogue de s v1 1 sur 9 Planning type des deux jours Programme de s Mercredi 23 mars 2011 (salon ouvert de 9h00 à 18h30) 9h30-10h15 : 10h30-11h15 : 11h30-13h00 : 13H30-14h15 : 14H30-15h15

Plus en détail

PROFIL PROFESSIONNEL «ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT»

PROFIL PROFESSIONNEL «ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT» PROFIL PROFESSIONNEL «ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT» 1 ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT DEFINITION DU METIER L assistant commercial import export contribue au développement international durable

Plus en détail

Web 2.0 professionnel : Au service de votre compétitivité!

Web 2.0 professionnel : Au service de votre compétitivité! Web 2.0 professionnel : Au service de votre compétitivité! Lons-le-saunier, 3 novembre 2008 Louis Naugès - Revevol www.revevol.eu 1 1 - Contexte humain 2 - Infrastructures 2012 3 - Postes de travail 2012

Plus en détail

Gestion commerciale & marketing avec

Gestion commerciale & marketing avec Fabien Pinckaers Els Van Vossel Gestion commerciale & marketing avec Suivez vos prospects, dynamisez vos ventes, lancez des campagnes marketing! Adapté par Blandine Proust Groupe Eyrolles, 2012, pour la

Plus en détail

intervenants de différents services qui partagent tout un intérêt commun : que cela soit un succès.

intervenants de différents services qui partagent tout un intérêt commun : que cela soit un succès. Voilà, c'est pour cette année. Votre entreprise est prête franchir le cap et lancer son site web de commerce électronique. Ou peut- être êtes- vous déjà en ligne et il est maintenant temps de passer aux

Plus en détail

Demande aux fins du programme LBAEM (BEAM) - 2011

Demande aux fins du programme LBAEM (BEAM) - 2011 RENSEIGNEMENTS SUR LE DEMANDEUR Nom de l organisme : Type d entreprise : Petite entreprise Sans but lucratif Entreprise saisonnière Nombre d employés Numéro d entreprise Numéro de constitution en personne

Plus en détail

Résultat global par sexe

Résultat global par sexe Vers une société dématérialisée Résultat global par sexe Quel consommateur êtes-vous? Nombre de questionnaires traités 180 Date de l'enquête Novembre 2010 janvier 2011 groupe effectif 1 questionnaire représente

Plus en détail

UTILISATION DES TIC PAR LES MÉNAGES

UTILISATION DES TIC PAR LES MÉNAGES Direction générale Statistique et Information économique Boulevard Simon Bolivar 30-1000 Bruxelles Numéro d entreprise: 0314.595.348 http://economie.fgov.be - http://statbel.fgov.be À compléter par l enquêteur

Plus en détail

Les logicels de gestion en mode cloud computing

Les logicels de gestion en mode cloud computing Les logicels de gestion en mode cloud computing 2 Le groupe Divalto solutions de gestion pour toutes les entreprises Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT e-commerce+ Magazine d information d Octave n 13 - Février 2015 87% SURB2B DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE INTERNET CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES édito Le

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20%

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20% Baromètre mené en juin 2014 auprès de 1 000 salariés d entreprises et 300 dirigeants/managers impliqués dans le pilotage des réseaux sociaux et du digital pour leurs entreprises de plus de 50 salariés.

Plus en détail

Règlement Internet Banking. Helpdesk Internet Banking: 02 548 28 00 ou helpdesk@triodos.be

Règlement Internet Banking. Helpdesk Internet Banking: 02 548 28 00 ou helpdesk@triodos.be Règlement Internet Banking Helpdesk Internet Banking: 02 548 28 00 ou helpdesk@triodos.be Article 1. Définitions 1.1 La Banque: la succursale belge de Triodos Bank nv, société anonyme de droit néerlandais,

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

La nouvelle façon de vendre

La nouvelle façon de vendre Exact Online La nouvelle façon de vendre CRM dans le cloud www.exactonline.be 02 CRM dans le cloud Table des matières Introduction 1 Résumé management 4 2 L importance du CRM 6 3 Le CRM dans la pratique

Plus en détail

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX PLANS D'ENTREPRISE FONDS POUR LES PROJETS PILOTES D'INNOVATION (FPPI) Le Fonds pour les projets pilotes d innovation (FPPI) est un programme régi par le Ministère du Développement

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire combiné ou pack - Général

Fiche standardisée pour plan tarifaire combiné ou pack - Général Fiche standardisée pour plan tarifaire combiné ou pack - Général Opérateur Proximus Plan tarifaire Date de dernière mise à jour 18/02/2015 Date limite de validité Composants de service Téléphonie fixe

Plus en détail

OpenERP, un progiciel de gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond de manière efficace à la complexité et aux

OpenERP, un progiciel de gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond de manière efficace à la complexité et aux OpenERP, un progiciel gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond manière efficace à la complexité aux besoins croissants s entreprises. Point clés Pourquoi choisir

Plus en détail

Les Technologies de l Information et de la Communication

Les Technologies de l Information et de la Communication Les Technologies de l Information et de la Communication Ce que les TIC peuvent faire pour votre entreprise Sylvie Boulet Conseiller d entreprises, chargée de Mission TIC Quelques chiffres 77% d européens

Plus en détail

Guide d équipement des BTS commerciaux

Guide d équipement des BTS commerciaux Guide d équipement des BTS commerciaux La performance commerciale des entreprises repose en grande partie sur la qualité de leur système d information. Les métiers commerciaux mobilisent de façon permanente

Plus en détail

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux 11 février 2010 CONFERENCE IDC CLOUD COMPUTING Le Cloud dans tous ses états Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux Les bons réflexes pour entrer dans un contrat Cloud en toute sécurité Benjamin

Plus en détail

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGECASH NET vos opérations bancaires en ligne SOGECASH NET Gestion des comptes bancaires sur Internet Sogecash Net est un ensemble de services sur Internet, depuis un ordinateur,

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

Constat ERP 20% ECM 80% ERP (Enterprise Resource Planning) = PGI (Progiciel de Gestion Intégré)

Constat ERP 20% ECM 80% ERP (Enterprise Resource Planning) = PGI (Progiciel de Gestion Intégré) Constat Les études actuelles montrent que la proportion d'informations non structurées représente aujourd'hui plus de 80% des informations qui circulent dans une organisation. Devis, Contrats, Factures,

Plus en détail

Pourquoi utiliser SharePoint?

Pourquoi utiliser SharePoint? Pourquoi utiliser SharePoint? Partage de Fichiers Accès distant aux informations Mise à jour permanente Gestion électronique de documents (GED) Notifications / Alertes Workflow / Flux de travail Extranet

Plus en détail

Introduction de technologies d information et de communication

Introduction de technologies d information et de communication Enquête 2000 Introduction de technologies d information et de Centre de recherches conjoncturelles de l EPFZ ETH-Zentrum, 8092 Zürich Téléphone 01 / 632 42 39 Numéro de fax 01 / 632 12 18 Toutes les données

Plus en détail

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 Bruxelles, le 16 juillet 2015 Vous pouvez désormais consulter l édition 2015 du Baromètre annuel de la société

Plus en détail

Les logicels de gestion en mode cloud computing

Les logicels de gestion en mode cloud computing Les logicels de gestion en mode cloud computing 2 Le groupe Divalto solutions de gestion pour toutes les entreprises Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les

Plus en détail

LES PROGICIELS DE GESTION

LES PROGICIELS DE GESTION Filières «Agriculture» & «Agroalimentaire & Santé» 3 ème année, tronc commun Module «Systèmes d Information» - Partie II Christophe PUEL Janvier 2010, Institut Polytechnique LaSalle Beauvais 1 Christophe

Plus en détail

CMS. Emailing GED. Événements. Gestion de projets. Gestion commercial. Réapprovisionnement BPM. Collaboratif. Objectif. Statistique. Equipe.

CMS. Emailing GED. Événements. Gestion de projets. Gestion commercial. Réapprovisionnement BPM. Collaboratif. Objectif. Statistique. Equipe. Mobilité CRM Service Marketing Spécifique Régles Workflow ROI Communication Règles BPM Budget Automatisation Collaboratif Partage Statistique Arrivées Départs Online Charge de travail Planning Événements

Plus en détail

Comment garantir un accès pour tous aux services d information?

Comment garantir un accès pour tous aux services d information? 8 ème réunion annuelle 8 et 9 décembre 2010, Ouagadougou Table ronde 3 : Comment garantir un accès pour tous aux services d information? Gaston Zongo gaston.zongo@bids-net.com 1 SOMMAIRE 1. Service universel/accès

Plus en détail

MICROSOFT BUSINESS SOLUTIONS-AXAPTA

MICROSOFT BUSINESS SOLUTIONS-AXAPTA MRM Partners - Robert Essel NYC/CORBIS - Corbis - RC Evry - BrochureAxapta - 11/04 RCS Microsoft 3327 733184 MICROSOFT BUSINESS SOLUTIONS-AXAPTA Microsoft France Pour en savoir plus, connectez-vous sur

Plus en détail

Manuel d achat-vente automobile en ligne Pour revendeurs et concessionnaires automobiles professionnels

Manuel d achat-vente automobile en ligne Pour revendeurs et concessionnaires automobiles professionnels Manuel d achat-vente automobile en ligne Pour revendeurs et concessionnaires automobiles professionnels Tables des matières 03 03 04 06 08 08 09 10 12 14 15 15 16 17 18 19 20 22 25 26 Présentation de CarsOnTheWeb

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

Sommaire. Sommaire. Une co-organisation

Sommaire. Sommaire. Une co-organisation Sommaire Sommaire 1- Présentation générale du Salon ExperTIC 2014... 3 2. Les co-organisateurs, les partenaires et les sponsors officiels du salon... 4 3. Qui expose?... 6 Qui visite?... 8 4. Le Programme

Plus en détail

Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct. Conditions générales. Banque des Mascareignes

Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct. Conditions générales. Banque des Mascareignes Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct Conditions générales Banque des Mascareignes 1.1 Objet Les dispositions suivantes ont pour objet de définir les Conditions Générales d accès et d utilisation

Plus en détail

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail, une valeur ajoutée pour la clientèle. Ce document a été produit par le Bureau de projets Centre jeunesse des Laurentides

Plus en détail

Lettre d information. Octobre 2014

Lettre d information. Octobre 2014 Octobre 2014 Lettre d information Edito Nouveautés : Sage Génération i7 7.70 A la Une : Dématérialisation de la TVA A la Une : Déclaration Sociale Nominative Focus : Sage CRM Online Fiche pratique : Les

Plus en détail

Portrait numérique des entreprises de la Vallée-de-la-Gatineau

Portrait numérique des entreprises de la Vallée-de-la-Gatineau Portrait numérique des entreprises de la Vallée-de-la-Gatineau Le 22 mai 2013 1 Table des matières > Introduction / 3 > Méthodologie / 4 Méthodologie d enquête / 5 Échantillon / 8 > Présentation détaillée

Plus en détail

PRESENTATION DU SYSTEME HOTSPOT PROFESSIONNEL COULLAND WIFI

PRESENTATION DU SYSTEME HOTSPOT PROFESSIONNEL COULLAND WIFI PRESENTATION DU SYSTEME HOTSPOT PROFESSIONNEL COULLAND WIFI 1 10 OPTIONS DE REFERENCES SUR NOTRE SYSTEME HOTSPOT WIFI 1- HOTSPOTS WIFI ILLIMITES & MONITORING Le système Coullandwifi, fort de son potentiel

Plus en détail

Table des matières - 2 -

Table des matières - 2 - Résultat de la consultation publique se terminant au 26 juin 2006 sur l analyse de marché et les projets de mesure concernant la fourniture en gros d accès dégroupé (y compris l accès partagé) aux boucles

Plus en détail