Bases de données de pharmacovigilance et accès public

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bases de données de pharmacovigilance et accès public"

Transcription

1 Lyon, le 20 avril 2011 Bonjour, Dans le cadre des assisses du médicament, je vous soumets une proposition concernant l accès public aux données de pharmacovigilance conformément à la directive européenne 2010/84/CE. Cette proposition est issue du travail de thèse en pharmacie (soutenue le 07/04/2011) de mes 2 étudiantes Anne Le Digarcher et Nancy Gribelin. Très cordialement Delphine BERTRAM Praticien Hospitalier Responsable de la Vigilance des Essais Cliniques Délégation à la Recherche Clinique - Hospices Civils de Lyon Tel : +33 (0) Fax : +33 (0) Page 1 sur 7

2 1. INTRODUCTION En 2012, la législation européenne (1)(2) impose à l agence européenne du médicament (EMA) de rendre accessible au public avec «un niveau d'accès approprié» les données de pharmacovigilance contenues dans la base Eudravigilance (3). Eudravigilance est la base européenne de pharmacovigilance, créée en 2004 et hébergée par cette agence. Elle contient tous les effets indésirables graves survenus avec des médicaments en cours d essai clinique ou autorisés sur le sol européen. Au début de cette année 2011, il n existe pas encore d accès public à la base Eudravigilance mais il est certain que l EMA travaille sur ce projet (4). L objectif de ce travail est d une part, de présenter les bases de pharmacovigilance qui sont déjà accessibles au public et, d autre part, de proposer une sorte de «cahier des charges» sur les données de pharmacovigilance qu Eudravigilance pourrait rendre publiques. 1.1 L accès public à Eudravigilance Révision de la Directive 2001/83/CE La Directive 2001/83/CE a été révisée dans l objectif de renforcer la pharmacovigilance pour les médicaments à usage humain (la Directive 2010/84/CE qui la modifie a été publiée au Journal officiel de l Union européenne le 31 décembre 2010). Les principales modifications sont les suivantes (2) : La possibilité pour le patient de signaler directement les effets indésirables à l autorité nationale compétente (Article 107 bis - paragraphe 1 - alinéa 2); Le renforcement de la base de données Eudravigilance : la base de données Eudravigilance constitue le point de collecte unique de toutes les informations de pharmacovigilance provenant des détenteurs d AMM et des autorités compétentes nationales. La base de données doit être entièrement accessible, non seulement aux États membres, à l EMA, mais «dans une mesure appropriée», aux titulaires d AMM ainsi qu au public tout en garantissant la protection des données personnelles. (Article alinéa d); La mise en œuvre de portails web nationaux et d un portail européen, destiné à informer le public sur les médicaments et leurs effets indésirables avérés. Page 2 sur 7

3 L article 106 de la directive traite des informations que les États membres sont tenus de publier sur leur portail web national et l'article 26 du règlement vise les éléments que l'ema est chargée de publier sur le portail web européen (en liaison avec les portails nationaux) ; Tous les états membres disposent de 18 mois pour transposer la directive dans leur législation nationale soit jusque mi-2012 (54) La directive européenne 95/46 CE du 24 octobre 1995 L accès au public à la base Eudravigilance doit se faire en conformité avec la Directive 95/46/CE (5) relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données. 1.2 Propositions sur l accès public à Eudravigilance L accès public des données de pharmacovigilance présentes dans la base européenne Eudravigilance est donc prévu pour mi Les seules informations à présent disponibles sur le type de données qui sera rendu public sont les suivantes (4) L'accès aux données d Eudravigilance comprendra tous les cas de pharmacovigilance (version la plus complète et la plus récente) issus des déclarations spontanées pour tous les types de médicaments indépendamment de la procédure d'autorisation. Les données seront présentées sous la forme de «drug analysis print» qui seront générées par EVDAS et seront publiées sur le site Eudravigilance à intervalles réguliers et sans délai après analyse de la qualité des données. Ces «drug analysis prints» seront toujours publiés en étant accompagnés avec des lignes directrices qui donneront une orientation générale sur la nature et l'interprétation des données. Nous proposons donc, après avoir analysé et comparé quatre bases de pharmacovigilance, un cahier des charges sur les données issues de la base Eudravigilance, que nous souhaiterions voir en accès public. Page 3 sur 7

4 1.2.1 Politique sur les données à caractère personnel Il est important que la base Eudravigilance respecte la directive européenne relative aux données à caractère personnel. Sur le site accessible au public, la directive devrait être expliquée simplement en rappelant ses contraintes (le patient ayant présenté l évènement ne doit pas être identifiable) Informations sur la pharmacovigilance Le site public d Eudravigilance, disponible en anglais, devrait comporter des explications simples sur le type de données mis en accès public, mais également donner des définitions claires de pharmacovigilance, comme, par exemple, expliquer la différence entre «effet indésirable» et «évènement indésirable» comme cela est fait sur les sites du MHRA (6) et de Lareb (7). Par ailleurs, il semble également important d ajouter des informations générales sur la base Eudravigilance comme la fréquence de mise à jour des données, le nombre de consultations du site public. Des informations sur la détection des doublons, sur le dictionnaire MedDRA (8) et sur la détection de signal devraient être données. Enfin, il serait bien de préciser le rationnel de l accès public aux données de pharmacovigilance. Une rubrique «Frequently Asked Questions», comme sur les sites du MHRA et de Lareb, et des documents contenant des diaporamas afin d illustrer les informations données pourraient être utiles pour informer au mieux les utilisateurs. En cas de problème, une Hotline pourrait être mise en place. Concernant le module de requête, il devra être simple et complet, un peu comme celui de MedEffet (9) où des requêtes précises peuvent se faire facilement Type des données Les résultats d une requête devraient être présentés cas par cas afin d avoir des données précises. Nous proposons ci-dessous le contenu d un cas de pharmacovigilance qui serait mis en accès public: Page 4 sur 7

5 TYPE DE DONNEES DISPONIBLES DANS LA BASE EUDRAVIGILANCE Informations générales Type de rapport (spontané, littérature) Numéro unique du cas Données démographiques Sexe COMMENTAIRES Si on attribue un numéro unique au cas, les initiales et le numéro du patient ne sont pas indispensables. Age Pour les cas pédiatriques, l age doit être donné en année, mois et jours. Antécédents pertinents Ils doivent être codés avec MedDRA. Informations sur le médicament Médicaments suspects et concomitants (DCI) Voie d administration Latence entre 1 ère administration du médicament et survenue de la réaction Latence entre dernière administration du médicament et survenue de la réaction Posologie Information sur l évènement Réaction Durée de la réaction Critère de gravité Causalité entre chaque médicament impliqué et chaque réaction observée Evolution de chaque réaction Indication du PRR pour le couple événement/médicament Un lien avec le dictionnaire européen des médicaments (EVMPD) qui est relié à la base Eudravigilance doit être possible. Présence d un lien avec le RCP du ou des médicaments impliqués à l ouverture du cas. En jours En jours Elle doit être codée en LLT et en SOC de MedDRA En jours Fatal/ mise en jeu du pronostic vital/ hospitalisation ou prolongation d hospitalisation/ malformation congénitale/ invalidité ou incapacité/ autre évènement considéré comme médicament important La causalité doit être fournie en binaire (relié/non relié) en précisant le caractère attendu ou inattendu si l évènement est relié En cas de décès, la cause doit être précisée et, s il y a des séquelles, les préciser. Le PRR (détection de signal) doit être donné pour le couple évènement/médicament, le module de détection de signal étant relié à la base Eudravigilance. Données sur la source du rapport Il doit être précisé si le cas est Qualification de la source de déclaration médicalement confirmé ou non. Tableau I : Proposition commentée du contenu d un cas type issu d Eudravigilance qui serait mis en accès public. Page 5 sur 7

6 1.2.4 Format des données Les fichiers de données devraient être accessibles sous la forme d'une série de fichiers Microsoft Excel ou de fichiers de format Adobe PDF. Ces formats de fichiers permettraient d accéder aux informations de pharmacovigilance sans être un expert en informatique. Les tableaux Excel pourraient présenter les cas de façon successive ou les regrouper suivants différents critères : par médicament, par réaction, par évolution, par suspicion de causalité... Par ailleurs, le choix devrait être donné entre l export des cas individuels ou bien sous forme de données agrégées comme le propose le MHRA Limitations de la base publique Les limitations de la base devraient être précisées clairement comme le font les quatre bases précédemment analysées. Enfin, lors d une requête dans la base de données de pharmacovigilance, les résultats devraient toujours être accompagnés d une fenêtre «pop-up» rappelant toutes les limites citées ci-dessus à l interprétation des données fournies. Il semble aussi important que, sur chaque cas de pharmacovigilance, la mention spéciale suivante soit présente : «N arrêtez pas votre traitement sans avoir au préalable consulté votre médecin» comme le fait le Canada Statistiques Dans la base de données, des statistiques devraient être disponibles pour que les utilisateurs puissent avoir une vision globale des déclarations reçues par Eudravigilance. Page 6 sur 7

7 2. BIBLIOGRAPHIE (1) Règlement (UE) No 1235/2010 du Parlement européen et du Conseil du 15 décembre 2010 modifiant, en ce qui concerne la pharmacovigilance des médicaments à usage humain, le règlement (CE) no 726/2004 établissant des procédures communautaires pour l autorisation et la surveillance en ce qui concerne les médicaments à usage humain et à usage vétérinaire, et instituant une Agence européenne des médicaments, et le règlement (CE) no 1394/2007 concernant les médicaments de thérapie innovante, (J.O.C.E n L.348, du 31 Décembre 2010, p ). (2) Directive 2010/84/UE du Parlement européen et du Conseil du 15 décembre 2010 modifiant, en ce qui concerne la pharmacovigilance, la directive 2001/83/CE instituant un code communautaire relatif aux médicaments à usage humain, (J.O.C.E n L.348, du 31 Décembre 2010, p ). (3) Eudravigilance. Page d accueil. (4) EMA. Eudravigilance access policy for medicines for human use. e/2009/10/wc pdf (5) Directive 95/46/CE du Parlement européen et du Conseil, du 24 octobre 1995, relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, (J.O.C.E n L.281, du 23 Novembre 1995, p ). (6) Medicines and Healthcare products Regulatory Agency. edrugreactions/druganalysisprints/index.htm (7) Lareb. Page d accueil. (8) MedDRA. Page d accueil. (9) Santé Canada. MedEffet ANNEXE Diaporama de la soutenance de thèse d Anne Le Digarcher et de Nancy Gribelin. Page 7 sur 7

Pharmacovigilance dans les essais cliniques

Pharmacovigilance dans les essais cliniques Pharmacovigilance dans les essais cliniques Catherine NOBLET Centre Régional de Pharmacovigilance de Rouen & Direction de la Recherche et de l Innovation Les essais cliniques en Europe Recueil, analyse

Plus en détail

Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore

Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore F WIPO/GRTKF/IC/26/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 31 JANVIER 2014 Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore Vingt-sixième

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG

LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG 1. Introduction Le règlement (CE) n 1223/2009 relatif aux produits cosmétiques («règlement Cosmétiques») 1 a jeté les fondements d une gestion uniforme des

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 ED/BIE/CONFINTED/48/RN Genève, 7 décembre 2007 Original : anglais RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 A. INTRODUCTION 1.

Plus en détail

INSTRUCTIONS PROGRAMME DE MOBILITE PROPOSE

INSTRUCTIONS PROGRAMME DE MOBILITE PROPOSE INSTRUCTIONS L objectif du contrat d études est de permettre une préparation transparente et efficace de la période de mobilité et de garantir que les composantes pédagogiques complètement validées par

Plus en détail

Guide d utilisateur Services e-bdl

Guide d utilisateur Services e-bdl Guide d utilisateur Services e-bdl Sommaire Présentation du document... 3 Présentation de la plateforme e-bdl... 3 Accès au service e-bdl... 4 Identification... 5 Consultation... 7 1. Consultation de vos

Plus en détail

LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1

LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1 LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1 PRESENTATION Le logiciel SysLab exploitation permet d effectuer les taches suivantes : Saisie des demandes d analyse

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Site de Cours. Procédure pour l utilisation de Site de Cours par le titulaire d un cours

Site de Cours. Procédure pour l utilisation de Site de Cours par le titulaire d un cours Site de Cours Procédure pour l utilisation de Site de Cours par le titulaire d un cours 11/06/2015 Version 6 Service des technologies de l information Table des matières Table des matières... 1 Introduction...

Plus en détail

Rapport écrit : recommandations et instructions

Rapport écrit : recommandations et instructions Projet d Elèves Ingénieurs 2007-2008 Restitutions Rapport écrit : recommandations et instructions L importance du rapport écrit est à souligner : destiné à des décideurs, il représente ce qui restera de

Plus en détail

ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB page 1/20 ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB ANNEXEB_PARAMETRAGE_IAPRIMOWEB.DOC

ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB page 1/20 ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB ANNEXEB_PARAMETRAGE_IAPRIMOWEB.DOC ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB page 1/20 ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB page 2/20 Document : Version : V1.00 Tableau de diffusion du document Etabli par :

Plus en détail

Formation utilisation de la plate-forme «Archives-Ouvertes.fr

Formation utilisation de la plate-forme «Archives-Ouvertes.fr Formation utilisation de la plate-forme «Archives-Ouvertes.fr» Cas pratiques 12 octobre 2007 AMUE «Formation Archives Ouvertes» - ccsd - 12 octobre2007 Accès aux archives ouvertes Pour accéder à l application

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-50 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-50 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-50 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels

Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels Numéro 3 Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels Novembre 2009 Version 1.0 Objet Une série de feuilles d orientation pour la création de cliniques dirigées

Plus en détail

TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE

TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE La réglementation française applicable à la recherche sur la personne n est pas la même selon la typologie de la recherche. On distingue 3 catégories de recherches

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM

INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM 1 SOMMAIRE Avant propos... page 3 Introduction... page 4 1 - Objet... page 4 2 - Définitions des termes...

Plus en détail

Université de Sousse. Ecole Nationale d Ingénieurs de Sousse

Université de Sousse. Ecole Nationale d Ingénieurs de Sousse Réf :../ AU : 2014-2015 Université de Sousse Ecole Nationale d Ingénieurs de Sousse Rapport de stage d initiation (ou d Ingénieur) Réalisé par : Prénom & Nom de l'élève ingénieur Filière : 1 ère Année

Plus en détail

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 Monsieur le Docteur Centre Hospitalier de Charleville 45, Avenue de Manchester

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 2. Nationalité

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 2. Nationalité UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 009/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «COMPLÉTER SA FEUILLE DE TEMPS PAR L INTRANET»

PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «COMPLÉTER SA FEUILLE DE TEMPS PAR L INTRANET» PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «COMPLÉTER SA FEUILLE DE TEMPS PAR L INTRANET» Introduction : Le pas-à-pas «Compléter sa feuille de temps par l intranet» s inscrit dans le cadre d un processus plus

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal 1. RENSEIGNEMENTS SUR LE CANDIDAT 1 Administré par Universités Canada M. M me Prénom Adresse permanente N o et rue App. Ville Province Code postal Téléphone Courriel* * Obligatoire : Universités Canada

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3656 DU 11/07/ 2011

CIRCULAIRE N 3656 DU 11/07/ 2011 CIRCULAIRE N 3656 DU 11/07/ 2011 Objet : Examens de maîtrise suffisante de la langue française dans les Hautes Ecoles et les Ecoles supérieures des Arts Inscription et enregistrement Réseaux : Tous Niveaux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un bachelor à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Guide du doctorant. Je dépose ma thèse électronique

Guide du doctorant. Je dépose ma thèse électronique Guide du doctorant Je dépose ma thèse électronique NOUVELLE PROCEDURE DE DEPOT DES THESES (1ER JANVIER 2012) 3 PREPARER MA SOUTENANCE AVEC LE GUICHET UNIQUE... 3 COMMENT DEPOSER MA THESE?... 4 LA DIFFUSION

Plus en détail

RCSF du 26 novembre 2015 (Mém. n 224 du 02 décembre 2015, p.4827)

RCSF du 26 novembre 2015 (Mém. n 224 du 02 décembre 2015, p.4827) Règlement CSSF N 15-03 - Fonds d'investissement alternatifs Règlement CSSF N 15-03 arrêtant les modalités d'application de l'article 46 de la loi du 12 juillet 2013 relative aux gestionnaires de fonds

Plus en détail

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification pour les Espaces Numériques de Travail 1 Sommaire Présentation du contexte Objectifs, contraintes / opportunités et limites Processus général de certification Fichier de critères Organisation des groupes

Plus en détail

Guide utilisateur Gestionnaire

Guide utilisateur Gestionnaire Guide utilisateur Gestionnaire CPF - Gestion Version 4 Septembre 2015 Dernières mises à jour Ce support à été mis à jour à l occasion de la mise en production de la nouvelle version du SI CPF, le 24 septembre

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011 Saisie globale et / ou affichage des résultats. Manuel d utilisation

BILAN SOCIAL 2011 Saisie globale et / ou affichage des résultats. Manuel d utilisation BILAN SOCIAL 2011 Saisie globale et / ou affichage des résultats Manuel d utilisation AVANT-PROPOS Légalement, les collectivités et établissements publics territoriaux se doivent de présenter au comité

Plus en détail

Fiche FOCUS. Les télé-procédures. Opter pour l'accès sans certificat dans l'espace

Fiche FOCUS. Les télé-procédures. Opter pour l'accès sans certificat dans l'espace Fiche FOCUS Les télé-procédures Opter pour l'accès sans certificat dans l'espace Dernière mise à jour : avril 2014 Table des matières 1. Présentation...3 1.1 Objet de la fiche...3 1.2 A qui s'adresse cette

Plus en détail

DEB sur Prodouane DTI+ : Importation de fichiers. DEB sur Prodouane

DEB sur Prodouane DTI+ : Importation de fichiers. DEB sur Prodouane DEB sur Prodouane DTI+ : Importation de fichiers Direction Générale des Douanes et Droits Indirects Version de l application : 7. Version du document :.0 Date de création : Mars 009 Date de mise à jour

Plus en détail

Demande d équivalence académique d un diplôme étranger d études supérieures

Demande d équivalence académique d un diplôme étranger d études supérieures Demande d équivalence académique d un diplôme étranger d études supérieures Ministère de la Communauté germanophone Département Formation et Organisation de l Enseignement 1, Rue Gospert 4700 Eupen e-mail:

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Développement d une interface web Dédiée aux enseignants chercheurs

CAHIER DES CHARGES. Développement d une interface web Dédiée aux enseignants chercheurs CAHIER DES CHARGES Développement d une interface web Dédiée aux enseignants chercheurs Internet/Intranet Page 1 sur 13 Sommaire : Introduction... 3 1. Contexte... 3 2. Historique... 3 Description de la

Plus en détail

RAPPORT D'AVANCEMENT n XX Couvrant la période du xx.xx.xxx au xx.xx.xxx

RAPPORT D'AVANCEMENT n XX Couvrant la période du xx.xx.xxx au xx.xx.xxx Numéro du Projet LIFE Localisation du projet Date de début du projet RAPPORT D'AVANCEMENT n Couvrant la période du xx.xx.xxx au xx.xx.xxx Date du rapport NOM DU PROJET LIFE

Plus en détail

1. Conditions préalables. 2. Créer un compte Web. 3. Se connecter

1. Conditions préalables. 2. Créer un compte Web. 3. Se connecter F Introduction COMMENT ACCÉDER AU PORTAIL PARTENAIRES DE SERVICE TOLL COLLECT Sommaire 1. Conditions préalables 2. Créer un compte Web 3. Se connecter 4. Utiliser le portail Partenaires de service 5. Sous-comptes

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-93 DU 21 OCTOBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2015-93 DU 21 OCTOBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2015-93 DU 21 OCTOBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Solution de paiement en ligne Tableau de bord Commerçant

Solution de paiement en ligne Tableau de bord Commerçant Solution de paiement en ligne Tableau de bord Commerçant Nom de fichier : Monetico_Paiement_Internet_Tableau_de_bord_Commerçant_v4_2_06 Numéro de version : 4.2.06 Date : 2015-07-23 Confidentiel Titre du

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/SDWG/6/3 ORIGINAL : anglais DATE : 8 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPE DE TRAVAIL SUR LES NORMES

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Santé environnementale

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Santé environnementale SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Santé environnementale MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Direction générale de la santé Sous-direction de la prévention des risques liés à l environnement et à l

Plus en détail

Présentation Site Internet EVRARD/PHARMALPA CATEGORIE DE MEMBRE : CLIENT FINAL. NOM AUTEUR DATE Mise en application Version du document VISA

Présentation Site Internet EVRARD/PHARMALPA CATEGORIE DE MEMBRE : CLIENT FINAL. NOM AUTEUR DATE Mise en application Version du document VISA Présentation Site Internet EVRARD/PHARMALPA CATEGORIE DE MEMBRE : CLIENT FINAL NOM AUTEUR DATE Mise en application Version du document VISA LAURENT AUBRAT 19/11/2012 1.0 MISE A JOUR LAURENT AUBRAT 05/12/2012

Plus en détail

Introduction. Aperçu de la Loi

Introduction. Aperçu de la Loi Avis de projet de modification du Règlement 329/04 pris en application de la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé précisant le pouvoir de Cybersanté Ontario, à titre

Plus en détail

Groupe de travail sur le contrôle des médicaments et les inspections

Groupe de travail sur le contrôle des médicaments et les inspections COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GENERALE ENTREPRISES Marché unique : mise en œuvre et législation des biens de consommation Produits pharmaceutiques : cadre législatif et autorisations de mise sur le marché

Plus en détail

Système de gestion des cas du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide de l utilisateur pour les fournisseurs de services

Système de gestion des cas du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide de l utilisateur pour les fournisseurs de services Système de gestion des cas du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide de l utilisateur pour les fournisseurs de services Chapitre 10: Rapports du Système de gestion des cas Version 2.4 Décembre

Plus en détail

1MODE D EMPLOI SUCCINT DES DONNEES EN LIGNE DISAR

1MODE D EMPLOI SUCCINT DES DONNEES EN LIGNE DISAR 1MODE D EMPLOI SUCCINT DES DONNEES EN LIGNE DISAR Le site disar (Diffusion Interactive des Statistiques Agricoles de Référence) présente, sous forme de tableaux, les résultats des principales enquêtes

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/7/8 ORIGINAL : anglais DATE : 26 avril 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION COMITÉ PLÉNIER Septième session Genève,

Plus en détail

Règlement des stages. Règlement Voté en CA le 12 juillet 2013

Règlement des stages. Règlement Voté en CA le 12 juillet 2013 Règlement des stages TEXTES DE REFERENCE (DISPONIBLES SUR LE SITE WEB BORDEAUX 3, RUBRIQUE ENTREPRISES/STAGES OU SUR L ESPACE ETUDIANT RUBRIQUE ORIENTATION INSERTION / FAIRE UN STAGE - TROUVER UN EMPLOI

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PROFESSION DE CHIRURGIEN DENTISTE EN FRANCE POUR LES CHIRURGIENS DENTISTES À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur Trousse d EBA/alphabétisation du Recensement de 2006 EBA ENRICHISSEMENT GUIDE DU FORMATEUR Introduction Contenu Le Guide du formateur sur les activités d enrichissement contient des renseignements à l

Plus en détail

URGENT TRES SIGNALE. Créteil, le 6 juillet 2015. La rectrice de l académie de Créteil

URGENT TRES SIGNALE. Créteil, le 6 juillet 2015. La rectrice de l académie de Créteil Créteil, le 6 juillet 2015 La rectrice de l académie de Créteil à Mesdames et Messieurs les chefs des établissements du second degré (lycées, lycées professionnels, collèges, EREA), Rectorat Division des

Plus en détail

Manuel d utilisation du portail médecine

Manuel d utilisation du portail médecine Manuel d utilisation du portail médecine 1 Présentation Le Centre de Gestion s est équipé du portail médecine : cet outil en ligne est mis à la disposition des collectivités qui pourront gérer elles-mêmes

Plus en détail

OVIDENTIA Gestion des demandes de congés

OVIDENTIA Gestion des demandes de congés OVIDENTIA Gestion des demandes de congés CANTICO / janvier 2006 OVIDENTIA 1/24 Version Documentation Version OVIDENTIA / Module Date 1.1 5.5.0 15/11/2004 1.2 5.5.5 07/04/2005 1.3 5.5.5 20/08/2005 1.4 5.7.5

Plus en détail

TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC

TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC Montant additionnel ASAP: Non Oui, N o ASAP : VEUILLEZ EPÉDIER CE FORMULAIRE, PAR COURRIER INTERNE, AU SERVICE DES CARTES DE CRÉDIT (934) CARTE DÉTENUE PAR LE CLIENT CARTE

Plus en détail

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi?

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? La Commission européenne jette les bases du déploiement des futurs réseaux intelligents Conformément aux directives européennes 1 2009/72/CE

Plus en détail

Nom de l équipe (en français)

Nom de l équipe (en français) Source : Illustrations provenant de Google/Images Nom de l équipe (en français) Noms Courriel Membres de l équipe (maximum 4) Nom du superviseur École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur 3.1 Mise en situation

Plus en détail

Solution de paiement par Internet Tableau de bord Commerçant

Solution de paiement par Internet Tableau de bord Commerçant Solution de paiement par Internet Tableau de bord Commerçant Nom de fichier : Monetico_Paiement_Internet_Tableau_de_bord_Commerçant_v4_2_05 Numéro de version : 4.2.05 Date : 2014-05-29 Confidentiel Titre

Plus en détail

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/27 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 27 de l'ordre du jour provisoire SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO Résumé Conformément

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 10 décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013

Plus en détail

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision :

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : POLITIQUE 802 Page 1 de 5 Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : 1.0 OBJET Cette politique définit les normes minimales pour la

Plus en détail

PARIS, LE11 DECEMBRE 2003. Le ministre délégué aux libertés locales. Mesdames et Messieurs les préfets. Circulaire n NOR/LBL/B/03/10081/C

PARIS, LE11 DECEMBRE 2003. Le ministre délégué aux libertés locales. Mesdames et Messieurs les préfets. Circulaire n NOR/LBL/B/03/10081/C DIRECTION GENERALE DES COLLECTIVITES LOCALES SOUS-DIRECTION DES ELUS LOCAUX ET DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Affaire suivie par : Christophe Renou Tél. : 01.40.07.24.10 Fax : 01.49.27.38.93 Mél.

Plus en détail

CNAPS Délégation territoriale Sud Est 8 rue du Nord CS 40075 69 625 Villeurbanne Cedex

CNAPS Délégation territoriale Sud Est 8 rue du Nord CS 40075 69 625 Villeurbanne Cedex DEMANDE D AUTORISATION PRÉALABLE IMPORTANT Pour entrer en formation d agent de sécurité (CQP APS), il est obligatoire d obtenir une autorisation préalable délivrée par le conseil national des activités

Plus en détail

Guide d utilisation du site des forums FRANCIM

Guide d utilisation du site des forums FRANCIM Guide d utilisation du site des forums FRANCIM Adresse : http://etudes.isped.u-bordeaux2.fr/forum-francim/ Rédigé par Sylvain Maurisset et Marianne Savès Relu par Paul Avillach, Françoise Colombani, Hélène

Plus en détail

INTERCONNEXION ENT RÉUNION / BCDI / E - SIDOC

INTERCONNEXION ENT RÉUNION / BCDI / E - SIDOC INTERCONNEXION ENT RÉUNION / BCDI / E - SIDOC 05/06/2014 Editeur de l ENT et e-sidoc Documentation sur les procédures à suivre pour mettre en place l authentification unique entre e-sidoc et l ENT RÉUNION.

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION I- PERSONNEL 41 I-1 Le responsable de la distribution 41 I-2 Les autres personnels 42 II- LOCAUX 42 III- DISTRIBUTION 42 III-1 Attribution nominative 43 III-1-1

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES

GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES 1271-04-02/08/FR WP 155 rév. 04 Document de travail sur les questions fréquemment posées (FAQ) concernant les règles d entreprise contraignantes

Plus en détail

Cahier des charges PS1 SITE E SUPINFO

Cahier des charges PS1 SITE E SUPINFO Cahier des charges PS1 SITE E SUPINFO Auteur : Labo Techno Internet Ecole Supérieure d Informatique de Paris 23. rue Château Landon 75010 PARIS www.supinfo.com 1. Présentation SUPINFO propose cette année

Plus en détail

Recommandations relatives à la soumission de propositions en réponse à l avis d offre de participation TIGER

Recommandations relatives à la soumission de propositions en réponse à l avis d offre de participation TIGER Recommandations relatives à la soumission de propositions en réponse à l avis d offre de participation TIGER 1 INTRODUCTION 2 2 FORMAT ET CONTENU DE LA PROPOSITION 2 2.1 PAGE DE GARDE 4 2.1.1 Titre 4 2.1.2

Plus en détail

6. Rôle de garde. INTRODUCTIon. SUGgestion de questions

6. Rôle de garde. INTRODUCTIon. SUGgestion de questions 6. Rôle de garde INTRODUCTIon Les médecins généralistes et les pharmaciens doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la continuité des soins. La participation au rôle de garde est donc,

Plus en détail

Dossier de presse Base élèves

Dossier de presse Base élèves Dossier de presse Base élèves Afin de répondre aux interrogations légitimes d une partie des parents d élèves aveyronnais qui nous sont relayées par les syndicats, nous vous transmettons un dossier de

Plus en détail

Guide d utilisation de la plate-forme EAD-COMETE. Interface étudiant

Guide d utilisation de la plate-forme EAD-COMETE. Interface étudiant Guide d utilisation de la plate-forme EAD-COMETE Interface étudiant I Ouverture d un compte utilisateur... 2 I.1 Procédure d obtention d un compte mail à Paris X... 2 I.2 Ouverture de compte sur ead-comete...

Plus en détail

Tutoriel COMMENT UTILISER LE SITE

Tutoriel COMMENT UTILISER LE SITE Tutoriel COMMENT UTILISER LE SITE 2015 #1 NOTRE CATALOGUE PRODUITS Sur la page d accueil d I LOVE PRINT - www.iloveprint.fr, un menu vous permet d accéder à notre offre produits. Ces derniers sont disponibles

Plus en détail

Stage Recherche 2015/2016

Stage Recherche 2015/2016 Stage Recherche 2015/2016 Informations générales... 2 Stage recherche Pharmacie... 3 Stage recherche Médecine / Odontologie... 4 Réalisation d'un stage de recherche à la place d'un stage hospitalier d'été

Plus en détail

La terminologie suivante s applique aux présentes Conditions générales:

La terminologie suivante s applique aux présentes Conditions générales: CONDITIONS GÉNÉRALES L accès à ce site Web et son utilisation sont soumis aux conditions d utilisation suivantes («Conditions générales»). Vous êtes invité à lire attentivement ces conditions d utilisation

Plus en détail

La banque de données fédérale des professionnels des soins de santé. Professeur Docteur Alain De Wever, Nadia Benahmed. Objectif

La banque de données fédérale des professionnels des soins de santé. Professeur Docteur Alain De Wever, Nadia Benahmed. Objectif La banque de données fédérale des professionnels des soins de santé Professeur Docteur Alain De Wever, Nadia Benahmed Objectif La loi du 29 janvier 2003 (MB : 26.02.03) institue la banque de données fédérale

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES COMITÉ TECHNIQUE. Cinquante-deuxième session Genève, 14 16 mars 2016

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES COMITÉ TECHNIQUE. Cinquante-deuxième session Genève, 14 16 mars 2016 ORIGINAL : anglais DATE : 29 janvier 2016 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES Genève F COMITÉ TECHNIQUE Cinquante-deuxième session Genève, 14 16 mars 2016 RÉVISION DU DOCUMENT

Plus en détail

Evaluation d une page Internet destinée aux pharmaciens d officine

Evaluation d une page Internet destinée aux pharmaciens d officine Evaluation d une page Internet destinée aux pharmaciens d officine Cécilia Folch Etudiante en pharmacie Rapport Stage à Option 2 ème année de Master en Pharmacie, mai à août 2012 Superviseurs : Laure-Zoé

Plus en détail

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54 question les conclusions tirées des étapes antérieures de la révision n apparaît. Ceci peut se faire notamment par une analyse critique des données chiffrées et des modifications de l organisation administrative;

Plus en détail

Manuel sur l envoi des Annexes TVA sur Nifonline 10/06/15 v 1.3

Manuel sur l envoi des Annexes TVA sur Nifonline 10/06/15 v 1.3 1) Contexte général L administration fiscale cherche toujours les moyens pour aider les Contribuables à s acquitter de leurs obligations fiscales plus facilement. A cette fin, quelques applications en

Plus en détail

SAISIE DES SALARIES. Fiche Bilan de l annexe financière ACI

SAISIE DES SALARIES. Fiche Bilan de l annexe financière ACI SAISIE DES SALARIES Fiche Bilan de l annexe financière ACI 1 - Introduction Ce document s adresse aux structures porteuses d ateliers et chantiers d insertion et aux services de l Etat (DGEFP, DIRECCTE

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES A L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS INFORMATIONS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SOUTIEN EN LIGNE

INFORMATIONS GÉNÉRALES A L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS INFORMATIONS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SOUTIEN EN LIGNE Le soutien des cursus franco-allemands binationaux et trinationaux à partir de 2017-18 : INFORMATIONS GÉNÉRALES A L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS INFORMATIONS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

Adoption anticipée de la norme IFRS 9 Instruments financiers par les banques d importance systémique intérieure Préavis

Adoption anticipée de la norme IFRS 9 Instruments financiers par les banques d importance systémique intérieure Préavis Référence: Préavis aux banques, SBE, SPB, SFP, ACC, SAV, SAM, SSM, SPA Le 9 janvier 2015 Destinataires : Entités fédérales Objet : Adoption anticipée de la norme IFRS 9 Instruments financiers par les banques

Plus en détail

Portail intérim Guide des utilisateurs

Portail intérim Guide des utilisateurs Portail intérim Guide des utilisateurs https://aptinterim.val-solutions.fr Décembre 2015 Introduction Vous êtes une entreprise de travail temporaire et vous souhaitez vérifier si vos salariés intérimaires

Plus en détail

Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique

Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique Mise à jour : août 2013 École d études politiques Programmes d administration publique Table des matières 1 Introduction...3 2 Politique

Plus en détail

vu le traité sur le fonctionnement de l Union européenne, et notamment son article 192, paragraphe 1,

vu le traité sur le fonctionnement de l Union européenne, et notamment son article 192, paragraphe 1, 27.6.2014 Journal officiel de l Union européenne L 189/135 RÈGLEMENT (UE) N o 660/2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 15 mai 2014 modifiant le règlement (CE) n o 1013/2006 concernant les transferts

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un séminaire à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

MedDRA et son Rôle dans les Activités de Pharmacovigilance. Dr Philippe Thouvay MSSO. Conception Générale

MedDRA et son Rôle dans les Activités de Pharmacovigilance. Dr Philippe Thouvay MSSO. Conception Générale MedDRA et son Rôle dans les Activités de Pharmacovigilance Dr Philippe Thouvay MSSO 1 Conception Générale Direction, développement et gestion de MedDRA Moteur de recherche Agences du Médicament et MedDRA

Plus en détail

Guichet ONEGATE. Collecte de la fiche individuelle d emprunt (FIE) Manuel d utilisateur ORGANISATION ET INFORMATIQUE SDESS

Guichet ONEGATE. Collecte de la fiche individuelle d emprunt (FIE) Manuel d utilisateur ORGANISATION ET INFORMATIQUE SDESS Guichet ONEGATE Manuel d utilisateur Collecte de la fiche individuelle d emprunt (FIE) ORGANISATION ET INFORMATIQUE SDESS SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1. PRÉSENTATION DE ONEGATE... 3 1.2. INFORMATIONS

Plus en détail

Enseignement à distance

Enseignement à distance EAD Enseignement à distance Etudier à distance Découvrez l offre de formation de la Faculté de Droit de Grenoble en formation à distance, ainsi que toutes les modalités pour y accéder. Présentation de

Plus en détail

Saisine : Ministre de la Santé (11 juillet 2012) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de la Santé (11 juillet 2012) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 23 juillet 2012 Objet : Avant-projet de règlement grand-ducal modifiant le règlement grand-ducal modifié du 15 décembre 1992 relatif à la mise sur le marché des médicaments et le règlement

Plus en détail

Guide d utilisation MANITOU

Guide d utilisation MANITOU Guide d utilisation Libre service DOTATION MANITOU 19 mars 2012 L'information ci incluse est la propriété intellectuelle de MOMENTUM TECHNOLOGIES inc., et ne peut être utilisée, reproduite ou divulguée

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

Cahier Technique La Feuille de Soins Electronique en mode Désynchronisé

Cahier Technique La Feuille de Soins Electronique en mode Désynchronisé Cahier Technique La Feuille de Soins Electronique en mode Désynchronisé Télévitale cahier technique : la feuille de soin électronique en mode désynchronisé Page 1 / 9 Sommaire Introduction... 3 Le Dossier

Plus en détail

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR)

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Objet Le Registre canadien de greffe (Registre CTR) comprend la liste nationale des patients

Plus en détail

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES)

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES) Title: COMMISSION SCOLAIRE GESTION DES DOSSIERS DE L ÉLÈVE EASTERN TOWNSHIPS Source: Archives Secrétaire générale Adopted: ETSB05-02-124 En vigueur à compter de Février 2005 Reference Number: P002-1 VOIR

Plus en détail

Serge WACKER Novembre 2011 http://serge.wacker.free.fr 1

Serge WACKER Novembre 2011 http://serge.wacker.free.fr 1 Serge WACKER Novembre 2011 http://serge.wacker.free.fr 1 LA PLATE-FORME MOODLE GUIDE DE L'ENSEIGNANT Moodle : une plate-forme de travail collaboratif et d'enseignement à distance SOMMAIRE Qu est ce qu

Plus en détail

Guide utilisateur de l annuaire

Guide utilisateur de l annuaire Guide utilisateur de l annuaire Innovant, évolutif et performant, l annuaire en ligne IMPRESA-WEB a été développé avec les dernières technologies et dispose de nombreuses fonctionnalités pour permettre

Plus en détail

Mémento. Nouveau magazine du réseau des IUT en version numérique

Mémento. Nouveau magazine du réseau des IUT en version numérique Mémento Nouveau magazine du réseau des IUT en version numérique Préambule Ce guide vous permettra de connaître les étapes à suivre et les principes à respecter pour diffuser vos articles sur le e magazine

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide L aspect de Microsoft Visio 2013 étant différent par rapport aux versions précédentes, nous avons créé ce guide pour vous aider à être opérationnel au plus vite. Modèles mis à

Plus en détail