CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES"

Transcription

1 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PERMANENCE TELEPHONIQUE RELATIVE AUX APPELS D URGENCE Direction des achats 1

2 S O M M AIRE ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE... 3 ARTICLE 2 : PATRIMOINE... 3 ARTICLE 3 : ETENDUE DE LA MISSION... 4 ARTICLE 4 : HORAIRES DE LA MISSION... 5 ARTICLE 5 : OBLIGATION DU PRESTATAIRE OBLIGATIONS : TELEPHONIE MESSAGES D ACCUEIL VARIANTE : SITE INTERNET/EXTRANET...7 ARTICLE 6 : BASE DE DONNEES ET PROCEDURES PROCEDURES BASE DE DONNEES PROGICIEL «GESTION DES CONTACTS»...9 ARTICLE 7 : RAPPORTS ET STATISTIQUES... 9 ARTICLE 8 : REUNION ARTICLE 9 : OBLIGATION DE RESULTAT ARTICLE 10 : CONTROLE DES PRESTATIONS ARTICLE 11 : CONFIDENTIALITÉ

3 ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE Le présent marché concerne la permanence téléphonique, mis à la disposition des membres du groupement d achat au fur et à mesure de leurs besoins, dans le but d apporter une réponse et/ou de déclencher selon nécessité toute intervention urgente dans les parties communes et privatives afin de maintenir l habitabilité des immeubles et la sécurité de leurs occupants. ARTICLE 2 : PATRIMOINE Le patrimoine d I.C.F. NORD-EST SA d HLM est implanté sur les dix-sept départements (Aisne, Ardennes, Aube, Marne, Haute Marne, Meurthe et Moselle, Meuse, Moselle, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Somme, Vosges, Belfort, Montbéliard). La gestion du patrimoine est décentralisée auprès de sept agences, chacune d elles assurant une gestion de proximité avec un découpage en secteurs. Le patrimoine d I.C.F SUD-EST SA d HLM est implanté sur les vingt trois départements. La gestion du patrimoine est décentralisée auprès de six agences (Marseille avec une antenne à Miramas, Languedoc Roussillon, Côte d'azur, Lyon-Rhône, Rhône Alpes Auvergne avec deux antennes à Chambéry et Clermont Ferrand, et Bourgogne Franche Comté avec une antenne à Nevers), chacune d elles assurant une gestion de proximité avec un découpage en secteurs. Le patrimoine d I.C.F Atlantique départements. SA d HLM est implanté sur les vingt cinq La gestion du patrimoine est décentralisée auprès de huit agences, chacune d elles assurant une gestion de proximité avec un découpage en secteurs. Le patrimoine d I.C.F la sablière SA d HLM est implanté sur huit départements. La gestion du patrimoine est décentralisée auprès de huit agences, chacune d elles assurant une gestion de proximité avec un découpage en secteurs. Le patrimoine d I.C.F Novédis, SA, est implanté sur 1900 communes. La gestion de ce patrimoine est décentralisée auprès de sept agences, chacune d'elles assurant une gestion de proximité avec un découpage en secteur. 3

4 ARTICLE 3 : ETENDUE DE LA MISSION LE PRESTATAIRE doit, en dehors des heures d ouverture des Agences : Assurer la permanence téléphonique d urgence Prendre les appels avec enregistrement sur informatique (personnel appelant, date, heure et raison de l appel) dans un délai inférieur à 30 secondes. Appeler les prestataires référencés chez le bénéficiaire pour interventions Mettre à disposition son réseau de prestataires d astreinte qualifié sur l ensemble du patrimoine du bénéficiaire en cas de manquement ou de défaillance des prestataires référencés. D appeler les services publics de secours et/ou le cadre d astreinte du bénéficiaire selon la nature de l appel. Envoyer un agent d astreinte sur les lieux, en cas d impossibilité de déplacement du cadre d astreinte du bénéficiaire ou selon les scénarios mis en place, pour prendre des mesures conservatoires de type mise ne sécurité provisoire d un lieu dangereux, gardiennage, enlèvement de gravas comportant un danger Enregistrer informatiquement les appels entrants et sortants (date et heure d appel, numéro composé, temps de communication, ) Enregistrer les conversations téléphoniques Rediriger l appelant vers l agence concernée en lui communiquant les heures d ouverture, en cas d appel relatif à des problèmes locatifs (loyers, demande de logement ) Conseiller le locataire pour les travaux à sa charge, S'assurer de la réalisation des prestations et de la clôture des rapports d interventions de la part des prestataires agréés. Rappeler des prestataires pour obtention d un compte rendu. Rappeler des locataires pour les informer de l intervention Assurer le suivi des informations au client par la production des rapports énumérés à l article 8. Option 1 : permanence téléphonique 12h à 14h. Variante : mise à disposition d un site de suivi internet/extranet LE PRESTATAIRE devra prendre en charge la totalité des appels téléphoniques émanant des locataires, du personnel du bénéficiaire ou d intervenants extérieurs (entreprises, autorités locales,...) et faire assurer, selon nécessité, les prestations et nécessaires au maintien de l habitabilité des logements et/ou à la sécurité des personnes et des biens, par les entreprises d astreinte sous contrat avec le bénéficiaire. 4

5 Il est précisé que seules les demandes présentant un caractère d urgence devront être prises en compte et assurées dans les règles de l art. Sont considérées comme interventions urgentes, les réparations nécessaires pour : la mise en sécurité des personnes, le maintien en état d habitabilité des logements éviter toute dégradation importante du patrimoine Dans le cas ou une entreprise ne pourrait avoir accès à un local quelconque suite à un problème de clés, le prestataire est autorisé à faire intervenir un serrurier pour ouvrir la porte. En cas d événements graves : incendie, explosion, tempête, dégâts ou incidents nécessitant : une intervention des services publics, une représentation du bénéficiaire devant les élus, des représentants de l état des médias, le relogement d une ou plusieurs familles le décès et/ou blessure d une ou plusieurs personnes. Le prestataire devra appeler le cadre d astreinte du bénéficiaire. ARTICLE 4 : HORAIRES DE LA MISSION La permanence téléphonique fonctionnera comme suit : du lundi soir au vendredi matin de 17h00 à 8h30-9h00, Week-end, jours fériés : du vendredi soir 16h00 au lundi matin 8h30-9h00, et jour chômés du bénéficiaire, dans un maximum de 5 jours par an, de la veille à 17h00 au lendemain 8h30-9h00. Toute modification d horaires en cours de marché sera expressément signalée par écrit au PRESTATAIRE et fera l objet d un avenant. Les horaires de nuit débutent de 21h00 et se terminent à 6h00. ARTICLE 5 : OBLIGATION DU PRESTATAIRE Obligations : Le prestataire s engage à : 5

6 Reprendre le numéro SDA choisi par chaque bénéficiaire (N 08 non surtaxé) permettant de s identifier au nom du bénéficiaire et d un message de prédécrocher. Justifier de la mise en place d un personnel qualifié respectant les règles élémentaires de politesse et de courtoisie vis-à-vis des personnes appelantes Nommer dans les deux semaines qui suivent la notification du marché un Responsable Technique Administratif qui sera l interlocuteur privilégié du bénéficiaire. Il aura en charge de coordonner et piloter l ensemble des taches. Il nommera par ailleurs une personne suppléante en cas de congés ou d absence du Responsable Technique Administratif. Il devra pouvoir répondre aux cadres d astreinte à tout moment et sera chargé d assister le personnel du Prestataire en cas d événement présentant un caractère exceptionnel. Considérer qu il intervient dans un rapport utilisateur/client Avoir une attitude commerciale correcte et un contact convivial et rassurant Veiller à la neutralité de ses propos avec les usagers de chaque prestataire Posséder les connaissances suffisantes en matière immobilière afin d apporter des réponses adéquates aux appels (conseils et propositions d attente et de dépannage, bonne connaissance de la liste des réparations locatives) Le personnel du prestataire veillera tout particulièrement à ne pas entacher l image de marque du bénéficiaire par des propos indélicats ou indiscrets, le bénéficiaire pouvant exiger dans le cas de non-respect répété de ces critères un changement immédiat de l opérateur téléphonique ne satisfaisant pas à ces conditions indispensables. Le prestataire s engage à mettre tout en œuvre notamment des moyens de communication adaptés, en nombre et qualité suffisants pour répondre et traiter efficacement les appels suivant le mode opératoire défini pour chaque bénéficiaire. LE PRESTATAIRE devra par ailleurs faire toutes les démarches légales et obligatoires auprès des différentes instances (C.N.I.L.). Le prestataire est réputé avoir pris connaissance de tous les éléments afférents à l exécution des prestations ; il reconnaît notamment avoir : apprécié toutes difficultés inhérentes aux différents sites des bénéficiaires, aux moyens de communication, aux ressources en main-d œuvre, etc. contrôlé les indications des documents fournis lors de la procédure de mise en concurrence et fait constater les erreurs ou omissions ; il est responsable des conséquences que pourrait entraîner l inobservation de cette obligation Téléphonie LE PRESTATAIRE a l obligation de fournir, dans les 2 semaines qui suivent la notification du marché, à France Télécom (ou à tout autre opérateur téléphonique auprès duquel le bénéficiaire pourrait souscrire un abonnement), une autorisation expresse, non révocable, et 6

7 pour la durée totale du marché, afin que l opérateur désigné puisse installer en toute quiétude sur la ou les lignes concernées, tout dispositif permettant de connaître très précisément le nombre d appels arrivés, présentés et traités, le nombre d appels placés en file d attente et le temps moyen d attente, le nombre d appels perdus en file d attente, le temps moyen d attente avant abandon, le nombre d abandon dans la file d attente inférieur à 5 secondes, le nombre d appels en dehors des heures d appels, le délai moyen de décroché, le nombre de décrochages immédiats, le nombre total d appels perdus, le temps de communication, etc. (pour exemples non exhaustifs) à partir d un système d observation du trafic. LE PRESTATAIRE devra fournir une ligne directe dédiée pour les appels des cadres de permanence ou les instances définies par le bénéficiaire. Le numéro devra être transmis au bénéficiaire dans les 2 semaines qui suivent la notification du marché Messages d accueil LE PRESTATAIRE sera en charge de créer trois messages d accueil pour informer l appelant : 1) qu il est en relation avec la «permanence téléphonique d urgence du bénéficiaire» et que son appel est enregistré, 2) que son appel est mis en attente, 3) que l appel est en dehors des heures d ouverture de la permanence téléphonique et qu il doit prendre contact avec l agence concernée. Les messages seront soumis à l approbation du bénéficiaire et devront être fournis avant la prise d effet du présent marché Variante : Site internet/extranet Le prestataire devra être en mesure de mettre à disposition un site internet/extranet et ce afin de pouvoir extraire les mains courantes, les statistiques lorsque les bénéficiaires le souhaiteront. Le prestataire présentera un descriptif précis du site, des conditions d utilisation et du coût et des contraintes éventuelles associées. ARTICLE 6 : BASE DE DONNEES ET PROCEDURES 7

8 6.1 - Procédures Dans les deux semaines suivant la notification du marché, chaque bénéficiaire communiquera au PRESTATAIRE : les procédures concernant la permanence Numéro SDA existant pour chaque bénéficiaire (N 08 non surtaxé) Plage horaire des transferts d appels les scripts ou mode opératoire d intervention selon la nature du problème la base de données regroupant l ensemble des adresses de son patrimoine, leur appartenance territoriale ainsi que les équipements rattachés. Numéros de téléphone des entreprises d astreinte et leurs correspondants liés par contrat avec le bénéficiaire La liste des gardiens du bénéficiaire Numéro de téléphone cadre de permanence La liste des personnes destinataires des rapports et statistiques Et d une manière générale tout élément nécessaire à la bonne exécution du présent marché. Le bénéficiaire s engage à ne pas modifier unilatéralement les consignes ou mode opératoire sans avoir préalablement prévenu le prestataire. Le bénéficiaire s engage à informer ses partenaires (élus, police,.) ses locataires et son personnel en vue de l exécution du présent marché. Le bénéficiaire s engage à informer le prestataire 48h à l avance des différents jours chômés des agences Base de données A titre d information, la base de données du patrimoine se présente sous la forme d un fichier informatisé. Le prestataire devra mettre à jour les modifications relatives au patrimoine, aux entreprises sous contrat et aux représentants du bénéficiaire, dans un délai de 48 heures après réception de l information par le bénéficiaire si la base de données du patrimoine lui est fourni sous la forme d un fichier informatique. Cette mise à jour ne fera l objet d aucune facturation. Si la base de données du patrimoine lui est fournie via un accès internet la modification de cette base est transparente pour le prestataire et a lieu en temps réel. A partir des informations fournies, LE PRESTATAIRE développera l ensemble des outils nécessaires afin d assurer de manière optimale les prestations dès le début de l exécution du marché (intégration des adresses et des prestataires, création des matrices de fiche d appel et de l ensemble des documents statistiques demandés). LE PRESTATAIRE ne pourra prétendre à aucune incompatibilité entre le format du fichier fourni par le bénéficiaire et son propre système informatique. 8

9 Le format de la base de données est uniquement défini par LE bénéficiaire et pourra évoluer en fonction des informations nécessaires au bon fonctionnement de la permanence. LE bénéficiaire transmettra la dernière base de données à jour une semaine, au moins, avant le début du marché. Les bases de données sont la propriété du bénéficiaire et ne doivent en aucun as être utilisées à des fins commerciales Progiciel «Gestion des contacts» Début 2008, la S.I.C.F. a mis en place un progiciel informatique dénommé «Gestion Des Contacts» afin d historiser les réclamations des locataires et de faciliter leur traitement. LE PRESTATAIRE pourra utiliser ce progiciel. Par conséquent, les opérateurs du PRESTATAIRE seront formés à l utilisation de cet outil. ARTICLE 7 : RAPPORTS ET STATISTIQUES Un rapport systématique en fin de période d astreinte, à 08h30-9h00 chaque jour ouvré, même pour les dossiers non soldés, à charge pour LE PRESTATAIRE de clôturer dans les plus bref délais cette intervention. Ce rapport des appels reçus reprend, les informations et décisions prises pour chaque appel. Un rapport hebdomadaire global devant préciser le nombre de dossiers ouverts et classés par prestation. Un rapport mensuel global, entre le 1er et le 5 de chaque mois, devant préciser le nombre de dossiers ouverts et classés par prestation. Un rapport mensuel par agence, entre le 1er et le 5 de chaque mois, devant préciser le nombre de dossier ouvert et classé par prestation pour chaque agence. Le PRESTATAIRE devra également transmettre au bénéficiaire, au plus tard le 5 de chaque mois : le nombre total d appels, le nombre d appels entrants le nombre d appels aboutis, le nombre d appels placés en file d attente le nombre d appels perdus en file d attente le temps moyen d attente avant abandon la durée moyenne de décrochage 9

10 le nombre de raccrochage immédiat la durée moyenne de communication. Edition de statistiques quatre fois par an (trimestriel) suivant modèle défini conjointement par le bénéficiaire et le prestataire reprenant au minimum le nombre d appels par agence, le nombre d appels relatifs à des problèmes locatifs, le nombre d appels en fonction des différentes catégories de nature de panne ( chauffage, ascenseur ) par agence. Un rapport annuel présentant le bilan et les statistiques de l année écoulée. ARTICLE 8 : REUNION Dans le cadre d une amélioration constante de la prestation, les représentants du PRESTATAIRE et les représentants du bénéficiaire pourront se réunir deux fois par an. La date de ces réunions sera à définir conjointement entre le prestataire et le bénéficiaire. D autres réunions pourront être organisées à l initiative d une des parties. ARTICLE 9 : OBLIGATION DE RESULTAT LE PRESTATAIRE est assujetti à une obligation de résultat, qui est mesurée au travers d un indice qualité, fixé à 90 % d «appels aboutis». On considère qu un appel est abouti lorsque la prise en charge de l interlocuteur est réalisée en moins de 30 secondes. ARTICLE 10 : CONTROLE DES PRESTATIONS A la diligence du bénéficiaire, il pourra être procédé par sondage au contrôle de la bonne exécution des prestations objet du marché. En cas de défaillances importantes, pourcentage d appels aboutis inférieur à 90 % ou deux audits révélant une absence ou une insuffisance de prestation, le bénéficiaire pourra procéder à la résiliation conformément à l article 15 du CCAP. Un représentant du bénéficiaire pourra se rendre au moins une fois par an sur le plateau d appels afin de vérifier que les procédures sont connues et maîtrisées des différents 10

11 opérateurs, de faire le bilan sur les dossiers et la gestion des relations avec les locataires et d évoquer les problèmes techniques rencontrés afin de définir les améliorations nécessaires. Le bénéficiaire pourra effectuer des contrôles ponctuels sur la réactivité, le respect des délais et de la confidentialité assurée par le prestataire. ARTICLE 11 : CONFIDENTIALITÉ Le prestataire s engage à ne pas communiquer sous quelque forme que ce soit des informations et renseignements donnés par le bénéficiaire. Le prestataire qui, à l occasion de l exécution du marché, ont connaissance d informations ou reçoivent communication de documents ou d éléments de toute nature, signalés comme présentant un caractère confidentiel et relatifs, notamment, aux moyens à mettre en œuvre pour son exécution, au fonctionnement des services du prestataire ou du bénéficiaire, sont tenus de prendre toutes mesures nécessaires afin d éviter que ces informations, documents ou éléments ne soient divulgués à un tiers qui n a pas à en connaître. Si LE PRESTATAIRE procède à l enregistrement audio des conversations téléphoniques entre les appelants et son personnel, il sera tenu de les conserver soixante jours calendaires. Passé ce délai, il a obligation de détruire ces enregistrements. Le prestataire doit informer ses sous-traitants des obligations de confidentialité et des mesures de sécurité qui s imposent à lui pour l exécution du marché. Il doit s assurer du respect de ces obligations par ses sous-traitants. Ne sont pas couverts par cette obligation de confidentialité les informations, document ou éléments déjà accessibles au public, au moment où ils sont portés à la connaissance des parties au marché. En cas de résiliation du marché, le prestataire s engage à restituer au bénéficiaire les bases de données qu il aurait en sa possession et de détruire les fichiers informatiques qui auraient pu être conservés. (Cachet et signature du CLIENT précédée de la mention "Lu et Approuvé") A, le Signature du CLIENT 11

12 Madame Cécile QUEILLE Président-Directeur Général Signature et cachet. 12

Yourcegid Fiscalité On Demand

Yourcegid Fiscalité On Demand Yourcegid Fiscalité On Demand LS -YC Fiscalité - OD - 06/2012 LIVRET SERVICE YOURCEGID FISCALITE ON DEMAND ARTICLE 1 : OBJET Le présent Livret Service fait partie intégrante du Contrat et ce conformément

Plus en détail

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CURATIVE ET DE DÉPANNAGE

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CURATIVE ET DE DÉPANNAGE PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES BUREAU DE L IMMOBILIER ET DES MOYENS GENERAUX CELLULE MARCHES PUBLICS MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières COMMUNE DE CHATEAUFORT Marché de services pour le suivi de l environnement Informatique Systèmes et Réseaux Procédure adaptée en vertu des dispositions de l article 28 du Code des Marchés Publics Cahier

Plus en détail

Marché public Contrat téléphonie fixe CAHIER DES CHARGES. Lot 1 : abonnement fixe

Marché public Contrat téléphonie fixe CAHIER DES CHARGES. Lot 1 : abonnement fixe Marché public Contrat téléphonie fixe CAHIER DES CHARGES Lot 1 : abonnement fixe Date limite de remise des offres : Le vendredi 22 juin 2012 à 12 h Services Techniques Mairie de Sainte Livrade sur Lot

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire.

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire. CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY DISPOSITIONS GENERALES Le locataire ne pourra en aucune circonstance se prévaloir d un quelconque droit au maintien dans les lieux à l expiration

Plus en détail

PRESTATION LABORATOIRE D ANALYSES BIOLOGIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

PRESTATION LABORATOIRE D ANALYSES BIOLOGIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE PRESTATION LABORATOIRE D ANALYSES BIOLOGIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur CENTRE HELENE BOREL Ayant son siège social AVENUE DU CAHTEAU DU LIEZ 59283 RAIMBEAUCOURT

Plus en détail

CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES

CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES Entre les soussignés : - La commune de CLERMONT, Oise représentée par son Maire, Monsieur Lionel OLLIVIER, autorisé par délibération du conseil municipal

Plus en détail

COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE

COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE Cahier des charges Télésurveillance des bâtiments communaux de la Commune de Salaise sur Sanne Services Techniques Salaise sur Sanne document établi

Plus en détail

CONTRAT DE PERMANENCE TELEPHONIQUE

CONTRAT DE PERMANENCE TELEPHONIQUE CONTRAT DE PERMANENCE TELEPHONIQUE Entre les soussignés La Société, S.A.R.L. au capital de 30.000, inscrite au R.C.S. de Paris sous le numéro 508 763 950, ayant siège social au 13Bis avenue de la Motte

Plus en détail

MAIRIE DE SAINT GERVAIS LA FORÊT Espace Jean Claude DERET CONDITIONS DE LOCATION

MAIRIE DE SAINT GERVAIS LA FORÊT Espace Jean Claude DERET CONDITIONS DE LOCATION MAIRIE DE SAINT GERVAIS LA FORÊT Espace Jean Claude DERET CONDITIONS DE LOCATION Afin de respecter le calendrier des festivités des Associations Gervaisiennes, les demandes des particuliers ne seront prises

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF AU SERVICE DE GARDIENNAGE AU SEIN DU LYCEE FRANÇAIS DE PRAGUE

CAHIER DES CHARGES RELATIF AU SERVICE DE GARDIENNAGE AU SEIN DU LYCEE FRANÇAIS DE PRAGUE CAHIER DES CHARGES RELATIF AU SERVICE DE GARDIENNAGE AU SEIN DU LYCEE FRANÇAIS DE PRAGUE 1) Présentation du client : Le Lycée français de Prague est un établissement d enseignement scolaire accueillant

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE CONVENTION D UTILISATION COMMUNE DES INSTALLATIONS DETECTION-INCENDIE et INTRUSION 2 MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIÈRES Commune de PONTCHARRA BP 49 95, avenue de la Gare 38530 PONTCHARRA Service Informatique CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIÈRES Objet de la consultation : Fourniture de services de téléphonie mobile

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE

CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE Année universitaire 2015-2016 CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE ENTRE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE LILLE ET UNE ASSOCIATION ETUDIANTE Entre d une part, L Institut d Etudes Politiques

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION ET PRÉVENTION DES RISQUES

MANUEL DE GESTION GESTION ET PRÉVENTION DES RISQUES SCECR-DIR-04-09 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION ET PRÉVENTION DES RISQUES TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Service conseil à l évaluation, aux communications et à la recherche Destinataires

Plus en détail

Cegid CONTACT PROTECTION SUITE

Cegid CONTACT PROTECTION SUITE Cegid CONTACT PROTECTION SUITE Livret Services Ref_M05_0001 ARTICLE 1 DEFINITIONS Les termes définis ci après ont la signification suivante au singulier comme au pluriel: Demande : désigne un incident

Plus en détail

Bienvenue à la Chambre de Commerce et d Industrie de Saône-et-Loire

Bienvenue à la Chambre de Commerce et d Industrie de Saône-et-Loire CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE SAÔNE-ET-LOIRE GUIDE DES SALLES DE RÉUNION BUREAU DE CHALON-SUR-SAÔNE Bienvenue à la Chambre de Commerce et d Industrie de Saône-et-Loire Situées 1 avenue de Verdun

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE DE PRESTATIONS ET DE FOURNITURES DE SERVICE Vérifications techniques règlementaires Des bâtiments et équipements publics Cahier des Clauses Techniques Particulières Désignation de la personne publique

Plus en détail

Convention relative à la vidange et à l entretien d une installation d assainissement non collectif

Convention relative à la vidange et à l entretien d une installation d assainissement non collectif Communes à signer la convention à passer avec les usagers concernés ; Il a été convenu ce qui suit : L usager, M, Mme, déclare occuper la propriété désignée ci-après, dont il est seul propriétaire ou a

Plus en détail

disposition de ses clients utilisateurs des Progiciels Cegid Public 7j/7 et 24h/24 sauf interruption pour des raisons de maintenance et de sécurité.

disposition de ses clients utilisateurs des Progiciels Cegid Public 7j/7 et 24h/24 sauf interruption pour des raisons de maintenance et de sécurité. LIVRET SERVICES CONTACT Cegid Public Version applicable à compter du 01/05/2015 LS-YC Secteur Public Page Contact-05/2015 1 sur 7 Cegid Public CONTACT Livret Services Article 1 : Définitions Les termes

Plus en détail

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Page 1 Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Le Conseil Syndical existe de plein droit dans toutes les copropriétés en vertu de la loi. --> Il est chargé d

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

Cahier de Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

Cahier de Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) COMMUNE DE SAINT-ANDRE-SUR-SEVRE Maintenance et entretien des cloches, horloge de l église 5 Rue de la Sèvre 79380 SAINT-ANDRE-SUR-SEVRE Règlement de Consultation (R.C.) Cahier de Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE DE RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE DE RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE DE RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES ENTRE LES SOUSSIGNÉS : QUALIGAZ, Association loi 1901, dont le siège social est en France, Le Forum - 131/135, avenue Jean Jaurès - 93300 Aubervilliers

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014)

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014) UNIVERSITE MONTPELLIER 2 Sciences et Techniques REGLEMENT INTERIEUR (mise à jour du 22/09/2014) Sommaire 1. Champ d application 2. Assemblée générale, Direction de l Unité et Conseil de laboratoire 3.

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Règlement intérieur de la Maison des Associations

Règlement intérieur de la Maison des Associations Règlement intérieur de la Maison des Associations Article 1 : OBJET a) Le présent règlement a pour objet de définir les conditions d accès et d utilisation de la Maison des Associations de la ville de

Plus en détail

... Conditions Générales de Location - Séjour à Toulouse

... Conditions Générales de Location - Séjour à Toulouse Conditions Générales de Location - Séjour à Toulouse Tarifs Les offres de location s entendent pour des périodes allant de 3 jours à 3 mois, par nuit, dans la limite des capacités d accueil inhérentes

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

Accès aux courriers électroniques d un employé absent

Accès aux courriers électroniques d un employé absent Accès aux courriers électroniques d un employé absent Les maîtres-mots en la matière : mesures préventives, responsabilisation, proportionnalité et transparence 1. Il convient, à ce sujet, de se référer

Plus en détail

PLATE FORME 3D FOVEA REGLEMENT D UTILISATION

PLATE FORME 3D FOVEA REGLEMENT D UTILISATION PLATE FORME 3D FOVEA REGLEMENT D UTILISATION Version : 2 Date : 28/03/2012 Règlement d utilisation 2. DEFINITION DES UTILISATEURS Article 1.1 Préambule Le présent règlement intérieur a pour objet de définir

Plus en détail

Exemple de protocole d'accord Secteur privé.

Exemple de protocole d'accord Secteur privé. Exemple de protocole d'accord Secteur privé. Ce document devra être adapté en fonction de la configuration de votre expérimentation et des modalités validées par la direction. Vu la décision de (nom de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

LIVRET SERVICE. Portail Déclaratif Etafi.fr

LIVRET SERVICE. Portail Déclaratif Etafi.fr LIVRET SERVICE Portail Déclaratif Etafi.fr LS-YC Portail Déclaratif Etafi.fr-11/2013 ARTICLE 1 : PREAMBULE LIVRET SERVICE PORTAIL DECLARATIF ETAFI.FR Les télé-procédures de transfert de données fiscales

Plus en détail

Refonte des infrastructures du système d information. Marché A Procédure Adaptée

Refonte des infrastructures du système d information. Marché A Procédure Adaptée Refonte des infrastructures du système d information Marché A Procédure Adaptée Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur CENTRE HELENE BOREL Ayant son siège social à Avenue du Château du Liez

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Lot 2 : Téléphonie mobile

CAHIER DES CHARGES. Lot 2 : Téléphonie mobile Marché public Contrat téléphonie CAHIER DES CHARGES Lot 2 : Téléphonie mobile Date limite de remise des offres : Le vendredi 22 juin 2012 à 12 h Personne publique contractante : Services Techniques Mairie

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Sont convenus de ce qui suit: Article 1. M. MARTINET Vincent est autorisé(e) à occuper le logement ci-après désigné.

Sont convenus de ce qui suit: Article 1. M. MARTINET Vincent est autorisé(e) à occuper le logement ci-après désigné. 47, rue de Cochet - 91510 LARDY : 01.64.59.25.20 : 01.60.82.23.42 : 0912276e@ac-versailles.fr Site : http://www.clg-tillion-lardy.ac-versailles.fr/ CONVENTION D OCCUPATION PRECAIRE D UN LOGEMENT VACANT

Plus en détail

Conditions générales de vente - individuel

Conditions générales de vente - individuel Conditions générales de vente - individuel Article 1 : Information préalable au contrat. Le présent document constitue l information préalable à l engagement du client. Des modifications peuvent toutefois

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance de garantie de loyer Edition 01.2014 8054253 09.14 WGR 759 Fr Table des matières Votre assurance en bref................. 3 Conditions générales d assurance...........

Plus en détail

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE ARTICLE 2 LIEUX D EXECUTION DU SERVICE ARTICLE 3 LES OBLIGATIONS DU TITULAIRE

Plus en détail

ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA DELEGATION AQUITAINE-LIMOUSIN DU CNRS

ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA DELEGATION AQUITAINE-LIMOUSIN DU CNRS ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA DELEGATION AQUITAINE-LIMOUSIN DU CNRS CNRS - Délégation Aquitaine-Limousin Esplanade des Arts et Métiers BP 105 33402 TALENCE Cedex MARCHE n 09S0002 CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

FOURNITURE ET INSTALLATION DE MATERIELS POUR MISE AUX NORMES DU SYSTEME DE SECURITE INCENDIE

FOURNITURE ET INSTALLATION DE MATERIELS POUR MISE AUX NORMES DU SYSTEME DE SECURITE INCENDIE CENTRE HOSPITALIER DU MONT DORE 2, rue Capitaine-Chazotte BP 107 63240 Le Mont-Dore TEL. : 04 73 65 33 33 FAX : 04 73 65 27 92 MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Marché n 2014-04 FOURNITURE

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE INTERcom

CONTRAT DE MAINTENANCE INTERcom CONTRAT DE MAINTENANCE INTERcom Pour un crédit de.points. ENTRE LES SOUSSIGNES SERVICES soft Eurl Dont le Siège social est : 1 er Groupe, Bt B Place du 1 er Mai Alger Ci après dénommer «LE PRESTATAIRE»

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Manuel Qualité Préambule La note ci jointe décrit les engagements de la société vis-à-vis des procédures

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT. Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse :

CONTRAT DE MANDAT. Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse : CONTRAT DE MANDAT ENTRE LES PARTIES, Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse : Téléphone : Date de naissance : D une part, ci-après dénommé «le mandant» ET ASSOCIATION DU

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises JOINVILLE-LE-PONT HABITAT - OPH 2, boulevard de l'europe 94 345 Joinville-le-Pont cedex Tél. 01 48 85 40 80 - fax 01 43 97 90 51 contact@joinvillehabitat94.fr - www.joinvillehabitat94.fr Marché à Procédure

Plus en détail

Contrat d abonnement Internet

Contrat d abonnement Internet Contrat d Abonnement Internet Entre la Banque de Saint-Pierre et Miquelon, S.A. au Capital de 16 288 935 EUR dont le siège social est à Saint Pierre & Miquelon, 24, rue du 11 novembre, 97500 Saint Pierre

Plus en détail

SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE FICHE D INSCRIPTION

SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE FICHE D INSCRIPTION SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE Coordonnées de l enfant FICHE D INSCRIPTION Nom :. Prénom(s) :. Date de naissance : Coordonnées des parents ou tuteurs de l enfant Nom : Prénom : Lien de parenté

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION...

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... Entre : La ville de, ci-après dénommée «La commune», représentée par

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE DÉSIGNATION D UN COMMISSAIRE AUX COMPTES À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN

MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE DÉSIGNATION D UN COMMISSAIRE AUX COMPTES À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN Chambre de Métiers et de l Artisanat du Tarn Cunac - 112 Route des templiers CS22340 81020 ALBI CEDEX 09 MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE DÉSIGNATION D UN COMMISSAIRE AUX COMPTES À

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

Inspection en hygiène et sécurité

Inspection en hygiène et sécurité Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique erritoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex él. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 09/2013 Cl. C44

Plus en détail

Organisation de la soirée Evènementiel de la CDAV et CIVP

Organisation de la soirée Evènementiel de la CDAV et CIVP LETTRE DE CONSULTATION Pouvoir adjudicateur Chambre départementale d Agriculture du Var 11 rue Pierre Clément CS 40203 83006 Draguignan Cedex Tél : 04 94 50 54 50 Envoi des offres Chambre départementale

Plus en détail

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS ANNEXE AU RAPPORT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 24 AVRIL 2007 RELATIVE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) Communauté de communes Brie-Comte-Robert Chevry-Cossigny Servon Département de Seine-et-Marne MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) Objet du marché

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES COMMUNE DE COLLONGES AU MONT D OR CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE SOMMAIRE CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée 1- Identification de l organisme qui passe le marché :

Plus en détail

DETAIL DES PRINCIPES RELATIFS AU TRAITEMENT DES DONNEES PERSONNELLES

DETAIL DES PRINCIPES RELATIFS AU TRAITEMENT DES DONNEES PERSONNELLES DETAIL DES PRINCIPES RELATIFS AU TRAITEMENT DES DONNEES PERSONNELLES 1. TRAITEMENT IMPARTIAL ET LEGAL IPSOS s engage à traiter les données personnelles de façon impartiale et légale. Pour se conformer

Plus en détail

CENTRE HELENE BOREL ACCUEILLIES AU SEIN DE FOYERS D ACCUEIL MEDICALISE ACCUEILLIES AU SEIN DE FOYERS D ACCUEIL MEDICALISE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

CENTRE HELENE BOREL ACCUEILLIES AU SEIN DE FOYERS D ACCUEIL MEDICALISE ACCUEILLIES AU SEIN DE FOYERS D ACCUEIL MEDICALISE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE CENTRE CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE COMPLEMENTAIRE SANTE POUR PERSONNES ADULTES ACCUEILLIES AU SEIN DE FOYERS D ACCUEIL MEDICALISE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur

Plus en détail

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3)

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture. PRINCIPES FONDAMENTAUX Les incidents provoqués par des conduites intimidantes ou violentes

Plus en détail

CONFIDENTIEL CONVENTION D ADHESION INDEPENDANT

CONFIDENTIEL CONVENTION D ADHESION INDEPENDANT CONFIDENTIEL CONVENTION D ADHESION INDEPENDANT Août 2006 CONVENTION D ADHESION INDEPENDANT Entre les soussignés SARL FCI Immobilier Société à responsabilité limité au capital de 15 000 Euros dont le siège

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.)

Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.) Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.) Marché de maintenance des installations de plomberie passé selon la procédure adaptée prévue par l'article 8 du code des marchés publics (CMP). N

Plus en détail

PRESTATIONS DE SECURITE DES PERSONNES, DES BIENS ET INCENDIE DU MEDIPÔLE ET LOGIPÔLE DE KOUTIO.

PRESTATIONS DE SECURITE DES PERSONNES, DES BIENS ET INCENDIE DU MEDIPÔLE ET LOGIPÔLE DE KOUTIO. Nouméa, le 07/10/2015 CENTRE HOSPITALIER TERRITORIAL Nouméa CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PIECE N 3 PRESTATIONS DE SECURITE DES PERSONNES, DES BIENS ET INCENDIE DU MEDIPÔLE ET LOGIPÔLE DE

Plus en détail

guide du locataire en copropriété

guide du locataire en copropriété guide du locataire en copropriété 2 sommaire édito 3 3 Edito 6 Comment fonctionne juridiquement la copropriété? 10 Qui fait quoi dans la copropriété? 12 Foire aux questions 14 Lexique 4 Qu est-ce qu une

Plus en détail

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Version 1 Service Hot Line Aareon 2009 page 1 de 15 Table des matières 1 Saisie d une demande d intervention... 3 1.1 Accès au site

Plus en détail

Convention d utilisation d une salle des fêtes de la ville de Fumel

Convention d utilisation d une salle des fêtes de la ville de Fumel Convention d utilisation d une salle des fêtes de la ville de Fumel Entre Monsieur le Maire de la Commune de Fumel dûment habilité par délibération en date du 19 Février 2009 d une part, Et Monsieur, Madame

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-38 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-38 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-38 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR FINALITE

Plus en détail

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil A. Utilité Le Règlement d Ordre Intérieur proposé informe chaque partie des différents aspects

Plus en détail

Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement collectif

Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement collectif 74, chemin du Moriot 38 490 LE PASSAGE Tél : 04 74 88 14 64 Fax : 04 74 88 71 06 E-Mail : smeahb@haute-bourbre.fr Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement Dossier de Consultation

Plus en détail

Convention de stage en entreprise

Convention de stage en entreprise Convention de stage en entreprise Article 1 : Objet de la convention La présente convention définit les rapports de l organisme d accueil (nom) représentée par Mme/M, avec Espace Concours représenté par

Plus en détail

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130 31130 Marché Public de fournitures courantes et services Surveillance et Gardiennage des Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée passée en application de l article

Plus en détail

Moyens Généraux AVRIL 2016

Moyens Généraux AVRIL 2016 Moyens Généraux AVRIL 2016 Remplacement Système de Sécurité Incendie et Système Interphonie CONTACTS PATRICK PINCHON Assistant au Maitre d Ouvrage contact@pantec.fr 01 60 02 48 97 VERONIQUE PLAINDOUX Responsable

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) CCAP N : 07-02 du 10 mai 2007 Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Norme relative aux Modalités d Application des Articles 2 et 3 de l Arrêté du 28 février 2003 portant Homologation du Barème des Honoraires des Experts Comptables

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation Service Alertes SMS

Conditions Générales d Utilisation Service Alertes SMS Conditions Générales d Utilisation Service Alertes SMS ARTICLE 1 - DÉFINITIONS Les parties conviennent d entendre sous les termes suivants: - Boîte aux lettres: adresse de courrier électronique Orange

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN ACCUEIL DE JOUR POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES

CONSTRUCTION D UN ACCUEIL DE JOUR POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES CONSTRUCTION D UN ACCUEIL DE JOUR POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE Marché A Procédure Adaptée Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur CENTRE HELENE BOREL Ayant son siège social à Avenue du

Plus en détail

Projet. Politique de gestion des documents et archives. Service du greffe (Avril 2012)

Projet. Politique de gestion des documents et archives. Service du greffe (Avril 2012) Projet Politique de gestion des documents et archives Service du greffe (Avril 2012) Ensemble des documents, quel que soit leur date, leur nature ou leur support, réunis (élaborés ou reçus) par une personne

Plus en détail

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics 1/ Identification du pouvoir adjudicateur Centre hospitalier de Sarreguemines

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef d antenne «Chef de chaîne» APPELLATION(S) DU METIER Chef de chaîne DEFINITION DU METIER Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU SOUTIEN SCOLAIRE. Préambule :

REGLEMENT INTERIEUR DU SOUTIEN SCOLAIRE. Préambule : Service Jeunesse 55 rue Houdart 95700 Roissy-en-France Tél. : 01.34.38.52.23 Relais Infos Jeunes 53 rue Houdart 95700 Roissy-en-France Tél. : 01.34.38.52.24 REGLEMENT INTERIEUR DU SOUTIEN SCOLAIRE Adopté

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES MISE EN CONCURRENCE D AGENCES D EVENEMENTIEL POUR LE COMITE REGIONAL DU TOURISME D ALSACE (Directives européennes) Procédure classique Marché à bons de commande jeudi

Plus en détail

Yourcegid Consolidation On Demand

Yourcegid Consolidation On Demand Yourcegid Consolidation On Demand LS -YC Consolidation - OD - 04/2012 LIVRET SERVICE YOURCEGID CONSOLIDATION ON DEMAND ARTICLE 1 : OBJET Le présent Livret Service fait partie intégrante du Contrat et ce

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP)

Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) Marché n 22-2015-01 Objet de l appel d offre : Contrat de prestations de publipostage, d édition, de reproduction et de mise sous plis de documents

Plus en détail

Les clauses «sécurité» d'un contrat SaaS

Les clauses «sécurité» d'un contrat SaaS HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Les clauses «sécurité» d'un contrat SaaS Paris, 21 janvier 2011 Frédéric

Plus en détail

Objet de la consultation. Mise à disposition de bennes pour le stockage et le transport de divers déchets, hors déchets toxiques.

Objet de la consultation. Mise à disposition de bennes pour le stockage et le transport de divers déchets, hors déchets toxiques. AVIS D APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE VALANT RÈGLEMENT DE CONSULTATION et CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES Objet de la consultation Mise à disposition de bennes pour le stockage et le transport

Plus en détail

MARCHE PUBLIC N 10-2015

MARCHE PUBLIC N 10-2015 Article 28 du Code des Marchés Publics MARCHE PUBLIC N 10-2015 Marché d acquisition, mise en œuvre et maintenance d un progiciel pour la gestion des missions d intérim pour le CENTRE DE GESTION DU BAS-RHIN.

Plus en détail

Janvier 2013 Cahier des charges des besoins de l IPEV en prestations de fournitures de voyages aux personnels transportés

Janvier 2013 Cahier des charges des besoins de l IPEV en prestations de fournitures de voyages aux personnels transportés Janvier 2013 Cahier des charges des besoins de l IPEV en prestations de fournitures de voyages aux personnels transportés - Référence : SGPG/MG/2013-002 1 Introduction Le présent cahier des charges vise

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ((RC) n de marché 15 000 13. Date : novembre 2015

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ((RC) n de marché 15 000 13. Date : novembre 2015 ETABLISSEMENT PUBLIC DU MUSEE NATIONAL DE LA MARINE 16 place du Trocadero 75 116 Paris France R.C. page 1/7 REGLEMENT DE LA CONSULTATION ((RC) n de marché 15 000 13 Date : novembre 2015 Maître de l ouvrage

Plus en détail

MARCHÉ SÉCURITÉ-SURVEILLANCE-GARDIENNAGE 2010

MARCHÉ SÉCURITÉ-SURVEILLANCE-GARDIENNAGE 2010 Vénissieux, le 20 janvier 2010 20 boulevard Marcel Sembat 69694 Vénissieux Tél. : 04 78 78 50 00 Fax : 04 78 78 50 01 MARCHÉ SÉCURITÉ-SURVEILLANCE-GARDIENNAGE 2010 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES RÈGLEMENT

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 1. OBJET DU MARCHE Le présent CCTP a pour objet de définir et préciser les conditions et les modalités d exécution des prestations de téléassistance sur la commune

Plus en détail

CHARTE DE MEDIATION CASDEN Banque Populaire / Banque Monétaire et Financière

CHARTE DE MEDIATION CASDEN Banque Populaire / Banque Monétaire et Financière CHARTE DE MEDIATION CASDEN Banque Populaire / Banque Monétaire et Financière En application de l article L. 316-1 du Code monétaire et financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différends

Plus en détail