Opération Programmée d Amélioration de l Habitat de la COM ONZE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Opération Programmée d Amélioration de l Habitat de la COM ONZE"

Transcription

1 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat de la COM ONZE N de l opération : N de la convention : Date de signature de la convention : 1

2 La présente convention est établie : Entre la communauté de communes de la COM ONZE, maître d'ouvrage de l'opération programmée, représentée par M. PRODHOMME Pierre, président ; l'état, représenté en application de la convention de délégation de compétence par M. CHENUT Jean-Luc, président du Conseil Départemental d Ille et Vilaine ; et l Agence nationale de l habitat, établissement public à caractère administratif, sis 8 avenue de l'opéra Paris, représenté en application de la convention de délégation de compétence par M. CHENUT Jean-Luc, président du Conseil Départemental d Ille et Vilaine, et dénommée ci-après «Anah». Vu le code de la construction et de l'habitation, notamment ses articles L , L et suivants, R et suivants, Vu le règlement général de l'agence nationale de l'habitat, Vu la circulaire n /UHC/IUH4/26 relative aux opérations programmées d'amélioration de l'habitat et au programme d'intérêt général, en date du 8 novembre 2002, Vu le Plan Départemental d'action pour le Logement des Personnes Défavorisées, adopté par le Département et le Préfet d Ille et Vilaine, le 16 mars 2009, Vu la convention de délégation de compétence du 02 avril 2012 conclue entre le délégataire le Département d Ille et Vilaine et l'état, en application de l'article L du CCH, Vu la convention pour la gestion des aides à l'habitat privé du 02 avril 2012 conclue entre le délégataire et l'anah, Vu la délibération de l'assemblée délibérante de la collectivité maître d'ouvrage de l'opération, en date du 9 juillet 2015, autorisant la signature de la présente convention, Vu la délibération de la commission permanente du Département en date du 16 novembre 2015 autorisant la signature de la présente convention, Vu l'avis de la Commission Locale d'amélioration de l'habitat du 5 octobre 2015, en application de l'article R du code de la construction et de l'habitation. Vu l avis du représentant régional de l ANAH, en date du 04 septembre Vu la mise à disposition du public du projet de convention d'opah du jj/mm/aa au jj/mm/aa au siège de la Communauté de communes de la COM ONZE, en application de l'article L du code de la construction et de l'habitation, Vu le décret n du 29 décembre 2014 relatif au règlement des aides du Fonds d Aide à la Rénovation Thermique (FART) des logements privés, Vu l avenant n 1 au Contrat Local d Engagement (CLE) contre la précarité énergétique du 18 décembre 2013, renouvelant le CLE, Vu le Plan Départemental de l Habitat du Département d Ille-et-Vilaine, adopté le 26 avril 2012, Il a été exposé ce qui suit : 2

3 Table des matières Préambule 5 Chapitre I Objet de la convention et périmètre d'application 7 Article 1 Dénomination, périmètre et champs d'application territoriaux Dénomination de l'opération Périmètre et champs d'intervention 7 Chapitre II Enjeux de l'opération 8 Article 2 Enjeux 8 Chapitre III Description du dispositif et objectifs de l'opération 11 Article 3 Volets d'action Volet urbain Volet immobilier Descriptif du dispositif Objectifs Volet lutte contre l'habitat indigne et très dégradé Descriptif du dispositif Objectifs Volet énergie et précarité énergétique, mise en œuvre du programme Habiter Mieux Descriptif du dispositif Objectifs Volet travaux pour l'autonomie de la personne dans l'habitat Descriptif du dispositif Objectifs Volet social Descriptif du dispositif Objectifs Volet patrimonial et environnemental Descriptif du dispositif Objectifs 17 Article 4 Objectifs quantitatifs de réhabilitation 18 Chapitre IV Financements de l'opération et engagements complémentaires 19 Article 5 Financements des partenaires de l'opération Financements de l'anah Règles d application Montants prévisionnels Financements de l'état au titre du programme «Habiter Mieux» Règles d application Montants prévisionnels Financements de la collectivité maître d'ouvrage Règles d application Montants prévisionnels Financements du Département d Ille-et-Vilaine Règles d application Montants prévisionnels 23 Chapitre V Pilotage, animation et évaluation 24 Article 6 Conduite de l'opération Pilotage de l'opération Mission du maître d'ouvrage Instances de pilotage Suivi-animation de l'opération 24 3

4 Équipe de suivi-animation Contenu des missions de suivi-animation Évaluation et suivi des actions engagées Indicateurs de suivi des objectifs Bilans et évaluation finale 27 Chapitre VI Communication 29 Article 7 Communication 29 Chapitre VII Prise d'effet de la convention, durée, révision, résiliation et prorogation 31 Article 8 - Durée de la convention 31 Article 9 Révision et/ou résiliation de la convention 31 Article 10 Transmission de la convention 31 Annexe 1. Récapitulatif des aides apportées (à titre indicatif à la date de conclusion de la convention) 32 Annexe 2. Tableau de suivi des objectifs et indicateurs de la convention 34 Annexe 3. Cahier des Clauses Techniques Particulières relatives au marché de suivianimation 35 4

5 Préambule La COM ONZE est un Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) situé au nord de l Ille-et-Vilaine, et appartenant au Pays de Fougères. La Communauté de Communes regroupe 11 communes et compte plus de habitants ( habitants, Insee RP 2011). Tirant parti du dynamisme économique local, la communauté de communes a vu sa croissance démographique s accélérer depuis 1999 : personnes (+2,8% par an). Cette progression est importante par rapport au Pays de Fougères (+0,8%/an), la collectivité tirant partie de sa situation entre Rennes et Fougères et de la présence de l A84. Pour bâtir une réponse intercommunale répondant à ses besoins, la COM ONZE s est engagée dans la réalisation d un Programme Local de l Habitat, approuvé en Parmi les orientations définies, le PLH préconisait d engager une action volontariste en faveur de l amélioration du parc privé. L engagement d une étude pré-opérationnelle d Opération Programmée d Amélioration de l Habitat (OPAH) a permis de confirmer l opportunité de la mise en œuvre d une OPAH et d identifier plus précisément les enjeux liés au territoire intercommunal ainsi que le potentiel de logements à réhabiliter. L étude pré-opérationnelle a fait ressortir les éléments de diagnostic suivants : Une croissance démographique constante et soutenue mais qui cache des fragilités : - une croissance pérenne et durable, majoritairement due à l arrivée de nouvelles populations ; - une occupation familiale marquée, malgré une augmentation des personnes seules (+9,8% entre 2006 et 2011). Les ménages se composent en moyenne de 2,59 personnes (Ille-et-Vilaine : 2,3 personnes par ménage) ; - une population commençant à vieillir : malgré un indice de vieillissement (rapport de la population âgée de 65 ans et plus, à celle de 20 ans et moins), favorable et quasiéquivalent à la moyenne départementale (0,48 contre 0,40), la part des ans diminue au profit des ans et des 75 ans et plus. Une certaine précarité des ménages : - les habitants de la COM ONZE présentent un niveau de revenu moyen inférieur à la moyenne départementale : contre sur l Ille-et-Vilaine (revenus 2011) ; - 65% des ménages peuvent prétendre à un logement PLUS et 28% à un logement PLAI ; - une augmentation marquée des personnes seules et des familles monoparentales. 5

6 Un territoire résidentiel marqué par le caractère «rural» de l intercommunalité : - les résidences principales représentent 88% du parc de logements (Ille-et-Vilaine : 87%) ; - le parc de résidences secondaires est en diminution alors que celui des logements vacants augmente (7,9% des logements) ; - en 2011, 69,5% des habitants du territoire étaient propriétaires du logement qu ils occupaient (Ille-et-Vilaine : 60,1%) ; - le parc locatif est relativement bien représenté : 29,3% des résidences principales (Ille-et-Vilaine : 38,4%) avec 5% de logements locatifs HLM ; - le parc locatif privé se concentre aujourd hui pour plus de la moitié sur deux communes : Saint-Aubin-du-Cormier et Gosné. L état du parc de logements à surveiller : - le parc de logements du territoire de la COM ONZE est particulièrement ancien : 41% des logements ont été construits avant 1949 (Ille-et-Vilaine : 23%) et 49,5% avant 1975 (avant les premières réglementations thermiques) ; - un fort potentiel de logements présentant une faible performance thermique, liée à l ancienneté du parc, à sa typologie, aux modes de chauffage peu adaptés et une utilisation importante de l énergie d origine électrique - une part encore importante de logements indignes : 285 logements sont considérés comme potentiellement indignes, soit 6,2% du parc de résidences principales privées (Ille-et-Vilaine : 4,4%) ; - une vacance préoccupante, notamment dans les centres-bourgs : en 2011, 442 logements sont recensés vacants sur l intercommunalité soit 7,9% du parc de logements. La vacance structurelle représente plus d un tiers des logements vacants. Au vu de ces constats, l OPAH a été l outil retenu, en raison notamment de la multiplicité des problématiques relevées : - présence de logements indignes, - mauvais état thermique d une partie importante du parc de logements et précarité énergétique, - logements inadaptés à la perte progressive de mobilité de leurs occupants, - présence de logements vacants, notamment dans les secteurs agglomérés, - accession à la propriété dans l ancien non sécurisée, - accompagnement perfectible des propriétaires bailleurs. 6

7 À l'issue de ce constat il a été convenu ce qui suit : Chapitre I Objet de la convention et périmètre d'application Article 1 Dénomination, périmètre et champs d'application territoriaux 1.1. Dénomination de l'opération La COM ONZE et le Département d Ille et Vilaine, au titre de l'état et de l'anah, décident de réaliser l'opération programmée d amélioration de l habitat de la COM ONZE Périmètre et champs d'intervention Le périmètre d'intervention concerne l ensemble des communes de la COM ONZE, soit: La Chapelle-Saint-Aubert, Gosné, Livré-sur-Changeon, Mézières-sur-Couesnon, Saint- Aubin-du-Cormier, Saint-Christophe-de-Valains, Saint-Georges-de-Chesné, Saint- Jean-sur-Couesnon, Saint-Marc-sur-Couesnon, Saint-Ouen-des-Alleux et Vendel. L ensemble des champs d intervention de l habitat privé est visé par l OPAH. En fonction des dynamiques territoriales observées et des besoins remontés, les priorités d intervention seront différentes suivant les communes. 7

8 Chapitre II Enjeux de l'opération Article 2 Enjeux Suite aux résultats de l étude pré-opérationnelle, l OPAH est l outil retenu par la COM ONZE pour favoriser la réalisation de travaux d amélioration sur le parc privé. Ainsi, l OPAH devra s orienter autour de cinq enjeux sociaux et patrimoniaux principaux : - Améliorer la performance thermique des logements et lutter contre la précarité énergétique : La description du parc de logements de la COM ONZE a montré que la majeure partie des habitations était constituée de grands logements individuels et anciens, soit 3 facteurs pénalisant en termes de performance thermique. Le parc de l EPCI est donc structurellement peu performant sur ce plan. De plus, les ménages en situation de précarité énergétique sont nombreux, notamment dans le parc locatif. L amélioration thermique concernera donc la très grande majorité des logements anciens, occupés en propriété et locatifs. Par ailleurs, des besoins en information neutre demeurent pour faciliter la réalisation d améliorations thermiques efficientes. L OPAH doit permettre aux propriétaires occupants et aux propriétaires bailleurs d engager des travaux d économie d énergie efficients. Ceux-ci devront se traduire soit par une diminution de la consommation énergétique, soit par une amélioration sensible du confort thermique, soit par les deux aspects. L OPAH va permettre la mise en place d une expertise technique et financière, doublée d une approche sociale. Par ailleurs, l OPAH doit permettre la construction d un partenariat efficace avec les acteurs clés de l énergie de l habitat à travers notamment une communication lisible sur le dispositif en place afin de ne pas écarter les ménages les plus en difficultés économiques. - Lutter contre le logement indigne et très dégradé : Le «mal logement» est une problématique particulièrement présente sur le territoire de la COM ONZE avec plus de 285 logements privés potentiellement indignes. Le nombre de signalements et de logements traités est faible et éloigné des besoins identifiés sur le territoire dans le cadre de l étude pré-opérationnelle. Ces faibles résultats s expliquent en partie par une connaissance amont insuffisante et par une synergie perfectible entre les différents acteurs locaux. Au vu des besoins relevés, l OPAH représente un bon outil pour la résorption de l habitat indigne et/ou très dégradé. L OPAH va amener : dans un premier temps, une ingénierie permettant la mise en place d interventions efficaces : repérage pérenne, équipe opérationnelle dédiée dans un second temps, une recherche de partenariats financiers et un accompagnement des ménages sur les aspects techniques, financiers, fiscaux mais aussi sociaux pouvant aller jusqu à l organisation d une période de relogement temporaire pendant la réalisation des travaux. L OPAH doit favoriser la mise en œuvre de travaux d amélioration permettant aux ménages concernés de sortir de conditions indignes d habitat, et ce de façon sécurisée. - Favoriser l adaptation au handicap et/ou au vieillissement : Faciliter la réalisation de travaux favorisant l autonomie de la personne dans l habitat est un des objectifs de l OPAH personnes sont âgées de plus de 65 ans à l échelle de la Communauté de Communes, soit 14,4% de la population totale. Le souhait majoritaire de ces ménages âgés est de vieillir à leur domicile. Si sur chacune des communes concernées les services d aide à la personne sont efficients, certaines communes de l intercommunalité 8

9 proposent une offre en services, équipements et commerces plus développée et regroupée, facilitant davantage le maintien à domicile des personnes âgées. De façon générale, l inadaptation des logements à la perte progressive de mobilité constitue fréquemment le frein principal au maintien à domicile. Les personnes âgées sont majoritairement propriétaires de grands logements pour lesquels l accessibilité est parfois difficile et l adaptation insuffisante voire inexistante. L OPAH peut être le bon outil pour apporter des réponses aux ménages vieillissants ou handicapés du territoire à travers la réalisation de travaux durables de maintien à domicile. En effet, l ingénierie de projet mise en place va permettre une discussion avec les propriétaires afin de proposer des solutions techniques et d aménagement pérennes et préventives. Il s agit de favoriser la capacité (financière et morale) des personnes âgées à engager des travaux, notamment par la mise en place d une communication lisible et adaptée sur les dispositifs de l OPAH. Par ailleurs, il existe un créneau à explorer au niveau des propriétaires bailleurs pour proposer une offre locative adaptée sur le plan fonctionnel et abordable en termes de loyer. En effet, la question se pose sur le développement parallèle d un parc de logements locatifs adaptés en centre aggloméré, offre existante sur Gosné et bientôt sur Saint-Ouen-des- Alleux. Toutefois, cette production, dans le cadre de l OPAH, sera à privilégier dans les centres-bourgs des communes dotées d un minimum de services, telles que Saint-Aubin-du- Cormier, Saint-Ouen-des-Alleux et Livré-sur-Changeon. - Développer une offre locative abordable : L étude pré-opérationnelle d OPAH a montré qu il n existait pas une trop grande disparité entre offre et demande. Par contre, la qualité de cette offre locative existante est perfectible : parc peu diversifié, ancien, peu réhabilité, induisant des charges énergétiques anormalement élevées. Si le développement d une offre locative sociale a été pris en compte dans l élaboration du Programme Local de l Habitat, la communauté de communes souhaite que l OPAH puisse permettre le développement de logements locatifs conventionnés, complémentaires à l offre publique. Ce parc est donc à développer, notamment, par la remise sur le marché de logements vacants, nuisant aujourd hui à l image de certains centres-bourgs. Développer un parc locatif conventionné de bonne qualité et peser sur le montant des loyers, deux actions qui constituent un des objectifs majeurs de l OPAH. Le conventionnement avec ou sans travaux d une partie du parc privé s avère donc un outil intéressant pour le territoire. Les actions de l OPAH auront pour objet de communiquer sur les avantages à réaliser un investissement locatif local et sur les dispositifs mobilisables (accompagnement technique, aide financière aux travaux, conventionnement sans travaux, défiscalisation ) auprès des propriétaires ainsi qu auprès des professionnels (agents immobiliers, notaires ). - Favoriser la reprise du parc vacant, particulièrement dans les centres-bourgs : Comme mis en évidence dans le cadre de l étude pré-opérationnelle, l intervention sur le parc vacant en centre-bourg représente un enjeu fort et particulier pour le territoire de la COM ONZE. En effet, les logements vacants sont de plus en plus visibles et prégnants dans le centre-bourg des communes. Si ces logements inoccupés nuisent aujourd hui à l image des bourgs, ils constituent un potentiel pour ramener des habitants dans les centralités et contribuer à leur vitalité. Si l engagement d une OPAH ne permet pas de répondre pleinement à cet enjeu local du fait des priorités affichées et des crédits disponibles de l ANAH, la COM ONZE souhaite profiter de la mise en œuvre d un programme d amélioration de l habitat sur son territoire pour développer des actions complémentaires visant à inciter les acquisitions dans le parc ancien. Ce dispositif complémentaire à l OPAH consiste à apporter une aide technique neutre, 9

10 sociale et financière aux potentiels acquéreurs afin de favoriser la reprise de logements vacants dans des secteurs stratégiques prédéfinis, et ce de manière sécurisée. 10

11 Chapitre III Description du dispositif et objectifs de l'opération En réponse aux enjeux mis en évidence par le PLH puis par l étude pré-opérationnelle d OPAH, le dispositif et les objectifs définis pour l opération visent une intervention prioritaire pour la lutte contre l habitat indigne, les améliorations thermiques, l adaptation au handicap et/ou au vieillissement, le développement d une offre locative conventionnée et la remise sur le marché de logements vacants en centre-bourg. Article 3 Volets d'action 3.1. Volet urbain Descriptif du dispositif Si la COM ONZE n a pas de compétence en matière d urbanisme, ce volet a pu être pris en compte dans l élaboration du Programme Local de l Habitat en proposant la mobilisation d outils spécifiques. Par ailleurs, dans le cadre de l étude pré-opérationnelle d OPAH, un travail de terrain a été réalisé à l échelle des centres-bourgs pour repérer les logements en mauvais état et les logements vacants. Afin d intervenir au-delà de l amélioration du parc privé occupé, la collectivité souhaite mettre en œuvre un dispositif complémentaire aux actions de l OPAH pour favoriser la reprise du parc vacant dans les centres bourgs et valoriser le renouvellement urbain. Le calibrage de ce dispositif complémentaire est le suivant : - rendre attractif des biens vacants mis à la vente et sécuriser l accession dans l ancien par la réalisation de visites-accessions. L opérateur sera ainsi mobilisé pour apporter un conseil technique et financier neutre aux potentiels acheteurs sur les éventuels besoins de travaux, ainsi que sur les financements mobilisables pour accéder à la propriété et financer les travaux ; - ré-intéresser les candidats à la propriété aux biens anciens localisés en centre-bourg par l octroi d une prime équivalente à celle du Département (sur fonds propres) ; - inciter les investisseurs locaux à s intéresser au bâti existant par l octroi d une prime pour l acquisition d un bien ancien en vue de le louer en loyer conventionné. La prime sera majorée en cas de réalisation de travaux d adaptation du logement Objectifs Les actions développées en complémentarité de l OPAH pour favoriser la reprise du parc vacant dans les centres bourgs visent : - la réalisation de 30 visites-accessions sur la durée du programme ; - l accompagnement financier de 20 accessions à la propriété sur des logements localisés dans les périmètres d intervention stratégique définis ; - l accompagnement financier de 10 acquisitions pour de la location dont 5 pour de la location destinée à un public jeune ; Par ailleurs, si un accompagnement des actions urbaines communales se mettait en place, il apparaitrait en tant que tel au bilan de l OPAH Volet immobilier Descriptif du dispositif Pour développer l offre en logements locatifs conventionnés, différentes actions ont été définies pour l OPAH : 11

12 La mise sur le marché locatif de biens actuellement vacants : Pour convaincre les propriétaires de logements vacants à remettre sur le marché locatif leur logement, une approche individualisée, prenant en compte la situation du propriétaire et ses contraintes, sera proposée dans le cadre de l OPAH afin d étudier la faisabilité technique et financière d un tel projet. Il sera essentiel de mettre en avant les avantages financiers et fiscaux des projets de (re)mise en location. Pour prendre contact avec les propriétaires concernés, le prestataire de l OPAH identifiera les propriétaires de logement(s) vacant(s) depuis plus de 3 ans sur la base de la liste actualisée des logements vacants établie par les services des impôts. Outre la mise à disposition de conseils techniques et financiers dans le cadre de l OPAH, la COM ONZE souhaite développer une ingénierie financière complémentaire pour inciter les investisseurs locaux à s intéresser au bâti existant des centres-bourgs en visant notamment l acquisition de biens anciens en vue de les louer en loyer conventionné (cf. volet urbain). Enfin, il est prévu que le suivi-animation puisse apporter une aide technique aux communes pour la mise en place d actions adaptées : actions coercitives (biens vacants sans maître, procédures relatives au péril ), mise en place de la taxe d habitation sur les logements vacants... L amélioration de la qualité du parc locatif occupé : La mise en place de l OPAH doit permettre un accompagnement technique, financier et fiscal des propriétaires bailleurs souhaitant engager des travaux d amélioration. Il s agit de proposer une mission complète intégrant donc la définition des travaux efficients à engager, une ingénierie financière globale intégrant un volet fiscal. Pour ce type de situation, un diagnostic énergétique sera systématiquement réalisé afin d inciter le propriétaire bailleur à effectuer, parallèlement aux travaux de mise aux normes et de réhabilitation, des travaux d économie d énergie Les objectifs Les objectifs visent la création ou la réhabilitation de 18 logements locatifs, en conventionnement avec travaux. Cet objectif est complété par la captation prévisionnelle de 30 logements en conventionnement sans travaux. Afin de favoriser leur attractivité, le développement de l offre locative privée sera à privilégier sur certaines communes de l intercommunalité, à savoir Gosné, Livré-sur-Changeon, Saint- Aubin-du-Cormier, Saint-Georges-du-Chesné et Saint-Ouen-des-Alleux. A cette fin, la communauté de communes, accompagnée par l opérateur du suivi-animation, accentuera sa communication sur ces cinq communes. 12

13 Propriétaires bailleurs Conventionnement avec travaux Objectifs Logements indignes ou très dégradés Logements moyennement dégradés Conventionnement sans travaux (à valeur indicative) Gosné, Livré-sur-Changeon, Saint-Aubin-des- Cormiers, Saint-Georges-du-Chesné et Saint-Ouendes-Alleux Concernant son dispositif complémentaire, la COM ONZE s est fixé l objectif d accompagner financièrement, sur la durée de l OPAH, 10 acquisitions pour de la location sur des logements localisés dans les périmètres d intervention stratégique définis Volet lutte contre l'habitat indigne et très dégradé Descriptif du dispositif Le traitement des logements indignes repose sur 2 actions complémentaires : - le repérage des logements indignes et très dégradés, - un accompagnement personnalisé et adapté aux situations rencontrées. Le repérage des logements indignes et très dégradés L engagement de l OPAH va permettre la mise en place d un repérage durable des ménages habitant un logement indigne et de cibler le type d accompagnement à engager, en lien avec les acteurs sociaux du territoire. Le suivi-animation sera l occasion de poursuivre le travail de repérage réalisé dans le cadre de l étude pré-opérationnelle d OPAH sur les logements classés au cadastre en catégories 7 ou 8. Tout au long de sa mission opérationnelle, l opérateur aura pour mission de compléter et d actualiser les listes existantes lors de visites de terrain ou lors de contacts avec les correspondants communaux. Ce travail de repérage sera élargi au repérage de situations de péril, de locaux impropres à l habitation, d infractions au RSD. En parallèle, un partenariat spécifique à l OPAH sera mis en place pour le partage des informations et le suivi des dossiers à travers la création d une instance locale de mise en synergie des acteurs de la lutte contre l habitat indigne. Un accompagnement personnalisé et adapté aux situations rencontrées L opérateur de l OPAH aura pour mission d aller vers les propriétaires concernés par le mal logement (communication personnalisée) afin de leur présenter les services de l OPAH et les accompagner dans un projet durable et sécurisé d amélioration de leur logement. Cet accompagnement concernera à la fois les logements locatifs et les logements occupés par leur propriétaire. Afin d établir une relation de confiance avec cette population, parfois méfiante, l opérateur devra mettre en œuvre les moyens nécessaires pour qu une identification de proximité soit réalisée. Pour les logements caractérisés de très dégradés ou d insalubres, un diagnostic complet (technique, financier et social) de la situation sera établi et soulignera les points de blocage éventuels : 13

14 - recherche de maître d œuvre, - relogement temporaire, - nécessité d un financement complémentaire ou de garantie des emprunts L accompagnement du propriétaire sera différent selon le statut d occupation. Si un accompagnement technique et financier est mis en œuvre dans tous les cas, les propriétaires occupants seront également accompagnés sur le plan social. Pour les propriétaires bailleurs une approche fiscale sera effectuée ainsi qu un rappel des obligations légales (nécessité de délivrer un logement décent). Les cas les plus lourds (insalubrité en particulier) seront traités en partenariat avec le pôle départemental de lutte contre l habitat indigne. Un diagnostic énergétique sera systématiquement réalisé afin d inciter le propriétaire occupant à effectuer, parallèlement aux travaux de mise aux normes et de réhabilitation, des travaux d économie d énergie. Il s agit de réduire au maximum la facture énergétique de ces occupants défavorisés et d optimiser les possibilités de financement (mobilisation du FART). Enfin, il est prévu que le suivi-animation puisse apporter une aide aux élus et à leurs services, pour les sensibiliser et les accompagner dans l engagement d actions à caractère coercitif : travaux d office, procédure de péril, arrêté d insalubrité Les objectifs En termes d objectifs quantitatifs, l OPAH vise à améliorer : - 15 logements «indignes» ou «très dégradés» occupés par leur(s) propriétaire(s), - 9 logements locatifs «indignes» ou «très dégradés» Objectifs Propriétaires occupants - Logements indignes Logements très dégradés Propriétaires bailleurs - Logements indignes Logements très dégradés Volet énergie et précarité énergétique, mise en œuvre du programme Habiter Mieux Le volet «énergie et précarité énergétique» de l OPAH vaut protocole territorial permettant d engager des crédits du programme Habiter Mieux sur le territoire de l opération programmée, en complément d autres aides publiques ou privées. Ce protocole constitue une déclinaison locale du contrat local d'engagement contre la précarité énergétique. Les conditions d accès et les modalités de mise en œuvre des aides du programme Habiter Mieux sont celles définies dans la convention État/Anah du 14 juillet 2010 et le décret n du 29 décembre 2014 relatif au règlement des aides du fonds d aide à la rénovation thermique des logements privés (FART). Conformément à l instruction relative aux «travaux simples dans le cadre du programme habiter mieux» (Anah 18 janvier 2012) les propriétaires occupants engageant des travaux simples concourant à un gain thermique de 25 % minimum pourront être accompagnés par des artisans labellisés «Reconnu Grenelle Environnement», sans avoir recours à l intervention de l organisme opérateur. 14

15 De la même façon, depuis le 1 er juin 2013, les propriétaires bailleurs peuvent bénéficier du programme Habiter Mieux, à condition d obtenir un gain thermique minimal de 35% Descriptif du dispositif La mobilisation et la coordination de l ensemble des acteurs, intervenant dans la mise en œuvre du programme «Habiter Mieux» à l échelle du territoire, sont assurées par l équipe d animation de l opération : Plateforme Locale de Rénovation de l habitat (PLR) et opérateur (cf. paragraphe 6.2 Suivi-animation de l opération). La mise en œuvre du programme Habiter Mieux se fondera sur trois approches : Le repérage des situations de précarité énergétique : L intercommunalité, maître d ouvrage, et les collectivités membres de l intercommunalité participeront au repérage des logements les plus énergivores occupés par des propriétaires aux revenus modestes, confrontés ou non à des situations d impayés, en mobilisant leurs services sociaux et de proximité dans l identification des ménages prioritaires. Compte tenu du nouveau règlement des aides du FART applicable à compter du 1 er janvier 2015 et du Programme d Actions Territorial 2015 du Département d Ille et Vilaine, le dispositif proposé aux propriétaires est moins attractif (baisse du niveau des primes, éligibilité des propriétaires modestes réduite, etc.) qu auparavant. De ce fait, la communication proposée autour des travaux d économie d énergie devra être adaptée et évolutive pour atteindre les publics prioritaires. Le travail en partenariat : Tout au long de leur travail, la PLR et l opérateur en charge du suivi-animation chercheront au maximum à coordonner ses actions avec : - l ensemble des acteurs locaux (travailleurs sociaux, personnels de service à domicile, etc.), - les professionnels du bâtiment. L accompagnement des propriétaires occupants et bailleurs en possession de logements énergivores Le propriétaire intéressé par la réalisation de travaux sera orienté vers la PLR (PO) ou vers l opérateur (PB) qui assureront l ingénierie nécessaire, en conformité avec les textes régissant Habiter Mieux ; les enjeux principaux de cette mission seront de répondre aux besoins des propriétaires et de : - déterminer les travaux efficients sur la base d un bilan global de la situation sociale et du bâti ; - proposer des solutions techniques priorisées avec estimation de l investissement, des économies envisageables, des gains en termes de confort en fonction du mode d habiter du logement, - sur la base du projet retenu, rechercher les nécessaires financements complémentaires, - accompagner les propriétaires dans le montage des dossiers administratifs. Chaque logement susceptible de bénéficier d une aide à l amélioration fera l objet d une étude thermique (logiciel Dialogie ou similaire) aussi bien pour informer les propriétaires que pour déterminer les travaux à réaliser Les objectifs Pour répondre à ces préoccupations et à ces besoins, la COM ONZE souhaite proposer des interventions en direction de différents publics, en visant l amélioration thermique de : 15

16 - 105 logements occupés par leur(s) propriétaire(s) (relevant essentiellement des plafonds ANAH «Très modestes») et bénéficiant à la fois des aides de l ANAH et du programme Habiter Mieux, y compris l amélioration des logements indignes ou très dégradés, - 18 logements locatifs bénéficiant des aides de l ANAH et du programme Habiter Mieux Objectifs Propriétaires occupants Propriétaires bailleurs Signalons que : - les 105 dossiers propriétaires occupants «fartés» se répartissent entre 80 au titre de l énergie uniquement et 25 en tant que dossiers «lutte contre l habitat indigne», très dégradés ou autonomie de la personne, - les 18 dossiers locatifs «fartés» se répartissent entre 9 au titre de l énergie uniquement et 9 en tant que dossiers «lutte contre l habitat indigne» ou très dégradés. NB : si le dispositif Habiter Mieux n est pas reconduit au-delà de 2017, les objectifs seront donc réduits de 41 pour les propriétaires occupants et de 8 pour le locatif Volet travaux pour l'autonomie de la personne dans l'habitat Descriptif du dispositif Il va s agir de mettre en place une démarche d accompagnement des personnes en perte d autonomie. La préconisation de travaux se fait après la visite du domicile des personnes, sur la base d une analyse du mode d habiter et en fonction de la nature des difficultés à résoudre, qu elles soient immédiates ou évolutives. Ce volet concerne les personnes pouvant justifier de leur dépendance (classement GIR de 1 à 6 notamment) ou de leur handicap. Suivant la complexité des situations, un diagnostic autonomie sera obligatoirement joint à la demande de subvention. L évaluation des GIR 5 et 6 pourra être réalisée par l organisme opérateur, celle des GIR 1 à 4 sera réalisée par un professionnel du secteur médico-social (ergothérapeute ) ou un expert compétent dans ce domaine. Pour répondre aux besoins de ces ménages, l action de l OPAH portera sur des efforts de communication et la mise en place d un partenariat spécifique avec différents partenaires (CLIC, ADMR, CCAS, caisses de retraites, MSA ) afin, en particulier, de mobiliser d éventuelles aides complémentaires. Parallèlement, le renforcement du confort thermique devra être recherché, pour permettre aux personnes âgées de rester le plus longtemps possible à domicile. En fonction des situations, un diagnostic énergétique sera réalisé afin d inciter le propriétaire occupant à effectuer, parallèlement aux travaux d adaptation des travaux d économies d énergie. 16

17 3.5.2 Les objectifs En termes quantitatifs, l OPAH vise l adaptation de 35 logements occupés par leur(s) propriétaire(s). Propriétaires occupants Objectifs Autonomie Volet social Descriptif du dispositif Ce volet a déjà été évoqué dans les paragraphes relatifs à la lutte contre l habitat indigne et au traitement de la précarité énergétique. L OPAH ne constituera qu une déclinaison du Programme Local de l Habitat sur cette thématique qui dépasse évidemment le seul cadre de l amélioration du parc ancien privé. Il est cependant prévu, dans le cadre du suivi-animation, que l opérateur assurera des missions d accompagnement social auprès des ménages en difficulté et notamment : - mesures d accompagnement social des ménages en difficulté, mise en contact avec les services sociaux de proximité ; - mobilisation des dispositifs existants dans le PDALPD ; - mesures de relogement définitif ou d hébergement temporaire ; - accompagnement des ménages relevant de la Maîtrise d œuvre Urbaine et Sociale (MOUS) jusqu à fin juin 2016 (prise en charge par le Département à compter de cette date) - mobilisation du FSL Objectifs Les objectifs en matière de volet social sont ceux précédemment indiqués dans les thématiques concernant la production locative conventionnée, la lutte contre l habitat indigne, le traitement de la précarité énergétique et l autonomie de la personne dans l habitat Volet patrimonial et environnemental Descriptif du dispositif Ce volet se traduira essentiellement par l action entreprise au titre de la lutte contre la précarité énergétique. En effet, la diminution des consommations énergétiques doit se traduire par une diminution de l émission des gaz à effet de serre, mesure tout à fait essentielle pour le respect de l environnement et l équilibre des écosystèmes à long terme. Le volet patrimonial bâti se traduira par une intervention sur les logements vacants en centres agglomérés. Ainsi les propriétaires de ces logements seront incités à engager des travaux visant à la remise en état de leur bien et à leur préservation. Les actions complémentaires présentées dans les paragraphes précédents s intègrent dans un objectif de revalorisation bâtie des centres-bourgs, ayant également pour conséquence une diminution de la consommation foncière liée aux constructions neuves Les objectifs L OPAH n a pas fixé d objectifs quantitatifs spécifiques sur ce volet. 17

18 Article 4 Objectifs quantitatifs de réhabilitation Les objectifs globaux sont évalués à 178 logements maximum, répartis comme suit : logements occupés par leur propriétaire (dont 115 «autres logements de propriétaires occupants» et 15 logements de propriétaires occupants indignes ou très dégradés), - 48 logements locatifs appartenant à des bailleurs privés (dont 18 finançables par l ANAH et 30 conventionnements sans travaux, donc sans aide financière de l Anah). 148 logements seront donc finançables par l ANAH (130 PO et 18 PB). Objectifs de réalisation de la convention NB : ce tableau ne comporte pas de double compte, à l'exception des lignes «total des logements bénéficiant de l'aide du FART» et «répartition des logements PB par niveaux de loyers conventionnés» au au au TOTAL Logements indignes et très dégradés traités dont logements indignes PO dont logements indignes PB dont logements très dégradés PO dont logements très dégradés PB Autres logements de propriétaires bailleurs (hors LHI et TD) Autres logements de propriétaires occupants (hors LHI et TD) - dont aide pour l autonomie de la personne dont énergie Total des logements PO bénéficiant de l aide du FART (avec doubles comptes) Total des logements PB bénéficiant de l aide du FART (avec doubles comptes) Répartition des logements PB par niveaux de loyers conventionnés - dont loyer intermédiaire dont loyer conventionné social dont loyer conventionné très social Ces objectifs ne seront atteints que dans la mesure où les crédits de l ANAH, mis à la disposition du département dans le cadre de sa délégation de compétence, seront suffisants pour faire face à ses différents engagements d une part, et, d autre part, sous réserve de l application de nouvelles instructions éventuelles qui interviendraient pendant la durée de l opération, pour l octroi des aides de l ANAH. 18

19 Chapitre IV Financements de l'opération et engagements complémentaires Article 5 Financements des partenaires de l'opération 5.1. Financements de l'anah Règles d'application Les conditions générales de recevabilité et d'instruction des demandes, ainsi que les modalités de calcul de la subvention applicables à l'opération découlent de la réglementation de l'anah ainsi que des modalités du Programme d Action Territorial du délégataire (en vigueur au moment du dépôt de la demande de subvention auprès de l Anah), c'est à dire du code de la construction et de l'habitation, du règlement général de l'agence, des délibérations du conseil d'administration, des instructions du directeur général, des dispositions inscrites dans le programme d'action défini par le délégataire (en vigueur au moment du dépôt de la demande de subvention auprès de l Anah), et de la convention de gestion passée entre l'anah et le Département. Les conditions relatives aux aides de l Anah et les taux maximaux de subvention sont susceptibles de modifications, en fonction des évolutions de la réglementation de l Anah Montants prévisionnels Les montants prévisionnels des autorisations d'engagement de l'anah pour l'opération sont de , selon l'échéancier suivant : Total AE prévisionnels dont aides aux travaux dont aides à l ingénierie part fixe part variable Ces montants représentent une limite maximale des engagements, sous réserve de la disponibilité des crédits, dans le cadre de l enveloppe déléguée annuellement par l ANAH au Département d Ille-et-Vilaine. L aide aux travaux a été calculée sur la base des travaux moyens estimés pour 2015, auxquels ont été appliqués les plafonds et les taux de subvention fixés par le PAT 2015, soit : Sub. Moy estimées 2015 PO PB Habitat indigne Habitat très dégradé Energie Autonomie Moyennement dégradé

20 5.2. Financements de l'état au titre du programme «Habiter Mieux» Règles d'application Les crédits du fonds d'aide à la rénovation thermique des logements privés (FART) sont gérés par l'agence nationale de l'habitat pour le compte de l'état dans le cadre du programme Habiter Mieux (Investissements d'avenir). Les règles d'octroi et d'emploi de ces crédits sont celles fixées par le décret n du 29 décembre 2014, relatif au règlement des aides du FART Montants prévisionnels Le programme Habiter Mieux est renouvelé pour la deuxième période d application par voie d avenant en date du 18 décembre Les montants prévisionnels des autorisations d'engagement du programme Habiter Mieux pour l'opération sont de maximum, selon l'échéancier suivant : AE prévisionnels Total dont aide de solidarité écologique (ASE) 0 : - destinée aux PO programme destinée aux PB Habiter Mieux dont aide à l ingénierie 0 0 terminé 0 - destinée aux PO destinée aux PB Il convient de préciser que la réalisation de cette OPAH reste soumise à la disponibilité financière de crédits ANAH et FART, octroyés à la Bretagne, qui s apprécie annuellement Financements de la collectivité maître d'ouvrage Règles d'application Outre le financement du suivi-animation, la COM ONZE s engage : - à assurer la maitrise d ouvrage du suivi animation nécessaire à la conduite de cette OPAH et à couvrir les dépenses afférentes, déduction faite de la participation de l ANAH sur les crédits délégués ; - à accorder dans le cadre de cette OPAH, des subventions complémentaires à celles de l ANAH pour : 1) Lutter contre l habitat indigne et très dégradé Pour les travaux visant à réhabiliter un logement indigne ou très dégradé, la COM ONZE se réserve la possibilité d octroyer une aide financière supplémentaire et exceptionnelle lorsque le financement s avérera insuffisant malgré la mobilisation de l ensemble des financements possibles (subventions, prêts, aides de la famille, apport personnel...). Pour cela, une enveloppe de est réservée sur la durée de l OPAH pour les dossiers relatifs au mal logement et à l adaptation des logements au vieillissement et au handicap. 20

21 Le montant de la subvention octroyée sera déterminé au cas par cas, sur présentation d un dossier argumenté. 2) Améliorer la qualité environnementale des logements : La COM ONZE interviendra également pour favoriser l amélioration thermique des logements. Compte-tenu des évolutions relativement fréquentes de la réglementation (ANAH, FART, loi de finance ), de la disparition programmée du programme Habiter Mieux, la Collectivité ne souhaite pas «figer» ses aides. En effet, afin de pouvoir adapter rapidement ses participations en recherchant une efficience optimale, il est vraisemblable qu un dispositif répondant aux conditions du moment puisse s avérer obsolète ou non performant sur la durée de l OPAH. Par contre, sur les bases des dispositifs actuels, des enveloppes financières annuelles ont été déterminées. 3) Favoriser le maintien dans le logement des propriétaires occupants défavorisés : Pour l adaptation des logements des propriétaires occupants très modestes handicapés à plus de 80% (ou en GIR 1 à 4), La COM ONZE se réserve également la possibilité d octroyer une aide financière supplémentaire et exceptionnelle lorsque le financement s avérera insuffisant malgré la mobilisation de l ensemble des financements possibles (subventions, prêts, aides de la famille, apport personnel...). Pour cela, une enveloppe de est réservée sur la durée de l OPAH pour les dossiers relatifs au mal logement et à l adaptation des logements au vieillissement et au handicap. Le montant de la subvention octroyée sera déterminé au cas par cas, sur présentation d un dossier argumenté. 4) Aides complémentaires, non liées aux subventions ANAH : Afin de résorber la vacance, en particulier dans les centralités, la COM ONZE va intervenir de la façon suivante : - Visites-accession : nombre : 30 ; coût unitaire : 500 ; - Accompagnement des accédants la propriété : nombre : 20 ; subvention : ou (suivant la composition familiale) - Accompagnement des investissements locatifs : - prime au conventionnement : nombre : 10 ; subvention : ; - majoration «petit logement pour jeune» : nombre : 5 ; subvention : Une délibération détaillant les dispositifs votés par le Communauté de Communes sera adressée à l Anah, au Département ainsi qu à l ADIL Montants prévisionnels Les montants prévisionnels des autorisations d'engagement (abondement des aides ANAH et financements complémentaires) de la collectivité maître d'ouvrage pour l'opération sont de , répartis selon l'échéancier suivant : Total AE prévisionnels Intervention sur les améliorations thermiques Abondement pour la lutte contre l habitat indigne et très dégradé

22 Abondement pour les travaux d adaptation Visites accession Acquisition pour occupation personnelle Acquisition pour locatif Locatif pour les jeunes Les sommes indiquées ci-dessus ont été calculées sur la base des objectifs définis à l article 4 de la présente convention. En complément, le montant prévisionnel des autorisations d engagement de la collectivité maître d ouvrage pour le suivi-animation de l opération est de HT, soit un reste à charge de HT compte tenu des recettes prévisionnelles indiquées au chapitre Les sommes ci-dessus sont estimées sous réserve de l atteinte des objectifs définis à l article 4 de la convention Financements du Département d Ille-et-Vilaine Règles d'application Sur ses aides propres, sous réserve du vote annuel du budget et du maintien du dispositif ciaprès sur les prochaines années de l OPAH, le Département d Ille et Vilaine apporte une aide complémentaire aux propriétaires occupants et bailleurs avec les modalités suivantes : Montant de l aide Aide à l amélioration de logements occupés par leur propriétaire : Aide aux travaux visant à réhabiliter un logement indigne ou très dégradé Aide aux travaux d économie d énergie Aide forfaitaire de /logement Aide forfaitaire de 500 /logement Aide à l amélioration de logements locatif à loyer maîtrisé* : Condition/critère Loyer conventionné social 15% du montant HT Plafonné à Loyer conventionné très social 20% du montant HT des travaux Plafonné à * L aide est calculée sur la base de l assiette subventionnable (référence méthode ANAH). Elle ne sera attribuée que pour les logements atteignant la classe C après travaux (se référer au Programme d Action Territorial en vigueur du Département d Ille-et-Vilaine), sous réserve de confier au SIRES la gestion locative du bien. 22

23 5.4.2 Montants prévisionnels Le montant de l enveloppe prévisionnelle maximale consacrée par le Département d Ille et Vilaine à l'opération est de pour 138 logements, selon l'échéancier suivant : Total Enveloppes prévisionnelles Propriétaires occupants Propriétaires bailleurs

24 Chapitre V Pilotage, animation et évaluation Article 6 Conduite de l'opération 6.1. Pilotage de l'opération Mission du maître d'ouvrage Le maître d'ouvrage sera chargé de piloter l'opération, de veiller au respect de la convention de programme et à la bonne coordination des différents partenaires. Il s'assurera par ailleurs de la bonne exécution par le prestataire du suivi-animation. Ses missions seront conformes aux recommandations de l ANAH Instances de pilotage Le pilotage de l OPAH sera assuré par un comité de pilotage composé de : - les élus, membres de la Commission Habitat ; - l Architecte Conseiller au Département ; - un représentant de la DDTM au titre de l ANAH et/ou des services territoriaux ; - un représentant du Département d Ille-et-Vilaine ; - le Responsable du Service Santé Environnement de la Délégation Territoriale 35 de l Agence Régionale de Santé (Rennes) ; - un représentant du Service Habitat au Conseil Régional de Bretagne ; - un représentant de l EIE du Pays de Fougères / de la Plate-forme locale de rénovation de l Habitat du Pays de Fougères ; - un représentant de l ADIL ; - un représentant du CDAS et des CCAS ; - des travailleurs sociaux de la CAF, du CLIC, de l ADMR et de la CARSAT. Le comité de pilotage se réunira autant de fois que nécessaire et a minima une fois par semestre. Il aura pour mission de définir les orientations de l opération et de permettre la rencontre de l ensemble des partenaires. Des comités techniques seront également constitués à l initiative de la COM ONZE pour, notamment, la conduite opérationnelle de l OPAH Suivi-animation de l'opération Équipe de suivi-animation Deux équipes complémentaires assureront les missions de suivi-animation : - un opérateur spécialisé et agréé, - la Plate-forme Locale de Rénovation de l habitat (PLR) du Pays de Fougères. D une façon générale, l articulation entre les deux structures sera fondée sur les principes suivants : - information générale et communication de l OPAH, assurées par la PLR avec le soutien de l opérateur, - repérage des logements par l opérateur, - suivi de l avancement de l OPAH assuré par l opérateur, avec la participation de la PLR et utilisation d un outil commun (a priori celui de la PLR), - primo-information assurée par la PLR, - prise en charge des dossiers «PO Energie» par la PLR, avec le soutien financier et administratif de l opérateur, 24

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information HABITAT Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information regionpaca.fr Fiche 1 Soutien régional aux dispositifs programmés de réhabilitation du parc privé Depuis

Plus en détail

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué Lundi 7 décembre 2015 Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué COMMUNIQUE Pour la 1 re fois, une OPAH pour l ensemble des 16 communes de

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation

Plus en détail

Investissements d avenir

Investissements d avenir Investissements d avenir Aide à la rénovation thermique des logements privés Avenant n 1 Au Contrat local d engagement (CLE) contre la précarité énergétique de la Communauté d Agglomération de CERGY-PONTOISE

Plus en détail

Délégation de compétence d attribution des aides publiques au logement. Programme d actions de l habitat privé 2015 Avenant n 1

Délégation de compétence d attribution des aides publiques au logement. Programme d actions de l habitat privé 2015 Avenant n 1 Délégation de compétence d attribution des aides publiques au logement Programme d actions de l habitat privé 2015 Avenant n 1 Validé par la CLAH du 23 février 2016 Publié au recueil des actes administratifs

Plus en détail

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal Plan de rénovation énergétique de l habitat Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal DOSSIER DE PRESSE Aurillac, le 18 octobre 2013 CONTACTS DE

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

Investissements d avenir

Investissements d avenir Investissements d avenir Aide à la rénovation thermique des logements privés «Avenant relatif à la mise en œuvre du programme Habiter Mieux» Programmes d Intérêt Général de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Règlement précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 05/10/2015 Reçu en préfecture le 05/10/2015 Affiché le ID : 032-243200417-20150923-2015_05_13-DE. Avenant n 2 à la Convention

Envoyé en préfecture le 05/10/2015 Reçu en préfecture le 05/10/2015 Affiché le ID : 032-243200417-20150923-2015_05_13-DE. Avenant n 2 à la Convention Avenant n 2 à la Convention Opération Programmée d Amélioration de l Habitat de Revitalisation Rurale de la Ténarèze Entre : La Communauté de Communes de la Ténarèze représentée par son Président, M. Gérard

Plus en détail

Avenant n 2. OPAH de DROIT COMMUN. de Tarn & Dadou

Avenant n 2. OPAH de DROIT COMMUN. de Tarn & Dadou Avenant n 2 OPAH de DROIT COMMUN de Tarn & Dadou Communauté de Communes de Tarn & Dadou 2011 2014 1 Entre : La Communauté de Communes de Tarn & Dadou, maître d'ouvrage de l'opération programmée, représentée

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2014 DLH 1001G Avenants aux conventions de délégation de compétence en matière d aides à la pierre en faveur du logement social et de l habitat privé. PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ 15 avenue Foch _ CS 88507 64185 BAYONNE CEDEX 05 59 44 72 72 REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ MARS 2011 Objectif 1 Le soutien

Plus en détail

HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT

HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT Direction Départementale des Territoires de la Lozère, 04 avenue de la gare BP132, 48005 Mende cedex Tel : 04.66.49.41.00 Télécopie

Plus en détail

Accord partenarial. Le présent accord est passé entre :

Accord partenarial. Le présent accord est passé entre : Accord partenarial entre la Communauté Urbaine d ARRAS et l APAGL pour la mise en œuvre du dispositif de Garantie des Risques Locatifs (GRL) et la mobilisation du parc locatif privé Le présent accord est

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

AFG. Mercredi 20 mars 2013

AFG. Mercredi 20 mars 2013 AFG Mercredi 20 mars 2013 1 Un budget d intervention renforcé 2 Le budget d intervention 2013 Une augmentation significative du budget de l Anah qui témoigne de la nouvelle priorité accordée par l Etat

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale Sommaire Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale _ 3 Aide en faveur de la réhabilitation énergétique des logements sociaux 5 Aide pour l adaptabilité des logements

Plus en détail

Propriétaires occupants rénovez, on vous aide!

Propriétaires occupants rénovez, on vous aide! Propriétaires occupants rénovez, on vous aide! ous êtes propriétaire occupant et vous souhaitez réaliser des Vtravaux de réhabilitation de votre logement? Sous réserve de remplir certaines conditions,

Plus en détail

Lutter contre la précarité énergétique

Lutter contre la précarité énergétique Lutter contre la précarité énergétique Un constat simple : incapacité à satisfaire un besoin élémentaire pour des raisons budgétaires Une réalité complexe, plusieurs causes se combinant : - faible qualité

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE Le Programme «Habiter Mieux» en FRANCE Etat des lieux Contexte National : La précarité énergétique pèse sur les ménages les plus fragiles depuis de nombreuses

Plus en détail

PROGRAMME D INTERET GENERAL (PIG) HABITER MIEUX "LUTTE CONTRE LA PRECARITE ENERGETIQUE" A VOLETS HABITAT INDIGNE ET MAINTIEN A DOMICILE

PROGRAMME D INTERET GENERAL (PIG) HABITER MIEUX LUTTE CONTRE LA PRECARITE ENERGETIQUE A VOLETS HABITAT INDIGNE ET MAINTIEN A DOMICILE PROGRAMME D INTERET GENERAL (PIG) HABITER MIEUX "LUTTE CONTRE LA PRECARITE ENERGETIQUE" A VOLETS HABITAT INDIGNE ET MAINTIEN A DOMICILE Septembre 2013 - août 2018 Opération n... Convention signée le...

Plus en détail

ANNEXES. Dispositif de subventions des collectivités locales

ANNEXES. Dispositif de subventions des collectivités locales 1 N interne : 7984 Conseil du lundi 26 février 2001 à 18 h 00 N définitif : 2001-6306 ANNEXES Dispositif de subventions des collectivités locales I - OBJECTIF DES SUBVENTIONS 1 - AIDES VISANT LE MAINTIEN

Plus en détail

OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ

OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ Table des matières Préambule... 3 L Opération Programmée d Amélioration de l Habitat et de Renouvellement Urbain du centre

Plus en détail

Appuis techniques et financiers de l Anah pour la prévention et le traitement des copropriétés fragiles (2) 30 septembre 2013 Alain de la Hautière

Appuis techniques et financiers de l Anah pour la prévention et le traitement des copropriétés fragiles (2) 30 septembre 2013 Alain de la Hautière Appuis techniques et financiers de l Anah pour la prévention et le traitement des copropriétés fragiles (2) 30 septembre 2013 Alain de la Hautière 1 Sommaire : Les observatoires de copropriétés (connaissance

Plus en détail

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique DOSSIER DE PRESSE. 31 janvier 2014. Sommaire

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique DOSSIER DE PRESSE. 31 janvier 2014. Sommaire Habiter mieux un programme de lutte contre la précarité énergétique DOSSIER DE PRESSE Conception-réalisation : DDT 71 janvier 2014 31 janvier 2014 Sommaire Communiqué de presse Lutter contre la précarité

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat. Avenant n 2 à la convention signée le 2 novembre 2011

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat. Avenant n 2 à la convention signée le 2 novembre 2011 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Communauté d Agglomération des Portes de l Eure Avenant n 2 à la convention signée le 2 novembre 2011 Le présent avenant est établi : Entre la Communauté

Plus en détail

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires et du logement PROJET DE LOI relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES OPAH

CAHIER DES CHARGES OPAH CAHIER DES CHARGES OPAH Préambule L OPAH, telle que définie dans la circulaire du 8 novembre 2002, concerne des quartiers ou zones présentant un bâti dégradé, voire indigne, en milieu rural, péri-urbain,

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014 Salle des fêtes - 7, rue de Parme - Vandoeuvre-lès-Nancy Mercredi 29 février 2012-20h Sommaire Qu est-ce que le Programme

Plus en détail

Avenant à la convention pour la gestion des aides à l habitat privé

Avenant à la convention pour la gestion des aides à l habitat privé Avenant à la convention pour la gestion des aides à l habitat privé La communauté urbaine de Nantes, ci-après désignée Nantes Métropole, représentée par Monsieur Jean- Marc AYRAULT, président, et L Agence

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer

Communauté d agglomération de Caen la mer Communauté d agglomération de Caen la mer Règlement transitoire précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières à la construction de logements

Plus en détail

Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement

Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement I- OBJET DE L APPEL A PROJETS Dans le cadre de son partenariat avec les communes, le Département a décidé de lancer un appel à projets

Plus en détail

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE Approuvé par délibération du 15 juillet 2013 Préambule Le soutien aux opérations d accession sociale à

Plus en détail

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui DIRECTIVE PERSONNES MORALES REHABILITATION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Réhabilitation de logements locatifs sociaux (hors logements pour étudiants) et structures collectives Personnes morales Réhabilitation

Plus en détail

Programme d'intérêt Général

Programme d'intérêt Général Programme d'intérêt Général PROGRAMME SOCIAL THEMATIQUE en faveur du Logement des Personnes Défavorisées Conseil Général de la Gironde Convention triennale 2012 2013 2014 1 Entre : Et Le Département de

Plus en détail

Programme d'intérêt Général. PROGRAMME SOCIAL THEMATIQUE en faveur du Logement des Personnes Défavorisées. Conseil Général de la Gironde

Programme d'intérêt Général. PROGRAMME SOCIAL THEMATIQUE en faveur du Logement des Personnes Défavorisées. Conseil Général de la Gironde Programme d'intérêt Général PROGRAMME SOCIAL THEMATIQUE en faveur du Logement des Personnes Défavorisées Conseil Général de la Gironde Convention triennale 2012 2013 2014 1 Entre : Et Le Département de

Plus en détail

LA RENOVATION THERMIQUE DU PARC DE LOGEMENTS PUBLICS ET PRIVES DU DEPARTEMENT DE L ALLIER. SDE Réunion du 29 octobre 2013 Avermes

LA RENOVATION THERMIQUE DU PARC DE LOGEMENTS PUBLICS ET PRIVES DU DEPARTEMENT DE L ALLIER. SDE Réunion du 29 octobre 2013 Avermes LA RENOVATION THERMIQUE DU PARC DE LOGEMENTS PUBLICS ET PRIVES DU DEPARTEMENT DE L ALLIER SDE Réunion du 29 octobre 2013 Avermes 1 Ordre du jour: Les enjeux de la rénovation thermique Le parc privé Les

Plus en détail

Le rôle de l opérateur

Le rôle de l opérateur Le rôle de l opérateur L opérateur URBANIS accompagne les collectivités depuis 35 ans pour leurs opérations d amélioration de l habitat et de requalification de quartiers anciens Programmes territorialisés

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE. -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007 Tél :04 74 32 58 45

DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE. -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007 Tél :04 74 32 58 45 REPUBLIQUE FRANCAISE ---------- DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE -------- Service Logement CONSEIL GENERAL -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007

Plus en détail

ANNEXE 3 CONVENTION 2012 Au titre du Programme Local de l Habitat Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux et L ADIL 33 de la Gironde ENTRE LES SOUSSIGNES : Monsieur le Président de la Communauté Urbaine

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Fiches produits émises par le ministère de l Agriculture Le ministère de l Agriculture a actualisé les modalités de mise en œuvre des produits de la

Plus en détail

JORF n 0081 du 4 avril 2012. Texte n 58

JORF n 0081 du 4 avril 2012. Texte n 58 Le 18 juin 2013 JORF n 0081 du 4 avril 2012 Texte n 58 DECRET Décret n 2012-447 du 2 avril 2012 relatif au règlement des aides du fonds d aide à la rénovation thermique des logements privés (FART) NOR:

Plus en détail

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre Barberaz Barby Bassens Challes-les-Eaux Chambéry Cognin Curienne Jacob-Bellecombette La Motte-Servolex La Ravoire La Thuile Les Déserts Montagnole Puygros Saint-Alban-Leysse Saint-Baldoph Saint-Cassin

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Instruction du 6 février 2015 relative au financement des travaux réalisés en autoréhabilitation

Instruction du 6 février 2015 relative au financement des travaux réalisés en autoréhabilitation Aménagement nature, logement MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ _ Direction générale de l aménagement, du logement, et de la nature _ Direction de l habitat, de l urbanisme,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Syndicat mixte du Pays Thur Doller Schéma régional climat air énergie 4 décembre 2013 1 CALENDRIER 2003 : lancement d un

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DRAGA Du Rhône Aux Gorges de l Ardèche OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT DE RENOUVELLEMENT URBAIN OPAH-RU

COMMUNAUTE DE COMMUNES DRAGA Du Rhône Aux Gorges de l Ardèche OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT DE RENOUVELLEMENT URBAIN OPAH-RU COMMUNAUTE DE COMMUNES DRAGA Du Rhône Aux Gorges de l Ardèche OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT DE RENOUVELLEMENT URBAIN OPAH-RU Période 2015 2020 Convention n.... signée le xx 03 2015 La

Plus en détail

Dispositions diverses

Dispositions diverses Loi n 2009-323 du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l exclusion Dispositions diverses 1- HEBERGEMENT L article 69 a pour objet : Plan départemental d accueil, d hébergement

Plus en détail

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Entre : Nantes Métropole Communauté urbaine, représentée

Plus en détail

Arrêté n 2015084-0009

Arrêté n 2015084-0009 PREFECTURE ISERE Arrêté n 20150840009 signé par BOZONNET Marie Claire le 25 Mars 2015 38_Direction départementale des territoires Anah 38 Programme d'action territorial 2015 Territoire non délégué PROGRAMME

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Avenant 2013 n 1 à la convention pour la gestion des aides à l habitat privé

Avenant 2013 n 1 à la convention pour la gestion des aides à l habitat privé Avenant 2013 n 1 à la convention pour la gestion des aides à l habitat privé Entre La communauté urbaine de Nantes, ci-après désignée Nantes Métropole, représentée par Monsieur Gilles RETIERE, président,

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015 Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 1. Création d un poste d agent polyvalent des services espaces verts

Plus en détail

Convention Type de délégation de compétence de six ans en application de l article L. 301-5-1 du code de la construction et de l habitation La présente convention est établie entre la Communauté (ou le

Plus en détail

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français 3. ANNEXE : fiches outils Juillet 2015 Réalisé avec le support de : Modaal DPC AHA CMN Partners du document

Plus en détail

Programme d actions. de l Habitat privé n 1. Année 2014

Programme d actions. de l Habitat privé n 1. Année 2014 Département du Finistère Délégation de compétence du logement Programme d actions de l Habitat privé n 1 Année 2014 Présenté à la Commission Locale de l Amélioration de l Habitat du 25 février 2014 Publié

Plus en détail

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 INSTITUT NATIONAL DU CANCER RAPPORT AU COMITE D AUDIT Page 1 Sommaire I. TRAVAUX DU COMITE D AUDIT EN 2012... 3 II. PLAN ANNUEL D AUDIT 2012... 3 1. CONTEXTE... 3 2.

Plus en détail

Le logement social. Définition, financement, programmes. Journée Association commissaires Enquêteurs du 20 mai 2015

Le logement social. Définition, financement, programmes. Journée Association commissaires Enquêteurs du 20 mai 2015 Le logement social Définition, financement, programmes Journée Association commissaires Enquêteurs du 20 mai 2015 Il était une fois le logement social L histoire du logement social : évolution économique,

Plus en détail

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 DEPLOIEMENT LOCAL DE PLATEFORMES DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT PRIVE Date limite de dépôt du dossier pour un financement 2015 : 11/09/2015

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d investissement (art. 5 Règ. FEDER) Guichet unique / Rédacteur Progresser vers la transition énergétique et l'autonomie

Plus en détail

La transition énergétique pour tous!

La transition énergétique pour tous! La transition énergétique pour tous! Pour une vraie prise en compte de la question sociale et de la précarité énergétique dans la transition énergétique Document de synthèse des analyses et propositions

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d investissement (art. 5 Règ. FEDER) Progresser vers la transition énergétique et l'autonomie électrique OT4 : Soutenir

Plus en détail

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT DE LA CAF-Réunion 1- NOV 2012 - N. de Bollivier Le logement et l habitat : une mission dans laquelle la CAF-R investit légitimement les conditions de logement et

Plus en détail

CONVENTION POUR LA GESTION DES AIDES A L HABITAT PRIVE ENTRE [EPCI / DEPARTEMENT] ET L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT

CONVENTION POUR LA GESTION DES AIDES A L HABITAT PRIVE ENTRE [EPCI / DEPARTEMENT] ET L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT Annexe n 1 à la délibération n 2013-37 du Conseil d'administration du 15 octobre 2013 approuvant les clauses-types des conventions conclues en application de l'article L. 321-1-1 du code de la construction

Plus en détail

Dossier de presse. Le plan de rénovation énergétique de l habitat en Loire-Atlantique. «J éco-rénove, j économise»

Dossier de presse. Le plan de rénovation énergétique de l habitat en Loire-Atlantique. «J éco-rénove, j économise» Dossier de presse Le plan de rénovation énergétique de l habitat en Loire-Atlantique «J éco-rénove, j économise» novembre 2013 Plan de rénovation énergétique de l habitat en Loire-Atlantique ------------

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat DOSSIER DE PRESSE Jean-Louis BORLOO, Valérie LETARD et Benoist

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13)

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) Règlement d intervention En novembre 2012, la CORA a lancé sur son territoire,

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2015-2020. Une politique ambitieuse dans un contexte difficile

Programme Local de l Habitat 2015-2020. Une politique ambitieuse dans un contexte difficile Programme Local de l Habitat 2015-2020 Une politique ambitieuse dans un contexte difficile 1 Qu est ce qu un P.L.H.? Le Programme Local de l Habitat (P.L.H.) est un document d orientation et de planification

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE

ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE Entre : - l Union des Industries Métallurgiques et Minières, d une part, et - les Organisations syndicales

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique Axe 3 : Promouvoir l efficacité énergétique Objectif Thématique 4 : Soutenir la transition vers une économie à faibles émissions de CO2 dans

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

Textes abrogés : - Réf. classement : Publication : X B.O. J.O. DESTINATAIRES :

Textes abrogés : - Réf. classement : Publication : X B.O. J.O. DESTINATAIRES : La Défense, le 20 février 2006 Le Ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement à Mesdames et Messieurs les préfets de région et de département Directions régionales et départementales de

Plus en détail

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien CONTACT / VÉRONIQUE GUILLAUMIN : 0 44 77 39 55 OU 06 37 55 09 98 24 avril 203 L amélioration du

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012 Mai Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d pour le Chantier National Prioritaire -2012 Note méthodologique : Le tableau comparatif constitue l outil de suivi du collectif des 30 associations

Plus en détail

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Réunion de présentation Adile BENZEKRI, chargé d opérations au CDAH-PACT 1.

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 19 DECEMBRE 2014 BP 2015 COMMISSION DES SOLIDARITES Direction Générale Adjointe des Solidarités Direction du Handicap et de la Vieillesse RAPPORT

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET LOGEMENT

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET LOGEMENT PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET LOGEMENT Version du 07/10/2014 à 08:45:40 PROGRAMME 135 : URBANISME, TERRITOIRES ET AMÉLIORATION DE L HABITAT MINISTRE CONCERNÉ

Plus en détail

Convention de portage foncier. Agence foncière de Loire-Atlantique Commune / EPCI de.

Convention de portage foncier. Agence foncière de Loire-Atlantique Commune / EPCI de. Convention de portage foncier Commune / EPCI de. 1 / 9 ENTRE : L, ayant son siège social sis Hôtel du Département 3, quai Ceineray à Nantes, représentée par son Directeur, Monsieur.(nom et prénom), demeurant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT O.P.A.H. multisites de la CCPRO, présentation de la démarche Dans le cadre de son Programme Local de l Habitat, la CCPRO a lancé,

Plus en détail

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération*

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération* DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES Etude de programmation pour Nom de l opération* (Programme fonctionnel, architectural, urbanistique, technique et environnemental dans le cas d une réhabilitation)

Plus en détail

HABITAT ET CADRE DE VIE

HABITAT ET CADRE DE VIE HABITAT ET CADRE DE VIE Dans le cadre de sa politique d'action sociale résolument axée vers la prévention et en faveur de la préservation de l'autonomie des retraités, l'assurance retraite apporte son

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Centre social animation globale et coordination Juin 2013 1/5 2/5 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention du centre social

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique Axe 3 : Promouvoir l efficacité énergétique Objectif Thématique 4 : Soutenir la transition vers une économie à faibles émissions de CO2 dans

Plus en détail

CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT

CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT Préambule : Conformément au IV de l article R441-9 du Code de Construction et de l Habitation, le Conseil d Administration de Sarthe Habitat définit

Plus en détail

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLR - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 27/05/2015 à 17:54:49 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES MINISTRE CONCERNÉ

Plus en détail

OPAH-RU DU CENTRE ANCIEN DE NARBONNE 2014 2019 DOSSIER INFORMATION PROPRIETAIRES BAILLEURS

OPAH-RU DU CENTRE ANCIEN DE NARBONNE 2014 2019 DOSSIER INFORMATION PROPRIETAIRES BAILLEURS 2014 2019 DOSSIER INFORMATION PROPRIETAIRES BAILLEURS CONDITIONS D'OBTENTION DES AIDES DE L'OPAH-RU POUR LES PROPRIÉTAIRES BAILLEURS Deux conditions cumulatives : 1. Des conditions liées à l'état initial

Plus en détail

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET Entre : l État, représenté par Monsieur Pierre de Bousquet de Florian, Préfet de la région Haute-Normandie, Préfet de la Seine-Maritime, L'Agence Nationale pour

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail