Modèle de flux d échanges

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modèle de flux d échanges"

Transcription

1 Modèle de flux d échanges La théorie des avantages absolus et comparatifs Département du Commerce et du Tourisme (OEA) Présenté par Valérie Lacarte Juin 2008

2 Structure de la présentation 1) Contexte 2) Exemple 1: théorie des avantages absolus 3) Exemple 2 : théorie des avantages comparatifs 4) Conclusions de la théorie

3 1.Contexte La théorie des avantages absolus a été développée par le philosophe et économiste Adam Smith au début du 19ème siècle. Smith a énormément contribué à l économie classique en énonçant les principes de la division du travail et de la spécialisation afin d augmenter la productivité d une nation. Par la théorie des avantages absolus, il applique ces principes au commerce international. La théorie des avantages comparatifs vient compléter celle des avantages absolus. Elle a été développée par l économiste David Ricardo au 19ème siècle. La théorie stipule que dans une situation où il y a des différences de productivité, un pays à intérêt à se spécialiser dans la production du bien dans lequel sa productivité est la plus élevée comparativement à celle de l autre pays.

4 2.Théorie des avantages absolus Les hypothèses et l application de la théorie

5 Les hypothèses (1) Prenons deux pays ayant un environnement semblable : Haïti et la Jamaïque. 1) Chaque pays produit 2 biens : les bananes et les mangues. 2) L engrais est la seule ressource utilisée dans la production des bananes et des mangues. (Nous considérons que toutes les autres ressources telles que le soleil, la qualité des terres, la main d œuvre, etc. sont identiques) 3) Il n y a aucune barrière commerciale

6 Les hypothèses (2) 4) Pour le processus de production de bananes, supposons que, En Haïti -la récolte de la banane se fait 2 fois par année -chaque récolte produit bananes -on utilise 1600 kg d engrais par année En Jamaïque -la récolte de la banane se fait 2 fois par année -chaque récolte produit bananes -on utilise 1000 kg d engrais par récolte

7 Les hypothèses (3) 5) Pour le processus de production des mangues, supposons que, En Haïti -la récolte se fait 4 fois par année -chaque récolte produit mangues -on utilise 1250 kg d engrais par récolte En Jamaïque -la récolte se fait 4 fois par année -chaque récolte produit mangues -on utilise 1600 kg d engrais par récolte

8 Coûts de production en autarcie Haïti Jamaïque Total Bananes Mangues Total Production de bananes : Le coût est moins élevé en Jamaïque (1000 kg au lieu de 1600 kg en Haïti) Production de mangues: Le coût est moins élevé en Haïti (1250 kg au lieu de 1500 kg en Jamaïque)

9 Avantage absolu et spécialisation Un pays a un avantage absolu sur un autre pays dans la production du bien X s il utilise moins de ressources pour produire la même quantité de biens. La théorie des avantages absolus stipule qu`un pays a intérêt à se spécialiser dans la production du bien X dans lequel il détient un avantage absolu. Ce faisant, le pays exportera ce bien et importera le bien Y. La spécialisation complète implique que le pays dédie la totalité de ses ressources à la production du bien X.

10 Coûts de production après spécialisation Haïti se spécialisera dans la production de mangues dans laquelle elle dispose d un avantage absolu; elle exportera des mangues et importera des bananes de la Jamaïque. Le raisonnement inverse s applique à la Jamaïque. Haïti Jamaïque Total Bananes Mangues Total

11 L effet de la spécialisation complète sur les coûts de production Haïti Jamaïque Total Bananes Mangues Total En autarcie Les 2 pays produisent les bananes et les mangues et utilisent 5350kg d engrais Haïti Jamaïque Total Bananes Manques Total Spécialisation Au total, la quantité d engrais utilisée est de 4500 kg, soit 850 kg de moins qu en autarcie. Haïti utilise 350 kg de moins et la Jamaïque utilise 500 kg de moins.

12 3.Théorie des avantages comparatifs (ou relatifs)

13 Coûts de production en autarcie Haïti Jamaïque Total Bananes Mangues Total Production de bananes : Le coût est moins élevé en Jamaïque (1000 kg au lieu de 1600 kg en Haïti) Production de mangues: Le coût est moins élevé en Jamaïque (1100 kg au lieu de 1250 kg en Jamaïque) Il coûte donc moins cher de produire les deux biens en Jamaïque, donc pas de d échanges???

14 Avantage comparatif et spécialisation Définition : Un pays a un avantage comparatif (ou relatif) par rapport à un autre pays dans la production lorsque son coût de production est le moins éloigné de celui du pays le plus compétitif, c est-à-dire, la production où l écart de coût entre les deux pays est le plus faible. Le pays devrait se spécialiser dans la production du bien dans lequel il a un avantage comparatif.

15 Méthode 1- Comparaison des coûts de production en valeur absolue Haïti Production de Bananes Jamaïque Production de Bananes = 600 kg Production de Mangues = 150 kg* =-600 kg* Production de Mangues =-150

16 Méthode 2- Comparaison des coûts par le rapport d échange RAPPEL: Règle de Trois 1600 kg d engrais = bananes 1250 kg d engrais = X bananes X = 1250kg * b 1600 kg X = bananes DONC mangues = bananes

17 Méthode 2- Comparaison des coûts par le rapport d échange Marché d Haïti Produire bananes coûte mangues (1.28 mangue= banane) Produire mangues coûte bananes (0.78 banane = 1 mangue) Les mangues coûtent moins cher Marché de la Jamaïque Produire bananes coûte mangues (0.91 mangue= 1 banane) Produire mangues coûte bananes (1.10 banane = 1 mangue) Les bananes coûtent moins

18 Les coûts de production en terme de rapports d échange Haïti Jamaïque Bananes Mangues Production de bananes : Le coût de production est moins élevé en Jamaïque (0.91m/b au lieu de 1.28m/b) Production de mangues: Le coût de production est moins élevé en Haïti (0.78b/m au lieu de 1.10b/m)

19 L effet de la spécialisation complète sur les coûts de production Haïti Jamaïque Total Bananes Mangues Total Haïti Jamaïque Total Bananes Manques Total En autarcie Les ressources sont réparties entre la production des mangues et des bananes. Il n y aucun commerce. Spécialisation Chaque pays se spécialise dans la production du bien dans lequel il a un avantage comparatif. Haïti produit mangues, Jamaïque produit bananes et les 2 pays font

20 Autre exemple Haïti Jamaïque Total Bananes Mangues Total Comment déterminer les avantages absolus et comparatifs?

21 Les coûts de production en terme de rapports d échanges Haïti Jamaïque Bananes Mangues Production de bananes : Le coût de production est moins élevé en Jamaïque (1.07m/b au lieu de 1.28m/b) Production de mangues: Le coût de production est moins élevé en Haïti (0.78b/m au lieu de 0.94b/m)

22 Conclusions Productivité accrue Diminution des coûts Meilleure allocation des ressources Interdépendance Externalités positives (rendements croissants et économies d échelle)

Les fondements des échanges internationaux

Les fondements des échanges internationaux Les fondements des échanges internationaux Fiche 1 Objectif Comprendre les fondements théoriques des échanges internationaux Prérequis Croissance économique, importations, exportations, facteurs de production

Plus en détail

Les fondements théoriques du libre-échange. Remy Katshingu

Les fondements théoriques du libre-échange. Remy Katshingu Chapitre 2 Théories explicatives des échanges internationaux Les fondements théoriques du libre-échange Remy Katshingu 1 Introduction Ces théories essaient de donner une réponse logique gq à la question

Plus en détail

Redécouvrir Ricardo au sujet du commerce international : un paradoxe? Gilbert Faccarello Journées de l économie Lyon, 14-16 novembre 2013

Redécouvrir Ricardo au sujet du commerce international : un paradoxe? Gilbert Faccarello Journées de l économie Lyon, 14-16 novembre 2013 Redécouvrir Ricardo au sujet du commerce international : un paradoxe? Gilbert Faccarello Journées de l économie Lyon, 14-16 novembre 2013 1 Table 2 1. L héritage théorique à l époque de Ricardo 2. Qu apporte

Plus en détail

Chapitre 2-CHOIX ET ECHANGE

Chapitre 2-CHOIX ET ECHANGE Chapitre 2-CHOIX ET ECHANGE sensibiliser Citer de situations où la ressource est rare, les contraintes possibles :! Un espace limité pour ranger ses vêtements, un temps restreint dans la journée pour faire

Plus en détail

1. Théorie classique de l échange international

1. Théorie classique de l échange international DEUXIEME PARTIE : 1. Théorie classique de l échange international LES FONDEMENTS THEORIQUES DE l INTEGRATION ECONOMIQUE La théorie (néo)-classique de l échange international trouve ses fondements dans

Plus en détail

La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une. révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt

La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une. révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt 1 METHODOLOGIE 1.1 L Envergure de l Etude La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt quatorze (1994) et

Plus en détail

Le libre-échange: les concepts fondamentaux Note préparée par le Département du Commerce et du Tourisme de l OEA Juin 2008

Le libre-échange: les concepts fondamentaux Note préparée par le Département du Commerce et du Tourisme de l OEA Juin 2008 Le libre-échange: les concepts fondamentaux Note préparée par le Département du Commerce et du Tourisme de l OEA Juin 2008 La plupart des pays adhèrent au concept du libre-échange, c est-à-dire à l élimination

Plus en détail

L avantage comparatif

L avantage comparatif L avantage comparatif Grégory Corcos et Isabelle Méjean ECO 434: Economie Internationale Ecole Polytechnique, 2ème Année The theory of comparative advantage is the only result in social science that is

Plus en détail

3. Interdépendance et bénéfices de l échange

3. Interdépendance et bénéfices de l échange 3. Interdépendance et bénéfices de l échange L économie étudie la manière dont la société gère ses ressources rares, càd. comment la société produit et distribue des biens et services pour satisfaire les

Plus en détail

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui Plan du cours : - Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui - I. Les théories du commerce international - les avantages comparatifs (Ricardo) - les dotations de facteurs (HOS)

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT

COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT I) L'internationalisation des échanges A) Mesurer les échanges La balance des paiements Le taux d'ouverture La part de marché Le taux de pénétration

Plus en détail

Guide des AUTEURS en Economie EXTRAITS

Guide des AUTEURS en Economie EXTRAITS Guide des AUTEURS en Economie EXTRAITS 1/10 Un guide indispensable. Il n existe pas à ma connaissance de guide simple ou de dictionnaire «scolaire» en économie pour les étudiants de Lycée, de BTS et d

Plus en détail

Les grandes questions que se posent les économistes

Les grandes questions que se posent les économistes Les grandes questions que se posent les économistes I) Dans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix? 1-LE PARADOXE DE L EAU ET DU DIAMANT CHEZ SMITH Adam Smith, Recherches sur la nature

Plus en détail

UPEC AEI - Licence 3 Administration publique Socio-Economie des mutations contemporaines (8) D. Glaymann - 2010-2011 1

UPEC AEI - Licence 3 Administration publique Socio-Economie des mutations contemporaines (8) D. Glaymann - 2010-2011 1 8. Les grande étapes du dilemme protectionnisme/ libre-échange Le contenu et la comptabilisation des échanges internationaux Les argumentaires favorables au protectionnisme et au libre-échange L évolution

Plus en détail

Le modèle ricardien: les avantages comparatifs

Le modèle ricardien: les avantages comparatifs Le modèle ricardien: les avantages comparatifs - modèle très simple - résultats non triviaux sur la spécialisation internationale - message: explique pourquoi les pays très différents ont intérêt à commercer

Plus en détail

européenne 2. Théorie des unions douanières en concurrence parfaite (suite)

européenne 2. Théorie des unions douanières en concurrence parfaite (suite) 2. Théorie des unions douanières en concurrence parfaite (suite) 4Conclusion des modèles de Smith, Ricardo et HOS : échange international et spécialisation des économies nationales sont générateurs de

Plus en détail

Les fondements du commerce

Les fondements du commerce Les fondements du commerce international Le libre-échange, chacun s'en réclame mais personne ne le pratique. Dans tous les pays du monde, on veut exporter sans pour autant subir la pénétration des produits

Plus en détail

I) L ouverture des économies à l international

I) L ouverture des économies à l international L autarcie s oppose au système du libreéchange. I) L ouverture des économies à l international A) La mesure des échanges de biens et services. La balance des transactions courantes. Cette balance retrace

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION On constate trois grandes phases depuis la fin de la 2 ème guerre mondiale: 1945-fin 50: Deux blocs économiques et

Plus en détail

Économie Générale Commerce International

Économie Générale Commerce International Économie Générale Commerce International La théorie du commerce international s intéresse à la modélisation des échanges de B&S (biens et services) entre États. Elle se penche aussi sur les questions d

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE

MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE 1 MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE CURRICULUM D ECONOMIE GENERALE CLASSE DE TERMINALE G SOMMAIRE 1 Budget horaire 2 Calendrier annuel

Plus en détail

Chapitre 2 L économie et l échange

Chapitre 2 L économie et l échange Chapitre 2 L économie et l échange Pourquoi vivre en société? Plan du chapitre Spécialisation : quels sont les causes de la «division du travail»? Apprentissage : l intérêt dynamique de la spécialisation

Plus en détail

David Ricardo (1772-1823)

David Ricardo (1772-1823) David Ricardo (1772-1823) L'avantage comparatif Principes de l'économie politique et de l'impôt (1817) onomiques 1 David Ricardo Économ iste britannique du X IXe siècle Fondateur de l école classique aux

Plus en détail

JR RELATIONS ECONOMIQUES INTERNATIONALES PRÉPARATION À L EXAMEN DE MI-SESSION. 8/12/2010 Remy K. Katshingu

JR RELATIONS ECONOMIQUES INTERNATIONALES PRÉPARATION À L EXAMEN DE MI-SESSION. 8/12/2010 Remy K. Katshingu 383-133- JR RELATIONS ECONOMIQUES INTERNATIONALES PRÉPARATION À L EXAMEN DE MI-SESSION 8/12/2010 Remy K. Katshingu 1 LA MATIÈRE CHAPITRE 1- L ÉCONOMIE CANADIENNE DANS LA MONDIALISATION Structure du commerce

Plus en détail

ECHANGE INTERNATIONAL ET CROISSANCE : L ANALYSE DE D RICARDO

ECHANGE INTERNATIONAL ET CROISSANCE : L ANALYSE DE D RICARDO ECHANGE INTERNATIONAL ET CROISSANCE : L ANALYSE DE D RICARDO I. D Ricardo et la théorie des avantages comparatifs A. L auteur des «principes de l économie politique et de l impôt» 1817 1. Biographie, contexte

Plus en détail

Université Paris1- Panthéon Sorbonne : Commerce International Professeur Philippe Martin Partiel Septembre 2004 CORRIGE

Université Paris1- Panthéon Sorbonne : Commerce International Professeur Philippe Martin Partiel Septembre 2004 CORRIGE Université Paris1- Panthéon Sorbonne : ommerce International Professeur Philippe Martin Partiel Septembre 2004 ORRIGE Partie 1: Questions à choix multiple (8 points : 1 point chacune) Reporter sur votre

Plus en détail

Module 2 : Appréhender la dimension internationale de l'échange 2.1 : Appréhender les fondements du commerce international

Module 2 : Appréhender la dimension internationale de l'échange 2.1 : Appréhender les fondements du commerce international Module 2 : Appréhender la dimension internationale de l'échange 2.1 : Appréhender les fondements du commerce international Comprendre les fondements et les approches théoriques du commerce international

Plus en détail

Les déterminants des échanges internationaux Activités pour l élève

Les déterminants des échanges internationaux Activités pour l élève Les déterminants des échanges internationaux Activités pour l élève 1 - Des échanges indispensables Document 1 : Pourquoi échangeons-nous? Pourquoi des échanges internationaux? Drôle de question Effectivement

Plus en détail

Théorie keynésienne : le reste du monde

Théorie keynésienne : le reste du monde Théorie keynésienne : le reste du monde Le modèle keynésien en économie ouverte Le modèle keynésien est valide uniquement dans le cadre d'une économie fermée, c'est-à-dire sans échanges extérieurs. Dans

Plus en détail

Le commerce international

Le commerce international Management international Le commerce international Exposé Réalisé Par : Encadré Par : 1 Plan Introduction I. Définition de commerce international II. Les théories du commerce international III. Les effets

Plus en détail

Exercices de TD : Commerce international

Exercices de TD : Commerce international Exercices de TD : Commerce international 1 Balance des paiements Exercice 1.1 : Soit : BC : la balance courante, S p : l épargne privée, I : l investissement, G : les dépenses publiques et T : les impôts.

Plus en détail

Théorie standard du commerce international: Supposons que. P A Y :PrixdeY au pays A. Prix relatifs de X par rapport à Y en autarcie: Pays B: Pays A:

Théorie standard du commerce international: Supposons que. P A Y :PrixdeY au pays A. Prix relatifs de X par rapport à Y en autarcie: Pays B: Pays A: 4 Le commerce international Canada-É-U, 1945-1973 4.1 L avantage comparé Théorie standard du commerce international: Supposons que PX:PrixdeX A au pays A P B X :PrixdeX au pays B P A Y :PrixdeY au pays

Plus en détail

Micro-économie 1. Marisa Ratto. Première Année MIDO

Micro-économie 1. Marisa Ratto. Première Année MIDO Micro-économie 1 Marisa Ratto Première Année MIDO 1 Organisation du cours : Cours Magistral : des questions? Prendre contact : Maria_Luisa.Ratto@dauphine.fr Bureau : B 611bis le mercredi de 10h00 à 12h00.

Plus en détail

FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES

FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES 1 LES NOTIONS Echange marchand = échange de biens et de services qui s effectue sur un marché et qui donne lieu au paiement d un prix fixé

Plus en détail

Conférence d Economie Internationale

Conférence d Economie Internationale Conférence d Economie Internationale 13 e séance, 2 juin 2009 Trade and Development SCIENCES-PO, MASTER Affaires Internationales, UP : 57517 Plan de la séance 1. Intro 2. Commerce et spécialisation 3.

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON-SORBONNE 1 ère année de Sciences Économiques (L1) Théories économiques 1 : Valeur et répartition (Division III) Cours de Mme Ai-Thu DANG Le cours comprend trois parties : -

Plus en détail

> Échange international

> Échange international > Échange international et croissance D. Ricardo «Internationalisation des échanges et mondialisation» Séquence 7, enseignement obligatoire. Séquence 7-SE00 91 Chapitre 1 > L analyse des avantages comparatifs

Plus en détail

DEVOIR N 1 économie générale

DEVOIR N 1 économie générale PROGRAMME : DEVOIR N 1 économie générale L économie et son domaine Le circuit économique comme méthode d'analyse La production marchande et non marchande Le travail Le capital et le progrès technique Le

Plus en détail

Cet ouvrage vous montre et vous explique tous les calculs rencontrés dans les différents concours paramédicaux et sociaux.

Cet ouvrage vous montre et vous explique tous les calculs rencontrés dans les différents concours paramédicaux et sociaux. - Cet ouvrage vous montre et vous explique tous les calculs rencontrés dans les différents concours paramédicaux et sociaux. Vous allez pouvoir apprendre ou réviser toutes les notions de calcul abordées

Plus en détail

De quoi dépendent les taux de change? Si déficit dans les échanges extérieurs M>X demande de devises étrangères contre la monnaie nationale > offre

De quoi dépendent les taux de change? Si déficit dans les échanges extérieurs M>X demande de devises étrangères contre la monnaie nationale > offre De quoi dépendent les taux de change? Si déficit dans les échanges extérieurs M>X demande de devises étrangères contre la monnaie nationale > offre de devises étrangères contre monnaie nationale dépréciation

Plus en détail

EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT

EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT ECONEWS 6/2010 2 juin 2010 EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT Dans le cadre du présent Econews, la Chambre des salariés procède à une série de calculs sur l impact des mesures

Plus en détail

Le commerce international est-il source de progrès économique et social?

Le commerce international est-il source de progrès économique et social? 1 Le commerce international est-il source de progrès économique et social? Macroéconomie Introduction I. L ouverture aux échanges internationaux est globalement favorable au progrès économique et social

Plus en détail

Fiche 8 : Libre-échange et protectionnisme

Fiche 8 : Libre-échange et protectionnisme Fiche 8 : Libre-échange et protectionnisme Plan de la fiche 1. Notions de base 2. Problèmes économiques et sociaux 3. Théories et auteurs 4. Repères historiques La croissance économique dans le monde est-elle

Plus en détail

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance IV) l équilibre ressources - emplois et son interprétation Cet article fait suite à ceux du 19 janvier et du 18 février 2013. Il en est le complément logique sur les fondamentaux macro- économiques d un

Plus en détail

Thomas Mun, Discours sur le commerce anglais aux Indes orientales, 1621

Thomas Mun, Discours sur le commerce anglais aux Indes orientales, 1621 Chapitre 1 : Une histoire rapide des doctrines économiques. Introduction : L'activité économique et la science économique I. De la condamnation à l'analyse de l'activité économique A, Les Réflexions économiques

Plus en détail

SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre

SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre Sommaire des séances CE2 Séance 1 Séance 2 CM1 Séance 3 Séance 4 CM2 Séance 5 La Lune a-t-elle toujours la même forme? Pourquoi la Lune change-t-elle

Plus en détail

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011 DIAGNOSTIC EXPORT Mode d emploi 17 février 2011 I.Introduction 1. 1. Les avantages de l export 2. 2. Les défis de l export 3. 3. Qu est ce qu un «Diagnostic Export»? II. Analyse de l entreprise 1. 1. Une

Plus en détail

Réponses chapitre 3 : Interdépendance et bénéfices de l échange

Réponses chapitre 3 : Interdépendance et bénéfices de l échange Réponses chapitre 3 : Interdépendance et bénéfices de l échange Question 1 Avantage absolu : - lorsqu on compare la productivité des individus, des firmes, etc. - producteur qui a besoin du moins d inputs

Plus en détail

Les fondements de l échange international

Les fondements de l échange international THÈME 1 : La coordination des décisions économiques par l échange SOUS-THÈME 1.2 : La dimension internationale de l échange Les fondements de l échange international Chapitre 5 L échange international

Plus en détail

Des hommes et des ressources

Des hommes et des ressources Des hommes et des ressources G 6. La question des ressources alimentaires I. Etude de cas : au Brésil Quelle est la situation alimentaire au Brésil? P 282-283 A. Une grande puissance agricole 1) L agriculture

Plus en détail

Economie Politique Mutations et nouvelles régulations économiques

Economie Politique Mutations et nouvelles régulations économiques Economie Politique Mutations et nouvelles régulations économiques - Master M1 Sciences Economiques - G. COLLETIS colletis@univ-tlse1.fr Introduction Un pays n est pas riche si sa base productive est trop

Plus en détail

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex L'économie ouverte Dans une économie ouverte, le pays n'est pas contraint de réaliser en toute année l'équilibre entre ses dépenses et sa production de biens et services. Le pays peut dépenser plus qu'il

Plus en détail

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

Travail rendu : Présentation et définition de la M.R.P : Management des ressources de production

Travail rendu : Présentation et définition de la M.R.P : Management des ressources de production Travail rendu : Présentation et définition de la M.R.P : Management des ressources de production Préparé par : Ait ahmed Essedek Matière : Gestion de la production et des stocks Encadré par : Mr. NACIRI

Plus en détail

Canada-Vietnam. Pascal Tremblay. Publication n o 2014-60-F Le 22 juillet 2014

Canada-Vietnam. Pascal Tremblay. Publication n o 2014-60-F Le 22 juillet 2014 Canada-Vietnam Publication n o 214-6-F Le 22 juillet 214 Pascal Tremblay Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires La Série

Plus en détail

ECONOMIE INTERNATIONAL

ECONOMIE INTERNATIONAL INTRODUCTION: Mondialisation & Globalisation Définition Globalisation : ECONOMIE INTERNATIONAL Désigne un mouvement complexe d ouverture des frontières économiques et de déréglementation, qui permet aux

Plus en détail

Pourquoi échanger? Vertus et contraintes du libre-échange

Pourquoi échanger? Vertus et contraintes du libre-échange Pourquoi échanger? Vertus et contraintes du libre-échange Cet article fait suite à l article du 30 décembre 2014 sur le protectionnisme, sur ce blog, intitulé : Libre-échange ou protectionnisme? Deuxième

Plus en détail

DÉFINITIONS FONDEMENTS. Pierre BARDELLI

DÉFINITIONS FONDEMENTS. Pierre BARDELLI COMPÉTITIVITÉ DÉFINITIONS FONDEMENTS Pierre BARDELLI Professeur Emérite - Université de Lorraine Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales Université de Lorraine Membre associé à la Chaire de Responsabilité

Plus en détail

Management Module 3. Le diagnostic interne

Management Module 3. Le diagnostic interne Management Module 3 Le diagnostic interne Schéma général d analyse Problèmes/opportunités Analyse interne de l organisation Ressources Compétences Existe-t-il différents segments stratégiques? Analyse

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/GE.20/2006/13 15 février 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE..

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. Jean-Marc BUYSSCHAERT Les journées de l économie et de la gestion MARCHES DES CAPITAUX ET INSTRUMENTS FINANCIERS LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. UN EXERCICE SOUVENT PERILLEUX Plan de l intervention La

Plus en détail

TD N 14 LA BALANCE DES PAIEMENTS

TD N 14 LA BALANCE DES PAIEMENTS TD N 14 LA BALANCE DES PAIEMENTS La balance des paiements est un document comptable retraçant, pour une période donnée, l'ensemble des opérations entre les agents «résidents» (tous ceux qui résident pendant

Plus en détail

L ampleur: mondialisation des échanges

L ampleur: mondialisation des échanges L ESPACE ÉCONOMIQUE MONDIAL Chapitre 5 L ampleur: mondialisation des échanges 5.1 Les échanges et le système monétaire; 5.2 Théories du commerce international; 5.3 Les échanges mondiaux. Dans une économie

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

La stratification de l eau dans un ballon d eau chaude

La stratification de l eau dans un ballon d eau chaude Principe La stratification de l eau dans un ballon d eau La densité de l eau varie avec sa température. De manière simplifiée, plus l eau est froide, plus elle est dense. «Un litre d eau froide, c est

Plus en détail

Démographie Chapitre 3

Démographie Chapitre 3 Université Nancy 2 Démographie L2 économie 2010-2011 Mme Chaupain-Guillot 1 : nuptialité les mariages et les divorces * événement renouvelable * effet de la nuptialité sur la fécondité? de la nuptialité

Plus en détail

ATTRACTIVITE : DE QUOI PARLONS NOUS?

ATTRACTIVITE : DE QUOI PARLONS NOUS? ATTRACTIVITE : DE QUOI PARLONS NOUS? Rencontre thématique du PIVER Danièle LAVENSEAU Un contexte Une notion apparue à la fin des années 1980. Plusieurs facteurs explicatifs avec : - poids croissant des

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

CHAPITRE 1 - LES RELATIONS COMMERCIALES INTERNATIONALES

CHAPITRE 1 - LES RELATIONS COMMERCIALES INTERNATIONALES CHAPITRE 1 - LES RELATIONS COMMERCIALES INTERNATIONALES Les avantages comparatifs? «C'est sans doute la théorie la plus brillante de la science économique.» OMC Les pays ont intérêt à développer leurs

Plus en détail

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE Enquête 2011 combinée sur l efficacité de l aide (Déclaration de Paris) et sur l engagement international dans les États fragiles - 12 avril

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants

Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants "Les organismes vivants incluent des organismes unicellulaires et multicellulaires. Comprendre les processus cellulaires

Plus en détail

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Stéphane Gallon Caisse des Dépôts stephane.gallon@caissedesdepots.fr https://educnet.enpc.fr/course/view.php?id=2 Séance 11 1 Macroéconomie : fin

Plus en détail

LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS)

LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS) LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS) FONDÉ SUR LE VOLUME : ANALYSE DES CONDITIONS PRÉVUES AU TEXTE RÉVISÉ EN DÉCEMBRE 2008 DU PROJET DE MODALITÉS CONCERNANT L AGRICULTURE À L OMC RÉSUMÉ Genève, Suisse

Plus en détail

LES DECISIONS STRATEGIQUES ET ORGANISATIONNELLE A L INTERNATIONAL :

LES DECISIONS STRATEGIQUES ET ORGANISATIONNELLE A L INTERNATIONAL : LES DECISIONS STRATEGIQUES ET ORGANISATIONNELLE A L INTERNATIONAL : ANALYSE CONCURRENTIELLE ET STRATEGIE MARKETING INTERNATIONAL : L entreprise a le choix entre 3 grands types de stratégie : La standardisation

Plus en détail

Thèmes et questionnements Notions de terminale et acquis de première

Thèmes et questionnements Notions de terminale et acquis de première Thèmes et questionnements Notions de terminale et acquis de première Quels sont les fondements du commerce international et de l internationalisation de la production? Notions de Terminale : avantage comparatif,

Plus en détail

P A P 1 D 1 -S 1 S 1 D 1

P A P 1 D 1 -S 1 S 1 D 1 Les instruments de la politique commerciale - tarifs: source de revenu et protection des industries nationales -pécifiques : montant fixe par unité de bien importé (exemple: 100 par voiture) -Ad-valorem:

Plus en détail

LE CRM À L ÈRE DU CLIENT. façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne.

LE CRM À L ÈRE DU CLIENT. façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne. LE CRM À L ÈRE DU CLIENT façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne ebook 1 SOMMAIRE Résumé analytique Mieux aligner les ventes et le marketing

Plus en détail

UNIVERSITE D ORAN FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, DES SCIENCES DE GESTION ET DES SCIENCES COMMERCIALES CHOIX SRATEGIQUES EN MATIERE D EXPORTATIONS

UNIVERSITE D ORAN FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, DES SCIENCES DE GESTION ET DES SCIENCES COMMERCIALES CHOIX SRATEGIQUES EN MATIERE D EXPORTATIONS UNIVERSITE D ORAN FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, DES SCIENCES DE GESTION ET DES SCIENCES COMMERCIALES CHOIX SRATEGIQUES EN MATIERE D EXPORTATIONS HORS HYDROCARBURES : REFERENCE AU CAS DE L ALGERIE THESE

Plus en détail

Économie Introduction du cours

Économie Introduction du cours Économie Introduction du cours Université Panthéon-Assas Collège de Droit 1 ere année Etienne LEHMANN Professeur d Economie à l Université Panthéon-Assas etienne.lehmann@ensae.fr http://cred.u-paris2.fr/node/69

Plus en détail

Chapitre IV : L'analyse classique de la répartition des revenus

Chapitre IV : L'analyse classique de la répartition des revenus Chapitre IV : L'analyse classique de la répartition des revenus I. La répartition chez un économiste classique : David Ricardo (1817) D. Ricardo : Principes de l'économie politique et de l'impôt (1817)

Plus en détail

Chapitre 10: le commerce international

Chapitre 10: le commerce international Chapitre 10: le commerce international Chapitre 3 et 9 29/03/2015 Macro chap 10 1 I. Le gain de l échange Plus les économies se perfectionnent, plus les techniques évoluent, plus l échange se développe

Plus en détail

d Économie Politique: Séance 3

d Économie Politique: Séance 3 TP d Économie Politique: Séance 3 April 22, 2002 1 Interdépendance et Bénéfices de l échange 1.1 Rappels Contenu: Observer le bénéfice de l échange, apprendre la différence entre avantage absolu et avantage

Plus en détail

L analyse économique est-elle transposable à l éducation?

L analyse économique est-elle transposable à l éducation? Est-il possible de procéder à une analyse économique du fonctionnement des systèmes éducatifs? Si oui, dans quels buts? Quel est l'objet de la science économique? «L économique (économie politique) recherche

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Introduction (1) 3 grands déséquilibres : inflation, chômage et croissance et fluctuations économiques Grands déséquilibres?! Écart entre l offre et la

Plus en détail

De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets

De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets Les déchets commerciaux enlevés sont déchargés pour le traitement à l usine de séparation Nehlsen est une société avec une pensée avancée ayant une

Plus en détail

Première partie situation de départ:

Première partie situation de départ: Alternance jour/nuit cycle: 3 Connaissances visées: la Terre tourne sur elle-même: c'est ce qui explique l'alternance du jour et de la nuit. La terre tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre

Plus en détail

CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION

CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION Étude sur les ressources humaines du commerce international du FITT d intérêts et de connaissances. Toutefois, compte tenu de la nature du commerce d intégration,

Plus en détail

Source: Piketty Saez. Share (in %), excluding capital gains. Figure 1: The top decile income share in the U.S.,1917-1998 50% 45% 40% 35% 30% 25%

Source: Piketty Saez. Share (in %), excluding capital gains. Figure 1: The top decile income share in the U.S.,1917-1998 50% 45% 40% 35% 30% 25% Le modèle Hecksher-Ohlin-Samuelson (HOS) Extension du modèle ricardien: le commerce est expliqué grâce aux avantages comparatifs mais fondés sur - les différences des dotations de facteurs de production

Plus en détail

Jean-Marie DUCREUX Maurice MARCHAND-TONEL STRATÉGIE. Les clés du succès concurrentiel. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3153-2

Jean-Marie DUCREUX Maurice MARCHAND-TONEL STRATÉGIE. Les clés du succès concurrentiel. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3153-2 Jean-Marie DUCREUX Maurice MARCHAND-TONEL STRATÉGIE Les clés du succès concurrentiel Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3153-2 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 ANALYSER CHAPITRE 1 L effet d expérience...9

Plus en détail

Mondialisation et Disparité des Revenus

Mondialisation et Disparité des Revenus Université de la Colombie Britannique Introduction Des années 50 jusqu au début des années 70, la croissance du commerce mondial était semblable à la croissance á celle du PIB mondial. Depuis le milieu

Plus en détail

Fiche 2.1.2.1. Le libre-échange.

Fiche 2.1.2.1. Le libre-échange. Fiche 2.1.2.1. Le libre-échange. Questions : Qu est-ce que le libre-échange? Quels sont les avantages du libre-échange? Quelles en sont les limites? Exercice 1 : Doc. 1, p. 70 : Définissez le libre-échange.

Plus en détail

I q Droit du commerce international et droits voisins

I q Droit du commerce international et droits voisins [ Introduction au droit du commerce international 1 La mondialisation de l économie, la multiplication et la libéralisation des échanges internationaux, la diversification des différents acteurs économiques

Plus en détail

Micro-économie approfondie Chapitre 2 : Rappels d économie industrielle : le monopole 1

Micro-économie approfondie Chapitre 2 : Rappels d économie industrielle : le monopole 1 Micro-économie approfondie Chapitre 2 : Rappels d économie industrielle : le monopole 1 Olivier Bos olivier.bos@u-paris2.fr 11.1 1 Bibliographie : Belflamme et Peitz 2.2.2, 2.2.3, 8.1, 8.2, 9.1, 9.2, 10.1,

Plus en détail

Développement du bois énergie : quel impact à terme sur le marché du bois en France?

Développement du bois énergie : quel impact à terme sur le marché du bois en France? Développement du bois énergie : quel impact à terme sur le marché du bois en France? Le développement du bois énergie va se traduire par une situation de concurrence entre les différents acteurs économiques

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Introduction... 13 1.1. Objectif... 13 1.2. Rappel... 15 1.3. Synthèse... 16 1.4. Bibliographie...

Table des matières. Chapitre 1. Introduction... 13 1.1. Objectif... 13 1.2. Rappel... 15 1.3. Synthèse... 16 1.4. Bibliographie... Table des matières Chapitre 1. Introduction... 13 1.1. Objectif... 13 1.2. Rappel... 15 1.3. Synthèse... 16 1.4. Bibliographie... 17 Chapitre 2. Du système au logiciel... 19 2.1. Introduction... 19 2.2.

Plus en détail