Stratégie Supply Chain du Groupe Carrefour

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie Supply Chain du Groupe Carrefour"

Transcription

1 Stratégie Supply Chain du Groupe Carrefour Directions s Commerciales & Supply Chain Groupe 1

2 Agenda et participants Introduction Gerard Lavinay (Directeur ) Stratégie Groupe Carrefour Histoire logistique et vision Supply Chain Value Chain 2016 Juan Cubillo / Christophe Geoffroy (Directeurs Commerciaux Groupe Alimentaire / Non-Alimentaire) Gerard Lavinay Résultat et la situation actuelle Stratégie Supply Chain Réalisations récentes Comment mieux travailler ensemble Xavier Derycke (Directeur Supply Chain Groupe) Jean François Caillaud (Directeur Opérations Logistiques Groupe) Xavier Hua (Directeur Stratégie BtoB Groupe) Agustin Riveiro (Manager Relations Fournisseurs Groupe) Conclusion Gerard Lavinay 2

3 Introduction Votre présence comme partenaire et fournisseur est importante: Nous sommes dans une phase de mise en œuvre de notre stratégie Supply Chain et ensemble il nous faut réussir sa parfaite exécution Nous sommes encore trop long à réagir au sein des pays d Europe alors qu il faut adopter des solutions plus rapides, plus flexibles et moins coûteuses En ce moment sur des «basiques», vous n êtes pas au rendez-vous Et pourtant nous avons tant de progrès à réaliser ensemble 3

4 1. Stratégie Groupe Carrefour 2. Histoire logistique et vision Supply Chain 3. Value Chain Résultat et la situation actuelle 5. Stratégie Supply Chain Réalisations récentes 7. Comment mieux travailler ensemble 4

5 5

6 6

7 7

8 8

9 9

10 10

11 11

12 12

13 13

14 14

15 15

16 16

17 1. Stratégie Groupe Carrefour 2. Histoire logistique et vision Supply Chain 3. Value Chain Résultat et la situation actuelle 5. Stratégie Supply Chain Réalisations récentes 7. Comment mieux travailler ensemble 17

18 Mission de la Supply Chain Créer de la valeur en maximisant la présence des produits en linéaire. Développer notre CA par la maîtrise du flux marchandise 18

19 De la Logistique à la Supply Chain Linéaires Interface Magasin Réception Réserves Appros Transport Aval Logistique Opérations logistiques FLUX ENTREPOT et Plate-forme FLUX DIRECT Supply Chain Transport Amont Prévision Appros Suivi Perf Interface fournisseur Production 19

20 1. Stratégie Groupe Carrefour 2. Histoire logistique et vision Supply Chain 3. Value Chain Résultat et la situation actuelle 5. Stratégie Supply Chain Réalisations récentes 7. Comment mieux travailler ensemble 20

21 The Evolving Value Chain of 2016 Global Commerce Initiative : etablished in october 1999 as a volontary platform. The Purpose: to create a vision and enable a dialogue among industry participants to understand how the industry should address or influence these forces in order to assure long-term success. The The Global Global Commerce Commerce Initiative Initiativeintends intends to to use use this this report report as as a catalyst catalyst for for discussion discussion within within the the industry industry and and within within each each of of our our companies. companies. Further, Further, GCI GCI will will undertake undertake the the projects projects identified identified in in the the report report to to help help shape shape the the future. future. José JoséLuis Durán Durán Chairman Chairman of of the the Management Management Board, Board, Carrefour Carrefour Group Group A.G. A.G. Lafley Lafley Chairman, Chairman, President President and and Chief Chief Executive, Executive, The The Procter Procter & Gamble Gamble Company Company Co-Chairmen, Co-Chairmen, Global Global Commerce Commerce Initiative Initiative (GCI) (GCI) 21

22 The Evolving Value Chain of 2016 Manufacturers Ajinomoto British American Tabacco Colgate-Palmolive Georgia-Pacific Corporation Groupe Danone Henkel KGaA Johnson & Johnson Kao Corporation Kraft Foods L Oreal Masterfoods Nestlé Pepsico, Inc Philips Lighting BV Reckitt Benckiser Sara Lee / DE Retailers Aeon Alberstons Carrefour Group Grupo Pão de Açucar Corporacion E.Wong Federated department stores Metro Group Pick n pay Royal Ahold Target corporation Tesco The Boots Company Wal Mart stores Wegmans Food Markets Supplier Crown Europe Partners AIM CIES The Food Business Forum ECR Europe FMI (Food Marketing Institute) GMA (Grocery Manufacturers Association) GS1 GS1 US VICS The Coca Cola Company The J.M. Smucker Company The Procter & Gamble Company Unilever 22

23 The Evolving Value Chain of 2016 Depuis 20 ans le réseau logistique n a pas beaucoup changé 23

24 The Evolving Value Chain of 2016 Nous allons vers 24

25 1. Stratégie Groupe Carrefour 2. Histoire logistique et vision Supply Chain 3. Value Chain Résultat et la situation actuelle 5. Stratégie Supply Chain Réalisations récentes 7. Comment mieux travailler ensemble 25

26 En 2004 Les axes stratégiques que nous vous avons communiqués en 2004 Direction Supply Chain Groupe Direction Générale Deux directions stratégiques complémentaires Direction Supply Chain Groupe Direction Générale Des directions stratégiques aux plans d action Comment collaborer? Un scénario incrémental qui s appuie sur les pratiques déjà mises en place. C est la phase de bonne gestion. Le partage des bonnes pratiques. Le suivi de la commande magasin. Donner aux industriels plus de visibilité Performance globale : stocks, niveaux de service, ruptures Promotion : prévisions, engagements, ventes par magasin Données opérationnelles entrepôt : sorties, stocks Données opérationnelles magasin : ventes, stock par article Un scénario de «rupture» qui tend à promouvoir des solutions plus flexibles. Le partage de l information avec les industriels. La généralisation du cross docking. Les plates-formes de consolidation et les stocks avancés. Pour mettre en place des plans d action conjoints Réduction des stocks Diminution des ruptures linéaires Développement du CA Supply Chain management 14 décembre 2004 Carrefour Meeting fournisseurs 9 Supply Chain management 14 décembre 2004 Carrefour Meeting fournisseurs 10 26

27 Bilan des couverture des coûts logistiques Il n y a pas eu de progrès assez significatif, principalement en Europe 5 pays 14% du du total groupe 6 pays 8% du du total groupe 6 pays 78% du du total groupe Indonésie Taiwan Malaisie Pologne Espagne Thailande Brésil Argentine Grèce Colombie Chine Italie* Turquie* Suisse France Hypers Belgique* France Multi Format Ces pays sont proches de l équilibre dans la couverture de leurs coûts logistiques Ces pays sont en dessous de l équilibre mais progressent Ces pays sont nettement décalés. * Pays avec un plan de relance 27

28 Bilan du Prêt à Vendre (PAV) Réalisation PAV 2006 et 1 er trimestre 2007 avec l objectif fin Hypermarchés % PAV 2006 % PAV 2007 % 0BJ 2007 Supermarchés % PAV 2006 % PAV 2007 % 0BJ % 11% 10% 9% 11% 13% 21% 29% 12% 14% 19% 16% 15% 13% 13% 11% 26% 0% 0% 4% France Espagne Italie Pologne Grèce France Espagne Italie Pologne Grèce Source: Déclaratif des pays selon référencement en nombre de références Objectif maintenu: 50% des volumes 28

29 Bilan du stock total groupe Pas d amélioration de la rotation des stocks au cours des 3 dernières années. Pour répondre à cette problématique, mise en place d un plan qualité du stock au service du commerce dans les principales BU : Hypers et Supers France, Espagne, Italie et Brésil. 38,2 Plan d actions généralisé pour accélérer l écoulement des stocks (fin de promotion, produits hors assortiment, stock âgés, etc). 36,0 36, Source: Stock financier fin année (fin décembre) 29

30 Bilan des flux tendu et du stock amont porté fournisseur 40.00% flux tendu 33.00% 21.00% 24.00% 28.00% 1.00% 3.00% 7.00% Stock porté

31 La situation actuelle des fournisseurs 1 er semestre 2007 Le service de livraison est vraiment loin d une qualité acceptable, surtout en France et encore insuffisant partout Les conditions du Contrat d approvisionnement ne sont pas toujours agrées et même avec des fournisseurs majeurs Les coûts logistiques ne sont pas encore suffisamment couverts par des remises de distribution L échange d information sur les basiques (notamment factures) sont faibles. Les échanges fiche produit sont juste en démarrage 31

32 La situation actuelle des fournisseurs Analyse des taux de service moyens des 4 premiers mois 2007 vs 2006 Fournisseur N 1 Épicerie sèche Fournisseur N 2 Entretien 0,0% -1,0% -2,0% -3,0% -4,0% -5,0% -6,0% -7,0% -8,0% -9,0% -10,0% -1,7% France Hyper -0,9% -4,0% -6,3% -8,6% France SPM Italie Espagne Belgique 4,0% 3,0% 2,0% 1,0% 0,0% -1,0% -2,0% -3,0% -4,0% -1,5% France Hyper 3,5% -0,2% -0,4% -2,9% France SPM Italie Espagne Belgique 32

33 La situation actuelle des fournisseurs Analyse des taux de service moyens des 4 premiers mois 2007 vs 2006 Fournisseur N 3 Entretien Fournisseur N 4 Épicerie sèche 5,0% 4,0% 3,0% 2,0% 1,0% 0,0% -1,0% -2,0% -3,0% -0,4% France Hyper 4,0% 1,2% -0,4% -1,9% France SPM Italie Espagne Belgique 2,0% 1,0% 0,0% -1,0% -2,0% -3,0% -4,0% -5,0% -1,0% France Hyper 0,8% -0,2% -2,3% -4,2% France SPM Italie Espagne Belgique 33

34 La situation actuelle des fournisseurs Le constat Les taux de service de Bazar en France se degrade depuis de Juin % 99% Taux de service BAZAR TOUS FLUX Objectif 2007 : 97 % tous flux 98% 97% 96% 95% 94% 93% 92% Réel 2007 Janvier Février Mars Avril M ai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre CUM UL Taux de service aval (entrepôts/ magasins) en UVC cumulé mensuellement pour le flux stocké et tendu 34

35 1. Stratégie Groupe Carrefour 2. Histoire logistique et vision Supply Chain 3. Value Chain Résultat Stratégie Supply Chain Réalisations récentes 7. Comment mieux travailler ensemble 35

36 Stratégie Supply Chain Carrefour Nous renforçons la mise en œuvre de la stratégie Supply Chain définie en 2004 : 1 2 Disponibilité linéaire Accélération de la rotation des produits Échanges d informations Prêt à Vendre Coûts vs remises logistiques 36

37 Disponibilité linéaire la vraie performance 1 Les différentes perceptions de la disponibilité des produits dans le linéaire : Souhaitée Client Mesurer l OSA (On Shelf Availability) avec la vision du client. OSA Carrefour Fournisseur ENSEMBLE 37

38 Accélération de la rotation des produits 2 Piloter les flux d information Référentiel Boucle Complète Appros centralisés Excellence Opérationnelle Magasins Standard métier Mercure Productivité linéaire Nouvelles Techno Best Practices Multipick Multidrop Optimisation des réseaux logistiques Performance Centre Conso Stratégie 3/4PL EDI échange de données GPA mutualisée Collaboration fournisseur Process Promo/ CPFR Prêt à Vendre GDS Piloter les flux de marchandise 38

39 Accélération de la rotation des produits 2 Le flux direct utilise les compétences de livraison du fournisseur. Le pilotage des flux permet de consolider les livraisons entre différents magasins La simplicité du flux direct piloté en centrale est à redécouvrir en Europe Une plateforme flux tendu est créée pour améliorer le service aux magasins : 1. En permettant un fréquence de commande plus élevée qu en direct: 2-3 fois par semaine, 2. En réduisant la question du minimum de commande par l effet groupé entre magasins, 3. Le stock de sécurité reste en magasin, 4. Le délai de livraison pour le magasin n est pas modifié par rapport au direct Le frais est par nature géré en flux tendu. Pour les produits secs, le flux tendu s applique davantage au format Hyper qu au Super/Proximité en raison des fréquences de service requises La mise en place du flux tendu est encore à développer, en particulier en Europe 39

40 Accélération de la rotation des produits 2 Centre de consolidation: Même service au magasin qu en flux stocké sur logistique picking: livraison quotidienne, pas de minimum de commande, stock de sécurité consolidé Entrepôt Multi-Fournisseur Facture pour stockage & transport Appro Fournisseurs Usine transport Centre Consolidation Transport Commun Import/F&L Magasins Carrefour Commandes Facturation des commandes Détail ventes en magasin et stock en magasin Organisation logistique et approvisionnement supervisée par Carrefour 40

41 Échange d information - Business to Business (BtoB) 3 Les processus BtoB sont un moyen de mettre en œuvre une nouvelle relation avec les fournisseurs, à travers des échanges d information plus importants, tournés vers l amélioration de la performance économique Domaine Référentiel Supply Chain / Finance Achats / Marketing / Qualité Processus Alignement des données produit : Data Synchronisation Revue de performance : scorecard partagée Cycle Commande-Facture : messages EDI Data Sharing Supply Chain - Disponibilité Linéaire - Approvisionnements partagés : GPA - Prévisions partagées : CPFR e-sourcing - Cahier des charges conception - Enchères inversées Data Sharing Marchandise - Gestion Innovation - Category Management Data Sharing Client 41

42 Échange d information - Business to Business (BtoB) 3 Data Synchronisation Carrefour dispose d une solution globale opérationnelle depuis fin 2006 Chaque fournisseur doit se préparer à publier de manière électronique les informations demandées par Carrefour Carrefour n impose pas de canal ou prestataire particulier, et acceptera tout format / protocole qui respecte les standards GS1 Global Data Synchronisation (GDS) Point à Point Web Form Échanges démarrés en France, l Espagne suivra avant fin

43 Échange d information - Business to Business (BtoB) 3 Message EDI CARREFOUR FOURNISSEUR Magasin 1 Magasin 2 Logistique C4 WAN Order Data C A R R E F O U R. N E T AS2 Internet EDI UNH+14 PRI++E EDI Message Plateforme Globale Prestataire Prestataire EDI EDI Message EDI EDI UNH+14 PRI++E EDI Message Ecran Web Accélérer le déploiement de la facture dématérialisée 43

44 Information Sharing 3 Le partage des données Point de Vente doit accompagner la mise en œuvre de plusieurs processus : Flux tendu Approvisionnement magasin assisté Gestion des évènements: Promotion, introduction Nouveau Produit, Innovation Les modalités de mise en œuvre sont en cours de définition L objectif global est l accroissement de la Disponibilité Linéaire 44

45 Prêt à Vendre 4 Les 6 critères du PAV Critères de mise en place du PAV en magasin 100% facile mise en rayon 100% service pour les clients 1 Reconnaissance immédiate du produit 4 Repérage en un clin d œil 2 Ouverture facile du colis 5 Facilité d accès au produit 3 Mise en rayon au colis en un seul geste 6 Aspect toujours marchand en cours de journée (*) Remplissage +facing+ retraitement des cartons après ouverture 45

46 Prêt à Vendre 4 Implications liées au déploiement des PAV en 2007 Identification et développement des PAV avec les fournisseurs dans chaque pays. Intégration de la notion PAV : de la création article au balisage rayon et dans les plans Merchandising. Formation des équipes et accompagnement au changement, le PAV des 8 processus clés de la formation «Nouveau concept PGC». est un Collaboration entre les magasins et les marchandises pour garantir l implémentation effective des PAV qualitatifs en magasin Animation de ce dossier stratégique dans les instances ECR Europe. 46

47 Coûts vs remises logistiques 5 La couverture des coûts de distribution par les remises logistiques est une règle de bonne gestion de la Supply Chain. Nous devons raisonner en masse de marge Ces remises logistiques doivent couvrir nos coûts : manutention, transport, immobilier entrepôt, financement du stock, etc. Cette négociation est toujours associée à une négociation commerciale C est un exercice de clarification et d amélioration continue à engager chaque année Pour 2007, nous devons rééquilibrer cette équation économique avec : un renforcement des négociations pour améliorer les situations décalées sur certains pays une renégociation des RDD au travers du déploiement du Xdocking 47

48 1. Stratégie Groupe Carrefour 2. Histoire logistique et vision Supply Chain 3. Value Chain Résultat et situation actuelle 5. Stratégie Supply Chain Réalisations récentes 7. Comment mieux travailler ensemble 48

49 Réalisations récentes Déploiement important du flux tendu en Espagne Pooling (Gestion Partagée d Approvisionnement mutualisée) en supermarchés en France Disponibilité linéaire avec un fournisseur dans plusieurs pays Centre de consolidation France et Europe à Cavaillon Stocks avancés Non Alimentaire en Espagne Déploiement de la commande assistée magasins Distribution mutualisée des surgelés autour des moyens logistiques d un industriel en Italie 49

50 Déploiement important du flux tendu PGC Espagne Evolución % Flujos PGC 100,00% 90,00% 80,00% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 20,00% 10,00% 48% Cajas Stock Cajas Tenso Cajas XD Cajas Stock Deposito 0,00% ENERO DEL 2006 MARZO DEL 2006 MAYO DEL 2006 JULIO DEL 2006 SEPTIEMBRE DEL 2006 NOVIEMBRE DEL 2006 ENERO DEL 2007 MARZO DEL

51 Déploiement important du flux tendu PGC Espagne Évolution Stock PGC Données Techniques de PGC Évolution nombre de jours logistiques Nbre Livraisons/Semaine: 3 Délai de Livraison Nbre d'entrepôts Réseau Logistique PGC 48 heures 4 Flux Tendu 2 Flux Stock Nbre de Réferences: Modèle de Flux Tendu (4 entrepôts): 1- Février 2004 (Miralcampo). 2- Juillet 2005 (Levante). 3- Novembre 2005 (Santander). 4- Juin 2006 (Sevilla) 3 4 Santander Miralcampo Sevilla 1 Sant Fruitós 2 Valencia 6 Castellbisbal 5 Flux Stock 12, ,1-4,2 DIAS 11, , ,7 8, Flux Tendu Le stock dans les magasins a augmenté 2 jours entre 2004 et

52 Déploiement important du flux tendu PGC Espagne Évolution Ventes vs Stock Procter & Gamble Données de P&G EN FLUX TENDU Nbre Livraisons/Semaine: 5 Délai de Livraison Nbre d'entrepôts 48 heures 4 Flux Tendu 2 Flux Stock Nbre de Réferences: 271 Évolution ventes +7,0% VENTES K( ) +4,2% +8,6% +40,5% Effet Gillette Évolution nombre de jours logistiques 15, ,4 Jours = unités stock / unités cédées ,2-12 jours Modèle de Flux Tendu (4 entrepôts): 1- Février 2004 (Miralcampo). 2- Juillet 2005 (Levante). 3- Novembre 2005 (Santander). 4- Juin 2006 (Sevilla). 12, ,1 9, ,5 4, ,8 Les magasins de l entrepôt qui reste en Flux Stock ont 2,4 jours moins que ceux de l'environnement de Flux Tendu (Obj) 3,

53 Pooling (Gestion Partagée d Approvisionnement mutualisée) en supermarchés en France GPA mutualisée = GMA GPA: Gestion Partagé d Approvisionnement GMA: Gestion Mutualisé d Approvisionnement Alimentaire Multiformat France. Il y a déjà mis en place 8 groupes de fournisseurs (par 2 ou par 3) avec commandes et palettes en Le résultat est une baisse de stock de 15% à 25%. En 2007: 3 à 5 % du CA PGC sera géré en GPA Mutualisée. Usine Bénédicta 1bis 4 4 FM Logistic Longueil Ste Marie Stockage Stockage Bénédicta Banania bis Colomiers Usine Banania 2 2 Cellule GMA multi-industriels gérée par l un des industriels ou par FM Logistic 53

54 Disponibilité linéaire avec un fournisseur Project deployed in 2006 and follows in 2007 Belgium First measurement & pilots finalised Target: 50% reduction of OSA losses in 3 years. Italy Measurement in place Poland OSA measurement in place & improvement programme on going Ambition: To be best in class on OSA, achieving Carrefour recognition as an expert on this subject. Greece OSA programme & training started Argentina OSA measurement in place & improvement programme on going Turkey Measurements & OSA Pilot started Thailand Measurement of OSA United Emirates Measurements in place OSA Pilot started 54

55 Centre de consolidation France et Europe à Cavaillon Produit MDD (PGC hors PLS) Les trois parties: l industriel, l opérateur logistique et le distributeur se mettent d accord sur la manière de travailler. Pour les fournisseurs qui se situent en Espagne, Italie, Grèce ou/et sud de la France. Libération de place sur les plateformes dégagée par baisse des stocks. 55

56 Stock avancé par le fournisseur Non Alimentaire Espagne. Ce levier concerne tous les fournisseurs qui ne sont pas éligibles au flux tendu (taux de service non satisfaisant, délai de livraison trop long, etc.) Nous utilisons les entrepôts actuels de Carrefour. Déjà 20 fournisseurs mis en place d un total de 104 fournisseurs étant prévus et discutés. STOCK PROVEEDOR STOCK CARREFOUR Tiendas Plataforma Carrefour 56

57 Commande assistée magasins (principes) Déployer et renforcer la commande assistée magasins en synchronisation avec la commande entrepôt (France hyper, Espagne, Italie, Pologne) Socle nécessaire pour le pilotage de flux Le Pilotage de flux : choisir le meilleur flux en se fondant sur le besoin rayon En fonction du format magasins (hyper, super, proxi,etc) En fonction de l environnement logistique En fonction du secteur (PGC, frais ou non-alimentaire) ou du type de produit (permanent, saisonnier ou promotion) en décrivant le modèle d organisation le plus simple possible. Le flux tendu et/ou le flux direct magasins sont les flux privilèges du groupe en s appuyant si besoin sur des stocks consolidés ou avancés, ou des livraisons mutualisées fournisseurs. 57

58 Distribution mutualisée des surgelés autour des moyens logistiques d un industriel en Italie Le projet : réaliser, pour tous les points de vente hyper du nord de l Italie, une logistique pour la gestion centralisée des différentes marchandises des surgelés Objectif : Dégager un gain économique afin de le réinvestir en compétitivité Solution : S appuyer sur la structure existante de Sagit (Unilever div. Surgelé), qui devient prestataire logistique, et centraliser tous les autres fournisseurs dans le même site Au vue des résultats, nous avons centralisé les surgelés des Hyper du sud de l Italie sur le même schéma 58

59 En 2007, en conclusion des réalisations: France Hyper : le déploiement du flux tendu en PGC atteindra 10% à fin France multiformat : la rationalisation du réseau d entrepôt PGC se poursuit, le plan de massification se développe. En Italie, l extension du flux tendu sur l entrepôt du Sud sera effective cette année. En Espagne, nous finirons le plan cross-docking avec les derniers centres de distributions et le développement de stocks avancés fournisseurs. En Belgique, le lancement de la commande assistée en Hypermarché et les plans de Pooling et flux tendu serons faits pour l année

60 1. Stratégie Groupe Carrefour 2. Histoire logistique et vision Supply Chain 3. Value Chain Résultat et la situation actuelle 5. Stratégie Supply Chain Réalisations récentes 7. Comment mieux travailler ensemble 60

61 Comment mieux travailler ensemble Collaboration avec les Fournisseurs Excellence de service 100% OSA 0% (Disponibilité linéaire) Basiques La Mission de la Relation Fournisseurs est d aller chercher «l Excellence du service» des fournisseurs 61

62 Comment mieux travailler ensemble La Collaboration avec les Fournisseurs consiste en quatre étapes fondamentales: Excellence: Excellence: forte disponibilité des produits dans les linéaires au moindre coût. Alignement: Alignement: avec les fournisseurs sur la stratégie à suivre au niveau groupe et pays. Partage: de l information l et des processus. Basique: Basique: Définition des conditions de service et suivi de performance. 62

63 Comment mieux travailler ensemble Travailler avec la Direction Supply Chain de chaque Business Unit, qui intègre les opérations logistiques et les équipes d approvisionnements amont et aval : Le respect des «basiques» et du contrat d approvisionnement. Les paramètres de la commande magasins. La disponibilité linéaire des produits. La prévision des ventes (inclus la promotion). Travailler au niveau Groupe : Le partage et le challenge des performances de service et des processus collaboratifs. Le support des plans d action conjoints. La relation étroite avec les Directions Commerciales Groupe. 63

64 Comment mieux travailler ensemble Au sein de la Supply Chain Groupe, une équipe dédiée avec une personne par zone travaillant sur le développement de la relation fournisseur. Agustin Riveiro Antoine Passat (Am. Latine, Pologne, Suisse, Russie et Roumanie) Julien Zabala (Asie, Turquie, Grèce et Bulgarie) Regis Le Boucher (sep 2007) (France, Espagne, Italie, Belgique et Portugal) 64

65 Conclusion La stratégie Supply Chain Carrefour est solide et elle permet d être ensemble en cohérence avec la cible du GCI. Changeons et adoptons bien et suffisamment vite le flux tendu Réagissez jusqu au plus haut niveau sur les problèmes actuels de livraison. Tournez aussi vos efforts sur le vrai combat: la disponibilité linéaire. 65

66 Vous avez des questions? 66

Supply Chain agroalimentaire mondiale

Supply Chain agroalimentaire mondiale Supply Chain agroalimentaire mondiale Pilotage d une Supply Chain agroalimentaire mondiale Hervé Ledru Directeur Supply Chain International 06 84 48 59 32 - ledru.herve@free.fr Agenda 1. Contexte et défis

Plus en détail

Pour saisir le sens des leviers d amélioration, il est d abord nécessaire de comprendre les caractéristiques du supply chain management.

Pour saisir le sens des leviers d amélioration, il est d abord nécessaire de comprendre les caractéristiques du supply chain management. Introduction La dynamique «mesurer, analyser, agir» en supply chain management implique la mesure d indicateurs de performance et la mise en œuvre de leviers porteurs d amélioration. Il y aurait plus de

Plus en détail

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution 20% d économie sur les coûts logistiques et 25% de réduction des émissions de CO 2, voilà ce que promet

Plus en détail

Résultats de l enquête ECR 2014 «Zéro rupture : mode d emploi» Novembre 2014

Résultats de l enquête ECR 2014 «Zéro rupture : mode d emploi» Novembre 2014 «Zéro rupture : mode d emploi» Novembre 2014 1 Rappel de l objectif Dans le cadre de ses travaux sur les ruptures en linéaires, ECR France, organisme paritaire des industriels et distributeurs de PGC,

Plus en détail

Etat de l'art de la GPA

Etat de l'art de la GPA Etat de l'art de la GPA Descriptif article La Gestion Partagée des Approvisionnements est une pratique courante. Comment le faire efficacement et avec quelles solutions? Le Mardi 13 Février 2007 de 14h00

Plus en détail

Le CPFR, mythe ou réalité? Première partie : Le concept CPFR

Le CPFR, mythe ou réalité? Première partie : Le concept CPFR Groupement Achats et Logistique / Association des Centraliens Le CPFR, mythe ou réalité? Première partie : Le concept CPFR Thierry JOUENNE, CPIM Lundi 14 octobre 2002 Plan La supply chain, axe de valeur

Plus en détail

Zéro Rupture - Mode d emploi. Trophée ECR 16 Octobre 2013

Zéro Rupture - Mode d emploi. Trophée ECR 16 Octobre 2013 Zéro Rupture - Mode d emploi Trophée ECR 16 Octobre 2013 A chaque instant, permettre une disponibilité maximale du produit en linéaire : un atout majeur pour la croissance Réunir nos expertises et savoir-faire

Plus en détail

L A N E W S L E T T E R

L A N E W S L E T T E R L U N D I, L E 2 7 M A I 2 0 1 3 La Supply Chain collaborative, quels risques et quelles opportunités? Editorial Après une année 2012 qui nous a permis d'innover dans des champs divers comme la logistique

Plus en détail

Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec

Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec Thierry JOUENNE, Professeur associé, CNAM Paris Paris, 6 mai 1 1 Plan 1. Rappel historique. Le projet Casino-Sarbec Point de départ Processus

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

Matinée ECR-SymphonyIRI sur le taux de service en linéaire. Mardi 26 octobre 2010

Matinée ECR-SymphonyIRI sur le taux de service en linéaire. Mardi 26 octobre 2010 Matinée ECR-SymphonyIRI sur le taux de service en linéaire Mardi 26 octobre 2010 Ordre du jour 08h30 : Accueil 09h15 : Introduction Xavier Hua (ECR France) 09h30 : Présentation SymphonyIRI Frédéric Basseto

Plus en détail

Déploiement d une e-logistique à l international

Déploiement d une e-logistique à l international Déploiement d une e-logistique à l international Présentation Régime Dukan: multi-canal, multi-pays Une lutte permanente contre le surpoids et l obésité Une méthode, Un programme de coaching, Des produits

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007 Philippe-Pierre Dornier Michel Fender LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples Deuxième édition 2007, 2007 ISBN : 978-2-7081-3384-6 Sommaire Remerciements... V Préface...

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Supply Chain Management (SCM) Sommaire

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Poussées par la croissance

Poussées par la croissance Le Cross-Canal, une étape de la transformation des modèles logistiques L ouverture d un site web pour les enseignes traditionnelles tout comme celle de magasins pour certains «Pure Players» sont les signes

Plus en détail

Assistance Fournisseurs Déploiement P.I.M. E-mail : fiche_produit_fr@carrefour.com

Assistance Fournisseurs Déploiement P.I.M. E-mail : fiche_produit_fr@carrefour.com La dématérialisation de la Fiche Produit Département B2B Groupe Assistance Fournisseurs Déploiement P.I.M. E-mail : fiche_produit_fr@carrefour.com Gestion administrative des Fournisseurs France Data Synchronisation

Plus en détail

JDA SOFTWARE OPTIMISATION DES STOCKS. Pour vos appels d offre. 2 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

JDA SOFTWARE OPTIMISATION DES STOCKS. Pour vos appels d offre. 2 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Mars 2009 Pour vos appels d offre OPTIMISATION DES STOCKS 2 e ÉDITION JDA SOFTWARE SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort QUESTIONNAIRE EDITEURS DE LOGICIELS D OPTIMISATION

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Notre différence : concilier décisions stratégiques et réponses opérationnelles Pour planifier et exécuter votre Supply Chain avec la meilleure

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable I PRESENTATION DES THEORIES 1 La chaîne logistique traditionnelle 2 Supply chain 3 Supply chain in reverse logistics La gestion globale de la chaîne logistique dans la logistique inversée (verte) II L

Plus en détail

Chaîne logistique & TIC

Chaîne logistique & TIC Chaîne logistique & TIC (from commerce to e-commerce to c-commerce). 1 2 3 4 Les Les méthodologies méthodologies m ECR ECR Mise Mise en en œuvre œuvre d une d une d chaîne chaîne logistique intégrée. grée.

Plus en détail

DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION

DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION [NOVEMBRE 2013] Au sommaire LA RENTABILITÉ DU DRIVE ET LES LEVIERS D ACTION Zoom sur... les frais de perso Zoom sur... la charge d investissement Objectif

Plus en détail

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France n MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Plan Un rendez-vous attendu L intérêt d un langage commun de la performance Visite guidée au cœur de la performance Comment utiliser les indicateurs Supply

Plus en détail

AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012

AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012 AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012 La grande distribution alimentaire bouge au niveau mondial et en France. Pour les acteurs français, la famille Mulliez et Naouri taillent des croupières à Arnault

Plus en détail

L s 1 0 r è r gles d o r de la Supply Chain

L s 1 0 r è r gles d o r de la Supply Chain Les 10 règles d or de la Supply Chain Plan Introduction : La logistique, une fonction stratégique sous-exploitée Règle N 1 : Parler le même langage Règle N 2 : Créer une stratégie logistique Règle N 3

Plus en détail

MANUEL LOGISTIQUE FOURNISSEURS

MANUEL LOGISTIQUE FOURNISSEURS MANUEL LOGISTIQUE FOURNISSEURS 1 Stratégie 2 Preface 3 Structure des documents 4 Schémas logistiques à valoriser 5 Tarifs directeurs M.A.F. 6 Gamme de conditionnement 7 Annexes 8 Contacts www.mecaplastgroup.com

Plus en détail

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Le langage commun de la Performance Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Christian MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Merci aux sponsors du colloque! 2 Plan Un rendez-vous

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

FUTURMASTER FUTURMASTER

FUTURMASTER FUTURMASTER Mars 2010 Pour vos appels d offre APS Logiciels de planification 2 e ÉDITION FUTURMASTER FUTURMASTER SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur FUTURMASTER

Plus en détail

Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise

Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise Bertrand DOYELLE Arnaud POPILLE Qualité, traçabilité et sécurité consommateur : un sujet ECR L exigence de sécurité : une nouvelle attente

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Club Supply Chain et distribution

Club Supply Chain et distribution Club Supply Chain et distribution Fabrice Lajugie de la Renaudie Association des diplômés de Reims Management School 91 rue de Miromesnil 75008 Paris http://www.rms-network.com Sommaire Constats 3 composantes

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

DSI Le pragmatisme ne tue pas l Architecture Claire Mayaux Pascal Pozzobon 23 septembre 2010

DSI Le pragmatisme ne tue pas l Architecture Claire Mayaux Pascal Pozzobon 23 septembre 2010 DSI Le pragmatisme ne tue pas l Architecture Claire Mayaux Pascal Pozzobon 23 septembre 2010 On fait quoi pour vous aujourd hui? 2 La transformation du SI (PMT 2010-2012) Séquoia 2009 2010 2011 2012 Mobilité

Plus en détail

EVOLUTION DU CHIFFRE D AFFAIRES DU GROUPE AU 1 ER TRIMESTRE 2012. T1 2011 T1 2012 Variation T1 2012/T1 2011. en M en M Croissance

EVOLUTION DU CHIFFRE D AFFAIRES DU GROUPE AU 1 ER TRIMESTRE 2012. T1 2011 T1 2012 Variation T1 2012/T1 2011. en M en M Croissance GROUPE CASINO : CHIFFRE D AFFAIRES DU 1 ER TRIMESTRE 2012 Chiffre d affaires de 8,7 milliards d euros au 1 er trimestre 2012, en très forte croissance : +11,3% hors essence soutenue, en amélioration par

Plus en détail

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt Nos programmes rammes réalisés Exemples de réalisation 1. «Enjeux de la Supply Chain : collaboration et création de valeurs» 2. La Supply Chain dans un environnement mass market 3. «Prise de conscience

Plus en détail

Titre 1 Quas doluptur? Is audiossi alit perum accus quidust, optatis suntiam, apiendit, consequisque voluptatia cuptius plab

Titre 1 Quas doluptur? Is audiossi alit perum accus quidust, optatis suntiam, apiendit, consequisque voluptatia cuptius plab Augmentez vos marges CLOUD accus quidust, optatis suntiam, apiendit, ut alit libus, id unt quis et maximol escimil lanissum dis doles voluptaquis am, aut pa De la production à SOLUTION la gestion de projet

Plus en détail

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer.

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Communiqué de presse Croix, le 31 août 2015 Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Hausse du chiffre d affaires HT consolidé : 26,9 milliards d euros, +3,4

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma LA VISION SUPPLY CHAIN GLOBALE COMME ENJEU DE LA COMPÉTITIVITÉ

Plus en détail

Immeuble INNOPOLIS Bat B, Voie de la Découverte 31670 LABEGE +33 (0)5.61.00.66.24 mob: +33 (0)6.88.05.50.70 www.pick-and-go.eu

Immeuble INNOPOLIS Bat B, Voie de la Découverte 31670 LABEGE +33 (0)5.61.00.66.24 mob: +33 (0)6.88.05.50.70 www.pick-and-go.eu PICK-AND-GO FOURNIT, À L'ENSEMBLE DES SUPPLY CHAIN INDUSTRIELLES, ET NOTAMMENT ALIMENTAIRE ET GMS, UN SERVICE COMPLET DE LOCATION/GESTION D'EMBALLAGES, EN PARTICULIER PALETTES EN PLASTIQUE RECYCLÉ, TRACÉS

Plus en détail

Sage 30 pour les petites entreprises

Sage 30 pour les petites entreprises Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Informations Export : +33 (0)5 56 136 988 (hors France métropolitaine) www.sage.fr/pme Sage 30 pour les petites entreprises Abordez votre gestion en toute

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

.Next. Advanced Customer Service Intelligent Pricing & Promotion

.Next. Advanced Customer Service Intelligent Pricing & Promotion .Next Demand Forecasting Open to buy Assortment Sourcing Optimisation Procurement & Production Planning Advanced Replenishment In store HR Optimisation Mobile Point Of Service CRM & Loyalty Advanced Customer

Plus en détail

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010 áå ΩINSTITUT SUPERIEUR DU MANAGEMENT Supply chain management NESTLE Les Rois de la Supply Chain 2010 Cabinet ISM Abidjan, Cocody,Bvd F. Mitterand, Riviera Bonoumin, Immeuble La Paix 22 BP 876 Abidjan 22

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DE VOTRE ENTREPÔT. Logiciel de gestion d entrepôts

COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DE VOTRE ENTREPÔT. Logiciel de gestion d entrepôts COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ ENTREPÔT DE VOTRE Logiciel de gestion d entrepôts Les caractéristiques essentielles de votre entrepôt : Productivité Efficacité des mouvements Stock optimisé Exploitation

Plus en détail

Résultats semestriels page 2

Résultats semestriels page 2 Paris, le 31 juillet 2008 Les activités de GO Sport Belgique étant en cours de réorganisation, les données 2008 et 2007 ci-après ont été retraitées en application de la norme IFRS 5 : les activités belges

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

L entrepôt - plateforme ou le modèle d approvisionnement de la grande distribution alimentaire dans les Pays de l Europe Centrale et Orientale

L entrepôt - plateforme ou le modèle d approvisionnement de la grande distribution alimentaire dans les Pays de l Europe Centrale et Orientale L entrepôt - plateforme ou le modèle d approvisionnement de la grande distribution alimentaire dans les Pays de l Europe Centrale et Orientale Georges FASSIO Maître de conférences, Institut Universitaire

Plus en détail

HAVAS : ACTIVITE DES 9 PREMIERS MOIS 2002

HAVAS : ACTIVITE DES 9 PREMIERS MOIS 2002 Communiqué de presse Paris, le 7 novembre 2002, 7h30 HAVAS : ACTIVITE DES 9 PREMIERS MOIS 2002 Marge brute des 9 premiers mois en données brutes : 5,0% Croissance organique des 9 premiers mois : 5,5% Croissance

Plus en détail

IMAFS. Optimisation des stocks IMAFS. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

IMAFS. Optimisation des stocks IMAFS. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Pour vos appels d offre Avril 2011 ptimisation des stocks 3 e ÉDITI IMAFS IMAFS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M de l'éditeur IMAFS inc 2. Appartenance à un groupe

Plus en détail

DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS

DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS Juin 2013 SOMMAIRE I. LE REFERENTIEL AU CŒUR DU SYSTEME OMNI CANAL... 4 II. DIALOGUES MULTIPLES... 6 III. FACTEURS D ACCELERATION

Plus en détail

Les standards GS1. Conférence CRITTBOIS. Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015

Les standards GS1. Conférence CRITTBOIS. Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015 Les standards GS1 Conférence CRITTBOIS Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015 Le saviez-vous? 6 milliards de searchs par jour 6 milliards de bips par jour 2 GS1, organisation internationale

Plus en détail

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale?

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Forum d été Supply Chain Magazine 10 Juillet 2012 Transform to the power of digital Les impacts de la globalisation sur la Supply

Plus en détail

Optimisation logistique

Optimisation logistique Grégory DEBUCHY Christian PELISSON Optimisation des unités d expédition, des emballages secondaires et tertiaires Remerciements AUCHAN, BEIERSDORF SA, BLEDINA, BONGRAIN, Brasseries KRONENBOURG, CADBURY

Plus en détail

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS 18.09.2012 INTRODUCTION 2 DES SERVICES & DES SOLUTIONS POUR OPTIMISER VOTRE SUPPLY CHAIN 37 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DE LA SUPPLY CHAIN

Plus en détail

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur Valérie Laplaine Groupe Casino *** La charte PNNS pour un distributeur La nutrition : un engagement fort du Groupe Casino Présentation du groupe La politique nutritionnelle du Groupe Une démarche ambitieuse

Plus en détail

Le Flowcasting serait-il plus séduisant CASINO & SARBEC

Le Flowcasting serait-il plus séduisant CASINO & SARBEC R e t o u r d E x p é r i e n c e 22 Damien Morand, Directeur Supply Chain alimentaire de groupe Casino Guillaume Jouret, Directeur informatique et logistique des Laboratoires Sarbec CASINO & SARBEC Laurent

Plus en détail

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Journées Innovation Recherche BSPPP Matthieu LAURAS (EMAC), Cdt Florent COURREGES (SDIS81) matthieu.lauras@mines-albi.fr, florent.courreges@sdis81.fr

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

Supply Chain Management

Supply Chain Management Indicateurs de Performance dans les Fonctions du Supply Chain Management Le partenaire Dans le cadre du contrat AGIR pour l AGROALIMENTAIRE Sommaire 1- Qu est ce qu un indicateur? Page 3 2- Notion de Supply

Plus en détail

SUPPLYCHAIN. Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE

SUPPLYCHAIN. Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE SUPPLYCHAIN M A N A G E M E N T Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs Une formation-action unique: les connaissances

Plus en détail

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien»

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Sage ENTREPÔTS La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Entrez dans le monde de Sage Un éditeur leader spécialiste de votre

Plus en détail

La Supply Chain Collaborative dans les télécoms

La Supply Chain Collaborative dans les télécoms Mémoire de fin d études Directeur de Mémoire : Pierre Médan La Supply Chain Collaborative dans les télécoms Certaines données étant confidentielles, elles ont été supprimées de cette version Master 2 Logistique

Plus en détail

1948 Ouverture du premier magasin en libre-service dans le magasin d origine à Saint-Etienne

1948 Ouverture du premier magasin en libre-service dans le magasin d origine à Saint-Etienne 2007 1898 Ouverture de la première succursale à Veauche (Loire) et fondation de la Société des magasins du Casino 1901 Lancement des premiers produits à marque Casino Geoffroy Guichard Fondateur du Groupe

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

COMMENT IMPLANTER LES RAYONS D UN MAGASIN POUR AMELIORER SA RENTABILITE

COMMENT IMPLANTER LES RAYONS D UN MAGASIN POUR AMELIORER SA RENTABILITE COMMENT IMPLANTER LES RAYONS D UN MAGASIN POUR AMELIORER SA RENTABILITE La rentabilité d un point de vente est très souvent lié à l implantation des rayons de ce magasin et de la gestion des produits dans

Plus en détail

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison WWW.ZETES.COM ALWAYS A GOOD ID Donnez une nouvelle dimension à vos services de preuve de livraison Que vous soyez une entreprise de transport

Plus en détail

Performance Logistique Industrielle

Performance Logistique Industrielle Performance Logistique Industrielle Engagez-vous avec nous Vers une nouvelle politique Approvisionnements Dans le souci de moderniser et de pérenniser les processus de logistique industrielle, la Direction

Plus en détail

Livre Blanc. ETL Master Data Management Data Quality - Reporting. Comment mieux connaître et maîtriser son réseau de distribution indirect?

Livre Blanc. ETL Master Data Management Data Quality - Reporting. Comment mieux connaître et maîtriser son réseau de distribution indirect? Livre Blanc ETL Master Data Management Data Quality - Reporting Comment mieux connaître et maîtriser son réseau de distribution indirect? Sommaire I. Les 3 principaux canaux de distribution... 3 II. Les

Plus en détail

ENQUÊTE G M S VBALEHA-FOTOLIA G M S

ENQUÊTE G M S VBALEHA-FOTOLIA G M S VBALEHA-FOTOLIA De profondes mutations A première vue, les projets actuels d optimisation des schémas logistiques des acteurs de la grande distribution dans l Hexagone sont relativement variés : entrepôts

Plus en détail

Pratiques de logistique collaborative : quelles opportunités pour les PME/ETI?

Pratiques de logistique collaborative : quelles opportunités pour les PME/ETI? Pratiques de logistique collaborative : quelles opportunités pour les PME/ETI? o c p ro s p e c t i ve Date de parution : mars 2011 Couverture : Nathalie Palous Mise en page : Ghyslaine Coralie Édition

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

Présentation Extranet CHD SiWiPo

Présentation Extranet CHD SiWiPo Présentation Extranet CHD SiWiPo Petit déjeuner Vendredi 03 octobre 2014 08h30-10h Hôtel Raphaël - 75016 www.siweb.fr +33 (0)4 42 901 605 75015 Paris 13797 Aix-en-Provence Présentation solution SiWiPo

Plus en détail

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric Gérard JORGE Directeur de la division Ibérique & Internationale, Schneider Electric Revoir complètement la chaîne d approvisionnement, assurer

Plus en détail

MAPA SPONTEX. DynaSys offre une solution métier, éprouvée sur le marché et dans différents secteurs. Elle est conforme à nos attentes.

MAPA SPONTEX. DynaSys offre une solution métier, éprouvée sur le marché et dans différents secteurs. Elle est conforme à nos attentes. DynaSys offre une solution métier, éprouvée sur le marché et dans différents secteurs. Elle est conforme à nos attentes. Richard Crnjanski, Directeur Supply Chain Europe, MAPA SPONTEX CUSTOMER CASE STUDY

Plus en détail

CARBOUE Jérôme Mars 2005 CHAMBON Laure MASSE-PARADIS Marielle

CARBOUE Jérôme Mars 2005 CHAMBON Laure MASSE-PARADIS Marielle CARBOUE Jérôme Mars 2005 CHAMBON Laure MASSE-PARADIS Marielle 1 Sommaire I. ETUDE DE MARCHE A. LES DIFFERENTS FORMATS/PRODUITS PRESENTS SUR LE MARCHE B. PRESENTATION DES PRINCIPAUX ACTEURS DE CE MARCHE

Plus en détail

Supply Chain : Diagnostic et niveaux de maturité

Supply Chain : Diagnostic et niveaux de maturité MIL GB/OB/LK -1- Supply Chain : Diagnostic et niveaux de maturité Professeur Gérard BAGLIN Département MIL baglin@hec.fr - 33 1 39 67 72 13 MIL www.hec.fr/mil -2- Les déterminants financiers EVA : Economic

Plus en détail

ORDER TO CASH Gagnez du temps et de l argent avec GS1 ecom

ORDER TO CASH Gagnez du temps et de l argent avec GS1 ecom ORDER TO CASH Gagnez du temps et de l argent avec GS1 ecom Commander, livrer et facturer plus efficacement grâce à Order to Cash. Order to Cash Order to Cash est une application de GS1 ecom qui réfère

Plus en détail

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur Yves DALLERY Professeur de Supply Chain à l Ecole Centrale Paris Associé

Plus en détail

Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique?

Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique? Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique? La chaîne d approvisionnement ne saurait plus fonctionner sans EDI. L enjeu est à présent d accélérer

Plus en détail

Présentation générale. Vue à 360 du Groupe itelligence. Offrir le meilleur des solutions SAP, partout dans le monde

Présentation générale. Vue à 360 du Groupe itelligence. Offrir le meilleur des solutions SAP, partout dans le monde Présentation générale Vue à 360 du Groupe itelligence Offrir le meilleur des solutions SAP, partout dans le monde Données et chiffres clés Support 24 x7, 10 infocentres dans le monde Infogérance et TMA

Plus en détail

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre 20/09/2007 Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre Joseph FELFELI, PDG Groupe ACTEOS 1 PRESENTATION ACTEOS Éditeur de progiciels et intégrateur de technologies avancées pour la synchronisation et l optimisation

Plus en détail

SOLUTIONS METIERS. XWARE se positionne clairement aux services des entreprises.

SOLUTIONS METIERS. XWARE se positionne clairement aux services des entreprises. Editeur de logiciel de gestion Architecte en solution informatique SOLUTIONS METIERS Forte de son expérience, XWARE développe et intègre des solutions de gestion, de communication et de sécurité innovantes

Plus en détail

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France Intervenants : Régis BIZIEN, EC et CAC Cabinet MBV, Paris Christophe BERNARD, Consultant NSG Phase 2 Brice BLAZY, Directeur

Plus en détail

Yourcegid Retail, piloter votre chaîne de distribution, du client au fournisseur.

Yourcegid Retail, piloter votre chaîne de distribution, du client au fournisseur. Yourcegid Retail, piloter votre chaîne de distribution, du client au fournisseur. Parce que votre entreprise est unique, parce que vos besoins sont propres à votre métier et à votre environnement, Cegid

Plus en détail

Le S.I. - colonne vertébrale de la Supply Chain étendue : deux approches pour réussir votre projet

Le S.I. - colonne vertébrale de la Supply Chain étendue : deux approches pour réussir votre projet Le S.I. - colonne vertébrale de la Supply Chain étendue : deux approches pour réussir votre projet 27 mars 2014 1 28/03/2014 itelligence Deux approches pour réussir votre projet S.I. de Supply Chain étendue

Plus en détail

La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise.

La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise. STRATEGIES MANAGEMENT La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise. Quelle approche pragmatique adopter? KPMG ENTREPRISES 2008 KPMG S.A., société anonyme d'expertise comptable

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Contact presse : Conchi Delage Zetes Tél : 46 11 43 00 Conchi.delage@fr.zetes.com Pour de plus amples informations : www.zetes.fr 1 Sommaire 1. Fiche d identité a) Positionnement

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail