YOU MUST HAVE A DREAM THAT S WORTH MORE THAN YOUR SLEEP. RAPPORTD ACTIVITES2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "YOU MUST HAVE A DREAM THAT S WORTH MORE THAN YOUR SLEEP. RAPPORTD ACTIVITES2014"

Transcription

1 YOU MUST HAVE A DREAM THAT S WORTH MORE THAN YOUR SLEEP. RAPPORTD ACTIVITES2014 copyrights BeMore Holding 2015

2 TABLES DES MATIÈRES Message de notre PDG Chiffres clés Le secteur des RH (tendances du marché) Notre vision Nos résultats (bilan financier) Membres du conseil d'administration et DG Nos marques Le groupe BeMore Value Job BeMore Agrafe Contact

3 MESSAGE DE NOTRE PDG Chers clients, collaborateurs, partenaires et actionnaires, : dix ans de croissance continue pour notre groupe, 6 ans de crise économique mondiale puis européenne! Lorsque nous avons créé BeMore en partant d une page blanche sur laquelle s écrirait un beau projet, nous avions certes l optimisme de la jeunesse, mais aussi le pragmatisme de l expérience. Nous n aurions cependant pas imaginé que notre développement aurait à s inscrire dans un environnement si défavorable. Merci donc à tous ceux qui nous ont accompagnés sur ce chemin de montagne, toujours vers le sommet, même s il a fallu transpirer et parfois reprendre son souffle. Nous nous sommes rapprochés en 2014 de notre objectif de 100 millions de francs suisses de chiffre d affaires, nous les dépasserons probablement en 2015 et notre groupe, votre groupe est toujours partant pour la prochaine ascension. 2015, acceptons-en l augure, pourrait voir un début de sortie de crise en Europe. Nos métiers principaux sont directement corrélés au taux de croissance du PNB. Au-dessous de 1%, forte baisse de nos marchés, entre 1% et 2% fluctuations conjoncturelles, au-dessus de 2% forte croissance. Soyez assurés que si nous ne pouvons guère influer sur la croissance économique européenne, nous faisons et continuerons à faire le maximum pour tirer profit du moindre courant ascendant. Il est intéressant de noter comment les États-Unis sont parvenus à relancer leur économie au prix de coupes salariales drastiques. On peut douter que les tensions sociales qui sous-tendent la vie politique européenne puissent s accommoder de tels sacrifices. Les mesures de politique monétaire et le plongeon des prix du pétrole devraient soutenir une certaine relance, dont nous ferons tout pour bénéficier. Plus fondamentalement, le groupe BeMore doit continuer à s adapter pour proposer aux entreprises toujours plus de flexibilité, de productivité, toujours plus de talents. Nous devons en permanence inventer les solutions qui répondent aux besoins de nos clients. Parti de Suisse, le groupe BeMore est aujourd hui implanté également en France, en Espagne, à Monaco, à Dubaï. Nous déléguons du personnel dans plus de 15 pays différents. Tout ceci correspond à une volonté : répondre toujours et partout aux besoins de nos clients. Et, dans un métier qui n existe que par la mise en relation d un candidat et d un emploi, nous gardons les yeux fixés en permanence sur les attentes de tous ceux qui veulent progresser dans la vie en progressant dans leur carrière. C est la beauté de nos métiers. En aidant les entreprises d aujourd hui à rester performantes et à créer des emplois là où nous vivons, nous pensons également aux jeunes générations à qui nous devons offrir un avenir. Le monde vit actuellement une mue historique, qui voit se combiner le déclin temporaire? des économies occidentales et particulièrement européennes, l essor fulgurant pour combien de temps encore? de l Asie, la formidable poussée démographique de l Afrique et dans une moindre mesure de l Amérique du Sud. Face à ces bouleversements, les entreprises font feu de tout bois pour réduire leurs coûts, améliorer leur productivité, devenir plus flexibles pour s adapter. La tendance actuelle voit nos entreprises de la Vieille Europe redéployer leurs centres de production vers les pays à faible coût de main d'œuvre. 3 Bernard Morel PDG du groupe BeMore

4 CHIFFRES CLÉS 2004 fondation Avec un chiffre d'affaires de près de 80 millions de francs suisses (+ 34%) en 2014, un résultat d'exploi tation de plus de 5,3 millions de francs suisses (+ nombre d'employés 13,5%) et ses employés, le groupe BeMore 280 dans un contexte difficile, tout en affichant des résul- démontre encore une fois sa capacité à progresser tats nettement supérieurs à ceux du marché. BeMore effectifs permanents doit son succès à la qualité, à la motivation et par dessus tout au travail de ses employés. La confiance de ses clients, partenaires bancaires et actionnaires 14 constitue la base indispensable en vue de la réalisa- pays de délégation tion d'une vision ambitieuse. 24 agences 79 millions de chiffre d'affaires en % croissance annuelle 4

5 Pour accomplir de grandes choses, nous ne devons pas nous contenter d'agir, nous devons aussi rêver ; nous devons planifier mais également croire. Anatole France

6 LE SECTEUR DES RH La main d'œuvre d'aujourd'hui ne se compose plus simplement d'employés qui vont tous les matins au bureau ou à l'usine, et rentrent chez eux le soir. Selon un nouveau rapport du cabinet de conseil RH Bersin by Deloitte, les organisations adoptent une nouvelle approche de la gestion des talents. La gestion des talents doit être un système global et stratégique, plutôt qu'un ensemble de tâches discrètes et de programmes. Quelles sont les principales tendances du secteur? Les entreprises adoptent une approche plus sophistiquée afin de gérer tous les aspects de leur main d'œuvre, y compris la main d'œuvre à l'heure, temporaire et contractuelle. Plus d'un tiers de la population active mondiale est constitué de travailleurs contractuels, et la plupart des entreprises déclarent que leurs besoins en travailleurs temporaires continuera de croître au cours des trois à cinq prochaines années. La main d'œuvre «à la demande» permet à ces entreprises de profiter d'un vaste réseau d'experts techniques, de professionnels expérimentés et d'innovateurs. Afin de recruter et de garder ces personnes, les entreprises doivent avoir une vision large de leurs programmes et stratégies RH, et les outils d'analyse pourraient non seulement s'appliquer aux employés à plein-temps, mais aussi aux travailleurs temporaires et à temps partiel. 6

7 LE BAROMÈTRE DU MARCHÉ MONDIAL DU TRAVAIL AFFICHE DES SIGNES DE REPRISE, MAIS UNE CROISSANCE TOUJOURS RALENTIE L'indice mondial du travail, un nouvel indicateur développé par l'economist Intelligence Unit, en collaboration avec le FMI, a pour objectif de fournir un instantané du marché du travail mondial. Cet indicateur mesure la croissance de l'emploi dans 64 pays, qui représentent ensemble 94 % du PIB mondial et 80 % de la main d'œuvre mondiale. L'indice, qui utilise le 1er trimestre 2012 comme référence, montre que le marché mondial de l'emploi a connu une croissance de 3,4 % depuis le début de l'année 2012, et de presque 9 % depuis son point le plus faible mi En se basant sur ces chiffres, l'eiu et le FMI estiment que 84 millions d'emplois ont été créés dans le monde depuis le début de l'année 2012, et 208 millions depuis le creux de la récession. Cet indice nous donne également une idée du taux de croissance mondial de l'emploi, avant et après la crise. Avant la crise, la croissance mondiale annuelle de l'emploi était environ de 2 à 2,5 %. Puis elle a été ramenée à environ 2 % en avec la reprise qui a suivi la récession. Toutefois, cette croissance stagne depuis aux alentours de 1,5 %. Par ailleurs, les faiblesses actuelles du marché européen du travail ainsi que le ralentissement de la croissance économique chinoise contribuent à noircir ce tableau déjà sombre du marché mondial. Il est encore difficile de savoir si cette croissance ralentie va s'installer, ou s'il s'agit d'un simple contretemps dans une longue période de reprise. 7

8 LE SECTEUR DU RECRUTEMENT EN SUISSE De plus en plus de personnes occupent des emplois temporaires en Suisse, selon un rapport qui indique que la demande en travail intérimaire n'a cessé d'augmenter à un rythme annuel de quasiment 10 % au cours des 20 dernières années. Environ personnes ont signé un contrat de travail à durée déterminée l'an passé, selon Swissstaffing, une association d'employeurs qui représente les entreprises de recrutement temporaire. Le secteur du recrutement suisse a annoncé un chiffre d'affaires de 6,5 milliards de francs suisses l'an passé ; ce qui représente une hausse de plus de 21 % par rapport au chiffre de 2010, qui était de 5,2 milliards de francs suisses. En 2014, 69 % des personnes sous contrat à durée déterminée étaient hautement qualifiées. Environ 31 % d'entre elles ont été recrutées ont tant qu'auxiliaires. Swissstaffing précise qu'un grand nombre de ces travailleurs temporaires sont jeunes, puisque 27 % d'entre eux ont moins de 26 ans. Ce rapport indique enfin que la moitié des intérimaires du pays étaient suisses, et que la majorité des travailleurs étrangers provenait d'allemagne, du Portugal ou des Balkans. LE SECTEUR DU RECRUTEMENT EN FRANCE Tandis que le secteur du recrutement affiche de manière générale un niveau élevé de fragmentation, le marché français est très concentré : trois acteurs majeurs détiennent ensemble 55 % des parts de marché. Adecco est leader sur le marché en France, avec une part de marché d'environ 22 %. Le contexte économique morose en France a entraîné une croissance nulle du marché français du recrutement en 2014, qui était en déclin de 7 % en

9 NOTRE VISION Le succès débute avec une grande vision. La vision qui a donné vie à BeMore et qui définit sa stratégie de croissance est à la fois simple et ambitieuse en termes d'objectifs, et est partagée par tous les employés du groupe. Cette vision nous permet d orienter toutes les actions et de nourrir une démarche constante de progrès et d amélioration de la qualité. Comme l aiguille d une boussole, elle recentre les initiatives individuelles vers un objectif commun sans laisser l équipe se détourner de sa progression. Proposer aux entreprises les meilleurs candidats et les meilleures solutions de gestion des Ressources Humaines. Offrir à nos collaborateurs les meilleures opportunités de carrière. 9

10 RÉSULTATS 2014 Poursuite de la croissance des activités et des résultats du groupe malgré une crise économique persistante en Europe. Chiffre d affaires consolidé du groupe de près de CHF 80 millions en hausse de + 34 %. Marge Brute de CHF 16,3 millions, en hausse de 14%. EBITDA de CHF 5,3 millions en hausse de 13,5%. L évolution des marchés de services en Ressources Humaines dans lesquels notre groupe opère est étroitement corrélée au niveau de croissance économique. Les fondamentaux ont donc une nouvelle fois été mauvais en 2014, la crise économique se prolongeant en Europe pour la sixième année consécutive. Dans ce contexte peu favorable, qui a vu le marché du Travail Temporaire continuer à baisser fortement en France et significativement en Suisse, nous avons réussi à atteindre une croissance organique de 34%. Malgré une forte pression concurrentielle, nous avons néanmoins stabilisé notre taux de Marge Brute à un niveau élevé, 20,8%, en croissance de plus de deux millions de francs. Un strict contrôle des coûts d autant plus méritoire compte-tenu du renforcement de nos équipes sur le terrain nous a permis d enregistrer un EBITDA en croissance de 13,5% à CHF 5,3 millions. Nous avons par ailleurs poursuivi en 2014 notre croissance externe de façon soutenue, avec les acquisitions de l agence de placement Solujob à Fribourg en Suisse et de la société de services informatiques M. Planet à Sofia Antipolis en France. 10

11 MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION ET DIRECTION GÉNÉRALE BERNARD MOREL Président et Directeur Général Ancien Global President of the Recruitment and e-business Division du groupe Adecco. CHRISTIAN MARS Vice-Président Directeur Business Development de Nice Matin PDG de Monaco Télécom Multimédia Directeur au Conseil Général des Alpes Maritimes Les membres du conseil d'administration et l'équipe de direction générale apportent une grande expérience, des réseaux nationaux et internationaux, ainsi qu'une expertise unique en matières de services RH. Cela constitue clairement une force pour la stratégie de croissance du groupe. DANIEL JACCOUD Directeur Financier Ancien directeur financier Adecco Suisse JOSEPH IN ALBON Administrateur Ancien PDG et membre du conseil de Swissport International PHILIPPE GALLAZ Directeur BeMore Suisse, Émirats arabes unis, Royaume-Uni et JOHN BOWMER Administrateur Ancien PDG du groupe Adecco Espagne Fondateur et ancien Directeur Général de e-business SA FRANCOIS VASSARD Administrateur Ancien directeur marketing monde du groupe Adecco LAURENT GIVEL Directeur des opérations Staffing en Suisse Ancien Directeur Suisse romande chez Kelly Services JEAN-PIERRE BUTTET Administrateur Fondateur et PDG de SmartData NICOLAS NERVI Directeur Marketing Ancien Responsable Marketing EMEA chez Kelly Services CLAUDE FRIEDERICH Secrétaire du Conseil d'administration DENIS GENDARME Directeur des opérations Staffing en France 11 VÉRONIQUE BOURON Directeur de BeMore France

12 NOS MARQUES Le groupe Bemore est un groupe international diversifié opérant dans les ressources humaines et les technologies de l information. Nous apportons des solutions efficientes aux entreprises grâce à nos différentes marques. TRAVAUX D ACCES DIFFICILES BeMore : solutions IT internationales Value Job : recrutement généraliste Agrafe : recrutement spécialisé pour travaux d'accès difficile Exceed EMEA : recrutement spécialisé dans les nouvelles technologies et les services financiers M-Planet : assistance technique Solujob : recrutement généraliste Compliance Company : assistance technique Aria formation : développement et animation de formations La stratégie du groupe BeMore vise à regrouper les marques actuelles sous trois grands noms d'ici la fin de l'année 2015 : BeMore Value Job Agrafe 12

13 LE GROUPE BEMORE Le groupe est organisé en deux grands pôles d activités : D'une part, les activités de placement fixe et temporaire Consulting RH généraliste et spécialisé D autre part, le recrutement, l assistance technique, la gestion de projets et le conseil, particulièrement dans les Outsourcing métiers de l IT et de l'ingénierie. BeMore Management & Consulting offre au groupe divers services de gestion générale (Administration, Finance, Marketing ). Chaque domaine est présent et actif en France, à Monaco et en Suisse. Londres a aussi son agence et deux nouvelles agences ont récemment ouvert à Dubaï et à Madrid. Solutions RH intégrées TRAVAUX D ACCES DIFFICILES Les activités de placement fixe et temporaire sont gérées par les marques ValJob, Solujob et Agrafe, tandis que les activités liées au recrutement, à l assistance technique et à la gestion de projets sont conduites sous la marque BeMore. Délégation professionnelle En 2014, le chiffre d'affaires du groupe était réparti plus ou moins équitablement entre la France et la Suisse. Recrutement généraliste et spécialisé 13

14 VALUE JOB Value Job, connue sous sa marque ValJob, est une société internationale active depuis près de 20 ans dans le placement et dans les services en Ressources Humaines. Avec plus d une dizaine d'agences en Suisse et en France, ValJob est une société leader, reconnue et appréciée pour sa qualité et sa culture locale. Notre différence? Au sein d'une structure agile et flexible, nos collaboratrices et collaborateurs maîtrisent leur région et soutiennent les entreprises dans le respect de la culture locale. NOS AGENCES La mission de ValJob est d aider les entreprises à atteindre leurs objectifs de croissance en mettant à disposition des compétences et des solutions dans différentes industries : Industrie Construction Horlogerie Sion Genève Tertiaire Viège Bienne Monthey Neuchâtel Lausanne Industrie Baden Lausanne Tertiaire Fribourg (solujob) Genève Industrie et Horlogerie Lyon Tertiaire Valjob est un partenaire du groupe SAWI (sawi.com) cette collaboration stratégique offre aux étudiants et aux diplômés la possibilité de se former efficacement aux enjeux et attentes du marché du travail actuel. Grâce à ce partenariat exclusif, Valjob est en mesure de proposer aux entreprises locales les meilleurs candidats dans les domaines du marketing, de la communication et des ventes. 14 La performance de Valjob a été renforcée par l acquisition de l agence Solujob à Fribourg, qui se positionne aujourd hui comme une agence leader bien implantée chez des clients à fort potentiel de développement dans l ensemble de la Suisse. Dans le respect des situations existantes, SoluJob sera rebaptisée ValJob dans les meilleurs délais.

15 NOUS SOMMES ACTIFS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX SUIVANTS Facebook SE TOURNER VERS DES ACTIVITÉS À PLUS FORTE MARGE ET RÉÉQUILIBRER LES RISQUES Tout au long de l'année 2014, d'importants efforts opérationnels ont été réalisés afin de s'orienter vers des activités à plus forte marge et de réduire le risque de dépendance vis-à-vis du secteur de la construction. Value Job a effectué une transition majeure en se concentrant sur des domaines tels que l'horlogerie, l'assistance technique, le marketing et les domaines spécialisés. De plus, l'efficience des agences a été l'un des principaux objectifs en LinkedIn Instagram Google+ Twitter Des efforts ont également été faits sur le plan marketing pour soutenir cette transition et repositionner la marque, qui est historiquement connue en tant que spécialiste dans la construction, et désormais reconnue dans les domaines de l'assistance technique et des secteurs spécialisés.

16 VALUE JOB EST LE SPONSOR OFFICIEL DE MIKE AIGROZ triathlète professionnel suisse qui s est notamment distingué en 2011 en remportant la sixième place de la mythique course Ironman d'hawaï en venant à bout des 3,9 km de natation, des 180 km de vélo et des 42,5 km de course à pied en moins de 9 heures. mikeaigroz.ch facebook.com/mikeaigroz

17 BEMORE Basées en France et en Suisse, BeMore Ressources et BeMore Solutions sont des sociétés du groupe spécialisées dans les ressources humaines qui opèrent principalement dans le domaine des systèmes d'information et celui de l'ingénierie. Depuis nos agences en France (Sophia Antipolis, Lyon, Paris) et en Suisse (Genève, Lausanne), nous apportons à nos clients des réponses efficaces grâce à des équipes de consultants spécialisés en recrutement, délégation de projet et consulting. Depuis 2014, deux nouveaux bureaux opérationnels ont été ouverts à Dubaï et Madrid pour accompagner nos clients internationaux. Afin de soutenir son rapide développement, Be- More Management s'est implanté à Monaco avec la ferme intention d'être une plateforme centrale pour toutes les activités en France. LES SERVICES BEMORE Recrutement Consulting Ventes Outsourcing Assistance technique BEMORE EST UN PARTENAIRE OFFICIEL DE : La continuité des affaires dépend aujourd'hui de processus métiers optimisés et d infrastructures IT efficaces. Les départements IT sont dès lors quotidiennement confrontés à de nouvelles demandes des opérations et à une complexité croissante, sans oublier les problèmes de sécurité, devenus critiques. Pour répondre aux différents besoins des entreprises, nous proposons des activités de consulting et de support pour aider à planifier, implanter, sécuriser, gérer et optimiser l environnement IT. BEMORE EST PRÉSENT DANS RÉGIONS SUIVANTES : Suisse France Espagne Royaume-Uni Monaco Dubaï 17

18 M-PLANET, UNE ACQUISITION STRATÉGIQUE Grâce à cette acquisition, BeMore devient l une des sociétés leaders de la Côte d Azur dans la délégation d ingénieurs et les services IT. Le groupe BeMore a considérablement étendu sa présence en France en ouvrant des agences à Lyon, Paris et Toulouse. Cette acquisition fait du groupe un des plus grands fournisseurs de services numériques de la Côte d'azur avec ses 200 ingénieurs et employés et un chiffre d'affaires consolidé de près de 20 millions de francs suisses. Quelques clients de M-Planet : Amadeus, les diverses structures du Crédit Agricole en France (CATEC, CASA, CAAGIS, SILCA), HSBC, UBS, le groupe d'assurance mutualiste Covéa, Pro BTP, Vinci Énergie, Airbus helicopters, Orange, Questel, Lazersymag, etc. ÉVOLUTION DU RECRUTEMENT CHEZ M-PLANET 105 QUELQUES RÉFÉRENCES

19 AGRAFE Depuis 1999 Agrafe délègue ses techniciens en France et à l'étranger, répondant ainsi aux différents besoins des entreprises qui interviennent aussi bien dans les milieux urbain, industriel, et nucléaire ou dans les travaux publics. DOMAINES D'EXERTISE D'AGRAFE Génie civil et Ouvrages d'art Agrafe est également très présent dans le secteur des énergies renouvelables telles que le chauffage solaire, la production photovoltaïque ou éolienne. Urbanisme et Travaux publics S appuyant sur une expérience éprouvée entièrement dédiée à la maîtrise des risques de chutes de hauteur, Agrafe a acquis une notoriété indispensable pour répondre aux besoins des entreprises en matière de sécurité et de travaux en hauteur. Notre expertise et notre flexibilité nous permettent d accompagner nos clients dans la gestion de leurs ressources humaines aussi bien pour des missions temporaires que pour des contrats permanents. Les techniciens qui composent le réseau Agrafe sont formés aux règles du travail en hauteur et sont capables de s'adapter parfaitement à toutes les conditions de travail inhérentes aux différents types de sites. Cette gestion rigoureuse est notre gage de qualité. Industrie Éolienne Photovoltaïque et solaire 19

20 CONTACT BEMORE HOLDING S.A. Rue du Puits-Godet Neuchâtel, Suisse Tél. +41 (0) Fax +41 (0) Web Contact Nicolas Nervi Directeur Marketing et Communication BeMore sur le web SITES WEB bemore.com bemore.ch bemore.fr valuejob.ch valuejob.fr agrafe.fr agrafe-suisse.fr exceed-emea.com m-planet.fr solujob.ch FACEBOOK facebook.com/valuejob facebook.com/bemoreit LINKEDIN bemoreholding bemore valuejob TWITTER bemoreholding valjob 20

21 DREAM, BELIEVE, DO, REPEAT.

22 BEMORE HOLDING S.A. Rue du Puits-Godet Neuchâtel, Suisse RAPPORT ANNUEL 2014 Tous droits réservés BeMore Holding Tél. +41 (0) Fax +41 (0) Web :

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS En France PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DE ROBERT WALTERS FRANCE Créé à Paris en 1999 par Antoine Morgaut, Robert Walters France intervient sur le placement de cadres et de

Plus en détail

La Passion de votre Réussite. www.interiman-group.ch

La Passion de votre Réussite. www.interiman-group.ch La Passion de votre Réussite Interiman Group Une histoire de passion C'est l'histoire d'une réussite, l'histoire de professionnels engagés et passionnés par leur métier. Depuis 1998, au sein d'interiman

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE EDITO «Quand le cabinet de recrutement Robert Walters a lancé l activité Management de Transition en France il y a 10 ans, beaucoup d entreprises et de candidats étaient

Plus en détail

Contexte et Objectifs

Contexte et Objectifs Contexte et Objectifs Véritable phénomène de société, les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans la vie personnelle des français. Face à l engouement suscité par ce type de

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales kpmg.fr 1 Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales 2 La gestion de la trésorerie,

Plus en détail

Recherches mises en valeur

Recherches mises en valeur Recherches mises en valeur Résumé hebdomadaire de nos meilleures idées et développements au sein de notre univers de couverture La Meilleure Idée Capital One va fructifier votre portefeuille 14 février

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting The right stage to success Notre expertise pour vos projets KING STAGE KING STAGE à propos de king stage King Stage est une entreprise de recrutement et de conseil experte dans le placement et la gestion

Plus en détail

SR compétences SA est une société spécialisée dans les systèmes d information et les télécommunications

SR compétences SA est une société spécialisée dans les systèmes d information et les télécommunications SR compétences SA est une société spécialisée dans les systèmes d information et les télécommunications «L humain au centre de nos préoccupations» Notre société met à votre disposition : ses compétences

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

- DEVCOM AZUR INNOVATIONS (11 ème édition) - PLANETE E-COMMERCE (3 ème édition ) - FORUM NETWORKING COTE D AZUR (6 ème édition)

- DEVCOM AZUR INNOVATIONS (11 ème édition) - PLANETE E-COMMERCE (3 ème édition ) - FORUM NETWORKING COTE D AZUR (6 ème édition) La 1ère édition de cet événement unique conçu par des chefs d entreprise pour des chefs d entreprise aura lieu le jeudi 15 mai 2014 au Palais des Congrès d Antibes Juan-les-Pins. Le réseau Made in Côte

Plus en détail

Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva

Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva PV - ASSEMBLEE GENERALE MAI 2015 Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva Repositionnement stratégique Le PV de l'ag 2014 ayant été approuvé, le Bureau Exécutif a présenté

Plus en détail

Chiffres & statistiques

Chiffres & statistiques COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Chiffres & statistiques n 547 Août 2014 Objectifs énergétiques Europe 2020 : la doit poursuivre ses efforts pour les énergies renouvelables observation et

Plus en détail

WALTERS PEOPLE / DOSSIER DE PRESSE

WALTERS PEOPLE / DOSSIER DE PRESSE ÉDITO Depuis sa création, Walters People a bénéficié d une croissance annuelle à deux chiffres. Nous sommes tous fiers d avoir fait de notre marque la référence de l intérim expert. Suivi qualitatif des

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement. Novembre 2013

Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement. Novembre 2013 Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement Novembre 2013 Introduction L AFIC, qui souhaite promouvoir activement le rôle des femmes dans les métiers du capital investissement,

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

transition for success management

transition for success management transition management Manager de transition est un métier qui ne s improvise pas. Les conditions qui garantissent le succès du changement sont multiples et complexes. Fontenay Managers a contribué à développer

Plus en détail

Etats-Unis : vigilance oblige

Etats-Unis : vigilance oblige GLOBAL MACRO & THEMATIC INDEPENDENT RESEARCH 16 septembre 2013 IN CHARTS Etats-Unis : vigilance oblige Si la tendance à l optimisme quant à la situation américaine est coutumière, rares sont toutefois

Plus en détail

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Licence AES, Relations monétaires internationales 2000-2001 Feuille de Td N 1 : La balance des paiements. ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Sources : Extraits d'articles publiés par : Recherche

Plus en détail

!! CENTRAL TEST": e-evaluation RH. Leader des tests de personnalité, d'orientation et de compétences. Dossier de presse - 2010

!! CENTRAL TEST: e-evaluation RH. Leader des tests de personnalité, d'orientation et de compétences. Dossier de presse - 2010 !! CENTRAL TEST": e-evaluation RH Leader des tests de personnalité, d'orientation et de compétences CONTACT PRESSE : INCOGNITO CORP/ACCOM S Agnès SUILS - Nicolas MILCENT Tél. : 01 70 74 11 11 E-mail :

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013 BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI 1 er trimestre 2013 SOMMAIRE PANORAMA EUROPÉEN 1 BELGIQUE 2 FRANCE 3 ALLEMAGNE 4 IRLANDE 5 PRÉSENTATION Robert Walters présente la 1 ère édition de son Baromètre Européen

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

Dog Finance: un réseau professionnel spécialisé en gestion et finance

Dog Finance: un réseau professionnel spécialisé en gestion et finance Dog Finance: un réseau professionnel spécialisé en gestion et finance Author : alexandre-dandan Vous avez besoin d un réseau social professionnel pas comme les autres joignant l utile à l agréable. C est

Plus en détail

Perspectives conjoncturelles pour la branche des garages 2015

Perspectives conjoncturelles pour la branche des garages 2015 Perspectives conjoncturelles pour la branche des garages 2015 Analyses et prévisions mandatées par l'union professionnelle suisse de l automobile (UPSA ) Perspectives sectorielles de BAKBASEL Octobre 2014

Plus en détail

LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème )

LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème ) LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème ) Programme : 18 h 30 : Accueil des diplômés 18 h 45 : Début des entretiens A l issue de vos entretiens, vous êtes conviés au cocktail

Plus en détail

Les publicités Facebook pour le recrutement

Les publicités Facebook pour le recrutement Les publicités Facebook pour le recrutement Introduction Saviez-vous que 1 minute sur 7* du temps sur le web est passé sur Facebook? Aujourd hui, Facebook est le plus grand réseau social du monde en nombre

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

La Situation du Marché de l Emploi Informatique en Belgique

La Situation du Marché de l Emploi Informatique en Belgique La Situation du Marché de l Emploi Informatique en Belgique www.itjobboard.be T: + 32 (0)2 5035 364 Contexte L objectif de ce rapport est de résumer la situation actuelle du marché de l emploi informatique

Plus en détail

Un partenariat innovant entre collectivités locales, entreprises, associations, universités et Nations Unies

Un partenariat innovant entre collectivités locales, entreprises, associations, universités et Nations Unies Un partenariat innovant entre collectivités locales, entreprises, associations, universités et Nations Unies PLATE-FORME A VOCATION LOCALE, REGIONALE, INTERNATIONALE Le projet CIFAL a été initié dès 1999

Plus en détail

Développer sa stratégie sur les médias sociaux

Développer sa stratégie sur les médias sociaux Your network is more powerful than you think Développer sa stratégie sur les médias sociaux Nicholas Vieuxloup Mai 2010 VOUS LES Panorama CONNAISSEZ des médias sociaux TOUS? Les Médias Sociaux en chiffres

Plus en détail

HOW DO YOU EXPECT YOUR COMPANY'S CHINA PROFIT?

HOW DO YOU EXPECT YOUR COMPANY'S CHINA PROFIT? C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Les entreprises suisses réussissent particulièrement bien en Chine En 2014, les ventes et les bénéfices des entreprises suisses actives en Chine connaissent une accélération

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Points de vue. Tendances et meilleures pratiques en matière de repérage et de recrutement des talents

Points de vue. Tendances et meilleures pratiques en matière de repérage et de recrutement des talents Points de vue Tendances et meilleures pratiques en matière de repérage et de recrutement des talents Les capacités de leadership, d innovation et de réussite d une entreprise reposent sur la qualité de

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

Méthodologie de mesure d impact de la co-création

Méthodologie de mesure d impact de la co-création Méthodologie de mesure d impact de la co-création Avec le soutien en mécénat de compétences d Accenture Document de synthèse de l étude (version abrégée) Accenture Accenture est une entreprise internationale

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Manuel de Management de la Qualité Adecco France

Manuel de Management de la Qualité Adecco France Manuel de Management de la Qualité Adecco France Juin 2014 Adecco France 4, rue Louis Guérin - 69100 Villeurbanne Tel : 04 72 82 58 58 Sommaire Présentation de l entreprise Organisation de l entreprise

Plus en détail

DELEGATION DE L ASSOCIATION TELECOM VALLEY DEPLACEMENT A BRUXELLES

DELEGATION DE L ASSOCIATION TELECOM VALLEY DEPLACEMENT A BRUXELLES DELEGATIONDEL ASSOCIATIONTELECOMVALLEY DEPLACEMENTABRUXELLES 22et23juin2010 Ledétailduvoyage Avion: Allerle22juin2010:DépartdeNiceà12H10/ArrivéeàBruxellesà13H55. Retourle23juin2010:DépartdeBruxellesà19H25/ArrivéeàNiceà21H10.

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

Comau représente la tradition, la compétence et l'expérience.

Comau représente la tradition, la compétence et l'expérience. Comau représente la tradition, la compétence et l'expérience. Comau est fière de presque quatre décennies d'expérience dans les systèmes de fabrication sophistiqués et est le leader sur le marché mondial

Plus en détail

Présentation CA T3 2012

Présentation CA T3 2012 www.gfi.fr Présentation CA T3 2012 25/10/2012 Titre de la présentation 1 Sommaire i. Chiffres d affaires du T3 et perspectives 2012 ii. iii. iv. Point sur la stratégie M&A Focus sur les dernières acquisitions

Plus en détail

RÉINVENTER LA RELATION CLIENT

RÉINVENTER LA RELATION CLIENT RÉINVENTER LA RELATION CLIENT Contact presse Joy SULITZER j.sulitzer@acticall.com +33 (0)1 53 56 75 37 @JSulitzer UN REGARD D EXPERT Dirigé par Emmanuel Richard, le cabinet de Conseil du Groupe Acticall,

Plus en détail

Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés

Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés Termes de référence Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés Expertise sénior La mission Objectif Préparer l Agence Nationale de l Emploi algérienne à l utilisation

Plus en détail

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP»

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP» CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs Vous êtes à la tête d un cabinet performant. Vous commencez à réfléchir à une cession dans les meilleures

Plus en détail

L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme. 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse

L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme. 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse Méthodologie Etude réalisée du 11 mars au 7 avril 2013, au travers d un sondage en ligne.

Plus en détail

Le FMI et son rôle en Afrique

Le FMI et son rôle en Afrique Le FMI et son rôle en Afrique M a r k P l a n t, V a l e r i a F i c h e r a, N o r b e r t F u n k e D a k a r, l e 3 n o v e m b r e 2 0 1 0 Sommaire Comment fonctionne le FMI? Comment l Afrique a-t-elle

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE Avril 2014 Éditeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Esteban Lanter Max Künnemann Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel T +41 61 279 97 00 F +41

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Mise à jour sur l Irlande T2 2015 Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Pourquoi l Irlande? Les entreprises sont attirées par l Irlande pour diverses raisons Irlande,

Plus en détail

SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF. Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif.

SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF. Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif. SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif powered by 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants permettant de choisir

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Master 2 Professionnel Transports Urbains et Régionaux de Personnes

Master 2 Professionnel Transports Urbains et Régionaux de Personnes Master 2 Professionnel Transports Urbains et Régionaux de Personnes Bilan de l enquête carrière 2015 Le Master TURP, ancien DESS créé en 1992, est l une des rares formations spécialisées dans le domaine

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

COMITE D INVESTISSEMENT

COMITE D INVESTISSEMENT COMITE D INVESTISSEMENT COMPTE-RENDU DU 9 SEPTEMBRE 2014 ENVIRONNEMENT MACRO-ECONOMIQUE 1. L ETE AUX ETATS-UNIS Croissance au deuxième trimestre Fort rebond du PIB au deuxième trimestre +4% et le déclin

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Situation en France :

[ les éco_fiches ] Situation en France : Des fiches pour mieux comprendre l'actualité éco- nomique et les enjeux pour les PME Sortie de crise? Depuis le 2ème trimestre la France est «techniquement» sortie de crise. Cependant, celle-ci a été d

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

Donnez une impulsion à votre carrière

Donnez une impulsion à votre carrière Donnez une impulsion à votre carrière Devenir le 1 er cabinet de conseil indépendant en France Un métier de conseil en management & IT Solucom, un cabinet coté sur NYSE Euronext environ 1 200 collaborateurs

Plus en détail

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI)

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Perspectives 2014 -Canada 2013 Robert Half Technology. Employeur offrant l équité en matière d emploi. La discussion d aujourd hui

Plus en détail

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile SPEECH/12/329 Michel BARNIER Membre de la Commission européenne, chargé du Marché intérieur et des Services Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile Conférence sur les paiements

Plus en détail

Le Label de qualité pour un achat en ligne sécurisé

Le Label de qualité pour un achat en ligne sécurisé Dossier de presse 2012 Le Label de qualité pour un achat en ligne sécurisé OXYGEN Sabrina Gonzalez Angélique de Barros 01 41 11 37 78 / 06 50 78 79 43 angelique@oxygen-rp.com Trusted Shops GmbH - Subbelrather

Plus en détail

Branche Energie Services

Branche Energie Services GDF SUEZ Jérôme Tolot Chiffres clés opérationnels Leader européen des services à l énergie 120 000 clients publics, industriels et tertiaires 5 ans : durée moyenne du portefeuille de contrats de services**

Plus en détail

Partenaires Officiels. Bilan Edition 2014. Partenaires officiels :

Partenaires Officiels. Bilan Edition 2014. Partenaires officiels : Partenaires Officiels Bilan Edition 2014 Partenaires officiels : Le salon des décideurs de la Côte d Azur Rendez-vous d affaires avant tout, Riviera Network permet de : Développer et diversifier votre

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Moniteur des branches Industrie MEM

Moniteur des branches Industrie MEM Moniteur des branches Industrie MEM Octobre 2014 Editeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Traduction Anne Fritsch, Verbanet GmbH, www.verbanet.ch Le texte allemand fait foi Adresse BAK Basel Economics

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale Ras al-khaimah Géographie Situation générale Ras al-khaimah fait partie des sept émirats des Émirats Arabes Unis et se trouve à environ 100 kilomètres au nord-est de Dubaï dans la partie sud du golfe Persique.

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

Trois modèles de croissance

Trois modèles de croissance Trois modèles de croissance Par Jean Berg Senior Vice President, Estin & Co Il existe trois modèles de croissance : la croissance organique, la croissance par acquisition organique, la croissance par acquisition

Plus en détail

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché logistique suisse

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché logistique suisse 2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché logistique suisse Vue d'ensemble des principaux faits La Suisse compte, avec un produit intérieur brut de 590 mrd.

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES le Financement des entreprises, un soutien indispensable à l économie parlons de la banque... LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES UN SOUTIEN INDISPENSABLE À L ÉCONOMIE Mars 2014 Retrouvez les chiffres actualisés

Plus en détail

Prévisions de printemps pour 2011-2012: confirmation de la reprise en Europe malgré de nouveaux risques

Prévisions de printemps pour 2011-2012: confirmation de la reprise en Europe malgré de nouveaux risques IP/11/565 Bruxelles, le 13 mai 2011 Prévisions de printemps pour 2011-2012: confirmation de la reprise en Europe malgré de nouveaux risques La reprise progressive de l'économie européenne tend à se confirmer

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Orolia annonce ses résultats annuels 2007

Orolia annonce ses résultats annuels 2007 Orolia annonce ses résultats annuels 2007 Un chiffre d affaires consolidé en hausse de 47% par rapport au chiffre d affaires reconstitué 1 de 2006 Paris, le 30 avril 2008 - Orolia SA (NYSE Euronext Paris

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

SPÉCIALISTE DE LA FORMATION

SPÉCIALISTE DE LA FORMATION SPÉCIALISTE DE LA FORMATION Contact presse Joy SULITZER j.sulitzer@acticall.com +33 (0)1 53 56 75 37 @JSulitzer PRÉSENTATION DE LEARNING CRM Learning CRM est une société de conseil et de formation, spécialiste

Plus en détail

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Communiqué de presse 4 mai 2012 Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Entre le 1 er avril 2011 et le 31 mars 2012, Alstom a enregistré

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail