TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES"

Transcription

1 TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES 1 DIADEM Tableau de suivi des coûts et des marges

2 Fiche TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES. Document 35 Type d outil : Outil de contrôle de gestion de l activité ADEM LE TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES DEFINITION Pour élaborer une stratégie efficace, le manager doit connaître la situation exacte de son entreprise. Pour cela, il utilise des tableaux de bord qui émettent des signaux sur l état de santé de l entreprise. Le tableau de suivi des coûts et des marges participe à l émission de signaux non négligeables pour le suivi des performances de l activité. Le tableau de suivi des coûts et des marges est un tableau d évaluation des écarts constatés entre les réalisations et les prévisions en matière de coûts et de marges par produits ou par familles de produits ou par services. Il permet de comparer les performances réelles de l entreprise par rapport aux coûts calculés au préalable, appelés «coûts préétablis» en fonction des quantités ou des volumes réalisés. A partir de ce tableau, le dirigeant de l entreprise mesure les gains et les pertes de marges par produits, famille de produits ou services. L analyse de ces résultats permet de mesurer les performances, déceler les dysfonctionnements, prendre des décisions et mettre en œuvre des actions d orientation ou d amélioration. Le tableau de suivi des coûts et des marges est un outil de contrôle de gestion de l activité de l entreprise. OBJECTIF Calculer ses coûts et ses marges L intérêt de ce tableau, c est de permettre au dirigeant de calculer au préalable ses coûts et ses marges afin d opérer un suivi. Le calcul préalable des coûts et des marges donne des indications sur les performances potentielles de l entreprise. A partir de ces calculs, le dirigeant : détermine le coût de production préétabli de ses produits ou services fixe ses prix de vente par rapport aux prix du marché établit des budgets et définit les marges potentielles par produits ou services. 2 DIADEM Tableau de suivi des coûts et des marges

3 Fiche TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES. Document 35 Type d outil : Outil de contrôle de gestion de l activité ADEM Suivre les coûts et les marges En reportant sur ce tableau les coûts réels enregistrés et le chiffre d affaires réalisé, le dirigeant va pouvoir comparer le réel du préétabli et surtout mesurer l écart de marge sur coûts préétablis. Ce dernier correspond à un écart de prix (différence entre le prix de vente unitaire réel et le prix de vente unitaire estimé) ou un écart de quantités (différence entre les quantités réelles produites et vendues et les quantités estimées). La connaissance de cet écart permet au dirigeant de fixer des objectifs d amélioration des ventes et de maîtrise des coûts de production pour atteindre de meilleurs résultats. UTILISATION Étape 1 : Calculer Les coûts préétablis : 3 types de coûts Le calcul de ces coûts peut se réaliser automatiquement à partir de logiciels de comptabilité analytique ou de gestion de l activité. a) Les coûts variables : Ce sont les coûts d approvisionnement = Frais d achats (matières premières et ou marchandises + sous-traitance + autres fournitures, emballages, consommables ) + les frais d achats (transports, frais d approche, frais de merchandising ). La valeur globale de ces coûts dépend des quantités à produire pour les ventes. A partir des estimations, il est établi un budget qui permettra de suivre l évolution des prix d achats des matières premières, des marchandises, des intrants et des emballages. b) Les coûts d équipement : Ce sont les frais d entretien, de maintenance, de crédit-bail, de locations et d amortissement des équipements nécessaires à la réalisation et à la commercialisation des produits et services à vendre. La valeur globale de ces frais est établie dans un budget pour assurer le suivi et l analyse des coûts. c) Les coûts du personnel : Ce sont les charges de personnel directes et indirectes (intérimaires). Elles font l objet d un budget qui permettra d évaluer le coût de la main d œuvre. 3 DIADEM Tableau de suivi des coûts et des marges

4 Fiche TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES. Document 35 Type d outil : Outil de contrôle de gestion de l activité ADEM L ensemble de ces coûts permet de déterminer ce que l on appelle couramment le coût de production : Coût de production (CP) = Coût des achats variables + coût d équipement + coût du personnel. La marge sur coûts : 2 types de marges a) La marge sur coûts variables : C est la différence entre le chiffre d affaires et les coûts variables. Marge sur coût variables = (CA HT Coût d achats variables). L intérêt est de connaître la marge unitaire sur coûts variables. Il faut diviser le résultat obtenu par la quantité (vendue ou à vendre) en fonction des unités de chiffre d affaires. Marge unitaire sur coûts variables (MuCV)= (CAHT-Coûts d achats variables)/nombre d Unités vendues. Ainsi on peut déterminer la marge unitaire sur coûts variables préétablis et vérifier la marge unitaire réelle obtenue sur coûts variables. d) La marge sur coût de production : C est la différence entre le chiffre d affaires et l ensemble des coûts composant le coût de production. Marge sur coût de production = (CA HT - Coûts de production). L intérêt est de connaître la marge unitaire sur coûts de production. Il faut diviser le résultat obtenu par la quantité vendue en fonction des unités de chiffre d affaires. Ainsi on peut calculer la marge unitaire sur coûts de production préétablis et vérifier la marge unitaire réelle sur coûts de production. Marge unitaire sur coûts de production (MuCP)= (CAHT-CP)/nombre d Unités vendues. L écart sur marges : Il est déterminé à partir du calcul suivant : Marge réelle (globale et unitaire) Marge sur coûts préétablis (globale et unitaire). 4 DIADEM Tableau de suivi des coûts et des marges

5 Exemple de tableau de suivi Produit A Produit B Produit C Total Prévisions ou budget 1 Quantités à vendre Coûts de production 45000, , , Chiffre d'affaires prévisionnel , , , Prix de vente unitaire = 3/1 125,00 62,00 50,00 74,42 5 Marge préétablie = , , , Marge unitaire sur coûts préétablis 80,00 28,00 39,38 42,21 Réalisations 7 Quantités vendues Coûts de production 38000, , , Chiffre d'affaires réel 85000, , , Prix de vente unitaire réel 113,33 66,67 66,67 75,00 11 Marge réelle 47000, , , ,00 12 Marge unitaire réelle 62,67 36,67 55,56 43,33 13 Ecart sur marge préétablie -17,33 8,67 16,18 1,12 Défavorable Favorable Très favorable 5 DIADEM Tableau de suivi des coûts et des marges

6 Étape 2 : Interpréter Le tableau de suivi des coûts et des marges est un instrument d ajustement de l activité commerciale. A partir de l examen des marges unitaires par produits ou par services, le dirigeant peut décider des stratégies de ventes et de production en fonction de la profitabilité de ses produits ou services. L écart de marge unitaire permet de mesurer cette profitabilité. Selon la valeur de cet écart, le dirigeant peut décider de : - Pousser la vente d un produit pour lequel l écart de marge est positif. A partir d un ensemble d actions commerciales (promotion, prix, publicité ), l entreprise va chercher à augmenter les quantités vendues pour accroître la marge réelle. - Réduire la production ou la vente d un produit dont l écart de marge est négatif. Ainsi l entreprise va pouvoir réaffecter ses capacités de production ou de vente ou des moyens sur la vente de produits pour lesquels l écart de marge est positif. Ce type de décisions permet la mise en œuvre d une stratégie de portefeuille de produits et services de l entreprise qui repose sur l exploitation de produits et services suivant leurs marges unitaires. Dans l exemple ci-dessus, le dirigeant doit faire face à une «envolée» de ses coûts variables qui plombent ses coûts de production alors que les prix de vente sur le marché sont en baisse. Par conséquent il doit décider de revoir ses sources d approvisionnements et renégocier les prix d achats sinon il devrait soit abandonner ou réduire la vente des produits A. En outre il devrait chercher à pousser la vente du produit B sur le marché et chercher de nouveaux débouchés pour le produit C. 6 DIADEM Tableau de suivi des coûts et des marges

LE BUDGET DES VENTES

LE BUDGET DES VENTES LE BUDGET DES VENTES Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o o o Elaboration du budget des ventes. Connaissances du processus "ventes". Principes, Synthèse, Application. TABLE DES MATIERES Chapitre

Plus en détail

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale :

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale : Introduction: La comptabilité analytique a deux objectifs: - Repartir les charges entre les différents coûts (coût d achat, coût de production, coût de distribution, coût de revient, etc.) ; - Déterminer

Plus en détail

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise.

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise. C H A P I T R E 7 Le contrôle budgétaire Objectifs Le contrôle budgétaire permet de comparer les réalisations avec les prévisions. Déceler les écarts significatifs, les analyser et prendre des mesures

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 1 Objectifs Savoir définir, calculer et interpréter les soldes intermédiaires de gestion. Connaître les principaux retraitements des SIG. Pré-requis Notions sur

Plus en détail

Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion. Année Universitaire: 2011-2012. L3 Economie et gestion

Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion. Année Universitaire: 2011-2012. L3 Economie et gestion Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion Année Universitaire: 2011-2012 L3 Economie et gestion 1 SEANCE 1 Introduction : Comptabilité de gestion : historique, définitions

Plus en détail

GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES

GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES Objectif(s) : o Analyse des écarts sur chiffre d'affaires : Pré requis : o Modalités : o o écart sur prix de vente, écart sur quantité. évaluation du chiffre d'affaires.

Plus en détail

«GESTION DES PETITES ENTREPRISES»

«GESTION DES PETITES ENTREPRISES» PROGRAMME DE FORMATON «GESTION DES PETITES ENTREPRISES» 1 Module 1 : Les principes de gestion Durée : 1 séance (4 heures) Objectif : Acquérir et comprendre les principes de base qui permettent de gérer

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Les différentes catégories de charges

Les différentes catégories de charges Coûts variables - Seuil de rentabilité Les différentes catégories de charges Devant la difficulté à répartir certaines charges dans les coûts, la solution qui peut être retenue est celle des coûts partiels

Plus en détail

Programme des sessions 2014

Programme des sessions 2014 Programme des sessions 2014 1 - Gestion d'entreprise La gestion comptable dans une TPE Réf : 314-01 Durée 14 hrs Sessions Maîtriser les bases de la saisie comptable dans une TPE. 3/10 février 7/14 mars

Plus en détail

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

Le budget des ventes (présentation et structure)

Le budget des ventes (présentation et structure) ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Niveau : 3 ème année MGT Groupe : 2 Année Académique : 2011/2012 Module : Gestion Budgétaire Enseignant : KHERRI Abdenacer Site web : www.gb-ehec.jimdo.com Plan du

Plus en détail

Chapitre 3 : Le budget des ventes. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 3

Chapitre 3 : Le budget des ventes. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 3 Chapitre 3 : Le budget des ventes Introduction 2 Rappel des différents budgets opérationnels - budget des ventes (chapitre 3) - budget de production (chapitre 4) - budget des approvisionnements et des

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION

COMPTABILITE DE GESTION COMPTABILITE DE GESTION UNC S4 1 Introduction Définitions «La comptabilité analytique (ou comptabilité de gestion) est un mode de traitement des données qui doit fournir tous les éléments de nature à éclairer

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise. Animé par : Christophe Le Meut, expert-comptable In Extenso Rennes

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise. Animé par : Christophe Le Meut, expert-comptable In Extenso Rennes Déterminer le seuil de rentabilité Animé par : Christophe Le Meut, expert-comptable In Extenso Rennes Qu est ce que le seuil de rentabilité? Il s agit du niveau d activité (chiffre d affaires) pour lequel

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON CREATION D ENTREPRISE Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON PLAN DU COURS Partie 1 : Qu est-ce qu un entrepreneur? Qu est-ce qu entreprendre? Partie 2 : L'idée Partie 3 : Le projet personnel Partie

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel 1 La démarche budgétaire La démarche budgétaire repose sur trois phases : l analyse, l action puis le contrôle. 11

Plus en détail

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE METHODOLOGIE : ETAPE 1 : DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES CHARGE DIRECTE = charge qui concerne un seul produit et qui peut donc

Plus en détail

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition Le contrôle budgétaire Définition Les différents budgets, leur enchaînement La validation des budgets Le Contrôle budgétaire Le contrôle budgétaire 1. Définition Un budget est établi à partir d une prévision,

Plus en détail

Elaboration et Suivi des Budgets

Elaboration et Suivi des Budgets Elaboration et Suivi des Budgets 1 1- La Notion Du contrôle de Gestion 2- La Place du Contrôle de Gestion dans le système organisationnel 3- La Notion des Centres de responsabilité 4- La procédure budgétaire

Plus en détail

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 TS1 CGO-2 heures Devoir N 4 28 mars 2011 Aucun document autorisé Calculatrice autorisée L'entreprise CARTEX, fabrique et commercialise des emballages en carton

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit PCI -TD _ Centres Resp et Profit_Correction CAS.doc 1 / 28 CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit INTRODUCTION SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1 NOTIONS

Plus en détail

L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES DIRECTES

L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES DIRECTES L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES DIRECTES Objectif(s) : o Analyse des charges directes : Pré requis : o Modalités : o o o o Ecarts sur prix, Ecarts sur quantité, Ecarts sur volume. Charges directes dans

Plus en détail

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat Le compte de résultat est un document comptable qui permet de savoir si les recettes de l entreprise (les produits) ont permis de faire face

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE La notion de prix de vente Les objectifs financiers Les objectifs commerciaux Les remises et rabais Exercice et corrigé Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial

Plus en détail

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE Nom :.. Prénom :. Date de naissance :. Adresse :.. Tél :.Mail :.. Activité principale : (description succincte de votre projet) : Nature de votre projet :

Plus en détail

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey Laurent Dorey Mardi 23 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Coût de revient et détermination du tarif export Coût de revient France Coût de revient Export Coût complet entreprise commerciale Coût complet

Plus en détail

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ DE GESTION Méthode du coût variable Cas n 1 : une association décide de faire un voyage. La compagnie d autocars demande 400 par car quel que soit le

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature 1 - Le candidat NOM - Prénom : Adresse CP Ville Tél. domicile Tél. portable Tél. bureau E-mail Date de naissance Situation professionnelle Salarié(e) Demandeur d emploi Etudiant(e)

Plus en détail

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes SI7 BTS Services Informatiques aux Organisations 2 nde année Intégration et adaptation d'un service Objectifs : Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes Comprendre les processus de détermination

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE»

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» Formation collective. Conformément aux dispositions de l article R. 6351-6 du code du travail. Déclaration d activité enregistrée sous le numéro

Plus en détail

32 Coûts fixes, coûts variables

32 Coûts fixes, coûts variables cterrier.com 1/14 24/09/2012 32 Coûts fixes, coûts variables Variabilité des charges cterrier cterrier.com 2/14 24/09/2012 32 Coût fixes, coûts variables Concepts clés Définitions Charges fixes : charges

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

1 re partie. Introduction et définitions

1 re partie. Introduction et définitions 1 re partie Introduction et définitions 7 Fiche 1 : Définition et objectifs de la comptabilité analytique Définition de la comptabilité analytique La comptabilité analytique est un outil d aide à la prise

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

1. Justifier le chiffre d affaires net rétrocédé par les commerciaux du siège.

1. Justifier le chiffre d affaires net rétrocédé par les commerciaux du siège. DCG UE11 COTROLE DE GESTIO - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que ses auteurs. Les réponses sont parfois plus détaillées que ce qui est attendu

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Le pilotage de la performance... 17 I. Du contrôle au pilotage de la performance... 17 A. Le contrôle de gestion traditionnel... 17 B. Le pilotage de la performance... 19

Plus en détail

SUJET INÉDIT 1. Dossier 1. Charges et choix d une unité d œuvre 4 points 45 minutes CHAPITRES 1 et 4

SUJET INÉDIT 1. Dossier 1. Charges et choix d une unité d œuvre 4 points 45 minutes CHAPITRES 1 et 4 SUJET INÉDIT 1 La société Coupe & Shampoing Coupe & Shampoing est un salon de coiffure indépendant. Afin de faire face à la concurrence de salons de coiffure franchisés, son dirigeant, Kamel, aimerait

Plus en détail

Comptabilité de gestion

Comptabilité de gestion LES INDISPENSABLES VUIBERT Comptabilité de gestion Emmanuelle Plot-Vicard Olivier Vidal L essentiel 20 fiches de cours 150 QCM commentés + de 30 exercices corrigés Sommaire Mode d'emploi.........................................................

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 T E C H N I Q U E C O M P T A B L E DOSSIER I : COMPTABILITE ANALYTIQUE La société K fabrique deux produits P 1 et P 2 et un sous

Plus en détail

PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE

PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE ou COMPTABILITE de GESTION Objectif(s) : o Découverte de la Comptabilité de gestion, o Présentation d'une terminologie. Pré requis : o Les charges de la comptabilité

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 6 Objectifs Identifier les soldes intermédiaires de gestion. Pré-requis Fiches 1, 2 et 3. Mots-clés Soldes intermédiaires de gestion, tableau des soldes intermédiaires

Plus en détail

PRIX JULIE MAS 2014-2015

PRIX JULIE MAS 2014-2015 PRIX JULIE MAS 204-205 D O S S I E R D E.. La création et le développement d une jeune entreprise constituent sans doute le défi le plus passionnant proposé par la vie professionnelle. La diversité des

Plus en détail

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Analyse financière 215/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Dans la même collection Auto-entrepreneur Droit de l immobilier Droit des sociétés Droit du travail Droit du Web 2. Fiscalité La

Plus en détail

Deuxième partie. Les instruments du pilotage économique des processus

Deuxième partie. Les instruments du pilotage économique des processus Deuxième partie Les instruments du pilotage économique des processus Plan de la partie 2 Chapitre 3 : Coûts, marges, rentabilités Chapitre 4 : La construction et la modélisation des coûts Chapitre 3 Coûts,

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

Business Plan. Ex : «Montpellier Business Plan»

Business Plan. Ex : «Montpellier Business Plan» Business Plan Ex : «Montpellier Business Plan» 1 Objectifs Créer, Reprendre, Prendre une participation (active/passive), Suivre une entreprise Recherche de fonds : Prêts bancaires Partenariats financiers

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

CONTRÔLE DE GESTION. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

CONTRÔLE DE GESTION. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif CONTRÔLE DE GESTION DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 MISE EN PLACE D OUTILS D AIDE A LA DECISION Question 1 : Rédiger une note d environ une page destinée au directeur général visant à lui

Plus en détail

faites Pétiller vos idées

faites Pétiller vos idées Avec Chrysalis, faites Pétiller vos idées du 6 janvier au 14 février 2014 c o n c o u r s à la création d entreprise Dossier de candidature Renseignements : Tél : 05 65 43 63 63 - Email : chrysalis@cc-decazeville-aubin.fr

Plus en détail

CREA GEN 2015. Concours pour la création et la reprise des entreprises. gennevilloises immatriculées en 2014 et 2015

CREA GEN 2015. Concours pour la création et la reprise des entreprises. gennevilloises immatriculées en 2014 et 2015 CREA GEN 2015 Concours pour la création et la reprise des entreprises gennevilloises immatriculées en 2014 et 2015 Melle Mme M. NOM-PRENOM : DATE DE NAISSANCE :../../ SITUATION : Célibataire Vie maritale

Plus en détail

Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL. Valérie Moens ASBL Ideji

Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL. Valérie Moens ASBL Ideji Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL Valérie Moens ASBL Ideji 1 Table des matières 1. Gestion financière au sein d'une ASBL 2. Elaboration du budget: 1. Introduction 2. Planification stratégique

Plus en détail

CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS

CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS LA VALORISATION DES STOCKS 1- Définition Les stocks sont constitués de l ensemble des biens qui interviennent dans le cycle d exploitation de l entreprise pour être :

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2010 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2010 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 10 T CGS 10 01 Durée : 6 heures SESSION 2010 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER 1 : COMPTABILITE ANALYTIQUE (06 points) EXERCICE 1 COUTS COMPLETS L entreprise «ABC» fabrique des

Plus en détail

Chap.4 : Les charges variables et le seuil de rentabilité

Chap.4 : Les charges variables et le seuil de rentabilité 1 / 12 Chap.4 : Les charges variables et le seuil de rentabilité La comptabilité analytique (à partir de ce chapitre et surtout dans le P8 et P9) propose des modèles de gestion i.e. des représentations

Plus en détail

I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME. A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion

I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME. A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion Chap. 6 : Analyser les coûts des centres de responsabilité I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion 1. La comptabilité financière

Plus en détail

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité 10/505N/05/A. 1. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Comprendre et maîtriser l évolution du BFR 10/505N/05/A. 2. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Le suivi de l activité : constats

Plus en détail

Connaissez-vous votre prix de revient?

Connaissez-vous votre prix de revient? Connaissez-vous votre prix de revient? 15 avril 2014 Producteurs-transformateurs J o u r n é e d i n f o r m a t i o n Votre conférencier Ghyslain Cadieux Directeur principal Tél. : 514 954-4643 cadieux.ghyslain@rcgt.com

Plus en détail

Chapitre I :Seuil de rentabilité. Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM

Chapitre I :Seuil de rentabilité. Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM Chapitre I :Seuil de rentabilité Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM PLA N I- Introduction II- Charges 1- Charges variables 2- Charges fixes 3- Charges mixtes III- Le compte de résultat différentiel IV- Seuil

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Isabelle EMONET 13 Rue des Verdiers 38120 SAINT-EGREVE Tel : 04 80 80 58 80 / Mobile

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Animé par : Yvon SAINTILAN, Expert-Comptable Cabinet SAINTILAN à Quéven 1. Définition : ou point

Plus en détail

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

La gestion financière des chantiers dans les petites entreprises

La gestion financière des chantiers dans les petites entreprises La gestion financière des chantiers dans les petites entreprises 1 Introduction L étude de cas (fondation d un mur antibruit) retenue pour développer la gestion financière est caractérisée par : Durée

Plus en détail

: 1,20 ou 1,10 ou 1,055

: 1,20 ou 1,10 ou 1,055 Première STMG Thème 4 : Evaluation et performance Sciences de gestion Chapitre 5 : Prix,coûts et marges QUESTION DE GESTION : LES DECISIONS DE GESTION RENDENT-ELLES TOUJOURS UNE ORGANISATION PLUS PERFORMANTE?

Plus en détail

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 28 Rabie El Aouel 1430 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 1 - CLASSE 1 - COMPTES DE CAPITAUX 10 Capital, réserves et assimilés 101 Capital émis

Plus en détail

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion. Module : Comptabilité Analytique

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion. Module : Comptabilité Analytique Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion Module : Comptabilité Analytique 2 ème Année Préparatoire Année Universitaire : 2011-2012 Examen 2 ème Semestre

Plus en détail

FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE

FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE 107 ««LLee ddéémaarrrraaggee eett llee l ddéévveel llooppppeemeenntt ddee ll l eennttrreepprri iissee»» Maintenant que vous

Plus en détail

Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix

Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix Centre de Gestion Agréé de la Martinique Séminaire du 22 juin 2010 Intervenante : Marie CONSTANT 1 ère partie Calculer son Coût de revient Plan Pourquoi

Plus en détail

LE CONCEPT VADWAY et le «CONTRÔLE DE GESTION»

LE CONCEPT VADWAY et le «CONTRÔLE DE GESTION» Le concept de VAD (Valeur Ajoutée Directe), est à la base de nos missions portant sur le «Contrôle de gestion», appliqué aux PME. 1. LE CONCEPT LA VALEUR AJOUTEE DIRECTE (VAD) Rappel : L entreprise achète,

Plus en détail

IV - DETERMINATION DES COUTS

IV - DETERMINATION DES COUTS Cterrier.com 1/6 06/01/2005 Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature PROJET : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : Ce document est un exemple de plan d affaires professionnel. Vous êtes libre de vous en inspirer ou d en choisir un autre

Plus en détail

By Parrain Enseignant chez MGC

By Parrain Enseignant chez MGC COMPTABILITE ANALYTIQUE By Parrain Enseignant chez MGC Plan : Chapitre 1 : Introduction à la comptabilité analytique Chapitre 2 : Valorisation des stocks Chapitre 3 : Les coûts complets : la méthode des

Plus en détail

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins Durée : Minimum 14h Maximum 182h (Ce choix permet de valider 10% du Titre de niveau II «chef d entreprise développeur

Plus en détail

Chap 3 La Gestion des stocks

Chap 3 La Gestion des stocks 1 Chap 3 La Gestion des stocks I LA VALORISATION DES STOCKS...2 A) LA VALORISATION DES ENTRÉES... 2 B) LA VALORISATION DES SORTIES... 3 soit on détermine le coût unitaire de sortie en temps réel par :...3

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS LA METHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES? Soit le processus de production simplifié d une entreprise industrielle (absence de stocks) Pour calculer les coûts de

Plus en détail

Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION

Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION R/D Recherche Développement Production Distribution - A6 : Prod. - A7 : CA - A8 : Distribution - A9 : PR de Prod. - A10 : Exportation - A11

Plus en détail

De : Les comptables. I- Le taux de rentabilité interne

De : Les comptables. I- Le taux de rentabilité interne De : Les comptables A : La direction de Moréa Annexe : Le compte de résultat prévisionnel du projet Date : 21/09/2009 Objet : L impact des résultats financiers RAPPORT Nous avons réalisé un compte de résultat

Plus en détail

HOTLINE ENERGIE ENTREPRISES

HOTLINE ENERGIE ENTREPRISES HOTLINE ENERGIE ENTREPRISES L essentiel de l information pour traiter de : > L efficacité énergétique de vos bâtiments > La maîtrise de l énergie > Le recours aux énergies renouvelables 0 890 711 224 #

Plus en détail

Collection BTS. Prévision et gestion budgétaire Processus 8 du BTS CGO. Mesure et analyse de la performance Processus 9 du BTS CGO.

Collection BTS. Prévision et gestion budgétaire Processus 8 du BTS CGO. Mesure et analyse de la performance Processus 9 du BTS CGO. Collection BTS Prévision et gestion budgétaire Processus 8 du BTS CGO Mesure et analyse de la performance Processus 9 du BTS CGO Édition 2014/2015 EDITIONS CORROY BP 8 83560 RIANS Tél : 04 94 80 57 25

Plus en détail

LA MESURE DE LA PERFORMANCE

LA MESURE DE LA PERFORMANCE LA MESURE DE LA PERFORMANCE Pour tout projet commercial, le manageur doit prévoir, dès la conception, un suivi des actions commerciales mises en œuvre. Un des rôles du manageur est en effet de contrôler,

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015

COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015 COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015 Chiffres clés 2014 comparés à 2013 La Production CA Global Progression de (+2%) Progression de(+ 2%) CA Local CA Export Diminution (-1%) Progression de(+ 8%) Résultat

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion Quelques constats pour commencer! La gestion est devenue incontournable Tout comme le pilote d un avion, le chef d entreprise

Plus en détail

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

Prix Julie Mas DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE. Entreprise / Projet

Prix Julie Mas DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE. Entreprise / Projet DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE Entreprise / Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

PASSAGE DE LA COMPTABILITE GENERALE A ANALYTIQUE

PASSAGE DE LA COMPTABILITE GENERALE A ANALYTIQUE PASSAGE DE LA COMPTABILITE GENERALE A ANALYTIQUE Chantal Jaquet, Renata Guido, David Oberson, Didier Wicht Séminaire de Sierre 2003 INTRODUCTION Comptabilité générale Enregistre tous les flux relatifs

Plus en détail

CONTRÔLE DE GESTION: Gestion budgétaire

CONTRÔLE DE GESTION: Gestion budgétaire CONTRÔLE DE GESTION: Gestion budgétaire 1 Plan du cours I Contrôle de gestion stratégique II Contrôle de gestion opérationnel : gestion budgétaire Chapitre I : Généralités sur la gestion budgétaire Chapitre

Plus en détail

Dossier de Création d Entreprises

Dossier de Création d Entreprises Université de Sfax Centre Universitaire d Insertion et d Essaimage de Sfax Projet Culture Entrepreneuriale et Création d Entreprise à l Université de Sfax CE & CE Dossier de Création d Entreprises A l

Plus en détail

CHAPITRE 5 COMPTABILITÈ ANALYTIQUE D EXPLOITATION ( CAE) COÛTS COMPLETS ET PARTIELS

CHAPITRE 5 COMPTABILITÈ ANALYTIQUE D EXPLOITATION ( CAE) COÛTS COMPLETS ET PARTIELS CHAPITRE 5 COMPTABILITÈ ANALYTIQUE D EXPLOITATION ( CAE) COÛTS COMPLETS ET PARTIELS LE PASSAGE DES CHARGES DE LA CG AUX CHARGES DE LA CAE La CAE doit fournir des informations économiquement significatives

Plus en détail

PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE

PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE Numéro Liste de compétences - cours Introduction aux mathématiques comptables et financières Utiliser à des fins de gestion des méthodes statistiques

Plus en détail