MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat"

Transcription

1 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat Dossier de presse OBJECTIF CO 2 : LES TRANSPORTEURS S'ENGAGENT Signature de la charte d'engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 par des transporteurs routiers de marchandises Jeudi 12 novembre 2009

2 SOMMAIRE 1 Présentation de la démarche 2 Les actions proposées aux entreprises 3 Le logo «Objectif CO 2 : les transporteurs s'engagent» 4 La charte «Objectif CO 2» 5 Les entreprises signataires le 12 novembre 2009 Groupe DUPESSEY (Rumilly, 74) Groupe PERRENOT (Romans, 26) Groupe CHARLES ANDRE (Montélimar, 26) Société ART MOVAL (Tassin la demi-lune, 69), membre du groupe Les Gentlemen du déménagement 6 Les entreprises régionales ayant signé au niveau national en décembre 2008 (rappel) ALLOIN Transports (Villefranche sur Saône, 69) LTR Transports VIALON (La Fouillouse, 42) Groupe Norbert DENTRESSANGLE (Saint-Vallier, 26) ANNEXES 1 Exemple de fiche action : l'éco-conduite 2 Les sites Internet de référence

3 Présentation de la démarche L'objectif de la démarche : la réduction des émissions de CO 2 dans le transport routier de marchandises par la maîtrise des consommations de carburant. Depuis 1990, les émissions polluantes des poids lourds (NOx, CO,...) sont encadrées par des normes européennes de plus en plus exigeantes qui ont permis de les réduire d'environ 70 %. Les normes Euro IV et Euro V, obligatoires pour l'une depuis le 1er octobre 2006 et pour l'autre depuis le 1er octobre 2009, devraient permettre une baisse supplémentaire de 80 % des émissions de particules et de 30 % pour les autres polluants. Les émissions de CO 2 du secteur des transports ont, quant à elles, augmenté de 15,4% entre 1990 et Ainsi, ce secteur représentait en 2006, 35 % des émissions totales de CO 2 dont 8,7 % pour les poids lourds et 5,7 % pour les véhicules utilitaires légers. Réduire les émissions de CO 2, c'est donc aussi relever le défi de réduire la dépendance du secteur au pétrole afin de contribuer à la réalisation des objectifs fixés dans le cadre du protocole de Kyoto : ramener d'ici 2020 les émissions actuelles de dioxyde de carbone (CO 2 ) de l'ensemble des transports en France au niveau de C'est dans cette perspective que le Ministère chargé du développement durable et l'ademe, en concertation avec la Fédération Nationale des Transporteurs Routiers (FNTR) et la fédération des entreprises de Transport et Logistique de France (TLF), ont élaboré une charte d'engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2. Cette charte, qui s'adresse aux sociétés de transport de marchandises, a été signée au niveau national, en décembre 2008, par 10 entreprises qui ont testé et validé la méthode. La démarche, mise au point au plan national, est désormais déclinée en région afin de toucher toutes les entreprises françaises. La direction régionale de l'ademe et la direction régionale de l environnement, de l aménagement et du logement (DREAL) se sont également mobilisées en Rhône-Alpes pour apporter leur expertise et accompagner les entreprises dans la démarche. Le déroulement de la démarche pour les entreprises : Elle comporte 4 étapes : 1. L'auto évaluation : L'objectif est de permettre à l'entreprise de déterminer si elle remplit les préalables nécessaires, tels que la mise en place d'un suivi des consommations. L'autoévaluation est réalisée par l'entreprise au moyen du tableur «autoévaluation» et de son guide d'utilisation, téléchargeables sur les sites du Ministère et de l'ademe (cf. Annexe «Sites internet de référence»). 2. La réalisation du diagnostic CO 2 : La phase «diagnostic CO 2», réalisée grâce au tableur «engagements volontaires» consiste à : établir un état des lieux initial de référence et définir un périmètre d'engagements, retenir un ou plusieurs indicateurs de performance environnementale propres à l'entreprise et évaluer un objectif chiffré de réduction à atteindre sous trois ans, définir un plan d'actions en retenant au moins une action par champ d'actions possible (véhicule, carburant, conducteur, organisation des flux) afin d'atteindre l'objectif ainsi fixé. Une fois le diagnostic CO 2 réalisé, le dossier est examiné par le comité régional de la charte. Présidé par le Préfet de région, il est constitué par un représentant de la DREAL, de la FNTR, de TLF et éventuellement de personnes qualifiées. Après avis favorable de celui-ci, il peut être procédé à la signature de la charte. 3. La signature de la charte en région Rhône-Alpes La signature de la charte s'effectue entre le Préfet de région, le directeur régional de l'ademe et le responsable de l'entreprise et éventuellement le Président du Conseil régional si celui-ci s'associe à la démarche. La signature ouvre le droit pour cette dernière d'utiliser le logo et le nom associés à la démarche et de figurer, durant toute la période d'engagement (3 ans), sur la liste des entreprises

4 signataires en ligne sur les sites du ministère chargé du développement durable et de l'ademe. 4. Le suivi annuel de l'avancement de la démarche : Une fois par an, l'entreprise signataire doit transmettre à la direction régionale de l'ademe et à la DREAL un point sur l'état d'avancement de ses engagements. Au terme du plan d'actions, une fiche de synthèse finale est adressée par l'entreprise afin de vérifier la réalisation des objectifs fixés et d'évaluer les gains réalisés. Les outils méthodologiques à la disposition des entreprises : Des outils informatiques et des documents sont mis gratuitement à la disposition des entreprises. Ils sont le fruit d'un important travail de synthèse des données existantes et des expériences menées par les entreprises. Le kit comprend : le guide général de la démarche ; un tableur d'auto-évaluation et son guide d utilisation permettant à l entreprise d'évaluer sa capacité à se lancer dans la démarche et à remplir les objectifs qu'elle se fixe ; un cahier des charges relatif au diagnostic CO 2 qui permet de guider l'entreprise ou le prestataire extérieur, si celle-ci choisit de se faire assister, pour réaliser le diagnostic CO 2 ; un tableur intitulé «Engagements volontaires» et son guide d'utilisation permettant, après la saisie des données relatives à l'activité de l'entreprise : o d'évaluer et de suivre ses émissions de CO 2 sur le périmètre choisi, o d'évaluer les gains de CO 2 potentiels selon les actions choisies, o de suivre l état d avancement de ses objectifs, o de suivre l'évolution de(s) indicateur(s) de performance environnementale. une série de fiches «actions» détaillées et classées en 4 axes (véhicule, carburant, conducteur, organisation des flux de transport) afin de fournir aux entreprises une information détaillée sur les différentes actions susceptibles d'être mises en oeuvre pour réduire leur consommation. Un nom et un logo associés à la charte ont également été créés pour permettre aux entreprises signataires de valoriser leur démarche tant en interne qu'en externe. Un CD-ROM comprenant le logo et les différents outils, est remis à l'entreprise au moment de la signature de la charte. L'accompagnement offert aux entreprises : L'entreprise qui le souhaite peut se faire assister par un bureau d'études pour tout ou partie des phases de la démarche (diagnostic, mise en œuvre et suivi du plan d'actions). L'entreprise peut alors bénéficier d'une aide financière de l'ademe (dans la limite de 50 % du coût total de la prestation facturée par le bureau d'études et d'un plafond de ). Cette aide peut être complétée par d'autres aides publiques (Conseil régional, FEDER,...).

5 Les actions proposées aux entreprises Les fiches actions sont des outils d'aide à la décision destinées à informer l'entreprise des actions spécifiques qu'elle peut mettre en œuvre afin de réduire ses consommations de carburant et par conséquent ses émissions de CO 2. Elles comprennent une présentation de l'action, la réglementation en vigueur, les gains de CO 2 potentiels, les conditions d'application et de faisabilité de la mesure et les indicateurs de suivi de l'action. 22 actions ont été identifiées dont 16 ont fait l'objet de fiches actions. De plus, les entreprises ont la possibilité de mettre en œuvre d'autres actions innovantes et donc non identifiées a priori. Les actions proposées aux entreprises se répartissent en 4 axes : 1. Les actions sur le véhicule : Accélération de la modernisation de la flotte Bridage moteur pour réduire la vitesse maximale des véhicules Utilisation de lubrifiants synthétiques Utilisation d'accessoires pour diminuer la résistance aérodynamique Amélioration de la maintenance des véhicules Utilisation de pneumatiques permettant de réduire la consommation Climatisation : limitation de son utilisation et modification de la technologie Boîte de vitesses robotisée 2. Les actions concernant le carburant : Amélioration de la gestion et du suivi des consommations de carburant Utilisation de carburants alternatifs au gazole : o Biocarburants o Véhicules électriques o Véhicules hybrides o Emulsions eau/gazole o Gaz Naturel Véhicules (GNV) 3. Les actions du conducteur : Limitation de l'usage du moteur à l'arrêt Formation des conducteurs à l'éco-conduite 4. Les actions sur l'organisation des flux : Recours aux modes de transport non routiers Outils d'aide à la circulation, à la gestion de la flotte et à l'optimisation des itinéraires Amélioration du coefficient de chargement et limitation des trajets à vide Négociation avec les clients de mesures permettant une meilleure optimisation Ces fiches actions sont téléchargeables librement sur les sites du ministère chargé du développement durable et de l'ademe (cf. Annexe «Sites Internet de référence»).

6 Le logo «Objectif CO 2 : les transporteurs s'engagent» Un logo a été spécialement créé afin de permettre aux entreprises signataires de la charte de communiquer sur leurs engagements et de valoriser ainsi leur action en matière de développement durable. Le logo choisi pour illustrer la démarche est composé d un visuel de camion roulant vers la planète Terre. Le camion rappelle le "coeur de cible" de l opération : le transport routier ; il occupe une route symbolisée par une flèche qui représente la direction à prendre, les objectifs. Ces objectifs, illustrés par une planète en fond, sont la réduction des émissions de CO 2, et la protection de notre Terre. Le logo, aux couleurs du Grenelle de l Environnement, symbolise ainsi l engagement de l ensemble d une profession vers l atteinte des objectifs du Grenelle. Le nom «Objectif CO2» démontre la volonté d'obtenir un résultat concret.

7 La Charte «Objectif CO 2» CHARTE D ENGAGEMENTS VOLONTAIRES DE REDUCTION DES EMISSIONS DE CO2 DES TRANSPORTEURS ROUTIERS DE MARCHANDISES Logo de l entreprise L entreprise... s engage dans une démarche de réduction des émissions de CO2 de ses activités de transport routier de marchandises, concrétisée par la présente charte.l entreprise a au préalable réalisé un diagnostic CO2, qui lui a permis : d établir un état des lieux initial de référence et de retenir un périmètre d engagement ; de définir au moins un indicateur de performance environneementale et de chiffrer un objectif de réduction à atteindre sous trois ans ; de définir un plan d actions en retenant au moins une action par axe (le véhicule, le carburant, le conducteur et l organisation des flux) afin d atteindre l objectif ainsi fixé. Ces éléments sont repris dans la fiche de synthèse relative à l état des lieux initial, annexée à la présente charte. L entreprise s engage à : mettre en œuvre ce plan d actions et à en assurer le suivi ; transmettre à l ADEME tous les ans (à la date anniversaire de la signature de la présente charte) et durant les trois années d engagements, la fiche de synthèse de suivi incluse dans le tableur «Engagements volontaires». La préfecture de région (direction régionale de l environnement, de l aménagement et du logement) et l agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (ADEME) s engagent à : fournir à l entreprise le logo «Objectif CO2» associé à la charte afin qu elle puisse valoriser sa démarche ; faire figurer le nom de l entreprise sur les listes des entreprises signataires de la charte ; fournir une assistance dans le cadre du suivi et de l évaluation des actions menées par l entreprise ; valoriser l engagement du transport routier de marchandises en faveur du développement durable. L entreprise peut utiliser le logo «Objectif CO2» associé à la démarche pendant toute la durée du plan d actions et peut librement faire référence à son engagement d entreprise signataire L attention de l entreprise est toutefois attirée sur le fait que le droit d utiliser le logo est soumis au respect des engagements pris par elle. A défaut, la préfecture de région et l ADEME se réservent le droit d exclure l entreprise de la démarche. Dans ce cas, l entreprise ne pourra plus utiliser le logo qui est associé et sera exclue de la liste des entreprises signataires de la charte. A Lyon, le Le préfet de la région Rhône-Alpes Préfet du Rhône Le responsable de l entreprise Jacques GERAULT Le directeur régional de l agence de l environnement et de l maîtrise de l énergie Guy FABRE

8 Les entreprises signataires le 12 novembre 2009

9 Le groupe DUPESSEY est une entreprise familiale de transports routiers de marchandises, située à Rumilly (Haute Savoie), créée en 1955, et dirigée par Carole Dupessey. Son capital social est de , son chiffre d affaires d environ 45 millions d Euros (2008). La flotte camions de 250 véhicules parcourt km/an. Métier Spécialisée dans le transport de marchandises en lot complet, la société s'adapte aujourd'hui aux besoins évolutifs de ses clients en proposant également du transport en lots partiels sur plusieurs axes et des prestations logistiques sur mesures, avec le souci constant de garantir l'excellent niveau de qualité reconnu par ses clients. Les types de produits transportés sont variés. Le secteur des boissons génère près de la moitié du chiffre d affaire. Viennent ensuite la grande distribution, les emballages en verre, et les autres matériaux. Les zones géographiques actuellement desservies sont majoritairement le grand quart Sud-Est de la France et l Italie du Nord, la Suisse, mais chaque jour, des camions sillonnent également les routes de la Région Parisienne, du Grand Est et de l Ouest de la France. Qualité Le Groupe DUPESSEY possède la certification Qualité Iso 9001 depuis Le passage à la version 2000 de la Norme Iso 9001 date de Formation des chauffeurs Parce que qualité et productivité ne peuvent être garanties que grâce à des conducteurs professionnels et motivés, l accent est mis sur la formation. 3 formateurs suivent au quotidien les conducteurs afin de leur permettre de progresser dans leur conduite aussi bien en termes de consommation que de sécurité. Ils assurent également les formations réglementaires. Ce dispositif est renforcé par la mise en place de 20 Conducteurs Référents : ces conducteurs, ont pour mission de relayer au quotidien le travail réalisé par l'équipe de formateurs.

10 Engagements CO2 sur la période Actions Indicateur retenu Objectif Gains CO 2 potentiels (kg CO 2 ) Axe 1 : Véhicule Accélération de la modernisation de la flotte Bridage moteur pour réduire la vitesse maximale des véhicules Pourcentage des véhicules Euro 4 dans la flotte Pourcentage de la flotte bridée 100% % Utilisation de boîtes de vitesses robotisées Axe 2 : Carburant Pourcentage de la flotte équipée 20% Suivi de la consommation Fiabilité des résultats 100% - Axe 3 : Conducteur Limitation de l'usage du moteur à l'arrêt Limitation de l'utilisation de la climatisation Formation des conducteurs à l'éco-conduite Axe 4 : Organisation Acquisition ou meilleure utilisation d'outils d'aide à la circulation et à la gestion de flotte et à l'optimisation des itinéraires Limitation des trajets à vide Pourcentage de réduction du temps moyen de fonctionnement du moteur au ralenti Pourcentage des conducteurs sensibilisés à l'arrêt de la climatisation Pourcentage de conducteurs formés à l'éco-conduite Pourcentage d'équipement du parc de véhicules Pourcentage de transport à vide 10% % % % - 15% - Affichage des émissions de CO 2 transport en direction des clients % clients informés 20% - Gains potentiellement attendus

11 Transports PERRENOT Spécialisé dans le transport, le Groupe LPP-Perrenot s articule autour de huit sociétés, chacune étant spécialisée dans un secteur particulier : transport de palettes, malaxeurs, citernes pour produits pulvérulents (poudres), bennes à chantiers... Son siège est basé à Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Le chiffre d affaires généré à la clôture du dernier bilan est de 55 millions d euros consolidé pour 580 personnes. Métiers L activité est diversifiée de par les marchandises transportées : ciment en vrac ou en sac, marchandises pour la grande distribution, pièces mécaniques pour les fabricants de voiture, fruits en vrac, sable Le parc de véhicules est donc très diversifié. Camions Porteurs Porteurs Tracteurs Malaxeurs frigorifiques simples traditionnels Autre Total % Tps PERRENOT ,77% ETPS ,96% GTR Vitrolles ,95% JURASCIURE ,42% SNTV - Agence de Nancy ,71% SNTI ,38% SNTV MONTELIMAR ,90% SNTV PERRENOT ,90% Total ,00% % sur parc Total 3,97% 0,99% 13,90% 77,92% 3,23% 100,00% Le groupe effectue essentiellement du transport dit en «zone courte», c'est-à-dire dans un rayon de 200 km, dans la moitié Est de la France. La flotte camions comprend 403 véhicules et parcourt plus de 35 millions de km/an. Politique environnementale Depuis début 2008, la direction du groupe a nommé un responsable du développement durable en interne, Monsieur David DABERT, pour prendre en charge tous les projets associés, dont la charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2. Le groupe PERRENOT inscrit cette démarche dans une véritable logique d amélioration continue : des actions sont menées pour mettre en conformité réglementaire et limiter les impacts environnementaux des 8 sites du groupe, ainsi que pour sensibiliser l ensemble du personnel aux principes du développement durable et au changement climatique. Pour pouvoir s engager dans cette démarche, le groupe PERRENOT a dû au préalable effectuer un certain nombre de travaux, nécessitant une parfaite connaissance du fonctionnement général de l ensemble de ses sociétés: - la structure de son parc véhicules, - la consommation des véhicules, - les actions de formation, - les flux de transports pratiqués par chacune des sociétés.

12 Engagements CO2 sur la période Actions Indicateur retenu Objectif Gains CO 2 potentiels (kgco 2 ) Axe 1 : Véhicule Bridage moteur pour réduire la vitesse maximale des véhicules Axe 2 : Carburant Suivi de la consommation Axe 3 : Conducteur Formation des conducteurs à l'éco-conduite Axe 4 : Organisation Pourcentage de la flotte bridée Litres au 100 Kilomètres Pourcentage de conducteurs formés à l'éco-conduite 75% ,5 litres au 100 Km 100% Limitation des trajets à vide Pourcentage de transport à vide 18% - Gains potentiellement attendus

13 Société ART MOVAL Groupe «Les Gentlemen du Déménagement» Créée en 1996, ART MOVAL représente le groupe «Les Gentlemen du Déménagement» à Lyon. Ce groupement est aujourd hui le premier réseau européen, avec plus de 400 entreprises implantées en France et en Europe, toutes certifiées ISO ART MOVAL bénéficie de ce gage de reconnaissance qui lui garantit un service irréprochable et une qualité optimale. ART MOVAL dispose de trois agences à Lyon, Villeurbanne et Tassin la demi-lune où son siège social est implanté. 57, Avenue de la République TASSIN LA DEMI-LUNE tel : fax : N de tél : N inscription au RCS : Lyon B Capital social : Nom de la responsable légale : Valérie MACERA La société ART MOVAL réalise des déménagements pour les professionnels (administrations, industries, laboratoires dont salles blanches) et les particuliers sur l agglomération lyonnaise avec une flotte de 6 camions et 2 véhicules commerciaux. Art Moval a aussi une activité de garde-meubles (caisses en bois de 8 ou 12 m3, ou containers maritimes) km ont été parcourus en 2008 pour environ déménagements réalisés. L engagement de la sté ART MOVAL dans la charte CO2 a obligé l entreprise à renforcer son suivi d activités et à créer des liens avec la consommation de carburants. L année 2009 permet de mettre au point les indicateurs de suivi nécessaires et autres tableaux de bord pour alimenter en données précises les actions retenues sur la période triennale à venir Le retour d expérience sur cette société sera précieux au groupe des Gentlemen du déménagement pour étendre progressivement la démarche à l ensemble de ses agents en France, soit environ une centaine d entreprises.

14 Engagements CO2 sur la période Actions Indicateur retenu Objectif Gains CO 2 potentiels (kg CO 2 ) Axe 1 : Véhicule Amélioration de la maintenance des véhicules Axe 2 : Carburant Pourcentage de la flotte faisant l'objet d'une maintenance améliorée 100% Suivi de la consommation Fiabilité des résultats Intéressement des chauffeurs au suivi et aux économies de carburant - Axe 3 : Conducteur Formation des conducteurs à l'écoconduite Axe 4 : Organisation Aquisition ou meilleure utilisation d'outils d'aide à la circulation et à la gestion de flotte et à l'optimisation des itinéraires Pourcentage de conducteurs formés à l'écoconduite Pourcentage d'équipement du parc de véhicules 100% % - Gains potentiellement attendus

15 Groupe Charles André (GCA) Créé il y a 77 ans, le groupe Charles André est localisé à Montélimar (26). Il comprend 85 filiales, réparties dans 15 pays, et affiche un chiffre d affaires de 900 millions d euros. Métier GCA réalise : Transport par route ou multimodal et lavage intérieur de citerne ( lavages/an), Stockage vrac et conditionné ( m², manipulations/an), Stockage, préparation et transport de véhicules (1,7 millions d unités), Stockage et distribution de pièces détachées ( m² de plateformes, plus de Références, 50 camions par jour en expédition). Au total, la flotte camions de GCA parcourt 260 millions de km/an. GCA réalise aussi du transport ferroviaire, maritime et fluvial (4 000 conteneurs, pour 35 millions de km parcourus). Périmètre charte CO2 : une extension progressive Dans un premier temps (début 2009), le périmètre a été restreint aux filiales françaises de transport vrac route (28 filiales hors sous-traitance). Élargissement du périmètre prévu fin 2009 : les modes de transport autres que la route (mêmes filiales)

16 Élargissement du périmètre prévu mi 2010 : filiales françaises de transport de véhicules (après la mise en place du nouveau logiciel d exploitation), soit 6 filiales. Puis les transports par route effectués par les sous-traitants. Filiales Effectif Filiales Effectif BAUDRON - 44 SAINT AIGNAN GRANDLIEU 147 TEA LYON - 69 VENISSIEUX 133 BTV - 31 CASTELNAU D'ESTRETEFONDS 132 TEA MARSEILLE - 13 VITROLLES 37 TEA ALSACE - 67 MOLSHEIM 103 TEA PARIS - 91 FLEURY MEROGIS 125 Engagements CO2 sur la période Actions Indicateur retenu Objectif Gains CO 2 potentiels (kg CO 2 ) Axe 1 : Véhicule Accélération de la modernisation de la flotte Bridage moteur pour réduire la vitesse maximale des véhicules Utilisation de lubrifiants synthétiques Utilisation de pneumatiques permettant de réduire la consommation Pourcentage des véhicules Euro 4 dans la flotte Pourcentage de la flotte bridée Pourcentage de la flotte utilisant de l'huile synthétique Pourcentage de la flotte équipée 41% % % % Utilisation du système d'arrêt du moteur automatique % de la flotte équipée 21% - Axe 2 : Carburant Suivi de la consommation Approfondissement de l'analyse (amélioration du tableau de suivi des consommations) 12 catégories - Axe 3 : Conducteur Mise en place de réunions spécifiques par filiale Formation des conducteurs à l'écoconduite % de filiale effectuant ses réunions à la fréquence indiquées Pourcentage de conducteurs formés à l'éco-conduite chaque année 100% - 100%

17 Mise en place de dispositifs incitatifs Nombre de challenges consommation et/ou environnement (en complément de la prime de fin d'année) Challenge pour 100% des conducteurs - Communications auprès des conducteurs Axe 4 : Organisation Nombre de sujets environnementaux abordés 4 sujets - Acquisition ou meilleure utilisation d'outils d'aide à la circulation et à la gestion de flotte et à l'optimisation des itinéraires Amélioration du coefficient de chargement Limitation des trajets à vide Pourcentage d'équipement du parc de véhicules Coefficient de chargement exprimé en pourcentage Pourcentage de transport à vide 60% - 98% - 30% - Gains potentiellement attendus

18 RAPPEL : Les entreprises régionales ayant participé au lancement national de la démarche le 16 décembre 2008

19

20 TRANSPORTS VIALON SAS au capital de euros situé Allée de L Europe ZI du Bas Rollet La Fouillouse Représentée par M. Louis VIALON en sa qualité de PDG. Parc moteur de : 109 camions remorque : 50 semi-remorques Effectif global : 200 salariés CA 2007 : 24 M Nom du signataire : Louis VIALON, PDG Dossier suivi par Arnaud CALCOEN : formateur et responsable sécurité Nos motivations : Les réductions d émissions de CO2 deviennent un enjeu majeur notamment dans le domaine des transports. Nous souhaitons nous investir dans un engagement fort mettant en valeur nos initiatives et projets valorisant la réduction des émissions du CO2. Nos attentes : Nous souhaitons concrétiser les efforts que nous menons depuis ces dernières années en signant la charte de réduction des émissions de CO2 en collaboration avec l ADEME et compléter notre démarche avec l expérience des autres entreprises signataires. Nos objectifs et nos actions : - Accélération de la modernisation du parc - Fixer un objectif global de réduction de la consommation de carburant - Diffuser les bonnes pratiques de conduites et mettre des dispositifs indicatifs - Favoriser les gestes économes au quotidien - Former les conducteurs à l éco conduite. - Acquérir ou mieux utiliser les outils d aide à la circulation et la gestion de flotte et à l optimisation des itinéraires.

21

22 Exemple de fiche action : L'éco-conduite

23

24

25

26 Les sites Internet de référence Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement Durable et de l Aménagement du Territoire : rubrique «Marchandises / Transport routier / Développement durable» ou pour un accès direct, en utilisant le lien suivant : ADEME (Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie) : Rubrique «Domaine d intervention : Transports / Transport de marchandises / Transport routier» Les sites francophones : - Energeco : site consacré à la maîtrise des consommations de carburant dans le transport routier de marchandises : - Viacombi : plateforme dédiée aux transports combinés : - Centre d études sur les réseaux, les transports, l urbanisme et les constructions publiques : - Programme national de recherche et d'innovation dans les transports terrestres : - Délégation interministérielle de la Sécurité routière : - Semaine européenne de la mobilité et du transport public : Les sites anglophones : - SmartWay Transport Program Environmental Protection Agency (US) : - Ressources naturelles Canada (Ecoflotte) : - United Nations Environment Programme: (lien direct vers les ressources pour les professionnels : ) - Freight Best Practice :

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

ORST du Limousin (18/10/10) Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 des transporteurs routiers de marchandises

ORST du Limousin (18/10/10) Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 des transporteurs routiers de marchandises ORST du Limousin (18/10/10) Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 des transporteurs routiers de marchandises La charte d engagements volontaires Une démarche globale et structurante

Plus en détail

Titre Présentation du 3 Mai 2012

Titre Présentation du 3 Mai 2012 Titre Présentation du 3 Mai 2012 Présentation du 4 Juillet 2013 Titre -Présentation de la Société Présentation de la société Liste des Sociétés Un ensemble de 9 Sociétés (11 sites) et 1 holding Pour un

Plus en détail

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 des transporteurs routiers de marchandises

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 des transporteurs routiers de marchandises Guide général de la démarche Objectif CO 2 Avril 2011 Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 des transporteurs routiers de marchandises Sommaire du guide général 1- Le contexte

Plus en détail

LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES

LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES a) L Europe au cœur du développement durable Le Transport Routier de Marchandises (TRM) est au cœur de notre économie et achemine à

Plus en détail

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 du transport routier de marchandises

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 du transport routier de marchandises Guide général de la démarche Objectif CO 2 Décembre 2012 Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 du transport routier de marchandises Sommaire du guide général 1- Le contexte

Plus en détail

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 du transport routier de voyageurs

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 du transport routier de voyageurs Guide général de la démarche Objectif CO2 Mars 2011 Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 du transport routier de voyageurs SOMMAIRE Guide général de la démarche Objectif CO2...1

Plus en détail

Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788

Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788 NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION TRANSPORT BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788 Contact : Marlène FINE Responsable développement durable Division

Plus en détail

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise 1 APPEL A PROJET POUR LA MISE A DISPOSITION DE VEHICULES 2014 CONTEXTE ET ENJEUX L importance des questions liées à l absence de mobilité

Plus en détail

2 des PST : méthode de calcul du CO2 2 des PST : Méthode de calcul du CO2 Dimension normative et règlementaire Dimension normative et réglementaire Plan de la présentation Le Cycle de Vie Dimension normative

Plus en détail

Economie d énergie et éco-conduite. Comité de pilotage PREDIM

Economie d énergie et éco-conduite. Comité de pilotage PREDIM Economie d énergie et éco-conduite 04/09/2015 Comité de pilotage PREDIM 1 Contexte Le transport : un secteur très consommateur en énergie, 32% de la consommation totale en France et 70% de la consommation

Plus en détail

Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions

Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions Partenariat de transport SmartWay Suzana Furtado Gestionnaire de comptes SmartWay 20 novembre 2014 Aperçu de

Plus en détail

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État,

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État, Département du Val-de-Marne Charte départementale de partenariat sécurité routière entre l État, la Caisse Régionale d Assurance Maladie d Ile-de-France (CRAMIF) et la profession du transport routier de

Plus en détail

RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA

RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA Avec la collaboration de RLC Lyon Par la méthode Bilan Carbone Année de référence : 1/1/211 31/12/211 Année de reporting : 1/1/211 31/12/211 Claude

Plus en détail

GROUPE OLANO Développement Durable 1

GROUPE OLANO Développement Durable 1 GROUPE OLANO Développement Durable 1 NOS ENGAGEMENTS DEVELOPPEMENT DURABLE REALISER UNE POLITIQUE ET UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE SENSIBILISER ET INCITER NOS SALARIES A CETTE POLITIQUE CONTRIBUER

Plus en détail

Plan de Protection de l Atmosphère de

Plan de Protection de l Atmosphère de Plan de Protection de l Atmosphère de l agglomération lyonnaise Contexte Révision en cours Zoom sur actions transports ZAPA Présentation DREAL - UT69 Jean-François BOSSUAT Direction régionale de l Environnement,

Plus en détail

Fiches Actions Septembre 2012

Fiches Actions Septembre 2012 Fiches Actions Septembre 2012 Transport de marchandises Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 du transport routier de marchandises Introduction aux fiches actions Septembre

Plus en détail

L'information CO 2 des prestations de transport

L'information CO 2 des prestations de transport L'information CO 2 des prestations de transport EcoTransIT World 3 avril 2013 Pascal CHAMBON - MEDDE Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Proposition de CORRECTION. Sujet. «Attestation de Capacité de Transport de Marchandises»

Proposition de CORRECTION. Sujet. «Attestation de Capacité de Transport de Marchandises» Proposition de CORRECTION Sujet «Attestation de Capacité de Transport de Marchandises» Examen du 1 er Octobre 2014 1 Corrigé QCM examen «option marchandises» du 1 er octobre 2014 1 a b c d 26 a b c d 2

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Ces transporteurs se sont engagés, en 3 ans, à réduire leurs émissions de CO 2 de 14,15%.

Ces transporteurs se sont engagés, en 3 ans, à réduire leurs émissions de CO 2 de 14,15%. Communiqué de presse relatif à la signature par l Etat, l ADEME, la Région Provence Alpes Côte d Azur et 9 entreprises de transport routier de voyageurs de la Charte «Objectif CO2» Le 27 novembre dernier,

Plus en détail

DA S 71 PLAQUETTE SNAT V6 du 19/6/15

DA S 71 PLAQUETTE SNAT V6 du 19/6/15 1 2 Siège social : 2 rue Nicéphore Niepce ZI de Brais 44600 ST NAZAIRE Président Directeur Général : Michel MEZARD SAINT NAZAIRE Service exploitation Tél. : 02.51.106.306 Fax : 02.51.106.307 Mail : exploitation@snat.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES. Paris, 13 décembre 2011

DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES. Paris, 13 décembre 2011 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE Paris, 13 décembre 2011 DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES CONTACTS PRESSE Presse écrite : David Drujon + 33 (0)1

Plus en détail

La dépendance pétrolière et l'énergie dans les transports routiers Travaux de l'inrets

La dépendance pétrolière et l'énergie dans les transports routiers Travaux de l'inrets INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE SUR LES TRANSPORTS ET LEUR SECURITE LABORATOIRE TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DOSSIER INRETS-LTE, JPR, 21/09/2000 La dépendance pétrolière et l'énergie dans les transports

Plus en détail

ECOTAXE : Transports de marchandises

ECOTAXE : Transports de marchandises ECOTAXE : Transports de marchandises Introduction Décret n 2011-910 du 27 juillet 2011 relatif à la consistance du réseau routier local soumis à la taxe nationale sur les véhicules de transport de marchandises

Plus en détail

Les Cahiers de l'observatoire n 219, Septembre 2005

Les Cahiers de l'observatoire n 219, Septembre 2005 Les Cahiers de l'observatoire n 219, Septembre 2005 Les transports par benne TP Le transport par benne TP est un secteur d activité de première importance bien que parfois sous-estimé. En 2003, environ

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

Atelier Consommations et transport de marchandises

Atelier Consommations et transport de marchandises Atelier Consommations et transport de marchandises Accueil et tour de table Impact du transport de marchandises (bilan carbone et plan climat) et pistes d actions, par Aura PENLOUP et Jean MARCHAND Echanges

Plus en détail

ESMARIEJEANLUCADELINECLARABRUNOKARINEALICEFRANCOIS STEPHANEOLIVIERSARAHBENOITCHLOEJEANSYLVAINVERONIQUELU. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre

ESMARIEJEANLUCADELINECLARABRUNOKARINEALICEFRANCOIS STEPHANEOLIVIERSARAHBENOITCHLOEJEANSYLVAINVERONIQUELU. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre .. ESMARIEJEANLUCADELINECLARABRUNOKARINEALICEFRANCOIS STEPHANEOLIVIERSARAHBENOITCHLOEJEANSYLVAINVERONIQUELU Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Ce document présente la restitution du bilan des

Plus en détail

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS 4 ème Orientation TRANSPORTS THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes Fiche action n 4.4.1 STARBUS 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES Le développement d'un réseau de bus urbain "propre et économe" améliore

Plus en détail

DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES. Version 0.6 06/02/2015

DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES. Version 0.6 06/02/2015 DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES 1 Version 0.6 06/02/2015 2 PARTIE I : DÉCRYPTAGE RÉGLEMENTAIRE Cadre réglementaire et normatif Les entreprises concernées Objectifs

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Partie 1 : Bilan d émissions de gaz à effet de serre 1. Description de la personne morale concernée 1.1. Informations

Plus en détail

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 du transport routier de voyageurs

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 du transport routier de voyageurs Fiches Actions Septembre 2012 Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 du transport routier de voyageurs SOMMAIRE 1 Introduction aux fiches actions 3 1.1 Présentation de la démarche

Plus en détail

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable François PROCHASSON, Chef du pôle mobilité durable, Agence de la mobilité, ville de Paris Le contexte Paris, une forte densité

Plus en détail

Appel à Projet Mobilité électrique durable

Appel à Projet Mobilité électrique durable Appel à Projet Mobilité électrique durable 1 1 Objet de l appel à projet La problématique des modes de déplacements basés sur la prépondérance du véhicule individuel couplée à un mix électrique très carboné,

Plus en détail

NOR : TRAT1305857C. (Texte non publié au Journal officiel)

NOR : TRAT1305857C. (Texte non publié au Journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer Direction des services de transport Sous direction

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Témoignage d une entreprise luxembourgeoise

Témoignage d une entreprise luxembourgeoise Témoignage d une entreprise luxembourgeoise certifiée EN 16001 Conférence Développements normatifs du secteur de l énergie: de la norme EN 16001 à la norme ISO 50001 Mardi 22 novembre 2011 Agenda Présentation

Plus en détail

Le transport de marchandises à la Ville de Paris

Le transport de marchandises à la Ville de Paris Le transport de marchandises à la Ville de Paris 14 Mars 2011 École des Mines Direction de la Voirie & des Déplacements Agence de la Mobilité - Usagers & Marchandises La Ville de Paris 2.125 millions d

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS SAS URBANELEC ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Pédagogie auprès des salariés et

Plus en détail

Construisons ensemble les solutions de demain. www.mauffrey.com

Construisons ensemble les solutions de demain. www.mauffrey.com Construisons ensemble les solutions de demain www.mauffrey.com - IMPLICATION - CONFIANCE - RIGUEUR - VALEURS FAMILIALES - Des Hommes & des valeurs Le Groupe Mauffrey a su, depuis 1954, préserver la solidité

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

Projet Européen Build Up Skills

Projet Européen Build Up Skills Une initiative de la Commission européenne: Le Consortium Build Up Skills France: Projet Européen Build Up Skills Une initiative de la Commission européenne portée par l'agence européenne EACI. Avec pour

Plus en détail

Rappel de l'objectif visé dans le domaine des transports Diminuer les émissions de GES de 20 % d'ici 2020 = les ramener à leur niveau de 1990

Rappel de l'objectif visé dans le domaine des transports Diminuer les émissions de GES de 20 % d'ici 2020 = les ramener à leur niveau de 1990 Rappel de l'objectif visé dans le domaine des transports Diminuer les émissions de GES de 20 % d'ici 2020 = les ramener à leur niveau de 1990 2 2 Rappel de l'objectif visé dans le domaine des transports

Plus en détail

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU CONFERENCE DE PRESSE MULTIMODALITE 5 juillet 2013 UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU La Compagnie Nationale du Rhône, la CCI de la Drôme et Valence Agglo s associent pour un

Plus en détail

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008 Les défis de la mobilité durable La contribution de Renault Trucks ORT PACA Edouard HERVE 02 décembre 2008 Défis des V.I. du futur Système de transport Route communicante Route intelligente Inter modalité

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Cette note présente la méthode utilisée pour le calcul des émissions de CO 2 du comparateur de Viacombi.fr, ainsi que des temps de trajet. METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Calcul pour le

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

Économies d énergie dans le transport PL & CEE

Économies d énergie dans le transport PL & CEE Économies d énergie dans le transport PL & CEE Cyrielle BORDE ADEME / Service Climat Bruno CHAZALETTE Renault Trucks Contexte : secteur des transports 2 ème secteur le plus consommateur d énergie en France

Plus en détail

WORKsmart -Eco. Protégez l'environnement et vos profits. Let s drive business. www.tomtom.com/business

WORKsmart -Eco. Protégez l'environnement et vos profits. Let s drive business. www.tomtom.com/business WORKsmart -Eco Protégez l'environnement et vos profits www.tomtom.com/business Let s drive business Sommaire 2 Votre activité est-elle écologique? 3 Optimisez l'utilisation de vos véhicules pour réduire

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Réseau Coursiers ACTIONS GLOBALES Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des clients aux risques de pollution liés aux

Plus en détail

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de Enquête 2014 Pour la seconde fois

Plus en détail

Le Groupement ASTRE. Le Groupement s articule autour de trois pôles d expertise complémentaires :

Le Groupement ASTRE. Le Groupement s articule autour de trois pôles d expertise complémentaires : Le Groupement Astre QUI SOMMES NOUS? Pour nous situer Le Groupement ASTRE Créé en 1992, ASTRE est devenu le premier groupement européen de transport et de logistique. L objectif de ce regroupement étant

Plus en détail

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 EFFIFUEL TM, de MICHELIN solutions Bilan et perspectives Service de Presse du Groupe Michelin : + 33 1 45 66 22 22 EFFIFUEL

Plus en détail

ensemble pour aller plus loin

ensemble pour aller plus loin ensemble pour aller plus loin DECLARATION DE MISSION VOTRE ENTREPRISE SUR LE BON CHEMIN 3 Transeurope et Transportbedrijf Verhelst s engagent à vous offrir une gamme étendue de services de transport de

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT TRANSPORTS Arrêté du 10 avril 2012 pris pour l application des articles 5,

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHRONOPOST Année 2011

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHRONOPOST Année 2011 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHRONOPOST Année 2011 Table des matières 1. Description de la personne morale concernée... 2 2. Année de reporting de l exercice et année de référence... 3 3.

Plus en détail

Le transport de marchandises dans la Ville de Paris

Le transport de marchandises dans la Ville de Paris Le transport de marchandises dans la Ville de Paris RUNGIS septembre 2009 Direction de la Voirie & des Déplacements Agence de la Mobilité - Usagers & Marchandises La Ville de Paris 2.125 millions d habitants

Plus en détail

6. MISE A DISPOSITION DU BILAN D EMISSION DES GAZ A EFFET DE SERRE. 16

6. MISE A DISPOSITION DU BILAN D EMISSION DES GAZ A EFFET DE SERRE. 16 1.- OBJECTIFS DU BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE. 3 1.1.- CONTEXTE REGLEMENTAIRE. 3 1.2.- PRESENTATION DE LA METHODOLOGIE. 3 2.- DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE. 5 2.1. PERSONNE

Plus en détail

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Source Mercedes Source : Renault Trucks Source : Modec Fiches actions Charte Objectif CO 2 Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Description de l action Le choix du mode de propulsion s effectue

Plus en détail

N 2. Missions : Mars 2013

N 2. Missions : Mars 2013 N 2 La problématique air-énergie énergie-climat liée au transport routier en Aquitaine Mars 2013 Les résultats présentés dans ce document sont le fruit d une collaboration entre le CETE Sud-Ouest, la DREAL

Plus en détail

KEOLIS Tours. Jour/Mois/Année

KEOLIS Tours. Jour/Mois/Année KEOLIS Tours Jour/Mois/Année BILAN GAZ A EFFET DE SERRE SOMMAIRE 1. Contexte 3 1.1 Contexte normatif 3 2. Généralités 4 2.1 Informations générales 4 2.2 Description de la personne morale 5 2.3 Mode de

Plus en détail

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL - Les émissions - Le bruit - Les énergies alternatives - Mobilité Urbaine Marchandises Laurent JACQUES Renault Trucks Global Brand Des progrès considérables

Plus en détail

Tred Union. transport éco différent

Tred Union. transport éco différent Tred Union transport éco différent Introduction Sous l impulsion d entrepreneurs soucieux du respect des différences et de cultures régionales fortes, TRED UNION voit le jour en mai 2009, avec pour ambition

Plus en détail

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Jean-Pierre ROPTIN DREAL Basse-Normandie Division Energie-Air-Climat du 8 septembre 2009 Séminaire Document de stratégie régional du MEEDDM 1

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS SIREN : 706 580 149

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS SIREN : 706 580 149 Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS Décembre 2012 Table des matières I. DESCRIPTION GÉNÉRALE... 3 I.1 Contexte et objectif... 3 I.2 Année de reporting de l exercice et de

Plus en détail

Le meilleur moteur pour nos équipes : vous donner satisfaction!

Le meilleur moteur pour nos équipes : vous donner satisfaction! Le meilleur moteur pour nos équipes : vous donner satisfaction! Sur la route, notre prior UN GROUPE QUI ROULE POUR VOUS Toujours à votre écoute, nous créons des solutions de transports adaptées à vos besoins.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE! 28.11.13

COMMUNIQUÉ DE PRESSE! 28.11.13 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 28.11.13 CHARTE «OBJECTIF CO 2» 14 TRANSPORTEURS S ENGAGENT EN ILE-DE-FRANCE Le 27 novembre 2013, la Direction régionale Ile-de-France de l ADEME et la DRIEA-IF 1 ont signé la charte

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 -

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du

Plus en détail

L ACHEMINEMENT DES MARCHANDISES PAR VOIE FERREE

L ACHEMINEMENT DES MARCHANDISES PAR VOIE FERREE Le 4 juillet 2007 L ACHEMINEMENT DES MARCHANDISES PAR VOIE FERREE ET VEHICULES ROULANT AU GNV VERS LES MAGASINS MONOPRIX ET MONOP DE PARIS Les données clés du projet..........2 Le projet en détails............

Plus en détail

Rapport BEGES. Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre. Année 2011 sur les activités 2010. Scope I et 2. Direction ABBOTT - HSE

Rapport BEGES. Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre. Année 2011 sur les activités 2010. Scope I et 2. Direction ABBOTT - HSE Rapport BEGES Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Année 2011 sur les activités 2010 Scope I et 2 Direction ABBOTT - HSE Conformité avec l Art.75 de la Loi N 2010-788 du 12 Juillet 2010 Portant Engagement

Plus en détail

Commentaire de l article unique

Commentaire de l article unique Projet de loi portant exécution du règlement (UE) No 510/2011 du Parlement européen et du Conseil du 11 mai 2011 établissant des normes de performance en matière d'émissions pour les véhicules utilitaires

Plus en détail

TRANSPORTEURS AGISSENT. Plus de 300 entreprises ont rejoint la démarche dans l Ouest!

TRANSPORTEURS AGISSENT. Plus de 300 entreprises ont rejoint la démarche dans l Ouest! De nouveaux acteurs s engagent... Faire baisser la consommation sous la barre des 30 l /100 km Dans le cadre de la Charte CO2, Transports Richard ont réduit de 7% sur trois ans leurs émissions de CO2.

Plus en détail

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES LE TRANSPORT DES MARCHANDISES PEUT REPRÉSENTER UN POIDS IMPORTANT DANS LE BILAN ÉCOLOGIQUE GLOBAL D UN PRODUIT OU D UNE PRESTATION, SELON LA DISTANCE PARCOURUE ET LE MODE

Plus en détail

MOBILITE ELECTRIQUE : EDF ET CITIZ PRESENTENT LE 1 ER DISPOSITIF D AUTOPARTAGE DE VEHICULES ELECTRIQUES DE LA REGION CENTRE

MOBILITE ELECTRIQUE : EDF ET CITIZ PRESENTENT LE 1 ER DISPOSITIF D AUTOPARTAGE DE VEHICULES ELECTRIQUES DE LA REGION CENTRE MOBILITE ELECTRIQUE : EDF ET CITIZ PRESENTENT LE 1 ER DISPOSITIF D AUTOPARTAGE DE VEHICULES ELECTRIQUES DE LA REGION CENTRE Le 12 septembre prochain, EDF Commerce Grand Centre présentera en collaboration

Plus en détail

PACTE MONDIAL COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2008/2009

PACTE MONDIAL COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2008/2009 PACTE MONDIAL COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2008/2009 En signant en 2003, le Pacte Mondial de l'onu, Geodis s'est engagé à en respecter les dix principes fondateurs regroupés au sein de 4 thèmes fondamentaux

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

Rives Dicostanzo s engage

Rives Dicostanzo s engage Rives Dicostanzo s engage Sens de l écoute Expertise métier Démarche qualité Approche humaine Nos valeurs, vous les connaissez et vous les partagez. Elles sont le moteur de notre stratégie d entreprise.

Plus en détail

Antoine LEPAGE, Institut Supérieur de l Environnement

Antoine LEPAGE, Institut Supérieur de l Environnement Par quels moyens une entreprise de transport routier de marchandises peut-elle prendre en compte au quotidien de ses activités la problématique des Gaz à Effet de Serre? Mémoire soutenu le : 16 novembre

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015

DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015 DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015 VERSION 2 JANVIER 2015 Le Groupement ASTRE connecte l Europe Créé en 1992, ASTRE est un réseau de PME solides et indépendantes devenu aujourd hui le premier groupement européen

Plus en détail

Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs. Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport

Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs. Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport U1S1- Les intervenants de la chaine logistique U1S2- Les modes

Plus en détail

LE GAZ NATUREL COMME CARBURANT :

LE GAZ NATUREL COMME CARBURANT : LE GAZ NATUREL COMME CARBURANT : LA FRANCE PEUT-ELLE RATTRAPER SON RETARD? Corinne BERTHELOT Amsterdam, 25 November 1 La Filière du GNV est organisée en France L Association Française du Gaz Naturel Véhicules

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

Opérateur de la Chaîne Logistique

Opérateur de la Chaîne Logistique EcoTransIT World Business Solution Présentation de l outil Opérateur de la Chaîne Logistique Une solution adaptée aux chaînes logistiques multimodales et mondiales Qui inclut toutes les périmètres géographiques:

Plus en détail

L'intégration de la perspective environnementale dans la gestion du parc de véhicules à Hydro-Québec

L'intégration de la perspective environnementale dans la gestion du parc de véhicules à Hydro-Québec L'intégration de la perspective environnementale dans la gestion du parc de véhicules à Hydro-Québec Présenté au Réseau d'échanges Premier plan stratégique de développement durable de la collectivité montréalaise

Plus en détail

La Place du Vélo dans les PDE. Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité

La Place du Vélo dans les PDE. Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité La Place du Vélo dans les PDE Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité Trame Cadrage environnemental Le PDE en quelques mots Évaluation

Plus en détail

dossier de presse AsTre 2012>2013 Version 1 octobre 2012

dossier de presse AsTre 2012>2013 Version 1 octobre 2012 dossier de presse ASTRE 2012>2013 Version 1 octobre 2012 Le Groupement ASTRE connecte l Europe Créé en 1992, ASTRE est un réseau de PME solides et indépendantes devenu aujourd hui le premier groupement

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2012 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

>52 000 collaborateurs. 850 sites 27pays

>52 000 collaborateurs. 850 sites 27pays XPO Logistics, dans le TOP 10 des prestataires mondiaux au service de la Supply Chain Logistics solution Global Forwarding Transport Une entreprise intégrée et orientée client 9,2 milliards de dollars

Plus en détail

Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS

Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS Version du 26 juin 2013 Contenu 1 Description détaillée de la personne morale concernée... 3 1.1 Périmètre Organisationnel... 3 1.2 Périmètre

Plus en détail

La qualité, c'est notre volonté. La satisfaction, c'est notre obligation. TRANSPORTS

La qualité, c'est notre volonté. La satisfaction, c'est notre obligation. TRANSPORTS La qualité, c'est notre volonté. La satisfaction, c'est notre obligation. TRANSPORTS TRANSPORTS PETITJEAN Eric Direction Tel: 06 38 83 02 22 Eric.copel@orange.fr ADAM Nelly Responsable Administrative Tel:

Plus en détail

et les qualifications des chefs d entreprises

et les qualifications des chefs d entreprises Règles et conditions d accès à la profession et les qualifications des chefs d entreprises et des conducteurs professionnels Barcelone, 7 mai 2014 Blagoja Jovanovski IRU Academy Transport routier et croissance

Plus en détail