INTRODUCTION. Entré sous le numéro 3442 le 29 octobre 1999, le fonds MARLIN ( ), réparti en 84 articles (4,10 m.l.), porte la cote 107 J.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION. Entré sous le numéro 3442 le 29 octobre 1999, le fonds MARLIN (1906-1999), réparti en 84 articles (4,10 m.l.), porte la cote 107 J."

Transcription

1 107 J Fonds MARLIN

2

3 INTRODUCTION Fondée en 1885, la société A. MARLIN fabriquait des appareils de pesage et de levage, des installations complètes de chais et de caves (bascules, gerbeuses, pressoirs, élévateurs, fouloirs, ponts-roulants, palans...). En 1904, une publicité des annonceurs dans l Annuaire de Tours et du département d Indre-et- Loire signale que "A. Marlin, seul inventeur et constructeur en France et à l Etranger" a reçu "2 médailles d or et 2 premiers prix à l Exposition Universelle à Paris, "; et fabrique, entre autres, le "bouche-bouteilles Le Tourangeau". Cette entreprise de constructions mécaniques s installe en 1902 à Jouélès-Tours (usine de Pont-Cher) où elle restera jusqu en novembre 1999, date de la cessation d activité. Auparavant, Alexandre MARLIN, constructeur mécanicien, avait ses ateliers à La Croix-en-Touraine. En 1920, l entreprise MARLIN prend le nom de "Les successeurs de A. MARLIN" qu elle gardera. François LE GUEN exercera les fonctions de directeur jusqu en juin 1976, date à laquelle son fils, Jacques LE GUEN, le remplacera. De 1885 à 1999, cette société n a eu que trois directeurs. En 1985, cette entreprise, dont le siège est à Joué-lès-Tours, possède trois agences en France : Paris, Lille et Lyon et emploie une quarantaine de salariés. Jacques LE GUEN, ancien élève de l école centrale des arts et manufactures de Paris (promotion 1947), a dirigé l entreprise jusqu'à la cessation d activité en Entré sous le numéro 3442 le 29 octobre 1999, le fonds MARLIN ( ), réparti en 84 articles (4,10 m.l.), porte la cote 107 J. Les archives ont pu être récupérées avec la complicité de la comptable de la société, Marie-Claude AUDEBERT. GFP, avril 2000

4 COMPTABILITE Comptabilité des achats 107 J 1 Achats des fournitures, inscription : cahier J 2 Frais de transport des approvisionnement et des ventes, inscription : cahier J 3 * Achats des fournitures, inscription : registre J 4 * Achats des fournitures, enregistrement des factures : registre J 5-17 Achats des fournitures, paiement : factures fournitures "engrenages, roulements" ( ) 6 fournitures "outillage" ( ) 7 fournitures "quincaillerie" ( ) 8 fournitures "appareillage électrique" ( ) 9 fournitures "soudure" ( ) 10 fournitures "fonderies" ( ) 11 fournitures "bois, peinture, droguerie" ( ) 12 fournitures "aciers, produits métallurgiques" ( ) 13 fournitures " peinture, gravure, menuiserie" ( ) 14 fournitures "énergie électrique, E.D.F." ( ) 15 fournitures "publicité, fournitures de bureau" ( ) 16 fournitures "laminés, sidérurgie" ( ) 17 fournitures "électro-mécanique" ( ) Comptabilité des ventes 107 J 18 * Comptes clients, enregistrement par compte : registre J 19 * Journal des ventes, enregistrement : registre J 20*-21 * Journal des ventes, enregistrement : registres * * Contient une table alphabétique des clients. Ne concerne, semble-t-il, que les gerbeuses. 3

5 107 J 22 Avoirs et remises sur les ventes, enregistrement : cahier J 23*-25 * Ventes, enregistrement des factures clients : registres * * * J 26 * Ventes, enregistrement des encaissements : cahier Comptabilité générale 107 J 27 * Comptabilité fournisseurs, clients, impôts (entrées/sorties) : registre J 28*-29 * Livre-journal * décembre 1940 décembre * décembre 1949 décembre J 30 Frais généraux des clients et fournisseurs : fiches comptables J 31 Balances des comptes (balances clients, comptes d exploitation, balances fournisseurs) : feuilles récapitulatives J * Comptes "balance générale" * registre (1964) 33 cahier ( ) Trésorerie 107 J 34 * Journal des banques : registre J 35*-36 * Journal des comptes "banque B.N.C.I." (banque nationale du commerce et de l industrie) : registre * * J 37 * Journal des comptes "banque crédit Ouest" : registre J 38*-39 * Livre de caisse : registre * janvier 1942 février * mars 1965 septembre Voir aussi 107 J 78 : balances comptables de janvier 1927 à septembre

6 107 J 40*-41 * Livre de caisse : registre * novembre 1954 janvier * décembre 1962 avril 1974 SERVICES COMMERCIAUX-TRAVAUX-VENTES Correspondance 107 J 42*-53 * Correspondance envoyée par la société Marlin, registre de copie * septembre 1921 janvier * avril décembre * 31 décembre 1928 juillet * août 1930 septembre * octobre février * 27 février octobre * 29 octobre mai * 31 mai juin * 7 juin avril * 9 avril mai * 17 mai juillet * 20 octobre mai 1954 Publicité 107 J Prospectus publicitaires de la société Marlin. 54 "gerbeuse électrique Sam", "gerbeuse Sam perfectionnée", "chargeur-gerbeur", "élévateurchargeur", "élévateur-gerbeur". 55 "élévateur-gerbeur à bras", "élévateur à fourches", "bascules", "grues", "ascenseurs industriels", "monte-charge". 107 J 56 Catalogues, tarifs, prospectus publicitaires de sociétés concurrentes. 107 J 57 Eléments de tarification (contient des prospectus publicitaires) Commandes-travaux-ventes 107 J 58 * Clients, inscription : registre alphabétique. s.d. 4 Chaque registre contient une table alphabétique des correspondants. 5

7 107 J 59 Clients, inscription : fichier. s.d. 107 J 60 * Fournitures, travaux d entretien et de réparations chez les clients, inscription : registre J 61 * Commandes de gros matériel effectuées par les clients, inscription : registre J 62*-63 * Vente, enregistrement des instruments et appareils : registre (classement par numéro d instrument et d appareil) * * J 64 * Vente et réparation, inscription des instruments et appareils : registre J 65*-66 * Vente et réparation, enregistrement des travaux et fournitures effectués : registre * * J * Vente, enregistrement chronologique des expéditions : cahier et registre février 1955 octobre * novembre 1956 septembre J 69 * Devis, enregistrement par nom alphabétique des clients : registre J 70 Vente, enregistrement : cahier dit de "répartition des ventes" J 71 Installation de la coopérative laiterie de la région mantaise : plans et schémas techniques J 72 Installation de l école technique Saint-Rémi-entreprise Duday à Amiens : plans et schémas techniques GESTION DU PERSONNEL 107 J 73 Personnel, recensement : fiches nominatives Contient le détails des mécanismes des appareils. Certaines fiches contiennent des relevés des salaires pour l année

8 107 J 74 * Personnel, relevés des salaires journaliers et mensuels, registre J 75 * Personnel, relevés des salaires mensuels, registre J 76*-77 * Personnel, relevés des salaires : registre * janvier 1939 mars * avril 1942 janvier J Personnel, relevés des salaires : cahiers janvier 1946 mars avril J 80 Personnel, relevés des salaires : fiches nominatives J 81 Personnel, relevés des salaires : livre de paye (journal centralisateur) J 82 * Personnel, contrôle de présence : registre DIVERS Les deux registres ci-dessous, 107 J 83* et 107 J 84*, ne semblent pas concerner la société Marlin, mais la comptabilité d une huilerie. 107 J 83 * Registre journalier des comptes J 84 * Registre des factures clients Contient aussi les relevés des salaires par employés de 1939 à Voir aussi, pour : 107 J 75. Contient aussi les balances comptables de janvier 1927 à septembre Voir aussi, pour l'année 1952 : 107 J 73. 7

CONSEIL GENERAL D INDRE-ET-LOIRE FONDS MATAGRI 1954-1962

CONSEIL GENERAL D INDRE-ET-LOIRE FONDS MATAGRI 1954-1962 CONSEIL GENERAL D INDRE-ET-LOIRE REPERTOIRE NUMERIQUE DE LA SOUS SERIE 55J FONDS MATAGRI 1954-1962 par Catherine LECLERCQ ARCHIVES DÉPARTEMENTALES Chambray-lès-Tours 1994 INTRODUCTION Créée le 1er juillet

Plus en détail

Répertoire numérique du FONDS HABERT (importation de café, rhum et vins fins étrangers) (1908-1970)

Répertoire numérique du FONDS HABERT (importation de café, rhum et vins fins étrangers) (1908-1970) Archives Municipales du Havre Répertoire numérique du FONDS HABERT (importation de café, rhum et vins fins étrangers) (1908-1970) 515W1 à 515W19 (Métrage : 2 ml) Réalisé par Caroline Talbot, stagiaire

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ INTRODUCTION Activités métallurgie Présentation de l entrée Ce fonds est entré en décembre

Plus en détail

NOM : PRENOM : CLASSE :

NOM : PRENOM : CLASSE : 3ENT1 S1C I - DEFINITION Une entreprise est un ensemble de moyens (personnel et capital) réunis et organisés destinés à produire des biens et/ou des services qui seront vendus pour réaliser des bénéfices.

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE 1. QUE DIT LA LOI SUR L ORGANISATION COMPTABLE? La loi fait obligation d enregistrer les pièces comptables et définit l organisation comptable.

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND Partie III Le PCG (FR GAAP) 1 Plan comptable et Système d enregistrement des transactions. 2 LE PLAN COMPTABLE 3 PCG Téléchargeable sur : www.lacompta.org/doc/plancomptable-francais.pdf PCG sur Iphone

Plus en détail

Constitution de la société. Domaine. Conseil et assemblée. Matériel d'exploitation outillage

Constitution de la société. Domaine. Conseil et assemblée. Matériel d'exploitation outillage Page 1 Tournerie ouvrière de Lavans sous-série 41 J Actes de société Constitution de la société 41 J 1 Création, statuts, 1903. Modifications des statuts, 1906-1972. 41 J 2 Liquidation de la société. Correspondance,

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES DE CALAIS

ARCHIVES MUNICIPALES DE CALAIS ARCHIVES MUNICIPALES DE CALAIS Répertoire numérique détaillé du fonds Maxime DANZEL et Cie, fabricant de tulles et dentelles (Calais, Nord-Pas-de-Calais) 10 S 1-41 INTRODUCTION Référence : FR AC62193 /

Plus en détail

LES APPROVISIONNEMENTS

LES APPROVISIONNEMENTS LES APPROVISIONNEMENTS APPROVISIONNER C EST Mettre à disposition d une entreprise des biens, tels que les denrées périssables et parfois des services, nécessaires à son fonctionnement. Cette mise à disposition

Plus en détail

Chap. 2 Le budget. BAC PRO Comptabilité - Terminale

Chap. 2 Le budget. BAC PRO Comptabilité - Terminale Chap. 2 Le budget BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Etablir le budget des ventes Etablir le budget de trésorerie (encaissements / décaissements) Calculer l excédent ou l insuffisance

Plus en détail

ORGANISATION ADMINISTRATIVE

ORGANISATION ADMINISTRATIVE ORGANISATION ADMINISTRATIVE A) LE CONTROLE INTERNE Se caractérise notamment par les éléments suivants : A - Un système d organisation B - Un système de documentation et d information C - Un système de

Plus en détail

Coopérative Les Lunetiers Réunis de Morez 30 J

Coopérative Les Lunetiers Réunis de Morez 30 J Coopérative Les Lunetiers Réunis de Morez 30 J REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE Établi par JEAN-LOUIS VAUCHEZ Rédacteur chef territorial Sous la direction de Patricia GUYARD Directrice des Archives départementales

Plus en détail

Le bilan et le compte de résultat

Le bilan et le compte de résultat Le bilan et le compte de résultat L entreprise enregistre un très grand nombre d opérations : cet ensemble considérable d informations doit être résumé et structuré. Deux documents de synthèse sont donc

Plus en détail

Centre de la mémoire d Oradour-sur-Glane Charte d archivage (tableau de gestion d archives)

Centre de la mémoire d Oradour-sur-Glane Charte d archivage (tableau de gestion d archives) Centre de la mémoire d Oradour-sur-Glane Charte d archivage (tableau de gestion d archives) Réalisé par Céline DEVEAUX étudiante en 3 ème année de Licence IUP Archives et médiathèque option archives à

Plus en détail

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre-journal Les rapprochements bancaires

Plus en détail

1 - Les bonnes règles du classement des documents papier

1 - Les bonnes règles du classement des documents papier Dans cette FICHE PRATIQUE, retrouvez : 1. Les bonnes règles du classement des documents papier 2. Les bonnes règles du classement informatique 3. Les durées légales d archivage 1 - Les bonnes règles du

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise?

Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise? FEUILLE DE ROUTE POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise? Vous trouverez dans ce livret : nos conseils pour présenter votre

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES FONDS DE LA REUNION DES FABRICANTS DE BRONZES (1817-1954) 106 AS 1-70. Répertoire numérique détaillé. par.

ARCHIVES NATIONALES FONDS DE LA REUNION DES FABRICANTS DE BRONZES (1817-1954) 106 AS 1-70. Répertoire numérique détaillé. par. 1 ARCHIVES NATIONALES FONDS DE LA REUNION DES FABRICANTS DE BRONZES (1817-1954) 106 AS 1-70 Répertoire numérique détaillé par Magali Lacousse et David Desportes Sous la direction de Christine Nougaret

Plus en détail

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE COMPTABILITÉ GÉNÉRALE VOLUME 1 Michel Calderara LIVRE DU MAÎTRE Mise en pages : Macgraph, Yves Gabioud, Puidoux Mise à jour des solutions : Frédéric Baechler Edition 2014 LEP Loisirs et Pédagogie SA, 2014

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date)

PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date) PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date) Ce plan d affaires contient des renseignements confidentiels et exclusifs et ne peut être copié ou diffusé sans l autorisation écrite de Monsieur

Plus en détail

DMAI- 40 Bd Victor Hugo-24100 Bergerac. Contact Didier Barberin 0 685 804 382 ou 0 553 220 660. Mail : d.barberin@dmai.eu - web :http://www.dmai.

DMAI- 40 Bd Victor Hugo-24100 Bergerac. Contact Didier Barberin 0 685 804 382 ou 0 553 220 660. Mail : d.barberin@dmai.eu - web :http://www.dmai. Société de développement de logiciels informatique, pour l'aviculture, la gestion de production, la traçabilité, la logistique dans les domaines de l'industrie, et de l'agroalimentaire. Gestion des articles

Plus en détail

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois 03 RESSOURCES FINANCIÈRES

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois 03 RESSOURCES FINANCIÈRES 03 RESSOURCES FINANCIÈRES 03 - RESSOURCES FINANCIÈRES / FINANCEMENT 03.01 Règles budgétaires et calcul des subventions de fonctionnement Documents relatifs au calcul des subventions de fonctionnement

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Introduction à la comptabilité

Introduction à la comptabilité Introduction à la comptabilité L activité économique consiste à produire des biens et des services utiles et suffisamment rares susceptibles d être vendus. Cette production se déroule au sein des entreprises.

Plus en détail

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1. Définition Vendeur spécialisé dans plusieurs familles de produits, le titulaire de la mention complémentaire «vendeur spécialisé en produits techniques pour

Plus en détail

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE L État et la TVA 25 C H A P I T R E8 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE La TVA représente plus de 40 % des recettes de l État. Son importance justifie l étude de son fonctionnement pour lequel les entreprises jouent

Plus en détail

Guide de la comptabilité en copropriété

Guide de la comptabilité en copropriété La Comptabilité en COPROPRIETE FORMATION CLUB DES CONSEILS SYNDICAUX 03 Décembre 2015 Guide de la comptabilité en copropriété Décret n 2005-240 du 14 mars 2005 Arrêté du 14 mars 2005 consolidé au 16 Novembre

Plus en détail

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L AUDE SOUS-SERIE 78 J. Fonds de la cave coopérative. vinicole de Villepinte

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L AUDE SOUS-SERIE 78 J. Fonds de la cave coopérative. vinicole de Villepinte ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L AUDE SOUS-SERIE 78 J Fonds de la cave coopérative vinicole de Villepinte Répertoire numérique établi par Geneviève Rauzy, assistante qualifiée de conservation du patrimoine

Plus en détail

Outils. Exemple : Une voiture parcourt 120 km en 1 h 30. Cela correspond à une vitesse de 80 km/h. 120 km 1,5 h. Vitesse = = 80 km/h

Outils. Exemple : Une voiture parcourt 120 km en 1 h 30. Cela correspond à une vitesse de 80 km/h. 120 km 1,5 h. Vitesse = = 80 km/h Outils 1. Ratio Un ratio est un rapport entre deux valeurs. Seuls des éléments quantitatifs peuvent s exprimer sous forme de ratio. Les valeurs comparées ne sont pas obligatoirement de la même nature.

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN ACCUEIL DE JOUR POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES

CONSTRUCTION D UN ACCUEIL DE JOUR POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES CONSTRUCTION D UN ACCUEIL DE JOUR POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE Marché A Procédure Adaptée Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur CENTRE HELENE BOREL Ayant son siège social à Avenue du

Plus en détail

III - Financement d une entreprise ou d une activité

III - Financement d une entreprise ou d une activité Cterrier.com 1/9 02/03/2007 Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des

Plus en détail

Chap. V : Système classique d enregistrement

Chap. V : Système classique d enregistrement Chap. V : Système classique d enregistrement I Généralités : Le système classique d enregistrement est un système traditionnel car il repose sur une conception manuelle du travail administratif. Malgré

Plus en détail

Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT

Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT Quels achats? 1. Biens durables (Cl. 2) 2. Achats de marchandises ou services destinés à la vente (Cl. 60..) 3. Fournitures ou services consommés

Plus en détail

Référentiel des activités

Référentiel des activités Référentiel des activités professionnelles Annexe I Arrêté du 29 juillet 1998 1. Appellation du diplôme Baccalauréat professionnel Spécialité restauration. 2. Champ d activités Définition Le titulaire

Plus en détail

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00 ACTIVITE: ASSURER LES TRAVAUX COMPTABLES COURANTS Module 1 : Maîtriser les techniques de base de la comptabilité Séquence 2: Comptabiliser les documents bancaires et effectuer le suivi de la trésorerie

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS RÈGLES COMPTABLES COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS 1. Une fois ses investissements réalisés et le cadre de son activité créé, l entreprise débute son exploitation.

Plus en détail

Les bases du modèle comptable

Les bases du modèle comptable Les bases du modèle comptable C H A P I T R E 25 16 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE Le respect de la normalisation comptable va permettre : une comparaison dans l espace et dans le temps entre entreprises ;

Plus en détail

PLAN COMPTABLE SYSCOA DU SP-CONEDD

PLAN COMPTABLE SYSCOA DU SP-CONEDD PLAN COMPTABLE SYSCOA DU SP-CONEDD Classe Compte Intitulé 1 RESSOURCES DURABLES 10 Capital Social 12 Report à Nouveau 13 Résultat Net de l exercice 14 Subvention d Equipement 141100 Subvention Equipement

Plus en détail

L enregistrement et le stockage de l information

L enregistrement et le stockage de l information Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 L enregistrement et le stockage de l information Exercices (chapitre 2) Exercice 1 : la partie double Vous disposez des informations

Plus en détail

KIT D ORGANISATION. Navette administrative & comptable

KIT D ORGANISATION. Navette administrative & comptable KIT D ORGANISATION Navette administrative & comptable &Efficacité Gestion Sérénité Vous faire gagner du temps, vous informer, vous donner de la visibilité, vous conseiller dans vos orientations, vous permettre

Plus en détail

Musée Guimet de Lyon 1700-1968. 4 T 209 282 (complément au répertoire publié 4 T) Muséum d histoire naturelle de Lyon

Musée Guimet de Lyon 1700-1968. 4 T 209 282 (complément au répertoire publié 4 T) Muséum d histoire naturelle de Lyon Musée Guimet de Lyon 700-968 4 T 209 282 (complément au répertoire publié 4 T) Muséum d histoire naturelle de Lyon SOMMAIRE HISTORIQUE...4 T 209-24 HISTORIQUE D ENSEMBLE...4 T 209-23 EMILE GUIMET ET LE

Plus en détail

L ENREGISTREMENT COMPTABLE DES FLUX

L ENREGISTREMENT COMPTABLE DES FLUX L ENREGISTREMENT COMPTABLE DES FLUX Objectif(s) : o Connaître les conventions et principes comptables. Modalité(s) : o o o o Comptes, Bilans, Activité, Trésorerie. TABLE DES MATIERES Chapitre 1. INTRODUCTION....

Plus en détail

un p Tit vélo dans La Tête Rapport financier 2013 page 1/6

un p Tit vélo dans La Tête Rapport financier 2013 page 1/6 1/6 Association loi 1901 Bureau et siège social : 5 rue de Londres, 38000 Grenoble tél. : 04 76 21 46 01 couriel : contact@ptitvelo.net site ouèbe : www.ptitvelo.net Bilan financier de l'année 2013 Table

Plus en détail

DOSSIER DE SYNTHESE DU PORTEUR DE PROJET

DOSSIER DE SYNTHESE DU PORTEUR DE PROJET Vous avez un projet de création ou de reprise d'entreprise, il est important de : - le formaliser, - de le rédiger et - de bien respecter les différentes étapes. DOSSIER DE SYNTHESE DU PORTEUR DE PROJET

Plus en détail

LES ACTIVITES DE L ACNV

LES ACTIVITES DE L ACNV LES ACTIVITES DE L ACNV De mai 2011 à mars 2012-374 adhérents en 2011 - stage éducation 2011 : 1 et en 2012 :3 - stage transmetteurs 2011 : 2 maintenus + 2 annulés et en 2012 : 4 prévus - 33 conventions

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES ISPPBTS1 CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES I. GENERALITES L enregistrement des opérations en articles de «journal classique» comporte plusieurs inconvénients : La succession des articles ne correspond

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL DE TABLE

FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL DE TABLE Préambule Article 1 Organisation comptable Page 1 1.1. L Assemblée générale Page 1 1.2. Le Comité Directeur Page 1 1.3. Le bureau Page 1 1.4. Le président Page 1 1.5. Le trésorier général Page 1 Article

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

Plan de classification (archives)

Plan de classification (archives) 1.00 Gestion du Centre 1.01 Réunions de direction 1.02 Comité de Régie interne 1.03 Normes et barèmes 1.04 Décision du Conseil des ministres 1.05 Règlement de régie interne 1.06 Plan de développement et

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

FONDATION DES BRÛLÉS Frans Landrainstraat, 43 1970 Wezembeek-Oppem

FONDATION DES BRÛLÉS Frans Landrainstraat, 43 1970 Wezembeek-Oppem FONDATION DES BRÛLÉS Frans Landrainstraat, 43 1970 Wezembeek-Oppem BILAN AU 31 DECEMBRE 2014 ACTIF III. VII. IMMOBILISATIONS CORPORELLES 230000 Installations, machines et outillage 2.776,11 230009 Amortissement

Plus en détail

Plan financier automatisé : Utilisation

Plan financier automatisé : Utilisation Plan financier automatisé : Utilisation 1. Introduction Le plan financier d Excel vous permet d encoder des données afin qu elles soient traitées et mises en forme pour donner un plan financier abouti

Plus en détail

Lettre d information du 24 août 2009 N LI/ DG/ 2/ 2009

Lettre d information du 24 août 2009 N LI/ DG/ 2/ 2009 Lettre d information du 24 août 2009 N LI/ DG/ 2/ 2009 Date 24 août 2009 Objet Moyens et modalités de premier équipement des conseils régionaux de l Ordre national des infirmiers Destinataires Mesdames

Plus en détail

ENREGISTREMENT COMPTABLE DES FLUX ECONOMIQUES

ENREGISTREMENT COMPTABLE DES FLUX ECONOMIQUES Objectif(s) : ENREGISTREMENT COMPTABLE DES FLUX ECONOMIQUES Connaître les conventions et principes comptables. Modalité(s) : Comptes, Bilans, Activité, Trésorerie. TABLE DES MATIERES Chapitre 1. INTRODUCTION....

Plus en détail

CONFIDENTIEL PROJET : NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE :

CONFIDENTIEL PROJET : NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE : CONFIDENTIEL PROJET : Création Reprise NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : CP : Ville : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE : Nom du technicien consulaire : SOUTIENS SOLLICITES

Plus en détail

Contrat de mandat de syndic

Contrat de mandat de syndic Contrat de mandat de syndic Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 et aux dispositions de la loi du 10 juillet 1965 et du décret du 17 mars 1967. Entre les soussignés : 1. LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES

Plus en détail

Les comptes transitoires Actifs et Passifs transitoires

Les comptes transitoires Actifs et Passifs transitoires Cours 6 (STS, J.-M. Schwab) Les comptes transitoires Actifs et Passifs transitoires Actifs transitoires. Charges payées d'avance La figure ci- dessous illustre les opérations transitoires sur charges payées

Plus en détail

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com GUIDE DE CREATION & REPRISE D ENTREPRISE BGE FINISTERE Brest Quimper Immeuble Kermeur Hôtel des entreprises 280 rue E. Hemingway 4 rue Kerogan 29200 Brest 29000 Quimper Mon identité Tél : 02 98 46 24 14

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Le Carbone-Lorraine industrie électrique 95 AQ (1995 034)

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Le Carbone-Lorraine industrie électrique 95 AQ (1995 034) ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL Le Carbone-Lorraine industrie électrique 95 AQ (1995 034) INTRODUCTION Activités industrie électrique Présentation de l entrée Les archives de la société Carbone-Lorraine

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL COMITÉ PROFESSIONNEL DE L'INDUSTRIE DES PÂTES ALIMENTAIRES. Archives publiques 67 AS (1998 047)

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL COMITÉ PROFESSIONNEL DE L'INDUSTRIE DES PÂTES ALIMENTAIRES. Archives publiques 67 AS (1998 047) ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL COMITÉ PROFESSIONNEL DE L'INDUSTRIE DES PÂTES ALIMENTAIRES Archives publiques 67 AS (1998 047) 1 INTRODUCTION Activités organisme professionnel, alimentation Présentation

Plus en détail

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 1110009 DCG SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1 DCG 2011 UE9 Introduction à la comptabilité 1110009 DCG SESSION 2011 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE

Plus en détail

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL 1996 001 STRUYVE ET CIE (HECTOR) S.A. 1 STRUYVE ET CIE (HECTOR) S.A. 1996 001 ACTIVITE : TEXTILE HISTORIQUE Le 26 décembre 1923, Emile Frelier et Urbain Delahoutre

Plus en détail

Série S Syndicats intercommunaux et fonds d'archives privées contemporains 8S Association Développement Economique Formation (DEF42)

Série S Syndicats intercommunaux et fonds d'archives privées contemporains 8S Association Développement Economique Formation (DEF42) Page 1 of 6 Série S Syndicats intercommunaux et fonds d'archives privées contemporains 8S Association Développement Economique Formation (DEF42) Sommaire Statuts, correspondance, assurances () - 8 S 2

Plus en détail

UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ SESSION 2013 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

DOSSIER I : OPERATION COURANTES

DOSSIER I : OPERATION COURANTES INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé.

Plus en détail

Travaux pratiques : La 2035 de Véronique «les bonnes options»

Travaux pratiques : La 2035 de Véronique «les bonnes options» Travaux pratiques : La 2035 de Véronique «les bonnes options» Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : 3 e partie : La déclaration

Plus en détail

Recueil de délais de conservation

Recueil de délais de conservation Recueil de délais de conservation ABLE DES MAIÈRES Présentation du recueil... 3 1.0 Administration Générale... 4 CDCBM Recueil de délais de conservation 2 2.0 Gestion des ressources financières.. 8 3.0

Plus en détail

Union des évadés de guerre (UNEG) Section départementale du Rhône 1945-2004 86 J 1-40

Union des évadés de guerre (UNEG) Section départementale du Rhône 1945-2004 86 J 1-40 Union des évadés de guerre (UNEG) Section départementale du Rhône 1945-2004 86 J 1-40 Répertoire numérique détaillé établi par Blandine Corna, Edwige Febvre et Coraline Rey étudiantes du Master 2 métiers

Plus en détail

Tous droits réservés. Couverture Daniel Landry. Correction linguistique Paul Fortier. Simulation comptable Meublex enr. ISBN : 2-921214-47-4

Tous droits réservés. Couverture Daniel Landry. Correction linguistique Paul Fortier. Simulation comptable Meublex enr. ISBN : 2-921214-47-4 Tous droits réservés Il est interdit de reproduire le présent ouvrage, en tout ou en partie, sous quelque forme que ce soit, sans la permission écrite de l auteur. Couverture Daniel Landry Correction linguistique

Plus en détail

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

MASTERPME Stratégies de Croissance Rentable

MASTERPME Stratégies de Croissance Rentable MASTERPME Stratégies de Croissance Rentable Le Financement Court Terme pour PME Instrument Stratégique de La Croissance des PME MasterPme Edition PME Comment Financer le Court Terme? Cette Solution permet

Plus en détail

I. Comptabilité générale

I. Comptabilité générale I. Comptabilité générale I.A. Documents de la comptabilité générale : Le bilan Le bilan est un document de synthèse qui récapitule à un moment donné le total des emplois et le total des ressources. Selon

Plus en détail

CHAPITRE I : LES PRINCIPES GENERAUX DE LA LIQUIDATION SECTION 1 : DÉFINITION DE LA LIQUIDATION :

CHAPITRE I : LES PRINCIPES GENERAUX DE LA LIQUIDATION SECTION 1 : DÉFINITION DE LA LIQUIDATION : INTRODUCTION : Dans la vie économique nous avons marqué des nombreuses annonces de dissolution d entreprises, que notre choix s est porté, pour l élaboration de mon sixième rapport qui est son titre «la

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 4 LE PLAN COMPTABLE...1 4.1 QU'EST-IL?... 1 4.2 QUI DOIT TENIR UN PLAN COMPTABLE?... 1 4.3 OSSATURE DU PLAN COMPTABLE...

TABLE DES MATIÈRES 4 LE PLAN COMPTABLE...1 4.1 QU'EST-IL?... 1 4.2 QUI DOIT TENIR UN PLAN COMPTABLE?... 1 4.3 OSSATURE DU PLAN COMPTABLE... LE PLAN COMPTABLE 4-0 TABLE DES MATIÈRES 4 LE PLAN COMPTABLE...1 4.1 QU'EST-IL?... 1 4.2 QUI DOIT TENIR UN PLAN COMPTABLE?... 1 4.3 OSSATURE DU PLAN COMPTABLE... 1 4.4 CODIFICATION DÉCIMALE... 2 4.5 COMMENT

Plus en détail

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation Cours 4 (STS, J.-M. Schwab) Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan 1 Actifs 10 Actifs mobilisés 11 Actifs immobilisés 15 Comptes de régulation de l actif (Actifs transitoires) 2 Passifs 20 Capital étranger

Plus en détail

Application professionnelle

Application professionnelle Application professionnelle 1 Direction commerciale Secrétariat de direction Evelyne NONAT Siège social 13, rue de la Croix Rousse 69004 LYON Tél. : 04 78 60 09 72 Fax : 04 72 61 87 68 Site internet :

Plus en détail

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné.

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné. Contrat de Syndic Entre les soussignés 1 - LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES Le Syndicat des copropriétaires de l'immeuble sis à : représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale

Plus en détail

Corrigé du DS du 7 décembre 2011

Corrigé du DS du 7 décembre 2011 Corrigé du DS du 7 décembre 2011 DOSSIER 1 : PREVISIONS DE COUTS 1. Rappelez le rôle d une comptabilité de gestion et indiquez en quoi elle est contingente. La comptabilité de gestion (ou comptabilité

Plus en détail

91 J. Fonds des établissements agro-alimentaires Dufour-Patisfrance (1912-1976)

91 J. Fonds des établissements agro-alimentaires Dufour-Patisfrance (1912-1976) ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 91 J Fonds des établissements agro-alimentaires Dufour-Patisfrance (1912-1976) Répertoire numérique détaillé établi par Philippe Léonetti et Barbara Nazimek (mars 1993)

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 2 octobre 2014 portant proposition relative aux charges de service public liées à l achat de biométhane et à la contribution unitaire

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

La société Distapro inc.

La société Distapro inc. 9 20 93 003 La société Distapro inc. Cas rédigé par Amir KARIM sous la direction du professeur Jacques BOURGEOIS et révisé par le professeur Jean-Pierre FRÉNOIS. En février 2002 M. Normand Anderson, président

Plus en détail

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL 1999 007 DEFFRENNES-DUPLOUY

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL 1999 007 DEFFRENNES-DUPLOUY CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL 1999 007 DEFFRENNES-DUPLOUY INTRODUCTION ACTIVITE : textile Présentation de l'entrée Ce fonds est entré en 1999 au Centre des archives du monde du travail. Il s'agit

Plus en détail

L équation comptable approfondie, l état des résultats et l état des capitaux propres

L équation comptable approfondie, l état des résultats et l état des capitaux propres CHAPITRE 2 L équation comptable approfondie, l état des résultats et l état des capitaux propres chap. 2, n o 1 a) b) Assurance Dt E/R Assurance payée d avance Dt B Bâtiment Dt B Comptes clients Dt B Comptes

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

PLAN COMPTABLE SIMPLIFIE Attention ce plan comptable est incomplet, il ne vous montre que les comptes que l'on voit en saisie classique

PLAN COMPTABLE SIMPLIFIE Attention ce plan comptable est incomplet, il ne vous montre que les comptes que l'on voit en saisie classique PLAN COMPTABLE SIMPLIFIE Attention ce plan comptable est incomplet, il ne vous montre que les comptes que l'on voit en saisie classique Les comptes sont divisés par classes de 1 à 7 Classe 1 Classe 2 Classe

Plus en détail

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE LES OPERATIONS COURANTES CONNAISSANCES Les produits d exploitation les obligations relatives aux ventes La ventilation

Plus en détail

Indiquer par une croix à quelle catégorie appartiennent les comptes suivants :

Indiquer par une croix à quelle catégorie appartiennent les comptes suivants : Comptabilité générale : exercice de révision Exercice 1 : charges / produits / actifs / passifs Indiquer par une croix à quelle catégorie appartiennent les comptes suivants : Comptes ACTIF PASSIF CHARGE

Plus en détail

MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN

MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN RAPPEL DES FONDAMENTAUX ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE Email : caecp_sarl@orange.fr FONDAMENTAUX La loi du 1 er juillet 1901 n impose

Plus en détail

Guide d utilisation 1

Guide d utilisation 1 Guide d utilisation 1 SOMMAIRE QUE POUVEZ-VOUS FAIRE AVEC XAMBOX?... 3 QUE METTRE DANS VOTRE XAMBOX?... 4 COMMENT UTILISER XAMBOX?... 5 1. Comment ajouter un document... 5 1.1 Ajouter un document électronique

Plus en détail