Rapport semestriel des Fonds Scotia

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport semestriel des Fonds Scotia"

Transcription

1 Rapport semestriel des Fonds Scotia Fonds d équivalents de liquidités Fonds Scotia des bons du Trésor Fonds Scotia privilégié des bons du Trésor Fonds Scotia du marché monétaire Fonds Scotia du marché monétaire en $ US Fonds de revenu Fonds d obligations à court terme Scotia Fonds d obligations gouvernementales à court et moyen termes Scotia Fonds Scotia hypothécaire de revenu Fonds Scotia d obligations Fonds Scotia de revenu canadien Fonds d obligations de sociétés canadiennes Scotia Fonds Scotia d obligations en $ US Fonds Scotia d obligations mondiales Fonds équilibrés Fonds à revenu avantagé Scotia Fonds Scotia de revenu mensuel diversifié Fonds Scotia canadien équilibré Fonds Scotia de revenu de dividendes canadiens Fonds Scotia canadien de répartition tactique d actifs Fonds Scotia équilibré mondial Fonds d actions Fonds d actions canadiennes Fonds Scotia de dividendes canadiens Fonds Scotia de valeurs canadiennes de premier ordre Fonds d actions canadiennes Scotia Fonds Scotia de croissance canadienne Fonds Scotia d actions canadiennes à faible capitalisation Fonds Scotia des ressources Fonds d actions nord-américaines Scotia Fonds de potentiel cyclique Scotia Fonds d actions américaines Fonds d actions américaines Scotia Fonds Scotia de valeurs américaines de premier ordre Fonds Scotia d actions américaines de valeur Fonds d actions internationales Fonds d actions internationales Scotia Fonds Scotia d actions internationales de valeur Fonds Scotia européen Fonds Scotia de la région du Pacifique Fonds Scotia d Amérique latine Fonds d actions mondiales Fonds Scotia de dividendes mondiaux Fonds Scotia de croissance mondiale Fonds Scotia d actions mondiales à faible capitalisation Fonds Scotia potentiel mondial Fonds Scotia mondial des changements climatiques Fonds indiciels Fonds Scotia indiciel obligataire canadien Fonds Scotia indiciel canadien Fonds Scotia indiciel américain Fonds Scotia CanAm MD indiciel Fonds Scotia indiciel Nasdaq Fonds Scotia indiciel international Portefeuilles Scotia Portefeuilles Sélection Scotia MD Portefeuille de revenu et de croissance modérée Sélection Scotia Portefeuille de revenu et de croissance équilibrés Sélection Scotia Portefeuille de croissance moyenne Sélection Scotia Portefeuille de croissance dynamique Sélection Scotia Portefeuilles Partenaires Scotia MD Portefeuille de revenu diversifié Partenaires Scotia Portefeuille de revenu et de croissance modérée Partenaires Scotia Portefeuille de revenu et de croissance équilibrés Partenaires Scotia Portefeuille de croissance moyenne Partenaires Scotia Portefeuille de croissance dynamique Partenaires Scotia Vision Portefeuilles Scotia Portefeuille Scotia Vision prudente Portefeuille Scotia Vision dynamique Portefeuille Scotia Vision prudente 2015 Portefeuille Scotia Vision dynamique 2015 Portefeuille Scotia Vision prudente 2020 Portefeuille Scotia Vision dynamique 2020 Portefeuille Scotia Vision prudente 2030 Portefeuille Scotia Vision dynamique 2030 Scotia Portefeuilles INNOVA Portefeuille de revenu INNOVA Scotia Portefeuille de revenu équilibré INNOVA Scotia Portefeuille de croissance équilibrée INNOVA Scotia Portefeuille de croissance INNOVA Scotia Portefeuille de croissance maximale INNOVA Scotia 1 1 1

2 Table des matières 1 Survol de l économie mondiale États financiers Fonds de quasi-liquidités 3 Fonds Scotia des bons du Trésor 5 Fonds Scotia privilégié des bons du Trésor 7 Fonds Scotia du marché monétaire 11 Fonds Scotia du marché monétaire en $ US Fonds de revenu 14 Fonds d obligations à court terme Scotia 17 Fonds d obligations gouvernementales à court et moyen termes Scotia 19 Fonds Scotia hypothécaire de revenu 22 Fonds Scotia d obligations 25 Fonds Scotia de revenu canadien 29 Fonds d obligations de sociétés canadiennes Scotia 33 Fonds Scotia d obligations en $ US 36 Fonds Scotia d obligations mondiales Fonds équilibrés 39 Fonds à revenu avantagé Scotia 43 Fonds Scotia de revenu mensuel diversifié 48 Fonds Scotia canadien équilibré 53 Fonds Scotia de revenu de dividendes canadiens 56 Fonds Scotia canadien de répartition tactique d actifs 68 Fonds Scotia équilibré mondial Fonds d actions mondiales 125 Fonds Scotia de dividendes mondiaux 130 Fonds Scotia de croissance mondiale 134 Fonds Scotia d actions mondiales à faible capitalisation 138 Fonds Scotia potentiel mondial 141 Fonds Scotia mondial des changements climatiques Fonds indiciels 144 Fonds Scotia indiciel obligataire canadien 153 Fonds Scotia indiciel canadien 158 Fonds Scotia indiciel américain 164 Fonds Scotia CanAm» indiciel 167 Fonds Scotia indiciel Nasdaq 170 Fonds Scotia indiciel international Portefeuilles Scotia Portefeuilles Sélection Scotia» 174 Portefeuille de revenu et de croissance modérée Sélection Scotia 176 Portefeuille de revenu et de croissance équilibrés Sélection Scotia 178 Portefeuille de croissance moyenne Sélection Scotia 180 Portefeuille de croissance dynamique Sélection Scotia Fonds d actions Fonds d actions canadiennes 70 Fonds Scotia de dividendes canadiens 74 Fonds Scotia de valeurs canadiennes de premier ordre 77 Fonds d actions canadiennes Scotia 80 Fonds Scotia de croissance canadienne 84 Fonds Scotia d actions canadiennes à faible capitalisation 87 Fonds Scotia des ressources 91 Fonds d actions nord-américaines Scotia 95 Fonds de potentiel cyclique Scotia Fonds d actions américaines 99 Fonds d actions américaines Scotia 102 Fonds Scotia de valeurs américaines de premier ordre 105 Fonds Scotia d actions américaines de valeur Fonds d actions internationales 108 Fonds d actions internationales Scotia 112 Fonds Scotia d actions internationales de valeur 116 Fonds Scotia européen 119 Fonds Scotia de la région du Pacifique 122 Fonds Scotia d Amérique latine Portefeuilles Partenaires Scotia» 182 Portefeuille de revenu diversifié Partenaires Scotia 184 Portefeuille de revenu et de croissance modérée Partenaires Scotia 186 Portefeuille de revenu et de croissance équilibrés Partenaires Scotia 188 Portefeuille de croissance moyenne Partenaires Scotia 190 Portefeuille de croissance dynamique Partenaires Scotia Portefeuilles Scotia Vision» 192 Portefeuille Scotia Vision prudente 194 Portefeuille Scotia Vision dynamique 196 Portefeuille Scotia Vision prudente Portefeuille Scotia Vision dynamique Portefeuille Scotia Vision prudente Portefeuille Scotia Vision dynamique Portefeuille Scotia Vision prudente Portefeuille Scotia Vision dynamique 2030 Portefeuilles Scotia INNOVA» 208 Portefeuille de revenu INNOVA Scotia 210 Portefeuille de revenu équilibré INNOVA Scotia 212 Portefeuille de croissance équilibrée INNOVA Scotia 214 Portefeuille de croissance INNOVA Scotia 216 Portefeuille de croissance maximale INNOVA Scotia 218 Notes afférentes aux états financiers

3 Survol de l économie mondiale Warren Jestin Premier vice-président et économiste en chef Groupe Banque Scotia De nouvelles embûches sur le chemin de la reprise La croissance de l économie mondiale sera stimulée, cet été, par la reprise de la production manufacturière, notamment dans le secteur automobile, à la suite des perturbations majeures de la chaîne d approvisionnement liées à la catastrophe naturelle survenue à la mi-mars au Japon. Même si c est le cas, les progrès réalisés cette année ne suffiront pas à rattraper le rythme de la reprise établi en. La faiblesse des marchés de l habitation, les taux de chômage élevés et la montée en flèche du prix de l essence ont refroidi l enthousiasme des consommateurs et ralenti les dépenses dans nombre de pays. Les problèmes de dette souveraine en Europe et le débat sur le plafond de la dette aux États-Unis ont ébranlé les marchés des capitaux et incité les investisseurs à la prudence. Ajoutez à cela le spectre des compressions budgétaires et d une hausse même modeste des taux d intérêt en 2012, et il semble bien improbable que l activité économique mondiale redémarre autrement qu en douceur au cours des dix-huit prochains mois. Le taux de croissance aux États-Unis et au Canada dépassera difficilement % en -2012, alors qu en Europe, même le solide rendement de l Allemagne ne parviendra pas à hausser le taux de croissance audelà de la barre des 2 %. Même si quantité de pays développés progressent à pas de tortue, le puissant élan des marchés émergents devrait suffire à maintenir la croissance mondiale au-delà de 4 % au cours de ces deux années. En dépit du resserrement continu des politiques monétaires, il est probable que l économie chinoise affichera un taux de croissance moyen se rapprochant de % en 2012, l économie indienne suivant de près, avec un taux de %. Des pays comme la Corée, le Brésil, le Chili et le Pérou surclasseront notablement les pays du G7. La reprise de l économie américaine connaît des hauts et des bas, et la confiance des consommateurs ne cesse de s éroder depuis le printemps. Bien que les exportations aient été appuyées par la forte demande des marchés émergents et par la dépréciation du dollar américain, la demande nationale a été incapable de reprendre de la vitesse. Les prix des maisons ont fléchi sous le poids des saisies hypothécaires et se situent toujours à environ 33 % en deçà de leur point culminant d avant la récession. Seulement 20 % des emplois perdus ont été récupérés, et il faudra des années pour recréer les sept millions d emplois requis pour atteindre les sommets précédents. Nombreux ont été les investissements des entreprises dans les technologies qui améliorent la productivité, mais la construction non résidentielle continue d être freinée par les taux élevés d inoccupation dans les immeubles commerciaux et industriels. Il est probable que la fragilité de la demande intérieure et le chômage élevé convaincront la Réserve fédérale américaine de maintenir les taux d intérêt à court terme à leur niveau historiquement bas l an prochain et l inciteront à mettre en œuvre une troisième série de mesures d assouplissement quantitatif pour réduire les coûts d emprunt à plus long terme. Cependant, même en appuyant à fond sur l accélérateur monétaire, il ne sera pas possible de recréer une dynamique économique robuste aux États-Unis tant que les consommateurs se concentreront sur le remboursement de leurs nombreuses dettes. Dans le même ordre d idées, malgré la réticence de Washington de mettre en œuvre des compressions budgétaires massives avant les élections présidentielles de l an prochain, les gouvernements étatiques et locaux réduisent déjà leurs dépenses pour faire face à l érosion de leur situation financière et à leurs obligations au titre des régimes de retraite non capitalisés. Au Canada, la croissance devrait plus ou moins suivre la tendance qui se dessine au sud de la frontière pour les dix-huit prochains mois. Selon toute probabilité, la construction résidentielle et les ventes de maisons ralentiront, étant donné que le nombre de propriétaires atteint des niveaux records et que les prix élevés mettent à rude épreuve la capacité de payer. Le précieux soutien à la création d emplois que constituent l embauche dans le secteur public et les incitatifs fiscaux est également en voie de disparaître, puisque les gouvernements prennent des mesures pour rétablir l équilibre budgétaire. La 1

4 croissance modérée de l emploi devrait freiner l engouement des consommateurs pour les achats de biens coûteux, compte tenu notamment des niveaux d endettement records des ménages par rapport à leurs revenus disponibles. Les exportateurs de ressources canadiens devraient continuer de tirer parti de la robustesse des marchés et des prix élevés d une vaste gamme de produits énergétiques, industriels et agricoles, attribuables à la croissance rapide de la Chine, de l Inde et d autres locomotives des marchés émergents. À l opposé, les perspectives des exportations de produits autres que les produits de base, principalement les biens manufacturés destinés au marché américain, sont plus sombres, en raison de la faible remontée des dépenses des ménages américains et de l accentuation des pressions concurrentielles attribuables à l envolée du dollar canadien vers la parité et même au-delà. Résultat, les perspectives du commerce extérieur canadien varient, au mieux, entre stables et légèrement positives pour l ensemble de la croissance économique en Plus généralement, les exportations sont devenues un moteur moins important de l activité économique canadienne au cours des dernières années. En pourcentage du PIB, les ventes de biens et de services à l étranger ont chuté, passant d un sommet de 46 % en 2000 à 31 % aujourd hui. Pendant ce temps, la balance bilatérale avec les États-Unis, dans le segment des véhicules et des pièces automobiles, a plongé, passant d un excédent de près de 20 milliards de dollars à un déficit de plus de 10 milliards de dollars. Même si l excédent commercial de produits de base s établit à plus de 100 milliards de dollars, le Canada parvient difficilement à générer un excédent commercial de marchandises en raison du déficit croissant du commerce extérieur de biens manufacturés. La balance des services tributaires du commerce s est également détériorée, le déficit touristique s étant alourdi, pour passer de 2 à 3 milliards de dollars il y dix ans à 17 milliards de dollars en. En dépit de perspectives à court terme comparables à celles des États-Unis, les caractéristiques fondamentales de l économie canadienne sont beaucoup plus favorables. En pourcentage du PIB, les déficits et la dette combinés des gouvernements fédéral et provinciaux sont plus que de moitié inférieurs à ceux des États-Unis. Les difficultés auxquelles les banques des États-Unis et de bien d autres pays sont confrontées sont quasi inexistantes au Canada. L emploi a atteint un niveau record, et c est dans le secteur privé que les gains en termes d emplois à temps plein créés ont été les plus notables en. Sur le marché de l habitation très actif, les prix ont atteint, ou presque, des niveaux records dans de nombreuses régions. De plus, les marchés immobiliers de détail et commerciaux du Canada n ont pas connu le taux élevé d inoccupation ni les problèmes de restructuration qui ont ralenti l activité aux États-Unis. La Banque du Canada a d abord réagi à la solidité grandissante des caractéristiques fondamentales de l économie intérieure en haussant les taux en, avant de se retirer sur la ligne de touche lorsque les perspectives économiques et financières sont devenues plus incertaines à l échelle internationale. Elle pourrait attendre la fin de l année ou le début de 2012 pour augmenter de nouveau les coûts d emprunt, malgré un retour possible de l inflation associé au regain de l activité sur le marché national et à l amélioration des conditions du marché de l emploi, de façon à offrir un certain coussin en prévision des compressions budgétaires qui seront mises en œuvre tant au fédéral que dans les provinces. Une majoration des taux d intérêt canadiens alors que la Réserve fédérale observe une pause prolongée pourrait également présenter le risque que le dollar canadien s apprécie encore davantage par rapport au billet vert, accentuant ainsi les pressions concurrentielles intenses déjà exercées sur les exportateurs de produits autres que les produits de base. À plus long terme, le dollar canadien devrait se maintenir à parité ou au-delà par rapport au dollar américain, soutenu par la robustesse des prix des produits de base, la solidité accrue des assises financières et, éventuellement, une hausse plus tôt que prévu des taux d intérêt de ce côté de la frontière. Le dollar américain et l euro sont tous deux vulnérables à l affaiblissement des devises des pays riches en produits de base comme le Canada et l Australie et de celles des puissances économiques des marchés émergents comme la Chine. Bien que le moment choisi pour hausser les taux d intérêt sera différent dans chaque pays du G7, il est probable que les coûts d emprunt, dans l ensemble, n augmenteront que très légèrement l an prochain. Warren Jestin Premier vice-président et économiste en chef Groupe Banque Scotia 2

5 Fonds Scotia des bons du Trésor (non audité) ÉTATS DE L ACTIF NET Aux ACTIF Placements à la juste valeur $ $ Encaisse Revenu de placement à recevoir PASSIF Distributions à verser Charges à payer Actif net $ $ ACTIF NET PAR CATÉGORIE Parts de catégorie A $ $ PARTS EN CIRCULATION Parts de catégorie A ACTIF NET PAR PART Parts de catégorie A 10,00 $ 10,00 $ ÉTATS DES RÉSULTATS Pour les semestres clos les ÉTATS DE L ÉVOLUTION DE L ACTIF NET Pour les semestres clos les ACTIF NET AU DÉBUT DE LA PÉRIODE Parts de catégorie A $ $ L EXPLOITATION Parts de catégorie A DISTRIBUTIONS AUX PORTEURS DE PARTS Du revenu de placement net Parts de catégorie A ( ) (41 248) OPÉRATIONS SUR PARTS Produit de l émission de Parts de catégorie A Distributions réinvesties Parts de catégorie A Montants versés pour le rachat de Parts de catégorie A ( ) ( ) ( ) AUGMENTATION (DIMINUTION) DE L ACTIF NET Parts de catégorie A ( ) ACTIF NET À LA FIN DE LA PÉRIODE Parts de catégorie A $ $ REVENU DE PLACEMENT Intérêts $ $ Prêts de titres CHARGES Frais de gestion (note 5) Taxe de vente harmonisée/taxe sur les produits et services Honoraires des auditeurs Honoraires versés au comité d examen indépendant Frais de garde Frais de dépôt Honoraires des avocats Charges liées à l information des porteurs de parts Frais d administration et autres charges Frais de découvert Charges absorbées ( ) ( ) Revenu de placement net (perte de placement nette) Augmentation (diminution) de l actif net liée à l exploitation $ $ L EXPLOITATION Parts de catégorie A $ $ L EXPLOITATION PAR PART Parts de catégorie A 0,01 $ $ FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS 3

6 Fonds Scotia des bons du Trésor (non audité suite) ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS Au Valeur nominale ($) INSTRUMENTS DU MARCHÉ MONÉTAIRE 99,9 % Bons du Trésor 70,9 % Gouvernement du Canada ,89 %, échéant le 4 août ,03 %, échéant le 1 er sept ,88 %, échéant le 15 sept ,94 %, échéant le 15 sept ,95 %, échéant le 29 sept ,06 %, échéant le 24 nov Obligations à court terme 29,0 % Alberta Municipal Finance Corporation (taux variable) ,31 %, échéant le 8 déc ,38 %, échéant le 26 avr Financement-Québec (taux variable) ,25 %, échéant le 25 avr Banque Nationale du Canada (taux variable) ,29 %, échéant le 2 avr Province du Manitoba (taux variable) ,33 %, échéant le 2 mai TOTAL DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS AUTRES ACTIFS, MOINS LES PASSIFS 0,1 % ACTIF NET 100,0 % APERÇU DU PORTEFEUILLE Pourcentage de Catégorie de placements 31 déc. Bons du Trésor 70,9 74,9 Obligations à court terme 29,0 25,0 ANNEXES SUPPLÉMENTAIRES Au et au Risque de taux d intérêt (note 3) Le tableau suivant présente l exposition du Fonds au risque de taux d intérêt en fonction de la durée jusqu à l échéance restante du portefeuille d instruments du marché monétaire du Fonds. Instruments du marché monétaire* Moins de 1 an $ $ 1 an à 3 ans 3à5ans 5 à 10 ans H 10 ans Total $ $ * Compte non tenu des liquidités. Risque de crédit (note 3) Le tableau ci-après présente les notes de crédit des instruments du marché monétaire, compte non tenu des liquidités, détenues par le Fonds. Pourcentage du total des instruments du marché monétaire (%) Pourcentage de Pourcentage du total des instruments du marché monétaire (%) Pourcentage de Notes de crédit des instruments à court terme R1 élevé 70,9 70,9 75,0 74,9 Notes de crédit des obligations AAA 6,5 6,5 3,3 3,3 AA 2,7 2,6 21,7 21,7 A 19,9 19,9 Total 100,0 99,9 100,0 99,9 Risque de liquidité (note 3) Le tableau ci-après présente une analyse comparative du calendrier des flux de trésorerie et du calendrier des obligations financières du Fonds. Moins de 3 mois Moins de 3 mois Créditeurs et charges à payer $ 300 $ FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS Classement selon la hiérarchie de la juste valeur (note 2) Les tableaux ci-après illustrent le classement des instruments financiers du Fonds dans la hiérarchie de la juste valeur respectivement au et au. Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Au cours des périodes closes le et le, aucun transfert n a été effectué entre le niveau 1 et le niveau 2. 4

7 Fonds Scotia privilégié des bons du Trésor (non audité) ÉTATS DE L ACTIF NET Aux ACTIF Placements à la juste valeur $ $ Encaisse Revenu de placement à recevoir Remise sur les frais de gestion à recevoir PASSIF Distributions à verser Charges à payer Actif net $ $ ACTIF NET PAR CATÉGORIE Parts de catégorie A $ $ PARTS EN CIRCULATION Parts de catégorie A ACTIF NET PAR PART Parts de catégorie A 10,00 $ 10,00 $ ÉTATS DE L ÉVOLUTION DE L ACTIF NET Pour les semestres clos les ACTIF NET AU DÉBUT DE LA PÉRIODE Parts de catégorie A $ $ L EXPLOITATION Parts de catégorie A DISTRIBUTIONS AUX PORTEURS DE PARTS Du revenu de placement net Parts de catégorie A ( ) ( ) OPÉRATIONS SUR PARTS Produit de l émission de Parts de catégorie A Distributions réinvesties Parts de catégorie A Montants versés pour le rachat de Parts de catégorie A ( ) ( ) ( ) AUGMENTATION (DIMINUTION) DE L ACTIF NET Parts de catégorie A ( ) ACTIF NET À LA FIN DE LA PÉRIODE Parts de catégorie A $ $ ÉTATS DES RÉSULTATS Pour les semestres clos les REVENU DE PLACEMENT Intérêts $ $ Prêts de titres CHARGES Frais de gestion, déduction faite des remises (note 5) Taxe de vente harmonisée/taxe sur les produits et services Honoraires des auditeurs Honoraires versés au comité d examen indépendant Frais de garde Frais de dépôt Honoraires des avocats Charges liées à l information des porteurs de parts Frais d administration et autres charges Frais de découvert Charges absorbées ( ) ( ) Revenu de placement net (perte de placement nette) Augmentation (diminution) de l actif net liée à l exploitation $ $ L EXPLOITATION Parts de catégorie A $ $ L EXPLOITATION PAR PART Parts de catégorie A 0,04 $ 0,01 $ FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS 5

8 Fonds Scotia privilégié des bons du Trésor (non audité suite) ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS Au Valeur nominale ($) INSTRUMENTS DU MARCHÉ MONÉTAIRE 100,0 % Bons du Trésor 76,0 % Gouvernement du Canada ,94 %, échéant le 7 juil ,96 %, échéant le 7 juil ,89 %, échéant le 4 août ,99 %, échéant le 4 août ,03 %, échéant le 1 er sept ,88 %, échéant le 15 sept ,94 %, échéant le 15 sept ,95 %, échéant le 29 sept ,06 %, échéant le 24 nov Obligations à court terme 24,0 % Alberta Municipal Finance Corporation (taux variable) ,37 %, échéant le 5 févr ,38 %, échéant le 26 avr Financement-Québec (taux variable) ,25 %, échéant le 25 avr Province du Manitoba (taux variable) ,33 %, échéant le 2 mai TOTAL DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS AUTRES ACTIFS, MOINS LES PASSIFS 0,0 % (27 491) ACTIF NET 100,0 % APERÇU DU PORTEFEUILLE Pourcentage de Catégorie de placements Bons du Trésor 76,0 75,2 Obligations à court terme 24,0 24,7 ANNEXES SUPPLÉMENTAIRES Au et au Risque de taux d intérêt (note 3) Le tableau suivant présente l exposition du Fonds au risque de taux d intérêt en fonction de la durée jusqu à l échéance restante du portefeuille d instruments du marché monétaire du Fonds. Instruments du marché monétaire* Moins de 1 an $ $ 1 an à 3 ans 3à5ans 5 à 10 ans H 10 ans Total $ $ * Compte non tenu des liquidités. Risque de crédit (note 3) Le tableau ci-après présente les notes de crédit des instruments du marché monétaire, compte non tenu des liquidités, détenues par le Fonds. Pourcentage du total des instruments du marché monétaire (%) Pourcentage de Pourcentage du total des instruments du marché monétaire (%) Pourcentage de Notes de crédit des instruments à court terme R1 élevé 76,0 76,0 75,2 75,2 Notes de crédit des obligations AAA 8,8 8,8 1,9 1,9 AA 2,1 2,1 A 15,2 15,2 20,8 20,7 Total 100,0 100,0 100,0 99,9 Risque de liquidité (note 3) Le tableau ci-après présente une analyse comparative du calendrier des flux de trésorerie et du calendrier des obligations financières du Fonds. Moins de 3 mois Moins de 3 mois Créditeurs et charges à payer $ $ FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS Classement selon la hiérarchie de la juste valeur (note 2) Les tableaux ci-après illustrent le classement des instruments financiers du Fonds dans la hiérarchie de la juste valeur respectivement au et au. Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Au cours des périodes closes le et le, aucun transfert n a été effectué entre le niveau 1 et le niveau 2. 6

9 Fonds Scotia du marché monétaire (non audité) ÉTATS DE L ACTIF NET Aux ACTIF Placements à la juste valeur $ $ Encaisse Revenu de placement à recevoir PASSIF Distributions à verser Charges à payer Actif net $ $ ACTIF NET PAR CATÉGORIE Parts de catégorie A $ $ Parts de catégorie conseillers $ $ Parts de catégorie prestige $ $ Parts de catégorie I $ $ Parts de catégorie gestionnaires $ $ PARTS EN CIRCULATION Parts de catégorie A Parts de catégorie conseillers Parts de catégorie prestige Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires ACTIF NET PAR PART Parts de catégorie A 10,00 $ 10,00 $ Parts de catégorie conseillers 10,00 $ 10,00 $ Parts de catégorie prestige 10,00 $ 10,00 $ Parts de catégorie I 10,00 $ 10,00 $ Parts de catégorie gestionnaires 10,00 $ 10,00 $ ÉTATS DES RÉSULTATS Pour les semestres clos les REVENU DE PLACEMENT Intérêts $ $ Prêts de titres CHARGES Frais de gestion (note 5) Taxe de vente harmonisée/taxe sur les produits et services Honoraires des auditeurs Honoraires versés au comité d examen indépendant Frais de garde Frais de dépôt Honoraires des avocats Charges liées à l information des porteurs de parts Frais d administration et autres charges Frais de découvert Charges absorbées ( ) ( ) Revenu de placement net (perte de placement nette) Augmentation (diminution) de l actif net liée à l exploitation $ $ L EXPLOITATION Parts de catégorie A $ $ Parts de catégorie conseillers $ $ Parts de catégorie prestige $ $ Parts de catégorie I $ $ Parts de catégorie gestionnaires $ $ L EXPLOITATION PAR PART Parts de catégorie A 0,02 $ $ Parts de catégorie conseillers 0,02 $ $ Parts de catégorie prestige 0,05 $ 0,02 $ Parts de catégorie I 0,07 $ 0,03 $ Parts de catégorie gestionnaires 0,07 $ 0,03 $ ÉTATS DE L ÉVOLUTION DE L ACTIF NET Pour les semestres clos les ACTIF NET AU DÉBUT DE LA PÉRIODE Parts de catégorie A $ $ Parts de catégorie conseillers Parts de catégorie prestige Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires L EXPLOITATION Parts de catégorie A Parts de catégorie conseillers Parts de catégorie prestige Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires DISTRIBUTIONS AUX PORTEURS DE PARTS Du revenu de placement net Parts de catégorie A ( ) ( ) Parts de catégorie conseillers (7 090) (3 399) Parts de catégorie prestige ( ) ( ) Parts de catégorie I (92 910) (48 510) Parts de catégorie gestionnaires ( ) ( ) ( ) ( ) OPÉRATIONS SUR PARTS Produit de l émission de Parts de catégorie A Parts de catégorie conseillers Parts de catégorie prestige Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires Distributions réinvesties Parts de catégorie A Parts de catégorie conseillers Parts de catégorie prestige Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires Montants versés pour le rachat de Parts de catégorie A ( ) ( ) Parts de catégorie conseillers ( ) ( ) Parts de catégorie prestige ( ) ( ) Parts de catégorie I ( ) ( ) Parts de catégorie gestionnaires ( ) ( ) ( ) AUGMENTATION (DIMINUTION) DE L ACTIF NET Parts de catégorie A ( ) ( ) Parts de catégorie conseillers ( ) ( ) Parts de catégorie prestige ( ) ( ) Parts de catégorie I ( ) Parts de catégorie gestionnaires ( ) ( ) ACTIF NET À LA FIN DE LA PÉRIODE Parts de catégorie A Parts de catégorie conseillers Parts de catégorie prestige Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires $ $ FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS 7

10 Fonds Scotia du marché monétaire (non audité suite) ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS Au FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS Valeur nominale ($) INSTRUMENTS DU MARCHÉ MONÉTAIRE 100,0 % Acceptations bancaires 3,4 % Caisse centrale Desjardins ,17 %, échéant le 7 oct Banque HSBC du Canada ,13 %, échéant le 2 août Telus Corporation, sans droit de vote ,10 %, échéant le 3 août Banque Toronto-Dominion, La ,03 %, échéant le 5 juill ,05 %, échéant le 8 juill ,05 %, échéant le 20 juill ,04 %, échéant le 25 juill Billets de dépôt au porteur 3,1 % Banque de Montréal ,07 %, échéant le 27 juill Caisse centrale Desjardins ,35 %, échéant le 15 août HSBC Bank USA NA ,16 %, échéant le 22 sept Banque Manuvie du Canada ,10 %, échéant le 11 juill ,19 %, échéant le 2 sept Billets de trésorerie 32,9 % Office d investissement du Régime de pensions du Canada ,01 %, échéant le 5 juill ,03 %, échéant le 5 juill ,03 %, échéant le 7 juill ,02 %, échéant le 8 juill ,02 %, échéant le 21 juill Caterpillar Inc ,14 %, échéant le 6 juill Enbridge Inc ,10 %, échéant le 7 juill ,10 %, échéant le 11 juill ,10 %, échéant le 25 juill EnCana Corporation ,10 %, échéant le 13 juill ,10 %, échéant le 14 juill ,10 %, échéant le 19 juill ,10 %, échéant le 25 juill ,11 %, échéant le 25 juill Fortis Inc ,10 %, échéant le 5 juill ,11 %, échéant le 5 juill ,03 %, échéant le 26 juill ,08 %, échéant le 27 juill ,05 %, échéant le 28 juill ,06 %, échéant le 24 août ,06 %, échéant le 29 août General Electric Company ,16 %, échéant le 13 juill ,18 %, échéant le 28 juill ,12 %, échéant le 9 août ,12 %, échéant le 10 août ,19 %, échéant le 7 sept Honda Canada Finance Inc ,08 %, échéant le 13 juill ,23 %, échéant le 2 août ,23 %, échéant le 12 août ,16 %, échéant le 6 sept ,16 %, échéant le 13 sept Valeur nominale ($) INSTRUMENTS DU MARCHÉ MONÉTAIRE (suite) Billets de trésorerie (suite) Compagnie Pétrolière Impériale Ltée ,04 %, échéant le 5 juill ,04 %, échéant le 21 juill Nestle Capital Canada ,02 %, échéant le 20 juill Nova Scotia Power Inc ,09 %, échéant le 4 juill ,09 %, échéant le 5 juill ,09 %, échéant le 7 juill ,09 %, échéant le 13 juill ,10 %, échéant le 18 juill ,10 %, échéant le 20 juill ,10 %, échéant le 22 juill ,10 %, échéant le 26 juill ,10 %, échéant le 28 juill Omers Realty Corporation ,07 %, échéant le 5 juill ,07 %, échéant le 6 juill ,07 %, échéant le 8 juill ,07 %, échéant le 11 juill ,07 %, échéant le 20 juill ,06 %, échéant le 28 juill ,14 %, échéant le 26 sept Suncor Inc ,19 %, échéant le 19 juill Telus Corporation, sans droit de vote ,20 %, échéant le 11 juill ,21 %, échéant le 6 sept ,27 %, échéant le 3 oct Toyota Crédit Canada Inc ,04 %, échéant le 15 juill ,11 %, échéant le 2 août ,08 %, échéant le 13 sept TransCanada PipeLines Ltd ,10 %, échéant le 15 juill ,20 %, échéant le 4 août ,20 %, échéant le 19 août ,25 %, échéant le 14 sept ,25 %, échéant le 19 sept ,18 %, échéant le 22 sept ,18 %, échéant le 27 sept Union Gas Ltd ,06 %, échéant le 5 juill Volkswagen AG ,23 %, échéant le 27 juill ,15 %, échéant le 2 août ,22 %, échéant le 2 août ,23 %, échéant le 9 août ,20 %, échéant le 10 août ,23 %, échéant le 2 sept ,23 %, échéant le 15 sept ,27 %, échéant le 15 sept Woodbridge Finance Corporation ,19 %, échéant le 2 août ,17 %, échéant le 2 sept ,16 %, échéant le 13 sept Obligations à court terme 60,6 % Banque de Montréal (taux variable) ,38 %, échéant le 16 nov ,64 %, échéant le 10 déc Banque de Nouvelle-Écosse, La (taux variable) ,25 %, échéant le 12 août ,76 %, échéant le 20 avr

11 Fonds Scotia du marché monétaire (non audité suite) ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS Valeur nominale ($) INSTRUMENTS DU MARCHÉ MONÉTAIRE (suite) Obligations à court terme (suite) ,62 %, échéant le 19 avr Caisse Centrale Desjardins (taux variable) ,87 %, échéant le 15 sept ,60 %, échéant le 17 févr Banque Canadienne Impériale de Commerce (taux variable) ,50 %, échéant le 15 oct CARDS II Trust (taux variable) ,85 %, échéant le 15 mai Services financiers Caterpillar Limitée ,94 %, échéant le 1 er juin Ville de Toronto, Ontario ,40 %, échéant le 26 juill ,20 %, échéant le 27 sept ,35 %, échéant le 29 nov Deere & Company ,80 %, échéant le 20 avr EnCana Corporation ,30 %, échéant le 12 mars Epcor Utilities Inc ,60 %, échéant le 1 er nov General Electric Company (taux variable) ,35 %, échéant le 8 août Genesis Trust (taux variable) ,25 %, échéant le 15 sept Autorité aéroportuaire du Grand Toronto ,25 %, échéant le 30 janv Honda Canada Finance Inc. (taux variable) ,70 %, échéant le 25 août ,47 %, échéant le 26 mars Banque HSBC du Canada (taux variable) ,89 %, échéant le 16 sept Hydro One Inc ,40 %, échéant le 1 er déc Banque Manuvie du Canada (taux variable) ,54 %, échéant le 15 sept ,55 %, échéant le 10 nov ,65 %, échéant le 5 janv Master Credit Card Trust ,44 %, échéant le 21 nov Banque Nationale du Canada (taux variable) ,37 %, échéant le 21 oct ,55 %, échéant le 13 févr NAV Canada ,43 %, échéant le 17 avr Province de l Alberta (taux variable) ,54 %, échéant le 12 juin ,28 %, échéant le 1 er juin Banque Royale du Canada (taux variable) ,25 %, échéant le 17 juill ,25 %, échéant le 10 avr ,95 %, échéant le 11 mai ,71 %, échéant le 8 avr Corporation Shoppers Drug Mart ,80 %, échéant le 20 janv Suncor Inc ,70 %, échéant le 22 août TELUS Corporation ,50 %, échéant le 15 mars Thomson Reuters Corp ,25 %, échéant le 15 juill Banque Toronto-Dominion, La (taux variable) ,45 %, échéant le 12 juill Valeur nominale ($) INSTRUMENTS DU MARCHÉ MONÉTAIRE (suite) Obligations à court terme (suite) Société financière Wells Fargo Canada ,45 %, échéant le 13 sept TOTAL DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS AUTRES ACTIFS, MOINS LES PASSIFS (0,0)% ( ) ACTIF NET 100,0 % APERÇU DU PORTEFEUILLE Pourcentage de Catégorie de placements Bons du Trésor 0,2 Billets 1,3 Acceptations bancaires 3,4 3,7 Billets de dépôt au porteur 3,1 1,5 Billets de trésorerie 32,9 35,2 Obligations à court terme 60,6 58,1 FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS 9

12 Fonds Scotia du marché monétaire (non audité suite) ANNEXES SUPPLÉMENTAIRES Au et au Risque de taux d intérêt (note 3) Le tableau suivant présente l exposition du Fonds au risque de taux d intérêt en fonction de la durée jusqu à l échéance restante du portefeuille d instruments du marché monétaire du Fonds. Instruments du marché monétaire* Moins de 1 an $ $ 1 an à 3 ans 3à5ans 5 à 10 ans H 10 ans Total $ $ * Compte non tenu des liquidités. Risque de crédit (note 3) Le tableau ci-après présente les notes de crédit des instruments du marché monétaire, compte non tenu des liquidités, détenues par le Fonds. Pourcentage du total des instruments du marché monétaire (%) Pourcentage de Pourcentage du total des instruments du marché monétaire (%) Pourcentage de Notes de crédit des instruments à court terme R1 élevé 12,4 12,4 12,6 12,6 R1 moyen 9,5 9,5 9,3 9,3 R1 faible 17,5 17,5 20,0 20,0 Notes de crédit des obligations AAA 18,2 18,2 14,0 14,0 AA 26,6 26,6 33,2 33,2 A 15,8 15,8 10,9 10,9 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 Risque de liquidité (note 3) Le tableau ci-après présente une analyse comparative du calendrier des flux de trésorerie et du calendrier des obligations financières du Fonds. Moins de 3 mois Moins de 3 mois Créditeurs et charges à payer $ $ Classement selon la hiérarchie de la juste valeur (note 2) Les tableaux ci-après illustrent le classement des instruments financiers du Fonds dans la hiérarchie de la juste valeur respectivement au et au. Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Au cours des périodes closes le et le, aucun transfert n a été effectué entre le niveau 1 et le niveau 2. FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS 10

13 Fonds Scotia du marché monétaire en $ US (non audité) ÉTATS DE L ACTIF NET Aux $US $US ACTIF Placements à la juste valeur $ $ Encaisse Revenu de placement à recevoir PASSIF Distributions à verser Charges à payer Actif net $ $ ACTIF NET PAR CATÉGORIE Parts de catégorie A $ $ PARTS EN CIRCULATION Parts de catégorie A ACTIF NET PAR PART Parts de catégorie A 10,00 $ 10,00 $ ÉTATS DE L ÉVOLUTION DE L ACTIF NET Pour les semestres clos les $US $US ACTIF NET AU DÉBUT DE LA PÉRIODE Parts de catégorie A $ $ L EXPLOITATION Parts de catégorie A DISTRIBUTIONS AUX PORTEURS DE PARTS Du revenu de placement net Parts de catégorie A (27 245) (28 530) Produit de l émission de Parts de catégorie A Distributions réinvesties Parts de catégorie A Montants versés pour le rachat de Parts de catégorie A ( ) ( ) AUGMENTATION (DIMINUTION) DE L ACTIF NET Parts de catégorie A ACTIF NET À LA FIN DE LA PÉRIODE Parts de catégorie A $ $ ÉTATS DES RÉSULTATS Pour les semestres clos les $US $US REVENU DE PLACEMENT Intérêts $ $ CHARGES Frais de gestion (note 5) Taxe de vente harmonisée/taxe sur les produits et services Honoraires des auditeurs Honoraires versés au comité d examen indépendant Frais de garde Frais de dépôt Honoraires des avocats Charges liées à l information des porteurs de parts Frais d administration et autres charges Frais de découvert Charges absorbées ( ) ( ) Revenu de placement net (perte de placement nette) Augmentation (diminution) de l actif net liée à l exploitation $ $ L EXPLOITATION Parts de catégorie A $ $ L EXPLOITATION PAR PART Parts de catégorie A $ $ FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS 11

14 Fonds Scotia du marché monétaire en $ US (non audité suite) ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS Au FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS Valeur nominale ($) $ US $ US $ US INSTRUMENTS DU MARCHÉ MONÉTAIRE 99,8 % Billets 14,5 % Province d Ontario ,08 %, échéant le 12 juill ,14 %, échéant le 18 juill ,14 %, échéant le 19 juill Province de Québec ,20 %, échéant le 16 août ,14 %, échéant le 22 sept ,13 %, échéant le 23 sept Acceptations bancaires 0,3 % Banque HSBC du Canada ,17 %, échéant le 11 juill Billets de dépôt au porteur 11,9 % Caisse Centrale Desjardins ,17 %, échéant le 3 août Hong Kong Bank Canada ,20 %, échéant le 6 juill ,12 %, échéant le 7 sept Banque HSBC du Canada ,15 %, échéant le 26 juill Banque Nationale du Canada ,12 %, échéant le 18 juill ,15 %, échéant le 28 juill ,14 %, échéant le 2 sept Banque Toronto-Dominion, La ,11 %, échéant le 5 juill ,17 %, échéant le 8 juill ,17 %, échéant le 14 juill ,15 %, échéant le 18 août ,15 %, échéant le 25 août ,14 %, échéant le 6 sept Billets de trésorerie 18,5 % Caterpillar Inc ,14 %, échéant le 18 juill EnCana Corporation ,24 %, échéant le 12 juill KFW Intl Finance ,17 %, échéant le 6 juill Province d Ontario ,11 %, échéant le 29 juill Province de Québec ,24 %, échéant le 11 oct ,14 %, échéant le 13 oct ,17 %, échéant le 30 nov Toyota Crédit Canada Inc ,19 %, échéant le 14 juill Transcanada Keystone ,40 %, échéant le 5 juill ,42 %, échéant le 3 août ,36 %, échéant le 9 août ,34 %, échéant le 21 sept Obligations à court terme 54,6 % American Honda Finance Corporation ,62 %, échéant le 2 nov Banque de Montréal ,36 %, échéant le 14 août Banque de Nouvelle-Écosse, La ,50 %, échéant le 12 mars Caisse Centrale Desjardins 0,15 %, échéant le 13 sept Valeur nominale ($) $ US $ US $ US INSTRUMENTS DU MARCHÉ MONÉTAIRE (suite) Obligations à court terme (suite) Banque Canadienne Impériale de Commerce (taux variable) ,48 %, échéant le 13 janv ,45 %, échéant le 1 er oct ,49 %, échéant le 15 oct Caterpillar Inc. (taux variable) ,49 %, échéant le 24 juill General Electric Capital Corporation ,25 %, échéant le 21 févr Fiducie carte de crédit or (taux variable) ,19 %, échéant le 15 juill IBM Corp ,28 %, échéant le 15 juin Pfizer Inc ,45 %, échéant le 15 mars Province d Ontario (taux variable) ,71 %, échéant le 22 mai ,95 %, échéant le 1 er juin ,41 %, échéant le 19 nov ,43 %, échéant le 7 mai Banque Royale du Canada (taux variable) ,40 %, échéant le 12 déc ,42 %, échéant le 28 janv Royal Dutch Shell PLC, (taux variable) ,28 %, échéant le 22 sept TOTAL DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS AUTRES ACTIFS, MOINS LES PASSIFS 0,2 % ACTIF NET 100,0 % APERÇU DU PORTEFEUILLE Pourcentage de Catégorie de placements Billets 14,5 Acceptations bancaires 0,3 1,4 Billets de dépôt au porteur 11,9 22,4 Billets de trésorerie 18,5 28,2 Obligations à court terme 54,6 47,7 12

15 Fonds Scotia du marché monétaire en $ US (non audité suite) ANNEXES SUPPLÉMENTAIRES Au et au Risque de taux d intérêt (note 3) Le tableau suivant présente l exposition du Fonds au risque de taux d intérêt en fonction de la durée jusqu à l échéance restante du portefeuille d instruments du marché monétaire du Fonds. Instruments du marché monétaire* ($ US) ($ US) Moins de 1 an $ $ 1 an à 3 ans 3à5ans 5 à 10 ans H 10 ans Total $ $ * Compte non tenu des liquidités. Risque de crédit (note 3) Le tableau ci-après présente les notes de crédit des instruments du marché monétaire, compte non tenu des liquidités, détenues par le Fonds. Pourcentage du total des instruments du marché monétaire (%) Pourcentage de Pourcentage du total des instruments du marché monétaire (%) Pourcentage de Notes de crédit des instruments à court terme R1 élevé 15,8 15,8 33,6 33,4 R1 moyen 30,4 30,3 14,2 14,2 R1 faible 3,4 3,4 4,3 4,3 Notes de crédit des obligations AAA 4,7 4,7 6,2 6,2 AA 38,8 38,7 37,2 37,1 A 6,9 6,9 4,5 4,5 Total 100,0 99,8 100,0 99,7 Risque de liquidité (note 3) Le tableau ci-après présente une analyse comparative du calendrier des flux de trésorerie et du calendrier des obligations financières du Fonds. Moins de 3 mois Moins de 3 mois ($ US) ($ US) Créditeurs et charges à payer $ 10 $ Classement selon la hiérarchie de la juste valeur (note 2) Les tableaux ci-après illustrent le classement des instruments financiers du Fonds dans la hiérarchie de la juste valeur respectivement au et au. ($ US) ($ US) ($ US) ($ US) Instruments du marché monétaire $ $ $ $ ($ US) ($ US) ($ US) ($ US) Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Au cours des périodes closes le et le, aucun transfert n a été effectué entre le niveau 1 et le niveau 2. FONDS DE QUASI-LIQUIDITÉS 13

16 Fonds d obligations à court terme Scotia (non audité) ÉTATS DE L ACTIF NET Aux ACTIF Placements à la juste valeur $ $ Encaisse Revenu de placement à recevoir PASSIF Distributions à verser Charges à payer Montant à payer à l acquisition de titres Actif net $ $ ACTIF NET PAR CATÉGORIE Parts de catégorie gestionnaires $ $ PARTS EN CIRCULATION Parts de catégorie gestionnaires ACTIF NET PAR PART Parts de catégorie gestionnaires 9,88 $ 9,86 $ ÉTATS DES RÉSULTATS Pour le semestre clos le * ÉTATS DE L ÉVOLUTION DE L ACTIF NET Pour le semestre clos le * ACTIF NET AU DÉBUT DE LA PÉRIODE Parts de catégorie gestionnaires $ L EXPLOITATION Parts de catégorie gestionnaires DISTRIBUTIONS AUX PORTEURS DE PARTS Du revenu de placement net Parts de catégorie gestionnaires ( ) OPÉRATIONS SUR PARTS Produit de l émission de Parts de catégorie gestionnaires Distributions réinvesties Parts de catégorie gestionnaires Montants versés pour le rachat de Parts de catégorie gestionnaires ( ) AUGMENTATION (DIMINUTION) DE L ACTIF NET Parts de catégorie gestionnaires ACTIF NET À LA FIN DE LA PÉRIODE Parts de catégorie gestionnaires $ * Comme le Fonds a été créé le 26 août, il n y a pas de données comparatives disponibles. REVENU DE PLACEMENT Intérêts $ Prêts de titres CHARGES Frais de gestion (note 5) Taxe de vente harmonisée/taxe sur les produits et services Honoraires des auditeurs Frais de garde 394 Frais de dépôt Honoraires des avocats Charges liées à l information des porteurs de parts Frais d administration et autres charges Charges absorbées (35 859) Revenu de placement net (perte de placement nette) Gain net (perte nette) réalisé(e) sur les placements vendus Variation de la plus-value (moins-value) latente des placements Gain net (perte nette) sur les placements Augmentation (diminution) de l actif net liée à l exploitation $ L EXPLOITATION Parts de catégorie gestionnaires $ L EXPLOITATION PAR PART Parts de catégorie gestionnaires 0,21 $ FONDS DE REVENU 14

17 Fonds d obligations à court terme Scotia (non audité suite) ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS Au Valeur nominale ($) OBLIGATIONS ET DÉBENTURES 97,0 % Obligations fédérales 48,2 % Fiducie du Canada pour l habitation n o ,55 %, échéant le 15 sept ,15 %, échéant le 15 juin ,42 %, échéant le 15 sept ,75 %, échéant le 15 juin Obligations provinciales 7,2 % Province de la Colombie-Britannique ,50 %, échéant le 23 août Province du Manitoba ,05 %, échéant le 3 déc Province d Ontario ,75 %, échéant le 2 juin Titres adossés à des créances hypothécaires 0,3 % Schooner Trust ,36 %, échéant le 12 sept Obligations de sociétés 41,3 % 407 International Inc ,10 %, échéant le 20 janv Banque de Montréal ,10 %, échéant le 10 mars Bayerische Motoren Werke AG ,22 %, échéant le 28 mars Bell Canada ,60 %, échéant le 2 déc Banque Canadienne Impériale de Commerce ,00 %, échéant le 10 sept Canadian Natural Resources Limited ,95 %, échéant le 1 er juin Services financiers Caterpillar Limitée ,20 %, échéant le 3 juin Pipelines Enbridge Inc ,93 %, échéant le 8 sept EnCana Corporation ,30 %, échéant le 12 mars Société de financement GE Capital Canada ,65 %, échéant le 11 févr Fiducie carte de crédit or ,82 %, échéant le 15 mai Autorité aéroportuaire du Grand Toronto ,70 %, échéant le 15 févr Honda Canada Finance Inc ,68 %, échéant le 26 sept Hydro One Inc ,95 %, échéant le 11 sept Master Credit Card Trust ,44 %, échéant le 21 nov Banque Nationale du Canada ,58 %, échéant le 26 avr NAV Canada ,71 %, échéant le 24 févr OMERS Realty Corporation ,05 %, échéant le 5 mai Banque Royale du Canada ,53 %, échéant le 7 mai Thomson Reuters Corporation ,00 %, échéant le 31 mars Banque Toronto-Dominion, La ,14 %, échéant le 19 nov VW Credit Canada Inc ,55 %, échéant le 18 nov Valeur nominale ($) OBLIGATIONS ET DÉBENTURES (suite) Obligations de sociétés (suite) Société financière Wells Fargo Canada ,97 %, échéant le 3 nov TOTAL DES OBLIGATIONS ET DES DÉBENTURES INSTRUMENTS DU MARCHÉ MONÉTAIRE 1,6 % Bons du Trésor du gouvernement du Canada 0,91 %, échéant le 7 juill TOTAL DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS AUTRES ACTIFS, MOINS LES PASSIFS 1,4 % ACTIF NET 100,0 % APERÇU DU PORTEFEUILLE Pourcentage de Catégorie de placements Obligations fédérales 48,2 19,0 Obligations provinciales 7,2 29,7 Titres adossés à des créances hypothécaires 0,3 1,4 Obligations de sociétés 41,3 47,9 Instruments du marché monétaire 1,6 7,3 FONDS DE REVENU 15

18 Fonds d obligations à court terme Scotia (non audité suite) ANNEXES SUPPLÉMENTAIRES Au et au Risque de taux d intérêt (note 3) Le tableau suivant présente l exposition du Fonds au risque de taux d intérêt en fonction de la durée jusqu à l échéance restante du portefeuille d obligations et de débentures du Fonds. Risque de taux d intérêt* Moins de 1 an $ $ 1 an à 3 ans à 5 ans à 10 ans H 10 ans Total $ $ * Compte non tenu des liquidités, des instruments du marché monétaire et des actions privilégiées, s il y a lieu. Au, si les taux d intérêt en vigueur avaient monté ou descendu de 0,25 %, en supposant que la courbe de rendement se soit déplacée parallèlement et que toutes les autres variables soient demeurées constantes, l actif net aurait diminué ou augmenté d environ $, soit 0,6 % du total de l actif net ( $ au, soit 0,6 % du total de l actif net). Dans la pratique, les résultats réels peuvent différer de ceux de cette analyse de sensibilité. La différence pourrait être importante. Risque de crédit (note 3) Le tableau ci-après présente les notes de crédit des obligations et des débentures, compte non tenu des liquidités et des instruments du marché monétaire mais compte tenu des actions privilégiées, détenues par le Fonds. Pourcentage du total des obligations et des débentures (%) Pourcentage de Pourcentage du total des obligations et des débentures (%) Pourcentage de AAA 54,3 52,7 27,1 26,6 AA 21,0 20,4 35,9 35,2 A 24,0 23,3 34,5 33,7 BBB 0,7 0,6 2,5 2,5 Total 100,0 97,0 100,0 98,0 Risque de liquidité (note 3) Le tableau ci-après présente une analyse comparative du calendrier des flux de trésorerie et du calendrier des obligations financières du Fonds. Moins de 3 mois Moins de 3 mois Créditeurs et charges à payer $ $ Classement selon la hiérarchie de la juste valeur (note 2) Les tableaux ci-après illustrent le classement des instruments financiers du Fonds dans la hiérarchie de la juste valeur au et au. Obligations et débentures $ $ $ $ Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Obligations et débentures $ $ $ $ Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Au cours des périodes closes le et le, aucun transfert n a été effectué entre le niveau 1 et le niveau 2. FONDS DE REVENU 16

19 Fonds d obligations gouvernementales à court et moyen termes Scotia (non audité) ÉTATS DE L ACTIF NET Aux ACTIF Placements à la juste valeur $ $ Encaisse Revenu de placement à recevoir Souscriptions à recevoir PASSIF Distributions à verser Charges à payer Actif net $ $ ACTIF NET PAR CATÉGORIE Parts de catégorie I $ $ Parts de catégorie gestionnaires $ $ PARTS EN CIRCULATION Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires ACTIF NET PAR PART Parts de catégorie I 10,61 $ 10,59 $ Parts de catégorie gestionnaires 10,62 $ 10,59 $ ÉTATS DES RÉSULTATS Pour les semestres clos les REVENU DE PLACEMENT Intérêts $ $ Prêts de titres CHARGES Frais de gestion (note 5) Taxe de vente harmonisée/taxe sur les produits et services Honoraires des auditeurs Frais de garde Frais de dépôt Honoraires des avocats Charges liées à l information des porteurs de parts Frais d administration et autres charges Frais de découvert Revenu de placement net (perte de placement nette) Gain net (perte nette) réalisé(e) sur les placements vendus ( ) Gain net (perte nette) réalisé(e) sur les contrats à terme standardisés (95 147) s de transaction (2 140) Variation de la plus-value (moins-value) latente des placements Gain net (perte nette) sur les placements et les coûts de transaction Augmentation (diminution) de l actif net liée à l exploitation $ $ L EXPLOITATION Parts de catégorie I $ $ Parts de catégorie gestionnaires $ $ L EXPLOITATION PAR PART Parts de catégorie I 0,22 $ 0,32 $ Parts de catégorie gestionnaires 0,21 $ 0,29 $ ÉTATS DE L ÉVOLUTION DE L ACTIF NET Pour les semestres clos les ACTIF NET AU DÉBUT DE LA PÉRIODE Parts de catégorie I $ $ Parts de catégorie gestionnaires L EXPLOITATION Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires DISTRIBUTIONS AUX PORTEURS DE PARTS Du revenu de placement net Parts de catégorie I ( ) ( ) Parts de catégorie gestionnaires ( ) ( ) ( ) ( ) OPÉRATIONS SUR PARTS Produit de l émission de Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires Distributions réinvesties Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires Montants versés pour le rachat de Parts de catégorie I ( ) Parts de catégorie gestionnaires ( ) ( ) AUGMENTATION (DIMINUTION) DE L ACTIF NET Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires ACTIF NET À LA FIN DE LA PÉRIODE Parts de catégorie I Parts de catégorie gestionnaires $ $ FONDS DE REVENU 17

20 Fonds d obligations gouvernementales à court et moyen termes Scotia (non audité suite) ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS Au Valeur nominale ($) OBLIGATIONS ET DÉBENTURES 97,3 % Obligations fédérales 70,0 % Fiducie du Canada pour l habitation n o ,15 %, échéant le 15 juin ,42 %, échéant le 15 sept ,10 %, échéant le 15 déc ,35 %, échéant le 15 déc Gouvernement du Canada ,00 %, échéant le 1 er sept ,75 %, échéant le 1 er mars Obligations provinciales 26,9 % Province de la Colombie-Britannique ,70 %, échéant le 1 er déc ,65 %, échéant le 18 déc Province du Nouveau-Brunswick ,50 %, échéant le 4 févr ,45 %, échéant le 26 mars Province de l Ontario ,20 %, échéant le 8 mars ,00 %, échéant le 2 juin Obligations de municipalités 0,4 % Municipal Finance Authority of British Columbia ,60 %, échéant le 23 avr TOTAL DES OBLIGATIONS ET DES DÉBENTURES INSTRUMENTS DU MARCHÉ MONÉTAIRE 1,9 % Bons du Trésor du gouvernement du Canada 0,87 % à 0,97 %, échéant le 7 juill TOTAL DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS AUTRES ACTIFS, MOINS LES PASSIFS 0,8 % ACTIF NET 100,0 % APERÇU DU PORTEFEUILLE Pourcentage de Catégorie de placements Obligations fédérales 70,0 32,2 Obligations provinciales 26,9 65,0 Obligations de municipalités 0,4 0,5 Instruments du marché monétaire 1,9 1,7 ANNEXES SUPPLÉMENTAIRES Au et au Risque de taux d intérêt (note 3) Le tableau suivant présente l exposition du Fonds au risque de taux d intérêt en fonction de la durée jusqu à l échéance restante du portefeuille d obligations et de débentures du Fonds. Risque de taux d intérêt* Moins de 1 an $ $ 1 an à 3 ans à 5 ans à 10 ans H 10 ans Total $ $ * Compte non tenu des liquidités, des instruments du marché monétaire et des actions privilégiées, s il y a lieu. Au, si les taux d intérêt en vigueur avaient monté ou descendu de 0,25 %, en supposant que la courbe de rendement se soit déplacée parallèlement et que toutes les autres variables soient demeurées constantes, l actif net aurait diminué ou augmenté d environ $, soit 1,1 % du total de l actif net ( $ au, soit 1,1 % du total de l actif net). Dans la pratique, les résultats réels peuvent différer de ceux de cette analyse de sensibilité. La différence pourrait être importante. Risque de crédit (note 3) Le tableau ci-après présente les notes de crédit des obligations et des débentures, compte non tenu des liquidités et des instruments du marché monétaire mais compte tenu des actions privilégiées, détenues par le Fonds. Pourcentage du total des obligations et des débentures (%) Pourcentage de Pourcentage du total des obligations et des débentures (%) Pourcentage de AAA 72,4 70,4 41,0 39,7 AA 22,0 21,5 33,0 32,0 A 5,6 5,4 26,0 26,0 Total 100,0 97,3 100,0 97,7 Risque de liquidité (note 3) Le tableau ci-après présente une analyse comparative du calendrier des flux de trésorerie et du calendrier des obligations financières du Fonds. Moins de 3 mois Moins de 3 mois Créditeurs et charges à payer $ $ Classement selon la hiérarchie de la juste valeur (note 2) Les tableaux ci-après illustrent le classement des instruments financiers du Fonds dans la hiérarchie de la juste valeur respectivement au et au. FONDS DE REVENU Obligations et débentures $ $ $ $ Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Obligations et débentures $ $ $ $ Instruments du marché monétaire $ $ $ $ Au cours des périodes closes le et le, aucun transfert n a été effectué entre le niveau 1 et le niveau 2. 18

Fonds d actions américaines

Fonds d actions américaines Fonds Scotia MD Rapport semestriel 30 juin 2013 Fonds de quasi-liquidités Fonds Scotia des bons du Trésor Fonds Scotia privilégié des bons du Trésor Fonds Scotia du marché monétaire Fonds Scotia du marché

Plus en détail

Fonds Scotia MD Rapport semestriel

Fonds Scotia MD Rapport semestriel Fonds Scotia MD Rapport semestriel 30 juin 2014 Fonds de quasi-liquidités Fonds Scotia des bons du Trésor Fonds Scotia privilégié des bons du Trésor Fonds Scotia du marché monétaire Fonds Scotia du marché

Plus en détail

Fonds Mutuels. Rapport financier annuel 2009

Fonds Mutuels. Rapport financier annuel 2009 Fonds Mutuels Rapport financier annuel 2009 Fonds mutuels TD Rapport financier annuel de 2009 2 Responsabilité de la direction en matière d information financière 3 Rapport des vérificateurs États financiers

Plus en détail

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Gestion de Placements TD FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Période close le 30 juin 2015 Table des matières Responsabilité de la direction en matière d information financière.................................

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme Investir à long terme Fonds Scotia Rapport semestriel aux porteurs de parts 30 juin 2009 Table des matières 1 Aperçu de l économie mondiale États financiers Fonds d équivalents de liquidités 4 Fonds Scotia

Plus en détail

Fonds privés Scotia MD et Portefeuilles Apogée Rapport semestriel

Fonds privés Scotia MD et Portefeuilles Apogée Rapport semestriel Fonds privés Scotia MD et Portefeuilles Apogée Rapport semestriel 30 juin 2015 Fonds du marché monétaire Fonds privé Scotia de revenu à court terme Fonds obligataires Fonds privé Scotia de revenu Fonds

Plus en détail

États financiers annuels

États financiers annuels États financiers annuels Portefeuilles privés BMO Harris 31 décembre 2014 Portefeuille canadien d obligations d entreprise BMO Harris Rapport de l auditeur indépendant Aux porteurs de parts de Portefeuille

Plus en détail

Fonds Placements Banque Nationale. États financiers annuels

Fonds Placements Banque Nationale. États financiers annuels Fonds Placements Banque Nationale États financiers annuels Pour la période terminée le 31 décembre 2013 Table des matières Message aux porteurs de titres.............................. 3 Portefeuilles et

Plus en détail

États financiers semestriels

États financiers semestriels États financiers semestriels Portefeuilles privés BMO Harris 30 juin 2014 Portefeuille canadien d obligations d entreprise BMO Harris AVIS DE NON-EXAMEN DES ÉTATS FINANCIERS SEMESTRIELS PAR LES AUDITEURS

Plus en détail

Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc.

Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. ÉTATS FINANCIERS ANNUELS pour l exercice clos le Fonds d obligations canadiennes Beutel Goodman Sun Life Portefeuille géré modéré Sun Life Fonds revenu mensuel

Plus en détail

États financiers annuels 2012

États financiers annuels 2012 FONDS PHILLIPS, HAGER & NORTH États financiers annuels 2012 Phillips, Hager & North gestion de placements est une division de RBC Gestion mondiale d actifs Inc., le gestionnaire des fonds et une filiale

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC. Rapport semestriel aux porteurs de parts pour le semestre clos le 30 juin 2015

Fonds communs de placement de la HSBC. Rapport semestriel aux porteurs de parts pour le semestre clos le 30 juin 2015 Fonds communs de placement de la HSBC Rapport semestriel aux porteurs de parts pour le semestre clos le 30 juin 2015 [Cette page est intentionnellement laissée en blanc.] Fonds communs de placement de

Plus en détail

Fonds mutuels CIBC Famille de Portefeuilles sous gestion CIBC. États financiers intermédiaires 30 juin 2006

Fonds mutuels CIBC Famille de Portefeuilles sous gestion CIBC. États financiers intermédiaires 30 juin 2006 Fonds mutuels CIBC Famille de Portefeuilles sous gestion CIBC États financiers intermédiaires 30 juin 2006 Tous les Fonds mutuels CIBC, à l exception du Fonds bons du Trésor canadien CIBC, du Fonds privilégié

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 Le présent Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds monétaire FMOQ (le «Fonds») contient les

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS NON AUDITÉS 30 juin 2014

ÉTATS FINANCIERS NON AUDITÉS 30 juin 2014 La Compagnie d assurance vie RBC FONDS DE PLACEMENT GARANTI RBC ÉTATS FINANCIERS NON AUDITÉS 30 juin 204 FONDS DE PLACEMENT GARANTI RBC Table des matières 30 juin 204 Page États financiers et informations

Plus en détail

FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT. ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007

FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT. ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007 FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007 Compagnie d assurance vie RBC 6880, Financial Drive, Tour ouest Mississauga

Plus en détail

états financiers annuels audités

états financiers annuels audités états financiers annuels audités au 30 septembre 2014 Table des matières Responsabilité de la direction...2 Rapport de l auditeur indépendant...3 États financiers et états du portefeuille de placements

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 30 juin 2015

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 30 juin 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 30 juin 2015 Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds monétaire FMOQ (le «Fonds») contient

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel FONDS De PLACeMeNT 2015 Rapport financier semestriel PRogRAmme ÉPARgne et RetRAite iag DiPlomA mes ÉtuDeS ecoflex ecoflextra APeX StRAtÉgieS De PlAcement AlteRnAtiF votre partenaire de confiance. www.inalco.com

Plus en détail

Rapport annuel 2014 AVRIL 2015. Renseignements financiers au 31 décembre 2014 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF

Rapport annuel 2014 AVRIL 2015. Renseignements financiers au 31 décembre 2014 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF AVRIL 2015 Rapport annuel 2014 Renseignements financiers au 31 décembre 2014 Les Fonds de placement garanti DSF sont établis par Desjardins Sécurité financière, compagnie

Plus en détail

Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées. Maurice N.

Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées. Maurice N. Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées Maurice N. Marchon Plan de la présentation Mise en situation Enseignements

Plus en détail

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie canadienne en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

Catégorie de société à court terme en dollars US CI

Catégorie de société à court terme en dollars US CI Le présent rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds contient les faits saillants financiers, mais ne comprend pas les états financiers semestriels ou annuels complets du fonds de placement.

Plus en détail

Fonds équilibré MD. Résultats d exploitation. Faits nouveaux. Frais de gestion. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds (30 juin 2015)

Fonds équilibré MD. Résultats d exploitation. Faits nouveaux. Frais de gestion. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds (30 juin 2015) SÉRIE A ET SÉRIE T Résultats d exploitation Dans le cadre de la méthode de gestion des placements de Gestion financière MD inc., nous sélectionnons et surveillons attentivement chacun des conseillers en

Plus en détail

Fonds en gestion commune HSBC. Rapport annuel aux porteurs de parts pour l exercice clos le 31 décembre 2014

Fonds en gestion commune HSBC. Rapport annuel aux porteurs de parts pour l exercice clos le 31 décembre 2014 Fonds en gestion commune HSBC Rapport annuel aux porteurs de parts pour l exercice clos le 31 décembre 2014 [Cette page est intentionnellement laissée en blanc.] Fonds en gestion commune HSBC Rapport annuel

Plus en détail

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie canadienne en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8 GROUPE D OPC AGF offrant des titres de la série OPC, de série D, de série F, de série J, de série O, de série Q, de série T, de série V, de série W et de la série Classique (selon les indications) Notice

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Résultats des portefeuilles Chorus II au 31 mars 2013

Résultats des portefeuilles Chorus II au 31 mars 2013 Résultats des portefeuilles Chorus II au 31 mars 2013 Revue des marchés Rendement des indices en 2013 Rendement (base 100) 114 110 +12,85 % +9,67 % 106 102 98 Janv. Fevr. Mars +3,34 % +0,69 % TSX S&P 500

Plus en détail

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 :

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : POUR DIFFUSION IMMÉDIATE CNW LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC OBTIENT UN RENDEMENT DE PREMIER DÉCILE DE 5,6 %, AJOUTANT 7,9 MILLIARDS DE DOLLARS

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES

PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES 4 Une protection sur laquelle les Canadiens peuvent compter RAPPORT ANNUEL 2 010 DE LA SADC 4 Cette partie du rapport annuel donne un aperçu de nos institutions

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT ET DE GESTION Adopté le 26 septembre 2009 1 RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT

Plus en détail

CATÉGORIE DE VALEUR D ACTIONS CANADIENNES PHILLIPS, HAGER & NORTH

CATÉGORIE DE VALEUR D ACTIONS CANADIENNES PHILLIPS, HAGER & NORTH FONDS D ACTIONS CANADIENNES CATÉGORIE DE VALEUR D ACTIONS CANADIENNES Gestionnaire de portefeuille RBC Gestion mondiale d actifs Inc. («RBC GMA») Le conseil d administration de Catégorie de société RBC

Plus en détail

Fonds COTE 100 Revenu

Fonds COTE 100 Revenu Un rendement RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS AU 30 JUIN 2014 Fonds COTE 100 Revenu Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds contient les

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds du marché monétaire Standard Life 30 juin La Standard Life au Canada fait maintenant partie de Manuvie. www.manuvie.ca Fonds du marché

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds d actions canadiennes Fonds de croissance de dividendes TD Fonds de valeurs sûres canadiennes TD Fonds d actions canadiennes TD Fonds d actions canadiennes optimal TD

Plus en détail

EN BREF DANS QUOI LE FONDS EST-IL INVESTI?

EN BREF DANS QUOI LE FONDS EST-IL INVESTI? Aperçu des fonds Au 31 décembre 2014 Table des matières FPG du marché monétaire IA Clarington....2 FPG d obligations IA Clarington...4 FPG canadien équilibré IA Clarington...6 FPG stratégique de revenu

Plus en détail

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010 La grande déception Krishen Rangasamy, économiste Novembre 21 La grande déception 6 Croissance annuelle mondiale du PIB réel 5 5 % +4,4 % +3,9 % 4 +3,6 % 3 2 4 ans avant la récession 21 211 212 Prévision

Plus en détail

Fund name here au 31 décembre 2004

Fund name here au 31 décembre 2004 Compte indiciel de marché monétaire Le compte indiciel de marché monétaire reflète les variations quotidiennes de l indice des bons du Trésor à 91 jours DEX. Les objectifs d un compte de marché monétaire

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU Fonds actions canadiennes FMOQ AU 30 juin 2015

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU Fonds actions canadiennes FMOQ AU 30 juin 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU Fonds actions canadiennes FMOQ AU 30 juin 2015 Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds actions canadiennes FMOQ

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements INVESTIR Foire aux questions Contexte et foire aux questions Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements Mise en contexte Placements Banque Nationale inc.

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

RELEVÉ DES AUTRES INVESTISSEMENTS (NON VÉRIFIÉ) au 30 novembre 2009

RELEVÉ DES AUTRES INVESTISSEMENTS (NON VÉRIFIÉ) au 30 novembre 2009 RELEVÉ DES AUTRES INVESTISSEMENTS (NON VÉRIFIÉ) 8 JANVIER 2010 Nombre ou valeur Coût valeur Description nominale $ $ Marché monétaire Durée résiduelle de 365 jours et moins Bons du Trésor du gouvernement

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

Généralités. La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu

Généralités. La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu Généralités La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu l environnement dans lequel opèrent les pays en développement plus difficile et incertain. Depuis quelques mois, la

Plus en détail

Colloque sur la retraite et les placements au Québec

Colloque sur la retraite et les placements au Québec 20 novembre 2014 Colloque sur la retraite et les placements au Québec Denis Senécal, M.Sc. Premier vice-président & chef des placements, Titres à revenu fixe Stratégies de placement obligataire et solutions

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

Capital régional et coopératif Desjardins. Relevé des autres investissements Au 31 décembre 2013

Capital régional et coopératif Desjardins. Relevé des autres investissements Au 31 décembre 2013 Relevé des autres investissements Obligations (87,9 %) Obligations fédérales et garanties (26,1 %) Fiducie du Canada pour l'habitation 2020-12-15, 3,35 % 17 169 17 816 17 911 2021-06-15, 3,80 % 21 335

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT. ÉTATS FINANCIERS VÉRIFIÉS et RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES SUR LES FONDS DE PLACEMENT

FONDS DE PLACEMENT. ÉTATS FINANCIERS VÉRIFIÉS et RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES SUR LES FONDS DE PLACEMENT FONDS DE PLACEMENT ÉTATS FINANCIERS VÉRIFIÉS et RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES SUR LES FONDS DE PLACEMENT au 31 décembre 2006 TABLE DES MATIÈRES DONNÉES SUPPLÉMENTAIRES (non vérifiées)... 187 Frais de

Plus en détail

Fonds communs Impérial. États financiers annuels

Fonds communs Impérial. États financiers annuels Fonds communs Impérial États financiers annuels 31 décembre 2006 Dans ce rapport ÉTATS FINANCIERS FONDS COMMUNS IMPÉRIAL Fonds commun marché monétaire Impérial 2 Fonds commun d obligations à court terme

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

Notice annuelle en date du 23 octobre 2015

Notice annuelle en date du 23 octobre 2015 Titres de la Série Investisseurs à moins d indication contraire (et titres de Série Conseillers, Série F, Série Institutionnelle, Série M, Série O, Série R, Série F5, Série T5, Série T, Série E, Série

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

Comment investir dans une conjoncture volatile?

Comment investir dans une conjoncture volatile? Erwan MARREC, Responsable de la Gestion Quantitative et de l'ingénierie Financière, Federal Finance Gestion Federal Finance 4 lignes métier Gestion Collective Gestion Institutionnelle Gestion Privée Épargne

Plus en détail

Perspectives économiques du Canada :

Perspectives économiques du Canada : Perspectives économiques du Canada : 2015 une année remplie d incertitude Pedro Antunes Économiste en chef adjoint, Le Conference Board du Canada Le 22 septembre 2015 conferenceboard.ca Perspectives mondiales

Plus en détail

Capital régional et coopératif Desjardins. Relevé des autres investissements Au 31 décembre 2014

Capital régional et coopératif Desjardins. Relevé des autres investissements Au 31 décembre 2014 Capital régional et coopératif Desjardins Relevé des autres investissements Obligations (84,2 %) Obligations fédérales et garanties (35,0 %) Fiducie du Canada pour l'habitation 2017-12-15, 1,70 % 16 650

Plus en détail

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Financière Banque Nationale Présentation à la conférence des chefs de la direction des banques canadiennes Présentation aux investisseurs Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne

Plus en détail

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale 19 novembre 2015 La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale Faits saillants Aux États Unis, la croissance du PIB réel a été de 1,5 %

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

BUDGET du QUÉBEC 2015

BUDGET du QUÉBEC 2015 BUDGET du QUÉBEC 2015 Services économiques TD BUDGET 2015 DU QUÉBEC : LE GOUVERNEMENT MAINTIENT LE CAP FISCAL Faits saillants Le gouvernement du Québec a déposé son deuxième budget depuis son arrivée au

Plus en détail

RAPPORT DU CEI À L INTENTION DES PORTEURS DE PARTS. le 31 décembre 2011. Madame, Monsieur,

RAPPORT DU CEI À L INTENTION DES PORTEURS DE PARTS. le 31 décembre 2011. Madame, Monsieur, Gestion d actifs Scotia S.E.C. 40, rue King Ouest, 52 e étage Toronto (Ontario) Canada M5M 1H1 RAPPORT DU CEI À L INTENTION DES PORTEURS DE PARTS Le 31 décembre 2011 Madame, Monsieur, Les membres du comité

Plus en détail

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 31 décembre 2014 Fonds de marché monétaire parts de catégorie O, parts de catégorie I, parts de catégorie P, parts de catégorie

Plus en détail

Fonds d obligations à court terme Beutel Goodman

Fonds d obligations à court terme Beutel Goodman Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Au 30 juin 2015 Fonds d obligations à court terme Beutel Goodman Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1 1 Particularités s de la politique monétaire 2 Les particularités s du ciblage de l inflation l en Roumanie! Cible d inflation fondée sur l indice des prix à la consommation! Cible établie comme valeur

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JUILLET SEPTEMBRE 2014 PÉTROLE ET GAZ NATUREL Données sur le pétrole et le gaz naturel Troisième trimestre de 2014 Prix au détail moyens de l essence ordinaire

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

PERSPECTIVES d avenir

PERSPECTIVES d avenir PERSPECTIVES d avenir Les rôles changeants des titres à revenu fixe et des actions Bruce Cooper, CFA Vice-président, Actions, Gestion de Placements TD Coprésident, Comité de répartition des actifs de Gestion

Plus en détail

BMO Fonds hypothécaire et de revenu à court terme (le «Fonds»)

BMO Fonds hypothécaire et de revenu à court terme (le «Fonds») (le «Fonds») Période de six mois close 2015 (la «période») Gestionnaire : BMO Investissements Inc. (le «gestionnaire» ou «BMOII») Gestionnaire de portefeuille : BMO Gestion d actifs inc., Toronto (Ontario)

Plus en détail

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux.

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Paris, le 29 mai 2008 Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Selon les dernières statistiques publiées

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour l exercice clos le 3 décembre 204 Fonds d obligations canadiennes Universel BlackRock Sun Life Le

Plus en détail