!!!! "#$$%&'(%)!*+!,-+..+! /0-'.1!2+!34!&#5+$6-+!3788!! 9+!8+-!:#-%$!*+.!;)<'+-.!*+!2='&*%.<-'+!'$$#6'2'>-+!.+!<'+&*-0!?+%*'!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "!!!! "#$$%&'(%)!*+!,-+..+! /0-'.1!2+!34!&#5+$6-+!3788!! 9+!8+-!:#-%$!*+.!;)<'+-.!*+!2='&*%.<-'+!'$$#6'2'>-+!.+!<'+&*-0!?+%*'!"

Transcription

1 !!!! "#$$%&'(%)!*+!,-+..+! /0-'.1!2+!34!&#5+$6-+!3788!! 9+!8+-!:#-%$!*+.!;)<'+-.!*+!2='&*%.<-'+!'$$#6'2'>-+!.+!<'+&*-0!?+%*'! G%'!A#-$+-0!2+.!A+$$+.!+<!2+.!H#$$+.!*+! 2='&*%.<-'+!'$$#6'2'>-+!I!9+.!A#-$0<'#&.!.#&<E+22+.! *).#-$0'.!.%AA'.0&<+.!+<!0*0,<)+.!I!G%'!J#&&0K<!2+.! $)<'+-.!*+!2='$$#6'2'+-!+<!2+%-!,#<+&<'+2!I!L&!37!0&.1! 2+!$0-JH)!*+!2='$$#6'2'+-!0!J#&&%!%&+!,-#A#&*+! )5#2%<'#&!+<!+.<!*+5+&%!%&+!5)-'<062+!'&*%.<-'+! -+M-#%,0&<!,->.!*=%&+!(%0-0&<0'&+!*+!$)<'+-.!(%'!,0-<'J',+&<!N!2=)*'A'J0<'#&!*+!20!J'<)!O0$)&0M+%-1! %-60&'.<+1!'&5+.<'..+%-1!,-#$#<+%-1!0-JH'<+J<+1! M+.<'#&&0'-+!*=0J<'A.1!J#&.+'21!?%-'.<+PQR!! "=+.<!,#%-(%#'1!S%.'&+..!C$$#!"0--'>-+.1!A'2'02+!*+! S%.'&+..!C$$#1!2+0*+-!*+!20!,-+..+!,-#A+..'#&&+22+! *%!.+J<+%-!20&J+1!+&!,0-<+&0-'0<!05+J!20!:#&*0<'#&! /0220*'#1!2+!8+-!:#-%$!*+.!;)<'+-.!*+!2='&*%.<-'+! '$$#6'2'>-+R!9=#6?+J<'A!T!J-)+-!%&!2'+%!*=)JH0&M+!+<! *+!-+&J#&<-+.!+&<-+!)<%*'0&<.!+<!+&<-+,-'.+.!,#%-! -),#&*-+!0%U!6+.#'&.!*+!J#$,)<+&J+.R!!! "#$%&'(! )*&'+&),-#.#'%!,/0! (%/1&,'%$! #%!,/0! 2#/'#$! )*34#$$&3''#-$5! -#! 63*/.! 1#$! 7(%&#*$! 1#! -8&'1/$%*&#! 1#$!$3+&(%($!#%!1#$!3*F,'&$.#$!1#!43*.,%&3'!GF*,'1#$!(+3-#$5!/'&B#*$&%($5!(+3-#!)*&B(#$H!1&$)#'$,'%! 1#$! 43*.,%&3'$! &..39&-&:*#$! 1#! IJ<KL! E! IJ<KM5!! #%! 1#$! #'%*#)*&$#$! 1($&*,'%! &'43*.#*! -#$! 2#/'#$! 1&)-N.($!$/*!-#$!+,**&:*#$!#%!-#$!.(%&#*$!1/!$#+%#/*O! P#! 43*/.!,! )3/*! B3+,%&3'! 1#! )#*.#%%*#! E! %3/$! 1#! %*3/B#*! 1#$! *()3'$#$! E! +C,;/#! )*39-(.,%&;/#! Q! ;/8#$%R+#!;/#!-8&'1/$%*&#!&..39&-&:*#!#%!;/#-$!#'!$3'%!-#$!.(%&#*$S!T#*$!;/#-G$H!.(%&#*G$H!.#!%3/*'#*S! U/#--#! +,**&:*#! )/&$R2#! #'B&$,F#*S! U/#--#! *(3*&#'%,%&3'! )3$$&9-#S! U/#--#$! 43*.,%&3'$! +3.)-(.#'%,&*#$S!U/#--#!#$%!,/23/*18C/&!.3'!#.)-3V,9&-&%(!4,+#!,/0!#'2#/0!1#!1#.,&'S!!! W#,'R6*,'X3&$!Y*,Z&5!43'1,%#/*!1/!F*3/)#!1#!)*#$$#!I/$&'#$$!>..3!#$%!/'!39$#*B,%#/*!#%!,+%#/*!1/!.3'1#! 1#! -[&..39&-&#*! 1#)/&$! \]!,'$O! >-! +3'$%,%#! /'! 1(4&+&%! 1#! *#+3'',&$$,'+#! #%! 1#! -&$&9&-&%(O!!"#$" %&'(&%)*+,"&-)"-+./&,)"%01+'$)*/&"$2+'-"3.&"(4&-)"24.,"5&-"5+6$*,&-"5&"240(+,+6*&"3.*"%'+5.*)"2&"%2.-" 54&6%2+*-"&)"3.*"+77'&"5&-"%2$,-"5&"($''*8'&"6.2)*%2&-9":,"%0'*+5&"5&"('*-&"0(+,+6*3.&;"*2"&-)",0(&--$*'&" 54*,7+'6&'"2&-"1&.,&-"5*%2<60-"5&"(&"%+)&,)*&2"54&6%2+*"&)"5."5=,$6*-6&"5&-"&,)'&%'*-&-"5."-&()&.'">9" "#! )-/$5! 43*+#! #$%! 1#! +3'$%,%#*! ;/[,/0! '3/B#,/0! 9#$3&'$! 1#! +3.)(%#'+#$! 1#$! #'%*#)*&$#$! &..39&-&:*#$! #%! E! -[(B3-/%&3'! 1#$!,%%#'%#$! 1#$! (%/1&,'%$5! -#$! /'&B#*$&%($! #%! -#$! F*,'1#$! (+3-#$!

2

3 !!! "#$$%&'(%)!*+!,-+..+! A !,-).'*+&;BC#&*0;+%-! 2<'&6';)! *+! 20!,-#?F0'&+! $0.;+-!?20..! *+! 2<'$$#='2'+-G! "+;! I;%*'#H1! #%6-'-0! 20! 3+-! 9#-%$! *+.! $);'+-.! *+! 2<'&*%.;-'+! '$$#='2'>-+!(%'!.+!;'+&*-0!2+!3J!C)6-'+-1!*+!KF77!L!3KF77!0%!"&';! L! /0-'.! 80! M)C+&.+G! 80! $0.;+-!?20..! *+! 2<'$$#='2'+-! +.;! %&! )6>&+$+&;!?#B#-E0&'.)!,0-! 2<0..#?'0;'#&! N)&)-0;'#&! O$$#='2'+-! +;!P%.'&+..!O$$#G!!!"#$%& '#(#)*""#+&,-& #%.+& /01& & #& 789:;8&.#& <#(($=(*& 7#%.& *%& 345A& #:&.*$%& 7:& D$*((*& *;& E#<#%<*.F& 0%& L$"$#"*& #& "#%<8& :%*& ND!&.:(& "#& 2KQPK6& *;& )$<*MC(8.$7*%;& 7:& 7*.& Q%<+.;!?+!(%+!2+!9#-%$!*+.!$);'+-.!*+!2<'&*%.;-'+!'$$#='2'>-+!R!! C#(& Y:.$%*..& 1#(($=(*.+& *%& C#(;*%#($#;& #)*<& "#& #<<:*$""*(#& :%*& ;(*%;#$%*& 7*& 2B(#%7*.& Z*& #& 7*& C*(?*;;(*& [& 7*& 7*.& [& <\#J:*& ]& _:*""*.& ^& _:*""*& *.;& L#<*& #:R& *%U*:R& 7*& 7*?#$%&^&& & " "

4

5

6

7 26/11/2011 mon-immubl.com L 1r Forum d Métir d l indutri immobilièr, organié par Buin Immo Carrièr n partnariat avc la Fondation Palladio, tindra l judi 16 févrir 2012 au CNIT- Pari La Défn. En 20 an, l marché d l immobilir a connu un profond évolution t t dvnu un véritabl indutri rgroupant prè d un quarantain d métir qui participnt à l édification d la cité (aménagur, urbanit, invtiur, promotur, architct, gtionnair d actif, conil, jurit ). C t pourquoi, Buin Immo Carrièr, filial d Buin Immo, ladr d la pr profionnll du ctur lanc, n partnariat avc la Fondation Palladio, l 1r Forum d Métir d l indutri immobilièr. L objctif : crér un liu d échang t d rncontr ntr étudiant t ntrpri pour répondr aux boin d compétnc. Dtiné principalmnt aux étudiant t aux jun profionnl, l Forum accuillra comm xpoant d ociété t d organim d formation (grand écol, univrité, écol privé) dipnant d formation immobilièr d BAC+3 à BAC+5, t d ntrpri déirant informr l jun diplômé ur l carrièr t l métir du ctur. Jan-Françoi Grazi, fondatur du group d pr Buin Immo contat un déficit d rconnaianc t d liibilité d métir d l immobilir : «La prcption t ouvnt péjorativ alor qu c t l un d domain d l économi qui produit l plu d mploi t qui offr d plan d carrièr multipl. En périod d cri économiqu, il t nécair d informr l jun diplômé d c potntil d mploi t du dynamim d ntrpri du ctur».

8 La cri immobilièr d anné 1990 a ngndré d modification tructurll profond t l apparition d nouvaux métir. Sont alor apparu, l prmièr formation univritair Bac+5 pécialié n immobilir t l curu immobilir au in d écol d commrc t d ingéniur d prmir plan. Alor pourquoi l métir d l immobilir ont-il toujour aui pu liibl par l étudiant t l grand public? Brtrand d Fydau, préidnt d la Fondation Palladio, partnair officil du Forum, préci qu «c t la prmièr foi qu la profion d l immobilir organi un tl événmnt qui po l ujt fondamntal d la formation. Nou contaton qu l profion d l immobilir n ont pa un réll capacité d attraction auprè d étudiant. Pourtant l nju ociétal t détrminant d contruir la vill nécit d attirr d l intllignc, c t-à-dir l futur diplômé». Information pratiqu L Forum d Métir d l'indutri immobilièr l 16 févrir 2012 d 9h à 19h au CNIT Pari La Défn L ntré t gratuit. Original URL :

9 02/12/2011 jundip.com Forum d métir d l indutri immobilièr l 16 févrir 2012 (Pari) C forum accuillra notammnt d ntrpri déirant informr l jun ur l métir t carrièr du ctur immobilir. D organim propoant d formation immobilièr d Bac +3 à Bac +5 ront égalmnt prént. Au programm d ctt journé, d conférnc ur l indutri immobilièr aini qu ur l prpctiv d mploi dan c ctur. L événmnt aura liu au CNIT d Pari, d 9h à 19h. Pour plu d information : Original URL :

10 07/12/2011 lpointtudiant.nt 1 ER FORUM DES MÉTIERS DE L INDUSTRIE IMMOBILIÈRE Qui formra l fmm t l homm d l indutri immobilièr? L formation ont-ll déormai uffiant t adapté? Qui connaît l métir d l immobilir t lur potntil? En 20 an, l marché d l immobilir a connu un profond évolution t t dvnu un véritabl indutri rgroupant prè d 40 métir différnt. C t pourquoi, Buin Immo Carrièr, filial d Buin Immo, ladr d la pr profionnll du ctur lanc, n partnariat avc la Fondation Palladio, l Forum d Métir d l indutri immobilièr (judi 16 févrir 201 au CNIT Pari La Défn). L objctif : crér un liu d échang t d rncontr ntr étudiant t ntrpri pour répondr aux boin d compétnc. Original URL :

11

12

13

14 21/12/2011 maiontappartmnt.fr LES MÉTIERS DE L IMMOBILIER Lancé par Buin Immo Carrièr, l 1r Forum d Métir d l Indutri immobilièr tint l 16 févrir 2012 au CNIT - Pari La Défn. En dux décnni, l marché d l immobilir ubit d profond mutation, rgroupant aujourd hui prè d un quarantain d métir (aménagur, urbanit, invtiur, promotur, architct, gtionnair d actif, conil, jurit). La maniftation établit l lin ntr étudiant t ntrpri. Original URL :

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29 Néanmoin, un charpnt d ctt natur rprént un tll prou tchnologiqu t architctural qu il t nécair d la cannr n cour d contruction afin d êtr crtain qu on édification oit bin conform au modèl du projt. Ctt miion a été confié aux équip Gxprti 4D qui, aprè avoir numérié la vrrièr, ont opéré à un aucultation 3D uivi d un comparaion avc l modèl 3D prmttant aini d aurr c contrôl. Vrrièr n cour d contruction Matthiu MARSAULT, Ingéniur Géomètr Gx4D, réglant l Scan 6000 L Srvic Urbanim chang d adr! Dirigé par Ann-Mari Pantalo-Cota, l Srvic Urbanim mménag prè d la Port d Orléan pour miux rapprochr d vou! Nou vou prion donc d adrr dorénavant votr courrir au 75, avnu Hnri Ginoux Montroug. L numéro d téléphon t fax rtnt inchangé. Tél. : Fax. : Pour tout autr information, n héitz pa à por vo qution n écrivant à ctt adr : Naianc C t l 7 décmbr 2011 qu la charmant Lola a ouvrt l yux pour la prmièr foi. Grand t vlt, ll murait 53 cm pour 3,365 kg. Tout no félicitation à la maman, Paulin Barbir, Dirctric aocié chz Gxprti 4D, aini qu à on époux. L nuit doivnt êtr ncor court mai chacun connaît l pouvoir d chérubin. Clui d pouvoir tranformr, avc d impl gazouilli t ourir, ctt tâch qui n t pa d tout rpo n momnt hurux. d métir d m u r o F nair du r NQT partmmo No Quarti I d l a n n i o Bu ntr Nati r drnir mb m Rnco 14 t 15 déc l l L duxiè u n t avaint fait ont t n a t ip n c l ti a r T a p ontrr ont d u Louvr. 1 pour rnc d l n u j u o 0 r 0 r 0 a rt au C i lqul 8 ccaion. Fo o m l r r a u p o t p n itr rént déplacm it vnu a ntrpri p ta é 5 i 3 u q u l b lq l qu rént d all com p n u u t d n o c, p é è r c avait n d lur uc Gxprti c oit An u l b Q ta r. i la il b A l immo ançoi au Gala. mond d i), Jan-Fr u r a d P té d li a c n nt ii pron rg), Laur n Mr (S i ia r ib A ), (Th E d R r r Vala (SNI), Digard (CB mo), Olivi Baillou Im l il G in ), r u Grazi (B rtino Do Immobili lb A u u g o y u ) o (B u Région Dgliam ibl à la ca ncièr d o n (F d té n é a t r n avai Jérôm Du aaï), tou lm a d n w o nt Santo (L è faiblm tr t. n T Q m N r a ion lhuru défndu p ou réjoui ir t ma n il b u o o n m i, im u u L ctur tnariat a p ociation. A r a a p l n u d t in n au vénm rprénté nt t Buin in d ct é l a a m T d n d t l n u o m d d voir qu a ntr No Quartir mir Foru r p l c in la a p h c êtr mi n baucoup d févrir pro c 6 1 v a l i i u n a orga ix d. C t Immo qui adur, l pr immobilièr i a b tr m u d A d in l quip clui métir d ut notr é rmi, aprè to té r é u a o p u o nt n in firté qu phé ntér tidinnm o o u tr q C n. o n in arra ou m millur p mbat qu n o c c d é. l binfond révéranc p t n o ti ic avc conv : contact, l bon r té u in ULT iation vo RIMBArtnariat Privé in L aoc t i r h C a Mari- tional P nt.com mnt Na vlopp oquartir-tal om é D u d n.c Dirctric : ww.noq w : b W 4 Tél : 01 N 09 - Janvir GROUPE GEXPERTISE : 6 ru d Wolfnbüttll SEVRES Cdx x - Tél. +33 (0) Fax. +33 (0) gxprti.fr 3

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51 03/02/2012 buinimmo.com Foncièr d Région : un démarch rponabl dan la formation d talnt d dmain J-1 main avant l 1 r Forum d Métir d l Indutri Immobilièr. Un événmnt t un ignal fort pour notr ctur qu n pouvait manqur Foncièr d Région! Actur d référnc d l immobilir d buraux, Foncièr d Région détint t gèr un patrimoin d 8,9 Md loué principalmnt à d grand compt. Partnair d la tratégi immobilièr d ntrpri t actur ngagé, Foncièr d Région mèn un démarch rponabl réolumnt tourné vr l avnir t la formation d talnt d dmain, grâc notammnt à l implication d collaboratur. En tant qu mécèn fondatur d la Fondation Palladio, nou nou omm tout naturllmnt mobilié pour c Forum d Métir. Ctt initiativ marqu notr ngagmnt pour promouvoir un indutri immobilièr jun t promttu, offrant d prpctiv d carrièr t d parcour profionnl rich t varié. Ell prmt aui d rndr viibl ctt réalité parfoi pu connu d étudiant t d profionnl. Au quotidin, dan ma fonction d DRH, j contat qu la pri d concinc d ctt dynamiqu t ncor récnt, voir à affirmr. L étudiant connaint rarmnt tou no métir t n murnt pa toujour qu'un carrièr ntièr put mnr aujourd'hui dan l'immobilir! Quant aux profionnl n activité, l réflx d la mobilité pour nrichir on parcour t crér d nouvll prpctiv à trm, n changant d métir ou d typ d'ntrpri, t donc, d rgard ur l flux global d la chaîn immobilièr, n't pa toujour là... En tant qu foncièr coté, Foncièr d Région rcrut bin ûr d jun diplômé ayant orinté lur curu d'étud t d tag vr l'immobilir. C't l n d notr partnariat mi n plac avc la Chair Immobilir t Dévloppmnt Durabl d l ESSEC initié n Nou avon un tructur jun t dynamiqu qui a à cœur d'accélérr l parcour t la pri d rponabilité. Foncièr d Région adr égalmnt aux profionnl xpérimnté pour conolidr l compétnc t nrichir no équip par c viion croié du ctur. Pour tou cux qui ouhaitnt n avoir plu ur no métir t no njux, nou ron prént ur l tand N 10. Chacun pourra aini échangr avc no équip RH mai aui d

52 opérationnl rpréntant tou no métir : at managmnt, montag t dévloppmnt, analy financièr, proprty managmnt, financmnt, juridiqu immobilir... No différnt activité : buraux, mur d'xploitation, logitiqu t logmnt ront aui rprénté. Nou organiron ur notr tand (N 10), un conférnc ur l thèm «Zoom ur la fonction Juridiqu Immobilir : un intrvntion à l'intrfac d l'nmbl d métir immobilir» (n prénc d Didir Moutard, préidnt d Juridim), d 14h30 à 15h. AUTEUR(S) Virgini Coindrau Dirctric d rourc humain - Foncièr d Région Original URL :

53

54

55

56

57

58

59

60

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

J adopte le geste naturel

J adopte le geste naturel J adopt l t naturl Franchi Crédit Conil d Franc Mod opératoir naturl t l J adopt Préambul Rjoindr Crédit Conil d Franc, c t rjoindr un cntain d homm t d fmm qui partant lur xpérinc dpui plu d 10 an ; un

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France

Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France Introducti ur l'état d'avancmnt d la Santé n Franc «Santé : Un diéminati n march n Langudoc Rouill» Un i organié n partnariat avc Sommair La -anté Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi L njux d

Plus en détail

Juin 2013. www.groupcorner.fr

Juin 2013. www.groupcorner.fr r p d r i Do Juin 2013 www.groupcornr.fr Contact Pr : Carolin Mlin & Jan-Claud Gorgt Carolin Mlin TIKA Mdia 06 61 14 63 64 01 40 30 95 50 carolin@tikamdia.com Jan-Claud Gorgt J COM G 06 10 49 18 34 09

Plus en détail

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM OT @ PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

L ESSOR mutualiste. de solidarité mutualiste. Le magazine de la mutuelle du personnel du groupe Société Générale. Mars 2014 n spécial

L ESSOR mutualiste. de solidarité mutualiste. Le magazine de la mutuelle du personnel du groupe Société Générale. Mars 2014 n spécial L ESSOR mutualit L magazin d la mutull du pronnl du group Société Général Mar 2014 n pécial NUMÉRO SPÉCIAL 85 ANS d olidarité mutualit D nou à vou Paul Dvrodt 1975-1992 1992-2008 Rogr Lroy Gaton Riffault

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ. Maison de l Emploi Sarthe Nord

RAPPORT D ACTIVITÉ. Maison de l Emploi Sarthe Nord 11060232_rapport_annul_2010_projt 06/07/11 15:32 Pag1 RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 Maison l Emploi Sarth Nord sommair La Maison l Emploi Sarth Nord n 2010 p. 2 La Maison l Emploi Sarth Nord : un résau partnairs

Plus en détail

S a i n t - M a l o G R O U P E

S a i n t - M a l o G R O U P E S a i n t - a l o G R O U E onnaissz-vous l antiqu cité d Alt? lac fort stratégiqu, tour à tour puplé d lts t d Gallo-Romains, ll fut l brcau d Saint-alo, dont ll constitu un promontoir naturl, ntr mr

Plus en détail

Grand Paris Seine Ouest. Evolution Actualités des lignes de bus communautaires. Grand

Grand Paris Seine Ouest. Evolution Actualités des lignes de bus communautaires. Grand Grand Pari Sin Out Evolution Actualité d lign d bu communautair Grand 1 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 2 BOULOGNE-BILLANCOURT 3 L SUBB... 3 CHAVILLE 4 L Chavilbu... 4 ISSY-LES-MOULINEAUX 6 L TUVIM...

Plus en détail

LES COMMUNES GENEVOISES S ENGAGENT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE

LES COMMUNES GENEVOISES S ENGAGENT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE LES COMMUNES GENEVOISES S ENGAGENT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Bilan intrmédiair outin financir cantonal pour la réaliation d action xmplair SOMMAIRE Avant-propo... 3 Critèr pour l octroi outin financir...

Plus en détail

BOULOGNE (92) TRIANGLE ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF

BOULOGNE (92) TRIANGLE ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF BOULOGNE (92) ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE TRIANGLE APPARTEMENTS DU STUDIO AU 5 PIÈCES DANS UN QUARTIER EN PLEIN RENOUVEAU PERL INVESTISSEZ AUTREMENT!

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin ................................................... Chapitr 7. La cnduit du diagntic CORRIGÉ 07-01 1. Bilan fnctinnl par grand ma Bilan fnctinnl d la ciété Batin Empli tabl 3 900 Rurc prpr 3 870 Actif

Plus en détail

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix L Congrès d Caux Prmir Congrès d l Allianc pour un Cultur d Paix L nouvau projt Israélo-Palstinin : Trrau pour un cultur d paix Du 23 au 26 Juin 2003 Châtau d Caux Cntr d rncontrs intrnationals L Congrès

Plus en détail

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin CERES logicil gion commrcial pour négocian n vin. Gion complè acha vn : comman, rérvaion, gion courag commrciaux.. Moul campagn primur : piloag la campagn via un ablau bor prman viualir accér aux informaion

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

CHERCHEUR. INTRO... à lire avant d utiliser ioce. Le guide du. e des Matière. carte. Par exemple. qui se trouve guide.

CHERCHEUR. INTRO... à lire avant d utiliser ioce. Le guide du. e des Matière. carte. Par exemple. qui se trouve guide. L gui du CHERCHEUR D'EMPLOVI.ila..in don t En Pay R INTRO... gui à lir avant d utilir ioc n du gui Sur l utiliat qu chacun y t, ai pour gui vou ai d un ul tr lu r êt ur n début u poz. po Matièr pa été

Plus en détail

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud.

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud. Cloud Trottr La Vach Noir Sud - 203 ru Oscar Roult - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachnoirsud.com Cloud Trottr Cloud Trottr Prnz d la hautur! ds carts d caractèr pour donnr

Plus en détail

La lettre du Bureau Asie-Pacifique

La lettre du Bureau Asie-Pacifique La lttr du Burau Asi-Pacifiqu AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ISSN 1606-0318 Dans c numéro : o N 13 - davril µ Juin 2002 L'Agnc univrsitair d la Francophoni fêt son 40 annivrsair à Phnom-Pnh, Cambodg

Plus en détail

Le Songe d une nuit d été

Le Songe d une nuit d été La Compagni «Fracas d Art» présnt L Song d un nuit d été d après William Shakspar Mis n scèn Carlo Boso Masqus S. Procco di Mduna www.fracasdart.com r «t ils savn nt a h c, r s r, dan u o j, r tout fai

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Sécu Mutuelle. Les démarches pour votre enfant

Sécu Mutuelle. Les démarches pour votre enfant M U T U E L L E G É N É R A L E D E L É C O N O M I E, D E S F I N A N C E S E T D E L I N D U S T R I E & Sécu Mutu L démarch pour votr nfant 05 La Sécurité ocia c qui chang pour votr nfant VOTRE ENFANT

Plus en détail

Tram Châtillon-Vélizy

Tram Châtillon-Vélizy N 281 DÉcmbr 2014 Tram Châtillon-Vélizy Embarqumnt pag 2 PhiliPP Pmzc : un prmièr étap important pag 7 Financ local : l commun étranglé pag 4 TéléThon 2014 : pour vaincr madi nmbl L amdi 13 décmbr, l tramway

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Sommaire. qui sommes-nous. Nos grandes realisations. 4 Madagascar 5 Nous vivons nos valeurs 6 Telma en bref 8 La Gouvernance

Sommaire. qui sommes-nous. Nos grandes realisations. 4 Madagascar 5 Nous vivons nos valeurs 6 Telma en bref 8 La Gouvernance Chr Clint, Chr Partnair, Ctt anné, un fois d plus, grâc à votr confianc t à l implication d nos équips, l Group Tlma a réalisé un anné 2011 avc ds prformancs opérationnlls solids t un activité commrcial

Plus en détail

ces révolutions qui nous attendent Jeudi 23 octobre 2014 Bien assuré, on peut tout oser. programme

ces révolutions qui nous attendent Jeudi 23 octobre 2014 Bien assuré, on peut tout oser. programme Judi 23 octobr 2014 Bin assuré, on put tout osr. Kdg Businss school - campus Bordaux cs révolutions qui nous attndnt programm N ORIAS : 07 003 073 - WWW.ORIAS.FR RISQUES D ENTREPRISE - ASSURANCES DE PERSONNES

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes «COMBATTRE LES BLEUS» C qu signifi l programm social ds Consrvaturs pour ls fmms La 13 Conférnc national d la condition féminin du CTC Documnt d conférnc L hôtl Crown Plaza Ottawa L hôtl Ottawa Marriott

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES Rassmblmnt National ds Intrlocuturs Acadmiqus TICE Éducation Physiqu t Sportiv - Evry - 20/21 Janvir 2014 TABLETTES TACTILES t ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE «L EPS sans fil à la patt»

Plus en détail

Florence Jusot, Myriam Khlat, Thierry Rochereau, Catherine Sermet*

Florence Jusot, Myriam Khlat, Thierry Rochereau, Catherine Sermet* Santé t protction social 7 Un mauvais santé augmnt fortmnt ls risqus d prt d mploi Flonc Jusot, Myriam Khlat, Thirry Rochau, Cathrin Srmt* Un actif ayant un mploi a baucoup plus d risqus d dvnir inactif

Plus en détail

Agricoles LES BONNES RÉSOLUTIONS DU MODEF DES LANDES. le 15 janvier. sommaire. édito. Aides aux fourrages (CG 40) et aide MSA : Dossiers à déposer

Agricoles LES BONNES RÉSOLUTIONS DU MODEF DES LANDES. le 15 janvier. sommaire. édito. Aides aux fourrages (CG 40) et aide MSA : Dossiers à déposer sommair Actualités agricols...p. 2 Ls Informations Agricols Vndrdi 10 2014 - HEBDO - 66 Anné - N 2779 - Prix : 1,54 Commission paritair n 0414 T 82968 - ISSN : 1149-3321 Aids aux fourrags (CG 40) t aid

Plus en détail

La transformation et la mutation des immeubles de bureaux

La transformation et la mutation des immeubles de bureaux La transformation t la mutation ds immubls d buraux Colloqu du 14 févrir 2013 L group d travail sur la transformation ds immubls d buraux a été lancé n novmbr 2011 à la dmand du consil d administration

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

Produits à base de cellules souches de pomme

Produits à base de cellules souches de pomme Soins Visag Produits à bas d clluls souchs d pomm NEW! Profssionnal & Rtail Shakr Mask pl-off Shakr Mask cristally (wash-off) Srum Crèm A Full Srvic : Formulation R&D Manufacturing Packaging Soin Visag

Plus en détail

Focus. Les placements éthiques : entre défis et opportunités. Patrick Barisan. Sintesi a cura di Luisa Crisigiovanni

Focus. Les placements éthiques : entre défis et opportunités. Patrick Barisan. Sintesi a cura di Luisa Crisigiovanni Ls placmnts éthiqus : ntr défis t opportunités Patrick Barisan Sintsi a cura di Luisa Crisigiovanni L invstimnto socialmnt rsponsabil è un invstimnto ch tin conto sia di imprativi finanziari sia tici,

Plus en détail

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS L mandat d Chrchur qualifié du F.R.S.-FNRS 18 Févrir 2014 L règlmnt rlatif à c mandat st disponibl dans son intégralité sur notr sit wb www.frs-fnrs.b Tabl ds matièrs 1. Dispositions réglmntairs, financièrs

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

SEPTEMBRE 2014 C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE

SEPTEMBRE 2014 C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE 175 SEPTEMBRE 2014 DOSSIER C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI VILLE SPORTIVE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE HISTOIRE & PATRIMOINE ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE édito

Plus en détail

Guide de configuration d'une classe

Guide de configuration d'une classe Guide de configuration d'une clae Viion ME Guide de configuration d'une clae Contenu 1. Introduction...2 2. Ajouter de cour...4 3. Ajouter de reource à une leçon...5 4. Meilleure pratique...7 4.1. Organier

Plus en détail

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Éditions Éditions Bon d command 015-0 un pu, baucoup, à la foli! Format numériqu n vnt au www. 006-009, Éditions CFORP, activités AVEC DROITS DE REPRODUCTION. 08:8 Pag 1-1 r un pu, baucoup, a la foli!

Plus en détail

L innovation. du participant. 5 et 6 décembre 2011 Palais des congrès de Montréal. dans une chaîne d approvisionnement durable : un enjeu mondial

L innovation. du participant. 5 et 6 décembre 2011 Palais des congrès de Montréal. dans une chaîne d approvisionnement durable : un enjeu mondial L innovation dans un chaîn d approvisionnmnt durabl : un nju mondial /1 Manul du participant L innovation dans un chaîn d approvisionnmnt durabl : un nju mondial 5 t 6 décmbr 2011 Palais ds congrès d Montréal

Plus en détail

Date de publication : Juillet 2014

Date de publication : Juillet 2014 : n o i s s Prof n è c s n r u t t m u d c r u o s r t s â r é h T r u i d ss l o a d n Un natio tr n C 4 1 0 2 t l l i u J 2 Profssion : mttur n scèn Mttr n scèn, st-c un métir? On rconnaît l mttur n

Plus en détail

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr Siège France Cadeaux 84 rue de Courbiac 17100 Sainte 00 33 (0)5 46 74 66 00 RC.424 290 211 00012 Cadeaux d affaire, cadeaux d entreprie, objet publicitaire www.france-cadeaux.fr - ervice@france-cadeaux.fr

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Le paiement de votre parking maintenant par SMS

Le paiement de votre parking maintenant par SMS Flexibilité et expanion L expanion de zone de tationnement payant ou la modification de tarif ou de temp autorié peut e faire immédiatement. Le adree et le tarif en vigueur dan le nouvelle zone doivent

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION P6 : ALIMNAION A DCOUPAG : HACHUR SRI CONVRISSUR SAIQU ABAISSUR D NSION INRODUCION Le réeau alternatif indutriel fournit l énergie électrique principalement ou de tenion inuoïdale de fréquence et d amplitude

Plus en détail

Le conseil municipal vous présente ses meilleurs vœux pour 2014

Le conseil municipal vous présente ses meilleurs vœux pour 2014 LE MAGAZINE DES HABITANTS D AULNAY-SOUS-BOIS WWW.AULNAY-SOUS-BOIS.FR L consil municipal vous présnt ss millurs vœux pour 2014 BIMENSUEL N 19 LUNDI 6 janvir 2014 nos VIES PAGE 12 Grand succès pour la soiré

Plus en détail

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création Doier : Getion d entreprie 42 La Getion de filiale dan une PME : Bonne Pratique et Piège à éviter Certaine PME ont tout d une grande. entreprie. A commencer par la néceité d avoir de filiale. Quel ont

Plus en détail

Commune de Villars-sur-Glâne Plan directeur du stationnement Bases

Commune de Villars-sur-Glâne Plan directeur du stationnement Bases Commun d Villars-sur-Glân Plan dirctur du stationnmnt Bass [04 011 3.5 octobr 04] Commun d Villars-sur-Glân Plan dirctur du stationnmnt Bass Sommair Bass légals 3 Objctifs t prcips généraux 4 Invntair

Plus en détail

page 2 page 3 page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11 page 12 page 13 page 12 page 14 page 15 page 18 page 19 page 20 page 21

page 2 page 3 page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11 page 12 page 13 page 12 page 14 page 15 page 18 page 19 page 20 page 21 1035, boul. Haml Québc (Vanir) 418 683-4775 SERVICE DE LIVRAISON 418 619-0667 www.journ-al.ca LE JOURNAL DES RIVIÈRES LES SAULES / DUBERGER / VANIER FÉVRIER 2013 VOLUME 3 NUMÉRO 5 Ls Gladiaturs d Québc

Plus en détail

programme 27 28 29 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Genève, ville d art www.ville-geneve.

programme 27 28 29 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Genève, ville d art www.ville-geneve. 27 28 29 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Partnair média Partnair principal Gnèv, vill d art programm www.vill-gnv.ch/jma 1 AVANT-PROPOS LES JOURNÉES DES MÉTIERS D

Plus en détail

PAR. été 2014. Les Affaires Plus

PAR. été 2014. Les Affaires Plus s, nag un é m t st ds cs é étai n l i n na rb la c Pou r ls fi Et si amill. f gér -têt r sa ntr r s ifi cas onsidé ptit E sign c d m un nd PM ants. f a com? Qu an, n RD pris, mam SA ES a L p TE pa ET CH

Plus en détail

FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS

FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS Concvoir, réalisr, financr ds contnus pour ls nouvaux médias FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS SOMMAIRE GÉNÉRAL action DE FORMATION 2014-2015 L CEFPF n qulqus mots pags

Plus en détail

- Organisé par - L AUDAX CLUB PARISIEN avec le concours DES VILLES CONTRÔLE et. de l agglomération de SAINT-QUENTIN -EN-YVELINES

- Organisé par - L AUDAX CLUB PARISIEN avec le concours DES VILLES CONTRÔLE et. de l agglomération de SAINT-QUENTIN -EN-YVELINES - Organisé par - L AUDAX CLUB PARISIEN avc l concours DES VILLES CONTRÔLE t d l agglomération d SAINT-QUENTIN -EN-YVELINES dito S O M M A I R E PARIS-BREST-PARIS RANDONNEUR VU PAR////////////////4-7 UN

Plus en détail

Les odeurs. é ens M. d e. sur. / janvier-février 2010. Informations sur la Qualité de l Air en Picardie

Les odeurs. é ens M. d e. sur. / janvier-février 2010. Informations sur la Qualité de l Air en Picardie n 73 / janvir-févrir 21 Informations sur la Qualité d l Air n Picardi Ls odurs n u ' d c la p n Mis sur v i t c a f l o l l vil o p o r t é ns M Ami Pags 4 à 9 : rtrouvz ls chiffrs d la qualité d l air

Plus en détail

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant.

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant. N 20 - Déc 08 v l'af d s o f ls in Touts jour sur miss A Rnns www.-volontairs.org/rnns Bénévol pour quoi? 315 bénévols désormais, t on s'arrêt là pour l'instant. On s'arrêt car vous êts un bonn soixantain

Plus en détail

Demande de retraite de réversion

Demande de retraite de réversion Nous somms là pour vous aidr Dmand d rtrait d révrsion Ctt notic a été réalisé pour vous aidr à complétr vos dmand t déclaration d rssourcs. Pour nous contactr : Vous désirz ds informations complémntairs,

Plus en détail

Septembre/octobre 2014 n 66 : Le magazine de votre Communauté d agglomération «NOUS RESTONS VIGILANTS»

Septembre/octobre 2014 n 66 : Le magazine de votre Communauté d agglomération «NOUS RESTONS VIGILANTS» Sptmbr/octobr 2014 n 66 : L magazin votr Communauté d agglomération mtzmtropol.fr Mtz mag Métropol l LE MET Ls nouvautés la rntré Événmnts FIM & CO Rtrouvz Mtz Métropol au cours s grands rnz-vous l automn

Plus en détail

BEC-BENCHMARKING (Benchmarks inclus dans le club des Brand Managers) Exemple Veille Stratégique n 1

BEC-BENCHMARKING (Benchmarks inclus dans le club des Brand Managers) Exemple Veille Stratégique n 1 Sptmbr 2006 BEC-BENCHMARKING (Bnchmarks inclus dans l club ds Brand Managrs) Exmpl Stratégiqu n 1 www.bc-institut.com BEC-institut Branding Exprts Cntr BEC-institut Concurrntill Spt. 2006 Présntation d

Plus en détail

THÈSE. présentée à. par Nicolas Palix. DOCTEUR Spécialité: INFORMATIQUE. Langages dédiés au développement de services de communications

THÈSE. présentée à. par Nicolas Palix. DOCTEUR Spécialité: INFORMATIQUE. Langages dédiés au développement de services de communications N o d'ordr: 3623 THÈSE présnté à L'UNIVERSITÉ BORDEAUX 1 Écol Doctoral d Mathématiqus t Informatiqu par Nicolas Palix pour obtnir l grad d DOCTEUR Spécialité: INFORMATIQUE Langags dédiés au dévloppmnt

Plus en détail

Trouver des sources de capital

Trouver des sources de capital Trouver de ource de capital SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Emprunt garanti et non garanti Vente de part de capital Programme gouvernementaux Source moin courante SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Quelque principe

Plus en détail

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian 1 EPFL 2010 Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilia Nafaï Weil Florian 11 Table de matière Ø Introduction 3 Ø Objectif 3 Ø Déroulement de l eai 4 Ø Exécution de deux palier de charge 6 Ø Calcul

Plus en détail

P h i l h a r m o n i s

P h i l h a r m o n i s Adoptez un nouveau rythme pour vos placements P h i l h a r m o n i s NOTE D INFO R M ATI O N C o n t rat Collectif d assurance sur la vie à adhésion facultative L e s c a r a c t é r i s t i q u e s d

Plus en détail

L ENSEEIHT. et intégrez une formation innovante en Midi-Pyrénées. Ingénierie Informatique et Réseaux : un métier d avenir 50 %

L ENSEEIHT. et intégrez une formation innovante en Midi-Pyrénées. Ingénierie Informatique et Réseaux : un métier d avenir 50 % L NSIHT INPT-NSIHT Mmbr d PRS Dè Bc +2, DUT, BTS, ATS, Licnc d ingnir d pcilit Informtiq t Rx ont mbch vnt l obtntion dfinitiv d lr diplôm. L 5 % rtnt ont mbch vc n dli moyn d rchrch d mploi d 2 moi. L

Plus en détail

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ LETTRE MENSUELLE DE CONSEILS DESTINÉS À MAXIMALISER LE FLUX DE REVENUS RETIRÉS DE VOTRE SOCIÉTÉ OPTIMALISATION DU MOIS Déterminer le taux du marché... Si votre ociété vou vere un intérêt, elle doit de

Plus en détail

Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ

Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ AlgoTl 2003 (dpt-info.labri.fr/algotl03) Banyuls-sur-mr, 12-14 mai 2003 Exposé invité, mardi 13 mai, 9h-10h Évaluation d prformanc t optimisation d résaux IP/MPLS/DiffSrv par Fabric CHAUVET Jan-Mari GARCIA

Plus en détail

Produire moins, manger mieux!

Produire moins, manger mieux! Raak doier d Alimentation : o Produire moin, manger mieux! Nou voulon une alimentation de qualité. Combien de foi n entendon-nou pa cette revendication, et à jute titre. Mai i tout le monde et d accord

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

ATTRACTIVITÉ COMMERCIALE DU CENTRE DE L AGGLOMÉRATION Le poids des réseaux et leur stratégie d implantation

ATTRACTIVITÉ COMMERCIALE DU CENTRE DE L AGGLOMÉRATION Le poids des réseaux et leur stratégie d implantation ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 0142712814 FAX : 0142762405 http://www.apur.org ATTRACTIVITÉ COMMERCIALE DU CENTRE DE L AGGLOMÉRATION L poids s résaux t lur stratégi d implantation

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps 2010 N 10-06- 05 Mi à jour le 15 juin 2010 L e D o i e r d e l a D o c 1. Définition Sommaire 2. Modification iue du décret n 2010-531 3. Principe du compte épargne temp Bénéficiaire potentiel Alimentation

Plus en détail

nous votre service clients orange.fr > espace client 3970*

nous votre service clients orange.fr > espace client 3970* nous votr srvi lints orang.fr > spa lint 3970* vous souhaitz édr votr abonnmnt Orang Mobil Bonjour, Vous trouvrz i-joint l formulair d ssion d abonnmnt Orang Mobil à rtournr omplété t par vous-mêm t par

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

PARTIE 1 : La gestion administrative des relations avec les fournisseurs

PARTIE 1 : La gestion administrative des relations avec les fournisseurs Sommair GESTION ADMINISTRATIVE DES RELATIONS EXTERNES Bac Pro Gstion Administration Préparation à la crtification intrmédiair PARTIE 1 : La gstion administrativ ds rlations avc ls fournissurs 5 Situation

Plus en détail