Rivage Investment. Morningstar Emerging Manager Day

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rivage Investment. Morningstar Emerging Manager Day"

Transcription

1 Rivage Investment Morningstar Emerging Manager Day

2 Rivage Investment: fact sheet Mise en place et organisation Société de gestion indépendante créée en 2010, spécialisée sur le crédit Equipe expérimentée avec des expertises complémentaires: gestion et analyse financière (crédit, actions), structuration, financement de projet, fusion-acquisition, réglementations Systèmes d information propriétaires: intégration outils de front et contrôle des risques Agréments AMF vastes incluant produits complexes dont CDS et créances Relations bancaires multiples: banques nationales et internationales, plusieurs lignes de contreparties CDS Trois lignes de métier principales Nos activités s appuient sur des approches combinant des savoir-faire liés à la gestion traditionnelle avec des expertises quantitatives et réglementaires: Fonds UCITS, F.I.A. et mandats: 80M Fonds de créances d infrastructure. Engagements souscrits: 350M Conseil: banques, family offices Un projet Bâtir une entité qui a les moyens humains, techniques et réglementaires de participer aux transformations de la gestion d actifs en Europe notamment dans le secteur du crédit / fixed income 1

3 La gestion d actifs en Europe: transformations et opportunités Evolutions structurelles de l environnement financier Importance accrue de la réglementation Réduction des bilans bancaires: renchérissement des crédits bancaires et réduction des financements disponibles Volonté politique de mettre en place une finance «utile» et de drainer l épargne vers le financement de l économie réelle Environnement de taux bas Pression sur la rentabilité des sociétés de gestion traditionnelles Conséquences de la crise financière depuis 2007 Redistribution des cartes dans l industrie de la gestion d actifs Ouverture de classes d actifs traditionnellement exclusivement bancaires à de nouveaux acteurs Recherche par les assureurs et fonds de pensions d investissements alternatifs aux investissements traditionnels dont les rendements après frais sont insuffisants Transformation structurelle de l industrie de la gestion: évolutions durables Prise en compte des risques systémiques et se donner la possibilité de couvrir ses positions principales Changements de modèle et émergence de nouveaux acteurs Des opportunités à saisir Inventer et développer des solutions d investissement pour les nouvelles classes d actifs Accompagner les investisseurs institutionnels (assureurs et fonds de pensions notamment) qui n ont pas nécessairement d expérience sur des sujets à forte complexité technique et réglementaire Des barrières à l entrée élevées, notamment sur le marché français: monopole bancaire, réglementation A.M.F., 2

4 Réunir les expertises nécessaires pour relever les enjeux Les compétences des principaux membres de l équipe combinent celles d une gestion d actifs traditionnelle avec les techniques avancées des banques d investissement sur les marchés de capitaux Noms Expérience Institutions précédentes Gestion UCTIS et F.I.A. et analyse financière Alexis Merville Yves Dujardin 15 ans Schroders Citigroup Lazard 17 ans UBS Lazard Nobel (HSBC) LFPI Formation Noms Expérience Sciences Po Paris Master Finance Dauphine Dauphine Sciences Po Paris Gestion quantitative et systèmes d information Thierry Seng 9 ans ABC Arbitrage BNP Paribas Ecole des Mines (Nancy) Master Math. Fi. (Jussieu) Institutions précédentes Gestion créances et structuration Hervé Besnard Alain Grandel Formation 17 ans BNP Paribas Ecole Centrale de Paris 37 ans BNP Paribas Docteur en Droit Réglementation et contrôle Claire Gobert 13 ans Deloitte AMF Marker Commercial international DESCF ICBN Business School SFAF Pierre Le Pape 14 ans Société Générale Ecole Polytechnique Ecole Supérieure de l Aéronautique et de l Espace Georg Steinig 25 ans Nomura, BNP Paribas, Barclays, Credit suisse, Morgan Stanley, Citibank «Business and Economics» Université de Siegen (Allemagne) Middle office et trésorerie Michel Ghazarian 31 ans Lazard Brevet et CAP de banque 3

5 Markit, BPSS Bloomberg SQL Server 2008 Sources de données Des systèmes d information propriétaires souples et performants L Asset Management Tool a été conçu par l ensemble des collaborateurs de Rivage Investment. Il prend en compte les préoccupations de chacun, de la gestion «front office» des fonds au contrôle des risques en passant par l ensemble des risques opérationnels et le reporting pour les investisseurs Gestion Reuteurs 1 import import import Base de Données Statics Base de Données Dynamiques Base de Données Applications & fonctions RIMarkets T 0 T 1 T n Asset Management Tool ( Excel 2010) Passage et marquage des ordres Tenue des portefeuilles: obligations et dérivés (taux et crédit): analyse du portefeuille obligataire, présentation des dérivés, présentation et analyse du portefeuille consolidé Calcul et présentation des principaux indicateurs financiers Description et analyse des positions (taux, crédit, pays, secteurs, ratings, etc.) Production de la valeur liquidative théorique et processus de vérification de la valeur liquidative calculée par le valorisateur Analyse détaillée de la performance: décomposition par vecteurs (rendement et effet marché, taux, crédit, évaluation du coût des arbitrages, etc.), pays, secteurs, émetteurs, émissions Contrôle des risques Calcul, suivi et contrôle des limites réglementaires et statutaires; historique des suivis Mise en œuvre des limites de gestion interne par pays, secteur, émetteur, taille des souches, etc. ; historique des suivis Evaluation de la liquidité des sous-jacents et analyse du bid-offer du portefeuille; historique des suivis Stress testing (VaR et autres indicateurs) Capital économique type solvency 2: développement en cours Investisseurs Accès permanent à l ensemble des informations actualisées quotidiennement: reportings, ratios, décomposition par vecteurs, valeurs liquidatives, historique de l ensemble des opérations, portefeuille détaillé L AMT est un outil central et unique, performant, répondant aux contraintes réglementaires, adapté à chaque profil métier. Son architecture évolutive permet de répondre à la fois aux besoins spécifiques des investisseurs et à la croissance de Rivage Investment 4

6 Taux de Rendement Actuariel moyen Gamme de fonds crédit UCITS IV Constitution d une gamme crédit UCITS à la fois classique dans ses thématiques et spécifique dans le traitement des classes d actifs. Ces fonds s adressent à tous les types d investisseurs et montrent des expertises de gestion et structuration, expertises utilisables pour la gestion de mandats Le premier fonds lancé, Rivage Europe Finance, a passé 3 ans d historique fin novembre. Légende Fonds daté, thématique ou sectoriel Fonds généraliste Rivage Europe Finance Obligations subordonnées d institutions financières (assurances incluses), zone Europe Benchmark : JP Morgan Euro Financial Institution Subordinated Securities Index 0-1 : sensibilité taux 0-1 : sensibilité crédit : indicateur de risque synthétique (échelle de 1 à 7) 4 Rivage Europe Corporate BB Obligations corporate «Haut Rendement» BB, zone Europe Benchmark: Merrill Lynch BB Euro High Yield Non Financial Constrained Index (HE1C) Credit Multiplier 3-year Fund Credit corporate Investment Grade européen 0 à 3,5 ans incluant un effet de levier Benchmark: Euribor 3 mois Rivage Duration Hedged Euro Credit Obligations corporate Investment Grade européen 3 à 6 ans, couvert contre le risque de taux Benchmark :Itraxx Main 5 ans Total Return Volatilité anticipée Nous gérons également un fonds diversifié, la SICAV des Oliviers, ouvert à la commercialisation depuis juillet 2013 et un fonds fermé pour une Fondation reconnue d utilité publique 5

7 Rivage Duration Hedged Euro Credit: création Création en avril 2012 de Rivage Duration Hedged Euro Credit pour répondre à un cahier des charges précis au sein d une classe d actifs classique, le crédit investment grade européen: Cahier des charges Fonds crédit investment grade benchmarké Exposition limitée et gérée au secteur financier Exposition limitée au risque de taux (sensibilité et courbe) Solution proposée par Rivage Investment Création d un fonds ouvert benchmarké sur l itraxx Main Total Return (EONIA capitalisé + itraxx Main) Indice investment grade, rating moyen A- Secteur financier: 20% de l indice, émetteurs solides et uniquement des expositions senior Sensibilité au risque de taux comprise entre 0 et 1, pas de risque de courbe Liquidité aussi élevée que possible itraxx Main: l un des instruments du marché du crédit les plus liquides aujourd hui Gestion crédit active Processus de gestion top-down (pays, secteurs, ratings) et bottom-up (les composants de l itraxx évoluent régulièrement de manière divergente). Valeur relative pour chaque émetteur (obligations, CDS) Flexibilité sur les ratings (gestion du cycle de crédit et d éviter les ventes forcées) Poids maximum high yield et non noté: 10% 6

8 Rivage Duration Hedged Euro Credit: performance et positionnement Performance depuis la création du fonds (16 avril 2012) par rapport au benchmark Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jul Aou Sep Oct Nov Dec Cum. Fonds RDHEC-I 0,03% -1,29% 0,64% 0,64% 0,78% 0,76% 0,51% 0,38% 0,60% 3,07% itrx 5y TR 0,32% -1,52% 0,57% 0,25% 0,75% 0,66% 0,46% 0,39% 0,40% 2,28% Fonds RDHEC-I 0,30% 0,06% -0,17% 0,82% 0,32% -0,54% 0,68% 0,12% 0,53% 0,61% 0,65% 3,44% itrx 5y TR 0,63% -0,30% -0,19% 1,08% 0,22% -0,69% 0,88% -0,10% 0,60% 0,88% 0,48% 3,55% Positionnement du portefeuille à fin novembre 2013 (source: Rivage Investment) Analyse du fonds Obligations entreprise 20% Indice entreprise 21% Mono-émetteur entrepr. 59% Exposition crédit 100% Obligations d'etats 76% Cash & équivalents 3% Rendement à ma turi té 1,1% Duration taux d'intérêts 0,8 Royaume-Uni; 15% Répartition par pays (exposition crédit) Italie; 7% Suisse; 7% Suède; 1% Espagne; 1% Autres; 1% Allemagne; 35% Analyse de l'exposition crédit Notation moyenne BBB+ Duration crédit 4,1 Spread de crédit 87 bp DTS* exposition crédit 3,7% DTS* benchma rk 3,9% Pays-Bas; 15% France; 20% *DTS: Credit Duration Times credit Spread. Le DTS prend en compte 2 facteurs de risque : la duration et le spread. Exemple: si un spread est à 100 bps et la duration est à 4, le DTS vaut 400 bps, soit 4%. 7

9 Fonds de créances d infrastructure Conception d un projet novateur qui s inscrit dans le grand mouvement de deleveraging des banques: transferts partiels des actifs et des activités de prêts des banques vers les assureurs et fonds de pension Une classe d actifs porteuse: Intérêt structurel de la classe d actifs pour des assureurs: duration longue, stabilité, faible taux de perte Capacité réduite des banques pénalisées par la duration des prêts (typiquement jusqu à 30 ans sur les PPP) Expertises de Rivage Investment Une équipe fortement expérimentée: Hervé Besnard, Alain Grandel Capacités à prendre en compte les problématiques réglementaires et techniques Construction d une base de données ad hoc et de systèmes de gestion qui ont rencontré un avis favorable des investisseurs potentiels; dialogue avec les banques pour sourcer les actifs Développements de l activité Fonds dédiés créés (assureurs en France, Allemagne) Premier loan acheté (réseau de chaleur en France) Un fonds club deal en cours de construction (lettres d intention reçues de plusieurs assureurs de premier plan, closing envisagé au premier trimestre 2014) De nombreux autres contacts prometteurs 8

10 La dette d infrastructure Une demande croissante d infrastructures nourrie par des besoins structurels: Obsolescence des infrastructures dans les pays développés Urbanisation dans les pays en développement Diminution des investissements publics dans l OCDE Les prêts privés ont pris le relais d investissements publics en nette diminution La recherche de nouvelles sources de financement en raison de capacités bancaires dorénavant limitées: Coût en fonds propres majoré en Bâle 3 pour les financements longs Coût en fonds propres majoré en Bâle 3 pour le risque de contrepartie (swaps de taux) Des opportunités de placements pour des investisseurs de long terme Beaucoup de contacts, peu de réalisations concrètes Besoins d investissements annuels moyens dans les pays de l OCDE juque en 2025/2030 (milliards de USD) Electricité (T&D) Routes Source: OCDE Rail Eau

11 La dette projet d infrastructure Principaux secteurs de la dette projet d infrastructure Rail Voies ferrées Matériel roulant Routier Routes Autoroutes Ponts Energie Generation Transmission Distribution Stockage Edifice Public (tribunal, ministere, ) Social (école, ) Eau Traitement Desalinisation Distribution Ports & Aéroports Aéroport Port containers Port vrac Principaux critères type permettant de distinguer une dette projet d une dette corporate Dette projet Société dédiée à la conception/ construction/ exploitation d un actif spécifique Les prêteurs sont remboursés par les cashflows de cet actif spécifique (pas de recours contre les actionnaires) Un ou peu de contrats assurant les revenus sur le long terme Risque de construction fréquent Fort degré de protection des prêteurs (contraintes sur la distribution de dividendes, «step in rights», suretés, ) Dette ayant un profil amortissable, capacité d endettement complémentaire très réduite Conseils indépendants des prêteurs pour la due diligence Personnel peu important, délégation des contrats Dette corporate Société au périmètre d activité évolutif Les prêteurs sont remboursés sur la base des cashflows de l ensemble du périmètre Pluralité de contrats Société établie, actifs en exploitation Faible niveau de protection des prêteurs Dette «bullet». Peu de contrainte sur de nouvelle dettes Investissement sur la base des informations fournies par le management. Personnel important 10 10

12 Des rendements attractifs Dans un environnement de taux (durablement) bas: Rendement OAT 10 ans à 1,75% Rendement Swap 10 ans à 1,51% Rendement Bund 10 ans à 1,26% Une opportunité d investissement sur des spreads élevés: Euribor / 350 bps Hausse structurelle et durable depuis 2007 Ecart de rendement important avec l obligataire comparable (100 à 200 bps supérieur) Conjoncturellement à des niveaux encore très attractifs, mais: «Deleveraging bancaire» largement effectué Entrée de nouveaux acteurs De l importance d être parmi les premiers à investir En exploitant notamment les opportunités offertes par le secondaire Evolution des marges dans l infrastructure Source: Deallogic Z-spreads d obligations corporate avec une duration d environ 10 ans Typical infrastructure loan margins Source: Rivage Investment, au 22 février

13 Une grande sécurité Dans un environnement où le risque zéro n existe plus Des placements sécurisés: Par la nature des cashflows générés par les actifs sous-jacents Par la structuration des opérations financées par ces prêts (avec couverture des risques) Secteur plus résistant Taux de défaut cumulé Moody s à 10 ans 20% 15% 10% 5% 0% Année Other Metal, mining Chemicals Media & Telco Manufacturing Power Oil & Gas Leisure Infrastructure Un track-record instructif Un secteur moins risqué Des taux de défauts faibles (0,52% annualisé) Un taux de recouvrement élevé (moyenne de 80,3%) Un taux de défaut annualisé de 0,10% Taux de recouvrement élevé 40%-60% 60%-80% 80%-100% Infrastructure Chemicals Leisure Manufacturing Media Telecom Metals & Mining Oil & Gas Other Power 12 12

14 Des particularités à bien maitriser Une caractéristique incontournable: le format prêt Des enjeux majeurs à l origination Etablir un pipeline diversifié d originateurs (banques, industriels, ) Sélectionner les prêts et composer le portefeuille (c.f. annexe) Vérifier et valider la structuration des opérations Organiser le transfert des prêts La particularité de la gestion de ces placements: Illiquidité: optique de détention jusqu à maturité Savoir gérer les évènements (tirages, waivers, remboursements par anticipation, refinancement ) Savoir gérer les éventuels incidents Des caractéristiques spécifiques bien adaptées au passif d un assureur (stabilité des cashflows, duration, valorisation stable, ) 13 13

15 Comment s organiser? Mode d organisation Avantage majeur Prérequis Défi principal Investissement en direct Maitrise complète Se doter d une équipe compétente Contourner le monopole bancaire et acquérir l expertise Partenariat bancaire Accès direct à un pipeline Mettre en place une structure de transfert Eviter les divergences d intérêts Gérant spécialisé Délégation Bien définir la gouvernance de contrôle Sélectionner le bon gérant 14 14

16 Stratégie d investissement Core Europe Expositions diversifiées Infrastructures essentielles Objectif de rendement: [4,5%] Duration [7 ans à l origine] [7 ans à 5 et 10 ans] un portefeuille défensif Transactions en primaire et en secondaire Objectif zéro perte Portefeuille défensif: Secteurs d activités dont les cash-flows sont relativement stables et prévisibles, typiquement les infrastructures de transports de premier plan, de la fourniture de services publiques, de l énergie, des ressources naturelles. Structure avec paiement de redevances contre mise à disposition de l actif, risque souverain, trafic établi, capacité établie ou «take or pay» Technologies éprouvées Sponsors de premier plan Règles de diversification: Exposition à un seul actif limitée à [15]%. Minimum de [12] lignes dans le fonds, à horizon 3 ans. Limites pays : France max [100]% Allemagne max [50]% Belgique max [30]% Pays-Bas max [30%] Autre pays max [15]% Profil de risques: Loyer («availibility based payments») min [40]% Projets avec contrats d off-take max [50]% Concession «brownfield» max [50]% Risque de construction max [70]% Portefeuille illustratif 17 emprunteurs Rendement équivalent [4,75%] Composition sectorielle 29% 12% 12% 12% 6% 6% 6% 6% 6% 6% Types de risques 65% 18% 6% 6% 30 à 50% marché secondaire Composition géographique Belgique Pays Bas 6% 6% Allemagne 6% Estimation des notations équivalentes 53% 6% 6% 6% France 82% 29% A2 A3 Baa1 Baa2 Baa3 Source: Rivage Investment 15 15

17 Conclusion Etapes franchies depuis la création de Rivage Investment en 2010 Développement d une plateforme de gestion solide depuis 2010: gamme de fonds, track record sur des expertises spécifiques, systèmes informatiques et de gestion, accès au marché, Constitution d une équipe avec des compétences techniques fortes et complémentaires sur ces sujets: gestion traditionnelle, financements structurés, marchés de capitaux, dérivés, réglementation (banques, assurance, fonds, sociétés de gestion) Développement d une expertise spécifique: les fonds de dettes projet d infrastructure Développements en cours Développer le dialogue avec investisseurs institutionnels et investisseurs privés: conseil, valeur ajoutée, choix d investissement Concrétisation de l intérêt significatif pour les fonds de dettes d infrastructure Poursuite du renforcement des équipes de gestion et de la robustesse des processus d investissement Accroissement des encours sur les fonds UCITS et F.I.A. (club deals envisagés) 16

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014 Expertise Crédit Euro La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion Décembre 2014 destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Performance cumulée

Plus en détail

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas 28 mai 2015 Gestionnaire Activement Responsable Groupama AM Un acteur majeur de la gestion d actifs 2 Filiale à 100% de Groupama 96.7 Md d actifs

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

A la recherche de rendement. Les obligations Haut Rendement. Animé par : Pierre WROBEL, Spécialiste Produit. Juin 2014

A la recherche de rendement. Les obligations Haut Rendement. Animé par : Pierre WROBEL, Spécialiste Produit. Juin 2014 A la recherche de rendement Les obligations Haut Rendement Animé par : Pierre WROBEL, Spécialiste Produit Juin 2014 Des taux historiquement bas Un taux allemand à 10 ans aujourd hui inférieur à 2 % < 2

Plus en détail

http://www.octo am.com UNE VISION INDEPENDANTE DES MARCHES DE CREDIT

http://www.octo am.com UNE VISION INDEPENDANTE DES MARCHES DE CREDIT UNE VISION INDEPENDANTE DES MARCHES DE CREDIT L EQUIPE Matthieu BAILLY, Associé - Gérant Matthieu est gérant des fonds obligataires et RCCI. Diplômé d Audencia, il bénéficie de 10 ans d expérience sur

Plus en détail

Axiom 2014 : un Buy & Hold Innovant. Profiter des opportunités offertes par les obligations d échéance court terme

Axiom 2014 : un Buy & Hold Innovant. Profiter des opportunités offertes par les obligations d échéance court terme Axiom 2014 : un Buy & Hold Innovant Profiter des opportunités offertes par les obligations d échéance court terme Avertissement Axiom Alternative Investment SAS est une société de gestion de portefeuilles

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente Insight + Process = Results Des fondamentaux solides Un potentiel de diversification Dans un environnement

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

1. PÉRIODE DE SOUSCRIPTION... 3 2. PRIME... 3 3. DATE DE PAIEMENT... 3 4. DATE D INVESTISSEMENT... 3 5. PÉRIODE D INVESTISSEMENT...

1. PÉRIODE DE SOUSCRIPTION... 3 2. PRIME... 3 3. DATE DE PAIEMENT... 3 4. DATE D INVESTISSEMENT... 3 5. PÉRIODE D INVESTISSEMENT... Sommaire 1. PÉRIODE DE SOUSCRIPTION... 3 2. PRIME... 3 3. DATE DE PAIEMENT... 3 4. DATE D INVESTISSEMENT... 3 5. PÉRIODE D INVESTISSEMENT... 3 6. DESCRIPTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE... 3 Date

Plus en détail

OPC Présentation Gamme Cœur

OPC Présentation Gamme Cœur OPC Présentation Gamme Cœur 2 L édito HSBC France met son expertise et son savoir-faire à votre service pour vous aider à saisir les opportunités offertes par les marchés financiers et faire fructifier

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Communication sur nos fonds monétaires

Communication sur nos fonds monétaires Les marchés financiers ont reculé la semaine dernière sous l effet des publications de bénéfices de grandes banques américaines. Merrill Lynch a déprécié des actifs hypothécaires pour un montant de 7,9mds

Plus en détail

thématique d'investissement

thématique d'investissement 6// thématique d'investissement PRéSERVER LE CAPITAL AVEC DU CRéDIT DE QUALITé Alors qu elles avaient bien résisté à la crise de la dette souveraine sur le premier semestre, les obligations d entreprise

Plus en détail

Activités et résultats 2011

Activités et résultats 2011 Activités et résultats rci en bref RCI Banque est la captive financière de l Alliance Renault Nissan et assure à ce titre le financement des ventes des marques Renault, Renault Samsung Motors (RSM), Dacia,

Plus en détail

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS COMPLET OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : Compartiments/nourricier : Société de gestion

Plus en détail

POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION DE LYXOR

POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION DE LYXOR POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION DE LYXOR Le présent document est une information sur la politique de meilleure exécution de Lyxor Asset Management et de Lyxor International Asset Management (ensemble

Plus en détail

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs LA FRANCAISE GLOBAL INVESTMENT SOLUTIONS La Française GIS est une des 3 entités du Groupe La Française et

Plus en détail

Les «Incontournables»

Les «Incontournables» LA SELECTION DES SUPPORTS «PATRIMONIAUX» DE SKANDIA QU EST CE QU UN «SUPPORT PATRIMONIAL»? Les supports dits «patrimoniaux» ne sont pas officiellement classés dans une catégorie (AMF, Morningstar ou autres).

Plus en détail

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part B : FR0010789784 Part C : FR0010800300 Dénomination : AFIM EONOS 5 Forme juridique : FCP de droit français Compartiments/nourricier

Plus en détail

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : OPCVM conforme aux normes européennes

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : OPCVM conforme aux normes européennes SG MONETAIRE EURO PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : DENOMINATION : SG MONETAIRE EURO FORME JURIDIQUE : SICAV de droit français COMPARTIMENTS/NOURRICIER

Plus en détail

Des solutions performantes pour une prise de risque pertinente : 60 années d expérience de la gestion obligataire. Obligations

Des solutions performantes pour une prise de risque pertinente : 60 années d expérience de la gestion obligataire. Obligations Obligations Des solutions performantes pour une prise de risque pertinente : 60 années d expérience de la gestion obligataire L environnement de la gestion obligataire a été compliqué par les politiques

Plus en détail

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF Présentation La Société de Gestion IGEA Finance La structure L approche originale Société de gestion agréée par l AMF Gestion diversifiée, patrimoniale Clients privés

Plus en détail

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire Fonds Assurance Retraite BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014 Communication à caractère publicitaire Le contrat BNP Paribas Avenir Retraite est géré par Cardif Assurance Vie avec un

Plus en détail

Les Obligations Convertibles (introduction)

Les Obligations Convertibles (introduction) TROISIEME PARTIE Les Obligations Convertibles (introduction) Avril 2011 Licence Paris Dauphine 2011 Sommaire LES OBLIGATIONS CONVERTIBLES Sect 1 Présentation, définitions Sect 2 Eléments d analyse et typologie

Plus en détail

Dérivés de crédit : Situation et évolution du marché

Dérivés de crédit : Situation et évolution du marché Dérivés de crédit : Situation et évolution du marché Parallèle entre dérivés de crédit et produits d assurance Déjeuner débat FFA Jean-Paul LAURENT Professeur à l'isfa, Université de Lyon, Conseiller scientifique

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Code ISIN : FR0010171686 Dénomination : SG CASH EONIA + Forme juridique : Société d'investissement à Capital Variable (SICAV)

Plus en détail

Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents

Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents Gestion obligataire Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents Nous pensons que la répression financière se prolongera encore plusieurs années. Dans cet intervalle, il sera de plus en

Plus en détail

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise GESTION DES RETRAITES Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise Ces dernières années, la gestion du risque liée au poids des retraites a pris une place de plus en plus

Plus en détail

Table des matières. Remerciements 15

Table des matières. Remerciements 15 Pratiques et techniques bancaires 5 Table des matières Remerciements 15 1 Introduction 16 11 À l origine du métier de banquier 17 12 Intermédiation financière 18 121 Ménages 19 122 Entreprises 19 123 États

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

Solutions d ingénierie de la performance et du risque

Solutions d ingénierie de la performance et du risque Solutions d ingénierie de la performance et du risque Une expertise de premier ordre au service des investisseurs institutionnels et de leurs gestionnaires COMPRENDRE et expliquer votre performance Vous

Plus en détail

Investissements illiquides et stratégies de placement. Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics

Investissements illiquides et stratégies de placement. Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics Investissements illiquides et stratégies de placement Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics Actifs illiquides Introduction et définition Les actifs illiquides sont des actifs dont le volume d échange est

Plus en détail

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant)

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Présentation Cogefi Gestion est la société de gestion, filiale à 100% de la maison mère Cogefi. Elle fait partie

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 21 novembre 2007 Communiqué de presse Standard and Poor s vient de confirmer la notation AA de CNP Assurances et n attend pas d impact de la crise des subprimes mortgages sur la solidité financière

Plus en détail

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : Conforme aux normes européennes DENOMINATION :

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : Conforme aux normes européennes DENOMINATION : SOGEMONE CREDIT PROSPECTUS SIMPLIFIE Conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : DENOMINATION : SOGEMONE CREDIT FORME JURIDIQUE : FCP de droit français COMPARTIMENTS/NOURRICIER

Plus en détail

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale Date de diffusion : 26 janvier 2015 N 422 CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Dans une démarche d accompagnement auprès de vos clients, plusieurs communications

Plus en détail

OFI EURO HIGH YIELD PROSPECTUS COMPLET (mise à jour 14/09/2015)

OFI EURO HIGH YIELD PROSPECTUS COMPLET (mise à jour 14/09/2015) PROSPECTUS COMPLET (mise à jour 14/09/2015) Société Anonyme à Conseil de Surveillance et Directoire au capital de 42 000 000 Euros RCS Paris B 384 940 342 APE 652 E N TVA Intracommunautaire : FR 51384940342

Plus en détail

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014 AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part A : FR0011619345 Part B : FR0011619352 Part C : FR0011619402 Dénomination : AFIM MELANION DIVIDENDES Forme juridique

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E DEXIA ANNONCE LES RÉSULTATS DE LA REVUE STRATÉGIQUE DE FSA FSA QUITTE LE SECTEUR DES ABS ET SE CONCENTRE SUR LE MARCHÉ DES SERVICES FINANCIERS AU SECTEUR PUBLIC RENFORCEMENT

Plus en détail

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015 Sur la période 11 mai 2015 au 10 juin 2015, la performance du fonds est en retrait de -1.04% par rapport à son indicateur de référence*. Néanmoins, depuis le début d année, GF Fidélité surperforme son

Plus en détail

Emerging Manager Day 18 décembre 2013 1

Emerging Manager Day 18 décembre 2013 1 Emerging Manager Day 18 décembre 2013 1 FACTEURS DE RISQUES L Le FCP sera principalement investi dans des instruments financiers sélectionnés par la société de gestion. Ces instruments sont soumis aux

Plus en détail

Document à caractère publicitaire

Document à caractère publicitaire Ce titre de créance complexe émis par Natixis (Standard & Poor s : A / Moody s : A2 / Fitch : A), dont l investisseur supportera le risque de crédit, est une alternative à un placement risqué en actions

Plus en détail

Les obligations à haut rendement Une classe d actifs devenue incontournable

Les obligations à haut rendement Une classe d actifs devenue incontournable Les obligations à haut rendement Une classe d actifs devenue incontournable Les obligations à haut rendement (communément appelées «high yield») sont devenues une classe d actifs à part entière, gagnant

Plus en détail

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014 Présentation à l EIFR 25 mars 2014 1 Contexte BCBS 239 Les établissements font face depuis les cinq dernières années aux nombreux changements réglementaires visant à renforcer la résilience du secteur:

Plus en détail

Amundi Oblig Internationales

Amundi Oblig Internationales Amundi Oblig Internationales Une gestion obligataire de convictions Janvier 2014 Document à usage strictement professionnel au sens de la Directive Européenne MIF Amundi Oblig Internationales Une approche

Plus en détail

Valorisation de la dette

Valorisation de la dette Valorisation de la dette Caroline Duron /Jean-Michel Moinade Oddo Corporate Finance Sommaire Le plus souvent la valorisation des fonds propres se fait en partant de la valeur d entreprise puis en soustrayant

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation d obligations

Question 1: Analyse et évaluation d obligations Question 1: Analyse et évaluation d obligations (43 points) Vous êtes responsable des émissions obligataires pour une banque européenne. Il y a 10 ans cette banque a émis l obligation perpétuelle subordonnée

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit ESSEC Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Plan de la séance 3 : Le risque de crédit (1) Les opérations de crédit Définition d un crédit La décision de crédit Les crédits aux petites

Plus en détail

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 29.06.2011 Groupe de placement Prisma Risk Budgeting Line 5 (RBL 5) Caractéristiques du groupe de placement 1. Le RBL 5 est un fonds composé d actifs susceptibles

Plus en détail

JANVIER 2012 THEMA 14

JANVIER 2012 THEMA 14 JANVIER 2012 THEMA 14 THEMATIQUE D INVESTISSEMENT LES OBLIGATIONS D ENTREPRISES JANVIER 2012 Janvier 2012 P.2 THEMATIQUE OBLIGATIONS D ENTREPRISES Alors qu elles avaient bien résisté à la crise de la dette

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Colloque sur la retraite et les placements au Québec. Stéphane Corriveau. Président, directeur principal. 20 novembre 2014.

Colloque sur la retraite et les placements au Québec. Stéphane Corriveau. Président, directeur principal. 20 novembre 2014. Stéphane Corriveau Président, directeur principal Colloque sur la retraite et les placements au Québec 20 novembre 2014 prêts bancaires Positionnement des prêts Structure de capital Dette senior Prêts

Plus en détail

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 5 D INVESTIR DANS RAISONS PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 1 LES PETITES

Plus en détail

Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF

Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Cette information est établie à l'intention exclusive de son destinataire et est strictement confidentielle Cedrus AM est une Société de Gestion

Plus en détail

Documentation d information clé pour l investisseur

Documentation d information clé pour l investisseur Documentation d information clé pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Accor : une nouvelle dynamique

Accor : une nouvelle dynamique Communiqué de presse Paris, le 19 mai 2010 Accor : une nouvelle dynamique Accor devient un «pure player» hôtelier concentré sur : Son portefeuille de marques et ses clients Son métier d opérateur et de

Plus en détail

Fintro Emerging Invest

Fintro Emerging Invest Fintro Emerging Invest Émetteur : BNP Paribas Fortis Funding, filiale de Fortis Banque SA Garant : Fortis Banque SA (Moody s : A1 / S&P : AA / Fitch : A+) Générez du rendement potentiel tout en ayant droit

Plus en détail

alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance.

alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. alpha sélection alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. Instrument financier émis par Natixis (Moody

Plus en détail

Typologie des risques Mesure de risques Aspects statistiques; risques multivariés. Bauer & Isidor Shteto, CACIB, séances 6 8)

Typologie des risques Mesure de risques Aspects statistiques; risques multivariés. Bauer & Isidor Shteto, CACIB, séances 6 8) Plan du cours 1 Introduction, mesure de risques (P. Tankov, UPD, séances 1 3) Typologie des risques Mesure de risques Aspects statistiques; risques multivariés 2 Réglementation (M. Benlaribi, Deloitte,

Plus en détail

POST-FIX FUND POST-Multifix PROTECT

POST-FIX FUND POST-Multifix PROTECT POST-FIX FUND POST-Multifix PROTECT Prospectus simplifié Informations concernant la sicav Dénomination POST-FIX FUND Date de constitution 7 mai 2003 Durée d existence Illimitée Etat membre où la sicav

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

Donner du sens à votre investissement

Donner du sens à votre investissement Donner du sens à votre investissement Une offre de fonds Développement Durable pour une épargne socialement responsable Les fonds socialement responsables investissent dans les entreprises qui ont mis

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Cette offre peut être close à tout moment.

Cette offre peut être close à tout moment. Certificat Oméga Protection 90 Juillet 2018 Placement d une durée de 4 ans et 9 jours offrant une protection du Capital Investi 1 à hauteur de 90% à la date de Remboursement. 1 Le Capital Investi correspond

Plus en détail

Poursuite de la restructuration du groupe Dexia

Poursuite de la restructuration du groupe Dexia Information réglementée* Bruxelles, Paris, 20 octobre 2011 7h30 Poursuite de la restructuration du groupe Dexia Le conseil d'administration de Dexia s est réuni ce jour et a pris connaissance de l évolution

Plus en détail

Emerging Manager Day 18 décembre 2014

Emerging Manager Day 18 décembre 2014 Emerging Manager Day 18 décembre 2014 KARAKORAM Agrément AMF n 11000038 SAS au capital de 200 000 euros 112 Boulevard Haussmann 75008 Paris Tel : 01 82 83 47 30 2 1 La Société 3 1 Karakoram Une société

Plus en détail

Ce chapitre est une synthèse de Documents et débats n 2 : la crise financière

Ce chapitre est une synthèse de Documents et débats n 2 : la crise financière Les grandes étapes de la crise financière Ce chapitre est une synthèse de Documents et débats n 2 : la crise financière (Banque de France, février 2009), qui a pour objet d expliquer le passage d une crise

Plus en détail

ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT

ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT Banque & Marchés Cécile Kharoubi Professeur de Finance ESCP Europe Philippe Thomas Professeur de Finance ESCP Europe TABLE DES MATIÈRES Introduction... 15 Chapitre 1 Le risque

Plus en détail

Colloque sur la retraite et les placements au Québec

Colloque sur la retraite et les placements au Québec 20 novembre 2014 Colloque sur la retraite et les placements au Québec Denis Senécal, M.Sc. Premier vice-président & chef des placements, Titres à revenu fixe Stratégies de placement obligataire et solutions

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Introduction Une obligation structurée, également connue sous la dénomination de Structured Note, a les caractéristiques principales d une obligation : un émetteur, une durée déterminée,

Plus en détail

AGICAM 14 rue Auber 75009 Paris Paris, le 18 mai 2015

AGICAM 14 rue Auber 75009 Paris Paris, le 18 mai 2015 AGICAM 14 rue Auber 75009 Paris Paris, le 18 mai 2015 Objet : Modifications du FIA ALM ANDRENA Madame, Monsieur, Vous êtes porteurs de parts du FIA ALM ANDRENA (FR0010962936). 1. L opération Nous vous

Plus en détail

Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole

Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole Cette Lettre Vision Pétrole aborde les perspectives du marché pétrolier et informe des modifications du fonds LFP ENFA Vision

Plus en détail

Présentation d Aforge Degroof Finance

Présentation d Aforge Degroof Finance Nom du document Confidentiel Le jour mois année Présentation d Aforge Degroof Finance Degroof, banque d affaires et patrimoniale européenne indépendante, accompagne le développement de ses clients depuis

Plus en détail

Les obligations «High Yield «

Les obligations «High Yield « Informations réservées exclusivement aux distributeurs de fonds et aux investisseurs institutionnels. Les obligations «High Yield «Un rendement obligataire élevé pour un risque de crédit acceptable. Analysis

Plus en détail

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000097549 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ODT

GUIDE D UTILISATION ODT GUIDE D UTILISATION ODT Chapitre 1 : Observatoire de la dette I- Données générales sur la dette Chiffre d affaires Indiquer le chiffre d affaires de l EPS. Cette donnée correspond aux recettes générées

Plus en détail

Optimiser la Gestion des réserves ou des excédents de trésorerie des Entreprises et des Associations

Optimiser la Gestion des réserves ou des excédents de trésorerie des Entreprises et des Associations Optimiser la Gestion des réserves ou des excédents de trésorerie des Entreprises et des Associations L opportunité pour l Expert- Comptable de proposer un audit financier aux clients concernés Au sommaire

Plus en détail

Solvabilité II un changement de paradigme

Solvabilité II un changement de paradigme Réglementation Solvabilité II un changement de paradigme En Europe, près de 7 700 milliards d euros d actifs sont gérés par des investisseurs institutionnels qui ont un horizon d investissement de long

Plus en détail

YAMA OPPORTUNITES. OPCVM ACTIONS INTERNATIONALES FCP de droit français

YAMA OPPORTUNITES. OPCVM ACTIONS INTERNATIONALES FCP de droit français 01.07.07 YAMA OPPORTUNITES OPCVM ACTIONS INTERNATIONALES FCP de droit français Prospectus Simplifié Société de Gestion : ATLAS GESTION Date d agrément : 02/04/1999 Date d édition : 01/07/2007 FCP «YAMA

Plus en détail

LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier

LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier Conférence ATEL - 11 décembre 2012 LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier Marc-Antoine DOLFI, associé 1 PLAN DE PRESENTATION Le contrat de capitalisation 1. Description 2.

Plus en détail

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Sommaire Le sens de l Histoire Le Groupe UFG-LFP La déclinaison de la stratégie

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse Mardi 23 octobre 2007 Séminaire Schumann-bourse La Bourse : environnement économique et monétaire Définition de la bourse et de son rôle dans l'économie Influence des taux d'intérêts Déterminer les cycles

Plus en détail

REGLEMENTS FINANCIERS DE L AGIRC ET DE L ARRCO. (avril 2014)

REGLEMENTS FINANCIERS DE L AGIRC ET DE L ARRCO. (avril 2014) REGLEMENTS FINANCIERS DE L AGIRC ET DE L ARRCO (avril 2014) PREAMBULE REGLEMENT FINANCIER DE L AGIRC L Association générale des institutions de retraite des cadres (Agirc) a pour objet la mise en œuvre

Plus en détail

Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel

Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel Formateur : Eymen Errais, PhD, FRM Dr. Errais est titulaire d un doctorat en ingénierie financière de Stanford University. Il possède

Plus en détail

G&R Europe Distribution 5

G&R Europe Distribution 5 G&R Europe Distribution 5 Instrument financier émis par Natixis, véhicule d émission de droit français, détenu et garanti par Natixis (Moody s : A2 ; Standard & Poor s : A au 6 mai 2014) dont l investisseur

Plus en détail

12/14 octobre 2010 Créteil / La Rapée Page 1

12/14 octobre 2010 Créteil / La Rapée Page 1 Vos projets évoluent, Votre épargne financière aussi 12/14 octobre 2010 Créteil / La Rapée Page 1 En introduction Une approche de notre épargne définie en fonction : d objectifs, de durée, de capacités

Plus en détail

RESUME. Ce Résumé contient : Résumé des Facteurs de Risque. Résumé de la Description Economique. Résumé des Conditions Définitives de l Offre

RESUME. Ce Résumé contient : Résumé des Facteurs de Risque. Résumé de la Description Economique. Résumé des Conditions Définitives de l Offre RESUME Les informations figurant ci-dessous ne sont qu un résumé et doivent être lues en conjonction avec le reste des Conditions Définitives. Ce résumé est censé contenir les caractéristiques essentielles

Plus en détail

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES l'ensemble de ces sujets de formations ont été construits sur mesure à la demande de nos clients SOMMAIRE LES MARCHÉS 3 LES MARCHÉS FINANCIERS NIVEAU 1 4 LES MARCHÉS FINANCIERS

Plus en détail

Point de vue sur le Prime Brokerage

Point de vue sur le Prime Brokerage Point de vue sur le Prime Brokerage Quels sont les nouveaux drivers et quel est le nouvel environnement concurrentiel des Prime Brokers après la crise des subprimes? Romuald HAJERI Vice - President Michel

Plus en détail

La mesure et la gestion des risques bancaires : Bâle II et les nouvelles normes comptables

La mesure et la gestion des risques bancaires : Bâle II et les nouvelles normes comptables La mesure et la gestion des risques bancaires : Bâle II et les nouvelles normes comptables Cycle de Conférence à la Cour de Cassation 21 février 2005 Alain Duchâteau Directeur de la Surveillance Générale

Plus en détail

From The Desk Euro High Yield Bond Revue 2 ème trimestre 2009

From The Desk Euro High Yield Bond Revue 2 ème trimestre 2009 From The Desk Euro High Yield Bond Revue 2 ème trimestre 2009 Revue du marché Euro High Yield % Revue de performance Au second trimestre, le marché des obligations high yield de la zone euro a enregistré

Plus en détail

COUR DES COMPTES BONNES PRATIQUES DE GESTION DES RISQUES RELATIFS A LA GESTION DE LA DETTE ET DES LIQUIDITES

COUR DES COMPTES BONNES PRATIQUES DE GESTION DES RISQUES RELATIFS A LA GESTION DE LA DETTE ET DES LIQUIDITES BONNES PRATIQUES DE GESTION DES RISQUES RELATIFS A LA GESTION DE LA DETTE ET DES LIQUIDITES (EXTRAIT DES PAGES 14 A 23 DU RAPPORT N 16) HTTP://WWW.CDC- GE.CH/HTDOCS/FILES/V/5946.PDF/RAPPORTSDAUDIT/2009/20090224RAPPORTNO16.PDF?DOWNLOAD=1

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Gestion de trésorerie Optimiser la gestion financière de l entreprise à court terme Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3250-4

Plus en détail