La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?"

Transcription

1 La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre difficile l établissement d un programme voyage à long terme, en particulier lorsque les entreprises et leurs voyageurs tentent de réduire les coûts dans tous les domaines possibles. Pendant ce temps, les compagnies aériennes s efforcent d accroître leur rentabilité, notamment en multipliant les partenariats entre elles dans le but de mieux gérer les capacités. Cette étude analyse l impact des joint-ventures sur le prix moyen du billet au Royaume-Uni, en France et aux États-Unis. Méthodologie de l étude Pour ce travail, a analysé les données de transactions aériennes de sur les six dernières années. Ses experts ont étudié trois pays clés : les États-Unis, le Royaume-Uni et la France. Pour évaluer la situation de ces pays, ils ont analysé l évolution du prix moyen du billet pour les clients de les plus importants sur les 60 itinéraires intercontinentaux les plus fréquentés par point de vente. Cet échantillon représente 1,8 millions de billets vendus, pour une valeur totale de 7 milliards USD, avec une partie de vols transatlantiques et l autre de vols intercontinentaux. Le contexte de l industrie aérienne Depuis 2008, plusieurs compagnies américaines et européennes ont formé des joint-ventures en vue de partager les coûts et les revenus sur les vols entre l Europe et l Amérique du Nord. Ces associations ont été établies pour mieux gérer les capacités dans un climat économique toujours aussi incertain qui a des conséquences directes et souvent significatives sur la demande de voyage aérien. Les joint-ventures permettent aux compagnies aériennes de mieux gérer leurs capacités et d aligner leurs tarifs en accord avec les règles de régulation de la concurrence. Certes, chaque compagnie aérienne propose désormais à ses voyageurs un plus grand nombre d itinéraires, mais il demeure important d évaluer les conséquences tarifaires de ce mécanisme.

2 En plus des joint-ventures, certaines compagnies européennes et nord-américaines se sont lancées dans des fusions de grande ampleur au cours des dernières années, ce qui a eu pour effet de réduire le choix des prestataires sur les vols transatlantiques. Depuis six ans, plusieurs consolidations de compagnies aériennes ont été réalisées. Les plus importantes d entre elles impliquent des compagnies membres de la même alliance : Skyteam : Joint-venture Air France/KLM/ Delta (mi-2008) Star Alliance : Lufthansa/United/Air Canada (fin 2009) Suite à la fusion entre American Airlines et US Airways en 2013, la joint-venture transatlantique Oneworld compte un membre de plus Accord de joint-venture spécifique entre Delta et Virgin Atlantic (2014) Par conséquent, seulement 6 % des billets achetés sur des vols transatlantiques par les clients de en 2014, l ont été auprès de compagnies aériennes qui n étaient pas membres d une joint-venture. L évolution est considérable par rapport à l année 2009, où cette proportion était de 84 %. Oneworld : American Airlines/British Airways/Iberia (fin 2010) Part des réservations effectuées auprès des joint-ventures sur les itinéraires transatlantiques 74% 88% 90% 94% 16% 31% Source : Données de transactions de page 2

3 Même si, pour le voyageur, il peut être avantageux que les déplacements complexes soient assurés par un seul et même transporteur, ces consolidations et alliances donnent plus de contrôle aux compagnies aériennes. Elles gèrent mieux les prix et les disponibilités car chaque joint-venture peut, en combinant le trafic total sur un itinéraire donné, traiter une part de marché plus importante. Quelles sont les principales observations? Entre 2009 et 2014, le prix moyen du billet sur les itinéraires transatlantiques a augmenté de 17 % en 6 ans. Durant la même période, la hausse était de seulement 11 % sur les autres itinéraires intercontinentaux. Il semble que le recours aux joint-ventures entraîne un surcoût d environ 6 % sur le prix moyen du billet par rapport aux autres itinéraires intercontinentaux. En pratique, un client qui dépense 10 millions USD sur les itinéraires transatlantiques devra payer plus cher et sera pénalisé d environ USD par an à cause des joint-ventures entre Europe et Amérique du Nord. Évolution du prix moyen du billet sur les itinéraires intercontinentaux et transatlantiques entre 2009 et Vols Intercontinentaux Vols Transatlantiques Source : Données de transactions de Impact sur la recette unitaire (ou Yield) Notre étude compare l évolution des prix des itinéraires transatlantiques entre les compagnies aériennes membres ou non d une joint-venture, en conservant les mêmes transporteurs comme référence sur toute la période d analyse. Nous avons constaté une différence importante puisque les prix pratiqués par les compagnies en joint-venture ont fortement augmenté avec une hausse de 23 % sur les six dernières années. Parallèlement, les prix des transporteurs indépendants ont baissé de 11 %. page 3

4 Évolution du prix moyen du billet sur les itinéraires transatlantiques entre les compagnies membres d une joint-venture et les indépendantes à partir de 2009 (d après leur situation en 2013) 140 Joint Venture Independantes Source : Données de transactions de Et maintenant, comment traiter avec les joint-ventures? Pour les compagnies aériennes, les jointventures constituent un bon moyen d améliorer le taux de remplissage et la recette unitaire. Puisque ces structures ont demontré leur valeur ajoutée pour les compagnies aériennes sur sur les routes transatlantiques, il semble fortement probable que d autres joint-ventures soient crées sur des marchés impactants avec une forte croissance. Par conséquent, le contexte restera difficile pour les entreprises. Elles devront revoir leurs relations avec les compagnies aériennes afin de tirer le meilleur parti des alliances en utilisant l augmentation de couverture des itinéraires pour potentiellement diminuer le nombre de compagnies aériennes. page 4

5 Nos recommandations pour limiter l inflation des tarifs Négocier avec plusieurs fournisseurs et s engager sur les volumes : La multiplication des partenariats entre les compagnies aériennes augmente directement la couverture des joint-ventures et des alliances. Veillez à limiter le nombre de compagnies aériennes parmi vos prestataires de voyages pour mettre la pression sur les transporteurs et optimiser votre pouvoir de négociation. Vous devrez intégrer cette approche à vos systèmes de distribution et la soumettre à un contrôle strict afin de démontrer votre capacité à piloter. Construire des offres liées : Lier le niveau d effort tarifaire d une compagnie aérienne sur un ensemble de routes monopolistiques à un niveau de parts de marché sur un périmètre compétitif. Ce faisant, vous aurez la certitude d obtenir les meilleures offres. Négocier en définissant un prix cible : Les négociations d un prix cible avec les compagnies aériennes peuvent s avérer très efficaces sur les itinéraires à forte concurrence. Définissez un prix cible pour vos top routes/cabine et baissez-le à chaque tour de négociations avec les compagnies aériennes. Contrôler le prix payé : Les Travel Managers doivent solliciter des négociations en direct dès qu une évolution tarifaire impacte significativement la dépense (par rapport aux tarifs publiés, aux suppléments carburant ou à la disponibilité des classes réservées). L évolution du programme des compagnies aériennes sur vos top routes peut aussi constituer un bon levier de renégociation. page 5

Strasbourg 8 décembre 2014. A la rencontre de nos actionnaires

Strasbourg 8 décembre 2014. A la rencontre de nos actionnaires Strasbourg 8 décembre 2014 A la rencontre de nos actionnaires Air France-KLM : quatre secteurs d activité Chiffre d affaires 2013 Transport de passagers 21,1 mds 82% Transport de cargo Maintenance aéronautique

Plus en détail

Sommaire de politiques d échange de billets non remboursables

Sommaire de politiques d échange de billets non remboursables Sommaire de politiques d échange de billets non remboursables Mis à jour le 21 juin 2013 Pour accommoder ses clients, CWT a mis à jour le tableau ci-dessous qui décrit en détail les politiques d échange

Plus en détail

SWISS dégage un résultat opérationnel de 347 millions de francs

SWISS dégage un résultat opérationnel de 347 millions de francs Communiqué de presse Aéroport de Zurich, le 12 mars 2015 Résultat financier de l exercice 2014 SWISS dégage un résultat opérationnel de 347 millions de francs SWISS a légèrement augmenté son produit d

Plus en détail

Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe

Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe Synthèse de l étude Réalisé par TRW Travel & Expense Management LLC Synthèse de l étude Egencia, la Fondation NBTA et les consultants de TRW Travel and

Plus en détail

Amadeus étudie la possibilité d établir des partenariats avec des acteurs de l économie collaborative.

Amadeus étudie la possibilité d établir des partenariats avec des acteurs de l économie collaborative. Amadeus étudie la possibilité d établir des partenariats avec des acteurs de l économie collaborative. 56 Point de vue d un Gds frédéric saunier IntervIeW DirECTEur COMMErCiaL Frédéric Saunier présente

Plus en détail

DISCOURS PRONONCE PAR MONSIEUR J.C. SPINETTA LORS DE LA CEREMONIE DE REMISE DES DIPLOMES DE LA PROMOTION 2004 DU MBA AEROSPACE

DISCOURS PRONONCE PAR MONSIEUR J.C. SPINETTA LORS DE LA CEREMONIE DE REMISE DES DIPLOMES DE LA PROMOTION 2004 DU MBA AEROSPACE DISCOURS PRONONCE PAR MONSIEUR J.C. SPINETTA LORS DE LA CEREMONIE DE REMISE DES DIPLOMES DE LA PROMOTION 2004 DU MBA AEROSPACE Mesdames et Messieurs Chers collègues 27 octobre 2004 Je tiens tout d abord

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

COMMENT NOUS AVONS FAIT POUR RELANCER UNE COMPAGNIE AÉRIENNE EN FAILLITE GRÂCE À DES IDÉES NOVATRICES

COMMENT NOUS AVONS FAIT POUR RELANCER UNE COMPAGNIE AÉRIENNE EN FAILLITE GRÂCE À DES IDÉES NOVATRICES COMMENT NOUS AVONS FAIT POUR RELANCER UNE COMPAGNIE AÉRIENNE EN FAILLITE GRÂCE À DES IDÉES NOVATRICES par Richard H. Anderson, P-DG de Delta HBRFRANCE.FR PHOTO : AKIO KON/GETTY IMAGES L idée Grâce à des

Plus en détail

Vers le 7 ème ciel du Revenue Management

Vers le 7 ème ciel du Revenue Management LETTRE CONVERGENCE Vers le 7 ème ciel du Revenue Management Les stratégies tarifaires dans les services N 25 To get there. Together. A PROPOS DE BEARINGPOINT BearingPoint est un cabinet de conseil indépendant

Plus en détail

AMADEUS ANNONCE UNE SOLIDE PERFORMANCE AU PREMIER TRIMESTRE

AMADEUS ANNONCE UNE SOLIDE PERFORMANCE AU PREMIER TRIMESTRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE AMADEUS ANNONCE UNE SOLIDE PERFORMANCE AU PREMIER TRIMESTRE Une croissance en glissement annuel à deux chiffres dans les secteurs de la distribution et des solutions technologiques

Plus en détail

UNIV AIRPLUS 2012. Focus sur les tendances du Voyage d Affaires. Paris, 28 août 2012. AIRPLUS. WHAT TRAVEL PAYMENT IS ALL ABOUT.

UNIV AIRPLUS 2012. Focus sur les tendances du Voyage d Affaires. Paris, 28 août 2012. AIRPLUS. WHAT TRAVEL PAYMENT IS ALL ABOUT. UNIV AIRPLUS 2012. Focus sur les tendances du Voyage d Affaires. Paris, 28 août 2012. AIRPLUS. WHAT TRAVEL PAYMENT IS ALL ABOUT. Avec la contribution de Introduction. A l occasion d Univ AirPlus 2012,

Plus en détail

le réseau aérien consiste dans un hub aérien à Liège, en Belgique et une flotte de 50 avions ; et

le réseau aérien consiste dans un hub aérien à Liège, en Belgique et une flotte de 50 avions ; et 1. RESUME Les informations suivantes doivent être lues uniquement comme une introduction au présent Prospectus. Toute décision d investir dans les Actions Ordinaires doit être basée sur une étude du présent

Plus en détail

Programme de la carte Visa Commerciale

Programme de la carte Visa Commerciale Programme de la carte Visa Commerciale LA CARTE VISA COMMERCIALE EST IDÉALE POUR LES ENTREPRISES AYANT : des ventes annuelles de plus de 10 millions de dollars plus de 50 employés des employés qui ont

Plus en détail

L'ouverture à la concurrence

L'ouverture à la concurrence [Extrait] CONSOMMATION ET CONCURRENCE RÉGLEMENTATION Services en réseaux L'ouverture à la concurrence Article du bureau Économie des réseaux, de la direction de la Prévision et de l analyse économique.

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

Market Research Aerospace

Market Research Aerospace Market Research Aerospace Août 2014 L ETAT DU MARCHE 1. Le marché d assurance des compagnies aériennes historiquement bas Primes brutes encaissées par année civile (en milliards $) 8 7 Corps et RC War

Plus en détail

Conséquences possibles des options de libéralisation sur l industrie canadienne du transport aérien commercial

Conséquences possibles des options de libéralisation sur l industrie canadienne du transport aérien commercial Le présent rapport de recherche a été préparé à la demande du Comité d examen de la Loi sur les transports au Canada. Il renferme les constatations et les opinions du(des) auteur(s), mais ne reflète pas

Plus en détail

Organisation. n de l aviation. ATConf/6-WP/23 17/12/12. Point 1 : 1.1. transport aérien. Des. Conférence. documents. site. Références : 1.1.

Organisation. n de l aviation. ATConf/6-WP/23 17/12/12. Point 1 : 1.1. transport aérien. Des. Conférence. documents. site. Références : 1.1. Organisation n de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL ATConf/6-WP/23 17/12/12 CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN (ATCONF) SIXIÈME RÉUNION Montréal, 18 22 mars 2013 Point 1 : 1.1 Aperçu

Plus en détail

Livraison du nouveau Boeing 777 à Air France

Livraison du nouveau Boeing 777 à Air France ref : 01458931 Livraison du nouveau Boeing 777 à Air France 325 pasajeros = 250 asientos + 67 asientos + 8 asientos un nouveau fauteuil affaires et des nouveautés dans toutes les cabines Características

Plus en détail

MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE

MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE 2015 Résumé Le niveau et la dynamique de développement du transport aérien suisse sont analysés et évalués dans le cadre d un vaste monitoring

Plus en détail

Pictet Total Return-Agora

Pictet Total Return-Agora Pictet Total Return-Agora Un abri contre les chutes de taux Frédéric Rollin Février 2015 Dans des marchés très volatils, le fonds Pictet Total Return-Agora (Agora) affiche une performance de 6.74% 1 depuis

Plus en détail

CHAPITRE IV. 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises

CHAPITRE IV. 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises 72 CHAPITRE IV 1. La grande distribution française 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises La distribution française est une des plus importantes au niveau mondial, en raison de

Plus en détail

WORLDHOTELS, en résumé

WORLDHOTELS, en résumé WORLDHOTELS, en résumé Nom de la société: WORLD HOTELS AG Date de création: 1970 Profil de la société: WORLDHOTELS est une collection exclusive d hôtels indépendants parmi les plus singuliers du monde.

Plus en détail

La force du partenariat

La force du partenariat La force du partenariat Bienvenue Solutions en informatique de virtualisation et de Cloud Computing leader sur le marché, programmes primés, rentabilité maximale En rejoignant le réseau de partenaires

Plus en détail

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS SESSION 1 : L IMPACT DU DÉVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX (DÉCLIN DE LA VOIX? NOUVEAUX SERVICES?) PRÉSENTÉ PAR GLOBAL VOICE

Plus en détail

GUIDE DES AVANTAGES. Carte Visa Infinite Voyages mc RBC. Prenez votre envol grâce à la carte Visa Infinite Voyages RBC VOYAGES

GUIDE DES AVANTAGES. Carte Visa Infinite Voyages mc RBC. Prenez votre envol grâce à la carte Visa Infinite Voyages RBC VOYAGES GUIDE DES AVANTAGES Carte Visa Infinite Voyages mc RBC Prenez votre envol grâce à la carte Visa Infinite Voyages RBC VOYAGES Découvrez un nouveau monde de privilèges. C est comme la carte Voyages, avec

Plus en détail

Guide de procédures Mise à jour faite le 29/03

Guide de procédures Mise à jour faite le 29/03 Guide de procédures Mise à jour faite le 29/03 Copyright 2012 CWT SOMMAIRE Votre agence page 3 Le profil voyageur page 4 Choix du mode de réservation page 5 Le process online SIMBAD Transport page 6 à

Plus en détail

Les compagnies aériennes européennes sont-elles mortelles? Perspectives à vingt ans

Les compagnies aériennes européennes sont-elles mortelles? Perspectives à vingt ans RAPPORTS & DOCUMENTS Les compagnies aériennes européennes sont-elles mortelles? Perspectives à vingt ans JUILLET 2013 Photographe(s) : LUIDER, Émile - LA COMPANY pour Aéroports de Paris Rapport de la mission

Plus en détail

Comment effectuer une réservation de train ou d avion en tant que voyageur?

Comment effectuer une réservation de train ou d avion en tant que voyageur? Comment effectuer une réservation de train ou d avion en tant que voyageur? 1/ Page d accueil Accès au portail Simbad page 2 2/ L outil de réservation en ligne Simbad page 2 3/ Comment effectuer une réservation

Plus en détail

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010 Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre Chiffre d affaires en hausse à 390 millions d euros Croissance de la Téléphonie Mobile, portée par les logiciels et services Amélioration du mix

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 15 avril 2015 Solide croissance organique de +4,8% au premier trimestre, en ligne avec le plan de marche Objectifs 2015 confirmés Chiffre

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Options

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Options Marchés Financiers appliqué de finance de marché Options 1 Options Généralités Instruments permettant de prendre position sur l évolution d un actif. On peut parier à la hausse d une valeur (achat de Call),

Plus en détail

AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE

AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE 1/17 SOMMAIRE ASSURER LA MEILLEURE DESSERTE POSSIBLE ENTRE L AMERIQUE LATINE, L EUROPE, ET AU DELA, L AFRIQUE, LE MOYEN ORIENT ET L ASIE 1) Destinations et fréquences

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

Au sein de l UE, il existe plus de 20 langues officielles parlées et des milliers de fournisseurs de trains, de bus et d avions.

Au sein de l UE, il existe plus de 20 langues officielles parlées et des milliers de fournisseurs de trains, de bus et d avions. Press Kit Au sein de l UE, il existe plus de 20 langues officielles parlées et des milliers de fournisseurs de trains, de bus et d avions. L un des objectifs de GoEuro est de couvrir cet espace au travers

Plus en détail

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires :

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : l état des lieux après un an de crise Observation Le baromètre 2009 poursuit la mission engagée l an dernier, à savoir : «comprendre et mesurer les attentes

Plus en détail

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR DOSSIER DE PRESSE LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR PROXIMITE, SERVICE, TECHNOLOGIE Contacts Presse : Sophie ORIVEL : 06 32 10 69 71 Julie SORIEUL : 06 32 14 53 37 presse@asvoyages.fr

Plus en détail

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity?

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity? 1. Qu est ce que le private equity? Le private equity ou capital investissement désigne une forme spécifique d investissement institutionnel dans des entreprises privées avec comme objectif de financer

Plus en détail

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines?

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Dans le contexte actuel, les PME-PMI subissent de nombreuses contraintes : la mondialisation et la concurrence internationale, la nécessité d être

Plus en détail

MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS

MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS Une enquête auprès des DAF et dirigeants de l industrie en France Paris, le 20 octobre 2010 Olaf de Hemmer International Business Manager Purchasing Department 16,

Plus en détail

Airlines jet fuel hedging strategies

Airlines jet fuel hedging strategies ou Les stratégies de couverture des compagnies aériennes pour faire face au risque de fluctuations du prix du kérosène Travail de Bachelor réalisé en vue de l obtention du Bachelor HES par : Matteo DOMINI

Plus en détail

Le rôle du courtier principal

Le rôle du courtier principal AIMA CANADA SÉRIE DE DOCUMENTS STRATÉGIQUES Le rôle du courtier principal Le courtier principal (ou courtier de premier ordre) offre aux gestionnaires de fonds de couverture des services de base qui donnent

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Département thématique

Département thématique DIRECTION GENERALE DES POLITIQUES INTERNES Département thématique Politiques structurelles et de cohésion DIRECTION GENERALE DES POLITIQUES INTERNES Département thématique Politiques structurelles et de

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Allocution de Monsieur Abdellatif JOUAHRI Gouverneur de Bank Al-Maghrib Messieurs les Secrétaires Généraux, Messieurs

Plus en détail

Comment lutter efficacement contre la fraude à l assurance

Comment lutter efficacement contre la fraude à l assurance Comment lutter efficacement contre la fraude à l assurance 1 En cette période de tension sur leur rentabilité et de pression sur les tarifs, les assureurs soulignent la nécessité de renforcer leur dispositif

Plus en détail

8 bonnes raisons d automatiser la gestion des déplacements et frais professionnels

8 bonnes raisons d automatiser la gestion des déplacements et frais professionnels 8 bonnes raisons d automatiser la gestion des déplacements et frais professionnels Si certaines entreprises ont d ores et déjà opté pour une gestion automatisée des notes de frais, d autres distinguent

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO 1 LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO Le 16 février 2012, RCI Banque a lancé en France le livret d épargne

Plus en détail

Publications financières

Publications financières 1/5 L accès à un large éventail d informations en français Nous mettons à votre disposition ce document afin de vous offrir l accès à toute l information que vous recherchez, et ce en français. Vous y

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation

Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation Pour les sociétés multinationales qui opèrent dans différents marchés du monde, il est essentiel de pouvoir

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

La Carte Platinum American Express. Un monde à part pour vous et votre famille

La Carte Platinum American Express. Un monde à part pour vous et votre famille La Carte Platinum American Express Un monde à part pour vous et votre famille Contenu Platinum 3 Voyagez comme un VIP 4 À votre service 8 Votre tranquillité d esprit, notre priorité 10 Membership Rewards

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. LE SRM : SOCLE D UN SI ACHATS PERFORMANT Le référentiel fournisseurs ou

Plus en détail

AIR FRANCE DEVOILE SA NOUVELLE OFFRE EUROPEENNE 2

AIR FRANCE DEVOILE SA NOUVELLE OFFRE EUROPEENNE 2 Sommaire AIR FRANCE DEVOILE SA NOUVELLE OFFRE EUROPEENNE 2 1. «Voyageur», pour ceux qui recherchent un produit simple et peu cher, offrant «l essentiel» d Air France 3 Comme toujours, et gratuitement,

Plus en détail

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0 Des données fiables pour de meilleurs résultats Les entreprises génèrent et collectent chaque jour une multitude de données : informations sur les comptes,

Plus en détail

Les ETF immobiliers dans le monde au 28 février 2011, par zone d exposition, en milliards d euros. Nombre Actif net Poids Nombre Actif net

Les ETF immobiliers dans le monde au 28 février 2011, par zone d exposition, en milliards d euros. Nombre Actif net Poids Nombre Actif net ÉTUDE EN BREF Juin 2011 Les ETF immobiliers dans le monde et en France Les ETF ou Exchange-Traded Funds immobiliers sont des produits financiers cotés en Bourse répliquant la performance d un indice immobilier

Plus en détail

L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME. Guide utilisateur

L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME. Guide utilisateur L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME Guide utilisateur Connexion et profils Copyright 2008 CWT 2 Aux prochaines connexions, il vous suffira d entrer votre identifiant

Plus en détail

Séjour journalistes CHAMPIONNATS DU MONDE. Du 14 mars au 03 avril 2007. Du 21 mars au 03 avril 2007 MELBOURNE AUSTRALIE

Séjour journalistes CHAMPIONNATS DU MONDE. Du 14 mars au 03 avril 2007. Du 21 mars au 03 avril 2007 MELBOURNE AUSTRALIE Séjour journalistes Du 14 mars au 03 avril 2007 Du 21 mars au 03 avril 2007 VOL, TRANSFERT, ASSISTANCE Vol Paris-Melbourne avec escale Départ le 14 ou 21 mars (Emirates) Départ le 15 ou 22 (Singapore Airlines

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Succès pour Virgin Mobile France

Succès pour Virgin Mobile France Succès pour Virgin Mobile France Omer Telecom annonce million de clients avec 8 mois d avance sur ses objectifs! Paris, Le 6 août 008 Omer Telecom, qui commercialise Virgin Mobile en France, annonce aujourd

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2012-2013

(en millions d euros) 2013-2014 2012-2013 supplémentaires.. POLITIQUE D INVESTISSEMENTS (en millions d euros) 01-01 01-01 Investissements corporels et incorporels et investissements chez les clients 9 1 Acquisitions de titres de participations

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF COMMUNIQUÉ PARIS, LE 12 FEVRIER 2015 RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF Préambule : le présent communiqué s inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

Plus en détail

ADOBE AUTODESK BEA SYSTEMS COGNOS EUROPEAN SPACE AGENCY GLOBAL KNOWLEDGE IBM INSPIREWORKS IUPLOAD JETSTAR LOOKSMART MANPOWER MERCK MICROSOFT

ADOBE AUTODESK BEA SYSTEMS COGNOS EUROPEAN SPACE AGENCY GLOBAL KNOWLEDGE IBM INSPIREWORKS IUPLOAD JETSTAR LOOKSMART MANPOWER MERCK MICROSOFT ADOBE AUTODESK BEA SYSTEMS COGNOS EUROPEAN SPACE AGENCY GLOBAL KNOWLEDGE IBM INSPIREWORKS IUPLOAD JETSTAR LOOKSMART MANPOWER MERCK MICROSOFT MILLIPORE NASA NORMAN DATA DEFENSE AKAMAI AIDE LES ENTREPRISES

Plus en détail

Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux.

Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux. Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux. NCR SERVICES Brochure Title Goes Here Gestion Sub-header proactive, / description maintenance goes here

Plus en détail

Recherches mises en valeur

Recherches mises en valeur Recherches mises en valeur Résumé hebdomadaire de nos meilleures idées et développements au sein de notre univers de couverture La Meilleure Idée Capital One va fructifier votre portefeuille 14 février

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Relations Presse : Tel : +33(1) 77 13 51 72 Tel : +33(1) 75 54 77 94 Cell : +33(6)17 78 48 44 Cell : +33(6) 10 70 29 72

DOSSIER DE PRESSE. Relations Presse : Tel : +33(1) 77 13 51 72 Tel : +33(1) 75 54 77 94 Cell : +33(6)17 78 48 44 Cell : +33(6) 10 70 29 72 DOSSIER DE PRESSE FOURPOINTS Investment Managers 13-15 rue de La Baume 75008 Paris France Tél. + 33 (0) 1 40 28 16 50 Fax + 33 (0) 1 40 28 00 55 www.fourpointsim.com Relations Presse : Alexandra Origet

Plus en détail

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Dollars US CIBC Visa MC

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Dollars US CIBC Visa MC LE GUIDE DE VOS AVANTAGES Voici votre carte Dollars US CIBC Visa MC Voici la carte Dollars US CIBC Visa. Une carte de crédit qui offre une expérience complètement différente. Votre nouvelle carte Dollars

Plus en détail

OSHKOSH (Wisconsin) EAA AirVenture. du 24 au 28 juillet 2007. Projet de voyage réalisé pour L Aero-Club Valais Par Mr Jean-Yves Bonvin

OSHKOSH (Wisconsin) EAA AirVenture. du 24 au 28 juillet 2007. Projet de voyage réalisé pour L Aero-Club Valais Par Mr Jean-Yves Bonvin OSHKOSH (Wisconsin) EAA AirVenture du 24 au 28 juillet 2007 Projet de voyage réalisé pour L Aero-Club Valais Par Mr Jean-Yves Bonvin A Oshkosh, petite ville du Wisconsin, se tient chaque année le meeting

Plus en détail

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante Septembre 2009 Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante par Max Starkov Comme spécialistes du marketing hôtelier en ligne depuis bientôt 15 ans,

Plus en détail

SUPERCARDplus et Swisscard Marcel Bührer, CEO Swisscard. Zurich, 16 juin 2006

SUPERCARDplus et Swisscard Marcel Bührer, CEO Swisscard. Zurich, 16 juin 2006 SUPERCARDplus et Swisscard Marcel Bührer, CEO Swisscard Zurich, 16 juin 2006 Swisscard AECS AG est leader sur le marché des cartes en co-branding La société Swisscard AECS AG... est une joint venture créée

Plus en détail

BTS FINANCIERS ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET ÉCONOMIE D ENTREPRISE SESSION 2013

BTS FINANCIERS ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET ÉCONOMIE D ENTREPRISE SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.24/2002/7 6 février 2002 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de

Plus en détail

Trois modèles de croissance

Trois modèles de croissance Trois modèles de croissance Par Jean Berg Senior Vice President, Estin & Co Il existe trois modèles de croissance : la croissance organique, la croissance par acquisition organique, la croissance par acquisition

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Rapport financier semestriel Janvier-juin 2012 Société anonyme au capital de 300 219 278 euros Siège social : 2, rue Robert Esnault-Pelterie, 75007 Paris Adresse postale : 45, rue de Paris, 95747 Roissy-CDG

Plus en détail

Cliquez sur le titre de votre choix

Cliquez sur le titre de votre choix Cliquez sur le titre de votre choix 25 Février 2013 Royal Jordanian dessert l Algérie 1 er Mars 2013 Emirates Airlines dessert l Algérie Nouveaux Produits : Amadeus Offers Amadeus Service Fee Manager Welcome

Plus en détail

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012 Réunion SFAF Présentation des résultats annuels 2011/12 clos le 31 mars 2012 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité de l'exercice 2011/12 3. Résultats financiers 2011/12 4. Alturia

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos annonce le projet d acquisition de l activité d externalisation informatique de Xerox Atos et Xerox vont établir une coopération

Plus en détail

AXA Rendement Période de souscription : Durée d investissement conseillée éligibilité

AXA Rendement Période de souscription : Durée d investissement conseillée éligibilité AXA Rendement AXA Rendement est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. Instrument financier émis par Natixis (Moody

Plus en détail

Règles d'autorisation et de remboursement des frais de voyage et de représentation

Règles d'autorisation et de remboursement des frais de voyage et de représentation Règles d'autorisation et de remboursement des frais de voyage et de représentation Mise à jour le : 29 mai 2006 Table des matières 1. Portée... 1 2. Entrée en vigueur... 1 3. Dispositions générales...

Plus en détail

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Accor est une entreprise d origine française, mais dont le capital et l activité se sont largement internationalisés. Premier hôtelier

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Septembre 2010 Les ménages (1/2) Les ressources des ménages La consommation L épargne Les ménages comme agents économiques

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

La technologie de la voix sur réseau IP (VoIP) fait son chemin

La technologie de la voix sur réseau IP (VoIP) fait son chemin Shutterstock La technologie de la voix sur réseau IP (VoIP) fait son chemin Au cours des dix dernières années, poussés par la croissance des réseaux large bande et la réduction des coûts, les services

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi Version 4.7 Simulation d Entreprise «Artemis» Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi p. 1 1. Objectifs et Contexte Général L objectif de la simulation d entreprise «Artemis» est

Plus en détail

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs Ben S. C. Fung (+852) 2878 718 ben.fung@bis.org Robert N. McCauley (+852) 2878 71 robert.mccauley@bis.org Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs La demande de comptes bancaires

Plus en détail

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire 16 juin 2006 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent des prévisions qui portent notamment sur des

Plus en détail

TP5 : Stratégie d entreprise

TP5 : Stratégie d entreprise Le groupe Virgin éléments du cas TP5 : Stratégie d entreprise Le groupe Virgin, c est (en 2006) - La plus grosse compagnie privée d Angleterre - Un chiffre d affaire de >8 Mia dollars - Plus de 200 société

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail