Beaumontoise Marché artisanal, de 9 h à 19 h, domaine de Lorient Montéléger, Comité des Fêtes de Beaumont (page 25).

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Beaumontoise. 10... Marché artisanal, de 9 h à 19 h, domaine de Lorient Montéléger, Comité des Fêtes de Beaumont (page 25)."

Transcription

1 la V ie Beaumontoise Bulletin Municipal d Information... N o 54.. juin-juillet-août 2012 Un nouvel espace public à Beaumont En 2001, alors dans l opposition municipale, nous évoquions l idée d une nouvelle place du marché. Mais avant de proposer un nouvel aménagement, la question essentielle que nous nous sommes posée c est pourquoi? La réponse pour nous était de redynamiser le commerce et donner une nouvelle attractivité à notre commune. Créer un nouvel espace public est un acte important pour une commune, il doit répondre aux besoins de ceux qui le fréquentent ou qui y vivent. L espace public doit être un lieu de vie collectif, un lieu de mixité sociale, il doit favoriser la rencontre et les échanges entre générations. Lorsqu en 2008 vous m avez accordé votre confiance, j ai engagé des négociations pour acquérir l auberge de la Tour et le terrain contigu à l auberge pour la réalisation de la nouvelle place du marché, mais aussi avec le projet d une restructuration du bâtiment et la création de logements. Aujourd hui, après plus d un an de travaux, la nouvelle place du marché est terminée. Elle répond à un certain nombre de besoins de la commune ; ces besoins ont été exprimés lors des réunions publiques que j ai organisées. En matière de stationnement, nous avons trouvé le juste équilibre entre le stationnement et les autres usages : une zone est réservée aux jeunes enfants qui pourront profiter de jeux spécialement adaptés, un terrain de boules pour les amateurs de pétanque ou autres jeux de boules, une circulation piétonne agréable a été aménagée. Enfin, depuis le 28 avril et tous les samedis, le marché hebdomadaire de Beaumont-lès-Valence a repris vie. Je souhaite que grâce à vous il continue de grandir et de prospérer. Jean-Michel Pomarel, Maire de Beaumont-lès-Valence La V ie du village MAI 25 au...exposition de peinture Valéry 14 juin Bonnefond, mairie (page 18) Audition, 20 h, Maison des Associations, École de musique. 26 et 27.. Finale du challenge «écoles de tir» de la Ligue Dauphiné-Savoie, Tir sportif beaumontois Vide-greniers, parking de la salle des fêtes Conte musical «Le Secret de la Joconde», 20 h, salle des fêtes, École de Musique Don du sang, salle des fêtes Concert spectaculaire Éric Satie, 20 h, les jeudis de l Orangerie, domaine du Château, Montéléger (page 18). JUIN 6... Théâtre «Une étoile pour Noël», 20 h, salle des fêtes, la Comédie de Valence (page 17) Corso, défilé nocturne (page 25) Marché artisanal, de 9 h à 19 h, domaine de Lorient Montéléger, Comité des Fêtes de Beaumont (page 25). 13 au 21.. Fête de la MJC, exposition, ateliers, gala de danse, théâtre (page 24) Présentation du nouveau service de bus CITEA, 18 h 30, salle Cluny à Chabeuil. 15 au 21.. Exposition «134 ans de pompiers à Beaumont», mairie (page 12) Fête de la Musique, 18 h 30, nouvelle place du marché (page 17). 22 au...exposition de peinture Gérard 5 juillet Desestret, mairie (page 18) Inauguration de la place du Marché, expositions, animations (page 11). JUILLET 30 juin au..l Expo de l Orangerie, domaine du 30 juillet Château, Montéléger. 4, 6, 7... Les nuits de l Orangerie, domaine du Château, Montéléger. Votre marché tous les samedis matin Tous les événements sur 6 au 26.. Exposition de peinture Pascale Dubreuil, mairie Vide-greniers, parvis de la salle des fêtes, Comité des fêtes Bal, animations, feu d artifice, (page 17) ans des Pléiades, col des Limouches, (page 27). AOÛT 5... Vide-greniers, parvis de la salle des fêtes, association Betsalel Nuit des étoiles, 21 h, place de Lorient, Les Pléiades Vide-greniers, parvis de la salle des fêtes, Comité de jumelage. 17 au...exposition de peinture et sculpture 13 sept. Monique Joud et Mireille Arnaud, mairie (page 18). SEPTEMBRE 8... Fête des associations, salle des fêtes. 15 et 16..Journées du patrimoine.

2 L a V i e m u n i c i p a l e Extraits du conseil municipal Séance du mercredi 29 février 2012 Compte administratif Commune Le conseil municipal décide, par 18 voix pour, 5 contre et 1 abstention d adopter ce compte : Résultat : ,93 (dépenses : ,57, recettes : ,64 ) (Pour tous les comptes administratifs le Maire porteur d un pouvoir ne participe pas aux votes). Compte administratif Service «ZAE Plaine de Clairac» Le conseil municipal décide, par 18 voix pour, 5 contre et 1 abstention d adopter ce compte : Résultat : ,56 (dépenses : ,71, recettes : ,27. Compte administratif Service «Aménagement zone de Verchères» Le conseil municipal décide, par 18 voix pour, 5 contre et 1 abstention d adopter ce compte : Résultat : ,64 (dépenses : ,94, recettes : ,58 ). Compte administratif Service «lotissement artisanal Sirius 4» Le conseil municipal décide, par 18 voix pour, 5 contre et 1 abstention d adopter ce compte : Résultat : ,93 (dépenses : ,52, recettes : ,45 ). Compte administratif Budget annexe pour la production d énergie photovoltaïque Le conseil municipal décide, par 18 voix pour, 5 contre et 1 abstention d adopter ce compte : Résultat : ,11 (dépenses : ,92, recettes : ,03 ). Affectation des résultats de la commune - Compte administratif 2011 Le conseil municipal décide, par 21 voix pour et 5 contre d adopter les affectations suivantes dans le BP 2012 : - Excédent de fonctionnement 2011, section investissements : ,54. - Résultats zone de Clairac, section d exploitation : ,49. - Résultats service «aménagement zone de Verchères», section d exploitation : ,50. - Résultats «lotissement artisanal SIRIUS 4», section d exploitation : 5 593,80. - Résultats budget annexe pour la production d énergie photovoltaïque, section d exploitation : ,87. Budget primitif Service production d énergie photovoltaïque Le conseil municipal décide, par 21 voix pour et 5 contre d adopter par chapitre ce budget : - Recettes : ,98 (fonctionnement : ,00, investissement : ,98 ). - Dépenses : ,98 (fonctionnement : ,00, investissement : ,98 ). Année scolaire 2011/2012 : école maternelle Charles Perrault - Sorties de classes Le conseil municipal décide à l unanimité d approuver la participation de la commune au séjour de 43 enfants de l école Charles Perrault à Crupies (Drôme) pour un montant de (subvention du conseil général : 2 040, association d École : 3 701, participation des familles : 4 300, coût total : ). Travaux de voirie - Demande de subvention - Conseil général - Dotation cantonale du patrimoine Cette année la commune entreprendra des travaux de voirie conséquents : - Réaménagement chemin de l Olive, pour un montant de réalisation estimé à ,10 TTC. - Création d un cheminement au centre du village, pour un montant de ,18 TTC. - Réhabilitation de la place Dolto, pour un montant de 8 403,10 TTC. Le montant total des travaux de voirie s élève pour ces trois projets à : ,38 TTC. Le conseil municipal décide à l unanimité de solliciter auprès du conseil général, dans le cadre de la dotation cantonale patrimoine 2012, une subvention la plus élevée possible. Débat d orientation budgétaire 1- Un contexte de plus en plus difficile La crise perdure et perdurera. L État a vécu à crédit et semble avoir atteint un point de rupture. En conséquence, le retrait de l État va se poursuivre sur les territoires, alors qu il continuera à en définir les politiques. La responsabilité des élus locaux sera croissante pour répondre aux besoins des populations, alors que les moyens financiers octroyés seront en diminution. Nous sommes directement concernés par : - la suppression de la taxe professionnelle ; - le gel des dotations de l état pendant 3 ans ; - la réforme des collectivités territoriales ; - l application du Grenelle de l environnement ; - une nouvelle péréquation pour les intercommunalités ; 2.. N o 54.. juin-juillet-août 2012

3 - dernièrement, l augmentation de la TVA. Autre difficulté incontournable : l absence de financements par les établissements bancaires. La faillite de Dexia, le manque de fonds propres invoqués par les autres établissements font que nous sommes confrontés à l impossibilité d obtenir des lignes de trésorerie. La solution aux besoins de financement a pu être trouvée par des crédits relais qui détériorent le ratio de notre dette. Car la crise entraîne un effet domino : les investisseurs sont frileux, les délais de commercialisation s allongent, lorsqu ils ne sont pas complètement bloqués par le manque de crédits bancaires. 2- Un budget maîtrisé En 2011, la section de fonctionnement affiche une diminution de 1,47 % par rapport à 2010 avec près de 7 % en moins de charges à caractère général. C est dire la volonté de gestion rigoureuse qui est appliquée. Les efforts faits par les services sont à souligner. En investissement, diminution de près de 12 % du programme par rapport à La place du marché, la mise aux normes de sécurité des écoles, la voirie et les achats de fonciers sont les priorités. Pour 2012, nous continuerons à maîtriser nos dépenses de fonctionnement avec rigueur. Nous bénéficierons des nouvelles conditions des contrats d assurances de la commune. Nos plans d économie en matière de téléphonie, de location de photocopieurs, de gestion de l eau, et des carburants seront poursuivis même si nous avons bien conscience des limites qui se rapprochent compte tenu de l évolution des coûts de toutes les fournitures. Notre effort sera dirigé vers une réorganisation des services techniques. Un meilleur service au public sera recherché. Face aux augmentations continues de l électricité, du gaz, du carburant, de la TVA, et de la masse salariale (anciennetés et promotions) et, en conséquence, du gel des financements de l État, 3 % d augmentation des trois taxes sont indispensables pour tendre vers l équilibre de notre section de fonctionnement, qui nécessitera encore de pouvoir bénéficier d une partie des excédents des budgets annexes (Clairac, Verchères et Sirius.) Le développement de l habitation par la création d environ 40 logements supplémentaires chaque année nous permettra d élargir l assiette de l impôt local, désormais principale ressource des communes. 3- La diminution de la dette demeure notre priorité Commune Capital restant dû au 31/12/2010 Capital restant dû au 31/12/2011 Écart Emprunts en cours , , ,07 Situation par habitant 1 015, ,48 - ZAE Plaine de Clairac Prêt relais en cours , , ,63 Énergie photovoltaïque Prêt relais en cours , , ,52 CCAS Emprunts en cours , , ,95 TOTAL GÉNÉRAL , , ,03 Situation par habitant 1 570, ,29 - Commune ,00 Situation au 2 janvier 2012 Situation par habitant 1 005,00 TOTAL GÉNÉRAL ,15 Situation par habitant 1 263,00 Illuminations de fin d année - Éclairage public et sportif Mise en lumière - Économie d énergie - Photovoltaïque Réseaux électriques, télécom et gaz Viabilisation de lotissements ZAC et plateformes industrielles INEO Réseaux Sud Est Agence Sillon Rhodanien Centre de Travaux de St-Marcel-lès-Valence BP Valence Cedex 9 Tél Fax : Une agence immobilière de proximité 10 place des Fossěs BEAUMONT-LÈS-VALENCE Tél. : Fax : N o 54.. juin-juillet-août

4 Nous avons dû recourir à l emprunt face à l impossibilité d obtenir une ligne de trésorerie de la part des banques. Malgré cela, la dette est passée de par habitant à au 31/12/2011, dès le 2 janvier 2012 l emprunt-relais pour l auberge de la Tour a été remboursé, et fin mars un autre le sera. Les restes à réaliser du budget 2011 et les ventes des terrains des Chirons, de Verchères et de l auberge de la Tour, qui ont pris du retard, financeront nos engagements. Nous rappellons qu en 2008, 97 % des prêts étaient contractés auprès de Dexia et la plupart à taux variables. 4- L aboutissement des travaux L aménagement de l espace public entre la piscine et le groupe scolaire, avec la rénovation du mobile home, ouvrira un lieu de rencontre pour notre jeunesse. Mais c est évidemment l installation de la place du marché qui sera l investissement de l année le plus voyant, favorisant la convivialité et une activité commerciale avec la renaissance souhaitée du marché du samedi matin. 5- Investir pour l avenir beaumontois La rénovation, la mise aux normes et l agrandissement du bâtiment des services techniques communaux débutera par le changement de la toiture. Le projet du quartier de Moraye se concrétisera. Principal développement de notre commune en matière d habitations pour les dix années à venir Dans le même secteur, une autre étape importante pour l avenir de Beaumontlès-Valence est véritablement engagée : la création d un collège, avec objectif d être opérationnel en septembre Nous avons l ambition de créer dans ce même secteur une école primaire et une maison de retraite. Projet innovant en matière de restauration collective : une centrale desservirait le collège, l école primaire, l école maternelle et la maison de retraite, voire le portage de repas à domicile. La vente des derniers terrains restants à Clairac et la commercialisation des lots de Sirius nous permettront de financer le foncier nécessaire pour l implantation de ces projets, qui apporteront une qualité de vie encore meilleure aux Beaumontois. Après cet exposé de Monsieur Micoulet, adjoint en charge des finances, monsieur le Maire invite au débat pendant lequel des précisions sont apportées : l augmentation de l endettement est dû à la prolongation d un emprunt sur le premier trimestre 2012, en attendant la signature de la vente de l auberge de la Tour. La commune connaît un léger désendettement par rapport à Le taux d endettement au 2 janvier 2012 est de par habitant. Il ne reste qu un prêt à taux variable contracté auprès de Dexia. Il est indexé sur l EURIBOR et classé score Gissler 1B. Ce prêt ne représente que 13 % de l endettement communal. Le coût de la renégociation s élevant à , la commune n a pas donné suite, compte tenu du classement en risque faible. Le conseil général porteur du projet du futur collège a donné son accord de principe pour la réalisation sur un même lieu d une restauration scolaire intergénérationnelle. Le collège, une école primaire, un restaurant scolaire et une maison de retraite formeront ainsi une unité territoriale de services. La nouvelle cuisine pourrait confectionner près de repas par jour si on compte la restauration de l école maternelle Charles Perrault et d éventuels portages de repas à domicile. Ce genre de restauration existe déjà dans le département, notamment à Anneyron et Dieulefit ; le conseil général y est favorable. Des visites seront organisées, ouvertes à tous les conseillers municipaux qui le souhaiteront. Le personnel de restauration municipale actuel serait à terme transféré au conseil général. La municipalité propose donc une augmentation du taux de la taxe d habitation et de la taxe foncière de 3 % afin de pallier : - l augmentation inéluctable des produits de consommation, des fluides notamment ; - le transfert de charges de l État ; - le désengagement de l État dans la réalisation des projets communaux (diminution et/ou disparition de subventions d investissement) ; - le gel des dotations ; - la perte de la dynamique de la taxe professionnelle (les maires n ont plus d autres leviers que les taxes sur les ménages pour pouvoir assurer le fonctionnement des communes). L accroissement du nombre d habitants par la construction de logements permettra à terme d augmenter l assiette de l impôt. Les équipements communaux actuels sont en capacité d absorber cet afflux de population. La commune, depuis 2010, fait partie de la communauté d agglomérations de Valence Sud Rhône-Alpes. Le projet dit de «grande agglo» verra le jour en 2014 avec l alliance de Romans et Bourg-de-Péage. Il s agit de travailler ensemble à une plus grande échelle, d avoir une visibilité plus large au niveau économique autour du bassin de Rovaltain permettant ainsi, grâce à des dotations auxquelles seules les agglomérations peuvent prétendre, la création de pôles universitaires, scientifiques La mutualisation, les économies d échelle doivent être un moteur de ce travail en cours. En effet, dès à présent, des groupes de travail ont été constitués afin de concrétiser ce projet. Trois commissions sont opérationnelles : finances, compétences et gouvernance. Des rencontres ont lieu tous les 15 jours avec pour objectif la convergence vers des points communs comme la fiscalité, l assainissement, les zones d activités, la petite enfance l eau potable La constitution de cette «grande agglo» devrait permettre une meilleure gestion et de la cohérence sur un bassin de vie bien identifié qui ainsi sera plus visible au niveau national et européen. Séance du lundi 26 mars 2012 Service «ZAE plaine de Clairac» - Budget primitif 2012 Le conseil municipal décide, par 19 voix pour et 6 contre, d adopter le budget suivant : Recettes : ,96 (fonctionnement : ,49, investissement : ,47 ) Dépenses : ,49 (fonctionnement : ,49, investissement : ,00 ) Service «lotissement artisanal Sirius 4» - Budget primitif 2012 Le conseil municipal décide, par 20 voix pour et 6 contre, d adopter le budget suivant : 4.. N o 54.. juin-juillet-août 2012

5 Recettes : (fonctionnement : , investissement : ) Dépenses : (fonctionnement : , investissement : ) Budget primitif Service «Aménagement zone de Verchères» Le conseil municipal décide, par 20 voix pour et 6 contre, d adopter le budget suivant : Recettes : (fonctionnement : , investissement : ) Dépenses : (fonctionnement : , investissement : ). Vote des taux d imposition 2012 Le conseil municipal décide, par 19 voix pour et 7 contre, de voter les taux d imposition 2012 tel que ci-dessous : Taxes Taux 2011 Taux 2012 Bases d imposition 2012 Produit fiscal attendu Taxe d habitation 8,40 % 8,68 % Taxe foncière bâtie 12,35 % 12,73 % Taxe foncière non bâtie 48,79 % 48,79 % TOTAL Les taux appliqués à Beaumont-lès- Valence sont nettement inférieurs aux communes drômoises de même strate, bien que les équipements et les services soient très importants, notre commune doit se donner les moyens d assurer leur bon fonctionnement, tout en restant dans la moyenne de la strate départementale. Le déficit structurel doit être comblé pour des finances saines. Cette hausse est indispensable à la bonne gestion des finances communales. En effet, la suppression de la taxe professionnelle pénalise fortement notre commune. Au moment du gel des bases, elle n avait sur son territoire que très peu d entreprises. Ce n est qu après 2009 que le parc s est étoffé, ce qui aujourd hui ne rapporte que de l impôt foncier à la commune. Budget primitif Commune Le conseil municipal décide, par 20 voix pour et 6 contre, d adopter le budget suivant : Recettes : ,87 (fonctionnement : ,00, investissement : ,87 ). Dépenses : ,87 (fonctionnement : ,00, investissement : ,87 ). Voir le détail dans l article «Budget primitif 2012» ci-après. Subventions aux associations 2012 Le conseil municipal décide à l unanimité, suite à la proposition du groupe de travail de la commission associations, d allouer les subventions de fonctionnement et exceptionnelles aux associations pour un montant global de La liste des subventions peut être consultée sur notre site internet ou en mairie. Personnel - Tableau des effectifs à compter du 1 er avril 2012 Le conseil municipal décide à l unanimité de valider le tableau des effectifs au 1 er avril Celui-ci est consultable en mairie. Prévention spécialisée - Convention entre le C.I.P.D., les communes adhérentes et l Association de sauvegarde de l enfance et de l adolescence Le conseil municipal décide à l unanimité d approuver la convention de prévention spécialisée à passer entre le C.I.P.D., les communes de Beaumontlès-Valence, Beauvallon, Étoile-sur- Rhône et Portes-lès-Valence et l Association de sauvegarde de l enfance et de l adolescence de la Drôme. Dénomination de rues Le conseil municipal décide à l unanimité d approuver la dénomination des rues comme suit : - Ronde de l Arpe : voie d accès partant de la route de Montmeyran desservant le lotissement de l Arpe. - Impasse des Garennes : voie d accès perpendiculaire à droite à la route de Montmeyran desservant cinq habitations. - Impasse du Château d eau : voie d accès perpendiculaire au chemin des puits. - Chemin de Mauléon : voie d accès desservant six habitations depuis la route 538 A, à l entrée de Beaumontlès-Valence (côté Valence). - Allée des Oiseaux : voie d accès perpendiculaire à gauche à la route de Montmeyran desservant six habitations. Entretien des voiries communales - Marche à procédure adaptée - Attribution du marché Après pondération des trois critères d attribution (prix, délais d intervention et approche environnementale des chantiers) tels que définis dans le règlement de consultation, et suite à la proposition des membres de la commission, le conseil municipal décide à l unanimité d attribuer le marché d entretien des voiries communales à l entreprise ayant l offre la mieux classée : Entreprise 26. SDED - Électrification - Renforcement réseau BT les Mottes - Dossier AER Le conseil municipal décide à l unanimité d approuver le projet établi par le Syndicat Départemental d Energie de la Drôme. N o 54.. juin-juillet-août

6 Budget prévisionnel 2012 En investissement : - La rénovation, la mise aux normes et l agrandissement du bâtiment des services techniques communaux débutera par le changement de la toiture. - L achat du foncier nécessaire pour la création d un collège, qui doit être opérationnel en septembre En étroite collaboration avec le conseil général, nous travaillons à ce projet. La vente des derniers terrains restants à Clairac et la commercialisation des lots de Sirius nous permettront de financer le foncier nécessaire pour l implantation de ces projets qui apporteront une qualité de vie encore meilleure aux Beaumontois. En fonctionnement : La municipalité propose l augmentation du taux de la taxe d habitation et de la taxe foncière de 3 % afin de pallier : - l augmentation inéluctable des produits de consommation, du carburant et des fluides ; - le transfert de charge de l État ; - le désengagement de l État dans la réalisation des projets communaux (pertes et disparition de subventions d investissement) ; - le gel des dotations ; - la perte de la dynamique de la taxe professionnelle (les maires n ont plus d autres leviers que les taxes sur les ménages pour pouvoir assurer le fonctionnement des communes) ; L augmentation du nombre d habitants par la construction de logements sur Beaumont permettra à terme d augmenter l assiette de l impôt, donc de modérer l augmentation du taux des taxes. Les équipements communaux actuels sont en capacité d absorber cet te population supplémentaire. SECTION FONCTIONNEMENT 2012 DÉPENSES Montant Part totale dépenses RECETTES Montant Part totale recettes Charges à caractère général ,00 18,05 % Atténuation de charges ,00 3,26 % Charges de personnel ,00 43,72 % Produits des services ,00 11,75 % Autres charges de gestion ,65 10,79 % Impôts et taxes ,00 36,79 % Charges financières intérêts ,00 4,43 % Dotations et participations ,00 20,10 % Charges exceptionnelles ,00 1,76 % Autres produits de gestion ,00 24,54 % Opérations d'ordre entre sections ,00 5,98 % Opérations d'ordre entre sections ,00 3,53 % Virement à la section investissement ,35 15,28 % Produits financiers 6,00 0,00 % Produits exceptionnels 700,00 0,02 % TOTAL ,00 100,00 % TOTAL ,00 100,00 % 15 % 18 % Charges à caractère général Charges de personnel 3 % 3 % 12 % 2 % 6 % Autres charges de gestion 25 % 4 % Charges financières - Intérêts 11 % Charges exceptionnelles 37 % 44 % 20 % Opérations d ordre entre sections Virement à la section invest. Atténuation de charges Produits des services Impôts et taxes Dotations et participations Autres produits de gestion Opérations d ordre entre sections SECTION INVESTISSEMENT 2012 DÉPENSES Montant Part totale dépenses RECETTES Montant Part totale recettes Solde d'exécution reporté section inv ,65 9,85 % Virement de la section de fonct ,35 14,13 % Remboursement capital emprunts ,00 26,37 % Produits des cessions d'immob ,00 15,73 % Opérations d investissements ,22 60,10 % Dotation fonds divers réserves ,54 8,01 % Opérations d'ordres ,00 3,68 % Opérations d'ordres ,00 5,94 % Subvention d'investissement ,00 2,86 % Emprunts et dettes ,98 52,87 % Immobilisations incorporelles ,00 0,46 % TOTAL ,87 100,00 % TOTAL ,87 100,00 % 60 7 % 4 % 10 % 26 % Solde d exécution reporté section d investissement Remboursement capital emprunt Opérations d investissement Opérations d ordre 53 % 14 % 16 % 8 % 6 % 3 % Virement de la section de fonct. Produits des cessions d immob. Dotations fonds divers réserves Opérations d ordres Subvention d investissement Emprunts et dettes Immobilisations incorporelles Joël Micoulet, adjoint aux finances 6.. N o 54.. juin-juillet-août 2012

7 Prochains conseils municipaux à 20 h 30 salle Gérard Thiers en Mairie : mercredis 30 mai, 27 juin, et 19 septembre 2012 Les comptes rendus détaillés des conseils municipaux sont à la disposition du public sur les panneaux d affichage dans le hall de la mairie aux heures d ouverture. Vous trouverez également les extraits des comptes rendus sur le site internet : : Accueil du site > La vie municipale > CONSEILS MUNICIPAUX > Comptes rendus. Héritage Le mot de l opposition paru dans notre revue communale La vie beaumontoise n 53 d avril-mai 2012 se terminait par «Cherchez l erreur!». Cette question insidieuse veut mettre en doute la qualité de notre gestion. Je précise que chaque année nous remettons à l opposition un exemplaire du compte administratif et du budget prévisionnel. La réponse y figure. Des documents synthétisés et clairs permettant la comparaison accompagnent les convocations officielles. Nous constatons, depuis quatre années, le peu d implications et l absence de contrepropositions de nos collègues de l opposition lors des débats sur le budget. La polémique stérile n apportera rien aux difficultés financières de notre commune. Les chiffres tirés du grand livre de la comptabilité communale apportent ci-après les précisions pour éclairer les Beaumontois. Déjà en , encore dans l opposition, nous avions dénoncé l inertie par rapport à la zone de Clairac (le compteur Calberson) et en conséquence l absence des recettes supplémentaires nécessaires pour le fonctionnement. Dés notre élection, en mars 2008, nous avons tout mis en œuvre pour installer des entreprises sur notre commune. Hélas! Le gouvernement supprime la taxe professionnelle et son montant de l année 2009 sera la référence figée pour toujours (pour comparaison à savoir Beaumont-lès-Valence : , habitants, Saint-Marcel-lès- Valence : , habitants ou bien Étoile-sur-Rhône : , habitants ). L erreur de nos prédécesseurs est de ne pas s être donné les moyens pour avoir les recettes nécessaires face aux coûts de fonctionnement des équipements existants. Depuis 2007, les excédents des budgets annexes sont indispensables pour équilibrer le budget communal > nouveaux lotissements : (municipalité Curinier) , > lotissement Vega : > lotissement Vega : , > budget assainissement : , > zone de Clairac : Ce manque à gagner représente depuis notre élection un total de ,19 qui nous aurait permis de diminuer l emprunt. Maintenant, voyons l autre partie de l héritage. Effectivement les ventes du foncier de mars 2008 à mars 2012 s élèvent à Mais pour réaliser ces ventes de terrains à construire, des travaux d aménagement ont été nécessaires pour un montant de ,74, soit un reste excédentaire de ,91. Autre point à ne pas oublier : les travaux engagés, non terminés et non financés par nos prédécesseurs : rénovation de l hôtel de ville : ,39 et Maison des associations : ,72, soit une dépense obligée de ,11. Si en 25 ans de gouvernance la majorité précédente a constitué 15 hectares de réserves foncières bien utiles aujourd hui, en 4 ans notre équipe a acquis pour un montant de ,31 l auberge de la Tour (qui va être revendue) et 5,5 hectares qui permettront le développement futur de Beaumont. À ce jour nous avons construit le local technique mis à disposition du Comité des fêtes ( ,24 ), aménagé l appartement au-dessus du restaurant «la Flambée» ( ), et réalisé la place du marché ( environ). Résultat global : un manque à gagner de ,94. Et même si nous avons obtenu le remboursement par l Agglo de empruntés pour les travaux de Clairac, nous sommes contraints à avoir recours à l emprunt. L erreur est juste! Joël Micoulet, adjoint aux finances Récapitulatif Recettes (vente de terrains aménagés) Dépenses (coût des travaux) Hotel de ville ,39 Maison des associations ,72 Achats foncier et immobilier ,31 Local technique Comité des fêtes ,24 Appartement restaurant «la Flambée» ,00 Place du marché (prévisions) ,00 Lotissement Vega , ,00 Zone de Clairac , ,93 Sirius , ,07 Sirius , ,13 Verchères , ,61 Ancienne MJC ,00 Excédents des budgets annexes versés en fonctionnement ,19 TOTAL , ,59 soit un manque de ,94 N o 54.. juin-juillet-août

8 À la mémoire d André Pinat Lorsque, secrétaire de mairie, j advenais au printemps 1975 depuis ma bonne ville de Montélimar, je faisais alors la connaissance de Léon André Pinat, un employé communal doux et affable, discret, volontaire et travailleur. Originaire de Léoncel, cultivant une grande disponibilité, André assumait alors consciencieusement et au jour le jour le lien entre le secrétariat et la petite équipe technique, tout simplement composée au fil du temps de André, Marcel, Yves et plus tard Gaston, Gabriel, Mazabrard, Christian et Michel. C était de ce temps-là, celui du milieu des années 70, pendant lequel les quelques salariés de la commune avaient notamment en charge le difficile ramassage des ordures ménagères avec un petit véhicule inadapté, et, au tout début, la lecture des compteurs d eau, le creusement des sépultures, l entretien de la voie publique, de même que les tâches d intérêt communal toujours plus nombreuses et exigeantes. André, homme de devoir, assumait toutes ces attributions dans un esprit de franche collaboration et de parfait dévouement. Il finit sa carrière en qualité d ouvrier professionnel de première catégorie. Tous les jours ouvrables, et lors de la pause méridienne, nous prenions plaisir à tous amicalement nous retrouver en son logement familial de la place de l église. Nous partagions alors un café rassembleur en esquissant l emploi du temps de l après-midi, et même des jours à venir. André, homme d abnégation et d application, vécut sa paisible retraite en ayant malheureusement perdu son épouse Blanche, une valeureuse et attachante dame aussi de grande simplicité et d exemplarité. À ses deux enfants Christine et Richard, à ses cinq petits-enfants la municipalité, émue et reconnaissante, présente ses condoléances attristées et l assurance de sa vive mémoire. Jean Perrier Un logement social dévolu au père Michel Noyaret En cette fin de matinée du vendredi 23 mars 2012 avait lieu la réception des travaux avec remise des clefs d un logement très social situé rue de l Évêché à Beaumont, dans le cadre d une opération OPAH initiée sur trois ans par Valence Agglo Sud Rhône-Alpes. L association diocésaine du village, propriétaire du lieu, avait il y a un an déposé un dossier de demande de réhabilitation d un logement T3 valorisant les économies d énergie. Il se trouve situé au premier étage des locaux ayant servi alors à la bibliothèque municipale. Cette réalisation est située dans le périmètre prioritaire de l OPAH défini par la commune de Beaumont dans un secteur protégé. Le permis de construire a été accordé le 30 août 2011 (pour la pose des volets). La redistribution des pièces a été optimisée. Le logement est aussi performant au regard des sources d énergie. Le locataire, un prêtre ouvrier, le père Michel Noyaret, bénéficie des dispositions relatives à un programme social thématique. Il est une personne âgée avec des faibles ressources et bénéficiaire de l APL. Le loyer couvre le montant du remboursement de l emprunt contracté par le propriétaire. La convention qui fixe le plafond de loyer est signée avec l ANAH (Agence nationale pour l amélioration de l habitat). Le CALD (Centre d amélioration du logement de la Drôme) a été chargé de la mise en œuvre de cette réalisation. Quelques chiffres : - Montant des travaux : Taux de subvention global : 48 %. (ANAH, département, Valence Agglo). C est une réalisation exemplaire à éminente connotation sociale qui peut servir d exemple pour des réalisations futures dans le cadre de l OPAH. Un cordial apéritif d honneur était offert aux participants à l issue de cette cérémonie de remise des clés. Jean Perrier 8.. N o 54.. juin-juillet-août 2012

9 Un après-midi festif pour nos jeunes faudrait renouveler l expérience» Maëlle. «Bonjour, la boom s est suuper bien passée!!! C était génial! Il y avait quand même un petit défaut : il n y avait pas assez de musiques connues!!! Sinon félicitations c était super!!! - PS : à quelle date sera la prochaine boom?» Lorraine. Un grand merci aux éducateurs, Isabelle et Loïc, ainsi qu à Lionel que l on ne présente plus. Tout au long de la soirée, ils ont veillé discrètement à ce que tout se déroule dans la bonne humeur sans débordement. Merci aussi aux parents qui ont bien joué le jeu en approvisionnant le buffet. Claudine Perrier Le 17 mars, la première «boum» des 9-13 ans a remporté un franc succès. Pendant quatre bonnes heures environ, 70 enfants se sont «éclatés». Grâce à nos quatre jeunes DJ (Gaëtan, Bruno, Renaud et William), qui n ont pas ménagé leur énergie, l ambiance est allée crescendo une fois les premiers instants de timidité disparus. Nous les en remercions. De l avis unanime, l expérience est à renouveler. Réactions de deux membres de la commission Jeunesse : «Bonjour, je vous envoie quelques lignes au sujet de la boum : on s est super éclaté, et l ambiance était fun. Il L aventure musicale des grands de la maternelle Crupies : de nombreux jeunes scolarisés à Beaumont se souviennent certainement de leur séjour au centre «Musiflore» de Crupies. Cette année c était le tour des deux classes de grands de l école maternelle Charles Perrault de vivre cette expérience dans le cadre du projet d école sur l écoute. Il a fallu plusieurs semaines et toute la persuasion de Christel et Marylène, les deux maîtresses, pour décider les parents à laisser partir leurs petits. Enfin le grand jour est arrivé et, le 5 mars, 42 bambins ont embarqué dans le car le sourire aux lèvres, en route pour «la grande aventure»! Le conseil d école du 20 mars a été l occasion d avoir un retour très positif du séjour du point de vue des parents et des enseignantes. Cette petite semaine s est déroulée sur un rythme très soutenu, quelque peu fatigant mais au contenu très enrichissant. Cette expérience sera sûrement le point de départ de nombreuses activités jusqu à la fin de l année scolaire, et restera longtemps gravée dans les mémoires. C est un premier apprentissage de l autonomie avant de franchir le pas de l entrée à la «grande école»! Ce projet a pu être réalisé grâce aux financements conjoints du conseil général, de la commune, de l association «Les Petits Poucets» et des parents. N o 54.. juin-juillet-août

10 Le mot de l opposition Nouvelle hausse des impôts locaux Après la suppression de l abattement de 10 % en 2010, une hausse de 5,13 % de la taxe d habitation et de 7,29 % du foncier bâti en 2011, la majorité du conseil municipal a voté, par 19 voix pour et 7 contre (les 6 élus du groupe d opposition plus madame Coralie Courbis) une nouvelle augmentation pour Taxe d habitation + 3,30 % et foncier bâti + 3 %. Depuis 2010, ces deux taxes ont augmenté respectivement de : - Taxe d habitation : + 9 %. - Foncier bâti : + 10,5 %. Les taux applicables en 2012 sont : - Taxe d habitation : 8,68 % - Foncier bâti : 12,73 %. Vous pouvez nous rencontrer au local Grand rue le samedi de 10 h à 12 h. Le groupe d opposition G. Duboin, M.-O. Milhan, B. Curinier, R. Damey, R. Garnier, J.-F. Leoni Des nouvelles du Pédibus Grâce à un groupe de parents motivés, le Pédibus de Beaumont va bientôt fêter ses 2 ans d existence. Nous faisons même figure d exemple : à plusieurs reprises nous avons été sollicités par des communes environnantes, voire même jusqu en Isère, pour des renseignements sur les modalités de mise en route d un Pédibus. Nous sommes aussi très écoutés au sein du groupe de travail Pédibus mis en place par VRD (Valence Romans Déplacements). Sur Beaumont, après une enquête menée auprès des parents d élèves à l automne 2011, sur 61 réponses une majorité s est prononcée en faveur de la poursuite de ce mode de déplacement et des interdictions ponctuelles de circulation automobile devant l école au moment de l entrée du matin. Le collectif Pédibus, réuni le 31 janvier, a donc décidé que ce dispositif serait mis en place une fois par mois à compter du 30 mars. Les prochaines actions auront lieu les vendredi 25 mai et 22 juin. Claudine Perrier, adjointe aux affaires scolaires Au petit bonheur des lauréats du concours des maisons fleuries À l égard de la municipalité bienveillante, il se trouve des motifs de belle satisfaction très valorisante pour les résidents de notre commune portant intérêt à l harmonieuse décoration florale de leur coquette et agréable demeure. Toutes les années se faisant, le jury municipal prend acte des inscriptions dans toutes les catégories concernées. Puis il délibère en arrêtant le palmarès après avoir accompli une visite attentive sur place, en la compagnie des soigneux propriétaires primés. Ceux ci évoquent ce plaisir du jardinage et de la décoration tels une excellence, un violon d Ingres, un passe-temps favori. En ce vendredi 9 mars 2012 était organisée en mairie la petite réception concernant la remise des prix de l année 2011 dont voici le détail. Maison avec jardin fleuri - 1 er prix : M me et M. Henri Dimberton 30, allée Jacques Prévert - 2 e prix : M me Agathe Buisson Route de Montmeyran - 3 e prix ex aequo : M. René Faraud 17, rue Odette Malossane M me et M. Jean-Pierre Cassenx 3 lotissement Andromède. Balcons et terrasse : - M me et M. Max Puij 8, place Jaumas. Maison avec jardin potager et d agrément : - 1 er prix : M me et M. Albert Philibert 25, rue François Kiène. C est toutes les années le même plaisir reconduit pour la municipalité de remettre les prix à celles et ceux sachant rendre leur cadre de vie joliment fleuri et accueillant. Il en va ainsi de la qualité environnementale de nos quartiers résidentiels, en sachant que la tonalité de notre habitat suburbain est à la dominante pavillonnaire et privative. C est dire que ces splendides décorations procèdent de la bonne notoriété, de l attrait de notre village y trouvant un motif de belle satisfaction partagée. Patrick Delugin, adjoint à l environnement 10.. N o 54.. juin-juillet-août 2012

11 Une nouvelle place du marché pour les Beaumontois Comme l a dit monsieur le Maire dans son éditorial, le marché hebdomadaire a repris vie depuis le 28 avril grâce à quelques élus, lesquels, depuis plusieurs semaines, n ont pas ménagé leurs efforts pour contacter les commerçants ambulants des environs. C est aujourd hui une douzaine d entre eux qui, tous les samedis, prennent possession de la place. On peut y trouver trois marchands de fruits et légumes dont un bio, un crémier fromager, un étal de salaisons et fromages, un négociant de vin en vrac et en bouteilles, un marchand de chaussures, deux de vêtements, un banc de toilettage de chiens, un horticulteur, un vendeur de jouets en bois et d objets de décoration. Des places sont encore disponibles, ne pas hésiter à se renseigner en mairie. En dehors des samedis matin, cet espace public est prévu pour accueillir bon nombre de manifestations festives telles que la «fête de la Musique» le 21 juin, ou culturelles avec des expositions de peintures, de sculptures, d artisanat ou des concerts comme il est prévu le 30 juin pour l inauguration officielle de la place à 11 h. Elle a d ailleurs déjà été occupée par le Comité des fêtes pour la présentation des miss du Corso le 8 avril dernier. Enfin il ne faut pas oublier les mariages, désormais accueillis dans un espace plus convivial et plus propice à la réussite des photos. Un premier témoignage de satisfaction Noëlle Rousson À la recherche des œufs du relais assistantes maternelles Ce matin du mardi 3 avril 2012, les petitous se sont mis à courir de partout à la recherche des œufs de Pâques cachés dans le relais! Une très bonne récolte qui a permis aux petits et aux grands de goûter ce chocolat. Les enfants sont tous repartis avec quelques œufs pour leur goûter! De plus, le vendredi 6 avril 2012, enfants et assistantes maternelles sont allés porter des chocolats aux personnes âgées des «Sérénides», le tout autour de quelques chansons dans la joie et la bonne humeur! Encore un grand merci à madame Chanal pour son accueil, un temps convivial qui ravit les enfants et les assistantes maternelles. La fin de l année scolaire approche à grand pas, avec une rencontre prévue fin juin 2012 où parents, assistantes maternelles et enfants se diront au revoir pour les vacances d été. Céline Tardy, animatrice N o 54.. juin-juillet-août

12 134 ans de pompiers à Beaumont Nous vous invitons à venir faire connaissance avec plus d un siècle de sapeurs-pompiers beaumontois lors d une exposition de photographies qui aura lieu dans le hall de la mairie dans la semaine du 18 au 22 juin, aux heures d ouverture des services communaux. Articles de presse, effectifs, véhicules, souvenirs, les différentes tenues, l évolution du matériel vous seront exposés. Une permanence en caserne le mercredi 20 après-midi vous permettra de poursuivre la visite par celle du centre de secours de 14 h à 18 h. La création des pompiers à Beaumont-lès-Valence C est en 1856 qu est évoquée pour la première fois la nécessité de créer une compagnie de sapeurs-pompiers à Beaumontlès-Valence. Pourret de 1980 à 1996, Gérard Rolland de 1996 à 2003, et Jean-Jacques Giry de 2003 à Les locaux C est en 1977 qu est inaugurée la caserne en lieu et place de l ancienne salle des fêtes. Le maire est alors M. Martin Venant et le chef de corps est Marius Phéby. Celle-ci est alors composée de trois travées. Cette même année, la commune fournit un véhicule tout usage (VTU). Sous la dynamique commune du docteur Zacharie, du maire M. Klein et du chef de centre d alors Gilbert Pourret, deux autres travées viendront compléter les garages. En 1996, les pompiers deviennent départementaux, le corps communal devient alors un centre d intervention et de secours du corps départemental de la Drôme. En 2005, les pompiers se changent toujours à l arrière des véhicules, ils n ont pas encore de lieu de vie et reçoivent les alertes via un minitel. Ce n est qu en 2006, que des vestiaires sont créés, suite au déménagement de la halte-garderie vers le centre commercial des Pins. Le maire est alors M. Curinier et le chef de centre Jean-Jacques Giry. L étroite collaboration commune-pompiers se poursuit au fil des années avec la mise à disposition de l ancien espace Croix- Rouge et du garage attenant en C est ici l occasion de remercier tous les acteurs actuels et passés qui nous ont permis d avoir aujourd hui un centre de secours opérationnel, fonctionnel et agréable. Frédéric Gleize et Thierry Damey 134 ans de pompiers à Beaumont La population s élève alors à âmes et déjà la commune comprend des établissements de filatures et d ouvraisons en soie. Ce n est que 22 ans plus tard que la compagnie des sapeurspompiers sera créée. L arrêté préfectoral daté du 13 mai 1878 officialise cette création. Hector Chanas en sera le premier commandant en étant nommé sous-lieutenant. La commune acquit la même année une pompe à incendie. La compagnie est composée de 25 hommes. En 1881, les pompiers n avaient jusque-là aucun signe distinctif, ni aucune tenue particulière. Il est décidé par le maire Jean- Louis Jeanoyer d acheter 25 képis. Depuis 1878, la compagnie a vu se succéder à sa direction, outre Hector Chanas, Maurice Faure de 1948 à 1955, Edmond Pialoux de 1955 à 1971, Marius Phéby de 1971 à 1980, Gilbert La caserne Marius Phéby version 2012 Du lundi au samedi de 8 h 30 à 19 h 30 Beaumont-lès-Valence Distributeur de billets NOUVEAU POISSONNERIE 12.. N o 54.. juin-juillet-août 2012

13 La restauration scolaire, une des préoccupations majeures des élus Le temps de repas pris dans les locaux scolaires par une majorité d écoliers se doit d être une vraie coupure dans la longue journée d un élève d école primaire. C est pourquoi élus et équipe chargée de la restauration veillent à ce qu il soit consacré à la détente, mais aussi à l éducation du goût, du respect de la nourriture et du «vivre ensemble». Pour ce faire, les responsables sont très attentifs à la qualité et à la diversité des menus servis aux 140 convives quotidiens (produits bio ou issus de l agriculture raisonnée et distribués en circuits courts). Il était donc dommage que la soixantaine d enfants de l école maternelle qui déjeunent chaque jour à la cantine salle Georges Brassens ne puissent bénéficier des bons petits plats concoctés par Denis et Hélène. Ceci nous a conduits à mener une Rappel Pour que ces nouvelles dispositions puissent fonctionner au mieux, et afin d éviter les erreurs, il est demandé aux utilisateurs de ces services de ne pas oublier de se conformer au règlement en vigueur qui stipule de bien inscrire ou désinscrire son (ses) enfant(s) le jeudi avant minuit. Pour les inscriptions de la rentrée 2012, se reporter à la rubrique des infos utiles p. 15. étude pointue sur les coûts et les possibilités matérielles de faire livrer les repas des tout petits par la cuisine de l école P. Mendès-France. Il en est ressorti qu avec un investissement de pour l achat de matériel de cuisine plus performant et d équipement pour le transport les élèves de l école Charles Perrault pourraient avoir les mêmes menus que leurs aînés. Cette dépense a donc été inscrite au budget 2012 et, dès la rentrée de septembre, les repas destinés aux enfants de la maternelle seront confectionnés et livrés en liaison chaude non plus par le «château de Montéléger», mais par le personnel de la cantine de l école Pierre Mendès-France. Le prix de revient des repas étant inférieur à celui payé à notre prestataire actuel, l investissement devrait être amorti en un an environ. Un grand merci à toute l équipe qui se dépense sans compter, que ce soit en cuisine ou en salle, pour satisfaire, dès leur sortie de classe, toutes ces petites bouches affamées! Cette année a vu une autre amélioration, cette fois-ci en direction des parents : pour une meilleure gestion des inscriptions et de la facturation, un nouveau logiciel a été mis en place. Il permet d inscrire ses enfants, pour la cantine et la garderie périscolaire par internet, et depuis le 1 er février il est possible de payer en ligne. De même la possibilité de régler sa facture par prélèvement automatique a séduit 96 familles. Claudine Perrier, adjointe aux affaires scolaires Commentaires des enfants du CM «C est trop bon!» «J aime tout ce que fait le cuisinier» «C est meilleur qu avant» Congrès des jeunes usépiens Mercredi 21 mars à l école élémentaire de Beaumont-lès-Valence, une cinquantaine de jeunes usépiens, encadrés par une dizaine d adultes, se sont retrouvés pour cette journée de congrès des jeunes USEP, enfants venus des associations d écoles de Valence, Montélimar, Montségur, Suze-la- Rousse, Bourg-lès-Valence, Livron, Loriol, Montvendre, Chatuzange-le- Goubet, Barbières, Peyrins. Il s agit de rassembler chaque année les enfants correspondants USEP de tout le département, afin de leur permettre de se connaître, d échanger, de s informer, de proposer des actions ; une journée où les enfants peuvent s exprimer, participer, vivre des moments riches en émotions. Ce moment de vie associative est très important : il s agit de les rendre acteurs de leurs projets sportifs, responsables, autonomes, citoyens. Des ateliers de réflexion autour du rôle du correspondant enfant dans son association d école, du rôle du correspondant enfant pendant la TDV, le pique-nique et le développement durable, les cartes de la fraternité (sur les notions de différence, de handicap, de solidarité, d entraide ). Des ateliers sportifs : crosses québecoises, kin ball, tchaka balle. Pique-nique tiré du sac à midi et goûter bio offert aux enfants à 16 h. Nadia Faure, secrétaire USEP N o 54.. juin-juillet-août

14 Les CE1-CE2 au musée de Grenoble Lundi 2 avril, nous sommes allés visiter le musée de Grenoble. Le matin, nous avons fait une visite guidée sur le thème du portrait. Il existe plusieurs sortes de portraits : individuel, collectif, autoportrait Il y a des portraits en buste, à mi-corps, à mi-cuisse et en pied. À midi, nous avons pique-niqué dans le parc derrière le musée. L après-midi, nous avons fait une visite libre avec un questionnaire et le plan du musée. Plus on avançait dans les salles, plus on avançait dans le temps. Nous avons vu des sculptures, des natures mortes et des paysages. Il y avait des tableaux de peintres célèbres comme Matisse, Picasso, Magritte, Léger Syndicat mixte du bassin versant de la Véore Isabelle Reynaud Le SMBVV œuvre pour la gestion durable des principaux cours d eau de votre commune. Ses 2 grandes et principales missions sont la protection contre les crues des zones à enjeu et la restauration du bon état écologique des cours d eau. Depuis la fin d année 2010 le syndicat a créé son site internet. Vous y trouverez une présentation générale de la structure et du territoire, les actualités sur les travaux, les projets et les études en cours ainsi qu un espace téléchargement dédié à diverses thématiques en lien avec la gestion des cours d eau. site internet : Remise en valeur de la rue François Kiène De gauche à droite : Pascal Godet, Michel Devise, Steven Kelechian, Pierre-Olivier Tessa, Christian Venant 14.. N o 54.. juin-juillet-août 2012

15 L e s i n f o s U t i l e s Inscriptions à la cantine Santé Les inscriptions pour la cantine se dérouleront du lundi 25 juin au mardi 3 juillet inclus et du lundi 20 au vendredi 31 août à la mairie pendant les heures d ouverture au public. Lors des inscriptions, les parents devront se munir impérativement : - du livret de famille, - d une photo de l enfant, - de l original d avis d imposition sur les revenus de l année précédente (afin de définir le quotient familial et le tarif des prestations). Ces pièces sont nécessaires à l enregistrement définitif de l inscription. Nous demandons aux parents de limiter leur déplacement vers la mairie et de constituer un dossier complet (sauf l avis d imposition qui arrive souvent plus tardivement). L enfant présentant une allergie alimentaire devra avant toute inscription retirer en mairie un document à faire renseigner par le médecin traitant. Sans ce document, l inscription à la cantine ne pourra se faire. Pour ce cas, la mairie demandera aux parents de fournir à l enfant un panier-repas qui sera déposé le matin au restaurant scolaire. Les tarifs seront définis en juin, lors d un conseil d administration de la Caisse des écoles. Médecins de garde Pour tout renseignement, contactez le Les gardes commencent le samedi à 14 h. Attention : entre minuit et 8 h, appeler le SAMU au 15 d un téléphone fixe ou au 112 d un portable. Cas d urgence Pompiers : 18 ou 112 SAMU : 15 Gendarmerie, police : 17 Recensement de la population Population légale du recensement 2009 de la commune de Beaumont-lès-Valence en vigueur au 1 er janvier 2012 Population municipale 1 Population comptée à part 2 Population totale Source : Recensement de la population Limites territoriales au 1 er janvier La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle (au sens du décret) sur le territoire de la commune, dans un logement ou une communauté, les personnes détenues dans les établissements pénitentiaires de la commune, les personnes sans abri recensées sur le territoire de la commune, et les personnes résidant habituellement dans une habitation mobile recensée sur le territoire de la commune. 2 La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle (au sens du décret) est dans une autre commune, mais qui ont conservé une résidence sur le territoire de la commune. Pédibus Prochaines opérations (entrée d école sans voiture) les vendredis 25 mai et 22 juin. Plan canicule Comme chaque année dans le cadre du plan canicule, les personnes de plus de 60 ans, ainsi que les personnes malades ou handicapées, peuvent s inscrire en mairie sur une liste destinée à la préfecture. En cas d activation du plan canicule, le préfet et ses services prennent contact avec les personnes inscrites afin de répondre au mieux à leurs besoins éventuels. En cas de fortes chaleurs, la mairie organise également des visites auprès des personnes inscrites sur cette liste, si elles en ont exprimé le souhait. Pour cela, il vous suffit simplement de le préciser lors de votre inscription sur la liste préfectorale tenue en mairie. Nous sommes à votre disposition pour vous donner de plus amples informations. N hésitez pas à vous faire connaître. Marie-Laure Petit, adjointe aux affaires sociales N o 54.. juin-juillet-août

16 Horaires d été Mairie : à compter du 14 juillet et jusqu au 15 août 2012, les horaires de l accueil du public sont modifiés comme suit : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 (fermée tous les après-midi), le samedi de 9 h à 12 h (réservé à l état civil). La médiathèque sera fermée du mardi 31 juillet au lundi 20 août inclus. La piscine municipale sera ouverte à partir du 9 juin de 11 h à 19 h tous les jours de la semaine et jours fériés. La crèche Méli-Mélo sera fermée du lundi 6 août au 27 août inclus. Elle rouvrira le mardi 28 août. Le gymnase sera fermé du 16 juillet au 31 août. Le Relais assistantes maternelles sera fermé du 6 au 24 août inclus. État civil Naissances Gaïa Françoise Marie-Paule BEAUMAIN, le 23 février 2012 Louka André Mickey LEMAIRE, le 4 mars 2012 Louane Evelyne Yolande MARTIN, le 6 mars 2012 Nohayla FAKIR, le 15 mars 2012 Juliette Charlotte Marie ALBOUSSIÈRE, le 26 mars 2012 Décès Yolande Jacquemette Françoise BESSON épouse SACAZE, le 22 février 2012 Mathilde GÉRARD veuve FAVIER, le 10 mars 2012 Jean-Marc Albert Alfred COURSANGE, le 13 mars 2012 Rolland Fernand GARD, le 18 mars 2012 Léon André PINAT, le 19 mars 2012 Couleur, créativité & tradition DÉCORATEUR CONSEIL 1449, av. Sadi-Carnot GUILHERAND-GRANGES Tél N o 54.. juin-juillet-août 2012

17 L e s E v é n e m e n L e s E v é n e m e n t s t s Inauguration de la place du Marché samedi 30 juin musique avec Michtology Quartet (jazz manouche). tions obligatoires à l Étal beaumontois avant le 26 juin). EXPOS ARTISTIQUES TOUTE LA JOURNÉE Permanence pour les réservations en mairie : Mardi 29 mai de 13 h 30 à 16 h 30 Mercredi 30 mai de 9 h 30 à 12 h 30 Vendredi 1 er juin de 9 h 30 à 12 h 30 Samedi 2 juin de 10 h à 12 h Lundi 4 juin de 13 h 30 à 16 h 30 Mardi 5 juin de 9 h 30 à 12 h N o 54.. juin-juillet-août

18 L e s E v é n e m e n t s L Orangerie L expo Domaine du Château à Montéléger du 30 juin au 30 juillet Les Nuits de l Orangerie Renseignements et réservations N o 54.. juin-juillet-août 2012

19 N os Beaumont ois ont du talent Gérard Dalverny N o 54.. juin-juillet-août

20 À la D écouverte de nos entreprises Betty Mouss Gérard Dalverny Bothi Bois Bo Thi 20.. N o 54.. juin-juillet-août 2012

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 Etaient présents : Mrs BLEVIN Pierre ; BONNET Claude ; GODERE Yannick ; MOUE Philippe ; MORICEAU Bertrand ; QUELVEN Jacques ; SEITZ Alfred ; SUISSE Michel

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE MONTGERON FISCALITÉ, ENDETTEMENT, FONCTIONNEMENT, INVESTISSEMENT, ÉQUIPEMENTS PUBLICS, ÉPARGNE, CRÉDIT, SERVICES PUBLICS CHIFFRES

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu L'an deux mil treize, le onze du mois d octobre, à vingt heures et trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de VIELVERGE s'est réuni au

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

1) DCM 2014-001 : ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE POUR LA MAISON DU TEMPS LIBRE

1) DCM 2014-001 : ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE POUR LA MAISON DU TEMPS LIBRE Chris L an deux mille quatorze, le quatorze février, à dix-neuf heures, Le Conseil Municipal de la Commune de Méréville s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, après convocation légale, sous la présidence

Plus en détail

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte.

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte. Séance du lundi 8 septembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 2 septembre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Redevances d occupation du domaine public

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE S O M M A I R E Préambule Règlement Objectifs Ecole / cantine Quelques chiffres Le prestataire 1 2 Préambule RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE A N N É E 2 0 1 2 / 2 0 1 3 La municipalité de CHAMPAGNIER

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER SOMMAIRE Chapitre 1 : Inscription 3 Article 1 : Organisation de la restauration scolaire... 3 Article 2 : Fréquentation. 3 Article 3 :

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 L an deux mille Douze, le douze du mois de juillet à 19 heures 30 minutes, le Conseil Municipal

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Tulle Campagne Nord COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE

Plus en détail

Le restaurant scolaire est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12H05 à 13 H30 : Article 2 : ACCES AU RESTAURANT

Le restaurant scolaire est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12H05 à 13 H30 : Article 2 : ACCES AU RESTAURANT COMMUNE DE NIVILLAC REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE ANNEE 2014-2015 ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE «LES PETITS MURINS» La cantine scolaire a pour objectif d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le 14 avril les membres du conseil municipal se sont réunis à la Mairie, sous la présidence de Christian BREMAUD, Maire. Nombre de

Plus en détail

COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014

COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014 COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014 Etaient présents : PUISSAT L. GAUTHIER M. GOUTTENOIRE M. - TASSAN C. TEINTURIER A. BARAGATTI D. CARRIERE RIGARD-CERISON S. FOURCADE P. THOMAS M.

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires Écoles publiques Inscriptions scolaires et accueils périscolaires 2015/2016 5 Vous allez inscrire votre enfant à l école pour la première fois ou le changer d établissement suite à un déménagement. Si

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL Mercredi 29 Juillet 2015, le Conseil Municipal dûment convoqué à 19 heures 30 s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de

Plus en détail

ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT.

ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT. ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT. -=-=-=- L étude porte sur la situation à la clôture de l exercice 2 (se reporter au compte administratif de 2). Il n est pas tenu compte du budget annexe du

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013 République Française Département de l'yonne Commune de SAINT-PÈRE (89450) EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013 Membres en exercice : 11 Présents : 7 Votants: 9 Secrétaire de

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 27 SEPTEMBRE 2012

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 27 SEPTEMBRE 2012 RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 27 SEPTEMBRE 2012 L an deux mil douze, le vingt-sept septembre à vingt heures, Le Conseil Municipal de la Commune de Saint-Rémy dûment convoqué, s est réuni en session

Plus en détail

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE SAVERNE COMMUNE DE HURTIGHEIM

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE SAVERNE COMMUNE DE HURTIGHEIM DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE SAVERNE COMMUNE DE HURTIGHEIM PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Date de la convocation : 24 mars 2015 SEANCE DU : 30 MARS 2015 Membres présents

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 AVRIL 2013

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 AVRIL 2013 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 AVRIL 2013 Présents : Absents : Secrétaire : PERACHE Gilles PUGNET Bernard SIGAUD Edmond - DUBREUIL Henri GUYOT Régine DUMONT Christophe - FATISSON Yves FORISSIER Roger

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 - tarifs municipaux - tarifs eau - tarifs assainissement collectif - tarifs assainissement non collectif - tarifs contrôle branchement assainissement collectif eaux

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014

RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014 Ville de Saint-Palais-sur-Mer Groupe scolaire Lucien Robin RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014 Préambule Le restaurant scolaire n est pas

Plus en détail

Le budget, c est combien? C est quoi?

Le budget, c est combien? C est quoi? Le budget, c est combien? C est quoi? Pourquoi cette plaquette? Parce que l équipe municipale prélève et gère, dans la recherche de l intérêt commun, une partie de vos ressources, nous sommes comptables

Plus en détail

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président,

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président, Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992 Bordeaux, le 22 mars 2010 Monsieur le Président, Par lettre du 9 septembre 2008, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Délibérations du conseil municipal

Délibérations du conseil municipal Délibérations du conseil municipal DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL Mercredi 8 octobre 2008, à 19 heures, le Conseil Municipal de la Commune de ROMAGNAT s est réuni au lieu ordinaire de ses séances sous

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale Les Jeux Dits de La Bruyère

Compte-rendu de l Assemblée Générale Les Jeux Dits de La Bruyère Compte-rendu de l Assemblée Générale Les Jeux Dits de La Bruyère Date : mercredi 11 Janvier 2012 Lieu : Salle Saint Louis - 12 Boulevard de la paix - 78300 POISSY Ordre du jour : Point n 1 Mot du président

Plus en détail

COMMUNE DE PLEYBER CHRIST SEANCE ORDINAIRE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE

COMMUNE DE PLEYBER CHRIST SEANCE ORDINAIRE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE Ordre du jour : COMMUNE DE PLEYBER CHRIST SEANCE ORDINAIRE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE - Bilan des activités d été et rentrée scolaire - Transfert de la compétence Tourisme à la communauté

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 4 JUIN 2013

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 4 JUIN 2013 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 4 JUIN 2013 L an deux mille treize, et le quatre juin à 20h, le Conseil Municipal dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire au lieu habituel de

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du jeudi 26 01. 2012

Compte-rendu du Conseil Municipal du jeudi 26 01. 2012 Compte-rendu du Conseil Municipal du jeudi 26 01. 2012 Monsieur le Maire, Serge MARTINEZ ouvre la séance à18h 35 et procède à l appel des conseillers. Sont présents : Elus de la majorité M. MARTINEZ Mme

Plus en détail

La construction du budget communal. 25 avril 2015

La construction du budget communal. 25 avril 2015 La construction du budget communal 25 avril 2015 Le budget : un acte fondamental, très encadré Un acte de prévision et d autorisation Prévoit chaque année les recettes et dépenses de la commune Autorise

Plus en détail

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Références à rappeler : FP/033003555/ROD II Monsieur le Maire, Par lettre du 20 août 2009, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes d Aquitaine

Plus en détail

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL Compte Administratif 2014 SECTION DE FONCTIONNEMENT DEPENSES CA 2013 CA 2014 Alloué Réalisé Alloué Réalisé 011 Charges à caractère général 445 615 424 289,55 448 291 411 184,65 012 Charges

Plus en détail

«Mécanismes» et contraintes budgétaires

«Mécanismes» et contraintes budgétaires Ville de Viry-Châtillon / Bilan 2008 2013 et prospective financière 2014-2020 Intervention du 25 septembre 2014 87 rue St-Lazare I 75009 Paris Tél. 01 55 34 40 00 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : fcl@fcl.fr

Plus en détail

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité.

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité. SEANCE du 31 JANVIER 2014 Nombre de membres : en exercice : 11 L an deux mille quatorze, présents : 10 le 31 janvier à 20 heures 30, votants : 10 le conseil municipal de la commune de LOUPIAC, dûment convoqué,

Plus en détail

VENDREDI 13 JUIN 2014

VENDREDI 13 JUIN 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA BOITE A MALICE VENDREDI 13 JUIN 2014 SALLE BARBARA ST MARTIN DU FOUILLOUX RAPPORT MORAL Difficile de résumer l année 2013 en quelques mots Du côté des administrateurs

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE COMPTE RENDU Nbre de conseillers : 23 Réunion du : 30 juin 2014 Nbre de présents : 22 Convocation du : 23 juin 2014 Nbre de

Plus en détail

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS DELIBERATIONS L'an deux mil quatorze, le cinq août à dix huit heures trente, le Conseil municipal de la Commune de PORT- SAINTE-FOY-et-PONCHAPT, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B.

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. Dates importantes 13 janvier: Réunion de l APÉ (19h, bibliothèque de l école) 14, 21, 28 janvier: Dîners chauds 14, 28 janvier: Bouts de choux

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

A été nommée secrétaire : Laurence DEBORD-RENE

A été nommée secrétaire : Laurence DEBORD-RENE COMMUNE DE PLAISANCE COMPTE RENDU Nombre de membres en exercice : 11 SEANCE ORDINAIRE DU 27 Août 2015 L an deux mil quinze, le vingt-sept août, à dix-huit heures trente, le conseil municipal de la commune

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le cinq février, à vingt heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie sous la présidence de M. Jean DUFRESNE,

Plus en détail

annexe Maison de santé au titre de l exercice 2010. Ce dernier, sur la base des éléments fournis par le programmiste à ce jour, s équilibre ainsi :

annexe Maison de santé au titre de l exercice 2010. Ce dernier, sur la base des éléments fournis par le programmiste à ce jour, s équilibre ainsi : SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 27 AVRIL 2010 COMPTE-RENDU Sous la présidence de Monsieur Pierre JÉGU, Maire Présents : P. JÉGU, Y. MARTIN, Y. LE GALL, M-P DESPRES, E. MALOEUVRE, O. MONHAROUL, P. HENRY,

Plus en détail

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015 Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014 Débat d Orientation Budgétaire 2015 Le budget 2015 sera le premier de ce nouveau mandat 2014-2020 Il est construit sur le Plan de mandat financier en

Plus en détail

VILLE DE MORBECQUE Compte-rendu de la réunion de Conseil Municipal 27 mai 2010

VILLE DE MORBECQUE Compte-rendu de la réunion de Conseil Municipal 27 mai 2010 VILLE DE MORBECQUE Compte-rendu de la réunion de Conseil Municipal 27 mai 2010 Le 27 mai 2010 à dix-neuf heures, le Conseil Municipal de la Commune dûment convoqué, s est réuni en séance publique à la

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REPUBLIQUE FRANÇAISE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de Cagnes-sur-Mer LOGEMENT-FOYER «LA FRATERNELLE» Livret d accueil Vous avez choisi le Logement Foyer «La Fraternelle». Nous vous remercions

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE ---------------------------- DEPARTEMENT CANTAL

REPUBLIQUE FRANCAISE ---------------------------- DEPARTEMENT CANTAL REPUBLIQUE FRANCAISE ---------------------------- DEPARTEMENT CANTAL EXTRAIT DU REGISTRE des délibérations de la Communauté de Communes «Cère & Rance en Châtaigneraie» Siège : Mairie de Saint-Mamet la

Plus en détail

Non aux violentes hausses d impôts à Grenoble et à la Métro. Priorité au social et à la solidarité

Non aux violentes hausses d impôts à Grenoble et à la Métro. Priorité au social et à la solidarité www.ades-grenoble.org www.lesverts38.org www.alternatifs.org/38 Conférence de presse du mercredi 10 décembre 2008 Non aux violentes hausses d impôts à Grenoble et à la Métro. Priorité au social et à la

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Demande de dissolution des organismes de coopération intercommunale SICAMAS et CIAS

Demande de dissolution des organismes de coopération intercommunale SICAMAS et CIAS Conseillers élus : 15 Sous la présidence de : Monsieur le Maire,, N : 23/2011 BURCKHARDT, Jean-Jacques EHRHARDT, Thierry HUSENAU, Gérard MICHEL, Thomas REMOND, Mmes Sonia ADAM, Christiane BARBOT-SCHAUB

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 20 DECEMBRE 2012

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 20 DECEMBRE 2012 RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 20 DECEMBRE 2012 L an deux mil douze, le vingt décembre à vingt heures, Le Conseil Municipal de la Commune de Saint-Rémy dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire,

Plus en détail

01-APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 10 JANVIER 2014 02-DECISIONS PRISES PAR DELEGATION DECLARATIONS D INTENTION D ALIENER

01-APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 10 JANVIER 2014 02-DECISIONS PRISES PAR DELEGATION DECLARATIONS D INTENTION D ALIENER EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS SÉANCE DU 21 Février 2014 Nombre de conseillers en exercice... : 15 Nombre de présents... : 12 Vote par procuration... : 2 Nombre de votants... : 14 Date de convocation

Plus en détail

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007 DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES C O M M U N E D E F O R S Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007 Séance du...20 février 2007 Nombre de membres en exercice : 13 Date de la convocation...13

Plus en détail

Département de l Aisne

Département de l Aisne Département de l Aisne Commune de Montreuil aux Lions COMPTE RENDU DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 21 avril 2008 L an deux mil huit, le vingt et un du mois d avril, les membres composant le

Plus en détail

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du 26 mai 2015 et portant instauration du système des forfaits ; Vu la délibération

Plus en détail

Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014. Salle Jean MARION

Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014. Salle Jean MARION Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014 Salle Jean MARION Chasse-sur-Rhône 2014-2020 Claude BOSIO Maire de Chasse-sur-Rhône Vice-président de ViennAgglo VILLE DE CHASSE-SUR-RHONE

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 Le Code Général des Collectivités Territoriales prévoit dans les communes de plus de 3 500 habitants, les départements, les régions et les EPCI la tenue d un débat

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR!

CE QU IL FAUT SAVOIR! VOICI VOUS ÊTES DEMANDEUR DE LOGEMENT? TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! SERVICE LOGEMENT Hôtel de Ville 5 avenue du Président Wilson 78520 LIMAY Tél. : 01 34 97 27 01 Ouvert du lundi au vendredi : 8h30-12h /

Plus en détail

La Lettre. Les comptes de la commune ------------------------------------------------------------------------------

La Lettre. Les comptes de la commune ------------------------------------------------------------------------------ ------------------------------------------------------------------------------ La Lettre informations n 2 - avril 2015 Les comptes de la commune --------------- contexte économique national Pour la première

Plus en détail

Les priorités de l investissement public local pour le nouveau mandat

Les priorités de l investissement public local pour le nouveau mandat RENDEZ-VOUS de l AdCF et de la BPCE PROGRAMME Vendredi 31 JANVIER 2014 9 h 30-17 h AUDITORIUM MARCEAU 12, avenue Marceau 75008 Paris JOURNÉE FINANCES Les priorités de l investissement public local pour

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014 Nombre de membres En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 14 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE Le 10 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le dix Avril à vingt heures trente, les membres

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Madame la Maire, Je vous prie d agréer, Madame la Maire, l expression de ma considération la plus distinguée.

Madame la Maire, Je vous prie d agréer, Madame la Maire, l expression de ma considération la plus distinguée. La Présidente Lyon, le 22 Juillet 2013 N Recommandée avec A.R. REF : ma lettre n 508 du 20 juin 2013 P.J. : 1 Madame la Maire, Par lettre citée en référence, je vous ai communiqué le rapport d observations

Plus en détail

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes Le dix octobre deux mil treize à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Monsieur MORIN Loïc Maire Etaient présents : Ms ALIX PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (Adjoints) Ms KPALMA KRUGLER-

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 08 AVRIL 2014

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 08 AVRIL 2014 COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 08 AVRIL 2014 CONVOCATIONS : le 1 er avril 2014, convocations adressées individuellement et par écrit à chaque conseiller pour la réunion qui doit avoir lieu à la mairie

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE Département de la Haute-Savoie Commune de LA MURAZ 74560 Le Conseil Municipal de la Commune de LA MURAZ régulièrement convoqué le 29 août 2014, s est réuni en session ordinaire sous la présidence de Nadine

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté de communes vendredi 8 juillet 2011 19h15 Locaux administratifs Neuilly en Thelle cantons de Mouy, Neuilly-en-Thelle et Noailles 7 avenue de l'europe 60530 Neuilly en Thelle

Plus en détail

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT»

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Page 1 ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Le Maire de la Commune de Labouheyre, Vu l article

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 FEVRIER 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 FEVRIER 2014 Commune de CHENAS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 FEVRIER 2014 Nombre de conseillers : En exercice : 9 Présents : 7 Votants : 7 L an deux mil quatorze, le mardi 11 février, à 20 H

Plus en détail