: Fonds de soutien à la Recherche dans les Sciences du Vivant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ": Fonds de soutien à la Recherche dans les Sciences du Vivant"

Transcription

1 : Fonds de soutien à la Recherche dans les Sciences du Vivant MSDAVENIR est un fonds de soutien créé par MSD France, doté de 75 millions d euros sur 3 ans. Ce fonds, entité autonome de MSD France, a pour mission de faire progresser, à travers des partenariats, la recherche dans les sciences du vivant. MSDAVENIR agira sur tous les fronts de la recherche et de l innovation, en soutenant des projets d envergure nationale comme régionale. Fonds de dotation, MSDAVENIR a pour ambition de mettre en place des coopérations tant avec les organismes de recherche qu avec des porteurs de projets ciblés et innovants, dans tous les domaines thérapeutiques, en particulier là où les besoins sont les plus importants. 2 objectifs Soutenir la recherche en France Des projets de recherche fondamentale et translationnelle, des études en vie réelle Des initiatives sociétales, avec comme priorités le soutien aux patients et à leurs aidants, ainsi que l éducation Favoriser les partenariats public-privé dans le domaine de la santé MSDAVENIR a aussi vocation à être un nouvel outil dédié au renforcement des partenariats public-privé dans le domaine de la santé, dont les perspectives de développement sont fortes en France. MSDAVENIR, une démarche innovante, partenariale et fédératrice de toutes nos forces pour faire avancer la recherche biomédicale. Cyril Schiever, Président de MSDAVENIR 3 principes d'action Ouverture : MSDAVENIR a la ferme volonté de développer des partenariats avec toutes ses parties prenantes (communauté scientifique, professionnels de santé, associations de patients et d aidants, etc). Transversalité : MSDAVENIR peut contribuer à tous les champs de la recherche, dans tous les domaines thérapeutiques - mais sans lien avec les médicaments en développement de l entreprise - afin de faire avancer la recherche et la santé là où les besoins médicaux ne sont pas satisfaits. Efficacité : Deux instances complémentaires assurent la gouvernance de MSDAVENIR. MSDAVENIR incarne la volonté d innover à toutes les étapes de la chaîne de soins. Dominique Blazy, Président du conseil scientifique de MSDAVENIR

2 : Organisation et Fonctionnement MSDAVENIR s appuie sur une organisation transparente pour assurer une gestion optimale. Deux instances complémentaires encadrent ses activités. Un conseil d'administration Le conseil d administration de MSDAVENIR a pour principale mission de définir la politique d investissement du fonds et son programme d actions. Le conseil d administration est présidé par Cyril Schiever, Président de MSD France, et est composé de personnalités internes à l entreprise. Un conseil scientifique Le conseil scientifique est composé d experts du monde de la recherche et de la santé. Les membres seront issus des secteurs privé comme public. Le conseil scientifique s ouvrira également aux experts étrangers, notamment issus des pays francophones. Autant de critères qui visent à composer un conseil pluriel, riche d un large spectre d expertises. Ce collège de professionnels a vocation à : Proposer les grandes orientations scientifiques du fonds Définir ses programmes d'activités Soumettre à l approbation du conseil d administration des appels à projets Analyser et évaluer les actions du fonds Assurer toute mission spécifique d analyse, d évaluation ou de prospective confiée par le conseil d administration Être garant et renforcer la qualité du travail du conseil d administration quant à ses choix scientifiques Faciliter l ouverture du fonds vers les acteurs concernés par ses actions Contribuer au rayonnement de MSDAVENIR Les critères d'éligibilité des projets Les projets retenus répondent à la charte de MSDAVENIR : améliorer, partager et diffuser la connaissance scientifique et médicale. Les projets présentés doivent être suffisamment matures pour permettre une évaluation de : leurs objectifs leur succès potentiel l impact attendu sur la recherche, etc. MSDAVENIR porte également une attention particulière à l originalité du projet et à son caractère innovant. Enfin, les investissements nécessaires à la réalisation du projet doivent être évalués financièrement afin de permettre à MSDAVENIR de décider de sa participation.

3 Projet BIRDY Bacterial Infections and antibiotic Resistant Diseases in Young children among low income countries Promoteur du projet Institut Pasteur Contexte La résistance aux antibiotiques est un enjeu majeur de santé publique au niveau mondial. Dans un rapport publié en avril 2014, l Organisation mondiale de la santé (OMS) rappelle que l antibiorésistance "est une menace sérieuse" pouvant toucher chaque individu, quel que soit son âge ou le pays dans lequel il réside. Dans les pays à faibles revenus, l émergence et la transmission de bactéries résistantes ont des conséquences extrêmement graves sur la santé des nouveau-nés et des enfants. En effet, dans ces régions, le risque de décès par infection néonatale est dix fois supérieur à celui des pays développés. Objectifs Mieux comprendre le phénomène d antibiorésistance dans les pays à faibles revenus Disposer de données épidémiologiques sur ce phénomène Utiliser ces données pour mettre en place des politiques de santé publique et améliorer la santé des nouveaunés et nourrissons Modalités de mise en œuvre du projet Le projet BIRDY prévoit la mise en place d une étude de cohorte pédiatrique - enfants de leur naissance jusqu à leurs 18 mois - au niveau international (Madagascar, Sénégal, Haïti, Cambodge, etc.), afi n de mesurer l incidence et les conséquences économiques et médicales des infections à bactéries résistantes aux antibiotiques. Rôle de MSDAVENIR Avec une contribution de euros sur 3 ans, MSDAVENIR soutient l Institut Pasteur dans le déploiement intégral de la cohorte pédiatrique au Cambodge ( ). Ce soutien permet de concrétiser la phase pilote initiée depuis septembre 2014 par l Institut Pasteur.

4 Projet PIBnet Pasteur International Biological Resources Network Promoteurs du projet Institut Pasteur Réseau international des Instituts Pasteur (RIIP, 32 Instituts Pasteur à travers le monde) Contexte Les maladies infectieuses sont causées par des micro-organismes pathogènes, tels que les bactéries, les virus, les parasites ou les champignons. Malgré les importants progrès scientifiques et médicaux, ces maladies restent une des principales causes de mortalité dans le monde. Les 32 Instituts Pasteur du RIIP, implantés dans 25 pays sur les cinq continents, ont réuni au fil du temps, pour leurs recherches propres ou collaboratives, de nombreuses ressources biologiques de nature variée (micro-organismes, ressources d origine végétale, animale ou humaine). Rassemblées et mises à disposition d autres acteurs de la recherche, ces collections pourraient devenir un outil clé dans la surveillance et la lutte contre les maladies infectieuses. Objectifs Constituer un réseau de surveillance des épidémies et des maladies infectieuses, baptisé «PIBnet», réunissant les structures suivantes : - 27 laboratoires de référence et 8 centres collaborateurs de l Organisation mondiale de la santé situés à l Institut Pasteur à Paris - Centre de ressources biologiques de l Institut Pasteur, disposant de collections de bactéries, de virus et de champignons - Plus de cent laboratoires de référence et centres collaborateurs de l Organisation mondiale de la santé, hébergés au sein des 32 membres du RIIP Analyser et caractériser les agents pathogènes dans des populations humaines et animales vivant dans des environnements différents et aux caractéristiques génétiques et épigénétiques variées. Ces analyses généreront des applications concrètes pour la santé humaine (surveillance de l émergence de zoonoses, suivi des résistances aux thérapies, mise au point de nouvelles stratégies antimicrobiennes, etc.). Partager plus largement avec d autres acteurs de la recherche les ressources biologiques des Instituts Pasteur pour prévenir et lutter plus efficacement contre les maladies infectieuses.

5 Modalités de mise en œuvre du projet L initiative «PIBnet» prévoit la création d une biobanque virtuelle, sous la forme d une interface web commune, qui coordonnera les collections biologiques des membres du réseau «PIBnet» et assurera leur pérennité et leur sécurité selon les normes internationales. La biobanque permettra de rendre ces collections de micro-organismes accessibles à l ensemble de la communauté médicale et scientifique internationale, académique et industrielle, afin de mettre en place des projets collaboratifs d envergure. La biobanque sera enrichie de données de séquences ADN/ARN et d outils permettant, par exemple, la comparaison d une nouvelle souche responsable d une épidémie aux données globales et donc d identifier rapidement un clone émergent ou ré-émergent. Ce projet débutera en 2015 et sera progressivement mis en œuvre jusqu en Rôle de MSDAVENIR Avec une contribution de 3,8 millions d euros sur 4 ans, MSDAVENIR soutient la constitution de la biobanque. Plus particulièrement, le fonds financera à la fois des équipements de pointe permettant de caractériser et d analyser les échantillons et les collections biologiques et des formations nécessaires à la maîtrise de ces nouveaux outils.

6 Etude pvisconti, projet du consortium d équipes multidisciplinaires «ANRS RHIVIERA» Promoteur du projet ANRS Contexte Malgré les avancées très importantes au cours des 20 dernières années, les traitements antirétroviraux ne permettent pas d éradiquer le virus de l immunodéficience humaine (VIH) de l organisme. Le VIH établit des réservoirs de cellules infectées qui persistent dans le temps et qui ne sont pas éliminés par ces traitements. En conséquence, la réplication virale reprend rapidement après une interruption du traitement chez la plupart des patients, leur imposant une prise en charge à vie avec des médicaments. L étude ANRS EP47 «VISCONTI» a permis de démontrer qu une rémission durable de l infection par le VIH peut être possible pour 5 à 15% des patients ayant initié un traitement antirétroviral dans les 3 mois qui suivent le début de l infection (primo-infection). Chez ces patients, bien que le virus persiste sous une forme intégrée au niveau de l ADN, il n y a pas de reprise active de la réplication après l arrêt des traitements. Cet état de rémission permet à ces patients d interrompre durablement toute intervention thérapeutique, sans : - développer de pathologies associées au VIH, - montrer une dégradation des paramètres cliniques et immunologiques, et une progression vers la maladie, - tout en maintenant la détection du virus dans le sang au plus bas. L étude ANRS EP47 «VISCONTI» a identifié une vingtaine de patients avec une durée de rémission pouvant aller dans certains cas jusqu à 13 années après l interruption des traitements antirétroviraux. Objectifs Le consortium ANRS RHIVIERA a pour objectif de : - Comprendre les mécanismes sous-jacents au contrôle de l infection par le VIH dans cette population ayant initié un traitement rapidement après avoir contracté le virus - Identifier les biomarqueurs qui prédisent la rémission chez les différents patients infectés, afin de pouvoir programmer l interruption de leur traitement - Développer de nouvelles stratégies permettant à la majorité des patients infectés par le VIH, y compris ceux qui ont initié plus tardivement leur traitement, de bénéficier de l état de rémission de l infection observée chez les patients de l étude ANRS EP 47 VISCONTI

7 Modalités de mise en œuvre du projet Réalisation, dans le cadre du consortium, de l étude pvisconti visant à comprendre l équilibre entre la réponse immunitaire et les réservoirs viraux, qui est nécessaire pour obtenir une rémission à long terme tant chez l homme que dans des modèles animaux Le consortium ANRS RHIVIERA, coordonné par le Dr Asier Sáez-Cirión (Institut Pasteur) et le Pr Christine Rouzioux (CHU Necker et Université Paris Descartes), bénéficie d un solide réseau de partenaires académiques, leaders mondiaux dans leurs domaines, avec un large éventail d expertises pluridisciplinaires et l accès à des technologies de pointe dans des installations de biosécurité adaptées - ANRS : Pr Jean-François Delfraissy (Directeur), Dr Livia Pedroza-Martins (Responsable des recherches fondamentales VIH), Sandrine Couffin-Cadiergues (Responsable des recherches cliniques VIH) - Partenaires académiques : Pr Brigitte Autran (CHU Pitié-Salpêtrière et Université Pierre et Marie Curie, Paris), Pr Françoise Barré-Sinoussi (Institut Pasteur, Paris), Dr Monsef Benkirane (Institut de Génétique Humaine, Montpellier), Dr Jérémie Guedj (INSERM UMR 1137, Paris), Dr Laurent Hocqueloux (CHR Orléans La Source), Pr Christine Katlama (CHU Pitié Salpêtrière, Paris), Pr Olivier Lambotte (Université Paris Sud et CHU Kremlin-Bicêtre), Dr Roger Le Grand (IDMIT, CEA, Fontenay-aux-Roses), Dr Laurence Meyer (INSERM, Kremlin-Bicêtre), Dr Michaela Müller-Trutwin (Institut Pasteur, Paris), Dr Anne-Marie Taburet (CHU Kremlin-Bicêtre), Pr Carine Van Lint (Université Libre de Bruxelles) Rôle de MSDAVENIR MSDAVENIR soutient la réalisation de l étude pvisconti au travers d une contribution de 4,7 millions d euros sur 4 ans.

8 MSD en France : une empreinte forte en R&D Recherche clinique, études de vie réelle, partenariats public/privé : MSD est un acteur important de la recherche en France En interne MSD France a renforcé ces dernières années sa contribution aux essais cliniques du Groupe et est aujourd hui la 5 e filiale en recherche clinique (16 e rang en 2011). MSD France est en particulier à la pointe dans le développement d une nouvelle molécule prometteuse, le pembrolizumab (immunooncologie), avec 11 études. En externe En externe, MSD France s est engagé ces dernières années dans plusieurs partenariats public-privé : Contribution à INSERM Transfert Initiatives (fonds soutenant les sociétés issues de la recherche INSERM) Participation aux cohortes épidémiologiques CONSTANCES, HEPATHER, ESPOIR, CKD-Rein Membre fondateur de la Fondation de coopération scientifique "Plan Alzheimer" Membre fondateur de Fondagen, fonds de dotation du Génopole d Evry Soutien au développement des biotechnologies dans le Puy-de-Dôme Biopôle de Clermont- Limagne MERCK & CO. : UN LABORATOIRE MONDIAL DE RECHERCHE En investissant 17 % de son chiffre d affaires en R&D (soit 7,2 milliards de dollars en 2014), Merck & Co. se hisse aux premiers rangs des laboratoires mondiaux de recherche. 3 axes de recherche prioritaires : 1. Pembrolizumab, immunooncologie (30 tumeurs étudiées) 2. Inhibiteur BACE (maladie d Alzheimer) 3. Médicaments anti-viraux à action directe (hépatite C) 4 aires thérapeutiques prioritaires : Oncologie Soins aigus à l'hôpital (antibiotiques, antifongiques, anesthésie) Vaccins Diabète Chiffres-clés : collaborateurs 140 pays 25 molécules en développement (phases II et III) 42 milliards de dollars de chiffre d'affaires

9 Cyril SCHIEVER Président du conseil d administration de MSDAVENIR Président de MSD France Cyril Schiever est Président de MSDAVENIR (fonds de soutien à la recherche dans les sciences du vivant) depuis janvier Cyril est Président de MSD France depuis janvier 2013 et représente l ensemble des activités du Groupe en France. MSD, en France, comprend des activités en santé humaine, en santé animale, 7 sites (R&D et production) et compte salariés. MSD France est la deuxième plus importante filiale du Groupe pharmaceutique Merck & Co. en dehors des Etats-Unis (chiffre d affaires de 1,373 milliards d euros en 2014). Depuis décembre 2014, Cyril Schiever est membre du Bureau du Leem (Les Entreprises du Médicament), association dans laquelle il préside la Commission juridique et fiscale. Il est également secrétaire du Bureau de l Agipharm, association regroupant les laboratoires pharmaceutiques américains implantés en France. Avant d être nommé à la tête de MSD France, Cyril a dirigé plusieurs filiales clés du Groupe au Canada, en Grèce, en Europe de l est (République Tchèque, Slovaquie) et dans les Pays du Golfe. Cyril Schiever, 45 ans, est diplômé de l université Paris-Dauphine avec une spécialisation en Business & Marketing.

10 Dominique BLAZY Président du conseil scientifique de MSDAVENIR Directeur médical de MSD France Dominique Blazy est Président du conseil scientifique de MSDAVENIR (fonds de soutien à la recherche dans les sciences du vivant) depuis janvier Dominique, 60 ans, est Directeur médical de MSD France depuis juin Dominique Blazy rejoint l industrie pharmaceutique en 1987, chez Lilly France, d abord en tant que médecin endocrinologue ( ) puis en tant que directeur médical ( ). En 1999, Dominique rejoint BMS France où il occupe la fonction de directeur médical pour la France, jusqu en 2003, puis pour la France, le Moyen Orient, la Turquie, la Russie et l Afrique. De 2005 à 2009, il a été directeur médical chez Amgen France.

Après-midi «Voir le cancer» Samedi 13 octobre 2012 à Paris

Après-midi «Voir le cancer» Samedi 13 octobre 2012 à Paris Dossier de presse 2012 Après-midi «Voir le cancer» Samedi 13 octobre 2012 à Paris Contact presse Tél : 01 48 03 72 47 Charlotte RICHARD Courriel : communication@canceropole-idf.fr VOIR LE CANCER : une

Plus en détail

SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE

SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE Engagé dans une compétition internationale, Sanofi a fait le choix de la France pour y baser ses principales activités

Plus en détail

LES MISSIONS DE BIOASTER

LES MISSIONS DE BIOASTER Unique IRT sélectionné dans le domaine de la santé par le Commissariat Général à l'investissement, BIOASTER est un institut de recherche technologique indépendant dédié à l infectiologie et à la microbiologie,

Plus en détail

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire CONSEIL EXÉCUTIF EB138/28 Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire Options pour renforcer le partage d informations sur les produits diagnostiques, préventifs

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2010 CENTRE PIERRE POTIER/ITAV

APPEL A PROJETS 2010 CENTRE PIERRE POTIER/ITAV APPEL A PROJETS 2010 CENTRE PIERRE POTIER/ITAV!""#!$%&' # (#( PREAMBULE Le Conseil Régional Midi-Pyrénées Depuis les assises régionales de la recherche, le Conseil Régional Midi-Pyrénées a financé pour

Plus en détail

IntegraGen Résultats annuels 2013

IntegraGen Résultats annuels 2013 Clinical Genomics Experts COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE IntegraGen Résultats annuels 2013 Chiffre d affaires en augmentation de 14% Lancement du test Arisk2 en vue d évaluer le risque d autisme

Plus en détail

Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine

Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine REGION AQUITAINE - DELEGATION TIC Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine La Région Aquitaine soutient une politique ambitieuse de développement numérique. Dans

Plus en détail

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer»

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Appel à projets 2013 Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Action 5.3 Attention sélection des projets en deux étapes : 1. Lettre d intention : 29 octobre 2012 2. Dossier présélectionné

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

pour un accord à long terme entre le gouvernement et l industrie pharmaceutique

pour un accord à long terme entre le gouvernement et l industrie pharmaceutique Invitation de l industrie pharmaceutique à l adresse du nouveau gouvernement fédéral : pour un accord à long terme entre le gouvernement et l industrie pharmaceutique Le secteur des entreprises pharmaceutiques

Plus en détail

Programme GAPEXPERT. Votre ambition, devenir un expert scientifique. Notre vocation, développer votre talent.

Programme GAPEXPERT. Votre ambition, devenir un expert scientifique. Notre vocation, développer votre talent. Programme GAPEXPERT Votre ambition, devenir un expert scientifique. Notre vocation, développer votre talent. AREVA, une électricité sûre, avec moins de CO 2 et compétitive Quelques chiffres clés 48 000

Plus en détail

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Esther, la solidarité en mouvement histoire d une dynamique partagée Des partenaires au développement de référence D une Initiative française...

Plus en détail

Les Virades de l Espoir. Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose

Les Virades de l Espoir. Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose Les Virades de l Espoir Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose GlaxoSmithKline Le Souffle de l engagement Acteur majeur de l industrie pharmaceutique mondiale, le laboratoire GlaxoSmithKline

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONCERTATION CITOYENNE SUR LA VACCINATION INSTALLATION DU COMITÉ D ORIENTATION SOUS LA PRÉSIDENCE DU PROFESSEUR ALAIN FISCHER

DOSSIER DE PRESSE CONCERTATION CITOYENNE SUR LA VACCINATION INSTALLATION DU COMITÉ D ORIENTATION SOUS LA PRÉSIDENCE DU PROFESSEUR ALAIN FISCHER DOSSIER DE PRESSE CONCERTATION CITOYENNE SUR LA VACCINATION INSTALLATION DU COMITÉ D ORIENTATION SOUS LA PRÉSIDENCE DU PROFESSEUR ALAIN FISCHER 7 AVRIL 2016 SOMMAIRE I - UNE RÉNOVATION DE LA POLITIQUE

Plus en détail

PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif

PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif PARIS : Le succès de la politique de croissance externe conduite par la Macif dans le domaine de la santé et de la prévoyance depuis plusieurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT

DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT Le Consumer Electronics Show, qui s est déroulé à Las Vegas début janvier

Plus en détail

PROFESSEURS ASSOCIES VENUS DE L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE

PROFESSEURS ASSOCIES VENUS DE L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE Date d ouverture de l appel à projet 21/07/08 Appel a projet pour présélection des candidats par la Fondation de Coopération Scientifique PROFESSEURS ASSOCIES VENUS DE L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE PLAN ALZHEIMER

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René Palacin Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 INSTITUT NATIONAL DU CANCER RAPPORT AU COMITE D AUDIT Page 1 Sommaire I. TRAVAUX DU COMITE D AUDIT EN 2012... 3 II. PLAN ANNUEL D AUDIT 2012... 3 1. CONTEXTE... 3 2.

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

La monothérapie par pembrolizumab a permis d obtenir un taux de réponse globale de 25 pour cent chez les patients lourdement traités précédemment

La monothérapie par pembrolizumab a permis d obtenir un taux de réponse globale de 25 pour cent chez les patients lourdement traités précédemment Communiqué de presse Contacts avec les médias : Nilsy Desaint Policy and Communication Manager, MSD nilsy.desaint@merck.com GSM : 0473 33 4875 De nouveaux résultats montrent une activité anti-tumeur durable

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

CIRC. UN CENTRE UNIQUE AU MONDE La recherche sur le cancer au service de la prévention

CIRC. UN CENTRE UNIQUE AU MONDE La recherche sur le cancer au service de la prévention CIRC UN CENTRE UNIQUE AU MONDE La recherche sur le cancer au service de la prévention Message du Directeur Le CIRC est un organisme de recherche unique au monde. Depuis 50 ans, le Centre apporte une contribution

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

IntegraGen Résultats annuels 2014

IntegraGen Résultats annuels 2014 Clinical Genomics Experts COMMUNIQUÉ DE PRESSE - DIFFUSION IMMÉDIATE IntegraGen Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires en augmentation de 12% Réduction des pertes de 59% Installation de la première

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Maintenir et améliorer les soins de santé

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Maintenir et améliorer les soins de santé Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Maintenir et améliorer les soins de santé Février 1997 «Investir dans nos horizons économiques est certes important, mais une économie saine n est pas une

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015 Dossier de presse septembre 2015 2 SOMMAIRE Merial, un leader mondial en santé animale Merial en chiffres Merial en France La santé animale au cœur des enjeux alimentaires

Plus en détail

Valérie Drouvot Direction Générale de la santé / Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins - Cellule Infections nosocomiales

Valérie Drouvot Direction Générale de la santé / Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins - Cellule Infections nosocomiales L organisation de la lutte contre les infections nosocomiales en France & La place de l usager dans le programme national de lutte contre les infections nosocomiales 2005/2008 Valérie Drouvot Direction

Plus en détail

Précisions sur les cas de peste dans la Commune Urbaine d Antananarivo - 06 février 2015 -

Précisions sur les cas de peste dans la Commune Urbaine d Antananarivo - 06 février 2015 - INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR Précisions sur les cas de peste dans la Commune Urbaine d Antananarivo - 06 février 2015 - Au cours de la semaine du 2 février, de nombreux articles au sujet de la peste

Plus en détail

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Si les conditions physiques telles que l âge, les antécédents, mais aussi des facteurs sociaux, psychiques et culturels influencent

Plus en détail

Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles

Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles Note de cadrage 3 Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles Objet : Assises de la santé, groupe Promotion et éducation pour la santé faces

Plus en détail

ACCORD DE COLLABORATION

ACCORD DE COLLABORATION ACCORD DE COLLABORATION RESEAU INTERNATIONAL DES INSTITUTS PASTEUR ------------------------------------------------------------------------------------- 1 PREAMBULE Face aux défis du 21 ème siècle, le

Plus en détail

Appel à projets 2016 Prévention et soutien en milieu carcéral

Appel à projets 2016 Prévention et soutien en milieu carcéral Appel à projets 2016 Prévention et soutien en milieu carcéral Destiné aux associations de France métropolitaine, Drom et Com Date de clôture : 14 septembre 2015 Procédure de demande de financement Il y

Plus en détail

Proposition pour la mise en place d un Fonds européen des brevets

Proposition pour la mise en place d un Fonds européen des brevets NON PAPIER FRANCAIS Proposition pour la mise en place d un Fonds européen des brevets 1- Une économie de la connaissance en transformation profonde L économie de la propriété intellectuelle subit des modifications

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe A propos du groupe : Gruppo Finanziaro S.p.A. est une holding et une société de services, cotée à la Bourse de Milan.

Plus en détail

Communiqué dé préssé

Communiqué dé préssé Communiqué dé préssé Business France est l agence nationale au service de l internationalisation de l économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net DOSSIER DE PRESSE Mardi 12 juin 2012 NOUVEAU TRAITEMENT POUR LE CANCER DU POUMON ET LE MELANOME : LA FONDATION ARC POUR LA RECHERCHE SUR LE CANCER SOUTIENT LES TRAVAUX D UNE ÉQUIPE DE CHERCHEURS À MONTPELLIER

Plus en détail

L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité

L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité Contacts presse : Fondation de France Dorothée Vital Agence YESwecan Emilie Loubié T. 01 44 21 31 91 F. 01 44 21 87 30 T. 01 40 26 11 40 F. 01

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 SE LANCE EN FRANCHISE SOMMAIRE SE LANCE EN FRANCHISE... SE LANCE EN FRANCHISE... 3 SOMMAIRE UN CONCEPT UNIQUE SUR LE MARCHÉ 4 - Une activité inédite en France et dans

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

L initiative PME à l Agence spatiale européenne

L initiative PME à l Agence spatiale européenne l iniative pme L initiative PME à l Agence spatiale européenne F. Doblas & N. Bougharouat Bureau de la Politique industrielle, Section des Relations industrielles, ESA, Paris L initiative PME de l ESA

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXCO FIDOGEST

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXCO FIDOGEST RAPPORT DE TRANSPARENCE EXCO FIDOGEST Exercice clos le 31 Août 2014 Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation du Cabinet EXCO FIDOGEST Conclusion

Plus en détail

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges ASSOCIATION DES TRANSPORTS DU CANADA Radars photographiques et surveillance aux feux rouges CATÉGORIE : INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au début des années 2000, le gouvernement du Québec avait envisagé

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Santé de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB)

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Le Pôle départemental de médecine du sport. de l Essonne (PDMS)

Le Pôle départemental de médecine du sport. de l Essonne (PDMS) Pôle Départemental de Médecine du Sport Conception : ClinicProSport / Design : kreo / Crédits photos : Alexis Harnichard, Lionel Antoni Le Pôle départemental de médecine du sport de l Essonne (PDMS) Pôle

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

Séminaire ASPHER EHESP Rennes 13/05/14. A. Alioum - ISPED

Séminaire ASPHER EHESP Rennes 13/05/14. A. Alioum - ISPED L organisation de l offre de formation supérieure en santé publique en France Séminaire ASPHER EHESP Rennes 13/05/14 A. Alioum - ISPED Préambule La revue Actualité et Dossier en Santé Publique (adsp n

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2013. Mesure 3, Action 3.6

APPEL A PROJETS 2013. Mesure 3, Action 3.6 APPEL A PROJETS 2013 Mesure 3, Action 3.6 Projets de recherche dans le domaine des approches multidisciplinaires de la modélisation des processus biologiques complexes appliqués au cancer (Biologie des

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

Rôle du Médecin du Travail. interactions avec les différentes instances

Rôle du Médecin du Travail. interactions avec les différentes instances Risques liés aux Accidents Exposant au Sang : Rôle du Médecin du Travail & interactions avec les différentes instances Dr Martine Domart-Rançon Service de Santé au Travail Hôpital Européen Georges Pompidou

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Politique relative à la gestion des risques

Politique relative à la gestion des risques SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique relative à la gestion des risques Adoption Instance/Autorité Date Résolution Conseil d administration 8 décembre 2014 380-CA-5766

Plus en détail

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES UNE OFFRE D ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE À TOUTES LES ÉTAPES ET DANS LA DURÉE En Afrique et au Moyen-Orient, comme en Asie et en Amérique latine, les entreprises

Plus en détail

«TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac

«TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac Dossier de presse 20/05/2014 «TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac Le mardi 20 mai 2014, M. Dominique KELLER, Directeur de la Santé Publique et de l Environnement

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable.

La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable. Communiqué de presse Bois-Colombes, le 11 février 2009 La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable. L année 2008 restera, pour les épargnants et les assurés, une

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE MUTUALISTE DE SAINT-NAZAIRE CENTRE DE CONVALESCENCE. 36, avenue de la Vera-Cruz 44600 SAINT-NAZAIRE

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE MUTUALISTE DE SAINT-NAZAIRE CENTRE DE CONVALESCENCE. 36, avenue de la Vera-Cruz 44600 SAINT-NAZAIRE COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE MUTUALISTE DE SAINT-NAZAIRE CENTRE DE CONVALESCENCE 36, avenue de la Vera-Cruz 44600 SAINT-NAZAIRE Décembre 2002 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»...

Plus en détail

Qu est-ce qu un vaccin?

Qu est-ce qu un vaccin? Fiche technique n 8 Qu est-ce que la vaccination? Un vaccin est un médicament particulier, destiné à «éduquer» le système immunitaire* à se défendre contre un agent pathogène* bien déterminé. Il a pour

Plus en détail

Comité stratégique régional de l innovation. Evolution de la SRI Centre. 28 mars 2012

Comité stratégique régional de l innovation. Evolution de la SRI Centre. 28 mars 2012 Comité stratégique régional de l innovation Evolution de la SRI Centre 28 mars 2012 Ordre du jour Introduction et rappel du contexte et des objectifs M. le Préfet de région M. le Président du Conseil régional

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux

INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux Le 15 octobre 2014 Circulaire n 14-0312 DIRECTION DES AFFAIRES GENERALES, Index de la table des matières INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux Destinataires prioritaires

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

Recommandations. pour améliorer le dispositif national de veille sanitaire

Recommandations. pour améliorer le dispositif national de veille sanitaire Recommandations pour améliorer le dispositif national de veille sanitaire La loi relative au renforcement de la veille sanitaire et du contrôle de la sécurité sanitaire des produits destinés à l homme

Plus en détail

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels Texte de la communication présentée par la secrétaire générale du SIDIIEF à l occasion de la VII e conférence des ONG et OSC, 24 juin 2010, Genève, Suisse Atelier Promotion et diffusion des droits économiques,

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. CYD14 study

COMMUNIQUE DE PRESSE. CYD14 study COMMUNIQUE DE PRESSE CYD14 study Le candidat vaccin dengue développé par Sanofi Pasteur passe avec succès la dernière étape de l étude d efficacité clinique de phase III conduite en Amérique latine - La

Plus en détail

SOLVING EFESO INTERNATIONAL

SOLVING EFESO INTERNATIONAL COMMUNIQUE DE PRESSE Informations financières SOLVING EFESO INTERNATIONAL Confirmation de l augmentation de capital pour financer l acquisition d Empact Solving Efeso International lance une augmentation

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

Les Écoles Doctorales en France

Les Écoles Doctorales en France Du dispositif national à sa mise en oeuvre L École Doctorale en Sciences de la Vie et de la Santé des Universités d Aix-Marseille (EDSVS) et Le Collège Doctoral Aix-Marseille Université André Nieoullon

Plus en détail

Procréation assistée Canada

Procréation assistée Canada Procréation assistée Canada 2010-2011 Partie III: Rapport sur les plans et les priorités L honorable Leona Aglukkag Ministre de la Santé Table des matières Message de la ministre... 3 Message de la présidente...

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail

Charte Sûreté Nucléaire

Charte Sûreté Nucléaire Charte Sûreté Nucléaire LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE UN IMPÉRATIF ABSOLU Le maintien du plus haut niveau de sûreté a toujours constitué pour AREVA un impératif absolu : il en est ainsi pour la sûreté de nos produits,

Plus en détail

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES A. NATURE DE L INITIATIVE 1. Territoire Le territoire de l alliance de journalistes est international. Sur le plan thématique, au-delà des

Plus en détail

PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION

PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION I Soutien au développement économique 1) Connaissance et analyse du tissu économique Une mission de connaissance et d analyse du tissu économique

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016

Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016 Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016 «Favoriser le lien social et l inclusion des personnes». Appel à candidatures Date limite : jeudi 10 décembre 2015. Projets proposés : 1. Parcours

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

SAMEDI. octobre 13h30-17h30

SAMEDI. octobre 13h30-17h30 SAMEDI 13 octobre 13h30-17h30 Voir le cancer Amphithéâtre de l ASIEM 6, rue Albert de Lapparent - 75007 Paris /manifestation/voirlecancer communication@canceropole-idf.fr Fédérer la recherche francilienne

Plus en détail

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr VIH-SIDA Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix

Plus en détail