Intégration en soins critiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intégration en soins critiques"

Transcription

1 Intégration en soins critiques Compétences à développer Cathéters veineux centraux Révisé par: Wendy Camacho, conseillère en soins infirmiers Caty Dallaire, conseillère en soins infirmiers Chantal Lévesque, conseillère en soins infirmiers Danielle Renaud, conseillère en soins infirmiers * * Ordre alphabétique Mars 2013 Le Centre hospitalier de l Université de Montréal Connaître les indications des cathéters centraux Identifier les différents cathéters Nommer les sites d insertion Expliquer la technique d installation Connaître les modalités d entretien des cathéters Nommer les étapes du retrait des cathéters 1 2 Types de cathéters Indications Introducteur veineux 1, 2, 3, 4 voies CCIVP: Cathéter Central Introduit par Voie Périphérique («Picc Line» ) Port-o-cath Cathéter hémodialyse Administration d une solution irritante pour les veines périphériques Problèmes d accès Thérapie IV prolongée Thérapie IV à domicile Administration de plusieurs solutions incompatibles Accès rapide en cas d urgence Monitoring de la TVC Administration d HAIV Prélèvements sanguins Stimulateur cardiaque via introducteur veineux Installation d un cathéter de l artère pulmonaire Dialyse 3 4 Sites d insertion Cou : veine jugulaire Thorax : veine sous-clavière Aine : veine fémorale Bras : veine basilique ou céphalique Guide clinique, CHUM,

2 Calibre des voies Cathéter central 3 voies Voies séparées et distinctes Différents calibres identifiés par un chiffre inscrit sur l extension de chacune des voies (Gauge ou French) Gauge + le chiffre, + la voie < French + le chiffre, + la voie > Voie proximale (blanche) Plus proche de la peau 1 ère voie qui débouche dans la veine Peut servir pour les prélèvements sanguins Voie distale (brune) Plus éloignée de la peau Débouche à l extrémité du cathéter Prise de la tension veineuse centrale (TVC ou PVC) Voie médiane (bleue) Débouche entre les 2 autres voies Voie privilégiée pour HAIV 7 8 Introducteur Cathéter de gros calibre permet: Introduction d un Swan Ganz Si retrait du Swan Ganz, fermer introducteur avec bouchon bleu Administration de solution IV en cas d urgence (produits sanguins, voluven) Prélèvements sanguins Introduction d un stimulateur cardiaque Cathéter central introduit par voie périphérique (CCIVP-Picc-Line) Cathéter de longue durée de 1 à 3 voies Installé en radiologie sous fluoroscopie dans une veine périphérique du bras (basilique ou céphalique) Prise de TVC 9 10 Autres cathéters Cathéter dialyse Installé aux soins intensifs ou en salle d angio Port-o-cath Installé en salle opération Installation cathéters centraux Matériel requis Champs, gants et blouses stériles, masque, bonnet Plateau sous-clavière Cathéter selon les besoins Chlorhexidine teintée Compresses stériles supplémentaires 3 fioles de NaCl 0,9% + seringues 10 ml stériles + aiguilles Rallonges et bouchons d injection Gaine + gel à écho stériles Xylocaïne 1 ou 2 % sans épinéphrine Tiges chlorhexidine + pellicule transparente IV

3 Installation cathéters centraux (suite) Changement des tubulures Asepsie rigoureuse Lavage des mains Désinfection du site avec eau stérile (re: NaCl 0,9% l effet bactéricide de la Chlorhexidine) Assistance au médecin Rx pulmonaire post installation pour éliminer pneumothorax et s assurer du bon emplacement Compléter le «Formulaire de suivi des cathéters intravasculaires» Changer q 96 h Exceptions : Tubulure avec filtre pour le mannitol q 24 h Emulsions lipidiques q 24 h Propofol q 12 h Produits sanguins q 4 h Tubulures de rallonge + bouchons d injection: Changer q 4 jours si voie utilisée Changer q 7 jours si voie non utilisée Changement du pansement Prélèvements sanguins et entretien Pellicule transparente IV: q 7 jours Pellicule transparente: q 96 h Pellicule avec pans: q 48 h Exceptions : remplacer le plus rapidement possible si : Pansement souillé Site non protégé Tout prélèvement sanguin par voie centrale doit se faire avec une seringue de 10ml Toujours irriguer avec seringue de 10ml Ne jamais prélever ou doser un médicament par la même voie d administration que ce dernier Ex: INR-PTT si Héparine IV matériel requis Ensemble de ciseaux stériles (x 2 si culture à faire) Gants non stériles, masque au besoin Bâtonnets Chlorhexidine Pot stérile si culture demandée Compresses stériles 4 x 4 cm Compresses stériles 2 x 2 cm Pellicule transparente procédure Positionner patient en Trendelenburg ou en décubitus dorsal Mettre des gants non stériles Retirer le pansement Nettoyer le pourtour avec bâtonnet de Chlorexidine Couper les sutures avec ciseau stérile Faire pratiquer au patient la technique de Valsalva et s assurer qu il comprend Retirer le cathéter en fin d expiration

4 procédure (suite) Retirer le cathéter en parallèle avec la peau Comprimer le site avec compresse stérile ad arrêt du saignement Appliquer une compresse stérile avec une pellicule transparente Vérifier l intégrité de l extrémité du cathéter Compléter le «Formulaire de suivi des cathéters intravasculaires» Retrait d un cathéter central: surveillance Difficultés respiratoires (dyspnée, wheezing) DRS, changements à l ECG Altération de l état de conscience Tachycardie, hypotension Anxiété, diaphorèse, cyanose Interventions si embolie gazeuse Obstruer complètement site d insertion avec compresse Positionner patient en Trendelenburg latéral gauche O 2 à 100% Aviser le médecin Intervention infirmière Embolie gazeuse Placer le patient en Trendelenburg latéral gauche surveillance (suite) Cathéter / sous-clavière < bulles d air / artérioles pulm Bulles d air bloquent flot du VD Valve pulmonaire Bulles d air montent empêchant l obstruction Artère pulmonaire non obstruée Surveiller saignement site d insertion q 15 minutes x 2 q 30 minutes x 2 1 heure après Cesser pansement 24h après retrait Si culture du cathéter: Utiliser 2 paires de ciseaux stériles Couper extrémité du cathéter et déposer dans un pot stérile Retrait d un CCIVP Retrait d un CCIVP (suite) Positionner patient en décubitus dorsal ou entre 15 et 30 si non toléré Placer le bras en extension et avec un angle de 45 ou 90 du corps Faire tourner la tête du patient en direction opposée du site d insertion du cathéter Retirer le pansement Nettoyer au pourtour avec bâtonnet de Chlorexidine Couper les sutures Placer une compresse stérile sèche (10 x 10 cm) pliée en deux sur le site d insertion Faire pratiquer au patient la technique de Valsalva et s assurer qu il comprend Retirer le cathéter en fin d expiration Prendre le cathéter au site d insertion, tirer d environ 5 cm, relâcher le cathéter, le reprendre au site d insertion et le retirer encore de 5 cm. Procéder ainsi jusqu au retrait complet du cathéter

5 Retrait d un CCIVP (suite) Références Comprimer avec une compresse stérile ad arrêt du saignement Appliquer une compresse stérile avec une pellicule transparente cesser après 24 h Si résistance au retrait, peut être dû à un vasospasme Mettre compresses humides tièdes pour créer une vasodilatation Aviser le médecin, si problème persiste Banders, S.J., et Schwab, S.J.( 2012). Acute hemodialysis vascular access. Repéré à scular+access&selectedtitle=1%7e150. Direction des soins infirmiers du CHUM. (2005). Guide clinique en soins infirmiers, 2 ième Édition. Montréal: Auteur. Direction des soins infirmiers du CHUM. (2005). Thérapie Intravasculaire : Fréquence de changements des composantes, techniques générales Vol. 1 N Références (suite) Références (suite) Heffner, A.C. (2012). Placement of central venous catheters. Repéré à +venous+catheter&selectedtitle=1%7e150. O Dowd, L.C., Kelly, M.A. (2012). Air embolism. Repéré à dtitle=1%7e86. Preuss, T., Lynn-McHale Wiegand, L. (2011). Procedure 68. Central venous catheter removal. Dans Lynn-McHale Wiegand (Ed.). Procedure manual for critical care (Sixth Edition, pp ). St-Louis, Missouri: Elsevier Saunders. Stanton Ostrow, L. (1981). Air embolism and central venous lines. American journal of nursing, 81 (11), Young, M. (2012). Indications for and complications of central venous catheters. Repéré à dtitle=2%7e

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail

PICC line. Dr Khalil Jabbour. Département d Anesthésie Réanimation. Hôtel-Dieu de France

PICC line. Dr Khalil Jabbour. Département d Anesthésie Réanimation. Hôtel-Dieu de France + PICC line Dr Khalil Jabbour Département d Anesthésie Réanimation Hôtel-Dieu de France + + Introduction PICC line : Peripherally Inserted Central Catheter Depuis le début des années 90, largement utilises

Plus en détail

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique»

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» Anne-Marie Béduchaud Responsable Hygiène gestion du risque Polyclinique de Poitiers/Clinique Saint Charles/HAD 18032015 Qu est ce

Plus en détail

Pose d une PICC Line: technique et intérêts

Pose d une PICC Line: technique et intérêts Journée Scientifique CCLIN-Est/ARLIN Pose d une PICC Line: technique et intérêts Romaric LOFFROY Département de Radiologie Diagnostique et Thérapeutique CHU Bocage Central Dijon Introduction PICC : - Peripheral

Plus en détail

Installation d un cathéter veineux court périphérique

Installation d un cathéter veineux court périphérique Installation d un cathéter veineux court périphérique Étapes préexécutoires Un garrot Tampons d alcool Cathéters veineux de différents calibres Piqué jetable Gants non stériles Pellicules transparentes

Plus en détail

Advanced PICC Placement

Advanced PICC Placement LES PICC S Advanced PICC Placement Debbie Elder RN CRNI Clinical Consultant Bard Access Systems EMILIE GRANJARD Sales Product Specialist BARD 06 20 29 43 61 Emilie.granjard@crbard.com www.bardfrance.com

Plus en détail

CENTRE HENRI-BECQUEREL Centre de Lutte contre le Cancer de Haute-Normandie

CENTRE HENRI-BECQUEREL Centre de Lutte contre le Cancer de Haute-Normandie IX ème Journée Régionale de Prévention des Infections Liées aux Soins 14 avril 2011 Cathéter central inséré par voie périphérique Ch. Gorge, Ch. Gray, S. Leroy CENTRE HENRI-BECQUEREL Centre de Lutte contre

Plus en détail

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA)

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) SOMMAIRE Points essentiels...3 Pose du KTA, contexte urgent...4 Pose du KTA, contexte non urgent...7 Pansement du

Plus en détail

Intégration en soins critiques

Intégration en soins critiques Intégration en soins critiques Compétences à développer Révisé par: Wendy Camacho, conseillère en soins infirmiers Caty Dallaire, conseillère en soins infirmiers Chantal Lévesque, conseillère en soins

Plus en détail

Remerciements. Drain ventriculaire externe. Plan. Plan. Définition. Buts. Collaboratrice:

Remerciements. Drain ventriculaire externe. Plan. Plan. Définition. Buts. Collaboratrice: 2 Remerciements Drain ventriculaire externe Chantal Lévesque, conseillère en soins infirmiers, Direction des soins infirmiers et regroupement clientèles Collaboratrice: Mme Sylvie Proulx, technicienne

Plus en détail

Désobstruction d un cathéter veineux central

Désobstruction d un cathéter veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 14 Désobstruction d un cathéter veineux central 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

UN ACCÈS VASCULAIRE POUR

UN ACCÈS VASCULAIRE POUR UN ACCÈS VASCULAIRE POUR L HÉMODIALYSE Qu est-ce que c est? Pour vous, pour la vie Madame, monsieur, Votre médecin vous a informé de la nécessité de recevoir des traitements d hémodialyse pour remplacer

Plus en détail

usage et risques Laurent Gattlen CMD SMIA / CHUV 29.09.2009

usage et risques Laurent Gattlen CMD SMIA / CHUV 29.09.2009 Les différents types de cathéters ters : usage et risques Laurent Gattlen CMD SMIA / CHUV 29.09.2009 MAITRISE UNIVERSITAIRE D'ETUDES AVANCEES EN PHARMACIE HOSPITALIERE (MAS) SEMINAIRE DISPOSITIFS MEDICAUX

Plus en détail

Voie Veineuse Centrale

Voie Veineuse Centrale Les procédures en réanimation 21/04/2010 Page 1/9 Rédaction : S. Marmilloud (IDET) Vérification : IDE V. Labat Approbation : Dr C. Santre 1 But Ce document décrit la procédure de mise en place et la surveillance

Plus en détail

PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line: matériel. PICC-line: matériel. Dr thomas Hebert Service de Radiologie CHU de Brest

PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line: matériel. PICC-line: matériel. Dr thomas Hebert Service de Radiologie CHU de Brest PICC-line Dr thomas Hebert Service de Radiologie CHU de Brest PICC-line Peripheric Inserted Central Catheter PICC-line Cathéter veineux inséré dans une veine périphérique profonde du bras, PICC-line dont

Plus en détail

Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux

Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux soins de la plaie trachéale, à la réfection du pansement

Plus en détail

Utilisation d un cathéter veineux central de type «Picc Line» chez l adulte

Utilisation d un cathéter veineux central de type «Picc Line» chez l adulte Utilisation d un cathéter veineux central de type «Picc Line» chez l adulte Référence BM :#Référence unique# Ref. Service :#Référence autre##référence client# Version : 1 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

INFIRMIER HORS PRESENCE MEDICALE

INFIRMIER HORS PRESENCE MEDICALE I POSITION DE SAMU DE FRANCE ET DE LA SOCIETE FRANCAISE DE MEDECINE D URGENCE II - CADRE D APPLICATION III PROTOCOLES IV FICHES TECHNIQUES V PHARMACIE VI CRITERES D EVALUATION I- Position de Samu de France

Plus en détail

SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE CATHÉTER VEINEUX CENTRAL

SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE CATHÉTER VEINEUX CENTRAL 23 SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE CATHÉTER VEINEUX CENTRAL Unité de dialyse Hôpital Maisonneuve-Rosemont 5415, boul. de l Assomption Montréal QC H1T 2M4 Téléphone: (514) 252-3400 www.maisonneuve-rosemont.info

Plus en détail

Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line»

Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Référence BM : les soins Ref. Service : Version : 1 1. OBJET Centre Hospitalier de Hyères HYGIENE Nombre de pages : 5 Cette procédure

Plus en détail

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Étapes pré-éxécutoires Mesurer la glycémie capillaire Étapes pré-éxécutoires Retirer l insuline du congélateur Comparer l étiquette avec

Plus en détail

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Cathéter veineux central avec valve antireflux Vous devez prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable. Cette fiche vous explique comment

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Généralités sur les injections

Généralités sur les injections Généralités sur les injections UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1- Principes à

Plus en détail

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE PR SPI 01 Page 1 sur 9 Indice de révision 03 GESTION DES CHAMBRES A CATHETER IMPLANTABLE Date d application : 25 MARS 2013 Objet de la procédure Cette procédure décrit les recommandations d utilisation

Plus en détail

Les chirurgies les plus fréquentes

Les chirurgies les plus fréquentes Chirurgie cardiaque Chirurgies rencontrées Les chirurgies les plus fréquentes Pontages aorto-coronarien (PAC) et mammarocoronarien (PMC) Remplacement de la valve mitrale (RVM) et aortique (RVA) Plastie

Plus en détail

ICM-01-01-2012-09. Marie-Claude Gaudreault, infirmière Dr Mark Liszkowski, cardiologue-intensiviste Février 2015

ICM-01-01-2012-09. Marie-Claude Gaudreault, infirmière Dr Mark Liszkowski, cardiologue-intensiviste Février 2015 ICM-01-01-2012-09 Marie-Claude Gaudreault, infirmière Dr Mark Liszkowski, cardiologue-intensiviste Février 2015 ICM-01-01-2012-08 Utilité Indications Épanchements Pneumothorax Surveillance infirmière ICM-01-01-2012-09

Plus en détail

LE CATHETER VEINEUX CENTRAL (KTC)

LE CATHETER VEINEUX CENTRAL (KTC) Hôpital de Bicêtre Département d Anesthésie-Réanimation LE CATHETER VEINEUX CENTRAL (KTC) 1 SOMMAIRE Points essentiels... 3 Définitions et généralités... 4 Pose du KTC dans un contexte urgent... 6 Pose

Plus en détail

DRAINAGE THORACIQUE. Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005

DRAINAGE THORACIQUE. Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005 DRAINAGE THORACIQUE Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005 Anatomie du pneumothorax Plèvre viscérale: accolée aux poumons Plèvre pariétale tapisse l intérieur de la cage thoracique et le diaphragme cavité

Plus en détail

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Cathéter veineux central sans valve (irrigation avec héparine) Vous devez prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable. Cette fiche vous

Plus en détail

Rencontres avec l expert à propos du PICC*

Rencontres avec l expert à propos du PICC* Congrès SF2H 2012 Rencontres avec l expert à propos du PICC* * cathéter veineux central à abord périphérique Sébastien BOMMART, CHU MONTPELLIER Pascale CHAIZE, CHU MONTPELLIER Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

TECHNIQUES D'IMPLANTATION Dr OTMANI. Le 29.01.2013

TECHNIQUES D'IMPLANTATION Dr OTMANI. Le 29.01.2013 TECHNIQUES D'IMPLANTATION Dr OTMANI Le 29.01.2013 1 Préparation de l implantation Choix du site GAUCHE chez les droitiers : +++ Moins de fracture et moins de risque érosion seul inconvénient : VCS gauche

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

1970 par Swan et Ganz largement utilisé chez les. Les pressions auriculaires droites, artérielle

1970 par Swan et Ganz largement utilisé chez les. Les pressions auriculaires droites, artérielle Procédure de pose Types de CAP Avril 2011 CAP : outil d'exploration cardiovasculaire i décrit en 1970 par Swan et Ganz largement utilisé chez les patients en réanimation. Débit cardiaque (par thermodilution),

Plus en détail

Cathéters veineux périphériques : Gestion du risque infectieux

Cathéters veineux périphériques : Gestion du risque infectieux Cathéters veineux périphériques : Gestion du risque infectieux Monica Attinger- Claire-Lyse Dumas - Corinne Vandenbulcke Forum HH - 8 avril 2008 I - Généralités Dispositifs à disposition Pré requis : matériel

Plus en détail

Tableau récapitulatif

Tableau récapitulatif Tableau récapitulatif Définition spécifique Injection intra dermique Injection sous cutanée Injection intra musculaire Injection intra veineuse Introduction d une solution concentrée Introduction d une

Plus en détail

CATHETER CENTRAL INSERE PAR VOIE PERIPHERIQUE ou PICC

CATHETER CENTRAL INSERE PAR VOIE PERIPHERIQUE ou PICC CATHETER CENTRAL INSERE PAR VOIE PERIPHERIQUE ou PICC Soins d hygiène D. GRAU, S. BOMMART, S PARER, Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier E. BOUDOT, ARLIN Languedoc Roussillon Septembre

Plus en détail

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERLINK. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous.

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERLINK. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Lors de vos rendez-vous, si vous avez des doutes ou des hésitations face à un soin ou un traitement proposé, discutez-en avec un professionnel afin

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES INJECTIONS

LES DIFFÉRENTES INJECTIONS 17.03.09 Mme Dicchi Soins Infirmiers II I)Les incontournables pour toute injection A)La seringue : schéma B)Désinfection du point d injection C)Pansement à la fin de l injection D)La position du patient

Plus en détail

Cathéters veineux centraux, comment améliorer la prise en charge? PE Leblanc DAR KB 2005

Cathéters veineux centraux, comment améliorer la prise en charge? PE Leblanc DAR KB 2005 Cathéters veineux centraux, comment améliorer la prise en charge? PE Leblanc DAR KB 2005 Pourquoi faut-il un KTC? Capital veineux périphérique pauvre Durée de perfusion longue : réanimation, antibiothérapie,

Plus en détail

PICC LINE. Livret d information, de suivi et de surveillance. Etablissement de référence : Service de soins référent : Médecin référent à l hôpital :

PICC LINE. Livret d information, de suivi et de surveillance. Etablissement de référence : Service de soins référent : Médecin référent à l hôpital : PICC LINE Livret d information, de suivi et de surveillance Etablissement de référence : Service de soins référent : Médecin référent à l hôpital : Infirmier(ère) du domicile : Un cathéter PICC Line a

Plus en détail

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne Prendre soin d un drain biliaire externe-interne On vous a installé un drain biliaire pour diminuer l accumulation de bile dans votre sang et traiter une jaunisse. Cette fiche vous explique comment prendre

Plus en détail

HÉMODIALYSE , poste 2610 HÉMODIALYSE , poste 2607 LE CATHÉTER CENTRAL PERMANENT CLINIQUE ESPOIR. et des relations publiques

HÉMODIALYSE , poste 2610 HÉMODIALYSE , poste 2607 LE CATHÉTER CENTRAL PERMANENT CLINIQUE ESPOIR. et des relations publiques HÉMODIALYSE CLINIQUE ESPOIR 450 375-8000, poste 2607 LE CATHÉTER CENTRAL PERMANENT HÉMODIALYSE 450 375-8000, poste 2610 Réalisée par : Lorraine Lacoste inf. hémodialyse ÉditIon: Direction des communications

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PNEUMOTHORAX AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES. Dr GONTHIER

PRISE EN CHARGE DES PNEUMOTHORAX AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES. Dr GONTHIER PRISE EN CHARGE DES PNEUMOTHORAX AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES Dr GONTHIER LE PNEUMOTHORAX Classification en fonction des principales étiologies Pneumothorax spontanés Pneumothorax traumatiques Pneumothorax

Plus en détail

Le savoir faire hospitalier au service du domicile

Le savoir faire hospitalier au service du domicile 5 Sets de soins HANDYSET Le savoir faire hospitalier au service du domicile Les plus HANDYSET : Protocole hospitalier : des sets pensés pour le domicile avec la rigueur de l hôpital Gants sans Latex, ni

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SUR LE DRAIN THORACIQUE

PROGRAMME DE FORMATION SUR LE DRAIN THORACIQUE PROGRAMME DE FORMATION SUR LE DRAIN THORACIQUE Document réalisé par : Martine St-Amand, infirmière Céline Bolduc, inhalothérapeute Francine Paquin, conseillère en chirurgie France Faucher, infirmière Kathleen

Plus en détail

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 L ARRET CARDIAQUE Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 INTRODUCTION On ne peut pas faire face à une situation que l on n a pas correctement évaluée L approche du malade en situation d urgence

Plus en détail

Thoracocentèse et drainage pleural chez les bovins

Thoracocentèse et drainage pleural chez les bovins Se former / COURS / CHIRURGIE THORACIQUE Thoracocentèse et drainage pleural chez les bovins La thoracocentèse est un acte facile à mettre en œuvre pour confirmer la présence d un épanchement pleural ou

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE BPA-PEC1012VVP Version validée le 09/12/2010 CIBLE(S) Infirmier(e)s Diplômé(e)s d Etat (IDE), médecins, manipulateurs en électroradiologie lors de l injection

Plus en détail

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central.

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central. Page : 1/7 Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central DESTINATAIRES - Cadres de santé - Pharmacie Centrale et Pharmacies d'etablissement - Tous les destinataires des classeurs CLIN - Tous les médecins

Plus en détail

Complications non infectieuses reliées au port d un cathéter veineux central (CVC) Cahier. Les cahiers du BTEC

Complications non infectieuses reliées au port d un cathéter veineux central (CVC) Cahier. Les cahiers du BTEC COllection Complications non infectieuses reliées au port d un cathéter veineux central (CVC) Cahier Les cahiers du BTEC 5 Pistes d action documentées pour la pratique infirmière POUR UNE PRISE DE DÉCISION

Plus en détail

Utilisation d'une chambre implantable

Utilisation d'une chambre implantable Utilisation d'une chambre implantable Prévention des infections associées aux soins Référence BM : Ref. Service : Version : 1 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de page : 11 1. OBJET Eviter

Plus en détail

L exploration électrophysiologique

L exploration électrophysiologique L exploration électrophysiologique CHR Namur - Edition 2011 Unité de cardiologie L EXPLORATION ELECTROPHYSIOLOGIQUE. Mettez votre cœur à l aise Sur une demande de votre médecin traitant ou de votre cardiologue,

Plus en détail

DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie. Le chariot d urgences

DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie. Le chariot d urgences DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie Le chariot d urgences Qu est ce que le chariot d urgences Chariot mobile utilisé pour la prise en charge vitale

Plus en détail

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ Plan de la présentation Introduction L enfant Le cathéter court La voie veineuse centrale La voie intra-osseuse Plan de la présentation Le

Plus en détail

HUG - Direction des Soins - 2008-2009. Principes de base de la préparation d injectables. Les dispositifs.

HUG - Direction des Soins - 2008-2009. Principes de base de la préparation d injectables. Les dispositifs. Direction des Soins Faculté de Médecine SEMINAIRE INTERACTIF - GESTES TECHNIQUES 3 Principes de base de préparation d injections, Injections intra dermiques (ID) et sous cutanées (SC) chez l adulte et

Plus en détail

Étapes préexécutoires

Étapes préexécutoires Ponction veineuse Rassembler le matériel: Aiguille à prélèvements multiples ou microperfuseur à ailette (calibre 20 ou 21) Barillet Tubes de prélèvement Gants non stériles Garrot Tampons d alcool Ruban

Plus en détail

Exercices sur les échanges gazeux 1

Exercices sur les échanges gazeux 1 Exercices sur les échanges gazeux 1 1. ph 7.35-7.45 7.58 Alcalose pco2 35-45 23 Alcalose PO2 75-100 175 HCO3 21-28 30 alcalose Saturation artérielle 0.92-0.98 0.99 Glucose 3.9-6.0 5.5 1.1 Interprétez le

Plus en détail

Objectifs. Atelier réparation de plaies. À l urgence. Biopsie punch. Ellipse 2014-03-26

Objectifs. Atelier réparation de plaies. À l urgence. Biopsie punch. Ellipse 2014-03-26 Atelier réparation de plaies Guylaine Proulx, UMF de Gatineau Mars 2014 Objectifs Connaître les différentes techniques utilisées en petites procédures Savoir choisir son fil Pratiquer les fermetures de

Plus en détail

Le chariot d urgence. AFGSU ** Arrêté du 3 mars 2006 relatif à l attestation de formation aux gestes et soins d urgence 2011

Le chariot d urgence. AFGSU ** Arrêté du 3 mars 2006 relatif à l attestation de formation aux gestes et soins d urgence 2011 Le chariot d urgence AFGSU ** Arrêté du 3 mars 2006 relatif à l attestation de formation aux gestes et soins d urgence 2011 1 Certification HAS V2 juin 2004 Référence 33 : La continuité des soins est assurée.

Plus en détail

Protocole Hémoculture

Protocole Hémoculture Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N : S.PT.S.042.1 Protocole Hémoculture SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

DESCRIPTION DE L APPAREIL PLEUR-ÉVAC L appareil est composé de trois parties :

DESCRIPTION DE L APPAREIL PLEUR-ÉVAC L appareil est composé de trois parties : Titre : APPAREIL PLEUR-ÉVAC Modèle : Teleflex Ref. A-6000-08 Utilisation : Lors de l installation d un drain thoracique Préparé par : Comité de techniques Approuvé par : Direction de la qualité, des pratiques

Plus en détail

Protocole de préparation des diffuseurs portables à destination des infirmiers libéraux dans la mucoviscidose

Protocole de préparation des diffuseurs portables à destination des infirmiers libéraux dans la mucoviscidose XXXVII èmes Journées d Hygiène Hospitalièreet de Prévention des Infections Nosocomiales Palais de la Musique et des Congrès Strasbourg 11 et 12 décembre 2014 Protocole de préparation des diffuseurs portables

Plus en détail

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE DEFINITION La ponction pleurale est un acte médicochirurgical consistant à introduire une aiguille dans la cavité pleurale,

Plus en détail

1. CONTEXTE. 1 INESSS, Analyse d impact budgétaire d une augmentation de la transplantation rénale au Québec. Décembre 2012. [2014] Page 1 de 11

1. CONTEXTE. 1 INESSS, Analyse d impact budgétaire d une augmentation de la transplantation rénale au Québec. Décembre 2012. [2014] Page 1 de 11 ENTENTE ENTRE L'ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU QUÉBEC (OIIQ) ET L'ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS AUXILIAIRES DU QUÉBEC (OIIAQ) SUR LA NATURE DES ACTES POUVANT ÊTRE POSÉS PAR LES INFIRMIÈRES

Plus en détail

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage.

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage. 1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Cette procédure vise à garantir la bonne réalisation de prélèvements qui seront analysés au sein du groupe ALPHABIO, ils peuvent être effectués dans différents lieux :

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

= Peripheral Inserted Central Cathéter. Dr P. CATOGNI DAR CHG La Miséricorde AJACCIO

= Peripheral Inserted Central Cathéter. Dr P. CATOGNI DAR CHG La Miséricorde AJACCIO Le PICC Line = Peripheral Inserted Central Cathéter Dr P. CATOGNI DAR CHG La Miséricorde AJACCIO PLAN INTRODUCTION Définition Historique PRINCIPES DE BASE Indications Contre-indications Technique Entretien

Plus en détail

Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis

Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis Sommaire I- Préambule II- Cas de Mme B III- Education du patient IV- Suivi à domicile V-Conclusion I.Préambule

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX EN MATERNITE

RISQUE INFECTIEUX EN MATERNITE RISQUE INFECTIEUX EN MATERNITE 1 Introduction 822 000 naissances en 2012 14 124 à la Réunion (2011) Infections nosocomiales en maternité Mères bébés Fréquence variable selon le mode d accouchement et le

Plus en détail

La dialyse péritonéale (DP) avec poches jumelées

La dialyse péritonéale (DP) avec poches jumelées La dialyse péritonéale (DP) avec poches jumelées de retour à la maison, vous devez maintenant faire chaque jour des dialyses par voie péritonéale. voici un rappel des étapes à suivre et des symptômes à

Plus en détail

Table des matières. Ambu et MultiMan sont des marques déposées de Ambu A/S

Table des matières. Ambu et MultiMan sont des marques déposées de Ambu A/S Table des matières Page 1. Introduction 34 2. Caractéristiques 34 3. Principes de fonctionnement 35 4. Système hygiénique 36 5. Préparation à l entraînement 37 6. Formation 41 7. Séparation de la peau

Plus en détail

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire.

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament CINRYZE de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUR SIMULATEUR P.A.R

ENSEIGNEMENT SUR SIMULATEUR P.A.R ENSEIGNEMENT SUR SIMULATEUR P.A.R SCENARIO TRAUMA THORACIQUE ETUDIANTS HOSPITALIERS POLE T5 - ARC URGENCES Date : le 18/12/2010 Version 2.0 Rédigé : Dr Ph Decléty Vérification : Dr J Picard Validation

Plus en détail

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERMATE. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous.

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERMATE. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Lors de vos rendez-vous, si vous avez des doutes ou des hésitations face à un soin ou un traitement proposé, discutez-en avec un professionnel afin

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Traitement de la fibrillation/flutter ventriculaire et de la tachycardie ventriculaire sans pouls. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant

Plus en détail

ASPIRATION DES SÉCRÉTIONS PAR LA CANULE TRACHÉALE

ASPIRATION DES SÉCRÉTIONS PAR LA CANULE TRACHÉALE ASPIRATION DES SÉCRÉTIONS PAR LA CANULE TRACHÉALE DÉFINITION L aspiration des sécrétions trachéales consiste à aspirer les sécrétions à l aide d un cathéter dans la canule trachéale. BUTS Dégager les voies

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Théorie et Rôle Infirmier Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Plan Définition Objectifs Lieux de ponction Quand effectuer une prise de sang Matériel nécessaire Rôle Infirmier / prélèvement sanguin

Plus en détail

MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX

MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX MODULE 8 OBJECTIF GÉNÉRAL DU MODULE 8 MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX Acquérir les connaissances de base et les habiletés nécessaires à l intervention auprès des victimes présentant des problèmes obstétricaux

Plus en détail

NUTRITION À DOMICILE. V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX

NUTRITION À DOMICILE. V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX NUTRITION À DOMICILE V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX 1 Rappel anatomique 2 DÉNUTRITION Dénutrition: se définit par des apports ou des stocks énergétiques ou protéiniques

Plus en détail

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix Perfusion Bonnes pratiques IFSI - CH Roubaix Marion Coussemacq - 2012 Généralités Définition : Acte infirmier sur prescription médicale consistant à administrer par voie parentérale une préparation injectable

Plus en détail

PRENDRE SOIN DE VOTRE TRACHÉOSTOME

PRENDRE SOIN DE VOTRE TRACHÉOSTOME INFOS PATIENTS Pathologies cervico-faciales PRENDRE SOIN DE VOTRE TRACHÉOSTOME Comment utiliser, changer et nettoyer votre appareillage Introduction Au cours de votre hospitalisation, vers le cinquième

Plus en détail

Simples. Fiables. Tegaderm. Réputés. de pellicule transparente. Gamme de pansements. Gamme de pansements de pellicule transparente Tegaderm MC 3M MC

Simples. Fiables. Tegaderm. Réputés. de pellicule transparente. Gamme de pansements. Gamme de pansements de pellicule transparente Tegaderm MC 3M MC Gamme de pansements de transparente Tegaderm MC 3M MC Directives d application et de retrait Gamme de pansements de transparente Tegaderm MC Simples. Fiables. Réputés. Pansements de transparente Tegaderm

Plus en détail

Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique

Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique E. DELANDE, O.HANAFIA ET A.MOYON INTERNES EN PHARMACIE HOSPITALIÈRE ANNÉE 2014-2015 Sommaire Généralités du drainage thoracique Les drains thoraciques

Plus en détail

DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS

DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS ORDONNANCE COLLECTIVE : OC-SLD-06 Référence à un protocole : Oui Non Protocole d immunisation du Québec pour les réactions survenant à la suite d une vaccination Administration

Plus en détail

LES SOINS URINAIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1

LES SOINS URINAIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 LES SOINS URINAIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 La pose de sonde vésicale Indication: La pose de sonde vésicale est un geste invasif réalisé sur prescription médicale. Les indications principales

Plus en détail

LES SOINS URINAIRES. La pose de sonde vésicale

LES SOINS URINAIRES. La pose de sonde vésicale LES SOINS URINAIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 La pose de sonde vésicale Indication: La pose de sonde vésicale est un geste invasif réalisé sur prescription médicale. Les indications principales

Plus en détail

Coûts par activité pour la dialyse hospitalière et péritonéale. Démarche au CHUM

Coûts par activité pour la dialyse hospitalière et péritonéale. Démarche au CHUM Coûts par activité pour la dialyse hospitalière et péritonéale Démarche au CHUM Par Solange Demers en collaboration avec Annick Leboeuf 27 février 2014 1 Coûts par activité pour la dialyse hospitalière

Plus en détail

Prévention des infections intra-vasculaires

Prévention des infections intra-vasculaires 2 Prévention des infections intra-vasculaires Bases de travail Nombreuses questions reçues suite à la réunion du 22 mars 2011 portant sur «L harmonisation de la formation en hygiène hospitalière des étudiantes

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DE L HÔPITAL DE SEMAINE CHIRURGIE

LIVRET D ACCUEIL DE L HÔPITAL DE SEMAINE CHIRURGIE LIVRET D ACCUEIL DE L HÔPITAL DE SEMAINE CHIRURGIE PRÉSENTATION HÔPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l Hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement

Plus en détail

VOIES VEINEUSES CENTRALES

VOIES VEINEUSES CENTRALES VOIES VEINEUSES CENTRALES C.H.R.A Date de diffusion : 01/01/1996 Version : 01 PROTOCOLE DE POSE ET DE GESTION DES VOIES VEINEUSES CENTRALES Rédigé par : Equipe soignante réanimation, Unité d hygiène Vérifié

Plus en détail

Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau

Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau Echographie transoesophagienne normale DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau Indications Contre-indications Préparation du patient Procédure d introduction de la sonde Déroulement

Plus en détail

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES Soins infirmiers COMPETENCE 4 Mettre en œuvre des actions à visée diagnostics et thérapeutiques Introduction Traitement en traumatologie majoritairement Quelques

Plus en détail

Torse Chester. Pour l entraînement aux soins à apporter aux cathéters centraux à demeure. Mode d emploi

Torse Chester. Pour l entraînement aux soins à apporter aux cathéters centraux à demeure. Mode d emploi Torse Chester Pour l entraînement aux soins à apporter aux cathéters centraux à demeure Mode d emploi 1 Merci d avoir choisi le Torse Chester pour vos formations. Le Torse Chester permet aux médecins et

Plus en détail

Prélèvements d'eau de rinçage des laveurs-désinfecteurs des endoscopes souples (LD) AdaptaScope WD 440

Prélèvements d'eau de rinçage des laveurs-désinfecteurs des endoscopes souples (LD) AdaptaScope WD 440 Prélèvements d'eau de rinçage des laveurs-désinfecteurs des endoscopes souples (LD) AdaptaScope WD 440 RESPONSABILITÉS Service concerné : Fonctions concernées: Centre d Endoscopie ICS, ICUS du Centre d'endoscopie

Plus en détail

Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate

Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate des médicaments et matériels nécessaires au traitement

Plus en détail

Hygiène des plaies chroniques. Docteur Géraldine Perceau Docteur Michel Colomb Service de Dermatologie CHU de Reims

Hygiène des plaies chroniques. Docteur Géraldine Perceau Docteur Michel Colomb Service de Dermatologie CHU de Reims Hygiène des plaies chroniques Docteur Géraldine Perceau Docteur Michel Colomb Service de Dermatologie CHU de Reims Definition : Plaie ouverte faisant suite à une altération tissulaire sans tendance à la

Plus en détail