COSMI. CONNECT BY Hertz. Youngho RHEE Marcel LUZ E CALIL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COSMI. CONNECT BY Hertz. Youngho RHEE Marcel LUZ E CALIL"

Transcription

1 COSMI CONNECT BY Hertz Youngho RHEE Marcel LUZ E CALIL

2 Index 0. Introduction générale au système : «Connect by Hertz» (Rapport précédent) Implantation territoriale Principes du service Technique Intervenants du système Usage 2 1. Introduction générale au système : «Connect by Hertz» 2 2. L investissement Le coût de l investissement 3 3. Les charges Les charges des employés Les charges d'opération des voitures Les charges de Stationnement : Les ressources commerciales 4 4. Bilan financier actuel 5 5. Recherche du point mort Calcul des charges fixes Calcul des charges variables Calcul des recettes variables Calcul du point mort, par voiture Point mort de l ensemble du système 6 6. Amélioration de la rentabilité du système 6 7. Bilan financier modifié Conclusion 10

3 0. Introduction générale au système : «Connect by Hertz» (Rapport précédent) 0.1. Implantation territoriale a. La ville : population, densité : Notre analyse sera basée sur la ville de New York, aux Etas-Unis. L agglomération autour de cette ville a 24 million d habitants. C est la ville la plus peuplé des EUA avec hab / km². b. Système de transport urbain. Moyens de transport à grande capacité : Les déplacements urbains sont dominés par le transport ferré. Seulement 6% est fait par VP et taxis. La longueur du metro est la plus grande du monde (368 km) Principes du service c. Nature du service : Service de voitures en libre-service 24 sur 24 et 7 sur 7 en milieu urbain densément peuple. d. Quels véhicules : Le service compte avec trois types de véhicules. Une plutôt personnel (Toyota Prius), une plutôt social (Toyota Camry) et une dernière plutôt sportive (BMW Mini). e. Formes d usage. Location, tarifs, abonnement. Il y a trois abonnements dont il faut en choisir un avant d'utiliser le service. S'abonner coûte US$50 à l'année. L'utilisation du véhicule à l'heure (à partir de US$10) et les milles parcourus (au delà de 180) sont ensuite facturés. Les tarifs pour les conducteurs de moins de 21 ans incluent une surcharge. Les deux abonnements à fort usage ont une réduction du prix par heure Technique f. Nature du service rendu : Pour avoir accès aux voitures, il faut d abord s y inscrire et avoir été approuvé par une commission chez Connect by Hertz. Ensuite, il faut réserver par téléphone ou Internet l horaire dans lequel la voiture va rouler. Après la confirmation de la disponibilité de la voiture, l usager peux partir et doit la rendre à la même place où il l a trouvée. g. Moyens : L unique moyen de payement est par une carte de crédit valide. La valeur de chaque voyage est montrée sur le panneau interne du véhicule. La facturation est envoyée à la fin du mois au client. h. Procédures/ Processus d exploitation : Les voitures ont des lecteurs des cartes personnels qui libèrent l accès au procès de démarrage. Les carburants et Page 1 sur 11

4 maintenance des véhicules ne sont pas responsabilités du client. Mais les amendes, oui. i. Nb de Véhicules, nb de stations : Ils ont 100 véhicules et 43 stations Intervenants du système j. Entreprise : Connect by Hertz est une entreprise contrôlée par Hertz (fameuse entreprise de location de voitures avec 8100 fonctionnaires et présente dans 144 pays). Toutes les actions sont soumises à l entreprise contrôleuse. k. Autorité organisatrice : Les transports à New York sont réglés par le département de transport de la ville (NYCDOT). l. Fournisseurs de véhicules : Les fournisseurs sont choisis par un ensemble de règles établies dans les catégories de qualité, sécurité, environnement et aussi la fonctionnalité et le plaisir à conduire. m. Clients : Les clients potentiels de ce service sont les personnes du milieu urbain sans besoin de déplacement vers d autres villes que la ville d origine Usage n. Nb Locations/Jour/Véhicule : Le taux d utilisation des voitures est de 3.6 locations par jour et par véhicule. o. Distance moyenne parcourue : Dans les centres villes, la distance moyenne parcourue est de 6 km calculée à partir du centre ville. Sources : Introduction générale au système : «Connect by Hertz» Le réseau Connect by Hertz n'est mis en place que sur l'ile de Manhattan. Manhattan est l'une des circonscriptions (borough) de la ville de New York (les quatre autres étant Brooklyn, le Queens, le Bronx et Staten Island). Il correspond en grande partie à l'île de Manhattan qui a une superficie de 58,8 km2. Manhattan est la partie la plus dense et la plus riche de New York. C'est également le quartier le mieux desservi par le métro de New York, puisque toutes les lignes y transitent, à l'exception de la ligne G. En 2000, sa population était de habitants, et sa densité très supérieure à celle de tout autre comté des États-Unis. Le revenu par tête est de $ (le double de la moyenne américaine de $). Le revenu moyen par ménage est de $. On assiste à des disparités fortes au sein du borough Page 2 sur 11

5 entre les habitants de l'upper East Side dont le revenu par tête s'élève à plus de $, et 20% de la population qui vit en dessous de la ligne de pauvreté, dont 31,8% des moins de 18 ans, et 18,9% des personnages âgées. Les transports en commun prédominent dans le borough: selon le recensement de 2000, plus de 75% des habitants de l'île ne possèdent pas de voitures. Seuls 18% des habitants conduisent pour se rendre au travail. Le métro de New York est le moyen de transport le plus utilisé. Le métro de New York est le plus grand réseau mondial en termes de kilomètres de voies (1055 km), et le cinquième mondial en nombre de passagers par an (1,4 milliard de trajets en 2004). C'est aussi, historiquement, le deuxième métro des États-Unis, derrière celui de Boston, qui fut le tout premier. En 2002, 4,5 millions de personnes empruntaient le métro chaque jour, en moyenne. Le record de fréquentation a été atteint en septembre 2005, avec 7,5 millions d'usagers sur une même journée. La vie de la ville est à ce point tributaire de son réseau de transport souterrain que New York possède deux des trois seuls réseaux de métro fonctionnant 24 heures sur 24 à l'échelle mondiale. Le réseau relie tous les districts (boroughs) entre eux, à l'exception de Staten Island qui est desservie par le Staten Island Railway. Le métro de New York est exploité principalement par la MTA, mais la ville est aussi desservie par le réseau PATH, qui relie Manhattan au New Jersey. Sources: Bureau du recensement des États-Unis, Données de "Highlights of the 2001 National Household Travel Survey", Bureau of Transportation Statistics. Site du Metropolitan Transportation Authority, Données de 2005, consulté le L investissement 2.1. Le coût de l investissement Hertz a acheté 456 voitures. Les coûts d investissements ont été évalués à /véh. Enfin, il est également prévu de changer le système informatique central pour un coût de Il semble raisonnable de considérer un amortissement sur 10 ans du véhicule. 3. Les charges Page 3 sur 11

6 3.1. Les charges des employés On propose que nombre d employés soit de 27 et le salaire soit de 1400 euro par mois Les charges d'opération des voitures Il y a trois type des voitures, donc on utilise les données moyennes. - Prix de l essence (par gallon) : environ 2.1 (en2009) - Efficacité de la voiture (miles par gallon) : moyen 36 mpg (toyota prius:51, Toyota Camry :22, BMW Mini:37) - vitesse moyenne à NYC (miles par heure) : environ 30 mph 3.3. Les charges de Stationnement : Le prix de stationnement 24/7 est 110 par chaque voiture à Manhattan Les ressources commerciales - nombre d utilisateurs (nombres de personnes payant leur abonnement) : environ 1000 utilisateurs inscrits - nombre de courses mensuelles : environ courses mensuelles - prix moyen d une course : environ 8,5 - prix d un abonnement : 88 par mois Page 4 sur 11

7 4. Bilan financier actuel Les dépenses Les recettes Investissement Les courses Nombre de voitures Nombre d utilisateurs ( inscrits) Prix unitaire Courses par jour par utilisateurs Amortissement Nombre de courses (courses/mois) 20 Duration moyenne de la course (min 8,50 Prix moyen par heure Système central(par an) *1*12*8.5*20/60= Recettes liées aux courses Coût annuel de l investissement (456* ,000)*1/10= Charges Les abonnements Nombre d employés Prix de l abonnement Charges liées aux emplois 1400*27*12= 87.5*12*1000= Recettes liées aux abonnements Gestion centrale ,50 prix d'application Prix de l'essence (par gallon) 2, *456= efficacité de la voiture(miles par gallon) vitesse moyenne à NY(mph) 30 charges des carburants des voitures par 30/36*2= heure 1,75 charges des carburants des voitures totale 30000*1*1.75*12= par an Stationnement par mois 110 Stationnement total par an prix d'assurance par voitures 500,00 prix d'assurance totale 500*456= ,00 Total des dépenses Total des recettes 5. Recherche du point mort 5.1. Calcul des charges fixes Coût annuel de l investissement/n.v.+(charges liées aux emplois+gestion centrale)/n.v+ Stationnement total par an+ prix d'assurance des voitures totale : *12* * = 5265, noté CFv Calcul des charges variables Charges des carburants des voitures totale par an 630,000 Par utilisateur, Page 5 sur 11

8 630,920./1000 = 630, noté CVu 5.3. Calcul des recettes variables Par utilisateur et par mois, la recette moyenne provient de l abonnement soit 88, plus des tarifs des parcours, courses effectuées par 1000 utilisateurs à 8.5 en moyenne font 30 courses et 30x8.5 = 255 par utilisateur : soit 343 En termes annuels, la recette par utilisateur est CAu = Nous constatons que la marge sur coût variable est importante : MCVu = CAu CVu = = 3, Calcul du point mort, par voiture CFv n n* CAu CVu 5265 On calcule numériquement : n * = = 1.51 utilisateurs par voiture Il faut atteindre une fréquentation de 2 utilisateurs réguliers par voiture pour rentabiliser l exploitation Point mort de l ensemble du système Pour l ensemble du système, le point mort en nombre de clients est le produit du nombre de voitures par le point mort d une voiture : N * = Nv. n* soit 912 clients pour 456 voitures. 6. Amélioration de la rentabilité du système Les dépenses Investissement Page 6 sur 11

9 Nombre de voitures 456 Prix unitaire 20,200 Le nombre de voitures lors de la mise en service de «Connect by Hertz» était de 100 véhicules, conformément au rapport précédent. Depuis ce temps-là, on a investi dans des nouveaux véhicules avec l espoir d une augmentation de demande. Pour l instant, ça n a créé que des nouvelles dépenses, donc il reste à savoir si le taux d utilisation de chaque véhicule va s élever. Amortissement 10 Les prix des voitures ne changent pas trop dans ce type de marché. Ce n est pas donc une opportunité à explorer. Système central(par an) 450,000 Même si ce n est pas très attractif conduire des voitures à 10 ans, ça baisse les dépenses d amortissement. Conduire toujours des voitures dernières modèles avec une période d amortissement de 3 ans, par exemple, serait très chargé au niveau des coûts annuels. Coût annuel de l investissement (456* ,000)*1/10= 966,120 Ce coût est basé sur le modèle de rapport suivi et adapté par la réalité du système «Connect by Hertz». Mais nous imaginons que un contrat plus important a une chance plus élevée d avoir une réduction de prix de la part du fournisseur. Une réduction de 50k euro est assez raisonnable. Charges Nombre d employés 27 Charges liées aux emplois 1400*27*12= 453,600 Gestion centrale 151,200 L unique opportunité à explorer peut gérer une réduction de 5k euro par an. Cette réduction ne représente que 0,5%. Ce chiffre est aussi basé sur le modèle de rapport suivi. Pourtant, nous imaginons que c est possible réduire ce chiffre grâce à des systèmes informatisés et à un système central plus performant.. Une formation de 20 fonctionnaires Page 7 sur 11

10 semble plus cohérente. La réduction est de 118k euro. Prix de l essence (par gallon) 2,1 Efficacité de la voiture (miles par gallon) 36 Selon SHAHEEN, Susan "CARLINK ECONOMICS: AN EMPIRICALLY-BASED SCENARIO ANALYSIS", le rapport entre le coût de gestion et la charge liées aux emplois est d environ 1/3. La réduction est de 40k euro. heure Vitesse moyenne à NY(mph) 30 Charges d'opération de voiture par 30/51*2= *1.75*12= 444, Ce coût dépend des paramètres au-delà de cette analyse. Ce chiffre représente la moyenne des voitures, donc on a l opportunité de prendre la valeur maximale parmi les voitures concernées. Pour la toyota prius, ça fait 51 mpg. La baisse de cout est de 200k euro Stationnement par mois 110 Stationnement total par an 601, Voir ci-dessus Prix d'assurance par voiture Prix d'assurance totale 500*456= 228, Total des dépenses 3,030,840 Voir ci-dessus Ce coût dépend des paramètres au-delà de cette analyse. Voir ci-dessus Ce coût est une valeur moyenne pour une voiture particulière. Dans le cas de Connect by Hertz (plusieurs voitures et contrat à longue terme), on peut espérer une réduction de 20%. La réduction est de 45k euro. Page 8 sur 11

11 Les recettes Les courses Nombre d utilisateurs (inscrits) 1000 Courses par jour 1 Nombre de courses (courses/mois) Durée moyenne de la course 1/3 heure (soit 20min) Prix moyen par heure 9 Recettes liées aux courses 30000*8.5*1/3*12= 1,020, Les abonnements Prix de l abonnement D après toutes les propositions de baisse des coûts, nous arrivons à une valeur total de réduction de 450k par an. Ce paramètre et le numéro de courses par jour sont les principaux paramètres à jouer. Inciter la prise des nouveaux clients est une bonne stratégie à longue terme, pourtant difficile à court terme. Inciter les clients actuels à se fidéliser au service proposé par Connect by Hertz à travers d une qualité de service plus importante peut élever le nombre de courses à 2 ou 3 par utilisateur et par jour. La durée da le course dépend de la géographie de la ville, de la réglementation locale et de la distance de déplacement. C est un paramètre difficile à exploiter par Hertz. Ce n est pas un paramètre à jouer. Le prix par heure de la course est le principal attractif de Hertz face à son concurrent. Le concurrent impose un prix d environ 1 dollar plus chère que Hertz. C est plus raisonnable ne pas changer ce prix pour maintenir les attractifs publicitaires du marketing de Hertz. Si on considère deux utilisations par jour par utilisateur, la recette variable est doublée d un million d euro à deux millions d euro. Recettes liées aux abonnements 87.5*12*1000= 1,050, On a pas considéré une hausse ni du prix de l abonnement ni du nombre d utilisateur à court terme. Total des recettes 2,070,000 Voir ci-dessus Page 9 sur 11

12 Les recettes totales sont à maintenant d environ trois million d euro. 7. Bilan financier modifié Les dépenses Les recettes Investissement Les courses Nombre de voitures Nombre d utilisateurs ( inscrits) Prix unitaire Courses par jour par utilisateurs Amortissement Nombre de courses (courses/mois) 20 Duration moyenne de la course (min 8,50 Prix moyen par heure Système central(par an) *1*12*8.5*20/60= Coût annuel de l investissement (456* ,000)*1/10= Charges Les abonnements Nombre d employés Prix de l abonnement Charges liées aux emplois 1400*20*12= 87.5*12*1000= Recettes liées aux abonnements Gestion centrale ,50 prix d'application Prix de l'essence (par gallon) 2, *456= efficacité de la voiture(miles par gallon) vitesse moyenne à NY(mph) 30 charges des carburants des voitures par 30/36*2= heure 1,24 charges des carburants des voitures totale 30000*2*1.24*12= par an Stationnement par mois 110 Stationnement total par an prix d'assurance par voitures 400,00 prix d'assurance totale 500*456= ,00 Recettes liées aux courses Total des dépenses Total des recettes 8. Conclusion Toutes les données du rapport précédent ont été mis à jours à travers du rapport d activités de Connect bu Hertz publié par son entreprise-mère : Hertz. Les données précédentes étaient basées sur les activités d un autre operateur du même type de service à NYC et un autre operateur à Portland. Ces derniers mois, Connect by Hertz a fait augmenter son numéro de véhicules. Au début de l année, ils avaient 100 voitures et maintenant ils en ont 456. Le bilan actuel calculé dans ce rapport nous apporte que les premières années d activité ne sont pas rentables. Ce calcul a été validé par le calcul du point mort. Tandis que dans le bilan actuel, le numéro de courses par jour par utilisateur est de 1 (scénario pas rentable), le calcul du point mort nous montre que seulement à partir de 2 courses par jour l activité deviens rentable. Page 10 sur 11

13 Des idées d améliorations de la rentabilité du système ont été proposées. Le paramètre le plus impactant est le numéro de courses par mois qui est calculé à partir du numéro d utilisateurs multiplié par le numéro de courses par utilisateur par jour. Le bilan modifié montre que une fidélité plus importante peut rendre l activité rentable déjà dans ses premières années. D autres analyses sur des activités pareils (SHAHEEN, Susan ) nous apportent que dans les dix dernières années très peu d entreprises d auto partage ont survécu dans le marché américain. Comme il n y a pas encore une analyse plus précise sur Connect by Hertz, on ne sait pas encore si ses activités sont performantes ou pas. Selon ce rapport, ils ont du mal à résister à la concurrence pour les premières années mais ils ont un grand potentiel d amélioration. Page 11 sur 11

«AutoPartage Provence»

«AutoPartage Provence» Cours: Conception de Services de Mobilité et Innovation Prof. Fabien Leurent «AutoPartage Provence» Teodor Balcus Ana Patrucco Master ParisTech Fondation Renault «Transport et Développement Durable» 2008/2009

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

Quelle route choisir?

Quelle route choisir? Quelle route choisir? Situation : Je n'ai plus de carburant diesel dans mon véhicule de location. Et il ne me reste que 15 pour revenir de Marina à Los Angeles. J'hésite entre les deux itinéraires proposés

Plus en détail

DEFINITION DE L OFFRE DU GROUPE TEC

DEFINITION DE L OFFRE DU GROUPE TEC DEFINITION DE L OFFRE DU GROUPE TEC Namur, août 2012 Plan de l exposé 1. Le Groupe TEC 2. Les variables clé et les enjeux liés à l offre 3. Le réseau actuel 4. Défis et stratégies possibles 5. Opportunités

Plus en détail

QUESTION REDIGEE VOYAGEURS

QUESTION REDIGEE VOYAGEURS QUESTION REDIGEE VOYAGEURS Premier problème La Société T.I.A. est une PME de transports publics de voyageurs que vous dirigez. Elle a racheté en mai 2004 une entreprise de 30 salariés, les «Rapides Ducoin»,

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

INCLUS. EXEMPLE! Je loue une voiture pendant 4 heures COMBIEN CA COUTE? POUR QUI? UNE VOITURE CAMBIO, POUR QUOI?

INCLUS. EXEMPLE! Je loue une voiture pendant 4 heures COMBIEN CA COUTE? POUR QUI? UNE VOITURE CAMBIO, POUR QUOI? www.cambio.be PR QUI? COMBIEN CA CTE? Le véhicule qui vous convient, quand vous en avez besoin. C est le confort d avoir une voiture à portée de main, sans avoir à vous soucier de rien! ACTIVATION 35 (coût

Plus en détail

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 Pôle Services Urbains CCSPL RM / VILLE du 01/12/2015 N 1 PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 PREAMBULE Les délégations de service public des parcs en ouvrage s inscrivent dans

Plus en détail

Auto partage Twizy WAY Bilan opérateur SHOYA NISHIKAWA IBTISSAM YASSINE

Auto partage Twizy WAY Bilan opérateur SHOYA NISHIKAWA IBTISSAM YASSINE Auto partage Twizy WAY Bilan opérateur SHOYA NISHIKAWA IBTISSAM YASSINE Table des matières I. Présentation du projet... 2 II. Problématiques et objectifs... 4 III. Bilan opérateur... 5 3.1 Structure d

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Contacts : Dominique Fèvre : 01 48 74 73 46 / dfevre@utp.fr Virginie Billet : 01 48

Plus en détail

LUTTER CONTRE LA POLLUTION DE L AIR. Mots clés : Planification ; Politique environnementale ; Systèmes de transports artisanaux

LUTTER CONTRE LA POLLUTION DE L AIR. Mots clés : Planification ; Politique environnementale ; Systèmes de transports artisanaux LE CAIRE LE RENOUVELLEMENT DU PARC DE TAXIS POUR LUTTER CONTRE LA POLLUTION DE L AIR Mots clés : Planification ; Politique environnementale ; Systèmes de transports artisanaux Monographie rédigée par Charles

Plus en détail

Présentation du marché espagnol de la santé, les problématiques du secteur de la dépendance, le marché des TIC Santé

Présentation du marché espagnol de la santé, les problématiques du secteur de la dépendance, le marché des TIC Santé Présentation du marché espagnol de la santé, les problématiques du secteur de la dépendance, le marché des TIC Santé Delphine POULAIN, Conseillère Export Santé, Services UBIFRANCE Espagne delphine.poulain@ubifrance.fr

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

X. Analyse des Coûts et Planification Financière

X. Analyse des Coûts et Planification Financière X. Analyse des Coûts et Planification Financière Introduction à la planification et à la régulation des services de transport public urbains X-1 Les briques pour la planification et l analyse Conception

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois Grenoble, le 15/01/2015 DOSSIER DE PRESSE Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois 1. L autopartage : un mode de déplacement économique, pratique, et écologique... 2 Le concept... 2 Comment

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

PRESENTATION AVIS - 2012

PRESENTATION AVIS - 2012 PRESENTATION AVIS - 2012 AVIS UN GROUPE MONDIAL : 2 marques présentes dans le monde Création en 1946 par Warren Avis aux Etats-Unis 172 pays et 5000 points de vente (1250 dans les aéroports) 330 000 véhicules

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Chapitre I :Seuil de rentabilité. Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM

Chapitre I :Seuil de rentabilité. Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM Chapitre I :Seuil de rentabilité Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM PLA N I- Introduction II- Charges 1- Charges variables 2- Charges fixes 3- Charges mixtes III- Le compte de résultat différentiel IV- Seuil

Plus en détail

Offre pour clients privés. Abonnement combiné (CHF 25. )

Offre pour clients privés. Abonnement combiné (CHF 25. ) Offre pour clients privés Abonnement combiné (CHF 25. ) Rouler malin Le car sharing, c est une manière intelligente de prendre la route: vous êtes mobile en permanence, sans les contraintes qu implique

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Urbanisation : des faits et des chiffres

Urbanisation : des faits et des chiffres LE MILLÉNAIREURBAIN N La Session extraordinaire de l Assemblée générale des Nations Unies consacrée à l examen et à l évaluation d ensemble de l application du Programme pour l habitat E W Y O R K, 6 8

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Mobilité et précarités

Mobilité et précarités Mobilité et précarités JP Orfeuil Université Paris Est et Institut pour la ville en mouvement Observatoire national de la précarité énergétique, 22/03/ 2013 1 Plan Le statut de la mobilité Le statut de

Plus en détail

TRANSPORT SANITAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

TRANSPORT SANITAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 TRANSPORT SANITAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU TRANSPORT SANITAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU TRANSPORT SANITAIRE... 4 L'ACTIVITÉ DU TRANSPORT SANITAIRE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU TRANSPORT SANITAIRE...

Plus en détail

Projet du service «ON DEMAND BUS» à Kashiwa (Japon)

Projet du service «ON DEMAND BUS» à Kashiwa (Japon) Module COSMI Master TRADD PFR Mina KAGAWA (Japon) Youssef MHIMRA (Maroc) Projet du service «ON DEMAND BUS» à Kashiwa (Japon) Aperçu général sur la ville de Kashiwa : La ville de Kashiwa est située à environ

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

L auto libre-service:

L auto libre-service: L auto libre-service: l'autre façon d'avoir une auto! Forum International sur la mobilité urbaine et le transport avancé 9 12 octobre 2002 www.communauto.com L auto libre-service Un service de transport

Plus en détail

Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008

Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008 Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008 QUESTION REDIGEE : SUJET «GESTION VOYAGEURS» Temps conseillé : 2 h 30 - noté sur 100 points PREMIER PROBLEME (60 points) lère

Plus en détail

QuaTRe Roues en moins De Deux!

QuaTRe Roues en moins De Deux! QuaTRe Roues en moins De Deux! NOUVEAU À DIJON E VOITURE EN IBRE- ERVICE Avoir une voiture sans avoir de voiture des voitures partagées en libre-service es voitures mobigo autopartage sont à votre disposition

Plus en détail

La Commission Voyages. Vous propose. New York

La Commission Voyages. Vous propose. New York La Commission Voyages Vous propose New York Du 17 au 22 mars 2015 Votre Programme JOUR 1 : MARSEILLE NEW YORK Rendez vous des participants à la gare routière d Arles : départ pour L aéroport Marseille

Plus en détail

MOBILITÉ. n 4. ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par :

MOBILITÉ. n 4. ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par : dequestions Janvier 2010 MOBILITÉ n 4 Comment et pourquoi se déplacent les habitants? Des différences selon les communes? ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par : Comment

Plus en détail

Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité

Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité Collectivités : Préparez-vous aux nouvelles conditions d achat de votre électricité MERCREDI 5 NOVEMBRE 2014 - CLERMONT-FERRND 1 Février

Plus en détail

LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT

LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT Pendant mon séjour en France je me suis retrouvée dans une famille qui habitait à 10km du centre de la ville où j enseignais. Pendant la semaine

Plus en détail

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Les récents travaux de recherche nationaux et européens sur le sujet du financement des transports publics à moyen et long

Plus en détail

-DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES

-DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES CHAPITRE 17 -DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre 6 moyens pour diversifier votre business VO Le rôle clé du commercial Mettre

Plus en détail

UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008

UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008 22 & 23 janvier 2008, Skhirat, Maroc UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008 Marc le Tourneur, Directeur Général SOMMAIRE 1. L ORGANISATION DES DEPLACEMENTS

Plus en détail

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale La problématique de l impact économique du vélo est complexe tant elle touche à des domaines variés parfois difficiles à délimiter.

Plus en détail

Monster Garage Engineering

Monster Garage Engineering Monster Garage Engineering fgffg ENGINEERING 1 Marc Berger-Grimaud 3A2A1 Sens Achats simplifiés Toutes pièces en stock tous les types de voitures Pièces de qualité Nouveau concept en France Créer un supermarché

Plus en détail

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Dossier de Presse Auto trement devient Citiz Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Site web : www.alsace.citiz;fr Courriel : alsace@citiz;fr Sommaire I -

Plus en détail

www.cambio.be Une voiture quand je veux

www.cambio.be Une voiture quand je veux www.cambio.be Une voiture quand je veux PR QUI? COMBIEN CA CTE? Le véhicule qui vous convient, quand vous en avez besoin. C est le confort d avoir une voiture à portée de main, sans avoir à vous soucier

Plus en détail

Conception et Management des Services de Mobilité

Conception et Management des Services de Mobilité Conception et Management des Services de Mobilité Les taxis à la demande de Casablanca OUANANE Saïd et KEBIR Mohamed Master TRADD 2009/2008 Master TRADD 2009/2008 Page 1 1- Implantation territoriale :

Plus en détail

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco 6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE Présenté par Transpoco Une flotte automobile représente un avantage pour les entreprises à la fois en terme de déplacements qui sont

Plus en détail

AVEC J AI UNE VOITURE SANS AVOIR DE VOITURE

AVEC J AI UNE VOITURE SANS AVOIR DE VOITURE AVEC J AI UNE VOITURE SANS AVOIR DE VOITURE NOUVEAU À VILLEFRANCHE- SUR-SAÔNE! Les voitures qui changent la ville AVOIR UNE VOITURE SANS AVOIR DE VOITURE Citiz : un réseau de voitures en libre-service

Plus en détail

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Algérie Université A-Mira-Bejaia, Algérie La société de l information dans le monde: Etat des lieux et perspectives Introduction L avènement des nouvelles technologies

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

RETOUR SUR INVESTISSEMENT...

RETOUR SUR INVESTISSEMENT... OBJECTIF GAZOIL dépenses en carburant? RETOUR SUR INVESTISSEMENT......mesurer l impact de votre projet OBJECTIF CO² émissions? OBJECTIF COUTS coûts d entretiens du véhicule? OBJECTIF ROI en combien de

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE EN LIBRE-SERVICE Témoignage : un gestionnaire de flotte d autopartage

LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE EN LIBRE-SERVICE Témoignage : un gestionnaire de flotte d autopartage LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE EN LIBRE-SERVICE Témoignage : un gestionnaire de flotte d autopartage BENOÎT ROBERT Président et directeur général, Communauto Les thèmes abordés Le véhicule électrique en libre-service

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville Monographie rédigée par Camille MARTINET et Julien ALLAIRE sur la base de

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Projet de création d une entreprise de transport universitaire

Projet de création d une entreprise de transport universitaire [NOM DE LA SOCIETE] «Le transport que vous méritez» Projet de création d une entreprise de transport universitaire Encadré par : M. REGRAGUI Hamid Professeur : Mme. ALAMI Fatim- Zahra Elaboré par : LOTFALLAH

Plus en détail

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Mai 2010

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Mai 2010 Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Mai 2010 1 Souscrire à l augmentation de capital est une opportunité car Acheter-Louer.fr est : Leader de la presse gratuite immobilière en Ile de France L interlocuteur

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

Calcul des coûts Information aux enseignants

Calcul des coûts Information aux enseignants 05 / Automobile Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail A 18 ans, beaucoup d adolescents apprennent à conduire et aimeraient bientôt avoir leur propre voiture. Mais le calcul des coûts ne s arrête

Plus en détail

L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007

L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007 L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007 RABAT JOURNEE D ETUDE DU 27 NOVEMBRE 2007 Marc le Tourneur Directeur Général de TaM SOMMAIRE

Plus en détail

LE DÉPLACEMENT PERSONNEL Développez votre efficacité commerciale QUI FLUIDIFIE LA VILLE avec la solution adaptée à votre business

LE DÉPLACEMENT PERSONNEL Développez votre efficacité commerciale QUI FLUIDIFIE LA VILLE avec la solution adaptée à votre business Company Name CityVroom Commerce MobilePad LE DÉPLACEMENT PERSONNEL Développez votre efficacité commerciale QUI FLUIDIFIE LA VILLE avec la solution adaptée à votre business Contexte: Une surdensité de véhicule

Plus en détail

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 LOCATION DE VOITURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA LOCATION DE VOITURES... 4 L'ACTIVITÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA LOCATION

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

f f Vous rêvez d une voiture sans contrainte? Autolib la met enfin à votre disposition!

f f Vous rêvez d une voiture sans contrainte? Autolib la met enfin à votre disposition! f f Vous rêvez d une voiture sans contrainte? Autolib la met enfin à votre disposition! Enfin libre de vos mouvements! En tant que citadin, avez-vous réellement besoin de votre voiture tous les jours?

Plus en détail

Bibliographie et annexes

Bibliographie et annexes Bibliographie et annexes Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise. Vulnérabilité et précarité des ménages périurbains, face aux dépenses énergétiques habitat-déplacements.

Plus en détail

Analyse économique du système de voiture autopartage imarguerite

Analyse économique du système de voiture autopartage imarguerite Cours: Conception des Services de Mobilité Analyse économique du système de voiture autopartage imarguerite GUSEV Alexandr QUIRKE Anne Marie Etude de la rentabilité du système Le système de partage de

Plus en détail

Diagnostic numérique La Réunion. Table des matières

Diagnostic numérique La Réunion. Table des matières Diagnostic numérique La Réunion Table des matières 1. Éléments de diagnostic...2 2. Avis du Conseiller Livre et Lecture de la région...4 3. Cartographie...5 4. Les dépenses informatiques...6 4.1 Les dépenses

Plus en détail

L intermodalité: au coeur d une offre de transport durable concurrentielle

L intermodalité: au coeur d une offre de transport durable concurrentielle L intermodalité: au coeur d une offre de transport durable concurrentielle Contenu de la présentation Définition de l intermodalité Évolution de la mobilité urbaine Les trois piliers de l intermodalité:

Plus en détail

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe.

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe. Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe Mars 2006 Autorité de Régulation des Communications électroniques

Plus en détail

Le péage urbain à Montréal

Le péage urbain à Montréal Le péage urbain à Montréal Pourquoi implanter un système de péage urbain à Montréal? Les principales fonctions d un éventuel péage à Montréal sont de : Réduire la congestion sur les routes menant au centre

Plus en détail

Et si on utilisait le vélo?

Et si on utilisait le vélo? Et si on utilisait le vélo? Marc Eloy Ivan Derré Juillet 2014 Paris peut elle devenir comme Copenhague une capitale symbole du déplacement en vélo? Le développement du Vélib, la mise en place de voies

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT canevas crédit d'investissement PAGE 1/14 CANEVAS CREDIT D INVESTISSEMENT I. RENSEIGNEMENTS SUR LE PROMOTEUR 1. IDENTITE DU PROMOTEUR Nom et prénom N CIN Date

Plus en détail

Mémoire pour les consultations de la Communauté métropolitaine de transport sur le financement du transport collectif

Mémoire pour les consultations de la Communauté métropolitaine de transport sur le financement du transport collectif Mémoire pour les consultations de la Communauté métropolitaine de transport sur le financement du transport collectif Présenté à la Commission du transport de la CMM Mercredi 9 mai 2012 Soumis par: Charles

Plus en détail

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer Evaluation du SCoT Coût résidentiel : pouvoir d achat des ménages pour se loger et se déplacer Présentation aux partenaires et aux membres du groupe de travail de l action n 5 du PLH 24/11/2014 Contexte

Plus en détail

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité 10/505N/05/A. 1. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Comprendre et maîtriser l évolution du BFR 10/505N/05/A. 2. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Le suivi de l activité : constats

Plus en détail

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France Connexion sans fil dans des autocars : une première en France A l occasion de ses 100 ans, la Régie Départementale des Transports des Bouches-du-Rhône (RDT13) fait figure de précurseur en équipant la ligne

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

- Un partenariat «franco-allemand» : Lyon et Munich. - Un projet financé dans le cadre du PREDIT ( GO6)

- Un partenariat «franco-allemand» : Lyon et Munich. - Un projet financé dans le cadre du PREDIT ( GO6) Conséquences sociales et sociétales d une augmentation forte des prix du carburant : l exemple du territoire de Munich Aurélie MERCIER, Laboratoire d Economie des Transports (CNRS, Université de Lyon)

Plus en détail

fiche depresse Réseau de tramway Des rames multi-lignes pour une continuité de service aux usagers

fiche depresse Réseau de tramway Des rames multi-lignes pour une continuité de service aux usagers fiche depresse Cabinet du Président Service presse Montpellier Agglomération MARDI 26 AOÛT 2014 Réseau de tramway Édito «Jusqu à aujourd hui pour les jeunes, les étudiants et les plus défavorisés, les

Plus en détail

Comparaison coûts d utilisation des moteurs essence/diesel : la méthode

Comparaison coûts d utilisation des moteurs essence/diesel : la méthode Communiqué de Presse 14 octobre 2009 Essence ou diesel? Depuis le début de cette année, Toyota a lancé 5 nouveaux modèles et a introduit de nouveaux moteurs et un facelift sur le reste de la gamme. Sous

Plus en détail

Contact Ifop : Frédéric ALBERT. Les Français et leur budget automobile

Contact Ifop : Frédéric ALBERT. Les Français et leur budget automobile Contact Ifop : Frédéric ALBERT Les Français et leur budget automobile Note méthodologique Etude réalisée pour : Direct Assurance Dates de terrain : Du 24 au 29 janvier 2008. Echantillon : Échantillon de

Plus en détail

ATELIER SOLUTION. Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules. Avec la collaboration de P.1

ATELIER SOLUTION. Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules. Avec la collaboration de P.1 ATELIER SOLUTION Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules Avec la collaboration de P.1 Le marché du véhicule d entreprise P.2 La proportion d'entreprises qui financent au

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe»

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe 2007 Autorité de Régulation des Communications électroniques et

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Juin 2010 D O S S I E R D E P R E S S E Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Contacts Presse Direction de la Communication Lucile Chevallard, 01 71 18 00

Plus en détail

Chapitre 11: Créer les Structures commerciales des Chemins de Fer

Chapitre 11: Créer les Structures commerciales des Chemins de Fer 11 1 La Réforme : Manuel pour l Amélioration de la Performance du Secteur Ferroviaire Chapitre 11: Créer les Structures commerciales La Réforme : Manuel pour l Amélioration 11 Créer les Structures commerciales

Plus en détail

Le stationnement en villes moyennes

Le stationnement en villes moyennes Le stationnement en villes moyennes Danièle VULLIET, Certu Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer www.certu.gouv.fr I. Les enjeux du stationnement en villes moyennes

Plus en détail

Plan marketing 2013-2014

Plan marketing 2013-2014 Plan marketing 2013-2014 I. Analyse Swot de l entreprise Subway 2 Analyse SWOT de Subway 3 Analyse SWOT de Subway (suite) 4 II. Le marché et l environnement 5 1) L état du marché La restauration rapide

Plus en détail

INTRODUCTION Octobre 2015 1

INTRODUCTION Octobre 2015 1 INTRODUCTION 1 PRINCIPALES ÉTAPES Second semestre 2019 : fin théorique de l expérimentation, déploiement et redéploiement Fin 2017 : bilan intermédiaire i Second semestre 2016 : lancement de l expérimentation

Plus en détail

Séance publique du 22 janvier 2001. Délibération n 2001-6185

Séance publique du 22 janvier 2001. Délibération n 2001-6185 Séance publique du 22 janvier 2001 Délibération n 2001-6185 commission principale : déplacements et voirie commission (s) consultée (s) pour information : finances et programmation commune (s) : Caluire

Plus en détail

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE La notion de prix de vente Les objectifs financiers Les objectifs commerciaux Les remises et rabais Exercice et corrigé Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial

Plus en détail

L Équipe VENNE FORD. Meilleurs voeux à notre fidèle clientèle... venneford.ca. 94, Notre-Dame, Repentigny 450 581-0120 F-150 2015 À CABINE DOUBLE

L Équipe VENNE FORD. Meilleurs voeux à notre fidèle clientèle... venneford.ca. 94, Notre-Dame, Repentigny 450 581-0120 F-150 2015 À CABINE DOUBLE Meilleurs voeux à notre fidèle clientèle... QUAND VOUS OBTENEZ 750 SUR LES MODÈLES NEUFS Votre dernière chance de mettre la main sur le modèle 2015 L Équipe VENNE FORD LA MEILLEURE CAPACITÉ F-150 2015

Plus en détail

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Usages partagés de la voiture dans les PDE Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Depuis 100 ans Le pétrole Des caractéristiques très élevées (densitéénergétique en volume) Très haute technologie

Plus en détail

GUIDE DE L AUTOMOBILE. Les 5 clés pour bien choisir mon véhicule et son mode de financement

GUIDE DE L AUTOMOBILE. Les 5 clés pour bien choisir mon véhicule et son mode de financement GUIDE DE L AUTOMOBILE Les 5 clés pour bien choisir mon véhicule et son mode de financement Pour bien choisir son véhicule et éviter des surprises, Wafasalaf met à votre disposition quelques règles simples

Plus en détail

La Politique de Stationnement au service de la Mobilité

La Politique de Stationnement au service de la Mobilité La Politique de Stationnement au service de la Mobilité FLAMECOURT André Conseiller en Mobilité Chef de Division des Cellules Mobilité, Stationnement, Jeunesse et Extra scolaire 1 Introduction Le stationnement

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement initial

Plus en détail

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14 APPLE 1 Sommaire Histoire d Apple 3-4 L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8 Les nouveautés à venir... 9-13 Conclusion. 14 2 L histoire d Apple Apple fut fondée le 1er Avril 1976, en Californie, par Steve

Plus en détail