Opérations sur les nombres entiers. Définitions Le résultat d une addition est une somme. Les nombres que l on additionne sont les termes de la somme.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Opérations sur les nombres entiers. Définitions Le résultat d une addition est une somme. Les nombres que l on additionne sont les termes de la somme."

Transcription

1 Chapitre 1 Opérations sur les nombres entiers I. Définitions et propriétés 1. Addition Définitions Le résultat d une addition est une somme. Les nombres que l on additionne sont les termes de la somme = 23 les termes de la somme la somme 2. Soustraction Définitions Le résultat d une soustraction est une différence. Les nombres qui figurent dans la soustraction sont les termes de la différence = 15 les termes de la différence la différence

2 Propriété (sens de la soustraction) La différence de deux nombres est le nombre qu il faut ajouter au plus petit pour obtenir le plus grand = est le nombre qu il faut ajouter à 13 pour obtenir est donc égal à Multiplication Propriété (sens de la multiplication par un entier) Additionner 7 fois le même nombre revient à multiplier ce nombre par = 7 9 = 63 7 termes Définitions Le résultat d une multiplication est un produit. Les nombres qui figurent dans la multiplication sont les facteurs du produit = 473 les facteurs du produit le produit

3 Propriétés Le produit d un nombre quelconque par 0 est toujours égal à = 0 Le produit d un nombre quelconque par 1 est égal à lui-même = 913 Quand on multiplie un nombre : par 10, le chiffre des unités devient le chiffre des dizaines, par 100, le chiffre des unités devient le chiffre des centaines, par 1 000, le chiffre des unités devient le chiffre des milliers. Pour multiplier par on déplace les chiffres de on décale la virgule de 10 1 rang rangs rangs vers la gauche vers la droite 0,43 10 = 4, = 36, = , = 9, = 9 320

4 4. Division euclidienne Définition Effectuer la division euclidienne d un nombre entier, appelé le dividende, par un nombre entier non nul, appelé le diviseur, c est trouver deux nombres entiers, appelés le quotient et le reste, tels que : dividende = diviseur quotient + reste avec reste < diviseur Un père veut partager équitablement 21 billes entre ses quatre enfants. Utilise le schéma ci-dessous pour t aider à répondre aux questions suivantes. 1. Combien de billes doit-il donner à chacun? 5 2. Combien lui restera-t-il de billes? 1 On écrit : 21 = Remarque Si le père a trois enfants, il donnera 7 billes à chacun et il ne lui en restera pas. En effet : 21 = 3 7. Dans ce cas, on peut écrire : 21 3 = 7. On dit que 21 est divisible par 3.

5 II. Calcul d'une expression comportant des parenthèses Règle Si une expression comporte des parenthèses, on effectue d abord les calculs entre parenthèses, en commençant par les parenthèses les plus intérieures. A = 3 (7 + 2) B = (3 + 7) (9 4) A = 3 9 B = 10 5 A = 27 B = 50 C = [15 (8 + 3)] 7 C = (15 11) 7 C = 4 7 C = 28 Remarque Dans certains cas, il est inutile d écrire les parenthèses. Voici six calculs effectués à l aide d une calculatrice = = = = = = 34 Dans chaque cas, la calculatrice a effectué la multiplication en premier : on dit que les multiplications sont prioritaires sur les additions et les soustractions.

6 Règle Dans un calcul écrit sans parenthèses, on effectue d abord les multiplications, et ensuite les additions et les soustractions = = 23 III. Propriétés (admises) utiles pour le calcul mental ou en ligne Dans une addition, on peut changer l ordre des termes. Dans une multiplication, on peut changer l ordre des facteurs = = 8 3 Ceci permet d effectuer du calcul astucieux : = = = = = = = = 170 Attention : dans une soustraction, on ne peut pas modifier l ordre des termes : on écrit d abord le terme le plus grand.

7 Application à la multiplication par 5, par 25, par = = = = 120 Pour multiplier un nombre par 5, on peut diviser le nombre par 2, puis multiplier le résultat obtenu par = = = = 600 Pour multiplier un nombre par 25, on peut diviser le nombre par 4, puis multiplier le résultat obtenu par = = = = 1200 Pour multiplier un nombre par 50, on peut diviser le nombre par 2, puis multiplier le résultat obtenu par 100. Lorsqu on multiplie une somme (ou une différence) par un nombre, cela revient à multiplier chacun de ses termes par ce nombre = 8 (10 + 3) = (8 10) + (8 3) = = = 7 (20 1) = = = 133 Lorsqu on divise une somme (ou une différence) par un nombre, cela revient à diviser chacun de ses termes

8 par ce nombre = ( ) 8 = (400 8) + (56 8) = = = (700 77) 8 = (700 7) (77 7) = = 89 n est un nombre. Diviser un nombre par n revient à diviser ce nombre par des diviseurs de n dont le produit est égal à n. 12 = = [(504 2) 2] 3 = (252 2) 3 = = 42 Pour rendre une soustraction plus simple, on peut ajouter ou soustraire un même nombre à ses deux termes = ( ) ( ) = = = (523 23) (67 23) = = 456

Mathématiques3 e. Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31) Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81)

Mathématiques3 e. Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31) Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81) PHRE Collection Mathématiques e Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent uriol à Revel () Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (8) Ludovic Requis Professeur au Lycée de Touscayrats

Plus en détail

Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points)

Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points) Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points) Simulation : On a simulé la situation sur un tableur. Le graphique ci-dessous indique l évolution de la fréquence de l évènement M «Avoir un garçon et une fille»

Plus en détail

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire Algèbre linéaire rédigé par Anne Moreau 1 2 Table des matières 1 Espaces Vectoriels 5 11 Structure d espace vectoriel 5 111 Espaces vectoriels

Plus en détail

MAT-P102. Fascicule 1 Résumé et situation d évaluation

MAT-P102. Fascicule 1 Résumé et situation d évaluation MAT-P102 Fascicule 1 Résumé et situation d évaluation Juin 2010 Ce matériel pédagogique est le résultat du travail d une équipe d enseignants de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands : Steve

Plus en détail

Digisibles. digisible.

Digisibles. digisible. igisibles ) Essayer chiffre des dizaines, chiffre des unités : : ou encore ou bien 36... )L'idée est d'utiliser le I comme chiffie des milliers. 000 étant divisible par,,8... on cherche à partir des trois

Plus en détail

ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS

ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS 1 Produit scalaire et norme 1.1 Produit scalaire Définition 1.1 Soit E un R-espace vectoriel. On appelle produit scalaire sur E toute forme bilinéaire symétrique définie positive

Plus en détail

3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016

3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016 3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016 Exercice 1 : (1,5 points) Je suis un nombre de 4 chiffres, multiple de 9 et de 10. Mon chiffre des dizaines est le même que celui des centaines.

Plus en détail

La question est : dans 450 combien de fois 23. L opération est donc la division. Le diviseur. Le quotient

La question est : dans 450 combien de fois 23. L opération est donc la division. Le diviseur. Le quotient par un nombre entier I La division euclidienne : le quotient est entier Faire l activité division. Exemple Sur une étagère de 4mm de large, combien peut on ranger de livres de mm d épaisseur? La question

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. S. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 6 Appel n o : GE-13-1616 ENTRE : M. S. M. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

Brevet Blanc Première Session

Brevet Blanc Première Session Collège Victor Hugo Puiseaux Année Scolaire 2014-2015 Brevet Blanc Première Session Épreuve de Mathématiques Durée : 2 heures Matériel autorisé : calculatrice, matériel de géométrie Page 1 sur 7 Exercice

Plus en détail

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique STATUTS Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour dénomination : AIDUCE : Association Indépendante

Plus en détail

Le langage Visual Basic.NET 48. Le langage Visual Basic.NET

Le langage Visual Basic.NET 48. Le langage Visual Basic.NET Le langage Visual Basic.NET 48 4 Le langage Visual Basic.NET 4. Le langage Visual Basic.NET Le langage Visual Basic.NET 49 La conception d une application Visual Basic se fait initialement en construisant

Plus en détail

CALCUL. Multiplier un nombre décimal entier par un multiple de 10

CALCUL. Multiplier un nombre décimal entier par un multiple de 10 23 A Lcas fait le tor d parc. La longer de son pas est de 0,65 m. Qelle distance parcort-il qand il fait 0 pas? Mltiplier n nombre décimal entier par n mltiple de 0 Por mltiplier n nombre décimal : par

Plus en détail

Vue d'ensemble des interfaces

Vue d'ensemble des interfaces Vue d'ensemble des interfaces Sage 50 Vue d'ensemble des interfaces 28.07.2014 2/9 Contenu 1. Logiciel Sage 50 un système ouvert... 3 Vue d'ensemble des interfaces... 3 2. Connexion On-Line via SOK Automation

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IVe Mathématiques 4e classique Nombre de leçons: 4.0 Nombre minimal de devoirs: 3/3/3 Langue véhiculaire: Français I. Compétences à développer au cours de mathématiques

Plus en détail

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs Extrait de cours maths 3e I) Multiples et diviseurs Multiples et diviseurs Un multiple d'un nombre est un produit dont un des facteurs est ce nombre. Un diviseur du produit est un facteur de ce produit.

Plus en détail

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

Algorithmes pour le Traitement Numérique du Signal. Olivier VENARD ST4-SIG2

Algorithmes pour le Traitement Numérique du Signal. Olivier VENARD ST4-SIG2 Algorithmes pour le Traitement Numérique du Signal Olivier VENARD ST4-SIG2 Année scolaire : 2009-2010 Table des matières I Introduction 7 1 Implantation logicielle et/ou matérielle........................................

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds du marché monétaire Renaissance Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds pour la période close le 29 février 2016 Tous les chiffres sont en dollars canadiens, sauf indication

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

Les parents et les employeurs doivent

Les parents et les employeurs doivent Guide des lois régissant le travail des enfants au Canada Les parents et les employeurs doivent veiller sur la sécurité des jeunes travailleurs et protéger leur santé sur les lieux de travail. Lorsqu ils

Plus en détail

Balance d analyse corporelle Mode d'emploi

Balance d analyse corporelle Mode d'emploi Balance d analyse corporelle Mode d'emploi 1 La balance a été spécialement conçue pour évaluer votre poids, votre pourcentage de gras, votre pourcentage d hydratation, votre pourcentage de muscle et votre

Plus en détail

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ)

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Le 17 mars 2016 AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Chère membre, Votre inscription au Tableau des membres de l OSFQ est obligatoire

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT SEMESTRIEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour la période close le 30 juin 2015 Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport

Plus en détail

Code ILU Questions fréquentes

Code ILU Questions fréquentes Code ILU Questions fréquentes 1) Notre société possède déjà un code BIC pour le trafic maritime. Avons-nous également besoin d un code ILU? Conformément à la norme ISO 6346, le code BIC sert à marquer

Plus en détail

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes Direction Générale des Finances Publiques 2041 DRBF 13834*01 Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes L article 38 de la loi de finances pour 2009

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 5 RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 10 juin 2014 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration : 87-04-28-04 Modifié : 22 septembre 1987 (CA-87-09-22-09)

Plus en détail

Circonscription de Loudéac. Grilles «Le compte est bon»

Circonscription de Loudéac. Grilles «Le compte est bon» Circonscription de Loudéac Grilles Niveau : Compétence : Niveau : Compétence : Compétences de calcul mental pouvant faire l objet d une grille de «compte est bon» CP Niv. 1 Niv. 2 Compléments à 10 1 2

Plus en détail

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL COI/T.20/Doc.no.17/Rév.1 2001 FRANÇAIS Original: ITALIEN Príncipe de Vergara, 154 28002 Madrid Espagne Tel.: +34 915 903 638 Fax: +34 915 631 263 - e-mail: iooc@internationaloliveoil.org

Plus en détail

Pré-traitement des images couleur

Pré-traitement des images couleur Pré-traitement des images couleur P. Lambert 1 P. Montesinos 2 1 Laboratoire d'informatique, Systèmes, Traitement de l Information et de la Connaissance LISTIC - Université de Savoie - P 806- F.74016 ANNECY

Plus en détail

PROCURATION. Assemblée générale d Anheuser-Busch InBev SA/NV (la «Société») du mercredi 25 avril 2012 (à 11.00 heures)

PROCURATION. Assemblée générale d Anheuser-Busch InBev SA/NV (la «Société») du mercredi 25 avril 2012 (à 11.00 heures) PROCURATION Assemblée générale d Anheuser-Busch InBev SA/NV (la «Société») du mercredi 25 avril 2012 (à 11.00 heures) Ce formulaire de procuration doit être communiqué à la Société au plus tard le jeudi

Plus en détail

RÈGLEMENT D ADMISSION. à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES)

RÈGLEMENT D ADMISSION. à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES) RÈGLEMENT D ADMISSION à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES) en formation continue (dont apprentissage) en complément de formation dans le cadre de la validation des

Plus en détail

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) Règlement n o 4 Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) 94.12.06.09 amendé 99.04.28.09 amendé 02.02.27.08 amendé 07.06.20.10 09.06.17.09 Article 1 Conditions

Plus en détail

Chapitre VI : Génétique Bactérienne

Chapitre VI : Génétique Bactérienne Chapitre VI : Génétique Bactérienne La biologie moléculaire est née dans les laboratoires de microbiologistes étudiant des virus et des bactéries telles que E.coli. Ce sont des expériences avec des virus

Plus en détail

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

LOCATION DU FOYER RURAL DE LA COMMUNE DE JALLANS

LOCATION DU FOYER RURAL DE LA COMMUNE DE JALLANS LOCATION DU FOYER RURAL DE LA COMMUNE DE JALLANS Vous trouverez dans ce dossier : - Le règlement intérieur de la salle - Le contrat de location - La fiche d état des lieux - Consignes aux utilisateurs

Plus en détail

Les virus et les bactéries

Les virus et les bactéries Les virus et les bactéries Les bactéries sont des procaryotes. Une cellule procaryote est plus petite et plus simple qu une cellule eucaryote. Les virus sont encore plus petits et plus rudimentaires. Les

Plus en détail

CONVENTION HONORAIRES TYPE EN DIVORCE

CONVENTION HONORAIRES TYPE EN DIVORCE CONVENTION HONORAIRES TYPE EN DIVORCE Si l'avocat est obligatoire en divorce, il est légitime de savoir auparavant ce qu'il vous en coûtera. La rumeur d'abus est telle qu'il est étonnant que le client

Plus en détail

a)390 + 520 + 150 b)702 + 159 +100

a)390 + 520 + 150 b)702 + 159 +100 Ex 1 : Calcule un ordre de grandeur du résultat et indique s il sera supérieur à 1 000 L addition est une opération qui permet de calculer la somme de plusieurs nombres. On peut changer l ordre de ses

Plus en détail

Cet ouvrage vous montre et vous explique tous les calculs rencontrés dans les différents concours paramédicaux et sociaux.

Cet ouvrage vous montre et vous explique tous les calculs rencontrés dans les différents concours paramédicaux et sociaux. - Cet ouvrage vous montre et vous explique tous les calculs rencontrés dans les différents concours paramédicaux et sociaux. Vous allez pouvoir apprendre ou réviser toutes les notions de calcul abordées

Plus en détail

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION.

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION. LES LANCERS GENERALITES : Avant la compétition, tout athlète devra se présenter à la chambre d appel afin de confirmer sa participation. L ordre dans lequel les concurrents feront leurs essais sera tiré

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour l exercice clos le 31 décembre Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport annuel

Plus en détail

Indexation et recherche visuo-textuelle des bases de données images

Indexation et recherche visuo-textuelle des bases de données images Indexation et recherche visuo-textuelle des bases de données images Hadi Akram LRSD, Département d informatique, Faculté des Sciences, Université Ferhat Abbas-Sétif 1, Algérie. akram_ha9@yahoo.fr Hadi

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES SESSION 2011 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y

Plus en détail

L incertain. Plan. Agir dans l incertitude. Agir dans l incertain; Probabilités; Distributions de probabilités jointes; Indépendance.

L incertain. Plan. Agir dans l incertitude. Agir dans l incertain; Probabilités; Distributions de probabilités jointes; Indépendance. L incertain 1 Plan Agir dans l incertain; Probabilités; Distributions de probabilités jointes; Indépendance. 2 Agir dans l incertitude Les approches logiques que l on a vues aux chapitres précédents permettent

Plus en détail

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n.

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n. Extrait de cours de maths de 5e Chapitre 1 : Arithmétique Définition 1. Multiples et diviseurs Si, dans une division de D par d, le reste est nul, alors on dit que D est un multiple de d, que d est un

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 429 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par M. Jacques Brassard Ministre des Transports Éditeur officiel

Plus en détail

CORRIGE LES NOMBRES DECIMAUX RELATIFS. «Réfléchir avant d agir!»

CORRIGE LES NOMBRES DECIMAUX RELATIFS. «Réfléchir avant d agir!» Corrigé Cours de Mr JULES v3.3 Classe de Quatrième Contrat 1 Page 1 sur 13 CORRIGE LES NOMBRES DECIMAUX RELATIFS. «Réfléchir avant d agir!» «Correction en rouge et italique.» I. Les nombres décimaux relatifs.

Plus en détail

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8535. COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (Bretagne et Pays de la Loire)

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT. Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT. Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire Corporate IT Services Department (CIMM) E-mail: j.kaliwata@afdb.org; k.saidi@afdb.org

Plus en détail

Université des Sciences et Technologies U.S.T.H.B. Faculté de Physique. Destiné aux étudiants en Master et Licence (L3)

Université des Sciences et Technologies U.S.T.H.B. Faculté de Physique. Destiné aux étudiants en Master et Licence (L3) Université des Sciences et Technologies U.S.T.H.B. Faculté de Physique MANUEL PÉDAGOGIQUE Destiné aux étudiants en Master et Licence (L3) Initiation à la programmation orientée objet et l asservissement

Plus en détail

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB La Numération Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB 1 I. Rappel sur le système décimal Définitions Chiffres décimaux : 0,1,2,3,4,5,6,7,8,9

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS?

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS? CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI ENTRÉE EN SERVICE AU 1ER JANVIER 2012 (CNAPS) Prestataires et clients de la sécurité privée TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR

Plus en détail

Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus. Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur

Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus. Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur Travailler avec des micro-organismes Les procaryotes comprennent

Plus en détail

Les Fractions Les exercices d application situés dans le cours ont leurs corrigés en fin de dossier

Les Fractions Les exercices d application situés dans le cours ont leurs corrigés en fin de dossier Les Fractions Les eercices d application situés dans le cours ont leurs corrigés en fin de dossier 1 - Définition d une fraction Une fraction est l écriture d un quotient entre deu nombres entiers : par

Plus en détail

Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige

Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige 1) Contenu de votre coffret - Le téléphone Bazile Prestige 2) Votre Bazile Prestige le haut parleur - Un chargeur secteur - Un kit mains-libres - Un tour de

Plus en détail

I. Le théorème de Thalès

I. Le théorème de Thalès lasse de 3ème hapitre 3 Le théorème de Thalès et sa réciproque I. Le théorème de Thalès 1 ère configuration : dans le triangle (4 e ) 1 ère configuration : Nœud papillon A N M M N A (MN) // (B) B B Théorème

Plus en détail

La feuille de marque Yahtzee est divisée en deux sections: As à Six

La feuille de marque Yahtzee est divisée en deux sections: As à Six INSTRUCTIONS Nombre de jeurs Le Yahtzee se je à deux. Mais on peut aussi jer seul, le but du jeu est alors d'améliorer son score. CONTENU DU JEU 5 dés, I bloc de marque Yahtzee, I godet, 2 crayons. BUT

Plus en détail

Cahier de leçons de Mathématiques

Cahier de leçons de Mathématiques 12345678901234567890123456789 01234567890123456789012345678 90123456789012345678901234567 89012345678901234567890123456 89012456789012345678901234567 78901234567890123456789012345 89012345678901234567890123456

Plus en détail

Dossier de Pré inscription en Seconde Professionnelle. Rentrée 2014-2015

Dossier de Pré inscription en Seconde Professionnelle. Rentrée 2014-2015 Dossier de Pré inscription en Seconde Professionnelle Rentrée 2014-2015 L Ecole LA MACHE propose aux jeunes : Une formation professionnelle faisant une large part aux travaux pratiques d atelier s appuyant

Plus en détail

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES Ref : DRC 2005 CHEN 05.0674/ RNg/CLE le 06/12/2005 NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES 1 OBJET Cette note a été rédigée dans le but de mettre en avant trois points importants concernant

Plus en détail

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de :

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de : ARITHMETIQUE Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Introduction aux différents ensembles de nombres L'ensemble de tous les nombres se nomme l'ensemble des réels. On le note IR (de real en allemand) On

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

Accessoires d origine BMW. Notice de montage.

Accessoires d origine BMW. Notice de montage. Accessoires d origine MW. Notice de montage. Postéquipement «Changeur de CD» MW Série 3 erline (E 90) MW Série 3 Coupé (E 9) Cette notice de montage n est pas valable pour les véhicules avec SA 66 (Autoradio

Plus en détail

Algèbre et géométrie. Algèbre et géométrie. Algèbre et géométrie. CAPES et Agrégation. CAPES et Agrégation

Algèbre et géométrie. Algèbre et géométrie. Algèbre et géométrie. CAPES et Agrégation. CAPES et Agrégation CV_AlgebreGeometrie:EP 31/07/14 16:58 Page 1 CAPES et Agrégation L ouvrage présente tout le nouveau programme d algèbre et de géométrie au CAPES externe et à l Agrégation interne de mathématiques avec

Plus en détail

Les techniques de multiplication à travers les âges

Les techniques de multiplication à travers les âges Élise Anne Basque François Prévost-Lagacé Alexandre St-Jean Les techniques de multiplication à travers les âges Travail présenté à M. Kamel Belbahri Professeur du cours MAT2531 Histoire des mathématiques

Plus en détail

EUGÈNE OKASSA. W = R m.

EUGÈNE OKASSA. W = R m. IMHOTEP, VOL. 7, N O 1 (2007), 1-14 VERSION ALGÉBRIQUE DU FIBRÉ TANGENT Abstract. On définit une algèbre qui joue le rôle de l algèbre des fonctions numériques de classe C sur le fibré tangent d une variété

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du vendredi 17 septembre 2010 Classe de CE1 Melle EBENER

Compte rendu de la réunion du vendredi 17 septembre 2010 Classe de CE1 Melle EBENER Compte rendu de la réunion du vendredi 17 septembre 2010 Classe de CE1 Melle EBENER Présentations: C'est ma deuxième rentrée à GONFARON et en CE1. Avant cela j'ai eu une classe de CE2, une de CM2, deux

Plus en détail

Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant

Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant Sophie Bailly, Emmanuelle Carette Crapel, université de Nancy 2, France Résumé Dans le cadre de la formation en FLE offerte par le Defle (département

Plus en détail

Division de Polynômes

Division de Polynômes LGL Cours de Mathématiques 00 Division de Polynômes A INTRODUCTION Motivations: * Résoudre des équations d un degré supérieur à * Représenter des fonctions algébriques en se basant et sur des fonctions

Plus en détail

Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever?

Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever? Axel TALON 623 Etienne LALIQUE 623 Thème : L Homme et la Nature Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever? Lycée Jacques de Vaucanson 2007-2008 Sommaire Introduction p.2 A. Quelle masse théorique

Plus en détail

Auteure Diane Longpré Illustrations : Lise McEIroy. Imprimerie Lemoyne 50 rue Cartier Saint-Lambert Qc J4R 2S4

Auteure Diane Longpré Illustrations : Lise McEIroy. Imprimerie Lemoyne 50 rue Cartier Saint-Lambert Qc J4R 2S4 Données de catalogage avant publication (Canada) Longpré, Diane, 1944- Alpha-maths Sommaire: 1. Numération - 2. Additions et soustractions - 3. Multiplications et divisions. Pour adultes en voie d'alphabétisation.

Plus en détail

NOMBRES RELATIFS 1. 287 : naissance d Archimède : 287 ans avant la naissance de J.C. 3 : température de 3 en dessous de 0

NOMBRES RELATIFS 1. 287 : naissance d Archimède : 287 ans avant la naissance de J.C. 3 : température de 3 en dessous de 0 I. Qu est-ce qu un nombre relatif? 1) Rappel NOMBRES RELATIFS 1 Dans de nombreuses situations, on utilise des nombres «positifs» ou «négatifs».ce sont les nombres relatifs. Ils sont utiles dans les cas

Plus en détail

2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE. GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles

2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE. GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles 2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles 0 Introduction Nous sommes quatre élèves de terminale S au lycée Hoche de Versailles : Cyril

Plus en détail

Terminale S Spécialité Cours : DIVISIBILITE ET CONGRUENCES DANS.

Terminale S Spécialité Cours : DIVISIBILITE ET CONGRUENCES DANS. A la fin de ce chapitre vous devez être capable de : connaître différents procédés pour établir une divisibilité : utilisation de la définition, utilisation d identités remarquables, disjonction des cas,

Plus en détail

Avec STEL, le conditionneur SPI industrialise son système d information

Avec STEL, le conditionneur SPI industrialise son système d information Avec STEL, le conditionneur SPI industrialise son système d information SPI réalise les opérations de conditionnement industriel et de différenciation retardée (ou Co-packing) pour le compte d industriels

Plus en détail

GUIDE POUR LA COMPREHENSION ET L APPLICATION DE LA LEGISLATION SUR LES GROUPE D INITIATIVE COMMUNE. Loi N 92/006 du 14 août 1992

GUIDE POUR LA COMPREHENSION ET L APPLICATION DE LA LEGISLATION SUR LES GROUPE D INITIATIVE COMMUNE. Loi N 92/006 du 14 août 1992 GUIDE POUR LA COMPREHENSION ET L APPLICATION DE LA LEGISLATION SUR LES GROUPE D INITIATIVE COMMUNE Loi N 92/006 du 14 août 1992 Relative aux sociétés coopératives et aux groupes d initiative commune ;

Plus en détail

TENNIS DE TABLE Saison 2015/2016

TENNIS DE TABLE Saison 2015/2016 COMITE REGIONAL DU SPORT UNIVERSITAIRE ACADEMIE DE CRETEIL 38-40 Rue Saint Simon - 94000 CRETEIL Tél. : 01.48.99.64.00. - Email : crsucreteil@free.fr Site Internet : www.crsuidf.com TENNIS DE TABLE Saison

Plus en détail

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016 NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016 Avant-propos : Vous trouverez ci-après exposées les informations utiles à votre participation au mouvement intra départemental : calendrier, barème, types

Plus en détail

Puissances de 10 Exercices corrigés

Puissances de 10 Exercices corrigés Puissances de 10 Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : produit de deux puissances de : Exercice 2 : inverse d une puissance de : et Exercice 3 : quotient de deux puissances de

Plus en détail

Notions élémentaires d algèbre et de trigonométrie 1M Renf. Jean-Philippe Javet

Notions élémentaires d algèbre et de trigonométrie 1M Renf. Jean-Philippe Javet Notions élémentaires d algèbre et de trigonométrie M Renf Jean-Philippe Javet La tablette d argile, nommée Plimpton 3, est une pièce archéologique bablonienne (env. 800 ans av. J.-C.) écrite en cunéiforme

Plus en détail

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse.

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse. Page 1 sur 10 1. Définition. C est une méthode de séparation, non destructrice en son principe, basée sur le fait que le coefficient de partage d un soluté entre deux phases dépend de la nature du soluté,

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

Révision d algèbre et d analyse

Révision d algèbre et d analyse Révision d algèbre et d analyse Chapitre 7 : Intégrales doubles Équipe de Mathématiques Appliquées UTC (Juillet 215) suivant Chapitre 7 Intégrales doubles 7.1 Motivation, définition et calcul de l intégrale

Plus en détail

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Guide Opérationnel Elaboré par : Ialy ANDRIAMPARANONY Adelin LESOA VELO -Octobre 2011- Construction de bâtiment de stockage

Plus en détail

Termes de Références

Termes de Références Termes de Références AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET POUR LA CONSTRUCTION DU SIEGE SOCIAL DE L ANRTIC Sommaire AMI... 2 Contenu du projet de construction... 2 Projection du bâtiment :...

Plus en détail

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur?

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? TPE ANNEE 2012-2013 L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? Rédacteur du rapport : THOMAS Antoine FENOT Bazil Professeurs : M. AUDRY M. POUSSEL Les réalisations techniques face aux

Plus en détail

LES ETAPES D UN SWING NATUREL

LES ETAPES D UN SWING NATUREL LES ETAPES D UN SWING NATUREL Avoir un swing consistant et fluide passe obligatoirement par l utilisation de nos forces naturelles innées. Plus l on s éloigne de sa vraie nature, plus l on dépense de l

Plus en détail

Mémo technique à l usage des contributeurs de bretagne.fr

Mémo technique à l usage des contributeurs de bretagne.fr Mémo technique à l usage des contributeurs de bretagne.fr 1. Se connecter et accéder à son espace de travail 2. Créer un nouveau contenu 3. Mettre à jour une page du site 4. Questions / réponses 1. Se

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE EXAMEN ÉPREUVE DURÉE : : : 2 heures COEFFICIENT : 2 NB DE PAGE(S) :

Plus en détail

IP Network Services S.A., Société Anonyme. Siège social: L- 2430 Luxembourg, 18, rue Michel Rodange. R.C.S. Luxembourg B 153.095.

IP Network Services S.A., Société Anonyme. Siège social: L- 2430 Luxembourg, 18, rue Michel Rodange. R.C.S. Luxembourg B 153.095. IP Network Services S.A., Société Anonyme. Siège social: L- 2430 Luxembourg, 18, rue Michel Rodange. R.C.S. Luxembourg B 153.095. STATUTS L'an deux mille dix, le douze mai. Par- devant Maître HELLINCKX,

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 22 Juin 2011 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 09/04420

Décision déférée à la Cour : Jugement du 22 Juin 2011 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 09/04420 Cour d'appel Paris Pôle 3, chambre 1 7 Novembre 2012 Confirmation N 11/14131 X / Y Classement : Résumé En application de l' article 887 du Code civil dans sa rédaction antérieure à celle issue de la loi

Plus en détail

La tarification à l unité en quelques mots : La TUH

La tarification à l unité en quelques mots : La TUH La tarification à l unité en quelques mots : La TUH Les arrêtés modificatifs en vue de la TUH au 01/01/15 ont été publiés au Moniteur du 12/05/14. La date définitive de l entrée en vigueur est toujours

Plus en détail

JMlesMathsFaciles.fr.nf. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT.

JMlesMathsFaciles.fr.nf. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE - NOMBRES 1. NOMBRES ENTIERS, DECIMAUX, COMPARAISON Ex : 1345, 789 est un nombre

Plus en détail

Item 1 NOM : PRENOM : DATE : Compétence : Associer les désignations chiffrées et orales des nombres

Item 1 NOM : PRENOM : DATE : Compétence : Associer les désignations chiffrées et orales des nombres Compétence : Associer les désignations chiffrées et orales des nombres Composante : Ecrire en chiffres des nombres dictés Exercice n : 1 Consigne : Ecrire en chiffres les nombres dictés par l enseignant

Plus en détail

Le grafcet et les modes de marches

Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches... 1 Le gemma... 2 Exemple corrigé : Tri de caisse... 6 Exercice : Machine de conditionnement par lot de 3 paquets... 9 Les Modes de

Plus en détail

Problèmes à propos des nombres entiers naturels

Problèmes à propos des nombres entiers naturels Problèmes à propos des nombres entiers naturels 1. On dispose d une grande feuille de papier, on la découpe en 4 morceaux, puis on déchire certains morceaux (au choix) en 4 et ainsi de suite. Peut-on obtenir

Plus en détail

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017 NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017 Avant-propos : Vous trouverez ci-après exposées les informations utiles à votre participation au mouvement intra départemental : calendrier, barème, types

Plus en détail