PROGRESSION 6 EME 1) INITIATION A LA GEOMETRIE COMPETENCES DU SOCLE : FIGURES PLANES. Découverte des notations universelles. Reporter une longueur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRESSION 6 EME 1) INITIATION A LA GEOMETRIE COMPETENCES DU SOCLE : FIGURES PLANES. Découverte des notations universelles. Reporter une longueur"

Transcription

1 1 PROGRESSION 6 EME 1) INITIATION A LA GEOMETRIE FIGURES PLANES Découverte des notations universelles Reporter une longueur 1) FIGURES PLANES: Reproduire ou construire une figure à partir d un modèle, d un schéma ou d un énoncé. Compléter un agrandissement ou une réduction déjà amorcée d une figure donnée. Construire une figure simple à l aide d un logiciel de géométrie dynamique.

2 2 2) NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX POSITIFS 1/2 NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX Désignations Connaître et utiliser la valeur des chiffres en fonction de leur rang dans l écriture d un entier ou d un décimal. Associer diverses désignations d un nombre décimal : écriture à virgule, fractions décimales. 1) NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX POSITIFS : Connaître et utiliser l écriture décimale et les fractions décimales.

3 3 3) CERCLE ET POLYGONE FIGURES PLANES Cercle Savoir que tout point qui appartient à un cercle est à même distance du centre. Savoir que tout point situé à une distance d d un point O appartient au cercle de centre O et de rayon d. Construire, à la règle et au compas, un triangle connaissant les longueurs de ses côtés. Propriétés et construction des triangles usuels Connaître les propriétés relatives aux cotés [ ] des triangles isocèle, équilatéral [ ]. 1) FIGURES PLANES: Reproduire ou construire une figure à partir d un modèle, d un schéma ou d un énoncé. Compléter un agrandissement ou une réduction déjà amorcée d une figure donnée. Construire une figure simple à l aide d un logiciel de géométrie dynamique. 2) CERCLE, COMPAS: Utiliser la caractérisation d équidistance au centre des points d un cercle. Reporter une longueur (au compas, à la règle ) Construire un triangle connaissant les longueurs de ses côtés (à la règle et au compas).

4 4 4) NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX POSITIFS 2/2 NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX Ordre Comparer deux nombres entiers ou décimaux, ranger une liste de nombres. Encadrer un nombre, intercaler un nombre entre deux autres. Placer un nombre sur une demi- droite graduée. Lire l abscisse d un point ou en donner un encadrement. Valeur approchée décimale Donner une valeur approchée décimale (par excès ou par défaut) d un décimal à l unité, au dixième, au centième près. 1) NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX POSITIFS : Comparer deux nombres, ranger des nombres. Encadrer un nombre, intercaler un nombre dans une liste ordonnée. Demi- droite graduée : compléter une graduation, placer un nombre. Lire ou encadrer une abscisse. Donner une valeur approchée (par excès ou par défaut) à l unité, au dixième, au centième près.

5 5 5) DROITES PARALLELES DROITES PERPENDICULAIRES FIGURES PLANES Notion de parallèle, de perpendiculaire Tracer par un point donné, la perpendiculaire ou la parallèle à une droite donnée. Propriétés des quadrilatères usuels Connaître les propriétés relatives aux cotes, aux angles [ ] pour le rectangle, le carré et le losange. Constructions géométriques Reproduction, construction de figures complexes. 1) FIGURES PLANES : Reproduire ou construire une figure à partir d un modèle, d un schéma ou d un énoncé. Construire une figure simple à l aide d un logiciel de géométrie dynamique. 2) POSITION DE DEUX DROITES : Tracer par un point donné la perpendiculaire à une droite. Tracer par un point donné la parallèle à une droite donnée. Utiliser les propriétés des parallèles et des perpendiculaires.

6 6 6) ADDITION ET SOUSTRACTION- ORDRE DE GRANDEUR OPERATIONS Addition, soustraction, multiplication et division Connaître les tables d addition [ ] et les résultats qui en dérivent. Sens des opérations Choisir les opérations qui conviennent au traitement de la situation étudiée. Techniques élémentaires de calcul Savoir effectuer ces opérations sous les diverses formes de calcul ; mental, à la main ou instrumenté. Connaître le vocabulaire associé : somme, différence, terme [ ]. Ordre de grandeur Etablir un ordre de grandeur d une somme, d une différence [ ]. 1) NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX : Donner une valeur approchée (par excès ou par défaut) à l unité, au dixième, au centième près. Etablir un ordre de grandeur d un nombre, d une somme, d une différence. 2) OPERATIONS SUR LES NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX : Additionner des nombres entiers ou décimaux. Soustraire des nombres entiers ou décimaux.

7 7 7) NOTION D ANGLE ANGLES Comparer des angles sans avoir recours à leur mesure. Utiliser un rapporteur pour déterminer la mesure en degré d un angle. Utiliser un rapporteur pour construire un angle de mesure donnée en degré. Reproduire un angle. FIGURES PLANES Bissectrice d un angle Connaître et utiliser la définition de la bissectrice. Utiliser différentes méthodes pour tracer la bissectrice d un angle. Constructions géométriques Reproduction, construction de figures complexes. 1) FIGURES PLANES : Reproduire ou construire une figure à partir d un modèle, d un schéma ou d un énoncé. Compléter un agrandissement ou une réduction déjà amorcée d une figure donnée. Construire une figure simple à l aide d un logiciel de géométrie dynamique. 2) ANGLES : Comparer des angles sans les mesurer. Mesurer un angle en degré avec le rapporteur. Construire un angle de mesure donnée en degré avec le rapporteur. 3) SYMETRIE AXIALE : Construire la bissectrice d un angle par différentes méthodes.

8 8 8) TRIANGLE RECTANGLE RECTANGLE - CARRE FIGURES PLANES Propriétés des quadrilatères usuels Connaître les propriétés relatives aux cotes, aux angles, aux diagonales pour le rectangle, le carré et le losange. Propriétés et construction des triangles usuels Connaître els propriétés relatives aux cotes et aux angles des triangles isocèle, équilatéral et rectangle. Utiliser ces propriétés pour reproduire ou construire des figures simples. 1) FIGURES PLANES : Reproduire ou construire une figure à partir d un modèle, d un schéma ou d un énoncé. Compléter un agrandissement ou une réduction déjà amorcée d une figure donnée. Construire une figure simple à l aide d un logiciel de géométrie dynamique. 2) CERCLE, COMPAS : Reporter une longueur (au compas, à la règle graduée ). 3) ANGLES : Mesurer un angle en degré avec le rapporteur. Construire un angle de mesure donnée en degré avec le rapporteur. 4) TRIANGLES ET QUADRILATERES : Utiliser les propriétés relatives aux angles des triangles particuliers. Utiliser les propriétés relatives aux diagonales des quadrilatères particuliers.

9 9 9) MULTIPLICATION OPERATIONS Addition, soustraction, multiplication et division Connaître les tables de multiplications [ ] et les résultats qui en dérivent. Multiplier un nombre par 10, 100, Multiplier un nombre par 0,1 ; 0,01 ; 0,001. Sens des opérations Choisir les opérations qui conviennent au traitement de la situation étudiée. Techniques élémentaires de calcul Savoir effectuer ces opérations sous les diverses formes de calcul ; mental, à la main ou instrumenté. Connaître le vocabulaire associé : produit, facteurs [ ]. Ordre de grandeur Etablir un ordre de grandeur d un produit[ ]. 1) NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX : Donner une valeur approchée (par excès ou par défaut) à l unité, au dixième, au centième près. Etablir un ordre de grandeur d un nombre, d un produit. 2) OPERATIONS SUR LES NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX : Multiplier des nombres entiers ou décimaux.

10 10 10) SYMETRIE AXIALE FIGURES PLANES Médiatrice d un segment Connaître et utiliser la définition de la médiatrice ainsi que la caractérisation de ses points par la propriété d équidistance. Utiliser différentes méthodes pour tracer la médiatrice d un segment. SYMETRIE ORTHOGONALE PAR RAPPORT A UNE DROITE (SYMETRIE AXIALE) Construire le symétrique d un point, d une droite, d un segment, d un cercle (que l axe de symétrie coupe ou non la figure). Construire ou compléter la figure symétrique d une figure donnée ou de figures possédant un axe de symétrie à l aide de la règle (graduée ou non), de l équerre, du compas et du rapporteur. Effectuer des tracés de l image d une figure par symétrie axiale à l aide des instruments usuels (règle, équerre, compas). 1) SYMETRIE AXIALE : Construire une image par symétrie axiale sur un quadrillage. Construire l image d un point, d un segment, d une droite, d un cercle par symétrie axiale. Utiliser les propriétés de conservation de la symétrie axiale. Construire la médiatrice d un segment. Utiliser la caractérisation d équidistance des points de la médiatrice d un segment.

11 11 11) PERIMETRE LONGUEURS, MASSES, DUREES Comparer géométriquement des périmètres. Calculer le périmètre d un polygone. Connaître et utiliser la formule donnant la longueur d un cercle. 1) LONGUEURS, MASSES, DUREES : Calculer le périmètre d un polygone. Comparer géométriquement des périmètres. Connaître et utiliser la formule donnant le périmètre d un cercle.

12 12 12) DIVISION OPERATIONS Addition, soustraction, multiplication et division Diviser un nombre par 10, 100, Multiples et diviseurs Connaître et utiliser les critères de divisibilité par 2, 5 et 10. Connaître et utiliser les critères de divisibilités de 3, 4 et 9. Sens des opérations Choisir les opérations qui conviennent au traitement de la situation étudiée. Techniques élémentaires de calcul Savoir effectuer ces opérations sous les diverses formes de calcul ; mental, à la main ou instrumenté. Connaître le vocabulaire associé : facteurs, dividende, diviseur, quotient, reste [ ]. 1) NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX : Connaître et utiliser l écriture décimale et les fractions décimales. Donner une valeur approchée (par excès ou par défaut) à l unité, au dixième, au centième près. 2) OPERATIONS SUR LES NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX : Effectuer une division EUCLIDIENNE et interpréter son résultat. Notion de multiple. Notion de diviseur. Connaître et utiliser les critères de divisibilité par 2, 3, 4, 5, 9, 10. Diviser un nombre entier ou décimal par un nombre entier.

13 13 13) AIRE AIRES : MESURE, COMPARAISON ET CALCUL D AIRES Comparer géométriquement des aires. Déterminer l aire d une surface à partir d un pavage simple. Différencier périmètre et aire. Calculer l aire d un rectangle dont les dimensions sont données. Connaître et utiliser la formule donnant l aire d un rectangle. Calculer l aire d un triangle rectangle, d un triangle quelconque dont une hauteur est tracée. Connaître et utiliser la formule donnant l aire d un disque. 1) AIRES : Différencier périmètre et aire. Connaitre, utiliser et convertir les unités d aire. Déterminer l aire d une surface à l aide d un pavage simple. Comparer géométriquement des aires. Connaître et utiliser la formule donnant l aire d un rectangle (en particulier d un carré). Calculer l aire d un triangle rectangle. Calculer l aire d un triangle quelconque dont une hauteur est tracée. Connaître et utiliser la formule donnant l aire d un disque.

14 14 14) ORGANISATION ET TRAITEMENT DE DONNEES ORGANISATION ET REPRESENTATION DE DONNEES Représentations usuelles : tableaux Lire, utiliser et interpréter des données à partir d un tableau. Lire interpréter et compléter un tableau à double entrée. Organiser des données en choisissant un mode de présentation adapté : tableaux en deux ou plusieurs colonnes, tableaux à double entrée. Repérage sur un axe Lire et compléter une graduation sur une demi- droite graduée, à l aide d entiers naturels, de décimaux, de fractions simples!,!,!,! ou de!!! quotients (placement exact ou approché).!" Représentations usuelles : diagrammes en bâtons, diagrammes circulaires ou demi- circulaires, graphiques cartésiens. Lire, utiliser et interpréter des informations à partir d une représentation graphique simple. 1) TABLEAUX ET GRAPHIQUES : Lire, utiliser, interpréter et compléter un tableau simple. Lire, utiliser, interpréter et compléter un tableau a double entrée. Lire, utiliser et interpréter un graphique (diagramme en bâtons, circulaire, courbe). Organiser des données en choisissant un tableau adapté (plusieurs colonnes, double entrée ).

15 15 15) PROPORTIONNALITE PROPORTIONNALITE Propriété de linéarité Tableau de proportionnalité Reconnaître les situations qui relèvent de la proportionnalité et les traiter en choisissant un moyen adapté : - Utilisation d un rapport de linéarité, entier ou décimal. - Utilisation du coefficient de proportionnalité, entier ou décimal. - Passage par l image de l unité («Règle de trois»). - Utilisation d un rapport de linéarité, d un coefficient de proportionnalité exprimé sous forme de quotient. 1) PROPORTIONNALITE : Reconnaître si une situation relève de la proportionnalité. Traiter une situation de proportionnalité (utiliser le coefficient, des proportions, l image de l unité).

16 16 16) AXES DE SYMETRIE SYMETRIE ORTHOGONALE PAR RAPPORT A UNE DROITE (SYMETRIE AXIALE) Construire le symétrique d un point, d une droite, d un segment, d un cercle (que l axe de symétrie coupe ou non la figure). Construire ou compléter la figure symétrique d une figure donnée ou de figures possédant un axe de symétrie à l aide de la règle (graduée ou non), de l équerre, du compas et du rapporteur. Effectuer des tracés de l image d une figure par symétrie axiale à l aide des instruments usuels (règle, équerre, compas). 1) FIGURES PLANES : Reproduire ou construire une figure à partir d un modèle, d un schéma ou d un énoncé. Compléter un agrandissement ou une réduction déjà amorcée d une figure donnée. Construire une figure simple à l aide d un logiciel de géométrie dynamique. 2) CERCLE, COMPAS : Reporter une longueur (au compas, à la règle graduée ). 3) ANGLES : Mesurer un angle en degré avec le rapporteur. Construire un angle de mesure donnée en degré avec le rapporteur. 4) TRIANGLES ET QUADRILATERES : Utiliser les propriétés relatives aux angles des triangles particuliers. Utiliser les propriétés relatives aux diagonales des quadrilatères particuliers.

17 17 17) NOMBRES EN ECRITURE FRACTIONNAIRE NOMBRES EN ECRITURE FRACTIONNAIRE Ecriture fractionnaire Quotient exact Interpréter! comme quotient de l entier a par! l entier b, c est à dire comme le nombre qui multiplié par b donne a. Placer le quotient de deux nombres entiers sur une demi- droite graduée dans des cas simples. Prendre une fraction d une quantité : il s agit de faire comprendre la modélisation de ce type de problème par une multiplication. Un quotient ne change pas quand on multiplie son numérateur et son dénominateur par un même nombre. Reconnaître dans des cas simples que deux écritures fractionnaires différentes sont celles d un même nombre. COMMENTAIRE : L objectif de ce chapitre est de donner encore plus de sens à l écriture fractionnaire déjà introduite au cycle 3. En effet, jusqu alors les élèves considèrent 7 3 comme 7 fois un tiers. En 6ème, ils doivent comprendre 7 comme le tiers de 7, le nombre qui multiplié par 3 donne 7 et un nombre 3 dont une valeur approchée est 2,33. 1) ECRITURE FRACTIONNAIRE: Utiliser une fraction pour exprimer un partage. Interpréter le quotient de nombres entiers! comme le nombre qui multiplié par b donne! a. Demi- droite graduée: lire ou placer un quotient de nombres entiers dans des cas simples. Reconnaitre des écritures fractionnaires égales dans des cas simples. Prendre une fraction d une quantité.

18 18 18) PARALLELEPIPEDE RECTANGLE PARALLELEPIPEDE RECTANGLE : PATRON, REPRESENTATION EN PERSPECTIVE Fabriquer un parallélépipède rectangle de dimensions données, à partir de la donnée du dessin de l un de ses patrons. Reconnaître un parallélépipède rectangle de dimensions données à partir : - du dessin d un de ses patrons. - d un dessin le représentant en perspective cavalière. Reconnaître dans une représentation en perspective cavalière du parallélépipède rectangle les arêtes de même longueur, les angles droits, les arêtes, les faces parallèles ou perpendiculaires. Dessiner ou compléter un patron d un parallélépipède rectangle. 1) PARALLELEPIPEDE RECTANGLE : Reconnaître, interpréter et dessiner une perspective cavalière d un parallélépipède rectangle. Reconnaître, interpréter et fabriquer le patron d un parallélépipède rectangle.

19 19 19) POURCENTAGE PROPORTIONNALITE Pourcentages Appliquer un taux de pourcentage. 1) PROPORTIONNALITE : Connaître le sens de l expression «Prendre % de». Savoir appliquer un taux de pourcentage.

20 20 20) VOLUME VOLUMES Déterminer le volume d un parallélépipède rectangle en se rapportant à un dénombrement d unités, en utilisant une formule. 1) VOLUME : Calculer le volume d un parallélépipède rectangle par un dénombrement d unités. Calculer le volume d un parallélépipède rectangle en utilisant une formule.

21 21 21) LONGUEURS MASSES - DUREES LONGUEURS, MASSES, DUREES Effectuer, pour les longueurs et les masses, des changements d unités de mesure. Calculer des durées, calculer des horaires. AIRES : MESURE, COMPARAISON ET CALCUL D AIRES Effectuer pour les aires des changements d unités de mesure. VOLUMES Connaître et utiliser les unités de volume et les relier aux unités de contenance. Savoir que 1 L = 1 dm!. Effectuer pour les volumes des changements d unités de mesure. COMMENTAIRE : Ce chapitre sera abordé au fur et à mesure de l avancée de l année en «fiche rituelle». 1) LONGUEURS, MASSES, DUREES : Connaître, utiliser et convertir les unités de longueur. Connaître, utiliser et convertir les unités de masse. Calculer des durées ou des horaires (opérations, ligne de temps, procédures personnelles). 2) AIRES : Connaître, utiliser et convertir les unités d aire. 3) VOLUMES: Connaître, utiliser et convertir les unités de volume. Savoir que 1 L = 1 dm!.

Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques

Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques Photo? Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques Niveau Cycle d'adaptation - 6ème Nom et prénom Classe Année scolaire 2... - 2... Il y a dans ce livret 4 grands thèmes : Nombres et Calculs

Plus en détail

Tableau comparatif des connaissances et capacités des programmes de CM2 et 6ème

Tableau comparatif des connaissances et capacités des programmes de CM2 et 6ème Lundi Matin - «Comparatif des programmes de CM2 et 6 ème» Page 1 Tableau comparatif des connaissances et capacités des programmes de CM2 et 6ème CM2 6 ème Plus tard... Vocabulaire divers Le vocabulaire

Plus en détail

Comparatif des programmes de mathématiques Cycle 3 et 6 ème

Comparatif des programmes de mathématiques Cycle 3 et 6 ème Comparatif des programmes de mathématiques Cycle 3 et 6 ème 1 - Nombres et calcul Cycle 3 L étude organisée des nombres est poursuivie jusqu au milliard, mais des nombres plus grands peuvent être rencontrés

Plus en détail

Mathématiques3 e. Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31) Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81)

Mathématiques3 e. Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31) Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81) PHRE Collection Mathématiques e Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent uriol à Revel () Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (8) Ludovic Requis Professeur au Lycée de Touscayrats

Plus en détail

Connaissances et capacités attendues en mathématiques à la fin du CM2 et à la fin de la classe de 6 ème (*) 1.1. Proportionnalité.

Connaissances et capacités attendues en mathématiques à la fin du CM2 et à la fin de la classe de 6 ème (*) 1.1. Proportionnalité. Cycle 3 de l'école primaire Connaissances et capacités attendues en mathématiques à la fin du CM2 et à la fin de la classe de 6 ème (*) Classe de 6ème du collège Le texte en caractère droit indique des

Plus en détail

Ce livret appartient à

Ce livret appartient à Ce livret appartient à N N1 N2 N3 N4 N5 N6 N7 N8 N9 N10 N11 N12 N13 N14 N15 N16 N17 N18 N19 N20 N21 N22 N23 N24 N25 N26 N27 N28 N29 N30 N31 N32 N33 N34 Lire et écrire des nombres entiers Système de numération

Plus en détail

PREVENIR LA DIFFICULTE SCOLAIRE. en MATHEMATIQUES PAR LA CONNAISSANCE. DES PROGRAMMMES CM2 ET 6 ème

PREVENIR LA DIFFICULTE SCOLAIRE. en MATHEMATIQUES PAR LA CONNAISSANCE. DES PROGRAMMMES CM2 ET 6 ème PREVENIR LA DIFFICULTE SCOLAIRE en MATHEMATIQUES PAR LA CONNAISSANCE DES PROGRAMMMES CM2 ET 6 ème JL GUEGUEN CPC Pontivy Les enseignants de CM2 méconnaissent souvent de façon approfondie les programmes

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IVe Mathématiques 4e classique Nombre de leçons: 4.0 Nombre minimal de devoirs: 3/3/3 Langue véhiculaire: Français I. Compétences à développer au cours de mathématiques

Plus en détail

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 NOMBRES ET CALCUL Exercices FRACTIONS Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : 3 R1 demi, tiers, quart, dixième, centième. Utiliser

Plus en détail

Compétences devant être acquises en fin de cycle 2

Compétences devant être acquises en fin de cycle 2 Compétences devant être acquises en fin de cycle 2 Programme français 1 - EXPLOITATION DE DONNÉES NUMÉRIQUES 1.1 Problèmes résolus en utilisant une procédure experte - utiliser le dénombrement pour comparer

Plus en détail

I. Le théorème de Thalès

I. Le théorème de Thalès lasse de 3ème hapitre 3 Le théorème de Thalès et sa réciproque I. Le théorème de Thalès 1 ère configuration : dans le triangle (4 e ) 1 ère configuration : Nœud papillon A N M M N A (MN) // (B) B B Théorème

Plus en détail

Minimisation d une somme de distances, points de Fermat

Minimisation d une somme de distances, points de Fermat Minimisation d une somme de distances, points de Fermat Arnaud de Saint Julien 26 décembre 2004 Table des matières 1 Présentation du problème 2 1.1 Définitions et objectifs..................................

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Mathématiques Progressions pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Digisibles. digisible.

Digisibles. digisible. igisibles ) Essayer chiffre des dizaines, chiffre des unités : : ou encore ou bien 36... )L'idée est d'utiliser le I comme chiffie des milliers. 000 étant divisible par,,8... on cherche à partir des trois

Plus en détail

Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points)

Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points) Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points) Simulation : On a simulé la situation sur un tableur. Le graphique ci-dessous indique l évolution de la fréquence de l évènement M «Avoir un garçon et une fille»

Plus en détail

ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS

ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS 1 Produit scalaire et norme 1.1 Produit scalaire Définition 1.1 Soit E un R-espace vectoriel. On appelle produit scalaire sur E toute forme bilinéaire symétrique définie positive

Plus en détail

Livret de connaissances et de compétences Nom :... Mathématiques Niveau 6eme Prénom :...

Livret de connaissances et de compétences Nom :... Mathématiques Niveau 6eme Prénom :... Livret de connaissances et de compétences Nom :... Mathématiques Niveau 6eme Prénom :... 6D1 6D10 6D11 6D12 6D2 6D20 6D21 6D22 Proportionnalité (situations problèmes) Reconnaître si une situation relève

Plus en détail

6 ème 5 ème 4 ème 3 ème

6 ème 5 ème 4 ème 3 ème Collège LOUIS PASTEUR - S.E.G.P.A.36, avenue du Collège - 57380 FAULQUEMONT ( 03 87 50 11 40 http://www4.ac-nancy-metz.fr/clg-pasteur-faulquemont/ PROPOSITION DE PROGRAMMATION PAR COMPÉTENCE ET CONNAISSANCE

Plus en détail

POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS

POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS Laboratoire d Automatique POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS Projet de Semestre / Eté Année académique 2004 / 2005 Jean Martial Miamo Nguekam Etudiant en 4 ième année Electricité Dr. Denis Gillet

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE EXAMEN ÉPREUVE DURÉE : : : 2 heures COEFFICIENT : 2 NB DE PAGE(S) :

Plus en détail

Révision d algèbre et d analyse

Révision d algèbre et d analyse Révision d algèbre et d analyse Chapitre 7 : Intégrales doubles Équipe de Mathématiques Appliquées UTC (Juillet 215) suivant Chapitre 7 Intégrales doubles 7.1 Motivation, définition et calcul de l intégrale

Plus en détail

N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9

N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 N2 : LES NOMBRES Avec ces chiffres, on peut écrire des

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2014 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE. GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles

2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE. GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles 2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles 0 Introduction Nous sommes quatre élèves de terminale S au lycée Hoche de Versailles : Cyril

Plus en détail

Programme de 6 ème en mathématiques

Programme de 6 ème en mathématiques Programme de 6 ème en mathématiques 1. LES NOMBRES DECIMAUX 3 I. Rappels sur les entiers naturels 3 II. Les nombres décimaux 4 III. Comparaison des nombres décimaux 6 2. A LA REGLE ET AU COMPAS 7 I. Segments,

Plus en détail

LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR

LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR Introduction. page 2 Classe de septième.. page 3 Classe de sixième page 7-1 - INTRODUCTION D une manière générale on

Plus en détail

Brevet Blanc Première Session

Brevet Blanc Première Session Collège Victor Hugo Puiseaux Année Scolaire 2014-2015 Brevet Blanc Première Session Épreuve de Mathématiques Durée : 2 heures Matériel autorisé : calculatrice, matériel de géométrie Page 1 sur 7 Exercice

Plus en détail

Cours de mathématiques de sixième

Cours de mathématiques de sixième Cours de mathématiques de sixième Bertrand Carry SOMMAIRE 1. Nombres entiers, nombres décimaux... 1 1.1 Ecriture et lecture de nombres... 1 1.2 Comparaison de deux nombres... 2 1.3 Valeurs approchées...

Plus en détail

Mme. Lemonnier Progression mathématiques : «A portée de maths» CM2

Mme. Lemonnier Progression mathématiques : «A portée de maths» CM2 Mme. Lemonnier Progression mathématiques : «A portée de maths» CM2 Nombres et Calcul et OGD (lundi) Géométrie/Grandeurs et mesures (mardi) Nombres et Calcul et OGD (jeudi) Géométrie/Grandeurs et mesures

Plus en détail

MAT-P102. Fascicule 1 Résumé et situation d évaluation

MAT-P102. Fascicule 1 Résumé et situation d évaluation MAT-P102 Fascicule 1 Résumé et situation d évaluation Juin 2010 Ce matériel pédagogique est le résultat du travail d une équipe d enseignants de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands : Steve

Plus en détail

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES I. Introduction La fibre optique est un guide de lumière, régi par la loi de Snell-Descartes, constituée d un cœur dans lequel se propage l onde lumineuse

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES EPREUVE E4 Etude d un Système Technique Unité U4.2 PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures coefficient : 4 Systèmes électroniques embarqués dans la C6

Plus en détail

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse.

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse. Page 1 sur 10 1. Définition. C est une méthode de séparation, non destructrice en son principe, basée sur le fait que le coefficient de partage d un soluté entre deux phases dépend de la nature du soluté,

Plus en détail

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances ARITHMETIQUE 1 C B A Numération Ecrire en lettres et en chiffres Poser des questions fermées autour d un document simple (message, consigne, planning ) Connaître le système décimal Déterminer la position

Plus en détail

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES Ref : DRC 2005 CHEN 05.0674/ RNg/CLE le 06/12/2005 NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES 1 OBJET Cette note a été rédigée dans le but de mettre en avant trois points importants concernant

Plus en détail

BUT DU JEU. Posséder le plus d entrepôts possibles, à des lieux stratégiques, pour pouvoir desservir le mieux possible l ensemble de ses clients.

BUT DU JEU. Posséder le plus d entrepôts possibles, à des lieux stratégiques, pour pouvoir desservir le mieux possible l ensemble de ses clients. Page 1 sur 5 MONOPOLOG Le «MONOPOLOG» créé par les élèves des classes BAC PRO Logistique 2004-2007, du L.P. Albert Bayet de Tours, subventionné par AFT-IFTIM, vous propose la règle du jeu suivante. BUT

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la classe de Sixième

Cours de mathématiques pour la classe de Sixième Cours de mathématiques pour la classe de Sixième Anne Craighero - Florent Girod 1 Année scolaire 2014 / 2015 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1 Nombres décimaux 4 I lire et écrire des

Plus en détail

Programme de 5 ème en mathématiques

Programme de 5 ème en mathématiques Programme de 5 ème en mathématiques 1. PRIORITE DES OPERATIONS ; DISTRIBUTIVITE 3 I. Suite d opérations sans parenthèses 3 II. Suites d opérations avec parenthèses 4 III. Ecritures avec des lettres 5 IV.

Plus en détail

COURS : LA SYMÉTRIE AXIALE

COURS : LA SYMÉTRIE AXIALE HPTRE 7 OURS : L SYMÉTRE XLE Extrait du programme de la classe de Sixième : ONTENU Symétrie orthogonale par rapport à une droite (symétrie axiale) OMPÉTENES EXGLES -onstruire le symétrique d un point,

Plus en détail

Les nouveautés de Word et Office XP... 17 1.1 1.2 Saisie, correction et gestion efficaces de document... 39 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 2.

Les nouveautés de Word et Office XP... 17 1.1 1.2 Saisie, correction et gestion efficaces de document... 39 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 2. Chapitre 1 Les nouveautés de Word et Office XP... 17 1.1 Office XP : c est nouveau... 19 Compatibilité des formats de fichiers... 19 Sobriété du nouveau design d Office... 19 Zones de tâches du volet Office...

Plus en détail

MATHEMATIQUES. Premier Cycle SIXIEME

MATHEMATIQUES. Premier Cycle SIXIEME MATHEMATIQUES Premier Cycle SIXIEME 15 Semaines P R O G R E S S I O N D E L A C L A S S E D E 6 è m e Activités géométriques DIVERS Activités Numériques 1 Nombres décimaux arithmétiques Addition de deux

Plus en détail

Impacts de la nouvelle Réglementation Prudentielle. Décembre 2014

Impacts de la nouvelle Réglementation Prudentielle. Décembre 2014 Impacts de la nouvelle Réglementation Prudentielle Décembre 2014 SOMMAIRE I. Evolution de la Réglementation Prudentielle III. Impacts de la nouvelle réglementation I III II. Règles algériennes VS Règles

Plus en détail

PROGRAMMES D'ENSEIGNEMENT DE L'ÉCOLE PRIMAIRE EN MATHEMATIQUES

PROGRAMMES D'ENSEIGNEMENT DE L'ÉCOLE PRIMAIRE EN MATHEMATIQUES PROGRAMMES D'ENSEIGNEMENT DE L'ÉCOLE PRIMAIRE EN MATHEMATIQUES PROGRAMME DE L'ÉCOLE MATERNELLE Approcher les quantités et les nombres L'école maternelle constitue une période décisive dans l'acquisition

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

Article. «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance. Québec français, n 97, 1995, p. 42-45.

Article. «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance. Québec français, n 97, 1995, p. 42-45. Article «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance Québec français, n 97, 1995, p. 42-45. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/44308ac Note :

Plus en détail

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation :

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation : Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3 Déroulement de l animation : - 0] Préambule (30 min) a) Introduction b) Programme du cycle 3 - I] Première prise

Plus en détail

Extraire d un document papier les informations utiles. Effectuer un calcul. Proposer une méthode, un calcul, un outil adapté.

Extraire d un document papier les informations utiles. Effectuer un calcul. Proposer une méthode, un calcul, un outil adapté. TOUR DE L ILE. Niveau et objectifs pédagogiques : classe de 5 ème (possible dès la 6 ème ) L élève extrait des informations de plusieurs documents, engage une démarche en plusieurs étapes, effectue des

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. I - Finalités et objectifs LES MATHÉMATIQUES AU COLLÈGE. A - Les mathématiques comme discipline de formation générale

MATHÉMATIQUES. I - Finalités et objectifs LES MATHÉMATIQUES AU COLLÈGE. A - Les mathématiques comme discipline de formation générale MATHÉMATIQUES LES MATHÉMATIQUES AU COLLÈGE I - Finalités et objectifs Au collège, on constate qu une proportion importante d élèves s intéressent à la pratique des mathématiques et y trouvent du plaisir.

Plus en détail

Notions élémentaires d algèbre et de trigonométrie 1M Renf. Jean-Philippe Javet

Notions élémentaires d algèbre et de trigonométrie 1M Renf. Jean-Philippe Javet Notions élémentaires d algèbre et de trigonométrie M Renf Jean-Philippe Javet La tablette d argile, nommée Plimpton 3, est une pièce archéologique bablonienne (env. 800 ans av. J.-C.) écrite en cunéiforme

Plus en détail

Cours de sixième. Sixième

Cours de sixième. Sixième Sixième 1. Les nombres entiers et les décimaux. 2. Additions, soustraction. 3. Multiplication. 4. Division euclidienne. 5. Division décimale. 6. Parallèles et perpendiculaires. Constructions. 7. Mesurer

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire Algèbre linéaire rédigé par Anne Moreau 1 2 Table des matières 1 Espaces Vectoriels 5 11 Structure d espace vectoriel 5 111 Espaces vectoriels

Plus en détail

Prénom :. Livret de CE2. Ecole du Verderet Année scolaire 2014 2015. Livret de leçons de mathématiques CE2 M. HANNESSE Page 1

Prénom :. Livret de CE2. Ecole du Verderet Année scolaire 2014 2015. Livret de leçons de mathématiques CE2 M. HANNESSE Page 1 Nom : Prénom :. Livret de le math ons de matiques CE2 Ecole du Verderet Année scolaire 2014 2015 Livret de leçons de mathématiques CE2 M. HANNESSE Page 1 SOMMAIRE 1. Les nombres : N1 : l écriture des nombres

Plus en détail

Le grafcet et les modes de marches

Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches... 1 Le gemma... 2 Exemple corrigé : Tri de caisse... 6 Exercice : Machine de conditionnement par lot de 3 paquets... 9 Les Modes de

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES SESSION 2011 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y

Plus en détail

TRAVAUX NUMERIQUES ( T.N. )

TRAVAUX NUMERIQUES ( T.N. ) TRAVAUX NUMERIQUES ( T.N. ) Unité T.N.1 : LES NOMBRES RELATIFS VOCABULAIRE ET DEFINITION E1 E2 E3 E4 E5 E6 E7 T N 1 0 1 Trouver l'opposé d'un nombre relatif T N 1 0 2 Trouver l'inverse d'un nombre relatif

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. S. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 6 Appel n o : GE-13-1616 ENTRE : M. S. M. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

CMTC CODE : TAG 0721

CMTC CODE : TAG 0721 R é p u b l i q u e Al g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation المعھد الوطني للتكوين

Plus en détail

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL COI/T.20/Doc.no.17/Rév.1 2001 FRANÇAIS Original: ITALIEN Príncipe de Vergara, 154 28002 Madrid Espagne Tel.: +34 915 903 638 Fax: +34 915 631 263 - e-mail: iooc@internationaloliveoil.org

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Projet de programme pour le cycle 2

Projet de programme pour le cycle 2 Projet de programme pour le cycle 2 3 Cycle 2 Mathématiques Au cycle 2, la résolution de problèmes est au centre de l activité mathématique des élèves, développant leurs capacités à chercher, raisonner

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts EDUS 1101 Méthodologie de l observation Mme Joëlle Berrewaerts Les différentes phases d une recherche 6 grandes phases : (processus dynamique!) 1) Définir la PROBLEMATIQUE de départ (QP de recherche) +

Plus en détail

A. Le rôle de l avocat

A. Le rôle de l avocat Le harcèlement moral vise avant tout à détruire la victime et à lui ôter toute capacité de réaction. Isolée, discréditée, elle n aura souvent plus la capacité d agir. Emprisonnée dans un mécanisme de culpabilisation,

Plus en détail

Guide de paramétrage d'apogée pour la remontée individuelle des résultats aux diplômes

Guide de paramétrage d'apogée pour la remontée individuelle des résultats aux diplômes - DOSSIER - Guide de paramétrage d'apogée pour la remontée individuelle des résultats aux diplômes DÉPARTEMENT EDITION INTÉGRATION Auteur : AMUE - Pôle formation,vie de l'étudiant Date de création : 16

Plus en détail

QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES

QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES FORMATION SUR LA VIDEO COMME OUTIL DE LA RECHERCHE-ACTION Equipe de Pikine 20-22 octobre 2007 Silvana Ospina, Référente en Techniques de Communication, INCITA Alice

Plus en détail

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES?

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? Marie-Véronique LABASQUE FORMATRICE ET COORDINATRICE DU DEPARTEMENT D ETUDES ET DE RECHERCHES CREAI/IRFFE (AMIENS FRANCE). marie.labasque@irffe.fr

Plus en détail

L incertain. Plan. Agir dans l incertitude. Agir dans l incertain; Probabilités; Distributions de probabilités jointes; Indépendance.

L incertain. Plan. Agir dans l incertitude. Agir dans l incertain; Probabilités; Distributions de probabilités jointes; Indépendance. L incertain 1 Plan Agir dans l incertain; Probabilités; Distributions de probabilités jointes; Indépendance. 2 Agir dans l incertitude Les approches logiques que l on a vues aux chapitres précédents permettent

Plus en détail

Programme de Mathématiques Années 1-3 du Secondaire

Programme de Mathématiques Années 1-3 du Secondaire Schola Europaea Bureau du Secrétaire Général Ref. : 2007-D-3310-fr-3 Orig. : EN Programme de Mathématiques Années 1-3 du Secondaire APPROUVE PAR LE CONSEIL SUPERIEUR DES ECOLES EUROPÉENNES DES 22 ET 23

Plus en détail

rechercher un rendement correspondant aux taux du marché monétaire;

rechercher un rendement correspondant aux taux du marché monétaire; Directive Directive pour les fonds du marché monétaire 6 juin 2012 (État au 4 mai 2016) I Principes, objectifs et caractère obligatoire La directive fait partie de l autoréglementation de l industrie suisse

Plus en détail

Cahier de leçons de Mathématiques

Cahier de leçons de Mathématiques 12345678901234567890123456789 01234567890123456789012345678 90123456789012345678901234567 89012345678901234567890123456 89012456789012345678901234567 78901234567890123456789012345 89012345678901234567890123456

Plus en détail

PÉRIMÈTRE ET SURFACE (AIRES) D UNE FIGURE SIMPLE MATHÉMATIQUES

PÉRIMÈTRE ET SURFACE (AIRES) D UNE FIGURE SIMPLE MATHÉMATIQUES PÉRIMÈTRE ET SURFACE (AIRES) D UNE FIGURE SIMPLE MATHÉMATIQUES CAHIER D EXERCICES Les Services de la formation professionnelle et de l éducation des adultes FP9706 C0106 TABLE DES MATIÈRES 1 EXPLICATION

Plus en détail

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

Mathématiques. Géométrie

Mathématiques. Géométrie Mathématiques CE2 Nombres Calcul Géométrie Grandeurs Mesures AVANT-PROPOS Ce livret a été réalisé dans le but de rendre plus lisibles les compétences à acquérir en mathématiques au terme du CE2. Il donne

Plus en détail

B.I.A. LA SUSTENTATION

B.I.A. LA SUSTENTATION LA SUSTENTATION LA SUSTENTATION AERODYNAMIQUE c'est l'effet porteur dû aux actions combinées des pressions et dépressions que l'air exerce sur un corps l'application d'une force sur une surface : P = F

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite BU Geneva - CAS FR 313 Intensive Advanced French SESSION AUTOMNE 2015 *** Professeur : Niloufar Latour Titre : Docteur en Linguistique Appliquée et Didactique des Langues (Université Stendhal - Grenoble,

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE SPECIALITE : TECHNICO-COMMERCIAL EN PRODUITS INDUSTRIELS Arrêté d habilitation : 20014020 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

EST-CE GRAVE DOCTEUR? Comment mesurer, suivre et évaluer une situation nutritionnelle?

EST-CE GRAVE DOCTEUR? Comment mesurer, suivre et évaluer une situation nutritionnelle? EST-CE GRAVE DOCTEUR? Comment mesurer, suivre et évaluer une situation nutritionnelle? Quels indicateurs nous permettent-ils de juger de l état nutritionnel des individus? Les enfants indicateurs de la

Plus en détail

Livret de formation. appartenant à : Livret de formation - Ecole Ouverte Ange Guépin 4 Chemin du Relais 44000 NANTES

Livret de formation. appartenant à : Livret de formation - Ecole Ouverte Ange Guépin 4 Chemin du Relais 44000 NANTES Livret de formation appartenant à : Pour parler 1.1 JE SUIS CAPABLE DE : 1.1.1 parler efficacement devant la classe. 1.1.2 parler efficacement devant l'école. 1.2.1 écouter. 1.2.2 poser des questions.

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

Dossier pédagogique. EXPOSITION Sorties de Cours. 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15. EXPOSITION Artistes émergents

Dossier pédagogique. EXPOSITION Sorties de Cours. 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15. EXPOSITION Artistes émergents Dossier pédagogique EXPOSITION Sorties de Cours 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15 EXPOSITION Artistes émergents 15.06.16 > 26.06.16 Vernissage le 15 juin à 17h P a g e 2 Sommaire Présentation

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016

Note à l'attention des candidats CAP PETITE ENFANCE Session 2016 Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016 (Modalité : Épreuves Ponctuelles Terminales) Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS

Plus en détail

Code ILU Questions fréquentes

Code ILU Questions fréquentes Code ILU Questions fréquentes 1) Notre société possède déjà un code BIC pour le trafic maritime. Avons-nous également besoin d un code ILU? Conformément à la norme ISO 6346, le code BIC sert à marquer

Plus en détail

NOMBRES ET CALCUL GÉOMÉTRIE GRANDEURS ET MESURES GESTION DE DONNÉES. N1 Nombres entiers... 3. G1 Droites parallèles et perpendiculaires...

NOMBRES ET CALCUL GÉOMÉTRIE GRANDEURS ET MESURES GESTION DE DONNÉES. N1 Nombres entiers... 3. G1 Droites parallèles et perpendiculaires... NOMBRES ET CALCUL N Nombres entiers... Écriture des nombres entiers... Décomposition des nombres entiers... Demi-droite graduée et comparaison de nombres entiers... 6 Les grands nombres entiers... 7 Autres

Plus en détail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Emploi 3 Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Jean-François Giret, Emmanuelle Nauze-Fichet, Magda Tomasini * Les nouvelles générations d actifs sont beaucoup plus diplômées qu il y a trente

Plus en détail

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique STATUTS Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour dénomination : AIDUCE : Association Indépendante

Plus en détail

Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse

Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse Chimie Analytique II Chromatographie gazeuse Détermination des conditions optimales de séparation et dosage et l éthanol et du méthanol Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surriabre Université

Plus en détail

COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE

COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE Le cours de la première année concerne les sujets de 9ème et 10ème années scolaires. Il y a bien sûr des différences puisque nous commençons par exemple par

Plus en détail

FICHE 1a Fiche à destination des enseignants

FICHE 1a Fiche à destination des enseignants FICHE 1a Fiche à destination des enseignants TS 25 Les défis de l'aéronautique au XXIème siècle Type d'activité Activité documentaire ; utilisation de TIC en classe. Notions et contenus du programme de

Plus en détail

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e SOMMAIRE I Les programmes et les différences de conditions pédagogiques II La géométrie dans le plan III La

Plus en détail

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation L e point en recherche Juin 2002 Série socio-économique Numéro 106 ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Le présent projet de recherche porte sur l'analyse et l'évaluation

Plus en détail

Cinq ans, cinq millions d'emplois

Cinq ans, cinq millions d'emplois Charles-Édouard Ranchin Cinq ans, cinq millions d'emplois Par le made in France Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2

EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2 Les enseignants de CM2 de la circonscription de METZ-SUD proposent EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2 Mathématiques Livret enseignant NOMBRES ET CALCUL Circonscription de METZ-SUD Page 1 Séquence 1 : Exercice

Plus en détail

TABLEAU DES ENTREVUES

TABLEAU DES ENTREVUES TABLEAU DES ENTREVUES Ce tableau regroupe les descriptions de toutes les entrevues réalisées auprès des éducatrices et éducateurs spécialisés. Pour chacun des thèmes, des suggestions de questions en lien

Plus en détail

Les virus et les bactéries

Les virus et les bactéries Les virus et les bactéries Les bactéries sont des procaryotes. Une cellule procaryote est plus petite et plus simple qu une cellule eucaryote. Les virus sont encore plus petits et plus rudimentaires. Les

Plus en détail

FAIRE SORTIR DES DESSINS

FAIRE SORTIR DES DESSINS FAIRE SORTIR DES DESSINS Introduction DROIT D AUTEUR Copyright 1998-2016. Wilcom Pty Ltd, Wilcom International Pty Ltd. Tous droits réservés. Tout titre et droits d auteur de Logiciel de broderie Digitizer

Plus en détail

Géométrie des Transformations

Géométrie des Transformations Géométrie des Transformations Plan des activités de PREMIÈRE ANNÉE SECONDAIRE Thème 1 Dans le plan et dans l'espace: droites, demi droites, segments de droites et plans Plans dans l'espace Droites, demi

Plus en détail