L HISTOIRE ET LA MÉTHODOLOGIE DU COACHING EN QUELQUES LIGNES.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L HISTOIRE ET LA MÉTHODOLOGIE DU COACHING EN QUELQUES LIGNES."

Transcription

1 L HISTOIRE ET LA MÉTHODOLOGIE DU COACHING EN QUELQUES LIGNES. Soladvance 1/14

2 1) Histoire du coaching 1.1) Etymologie du vocable «coach» Etymologiquement, le terme de coach provient à l origine du français «coche» (lui-même dérivé du hongrois kocsis ou du tchèque koczi), une voiture tirée par des chevaux au XVIème siècle, qui servait à transporter des voyageurs. On retrouve bien ici la fonction du coach dans le fait d accompagner des voyageurs d un point à un autre, évoquant ainsi les images du passeur et / ou du guide. (Angel & Amar, 2007). Le verbe anglais «to coach» signifie entraîner, accompagner, motiver et est issu du milieu sportif (Angel & Amar, 2007). En français, les fédérations de coachs ont travaillé et travaillent à trouver un terme adéquat. Le fait est qu il n existe pas de traduction aujourd hui satisfaisante. Si le terme d accompagnement semble un des mieux adapté, on préfère conserver les termes de coach et de coaching pour toutes les notions qu ils englobent (malgré les confusions que cela peut entraîner avec les utilisations galvaudées du mot coach que l on voit proliférer actuellement dans les médias (brico coach, déco coach, coach régime, love coach, sex coach et j en passe Bref, le «fourre-tout du coaching» (Délivré, 2002, p.40)). 1.2) Le contexte social de l émergence du coaching «Le besoin de faire appel à une aide extérieure devant des difficultés ou des interrogations sur la conduite de sa vie apparait comme une pratique ancestrale. Au quotidien, cette aide est apportée par des figures différentes qui peuvent être, selon les cas, l ami, le compagnon de vie, le médecin de famille, le conseiller financier ou fiscal, le thérapeute, le professeur, le collègue de travail, avec plus ou moins d efficacité» (Angel & Amar, 2007, p.12). Le coaching trouve ainsi son créneau dans un marché si concurrentiel. Cependant, il n existait pas il y a trente ans. «A un niveau sociétal, le coaching répond à un environnement économique de plus en plus compétitif et complexe qui demande une plus grande flexibilité dans les compétences et les comportements : réorganisations, internationalisation, délocalisations, évolution des méthodes de management et d évaluation, émergence de nouvelles technologies sont quelques-uns des phénomènes qui appellent des changements plus fréquents et une capacité d adaptation plus grande» (Angel, & Amar, 2007, p.12). Soladvance 2/14

3 Dans ce contexte compétitif d individualisation et de flexibilisation de la société, à la recherche de la performance individuelle et collective et de l optimisation des ressources (de l individu, de l équipe, de l organisation), le coaching a connu son essor. Dans les années 90 en Europe se sont développées des pratiques d accompagnement diverses comme le coaching, le conseil, le mentoring (Bernhardt, Colnot, Vitry, 2008). Selon Délivré (2002), depuis l an 2000, les choses ont vraiment changé en entreprises pour le coaching : alors qu il était avant considéré avec méfiance et amusement, les entreprises se sont depuis lors décidées à investir dans des consultants extérieurs pour leurs cadres à haut potentiel. 1.3) Le coaching, de sa naissance à nos jours On peut remonter à Socrate pour définir les origines du coaching : il est le père de la démarche maïeutique d «accoucher les esprits». Lançant à qui voulait l entendre le fameux «connais-toi toi-même», il déclarait selon Xénophon : «Je crois qu'on ne peut mieux vivre qu'en cherchant à devenir meilleur, ni plus agréablement qu'en ayant la pleine conscience de son amélioration». Plus proche de nous, dans les années 50-60, on voit apparaître les premiers coachs aux USA. D abord destinés aux stars de cinémas pour les épauler moralement, personnellement et professionnellement, le coaching s est ensuite développé dans le milieu sportif (Angel & Amar & Devienne & Tence, 2007). Utilisant d abord des méthodes quasi militaires, le coaching sportif s est transformé en même temps que la société. Outre la fonction d entrainement aux performances physiques du sportifs (que l on retrouve souvent sous le terme de training), le coach sportif considère aujourd hui le champion selon une approche holistique incluant les dimensions du mental et émotionnelle de l individu (Angel & Amar, 2007). Le coaching en entreprise en apparu dans les années 80. D abord aux USA, puis en Europe. «Les chefs d entreprise ont vite décelé que le monde du business n avait pas grand-chose à envier aux terrains de sport question concurrence, âpreté des combats et besoin de dépassement. «Pourquoi pas nous?» se sont-ils demandés» (Angel & Amar & Devienne & Tence, 2007, p.5). Si autrefois bénéficier d un coaching pouvait être considéré comme un mauvais signe (ultime moyen de traiter des difficultés psychologiques des salariés estimés par ailleurs incompétents et vis-à-vis desquels le management s était avéré faillible), cette pratique entre dans les mœurs afin d optimiser les ressources de Soladvance 3/14

4 l individu et de l entreprise (Délivré, 2002). Réservé aux cadres de très haut niveau dans les premiers temps, il s étend désormais à une plus large population de cadres, notamment pour les hauts potentiels, ou les cadres en évolution professionnelle. En France, le coaching est également apparu par le milieu sportif, notamment dans le milieu du tennis et du football. On se souvient des exemples brillants qu ont été Noah ou Aimé Jacquet. Le métier de coach a fait son entrée dans les entreprises dans les années 1990, avec les grands précurseurs comme Vincent Lenhardt. Les tendances actuelles sont au coaching d équipe, d organisation et au coaching de vie. Fort des résultats sur l individu, les entreprises utilisent actuellement de plus en plus le coaching dans le cadre des équipes : «il en va d une équipe comme d une personne : pour qu elle parvienne à apporter ses réponses aux questions et aux défis rencontrés, pour affronter le changement notamment, elle peut avoir un grand besoin de l intervention d un coach», (Moral & Giffard, 2008, p.130). On considère alors l équipe comme une entité à part entière. Les techniques utilisées s appuient sur la synergie (point différentiant des autres interventions sur l équipe) (Moral & Giffard, 2008) et utilisent pour beaucoup les théories issues de la systémique. Les grands noms du coaching d équipe en France sont notamment Olivier Devillard Michel Moral, Alain Cardon. Une tendance encore plus récente est le coaching d organisation : «Le coaching d organisation couvre [ ] l agencement des relations hiérarchiques, les mécanismes de coopération et de décision, les dynamiques groupales, le leadership, les normes et cultures organisationnelles et, enfin, le changement» (Moral & Henrichfreise, 2008, p.16). Le coaching d organisation rassemble différents types d intervention, dirigé par un cabinet de coach jouant le rôle d architecte : formation, team building, coaching d équipe, et a minima quelques recommandations (Moral & Henrichfresie, 2008). Les problématiques touchant les frontières de l entreprise, la gestion du risque, la créativité, l innovation et surtout le changement sont du domaine du coaching d organisation. Les questions plus techniques relatives à la création de valeur ajoutée, aux processus, à la gestion de l information et à la qualité sont plutôt du domaine du conseil. La gestion des connaissances peut s aborder selon les deux voies. Dans un contexte d urgence, priorité doit être donné au consultant expert pour se substituer au client et répondre aux questions (ce que le coach ne sait et ne veut faire). Dans un souci d autonomie et d apprentissage, certaines entreprises préfèrent aujourd hui l accompagnement stratégique délégatif du consultant coach. Soladvance 4/14

5 Enfin, la notion de coaching s est étendue au grand public avec le coaching de vie ou life coaching. «En ce qui concerne le coaching, une mère peut expliquer à sa fille qu un coach «aide les gens à mieux faire leur métier et y être plus heureux». Si la maman est américaine, elle dira (en anglais, bien sûr) : «ma petite fille chérie, un coach aide les gens à réussir leur vie»» (Délivré, 2002, p.11). «A la différence du coaching d entreprise, cette demande [de coaching personnel] ne vise plus exclusivement la performance et l excellence prescrite dans la sphère professionnelle. Elle s attache surtout à la réalisation d un projet personnel de vie, lequel n exclut pas pour autant, bien au contraire, la dimension professionnelle, ni aucune autre du reste» (Bernhardt, Colnot, Vitry, 2008, p.19). Très développé aux USA, le coaching de vie est encore assez nouveau en France. Souffrant du fait que certains professionnels du coaching considèrent que celui-ci doit se limiter aux sphères professionnelles et que la frontière entre coaching de vie et psychothérapie est très subtil, il prend doucement ses lettres de noblesse, reconnu par les associations de professionnels et développé dans des ouvrages récents. 2) La méthodologie spécifique du coaching 2.1) Le cadre de la mission Blanc-Sahnoun définit comme suit la mission de coaching : «Une mission est constituée par un ensemble de séances de coaching orientées vers un objectif et structurées par un cadre» (2006, p128). Nous traiterons plus loin de l objectif dans l analyse et le travail de la demande. Le cadre de la mission définit clairement ce que chacun attend de l autre et ce qu il est capable et prêt à donner à l autre. Ce type de cadre, nécessaire à minima dans toute relation à l autre, revêt un caractère particulièrement nécessaire dans la relation d accompagnement qu est le coaching et permet, à condition d être clairement énoncé, d établir une protection pour le coach et le coaché et de s entendre sur les les conditions de respect de la personne. Blanc-Sahnoun considère que ce cadre protège le coach et le coaché: - D exigences disproportionnées de la part de l autre - D un envahissement dû à l expression du transfert et / ou du contre-transfert - D attentes affectives transférentielles et déplacées - De la mise en place de jeux - Des malentendus sur la contribution et sur le mode d accompagnement Soladvance 5/14

6 - D abus sur la rétribution : la somme prévue au moment prévu - De la tentation de prise de pouvoir du coach (cf. déontologie) Le cadre de la mission comprend a minima : la durée de la mission, le nombre de séances, leur fréquence, le lieu où se dérouleront les séances, le montant des honoraires et les modalités de règlement, les conditions d annulation et de report des séances, la demande du coaché, les objectifs visés, les critères d atteinte de ces objectifs, la charte déontologique. 2.2) Le cadre éthique 2.2.1) Confidentialité La confidentialité des entretiens est une règle fondamentale du coaching, une condition sine qua non de ce type de relation d accompagnement : se sentant en confiance et respecté, le coaché va libérer sa parole, ses émotions, ses actes. Le changement devient alors possible. La confidentialité est difficile à respecter en entreprise : le donneur d ordre demande souvent à «avoir» la main sur le coaching. Le coach doit être ferme et clair, montrant que s il ne peut pas maitriser le contenu du coaching, il pourra en mesurer les résultats ; ce pourquoi il paye in fine. D où la nécessité en réunion tripartite précédant le coaching de demander au donneur d ordres d énoncer les signes concrets, observables et mesurables, qui montreront que la coaché a atteint aux yeux de l entreprise son objectif de coaching. 1 Deux autres solutions permettent de contourner cette difficulté. Si le coach ne doit pas parler du coaching à quelqu un d autre que le coaché, ce dernier peut décider de faire un feed-back, de répondre et de partager avec sa hiérarchie ce qu il souhaite du coaching. On peut aussi proposer une réunion tripartite à mi parcours permettant au donneur d ordre et au coaché d échanger sur le déroulement du coaching et sur l atteinte des objectifs, le coach ayant ici une position neutre ) Les chartes déontologies La charte déontologique énonce l ensemble des règles qui gèrent et dirige la pratique d une activité professionnelle, exigible de la part du professionnel dans l exercice de son activité. 1 Rappelons que le coach est responsable du processus et pas du contenu. Le contrat avec l entreprise donne une obligation de moyen et pas de résultat. Il est cependant nécessaire que le coaché entendent les enjeux de la réussite ou de l échec de son coaching, et les attentes concrètes du donneur d ordre. Soladvance 6/14

7 Elle donne un cadre au métier. Elle protège le coaché, le prescripteur et l entreprise ainsi que le coach. Les trois associations de coach (AEC : Association Européenne de Coaching, ICF : International Coach Federation, SF Coach : Société Française de coaching) ont chacune leur charte déontologique que leurs adhérents déclarent respecter. On trouve parmi les règles communes énoncées l obligation de formation initiale et permanente, la nécessité d un travail sur soi, la supervision, le volontariat nécessaire du coaché, la confidentialité, l indépendance, le respect de la personne du coaché, le refus d une prise en charge de coaching pour des raisons propres à l organisation ou à lui-même, l obligation de moyen, le devoir de réserve vis-à-vis des collègues ) Posture du coach Reprenons pour définir la posture du coach la définition qu en donne Angel & Amar (2005) : savoir être et savoir faire. Le savoir être du coach s exprime par une posture dans sa qualité d être et ses compétences relationnelles qui conditionnent l interaction. Le coach considère son coaché comme un sujet en croissance, dont le potentiel de développement, les ressources ne demandent qu à émerger, libre et responsable de ses choix. Son attitude, par effet miroir, place le coaché devant sa responsabilité quant à sa propre évolution, soutenu par la présomption de compétence renvoyée par le coach. Le coach affiche sérénité, confiance en soi, cohérence interne, capacité à tolérer l incertitude et souci de l autre. Il a effectué un travail sur lui pour connaitre son potentiel et ses limites, accueille et accepte l autre, dans sa différence. Le savoir faire du coach tient aux techniques qu il a apprises pour exercer. Le coach peut faire appel (et doit dans la mesure du possible pour répondre au mieux à l intervention «sur mesure» nécessaire au coaching) à plusieurs référents théoriques. Ces techniques permettent de mener à bien l intervention, la «trame» du coaching que nous développerons plus loin. Elles permettent surtout de laisser le rôle central au coaché : s autoriser les silences, laisser place à l inexpliqué dans la relation et laisser s exprimer le savoir être ) La formation professionnelle du coach La formation du coach est nécessaire pour l avoir amené à réfléchir sur les fondements de la posture de savoir être décrite plus haut et se positionner. Elle est nécessaire pour Soladvance 7/14

8 maitriser des référents théoriques qui lui permettront d intervenir de façon plus efficace et structurée. Celui qui désire exercer doit connaitre vire maitriser les théories des organisations, de la sociologie et de la psychologie (Moral & Angel, 2006). Le coaching portant toujours sur la réussite d un individu dans un ensemble systémique, le coach doit avoir une expérience intime de l entreprise, pour en connaitre les contraintes et les opportunités (Devillard, 2005). Le métier et la posture de coach est in fine une construction personnelle, riche de sa propre expérience, de son apprentissage spécifique, de la connaissance de soi et de son éthique. L exercice du métier exige un doute et un questionnement permanent (Moral & Angel, 2006) ) La nécessité d un travail sur soi Avoir effectué un travail sur soi est fondamentalement nécessaire pour exercer le métier de coach. Il s agit d une introspection profonde qui peut prendre différentes formes. Il permet d avoir eu un accès émotionnel à sa propre histoire et de connaître le travail de ses pulsions et de ses émotions. Il permet d avoir expérimenté le travail sur son propre inconscient, le transfert, le changement et les douleurs de la croissance. Le coach étant son propre outils, le travail sur soi lui permet de le connaître et, sans pour autant le «réparer», d être conscient de ses erreurs et de les réparer systématiquement (Blanc- Sahnoun, 2006). Le travail sur soi permet au coach de connaitre ses propres désirs, en particulier celui qui le pousse à devenir coach : ce désir doit être humaniste (Moral & Angel, 2006). Il lui permet d acquérir le sens de la relativité et de la différentiation des individus, le préserve de la croyance de savoir pour autrui : le savoir de l humain est un savoir qui ne sait pas (Devillard, 2005). Cette introspection permet l acceptation de la perte de l image idéale de soi, «la conviction que le monde, et donc l autre doit se plier à la représentation que nous en avons» (Moral & Angel, 2006, p.104). Il s agit, comme le dit Maslow, pour le coach de ne plus être aveugle, de voir clair et permettre au coaché de faire de même : «La prise de conscience passive, détachée, taoïste, des divers aspects du concret est très proche de ce qui est décrit dans les récits d expérience esthétique et d expérience mystique. [ ] Voyezvous le monde réel, concret ou voyez-vous votre propre système de références [ ] que vous avez projeté sur le monde réel? Ou pour parler explicitement, voyez-vous clair ou êtes vous aveugle?» (2008, p.47). Soladvance 8/14

9 2.2.2) La nécessité de la supervision La supervision est utilisée dans plusieurs professions qui traitent de l humain. Elle sert de contrôle éthique de la profession et de formation. Elle permet d appréhender les points aveugles personnels du coach (nous en avons tous!) : ce qu il ne voit pas, n entend pas, ne perçoit pas, l obstacle qu il ne comprend pas de lui-même, du coaché, de la relation. Elle se justifie par les phénomènes de projection, peu conscients mais fréquents, qui nous incitent à interpréter à partir de notre réalité, aux dépens de celle de l autre. La supervision sert à prendre conscience et à corriger cette distorsion de jugement. Elle permet également de développer sa pratique et son identité de coach : par l écoute et le questionnement du superviseur (lui-même enrichi par son propre superviseur, sa formation et référents théoriques différents et son thérapeute), de nouvelles questions et des ouvertures naissent, permettant ainsi de préciser le chemin à faire par le coaché. Cela permet un affinement et un enrichissement progressif des méthodes du coach et de sa posture (Devillard, 2005) ) Contre indications au coaching Le coach doit évaluer la demande latente du coaché. Il a ensuite 3 axes pour définir une contre indication au coaching : - Centration sur le sujet de la demande : le coach doit écouter le fonctionnement psychique au travers des mécanismes de défenses (repérer ceux utiles et ceux nuisibles pour le processus) mis en œuvre, des angoisses perçues et du style d interaction selon le type de personnalité du coaché. Il doit repérer si le coaché a une structure mentale contre-indiquée (la dépression sévère, par exemple) pour effectuer un coaching. - Centration sur le contexte institutionnel : le coach doit repérer le type d organisation pour comprendre comment la demande se place dans le système. Quel est le but du coaching pour le coaché et pour l institution? Y-a-t-il par exemple manipulation, chantage? - Centration sur le coach : le coach peut manquer de compétences techniques, manquer à la déontologie du métier (ne pas se faire superviser), ne pas avoir effectué de travail personnel. 2.3) Les typologies de coaching Délivré (2002) définit quatre types de coaching en entreprise : Soladvance 9/14

10 - Coaching centré sur la personne : il nécessite des méthodes d intervention et de diagnostic pour des problématiques personnelles. On frôle ici le domaine de la psychothérapie. - Coaching centré sur la relation : les outils rois de la relation sont les approches comportementalistes et systémiques - Coaching de manager : il nécessite des connaissances des phénomènes de groupe - Coaching de dirigeant : il nécessite des compétences de diagnostic de structures spécifiques Outre le coaching en entreprise, le coaching de vie est en plein essor. 2.4) La «trame» d un coaching 2.4.1) Etablir l alliance Il s agit créer un lien particulier, de confiance et de sécurité entre le coach et le coaché, «l alliance des princes» (Lenhardt, 2008, p.69). Le coach montre son écoute et son acceptation inconditionnelle du client et s abstient de tout jugement : «La capacité à ne pas juger est celle qui permet d instaurer la confiance du client, et avec elle, l émergence des ressources et de la créativité du coaché» (Bernhardt & Colnot & Vitry, 2008, p.108). Le coaché pourra alors libérer sa parole et son énergie créatrice en vue de son évolution, s autoriser à se montrer tel qu il est vraiment. La qualité de l alliance instaurée est clé pour accompagner le processus de changement : «L efficacité de cette exploration tient essentiellement à la qualité de la communication et au confort des relations établies avec nos interlocuteurs. Ce sont les conditions sine qua non de la prise de contact avec l inconscient, qui permet de le mobiliser et en faire un allier» (Kourilsky, 2008, p.319). L alliance sera indispensable pour passer les moments de fortes résistances, inévitables et nécessaires, qui apparaîtront pendant le processus de coaching ) Analyser et explorer la demande «La demande apparente du client correspond rarement à ce dont il a vraiment besoin. Le client sait-il d ailleurs lui-même ce qu il vient chercher?» (Délivré, 2002, p.97). Le client «déballe ses valises» pendant les premières séances de coaching et il appartient au coach de l aider à faire émerger sa demande et ses objectifs, de déceler les attentes irréalistes du client. Certains clients, s ils avaient une idée claire de leur problème et du but Soladvance 10/14

11 qu ils souhaitent atteindre, n auraient peut-être pas besoin d un coach. Ils peuvent aussi décider de venir voir un coach pour un problème récurrent. Là encore, le coach aide le client à mieux cerner ce qui fait réellement le problème, les différents éléments de la «plainte», établir des priorités, obtenir une description claire, en termes de comportements et de séquences interactionnelles, contextualisés. Selon les techniques utilisées par le coach et le type d approche choisi, le questionnement sera sensiblement différent, et insistera sur certains points plus que d autres. A titre d exemple, voici le modèle que Vincent Lenhardt (1992) a développé, la grille RPBDC en 5 points. On y retrouve 5 points fondamentaux du questionnement à ce stade du coaching: - Réel : quel est la situation vécue? Qui, quoi, où, quand, comment, combien, pourquoi? - Problème : quel est le problème pour mon client? Les effets sur sa vie? En quoi est-ce un problème pour lui? S il était résolu, à quoi le verrait-on? Pourquoi demander de l aide maintenant et à moi? - Besoin : le coach effectue un diagnostic des besoins du client qu il garde pour lui - Demande : que veut-il améliorer / atteindre / obtenir comme résultat (réaliste)? Qu attend-il de moi durant le processus de coaching? - Contrat : formulation du contrat entre le coach et le coaché. Accord sur le contenu et le processus, le résultat et le rôle du coach. Par la méthodologie ci-dessus, le coaché et le coach cherchent à passer de la demande explicite à la demande implicite, savoir ce que le coaché dit lorsqu il dit ce qu il dit. L alliance est alors établie, et renforcée. La demande est «travaillable». Reste à la travailler. Le coach pose des questions destinées à faire au coaché définir son (ou ses) objectif du coaching. La situation présente est précisée : que conserver, quels en sont les avantages, ce qui va se passer si le problème persiste, les solutions déjà tentées (un des points clés de la méthode de résolution de problème du modèle développé par l école de Palo Alto). La situation future est imaginée, dans les détails : les signes concrets de réussites, les changements de perceptions, les inconvénients éventuelles pour le coaché et son entourage, l avantage éventuel de ne pas changer. Le but est de définir précisément ce que le coaché veut atteindre comme objectif, faire évoluer. Le (ou les) objectif ainsi défini doit être valable, formulé positivement, clair, précis, évaluable, contextualisé, spécifique, Soladvance 11/14

12 concret, réalisable, ne dépendre que du coaché, les avantages apportés par l objectif serviront les valeurs du coaché, et les conséquences respecteront l écologie du coaché et de son entourage. Le coaché est alors mis en contact avec ses ressources et réalise l implication et les sacrifices nécessaires, les obstacles et les ressources supplémentaires nécessaires. Il sait alors précisément où il va et comment il va y aller. Il peut décider de passer (ou pas) à l action et définir, toujours en co-construction avec le coach, les étapes et les premiers «petits pas» à entreprendre ) Etablir le contrat Etablir le contrat est essentiel. Il permet de dire explicitement le cadre du coaching et ses limites, et d en énoncer les règles. Il permet de formuler l objectif du coaching et de responsabiliser le coaché à sa réalisation. Indispensable dans le cas d un contrat tripartite en entreprise afin que les enjeux du coaching soient clairement établis entre le coaché et sa hiérarchie, il l est aussi en coaching de vie car il permet de responsabiliser le coaché en repoussant toute tentative symbiotique (Angel & Amar, 2005). Les objectifs fixés peuvent évoluer au cours du processus en coaching de vie. L AT distingue 3 types de contrats : - contrat d affaire : écrit, il définit les termes objectifs et juridiques du coaching - contrat relationnel : définit les modalités de relations entre les parties prenantes - contrat secret : concerne les enjeux psychologiques conscients/inconscients (Angel & Amar, 2005) ) Effectuer les séances prévues dans le contrat Dans cette deuxième phase du coaching, le coach et le coaché établissent à chaque séance un contrat de séance où le coaché définit ce qu il souhaite travailler. Le coach responsabilise ainsi son client sur l évolution de la stratégie à tenir et l aide à acquérir son autonomie, tout en mettant tout son savoir faire et ses outils à son service: il s agit de réaliser concrètement l objectif défini. Le travail se fera pendant les séances et entre les séances, par maturation et par la réalisation de tâches spécifiques. Tout cela au rythme du client : «La prise en compte du temps psychologique du client, c est-à-dire le respect de son rythme propre, est essentiel Soladvance 12/14

13 pour lui permettre de faire émerger ses ressources» (Bernhardt & Colnot & Vitry, 2008, p.107) ) Clôturer la relation Une séance de bilan est nécessaire au processus. Elle permet de clore la relation, mesurer l autonomie du client, revisiter ses attentes initiales, observer les changements et les résultats concrets obtenus, le chemin parcouru. Le coaché réalise qu il a une meilleure conscience de lui-même et qu il est en contact avec ses besoins, ses désir, ses valeurs, ses ressources. Il a une meilleure capacité à structurer ses projets et ses pensées, à trouver des solutions et à choisir. Soladvance 13/14

14 Table des matières 1) Histoire du coaching ) Etymologie du vocable «coach» ) Le contexte social de l émergence du coaching ) Le coaching, de sa naissance à nos jours ) La méthodologie spécifique du coaching ) Le cadre de la mission ) Le cadre éthique ) Confidentialité ) Les chartes déontologies ) Posture du coach ) La formation professionnelle du coach ) La nécessité d un travail sur soi ) La nécessité de la supervision ) Contre indications au coaching ) Les typologies de coaching ) La «trame» d un coaching ) Etablir l alliance ) Analyser et explorer la demande ) Etablir le contrat ) Effectuer les séances prévues dans le contrat ) Clôturer la relation...13 Soladvance 14/14

Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008

Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008 Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008 Organisation de la soirée Faisons connaissance Le coaching professionnel : qu est ce que c est? Témoignage de Laurent BESSE Questions / réponses, partage

Plus en détail

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching individuel

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching individuel Coaching individuel 1 LE COACHING : une démarche, un processus et une méthodologie UNE DEMARCHE : D accompagnement des personnes dans un contexte professionnel visant à favoriser l efficacité et la meilleure

Plus en détail

C ACHING WAYS. Programme PAI

C ACHING WAYS. Programme PAI ING WAYS C ACHING WAYS COACHING WAYS Programme PAI INTRODUCTION A LA FORMATION COACHING WAYS PAI : Les clés du Coaching Cette formation conduit à devenir coach, à un niveau théorique PCC (ICF). 23 jours

Plus en détail

Sommaire. PARTIE I : Le coaching : Qu est-ce que c est?... 7. PARTIE II : Qui sont les coachs?... 27. PARTIE III : Qui sont les coachés?...

Sommaire. PARTIE I : Le coaching : Qu est-ce que c est?... 7. PARTIE II : Qui sont les coachs?... 27. PARTIE III : Qui sont les coachés?... Sommaire PARTIE I : Le coaching : Qu est-ce que c est?... 7 1. Le coaching : définition... 8 2. Histoire du coaching : de mentor à aujourd hui... 10 3. Le coaching est-il un effet de mode?... 14 4. Le

Plus en détail

Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF).

Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF). 3 INTRODUCTION AU PROGRAMME COACHING WAYS Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF). Cette approche intégrative est particulièrement

Plus en détail

- Le Coaching - C est un processus d accompagnement individuel permettant d aider la personne à atteindre le ou les objectifs qu elle s est fixés.

- Le Coaching - C est un processus d accompagnement individuel permettant d aider la personne à atteindre le ou les objectifs qu elle s est fixés. Le Coaching 1 Qu estce que le coaching? C est un processus d accompagnement individuel permettant d aider la personne à atteindre le ou les objectifs qu elle s est fixés. Grâce à un questionnement précis,

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION»

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» «PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» PROMO 7 La formation au coaching QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes des coachs professionnels, hommes et femmes, témoins et acteurs de l évolution des

Plus en détail

LE COACHING? C'est quoi? A quoi ça sert? Comment ça marche? Mireille Allée et Gérard Vaillant Avril 2011, SICFOR-FCF

LE COACHING? C'est quoi? A quoi ça sert? Comment ça marche? Mireille Allée et Gérard Vaillant Avril 2011, SICFOR-FCF LE COACHING? C'est quoi? A quoi ça sert? Comment ça marche? Mireille Allée et Gérard Vaillant Avril 2011, SICFOR-FCF Déroulé 1. Vivre un coaching en live 2. Coaching qu est ce que c est? 3. Cadre déontologique

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

QUAND UNE CONSIGNE DEVIENT ELLE THERAPEUTIQUE? Du Coaching aux Thérapies Comportementales et Cognitives

QUAND UNE CONSIGNE DEVIENT ELLE THERAPEUTIQUE? Du Coaching aux Thérapies Comportementales et Cognitives QUAND UNE CONSIGNE DEVIENT ELLE THERAPEUTIQUE? Du Coaching aux Thérapies Comportementales et Cognitives Benoît MELET (Paris) Dr DINTRANS Jean Roger (Paris) I Les quatre champs du coaching L univers sportif

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PLAN DE FORMATION PDG

PRÉSENTATION DU PLAN DE FORMATION PDG PRÉSENTATION DU PLAN DE FORMATION PDG PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES GESTIONNAIRES PROFIL DE DÉVELOPPEMENT DU GESTIONNAIRE ET Par Gilles Vachon, M.Ed., M.A.Ps. psychologue et consultant en ressources humaines

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

La méthode de coaching

La méthode de coaching La méthode de coaching De Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 136 rue du Faubourg Poissonnière Paris 75010 - T/ 01 42 73 18 36-06 79 64 01 15 frbarquin@lobbycom.fr

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol. - 1 - Conseil RH et Formation BILAN DE CARRIERE La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.fr L heure est au changement et, pour

Plus en détail

Code de déontologie des coachs affiliés au réseau Coaching City

Code de déontologie des coachs affiliés au réseau Coaching City Code de déontologie des coachs affiliés au réseau Coaching City Préambule Ce code de déontologie est établi par le réseau Coaching City. Il s applique à toutes interventions de coaching quelles qu elles

Plus en détail

1ère fédération en France exclusive Coaching de Vie!

1ère fédération en France exclusive Coaching de Vie! Dossier de Presse Septembre 2015 1ère fédération en France exclusive Coaching de Vie! 2015 Création de la FEDERATION DE COACHING DE VIE! Vivre l accompagnement Coaching de Vie FCV Fédération de Coaching

Plus en détail

Formation Team Building entre Managers. Formation Team Building entre Managers

Formation Team Building entre Managers. Formation Team Building entre Managers 1/6 Accueil du Public Six Sigma opérationnel Gestion du stress et préservation de soi Pratique de la Médiation Gestion du temps Négociation Pratique Prise de parole en public Coaching individuel Préparation

Plus en détail

COACHING WAYS. Un processus intégral, révélateur de coachs de talent

COACHING WAYS. Un processus intégral, révélateur de coachs de talent COACHING WAYS Un processus intégral, révélateur de coachs de talent INTRODUCTION AU PROGRAMME COACHING WAYS Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International

Plus en détail

GROUPE DE SUPERVISION AIX - MARSEILLE

GROUPE DE SUPERVISION AIX - MARSEILLE GROUPE DE SUPERVISION AIX - MARSEILLE ENJEUX ET FINALITES POURQUOI UN LIEU DE SUPERVISION? Les mutations que vivent les organisations nous obligent à clarifier notre façon d'accompagner les changements.

Plus en détail

FORMATION Coach & Team. Promotion CT26 - Lyon

FORMATION Coach & Team. Promotion CT26 - Lyon FORMATION Coach & Team Promotion CT26 - Lyon JBS est une école de coaching animée par des enseignants et des superviseurs de coachs, tous intervenants en entreprise et didacticiens, ayant eu un parcours

Plus en détail

LE COACHING LEADERSHIP & TRANSFORMATION DIRIGEANTS ET MANAGERS EN MOUVEMENT

LE COACHING LEADERSHIP & TRANSFORMATION DIRIGEANTS ET MANAGERS EN MOUVEMENT LE COACHING LEADERSHIP & TRANSFORMATION DIRIGEANTS ET MANAGERS EN MOUVEMENT DES ENJEUX À RELEVER QUAND LES ORGANISATIONS EXPÉRIMENTENT GLOBALISATION ET CONSOLIDATION DE LEURS ACTIVITÉS, AUGMENTATION DE

Plus en détail

Des dynamiques de progrès individuelles et collectives pour mettre en mouvement votre organisation

Des dynamiques de progrès individuelles et collectives pour mettre en mouvement votre organisation Des dynamiques de progrès individuelles et collectives pour mettre en mouvement votre organisation Présentation de notre offre de formation managériale Mécénance est un cabinet de conseil en management

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

LA VIE EST PLUS SIMPLE QUAND ON EST BIEN FORMÉ!

LA VIE EST PLUS SIMPLE QUAND ON EST BIEN FORMÉ! Animer ses réunions efficacemment (1 J) Prévenir les RPS (1 J) Mobiliser son intelligence émotionnelle (1 J) Conduire ses 2 entretiens (2 J) Développer son Leadership (1 J) Piloter efficacement une équipe

Plus en détail

ANNEXE Formation au développement d équipe et d organisation PERFECTIONNEMENT METACOACH de METASYSTEME MENTORING ET SUPERVISION

ANNEXE Formation au développement d équipe et d organisation PERFECTIONNEMENT METACOACH de METASYSTEME MENTORING ET SUPERVISION ANNEXE Formation au développement d équipe et d organisation PERFECTIONNEMENT METACOACH de METASYSTEME MENTORING ET SUPERVISION Pour s Individuels et d Equipes Ce modèle de formation, mentoring et supervision

Plus en détail

LE COACHING. Texte communiqué par. Norbert CASAS. MONTPELLIER Mars 2005

LE COACHING. Texte communiqué par. Norbert CASAS. MONTPELLIER Mars 2005 LE COACHING Texte communiqué par Norbert CASAS MONTPELLIER Mars 2005 Le terme de «coaching» recouvre aujourd hui une réalité disparate car il et utilisé dans de nombreux domaines aussi divers que la gestion

Plus en détail

Management Interculturel

Management Interculturel Management Interculturel La mondialisation et l ouverture des marchés ont permis l interconnexion des mondes. Ces phénomènes ont en même temps accéléré la mutation des modes de pensée et de consommation.

Plus en détail

Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation

Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation Anne Kolasinski Coach de Vie certifiée Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation Prendre vos fonctions Atteindre vos objectifs Améliorer vos performances Renforcer

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Sommaire. Connaître les contours internationaux du métier 28. Faire le lien entre histoire personnelle et choix professionnel 31

Sommaire. Connaître les contours internationaux du métier 28. Faire le lien entre histoire personnelle et choix professionnel 31 Sommaire Mot de la directrice d ouvrage 11 Module 1 Devenir coach 13 Fiche 1 S intéresser aux origines du métier 15 Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Fiche 5 Fiche 6 Fiche 7 Fiche 8 Fiche 9 Fiche 10 Fiche 11 Fiche

Plus en détail

Programme des Activités

Programme des Activités Ecole de Coaching 1er semestre 2015 Programme des Activités Attitude Coach Devenir Coach Formations continuées Supervision Conférences Soirées Positives Sonia Piret 0486 707 496 - w w w. e c o l e d e

Plus en détail

SAVEZ-VOUS QUEL STYLE DE COACHING VOUS CONVIENT? VOICI QUELQUES REPERES AVANT DE DECIDER DE SE FAIRE COACHER

SAVEZ-VOUS QUEL STYLE DE COACHING VOUS CONVIENT? VOICI QUELQUES REPERES AVANT DE DECIDER DE SE FAIRE COACHER SAVEZ-VOUS QUEL STYLE DE COACHING VOUS CONVIENT? VOICI QUELQUES REPERES AVANT DE DECIDER DE SE FAIRE COACHER LE COACHING, C'EST QUOI? Il faut savoir déjà, que le coaching est issu d une pratique millénaire,

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

DEVENIR MANAGER. PUBLIC : Manager débutant

DEVENIR MANAGER. PUBLIC : Manager débutant PARCOURS MANAGEMENT Un parcours permettant le développement commun et cohérent des managers du groupe qui facilite des passerelles en entre BU/ métiers. DEVENIR MANAGER Manager débutant Réussir sa prise

Plus en détail

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com COACH Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 Lobby&com 68 rue AMELOT 75011 PARIS tel : 01 42 73 18 36/ 06 79 64 01 15 www.lobbycom.fr Note d intention

Plus en détail

CapRésilience CapRésilience Développeur de Talent Process COACHING des personnes Coaching Professionnel Pour Managers, Dirigeants, et opérationnels dans l Entreprise en Entreprise 2014 Mai COACHING PROCESS

Plus en détail

Offre contractuelle de coaching

Offre contractuelle de coaching Offre contractuelle de coaching 1. Vision du Coaching Définition du coaching Le coaching est l accompagnement d une personne, d une équipe ou d une organisation centré sur ses objectifs, ses ambitions,

Plus en détail

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être COACHING PROFESSIONNEL Points de repères et démarche en entreprise Performance et Bien-être Le coaching professionnel vise à stimuler la performance et à dynamiser les changements dans des contextes à

Plus en détail

LA CONTRACTUALISATION DANS LA RELATION DE

LA CONTRACTUALISATION DANS LA RELATION DE réseau PLURIDIS LA CONTRACTUALISATION DANS LA RELATION DE COACHING 1. ANALYSER LA DEMANDE, UNE ACTION DE COACHING A PART ENTIERE Dans la relation de coaching, l étape de l analyse de la demande représente

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

LSM propose un programme d adaptation et de solutions fondé sur un accompagnement (processus, un diagnostic, le transfert d outils, de connaissances

LSM propose un programme d adaptation et de solutions fondé sur un accompagnement (processus, un diagnostic, le transfert d outils, de connaissances 1 2 Constats en bénévolat Le milieu appelle des solutions Les organisations de la Montérégie placent le recrutement de la relève en priorité des défis à relever Le recrutement et le soutien des bénévoles

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Conseil RH Coaching Formation

Conseil RH Coaching Formation 30 ans d'expérience Management, conseil RH, développement des compétences, relation avec les IRP, recrutement Coaching individuel - Accompagnement en développement personnel et professionnel Conseil RH

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

Une approche exigeante du coaching professionnel. à partir d un document de la

Une approche exigeante du coaching professionnel. à partir d un document de la 1 Une approche exigeante du coaching professionnel à partir d un document de la 2 CHOISIR UN COACH Pourquoi et comment? POURQUOI FAIRE APPEL À UN COACH? Les objectifs du coaching le plus souvent cités

Plus en détail

Solange CHAMPION Consultante en gestion de carrière, Relaxologue & formatrice Membre de la Fédération Internationale des Relaxologues

Solange CHAMPION Consultante en gestion de carrière, Relaxologue & formatrice Membre de la Fédération Internationale des Relaxologues - 1 - COACHING Accompagnement Managérial Personnalisé Consultante en gestion de carrière, Relaxologue & formatrice Membre de la Fédération Internationale des Relaxologues La convergence de 2 mondes : Les

Plus en détail

LES BASES DU MANAGEMENT

LES BASES DU MANAGEMENT LES BASES DU MANAGEMENT Formation Managers Présentation : Le management est art difficile qui s apprend : il s agit toujours d une médiation, d une priorisation, et il est par nature en perpétuel recommencement

Plus en détail

DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?»

DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?» DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?» UVA FOREZ Nathalie Monge Rodriguez 1 PLAN DE L INTERVENTION I. Communiquer :quelques rappels théoriques. II. De la communication à la relation.

Plus en détail

GROUPE DE SUPERVISION LYON

GROUPE DE SUPERVISION LYON GROUPE DE SUPERVISION LYON ENJEUX ET FINALITES POURQUOI UN LIEU DE SUPERVISION? Les mutations que vivent les organisations nous obligent à clarifier notre façon d'accompagner les changements. La complexité

Plus en détail

Le coaching d entreprise. Réalisé par: Tarik KELLAF

Le coaching d entreprise. Réalisé par: Tarik KELLAF Le coaching d entreprise Réalisé par: Tarik KELLAF L intérêt du sujet L importance de la pratique du coaching au sein de l entreprise afin d orienter le personnel, booster sa motivation et mettre en place

Plus en détail

CapRésilience Développeur de Talent Process COACHING des personnes Coaching Professionnel Pour les particuliers en Entreprise V1Janvier 2015 Le Coaching de vie Définition : Permettre à un coaché qui sera

Plus en détail

Chercheur, entrepreneur : 2 profils pour 1 talent?

Chercheur, entrepreneur : 2 profils pour 1 talent? Parole d expert Chercheur, entrepreneur : 2 profils pour 1 talent? Daphné HIRSCHFELD RANDSTAD Pierre MOREELS RANDSTAD Marjorie PREVOST - GALILEI Avec le soutien de : Chercheur, entrepreneur : 2 profils

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Qu est-ce que les ateliers du coaching? L ambition des ateliers du coaching est de faciliter l émergence d un leadership réticulaire pour accompagner

Plus en détail

Coaching et la relève

Coaching et la relève Coaching et la relève Coaching Faire usage de son intégrité, de sa crédibilité, de son leadership et de ses compétences pour amener un ou des individus à agir, dans le cadre de leurs fonctions, en personne

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Facilitateur du changement. une formation certifiante d excellence pour augmenter l efficacité de vos interventions

Facilitateur du changement. une formation certifiante d excellence pour augmenter l efficacité de vos interventions Facilitateur du changement une formation certifiante d excellence pour augmenter l efficacité de vos interventions 1 CHANGER La créativité n emprunte jamais des chemins connus, préparons-nous au changement

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II:

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: Thème: Le Coaching Sommaire: Introduction général Partie I: 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: 1.Caractéristiques du coaching 2.Rôle et mission du coach 3.La

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Transformez votre relation au monde!

Transformez votre relation au monde! Transformez votre relation au monde! Formations certifiantes PNL QUEST interactive 2013-2014 Qu est-ce que la PNL? La PNL (Programmation Neuro-linguistique) est une discipline développée dans les années

Plus en détail

Coaching professionnel et life-coaching

Coaching professionnel et life-coaching Coaching professionnel et life-coaching Quelle est l origine de ces termes? Le terme anglais «coach» dérive en fait du mot français «cocher», qui désignait la personne qui conduisait une voiture tirée

Plus en détail

le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching

le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching Qu est-ce que le coaching? C est l accompagnement de personnes ou d équipes pour le développement de leurs potentiels et de leurs

Plus en détail

Coaching RelationCare

Coaching RelationCare Coaching RelationCare Les fondamentaux Notre formation associe les approches les plus récentes en matière de coaching individuel et d équipe, de systémique, de connaissances dans les neurosciences, de

Plus en détail

Numéro de déclaration d organisme formateur: 83430318543

Numéro de déclaration d organisme formateur: 83430318543 ESPACE GRENOUILLIT FORMATION 47 Bd St Louis 43000 LE PUY EN VELAY Tél. : 04 71 09 33 86 Mail : communication@espace-grenouillit.com Siret: 441 763 646 000 29 Numéro de déclaration d organisme formateur:

Plus en détail

à la source des talents, au coeur de leur intégration

à la source des talents, au coeur de leur intégration recrutement intégration coaching à la source des talents, au coeur de leur intégration LES ORIGINES Le cabinet Taylor River est né de notre souhait de proposer une prestation d accompagnement innovante

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Processus de certification

Processus de certification Processus de certification formation générale à l art du coach www.coaching-services.ch info@coaching-services.ch Ch. des Tines 9, 1260 Nyon La formation à l art du Coach est reconnue par. Premier organisme

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules L école de la facilitation Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules La facilitation vise à : Valoriser les potentiels de chacun, développer la

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Catalogue Formation Facilitation

Catalogue Formation Facilitation Catalogue Formation Facilitation CLT Services est un organisme de formation agréé pour dispenser des formations professionnelles continues dans le cadre du 1%. Des formations immédiatement opérationnelles

Plus en détail

2014-2015. Programme de Formations. Attitude Coach Devenir Coach Formations continuées & Supervision Ateliers Découverte

2014-2015. Programme de Formations. Attitude Coach Devenir Coach Formations continuées & Supervision Ateliers Découverte Ecole de Coaching 2014-2015 Programme de Formations Attitude Coach Formations continuées & Supervision Ateliers Découverte Sonia Piret 0486 707 496 - w w w. e c o l e d e c o a c h i n g. b e Attitude

Plus en détail

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où :

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où : LES BILANS Les bilans sont pluriels dans la mesure où : Ils peuvent Répondre àdes objectifs différents : définir/valider un projet d évolution, retrouver du sens àson parcours, anticiper un changement

Plus en détail

ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE

ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE Intégrer concrètement une équipe en tant que responsable Se positionner par rapport à l équipe et à la hiérarchie Prendre conscience

Plus en détail

MANAGEMENT 360. Durée de la formation : 21 heures

MANAGEMENT 360. Durée de la formation : 21 heures MANAGEMENT 360 Nous proposons une approche dynamique initiant une logique de compétence fondée sur l identification de ses propres ressources internes et ses points de résistance : Apport sur l intelligence

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel Conform Le Manager Coach Le Coach Professionnel 1 : Le Leadership Identifier les clés essentielles du leadership Exercer son leadership au quotidien Stimuler et mettre en mouvement ses équipes grâce à

Plus en détail

ISBN : 978-2-212-56084-8

ISBN : 978-2-212-56084-8 ISBN : 978-2-212-56084-8 Fiche 1 ConSTRuire un séminaire de team-building Les bases méthodologiques Le team-building n est pas une solution toute faite qui viendrait par enchantement résoudre tous les

Plus en détail

Compagnonnage en milieu de travail

Compagnonnage en milieu de travail Programme d apprentissage en milieu de travail Compagnonnage en milieu de travail Outil de référence pour compagne et compagnon Technicien et technicienne de véhicules récréatifs Note Dans le but d alléger

Plus en détail

Accompagner des équipes et des organisations, c est un plus! Transmettre au plus grand nombre vos compétences acquises sera votre challenge

Accompagner des équipes et des organisations, c est un plus! Transmettre au plus grand nombre vos compétences acquises sera votre challenge INSTITUT DE COACHING MAROC Cultiver les savoirs, semer les compétences pour que vous récoltiez les fruits de vos efforts Créé par Catherine SEKOU et Nadia JALAL, l Institut de Coaching dispense un enseignement

Plus en détail

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Sous -domaine : Le management stratégique Sous-domaine : Le management Management : concept, définitions et outils -Connaitre les principes, les

Plus en détail

L entrepreneur. 1. Qu est ce que l entrepreneur?

L entrepreneur. 1. Qu est ce que l entrepreneur? L 1. Qu est ce que l? Un est celui qui observe son environnement, identifie les opportunités qui se présentent eu plan économique ou social, réunit les moyens nécessaires, met en œuvre l activité et en

Plus en détail

École de coaching BEY OND KNO W L EDG E. coaching-cegos.fr. Bien plus que des savoirs

École de coaching BEY OND KNO W L EDG E. coaching-cegos.fr. Bien plus que des savoirs École de coaching coaching-cegos.fr Bien plus que des savoirs BEY OND KNO W L EDG E L école de coaching Cegos accréditée ICF TM Notre mission Le coaching professionnel se définit comme une relation suivie

Plus en détail

L Accompagnement Durable

L Accompagnement Durable L Accompagnement Durable Notre objectif: contribuer à la performance de l entreprise créatrice de valeur 1 Sept 2012 L Accompagnement Durable Notre Offre Le coaching systémique global d une organisation

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail