Néphrites tubulo-interstitielles. Dr. Brigitte McGregor HEH, Lyon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Néphrites tubulo-interstitielles. Dr. Brigitte McGregor HEH, Lyon"

Transcription

1 Néphrites tubulo-interstitielles Dr. Brigitte McGregor HEH, Lyon

2 Terminologie Atteinte tubulaire et interstitielle Aigues et chroniques Primaire ou secondaire lésions glomérulaires ou vasculaires Réactives au cours maladies systémiques/ infectieuses par microorganisme dans l arbre urinaire (pyélonéphrite)

3 Contexte clinique Tout âge 20% des IRC terminale/dialyse rénale IRA, IRC, ou IR progressive Protéinurie < 1g/24h, pas d hématurie Pas d HTA au début Evolution vers l IRC terminale Importance du Dg positif par la PBR (clinique et analyse fonctionnelle insuffisantes)

4 Histopathologie: PBR Néphrite interstitielle aigue - infiltrat interstitiel polymorphe (PN, PE, MM, L, P) - œdème interstitiel - lésions tubulaires associées: tubulite, vacuoles, nécrose des cell. épith. tubulaires - pas d atteinte glomérulaire ni vasculaire Néphrite interstitielle subaigue infiltrat mononucléé, disparition de l oedème

5 Histopathologie: PBR (suite) Néphrite interstitielle chronique - fibrose interstitielle plus ou moins riche en myofibroblastes, progressive, extensive - lymphocytes épars avec quelques amas multifocaux, tubulite multifocale discrète - lésions glomérulaires: ischémie, HSF (Hyalinose Segmentaire et Focale) secondaire (augmentation protéinurie) - lésions vasculaires: épaississement pariétal

6 Etiologie Infections - NI réactives (StreptoK, brucella, rubéole, toxoplasme ) - infectieuses véritables (EColi, mycobactéries, CMV, herpes, polyoma virus, hantavirus, candida, aspergillus, rickettsia, plasmodoium, treponeme ) Réaction médicamenteuse - toxicité directe (cisplatine, aminosides ) - Réaction immunoallergique (antibiotiques, antiinflammatoires ) Obstruction des voies excrétrices (néoplasie plasmocytaire, adénome prostatique)

7 Etiologie (suite) Reflux vésico-urétéral Réaction immune: anti-mbt, avec CI (lupus, GN), autres Métabolique (hyperuricémie, hypercalcémie, hypokaliémie ) Intoxication par métaux lourds (plomb, cadmium, mercure, cuivre, fer, or ) Maladies héréditaires (oxalose, cystinose ) Autres: N radique, N ischémique, N des Balkans (ochratoxine A), herbes chinoises (acide aristolochique) Idiopathique

8 Les plus fréquentes NIA/PNA infectieuses Toxiques: AINS, antibiotiques, autres Obstruction des voies excrétrices myélome, obstacle prostatique, reflux Immune syndrome TINU, Gougerot-Sjögren Néphrite granulomateuse tuberculose, sarcoidose, (Mdie de Wegener, drogues, µorganismes)

9 Cas clinique (H ) Homme de 55 ans Hépatite B chronique active, stade précirrhotique Résistance à IFN, traité depuis 2 ans par ADEFOVIR Depuis 6 mois, créatininémie µmol/l Pas d hématurie, pas de protéinurie

10 Homme, 55 ans 20 glomérules, pas de PAC

11 Fibrose extensive

12 Fibrose extensive

13 Dg: NIC avec fibrose extensive, liée à l antiviral ADEFOVIR

14 Autre cas: toxicité antibiotique (aminosides) Toxicité tubulaire directe

15 Autre cas: toxicité antibiotique (aminosides) Toxicité tubulaire directe

16 Cas clinique (EN 298) Homme de 76 ans IRA dans les suites d une prostatectomie avec antibiothérapie (aminosides et céphalosporine) Protéinurie de Bence-Jonces Pic monoclonal IgA, kappa

17 Homme de 76 ans, Cylindres+++

18 Cylindres rhomboides, hyalins, polychromes

19 Cylindres myélomateux et infiltrat inflammatoire polymorphe

20 Cas clinique (H ) Femme, 66 ans Sd Sjögren (SSA+) depuis 10 ans HTA ancienne Protéinurie: 0,15g/24h Hématurie microscopique Créatininémie: 165 µmol/l Cl créatinine 70 ml/mn

21 Où est la lésion?

22 Où est la lésion?

23 Tubulite Infiltrat lympho-plasmocytaire: syndrome de Sjögren

24 Tubulite Infiltrat lympho-plasmocytaire: syndrome de Sjögren

25 Cas clinique (EG 116) Homme de 39 ans Sarcoidose pulmonaire puis rénale depuis 15 et 10 ans respectivement Actuellement: créatinine 345 µmol/l, protéinurie 0,8g/l, hypercalcémie Histologie: poussée évolutive de NIC granulomateuse

26 Granulome sarcoidosique

27 Granulome sarcoidosique

28 Cas clinique (Tripoli, Lybie) Jeune adulte de 29 ans Baisse de l état général Syndrome inflammatoire, fièvre Antécédents de tuberculose IRC Histologie: NIC granulomateuse

29 NIC granulomateuse : tuberculose

30 NIC granulomateuse : tuberculose

l ingestion accidentelle de substance toxique ou

l ingestion accidentelle de substance toxique ou LES NEPHROPATHIES TUBULOINTERSTIELLES SIGNES ET CAUSES Pr Ag. Abdou NIANG UCAD, Dakar OBJECTIFS 1-Définir les néphropathies tubulo-interstitielles (NTI). 2-Citer 5 causes de NTI aiguës. 3-Enumérer les

Plus en détail

NIA immuno-allergique : infiltrat

NIA immuno-allergique : infiltrat NIA immuno-allergique : infiltrat 27 NIA : Immunoallergique (médicamenteuse +++) Infectieuse : légionnelle, leptospires, streptocoque, brucellose, syphilis, CMV Infiltration tumorale : interstitium envahit

Plus en détail

Reins et connectivites. Dr Jean-Pierre Venetz Centre de transplantation CHUV 7 octobre 2004

Reins et connectivites. Dr Jean-Pierre Venetz Centre de transplantation CHUV 7 octobre 2004 Reins et connectivites Dr Jean-Pierre Venetz Centre de transplantation CHUV 7 octobre 2004 Introduction Les glomérulopathies inflammatoires Les glomérulonéphrites immunes : LED, pauci-immunes, anti-gbm

Plus en détail

Physiopathologie de l insuffisance rénale. Dr Benlaribi

Physiopathologie de l insuffisance rénale. Dr Benlaribi Physiopathologie de l insuffisance rénale Dr Benlaribi I. Rappel physiologique Rôle du Rein Élimination des déchets azotés: urée, créatinine, acide urique Régulation du bilan hydro-électrolytique et acidobasique:

Plus en détail

HEMATURIES DESC 2015

HEMATURIES DESC 2015 HEMATURIES DESC 2015 Introduction Présence d hématies en nombre anormal dans les urines Symptôme fréquent, inquiétant Causes multiples, néphrologiques (++) ou urologiques, des plus bénignes aux plus graves

Plus en détail

Les maladies tubulo-interstitielles. Il faut distinguer 2 grand groupes dans les néphropathies tubulo-interstitielles :

Les maladies tubulo-interstitielles. Il faut distinguer 2 grand groupes dans les néphropathies tubulo-interstitielles : 09/04/15 PETIT Cassandre RVU AGM CR : MACIOW Benjamin Pr. Burtey 6 pages Les maladies tubulo-interstitielles Plan : A. Les atteintes aiguës I. Nécrose tubulaire aiguë II. Néphrite interstitielle aiguë

Plus en détail

Hypercalcémie et insuffisance rénale. Dr Ponte Belén Cheffe de clinique Service de néphrologie

Hypercalcémie et insuffisance rénale. Dr Ponte Belén Cheffe de clinique Service de néphrologie Hypercalcémie et insuffisance rénale Dr Ponte Belén Cheffe de clinique Service de néphrologie Hypercalcémie: PTH or not PTH mediated? Hyperparathyroidisme primaire: - adénome sécrétant PTH PTH PO4 Secondaire

Plus en détail

Présentation d un cas: HTA maligne et IR. Huart Justine 22/03/16

Présentation d un cas: HTA maligne et IR. Huart Justine 22/03/16 Présentation d un cas: HTA maligne et IR Huart Justine 22/03/16 HISTOIRE CLINIQUE HISTOIRE CLINIQUE Homme de 34 ans Pas d atcd médico-chirurgicaux particuliers Auto-médication : Ibuprofen 400 mg depuis

Plus en détail

Insuffisance rénale aigue. Dr. L.Albano

Insuffisance rénale aigue. Dr. L.Albano Insuffisance rénale aigue Dr. L.Albano Insuffisance rénale aiguë (IRA) Définitions Physiopathologie: IRA obstructive IRA fonctionnelle IRA organique Clinique Complications Diagnostic Principes de traitement

Plus en détail

Atteinte rénale au cours du myélome Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Atteinte rénale au cours du myélome Collège Français des Pathologistes (CoPath) Atteinte rénale au cours du myélome Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 Table des matières Préambule... 4 1. Néphropathie à cylindres myélomateux ou tubulopathie myélomateuse...5 2. Amylose

Plus en détail

Pathologie du Rein. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.)

Pathologie du Rein. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Pathologie du Rein Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Le rein normal 1700 l de sang > 1 l d urine Homéostasie du milieu liquide Rôle endocrine: Erythropoïétine

Plus en détail

Cours DES Strasbourg. Juin 2012 Pierre-Henri Bonnot Dijon

Cours DES Strasbourg. Juin 2012 Pierre-Henri Bonnot Dijon Cours DES Strasbourg Juin 2012 Pierre-Henri Bonnot Dijon Cas clinique Madame L., 33 ans, consulte pour découverte d insuffisance rénale au décours d un bilan de routine ATCD personnels: - G4P4 - Crises

Plus en détail

I. PHYSIOPATHOLOGIE SOMMAIRE

I. PHYSIOPATHOLOGIE SOMMAIRE CHAPITRE 7 HÉMATURIE OBJECTIF Devant une hématurie microscopique et macroscopique, argumenter les hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents. SOMMAIRE I. PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Insuffisance rénale aiguë

Insuffisance rénale aiguë Insuffisance rénale aiguë L insuffisance rénale aiguë Pathologie grave Mortalité élevée (50% si recours à la dialyse) et fonction de: La cause Le terrain: IRC, diabétique, immunosupprimé, âgé Les complications

Plus en détail

Prise en charge d une insuffisance rénale

Prise en charge d une insuffisance rénale Prise en charge d une insuffisance rénale Définition et diagnostic différentiel IRC = évoluant depuis au moins 3 mois Diagnostic différentiel avec IRA: les arguments Cliniques: catégorie à risque, antécédents

Plus en détail

EPU95 Montmorency Urologie et Néphrologie Mise à jour du 13 Mai 2007*

EPU95 Montmorency Urologie et Néphrologie Mise à jour du 13 Mai 2007* EPU95 Montmorency Urologie et Néphrologie Mise à jour du 13 Mai 2007* LE RISQUE RENAL EN PRATIQUE COURANTE Docteur JJ. Montsenty Chef du service de Néphrologie-Dialyse du CH de Pontoise Vice-Président

Plus en détail

A propos d un cas d IRC rapidement progressive avec néphropathie diabétique et Vascularite

A propos d un cas d IRC rapidement progressive avec néphropathie diabétique et Vascularite A propos d un cas d IRC rapidement progressive avec néphropathie diabétique et Vascularite Dr. Y. Brands Médecine générale - Liège Dr. L. Radermacher Néphrologie CHR Citadelle Liège Cas Clinique René V.

Plus en détail

Examens complémentaires. d'orientation

Examens complémentaires. d'orientation Étiologie Anamnèse et examen clinique Examens complémentaires d'orientation Confirmation diagnostique Insuffisance rénale aiguë pré- rénale IRA fonctionnelle sur hypovolémie Déshydratation, signes de contraction

Plus en détail

Révisions de sémiologie néphrologique

Révisions de sémiologie néphrologique Révisions de sémiologie néphrologique Les 4 points d appel de la maladie rénale Altération de la fonction rénale: insuffisance rénale Présence d une protéinurie Présence d une hématurie Anomalies des reins

Plus en détail

Les différentes pathologies rénales, mise en évidence, évolution. Dr X Warling Service de néphrologie CHR Citadelle, Liège.

Les différentes pathologies rénales, mise en évidence, évolution. Dr X Warling Service de néphrologie CHR Citadelle, Liège. Les différentes pathologies rénales, mise en évidence, évolution Dr X Warling Service de néphrologie CHR Citadelle, Liège. IRC terminales, éthiologies: Néphropathies vasculaires : 24 % Néphropathie diabétiques

Plus en détail

Purpura d Henoch-Schönlein. Dr. Sergio Manzano

Purpura d Henoch-Schönlein. Dr. Sergio Manzano Purpura d Henoch-Schönlein Dr. Sergio Manzano 1 Introduction Epidémiologie Etiologie Diagnostic clinique Diagnostic différentiel Examens complémentaires Définition de cas Complications Traitement Suivi

Plus en détail

Physiopathologie de la glomérulopathie extramembraneuse

Physiopathologie de la glomérulopathie extramembraneuse Physiopathologie de la glomérulopathie extramembraneuse Philippe RIEU Service de Néphrologie, CHU REIMS [Re Relecteurs E Daugas (Paris) et Bruno Hurault de Ligny (Caen)] I. Tableau clinique 2 I.1. Epidémiologie:...

Plus en détail

Histopathologie du rein transplanté

Histopathologie du rein transplanté Histopathologie du rein transplanté DIU Néphrologie pédiatrique 14 avril 2011 F. Dijoud - CPE LYON PBR greffon rénal Nombreuses lésions histologiques PBR Dégradation de fonction rénale, protéinurie Protocoles

Plus en détail

LE SYNDROME NEPHROTIQUE. Dr POMMEREAU CTMR ST-AUGUSTIN

LE SYNDROME NEPHROTIQUE. Dr POMMEREAU CTMR ST-AUGUSTIN LE SYNDROME NEPHROTIQUE Dr POMMEREAU CTMR ST-AUGUSTIN Définitions (1) Le syndrome néphrotique est caractérisé par une protéinurie abondante liée à un trouble de la perméabilité glomérulaire Il s agit d

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE. Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE. Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse PLAN DÉFINITIONS INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË PRISE EN

Plus en détail

Syndrome néphrotique

Syndrome néphrotique Syndrome néphrotique Définition : protéinurie supérieure à 50 mg/kg/j œdème hypoalbuminémie inférieure à 30g/l Le syndrome néphrotique est idiopathique dans 90% des enfants entre 2 et 10 ans. Syndrome

Plus en détail

Atteinte Rénale des Vascularites. Alexandre Karras Néphrologie HEGP Paris

Atteinte Rénale des Vascularites. Alexandre Karras Néphrologie HEGP Paris Atteinte Rénale des Vascularites Alexandre Karras Néphrologie HEGP Paris Vascularisation rénale Débit sanguin rénal = 20% du débit cardiaque (pour un tissu qui représente 1% de la masse corporelle) Vascularisation

Plus en détail

HEMATURIE. 2-Détection 2-1 Macroscopique: la couleur rouge ; 2-2 Microscopique: la bandelette Note: en terme de signification macro= micro

HEMATURIE. 2-Détection 2-1 Macroscopique: la couleur rouge ; 2-2 Microscopique: la bandelette Note: en terme de signification macro= micro 1-Definition: HEMATURIE présence de sang dans l'urine (d'origine "urinaire!) frequence :1000 sujets / recherche annuelle entre 18 et 33 ans hématurie x 1 fois 39 % hématurie x au moins 2 fois 16 % 2-Détection

Plus en détail

Constituants urinaires pathologiques

Constituants urinaires pathologiques Constituants urinaires pathologiques Constituants pathologiques Constituants urinaires normalement absents ou présents en quantités très faibles Intérêt diagnostique: maladies rénales, maladies qui affectent

Plus en détail

Rein et Médicament. Iatrogénie et néphrotoxicité. Prescription chez l insuffisant rénal

Rein et Médicament. Iatrogénie et néphrotoxicité. Prescription chez l insuffisant rénal Rein et Médicament Iatrogénie et néphrotoxicité Prescription chez l insuffisant rénal Objectifs Principaux médicaments néphrotoxiques et mécanismes Diagnostiquer une atteinte rénale d origine médicamenteuse

Plus en détail

Item n 264 : Néphropathies glomérulaires

Item n 264 : Néphropathies glomérulaires Généralité Item n 264 : Néphropathies glomérulaires Signes orientant vers une néphropathie glomérulaire Interrogatoire : ATCD familiaux de néphropathie ATCD personnel : diabète, HTA, maladie auto-immune,

Plus en détail

MEDICAMENTS ET INSUFFISANCE RENALE

MEDICAMENTS ET INSUFFISANCE RENALE MEDICAMENTS ET INSUFFISANCE RENALE DCEM1 2010-2011 Aricie Daure, Solène Fouquet, Hadrien Reboul, Vanessa Sentis, Pauline Vaucourt OBJECTIFS Rappels de physiologie Epidémiologie Médicaments et mécanismes

Plus en détail

Physiopathologie de la glomérulopathie extra- membraneuse

Physiopathologie de la glomérulopathie extra- membraneuse Physiopathologie de la glomérulopathie extra- membraneuse Philippe RIEU Service de Néphrologie, CHU REIMS La glomérulopathie extramembraneuse (GEM) est la cause la plus fréquente de syndrome néphrotique

Plus en détail

Place des échanges plasmatiques dans la prise en charge de certaines maladies auto-immunes en urgence et alternatives

Place des échanges plasmatiques dans la prise en charge de certaines maladies auto-immunes en urgence et alternatives Place des échanges plasmatiques dans la prise en charge de certaines maladies auto-immunes en urgence et alternatives Docteur Ana Bento Da Costa (Service de Médecine Interne) Docteur Steven Grangé (Service

Plus en détail

Néphropathies : classification

Néphropathies : classification Out ermedulla S1 Cortex MedullaryRay S2 S1 Acicl Cispl HgCl Amin ACE NSAI ovir atinum oglycosides 2inhibitors D S2 OuterStripeS 3S3 Ische Lithiu mia m Inner InnerMedulla Stripe VulnerabilityofthekidneyImportantbloodflow(1/4c

Plus en détail

Rein et médicaments. 28 février Pr Y. KITOUNI

Rein et médicaments. 28 février Pr Y. KITOUNI Rein et médicaments 28 février 2016 Pr Y. KITOUNI Introduction Les néphropathies médicamenteuses sont responsables de 20% des insuffisances rénales aiguës (IRA). Plus du quart des malades doit subir une

Plus en détail

L insuffisance rénale

L insuffisance rénale Dr MABROUK, Dr MERAD, Pr ATIK aigue Définition Physiopathologie Diagnostic positif Complications Traitement chronique Définition Démarche diagnostique devant une IRC: 1. Affirmer le caractère chronique

Plus en détail

SYNDROME PNEUMO-RÉNAL

SYNDROME PNEUMO-RÉNAL SYNDROME PNEUMO-RÉNAL Urgence diagnostique et thérapeutique pour le réanimateur et l interniste Miguel Hié Service de Médecine Interne 2, Pr Amoura Hôpital de La Pitié-Salpêtrière 1918 : EW Goodpasture,

Plus en détail

néphrotoxicité des médicaments

néphrotoxicité des médicaments néphrotoxicité des médicaments plan rappels anatomiques et physiologiques généralités sur la néphrotoxicité effets indésirables rénaux des médicaments insuffisance rénale aiguë fnelle (BSRA, AINS...) NTIA

Plus en détail

Sarcoïdose et rein. Dr Nicolas BOUVIER Service de Néphrologie Dialyse Transplantation

Sarcoïdose et rein. Dr Nicolas BOUVIER Service de Néphrologie Dialyse Transplantation Sarcoïdose et rein Dr Nicolas BOUVIER Service de Néphrologie Dialyse Transplantation Introduction Sarcoïdose : maladie inflammatoire granulomateuse Maladie systémique étiologie inconnue Diagnostic : faisceau

Plus en détail

Petits rappels: Merci de vérifier le contenu de vos boîtes; Merci de ranger vos lames au bon emplacement (cfr liste au recto du couvercle); N oubliez

Petits rappels: Merci de vérifier le contenu de vos boîtes; Merci de ranger vos lames au bon emplacement (cfr liste au recto du couvercle); N oubliez T.P. Anatomie Pathologique : SEANCE 3 Le Foie : 3 e partie Autres lésions Semaine du 11 au 14/10/2010 Petits rappels: Merci de vérifier le contenu de vos boîtes; Merci de ranger vos lames au bon emplacement

Plus en détail

Les manifestations rénales de la leptospirose: 88 cas

Les manifestations rénales de la leptospirose: 88 cas F-03 Les manifestations rénales de la leptospirose: 88 cas AfiriM (1)., Amara KhorbaA. (2), Ait KaidD. (3) 1-Service des maladies infectieuses,chu Nedir Mohamed,Tizi-Ouzou, Algérie 2-Institut Pasteur,

Plus en détail

Parcours de soins dans la MRC

Parcours de soins dans la MRC Dr FINIELZ Paul 06/2013 Parcours de soins dans la MRC Février 2012 qu est ce que la maladie rénale? destruction progressive des reins sans aucun signe ressenti par le patient quel est le rôle du rein?

Plus en détail

CAT devant une proteinurie chez l'enfant et l'adolescent (328) Docteur Guylène BOURDAT-MICHEL Mai 2003

CAT devant une proteinurie chez l'enfant et l'adolescent (328) Docteur Guylène BOURDAT-MICHEL Mai 2003 CAT devant une proteinurie chez l'enfant et l'adolescent (328) Docteur Guylène BOURDAT-MICHEL Mai 2003 1. Définitions Il existe une protéinurie physiologique, variable dans le temps chez le nouveau-né,

Plus en détail

ITEM 254 : Œdèmes des membres inférieurs

ITEM 254 : Œdèmes des membres inférieurs Questions ITEM 254 : des membres inférieurs [2006 Dossier 5-2012 Dossier 6] QCM 1 : Quels sont les mécanismes possibles d œdèmes des membres inférieurs de type blancs, mous, prenant le godet et bilatéraux?

Plus en détail

Hépatites chroniques

Hépatites chroniques Hépatites chroniques Hépatites chroniques Etiologie et physiopathologie Hépatites chroniques Lésions élémentaires communes Hépatites chroniques Lésions cellulaires Nécrose lobulaire Nécrose parcellaire

Plus en détail

COURS N 14. Sémiologie : Néphrites interstitielles

COURS N 14. Sémiologie : Néphrites interstitielles UE4 URO-NEPHRO Cours du 27/11/2012, 10h30 12h30 Pr. François Vrtovsnik Ronéotypeuse : Audrey Gnansia Ronéolectrice : Elisa Bensaid COURS N 14 Sémiologie : Néphrites interstitielles PLAN I) Rappels II)

Plus en détail

Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation. Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007

Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation. Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007 Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007 Buts de la prise en charge après transplantation Prévention

Plus en détail

Néphrologie Sémiologie DCEM 1

Néphrologie Sémiologie DCEM 1 Néphrologie Sémiologie DCEM 1 Année universitaire 2008-2009 Professeur Françoise MIGNON Propriété de la Faculté de Médecine Paris 7-Denis Diderot Les fonctions des reins Fonction d excrétion déchets azotés

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Urologie Néphrologie»

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Urologie Néphrologie» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Urologie Néphrologie» 1. Informations de base - Matière d enseignement: Urologie Néphrologie - Public cible : Cinquième année médecine

Plus en détail

L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée

L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée Définition: Exacerbation de la réponse à médiation cellulaire (Th-1) Antigènes responsables: -Bactéries intracellulaires: Brucella, Mycobactéries,

Plus en détail

Insuffisance rénale Insuffisance hépatique

Insuffisance rénale Insuffisance hépatique Chapitre 10 : MEDICAMENTS ET PATHOLOGIES Insuffisance rénale Insuffisance hépatique Objectifs : Savoir décrire les modifications de la pharmacocinétique des médicaments chez l insuffisant rénal Savoir

Plus en détail

8. Insuffisance rénale aiguë en réanimation : quand faut-il réaliser une biopsie rénale?

8. Insuffisance rénale aiguë en réanimation : quand faut-il réaliser une biopsie rénale? 8. Insuffisance rénale aiguë en réanimation : quand faut-il réaliser une biopsie rénale? Bertrand Souweine LMGE UMR UDA- CNRS 6023 Service de RéanimaAon, CHU Clt- Fd Objectifs d enseignements A quels patients

Plus en détail

Rôle du médecin m dans le suivi du patient greffé rénal. Dr. L. Radermacher

Rôle du médecin m dans le suivi du patient greffé rénal. Dr. L. Radermacher Rôle du médecin m généraliste g dans le suivi du patient greffé rénal Dr. L. Radermacher Caractéristiques ristiques générales g des patients greffés Particularités s anatomiques Rejet aigu du greffon Médications

Plus en détail

RAPPELS ANATOMIQUES ET PHYSIOLOGIQUES

RAPPELS ANATOMIQUES ET PHYSIOLOGIQUES RAPPELS ANATOMIQUES ET PHYSIOLOGIQUES SÉ MIOLOGIE EN NÉPHROLOGIE I/ Rappel anatomique 1 L'appareil urinaire Haut appareil urinaire (néphrologie): 2 reins (= fonctions de filtration, sécrétion et réabsorption)

Plus en détail

Insuffisance Rénale Aiguë d origine Glomérulaire

Insuffisance Rénale Aiguë d origine Glomérulaire Insuffisance Rénale Aiguë d origine Glomérulaire Gabriel Choukroun Néphrologie - Médecine interne - Dialyse Transplantation - Réanimation CHU Amiens UMR1088 INSERM Classification des IRA IRA Prerenal Fonctionnelle

Plus en détail

Dysglobulinémie. Myélome multiple la maladie d kahler :

Dysglobulinémie. Myélome multiple la maladie d kahler : Dysglobulinémie Définition : Présence dans le sérum et/ou dans les urines d une immunoglobuline monoclonale en excès. Gammapathie monoclonales bénignes : 1- Gammapathies de signification indéterminée (MGUS)

Plus en détail

diabétique depuis 10 ans Angine, insuffisance cardiaque, hypertension. Rencontre aux 3 mois

diabétique depuis 10 ans Angine, insuffisance cardiaque, hypertension. Rencontre aux 3 mois Dr Claude Garceau Interniste, IUCPQ Communauté de pratique en diabète (Québec) Cours pour infirmières en GMF en maladies chroniques 63 diabétique depuis 10 ans Angine, insuffisance cardiaque, hypertension

Plus en détail

VG, la référence pour le nouveau concours! Derniers tours unités d enseignement médical NEPHROLOGIE N. BIGE - A. LORTHIOIR

VG, la référence pour le nouveau concours! Derniers tours unités d enseignement médical NEPHROLOGIE N. BIGE - A. LORTHIOIR VG, la référence pour le nouveau concours! UE - Derniers tours unités d enseignement médical Collection dirigée par L. LE NEPHROLOGIE N. BIGE - A. LORTHIOIR Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital

Plus en détail

PROCESSUS OBSTRUTIF DE L'APPAREIL RÉNAL ET LITHIASE URINAIRES

PROCESSUS OBSTRUTIF DE L'APPAREIL RÉNAL ET LITHIASE URINAIRES PROCESSUS OBSTRUTIF DE L'APPAREIL RÉNAL ET LITHIASE URINAIRES Pierre Mozer MCU-PH Service d Urologie Processus obstrutif de l'appareil rénal et lithiase urinaires Anatomie Physiologie Comprendre les causes

Plus en détail

DEFINITION Prolifération monoclonale de plasmocytes dystrophiques Syndrome tumoral

DEFINITION Prolifération monoclonale de plasmocytes dystrophiques Syndrome tumoral Myélome Multiple DEFINITION Prolifération monoclonale de plasmocytes dystrophiques Syndrome tumoral Lésions osseuses Sécrétion Ig monoclonale Cytopénies Hypercalcémie Syndromes au diagnostic Douleurs osseuses

Plus en détail

Le lupus érythémateux systémique pédiatrique

Le lupus érythémateux systémique pédiatrique Le lupus érythémateux systémique pédiatrique Alexandre Belot alexbelot@yahoo.fr L atteinte rénale du lupus: un enjeu thérapeutique et diagnostique Concerne 75% des enfants au cours de leur maladie Principale

Plus en détail

Hématuries. Enseignement pour internes A.Benziane 18/02/2017

Hématuries. Enseignement pour internes A.Benziane 18/02/2017 Hématuries Enseignement pour internes A.Benziane 18/02/2017 OBJECTIFS Savoir définir une hématurie. Connaître les principales orientations étiologiques. Connaitre les principales causes d hématurie. DÉFINITION

Plus en détail

Estimation du DFG en pratique quotidienne

Estimation du DFG en pratique quotidienne Estimation du DFG en pratique quotidienne Créatinine : traceur pas idéal, filtrée par le glomérule, partiellement sécrétée par le tubule proximal Concentration plasmatique dépend élimination rénale débit

Plus en détail

Item n 252 : Insuffisance rénale aiguë

Item n 252 : Insuffisance rénale aiguë Définition Item n 252 : Insuffisance rénale aiguë Insuffisance rénale aiguë (IRA) = brutale et importante de la filtration glomérulaire Oligurie = diurèse < 500 ml/j Anurie = 0 diurèse Rétention aiguë

Plus en détail

Que peut-on attendre d une analyse des urines en 2011?

Que peut-on attendre d une analyse des urines en 2011? Que peut-on attendre d une analyse des urines en 2011? Dr. Luc Radermacher Service de néphrologie CHR Citadelle Liège Objectifs: L analyse des urines 1 Dépistage primaire d un dysfonctionnement rénal ou

Plus en détail

Rein et VIH. DIU Prise en charge VIH Bujumbura. Dr Cédric Arvieux - Université Rennes 1. DIU VIH-SIDA des grands lacs 2011 : Rein et VIH

Rein et VIH. DIU Prise en charge VIH Bujumbura. Dr Cédric Arvieux - Université Rennes 1. DIU VIH-SIDA des grands lacs 2011 : Rein et VIH 1 Rein et VIH DIU Prise en charge VIH Bujumbura Dr Cédric Arvieux - Université Rennes 1 Remerciements à Marie Hessig et Johann Cailhol pour le prêt de leurs diaporama Objectifs Connaître les principales

Plus en détail

Tubulopathie aiguë myélomateuse. Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION

Tubulopathie aiguë myélomateuse. Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION Tubulopathie aiguë myélomateuse Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION 1 précipitation tubulaire distale des chaînes légères d immunoglobulines 2 Kappa Lambda 3 EPIDEMIOLOGIE

Plus en détail

Item 343 (Item 252) Insuffisance rénale aiguë anurie EVALUATIONS

Item 343 (Item 252) Insuffisance rénale aiguë anurie EVALUATIONS Item 343 (Item 252) Insuffisance rénale aiguë anurie EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Dans une insuffisance rénale aiguë par nécrose tubulaire aiguë : A - La récupération de la fonction rénale antérieure

Plus en détail

Forum DIABETE juin 2013, CHUV

Forum DIABETE juin 2013, CHUV Forum DIABETE 2013 27 juin 2013, CHUV La prise en charge de l insuffisance rénale liée au diabète Dr Anne Cherpillod Spécialiste FMH en Néphrologie et Médecine interne Forum DIABETE 2013 Clinique de la

Plus en détail

Néphropathie induite par le BK virus. Cliquez F Glowacki pour modifier le style des sous-titres du masque Sce de Néphrologie, Hôp Huriez.

Néphropathie induite par le BK virus. Cliquez F Glowacki pour modifier le style des sous-titres du masque Sce de Néphrologie, Hôp Huriez. Néphropathie induite par le BK virus Cliquez F Glowacki pour modifier le style des sous-titres du masque Sce de Néphrologie, Hôp Huriez. Polyomavirus Petits virus à ADN. Chez l homme, pathogènes chez les

Plus en détail

Insuffisance rénale aigue

Insuffisance rénale aigue Insuffisance rénale aigue DU Prise en charge des situations d urgences - 2016 Dr Julien Charpentier Praticien hospitalier Réanimation médicale - Cochin julien.charpentier@aphp.fr Merci au Drs Vinsonneau,

Plus en détail

Glomérulon. rulonéphrite Aigue (GNA) post infectieuse. Dr D. Zellama Service de Néphrologie CHU Sahloul- Sousse

Glomérulon. rulonéphrite Aigue (GNA) post infectieuse. Dr D. Zellama Service de Néphrologie CHU Sahloul- Sousse Glomérulon rulonéphrite Aigue (GNA) post infectieuse Dr D. Zellama Service de Néphrologie CHU Sahloul- Sousse Définir une GNA. Objectifs Expliquer le mécanisme étiopathogénique et physiopathologique de

Plus en détail

ECHOGRAPHIE DE L ARBRE URINAIRE

ECHOGRAPHIE DE L ARBRE URINAIRE ANATOMIE ANATOMIE ECHOGRAPHIE DE L ARBRE URINAIRE = bassinet Imagerie Centrale M.A BAYOL DIU TUSAR 29/01/2013 Toulouse - Purpan COUPES ECHOGRAPHIQUES ECHOGRAPHIE RENALE COUPES ECHOGRAPHIQUES Coupe longitudinale

Plus en détail

ECHOGRAPHIE DE L ARBRE URINAIRE

ECHOGRAPHIE DE L ARBRE URINAIRE ANATOMIE ECHOGRAPHIE DE L ARBRE URINAIRE = bassinet M.A BAYOL DIU TUSAR 26/01/2015 Imagerie Centrale Toulouse - Purpan ANATOMIE COUPES ECHOGRAPHIQUES Coupe longitudinale COUPES ECHOGRAPHIQUES ECHOGRAPHIE

Plus en détail

Insuffisance Rénale Aigüe

Insuffisance Rénale Aigüe 5 e année médecine Rotation 3 2016/2017 ISM Copy Module de Néphrologie Urologie Insuffisance Rénale Aigüe Rappel physiologique Le rein est un organe vital qui assure de nombreuses fonctions : Fonction

Plus en détail

ECHOGRAPHIE DE L ARBRE URINAIRE

ECHOGRAPHIE DE L ARBRE URINAIRE ECHOGRAPHIE DE L ARBRE URINAIRE Z.CAMBON DIU TUSAR 25/01/2016 Imagerie Centrale Toulouse - Purpan ANATOMIE = bassinet ANATOMIE COUPES ECHOGRAPHIQUES Coupe longitudinale COUPES ECHOGRAPHIQUES Coupe axiale

Plus en détail

Complications des AINS : focus sur les effets rénaux et hépatiques

Complications des AINS : focus sur les effets rénaux et hépatiques Complications des AINS : focus sur les effets rénaux et hépatiques Elisabeth Polard-Riou Centre Régional de Pharmacovigilance Service du Pr Bellissant CHU Pontchaillou, Rennes AINS : généralités Classe

Plus en détail

Exposé concernant les explorations du bilan étiologique après une infection urinaire fébrile Les explorations a la phase aigue n ont d intérêt qu en c

Exposé concernant les explorations du bilan étiologique après une infection urinaire fébrile Les explorations a la phase aigue n ont d intérêt qu en c Exploration d une infection i urinaire i aigue chez l enfant Dr Novo Robert Unité de Néphrologie Pédiatrique Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Lille Exposé concernant les explorations du bilan étiologique

Plus en détail

ITEM 217 : Amylose. Questions

ITEM 217 : Amylose. Questions ITEM 217 : Amylose Questions [2004 Dossier 8-2013 Dossier 5] QCM 1 : Quelles sont les caractéristiques de la substance amyloïde? Il s agit d une substance intracellulaire Elle émet un dichroïsme jaune-vert

Plus en détail

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM 3 / er semestre SALLE 7. Date Cours Enseignant

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM 3 / er semestre SALLE 7. Date Cours Enseignant Faculté de Médecine Programme de cours DCEM 3 / 2014-2015 1 er semestre SALLE 7 Date Cours Enseignant Lundi 27/10/2014 Mardi 28/10/2014 Mercredi 29/10/2014 Jeudi 30/10/2014 Samedi 01/11/2014 8h30-10h00

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE RAPIDEMENT PROGRESSIVE SURVENANT CHEZ UNE PATIENTE SCLERODERMIQUE : QUEL(S) DIAGNOSTIC(S) RETENIR?

INSUFFISANCE RENALE RAPIDEMENT PROGRESSIVE SURVENANT CHEZ UNE PATIENTE SCLERODERMIQUE : QUEL(S) DIAGNOSTIC(S) RETENIR? 13ème Congrès Algérien de Rhumatologie de la LAAR 17-18-19 mai 2013, Sheraton - Alger INSUFFISANCE RENALE RAPIDEMENT PROGRESSIVE SURVENANT CHEZ UNE PATIENTE SCLERODERMIQUE : QUEL(S) DIAGNOSTIC(S) RETENIR?

Plus en détail

Que doit on attendre de l Anatomopathologie dans la MC:

Que doit on attendre de l Anatomopathologie dans la MC: Que doit on attendre de l Anatomopathologie dans la MC: Critères de diagnostic / le compte rendu H.AITKACI, MC. CHERID, N. TERKI CPMC Les maladies inflammatoires chroniques de l intestin (MICI) Ce terme

Plus en détail

Syndrome d'insuffisance Rénale Aiguë. C'est un ensemble de signes et de symptômes essentiellement liées à l'augmentation de la créatinine.

Syndrome d'insuffisance Rénale Aiguë. C'est un ensemble de signes et de symptômes essentiellement liées à l'augmentation de la créatinine. RVU-AGM Syndrome IRA 10/04/2015 PAPAGNO Prescillia L3 CR : AUDOUARD Justine RVU-AGM Pr BURTEY 8 pages Syndrome d'insuffisance Rénale Aiguë Plan A. Bases essentielles I. Définition II. Physiopathologie

Plus en détail

JACQUES LE ROUX, INTERNE DE MÉDECINE GÉNÉRALE, PREMIER SEMESTRE

JACQUES LE ROUX, INTERNE DE MÉDECINE GÉNÉRALE, PREMIER SEMESTRE L INSUFFISANCE RÉNALE AIGUE JACQUES LE ROUX, INTERNE DE MÉDECINE GÉNÉRALE, PREMIER SEMESTRE CAS CLINIQUE Homme de 70 ans ATCD: Hémopathie, IRC sur néphropathie diabétique. Adressé aux urgences par le médecin

Plus en détail

Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir?

Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir? Résoval Macon Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir? Quelques clés pour une prise en charge multidisciplinaire efficiente 1 1) Coopération

Plus en détail

Avis 20 novembre 2013

Avis 20 novembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 novembre 2013 MEDROL 4 mg, comprimé sécable Boîte de 30 (CIP : 34009 306 559 5 5) MEDROL 16 mg, comprimé sécable Boîte de 20 (CIP : 34009 331 898 4 6) MEDROL 100 mg,

Plus en détail

Maladies Autoimmunes du foie

Maladies Autoimmunes du foie Maladies Autoimmunes du foie Rupture de la tolérance du «soi» Réaction inflammatoire chronique et prolongée contre un auto-antigène Destruction de la structure cellulaire normale qui porte l auto-antigène

Plus en détail

smim LE LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE A MARRAKECH L Benjilali, C Abouzeid, M Zahlane, L Essaadouni

smim LE LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE A MARRAKECH L Benjilali, C Abouzeid, M Zahlane, L Essaadouni LE LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE A MARRAKECH L Benjilali, C Abouzeid, M Zahlane, L Essaadouni Service de Médecine Interne, CHU Mohamed VI, Marrakech Le lupus érythémateux systémique (LES): prototype des

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique dans les pays en développement. IFMT-MS-Mal.non.Transmiss

Insuffisance rénale chronique dans les pays en développement. IFMT-MS-Mal.non.Transmiss Insuffisance rénale chronique dans les pays en développement IFMT-MS-Mal.non.Transmiss.2006 1 Classification des néphropathies 1. Glomerulonéphrites 2. Insuffisance rénale aigue 3. Insuffisance rénale

Plus en détail

ASPECTS MEDICAUX EXEMPLE DE LAGREFFE RENALE

ASPECTS MEDICAUX EXEMPLE DE LAGREFFE RENALE ASPECTS MEDICAUX EXEMPLE DE LAGREFFE RENALE I) HISTOIRE NATURELLE DE LA MALADIE RENALE CHRONIQUE 1. Généralités Reins de T2 à L3, 150g, environ 12cm de haut. Prolongés par l uretère. Conduit de section

Plus en détail

MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE

MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE DIU Hypertension artérielle, risque cardiovasculaire et rénal 24/01/2014 Alexandra Fouconnier

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE Rôle des médecins généralistes dans la prévention Insuffisance Rénale Chronique le risque de mourir d'un accident cardiovasculaire est nettement

Plus en détail

ÉLECTROPHORÈSE des protéines sériques

ÉLECTROPHORÈSE des protéines sériques ÉLECTROPHORÈSE des protéines sériques Interprétation, mise en évidence et typage d immunoglobulines monoclonales Jeudi 8 mars 2012 Présentée par Leïla BENTOUATI-RAHMOUN Prescription de l électrophorèse

Plus en détail

Démarche diagnostique dans les vascularites Importance du lien clinico-biologique

Démarche diagnostique dans les vascularites Importance du lien clinico-biologique Démarche diagnostique dans les vascularites Importance du lien clinico-biologique David Launay Service de Médecine Interne Centre National de Reference «Maladies autoimmunes et systémiques rares» homme

Plus en détail

La lettre d. Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du

La lettre d. Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du La lettre d L information biomédicale des laboratoires Oriade Noviale Novembre 2015 Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du même continuum

Plus en détail

Principales lésions élémentaires en pathologie rénale

Principales lésions élémentaires en pathologie rénale Principales lésions élémentaires en pathologie rénale Isabelle Brochériou Hôpital Tenon Lésions élémentaires évaluées sur une biopsie rénale Lésions glomérulaires Lésions tubulaires Lésions Interstitielles

Plus en détail

Néphropathie allergique médicamenteuse.

Néphropathie allergique médicamenteuse. Néphropathie allergique médicamenteuse. Dr Eric Renaudineau CH Saint-Malo (e.renaudineau@ch-stmalo.fr) CJN Brest- Mars 2016 I- Le tissu interstitiel Définition: Espace rénal inter-tubulaire extra-glomérulaire

Plus en détail

Avis Juillet 2014

Avis Juillet 2014 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 148 22 Juillet 2014 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation: S-CORT 20 mg, Prednisolone

Plus en détail