La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015"

Transcription

1 La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015 Jescika Lavergne, biologiste Responsable de l environnement Ville de Shawinigan

2 Ordre du jour 1. La caractérisation des milieux humides a. Démarche i. Cartographie par Canards illimités (2013) ii. Évaluation de la valeur écologique par LVM ( ) 2. Vers un outil de planification à Shawinigan! a. Le plan de conservation et le schéma d aménagement b. Projets de mise en valeur et implication de la communauté 26 février

3 Démarche du MDDELCC Guide du plan de conservation 1. Inventaire 2. Caractérisation et description 3. Sélection des milieux humides d intérêt pour la conservation 4. Conciliation des usages : conservation & développement 26 février

4 1. Inventaire - Canards Illimités 1. Photo-interprétation a. Logiciels Summit Evolution DAT/EM et ArcGIS d ESRI. b. Caractéristiques de base a. Végétation b. Topographie c. Dépôts de surface d. Drainage e. Présence d eau en surface c. Aire minimale de confiance 1. 0,3 ha en zone urbanisée 2. 0,5 ha pour le reste des basses-terres 2. Survol aérien (printemps 2013) 3. Campagne de terrain (été 2013) 26 février

5 1. Inventaire - Canards Illimités 1. Photo-interprétation a. Logiciels Summit Evolution DAT/EM et ArcGIS d ESRI. b. Caractéristiques de base a. Végétation b. Topographie c. Dépôts de surface d. Drainage e. Présence d eau en surface. c. Aire minimale de confiance 1. 0,3 ha en zone urbanisée 2. 0,5 ha pour le reste des basses-terres. 2. Survol aérien (printemps 2013) 3. Campagne de terrain (été 2013) 26 février

6 1. Inventaire - Canards Illimités 1. Photo-interprétation a. Logiciels Summit Evolution DAT/EM et ArcGIS d ESRI. b. Caractéristiques de base a. Végétation b. Topographie c. Dépôts de surface d. Drainage e. Présence d eau en surface. c. Aire minimale de confiance 1. 0,3 ha en zone urbanisée 2. 0,5 ha pour le reste des basses-terres. 2. Survol aérien (printemps 2013) 3. Campagne de terrain (été 2013) 26 février

7 2. Caractérisation - Canards Illimités milieux humides couvrant ha Classes de milieux humides Nombre de milieux humides (n) Superficie des milieux humides (ha) Proportion du territoire en milieux humides (%) Taille moyenne des milieux humides (ha) Eau peu profonde ,6 1,0 Marais ,2 0,6 Marécage ,9 0,9 Prairie humide ,3 0,6 Tourbière boisée ,0 9,9 Tourbière minérotrophe (fen) ,1 2,9 Tourbière ombrotrophe (bog) ,0 14,4 Ville de Shawinigan ,1 2,6 26 février

8 2. Caractérisation - Canards Illimités Complexe de milieux humides Regroupement de milieux humides de tout type adjacents ou séparés d une distance de moins de 30 mètres (bande tampon de 15 m) 945 complexes de milieux humides, dont 663 de plus de 1 ha 26 février

9 2. Caractérisation - Canards Illimités L impact qualitatif des pressions observées 11 types : agricole, canal de drainage, coupe forestière, creusage, réseau de transport d énergie, espèces envahissantes, industrielle ou commerciale, récréative, résidentielle, réseau de transport et remblayage. 26 février

10 3. Évaluation de la valeur des milieux - LVM Guides (MDDEP, 2008) + (MDDEFP, 2012) Cartographie de Canards Illimités Cartographie écoforestière Âge des peuplements Dépôt organique Affectations particulières Chemins forestiers Perturbations forestières Occurrences des espèces fauniques et floristiques du CDPNQ Réseau hydrographique surfacique et linéaire (routes) de la BDTQ 26 février

11 3. Évaluation de la valeur des milieux - LVM Critères retenus pour les complexes + Superficie + Nombre et types de milieux humides + Forme du milieu humide (périmètre vs surface) + Hydroconnectivité : longueur de cours d eau + Occurrences d espèces à statut + Âge des peuplements forestiers + Aire de villégiature ou de conservation Perturbations (route, chemin forestier, ligne de transport, opérations forestières) Critère en plus pour la bande tampon de 85 m + Dépôts organiques + Présence d affectations particulières (site archéo, prise d eau, station météo, etc.) 26 février

12 3. Évaluation de la valeur des milieux - LVM Le pointage pour chacun des critères retenus (+ ou -) en ordonnant les résultats en rang valeur obtenue valeur minimum valeur maximum valeur minimum Valeur minimale = 0 et valeur maximale = 1 Le pointage final : valeur complexe + valeur bande tampon Classification par la méthode statistique du «bris naturel» qui réduit la variance intraclasse et maximise la variance interclasse 26 février

13 3. Évaluation de la valeur des milieux - LVM 663 complexes de milieux humides de plus d un hectare 249 complexes de milieux humides ont une valeur élevée ou très élevée 77% de la superficie des complexes ont une valeur élevée ou très élevée 26 février

14 3. Évaluation de la valeur des milieux - LVM 26 février

15 Vers un outil de planification à Shawinigan! Prochaines étapes Rapport final de LVM Selon le Guide Conciliation des usages Établissement des priorités de conservation Évaluation des besoins en espace de développement Conciliation des priorités Élaboration du plan et consultation Intégration au Schéma d aménagement 26 février

16 Vers un outil de planification à Shawinigan! Pour la municipalité Intégration au Schéma Détermination des milieux d importance à conserver dans les secteurs voués à la densification urbaine Cible les milieux qui offre un service «naturel» de : Filtration de l eau Gestion des eaux pluviales Prévention des risques de dommages éventuels Augmentation à moyen terme de la valeur foncière Protection des zones de recharge des nappes phréatiques Meilleure gestion de l eau sur les terres agricoles $ infrastructures 26 février

17 Vers un outil de planification à Shawinigan! Pour les promoteurs et les consultants : La valeur des propriétés est plus élevée lorsque des milieux naturels sont intégrés Utilisation des informations dans les demandes d autorisation Réduit les délais d étude et de délivrance des CA Pour le gouvernement et ses ministères : Vision plus large et cohérente des projets d aménagement du territoire de la municipalité Intégration au plan directeurs pour les réseaux d aqueducs et d égouts Facilite l analyse de l acceptabilité environnementale des projets Réduit les délais d étude et de délivrance des CA 26 février

18 Vers un outil de planification à Shawinigan! Projets de mise en valeur et implication de la communauté Exemple de concertation : Tourbière du Lac-à-la-Tortue 26 février

19 26 février

20 Vers un outil de planification à Shawinigan! Exemple de concertation : Tourbière du Lac-à-la-Tortue Conservation de la nature Canada Ville de Shawinigan MRC Des Chenaux BVSM SAMBBA MDDELCC CRÉ Mauricie Hydro-Québec UQTR 26 février

21 26 février

22 Vers un outil de planification à Shawinigan! Exemple de concertation : Tourbière du Lac-à-la-Tortue Objectif du projet de Conservation de la nature Canada : Rédiger et mettre en place un plan d action identifiant des mesures permettant d éliminer ou de réduire les menaces à la tourbière : Implication des intervenants et usagers pour Caractériser et évaluer l ampleur des nuisances pouvant affecter l intégrité de la tourbière, notamment en lien avec l usage des VHR Élaborer des solutions concrètes, concertées et applicables Appliquer les actions 26 février

23 Conclusion La clé du succès dans la conservation : C est l acquisition de connaissances et l implication de la communauté! 26 février

24 Aux noms de: Merci de votre attention! 26 février

Révision de l hydrographie : réglementer le réel. Centre Raymond Blais, 13 mai 2015

Révision de l hydrographie : réglementer le réel. Centre Raymond Blais, 13 mai 2015 Révision de l hydrographie : réglementer le réel Centre Raymond Blais, 13 mai 2015 Population de 142 000 personnes Territoire de 444 km² Plus de 850 km de cours d eau 25 % du territoire constitué de milieux

Plus en détail

Plan de gestion des milieux humides et hydriques:

Plan de gestion des milieux humides et hydriques: Plan de gestion des milieux humides et hydriques: intégration de paramètres «urbains» dans l évaluation de la valeur écologique Juin 2013 Par Virginie Dumont, biol. 1 Plan de présentation 1. Règlementation

Plus en détail

Bassins versants - secteur de la Pointe de Gaspé. Faits saillants issus du portrait du Plan directeur de l eau

Bassins versants - secteur de la Pointe de Gaspé. Faits saillants issus du portrait du Plan directeur de l eau Bassins versants - secteur de la Pointe de Gaspé Faits saillants issus du portrait du Plan directeur de l eau Automne 2014 Faits saillants: Bassins versants de la Pointe de Gaspé Comprend les bassins versants

Plus en détail

Région administrative de Montréal (06) Mars 2012

Région administrative de Montréal (06) Mars 2012 Page titre Région administrative de Montréal (06) Mars 2012 La société de conservation Canards Illimités Canada est un organisme privé sans but lucratif dont la mission est de : «conserver les milieux

Plus en détail

La géomatique au service de l évaluateur municipal

La géomatique au service de l évaluateur municipal La géomatique au service de l évaluateur municipal Jean-François Métivier, géomaticien Coordonnateur - Évaluation Service de l évaluation Ville de Trois-Rivières PARTENAIRES Conférence des utilisateurs

Plus en détail

RENCONTRE D INFORMATION PROJET DE DÉVELOPPEMENT ROC POINTE SECTEUR SAINT NICOLAS

RENCONTRE D INFORMATION PROJET DE DÉVELOPPEMENT ROC POINTE SECTEUR SAINT NICOLAS RENCONTRE D INFORMATION PROJET DE DÉVELOPPEMENT ROC POINTE SECTEUR SAINT NICOLAS 28 avril 2014 OBJECTIFS Objectifs de la séance d informations Faire un état de situation du projet; Le projet en 2014 :

Plus en détail

Méthode d'eie pour ligne et poste électrique le projet Vaudreuil-Soulanges: défi d'intégration en milieux humides 5-1

Méthode d'eie pour ligne et poste électrique le projet Vaudreuil-Soulanges: défi d'intégration en milieux humides 5-1 Méthode d'eie pour ligne et poste électrique le projet Vaudreuil-Soulanges: défi d'intégration en milieux humides 5-1 Le projet de ligne et poste Vaudreuil-Soulanges Contenu de la présentation Justification

Plus en détail

Comptes des terres au Québec : projet pilote pour la région de Chaudière-Appalaches

Comptes des terres au Québec : projet pilote pour la région de Chaudière-Appalaches Comptes des terres au Québec : projet pilote pour la région de Chaudière-Appalaches Stéphanie Uhde Colloque de l ACFAS sur l économie de la biodiversité et des services rendus par les écosystèmes Québec,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...3 1. MÉTHODOLOGIE POUR LA CARACTÉRISATION DU PÉRIMÈTRE...4

TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...3 1. MÉTHODOLOGIE POUR LA CARACTÉRISATION DU PÉRIMÈTRE...4 - 1 - TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...3 1. MÉTHODOLOGIE POUR LA CARACTÉRISATION DU PÉRIMÈTRE...4 2. CRITÈRES DE CARACTÉRISATION...6 A) Présence d écosystèmes forestiers exceptionnels

Plus en détail

Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine et de la Manche Superficie : 1130 km² Réseau

Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine et de la Manche Superficie : 1130 km² Réseau Colloque Têtes de bassin Comment concilier les enjeux sur ces territoires hors du commun? Paris, 4 mars 2015 Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne

ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne Le 28 novembre 2003 ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne Problématique générale : Le piémont du mont Saint-Hilaire subit des pressions de développement importantes. Ce milieu est relativement

Plus en détail

EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION DES ROUTES ET LA FLUIDITE DU TRANSPORT TERRESTRE

EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION DES ROUTES ET LA FLUIDITE DU TRANSPORT TERRESTRE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l agriculture est des ressources hydrauliques Direction générale de l aménagement et de la conservation des terres EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION

Plus en détail

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le PLU/PLUi et Consommation de l espace Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le cadre réglementaire - La loi SRU du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au

Plus en détail

Soirée d'information sur le secteur du bois de l'équerre

Soirée d'information sur le secteur du bois de l'équerre consultations citoyennes Soirée d'information sur le secteur du bois de l'équerre 2 novembre 2015 19 h à 21 h / école l'équinoxe La Ville de Laval a le plaisir de vous présenter les grandes lignes d un

Plus en détail

Le parrainage des EFE et l intendance en terres privées

Le parrainage des EFE et l intendance en terres privées Le parrainage des EFE et l intendance en terres privées Stéphanie Côté, biologiste Gestion des milieux naturels Avant-midi conférence offerte par la CRRNT 19 mars 2009 La mission de Nature-Action Québe

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES PLANS D AMÉNAGEMENT D ENSEMBLE (P.A.E.)

RÈGLEMENT SUR LES PLANS D AMÉNAGEMENT D ENSEMBLE (P.A.E.) i RÈGLEMENT SUR LES PLANS D AMÉNAGEMENT D ENSEMBLE (P.A.E.) RÈGLEMENT NUMÉRO 476-U RÈGLEMENT POUR ADOPTION ii iii PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 476-U VILLE DE CARIGNAN RÈGLEMENT SUR LES PLANS D AMÉNAGEMENT

Plus en détail

Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec

Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec BIENVENUE Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec Par Marcel Quirion Coordonnateur de projets, Fondation de la faune du Québec Joanne Marchesseault

Plus en détail

Conseil régional de l environnement du Centre-du-Québec CRECQ. Les milieux humides. des terres naturels et essentiels!

Conseil régional de l environnement du Centre-du-Québec CRECQ. Les milieux humides. des terres naturels et essentiels! Les milieux humides des terres naturels et essentiels! Plan de la présentation Répartition des milieux humides Introduction aux milieux humides Coûts des milieux humides Conserver ou limiter? Répartition

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

PLAN DIRECTEUR DE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE SEPT-ILES PLAN DIRECTEUR DE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LE POINT SUR L ÉCONOMIE DE SEPT-ÎLES 5 février 2015 1 CONTEXTE Structurer l accueil de grandes entreprises au regard de la

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

Cartographie détaillée des milieux humides du territoire de la Ville de Trois-Rivières RAPPORT TECHNIQUE

Cartographie détaillée des milieux humides du territoire de la Ville de Trois-Rivières RAPPORT TECHNIQUE Cartographie détaillée des milieux humides du territoire de la Ville de Trois-Rivières RAPPORT TECHNIQUE Avril 2014 1 PARTENARIAT Le présent rapport présente les étapes et les résultats des travaux de

Plus en détail

Stratégie de développement résidentiel, commercial et industriel

Stratégie de développement résidentiel, commercial et industriel Stratégie de développement résidentiel, commercial et industriel Les conditions à la réussite 7 mai 2015 Il y a un an 2 Depuis un an 3 Stratégie de développement résidentiel, commercial et industriel 4

Plus en détail

Rappels et nouveautés, partie 2

Rappels et nouveautés, partie 2 Le don écologique comme outil de conservation: Rappels et nouveautés, partie 2 Steeve Morasse, biologiste Direction générale de l écologie et de la conservation Ateliers sur la conservation des milieux

Plus en détail

SNCF INFRA GPS & SIGMA DE L INNOVATION AU DEPLOIEMENT

SNCF INFRA GPS & SIGMA DE L INNOVATION AU DEPLOIEMENT GPS & SIGMA DE L INNOVATION AU DEPLOIEMENT CONTEXTE GESTION DE LA VEGETATION DES EMPRISES FERROVIAIRES Chaque année, du désherbage chimique est réalisé dans les emprises ferroviaires pour assurer la sécurité

Plus en détail

Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal»

Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal» Fiche de Poste Direction de l aménagement Pôle Développement durable Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal» 1. Le cadre 1.1. Le projet de cluster Paris- Saclay À une quinzaine de kilomètres

Plus en détail

UTILISATION D OUTILS CARTOGRAPHIQUES POUR CONNAÎTRE, INFORMER ET PASSER À L ACTION

UTILISATION D OUTILS CARTOGRAPHIQUES POUR CONNAÎTRE, INFORMER ET PASSER À L ACTION UTILISATION D OUTILS CARTOGRAPHIQUES POUR CONNAÎTRE, INFORMER ET PASSER À L ACTION La problématique de l agrile du frêne Présenté par le Centre de la Nature Mont Saint-Hilaire Utilisation d outils cartographiques

Plus en détail

Le don écologique: un atout dans le coffre à outils des organismes de conservation. Luc Robillard, biologiste 418-649-6136

Le don écologique: un atout dans le coffre à outils des organismes de conservation. Luc Robillard, biologiste 418-649-6136 Le don écologique: un atout dans le coffre à outils des organismes de conservation Luc Robillard, biologiste 418-649-6136 Rendez-vous conservation Laurentides 25 janvier 2013 Dans quel Monde sommes-nous?

Plus en détail

Mémoire déposé par le COVABAR (obv Richelieu/Saint-Laurent)

Mémoire déposé par le COVABAR (obv Richelieu/Saint-Laurent) Mémoire déposé par le COVABAR (obv Richelieu/Saint-Laurent) Objet du mémoire 2 e projet de Schéma d aménagement et de développement de l agglomération de Longueuil Dépôt Le 9 novembre 2015 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Présenté par Patrice Leroux, ing.

Présenté par Patrice Leroux, ing. & Élaboration d un plan des eaux pluviales: Une approche alternative de l entreprise Présenté par Patrice Leroux, ing. Le 30 avril 2014 Sommaire de la présentation Enjeux et problématiques Approche de

Plus en détail

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS DU «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS NATURE DU GRAND LYON lyonnaise bénéficie d un environnement de qualité, avec des paysages diversifiés. La moitié du L agglomération territoire est composé

Plus en détail

GESTION DES CASTORS ET DE LEURS BARRAGES

GESTION DES CASTORS ET DE LEURS BARRAGES GESTION DES CASTORS ET DE LEURS BARRAGES Journée d information technique 21 mars 2012 Pascale Dombrowski Emmanuel Dalpé-Charron Pierre-Yves Collin Andréanne Masson Jean Milette Photo: Pierre-Yves Collin

Plus en détail

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur PRESENTATION DU SCENARIO D AMENAGEMENT RETENU pour le compte de la Ville de Namur INSTITUT DE CONSEIL ET D'ETUDES

Plus en détail

GOUTTIÈRES (GUIDE D INSTALLATION)

GOUTTIÈRES (GUIDE D INSTALLATION) Dans le cadre de l amélioration de la gestion des eaux pluviales sur son territoire, la Ville de Magog a adopté en septembre 2014 une réglementation concernant les gouttières des bâtiments de son territoire

Plus en détail

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20 INTRODUCTION Le plan d aménagement municipal se veut l'outil de travail de premier ordre qui permettra au village de Maisonnette de mieux planifier la façon dont va s'orienter le développement au cours

Plus en détail

Le Refuge faunique de la Rivière-des-Mille-Îles :

Le Refuge faunique de la Rivière-des-Mille-Îles : Le Refuge faunique de la Rivière-des-Mille-Îles : de la conservation à grande échelle! Présenté par Anaïs Boutin 12 mars 2010 Le Refuge faunique de la Rivière-des-Mille-Îles Plan de la présentation Le

Plus en détail

Doctrine d'instruction des projets de drainage agricole

Doctrine d'instruction des projets de drainage agricole Données générales sur le drainage et ses impacts PREFET DE LA HAUTE-MARNE Direction départementale des territoires Service environnement et ressources naturelles Bureau préservation des milieux aquatiques

Plus en détail

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la «POUR DES VILLES INTELLIGENTES ET AGRÉABLES À VIVRE» NOTRE VISION DE LA SMART CITY Les collectivités locales et aménageurs sont confrontés à de nouveaux enjeux dans l aménagement durable de leurs territoires.

Plus en détail

Cadre de référence administratif du Corridor forestier du mont Saint-Bruno

Cadre de référence administratif du Corridor forestier du mont Saint-Bruno Ville de Montréal Air Imex Ltée Cadre de référence administratif du Corridor forestier du mont Saint-Bruno Trame verte et bleue du Grand Montréal Louis Étienne Doré CMM Septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Ce document contient de l'information et des champs de formulaire. Pour lire l'information, appuyez sur la flèche vers le bas à partir d'un champ de formulaire. Lignes directrices d'étude de viabilisation

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Le programme Parrain EAU

Le programme Parrain EAU Le programme Parrain EAU La naissance d un projet collectif pour la réhabilitation de nos cours d eau Dans la poursuite de son engagement visant Successivement, deux usines se sont jointes à la protection

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

Figure 12 : Sites NATURA 2000

Figure 12 : Sites NATURA 2000 Figure 12 : Sites NATURA 2000 THEMA Environnement 21 Figure 13 : Carte - sites naturels sensibles THEMA Environnement 22 2.5.1.5 Les arrêtés de protection de biotope En limite nord-ouest du territoire

Plus en détail

Commission permanente du conseil d agglomération sur l environnement, le transport et les infrastructures

Commission permanente du conseil d agglomération sur l environnement, le transport et les infrastructures Commission permanente du conseil d agglomération sur l environnement, le transport et les infrastructures Mémoire sur La désinfection à la Station d épuration des eaux usées de Montréal Présenté par Comité

Plus en détail

La diminution de la récolte forestière en périphérie de la plus grande tourbière entre Drummondville et Québec

La diminution de la récolte forestière en périphérie de la plus grande tourbière entre Drummondville et Québec 11 novembre 2010 à l université Laval La diminution de la récolte forestière en périphérie de la plus grande tourbière entre Drummondville et Québec Colloque en aménagement écosystémique: les praticiens

Plus en détail

La construction résidentielle en zone agricole. Entente à portée collective Article 59 de la LPTAA

La construction résidentielle en zone agricole. Entente à portée collective Article 59 de la LPTAA La construction résidentielle en zone agricole Entente à portée collective Article 59 de la LPTAA Plan de la présentation 1. Mise en contexte 2. Les différents régimes 3. Les normes d implantation 4. Bilan

Plus en détail

La forêt privée : L AUTRE RÉALITÉ

La forêt privée : L AUTRE RÉALITÉ Association des Éleveurs de Bovins de Boucherie Saguenay - Lac-St-Jean - Côte Nord 440 Lac Sébastien, Falardeau, Qc, GOV 1C0. Tél./Fax : (418) 673-7401 Echo-Bœuf, Printemps 2004 Comité Anti-Reboisement

Plus en détail

Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions

Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions Victor Savoie, ingénieur agricole MAPAQ, Centre-du-Québec, Nicolet Photo : Véronique Gagnon, Club agroenvironnement Bois-Francs Le drainage agricole

Plus en détail

L écoquartier et l habitat collectif durable : des plateformes pour mettre en oeuvre des collectivités viables

L écoquartier et l habitat collectif durable : des plateformes pour mettre en oeuvre des collectivités viables L écoquartier et l habitat collectif durable : des plateformes pour mettre en oeuvre des collectivités viables Par Paul Dupas, Coordonnateur de projets, Ing.Jr Rencontre municipale de l énergie - AQME

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE TECHNIQUE Détermination de corridors fauniques pour oiseaux forestiers à l aide de Corridor Designer et de Fragstats

AIDE MÉMOIRE TECHNIQUE Détermination de corridors fauniques pour oiseaux forestiers à l aide de Corridor Designer et de Fragstats Patrick Desautels, B.Sc. Géomatique appliquée Cofondateur et chargé de projets, pdesautels@neogis.ca 436 rue Leclerc, Trois Rivières (Qué.) G9B 1R4. Tél. : 819 699 4596 AIDE MÉMOIRE TECHNIQUE Détermination

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DÉTAILLÉE DES MILIEUX HUMIDES DU TERRITOIRE DU CENTRE-DU-QUÉBEC

CARTOGRAPHIE DÉTAILLÉE DES MILIEUX HUMIDES DU TERRITOIRE DU CENTRE-DU-QUÉBEC CARTOGRAPHIE DÉTAILLÉE DES MILIEUX HUMIDES DU TERRITOIRE DU CENTRE-DU-QUÉBEC RAPPORT SYNTHÈSE Mars 2012 Équipe de réalisation Cartographie détaillée des milieux humides du territoire du Centre-du-Québec

Plus en détail

Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de l Abitibi-Témiscamingue (PACES-AT): État d avancement du projet

Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de l Abitibi-Témiscamingue (PACES-AT): État d avancement du projet Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de l Abitibi-Témiscamingue (PACES-AT): État d avancement du projet V. Cloutier, D. Blanchette, M. Roy, T. Aubert, F. Audet-Gagnon, S. Nadeau,

Plus en détail

Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval

Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval Journée technique d information et d échange de l ARRA Lyon, le 4/10/2013

Plus en détail

Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec

Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec Andréanne Blais biologiste, chargée de projet 4 décembre 2012 Ordre de la présentation

Plus en détail

Modélisation PCSWMM 2D d un secteur critique

Modélisation PCSWMM 2D d un secteur critique Modélisation PCSWMM 2D d un secteur critique Par : Véronique Fortier, ing., Tetra Tech, division Municipal - Eau Marie Paré-Bourque,ing., M.Sc, Tetra Tech, division Municipal - Eau Boris Gervais Salou,

Plus en détail

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres Page 179 CHAPITRE 14 DISPOSITIONS RELATIVES À LA PROPRETÉ, À L'AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET À L'ABATTAGE D'ARBRES

Plus en détail

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme Beaulieu-les-Fontaines Plan Local d Urbanisme Orientation d aménagement et de programmation M.T. Projets 9 Rue du Château Mouzin 51420 Cernay-les-Reims www.mt-projets.com En application des articles L.

Plus en détail

Plan d adaptation aux changements climatiques de la Ville de Trois-Rivières

Plan d adaptation aux changements climatiques de la Ville de Trois-Rivières Plan d adaptation aux changements climatiques de la Ville de Trois-Rivières Julien St-Laurent, M.Sc.Env., CCO Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable du territoire

Plus en détail

Jardins familiaux urbains et axes routiers : quelle proximité & quelle empreinte sur la qualité des sols? Le cas francilien

Jardins familiaux urbains et axes routiers : quelle proximité & quelle empreinte sur la qualité des sols? Le cas francilien Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement Direction territoriale Ile de France Jardins familiaux urbains et axes routiers : quelle proximité & quelle

Plus en détail

Fonds pour les cours d eau de la MRC de Coaticook

Fonds pour les cours d eau de la MRC de Coaticook Fonds pour les cours d eau de la MRC de Coaticook Présentation au CREE 4 mai 2012 Par : Dominick Faucher, urbaniste Directeur intérim du service d aménagement La MRC en quelques mots 12 municipalités 19

Plus en détail

Anjou: des outils pour un. arrondissement vert et en santé

Anjou: des outils pour un. arrondissement vert et en santé Anjou: des outils pour un arrondissement vert et en santé 18 mars 2015 Contexte - géographique Source: Ville de Montréal Contexte - géographique Rivière-des-prairies / Pointes-aux-trembles Montréal Est

Plus en détail

POLITIQUE DE CONSERVATION ET DE MISE EN VALEUR DES MILIEUX NATURELS D INTÉRÊT 4 novembre 2009

POLITIQUE DE CONSERVATION ET DE MISE EN VALEUR DES MILIEUX NATURELS D INTÉRÊT 4 novembre 2009 POLITIQUE DE CONSERVATION ET DE MISE EN VALEUR DES MILIEUX NATURELS D INTÉRÊT 4 novembre 2009 TABLE DES MATIÈRES NOTRE PATRIMOINE NATUREL LAVALLOIS...1 HISTORIQUE ET MISE EN CONTEXTE...3 ÉTAT DE LA SITUATION...8

Plus en détail

CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère

CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère Pierre THULLIEZ, Conseil général du Finistère Conférence régionale «Biodiversité en Bretagne» 22 juin 2010 La politique départementale des

Plus en détail

Production et utilisation des modèles numériques d altitude à l échelle de la parcelle. Roger Rivest, agr. MAPAQ Montérégie-Est

Production et utilisation des modèles numériques d altitude à l échelle de la parcelle. Roger Rivest, agr. MAPAQ Montérégie-Est Production et utilisation des modèles numériques d altitude à l échelle de la parcelle. Roger Rivest, agr. MAPAQ Montérégie-Est Plan de conférence Introduction La production de MNA Observations Utilisation

Plus en détail

Plan d aménagement forestier d une forêt privée

Plan d aménagement forestier d une forêt privée Plan d aménagement forestier d une forêt privée IDENTIFICATION DU PRODUCTEUR Nom : *** Adresse postale No. Rue, app., rang Municipalité Code postal Représentant autorisé : Téléphone (résidence) : Téléphone

Plus en détail

Environnement - Agriculture - Viticulture Evaluation environnementale des scénarios Ouest et Médian en région Centre Synthèse

Environnement - Agriculture - Viticulture Evaluation environnementale des scénarios Ouest et Médian en région Centre Synthèse Environnement - Agriculture - Viticulture Evaluation environnementale des scénarios Ouest et Médian en région Centre Synthèse Etape préliminaire aux études préalables à l enquête d utilité publique Rappel

Plus en détail

Guide de réalisation de relevé sanitaire des dispositifs d évacuation et de traitement des eaux usées

Guide de réalisation de relevé sanitaire des dispositifs d évacuation et de traitement des eaux usées Guide de réalisation de relevé sanitaire des dispositifs d évacuation et de traitement des eaux usées Michel Morissette, ingénieur Ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs Avril

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité Politique de l arbre Mon arbre, le coeur de ma cité Mai 2009 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE D ÉLABORATION DE LA POLITIQUE DE L ARBRE............ 3 1.1 Historique du développement urbain... 3 1.2 Tendance

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent Ateliers Sur la conservation des milieux naturels / 16 et 17 mars 2007, Montréal Par Catherine

Plus en détail

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime INGENIERIE S.A. - LUXEMBOURG AdductIon en eau potable ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées urbanisme & environnement GénIe fluvial et maritime Maîtrise de l Eau Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail

Les centres de valorisation des matières organiques Un projet novateur pour une ville toujours plus verte

Les centres de valorisation des matières organiques Un projet novateur pour une ville toujours plus verte Les centres de valorisation des matières organiques Un projet novateur pour une ville toujours plus verte Présentation - Secteur ouest de l agglomération par la Ville de Québec Juin 2011 1 Description

Plus en détail

ÉTUDE ENVIRONNEMENTALE DE BASE Projet minier Montviel

ÉTUDE ENVIRONNEMENTALE DE BASE Projet minier Montviel ÉTUDE ENVIRONNEMENTALE DE BASE Projet minier Montviel CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS Mars 2012 Révision : 0 CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS Les études environnementales sont des études qui évoluent avec le

Plus en détail

A chaque zonage sa fonction. Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales

A chaque zonage sa fonction. Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales A chaque zonage sa fonction Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales 9ème Conseil des Marais Atlantiques 4 février 2010 Les zones humides en Charente-Maritime

Plus en détail

Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action

Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action Adoptéle6juin2011 Schéma d aménagement et de développement Plan d action Table

Plus en détail

Aménagements favorisant la biodiversité

Aménagements favorisant la biodiversité Aménagements favorisant la biodiversité 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Appuyer les

Plus en détail

GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE

GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE Planification territoriale et développement durable 4 mai 2012 Miguel HERRERO Judith CÔTÉ Conseillers aux opérations régionales La collection «Planification territoriale

Plus en détail

Conservation des milieux naturels de la municipalité d Austin Portrait cartographique des éléments d intérêt écologique du mont Chagnon

Conservation des milieux naturels de la municipalité d Austin Portrait cartographique des éléments d intérêt écologique du mont Chagnon Conservation des milieux naturels de la municipalité d Austin Portrait cartographique des éléments d intérêt écologique du mont Chagnon Décembre 2011 Équipe de travail Coordination : Rédaction et édition

Plus en détail

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII Chapitre II Trame verte et bleue Article 45 I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII «TRAME VERTE ET TRAME BLEUE «Art. L. 371-1. I. La trame verte

Plus en détail

LA BAIE DE RIMOUSKI. Claude Nozère. Des habitats côtiers en milieu urbain Par Jean Étienne

LA BAIE DE RIMOUSKI. Claude Nozère. Des habitats côtiers en milieu urbain Par Jean Étienne LA BAIE DE RIMOUSKI Claude Nozère Des habitats côtiers en milieu urbain Par tienne Joubert, Chargé de projet Jean Étienne Zone d Intervention d Prioritaire du Sud de de l Estuaire De Berthier sur Mer aux

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention

Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention Richard Fournier et coll.* Département de géomatique appliquée Université de

Plus en détail

Intendance et protection des îles du Saint-Laurent entre Repentigny et l archipel du lac Saint-Pierre

Intendance et protection des îles du Saint-Laurent entre Repentigny et l archipel du lac Saint-Pierre Intendance et protection des îles du Saint-Laurent entre Repentigny et l archipel du lac Saint-Pierre 1.2.1af-09/10 Rapport final du projet présenté à Habitat faunique Canada (HFC) pour l exercice financier

Plus en détail

Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint-Laurent : un projet pilote

Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint-Laurent : un projet pilote Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint-Laurent : un projet pilote Séance d information aux citoyennes et citoyens : 29 avril 2013 Contenu de la présentation Les

Plus en détail

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne Gestion des plantes envahissantes Commune de Lausanne Service des Parcs et Domaines Sophie Dunand Martin, Répondante EED Forum ARPEA 26 juin 2014 Contexte lausannois Environ 4000 ha 140000 habitants 1

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique

Plus en détail

LA GESTION ET L EXPLOITATION FORESTIÈRE DANS LE CANTON DE WENTWORTH

LA GESTION ET L EXPLOITATION FORESTIÈRE DANS LE CANTON DE WENTWORTH JOURNÉE DE L ENVIRONNEMENT DU CANTON DE WENTWORTH 10 août 2013 par Eric Pelletier, ingénieur forestier MRC d Argenteuil Portrait du territoire 9 municipalités Population = 32 500 Superficie = 1300 km carrés

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE DE LA MISE EN PLACE DU CADASTRE DANS LES PAYS SUBSAHELIENS

PROBLÉMATIQUE DE LA MISE EN PLACE DU CADASTRE DANS LES PAYS SUBSAHELIENS PROBLÉMATIQUE DE LA MISE EN PLACE DU CADASTRE DANS LES PAYS SUBSAHELIENS ETAT DES LIEUX Les pays sub sahéliens sont confrontés, d une part, à des problèmes récurrents d insécurité foncière perturbant la

Plus en détail

CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE

CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE PLAN D ACTION 2012-2013 Méthode de priorisation des sites Des dizaines de milliers d hectares de plantations et de peuplements naturels éduqués sont susceptibles d être

Plus en détail

Cadre légal des CLD. Au Canada le développement socioéconomique relève de la juridiction des provinces

Cadre légal des CLD. Au Canada le développement socioéconomique relève de la juridiction des provinces Banque de terres Simon Ouellet Agent de développement rural Un outil pour le développement territorial CLD des Collines-de-l Outaouais Emmanuel Roy Agent de développement écologique Cadre légal des CLD

Plus en détail

L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES :

L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES : L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES : L inspection, le diagnostic et la classification d une installation septique dans le cadre d un relevé sanitaire (no 4) Agenda de présentation 1. Base de données

Plus en détail

Un bassin versant et la GIEBV Les OBV au Québec Le COBAVER VS et la SCABRIC Le plan directeur de l eau (PDE) en théorie Le PDE en pratique

Un bassin versant et la GIEBV Les OBV au Québec Le COBAVER VS et la SCABRIC Le plan directeur de l eau (PDE) en théorie Le PDE en pratique La gestion intégrée de l eau par bassin versant dans la Vallée du Haut Saint Laurent Isabelle Rodrigue, COBAVER VS Geneviève Audet, SCABRIC 17 janvier 2013 Saint Timothée Photo: SCABRIC Plan de présentation

Plus en détail

LES MATIÈRES ORGANIQUES PUTRESCIBLES : GÉNÉRATION, POTENTIEL ET ACCESSIBILITÉ

LES MATIÈRES ORGANIQUES PUTRESCIBLES : GÉNÉRATION, POTENTIEL ET ACCESSIBILITÉ LES MATIÈRES ORGANIQUES PUTRESCIBLES : GÉNÉRATION, POTENTIEL ET ACCESSIBILITÉ Colloque 2013 de l AQPER Atelier biogaz 2L 28 février 2013 Sophie Lafrance Sophie Taillefer PLAN DE LA PRÉSENTATION Chaine

Plus en détail

Lois Grenelle Consommation d'espace

Lois Grenelle Consommation d'espace CRAIG Atelier observatoire du foncier Lois Grenelle Consommation d'espace DDT du Puy-de-Dôme Service Aménagement Prospective Risques Mireille FAUCON 16 octobre 2012 Le droit de l'urbanisme intègre de nouveaux

Plus en détail

Avant Après Après 2 ans

Avant Après Après 2 ans Avant Après Après 2 ans le 14 octobre 2015 au Centre de congrès de l Hôtel Plaza Québec situé au 3031, boul. Laurier, Québec Dans le cadre de son Colloque annuel 2015 sous le thème «Réhabilitation - un

Plus en détail

DÉMARCHE D AUTORISATION DES PROJETS DANS LES MILIEUX HUMIDES ASSUJETTIS À L ARTICLE 22, 2 E ALINÉA DE DE LA LOI SUR LA QUALITÉ DE L ENVIRONNEMENT

DÉMARCHE D AUTORISATION DES PROJETS DANS LES MILIEUX HUMIDES ASSUJETTIS À L ARTICLE 22, 2 E ALINÉA DE DE LA LOI SUR LA QUALITÉ DE L ENVIRONNEMENT 241 DB74 MILIEUX HUMIDES Projet d implantation du terminal méthanier Rabaska et des infrastructures connexes Lévis 6211-04-004 DÉMARCHE D AUTORISATION DES PROJETS DANS LES MILIEUX HUMIDES ASSUJETTIS À

Plus en détail

PARC ÉOLIEN COMMUNAUTAIRE LE GRANIT. Saint-Robert Bellarmin

PARC ÉOLIEN COMMUNAUTAIRE LE GRANIT. Saint-Robert Bellarmin PARC ÉOLIEN COMMUNAUTAIRE LE GRANIT Saint-Robert Bellarmin D où vient cet intérêt de la MRC du Granit pour l éolien? Une énergie qui ne cause pas de pollution, gaz à effet de serre ou autres. Qui ne menace

Plus en détail

Projet de Règlement de contrôle intérimaire relatif à l implantation d équipements de production d énergie éolienne à des fins commerciales

Projet de Règlement de contrôle intérimaire relatif à l implantation d équipements de production d énergie éolienne à des fins commerciales P Chartierville 10 juin 2013 Projet de Règlement de contrôle intérimaire relatif à l implantation d équipements de production d énergie éolienne à des fins commerciales Détails de la présentation Pourquoi

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail