Contexte socio-démographique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contexte socio-démographique"

Transcription

1 Santé des mères et des enfants de Paris 1 Contexte socio-démographique 1.. Population Fécondité et natalité Mortalité Composition des ménages et des familles, modes de garde des enfants Contexte socio-économique Populations en situation de vulnérabilité 59 9

2 10

3 1 Population Population Enfants de moins de 6 > Les enfants de moins de 6 représentent 6,4% de la population parisienne. > Ils sont proportionnellement plus nombreux à Paris au nord de la Seine qu au sud, mais globalement moins nombreux qu en Ile-de-France. > La part des jeunes enfants augmente à Paris au cours des dernières années. Jeunes de 15 à 24 > La proportion de jeunes d la population totale des quartiers est très importante à proximité des grandes universités. Femmes de 15 à 49 > Plus de femmes sont âgées de 15 à 49 à Paris. > Les femmes en âge de procréer sont proportionnellement plus nombreuses à Paris qu en France. Personnes de nationalité étrangère > 15% de la population parisienne est de nationalité étrangère. > La répartition entre les diverses nationalités diffère selon les arrondissements. 11

4 Contexte Au 1 er janvier 2008, la population de la France est estimée à 64,0 millions d habitants. L accroissement de la population française est principalement dû à son solde naturel. En 2008, naissances et décès ont été enregistrés en France, soit un excédent naturel de personnes. Le solde migratoire qui est positif est estimé, cette année-là, à personnes. La population française vieillit, l avancée en âge des générations du baby-boom s accompagne d une augmentation de l effectif des personnes âgées de 60 ou plus : leur part d la population française totale est passée de 19,0% en 1990 à 21,7% en La population de la région francilienne est estimée, au 1 er janvier 2008, à 11,7 millions d habitants soit un peu moins d un Français sur cinq. La croissance démographique francilienne est, plus encore qu au niveau national, le fait d un excédent des naissances sur les décès. L Ile-de-France reste la région la plus jeune de France métropolitaine malgré un vieillissement de sa population. En 2008, 25,9% des Franciliens sont âgés de moins de 20. Les Franciliens et les Franciliennes ont une espérance de vie supérieure à la moyenne nationale : 78,6 pour les hommes et 84,7 pour les femmes (contre respectivement 77,3 et 84,1 en France métropolitaine). La région francilienne présente de nombreuses disparités sanitaires, économiques et sociales, révélant une situation plus favorable d le sud-ouest de la région que d le nord-est. Paris est au centre de cette région contrastée. Sa population est estimée à 2,2 millions d habitants au 1 er janvier 2008 (soit 18,8% de la population francilienne). C est le département le plus âgé d Ile-de-France, la part des moins de 20 (19,7%) y est très inférieure aux moyennes francilienne et nationale (respectivement 25,9% et 24,9%). En France, en 2006, 3,5 millions de personnes de nationalité étrangère ont été recensées, 40% d entre elles habitent l Ile-de-France, et près de 23% de la population étrangère francilienne résident à Paris. En France, la part des étrangers d la population a très légèrement augmenté depuis le recensement de 1999, passant de 5,6% à 5,8% en La population étrangère y est originaire pour 34,9% de l Union Européenne, pour 30,7% d un des trois pays du Maghreb, pour 13,3% d Asie et pour 12,2% du reste de l Afrique. Deux étrangers sur cinq sont originaires du Portugal, d Algérie ou du Maroc 1. La part des Européens baisse depuis 1975 (61% en 1975 contre 40% en 2006) au profit de celles des Africains (35% contre 43%) et des Asiatiques (3% contre 13%). Encadré méthodologique Institué en 1801, le recensement de population (RP) s'est déroulé tous les 5 jusqu'en De 1946 à 1999, les intervalles intercensitaires ont varié de 6 à 9. Depuis janvier 2004, le comptage traditionnel est remplacé par des enquêtes de recensement annuelles. Les communes de moins de habitants continuent d'être recensées exhaustivement, mais une fois tous les 5 au lieu de tous les 8 ou 9. Les communes de habitants ou plus font désormais l'objet d'une enquête annuelle auprès d'un échantillon de 8 % de la population, dispersé sur l'ensemble de leur territoire. Au bout de 5, tout le territoire de ces communes est pris en compte et les résultats du recensement sont calculés à partir de l'échantillon de 40 % de leur population ainsi constitué. A la fin de l'année 2008, à l'issue des cinq premières enquêtes de recensement, l'insee a publié, pour la première fois selon la nouvelle méthode, la population légale de chaque commune, puis à partir de 2009, les résultats statistiques complets sur les habitants et leurs logements. Estimations de population : la répartition de la population par âge est réalisée en fonction de l'âge en années révolues au 1er janvier de l'année considérée. Le recensement de la population sert de base aux estimations annuelles de population. C'est la seule source qui permet de connaître précisément la population par sexe, âge et situation matrimoniale aux différents échelons géographiques. Entre deux recensements, ou en attendant que les données du recensement de l'année d'intérêt soient disponibles, le niveau de la population et sa répartition sont estimés. Lorsque les résultats d'un nouveau recensement sont disponibles, les estimations déjà réalisées sont révisées pour en tenir compte. Elles deviennent alors définitives. Source : Insee Une projection de population fournit une image de ce que pourrait être la population à venir, à partir de la connaissance du passé et en prenant, pour le futur, des hypothèses sur trois composantes : la fécondité, la mortalité et les migrations. Les données n étant pas disponibles à l échelle parisienne par groupe d âge, aucune projection ne sera présentée d ce document. 12

5 1 Enfants de moins de 6 Des jeunes enfants proportionnellement moins nombreux à Paris que d le reste de l Ile-de- France Au recensement 2006, habitants de Paris sont âgés de moins de 6. C est l un des effectifs les plus élevés d Ile-de-France après celui de la Seine- Saint-Denis pour les moins de 6, et le plus important d Ile-de-France pour les moins de 3. Mais lorsque le nombre d enfants âgés de moins de 6 est rapporté à la population totale du département, Paris fait figure d exception en Ile-de- France : c est le seul département francilien où la part des enfants de moins de 6 est inférieure à 8% (tab. 1). Cette différence est d autant plus marquée avec les communes limitrophes A,C situées au nord de Paris. En effet, la Seine-Saint-Denis et le nord des Hauts-de-Seine concentrent la majorité des communes de proche couronne dont la part des jeunes enfants est supérieure à 10%, comme par exemple à Clichy-sousbois (12,9%), à Dugny (11,5%) ou à Saint-Denis (10,9%) (carte 1). Tab.1 Effectif et part (en %) d la population totale des enfants de moins de 6 en Ile-de-France et en France Part de 0-5 * , , , ,3 Proche couronne , , , , ,7 Grande couronne ,5 Ile-de- France ,2 France ,4 * Effectif des 0-5 / effectif population totale. Carte 1 Part des enfants de moins de 6 à Paris par arrondissement et en proche couronne par commune en 2006 A,C En % 4,5-6,1 6,2-7,7 7,8-8,9 9,0-10,1 10,2-12,9 Paris : 6,4% Ile-de-France : 8,2% France : 7,4% km 13

6 Les tout-petits plus nombreux à Paris que les 3-5 La répartition par âge des enfants de moins de 6 à Paris n est pas équilibrée. Les très jeunes enfants sont plus nombreux. A Paris, 53,1% des 0-5 sont âgés de moins de 3, alors qu en France et en Ile-de- France, leur taux est respectivement de 49,5% et de 50,8%. Cette répartition par âge des enfants se retrouve d l ensemble des arrondissements (sauf le 7 ème ). La part des tout-petits est plus importante d le centre de Paris et d le 11 ème (tab. 2). La surreprésentation des tout-petits peut s expliquer par le départ de familles parisiennes entre la naissance d un enfant et son entrée à la maternelle. Il y a une nette différence entre le centre parisien et les arrondissements périphériques en termes d effectif de jeunes enfants. Si leur nombre y est plus élevé, en revanche la part qu ils représentent d la population totale de ces arrondissements n est pas forcément importante (tab. 2). Les jeunes enfants sont proportionnellement plus nombreux au nord qu au sud de la Seine à Paris La part des enfants de moins de 6 d la population totale varie beaucoup d un arrondissement à l autre, mais également au sein même des arrondissements entre les différents quartiers B,D qui les composent. Les jeunes enfants sont proportionnellement plus nombreux d les quartiers situés au nord de la Seine. Leur part d la population est supérieure à 7,7% d l ensemble du 19 ème arrondissement et d les quartiers avoisinants comme la Goutte d Or (8,9%), la Chapelle (9,1%), Belleville (7,7%) ou Saint-Fargeau (7,9%). La part Tab.2 Effectif des enfants de moins de 6 et pourcentage des moins de 3 à Paris par arrondissement en % des 0-2 * 1er ,0 2ème ,3 3ème ,4 4ème ,1 5ème ,3 6ème ,4 7ème ,8 8ème ,3 9ème ,2 10ème ,4 11ème ,1 12ème ,1 13ème ,5 14ème ,1 15ème ,1 16ème ,2 17ème ,5 18ème ,3 19ème ,2 20ème ,4 Paris ,1 * Effectif des 0-2 / effectif des 0-5. des jeunes enfants d les quartiers de la rive gauche est faible. Elle est par exemple de 4,0% d le quartier Saint-Thomas d Aquin et de 4,3% d les quartiers de Saint-Germain des Prés ou de la Sorbonne (carte 2). Carte 2 Part des enfants de moins de 6 d les grands quartiers parisiens en 2006 B,D En % 3,5-5,1 5,2-6,4 6,5-7,6 7,7-9, km 14

7 Une hausse de la part des enfants de moins de 6 au cours des dernières années La part des enfants de moins de 6 a diminué d les années 90 puis augmenté entre 1999 et 2006 en France, en Ile-de-France et à Paris. Mais la baisse entre 1990 et 1999 a été plus faible à Paris (-0,2% en moyenne par an) qu en Ile-de-France (-0,6%) ou qu en France (-1,0%). Globalement entre 1990 et 2006, la proportion d enfants de moins de 6 d la population parisienne a connu une croissance plus importante (+0,8% en moyenne par an) que celle des enfants de moins de 6 d la population francilienne (+0,6%) ou française (+0,4%). Par conséquent, l écart entre la part des jeunes enfants à Paris et celle en France tend à se réduire (tab. 3). Tab.3 Evolution de la part des jeunes enfants (0-5 ) d la population totale à Paris, en Ile-de-France et en France en 1990, 1999 et 2006 (en %) Part des Taux d évolution annuel moyen en % Paris 5,6 5,5 6,4-0,2 +2,1 +0,8 Ile-de- France 7,4 7,0 8,2-0,6 +2,2 +0,6 France 6,9 6,3 7,4-1,0 +2,4 +0,4 Sources : Insee, RP 1990, RP 1999, RP 2006, exploitation ORS Ile-de- France, Jeunes de 15 à 24 La part des jeunes varie entre les différents arrondissements et communes de proche couronne Les jeunes Parisiens âgés de 15 à 24 représentent 13,4% de la population parisienne, soit personnes. La part des jeunes d la population totale varie peu entre les différents départements franciliens, allant de 12,2% d les Hauts-de-Seine à 14,6% d le Val-d Oise. Les différences sont plus marquées entre les différentes communes ou arrondissements. Les communes A de proche couronne concentrant les proportions de jeunes âgés de 15 à 24 les plus importantes se situent en majorité en Seine-Saint- Denis, où le taux est en moyenne de 14,3%. La part des dépasse 16% d les communes de Villepinte, Clichy-sous-Bois, Villetaneuse mais également d le Val-de-Marne à Cachan et Marolles-en-Brie. A Paris, le 5 ème et le 6 ème arrondissements font figure d exception avec des taux records de plus de 18% de jeunes. Les jeunes sont proportionnellement peu nombreux d les Hauts-de-Seine et notamment d les communes de Garches, Neuilly-sur-Seine ou Suresnes, où la part des jeunes est inférieure à 10,5% (carte 3). Carte 3 Part des jeunes de à Paris par arrondissement et en proche couronne par communes en 2006 A,E En % 10,0-11,6 11,7-12,9 13,0-14,0 14,1-16,0 16,1-18,8 Paris : 13,4% Ile-de-France : 13.5% France : 12,9% km 15

8 Proportionnellement plus de jeunes majeurs parmi les à Paris qu en France ou en Ile-de- France La part des jeunes Parisiens est très proche de celles des jeunes en Ile-de-France et en France (respectivement 13,5% et 12,9%). En revanche, la répartition entre les jeunes mineurs et les jeunes majeurs diffère : alors qu en Ile-de-France et en France, près de 70% des jeunes de sont âgés de 18 à 24, à Paris cette catégorie d âge représente 79,6%. La part des d la population totale de la plupart des arrondissements parisiens est proche de la moyenne parisienne (13,4%), excepté d les 5 ème et 6 ème arrondissements où elle dépasse les 18%. Ces deux arrondissements font partie des arrondissements où les jeunes mineurs sont proportionnellement les moins nombreux (tab. 4). Proportion de jeunes très importante à proximité des grandes universités Les jeunes de 18 à 24 sont proportionnellement plus nombreux d le sud de Paris, et plus particulièrement les jeunes majeurs d les quartiers B du Val de Grâce (19,1%), de la Sorbonne (19,1%), d Odéon (17,9%) et de Monnaie (17,3%), situés à proximité des grandes écoles et universités parisiennes (carte 4). Le quartier du parc Montsouris où se trouve la Cité Universitaire concentre 20,3% de jeunes de d sa population. Le fait que plus de la moitié des jeunes parisiens soient étudiants à Paris 2 peut expliquer l importante concentration de jeunes d les quartiers avoisinant les grandes écoles et universités parisiennes. Tab.4 Effectif et part (en %) des jeunes de d la population totale à Paris par arrondissement en Part des * 1er ,3 2ème ,5 3ème ,9 4ème ,6 5ème ,9 6ème ,1 7ème ,4 8ème ,3 9ème ,9 10ème ,3 11ème ,9 12ème ,4 13ème ,2 14ème ,4 15ème ,4 16ème ,9 17ème ,4 18ème ,1 19ème ,3 20ème ,4 Paris ,4 * Effectif des / effectif population totale. En revanche, les jeunes Parisiens sont proportionnellement moins nombreux d les arrondissements périphériques. D les quartiers de Bel Air, Saint- Fargeau et Combat, par exemple, les jeunes de représentent moins de 9% de la population. Carte 4 Part des jeunes de 18-24* d les grands quartiers parisiens en 2006 B,F En % 8,4-9,4 9,5-10,4 10,5-11,6 11,7-14,9 14,9-20, km * Les données n étant pas disponibles au niveau géographique du grand quartier pour les jeunes de seuls les jeunes de sont représentés. 16

9 Femmes de 15 à 49 Les femmes de proportionnellement plus nombreuses à Paris... Les femmes âgées de 15 à 49 sont plus de à Paris. Elles représentent 27,8% de la population parisienne, et 52,6% de la population féminine parisienne. D chacun des arrondissements parisiens, cette part est supérieure à 50%, seul le 16 ème arrondissement a une part inférieure à 45%. Les femmes en âge de procréer sont proportionnellement plus nombreuses d la population féminine parisienne que d celle de l Ile-de-France (50,3%) ou de la France (45,9%). Les femmes de représentent plus de la moitié des Parisiennes en âge de procréer (56,7%), alors qu en France elles ne sont que 46,6%. La concentration de jeunes femmes à Paris peut s expliquer par l offre importante en termes de formations et d emplois attirant les jeunes étudiantes et diplômées (tab. 5).... mais inégalement réparties sur le territoire L effectif des femmes âgées de 15 à 44 (données par âges quinquennaux non disponibles à l échelle du grand quartier) est important d les quartiers B situés en périphérie de Paris, et notamment à Saint-Lambert, Grandes Carrières et Clignancourt (plus de femmes) (carte 5). En revanche, la part d la population totale des femmes de est plus importante d les quartiers du centre de Paris, comme d les quartiers Bonne nouvelle, Arts et Métiers ou Chaussée d Antin où leur part est supérieure à 27%. Cette part est également importante Tab.5 Effectif des femmes de à Paris par arrondissement en er ème ème ème ème ème ème ème ème ème ème ème ème ème ème ème ème ème ème ème Paris d certains quartiers périphériques dont l effectif féminin est élevé, comme d les quartiers du Parc Montsouris, des Batignolles, des Epinettes, des Grandes Carrières ou de Clignancourt, où elle dépasse les 25%. Carte 5 Effectif et part des femmes de 15-44* d la population totale des grands quartiers parisiens en 2006 B,G Part des femmes de d la population totale (en %) 19,6-22,1 22,2-23,7 23,8-24,9 25,0-26,3 26,4-28,9 Effectif de femmes km * Les données n étant pas disponibles pour les femmes de au niveau géographique du grand quartier, seules les femmes de sont représentées. 17

10 Personnes de nationalité étrangère Proportionnellement moins de personnes de 55 ou plus parmi les étrangers à Paris Les hommes et les femmes de nationalité étrangère de 55 ou plus à Paris sont proportionnellement moins nombreux que d la population parisienne totale (22,0% contre 22,4% pour les hommes et 16,5% contre 27,8% pour les femmes) (tab. 6). Les données par âge de la population étrangère n étant pas disponibles à un niveau géographique fin, ni par nationalité, la population étrangère parisienne sera étudiée d son ensemble. Les étrangers plus nombreux à Paris Parisiens sont de nationalité étrangère, ce qui représente 15,0% de la population parisienne. La part des personnes étrangères en France est en moyenne nettement moins élevée (5,8%). L Ile-de-France où la part des personnes étrangères est de 12,4% concentre 40,5% des personnes de nationalité étrangère habitant en France, alors que sa population ne représente que 20% de la population totale. En Ile-de-France, la Seine-Saint-Denis est le seul département où la part des personnes de nationalité étrangère est supérieure à celle de Paris (21,2%). En revanche, les étrangers sont proportionnellement moins nombreux d les départements de grande couronne où leur part ne dépasse pas 10%, sauf d le Val-d Oise (11,1%) (tab. 7). Proportionnellement plus d étrangers d le nord-est de Paris La part des personnes de nationalité étrangère est supérieure à 10% d l ensemble des grands quartiers B parisiens, excepté à Bel Air et à Bercy (respectivement 6,5% et 9,7%). Elle est plus importante d les quartiers situés d le nord-est parisien et plus particulièrement d les quartiers de la Goutte d Or (29,8%), la Chapelle (25,8%), la Tab.6 Répartition par âge de la population masculine et féminine totale et étrangère à Paris, en Ile-de-France et en France (en %) Moins de 15 Population masculine totale 15 à 24 Tab.7 Effectif et part ( en %) d la population totale des étrangers à Paris, en Ile-de-France et en France Nombre d étrangers Paris ,0 Hauts-de-Seine ,5 Seine-Saint-Denis ,2 Val-de-Marne ,6 Proche couronne ,2 Seine-et-Marne ,5 Yvelines ,7 Essonne ,6 Val-d Oise ,1 Grande couronne ,9 Ile-de-France ,4 France ,8 * Effectif des étrangers / effectif population totale. Carte 6 Part des personnes de nationalité étrangère d la population des grands quartiers parisiens en 2006 B En % 25 à 54 6,5-12,2 12,3-15,5 15,6-20,7 20,7-29,8 55 ou plus Paris 15,6 13,3 48,7 22,4 Ile-de-France 20,6 13,8 44,6 20,9 France 19,6 13,5 41,7 25,2 Population masculine étrangère Paris 15,0 9,3 53,7 22,0 Ile-de-France 17,7 8,3 50,9 23,2 France 17,0 9,0 47,2 26,8 Population féminine totale Paris 13,3 13,4 45,5 27,8 Ile-de-France 18,4 13,2 43,7 24,7 France 17,5 12,3 40,2 30,0 Population féminine étrangère Paris 13,5 12,4 57,5 16,5 Ile-de-France 17,7 10,5 54,2 17,5 France 17,4 10,9 50,2 21,5 Part des étrangers* km 18

11 Vilette (22,6%) et du Pont de Flandre (21,8%). Ceci est également le cas d les quartiers des Champs Elysées (25,6%) et du parc Montsouris (24,8%) (carte 6). Une répartition des nationalités différente selon les arrondissements Les origines géographiques des Parisiens de nationalité étrangère varient entre les différents arrondissements. En moyenne, près de 30% des étrangers à Paris sont originaires de l Union Européenne, 20,9% du Maghreb, 19,9% d Asie et d Océanie et 15,9% du reste de l Afrique. D les arrondissements du centre de Paris, les Européens sont majoritaires, et la part des personnes originaires d Amérique y est plus importante que d le reste de Paris. Les pays d origine des étrangers d les arrondissements du nord-est de Paris, où les parts des étrangers d la population totale sont les plus importantes, sont différents. D les arrondissements du 18 ème, du 19 ème et du 20 ème, la part des Maghrébins (respectivement 28,5%, 27,5% et 29,5%) et des autres ressortissants africains (24,2%, 23,5% et 23,3%) est plus importante que la moyenne parisienne. La part des ressortissants des pays asiatiques ou océaniens est nettement supérieure à la moyenne parisienne d les 2 ème (31,1%), 3 ème (29,9%), 10 ème (29,1%), 13 ème (26,4%), 15 ème (23,5%) et 19 ème (26,3%) arrondissements (carte 7). Définition Un étranger est une personne qui réside en France et ne possède pas la nationalité française, soit qu'elle possède une autre nationalité (à titre exclusif), soit qu'elle n'en ait aucune (c'est le cas des personnes apatrides). Les personnes de nationalité française possédant une autre nationalité (ou plusieurs) sont considérées en France comme françaises. Un étranger n'est pas forcément immigré, il peut être né en France (les mineurs notamment). Source : Insee Carte 7 Effectif et répartition des étrangers selon leur nationalité d les arrondissements parisiens en 2006 Origine Union Européenne Maghreb Reste de l'afrique Asie - Océanie Autres Effectifs km Source : Insee, RP 2006, exploitation IAU Île-de-France et ORS Ile-de-France, Références : 1 - Regnard C. La population étrangère résidant en France, Infos migrations, n 10, Ministère de l immigration, de l intégration, de l identité nationale et du développement solidaire, Données du recensement de population Annexe 3 : Cartes et tableaux complémentaires des données de population A Localisation des communes de proche couronne. B Localisation des grands quartiers parisiens. C Enfants à Paris et en proche couronne. D Enfants des grands quartiers. E Jeunes à Paris et en proche couronne. F Jeunes des grands quartiers parisiens. G Femmes des grands quartiers parisiens. 19

12 20

Naissances domiciliées et enregistrées

Naissances domiciliées et enregistrées Fécondité et natalité Naissances domiciliées et enregistrées > 30 623 enfants de mères domiciliées à Paris sont nés en 2008. > L âge moyen à la maternité des Parisiennes (32,2 ans) est supérieur en 2008

Plus en détail

600 000 ménages seraient utilisateurs des services à la personne en 2030

600 000 ménages seraient utilisateurs des services à la personne en 2030 ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 372 - Octobre 211 Emploi 6 ménages seraient utilisateurs des services à la personne en 23 En 26, 58 ménages ont recours aux services à la personne en Ile-de-France.

Plus en détail

Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006

Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006 Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006 Novembre 2009 Sommaire 1. Introduction : les caractéristiques

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Photo : PARIMAGE. Vie familiale

Photo : PARIMAGE. Vie familiale Vie familiale Photo : PARIMAGE Les immigrés vivent plus souvent en couple avec des enfants et forment des ménages, dont la taille est plus grande que celle des ménages du reste de la population. Près de

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

LA POPULATION ÉTRANGÈRE À PARIS

LA POPULATION ÉTRANGÈRE À PARIS 1 7, B O U L E V A R D M O R L A N D 7 5 0 0 4 P A R I S T É L : 0 1 4 2 7 1 2 8 1 4 T É L É C O P I E : 0 1 4 2 7 6 2 4 0 5 LA POPULATION ÉTRANGÈRE À PARIS Éléments de diagnostic sociodémographique à

Plus en détail

Les jeunes franciliens face à l emploi en 2013

Les jeunes franciliens face à l emploi en 2013 Chiffres clés Les jeunes franciliens face à l emploi en 2013 le rôle des Missions locales d Ile-de-France 2 Edito Cette 5ème publication sur les jeunes franciliens face à l emploi est le résultat d une

Plus en détail

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007 Cellule Technique de Réflexion et d Aide à la Décision (CTRAD) Service Commun d Action Sociale des Caisses d Allocations Familiales Les bénéficiaires de l APL d le parc de logements-foyers en Ile-de-France

Plus en détail

BREF ILE-DE-FRANCE ACTIVITE ET CHOMAGE DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES FRANCILIENNES S U P P L E M E N T LES PRINCIPAUX RESULTATS

BREF ILE-DE-FRANCE ACTIVITE ET CHOMAGE DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES FRANCILIENNES S U P P L E M E N T LES PRINCIPAUX RESULTATS n 16 - Décembre 2008 S U P P L E M E N T BREF ILE-DE-FRANCE ACTIVITE ET CHOMAGE DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES FRANCILIENNES Les zones urbaines sensibles se différencient toutes les unes des autres,

Plus en détail

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%).

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%). Contexte socio-économique Revenus > Les revenus fiscaux médians sont plus élevés à (23 408 ) qu en (20 575 ) et en (17 497 ), mais les différences à sont particulièrement marquées entre les plus riches

Plus en détail

Note d information Service Statistique Académique - Paris

Note d information Service Statistique Académique - Paris Note d information Service Statistique Académique - Paris N 01.2013 - Juillet 2013 Les étudiants inscrits dans les universités publiques d Ile-de-France en 2012-2013 Marion DEFRESNE Service Statistique

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

1. Données de cadrage

1. Données de cadrage 1. Données de cadrage Avant de détailler les indicateurs de précarité recueillis par sous thème, cette première partie présente les principales données démographiques sur La Réunion (population, densité,

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal 5105, avenue de Gaspé 3 e étage Avenue Papineau Avenue du Parc Avenue De Lorimier Rue Saint-Urbain 0 1 km Boulevard

Plus en détail

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE A. DEMOGRAPHIE 1. Evolution démographique 1.1. Dynamisme démographique 1.2. Structure de la population 1.3. Structure des ménages 2. Hypothèses d'évolution

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES MARQUISES EN 22 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE Points forts De la Polynésie française L archipel des Marquises

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

L emploi progresse fortement dans les services aux entreprises, en Seine-Saint-

L emploi progresse fortement dans les services aux entreprises, en Seine-Saint- ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 340 - Juillet 2010 Population Seine-Saint-Denis : le développement des emplois qualifiés accentue les déplacements domicile-travail En Seine-Saint-Denis, le nombre d

Plus en détail

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle N 18 Septembre 20 Les grandes aires urbaines d ACAL : la croissance démographique tirée par les couronnes des grands pôles La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines

Plus en détail

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France Composition des ménages et des familles, modes de garde des enfants Modes de cohabitation > Huit jeunes Parisiens sur dix de 15-19 ans vivent chez leurs parents. > Deux Parisiennes sur cinq de 20-34 ans

Plus en détail

Points forts LES AUSTRALES EN 2012 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES AUSTRALES EN 2012 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts 1 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES AUSTRALES EN 212 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE Points forts De la Polynésie française Au 22 août 212,

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

Chiffres clés. Les jeunes franciliens face à l emploi en 2014

Chiffres clés. Les jeunes franciliens face à l emploi en 2014 Chiffres clés Les jeunes franciliens face à l emploi en 2014 2 Edito Les actions en faveur de l insertion professionnelle des jeunes sont multiples et opérantes! En 2014, beaucoup a été accompli et une

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites internet www.insee.fr, www.immigration.gouv.fr, www.oecd.org et www.epp.eurostat.ec.europa.eu pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres

Plus en détail

Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique

Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique Centre de recherche en démographie et sociétés (UCL) & Centre pour l égalité des chances et la lutte contre le racisme

Plus en détail

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Dossier de presse 28 mai 2015 Sommaire Communiqué de presse 3 Les chiffres en Ile-de-France 5 Paris 7 Petite Couronne 12 Grande Couronne 15 Synthèse

Plus en détail

Projet Toulouse EuroSudOuest Analyse socio-démographique 2006-2009

Projet Toulouse EuroSudOuest Analyse socio-démographique 2006-2009 Projet EuroSudOuest Analyse socio-démographique 2006-2009 INTRODUCTION PRESENTATION DES PÉRIMETRES LES QUARTIERS IRIS DEMOGRAPHIE POPULATION 1) Population 2) Structuration de la population par âge 3) Composition

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

Les migrations polynésiennes en France

Les migrations polynésiennes en France Les migrations polynésiennes en France n mars 1999*, 13 000 personnes nées en Polynésie française résidaient en France métropolitaine. Ce nombre est en forte croissance. C est avant tout une population

Plus en détail

ATLAS NOUVELLE RÉGION NORD-PAS DE CALAIS - PICARDIE. de la. Tome 1. Population

ATLAS NOUVELLE RÉGION NORD-PAS DE CALAIS - PICARDIE. de la. Tome 1. Population ATLAS de la NOUVELLE RÉGION NORD-PAS DE CALAIS - PICARDIE Tome 1 Population Atlas de la nouvelle région Nord-Pas de Calais - Picardie Tome 1 Population Directeurs de Publication : Yves DURUFLÉ - Denis

Plus en détail

021 Région Ile-de-France - Paris (France)

021 Région Ile-de-France - Paris (France) 021 Région Ile-de- - Paris () 9,8 millions d habitants selon Urban Agglomerations 2003 (ONU). 1. Echelons territoriaux, population et superficie Nom Population % pop. total Superficie Densité Paris (Ville

Plus en détail

Simulation de modifications. du mode de calcul du salaire annuel moyen au régime général

Simulation de modifications. du mode de calcul du salaire annuel moyen au régime général CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 septembre 2012 à 14 h 30 «I - Avis technique sur la durée d assurance de la génération 1956 II - Réflexions sur les règles d acquisition des droits

Plus en détail

Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises

Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises Communiqué de presse Le 3 avril 2014 Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises Depuis 2005, LocService.fr met en relation les locataires et les propriétaires pour

Plus en détail

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française Thème 1. Les ménages en question Note 1 : Toutes les informations nécessaires à ce TD sont disponibles gratuitement sur le site de l INED. Note 2 :

Plus en détail

En octobre, la demande d emploi à Paris augmente de + 1,1 % en catégorie A (IDF : + 0,8 % ; FM : + 1,2 %) et augmente de + 0,2 % en catégorie ABC.

En octobre, la demande d emploi à Paris augmente de + 1,1 % en catégorie A (IDF : + 0,8 % ; FM : + 1,2 %) et augmente de + 0,2 % en catégorie ABC. Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Unité territoriale de Direction de l'emploi et du développement économique 35 rue de la Gare CS 60003

Plus en détail

COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036?

COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036? COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036? Projections de la population de Lanaudière-Sud et de ses MRC Novembre 2014 André Guillemette Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique Agence

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne SECURITE ROUTIERE Les données sont issues de l exploitation des Bulletins d Analyse d Accidents Corporels (BAAC) 24.Source : SETRA-DREIF 2 Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF LES APPARTEMENTS NEUFS AU 2nd SEMESTRE LES CHIFFRES-CLES EN ILE-DE-FRANCE Mises en vente évo./an* Ventes évo./an* Stock fin pério évo./an* 75 243-61% 361

Plus en détail

Répartition par tranche quinquennale des jeunes de moins de 25 ans au 1er janvier 2008

Répartition par tranche quinquennale des jeunes de moins de 25 ans au 1er janvier 2008 Jeunesse 2010 1. Démographie Lecture du graphique : En 2009, 2 300 000 jeunes franciliens ont entre 0 et 14 ans, 763 000 ont entre 15 et 19 ans, et 830 000 ont entre 20 et 24 ans 2 Les chiffres clés jeunesse

Plus en détail

Le marché du logement neuf en IledeFrance

Le marché du logement neuf en IledeFrance Note de conjoncture annuelle Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Etude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance ECLAIR Le marché

Plus en détail

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE Direction du Développement Économique, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et de l'innovation

Plus en détail

Service de la coordination des stratégies de l'enseignement supérieur et de la recherche Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement

Service de la coordination des stratégies de l'enseignement supérieur et de la recherche Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement Service de la coordination des stratégies de l'enseignement supérieur et de la recherche Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la Recherche 1 rue Descartes 75231 Paris cedex

Plus en détail

Conseil Général de Seine-Saint-Denis

Conseil Général de Seine-Saint-Denis Conseil Général de Seine-Saint-Denis Etude et analyse prospective des besoins des personnes de plus de 60 ans et de l offre dédiée à cette population sur un bassin gérontologique expérimental en Seine-Saint-Denis

Plus en détail

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris Agreste N 109 - Mai 2011 Île-de- Enquête sur les services publics de l eau potable et de l assainissement en 2008. Un prix de l eau élevé en Île-de-, sauf à Paris A 3,69 /m³, le prix moyen de l eau potable

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini*

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini* Éducation, formation 2 Les étudiants étrangers en France et français à l étranger Jérôme Fabre, Magda Tomasini* En 2001, 1,8 million d étudiants poursuivent des études supérieures dans un pays de l OCDE

Plus en détail

Yannick Bastien Alain Bélanger

Yannick Bastien Alain Bélanger Un portrait comparatif de la situation de l emploi chez les immigrants et les minorités visibles dans les RMR de Montréal, Ottawa-Gatineau, Toronto et Vancouver Yannick Bastien Alain Bélanger Un portrait

Plus en détail

Observatoire des Loyers de l Agglomération Parisienne

Observatoire des Loyers de l Agglomération Parisienne Observatoire des Loyers de l Agglomération Parisienne ÉVOLUTION EN 2012 DES LOYERS D HABITATION DU SECTEUR LOCATIF PRIVÉ DANS L AGGLOMÉRATION PARISIENNE Mai 2013 MÉTHODOLOGIE Comme chaque année, l'olap

Plus en détail

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise (nacre) Direccte Ile-de-France Direction Régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts Diagnostic départemental : Création d entreprises,

Plus en détail

LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011. Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica.

LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011. Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica. LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011 Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica.fr Préambule Préambule La région Ile-de-France concentre à

Plus en détail

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Michel Duée, Fella Nabli* On voit en moyenne un peu plus souvent sa famille que ses amis. En 2006, 51 % des personnes de 16 ans ou plus voient

Plus en détail

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES Les données présentées ci-après ont été rassemblées et analysées par l Observatoire national

Plus en détail

Panorama de l apprentissage au CFA EVE

Panorama de l apprentissage au CFA EVE Panorama de l apprentissage au CFA EVE Edition janvier 2014 SOMMAIRE Avant-propos I/ L offre de formation 1 1- Le CFA-EVE, un des plus importants centre de formation francilien 2- Des effectifs apprentis

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

L immigration francophone dans le Centre-Sud-Ouest de l Ontario

L immigration francophone dans le Centre-Sud-Ouest de l Ontario L immigration francophone dans le Centre-Sud-Ouest de l Ontario Jean-François Lepage, Ph.D. Programme de la statistique linguistique Statistique Canada jean-francois.lepage@statcan.gc.ca Forum annuel du

Plus en détail

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet 1 L île-de-france, une des métropoles les plus jeunes d Europe Jeunesse

Plus en détail

Les communes de des quartiers aux profils

Les communes de des quartiers aux profils Les communes de des quartiers aux profils Les quartiers qui composent les cinq communes de l Ouest présentent des caractéristiques très contrastées : des zones denses d habitat social quasiment saturées,

Plus en détail

démographie des masseurs-kinésithérapeutes

démographie des masseurs-kinésithérapeutes démographie des masseurs-kinésithérapeutes Île de France - Réunion 95 78 974 93 92 75 94 91 77 75 77 78 91 92 - Paris Seine-et-Marne Yvelines Essonne Hauts-de-Seine conseil national de l ordre des masseurs-kinésithérapeutes

Plus en détail

Territoires de Loire-Atlantique

Territoires de Loire-Atlantique Territoires Agglomération Nantaise Le territoire l Agglomération Nantaise présente s caractéristiques sociales très contrastées. Ces différences opposent essentiellement la ville centre et une partie sa

Plus en détail

L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007

L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007 études résultats et N 681 février 2009 L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007 Fin 2007, la France métropolitaine compte près de 10 000 établissements d accueil collectif (crèches

Plus en détail

La carte intercommunale au 1 er janvier 2016

La carte intercommunale au 1 er janvier 2016 N 109 mars 2016 Sylvie Plantevignes, Lionel Sebbane, Département des études et des statistiques locales La carte intercommunale au 1 er janvier 2016 Début 2016, la France compte 2 062 établissements publics

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

5. Les activités caractéristiques des pôles

5. Les activités caractéristiques des pôles 5. Les activités caractéristiques des pôles 5.1 Question méthodologique Existe-t-il des activités spécifiques des pôles par rapport aux territoires hors pôle? Pour répondre à cette question relativement

Plus en détail

01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page9. Repères. Population et société... 10 Français et langues de France...

01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page9. Repères. Population et société... 10 Français et langues de France... 01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page9 Repères... 10 Français et langues de France... 20 01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page10 La France compte 65,8 millions d

Plus en détail

PUBLICATION D UN NOUVEAU ZONAGE AMBULATOIRE. mars 2015

PUBLICATION D UN NOUVEAU ZONAGE AMBULATOIRE. mars 2015 PUBLICATION D UN NOUVEAU ZONAGE AMBULATOIRE mars 2015 Mars 2015 0 Publication d un nouveau zonage ambulatoire La région Ile-de-France, forte de ses 11,8 millions d habitants, se caractérise par une évolution

Plus en détail

Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de-France

Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de-France Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de- Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 Méthodologie Face à la nécessité de disposer

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 0142712814 FAX : 0142762405 http://www.apur.org LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS Recensement général de la population

Plus en détail

Les déplacements domicile-travail des Franciliens. Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin

Les déplacements domicile-travail des Franciliens. Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin Les déplacements domicile-travail des Franciliens Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin Eléments de cadrage sur la mobilité en Ilede-France 2 Sources

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

La mobilité des ménages accélère le changement social en Ile-de-France

La mobilité des ménages accélère le changement social en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 364 - Juillet 2011 Population La mobilité des ménages accélère le changement social en Ile-de-France Les déménagements des Franciliens à l intérieur de la région, leurs

Plus en détail

Characterizing migration flows in France using residence permits data

Characterizing migration flows in France using residence permits data MPRA Munich Personal RePEc Archive Characterizing migration flows in France using residence permits data Hippolyte d Albis and Ekrame Boubtane 5. August 2015 Online at http://mpra.ub.uni-muenchen.de/65959/

Plus en détail

L intégration sur le marché du travail des signataires du Contrat d accueil et d intégration en France en 2009

L intégration sur le marché du travail des signataires du Contrat d accueil et d intégration en France en 2009 Dossier L intégration sur le marché du travail des signataires du Contrat d accueil et d intégration en France en 2009 Florent Domergue, Virginie Jourdan* Les conditions d activité des signataires du Contrat

Plus en détail

Recherche, analyse et rédaction. Remerciements. Comité de pilotage de la recherche

Recherche, analyse et rédaction. Remerciements. Comité de pilotage de la recherche Recherche, analyse et rédaction CD CONSULTANT Claude Ducharme 903, Chemin Sainte-Anne-des-Lacs Sainte-Anne-des-Lacs (Québec) J0R 1B0 (450) 224-1276 (514) 357-1028 (514) 912-0369 charmc@cgocable.ca Remerciements

Plus en détail

Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012

Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012 Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012 Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre

Plus en détail

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE POINT STAT Février 2015 La formation professionnelle et statutaire s agents s ministères 2008 à 2012 Salah Idmachiche Entre 2008 et 2012, le

Plus en détail

Les Salles Art et Essai

Les Salles Art et Essai Les Salles Art et Essai octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue de Lübeck 75784 Paris cedex 16 Tél : 01.44.34.38.26 Fax : 01.44.34.34.55

Plus en détail

Le domaine sanitaire et social en Ile-de-France (2/2) :

Le domaine sanitaire et social en Ile-de-France (2/2) : InfoCarif n 15 - UNE PUBLICATION DU GIP CARIF ILE-DE-FRANCE Des données, une synthèse Le domaine sanitaire et social en (2/2) : u n p o r t r a i t d e l e m p l o i e t d e l a formation des aides-soignants

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

LES VENTES DE LOGEMENTS EN REGION D ILE-DE-FRANCE (1991-2003) SELON LA BASE D INFORMATIONS ECONOMIQUES NOTARIALES (BIEN)

LES VENTES DE LOGEMENTS EN REGION D ILE-DE-FRANCE (1991-2003) SELON LA BASE D INFORMATIONS ECONOMIQUES NOTARIALES (BIEN) LES VENTES DE LOGEMENTS EN REGION D ILE-DE-FRANCE (1991-2003) SELON LA BASE D INFORMATIONS ECONOMIQUES NOTARIALES (BIEN) Etude réalisée par André Massot Assistance informatique : Nicolas Camus Division

Plus en détail

Profil de l habitation Village urbain 13 Du Plateau GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 14

Profil de l habitation Village urbain 13 Du Plateau GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 14 Profil de l habitation Village urbain 13 Volume 3 cahier 14 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Population, ménages et logements en propriété...4 Logements en propriété...4 Âge des

Plus en détail

Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées. Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. Alain MEYERE IAURIF

Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées. Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. Alain MEYERE IAURIF L usage de l automobile au quotidien en Ile-de-France Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. 1 Alain MEYERE IAURIF

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

Tableau de bord interrégional de la construction

Tableau de bord interrégional de la construction Tableau de bord interrégional de la construction Cette étude a été réalisée pour le bureau de l'analyse des secteurs professionnels du MEEDDM par le réseau des Cellules Economiques Régionales de la Construction.

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire Economique

Les dossiers de l Observatoire Economique Direction Prospection et Développement LES ENTREPRISES DE SERVICES MARCHANDS Les dossiers de l Observatoire Economique A. Présentation générale du secteur...2 1. Avant-propos...2 2. Le cadre des services...2

Plus en détail

Au 31 décembre 2009, 296 000

Au 31 décembre 2009, 296 000 10 Approche territoriale Différents profils de familles pauvres selon le nombre d enfants et l activité des parents En IledeFrance, un enfant de moins de 18 ans sur cinq vit en situation de pauvreté. Un

Plus en détail

Données sur l évolution des loyers

Données sur l évolution des loyers Données sur l évolution des loyers rrapport sur la situation du logement en France Données sur l évolution des loyers 2010 OLAP «évolution des loyers du secteur privé dans l agglomération parisienne» rrapport

Plus en détail

Chiffres clefs. de la Famille

Chiffres clefs. de la Famille Chiffres clefs de la Famille 2014 EDITO Les «vrais» chiffres de la Famille Rencontrer une personne avec qui vivre, fonder une famille, l agrandir : ces choix si personnels s additionnent, se combinent

Plus en détail

6. Les activités spécifiques des pôles : quelles réorganisations spatiales?

6. Les activités spécifiques des pôles : quelles réorganisations spatiales? 6. Les activités spécifiques des pôles : quelles réorganisations spatiales? Bien que les activités industrielles soient majoritairement sur-représentées dans le hors pôle, certaines d'entre elles apparaissent

Plus en détail

L évolution démographique récente en France : dix ans pour le pacs, plus d un million de contractants

L évolution démographique récente en France : dix ans pour le pacs, plus d un million de contractants France Prioux* et Magali Mazuy* L évolution démographique récente en France : dix ans pour le pacs, plus d un million de contractants I. Évolution générale et structure par âge de la population La population

Plus en détail

137, rue de l Université 75007 PARIS

137, rue de l Université 75007 PARIS 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE FEBEA FEB_07_1394_Logo_pant 14/12/2007 Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com ÉQUIVALENCE PANTONES PANTONE Warm Gray

Plus en détail

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess N 38 - MARS 2007 LES CENTRES D HÉBERGEMENT ET DE RÉINSERTION SOCIALE : la situation en Midi-Pyrénées au 1 er janvier 2005 Anne ARDITI * - Valérie GIBEL* - Bernard MAGNIER** - Anne PHILIPPE ** A u jour

Plus en détail