Contributions de l Interprofession à la filière tournesol

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contributions de l Interprofession à la filière tournesol"

Transcription

1 Contributions de l Interprofession à la filière tournesol Françoise Labalette ONIDOL (Organisation Nationale Interprofessionnelle des Graines et Fruits oléagineux)

2 Interprofession des Oléagineux : un outil de concertation entre familles professionnelles TRANSFORMATION GTOM - Hubert BOCQUELET - Alain BRINON - Pierre CHERVIER - François SCHMIDT - Philippe TILLOUS-BORDE FEDICO * - Romain NOUFFERT SNIA - Joseph JOUAULT Coop - Jean-Luc CADE de France Nutrition animale PRODUCTION * FOPO/FCO/SNM/FEDICO : Membres de l AFIDOL FOP - Xavier BEULIN - Jean Claude CHIBARIE - Antoine HENRION - Jacques SIRET - Gérard TUBERY - Bernard de VERNEUIL FOPO * - André PINATEL ANAMSO Laurent BOURDIL MISE EN MARCHÉ SYNACOMEX - Jean-Michel ASPAR UFS - René BARATIN Coop de France - Hubert GRALLET Métiers du grain - Christian ROUSSEAU FNA - Philippe DORLET FCO * - J. Michel TEULADE SNM * - Christine MICHEL

3 Le tournesol dans le monde Tournesol : 7 à 9 % des graines oléagineuses dans le monde De l Espagne à l Oural : 2/3 de la production mondiale UE : 4,2 millions d hectares (2011), 3 ème rang mondial France, 1 er producteur de l UE : 15% Source données : Oil World, déc % 12% 20% Espagne 15% 18% France Hongrie Roumanie Bulgarie Autres

4 Le tournesol en France 2 ème oléagineux France = leader mondial de l oléique (62% surfaces FR 2012) France = leader mondial du rendement, 24 q/ha ( ) Destination alimentaire ultra majoritaire (huile et tourteaux) Bilans graines et huile positifs, légèrement négatif pour tourteaux

5 Huile de tournesol : des profils en 2 profils majoritaires linoléique (C18:2 65 %) oléique : C18:1 > 75 % (C18:1> 80 % demandé par le marché ) acides gras diversifiés Des déclinaisons autour de ces profils : très haut oléique > 90 % : oléochimie, lubrifiants mid oleic ( 65 %) : prédominant aux Etats Unis, «NuSun oil» haut linoléique > 70% : oléochimie, remplace huile de carthame

6 Tournesol : de nouveaux profils en acides gras Haut stéarique (C18:0, 18%), haut oléique (70 %) pour l industrie agroalimentaire (IAA) et la cosmétique en substitution huiles tropicales et hydrogénées. Gamme Nutrisun TM en cours de développement sur continent américain, pré développement en Europe Graines High Oleic Stéarique ( 16%) (90%) Oléique (84%) Stéarique ( 21%) Oléique (79%) «Low sat» : haut oléique + (palmitique + stéarique )< 3,5 % pour stabilité huile et baisse consommation acides gras saturés. Gamme «omega 9» lancée en 2011 aux Etats Unis, en IAA et huile de table.

7 Tourteau de tournesol : souple d utilisation mais limité par la cellulose Consommation des tourteaux par les différents animaux dans les aliments composés (source données: CEREOPA, Modèle Prospective Aliment campagne ) tourteau de soja bovins viande vaches laitières porcins volailles autres Par kg brut T. colza T. tournesol T. soja Protéines brutes (%) Cellulose brute (%) Matière grasse (%) 33,7 27,7 45,3 12,4 25,5 6 2,3 2,0 1,9

8 Actions de l Interprofession en faveur de l amélioration variétale Soutien aux programmes de recherche génétique dans le cadre de l association Promosol : Ajout d un module maladies (phoma, phomopsis) au modèle de fonctionnement de la culture de tournesol prenant en compte les variétés («Sunflo maladies») INRA Orobanche: set d hôtes différentiels, mécanismes résistance INRA Caractérisation tolérance aux stress et conservation des ressources génétiques INRA

9 Actions de l Interprofession de la collecte à l alimentation animale Améliorer et suivre la qualité sanitaire des produits : plan de surveillance des oléagineux (résidus contaminants sur graines, huile et tourteaux) ONIDOL/CETIOM/ITERG Informer les opérateurs sur la qualité technologique des produits: enquêtes annuelles qualité graines et tourteaux de tournesol (ONIDOL/CETIOM)

10 Actions de l Interprofession de la collecte à l alimentation animale Anticiper les évolutions industrielles : mise en service d une unité de décorticage à la récolte 2013 à l usine de Bassens 33 visant des tourteaux de type 35/36 % protéines sur brut: Simulation de l intérêt économique de tourteaux décortiqués de type 36 => 1 er débouché = volailles + valorisation CEREOPA Essais sur volailles : détermination de la valeur nutritionnelle de divers tourteaux de tournesol dont décortiqué INRA/Palmipôle Évaluation technologique des variétés (essais post inscription CETIOM 2012): teneur en protéines et aptitude au décorticage ONIDOL/CETIOM

11 Promotion de l huile de tournesol Campagne grand public ONIDOL LES VENTES D'HUILE DE TABLE GRAND PUBLIC en millions de litres GMS & HARD DISCOUNT lancée le 16 novembre 2012 : évènements, flyers, site web et réseaux sociaux variété des goûts, usages, plaisir de manger freiner l érosion de la consommation des huiles de ménage et du tournesol en particulier faire connaître l huile de tournesol oléique Source données : Panel Nielsen ; (2000 : sans le hard discount); GMS : grandes et moyennes surfaces millions de litres HUILE D'ARACHIDE COMBINEES/MELANGES HUILE DE TOURNESOL COLZA HUILE D'OLIVE AUTRES HUILES

12 Soutiens de l Interprofession à la la chimie verte de demain Biopolymères : optimisation des propriétés thermomécaniques du PLA (poly lactic acid) à partir de synthons (intermédiaires chimiques) issus d huile de tournesol et colza ITERG/LCPO synthèse en émulsion dans l eau de résines alkydes issues d huiles de tournesol et colza (application peinture) ICMPE/Université Paris XII Biotensio actifs : nouvelles voies de synthèse de glyco lipides par fonctionnalisation d huiles végétales époxydées (applications détergence, hygiène, cosmétique..) Tournesol oléique : très prometteur

13 Conclusion : un futur prometteur pour le tournesol Une culture à bon bilan environnemental, à large aire potentielle de culture et dotée d une bonne image Des huiles aux profils en acides gras diversifiés, qualités technologiques fonctionnelles et nutritionnelles très variées => capacité à répondre aux besoins des marchés d aujourd hui et de préparer demain Une meilleure valorisation attendue des tourteaux français par extension du procédé de décorticage Un savoir faire en filière en France

Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités

Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités INDUSTRIE DES SEMENCES DE PLANTES OLÉOPROTÉAGINEUSES FILIÈRE FRANÇAISE DES HUILES ET PROTÉINES VÉGÉTALES Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités Les qualités nutritionnelles de l huile

Plus en détail

L avenir. de la filière du lin. oléagineux Français. Une graine originale pour des marchés spéc. Une graine originale pour des marchés spécifiques

L avenir. de la filière du lin. oléagineux Français. Une graine originale pour des marchés spéc. Une graine originale pour des marchés spécifiques L avenir de la filière du lin oléagineux Français Un diagnostic interprofessionnel a été effectué en 2008 et 2009 sur la filière du lin oléagineux en France. Basé sur des enquêtes réalisées auprès des

Plus en détail

Diversification des matières premières en aviculture et durabilité des productions. Isabelle Bouvarel

Diversification des matières premières en aviculture et durabilité des productions. Isabelle Bouvarel Diversification des matières premières en aviculture et durabilité des productions Isabelle Bouvarel 1 Une faible autonomie protéique pour la production de volailles 2 Une forte part de soja dans les aliments

Plus en détail

Le potentiel d incorporation du soja local par les fabricants d aliments du bétail. Patricia Le Cadre - Frédéric Pressenda

Le potentiel d incorporation du soja local par les fabricants d aliments du bétail. Patricia Le Cadre - Frédéric Pressenda Le potentiel d incorporation du soja local par les fabricants d aliments du bétail Patricia Le Cadre - Frédéric Pressenda 1 Répartition de l alimentation des animaux en France 2 Schéma de fonctionnement

Plus en détail

Les protéines en nutrition animale

Les protéines en nutrition animale Les protéines en nutrition animale Sources, origine, évolution Plan Qui sommes nous? Les coopératives de nutrition animale Principes de base de la nutrition animale Les principales matières protéiques

Plus en détail

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013 Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières Janvier 2013 Contexte et objectif Contexte Les industries agroalimentaires sont un secteur essentiel

Plus en détail

DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE

DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE Roinsard Antoine 1, Barbara Früh 2, Bernhard Schlatter 2 1 Institut Technique de l Agriculture Biologique, 9 rue André Brouard, 49105, Angers Cedex

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 8 bis du 26 octobre 2007 C2007-79 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 26 juillet

Plus en détail

Les qualités nutritives des tourteaux de colza

Les qualités nutritives des tourteaux de colza 1 Les qualités nutritives des tourteaux de colza Composition chimique du tourteau de colza Version du 26 octobre 2005 Remarque :!!! Données dans les tableaux pour tourteau non gras!!! Bien équilibré en

Plus en détail

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes 1 FIN 2009 : 16 446 exploitations bio, 677 513 ha + 24% d exploitations / 2008 +16% surface bio

Plus en détail

Le tourteau de colza, source. de protéines. de qualité. bovins. pour vos

Le tourteau de colza, source. de protéines. de qualité. bovins. pour vos Le tourteau de colza, source de protéines pour vos de qualité bovins fleurs de colza Grâce à ses qualités nutritionnelles, le tourteau de colza remplace facilement le tourteau de soja dans l alimentation

Plus en détail

Graisses et huiles animales ou végétales; produits de leur dissociation; graisses alimentaires élaborées; cires d'origine animale ou végétale

Graisses et huiles animales ou végétales; produits de leur dissociation; graisses alimentaires élaborées; cires d'origine animale ou végétale SECTION III Graisses et huiles animales ou végétales; produits de leur dissociation; graisses alimentaires élaborées; cires d'origine animale ou végétale CHAPITRE Graisses et huiles animales ou végétales;

Plus en détail

Nutrition et viande bovine Française

Nutrition et viande bovine Française Nutrition et viande bovine Française Rôle et missions du CIV Contribuer à la connaissance et la compréhension des éléments scientifiques relatifs aux questions sociétales des filières élevage et viandes

Plus en détail

Etat des recherches sur les protéines végétales. Verrous et leviers de l innovation.

Etat des recherches sur les protéines végétales. Verrous et leviers de l innovation. Colloque PONAN - 29 novembre 2013 Etat des recherches sur les protéines végétales. Verrous et leviers de l innovation. Jacques Guéguen INRA UR BIA Nantes 1 Les systèmes alimentaires de type occidental,

Plus en détail

Les sous-produits de la transformation du colza comme un substitut du soja égrugé

Les sous-produits de la transformation du colza comme un substitut du soja égrugé Les sous-produits de la transformation du colza comme un substitut du soja égrugé Après l'introduction de l'interdiction d'utiliser des farines de viande et d'os dans l'union européenne augmente la demande

Plus en détail

Session 4 : Produire et utiliser des légumineuses à graines AB

Session 4 : Produire et utiliser des légumineuses à graines AB Session 4 : Produire et utiliser des légumineuses à graines AB Session 4 Produire des légumineuses à graines pour l alimentation porcine AB : atouts et contraintes S. Lubac (IBB), F. Pressenda (Céréopa)

Plus en détail

Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, notre alimentation doit

Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, notre alimentation doit LES MATIERES GRASSES : De l auge à l assiette Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, notre alimentation doit en contenir. On les trouve dans le beurre, l huile, mais

Plus en détail

Nos métiers. EVIALIS et le Porc. Un des premiers Centres de Recherche d Europe. Un laboratoire d analyses pour des réponses ciblées

Nos métiers. EVIALIS et le Porc. Un des premiers Centres de Recherche d Europe. Un laboratoire d analyses pour des réponses ciblées Merilis Porcilis Nos métiers Un des premiers Centres de Recherche d Europe Le centre de recherche EVIALIS, avec ses réseaux d élevages témoins et ses partenaires extérieurs, étudie les besoins nutritionnels

Plus en détail

De la. production. à la. consommation. France - Europe - Monde. Statistiques des Oléagineux & Protéagineux 2011-2012. www.prolea.

De la. production. à la. consommation. France - Europe - Monde. Statistiques des Oléagineux & Protéagineux 2011-2012. www.prolea. De la production à la consommation France - Europe - Monde Statistiques des Oléagineux & Protéagineux 2011-2012 OLÉAGINEUX FRANCE UE Graines oléagineuses Production, surfaces et rendements de graines oléagineuses...

Plus en détail

Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»!

Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»! ALIMENTATION Nathalie Plourde, chargée de projets, Centre de développement du porc du Québec inc. Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»! Viande de porc enrichie en oméga-3 ou en acides linoléiques

Plus en détail

www.terresoleopro.com

www.terresoleopro.com Des cultures au cœur de nos vies www.terresoleopro.com Terres OléoPro Parce que nous avons fait le choix d améliorer le quotidien de chacun en proposant des produits et des marques basés sur les bienfaits

Plus en détail

Méthanisation des co-produits de l huilerie Programme VECIR

Méthanisation des co-produits de l huilerie Programme VECIR Méthanisation des co-produits de l huilerie Programme VECIR 1. Contexte et objectif du programme VECIR Différents essais de co-méthanisation des co-produits de l huilerie ont été réalisés au cours du programme

Plus en détail

Projet ECO-EX : Plateforme mutualisée d éco-extraction

Projet ECO-EX : Plateforme mutualisée d éco-extraction Projet ECO-EX : Plateforme mutualisée d éco-extraction «Une vitrine de l excellence réunionnaise dans l océan indien pour la valorisation équitable des bioressources dans les pays tropicaux» Pôle Qualitropic

Plus en détail

Utilisation des légumineuses à graines

Utilisation des légumineuses à graines Colloque Utilisation des légumineuses dans les systèmes de production animale JL Peyraud, JY Dourmad, M Lessire, F Médale, C Peyronnet Les légumineuses pour des systèmes agricoles et alimentaires durables

Plus en détail

INTERBEV - FRANCEAGRIMER

INTERBEV - FRANCEAGRIMER INTERBEV - FRANCEAGRIMER JOURNEE DE L ELEVAGE FRANCAIS ORGANISEE EN ITALIE VERONE, LE VENDREDI 06 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU de la présentation de l ISMEA Filière Bétail et Viande 18 mars 2015 Dossier n

Plus en détail

Groupe de travail «Lipides» DGAl. Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD

Groupe de travail «Lipides» DGAl. Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD Groupe de travail «Lipides» DGAl Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD 1 Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) = commerce (de gros et) de détail à prédominance

Plus en détail

Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE NOTRE MÉTIER QU EST-CE QUE LA RESTAURATION COLLECTIVE? La restauration collective est une des branches de la

Plus en détail

Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques

Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques Position officielle du comité consultatif scientifique d ENSA Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail

GRAISSES ET HUILES ANIMALES OU VEGETALES; PRODUITS DE LEUR DISSOCIATION; GRAISSES ALIMENTAIRES ELABOREES; CIRES D'ORIGINE ANIMALE OU VEGETALE

GRAISSES ET HUILES ANIMALES OU VEGETALES; PRODUITS DE LEUR DISSOCIATION; GRAISSES ALIMENTAIRES ELABOREES; CIRES D'ORIGINE ANIMALE OU VEGETALE Section III GRAISSES ET HUILES ANIMALES OU VEGETALES; PRODUITS DE LEUR DISSOCIATION; GRAISSES ALIMENTAIRES ELABOREES; CIRES D'ORIGINE ANIMALE OU VEGETALE Chapitre 15 Graisses et huiles animales ou végétales;

Plus en détail

A L I M E N T A T I O N

A L I M E N T A T I O N www.pep.chambagri.fr Dossier : Raisonner l alimentation des chèvres laitières, les principes de base L M E O Favoriser au maximum l ingestion des fourrages grossiers 1- La part des fourrages doit représenter

Plus en détail

Les huiles végétales et la cuisson

Les huiles végétales et la cuisson AVPA Réunion des producteurs d'huiles de graines et de noix Paris - 20 avril 2012 Les huiles végétales et la cuisson 1 Éric Dumont Structure de conseil ED Conseil. Responsable analytique et responsable

Plus en détail

La valorisation agronomique et énergétique de matières organiques par la méthanisation à la ferme

La valorisation agronomique et énergétique de matières organiques par la méthanisation à la ferme La valorisation agronomique et énergétique de matières organiques par la méthanisation à la ferme Un partenariat à développer entre les agriculteurs et les municipalités Plan de présentation Introduction

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

Mobilisation du modèle de simulation du secteur des aliments composés industriels de la filière agrobiologique

Mobilisation du modèle de simulation du secteur des aliments composés industriels de la filière agrobiologique Mobilisation du modèle de simulation du secteur des aliments composés industriels de la filière agrobiologique Analyse de quelques problématiques liées au développement du marché des aliments composés

Plus en détail

Fourrages et tourteaux. Optimiser l'alimentation de ses troupeaux PRAIRIES MAÏS DÉROBÉES COPRODUITS OLÉO- PROTÉAGINEUX SEPTEMBRE 2012

Fourrages et tourteaux. Optimiser l'alimentation de ses troupeaux PRAIRIES MAÏS DÉROBÉES COPRODUITS OLÉO- PROTÉAGINEUX SEPTEMBRE 2012 SEPTEMBRE 2012 PRAIRIES Luzerne : limiter les mauvaises herbes p. 3 Ravageurs : une lutte surtout agronomique p. 6 MAÏS Tasser et protéger le silo pour éviter l'entrée d'air p. 8 Ajuster la ration des

Plus en détail

Les enjeux futurs de la qualité des fruits et légumes: quel positionnement à la croisée de l environnement et de la nutrition?

Les enjeux futurs de la qualité des fruits et légumes: quel positionnement à la croisée de l environnement et de la nutrition? Les enjeux futurs de la qualité des fruits et légumes: quel positionnement à la croisée de l environnement et de la nutrition? Martine Padilla IAMM/MOISA Le consommateur: vulnérable et captif Un consommateur

Plus en détail

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest Agriculture biologique en Bulgarie et Roumanie Christophe MANSON, 1 2 3 4 5 6 SOMMAIRE Réglementation Production Consommation Commerce extérieur Politique du Gouvernement Conclusions Bulgarie Réglementation

Plus en détail

SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Les Enjeux du Big Data agricole Quelle place pour les coopératives agricoles dans cette révolution? 15 MARS 2016 paris 2 E

SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Les Enjeux du Big Data agricole Quelle place pour les coopératives agricoles dans cette révolution? 15 MARS 2016 paris 2 E SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Les Enjeux du Big Data agricole Quelle place pour les coopératives agricoles dans cette révolution? 15 MARS 2016 paris 2 E IntervenantS Capucine Laurent. Directrice Associée Agribusiness

Plus en détail

PhénoFinLait Journée d information du 1 ier avril 2010

PhénoFinLait Journée d information du 1 ier avril 2010 PhénoFinLait Journée d information du 1 ier avril 2010 Intérêt de connaître et de maîtriser la composition fine du lait Koenraad Duhem Plan Intérêt de connaître et maîtriser la composition fine du lait

Plus en détail

Quel équilibre entre protéines animales et végétales pour une alimentation durable?

Quel équilibre entre protéines animales et végétales pour une alimentation durable? Quel équilibre entre protéines animales et végétales pour une alimentation durable? Didier RÉMOND, Unité de Nutrition Humaine, Clermont-Fd SIA 2015 26/03/2015.01 Gaz à effet de serre H2O Biodiversité Alloca)on

Plus en détail

CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC. - Marché du thé chaud. - variation de qualité dans les MP agricole.

CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC. - Marché du thé chaud. - variation de qualité dans les MP agricole. CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC - Marché du thé chaud Général Politique Economiqu e Sociocultur el Technologiq ue Opportunités - 55% des ventes de thé sont réalisé en hyper est 34,7% en super. - Diminution générale

Plus en détail

Utilisation des oléagineux et de leurs sous-produits dans l alimentation des animaux (partie porc)

Utilisation des oléagineux et de leurs sous-produits dans l alimentation des animaux (partie porc) Utilisation des oléagineux et de leurs sous-produits dans l alimentation des animaux (partie porc) Peter Stoll ALP, 1725 Posieux Facteurs qui influencent l utilisation des oléagineux par le porc nutriments

Plus en détail

Energies Rurales et Agrocarburants. 1. La situation énergétique des ruraux 2. Le lien Energie & Pauvreté 3. Quelle place pour les agrocarburants

Energies Rurales et Agrocarburants. 1. La situation énergétique des ruraux 2. Le lien Energie & Pauvreté 3. Quelle place pour les agrocarburants Energies Rurales et Agrocarburants 1. La situation énergétique des ruraux 2. Le lien Energie & Pauvreté 3. Quelle place pour les agrocarburants Energies Rurales et Agrocarburants - La situation énergétique

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL?

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PLAN DE L EXPOSÉ 1. INTRODUCTION 1.1 ÉPIDÉMIOLOGIE 1.2 FACTEURS ENTRAÎNANT UNE PRISE DE POIDS 2. RISQUES LIÉS AU SURPOIDS ET À

Plus en détail

Intérêts nutritionnels et sanitaires des produits de l agriculture biologique

Intérêts nutritionnels et sanitaires des produits de l agriculture biologique Intérêts nutritionnels et sanitaires des produits de l agriculture biologique Denis Lairon,Directeur de recherche INSERM UMR 1260-INRA / 1025-INSERM Université de la Méditerranée Nutrition humaine Marseille,

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 38 SOMMAIRE Le soja Les chiffres clés Quelques précisions Les qualités nutritionnelles Les produits à base de soja Focus sur les isoflavones Le soja dans les

Plus en détail

L agroalimentaire. Les dossiers du SUIO. Sommaire : TITRE. Le secteur d activité. Date de parution : Mars 2007. Le secteur d activité.

L agroalimentaire. Les dossiers du SUIO. Sommaire : TITRE. Le secteur d activité. Date de parution : Mars 2007. Le secteur d activité. Les secteurs quirecrutent Les dossiers du SUIO L agroalimentaire Sommaire : Le secteur d activité Les entreprises Les métiers Quelques exemples de formation Quelques sites web à visiter Dossier n 3 TITRE...

Plus en détail

Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements

Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements - 2011 Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements Synthèse de l étude 2011 La consommation durable en Languedoc-Roussillon Action financée par :

Plus en détail

Rencontre régionale céréalière Bourgogne Franche Comté Rhône Alpes

Rencontre régionale céréalière Bourgogne Franche Comté Rhône Alpes Rencontre régionale céréalière Bourgogne Franche Comté Rhône Alpes Les avancées du plan d actions 2015/2017 de la filière céréalière Le 19 janvier 2016 à Beaune Rappels sur le plan stratégique Demande

Plus en détail

Les mycotoxines. Jean-Denis Bailly Mycotoxicologie ENVT. Définition? Composé toxique produit par des moisissures. champignons microscopiques

Les mycotoxines. Jean-Denis Bailly Mycotoxicologie ENVT. Définition? Composé toxique produit par des moisissures. champignons microscopiques Les mycotoxines Jean-Denis Bailly Mycotoxicologie ENVT Définition? Composé toxique produit par des moisissures champignons microscopiques 1 Historique Impact des mycotoxines en santé humaine Ergotisme:

Plus en détail

LES HUILES ALIMENTAIRES

LES HUILES ALIMENTAIRES LES HUILES ALIMENTAIRES Pourquoi consommer des huiles végétales? Pour un bon fonctionnement, notre organisme a besoin de lipides. Ils lui apportent les acides gras dont il ne peut se passer. Si nous écartons

Plus en détail

La consommation des produits biologiques

La consommation des produits biologiques La Bio en France La consommation des produits biologiques Un marché de l ordre de 4 milliards d euros avec : 3,75 milliards d euros d achats de produits bio pour la consommation à domicile en 2011 158

Plus en détail

COMPRENDRE ET ANTICIPER LES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS

COMPRENDRE ET ANTICIPER LES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS Compte rendu Session du jeudi 14 mai 2009 COMPRENDRE ET ANTICIPER LES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS QUELLES REPONSES POUR LES INDUSTRIELS AUX ENJEUX SUR LE MARCHE DES PRODUITS AGRO-ALIMENTAIReS?

Plus en détail

L ŒUF : ENQUETE CSA 2015

L ŒUF : ENQUETE CSA 2015 L ŒUF : ENQUETE CSA 2015 Un produit qui fait l «unanimité» : 97% de Français consommateurs De multiples qualités : culinaires pour 96% des Français, nutritionnelles (93%) naturelles (93%) et de préparation

Plus en détail

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Secteur des biscuits et gâteaux industriels

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Secteur des biscuits et gâteaux industriels Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Secteur des biscuits et gâteaux industriels Colloque «Qualité nutritionnelle de l offre alimentaire» Paris, 4 mai 2010 Sommaire 1. Description du secteur

Plus en détail

STRATÉGIE NOUVELLE GÉNÉRATION DE L ÉRABLE

STRATÉGIE NOUVELLE GÉNÉRATION DE L ÉRABLE STRATÉGIE NOUVELLE GÉNÉRATION DE L ÉRABLE 2020 Étape 2013-2018 2018 Automne 2013 Plan de la présentation Stratégie Nouvelle génération de l 1. Les origines 2. La vision et les objectifs 3. Les investissements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 10 février 2010

DOSSIER DE PRESSE 10 février 2010 DOSSIER DE PRESSE 10 février 2010 1 SOMMAIRE LE BOOM DU SURGELÉ : petite histoire du surgelé, chiffres et consommation (p 3-6) L HISTOIRE DE FINDUS : des années 60 à nos jours (p 7-8) LES ENGAGEMENTS DE

Plus en détail

L essentiel de la filière équine. française 2014

L essentiel de la filière équine. française 2014 L essentiel de la filière équine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Système d élevage & Environnement Consommation Lexique / Vocabulaire Jeune cheval : cheval de moins de 24 mois Laiton :

Plus en détail

La Gastronomie Francaise pour votre chien. Fabriqué en France

La Gastronomie Francaise pour votre chien. Fabriqué en France La Gastronomie Francaise pour votre chien Fabriqué en France Entreprise et philosophie Préparer un bon repas pour la famille et les amis, rechercher des bonnes recettes et ingrédients d excellence est

Plus en détail

Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014. L'agriculture Réunionnaise. Etat des lieux et stratégie de développement

Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014. L'agriculture Réunionnaise. Etat des lieux et stratégie de développement Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014 L'agriculture Réunionnaise Etat des lieux et stratégie de développement Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la Forêt de la Réunion Une ambition stratégique

Plus en détail

Le soja. utilisations. plante. de la. à ses

Le soja. utilisations. plante. de la. à ses Le soja de la plante à ses utilisations Une culture économe en énergie venue d un autre monde A maturité, un champ de soja ne se confond avec aucune autre culture. Avec ses gousses duveteuses accrochées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. www.jardincollectifpetitapetit.org

DOSSIER DE PRESENTATION. www.jardincollectifpetitapetit.org DOSSIER DE PRESENTATION www.jardincollectifpetitapetit.org S O M M A I R E o o o o o o Un état d esprit Des moyens d action o Produire o Respecter o Partager Des espaces de vie Un fonctionnement participatif

Plus en détail

EVALUATION DES CONSEQUENCES DE L ARRET DES INCORPORATIONS DE PRODUITS D ORIGINE ANIMALE DANS LES FORMULES D ALIMENTS COMPOSES

EVALUATION DES CONSEQUENCES DE L ARRET DES INCORPORATIONS DE PRODUITS D ORIGINE ANIMALE DANS LES FORMULES D ALIMENTS COMPOSES EVALUATION DES CONSEQUENCES DE L ARRET DES INCORPORATIONS DE PRODUITS D ORIGINE ANIMALE DANS LES FORMULES D ALIMENTS COMPOSES Olivier LAPIERRE ET Frédéric PRESSENDA 1 er décembre 2000 Les trois tableaux

Plus en détail

PARTIE 1 : DROIT DE L ALIMENTATION

PARTIE 1 : DROIT DE L ALIMENTATION PARTIE 1 : DROIT DE L ALIMENTATION I ) Les origines et objectifs du droit de l alimentation II ) Les rôles des organismes consultatifs, décisionnels et de contrôle 1 ) International 2) Européen 3 ) National

Plus en détail

Pertes alimentaires dans la filière laitière. Nathalie Bareille, UMR BioEpAR, Oniris-INRA, Nantes

Pertes alimentaires dans la filière laitière. Nathalie Bareille, UMR BioEpAR, Oniris-INRA, Nantes Pertes alimentaires dans la filière laitière Nathalie Bareille, UMR BioEpAR, Oniris-INRA, Nantes Présentation de la filière laitière 97% du lait de vache 98% du lait collecté par les IAA Secteur de la

Plus en détail

Élaboration et utilisation de la Table de composition nutritionnelle du CIQUAL. Martial LEDOUX Laure du CHAFFAUT Marine OSEREDCZUK Céline MÉNARD

Élaboration et utilisation de la Table de composition nutritionnelle du CIQUAL. Martial LEDOUX Laure du CHAFFAUT Marine OSEREDCZUK Céline MÉNARD Élaboration et utilisation de la Table de composition nutritionnelle du CIQUAL Martial LEDOUX Laure du CHAFFAUT Marine OSEREDCZUK Céline MÉNARD NutriDays ASDD Berne - Avril 2014 Plan 1. L Anses et le Ciqual

Plus en détail

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio L'introduction de produits bio en restauration collective Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio Avant propos Produits bio et/ou locaux? - En cas d offre de produits bio insuffisante

Plus en détail

Protéines végétales protéines animales: une équa5on à mul5ples inconnues. Chris5an HUYGHE / 9 juin 2015

Protéines végétales protéines animales: une équa5on à mul5ples inconnues. Chris5an HUYGHE / 9 juin 2015 Protéines végétales protéines animales: une équa5on à mul5ples inconnues Chris5an HUYGHE / 9 juin 2015 Protéines végétales et animales: toute vision réduc5onniste est dangereuse Les tendances fortes de

Plus en détail

Quelles perspectives pour la production laitière en France et dans l UE? Vincent Chatellier INRA-LERECO, Nantes

Quelles perspectives pour la production laitière en France et dans l UE? Vincent Chatellier INRA-LERECO, Nantes Quelles perspectives pour la production laitière en France et dans l UE? Vincent Chatellier INRA-LERECO, Nantes Image Le cours mondial du beurre et de la poudre de lait Les facteurs explicatifs de la

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le bon gras, c est quoi?

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le bon gras, c est quoi? VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Le bon gras, c est quoi? Depuis maintenant plusieurs décennies, c est toujours la même rengaine: il faut manger moins de graisses animales et privilégier

Plus en détail

Vente directe et circuits courts : état des lieux et promotion dans la Province de Namur (Belgique)

Vente directe et circuits courts : état des lieux et promotion dans la Province de Namur (Belgique) Vente directe et circuits courts : état des lieux et promotion dans la Province de Namur (Belgique) M. DE FAYS Observatoire de la Consommation Alimentaire Gembloux Agro-Bio Tech/ULg Mars 2013 1. Introduction

Plus en détail

VALORISATION DE MATÉRIAUX TFA

VALORISATION DE MATÉRIAUX TFA VALORISATION DE MATÉRIAUX TFA PRÉSENTATION DU RAPPORT PNGMDR : «MODALITÉS DE RÉALISATION D UNE FILIÈRE DE VALORISATION DE MATÉRIAUX MÉTALLIQUES» 2 PLAN DE LA PRÉSENTATION Introduction Etat des lieux (inventaire,

Plus en détail

agriculture respectueuse de l environnement, économiquement viable, socialement juste, et culturellement adaptée ;

agriculture respectueuse de l environnement, économiquement viable, socialement juste, et culturellement adaptée ; Ce jour Vendredi 29 Août 2014, nous les participants à la troisième conférence Ouest Africaine sur l agriculture écologique et biologique tenue à Cotonou du 27 au 29 Août 2014 sur le thème : Institutionnalisation

Plus en détail

LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION

LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION 1 LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION par Gilles Le Pottier 1 Alors que notre alimentation est de plus en plus

Plus en détail

Fiche Technique. Septembre 2008

Fiche Technique. Septembre 2008 Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Oléo-Protéagineux Soja Septembre 2008 Rédigée par : Christophe BONNEMORT Chambre d Agriculture de l Aude Potentiel des marchés Production

Plus en détail

Coproduits de la betterave en alimentation animale

Coproduits de la betterave en alimentation animale Coproduits de la betterave en alimentation animale Table Ronde COPRALIM CFGC-W 25 avril 2008 15.02.07 MINAGRI Présentation 1 Table des matières 2 Table des matières 3 1.1 Qualité de la filière: Processus

Plus en détail

Le soja en FraNCe : Perceptions et comportements de consommation. 1 ère ÉDitiOn. DU BaROMÈtRE SOJaXa

Le soja en FraNCe : Perceptions et comportements de consommation. 1 ère ÉDitiOn. DU BaROMÈtRE SOJaXa Le soja en FraNCe : Perceptions et comportements de consommation 1 ère ÉDitiOn DU BaROMÈtRE SOJaXa 1 - Dossier De presse - Mars 2015 EDITO «Largement répandue et consommée dans certaines cultures, notamment

Plus en détail

Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives

Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives Vincent Colard Chargé de mission environnement ELIPSO 1 Les chiffres clés de l industrie de l emballage plastique et souple -

Plus en détail

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors?

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Magali Jacobs Cellule de Recherche et d Expertise Diététique de l Intitut Paul Lambin (CeRED-IPL) Plan de l exposé «Senior»? Prévention

Plus en détail

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE BASES D UNE ALIMENTATION EQUILIBREE Régine GAUL AOUIZERATE LA SANTE DEFINITION «La santé est un état de complet bien- être physique, mental et social et pas seulement l absence de maladie ou d infirmité»

Plus en détail

Sommet de l élevage 2013

Sommet de l élevage 2013 Sommet de l élevage 2013 Accords commerciaux bilatéraux de l Union européenne avec les Etats-Unis et le Canada Principaux enjeux économiques Jean-Marc Mignon Conseiller international Direction régionale

Plus en détail

Les protéines : un enjeu majeur pour une alimentation humaine et animale plus durable

Les protéines : un enjeu majeur pour une alimentation humaine et animale plus durable Les Rencontres de l Inra au Salon de l agriculture Les protéines : un enjeu majeur pour une alimentation humaine et animale plus durable Jeudi 26 février 2015 Programme 14h30 Introduction Denis Chereau,

Plus en détail

Les alicaments. } L alicament ou aliment fonctionnel est une invention de l industrie agro-alimentaire combinant la notion d aliment et de médicament.

Les alicaments. } L alicament ou aliment fonctionnel est une invention de l industrie agro-alimentaire combinant la notion d aliment et de médicament. Qu est-ce qu un alicament? (également appelé aliment fonctionnel ou nutraceutique) } L alicament ou aliment fonctionnel est une invention de l industrie agro-alimentaire combinant la notion d aliment et

Plus en détail

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité?

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Parole d expert Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Panel d experts autour de Eric HAUBRUGE, Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech et Frédéric FRANCIS, ULg - Unité d entomologie Avec

Plus en détail

Accords de libre-échange

Accords de libre-échange Accords de libre-échange (UE / Canada, UE / Etats-Unis, UE / Mercosur) Quels que soient les enjeux commerciaux au niveau mondial, peut-on raisonnablement détruire la filière viande bovine française et

Plus en détail

Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française

Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française Le français une langue d aujourd hui et de demain Politique intégrée de promotion de la langue française Le français, une langue internationale 5 e langue la plus parlée avec 220 millions de locuteurs

Plus en détail

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POURQUOI S ENGAGER POUR RÉPONDRE AUX NOUVEAUX BESOINS DES CONSOMMATEURS POUR

Plus en détail

Une journée pour vos projets de territoire Méthanisation : le projet de St Georges / Loire

Une journée pour vos projets de territoire Méthanisation : le projet de St Georges / Loire Une journée pour vos projets de territoire Méthanisation : le projet de St Georges / Loire 04 avril 2013 Sommaire : Les grands principes de la méthanisation Les faits déclencheurs Les étapes suivies Le

Plus en détail

Aspects nutritionnels de la vache laitière et autonomie alimentaire

Aspects nutritionnels de la vache laitière et autonomie alimentaire Aspects nutritionnels de la vache laitière et autonomie alimentaire Yves Beckers Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech Unité de Zootechnie Yves.beckers@ulg.ac.be Henri-Chapelle 16 décembre 2009 Unité

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Bleu Blanc Bleu-Blanc-Cœur Une Agriculture à vocation Santé

Bleu Blanc Bleu-Blanc-Cœur Une Agriculture à vocation Santé Bleu Blanc Bleu-Blanc-Cœur Une Agriculture à vocation Santé BLEU-BLANC-CŒUR Création: En 2000 à l école de la Santé Publique de Rennes. Association àb but non lucratif Membres: des associations d agriculteurs,

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

KlüberEffi ciencysupport. Services Klüber Lubrication Votre succès à partir d une boîte à outils!

KlüberEffi ciencysupport. Services Klüber Lubrication Votre succès à partir d une boîte à outils! your global specialist Secteur industriel KlüberEffi ciencysupport. Services Klüber Lubrication Votre succès à partir d une boîte à outils! Identifier les possibilités d améliorer votre efficacité 3 KlüberEfficiencySupport

Plus en détail

ANC. Un concentré de nutriments essentiels riches en vitamines naturelles PETFOOD

ANC. Un concentré de nutriments essentiels riches en vitamines naturelles PETFOOD ANC PETFOOD Extrait Concentré de Luzerne Un concentré de nutriments essentiels riches en vitamines naturelles Une source de protéines équilibrée de haute qualité Un apport d acides gras oméga 3 Des pigments,

Plus en détail

Les Rencontres de l Agriculture Positive

Les Rencontres de l Agriculture Positive Les Rencontres de l Agriculture Positive 4ème édition 11 mars 2015 9h30-17h00 AgroParisTech - Amphithéâtre Tisserand Dossier de présentation Sommaire Communiqué de presse... 3 Les organisateurs des Rencontres...

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Etude de la fabrication du Saint-Nectaire

DOSSIER TECHNIQUE. Etude de la fabrication du Saint-Nectaire DOSSIER TECHNIQUE Annexe 1(p.2) Annexe 2 (p. 3 à 7) Annexe 3 (p.7 et 8) Etude de la fabrication du Saint-Nectaire Documents d étude concernant la valorisation d un sous-produit de la fabrication du Saint-Nectaire

Plus en détail

Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy. Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy

Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy. Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy Rappel de la commande Objet de l étude: Connaître les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy pour identifier des actions susceptibles

Plus en détail

Moissonner l Energie avec les Fertilisants

Moissonner l Energie avec les Fertilisants Moissonner l Energie avec les Fertilisants L Agriculture produit de l'énergie et capte du CO 2 atmosphérique. Les Fertilisants améliorent grandement cet effet. European Fertilizer Manufacturers Association

Plus en détail

La consommation de produits laitiers en France. Contribution aux apports lipidiques. DGAL/PNNS 1 er Juillet 2008

La consommation de produits laitiers en France. Contribution aux apports lipidiques. DGAL/PNNS 1 er Juillet 2008 La consommation de produits laitiers en France Contribution aux apports lipidiques DGAL/PNNS 1 er Juillet 2008 1 Qui sommes-nous? L interprofession laitière = Cniel Fnil : industrie privée Fncl : coopératives

Plus en détail