Quelles politiques d accueil pour quelle attractivité durable des territoires ruraux?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelles politiques d accueil pour quelle attractivité durable des territoires ruraux?"

Transcription

1 Quelles politiques d accueil pour quelle attractivité durable des territoires ruraux? Sur la base des travaux conduits par le Collectif Ville Campagne et de ses partenaires

2

3 Sommaire Avant-propos p 4 1. Le projet a. Les objectifs p 5 b. La méthodologie p 5 c. Le déroulement p 8 2. La présentation des partenaires a. Les partenaires associés au projet p 9 b. Les partenaires intégrés au séminaire de Bordeaux p 9 3. La valorisation de l existant a. Les travaux du CVC p 10 b. Les travaux de RCT/Una Leader + p 11 c. Les travaux du Limousin p 17 d. Les travaux de l Ardta p 20 e. Les travaux de la Basse-Normandie p La synthèse des productions des groupes de travail a. Les travaux de la Sfer, p 26 b. Les travaux de Biplan et de la FnCivam, p 27 c. Les travaux de la C.A 56 p L analyse des candidatures Leader a. Les objectifs de l analyse p 30 b. La synthèse des éléments forts observés p 31 c. Les résultats de l analyse p 32 d. La liste des 65 territoires p L atelier du séminaire de lancement du Réseau à Bordeaux p Les pistes de travail p La capitalisation du projet p Annexe p 65

4 Avant propos L objectif du présent livret est de restituer les travaux menés par le Collectif Ville Campagne et ses partenaires dans le cadre du séminaire de lancement du Réseau Rural Français les 9 et 10 décembre Ce livret restitue les observations réalisées par le groupe de travail sur les candidatures Leader de 65 territoires, des rencontres menées en sous groupe autour de thèmes liés à la problématique centrale et rend compte des travaux déjà réalisés sur la thématique de l accueil et du maintien de populations en milieu rural par les membres du projet. Il est important de noter que l objectif n était pas de réaliser un nouveau travail d expertise de la candidature Leader mais de mieux connaître, sous l angle de la thématique «accueil/attractivité/développement durable» la manière dont les territoires se saisissent de cette question. Ce livret n a donc pas la vocation d être un guide d accompagnement pour des territoires qui souhaiteraient mettre en œuvre des politiques d accueil et d attractivité mais bien le compte rendu d un projet souhaitant faire un état des lieux de la thématique de l accueil aujourd hui en France et de dresser pistes de réflexion et de travail.

5 1. Le projet a. Les objectifs Les territoires ruraux sont confrontés aujourd hui à de profondes mutations qui ont des impacts lourds sur leur propre organisation et leur développement. Cette recomposition parfois rapide des conditions économiques, sociales, culturelles et environnementales nécessite un accompagnement lucide et volontariste de la part des territoires et des acteurs pour ne pas subir en négatif des contraintes parfois extrêmement fortes liées à la mondialisation, au changement climatique, aux enjeux alimentaires et à l augmentation du coût de l énergie. Parce que les stratégies d accueil enrichissent les pratiques de développement durable et territorial en ré interrogeant nos modèles de développement, nos modes de vie et les fondements de l attractivité territoriale, il semble aujourd hui nécessaire de favoriser l émergence et le déploiement de ces politiques en appuyant les territoires et les acteurs dans leurs actions, en détectant les besoins et en y répondant, en favorisant la mise en réseau, la capitalisation et le transfert de savoirs et d expériences en la matière. Ce projet s est articulé autour de la question suivante : «Comment la stratégie d accueil de nouveaux actifs et/ou de nouvelles populations peut-elle permettre aux territoires ruraux de repenser leur attractivité et mieux accompagner les mutations socioéconomiques en cours dans une perspective de développement durable?» b. La méthodologie Ce projet s est déroulé en trois phases : La 1ère phase 1) La valorisation de l existant sur le thème de l accueil : permettre les liens entre les projets de développement rural 1999/2006 (notamment autour de LEADER +) et le FEADER (notamment l axe 4 LEADER). La matière existante : o Etude «Attractivité des territoires et accueil de nouvelles populations dans LEADER +» - CVC (Disponible sur

6 o Séminaires «Attractivité des territoires ruraux et développement durable» - CVC/MAP 2007 (Disponible sur o Guide répertoire «Les politiques d accueil de nouvelles populations» -- CVC pour le réseau Rural Innova, 2007 (Disponible sur o Etude «Accueil de nouveaux acteurs et de nouvelles entreprises» - UNA LEADER / RCT (Disponible sur La 2ème phase 1) Le travail des groupes thématiques o La Chambre d agriculture du Morbihan sur la problématique de l accès au foncier. o La SFER autour de la question du «vieillissement et des stratégies d accueil dans les territoires ruraux». o Le cabinet Biplan et la FnCivam sur les stratégies des territoires à destination des retraités et sur les pistes et atouts de développement en ce domaine. 2) L analyse de 65 dossiers de candidature Leader dont la priorité est «Accueil et attractivité». Ce travail d analyse s est attaché à capitaliser autour de l identification : o Des principaux enjeux identifiés par les territoires (au niveau du développement durable, du développement territorial, du partenariat, des aspects économiques, sociaux et culturels ) o Des initiatives innovantes o Des freins (voire éventuellement des bonnes pratiques déjà éprouvées) o Des pistes de coopérations inter territoriales et trans-nationales possibles

7 La 3ème phase 1) La mise en perspective des travaux : o L organisation d un atelier lors du séminaire de Bordeaux a permis : de présenter les enseignements principaux révélés par le projet ainsi que les premières pistes de travail visant à améliorer les points problèmes identifiés lors de la phase d analyse des dossiers et d animation des groupes de travail l identification des besoins en formation / information à destination des territoires et des acteurs. 2) Les pistes de travail o Ce livret de restitution permet de présenter l ensemble des travaux de ce projet.

8 c. Le déroulement Un projet multi partenarial, transversal et national Le projet a adopté dès le début une gouvernance large en favorisant le partenariat (public/privé ainsi que de nouveaux partenaires) permettant ainsi de croiser les regards, de permettre de nouvelles approches et de mettre en œuvre des échanges productifs. 1) Les comités de pilotage Les membres du projet se sont réunis lors de quatre comités de pilotage afin d échanger sur la méthode à adopter et l avancement des travaux. Les groupes de travail constitués ont organisé chacun une journée technique pour faire partager le thème de l accueil, diffuser des expériences et identifier des freins aux actions. 2) Les groupes de travail thématiques La chambre d agriculture du Morbihan a organisé, le 27 novembre 2008, une demi journée sur le thème : «Face aux besoins de foncier en agriculture, quelles réponses des acteurs territoriaux?» A cette occasion, quatre expériences ont été présentées aux participants (Cap Lorient pour des actions de préservation foncière, le Conservatoire du littoral pour une opération de gestion foncière pour l agriculture, Terres de lien Bretagne et le Conseil Général d Ille et Vilaine ont présenté chacun un exemple de portage du foncier). La SFER a quant à elle organisé, le 23 octobre 2008, une journée dont le thème était : «Vieillissement et aménagement du territoire» à Antony. Les interventions d universitaires de Grenoble, Paris, Lyon et Clermont-Ferrand ont permis de débattre sur la question du vieillissement en milieu rural. La journée proposée par la FnCivam et Biplan, le 18 novembre 2008 à Paris a également permis d échanger sur la question du vieillissement en milieu rural. Quelle organisation des services à l échelle territoriale pour l arrivée des retraités en milieu rural? 3) L observation des 65 candidatures Leader Huit structures ont participé à observer les 65 candidatures, qui selon les membres du projet, abordaient les thèmes de l accueil, de l attractivité et du développement durable dans leur stratégie. 4) L atelier lors du séminaire de lancement du Réseau Rural Enfin, les partenaires du projet se sont retrouvés lors du séminaire de lancement du réseau rural à Bordeaux pour présenter les travaux réalisés et enrichir leurs observations par les réflexions des participants à l atelier.

9 2. La présentation des partenaires a. Les partenaires du projet b. Les partenaires sollicités pour intervenir lors du séminaire de lancement du Réseau à Bordeaux IPAMAC Inter Parcs Massif Central

10 3. La valorisation de l existant a. Les travaux du Collectif Ville Campagne Les enseignements principaux Les politiques d accueil visent la construction de l attractivité territoriale. Ce sont des politiques structurantes. L attractivité territoriale se définit à la fois dans la volonté de faire venir mais aussi de faire rester les populations. Elles intéressent les territoires qui ont besoin de créer et/ou de gérer des flux démographiques Elles nécessitent une approche transversale et interterritoriale, une gouvernance locale et des échelles, et de s inscrire dans la durée Elles construisent l offre territoriale et s appuient sur un triptyque : activité, réceptivité, habitabilité Ce sont d abord des politiques sociales qui permettent de redéfinir et de réorienter les politiques économiques et d infrastructures L état d avancement des politiques d accueil en France (aperçu) Limousin : Direction régionale de l accueil, Pôles Locaux d Accueil Auvergne : ARDTA + territoires (prospection, démarche qualité, offres d installation qualifiées ) Basse Normandie : appel à projet associations, labellisation des «territoires d accueil» (2009) Schéma interrégional du Massif Central : axe «Accueil» Autres régions sensibilisées : Rhône-Alpes (sites de proximité ), Aquitaine, Franche Comté, Bourgogne, Midi Pyrénées Départements sensibilisés et actifs : Côtes d Armor, Allier, Nièvre, Cher, Ariège, Aveyron Europe : projet de création d une association européenne

11 b. Les travaux de RCT/Una Leader + Leader + et les politiques d accueil (décembre 2008) Dix huit GAL ont pu à travers Leader+ mettre en œuvre une politique d accueil par le choix du thème fédérateur "accueil de nouveaux acteurs locaux, d'entreprises". Dans le cadre de son mandat, l Unité Nationale d Animation Leader+ a de son côté accompagné et suivi la mise en œuvre de ces programmes par : L organisation de séminaires thématiques rassemblant les GAL de même thème fédérateur et créant ainsi les conditions d échanges sur les pratiques et les actions à développer, les conditions de leur réussite, les pistes de coopération, etc. La réalisation d une étude thématique «L accueil dans Leader+» qui en décembre 2004 a permis de faire le point sur l avancement des différents projets, La capitalisation des opérations des GAL pour leur diffusion au sein du réseau et l analyse de la prise en compte des spécificités du programme Leader+. A noter par ailleurs qu une vingtaine de GAL ayant choisi les thèmes fédérateurs «Amélioration de la qualité de la vie en zone rurale» ou «valorisation des ressources naturelles et culturelles» se sont également saisi du sujet et ont pu bâtir des stratégies pour renforcer l accueil de nouveaux habitants et d entreprises sur leur territoire. Choix, valeur ajoutée et limites du thème fédérateur Les dix huit GAL engagés dans le thème fédérateur "accueil de nouveaux acteurs locaux, d'entreprises " ont cherché à répondre à trois grands types d'enjeux. Deux de ces enjeux sont liés à la démographie et à son évolution, le troisième s'attache à trouver des réponses à des problèmes rencontrés par le territoire : - le déclin démographique, - l'afflux de nouveaux arrivants, - problèmes divers : fermetures d'entreprises, effet "aspirant" de l'ouverture d'un échangeur autoroutier, etc. Les GAL ont pu être confrontés à une combinaison de ces différentes situations comme par exemple des territoires dont une partie est en déclin démographique marqué et l'autre confrontée à un afflux important de nouveaux habitants.

12 La quasi totalité des GAL cible de façon plus ou moins explicite au travers de leur politique d'accueil le public des actifs et/ou des entreprises. Le thème fédérateur est assez largement abordé par le biais des services soit pour combler des manques en particulier autour de la petite enfance et/ou des TIC soit pour identifier et rendre visible l'offre existante. Deux problématiques sont associées de façon récurrente au thème de l'accueil, le logement et la gestion du foncier, mais n ont pu en dehors des actions de mise en réseau et d organisation des acteurs trouver que peu de solutions du fait de l inéligibilité des actions. Selon les animateurs des GAL, les "+" du thème fédérateur «accueil» résident dans plusieurs points : - C est un thème qui oblige à la réflexion et au débat, provoque des réactions car il interroge nos pratiques et notre ouverture aux autres ; - il conduit soit à l'identification d'enjeux nouveaux soit à la mise en évidence d'enjeux jusque-là masqués ; - il nécessite un réel décloisonnement des acteurs, et facilite la mise en œuvre du partenariat public privé (en particulier pour l'articulation entre accompagnement du projet économique et accompagnement du projet de vie); - il amène à défricher de nouveaux champs d'actions. La forte transversalité de «l accueil», entraîne, par contre un risque réel de dispersion si une stratégie claire et partagée n'est pas arrêtée. Actions emblématiques Le thème de l accueil est transversal et renvoie à une grande diversité de thématiques d intervention et d actions, qui répondent à 4 grandes préoccupations. Si ces préoccupations n'ont pas toutes le même poids, elles sont significatives pour la plus grande partie des GAL : - l'organisation et la mise en réseau des acteurs locaux, - la mise en forme de l'information, - la mobilisation des habitants et des élus, - le développement de services à la population, aux salariés, aux porteurs de projet.

13 A - L'organisation et la mise en réseau des acteurs L organisation et la mise en réseau des acteurs apparaissent souvent comme la toute première préoccupation dans la mise en œuvre d'une politique d'accueil. Les acteurs locaux d'une politique d'accueil, qu'ils soient sur le champ économique ou sur le champ du projet de vie, conviennent facilement de la nécessité de travailler en réseau pour optimiser les chances de réussite et la pérennité de l'installation; les choses sont toutefois plus délicates dès lors qu'il s'agit de passer à la mise en œuvre du fonctionnement quotidien de ce réseau. Au-delà du "qui fait quoi", de la reconnaissance mutuelle entre acteurs et du jeu de pouvoir local, la définition de "qui doit faire quoi" ne débouche pas toujours, pour autant, sur une réalité opérationnelle. Plusieurs formes de réponses à cet enjeu ont été initiées qu'il s'agisse de réseaux formels ou informels : - l'opération Cap'actif mené sur le PNR Livradois Forez est exemplaire de ce qui peut être fait en matière d'organisation et mise en réseau d'acteurs socioéconomiques (rencontres régulières et programme de formation réunissant techniciens des consulaires, des EPCI et associations), - l observatoire de l accueil, mis en place par le PNR des Monts et Montagnes d Ardèche» est un annuaire du «qui fait quoi» co-construit avec les consulaires et les 3 sites de proximité présents sur le territoire, L'organisation et la mise en réseau des acteurs s'appuient le plus souvent sur l'acquisition d'une nécessaire culture commune autour de l'accueil. Là encore plusieurs méthodes voient le jour pour aller dans ce sens allant d'un travail collectif et d'un partage de connaissance en amont de la mise en réseau des acteurs à l'organisation d'actions de formation du type Formation des acteurs professionnels menée par le GAL Espace Cévennes : Cette opération consiste à réunir régulièrement les responsables des "Relais locaux du GAL" pour qu'ils partagent un socle commun de savoir-faire et d'expériences en matière d'accueil. Cette approche se justifie d'autant plus que les Relais locaux du GAL sont portés par des acteurs de nature différente (communauté de communes, Maison des services, ). Parmi les options possibles pour mailler et organiser un territoire en faveur de l'accueil, il faut noter qu'il y a souvent débat sur la place que les Offices du Tourisme (O.T) peuvent et/ou doivent jouer dans de tels dispositifs. Partant du constat qu'il y a un savoir-faire en matière d'accueil au sein des O.T, le GAL Pays Centre Ouest Bretagne a pris le parti de

14 s'appuyer sur un O.T pour mettre en place un Point accueil; il a été décidé d'élargir ses fonctions à l'accueil de la population et des nouveaux arrivants. B - La mise en forme de l'information Le besoin de mettre en forme l'information est sans doute le besoin le plus partagé par les GAL engagés dans le thème fédérateur "accueil". En effet, et très logiquement, la mise en forme de l'information et de l'offre du territoire est un préalable à la communication externe vecteur d'attractivité des personnes comme des entreprises. Elle prend plusieurs formes : - l'élaboration et la diffusion de guides, recensant l offre de services et les principaux attraits du territoire et destinés le plus souvent aux nouveaux arrivants. A noter la prise en compte dans les politiques d accueil des nouveaux acteurs locaux d origine nord européenne avec l élaboration d un guide bilingue franco-anglais (GAL Ploërmel Cœur de Bretagne et projet de coopération interterritoriale entre GAL bas normands), - la mise en place d'observatoires et de points d'informations thématiques. L observatoire du logement du GAL Pays Centre Bretagne, recense l'offre de logement locatif à l'échelle des 40 communes du territoire. L'information est accessible via le site Internet du pays selon différents critères de recherche. La mise à jour est hebdomadaire, effectuée par 2 personnes à partir d'appels téléphoniques et de l'inventaire des journaux. Cet observatoire du logement locatif présente aussi bien l'offre des professionnels que celles des privés sans problème particulier. Cette opération a depuis lors été transférée sur de nombreux territoires. En dehors du logement, les points info mis en place par les GAL ont concerné l accès à l emploi et à la formation et à la culture comme sur le Gal Pays de la Baie du Mont Saint Michel par exemple. - la constitution et la diffusion de mallettes. Ces «produits combinés» contiennent le plus souvent un guide des services (culture, sport, loisirs, ) à l'échelle du pays, des entrées pour la piscine, des bons de réduction pour des activités et les communes peuvent y intégrer leurs propres documents. Cette opération est généralement l'expression d'un travail en réseau avec les Communautés de communes (GAL sud Mayenne, Gal Ploërmel Cœur de Bretagne). La plupart des initiatives conduites dans ce sens visent à la fois les nouveaux arrivants et la population résidente.

15 C - La mobilisation des habitants et des élus Pour mobiliser habitants et élus autour de l Accueil, des initiatives nombreuses et variées ont été engagées dans le cadre de Leader+ parmi lesquelles : - des actions incitatives à destination des communes, - des actions de sensibilisation et de prise de conscience de la place de la migration dans l'histoire du territoire, - des actions de rencontres entre résidents et nouveaux arrivants. La charte Village d'accueil mise en place par le GAL Parc Monts et Montagnes d'ardèche relève de ces types d'actions. Elle consiste à octroyer une «prime à l innovation et à l engagement» en faveur de communes ayant fait preuve d une réelle démarche d accueil d actifs et de nouveaux habitants. Le même GAL a élaboré un outil de communication innovant et attractif : le film de sensibilisation ayant pour finalité la promotion du territoire comme territoire d accueil d actifs et de résidents. Il vise à la fois à communiquer sur le thème de vivre et créer sur le territoire (parcours d installation, difficultés rencontrées ) ; à sensibiliser les élus sur leur rôle décisif ; les structures sur leur rôle d accompagnement ; et à attirer des porteurs de projet potentiels et des candidats à l installation. Dans le même esprit, un documentaire réalisé par et sur les habitants du pays avec des interviews d'anciens et de nouveaux habitants (GAL Gers Porte de Gascogne), vise à montrer aux habitants qu'il est possible de s'y installer avec succès alors même que dans l'histoire et la représentation collective locale, le succès, la réussite n'étaient possibles qu'en le quittant. Pour faire adhérer les acteurs locaux et identifier les facteurs de réussite, intervenant en amont de la mise en œuvre d'une véritable politique d'accueil, plusieurs GAL à l'image du GAL Espace Cévennes ont initié des études actions sur le thème "Etude sur les facteurs d'intégrations réussies. Ces opérations visent à faire prendre conscience aux habitants d'un territoire donné de la place et du rôle des migrants dans la vie du territoire et de l'opportunité qu'ils ont représentés dans le passé et qu'ils représentent aujourd'hui ; une autre forme consiste à faire se rencontrer la population autochtone et les nouveaux arrivants nord européens : - l'opération Vivre à l'heure anglaise menée par une CCI (GAL Centre Bretagne), - un travail sur les assiettes et cafés de pays via l'approche des nouveaux gérants de plus en plus souvent d'origine anglo-saxonne (GAL Pays de la Baie du Mont-Saint- Michel).

16 Ces dernières opérations marquent une rupture vis-à-vis des comportements dominants constatés dans la plupart des territoires ruraux, en déclin démographique, engagés dans des politiques d'accueil qui ne valorisent que très peu voire pas du tout la présence de ces nouveaux résidents nord européens. Dans les territoires confrontés au déclin démographiques et pour lesquels l'émigration des années passées est souvent perçue par les habitants comme une condition de réussite, ces différentes opérations contribuent de façon significative à l'évolution de la représentation collective que les habitants ont de leur territoire. D - Le développement de services à la population, aux salariés, aux entreprises Les GAL engagés dans le thème fédérateur "Accueil de nouveaux acteurs locaux et d'entreprises" ont eu pour préoccupation immédiate de trouver des solutions pour adapter au mieux les services aux besoins locaux. Il apparaît clairement que l'approche de la politique d'accueil ne se pose pas dans les mêmes termes pour les GAL qui ont un besoin vital d enrayer le déclin démographique et pour ceux qui doivent gérer un afflux de nouveaux arrivants. La politique d'accueil a pu ainsi prendre la forme d'une démarche qualité de l'amélioration du cadre de vie et de nombreuses formes d organisation des services ont pu être initiées : Garde de nuit sur le GAL Pays d Argentan-Pays d Auge Ornais, halte garderie itinérante sur le GAL espace Cévennes, Structure d accueil Récré bébé sur le GAL LA châtre en Berry, etc les exemples sont nombreux. Les GAL en situation de gérer des afflux de nouveaux arrivants ont pu avoir recours aux outils de planification de l espace tels que SCOT, PLU (GAL : Pays de la Baie du Mont Saint-Michel, Préalpes provençales) ou encore à la réalisation d études préalables par exemple sur l habitat à l échelle d un pays. Les GAL qui ont choisi l'accueil d'entreprises se sont heurtés, pour leur part, aux contraintes de l'aide directe aux entreprises. Leur stratégie a pu au final évoluer vers l amélioration de leur attractivité en offrant aux entreprises un environnement de qualité contribuant, en particulier, au maintien sur place des salariés et/ou des créateurs d'entreprises. Leurs interventions eu pu prendre des formes très variées, comme : - le financement de services périphériques : garde d'enfants en horaires décalés, pack accueil y compris logement temporaire,, (GAL pays d'argentan, GAL Pays d'aurillac), - des dispositifs incitatifs allant de l'aide à l'équipement des jeunes salariées en CDI à l'aide à la première embauche par un porteur de projet (GAL Millevaches).

17 c. Les travaux du Limousin Le Limousin conduit depuis 10 ans une politique régionale d accueil. Les fonctions de la politique d accueil: - accompagnement et orientation des porteurs de projet dans leurs démarches d installation (accueil individualisé, outils spécifiques tels que stages, aides financières), - structuration et appui individuel et collectif des territoires portant une politique volontariste d accueil (PLA : Pôles Locaux d Accueil), - prospection plus offensive de candidats à l installation, - approfondissement des connaissances sur les migrations (observatoire, partenariat avec l université et des programmes européens tels que et RuralJobs). Les enseignements : - 2/3 du territoire rural couvert par une politique d accueil de type PLA. - Rôle d expérimentateur, d innovateur des politiques régionales. - Articulation des niveaux régional et territorial en fonction des savoir-faire (visibilité de l échelon régional et proximité du local). - Transversalité des politiques d accueil : inscrites dans projet des territoires, imbriquées avec les politiques de développement éco, habitat et services, multipartenariales, faisant intervenir différentes échelles (local, départementales, régionales, nationales, européennes ). Les questionnements : - Plus de concurrence territoriale. - Contexte peu favorable aux projets de changement de vie. - Evolution du profil et de la motivation des nouveaux arrivants, besoin de s adapter à ces changements. - Solde migratoire régional positif mais faible, besoin de poursuivre action pour répondre au défi démographique.

18 Les perspectives : - Lien avec les démarches régionales de prospective (schéma régional d aménagement et de développement durable du territoire) pour relever le défi démographique. - Ouvrir les réseaux, développer des liens avec les autres politiques régionales (ex appui éco). - Mieux intégrer les politiques d accueil dans les projets de développement des territoires. - Renforcer et renouveler les pratiques autour de nos fondamentaux : o offre d accueil qualifiée, o accompagnement de qualité, o mobilisation accrue des acteurs locaux, o prospection de façon plus offensive. Les conditions d activité : 1) L expérience des Politiques Locales d Accueil (PLA : Pôles Locaux d Accueil) : Outil régional de structuration des territoires porteurs d une politique volontariste d accueil, appel à projet de la Région auprès des territoires de projet (Pays principalement), appui financier (poste animation et actions) et méthodologique. Ils existent depuis 2003, 9 PLA aujourd hui (2/3 du territoire rural régional). Leurs fonctions : - construction des conditions et de l offre d accueil (activité, réceptivité et habitabilité), - prospection de candidats à l installation, - accompagnement de porteurs de projet. Au service des élus locaux, de la population actuelle et des nouveaux arrivants. Plateforme de partenaires thématiques, locaux, départementaux, régionaux 2) L expérience du réseau d accueil limousin / construction d offres d activité : Chantier collectif des PLA et de la Région, en étroit lien avec le suivant. Travail méthodologique / qualification d une offre globale d accueil, secteurs d activité porteurs à vérifier (santé bien être, agri ruralité ) Exemples d actions : - diffusion postale sur le territoire et à l extérieur d un journal recensant les offres économiques (emplois, reprise entreprises, locaux ) préalablement repérées par le réseau de partenaires.

19 - bourse aux biens immobiliers sur Internet recensant les locaux professionnels (+logements locatifs) préalablement repérés par le réseau de partenaires. 3) L expérience du réseau d accueil limousin / prospection de cibles : Chantier collectif des PLA et de la Région, en étroit lien avec le précédent. Travail méthodologique avec un bureau d étude / identification de cibles pour prospection en fonction des besoins identifiés sur les territoires et des capacités d accompagnement. Objectifs : augmenter les flux, ciblé sur des types d offres ne trouvant pas spontanément de repreneurs, mieux cibler l attractivité du Limousin. Actions : communiquer sur les avantages concurrentiels (site Internet, lien éco sociale et solidaire ). Les conditions de réceptivité (logement) : 1) L expérience des logements passerelles : - Association «De fil en Réseau» (plateau de Millevaches) : conventionnement avec des porteurs de projet pour faciliter leur installation, deux gîtes de l association disponibles et quelques propriétaires de logement pour de la location temporaire et ainsi qu une participation financière de la Région au prix de location. - Pays Combraille en Marche (Creuse) : sensibilisation des propriétaires de gîtes pour location temporaire hors saison touristique aux porteurs de projet accompagnés (PLA). - Conseil Général Creuse et village de Chambonchard : ex projet de barrage, village désertifié appartenant au département, prospection de porteurs de projet avec le PLA, mise à disposition temporaire 2 logements pour porteurs de projet devant restaurer leur habitation. - Association «Résider pour entreprendre» (Corrèze) : mise à disposition temporaire de deux logements ainsi qu une salle de travail pour les porteurs de projet accompagnés par l association. 2) L expérience de l agence locative rurale limousine : En partenariat avec Pact Arim et inspirer de «clés du sud» en Midi-Pyrénées Pour palier le défaut d initiatives privés. Délégation de propriétaires bailleurs privés et publics. Pour mettre en relation offre et demande et apporter le service de gestion locative. Expérimentation sur territoires Millevaches et Creuse.

20 d. les travaux de l Auvergne La politique d accueil de la Région Auvergne : les travaux de l Ardta En 2004, ont eu lieu en Auvergne et à l initiative du Conseil Régional, les «assises territoriales». Il est apparu aux yeux de la population auvergnate qu accueillir de nouveaux actifs devait être la priorité n 1 de la R égion. L Agence Régionale de Développement des Territoires d Auvergne (ARDTA) a donc été créée en 2005 pour mettre en place cette politique régionale d accueil de nouvelles populations. Les travaux de l ARDTA : Depuis 3 ans, l ARDTA œuvre donc au côté de ses partenaires (régionaux et locaux) pour mettre en œuvre cette politique. Plusieurs outils ont été développés avec 3 objectifs : 1. Rendre l Auvergne plus attractive : un travail de communication pour changer l image de l Auvergne (terre de développement économique et pas seulement de grands espaces) a été initié. Outils : - La campagne de communication «les Urbanophiles» ( ) a remporté un grand succès (nombreux prix nationaux et nombreux contacts de nouveaux arrivants potentiels) et a permis de faire parler de l Auvergne d une manière différentes. - Des outils web innovants (www.auvergnelife.tv) prennent le relais pour permettre aux porteurs de projets de se renseigner puis de se faire accompagner. 2. Travailler collectivement pour porter un message clair : l Auvergne veut et sait accueillir. L ARDTA fait valoir à l extérieur ce que font les territoires en matière d accueil et les aides à structurer leurs politiques d accueil. Outils : - Des conventions ont été signées avec un certain nombre de partenaires régionaux dans différents domaines (santé, immobilier, commerce, artisanat ) pour une mobilisation collective.

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services»

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» PROGRAMME LEADER 2007-2013 2013 LEADER 2007-2013 : une terre d accueil, des montagnes de services 1 Présentation

Plus en détail

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi Agence Régionale des Territoires d'auvergne Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi En quelques mots L'Auverg ne L'Agence des Territoires d'auvergne L'accueil de nouvelles populations

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi réflexion / Groupe de travail identifié Favoriser le rapprochement offre et demande d'emploi Impulser/soutenir

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX AGRICULTEURS? ELEMENTS DE CONTEXTE L ENJEU DU RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION ACTIVE AGRICOLE Les installations ne permettent pas aujourd hui de compenser les départs en

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises Axe 1 : Encourager la recherche appliquée, les expérimentations et le développement

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi Thème : Société de la connaissance et développement socio-économique Orientation : S adapter aux changements structurels de l économie et répondre aux défis de la mondialisation Le taux de création et

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015-2016

APPEL A PROJETS 2015-2016 APPEL A PROJETS 2015-2016 Organisme Intermédiaire des PLIE Sud-Aquitains Programme opérationnel national Fonds Social Européen pour l inclusion et l emploi Axe 3 / Objectif thématique 9 / Objectif spécifique

Plus en détail

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REGIONAL (FEDER) AQUITAINE PROGRAMME OPERATIONNEL REGIONAL 2007-2013 Soutenir le développement durable des quartiers sensibles Cahier des charges de l appel à projet régional

Plus en détail

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Compte-rendu La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Présentation par Gérard LERAS Vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la politique foncière Ambilly, 18 janvier 2012

Plus en détail

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le contexte Le nouveau PEDMA, approuvé en avril 2011, définit plusieurs priorités aux horizons 2015 et 2020, dont la réduction de la production

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010. Projet présenté pour programmation

Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010. Projet présenté pour programmation Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010 Date de rédaction de la fiche 08/03/2010 Maître d'ouvrage : Fiche-action : Numéro Osiris 41309G070000023 Postes de dépenses Recettes Montant Engagement

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Terres Romanes en Pays Catalan est porteur, en partenariat avec le Pnr

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière Interreg V France Suisse Un programme de coopération transfrontalière 1 Interreg France Suisse, un des programmes européens de coopération transfrontalière impliquant la Suisse 2 Territoire INTERREG France-Suisse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau DOSSIER DE PRESSE Le Département Cantal : Votre nouveau bureau Sommaire Contexte de notre action : CyberCantal Télécentres p. 4 Qu'est ce qu'un télécentre? p. 7 Les objectifs pour le Département du Cantal

Plus en détail

De l Opération de Renouvellement Urbain au Plan Stratégique Local. Le quartier du Grand Bellevue à Trélazé

De l Opération de Renouvellement Urbain au Plan Stratégique Local. Le quartier du Grand Bellevue à Trélazé De l Opération de Renouvellement Urbain au Plan Stratégique Local Le quartier du Grand Bellevue à Trélazé Opération de Renouvellement Urbain Quartier du Grand Bellevue Ville de Trélazé Les chiffres de

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S P r é a m b u l e Proximité Singularité de la personne Universalité du service De nombreux territoires ruraux et urbains se situent en

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement

Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement Préambule A l horizon 2015, la Région Picardie souhaite dynamiser son offre touristique pour permettre aux acteurs régionaux

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer

Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer Ce document est issu d une concertation entre la Fédération Nationale des Sociétés d

Plus en détail

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural C.R.I.T.E.R. Languedoc-Roussillon (Siège social) Parc d Activités Le Millénaire Bruyère 2000 - Bat 1-650, rue Henri Becquerel 34000 MONTPELLIER

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

FAQ appel à candidatures LEADER 2014-2020

FAQ appel à candidatures LEADER 2014-2020 FAQ appel à candidatures LEADER 2014-2020 Remarque préalable : ce document a un caractère technique ; il garde un caractère non définitif dans la mesure où le PDR n est pas encore adopté, et que des prescriptions

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise

Responsabilité sociétale de l entreprise r s e Responsabilité sociétale de l entreprise 26000 i s o26000 t o p 614 Le 18 mars 2013, aquitanis voyait la maturité de sa démarche de responsabilité sociétale, engagée depuis 2008, évaluée par l AFNOR

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 2 ème partie : le fonctionnement du groupe L objectif de ce cadre est de faciliter le travail de bilan des groupes de travail.

Plus en détail

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Dossier de presse Contact Chaire : Joël Gayet Mobile : 00 33 6 09 51 15 70 Jgayet.chaire anmt@sciencespo aix.fr Contact Sciences Po Aix : Noëlline Souris

Plus en détail

SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES

SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES Les inégalités sociales, creusées par les impacts de la crise économique, accentuent les écarts entre les territoires et compliquent le rôle

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Définition de la Vision «Aerospace Valley 2018» Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-208

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

Atelier : Quel management pour réussir une coopération européenne? Jeudi 13 novembre de 16h00 à 18h00

Atelier : Quel management pour réussir une coopération européenne? Jeudi 13 novembre de 16h00 à 18h00 JOBS FOR NATURE LA NATURE POUR METIER Atelier : Quel management pour réussir une coopération européenne? Jeudi 13 novembre de 16h00 à 18h00 Equal Départ, France, Site Internet : http://equal-depart.source.asso.fr

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France Contacts Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Ile de France Orientation et appui Service FSE

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor Règlement Intérieur 2015 Défi Lor 1 Préambule Depuis 10 ans, la situation de la jeunesse française s est aggravée. A la fracture sociale, s ajoute désormais une fracture territoriale et à court terme une

Plus en détail

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 Ordre du Jour Bilan des actions 2009 Participation à Projets en Campagne Réalisation d un guide d accueil des porteurs

Plus en détail