Regard prospectif Construction et maintenance Saskatchewan

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Regard prospectif Construction et maintenance Saskatchewan"

Transcription

1 015 0 Points saillants Regard prospectif Construction et maintenance Saskatchewan L emploi dans le secteur de la construction en Saskatchewan a plus que doublé au cours de la dernière décennie (augmentation de 000 emplois), ce qui constitue la plus forte expansion au Canada. Les projets d envergure du secteur primaire et d infrastructure suscitant deux vagues de croissance, la croissance de la construction devrait se poursuivre pendant encore cinq ans. Les projets qui démarreront entre 01 et 016 atteindront un sommet en 018, tandis qu une deuxième série de projets démarrera en 018 et prendra fin en 00. L augmentation de l emploi dans la construction d immeubles industriels et commerciaux entraînera un nouvel élan, dont le taux de croissance annuel dépassera 5 % chaque année entre 015 et 017. Le rapport Regard prospectif Construction et maintenance 015 prévoit que cette formidable expansion, qui a commencé en 005, durera pendant 15 ans et se poursuivra jusqu en 019, stimulée par les gains en construction qui favorisent la croissance de l économie de la province dans son ensemble. La croissance a entraîné la création d un cycle; l investissement et la migration intérieure sont à l origine de nouvelles occasions et de l arrivée d une population jeune qui favorise encore plus l expansion. L activité dans le secteur des nouvelles habitations a plus que doublé depuis le début des années 000, ce qui a pour effet de soutenir le cycle de la construction. L expansion de ce secteur se poursuivra jusqu en 016. Les limites démographiques et économiques exerceront une pression sur les gains en Saskatchewan, ce qui pourrait finir par ralentir la croissance. L activité économique mondiale ralentit, et la croissance démographique du Canada est limitée par le profil vieillissant de la population. Les conditions du marché du travail continueront de forcer les employeurs de la Saskatchewan à recruter à l extérieur des marchés locaux, de sorte qu ils devront se livrer concurrence pour trouver des travailleurs ayant l expérience et les compétences essentielles. LE SYSTÈME D IMT DE CONSTRUFORCE ConstruForce Canada utilise un modèle prévisionnel fondé sur des scénarios pour évaluer les conditions futures du marché de l emploi. Le système d information sur le marché du travail (IMT) effectue le suivi des conditions du marché du travail pour métiers et professions. ConstruForce consulte les intervenants du secteur, notamment les groupes syndicaux, les entrepreneurs et les propriétaires, pour valider les hypothèses utilisées dans le cadre des scénarios et des listes de projets de construction, et il tente d obtenir des données auprès des gouvernements sur des analyses connexes. Il a été nécessaire de revoir les prévisions pour cette année avant de les publier afin de mieux tenir compte des changements importants touchant les conditions actuelles du marché. POINTS SAILLANTS (DE 015 À 0) Après plusieurs années de forte croissance, l investissement dans le secteur non résidentiel en Saskatchewan a diminué en 01, à mesure que certains grands projets de génie civil ont commencé à prendre fin. La croissance reprendra en 015 lorsque de nouveaux projets miniers et de pipelines démarreront, et l activité devrait atteindre un sommet en 019. Elle ralentira ensuite pendant le

2 reste de la période de prévision, mais le niveau d activité dans l ensemble demeurera bien au-dessus des niveaux historiques. L investissement dans le secteur résidentiel croîtra en 015 et en 016. Il diminuera ensuite pendant le reste de la période de prévision en raison d une croissance démographique plus lente, ce qui se traduira par une baisse de la formation de ménages 1, des mises en chantier et de l investissement dans le secteur des nouvelles habitations. Dans l ensemble, on prévoit une hausse de emplois dans l ensemble du secteur de la construction de 015 à 019, où un sommet sera atteint, puis une diminution de emplois à mesure que les grands projets prendront fin. L emploi total diminuera pour se situer légèrement au-dessus des niveaux actuels d ici 0. Comme dans le passé, l offre de main-d œuvre locale ne sera pas suffisante pour satisfaire les gains prévus en construction jusqu en 019, et le taux de chômage restera près des niveaux inférieurs records. On devra compter sur l accroissement de la population locale et la migration intérieure de 015 à 019 pour suivre le rythme de la croissance de l emploi. On prévoit que la mobilité interprovinciale entraînera un apport net de travailleurs en Saskatchewan jusqu en 00. Les employeurs du secteur primaire et du génie civil livreront concurrence à ceux des autres régions sur le plan de la main-d œuvre en particulier de 016 à 019 lorsque les grands projets prendront fin. Même si la baisse du prix du pétrole a ralenti l activité en Alberta à court terme, les projets prévus dans les provinces voisines devraient reprendre au cours des prochaines années. Parmi les projets importants en Colombie-Britannique, mentionnons ceux des secteurs minier, des terminaux de GNL, des pipelines et des services publics. Au Manitoba, les grands projets de production et de transport d électricité devraient atteindre un sommet en 016 et en 017. CONSTRUCTION NON RÉSIDENTIELLE Les fluctuations de l activité dans le secteur non résidentiel stimuleront le cycle le plus important, avec une augmentation de emplois en 019, ce qui constituera un sommet, puis une diminution de 100 emplois. On enregistrera ainsi un gain net de 900 emplois pendant toute la période de prévision. Ce cycle se fera sentir tant dans le secteur du génie civil que dans celui des immeubles industriels, commerciaux et institutionnels (ICI). Les gains dans la construction d immeubles ICI seront principalement enregistrés de 015 à 016, mais les variations annuelles seront graduelles ce secteur créera emplois pendant la période de prévision. À court terme, le secteur de la construction d ouvrages de génie civil créera 100 emplois, pour atteindre un sommet en 019, puis en perdra 00 à mesure que les grands projets prendront fin. À la fin de la période de prévision, le niveau d emploi sera légèrement inférieur à celui du début de la période : Les projets miniers et de pipelines suivront une tendance cyclique; plusieurs d entre eux démarreront entre 01 et 015 et prendront fin en 017. La série de projets miniers proposés suivante commencera en 018 et atteindra un sommet en 019. Les projets de génie civil porteront les besoins de main-d œuvre à un sommet en 019 pour plusieurs métiers spécialisés, notamment : grutiers conducteurs d équipement lourd monteurs de lignes électriques et de câbles électriciens calorifugeurs plombiers tuyauteurs et monteurs d appareils de chauffage aides de soutien des métiers et manœuvres en construction soudeurs À l inverse, des gains d emplois plus modérés seront enregistrés au sein d un groupe de métiers œuvrant principalement dans le secteur des immeubles ICI et mèneront à des sommets à la fin de la période de prévision. Ce groupe comprend les métiers suivants : poseurs de revêtements d intérieur vitriers peintres et décorateurs plâtriers et poseurs de systèmes intérieurs carreleurs CONSTRUCTION RÉSIDENTIELLE Le cycle sera plus court dans le secteur résidentiel. Un sommet sera atteint en 016, avec une augmentation de emplois; ensuite, une diminution de 700 emplois sera enregistrée en raison d un ralentissement dans la construction de nouvelles habitations pendant le reste de la période de prévision. La répartition du travail au sein de la main-d œuvre du secteur résidentiel sera dominée par le cycle des nouvelles habitations, et tous les groupes atteindront un sommet en 016. L emploi dans le secteur de la rénovation et de l entretien, limité en raison du caractère relativement neuf du parc de logements en Saskatchewan, augmentera légèrement de façon progressive pendant la période de prévision. MAIN-D ŒUVRE DISPONIBLE Selon les tendances démographiques à l échelle de la province de 015 à 0, les prévisions sont les suivantes : La croissance démographique sera solide, par rapport à celle des autres provinces, et s établira à personnes pendant la décennie. On prévoit que l accroissement naturel de la population pendant cette période se chiffrera à personnes étant donné que le nombre de naissances dépassera le nombre de pertes de vie. Selon les prévisions, personnes proviendront de l immigration internationale et 1 000, de la migration interprovinciale nette. La main-d œuvre provinciale totale (tous les secteurs) devrait augmenter de travailleurs une hausse solide par rapport à celle des autres provinces. Le taux de chômage, dans la plupart des secteurs, se situe actuellement à de bas niveaux historiques. 1 La formation de ménages fait référence au changement dans le nombre de ménages (personnes habitant sous un même toit ou occupant des logements séparés) d une année à l autre. Cette donnée exprime la conversion de la croissance démographique en demande de nouvelles habitations. Gaz naturel liquéfié SASKATCHEWAN REGARD PROSPECTIF CONSTRUCTION ET MAINTENANCE

3 Total change in labour force = New entrants + Net in-mobility - Retirements Figure 1 : Estimation des variations annuelles de l offre Nombre de travailleurs Prévisions Changement total au sein de la main-d œuvre = Nouveaux venus + Mobilité nette vers le marché - Départs à la retraite Départs à la retraite Nouveaux venus Mobilité nette vers le marché Changement total au sein de la main-d œuvre Source : ConstruForce Canada VARIATIONS DE L OFFRE DE MAIN-D ŒUVRE EN CONSTRUCTION Le système d IMT de ConstruForce effectue le suivi de l offre et tient compte des variations en matière de main-d œuvre disponible, notamment les départs à la retraite, les nouveaux venus et la mobilité nette vers le marché. Les départs à la retraite mesurent la perte permanente dans la main-d œuvre qui est partiellement compensée par l arrivée de nouveaux venus de 0 ans ou moins, qui entament une carrière dans le secteur de la construction. La figure 1 indique le changement annuel au sein de la main-d œuvre pendant la période de prévision. On estime que la demande de remplacement (liée aux départs à la retraite) totalisera travailleurs, ce qui représentera la plus importante source de demande d embauche pendant la période de prévision. Le nombre prévu de nouveaux venus s établira à travailleurs, ce qui contrebalancera les besoins créés par les départs à la retraite. Le cas de la Saskatchewan est unique parmi les provinces étant donné que le profil d âge de la population est relativement jeune, ce qui accroîtra le potentiel pour les nouveaux venus. En dépit de cet avantage, la croissance des besoins en main-d œuvre dépassera la hausse de l offre locale à court terme, et il faudra recruter des travailleurs à l extérieur de la province chaque année de 016 à 019. Le taux de chômage dans le secteur de la construction a atteint de bas niveaux records; la demande de remplacement ainsi que la demande liée à l expansion maintiendront le taux de chômage près de son niveau minimum actuel. COTES D ÉQUILIBRE, RISQUES ET MOBILITÉ ConstruForce évalue les conditions du marché pour métiers et professions en Saskatchewan à l aide d un système de cotes d équilibre qui regroupe les mesures des variations de l emploi, du chômage et de la mobilité nette vers le marché, et les rajustements en fonction des commentaires du secteur. Les cotes englobent les conditions du marché du travail des secteurs résidentiel et non résidentiel propres à la province compte tenu de l activité de construction actuelle et prévue. De plus, des hypothèses sur la croissance économique et démographique provinciale, les nouveaux venus au sein de la main-d œuvre et les cycles de migration (interprovinciale et internationale) font partie du scénario prévisionnel et sont incluses dans les cotes d équilibre (voir page 5). Les cotes seront les plus élevées de 016 à 019 puisqu elles suivent la croissance de l emploi. Les conditions du marché seront le plus serrées en 018 lorsque l activité sera solide dans le secteur des grands projets de génie civil. Une croissance limitée de la main-d œuvre signifie que des hausses annuelles de l emploi (p. ex., de % ou plus) suffiront à créer un resserrement des conditions des marchés. Des périodes prolongées au cours desquelles la cote est attribuée aux marchés pourraient masquer des demandes à court terme, saisonnières ou très fortes dans les secteurs de l entretien ou du démarrage de projets. De 00 à 0, les pertes d emplois seront principalement liées à la fin des grands projets de génie civil. La mobilité vers le marché fait référence à l arrivée de travailleurs provenant de l extérieur du secteur local de la construction. On calcule le nombre de nouveaux venus en se basant sur la proportion habituelle de travailleurs de la province âgés de 0 ans ou moins qui se joignent à la main-d œuvre du secteur de la construction pour la première fois. L estimation prévue pour l ensemble de la période de prévision est fondée sur l hypothèse selon laquelle le secteur de la construction sera en mesure de recruter ce groupe de travailleurs malgré la concurrence exercée par les autres secteurs Points saillants

4 La grande partie de la main-d œuvre sera constituée de travailleurs de l extérieur de la province qui devraient quitter la Saskatchewan les cotes de pendant cette période tiennent compte de cette hypothèse. Les cotes d équilibre plus faibles plus tard dans la période de prévision sont principalement attribuables au cycle baissier prévu dans le secteur de la construction d habitations. Les cotes indiquent le potentiel de mobilité vers le marché à moyen terme. Les employeurs de la Saskatchewan devront attirer des travailleurs clés dans la région afin de répondre à la forte demande de 015 à 018. CONCLUSIONS ET RÉPERCUSSIONS Le rapport Regard prospectif Construction et maintenance pour la Saskatchewan prévoit le maintien des défis sur le plan des ressources humaines. Les variations cycliques de l emploi exigeront une mobilité constante des travailleurs entre les secteurs résidentiel et non résidentiel et entre les provinces. Les perspectives d emploi varieront d un secteur à l autre, ce qui favorisera la mobilité de la main-d œuvre. Les facteurs démographiques locaux restreindront la croissance de la main-d œuvre, de sorte que la mobilité vers le marché sera essentielle pour le recrutement. Des conditions du marché serrées restreindront le recrutement, même en présence de hausse modérée des besoins. Le rapport national Regard prospectif Construction et maintenance fournira plus de renseignements sur les possibilités de mobilité des travailleurs et les répercussions sur le secteur. QUELS CHANGEMENTS PRÉVOIT-ON DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION EN SASKATCHEWAN? 5 5 Le système d IMT de 015 de ConstruForce a été amélioré afin d inclure des mesures associées aux emplois de bureau dans le secteur de la construction, dont on n avait pas tenu compte auparavant dans les mesures de la main-d œuvre. Les nouveaux totaux pour le secteur correspondent aux mesures obtenues dans le cadre de l Enquête sur la population active pour l ensemble de la construction. Le résumé graphique présenté ici ne tient compte que des métiers et professions faisant l objet d un suivi par ConstruForce. SASKATCHEWAN REGARD PROSPECTIF CONSTRUCTION ET MAINTENANCE

5 COTES D ÉQUILIBRE SUR LES MARCHES 1 5 S. O. Il y a, sur les marchés locaux, des travailleurs ayant les compétences recherchées par les employeurs et qui peuvent répondre à toute augmentation de la demande, dans les conditions de travail et aux taux de rémunération offerts actuellement. Il existe une offre excédentaire et un risque de voir des travailleurs se diriger vers d autres marchés. Il y a, sur les marchés locaux, des travailleurs ayant les compétences recherchées par les employeurs et qui peuvent répondre à toute augmentation de la demande, dans les conditions de travail et aux taux de rémunération offerts. La disponibilité de travailleurs ayant les compétences recherchées par les employeurs sur le marché local peut être modifiée par de grands projets, des fermetures d usine ou d autres hausses de la demande à court terme. Il se peut que les employeurs se livrent concurrence pour attirer les travailleurs qu il leur faut. Les modèles établis de recrutement et de mobilité suffisent à répondre aux besoins en main-d œuvre. Il n y a pas, en général, de travailleurs ayant les compétences recherchées par les employeurs sur les marchés locaux qui pourraient répondre à une augmentation de la demande. Les employeurs doivent se livrer concurrence pour attirer des travailleurs supplémentaires. Il se peut que le recrutement et la mobilité aillent au-delà des sources et des pratiques traditionnelles. Il n y a pas de travailleurs ayant les compétences recherchées par les employeurs sur les marchés locaux pour répondre à la demande actuelle, de sorte que des projets ou la production pourraient être retardés ou reportés. Il existe une demande excédentaire, la concurrence est intense et le recrutement s étend jusqu à des marchés lointains. L évaluation de l état des marchés du travail pour certains corps de métier est limitée en raison de la petite taille du bassin de main-d œuvre (< 100 travailleurs). En accord avec le comité provincial d IMT, la cote est supprimée en raison de sa fiabilité statistique limitée. COTES D ÉQUILIBRE SUR LES MARCHÉS POUR LES MÉTIERS ET LES PROFESSIONS EN SASKATCHEWAN MÉTIERS ET PROFESSIONS Chaudronniers Briqueteurs-maçons Charpentiers-menuisiers Finisseurs de béton Évaluateurs en construction Directeurs de la construction Mécaniciens de chantier et mécaniciens industriels Entrepreneurs et contremaîtres Grutiers Foreurs et dynamiteurs Monteurs de lignes électriques et de câbles Électriciens Constructeurs et mécaniciens d ascenseurs Poseurs de revêtements d intérieur Monteurs d installations au gaz suite à la page suivante Points saillants 5

6 MÉTIERS ET PROFESSIONS Vitriers Conducteurs d équipement lourd (sauf les grues) Mécaniciens d équipement lourd Gestionnaires et rénovateurs en construction domiciliaire* Calorifugeurs Monteurs de charpentes métalliques et assembleurs et ajusteurs de plaques et de charpentes métalliques Peintres et décorateurs Plâtriers, latteurs et poseurs de systèmes intérieurs Plombiers Mécaniciens en réfrigération et en climatisation Personnel d installation, d entretien et de réparation d équipement résidentiel et commercial Couvreurs et poseurs de bardeaux Tôliers Tuyauteurs, monteurs d appareils de chauffage et poseurs de gicleurs Carreleurs Aides de soutien des métiers et manœuvres en construction Conducteurs de camions Soudeurs et opérateurs de machines à souder et à braser Techniciens et mécaniciens d instruments industriels * La classification CNP pour les «constructeurs de résidences et rénovateurs» est maintenant «gestionnaires et rénovateurs en construction domiciliaire». Source : ConstruForce Canada 6 SASKATCHEWAN REGARD PROSPECTIF CONSTRUCTION ET MAINTENANCE

7 Les données les plus détaillées et les plus complètes sur le marché du travail dans le secteur de la construction au Canada sont affichées à Un site conçu par l industrie pour l industrie Tableaux et graphiques personnalisés à partir : de données sur une trentaine de métiers et professions par province pour les dix prochaines années de données macro-économiques et de données relatives aux investissements et des principaux indicateurs économiques, des investissements dans le secteur et de l état du marché du travail par province et/ou par secteur Vous pouvez aussi consulter l application Carte de la construction pour découvrir les grands projets de construction du secteur primaire partout au Canada (en anglais seulement). Optimisé pour tablette et ordinateur Des données prévisionnelles à jour sont publiées en ligne à l adresse suivante : Vous pouvez créer des rapports personnalisés sur un vaste éventail de catégories, par secteur, par métier ou par province, sur une période pouvant atteindre 10 ans. Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : ConstruForce Canada Tél. : Téléc. : Mars 015 Financé par le gouvernement du Canada par le biais du Programme d appui aux initiatives sectorielles Les opinions et les interprétations figurant dans la présente publication sont celles de l auteur et ne représentent pas nécessairement celles du gouvernement du Canada Points saillants 7

Regard prospectif Construction et maintenance Île-du-Prince-Édouard

Regard prospectif Construction et maintenance Île-du-Prince-Édouard 015 0 Points saillants Regard prospectif Construction et maintenance Île-du-Prince-Édouard Le rapport Regard prospectif Construction et maintenance 015 de l Île-du-PrinceÉdouard prévoit des gains modérés

Plus en détail

Évaluations du marché du travail pour le secteur de la construction résidentielle de. 2015 à 2024

Évaluations du marché du travail pour le secteur de la construction résidentielle de. 2015 à 2024 Évaluations du marché du travail pour le secteur de la construction résidentielle de 2015 à Table des matières Résumé... 2 Évaluations du marché du travail dans le secteur résidentiel Aperçu... 3 Lacunes

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada»

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» CGC HC-FIN-CTE/2007 «Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» Présentation au Comité des finances de la Chambre des communes Consultations

Plus en détail

PLAN COMPÉTENCES EMPLOIS POUR LA C.-B. : REPENSER L ÉDUCATION ET LA FORMATION EN COLOMBIE-BRITANNIQUE, UNE INCROYABLE OCCASION SE PROFILE À L HORIZON

PLAN COMPÉTENCES EMPLOIS POUR LA C.-B. : REPENSER L ÉDUCATION ET LA FORMATION EN COLOMBIE-BRITANNIQUE, UNE INCROYABLE OCCASION SE PROFILE À L HORIZON PLAN COMPÉTENCES EMPLOIS POUR LA C.-B. : REPENSER L ÉDUCATION ET LA FORMATION EN COLOMBIE-BRITANNIQUE, UNE INCROYABLE OCCASION SE PROFILE À L HORIZON : 1 MILLION D EMPLOIS. NOUS REPENSONS L ÉDUCATION ET

Plus en détail

PLAN NORD L ADOPTION DES MEILLEURES PRATIQUES RH, UN INCONTOURNABLE POUR MAXIMISER LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES

PLAN NORD L ADOPTION DES MEILLEURES PRATIQUES RH, UN INCONTOURNABLE POUR MAXIMISER LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES PLAN NORD L ADOPTION DES MEILLEURES PRATIQUES RH, UN INCONTOURNABLE POUR MAXIMISER LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES TABLE DES MATIÈRES :: 3 SOMMAIRE... 4 L étude...7 Cadre méthodologique...7 INTRODUCTION...

Plus en détail

Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec

Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec Séminaire sur les perspectives démographiques, économiques et financières du Québec, 2009-2030 27 novembre 2009 Hôtel Plaza, Québec Marie-Christine

Plus en détail

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR Région économique du Nord-Est Profils régionaux du Nouveau-Brunswick : Faits saillants et mises à jour Région économiques du

Plus en détail

À LÉVIS PRÉSENTÉ PAR UNE ENTREPRISE PROJET DE PORT MÉTHANIER RABASKA DE LA CONSTRUCTION DE LÉVIS RABASKA : IMPORTANTE

À LÉVIS PRÉSENTÉ PAR UNE ENTREPRISE PROJET DE PORT MÉTHANIER RABASKA DE LA CONSTRUCTION DE LÉVIS RABASKA : IMPORTANTE 241 P ~ N P DM350 ~ Projet d?m@antaüon du teminal méthanier Rabaska et des infrastjuctures connexes Lévis 6211-04-004 PROJET DE PORT MÉTHANIER RABASKA À LÉVIS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR UNE ENTREPRISE DE LA

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

Virage Web : à compter du 9 septembre prochain, les avis d embauche et de mise à pied en ligne uniquement

Virage Web : à compter du 9 septembre prochain, les avis d embauche et de mise à pied en ligne uniquement Bulletin destiné aux employeurs de l industrie de la construction Juillet août 2013 Vol. 43, n o 4 Envoi poste publication enr. n o 40063591 Virage Web : à compter du 9 septembre prochain, les avis d embauche

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION En raison notamment des prochains départs massifs à la retraite et de la disponibilité restreinte d une main-d œuvre qualifiée, il devient essentiel pour les entreprises du secteur du caoutchouc

Plus en détail

Faits saillants - Région du Québec

Faits saillants - Région du Québec L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION Faits saillants - Région du S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion

Plus en détail

(10) CCQ Contribution de l'employeur au financement de la Commission de la construction du Québec : 0,75 % du salaire brut de l'employé.

(10) CCQ Contribution de l'employeur au financement de la Commission de la construction du Québec : 0,75 % du salaire brut de l'employé. COÛT HORAIRE DE LA MAIN-D ŒUVRE DANS L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION AU QUÉBEC AU 27 AVRIL 2014 - SECTEUR GÉNIE CIVIL ET VOIRIE - ANNEXE «D-1-A» Travaux exécutés dans les chantiers à baraquement Selon l'annexe

Plus en détail

1 La prospérité économique et le défi de la productivité

1 La prospérité économique et le défi de la productivité ISSN 178-918 Volume 1, numéro 6 27 février 2 Productivité du travail au Une faible croissance qui nuit à la prospérité des Québécois Sommaire 1. La prospérité économique future du dépendra en grande partie

Plus en détail

RECENSEMENT DES BESOINS DE

RECENSEMENT DES BESOINS DE RECENSEMENT DES BESOINS DE MAIN-D ŒUVRE INDUSTRIES DU TRANSPORT AÉRIEN ET DE L ENTRETIEN D AÉRONEFS AU QUÉBEC 2010 2012 AVRIL 2010 Table des matières Introduction... 3 Méthodologie... 3 Résultats... 4

Plus en détail

Résultats attendus et indicateurs

Résultats attendus et indicateurs ANNEXE I Résultats attendus et indicateurs Les indicateurs que la SCHL utilise en ce moment pour valider les résultats attendus de ses activités sont présentés ci-dessous. Ils sont en grande partie basés

Plus en détail

du tourisme au Canada:

du tourisme au Canada: MARS 2012 À L INTÉRIEUR: Le présent rapport contient la dernière mise à jour du projet portant sur l offre et la demande de main-d œuvre en tourisme. des tendances démographiques et économiques à long

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION

Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION RÉGIONAUX AU CANADA : La puissance des faibles taux d intérêt Faits saillants Les marchés

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ)

ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ) EMPLOI-QUÉBEC ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ) RAPPORT ANALYTIQUE VOLUME 12 ENQUÊTE 2012 SUR LES DONNÉES DE 2011 Ce document a été préparé par la Direction de l analyse et de l information

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche PRÉSENTATION Cette recherche 1 avait pour but de mieux connaître la situation de la population avec incapacité sur le marché

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES CANADIENS PLUS JEUNES ONT FREINÉ LEUR ENDETTEMENT EN 2012, MAIS LES PLUS VIEUX ONT CONTINUÉ D EMPRUNTER

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES CANADIENS PLUS JEUNES ONT FREINÉ LEUR ENDETTEMENT EN 2012, MAIS LES PLUS VIEUX ONT CONTINUÉ D EMPRUNTER COMMENTAIRE Services économiques TD 13 février 13 LES CANADIENS PLUS JEUNES ONT FREINÉ LEUR ENDETTEMENT EN 1, MAIS LES PLUS VIEUX ONT CONTINUÉ D EMPRUNTER Faits saillants En 1, la dette des ménages canadiens

Plus en détail

Le Canada a besoin d ingénieurs

Le Canada a besoin d ingénieurs Le Canada a besoin d ingénieurs 2015 Le Canada a besoin d ingénieurs Document sur la campagne 1 d Ingénieurs Canada Qui est ingénieurs canada? Ingénieurs Canada est l organisme national constitué des 12

Plus en détail

ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003

ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003 PRB 05-40F ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003 Jean Dupuis Division de l économie Le 8 juin 2005 PARLIAMENTARY INFORMATION AND RESEARCH SERVICE SERVICE D INFORMATION ET DE RECHERCHE

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN GÉNIE AU CANADA: PROJECTIONS JUSQU EN 2020 RAPPORT FINAL, OCTOBRE 2012

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN GÉNIE AU CANADA: PROJECTIONS JUSQU EN 2020 RAPPORT FINAL, OCTOBRE 2012 LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN GÉNIE AU CANADA: PROJECTIONS JUSQU EN 2020 RAPPORT FINAL, OCTOBRE 2012 Préparé par : Prism Economics and Anaylsis Octobre 2012 Table des matières Résumé... 4 Partie 1 Introduction

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Terre-Neuve-et-Labrador 2014 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de Terre-Neuve-et-Labrador,

Plus en détail

Hausse du prix des hydrocarbures

Hausse du prix des hydrocarbures ISSN 1715-2682 Volume 1, numéro 2 17 août 2005 Hausse du prix des hydrocarbures Impact sur les équilibres financiers du Québec Sommaire 1. L augmentation du prix de l essence à la pompe depuis 1999 s explique

Plus en détail

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Des milieux de travail équitables, sécuritaires et productifs Travail Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Division de l information et de la recherche sur les milieux de travail

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

Secrets de la réussite des PME

Secrets de la réussite des PME Secrets de la réussite des PME Avril 2015 Si vous êtes l un des nombreux propriétaires de PME qui cherchent des façons d accroître leur profit, le moment est peut-être idéal pour croître. Un récent sondage

Plus en détail

Transformation alimentaire

Transformation alimentaire Le secteur de la transformation alimentaire Selon les données du ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation (MAPAQ), le secteur de la transformation alimentaire compte quelque 2 100

Plus en détail

COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036?

COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036? COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036? Projections de la population de Lanaudière-Sud et de ses MRC Novembre 2014 André Guillemette Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique Agence

Plus en détail

FLEXIBILITÉ ACCRUE ET FORMATION CONTINUE : LES PRÉALABLES POUR UN MARCHÉ DU TRAVAIL ÉQUILIBRÉ

FLEXIBILITÉ ACCRUE ET FORMATION CONTINUE : LES PRÉALABLES POUR UN MARCHÉ DU TRAVAIL ÉQUILIBRÉ FLEXIBILITÉ ACCRUE ET FORMATION CONTINUE : LES PRÉALABLES POUR UN MARCHÉ DU TRAVAIL ÉQUILIBRÉ COMMENTAIRES DU CONSEIL DU PATRONAT DU QUÉBEC PRÉSENTÉS AU COMITÉ D EXPERTS SUR LES BESOINS DE PROTECTION SOCIALE

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Sa Majesté la Reine du chef du Canada (2012) Tous droits réservés

Sa Majesté la Reine du chef du Canada (2012) Tous droits réservés Sa Majesté la Reine du chef du Canada (2012) Tous droits réservés Toute demande de permission pour reproduire ce document doit être adressée à Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. This publication

Plus en détail

Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés

Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés Madame, Monsieur, Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés Nous vous félicitons de votre décision de mener ce Sondage sur la rétroaction des employés. Le sondage vous

Plus en détail

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada F É D É R A T I O N D E L H A B I T A T I O N C O O P É R A T I V E D U C A N A D A Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada Rapport produit par Will Dunning Inc. pour la Fédération de l habitation

Plus en détail

Acquisition et perte de compétences en littératie au cours de la vie.

Acquisition et perte de compétences en littératie au cours de la vie. SOMMAIRES EN LANGAGE SIMPLE Acquisition et perte de compétences en littératie au cours de la vie. Sommaire par T. Scott Murray Quel est le sujet de cette étude? Ce rapport, préparé par Doug Willms de l

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final

Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final Ministère du Tourisme, de la Culture et des Loisirs de l Ontario Le 23 octobre 2001 TABLE DES

Plus en détail

Projet postdoctoralsur l Avenir de l éducation médicale au Canada (AEMC EMPo) Recommandation 1 Dans le contexte d un système de soins de santé en

Projet postdoctoralsur l Avenir de l éducation médicale au Canada (AEMC EMPo) Recommandation 1 Dans le contexte d un système de soins de santé en L AFMC est reconnaissante de l occasion qui lui est donnée de rencontrer les membres du Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Terre-Neuve-et-Labrador Septembre L édition mensuelle du Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats mensuels de l Enquête sur la population active

Plus en détail

Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec

Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec Webémission des perspectives d affaires du Québec Lundi 19 janvier 2009 Pedro Antunes Directeur des prévisions nationales et

Plus en détail

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Stratégie de gestion financière Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Communication des résultats / 1 La Stratégie de gestion financière annuelle de la Province du Manitoba

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Trois-Rivières. Faits saillants

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Trois-Rivières. Faits saillants Baromètre FCIQ Le du marché résidentiel Région métropolitaine de Trois-Rivières Faits saillants Rebond des ventes sur le marché immobilier résidentiel de Trois-Rivières au premier trimestre de 2014 record

Plus en détail

Évolution du marché du travail québécois :

Évolution du marché du travail québécois : ISSN 178-918 Volume 1, numéro 7 7 février Évolution du marché du travail québécois : De forts gains qui profitent aux jeunes et aux femmes Sommaire 1. Depuis 198, le marché du travail au a fait des progrès

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

Évaluation de la situation du marché du travail 2015

Évaluation de la situation du marché du travail 2015 Évaluation de la situation du marché du travail 2015 Ottawa, Canada 12 novembre 2015 www.pbo-dpb.gc.ca Le directeur parlementaire du budget (DPB) est chargé de fournir des analyses indépendantes au Parlement

Plus en détail

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN PERSPECTIVE Les dépenses totales L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 Les dépenses totales,

Plus en détail

Tendances et enjeux. Les institutions sans but lucratif au service des

Tendances et enjeux. Les institutions sans but lucratif au service des Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages : Les organisations du domaine de la santé et des services sociaux Les institutions sans but lucratif

Plus en détail

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Graham S. Lowe Résumé Le rapport de synthèse est accessible à partir du site http://www.rcrpp.org On peut aussi obtenir des

Plus en détail

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients Équipe de la Recherche et de l analyse économique de BDC Juillet 213 DANS CE RAPPORT Le présent rapport est fondé sur une analyse statistique réalisée par Statistique Canada visant à évaluer l incidence

Plus en détail

FRANCE. France. La croissance devrait se redresser avec l amélioration des perspectives dans la zone euro Glissement annuel en % 4 France Zone euro

FRANCE. France. La croissance devrait se redresser avec l amélioration des perspectives dans la zone euro Glissement annuel en % 4 France Zone euro FRANCE La croissance économique devrait gagner en vigueur en 215 et 216. La baisse des prix de l énergie, l amélioration des conditions financières, le ralentissement de l assainissement budgétaire, le

Plus en détail

Horticulture ornementale

Horticulture ornementale Le secteur de l horticulture ornementale commercialisation et services Les principaux sous-secteurs de la commercialisation et des services en horticulture ornementale sont : l aménagement paysager, l

Plus en détail

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Nouvelle-Écosse Février L édition mensuelle du Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats mensuels de l Enquête sur la population active pour

Plus en détail

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au deuxième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques : La forte croissance devrait se poursuivre en l an 2000

Plus en détail

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils sectoriels Introduction et contexte :

Plus en détail

Le travail après la retraite

Le travail après la retraite Grant Schellenberg, Martin Turcotte et Bali Ram L es travailleurs prennent leur retraite de diverses façons. Certains quittent un emploi de longue date, faisant une transition nette du travail aux loisirs.

Plus en détail

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009)

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) Mission de la Société

Plus en détail

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba Enseignement postsecondaire et Alphabétisation Éducation Entreprenariat, Formation professionnelle et Commerce Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme

Plus en détail

PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION RMR de St. Catharines-Niagara

PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION RMR de St. Catharines-Niagara Le marché de l habitation PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION RMR de St. Catharines-Niagara Date de diffusion : Fait saillants printemps 2015 Les mises en chantier de maisons individuelles et d appartements

Plus en détail

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015 L Agroindicateur Septembre 2015 Revenu d un milliard : un nouveau seuil? La conjoncture 2015 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer autour d

Plus en détail

Indicateurs sommaires des écoles publiques pour les provinces et les territoires, 1997-1998 à 2003-2004

Indicateurs sommaires des écoles publiques pour les provinces et les territoires, 1997-1998 à 2003-2004 N o 81-9-MIF au catalogue N o 44 ISSN : 1711-8328 ISBN : -662-7214-3 Documents de recherche Culture, tourisme et Centre de la statistique de l éducation Indicateurs sommaires des écoles publiques pour

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

Sommaire exécutif. RECHERCHE AU SEIN DU MARCHÉ DU TRAVAIL sur le recrutement et la rétention de la main-d œuvre dans le secteur agricole primaire

Sommaire exécutif. RECHERCHE AU SEIN DU MARCHÉ DU TRAVAIL sur le recrutement et la rétention de la main-d œuvre dans le secteur agricole primaire RECHERCHE AU SEIN DU MARCHÉ DU TRAVAIL sur le recrutement et la rétention de la main-d œuvre dans le secteur agricole primaire Sommaire exécutif Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du

Plus en détail

Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications

Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications Qualification professionnelle Reconnaissance professionnelle interprovinciale pour les titulaires d un certificat provincial Accord sur le

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Le PEICA au Canada Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Par Patrick Bussière Division de la recherche sur le développement des compétences Direction de la recherche

Plus en détail

Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateursdebiens immobiliers et des autres activités liées à l immobilier

Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateursdebiens immobiliers et des autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateursdebiens immobiliers et des autres activités liées à l immobilier 2006. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

DiversitÉ et technologie

DiversitÉ et technologie DiversitÉ et technologie REMERCIEMENTS Malcolm Scoble, B. Sc., M. Sc., Ph. D., titulaire de la chaire en génie minier de l Université de la Colombie-Britannique et membre du Conseil canadien de l innovation

Plus en détail

Rédigé par John Simon (auteur principal), Troy Matheson et Damiano Sandri. Points principaux

Rédigé par John Simon (auteur principal), Troy Matheson et Damiano Sandri. Points principaux POINTS DE PRESSE POUR LE CHAPITRE 3 DES PERSPECTIVES DE L ECONOMIE MONDIALE, AVRIL 2013 TELLE L HISTOIRE DU CHIEN QUI N A PAS ABOYE : L INFLATION A-T-ELLE ETE MUSELEE, OU S EST-ELLE SIMPLEMENT ASSOUPIE?

Plus en détail

www.conseils.org Des marchés du travail en bonne santé pour garantir le succès économique

www.conseils.org Des marchés du travail en bonne santé pour garantir le succès économique Des marchés du travail en bonne santé pour garantir le succès économique Forum des politiques publiques, Ottawa Le 10 mars 2011 Persistance des pénuries de main-d œuvre qualifiée malgré le ralentissement

Plus en détail

Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Mesures pour stimuler la construction domiciliaire

Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses... 103 Faits saillants... 104 Stratégie canadienne de transition et d acquisition de compétences... 107 Poursuivre le développement d une main-d

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS Pour en savoir davantage, consultez le site www.manitoba.ca C o m m u n i c a t i o n d e s r é s u l t a t s / 1 COMMUNICATION DES

Plus en détail

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %.

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %. LE RAPPORTEUR PERSPECTIVES 2015 Le jeu des prévisions est inévitable et toujours très captivant. Toutefois, avec les années, nous avons appris à les mettre en perspective, particulièrement les prévisions

Plus en détail

Les infirmières et infirmiers réglementés 2012 rapport sommaire

Les infirmières et infirmiers réglementés 2012 rapport sommaire Les infirmières et infirmiers réglementés 2012 rapport sommaire Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats Principaux résultats Le rapport préparé pour la réunion de l OCDE au niveau des ministres de 2001 et intitulé «La nouvelle économie : mythe ou réalité?» concluait que les technologies de l information

Plus en détail

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement NATIONS UNIES TD Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. LIMITÉE TD/B/51/L.6 14 octobre 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS CONSEIL DU COMMERCE ET DU DÉVELOPPEMENT Cinquante

Plus en détail

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Reprise économique et croissance Le Bureau canadien de l éducation internationale

Plus en détail

OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015

OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015 OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015 M. Raoul Kanapé Responsable de communication Regroupement Petapan 32 de la Réserve Essipit, (Québec) G0T 1K0 Télécopieur : 418-233-2888 M. Kanapé, Oléoduc Énergie

Plus en détail

Bulletin mensuel sur le marché du travail

Bulletin mensuel sur le marché du travail Voyages entre le Canada et les autres pays, décembre 2013 Les résidents canadiens ont effectué 1,2 million de voyages d'une nuit ou plus en automobile aux États-Unis en décembre, en hausse de 8,7 % par

Plus en détail

Budget fédéral de 2015

Budget fédéral de 2015 Mémoire de l Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Budget fédéral de 2015 à l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Août 2014 1 RÉSUMÉ L Association

Plus en détail

Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012

Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012 Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012 Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre

Plus en détail

Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA

Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA Xiangcen Guo Soon-Joo Gog Institute for Adult Learning Email: guo_xiangcen@ial.edu.sg gog_soon_joo@ial.edu.sg septembre 2013 Soutien

Plus en détail

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa 71 1. Contexte et objectif a. Contexte Il est largement reconnu que les aéroports commerciaux contribuent au développement économique de la région où ils sont situés, et ce, de plusieurs manières : ils

Plus en détail

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Études de cas

Plus en détail

Éducation, formation et technologie

Éducation, formation et technologie Éducation, formation et technologie REMERCIEMENTS Malcolm Scoble, B. Sc., M. Sc., Ph. D., titulaire de la chaire en génie minier de l Université de la Colombie-Britannique et membre du Conseil canadien

Plus en détail

L évaluation ça compte!

L évaluation ça compte! L évaluation ça compte! 9 Immigrantes et immigrants au Canada : le milieu socioéconomique a-t-il de l importance? En éducation, la «réussite» peut être définie comme l atteinte d un haut niveau de rendement

Plus en détail

19,3% DES ETABLISSEMENTS ENVISAGENT AU MOINS UN RECRUTEMENT ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015

19,3% DES ETABLISSEMENTS ENVISAGENT AU MOINS UN RECRUTEMENT ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 ECLAIRAGES & SYNTHESES 1 AVRIL 2015 N 16 ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 La quatorzième vague de l enquête BMO en Alsace met en évidence une croissance

Plus en détail