CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX. Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX. Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP"

Transcription

1 CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP

2 Généralités Ess t pathologie cancéreuse - carcinomes épidermoïdes Préservation de la fonction - sphincter= aryténoïde Traitement parallèle des aires gg Chirurgie de première intention ou post-radique

3 Classification TNM des cancers du larynx Ø T1-T2 Ø petites tumeurs avec mobilité laryngée conservée 1 ou plus d une sous localisation Ø T3 Ø immobilité laryngée et/ou extension rétrocricoïdienne, para glottique, Ø T4a Ø lyse du cartilage thyroïde, trachée, Ø T4b Ø Extension T mous, extension profonde muscles de langue Ø espace pré-vertébral, médiastin, carotide

4 Traitement chirurgical des cancers du Localisation larynx

5 Indications: techniques T du larynx Lésion du plan glottique T1-T2: cordectomie laser, chirurgicale, L fronto-lat, CHEP, CHP lésion sus glottique T1-T2: HTE, Laryngectomie sus glottique lésion sous glottique, T3-T4 larynx: Laryngectomie Totale T du pharynx Pharyngo-laryngectomie totale: T2-T3-T4 Pharyngectomie latérale T1

6 Traitement chirurgical des cancers du larynx Discussion thérapeutique selon T: o T1-T2 petites tumeurs avec mobilité laryngée conservée: Chirurgie partielle si possible par voie endoscopique ou par voie externe o T3 o T4a immobilité laryngée: Préservation laryngée Laryngectomie totale si possible

7 Traitement chirurgical des cancers du larynx Discussion thérapeutique selon N: o La radiothérapie aggrave les difficultés postopératoires après laryngectomie partielle o On évite les laryngectomies partielles si une radiothérapie post-opératoire est à prévoir o N2 ou N3: radio-chimiothérapie ou traitement dissocié

8 Traitement chirurgical des cancers du larynx Discussion thérapeutique selon patient: o Laryngectomie partielle = rééducation de la parole et de la déglutition Nécessitant bonne coopération du patient Rééducation plus difficile chez le sujet âgé Risque fausse route: bonne fonction pulmonaire o Laryngectomie totale= mutilation Séquelles et retentissement social acceptable par le patient Prise en charge psychologique

9 Bilan préopératoire: endoscopie +TDM

10 Bilan préopératoire endoscopie +TDM ENDOSCOPIE: Bilan indispensable pour Rechercher une deuxième localisation Préciser l extension tumorale et le type d intervention à envisager Extension au plancher du ventricule Extension en sous glotte Commissure antérieure ++ optique 30,70 Palpation ++ Paroi pharyngée postérieure, Bouche œsophagienne

11

12 Importance du bilan préopératoire endoscopie +TDM

13 Traitement chirurgical des cancers du plan glottique Tumeurs T1 laser ou cordectomie

14 T1 corde vocale Actuellement indication de cordectomie laser

15

16 Cordectomie laser Résection endoscopique Suites simples et hospitalisation courte Séquelles mineures

17 Classification des cordectomies laser Remacle M, et al (2000) European laryngological society. Eur Arch Otorhinolaryngol 257: Type I Type II Type III Type IV Type V

18 Cordectomie par voie cervicale Tumeurs T1

19 Cordectomie par voie cervicale

20 Cordectomie par voie cervicale

21 Traitement des cancers du larynx Tumeurs T1 glottique traitement chirurgical non mutilant

22 Laryngectomie fronto-latérale

23 Traitement des cancers du larynx Tumeurs T2 glottique traitement chirurgical non mutilant

24 Crico-hyoïdo-pexie

25 Crico-hyoïdo-épiglotto-pexie

26 CHP: technique Rugination du cartilage thyroïde et de la petite corne au dessus de la pénétration du récurrent

27 CHP: technique

28

29

30

31 CHEP: péxie

32 CHP CHEP: péxie

33 CHEP-CHP Fermeture

34 Laryngectomie supra-glottique:

35

36 Traitement chirurgical des cancers sus glottique Tumeurs T1 ou T2 :laser ou laryngectomie supra glottique

37 Traitement chirurgical des cancers sus glottique Tumeurs T1 ou T2 :laser ou laryngectomie supra glottique

38 Laryngectomie supra-glottique: Technique Exérèse à la «demande» section du pied de l épiglotte

39

40 Laryngectomie supra-glottique: Technique

41 Laryngectomie supra-glottique: Technique

42 Laryngectomie supra-glottique: Technique

43

44 Laryngectomie supra-glottique: Fermeture Thyro-[hyoïdo]-glosso-pexie

45

46 Traitement des cancers du larynx Tumeurs T3 traitement chirurgical mutilant: laryngectomie totale chimiothérapie néoadjuvante Tumeur T4 ou T3 en échec de préservation d organe: laryngectomie totale

47 Traitement des cancers du larynx laryngectomie totale Tumeurs T3 en échec ou T4

48 Traitement des cancers du larynx Tumeurs T3 en échec ou T4 traitement chirurgical mutilant: laryngectomie totale

49 Respiration chez un laryngectomisé

50 Hypopharynx Illustration courtesy of the American Society of Clinical Oncology

51 Classification TNM des cancers de l hypopharynx Ø T1 Ø petites tumeurs < 2cm avec mobilité laryngée conservée 1 et une seule sous localisation Ø T2 Ø T3 Ø T4a Ø tumeurs > 2cm avec mobilité laryngée conservée ou plus d une sous localisation Ø immobilité laryngée ou T > 4 cm Ø lyse du cartilage thyroïde, os hyoïde, thyroïde, muscles sous hyoïdiens, graisse sous cut

52 T1 T2-T3

53 Traitement des cancers du pharynx T1: pharyngectomie partielle T2-T3: indication de pharyngolaryngectomie totale préservation d organe T3 en échec ou T4a: Pharyngo-laryngectomie totale

54 Pharyngo-laryngectomie totale Tumeurs du sinus pirifome T3 ou T4 Sb-glossoPLT, circulaire, OPLT ± lambeau de reconstruction indications

55

56

57

58 PLT circulaire

59 Lambeau anté-brachial (Chinois)

60 PLT circulaire

61 Suites opératoires SNG Trachéotomie bouchée J3 Réalimentation J 7-15 Complications - précoces <J5 * hémorragies * abcès * fistules - tardives >J8 * pharyngostomes: arrêt de l alimentation + SNG

62 PLT circulaire

63 Rééducation Orthophonie ++ Pour les PLT et LT Voix œsophagienne Implant phonatoire Prothèse vocale électronique: laryngophone

64 Conclusion Chirurgie partielle: fonctionnelle voix et déglutition: terrain et bilan pré op++ Chirurgie totale: déglutition préservée mais mutilation de la voix et trachéostomie définitive

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx A- GENERALITES 1) Epidémiologie Cancer fréquent et de pronostic grave du fait de son évolution insidieuse et de son caractère lymphophile. C est quasiment toujours un carcinome

Plus en détail

Cancers du larynx : diagnostic, principes de traitement (145a) Professeur Emile REYT Novembre 2003 (Mise à jour Mars 2005)

Cancers du larynx : diagnostic, principes de traitement (145a) Professeur Emile REYT Novembre 2003 (Mise à jour Mars 2005) Cancers du larynx : diagnostic, principes de traitement (145a) Professeur Emile REYT Novembre 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Anatomie du larynx Physiologie de la phonation et de la déglutition

Plus en détail

Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS. D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire

Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS. D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire Introduction O.Filleul et all. Bulletin du cancer 2011;8:11-12 Introduction O.Filleul et

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

La radioanatomie du larynx. NEJHY W, ELBENNA N, SAOUD S, GHARBI A, ABDELOUAFI A Service de radiologie 20 Août.CHU Ibn Rochd - Casablanca.

La radioanatomie du larynx. NEJHY W, ELBENNA N, SAOUD S, GHARBI A, ABDELOUAFI A Service de radiologie 20 Août.CHU Ibn Rochd - Casablanca. La radioanatomie du larynx NEJHY W, ELBENNA N, SAOUD S, GHARBI A, ABDELOUAFI A Service de radiologie 20 Août.CHU Ibn Rochd - Casablanca. Maroc Plan I- Introduction II- Rappel anatomique du larynx 1- Limites

Plus en détail

REFERENTIEL DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURES

REFERENTIEL DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURES REFERENTIEL DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURES Janvier 2006 1 Ce référentiel a été révisé en présence des médecins ci-dessous : - Dr Etienne

Plus en détail

Référentiel régional Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx Version 1 Juillet 2010

Référentiel régional Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx Version 1 Juillet 2010 Référentiel régional Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx Version 1 Juillet 2010 Sommaire Contexte 4 Epidémiologie (étude des registres du réseau FRANCIM)... 4 Objectifs... 4 Champ

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale et des voies aérodigestives

Cancers de la cavité buccale et des voies aérodigestives Cancers de la cavité buccale et des voies aérodigestives supérieures (145) M. Zanaret, J.L. Blanc, R. Giudicelli, T. Pignon et M.A. Chrestian Mai 2005 Objectifs : Diagnostiquer une tumeur de la cavité

Plus en détail

OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE pharyx, larynx, cancer

OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE pharyx, larynx, cancer OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE pharyx, larynx, cancer IFSI Croix Rouge Dr Coulet Olivier Service ORL et chirurgie cervico-faciale Hôpital Laveran Cavité buccale / oropharynx Rappel anatomique rhinopharynx oropharynx

Plus en détail

Le cancer de la bouche, du pharynx et du larynx

Le cancer de la bouche, du pharynx et du larynx Le cancer de la bouche, du pharynx et du larynx (cancers de la sphère ORL) Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer de la bouche, du

Plus en détail

Indications de la radiothérapie

Indications de la radiothérapie traitements, soins et innovation MAI 2009 Indications de la radiothérapie CANCER Des vads COLLECTION recommandations & référentiels OUTIL D AIDE À LA DÉCISION CONSENSUS D EXPERTS À PARTIR DE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Validation des Aptitudes du Candidat par ses Maîtres de Stage

Validation des Aptitudes du Candidat par ses Maîtres de Stage Validation des Aptitudes du Candidat par ses Maîtres de Stage!!! Document à faire remplir et conserver durant toute la durée de votre formation, qu il faudra rendre au SPF lors de votre demande d agrément!!!

Plus en détail

Le cancer du larynx. Informations à l intention des patients

Le cancer du larynx. Informations à l intention des patients Si vous avez un cancer du larynx, il y a sans doute beaucoup de questions qui vous viennent à l esprit, comme : Qu est-ce qui arrive maintenant? Quels traitements sont offerts? En quoi votre vie changera-t-elle

Plus en détail

Les cancers des voies aérodigestives supérieures

Les cancers des voies aérodigestives supérieures INFORMATION & PRÉVENTION Les cancers des voies aérodigestives supérieures G R A N D P U B L I C Cancers des Voies Aérodigestives Supérieures (VADS) Généralités Sommaire > Localisation des cancers des VADS.....

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES REGION PICARDIE JUIN 2008

RECOMMANDATIONS POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES REGION PICARDIE JUIN 2008 RECOMMANDATIONS POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES REGION PICARDIE JUIN 2008 COMITE DE REDACTION ET DE LECTURE Pr Claude KRZISCH, Pr Vladimir STRUNSKI Dr Benoît BATTEUR,

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

Les cancers du larynx

Les cancers du larynx A qui en parler? Vous cherchez de l aide ou d autres informations? Vous avez besoin de parler? Vous cherchez des informations sur un type de cancer ou ses possibilités de traitement? Vous voulez savoir

Plus en détail

ECHERCHE. Cadre de santé Réanimation polyvalente Centre Hospitalier intercommunal Le Raincy-Monfermeil

ECHERCHE. Cadre de santé Réanimation polyvalente Centre Hospitalier intercommunal Le Raincy-Monfermeil R Evelyne ECHERCHE RISPAL Cadre de santé Réanimation polyvalente Centre Hospitalier intercommunal Le Raincy-Monfermeil CANCERS LARYNGÉS ET PHARYNGO-LARYNGÉS : ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DE VIE DES LARYNGECTOMISÉS*

Plus en détail

RADIOLOGIE DIGESTIVE CONVENTIONNELLLE Cours n 3 TO-TPO-TOGD. Dr Céline Savoye-Collet 2009

RADIOLOGIE DIGESTIVE CONVENTIONNELLLE Cours n 3 TO-TPO-TOGD. Dr Céline Savoye-Collet 2009 RADIOLOGIE DIGESTIVE CONVENTIONNELLLE Cours n 3 TO-TPO-TOGD Dr Céline Savoye-Collet 2009 I DEFINITION Opacification de l œsophage = transit oesophagien de l œsophage et du pharynx = transit pharyngo-oesophagien

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge des cancers des voies aéro-digestives supérieures

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge des cancers des voies aéro-digestives supérieures G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge des cancers des voies aéro-digestives supérieures Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous

Plus en détail

IRM du Cancer du Rectum

IRM du Cancer du Rectum IRM du Cancer du Rectum quels CHOIX TECHNIQUES pour quels OBJECTIFS THERAPEUTIQUES? Frank Boudghène, T. Andre, A. Stivalet, I. Frey, L. Paslaru, V. Ganthier, M. Tassart Hopital Tenon - Université Paris

Plus en détail

CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES : GENERALITES. Professeur Claude Beauvillain de Montreuil

CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES : GENERALITES. Professeur Claude Beauvillain de Montreuil DC3 - DC4 CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES : GENERALITES Professeur Claude Beauvillain de Montreuil On désigne sous le terme de Cancer des Voies Aérodigestives Supérieures (VADS) les cancers

Plus en détail

UNIVERSITE CLAUDE-BERNARD. LYON 1. INSTITUT DES SCIENCES et TECHNIQUES DE READAPTATION ----------------------- Directeur : Professeur Yves MATILLON

UNIVERSITE CLAUDE-BERNARD. LYON 1. INSTITUT DES SCIENCES et TECHNIQUES DE READAPTATION ----------------------- Directeur : Professeur Yves MATILLON UNIVERSITE CLAUDE-BERNARD. LYON 1 INSTITUT DES SCIENCES et TECHNIQUES DE READAPTATION ----------------------- Directeur : Professeur Yves MATILLON ----------------------- REEDUCATION DES TROUBLES DE LA

Plus en détail

CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL

CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL Olivier Bréhant DESC Viscéral CHU ANGERS Poitiers 24-25 juin 2004 INTRODUCTION Cancer fréquent (40 000 nv x cas/an) Cancer grave (12 000 DC/an) Traitement loco-régional

Plus en détail

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Hôpitaux Universitaires Paris Centre Traumatisme Deformités de la paroi thoracique antérieure 1. Pectus excavatum

Plus en détail

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Traitements néoadjuvants des cancers du rectum Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes LE LARYNX Le larynx est un conduit aérien qui joue un rôle essentiel dans la phonation mais aussi dans la respiration. Suite au larynx, se trouve la glotte, une zone rétrécie qui délimite les voies aériennes

Plus en détail

onnels se mobilisent Les réalisés dans épidémiologie Dans le sur les ORL :

onnels se mobilisent Les réalisés dans épidémiologie Dans le sur les ORL : Communiqué de presse 15/ /09/2015 «Prendre le Cancer à la gorge» «Make Sense» : Pour la 3 ème année, les professiop onnels se mobilisent pour la semainee européenne duu dépistage et de la préventionn des

Plus en détail

L endoscopie en Oto-Rhino-Laryngologie. Dr Cloé Hupin

L endoscopie en Oto-Rhino-Laryngologie. Dr Cloé Hupin L endoscopie en Oto-Rhino-Laryngologie Dr Cloé Hupin L endoscopie en ORL Otologie Rhinosinusologie Laryngologie Glandes salivaires Rappel anatomique : oreille Rappel anatomique : nez et sinus Rappel anatomique

Plus en détail

Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches. Les cancers des voies aérodigestives supérieures

Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches. Les cancers des voies aérodigestives supérieures Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches Les cancers des voies aérodigestives supérieures G R A N D P U B L I C Janvier 2009 LES CANCERS DES VOIES AÉRODIGESTIVES

Plus en détail

ORL Cancer Groupe Ile de France. Actualisation Juillet 2006

ORL Cancer Groupe Ile de France. Actualisation Juillet 2006 RECOMMANDATIONS DE PRISE EN CHARGE DES CANCERS ORL ET DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES ORL Cancer Groupe Ile de France Actualisation Juillet 2006 J. Lacau St Guily & D. Brasnu P. Andolenko, P. Baril,

Plus en détail

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein Le cancer mammaire Atelier 5 Pr Carole Mathelin, Pr Bellocq Jean Pierre CHRU Strasbourg Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Plus en détail

Les CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES GENERALITES

Les CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES GENERALITES Les CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES GENERALITES OBJECTIFS EDUCATIONNELS - 1- Connaître les données épidémiologiques des cancers des VADS - 2- Les différents éléments cliniques et thérapeutiques

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés - décembre 2009 - CARCINOMES BASOCELLULAIRES La chirurgie : traitement de référence et de 1 ère intention Classification clinique et histologique

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES. H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy

PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES. H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy GENERALITES Endoscopie et Imagerie double (IRM et TDM) = éléments clés du diagnostic Chirurgie

Plus en détail

Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan

Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan Savoir d où l on vient! Bernstein TE. Colorectal Disease. October 2012 14, (10), e668 e678 Norwegian Rectal

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

2. Exposé de la situation (anamnèse) :

2. Exposé de la situation (anamnèse) : 0 Table des matières Page 1. Introduction 1 2. Exposé de la situation (anamnèse) 1 3. Définition de la pathologie 1 4. Généralités en lien avec ma pathologie 2 4.1 Anatomie du cou 2 4.2 Rôle du Larynx

Plus en détail

La fistule gastro-bronchique: une complication redoutable des sleeve gastrectomies.

La fistule gastro-bronchique: une complication redoutable des sleeve gastrectomies. La fistule gastro-bronchique: une complication redoutable des sleeve gastrectomies. A.GUILLAUD, L.REBIBO,D. MOSZKOWICZ, M. NEDELCU, O.FACY, F.RECHE,C.ARVIEUX. DESC Poitiers juin 2013. 2-3% fistule après

Plus en détail

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne Traitement chirurgical des cancers du sein Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne 2008 1 I- GENERALITES Fréquence : 1 femme sur 11 En France 33 000 nouveaux cas par an Le cancer le plus

Plus en détail

Indications de la radiothérapie

Indications de la radiothérapie traitements, soins et innovation MAI 2009 Indications de la radiothérapie CANCER De la prostate COLLECTION recommandations & référentiels OUTIL D AIDE À LA DÉCISION CONSENSUS D EXPERTS À PARTIR DE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

CONTOURAGE ORL. Michel Lapeyre 24 mars 2011 HEGP. GTV et CTV. CTV macro + zones à risque (66-70. GTV ou lit opératoire + marges variables

CONTOURAGE ORL. Michel Lapeyre 24 mars 2011 HEGP. GTV et CTV. CTV macro + zones à risque (66-70. GTV ou lit opératoire + marges variables CONTOURAGE ORL Michel Lapeyre 24 mars 2011 HEGP GTV et CTV GTV CTV macro + zones à risque (66-70 Gy) GTV ou lit opératoire + marges variables CTV infra-clinique et para-clinique (50-56 56 Gy) Région à

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Pierre Lèguevaque CHU Rangueil Toulouse Intérêt de la démarche qualité: L amélioration de la qualité des pratiques professionnelles est devenue nécessaire

Plus en détail

SMSTO / ANMTEPH Journées d Automne 2009

SMSTO / ANMTEPH Journées d Automne 2009 SMSTO / ANMTEPH Journées d Automne 2009 Cancers professionnels des cavités nasales et sinusiennes Dr Dominique Tripodi Centre Hospitalier Universitaire de Nantes Place Alexis Ricordeau - 44093 Nantes Cedex

Plus en détail

T3 T N 58 : : - 2009 3 2M

T3 T N 58 : : - 2009 3 2M CAS CLINIQUE Monsieur M âgé de 58 ans MOTIF D HOSPITALISATION : découverte d un nodule pulmonaire unique chez un patient avec ATCD de néoplasie pulmonaire ANTECEDENT : - pneumonectomie G en 2009 pour un

Plus en détail

Cancer du larynx. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer du larynx. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du larynx Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du larynx Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. BRASNU Daniel, François. né le 14 Novembre 1949 à Paris XX

CURRICULUM VITAE. BRASNU Daniel, François. né le 14 Novembre 1949 à Paris XX CURRICULUM VITAE 1 BRASNU Daniel, François né le 14 Novembre 1949 à Paris XX Adresse professionnelle : Service d'orl et de Chirurgie de la Face et du Cou, Hôpital Européen Georges Pompidou 20, rue Leblanc

Plus en détail

DYSPNEE LARYNGEE DE L ENFANT

DYSPNEE LARYNGEE DE L ENFANT DYSPNEE LARYNGEE DE L ENFANT Rappel Anatomique Le larynx est divisé en 3 étages, centré par le plan des cordes vocales ou plan glottique. Au-dessus se trouve l étage supra glottique et en dessous la sous-glotte.

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

Adénocarcinome du bas œsophage (et du cardia) Nutrition en attendant le traitement

Adénocarcinome du bas œsophage (et du cardia) Nutrition en attendant le traitement Adénocarcinome du bas œsophage (et du cardia) Nutrition en attendant le traitement Corinne Bouteloup Service de Médecine Digestive et Hépatobiliaire CHU Clermont-Ferrand Conflits d intérêts Nutricia Nutrition

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques - juin 2005 - CARCINOMES INTRA-CANALAIRES Diagnostic Dépistage (le plus souvent examen clinique normal ; parfois tumeur,

Plus en détail

Bilan d extension locale d une tumeur rectale. François Jausset, Radiologie Brabois Adultes

Bilan d extension locale d une tumeur rectale. François Jausset, Radiologie Brabois Adultes Bilan d extension locale d une tumeur rectale François Jausset, Radiologie Brabois Adultes Introduction - Déterminer l extension locale précise d une tumeur rectale est un enjeu majeur pour le radiologue

Plus en détail

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE DIAGNOSTIC DES RECIDIVES LOCOREGIONALES GENERALITES VIVIANE FEILLEL INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE Evaluation des séquelles post-thérapeutiques Diagnostic précoce des récidives

Plus en détail

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN FORMATION IDE ONCOLOGIE-HÉMATOLOGIE «Connaissance de la maladie cancéreuse» T. de Lapparent, unité de pathologie mammaire, CHBM PLAN Définitions Place de la chirurgie

Plus en détail

Item 145 : Tumeurs malignes de l'oro-pharynx.

Item 145 : Tumeurs malignes de l'oro-pharynx. Item 145 : Tumeurs malignes de l'oro-pharynx. OBJECTIFS savoir diagnostiquer une tumeur de l oropharynx apprécier les signes de gravité et les facteurs pronostiques l'étudiant doit connaître les stratégies

Plus en détail

Anatomie et Exploration des VAS

Anatomie et Exploration des VAS Stanford Anatomie et Exploration des VAS M. Blumen Foch Centre Médical Veille Sommeil Concepts généraux : Pharynx 3 étages Nasopharynx Oropharynx haut Oropharynx bas Hypopharynx Concepts généraux : les

Plus en détail

Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas?

Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas? Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas? Michel RIVOIRE, Valeria BASSO Département de Chirurgie Oncologique Centre Léon Bérard, INSERM 1032 69

Plus en détail

Tumeurs rectales. Bilan d extension A.OLIVER F.JAUSSET 2013

Tumeurs rectales. Bilan d extension A.OLIVER F.JAUSSET 2013 Tumeurs rectales. Bilan d extension A.OLIVER F.JAUSSET 2013 Introduction - Déterminer l extension locale précise d une tumeur rectale est un enjeu majeur pour le radiologue - Le bilan local s associe à

Plus en détail

«PARALYSIES RÉCURRENTIELLES DE L ADULTE»

«PARALYSIES RÉCURRENTIELLES DE L ADULTE» RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE «PARALYSIES RÉCURRENTIELLES DE L ADULTE» TEXTE COURT Octobre 2002 AVANT-PROPOS Ces recommandations pour la pratique clinique ont été élaborées conformément aux

Plus en détail

Élaboré dans le cadre de la

Élaboré dans le cadre de la Traitements et soins Cancer du sein C O L L E C T I O N Recommandations Outil d aide à la décision Consensus d experts à partir de recommandations internationales Focus sur les indications de la radiothérapie

Plus en détail

Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du

Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du cancer : enjeux et opportunités Début de cartographie des enjeux cliniques et technologiques gq Jean-François MENUDET, Cluster I-Care Cartographie

Plus en détail

Vous êtes concerné par le cancer de la gorge? Découvrez comment la Chirurgie da Vinci peut vous aider à guérir du cancer de la gorge

Vous êtes concerné par le cancer de la gorge? Découvrez comment la Chirurgie da Vinci peut vous aider à guérir du cancer de la gorge Vous êtes concerné par le cancer de la gorge? Découvrez comment la Chirurgie da Vinci peut vous aider à guérir du cancer de la gorge Le traitement: radio-chimiothérapie ou chirurgie Une fois que le diagnostic

Plus en détail

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences Huguette Nguele Meke Introduction Le cancer du sein est une maladie gave et fréquente qui touche une femme sur 11 au cours de sa vie et qui est diagnostiqué

Plus en détail

PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM. Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris

PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM. Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris Cancer du rectum France : 15000 décès/an : 1ère cause. Pronostic souvent réservé Métastases

Plus en détail

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE SURVEILLANCE DU CANCER DU SEIN TRAITE ( VIVIANE FEILLEL) SURVEILLANCE LOCOREGIONALE - Séquelles post-thérapeutiques - Récidive homolatérale - Cancer du sein controlatéral SURVEILLANCE GENERALE - Effets

Plus en détail

Lymphomes Malins Non Hodgkiniens de l enfant. Réunion Oncocentre Anne Jourdain (CCA)

Lymphomes Malins Non Hodgkiniens de l enfant. Réunion Oncocentre Anne Jourdain (CCA) Lymphomes Malins Non Hodgkiniens de l enfant Réunion Oncocentre Anne Jourdain (CCA) Epidémiologie 3 ème cause de cancer chez l enfant après leucémies et tumeurs cérébrales 10% des cancers pédiatriques

Plus en détail

Les cancers du nez, de la bouche et de la gorge

Les cancers du nez, de la bouche et de la gorge LE JOURNAL DE COMPRENDRE POUR AGIR CONTRE LE CANCER COMPRENDRE POUR AGIR CONTRE LE CANCER Les cancers du nez, de la bouche et de la gorge # 62ter JUIN 2005 1,25 - ISSN 1145-9131 S. Laure / Institut Curie

Plus en détail

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE IMAGERIE EN CANCEROLOGIE Méthodes Diagnostiques et Thérapeutiques récentes Frank Boudghene Hopital Tenon - Université Paris 6 FEDERATION D IMAGERIE DU CANCER Nouveautés en IRM IRM Morphologique : Matériel

Plus en détail

Traitement cancer du sein invasif H Marret -JLansac Département de Gynécologie Obstétrique CHU Bretonneau Tours France Le cancer du sein en France 37000 nouveaux cas en 1998 11000 décès dont 4000 < 65

Plus en détail

Les grands syndromes. Endoscopie trachéo-bronchique. Professeur D. ANTHOINE CHU de NANCY

Les grands syndromes. Endoscopie trachéo-bronchique. Professeur D. ANTHOINE CHU de NANCY Les grands syndromes Endoscopie trachéo-bronchique Professeur D. ANTHOINE CHU de NANCY 1 Endoscopie souple avec pince et brosse (fibroscopie) 2 Endoscopie Arbre bronchique normal Bifurcation trachéobronchique

Plus en détail

Cancers des voies aéro-digestives supérieures

Cancers des voies aéro-digestives supérieures Cancers des voies aéro-digestives supérieures LEVRE ENDOGENES race blanche (type de peau relativement peu pigmentée): risque augmenté exposition au soleil et conditions atmosphériques: risque accru chez

Plus en détail

Le cancer du sein. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. (Carcinome mammaire) Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Le cancer du sein. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. (Carcinome mammaire) Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer du sein (Carcinome mammaire) Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer du sein Le cancer du sein est une tumeur maligne qui

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DES CANCERS DE L ŒSOPHAGE

LES TRAITEMENTS DES CANCERS DE L ŒSOPHAGE MAI 2015 GUIDES PATIENTS LES TRAITEMENTS DES CANCERS DE L ŒSOPHAGE L Institut national du cancer (INCa) est l agence d expertise sanitaire et scientifique en cancérologie chargée de coordonner la lutte

Plus en détail

OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE

OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE Jurgita Bruzaite,, Monique Boukobza,, Guillaume Lot* Services de Neuroradiologie et de Neurochirurgie

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

De la chirurgie du nodule aux ganglions

De la chirurgie du nodule aux ganglions De la chirurgie du nodule aux ganglions Docteur Xavier CARRAT Institut Bergonié Clinique Saint Augustin Chirurgie des lésions bénignes de la thyroïde problématique opératoire «simple» avec indication portée

Plus en détail

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Nader Khaouam MD Laurie Archambault 28 mars 2014 Présentation du cas H - 20 ans, monteur et soudeur d acier Aucun antécédent X 2

Plus en détail

RECOMMANDATION POUR LA PRATIQUE CLINIQUE SUIVI POST-THÉRAPEUTIQUE DES CARCINOMES ÉPIDERMOÏDES DES VOIES AÉRODIGESTIVES SUPÉRIEURES DE L ADULTE

RECOMMANDATION POUR LA PRATIQUE CLINIQUE SUIVI POST-THÉRAPEUTIQUE DES CARCINOMES ÉPIDERMOÏDES DES VOIES AÉRODIGESTIVES SUPÉRIEURES DE L ADULTE RECOMMANDATION POUR LA PRATIQUE CLINIQUE SUIVI POST-THÉRAPEUTIQUE DES CARCINOMES ÉPIDERMOÏDES DES VOIES AÉRODIGESTIVES SUPÉRIEURES DE L ADULTE Texte long GROUPE DE TRAVAIL Présidente : Pr Béatrix BARRY,

Plus en détail

CANCERS DU SEIN. Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B

CANCERS DU SEIN. Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B CANCERS DU SEIN Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B Dépistage 1 Patiente de 43 ans Pas d ATCD familiaux ni personnels 3 enfants, allaitement maternel Contraception par stérilet au Levonorgestrel

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie. Cancérologie. Niveau DCEM3 2002-2003. Service de radiothérapie - Professeur Baillet

Université Pierre et Marie Curie. Cancérologie. Niveau DCEM3 2002-2003. Service de radiothérapie - Professeur Baillet Université Pierre et Marie Curie Cancérologie Niveau DCEM3 2002-2003 Service de radiothérapie - Professeur Baillet Mise à jour : 5 octobre 2015 2/298 Cancérologie - Service de radiothérapie - Pr. Baillet

Plus en détail

Evaluation précoce de la chimiothérapie néo-adjuvante par IRM. P Taourel, E Pages, C Alili (CHU Montpellier)

Evaluation précoce de la chimiothérapie néo-adjuvante par IRM. P Taourel, E Pages, C Alili (CHU Montpellier) Evaluation précoce de la chimiothérapie néo-adjuvante par IRM P Taourel, E Pages, C Alili (CHU Montpellier) Pourquoi? Prise en charge personnalisée du cancer du sein Morbidité et coût d une chimiothérapie

Plus en détail

Cancer du larynx. Comprendre le diagnostic

Cancer du larynx. Comprendre le diagnostic Cancer du larynx Comprendre le diagnostic Cancer du larynx Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme

Plus en détail

Intérêt du curage central prophylactique dans les carcinomes papillaires de la thyroïde. Dr Chaouche, Dr Bouhafara,, Dr Fergani Dr.

Intérêt du curage central prophylactique dans les carcinomes papillaires de la thyroïde. Dr Chaouche, Dr Bouhafara,, Dr Fergani Dr. Intérêt du curage central prophylactique dans les carcinomes papillaires de la thyroïde Dr Chaouche, Dr Bouhafara,, Dr Fergani Dr.Kemchi Pr Belbekri A PROPOS D UN CAS Patiente R.F. âgée de 21 ans; consulte

Plus en détail

VIVRE SANS LARYNX. Conférence du Dr LUBOINSKY. Genèse de la consultation infirmière à l'institut Gustave Roussy

VIVRE SANS LARYNX. Conférence du Dr LUBOINSKY. Genèse de la consultation infirmière à l'institut Gustave Roussy VIVRE SANS LARYNX NECESSITE DE L'INFORMATION La "Consultation Infirmière à l'igr" Conférence du Dr LUBOINSKY Genèse de la consultation infirmière à l'institut Gustave Roussy L'institut Gustave Roussy a

Plus en détail

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Medical Observations and Inquiries, 1757; Vol 1, pp 323-357 Symptômes observés

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

LE CANCER DU LARYNX (Apropos de 34 cas)

LE CANCER DU LARYNX (Apropos de 34 cas) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDIMOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2011 Thèse N 006/ 11 LE CANCER DU LARYNX (Apropos de 34 cas) THESE PRESENTEE

Plus en détail

Référentiel OncoCentre : tumeurs cervico-faciales Réunion du 24 Septembre 2014 1

Référentiel OncoCentre : tumeurs cervico-faciales Réunion du 24 Septembre 2014 1 Référentiel OncoCentre : tumeurs cervico-faciales Réunion du 24 Septembre 2014 1 La première version de ce document a été réalisée en février 1999: Groupe de travail : Drs BEUTTER, BINY, BONHOMME, BRUNEREAU,

Plus en détail

Traitement du carcinome intracanalaire du sein

Traitement du carcinome intracanalaire du sein Traitement du carcinome intracanalaire du sein Eric SEBBAN 241 rue du faubourg St Honoré, Paris INTRODUCTION 20% des tumeurs mammaires malignes appartiennent à la famille du carcinome intra canalaire et

Plus en détail

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE)

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) Docteur Laurianne Jolissaint (CHU Jean Mingoz, Besancon), Docteur Bruno Buecher, (Institut Curie, Paris), & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone

Plus en détail

«PRENDRE LE CANCER A LA GORGE»

«PRENDRE LE CANCER A LA GORGE» «PRENDRE LE CANCER A LA GORGE» Sous l égide de Le livre blanc du cancer de la tête et du cou* Un cancer «curable» qui tue plus de la moitié de ceux qui en sont atteints il est temps de faire quelque chose

Plus en détail

Référentiel métier / Compétences du chirurgien plasticien, esthétique et

Référentiel métier / Compétences du chirurgien plasticien, esthétique et e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2009, 8 (4) : 22-26 22 Référentiel métier / Compétences du chirurgien plasticien, esthétique et reconstructeur Pr Véronique Martinot-Duquennoy, CHU Lille,

Plus en détail

Item 145. Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives. Objectifs pédagogiques

Item 145. Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives. Objectifs pédagogiques Item 145. Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives supérieures. I. EPIDEMIOLOGIE II. TRAITEMENT III. DIAGNOSTIC ET BILAN PRE-THERAPEUTIQUE IV. SUIVI POST-THERAPEUTIQUE V. PREVENTION VI.

Plus en détail

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Docteur Maryannick Bryselbout, Hôpital d Aix en Provence Docteur Olivier Marpeau, Clinique de l Étoile Cancer le plus fréquent de la femme En France,

Plus en détail

Laryngites aiguës de l adulte et de l enfant Docteur Olivier CUISNIER Août 2003

Laryngites aiguës de l adulte et de l enfant Docteur Olivier CUISNIER Août 2003 Laryngites aiguës de l adulte et de l enfant Docteur Olivier CUISNIER Août 2003 Pré-Requis : Anatomie du larynx Physiologie du larynx Examen clinique du larynx : laryngoscopie Résumé : Mots-clés : Laryngites

Plus en détail

PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE

PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE Sandrine LEPETIT, IBODE, bloc opératoire ambulatoire ORL-OPH CHU CLERMONT FERRAND La chirurgie ambulatoire Modalités d existence et d application,

Plus en détail

Diagnostic et traitement des lésions néoplasiques du tube digestif

Diagnostic et traitement des lésions néoplasiques du tube digestif Diagnostic et traitement des lésions néoplasiques du tube digestif Frédéric Prat, Hôpital Cochin, Université Paris-Descartes, Paris Euro-Pharmat, Lyon, octobre 2011 Méthodes et outils pour le DIAGNOSTIC

Plus en détail

Le lambeau vaginal dans la. la chirurgie des fistules cervico urétrales obstétricales

Le lambeau vaginal dans la. la chirurgie des fistules cervico urétrales obstétricales Le lambeau vaginal dans la préservation de la continence dans la chirurgie des fistules cervico urétrales obstétricales Situation difficile Fréquence 10 à 30 % Résultat parfois décevant et pour le chirurgien

Plus en détail