LA FIDÉLISATION MULTICANALE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA FIDÉLISATION MULTICANALE"

Transcription

1 PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING LA FIDÉLISATION MULTICANALE En 2013, 94 % des Français déclarent détenir au moins une carte de fidélité et 75 % affirment en faire usage. Pour autant, 58 % des clients ayant souscrit à un programme de fidélisa'on ne se sentent pas considérés comme des clients privilégiés. > Comment apporter cohérence et valeur ajoutée sur des canaux parfois complémentaires? > Comment cons'tuer une offre de privilèges adaptée à l univers de la marque et aux a.entes de ses clients? > Quels privilèges et dota'ons convient-il de développer dans une démarche mul'canale? > Comment mesurer le retour sur inves'ssement et la rentabilité du programme à travers une mesure individuelle? Programme : 1) La connaissance client 2) Les leviers de fidélisa'on 3) La communica'on et l anima'on Intervenants : GALERIES LAFAYETTE - BHV, Karine Vierucci-Chometon, Directrice Marke'ng Client MARIONNAUD PARFUMERIES, Mélanie Coutant, CRM Manager PRICEMINISTER, Odile Szabo, Directrice des Opéra'ons Marke'ng Animatrice : EXPERIAN MARKETING SERVICES, Magalie Lasfargues, Responsable Strategic Services 1/7

2 PRESENTATION DES INTERVENANTS Karine Vierucci-Chometon : La branche Grands Magasins du Groupe Galeries Lafaye<e regroupe 59 magasins en France (et 5 à l interna'onal : Berlin, Dubaï, Casablanca, Jakarta et Pékin) qui accueillent chaque jour un million de visiteurs. Mélanie Coutant : Marionnaud, c est 545 magasins en France, 248 ins'tuts et 722 millions d euros de chiffre d affaires en Odile Szabo : PriceMinsiter est une place de marché qui existe depuis Le site accueille chaque mois dix millions de visiteurs, soit un quart des internautes français, pour un total de transac'ons quo'diennes. I - LA CONNAISSANCE CLIENT Selon McKinsey, les retailers pourraient améliorer leurs marges d exploita7on de 60% s ils parvenaient à mieux 7rer profit de leurs données clients... Dans un contexte de mul7plica7on des canaux, comment vos équipes sont-elles organisées? Notre équipe Marke'ng est organisée en cinq pôles : la connaissance client, l anima'on client, le programme de fidélisa'on, le S.I. client et les projets (digitalisa'on des points de vente, mobile...) Historiquement, nous disposons d une base de données dans laquelle remontent tous les achats effectués par nos clients en magasins. Notre nouvelle base renforce la valeur de ces informa'ons en intégrant les parcours Internet. Différents ou'ls, comme une plateforme de ges'on de campagnes, sont ensuite u'lisés pour gérer la Data. Certes, il s agit-là d une structure lourde. Mais il est stratégique pour le groupe de rester totalement maître de ses données et de disposer de ses propres ou7ls. 2/7

3 La donnée, c est assurément ce que l on a de plus précieux. Il convient donc de la garder en interne. Un B.I. a été mis en place en 2005 pour regrouper les données des u'lisateurs ainsi que les données Web-centric, réseaux sociaux et ing. Trois pôles sont clairement iden'fiés : - Le Service clients : nous accordons une très grande a<en'on à la ges'on de crise. - Le Data Mining : Marionnaud dispose d une des bases de données les plus importantes dans le retail spécialisé avec plus de 11 millions de clients. - L anima'on de la base de données : elle détermine quel est le canal le plus approprié pour a<eindre le client. Marionnaud a pris la décision en 2012 d internaliser l ensemble de ses ou'ls en terme de ges'on de la rela'on clients. Le groupe peut ainsi avoir une vision cohérente à l échelle interna'onale. En effet, toutes les business units et toutes les filiales Marionnaud en Europe ont recours à l ou'l Oracle Siebel pour une vision à 360 de nos clients en temps réel. L intégralité des données magasins, Web et Services clients se trouvent ainsi instantanément réunies. Est-il encore per7nent de parler de segmenta7ons? Une segmenta'on doit répondre à un objec'f. Historiquement, Galeries Lafaye<e a une segmenta'on Valeur autour des clients qui dépensent le plus. Mais en parallèle, une segmenta'on est basée sur les achats effectués en magasins et sur le site Internet : les clients ont été interrogés pour mieux qualifier les profils (les besoins, les mo'va'ons, les idées...) Ce<e dernière segmenta'on, que l on qualifie de stratégique, nous a permis de faire partager à tous les acteurs de l entreprise un vocabulaire commun sur les clients. Une autre segmenta'on plus opéra'onnelle a été effectuée plus récemment autour des enjeux d anima'on client. Elle intègre une réac'vité par rapport aux canaux économiques et au Web, autour de la no'on de poten'el d achat. 3/7

4 Nous effectuons des tests auprès des u'lisateurs autour, par exemple, des usages sur table<e et mobile. Cela nous permet d améliorer assez sub'lement les différents parcours de naviga'on. Un baromètre de sa'sfac'on est également envoyé aux internautes après chaque mise en vente et chaque transac'on. En ce qui concerne la segmenta'on, nous avons une communica'on one-to-one avec des ou'ls prédic'fs. Le RFM reste le fondement de toute l anima'on. Ce<e analyse demeure la plus rentable en terme de ciblage par segment et par canal. En ce qui concerne les études, un ou'l lié à la base de données nous permet d envoyer régulièrement des sondages par , en fonc'on du segment. Les réponses sont analysées en temps réel, nous permecant de réagir extrêmement rapidement. Face à l essor des ventes Web, les magasins restent-ils la première source d acquisi7on de contacts? Les magasins restent bien sûr devant, mais notre principal objec'f est de faire de nos acheteurs en magasin des clients Web. Il s est agi, sur ce point, de rassurer les directeurs de magasins qui percevaient le site Internet comme un concurrent... En réalité, le online n a pas d impact néga'f sur leur chiffre d affaires. Au contraire, le Web est générateur de valeur pour le magasin. Aujourd hui, et sans pour autant avoir fait des lourds efforts en ce sens, le nombre de clients en magasin que l on parvient à iden'fier ensuite sur le Web est assez considérable. 4/7

5 II - LES LEVIERS DE FIDELISATION Un programme de fidélisa'on est un moyen d acquisi'on de connaissances. Toutefois, le système basé sur la carte de paiement présente un inconvénient : si le consommateur refuse la carte de crédit, nous ne pouvons engranger de connaissance complémentaire... Nous avons donc repensé ce mécanisme en perme<ant à tous nos clients d accéder au système de fidélisa'on (même ceux qui ne souhaitent pas de carte de paiement, donc). Avec davantage de connaissance, nous serons plus per7nents dans l anima7on et plus beaucoup plus crédibles, en interne, pour accompagner les décisions de l entreprise. Au final, le système à points s est imposé partout : c est la carte de fidélité qui permet d iden'fier le client lorsqu il règle ses achats. L idéal serait de ne plus avoir recours à ce tradi'onnel mécanisme de points, afin d amener le client à s iden'fier tout seul. Bien qu il n ait guère évolué ces derniers temps, notre programme de fidélité fonc'onne très bien. Il regroupe aujourd hui environ 80% des clients, nous perme<ant d'avoir une vision quasi-complète sur le plan du tracking et de la connaissance client. Une part très importante du chiffre d affaires est issue de l u'lisa'on des chèques de fidélité. Nous tenons donc à ne pas prendre de risques sur ce sujet, car la mécanique actuelle est gagnante. Pourquoi un pure player a-t-il besoin de développer un programme de fidélisa7on? Notre maison mère, Rakuten, a de longue date développé le programme «Super points» dans de nombreux pays. Nous avons adopté ce système il y a deux ans : il est «ludique, lisible et liquide» (comme de la monnaie, le solde de points peut être dépensé à tout moment). Bien souvent, ce sont les marchands eux-mêmes qui financent les Super points, afin de développer le volume d affaires de leur bou7que. 5/7

6 III - LA COMMUNICATION ET L ANIMATION Quels sont vos canaux de prédilec7on pour interagir avec vos contacts? Nous essayons de personnaliser de plus en plus les newsle<ers, en prenant garde à bien ajuster la pression ing. Sur mobile, nous me<ons à disposi'on une applica'on pour les vendeurs et une applica'on pour les acheteurs. Le volume d affaires sur ce device croît dix fois plus vite que sur le desktop. Les no'fica'ons Push perme<ent d adopter une communica'on 100% mobile pour annoncer certains de nos grands événements. Nous avons également développé depuis 2006 un système d s automa'ques en fonc'on du comportement de l u'lisateur, selon plus de 130 scénarios. Pour l heure, nous ne sommes pas parvenus à prouver qu une présence sur les réseaux sociaux était génératrice de volume d affaires. Pour autant, cet effort est essen'el pour recueillir de l informa'on client. PriceMinister est très acen7f à sa e-réputa7on : il convient d être en capacité de réagir très rapidement si un internaute manifeste son mécontentement sur Facebook. Une par'e de l anima'on est liée au programme commercial de nos magasins, tous les clients ne sont donc pas «animés» de la même façon. Chacun des canaux (papier, s, SMS...) répond à un objec'f bien par'culier. Tous les segments de clients ne reçoivent pas les mêmes types de supports. En parallèle de ce programme commercial, sont menées des campagnes récurrentes liées au comportement du client. L objec'f, pour Marionnaud, c est que le client retrouve le même contenu, quel que soit le point de contact choisi. Sur les réseaux sociaux, il s agit de développer de l informa'on rela'onnelle. De plus, notre blog propose une Websérie autour des thèmes qui nous sont chers. 6/7

7 L entreprise a lancé un vaste chan'er autour de l omnicanal. C est cece capacité à capitaliser sur nos magasins qui va faire notre force par rapport à des pure players. Il ne faut évaluer le site Internet par rapport au chiffre d affaires. De très nombreux clients se rendent sur le Web afin de préparer leur visite en magasin, d où l importance de ce projet omnicanal. Pour conclure, quel est votre défi majeur pour 2014? Il s agira de trouver des leviers différents et s inscrire dans une démarche d an'cipa'on par rapport aux a<entes des clients. Aujourd hui, le consommateur est très exigeant et compare en permanence les offres. Dans ce contexte, les distributeurs doivent se montrer beaucoup plus innovants. Alors que le monde de la distribu7on fait sa révolu7on, il faut être en capacité d entraîner dans son sillage toutes les équipes. Ce n est pas une mince affaire de conduire collaborateurs sur une autre voie en me<ant le client au centre de leurs préoccupa'ons. Assurément, c est le device mobile qui représente pour nous l enjeu majeur. Il s agit là aussi de changer l état d esprit des équipes pour les engager dans une démarche Mobile First. 7/7

BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE?

BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE? PARTENAIRE ENJEUX DIGITAUX BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE? PROGRAMME «Vous faites plutôt du Branding ou de la Performance?» Une ques%on à laquelle le marketer aguerri répondra : «Ma

Plus en détail

LE WEB-TO-STORE : RETOURS D EXPERIENCE

LE WEB-TO-STORE : RETOURS D EXPERIENCE PROGRAMME Comment les distributeurs, succursalistes, franchiseurs et services de proximité ont-ils intégré le Webto-Store? Quelle est la réalité chiffrée du showrooming (le fait de repérer un produit en

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL TOUCHER SON COEUR DE CIBLE PLUS EFFICACEMENT AVEC L EMAILING COMPORTEMENTAL Hier, le cœur de cible d un annonceur était défini par des critères socio-démographiques.

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

MAXIMISER LES SYNERGIES ENTRE MÉDIAS DIGITAUX LES NOUVELLES PRATIQUES DE L ACHAT MÉDIA

MAXIMISER LES SYNERGIES ENTRE MÉDIAS DIGITAUX LES NOUVELLES PRATIQUES DE L ACHAT MÉDIA PARTENAIRES MEDIAS DIGITAUX MAXIMISER LES SYNERGIES ENTRE S DIGITAUX LES NOUVELLES PRATIQUES DE L ACHAT PROGRAMME > Comment uliser les médias digitaux (Display, Social, Mobile et Vidéo), créer des phénomènes

Plus en détail

LE MEDIA COURRIER EST- IL UN FACTEUR DE RÉUSSITE ET DE BUSINESS?

LE MEDIA COURRIER EST- IL UN FACTEUR DE RÉUSSITE ET DE BUSINESS? UN FACTEUR DE RÉUSSITE Témoignage préparé par Salvatore Spatafora - Directeur Marke3ng Mul3canal France et Interna3onal 1 210 ans d histoire, et une nouvelle page de son histoire qui s écrit du VPCiste.

Plus en détail

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques e-commerce+ Magazine d information d Octave n 17 - Mars 2016 BUSINESS OMNICANAL : êtes-vous prêt? WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques E-COMMERCE ET POINTS DE VENTE Adoptez le point de vue du client

Plus en détail

Compétences Managériales et Outils. Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale»

Compétences Managériales et Outils. Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale» Compétences Managériales et Outils Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale» Pour qui? Pour quoi? Objec&fs Vous programmez régulièrement avec vos collaborateurs

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

Intégra(on Web Analy(cs B.I. Retour d expérience. Eric Hobein Europages.com eric.hobein@europages.com 1

Intégra(on Web Analy(cs B.I. Retour d expérience. Eric Hobein Europages.com eric.hobein@europages.com 1 Intégra(on Web Analy(cs B.I. Retour d expérience Eric Hobein Europages.com eric.hobein@europages.com 1 8 décembre 2010 Plan de l interven@on Web Analy@cs Processus d intégra@on Architecture décisionnelle

Plus en détail

FORMATION GOOGLE ANALYTICS

FORMATION GOOGLE ANALYTICS FORMATION GOOGLE ANALYTICS L OBJECTIF DE LA FORMATION : Paramétrer par rapport à ses objec0fs, lire les performances de son site, gérer et op0miser ses sources de trafic Comprendre les fondamentaux de

Plus en détail

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés?

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Le e-business Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Philippe Delaide Spécialiste e-business Les Spécialistes du Cabinet TOPS Consult est une Direction Développement

Plus en détail

Agence webmarketing & digitale

Agence webmarketing & digitale g 04 67 49 12 20 i cibleweb.com cement Agence webmarketing & digitale Depuis la création de cibleweb.com notre objectif reste inchangé Accompagner les PME dans l optimisation de leur présence en ligne

Plus en détail

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm #GoSocial La révolution du Social Média Depuis quelques années, les médias sociaux ont métamorphosé le paysage du web et les modes de communication entre les individus et les marques. Hier encore spectateurs,

Plus en détail

CE QUE LA 4G VA CHANGER

CE QUE LA 4G VA CHANGER PARTENAIRES MOBILITE CE QUE LA 4G VA CHANGER PROGRAMME En 2013, les mobiles passent au haut débit. La 4G est la 4e généraon des standards pour la téléphonie mobile. Elle permet de surfer en mobilité avec

Plus en détail

REMISE DU RÉFÉRENTIEL DES PRATIQUES ACHATS 2013-2014

REMISE DU RÉFÉRENTIEL DES PRATIQUES ACHATS 2013-2014 PARTENAIRES ACHATS REMISE DU RÉFÉRENTIEL DES PRATIQUES ACHATS 2013-2014 I - Entreen avec JEAN-PIERRE CLAMADIEU, Président du Comité Exécuf de SOLVAY Jean-Pierre Clamadieu a un parcours unique en son genre

Plus en détail

Compte-rendu Conférence Matinale, vendredi 21 juin 2013

Compte-rendu Conférence Matinale, vendredi 21 juin 2013 Compte-rendu Conférence Matinale, vendredi 21 juin 2013 Avec l aimable participation de Gérard ALFARO, Marketing et Promotion Véhicules Neufs Automobiles, Citroën France Paragon Points de Vente, Outils

Plus en détail

Interface Homme- Machine. Interface pour le web

Interface Homme- Machine. Interface pour le web Interface Homme- Machine Interface pour le web Ergonomie du web : Importance Web U7lisateurs novices et nomades (accès libre) Ergonomie des interfaces Web 62% des acheteurs en ligne abandonnent au moins

Plus en détail

EMARSYS SMART INSIGHT APPRENEZ À CONNAÎTRE VOS CLIENTS. MAXIMISEZ VOTRE ENGAGEMENT.

EMARSYS SMART INSIGHT APPRENEZ À CONNAÎTRE VOS CLIENTS. MAXIMISEZ VOTRE ENGAGEMENT. EMARSYS SMART INSIGHT APPRENEZ À CONNAÎTRE VOS CLIENTS. MAXIMISEZ VOTRE ENGAGEMENT. Le maketing guidé par les données Smart Insight est une plateforme de Customer Intelligence conçue pour maximiser le

Plus en détail

Domaines Skiables de France 08 octobre 2014

Domaines Skiables de France 08 octobre 2014 Domaines Skiables de France 08 octobre 2014 Notre vision A Val Thorens, nous sommes convaincus que la sta5on de montagne de demain sera celle qui saura élever son niveau d excellence et qui saura créer

Plus en détail

Public cible : Directions & équipes Commerciales, Avant-ventes, Directeurs de projets, Consultants.

Public cible : Directions & équipes Commerciales, Avant-ventes, Directeurs de projets, Consultants. Vendre à la Banque Découvrir avec nos experts le secteur bancaire, ses acteurs, ses organisations, ses enjeux règlementaires et concurrentiels. Parler le langage «métier» avec vos interlocuteurs du secteur

Plus en détail

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1 Présenta*on Février 2012 1 Sommaire 1. Posi*onnement p 3 2. Présenta*on de notre offre p 4 1. Stratégie marke*ng p 5 2. Audit de performances p 7 3. Accompagnement de porteurs de projets p 10 3. Références

Plus en détail

USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ

USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ PARTENAIRES : E-COMMERCE USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ PROGRAMME Comment améliorer le parcours des client en temps réel avec les données collectées

Plus en détail

Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING

Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING SOMMAIRE Résumé analytique Conseil 1 : S accorder sur les définitions 2 3 Résumé analytique Équipes ventes et marketing. Ils passent

Plus en détail

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR.

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services Attirer et fidéliser les clients

Plus en détail

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale Thème 2 Les métamorphoses des politiques de Protection sociale 1 Les métamorphoses de l Assurance maladie Entretien avec Frédéric Van Roekeghem Directeur général de la CNAMTS Interview réalisée le 29 novembre

Plus en détail

Optimisation des Ressources de Management Baromètre Eurosearch & Associés

Optimisation des Ressources de Management Baromètre Eurosearch & Associés Communiqué de Presse Paris, le 27 février 2014 Optimisation des Ressources de Management Baromètre Eurosearch & Associés Eurosearch & Associés, cabinet spécialisé dans le Conseil en Ressources de Management

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS BIG DATA, CRM, MOBILE : OÙ ET COMMENT L HYPERCONTEXTUALISATION GÉNÈRE LA CONVERSION? Lorsqu il s agit d engager le dialogue avec le consommateur,

Plus en détail

Du ROI pour le Wi-Fi!

Du ROI pour le Wi-Fi! Du ROI pour le Wi-Fi! Qui est Hub One? 2 Opérateur Télécom Hotspots Wi-Fi & Communications unifiées 420 collaborateurs pour un chiffre d affaires de 132 M Intégrateur de Mobilité Magasin digital & Expertise

Plus en détail

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Michèle GUIGNARD 7 MAI 2009 Développement & Moyens Commerciaux 16 Chemin du Bougeng 31 Les objectifs Prendre conscience et trouver une

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL LE MARKETING MOBILE AU CŒUR DE LA VALORISATION DE LA RELATION CLIENT Le mobile a chamboulé la nature des interacons que les consommateurs entreennent

Plus en détail

PUBLICATION SCANPITCH CONVERSION INTÉRÊT/SOUSCRIPTION : CAS PRATIQUE

PUBLICATION SCANPITCH CONVERSION INTÉRÊT/SOUSCRIPTION : CAS PRATIQUE PUBLICATION SCANPITCH CONVERSION INTÉRÊT/SOUSCRIPTION : CAS PRATIQUE Laurent Martinet Directeur des Etudes ScanPitch laurent.martinet@scanpitch.fr 01 77 13 16 16 06 24 04 10 43 Tous Droits Réservés ScanPitch

Plus en détail

Les tableaux de bord. Janvier 2012

Les tableaux de bord. Janvier 2012 Les tableaux de bord Janvier 2012 RAPPEL Dans les entreprises et les organisa/ons contemporaines, le pilotage financier, social et socio- économique et en plein développement. Des pilotes sans tableaux

Plus en détail

CERTAINES PERSONNES VOIENT SIMPLEMENT UN POULPE...

CERTAINES PERSONNES VOIENT SIMPLEMENT UN POULPE... CERTAINES PERSONNES VOIENT SIMPLEMENT UN POULPE... D AUTRES Y VOIENT LA SOLUTION QUI PLACE LE CLIENT AU COEUR DU MARKETING (et ils ont raison) CONCRÈTEMENT, SPREAD, QU EST CE QUE C EST? SPREAD, c est la

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

SITE MOBILE OU APPLICATION? TELLE EST LA QUESTION

SITE MOBILE OU APPLICATION? TELLE EST LA QUESTION PARTENAIRES MOBILITÉ SITE MOBILE OU APPLICATION? TELLE EST LA QUESTION PROGRAMME Selon le cabinet Gartner, seules 0,01 % des applicaons sont rentables... Ce constat nous amène à penser que pour la majorité

Plus en détail

Perspectives collégiales

Perspectives collégiales Perspectives collégiales Vol. 6 N o 4 Janvier 2011 Perspectives collégiales est un bulletin électronique mensuel publié par la Fédération des cégeps, qui représente les 48 établissements du réseau collégial

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Offre de formation Marie Edery

Offre de formation Marie Edery Offre de formation Marie Edery Ecrire et communiquer à l ère du digital Expression écrite & orale Marketing & Communication Print & Nouveaux médias Inter & Intra A propos de Marie Edery Professionnelle

Plus en détail

Web-to-Store. www.optra.fr

Web-to-Store. www.optra.fr Web-to-Store www.optra.fr 1 Le concept Le concept Web-to-Store s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à réaliser

Plus en détail

Comment gagner en performance commerciale en passant vos outils métiers au numérique? Mardi 26 janvier 2016 09:00-11:00

Comment gagner en performance commerciale en passant vos outils métiers au numérique? Mardi 26 janvier 2016 09:00-11:00 Comment gagner en performance commerciale en passant vos outils métiers au numérique? Mardi 26 janvier 2016 09:00-11:00 Etat des lieux Constat Vers une transformation numérique de votre entreprise Nouveaux

Plus en détail

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN?

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PROGRAMME La mobilité et la mulplicité des écrans

Plus en détail

Bilan marketing au deuxième trimestre 2016. Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal

Bilan marketing au deuxième trimestre 2016. Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal SÉRIE TENDANCES/IDÉES Bilan marketing au deuxième trimestre 2016 Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal Introduction Le premier trimestre de l année

Plus en détail

NUMELINK 24 SEPT 2013. «Le Référencement Internet ou comment améliorer sa visibilité»

NUMELINK 24 SEPT 2013. «Le Référencement Internet ou comment améliorer sa visibilité» NUMELINK 24 SEPT 2013 «Le Référencement Internet ou comment améliorer sa visibilité» 40 Collaborateurs Qui sommes nous Nos MéFers L Auvergne soutient Brioude Internet Quelques Références Le Sommaire I

Plus en détail

évoluer VALUE capitalisation

évoluer VALUE capitalisation UP (pron-(^ p ) La société actuelle appelle à toujours plus de performance. Ex : Les hommes et les femmes d entreprises sont appelés à évoluer en permanence. VALUE (pron-vaelju) Aujourd hui, on parle encore

Plus en détail

Veille et E- réputa.on

Veille et E- réputa.on Conven5on Medialibs Veille et E- réputa.on Mickaël Réault - CEO Qu est- ce que l e- réputa.on? E- réputa.on Image que les internautes se font d une marque ou d une personne en fonc5on de traces la concernant

Plus en détail

compagnie Diagnostic réalisé par roxane prince

compagnie Diagnostic réalisé par roxane prince compagnie Diagnostic réalisé par roxane prince 29/02/2016 Edito Edito, A l ère sociale et collaborative, les entreprises, pour être compétitives, se doivent de réduire les coûts et les délais, d améliorer

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer)

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Cette fiche pédagogique présente les trois parcours du MAE ce qui vous permettra de déterminer le choix du parcours de votre

Plus en détail

N 1 d e la parfumerie en franchise PARFUMERIE INSTITUT DE BEAUTÉ PARAPHARMACIE

N 1 d e la parfumerie en franchise PARFUMERIE INSTITUT DE BEAUTÉ PARAPHARMACIE N 1 d e la parfumerie en franchise PARFUMERIE INSTITUT DE BEAUTÉ PARAPHARMACIE Une histoire simple ET vraie Parfumeurs commerçants et passionnés. Philippe Georges, racontez-nous votre Success Story! C

Plus en détail

Comment augmenter sa rentabilité grâce aux outils de la relation client? Jeudi 6 juin 2013

Comment augmenter sa rentabilité grâce aux outils de la relation client? Jeudi 6 juin 2013 Comment augmenter sa rentabilité grâce aux outils de la relation client? Jeudi 6 juin 2013 Rhénatic Pôle de Compétences TIC d Alsace, créé en octobre 2006 Notre vocation : Promouvoir l usage et les bénéfices

Plus en détail

LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème )

LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème ) LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème ) Programme : 18 h 30 : Accueil des diplômés 18 h 45 : Début des entretiens A l issue de vos entretiens, vous êtes conviés au cocktail

Plus en détail

DIGITAL PUB UNE AGENCE DE COMMUNICATION GLOBALE

DIGITAL PUB UNE AGENCE DE COMMUNICATION GLOBALE DIGITAL PUB UNE AGENCE DE COMMUNICATION GLOBALE Présentation Digital pub est situé à souidania, à Alger. Grâce à son dynamisme et sa réactivité Notre équipe se compose de graphistes imprimeurs, designeurs.

Plus en détail

La vérité est ailleurs.

La vérité est ailleurs. La vérité est ailleurs. Extension du domaine de la lutte Nous faisons tous du développement commercial au quotidien Recherche de prospects Fidélisation des clients Recherche d idées pour les clients, pour

Plus en détail

La vente : en pleine révolution 2.0

La vente : en pleine révolution 2.0 d ALAIN RENAULT COMMUNICATION La vente : en pleine révolution 2.0 d ALAIN RENAULT COMMUNICATION L avènement d Internet, des réseaux sociaux et l usage des mobiles ont provoqué un véritable bouleversement

Plus en détail

MATINÉE DU MARKETING TEMPS RÉEL FAUT-IL INTERNALISER SON TRADING DESK?

MATINÉE DU MARKETING TEMPS RÉEL FAUT-IL INTERNALISER SON TRADING DESK? PARTENAIRES MEDIAS DIGITAUX MATINÉE DU MARKETING TEMPS RÉEL FAUT-IL INTERNALISER SON TRADING DESK? PROGRAMME En France le RTB est un marché en croissance de 125%, avec 16% de la part du marché publicitaire

Plus en détail

LA RÉSERVATION EN LIGNE NOUS PERMET, D UN POINT DE VUE TECHNIQUE AVEC LES API, DE POUVOIR DISTRIBUER L ENSEMBLE DE NOTRE CONTENU SUR D AUTRES

LA RÉSERVATION EN LIGNE NOUS PERMET, D UN POINT DE VUE TECHNIQUE AVEC LES API, DE POUVOIR DISTRIBUER L ENSEMBLE DE NOTRE CONTENU SUR D AUTRES LA RÉSERVATION EN LIGNE NOUS PERMET, D UN POINT DE VUE TECHNIQUE AVEC LES API, DE POUVOIR DISTRIBUER L ENSEMBLE DE NOTRE CONTENU SUR D AUTRES PLATES-FORMES. NOUS AVONS LEVÉ UNE BARRIÈRE ET CONCLU DES PARTENARIATS

Plus en détail

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Intervenant : Michaël Bourgeonnier Agence de communication : PaPrika Studio,

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

PREDICT ENGAGEZ VOS CLIENTS AVEC DES PRODUITS QUI LES SÉDUIRONT.

PREDICT ENGAGEZ VOS CLIENTS AVEC DES PRODUITS QUI LES SÉDUIRONT. PREDICT ENGAGEZ VOS CLIENTS AVEC DES PRODUITS QUI LES SÉDUIRONT. PREDICT Engagez vos clients avec des produits qui les séduiront. Recommandations produits personnalisées Ce moteur de recommandations intelligent

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

Le bon questionnaire, à la bonne personne et au bon moment. contact@myfeelback.com www.myfeelback.com +33 5 62 80 44 27

Le bon questionnaire, à la bonne personne et au bon moment. contact@myfeelback.com www.myfeelback.com +33 5 62 80 44 27 Le bon questionnaire, à la bonne personne et au bon moment. contact@myfeelback.com www.myfeelback.com +33 5 62 80 44 27 Les défis de la connaissance client. Vous avez besoin d une base de données client

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

5 raisons de placer Le CRM au cœur de votre performance

5 raisons de placer Le CRM au cœur de votre performance L'expertise du Data Management 5 raisons de placer Le CRM au cœur de votre performance Thierry ALINGRIN William BEREAULT L'information client au cœur des décisions et de l'action CRM & Performance d Entreprise

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 13

Les rendez-vous Numérique 13 Les rendez-vous Numérique 13 Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les Restructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers Le numérique : un enjeu

Plus en détail

Sommaire. Le concept. p.3. Les chiffres. p.5. La revue de presse.p.7. Contact.p.9

Sommaire. Le concept. p.3. Les chiffres. p.5. La revue de presse.p.7. Contact.p.9 Un mot des créateurs En créant bpeek nous avions une motivation simple, intégrer les consommateurs au cœur du business des entreprises, développer un lien direct entre ces deux mondes. Bpeek permet aux

Plus en détail

Mon Restaurant et L Internet

Mon Restaurant et L Internet Service Attitude Mon Restaurant et L Internet Programme de forma4on, de mise en place et de suivi pour 4rer profit de la communica4on digitale des4né spécifiquement à vous, restaurateurs Septembre 2012

Plus en détail

Pourquoi un Blog Peut Freiner le Démarrage de Votre Entreprise?

Pourquoi un Blog Peut Freiner le Démarrage de Votre Entreprise? Pourquoi un Blog Peut Freiner le Démarrage de Votre Entreprise? by Lionel - mercredi, décembre 03, 2014 http://une-vie-geniale.com/pourquoi-un-blog-peut-freiner-le-demarrage-de-votre-entreprise/ l entrepreneuriat

Plus en détail

CERTAINES PERSONNES VOIENT SIMPLEMENT UN POULPE...

CERTAINES PERSONNES VOIENT SIMPLEMENT UN POULPE... CERTAINES PERSONNES VOIENT SIMPLEMENT UN POULPE... D AUTRES Y VOIENT LA SOLUTION QUI MET LE CLIENT AU COEUR DU MARKETING (et ils ont raison) CONCRÈTEMENT, SPREAD, QU EST-CE QUE C EST? SPREAD, c est la

Plus en détail

Conférence Cercle Marketing Direct. «L enjeu stratégique des données marketing dans la transformation numérique des groupes de presse»

Conférence Cercle Marketing Direct. «L enjeu stratégique des données marketing dans la transformation numérique des groupes de presse» Conférence Cercle Marketing Direct «L enjeu stratégique des données marketing dans la transformation numérique des groupes de presse» Jeudi 25/11/2015 Le réseau de référence des professionnels du marketing

Plus en détail

PME : propulsez votre développement commercial Solutions de prospection & relation clients

PME : propulsez votre développement commercial Solutions de prospection & relation clients PME : propulsez votre développement commercial s de prospection & relation clients Informations En et savoir réservation plus : 02 85 52 3791 91 louise.querouil@leadforce.fr cyril.gouyette@leadforce.fr

Plus en détail

Conférence petit-déjeuner sur l innovation dans les secteurs Banque et Assurance 16 octobre 2009. Déroulement

Conférence petit-déjeuner sur l innovation dans les secteurs Banque et Assurance 16 octobre 2009. Déroulement Déroulement 8h-8h45 : Accueil 8h45-9h15 : «10 idées pour innover», d Olivier Arroua, associé du cabinet Selenis 9h15-9h45 : «Comment innover pour accompagner le changement», de Pascale Leclercq, Présidente,

Plus en détail

BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS

BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PARTENAIRES E-COMMERCE BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PROGRAMME Alors que le taux d équipement d appareils numériques explose, les consommateurs passent de

Plus en détail

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable.

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. EN UN CLIN D OEIL BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. Elle est organisée en 3 pôles : SM@RT,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Avec le smsgéoloc, les clients n ont jamais été aussi près de chez vous! DOSSIER À. https://goo.gl/avtngs.

DOSSIER DE PRESSE. Avec le smsgéoloc, les clients n ont jamais été aussi près de chez vous! DOSSIER À. https://goo.gl/avtngs. PLATEFORME SAAS D'ENVOI DE SMS DOSSIER À télécharger https://goo.gl/avtngs DOSSIER DE PRESSE Avec le smsgéoloc, les clients n ont jamais été aussi près de chez vous! PARTICIPANT MOBILE & SOCIAL MARKETING

Plus en détail

La 1 ère plateforme communautaire de référence pour les auto-entrepreneurs.

La 1 ère plateforme communautaire de référence pour les auto-entrepreneurs. Paris, le 20 janvier 2011 La 1 ère plateforme communautaire de référence pour les auto-entrepreneurs. Ciel, n 1 en France des logiciels de gestion et des services pour les petites entreprises, lance le

Plus en détail

Business Optimising Consulting Group. Présentation du cabinet

Business Optimising Consulting Group. Présentation du cabinet Business Optimising Consulting Group Présentation du cabinet Qui sommes-nous Business Optimising Consulting Group, est un cabinet de conseil en organisation et management Développé par une équipe de management

Plus en détail

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var (France) Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var (France) Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41 Notre objectif : Diminuer vos prix d achats Accédez au commerce international et devenez plus compétitifs Comment? L'analyse du marché du meuble en 2007 montre que les grandes enseignes se partagent le

Plus en détail

Un nouveau cycle pour Avanquest

Un nouveau cycle pour Avanquest Un nouveau cycle pour Avanquest Paris, Le 16 décembre 2013 www.avanquest-group.com CONFIDENTIEL - NE PAS DIFFUSER Un nouveau cycle pour Avanquest 16 Decembre 2013 1 30 ans d expertise, 3 mutations réussies

Plus en détail

restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant

restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant LE GUIDE POUR TOUT SAVOIR SUR LA COMMANDE EN LIGNE restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant 1 FAITES D INTERNET VOTRE MEILLEUR ALLIÉ POURQUOI OPTER POUR LA COMMANDE EN LIGNE? Vos

Plus en détail

Bons de réduction: Stratégie de visibilité et de conversions annonceurs. 13 mars 2014

Bons de réduction: Stratégie de visibilité et de conversions annonceurs. 13 mars 2014 Bons de réduction: Stratégie de visibilité et de conversions annonceurs 13 mars 2014 Contenu L éco-système des bons de réduction Les acteurs du marché La Solution Couponing affilinet Offre éditeurs: visibilité

Plus en détail

OCAYS Consulting Conseil en management et organisation

OCAYS Consulting Conseil en management et organisation OCAYS Consulting Conseil en management et organisation O C A Y S C O N S U L T I N G - P A R T N E R O F Y O U R P R O J E C T S Une nouvelle donne Présentation du cabinet Origine, positionnement et offre

Plus en détail

www.digitall-conseil.fr

www.digitall-conseil.fr www.digitall-conseil.fr 1 «Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s adaptent le mieux au changement» Charles Darwin 2 Une agence exigeante

Plus en détail

SOCIAL CRM pour le E-commerce

SOCIAL CRM pour le E-commerce SOCIAL CRM pour le E-commerce Spreadbutton, solution en mode Saas, permet aux e-commerçants de gérer leur communauté client avec Facebook. La solution intègre des modules marketing spécifiques à la vente

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 10, Les e-mailings, un flux constant. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 10, Les e-mailings, un flux constant. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 10, Les e-mailings, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada

Plus en détail

Préconisation stratégique Ecole Régionale de la deuxième Chance Midi-Pyrénées !"#"$%$&'()*))+ ),-./$(012-34./ 5/$.4$6/$7843,/

Préconisation stratégique Ecole Régionale de la deuxième Chance Midi-Pyrénées !#$%$&'()*))+ ),-./$(012-34./ 5/$.4$6/$7843,/ Préconisation stratégique Ecole Régionale de la deuxième Chance Midi-Pyrénées ANS Agence de Communication COM ON ANS Agence de Communication Com ON «Pour aider à l intégration professionnelle et sociale

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

L essentiel de la communication Web To Store

L essentiel de la communication Web To Store L essentiel de la communication Web To Store Mul-diffusion Cross- Canal Vos Médias Enseigne CRM- Retail Op-misé Cross- Canal Click & Collect avec paiement intégré Si on vous dit que nous avons la solu-on

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

Quelle rentabilité espérer des chambres d'hôtes en 2012?

Quelle rentabilité espérer des chambres d'hôtes en 2012? Quelle rentabilité espérer des chambres d'hôtes en 2012? L'agence Guest & Strategy a mené une étude sur la rentabilité actuelle de l activité de chambres d'hôtes et gîtes en France, à travers une enquête

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS THINK BIG, START SMALL, MOVE FAST : COMMENT OPTIMISER L'AGILITÉ ET LA PERFORMANCE DE VOS CAMPAGNES GRÂCE AU TAG MANAGEMENT? > Quels sont les retours

Plus en détail

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Produits de grande consommation La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Votre environnement, toujours plus complexe Des consommateurs plus exigeants, une pression constante sur les marges

Plus en détail

PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR ET POUR LE SUPPORT

PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR ET POUR LE SUPPORT PARTENAIRES MOBILITÉ PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR PROGRAMME On ne peut aujourd'hui rester de marbre face aux bouleversements que provoque le mobile... Les annonceurs les

Plus en détail

La démarche Omnicanal Outils d'aide à l'amélioration de l'expérience client Avec le partenaire SKema Alumni

La démarche Omnicanal Outils d'aide à l'amélioration de l'expérience client Avec le partenaire SKema Alumni La démarche Omnicanal Outils d'aide à l'amélioration de l'expérience client Avec le partenaire SKema Alumni brz France 1 Evolution Happy Client, Happy Business 2 Omnicanal Mono Mul0 Cross Omni 3 # Omnicanal

Plus en détail

ANIMER. J ai un site internet et maintenant?

ANIMER. J ai un site internet et maintenant? J ai un site internet et maintenant? Chaque jour, des milliers de sites internet voient le jour. Site vitrine ou site marchand, l animation d un site internet est cruciale pour votre réussite! Rencontrer

Plus en détail

FORMATION DEVENIR «WEDDING PLANNER»

FORMATION DEVENIR «WEDDING PLANNER» FORMATION DEVENIR «WEDDING PLANNER» By Comment devenir Wedding Planner? Tout ce que vous avez besoin de savoir avant de vous lancer dans cette carrière Non obligatoire mais fortement recommandée, une formation

Plus en détail

«Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson.» Confucius

«Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson.» Confucius «Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson.» Confucius 8 avril 2016 Vive les MOOCs! Pe2te histoire de l appren2ssage et défini2on des MOOC Pourquoi le MOOC est-

Plus en détail