1 400 kilomètres parcourus en moyennne lors d un voyage à longue distance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 400 kilomètres parcourus en moyennne lors d un voyage à longue distance"

Transcription

1 Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement T SES INFOS RAPIDES DAEI - Service Economique et Statistique N JUIN 1 LES VOYAGES À LONGUE DISTANCE DES FRANÇAIS EN millions de voyages à plus de cent kilomètres, avec au moins une nuitée passée hors du domicile, ont été entrepris par les Français de quinze ans et plus en Lors de ces voyages, effectués pour des motifs personnels ou professionnels, les Français ont parcouru plus de 15 milliards de kilomètres, en France ou à l étranger. Moyen de transport privilégié pour les voyages pour motif personnel, la voiture est logiquement concurrencée par d autres moyens de transport lorsque l éloignement est important. Environ un voyage sur dix est effectué au sein de la même région, huit voyages sur dix vers une autre région française et un voyage sur dix à destination de l étranger. SES INFOS RAPIDES 1 4 kilomètres parcourus en moyennne lors d un voyage à longue distance Le nombre de voyages effectués à longue distance d au moins une nuitée en 1999 est de 112 millions (cf. présentation de l enquête «suivi de la demande touristique» page 6). Cela correspond à plus de 15 milliards de kilomètres parcourus en France ou à travers le monde, soit globalement 1 4 kilomètres en moyenne par voyage. Tous motifs confondus, la voiture est à l origine de près de la moitié du kilométrage effectué et de 7 des voyages à longue distance (tableau 1), pour un kilométrage moyen de près de 9 kilomètres. Plus du tiers du kilométrage est parcouru en avion, qui ne représente que 8,4 du nombre des voyages. Le train est emprunté dans 15 des voyages et contribue pour au kilométrage parcouru. L autocar ne représente que 4 du kilométrage et 3 des voyages mais les Français y ont quand même recours dans plus d un voyage sur dix vers l étranger. Le kilométrage moyen total parcouru au cours d un voyage à longue distance est de 1 7 kilomètres pour un motif professionnel et de 1 4 kilomètres pour un motif personnel. Il est de 9 kilomètres lors d une visite à la famille ou à des amis et atteint 1 9 kilomètres lors des vacances. 1 - RÉPARTITION EN SELON LE MODE DE TRANSPORT DU VOYAGE EN 1999 Modes Voyages km 2 - RÉPARTITION EN SELON LE MOTIF PRINCIPAL DU VOYAGE EN 1999 Motifs Voyages km Voiture 69,9 44,3 Train 14,9 9,9 Avion 9,4 38,8 Autocar+minicar 3,4 4,1 Autres et non déclarés 2,5 2,8 Ensemble tous modes,, Visite à de la famille, des amis 42,3 27,2 Vacances, tourisme, loisirs, résidences second. 43, 57,9 Autres et non déclarés 9, 7,9 Ensemble motifs personnels 94,3 93, Réunion, r.-v. professionnel 1,8 2,6 Stage, formation, congrès... 2,2 2,4 Autres et non déclarés 1,7 1,9 Ensemble motifs professionnel 5,7 7, Ensemble tous motifs,,

2 3 - RÉPARTITION DES VOYAGES SELON LE MOTIF ET LE MODE DE TRANSPORT PRINCIPAL DU VOYAGE EN 1999 Voiture Train Avion Autocar et Autres et non Total minicar déclarés milliers milliers milliers milliers milliers milliers Visite à de la famille, des amis ,7 76, ,3 18, ,1 3,4 166,2,4 676,3 1, ,6, Vacances, tourisme, loisirs, résidences secondaires ,4 7,9 3 87,6 8, ,4 13,6 2 59,5 5,2 1 62,7 2, ,6, Autres et non déclarés 5 919,7 58,7 2 44,,3 761,6 7,5 771,9 7,7 59,2 5,9 87,3, Ensemble motifs personnels 76 19,7 72, ,8 13, ,1 8, ,5 3, ,3 2, ,5, Réunion, r.-v. professionnel 561,1 28, 646,3 32,3 7,5 35,5.. 82,9 4,1 2,9, Stage, formation, congrès ,3 35,8 83,9 33,3 521,6 21,6 74,9 3,1 147, 6,1 2 4,6, Autres et non déclarés 5,8 26,7 6,9 31,9 356,8 18,7 241,2 12,6 192,5, ,3, Ensemble motifs professionnels 1 935,3,6 2 61,1 32, , 25,1 316,1 5, 422,4 6, ,9, Ensemble tous motifs , 69, ,9 14,9 477,1 9, ,6 3, ,7 2, ,4, 4 - RÉPARTITION DU KILOMÉTRAGE TOTAL PARCOURU SELON LE MOTIF ET LE MODE DE TRANSPORT PRINCIPAL DU VOYAGE EN 1999 Voiture Train Avion Autocar et Autres et non Total minicar déclarés millions millions millions millions millions millions Visite à de la famille, des amis ,4 66,8 7 56,5 17, ,4 13,5 347,1,8 573,4 1, ,8, Vacances, tourisme, loisirs, résidences secondaires ,1 37, ,9 4, , 49, ,2 5, ,6 2, ,7, Autres et non déclarés 5 244,8 42, 1 929, 15, ,3 27,7 1 92,8 8,8 765,2 6, ,1, Ensemble motifs personnels ,4 46, ,3 9, ,7 37,2 6 87,1 4, ,1 2, ,6, Réunion, r.-v. professionnel 52,9 12,1 76, 18, ,2 68,3.. 54,9 1, ,, Stage, formation, congrès ,3 18,9 694,2 18,4 2 76,2 55,1 1,6 3,5 153,2 4, ,5, Autres et non déclarés 422,4 13,8 483, 15,8 1 74,2 55,8 231,3 7,6 211,4 6,9 3 52,3, Ensemble motifs professionnels 1 636,5 14, ,2 17, ,6 6,3 361,9 3,3 419,5 3,8 973,8, Ensemble tous motifs ,9 44, ,5 9, ,3 38, , 4,1 4 41,6 2, ,4, La voiture prédomine pour les motifs personnels mais est concurrencée par le train et l avion lors de voyages pour motif professionnel En 1999, 94,3 des voyages d une nuitée ou plus, ayant éloigné du domicile de plus de cent kilomètres, ont été entrepris pour un motif personnel (cf. présentation de l enquête page 6). Ces voyages ont également engendré 93 du kilométrage parcouru (tableau 2). La voiture demeure le moyen de transport le plus utilisé lors de voyages effectués pour motif personnel. Trois voyages personnels sur quatre sont en effet effectués en voiture (tableau 3). Celle-ci est cependant fortement concurrencée par le train et l avion lors de voyages pour motif professionnel. Dans ce cas, elle n assure plus qu un tiers des voyages, à égalité avec le train, et est surclassée par l avion, qui à lui seul réalise plus de 6 du kilométrage (tableau 4). De plus, si la voiture est utilisée dans près de trois quarts des voyages de vacances, de tourisme, de loisirs ou destinés à se rendre dans sa résidence secondaire, elle ne représente que 38 du kilométrage effectué pour ces motifs. Logiquement, le choix du moyen de transport dépend fortement de la distance à parcourir. La voiture est préférée dans près de neuf voyages sur dix pour lesquels la distance d éloignement par rapport au domicile est inférieure à deux cents kilomètres. Cela s explique par le plus grand confort qu offre ce moyen de transport et par le gain de temps que permet l absence de changement de mode de transport. Mais la voiture est de moins en moins le mode de transport principal au fur et à mesure que la distance à parcourir augmente. Ainsi, pour des voyages entre 6 et 1 kilomètres, la voiture n est plus choisie comme mode de transport principal que dans un peu plus d un voyage sur deux (tableau 5 et graphique 1). Le train arrive en deuxième position pour les voyages entre 6 et 1 kilomètres. Au delà de 1 kilomètres, le train ne représente plus que 3 des voyages, le choix se portant alors sur l avion dans 75 des cas. L autocar ne représente au total que 3,4 des voyages et 4,1 du kilométrage mais il arrive quand même en troisième position entre 1 et 1 5 kilomètres, où il atteint sa plus grande part de marché (13,6 ). JUIN 1 - N

3 5 - RÉPARTITION DES VOYAGES PAR TRANCHE DE DISTANCE À VOL D OISEAU ENTRE LE DOMICILE ET LE LIEU DE SÉJOUR LE PLUS ÉLOIGNÉ SELON LE MODE DE TRANSPORT PRINCIPAL EN 1999 moins de km à 599 km 6 à 999 km à 1499 km 15 km et plus Total milliers milliers milliers milliers milliers milliers Voiture ,1 88, ,9 73, ,8 55,7 723,3 21,9 218,9 4, , 69,9 Train 1 927,8 6,8 892,9 18,7 3 49,4 21,7 243,7 7,4 55,2 1, 16 6, 14,9 Avion 88,, ,1 2, ,9 14, ,6 53, ,5 88,9 477,1 9,4 Autocar et minicar 58,8 1,8 1 82,3 3,1 883,1 5,5 449,2 13,6 1,2 2, ,6 3,4 Autres et non déclaré 722, 2,5 1 26,8 2,2 447,1 2,8 125,8 3,8 196,1 3, ,7 2,5 Total ,8, ,9, 16 3,2, 3 5,6, 5 316,9, ,4, Graphique 1 - RÉPARTITION DES VOYAGES PAR TRANCHE DE DISTANCE À VOL D OISEAU ENTRE LE DOMICILE ET LE LIEU DE SÉJOUR LE PLUS ÉLOIGNÉ SELON LE MODE DE TRANSPORT PRINCIPAL EN km et + Voiture Train Avion Autocar 4 du kilométrage est effectué lors des voyages à l étranger Environ un dixième des voyages à longue distance de plus d une journée est réalisé au sein de la même région, tandis que huit sur dix conduisent dans une autre région et un sur dix à l étranger. Les voyages intrarégionaux ne contribuent cependant qu à 2,4 du kilométrage contre 4 pour ceux à destination de l étranger. Lors de voyages pour motif professionnel, la part effectuée à l étranger double (21,6 ) et représente plus de la moitié du kilométrage. Seulement 7,4 des voyages professionnels à plus de cent kilomètres sont intra-régionaux et ne contribuent que pour 1,5 au kilométrage. Les régions pour lesquelles les voyages intra-régionaux ont le plus d importance sont, pour la plupart, situées dans la moitié sud de la France. En tête de ces régions, Provence-Alpes- Côte d azur, qui enregistre près d un voyage sur quatre effectué au sein de la région. Elle est suivie de Midi- Pyrénées, Aquitaine et Rhône-Alpes avec 16 à 19 de voyages réalisés au sein de la même région. La Bretagne et les Pays de la Loire affichent des taux identiques. A l opposé, c est en Île-de-France, Haute-Normandie, Picardie et Alsace que les voyages au sein de la même région sont les moins nombreux mais ce sont également des régions peu étendues. L Île-de-France mise à part, c est logiquement dans les régions frontalières que la proportion de voyages à destination de l étranger est la plus importante. La région Languedoc-Roussillon : une utilisation diversifiée des différents modes de transport Le choix du mode de transport dépend fortement de la destination du voyage et, à travers elle, de la distance à parcourir. C est pourquoi, lors de voyages effectués au sein d une même région, la voiture est utilisée dans près de 9 des cas. A l inverse, lors de voyages à destination de l étranger, la voiture n est plus utilisée qu une fois sur quatre contre un peu moins d une fois sur deux pour l avion. Toutes destinations confondues, la voiture est utilisée dans la plupart des régions pour au moins deux voyages sur trois. Les régions faisant exception à la règle sont la Corse (58,4 ), l Alsace (61,5 ), le Languedoc- Roussillon (62,5 ) et l Île-de-France (63,4 ). La Corse, en raison de son insularité, ainsi que l Alsace et l Îlede-France se caractérisent par des proportions de voyages en avion parmi les plus élevées de France, avec respectivement 25,5, 21,5 et 11,8. Les habitants de la région Languedoc-Roussillon se tournent vers les différents modes de transport collectifs, que ce soit le train, l avion et même l autocar, puisque la proportion de voyages réalisés en autocar est la plus élevée parmi toutes les régions (près de ). A l inverse, les franciliens sont ceux qui utilisent le moins l autocar (1,7 ). L Île-de-France et le Languedoc- Roussillon sont aussi, avec l Alsace, les régions où la part du kilométrage effectué en voiture, par rapport aux JUIN 1 - N 125

4 autres modes de transport, est la plus faible (carte ci-après et tableau 6). Parmi les régions recourant très majoritairement à la voiture, pour les voyages à longue distance, Champagne-Ardenne et Franche-Comté viennent en tête avec 78,6 et 83,4 des voyages et enregistrent les plus forts kilométrages en voiture, proportionnellement. Tous modes de transport confondus, la région Île-de-France se caractérise par le kilométrage moyen annuel à longue distance par habitant le plus important (plus de 6 kilomètres par habitant) (carte ci-après). Elle est suivie, loin derrière, par la région Centre (près de 4 kilomètres) et l Alsace (3 7 kilomètres). KILOMÉTRAGE MOYEN ANNUEL PAR INDIVIDU SELON LA RÉGION D ORIGINE EN 1999 PART DU KILOMÉTRAGE EFFECTUÉ EN VOITURE SELON LA RÉGION D ORIGINE EN 1999 < km - <4 km >=6 km - <4 4 - <5 >=5 6 - RÉPARTITION DU KILOMÉTRAGE TOTAL PARCOURU SELON LA RÉGION D ORIGINE ET LE MODE DE TRANSPORT PRINCIPAL DU VOYAGE EN 1999 Voiture Train Avion Autocar et Autres et non Total minicar déclarés millions millions millions millions millions millions 11-Île-de-France ,6 36,7 6 95,6 12, ,2 46, 1 118,5 2,3 1 46,5 2, ,4, 21-Champagne-Ardenne 1 811,9 6,2 172,1 5,7 826,9 27,5 6,4 3,5 94,3 3,1 3 11,5, 22-Picardie 1 722,7 43,2 337,9 8, ,5 42,1 196,5 4,9 51,8 1, ,4, 23-Haute-Normandie 2 436,1 58,5 151,5 3, ,8 29,7 121,4 2,9 2,6 5, ,4, 24-Centre 3 142,2 43,6 369,6 5, ,5 45,6 225,4 3,1 178,9 2,5 7 3,6, 25-Basse-Normandie 1 361,5 42, 172, 5, ,5 43, 26, 8, 52,4 1, ,4, 26-Bourgogne 2 128,5 52,2 274,7 6, , 32,3 262,5 6,4 94,2 2,3 4 77,8, 31-Nord - Pas-de-Calais 3 634,5 52,5 773,4 11,2 1 9,9 27,9 319,8 4,6 259,7 3, ,3, 41-Lorraine 2 263,5 48,9 44, 9, ,9 35,6 8,9 4,5 69,8 1, ,1, 42-Alsace 1 625,7 34,4 193,4 4, ,9 53,6 9,3 6,5 65,8 1, ,1, 43-Franche-Comté 1 6,4 63,1 187, 7,3 656,1 25,5 86, 3,3 19,, ,5, 52-Pays de la Loire 3 583,1 51,3 848,8 12, ,5 27,6 417,4 6, 5,4 2, ,2, 53-Bretagne 3 193,9 45,7 67,7 9, ,7 34,7 354,3 5,1 345,6 4, ,2, 54-Poitou-Charentes 1 632,2 47,9 279,5 8, ,6 35,1 162,7 4,8 135, 4, 3 45,9, 72-Aquitaine 3 8,6 42,8 745,8, ,8 4,3 357,8 5, 119,8 1,7 7 3,7, 73-Midi-Pyrénées 3 127,2 5,7 58,2 8, ,8 35,2 294,6 4,8 66,6 1,1 6 17,5, 74-Limousin 882,2 49,9 222,9 12,6 577,3 32,7 58,9 3,3 26,3 1, ,7, 82-Rhône-Alpes 6 662, 49, 1 158,1 8,5 5 63,6 37,2 465, 3,4 253, 1, ,7, 83-Auvergne 1 419,9 52,3 132,6 4,9 932,1 34,3 172,8 6,4 56,8 2, ,3, 91-Languedoc-Roussillon 1 876,1 39,3 576,4 12, ,8 33,4 419,1 8,8 4,2 6, ,6, 93 et 94-PACA et Corse 4 945, 43, ,4 11, , 33,1 531,8 4,7 735,6 6, ,8, Total ,9 44, ,5 9, ,3 38, , 4,1 4 41,6 2, ,4, JUIN 1 - N

5 Les femmes vont en moyenne moins loin que les hommes dans leurs voyages pour motifs professionnels Les femmes ont effectué plus de la moitié des voyages pour motif personnel (54 ) mais seulement 35,6 des voyages pour motif professionnel. 7,8 des voyages à longue distance de plus d une journée entrepris par les hommes sont de nature professionnelle, contre 3,8 pour les femmes. Lors de voyages personnels, les choix du mode de transport sont logiquement très proches, qu il s agisse des hommes ou des femmes. En revanche, lors de voyages pour motif professionnel, les femmes privilégient le train par rapport à la voiture. Les femmes recourent au train dans 43 de leurs voyages professionnels, loin devant la voiture (28,2 ), et beaucoup plus que les hommes (26,8 ) (graphique 2). Quelle que soit la distance parcourue, elles utilisent proportionnellement davantage le train que les hommes. C est à partir d un éloignement du domicile à plus de 1 kilomètres que les femmes délaissent le train au profit de l avion. Elles ne prennent l avion que dans 16 de leurs voyages pour motif professionnel, contre pour les hommes, ce qui s explique aussi par le fait que les femmes vont en moyenne moins loin que les hommes lors des déplacements professionnels. Parmi les voyages professionnels des femmes, 77,3 correspondent, en effet, à un éloignement de moins de 6 kilomètres contre 7,7 pour les hommes. Enfin, les femmes empruntent également l autocar comme autre mode de transport collectif dans 7,6 de leurs voyages pour motif professionnel, contre 3,6 seulement pour les hommes. L intérêt manifesté par les femmes pour le train se retrouve également, mais à un moindre degré, dans les voyages pour motif personnel puisqu elles l utilisent un peu plus : dans 15,5 de leurs voyages contre 11,9 pour les hommes (graphique 3). Graphiques 2 et 3 - RÉPARTITION DES VOYAGES SELON LE SEXE DE LA PERSONNE, LE MODE DE TRANSPORT PRINCIPAL ET LE MOTIF EN 1999 Motif professionnel Motif personnel 5 4 voiture train avion autocar Autres et n.d. Hommes Femmes voiture train avion autocar Autres et n.d. Hommes Femmes Près de 4 des voyages pour motif personnel en autocar sont effectués au 2 e trimestre Si les voyages en train, tous motifs confondus, sont à peu près uniformément répartis sur les quatre trimestres, les voyages effectués en voiture sont davantage concentrés sur le troisième trimestre (39,4 ) et ceux en autocar sur le deuxième trimestre (37,7 ) (graphique 4). Les voyages en avion ont lieu à plus de 6 aux deuxième ou troisième trimestres. Les voyages pour motif professionnel se concentrent plutôt au quatrième trimestre pour l autocar (42,6 ) et l avion (,5 ) et au deuxième trimestre pour les voyages en voiture (31,1 ). Les Français utilisent le train pour motif professionnel dans les mêmes proportions quel que soit le trimestre, à l exception du troisième qui connaît bien évidemment, et au même titre que les autres moyens de transport, un recul dû aux vacances d été (compensé par les voyages pour motif personnel). Plus du tiers du kilométrage annuel est réalisé au cours du troisième trimestre Graphique 4 - RÉPARTITION DES VOYAGES SELON LE MODE DE TRANSPORT PRINCIPAL DU VOYAGE ET LE TRIMESTRE DE RETOUR AU DOMICILE EN 1999 voiture train avion autocar autres et n.d. 1er trim 2ème trim 3ème trim 4ème trim JUIN 1 - N 125

6 PRÉSENTATION DE L ENQUÊTE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Les résultats présentés ci-dessus ont été élaborés à partir de l enquête sur le «suivi de la demande touristique des Français» (SDT) de la Direction du Tourisme, réalisée par la Sofres. Jusqu en mars 1999, elle était réalisée mensuellement auprès d un panel de personnes représentatif de la population française métropolitaine de 15 ans et plus. Depuis avril 1999, individus sont désormais interrogés et deux séries de résultats (sur et sur ) sont diffusées parallèlement. Les informations présentées dans l article ne concernent que les personnes du premier panel. Le champ de cette enquête, tournée prioritairement vers les préoccupations relatives à la connaissance du tourisme, ne s intéresse qu aux voyages comportant au moins une nuit passée en dehors du domicile de l intéressé. Les autres voyages à longue distance, effectués au cours d une même journée, ne font pas partie actuellement du champ de l enquête. Les voyages se décomposent dans l enquête en autant de séjours qu il y a de lieux où le voyageur passe la nuit au cours de son voyage ; la durée de chaque séjour est mesurée en nuitées. Un voyage comporte au moins deux déplacements (un aller et un retour). Font partie du champ de l enquête les voyages des Français résidant en métropole, de 15 ans ou plus, à l exception : des voyages pour motif professionnel des VRP et des personnels roulants ou navigants ; des séjours à l hôpital, en clinique ou en caserne ; des nuits passées sur le lieu de travail (travail de nuit, foyer de travailleurs) ou sur le lieu d étude (pensionnat, foyer d étudiants). La définition de la longue distance a légèrement varié par rapport à celle utilisée pour l exploitation des résultats du panel SDT de 1998 (cf. Infos rapides n 93 d avril ) afin de se caler sur la convention préconisée par Eurostat, l Office Statistique des Communautés Européennes, pour le suivi des voyages à longue distance. L exploitation réalisée cette année par le SES sur les résultats du panel SDT porte ainsi sur les voyages à longue distance définis comme étant ceux pour lesquels la personne enquêtée s est éloignée de son domicile d une distance de plus de kilomètres à vol d oiseau, quel que soit le moyen de transport utilisé. La publication réalisée en concernait les voyages ayant amené la personne interrogée à s éloigner de son domicile de km pour la route ou de 8 kilomètres à vol d oiseau pour les autres modes de transport utilisés. Les résultats ne sont donc pas comparables. Quelques définitions et conventions MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Tour Pascal B 955 La Défense Cedex DAEI SERVICE ECONOMIQUE ET STATISTIQUE Motif du voyage : Il s agit de la principale raison, professionnelle ou personnelle, du voyage. Origine du voyage : Lieu de domicile de la personne interrogée. Destination du voyage : Lieu de séjour principal du voyage en France ou à l étranger. Mode de transport du voyage : Il s agit du mode principal de transport utilisé au cours du voyage. Kilométrage parcouru au cours du voyage: c est la somme de tous les kilomètres parcourus au cours du voyage depuis le départ du domicile jusqu au retour. Les données présentées dans l article sont issues du panel SDT de la direction du tourisme. Les résultats fournis en kilomètres résultent de l affectation, par le service économique et statistique, de distances entre point d origine et point de destination. DIRECTEUR DE PUBLICATION Yves ROBIN PRIX : 4 F ISSN : Les résultats du panel SDT sont publiés par la Direction du Tourisme notamment dans le Mémento du Tourisme 1999/ - Direction du Tourisme Pour en savoir plus : Annie DELORT Tél : JUIN 1 - N SES 1

Infos rapides. Légère baisse du nombre des voyages à longue distance de plus d une journée mais augmentation du kilométrage parcouru

Infos rapides. Légère baisse du nombre des voyages à longue distance de plus d une journée mais augmentation du kilométrage parcouru TRANSPORT SES Infos rapides N 143 - Février 2002 Les voyages à longue distance des Français en 2000 Les Français de quinze ans et plus ont effectué, en 2000, 113 millions de voyages à plus de cent kilomètres

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 693 Novembre 215 La mobilité à longue distance des Français en 214 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 214, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

Les voyages des Français en Normandie

Les voyages des Français en Normandie Les voyages des Français en 2013 Les résultats de l enquête «Suivi de la Demande Touristique» analysés par le CRT de 1 SOMMAIRE L essentiel p.3 L analyse détaillée p.4 La, 8 è destination régionale sur

Plus en détail

Les voyages des Français en Normandie

Les voyages des Français en Normandie Les voyages des Français en 2012 Les résultats de l enquête Suivi de la Demande Touristique, pour la 1 SOMMAIRE L essentiel p.3 L analyse détaillée p.4 La, 8 è destination régionale sur le marché domestique

Plus en détail

Les voyages des Français

Les voyages des Français ÉDITION 2016 Les voyages des Français EN NORMANDIE Traitement et réalisation - CRT D après les résultats de l enquête TNS-Sofrès - DGE ; Suivi de la Demande Touristique ; 2015 SOMMAIRE Méthodologie L

Plus en détail

Les excursionnistes français venus à Paris Île-de-France Données 2013

Les excursionnistes français venus à Paris Île-de-France Données 2013 Les excursionnistes français venus à Paris Données 2013 Définition d un excursionniste Personne faisant un aller-retour dans la journée pour motif professionnel ou personnel C est un aller-retour de plus

Plus en détail

DAEI - Service Economique et Statistique AU 31 DÉCEMBRE 1999

DAEI - Service Economique et Statistique AU 31 DÉCEMBRE 1999 Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement SES INFOS RAPIDES DAEI - Service Economique et Statistique LE PARC LOCATIF SOCIAL N 164 - AOÛT 2001 AU 31 DÉCEMBRE 1999 Au 31 décembre 1999, le

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites Internet www.insee.fr et www.ec.europa.eu/eurostat pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres essentiels et offrent également des données

Plus en détail

SES Infos rapides. Le parc locatif connaît une croissance en baisse mais une densité en hausse

SES Infos rapides. Le parc locatif connaît une croissance en baisse mais une densité en hausse N 228 - Juillet 2003 Le parc locatif social au 1 er janvier 2002 Au 1 er janvier 2002, le parc locatif social s élève à 4 179 500 logements, dont près de 4 077 900 en métropole et 101 600 pour l ensemble

Plus en détail

LES DEPLACEMENTS A LA JOURNEE DES FRANÇAIS EN (Premiers résultats provisoires d après l enquête direction du Tourisme/Taylor Nelson Sofres)

LES DEPLACEMENTS A LA JOURNEE DES FRANÇAIS EN (Premiers résultats provisoires d après l enquête direction du Tourisme/Taylor Nelson Sofres) LES DEPLACEMENTS A LA JOURNEE DES FRANÇAIS EN 2004 (Premiers résultats provisoires d après l enquête direction du Tourisme/Taylor Nelson Sofres) Compte tenu de la part croissante des voyages sans nuitée

Plus en détail

Les voyages des Français en Normandie

Les voyages des Français en Normandie Les voyages des Français en Normandie en 2010 Synthèse des résultats de l enquête Suivi de la Demande Touristique 2010, pour la Normandie SOMMAIRE L essentiel p.3 L analyse détaillée p.4 La Normandie,

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 111 Mars 2010 Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2009, il y avait 4 450 000

Plus en détail

Les Séjours des Français en Poitou-Charentes

Les Séjours des Français en Poitou-Charentes Observatoire Régional du Tourisme Les Séjours des Français en Poitou-Charentes 2013 Source TNS SOFRES, Suivi de la Demande Touristique, 2013 Objectifs de l étude : Recenser et décrire l'ensemble des séjours

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2010

Le parc locatif social au 1 er janvier 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 184 Janvier 2011 Le parc locatif social au 1 er janvier 2010 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2010, la France compte 4

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS

LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS 5 e partie LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS 77 Les déplacements touristiques des Français - 5 L enquête Suivi de la Demande Touristique (SDT) Ce chapitre rassemble les données sur l activité

Plus en détail

Tourisme des Français Choix de la destination et comportement touristique

Tourisme des Français Choix de la destination et comportement touristique Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2006-5 Tourisme des Français Choix de la destination et comportement touristique En 2004, les

Plus en détail

Source TNS SOFRES, Suivi de la Demande Touristique, 2012

Source TNS SOFRES, Suivi de la Demande Touristique, 2012 Observatoire Régional du Tourisme Les séjours des Français en Poitou-Charentes 2012 Source TNS SOFRES, Suivi de la Demande Touristique, 2012 Objectifs de l étude : Recenser et décrire l'ensemble des séjours

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUETE 2002 DESTINEE AUX AGENCES REGIONALES DE L HOSPITALISATION

RESULTATS DE L ENQUETE 2002 DESTINEE AUX AGENCES REGIONALES DE L HOSPITALISATION RESULTATS DE L ENQUETE 00 DESTINEE AUX AGENCES REGIONALES DE L HOSPITALISATION DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Equipes mobiles de soins palliatifs (EMSP) Unités de soins palliatifs

Plus en détail

DONNÉES DE CADRAGE : Données 2012 (39 ème en 2011, 40 ème en 2009) (idem années précédentes)

DONNÉES DE CADRAGE : Données 2012 (39 ème en 2011, 40 ème en 2009) (idem années précédentes) L Observatoire Agence de Développement Touristique de la Drôme LE TOURISME DES FRANÇAIS Année 2015 3.1 Les visiteurs et les contacts ÉLÉMENTS MÉTHODOLOGIQUES : le suivi de la demande touristique (SDT)

Plus en détail

Chapitre 2 : Profils et comportements des clientèles françaises en Rhône-Alpes

Chapitre 2 : Profils et comportements des clientèles françaises en Rhône-Alpes Chapitre 2 : Profils et comportements des clientèles françaises en 23 Chapitre 2 Profils et les comportements des clientèles françaises en Source : Suivi de la Demande Touristique Française 2011 TNS Sofres

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN NOVEMBRE 2001

RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN NOVEMBRE 2001 Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement SES INFOS RAPIDES DAEI - Service Economique et Statistique N 175 - DECEMBRE 01 RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN NOVEMBRE 01 SES INFOS RAPIDES

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN OCTOBRE 2001

RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN OCTOBRE 2001 Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement SES INFOS RAPIDES DAEI - Service Economique et Statistique N 171 - NOVEMBRE 01 RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN OCTOBRE 01 SES INFOS RAPIDES NOMBRE

Plus en détail

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000»

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 73 Octobre 2009 Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Le réseau Natura 2000 concerne un quart

Plus en détail

Les Séjours des Français en Poitou-Charentes

Les Séjours des Français en Poitou-Charentes Observatoire Régional du Tourisme Les Séjours des Français en Poitou-Charentes 2014 Source TNS SOFRES, Suivi de la Demande Touristique, 2014 Objectifs de l étude : Recenser et décrire l'ensemble des séjours

Plus en détail

LE PARC LOCATIF SOCIAL AU 1er JANVIER 1997

LE PARC LOCATIF SOCIAL AU 1er JANVIER 1997 Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement SES INFOS RAPIDES DAEI - Service Economique et Statistique LE PARC LOCATIF SOCIAL AU 1er JANVIER 1997 N 47 - MAI 1998 Au 1 er janvier 1997, le patrimoine

Plus en détail

La mobilité des Français âgés de 25 à 35 ans : Un peu plus de vacances et plus souvent

La mobilité des Français âgés de 25 à 35 ans : Un peu plus de vacances et plus souvent Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective de l évaluation et des statistiques N 2005-1 La mobilité des Français âgés de 25 à 35 : Un peu plus de vacances et plus souvent Globalement,

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004

DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004 DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004 LES SÉJOURS DES FRANÇAIS EN 2004 En 2004, trois Français sur quatre sont partis en voyage au moins une fois, toutes destinations (France et étranger) confondues.

Plus en détail

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère LES BILANS DE L OBSERVATOIRE EDITION 2016 Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère Eté Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com

Plus en détail

Suivi de la Demande Touristique

Suivi de la Demande Touristique Suivi de la Demande Touristique Année 2013 Synthèse Aquitaine 1 Sommaire 1 Le marché touristique Français 3 2 L Aquitaine : les principaux enseignements 4 3 Synthèse 4 Tableaux de résultats 1.Profil sociodémographique

Plus en détail

Observatoire. de la TV numérique

Observatoire. de la TV numérique Observatoire de l équipement des foyers pour la réception de la TV numérique 1 er semestre 2011-7 e vague d étude Réalisé par Sommaire Faits marquants Modes de réception TV au niveau national Analyse sociodémographique

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère LES BILANS DE L OBSERVATOIRE EDITION 2015 Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère Eté Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com

Plus en détail

Densité des entreprises titulaires d appellations 2010 sur le territoire métropolitain

Densité des entreprises titulaires d appellations 2010 sur le territoire métropolitain Densité des entreprises titulaires d appellations 2010 sur le territoire métropolitain Etude élaborée à partir : - des données INSEE du 1 er janvier 2009 pour la densité démographique par Région, - des

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 271 Décembre 2011 Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2011 le

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2013 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2013 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2013 Les chiffres clés Année Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 42 785 44 526 Progression par rapport à l'année précédente 26,0% 14,0% -31,7% 4,1% Nombre

Plus en détail

LA CLIENTELE TOURISTIQUE FRANCAISE DANS LE NORD-PAS DE CALAIS EN 2014

LA CLIENTELE TOURISTIQUE FRANCAISE DANS LE NORD-PAS DE CALAIS EN 2014 LA CLIENTELE TOURISTIQUE FRANCAISE DANS LE NORD-PAS DE CALAIS EN 2014 6,8 millions de voyages et 26,4 millions de nuitées réalisés par les Français dans le Nord-Pas de Calais en 2014 En 2014 le volume

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine :

L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine : L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine : l offre en 2005 Marie-Anne LE GARREC Direction du Tourisme Bureau des études, des statistiques et des comptes économiques Sommaire Introduction 3 L offre

Plus en détail

L hôtellerie classée en France métropolitaine :

L hôtellerie classée en France métropolitaine : L hôtellerie classée en France métropolitaine : l offre en 2003 Marie-Anne LE GARREC Direction du Tourisme Bureau des études, des statistiques et des comptes économiques - 1 - Sommaire Introduction 3 L

Plus en détail

Suivi de la demande touristique des Français Année 2007

Suivi de la demande touristique des Français Année 2007 Suivi de la demande touristique des Français Année 2007 Les résultats présentés dans ce document sont issus d une enquête réalisée par TNS Sofres pour la direction du Tourisme auprès d un panel de 20 000

Plus en détail

Observatoire. de la TV numérique

Observatoire. de la TV numérique Observatoire de l équipement des foyers pour la réception de la TV numérique 2 nd semestre 2010-6 e vague d étude Réalisé par Sommaire Faits marquants Modes de réception TV au niveau national Analyse sociodémographique

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine :

L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine : L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine : l offre en 2004 Marie-Anne LE GARREC Direction du Tourisme Bureau des études, des statistiques et des comptes économiques Sommaire Introduction 3 L offre

Plus en détail

Les séjours des franciliens à destination du Grand Est

Les séjours des franciliens à destination du Grand Est Les séjours des franciliens à destination du Grand Est Années 2004 à 2006 Grand Est Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert 01 40 92 44 00 beatrice.guilbert@tns-sofres.com

Plus en détail

Le tourisme cultuel : séjours par pèlerinage en 2004

Le tourisme cultuel : séjours par pèlerinage en 2004 Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2006-1 Le tourisme cultuel : 500 000 séjours par pèlerinage en 2004 En 2004 les touristes français

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE (avril 2015) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 443 Août 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au deuxième

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 395 Février 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Le flux

Plus en détail

En 2008, les 3 450 000 habitants

En 2008, les 3 450 000 habitants Des habitants des plutôt mobiles... pour des motifs essentiellement personnels Jacques MAURIT (DREAL), Sébastien SEGUIN (Insee) Les habitants des se déplacent davantage à longue distance que la moyenne

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données Effectifs salariés sociales de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données Effectifs salariés sociales de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données Effectifs salariés sociales de la Plasturgie : Données sociales Année 2016 Année 2016 SOMMAIRE ❶ Type d emploi : 2 ❷ Pyramide des âges : 3 ❸ Condions d emploi

Plus en détail

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total Direction du Tourisme Saison d été 2008 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Hôtellerie de plein air Résultats définitifs - Décembre 2008 Une bonne saison

Plus en détail

La clientèle française de la destination Paris Île-de-France. Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014

La clientèle française de la destination Paris Île-de-France. Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 La clientèle française de la destination Paris Île-de-France Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 Indicateurs globaux 27 millions de touristes français à Paris Île-de-France

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites Internet www.insee.fr et www.ec.europa.eu/eurostat pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres essentiels et offrent également des données

Plus en détail

LE CHÔMAGE EN LORRAINE EN 2014 : BILAN EN HAUSSE

LE CHÔMAGE EN LORRAINE EN 2014 : BILAN EN HAUSSE n 2 mai 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine DIRECCTE LORRAINE chômage LE CHÔMAGE EN LORRAINE EN : BILAN EN HAUSSE Le nombre

Plus en détail

SOUS PARTIE II LES RÉGIONS FRANÇAISES

SOUS PARTIE II LES RÉGIONS FRANÇAISES L ESPACE NATIONAL LES RÉGIONS FRANÇAISES SOUS PARTIE II LES RÉGIONS FRANÇAISES Tableau 1-2-1-0 Régions françaises : données de cadrage population, population active, PIB et PIB par habitant (2007) Région

Plus en détail

Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région

Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région Observatoire de la FPT Mai 2015 Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région Au 31 décembre 2012, 1 842 300 agents travaillent au sein

Plus en détail

Suivi de la Demande Touristique

Suivi de la Demande Touristique Suivi de la Demande Touristique Année 2014 Synthèse Note de synthèse 1 Sommaire 1 Le marché touristique Français 3 2 La région : Les principaux enseignements 4 3 Synthèse 4 Tableaux de résultats 1.Profil

Plus en détail

Hôtellerie de plein air Bilan de la saison 2002

Hôtellerie de plein air Bilan de la saison 2002 Hôtellerie de plein air Bilan de la saison 2002 Très légère baisse des nuitées en 2002 Après une bonne saison 2001, la fréquentation marque légèrement le pas en 2002 dans l hôtellerie de plein air. Selon

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 583 Novembre 2014 Commercialisation des logements neufs Résultats au troisième trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au troisième

Plus en détail

Méthodes quantitatives en Sociologie

Méthodes quantitatives en Sociologie Méthodes quantitatives en Sociologie (Rappels) types de variables moyennes, écarts types, quantiles effectifs, fréquences histogramme table de fréquences cumulées densité loi des grands nombres 19/1/ 1/3

Plus en détail

au 3ème trimestre 2015

au 3ème trimestre 2015 Janvier 21 Préfecture de la région Pyrénées Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'emploi LE TAUX DE CHÔMAGE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON-MIDI-PYRÉNÉES

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE (juillet ) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage au sens

Plus en détail

La construction de logements en 2015

La construction de logements en 2015 DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Service connaissance et développement durable La construction de logements en 2015 Un faible niveau de construction dans la région N o 12 septembre 2016 CONNAISSANCE

Plus en détail

Tourisme des Français Un été 2005 qui ressemble à l été 2004

Tourisme des Français Un été 2005 qui ressemble à l été 2004 Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2006-3 Tourisme des Français Un été 2005 qui ressemble à l été 2004 L été 2005 ressemble beaucoup

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 610 Février 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au cours

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 ème TRIMESTRE 2014

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 ème TRIMESTRE 2014 Janvier 2015 - N 15.003 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 ème TRIMESTRE 2014 Au cours du deuxième trimestre 2014, 903 200 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un

Plus en détail

Les déplacements touristiques des Français

Les déplacements touristiques des Français Les déplacements touristiques des Français Les déplacements touristiques des Français 5 L enquête Suivi de la Demande Touristique (SDT) Ce chapitre rassemble les données sur l activité touristique des

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites Internet www.insee.fr et www.ec.europa.eu/eurostat pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres essentiels et offrent également des données

Plus en détail

Dépenses de fonctionnement

Dépenses de fonctionnement 1 Dépenses réelles de fonctionnement hors travaux en régie/population Total des dépenses de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. De ces dépenses, on retire les

Plus en détail

Suivi de la Demande Touristique. Année Synthèse Aquitaine. Suivi de la Demande touristique 2015 Aquitaine Note de synthèse

Suivi de la Demande Touristique. Année Synthèse Aquitaine. Suivi de la Demande touristique 2015 Aquitaine Note de synthèse Suivi de la Demande Touristique Année 2015 Synthèse Note de synthèse 1 Sommaire 1 Le marché touristique Français 2 2 La région : les principaux enseignements 3 3 Tableaux de résultats 1.Profil sociodémographique

Plus en détail

ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016?

ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016? ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016? 0 SOMMAIRE 1. MÉTHODOLOGIE... 2 2. CLASSEMENT DES RÉGIONS DE FRANCE PAR LEUR TAUX ENTRANT... 3 2.1. NOUVEAU DÉCOUPAGE ADMINISTRATIF... 3 2.2. ANCIEN DÉCOUPAGE

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 521 Mai 2014 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au premier trimestre

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 4 ème TRIMESTRE 2014

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 4 ème TRIMESTRE 2014 Avril2015 - N 15.015 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 4 ème TRIMESTRE 2014 Au cours du quatrième trimestre 2014, 853 500 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un emploi

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2012

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2012 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 364 Novembre 2012 Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2012, le

Plus en détail

LA CLIENTÈLE SCANDINAVE EN 2012

LA CLIENTÈLE SCANDINAVE EN 2012 LA CLIENTÈLE SCANDINAVE EN 212 Danemark, Suède, Norvège, Finlande (Sources : INSEE - DGCIS, enquêtes de fréquentation hôtellerie et hôtellerie de plein air ; Gîtes de, services de réservation départementaux)

Plus en détail

au 4ème trimestre 2015

au 4ème trimestre 2015 Préfecture de la région Pyrénées Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'emploi LE TAUX DE CHÔMAGE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON-MIDI-PYRÉNÉES au 4ème trimestre

Plus en détail

Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en Comité de pilotage de l Observatoire National des abattoirs du 10 avril 2013

Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en Comité de pilotage de l Observatoire National des abattoirs du 10 avril 2013 Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en 2012 Comité de pilotage de l Observatoire National des abattoirs du 10 avril 2013 Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en 2012

Plus en détail

Chiffres et statistiques :

Chiffres et statistiques : DREAL Nord Pas-de-Calais Service Connaissance Division Stratégie des Études et Statistiques Chiffres et statistiques : Juin La commercialisation des logements neufs en Nord Pas-de-Calais au trimestre 1

Plus en détail

Bilan de la Prime de Fonction 2012 des directeurs d hôpital

Bilan de la Prime de Fonction 2012 des directeurs d hôpital Bilan de la Prime de Fonction onctions et de Résultats 212 des directeurs d hôpital 1 Retour des évaluations 212 non exhaustif Sur les 2 685 évaluations attendues, 2 365 retours sont enregistrés, soit

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 EME TRIMESTRE 2015

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 EME TRIMESTRE 2015 Octobre 2015 - N 15.035 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 EME TRIMESTRE 2015 Au cours du deuxième trimestre 2015, 954 600 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un

Plus en détail

SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION. Repères & Analyses

SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION. Repères & Analyses Janvier 2010 SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION Repères & Analyses L emploi salarié en région Centre 3 ème trimestre 2009 Informations complémentaires Désormais c est Pôle emploi, issu de la fusion

Plus en détail

Les NEET : qui sont-ils?

Les NEET : qui sont-ils? Les NEET : qui sont-ils? En France en 2013, près de 1,6 million de jeunes entre 15 et 29 ans sont des NEET. Cette fiche présente les caractéristiques (situation familiale, origine sociale, etc.) de ces

Plus en détail

Portrait de la réception de la télévision

Portrait de la réception de la télévision Portrait de la réception de la télévision par l Observatoire de l équipement des foyers pour la réception de la télévision numérique 2 nd semestre 2011-8 e vague d étude Réalisé par Editorial : l heure

Plus en détail

L hôtellerie de plein air classée :

L hôtellerie de plein air classée : L hôtellerie de plein air classée : l offre en 2003 Marie-Anne LE GARREC Direction du Tourisme Bureau des études, des statistiques et des comptes économiques 1 Sommaire Introduction 3 L offre en 2003 4

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Offre d'hébergement. Mémento du tourisme Édition Sommaire. DGCIS - Mémento du tourisme Édition Les fichiers d hébergement

Offre d'hébergement. Mémento du tourisme Édition Sommaire. DGCIS - Mémento du tourisme Édition Les fichiers d hébergement Mémento du tourisme Offre d'hébergement Les fichiers d hébergement Sommaire Estimation du nombre de lits touristiques au 1er janvier 2008 Hôtellerie de tourisme Résidences de tourisme et hébergements assimilés

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 650 Juin 2015 Construction de logements Résultats à fin mai 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE. Date de publication :

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE. Date de publication : CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE Date de publication : Bâtiment En raison d un mois de mars mal orienté, la hausse des mises en chantiers

Plus en détail

LA CLIENTÈLE ITALIENNE EN 2013

LA CLIENTÈLE ITALIENNE EN 2013 LA CLIENTÈLE ITALIENNE EN 2013 (Sources : INSEE -DGCIS, enquêtes de fréquentation dans l hôtellerie et l hôtellerie de plein air ; Gîtes de France, centrales départementales de réservation) P.1 La fréquentation

Plus en détail

Bilan de la Prime de Fonctions et de Résultats 2012 des directeurs d hôpital

Bilan de la Prime de Fonctions et de Résultats 2012 des directeurs d hôpital Bilan de la Prime de Fonctions et de Résultats 22 des directeurs d hôpital Retour des évaluations 22 non exhaustif Sur les 2 685 évaluations attendues, 2 365 retours sont enregistrés, soit un taux de retour

Plus en détail

Le poids économique du tourisme en France

Le poids économique du tourisme en France Le poids économique du tourisme en France Le poids économique du tourisme en France 2 Avertissement Compte satellite du tourisme (CST) Le CST français a bénéficié de rénovations méthodologiques significatives,

Plus en détail

Suivi de la Demande Touristique Année 2016

Suivi de la Demande Touristique Année 2016 Suivi de la Demande Touristique 2016 Synthèse 1 Sommaire 1 Principaux enseignements 3 2 Tableaux de résultats 1.Le marché touristique français 2.Profil sociodémographique des touristes venus dans la région

Plus en détail

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 TABLE DES MATIERES EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 I. Méthodologie... 13 I.1. Périmètre de l Observatoire... 13 I.2. Démarche de recensement... 14 I.3. La Base de données... 14 I.4. Règles retenues pour estimer

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 612 Février 2015 Construction de logements Résultats à fin janvier 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 642 Mai 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au cours du premier

Plus en détail

Chiffres et statistiques :

Chiffres et statistiques : DREAL Nord Pas-de-Calais Service Connaissance Division Stratégie des Études et Statistiques Chiffres et statistiques : Décembre La commercialisation des logements neufs en Nord Pas-de-Calais au trimestre

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES. n 756. Construction de logements Résultats à fin mars 2016 (France entière) Avril 2016

OBSERVATION ET STATISTIQUES. n 756. Construction de logements Résultats à fin mars 2016 (France entière) Avril 2016 COMMISSARIAT GENERAL AU DEVELOPPEMENT DURABLE n 756 Avril 2016 Construction de logements Résultats à fin mars 2016 (France entière) De janvier à mars 2016, le nombre de logements autorisés à la construction,

Plus en détail

+11,6% +13,6% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 2 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE

+11,6% +13,6% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 2 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE N 2 Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus +11,6% EVOLUTION TRIMESTRIELLE +13,6% EVOLUTION ANNUELLE L indicateur Markemétron a été réalisé avec le soutien de nos partenaires : LES EVOLUTIONS

Plus en détail

Suivi de la Demande Touristique

Suivi de la Demande Touristique Suivi de la Demande Touristique 2012 Synthèse Note de synthèse 1 Sommaire 1 Le marché touristique Français 3 2 La région : les principaux enseignements 3 Synthèse 4 Tableaux de résultats 1.Profil sociodémographique

Plus en détail