Bien encaisser en ligne 1. Panorama des moyens de paiement 2. Le point sur la fraude. Club PME 2.0 Damien Jacob

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bien encaisser en ligne 1. Panorama des moyens de paiement 2. Le point sur la fraude. Club PME 2.0 22/10/2012 @awtbe Damien Jacob"

Transcription

1 Bien encaisser en ligne 1. Panorama des moyens de paiement 2. Le point sur la fraude Club PME 2.0 Damien Jacob

2 Plan A. Les différents moyens d encaisser en ligne I. Paiement en direct sur le site Web II. Paiement en direct via un GSM III. Paiement différé B. Comment faire son choix parmi ces différents moyens? C. La fraude en ligne?

3 Texte sans liste à puces La police utiliséeestsystématiquementle Calibri. Si possible, la taillede la police doitêtreuniformeet ne pas êtreinférieureà 24 pts. Sinon, il faut soit créer un slide supplémentaire, soir réduire le texte. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duisautemvel. Eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Source : source de l information, du tableau, etc.

4 I. En direct, sur le site web 1. Carte de crédit 2. Virement bancaire pré-rempli 3. Carte de débit Les différents moyens de paiement 4. Comptes / portefeuilles virtuels 5. Code éphémère II. En direct, via l appareil GSM III. En différé

5 1. La carte de crédit Caractéristiques. Emission d un virement pré-rempli via l interface de web-banking de la banque du client, sur base du numéro de la carte de débit. Avantages. Carte très répandue. Pas de plafond mensuel Transfert immédiat sur le compte du vendeur. Très fiable. Pas de répudiation possible. Faible coût. Adapté aussi au BtoB. Inconvénients. Nécessité pour le client d être. client «webbanking» de sa banque. Solution nationale. Contestations difficile à gérer.

6 2. Les virements automatisés Caractéristiques. Emission d un virement pré-rempli via l interface de web-banking de la banque du client. Par exemple : CBC / KBC Online, Belfius Netbanking, ING Home Pay. Avantages. Facilité. Transfert immédiat sur le compte du vendeur. Très fiable. Pas de répudiation possible. Faibles coût. Inconvénients. Nécessité pour le client d être client «webbanking» de ces banques. Solution nationale. Contestations difficile à gérer.

7 3. Le bouton «Bancontact» Caractéristiques. Emission d un virement pré-rempli via l interface de web-banking de la banque du client, sur base du numéro de la carte de débit. Avantages. Carte très répandue. Pas de plafond mensuel Transfert immédiat sur le compte du vendeur. Très fiable. Pas de répudiation possible Faible coût. Adapté aussi au BtoB. Inconvénients. Nécessité pour le client d être client «webbanking» de sa banque. Solution nationale. Contestations difficile à gérer.

8 Avantages. 4. Paiements par comptes de tiers / portefeuilles virtuels Caractéristiques. Transfert d argent entre portefeuilles virtuels en communiquant un numéro virtuel (adresse ) et un mot de passe. Attention : l utilisateur doit alimenter le portefeuille virtuel (par virement ponctuel ou par lien avec un compte bancaire / carte de crédit). Universalité et simplicité. Adapté au micro-paiement. CF «Carte de crédit» si un lien est établi avec celle-ci. Inconvénients. Pas de contrôle d identité systématique du détenteur. CF «Carte de crédit» si un lien est établi avec celle-ci. Commissions significatives.

9 Avantages. Anonymat bancaire. Simplicité. Très large public. Très adapté aux petits montants et à la fourniture de biens dématérialisés. Le commerçant est sûr d être payé. 5. Le code éphémère Caractéristiques. Code à usage unique / carte pré-payée (code à gratter), non lié à un compte bancaire / une identité. Inconvénients. Moins universel que la carte de crédit. Nécessité pour le client d acquérir ces codes.

10 Les différents moyens de paiement I. En direct, sur le site web II. En direct, via l appareil GSM 1. Via une communication surfacturée (téléphone/ SMS) 2. Via un code transmis par SMS SMS surtaxé (Premium) : facturation par l opérateur GSM Transfert entre portefeuilles virtuels 3. Via un patch / puce NFC 4. Mobile Internet (via une application mobile) III. En différé

11 Les différents moyens de paiement I. En direct, sur le site web II. En direct, via l appareil GSM III. En différé 1. Lors de la livraison 2. Virement bancaire À l avance A la réception de la facture

12 Comment choisir parmi les différents moyens de paiement? Quelques critères

13 Modes de paiement. Achats en ligne (Belgique 2012) Source : Enquête Insites Consulting pour Comeos (mai 2012)

14 Modes de paiement. Achats en ligne (Wallonie 2012) Source : Baromètre TIC 2012 de la Wallonie de l AWT

15 Modes de paiement en ligne (France 2011) Source : Bariomètre Fevad - Médiamétrie/NetRatings 2011

16 Critères de sélection (multiple) 1. Profil et origine de la clientèle. Jeune? Technophile? Internationale? 2. Notoriété du cybercommerçant et stratégie. Lancement d une nouvelle activité? Test (ex: Paypal)? Activité hybride? 3. Nombre de transactions /mois estimées et évolution attendue. Solutions avec faibles coûts d installation. 4. Valeur minimale et moyenne du panier et marge relative. 5. Nature du produit / service proposé. Communications surfacturées plutôt si coût unitaire fixe et livraison immédiate. Produits à risques. 6. Services proposés par l opérateur de paiement.

17 En pratique Les différents acteurs, contrats, coûts,

18 Les principaux acteurs du paiement électronique 2 types d acteurs : 1. Les sociétés «acquérantes». Assurant le paiement effectif. 2. Les «PSP» (Payment Services Providers). Transporteurs de fonds.

19 Bien choisir son / ses PSP! Tenir compte : des frais; des délais de versement; des moyens de paiement couverts; des modes de saisie de paiement possibles (Webservice, serveur vocal, mode manuel, etc.); des conditions contractuelles (responsabilités, exclusions, etc.); de la facilité d intégration de la solution dans le site (y compris sur le plan ergonomique) et avec le back-office; du dynamisme : évolutivité (régulièrement de nouveaux modes de paiement possibles).

20 Conseils Prévoir d insérer dès le départ dans le cahier des charges de votre site web vos desideratas concernant la phase «paiement». Ne pas se laisser imposer par l agence web le PSP et les modes de paiement acceptés!

21 La fraude en ligne Etat des lieux. 7 recommandations pratiques.

22 Fraude Du coté du vendeur : oui, risque bien réel! La fraude existe et le cybercommerçant n est pas plus immunisé en ligne que dans un magasin! Il doit s en prémunir. Pourtant aucun gérant de magasin n imaginerait ne pas avoir de service de sécurité près du sas de sortie ou d accepter les yeux fermés des billets de banque.

23 Les fraudeurs ciblent les nouveaux sites La fraude au niveau des paiements reste limitée et d un ordre de grandeur comparable au commerce traditionnel. La législation protège assez efficacement les consommateurs. Par contre le vendeur ne sera payé que s il peut démontrer que la contestation n est pas fondée. Or, les fraudeurs ciblent plus particulièrement les nouveaux (petits) sites, profitant de l inexpérience. Importance d être vigilant dès le lancement de son site Internet. France 2011 : les commandes impayées correspondent à 0,26 % du chiffre d'affaires des cybermarchands Source: Observatoire de la sécurité des cartes de paiement émanant de la Banque de France (2011). domaines les plus touchés: le secteur High-Tech et la téléphonie. taux de tentatives de fraudes: 2,65% panier moyen des impayés : 357 euros. Source: Etude réalisée par Fia- Net à partir d'un panel d un millier d e-marchands affiliés (17 millions de transactions). 7/2010.

24 7 recommandations importantes Comme pour la sécurité en magasin, il n existe pas de systèmes miracles pour éliminer toute fraude. 7 recommandations majeures dégagées à l attention des cybercommerçants souhaitant réduire au minimum le risque d impayés en ligne. Attention : cette liste n est bien évidemment non exhaustive, et est susceptible d évoluer au cours du temps, comme c est toujours le cas en matière de sécurité.

25 1. Réduire le risque de répudiation par le détenteur de la carte de crédit Pour les transactions par cartes de crédit. Exigez du client, la communication du code de vérification (code CVV2: 3 derniers chiffres figurant à l'arrière de la carte, dans le panneau de signature). Celui-ci permet de s'assurer que l'internaute dispose bien en face de lui de la carte de crédit. Usage du protocole «3D Secure» hautement recommandé (procédure d «enrôlement»).

26 2. Sous-traiter les opérations techniques Sous-traiter les opérations : de recueil en ligne des données financières et l'interfaçage informatique auprès d'une société spécialisée. Cela lève le risque de piratage informatique et exonère de la responsabilité de la fiabilité de l opération mais ne garantit pas que le vendeur sera payé, dans le cas notamment où l acheteur se révèle ne pas être le titulaire de la carte; le métier de ces sociétés est de recueillir en ligne de façon sécurisée les données financières, pas de contrôler l identité de l acheteur.

27 3. Ne pas confirmer automatiquement toutes les commandes Une commande validée par le PSP ne garantit pas d être payé -> ne pas confirmer aveuglément les commandes. Un plus : Souscrire un package optionnel «gestion et prévention des fraudes». Pour chaque tentative de transaction, des modules informatiques permettent de calculer en temps réel, un indice de risque sur base de plusieurs critères et ainsi de n'autoriser automatiquement la transaction que lorsque le seuil de risque déterminé à l'avance par le vendeur n'est pas atteint. Voire souscrire une assurance.

28 4. Vérifier l identité du client Récolter les coordonnées postales et/ou téléphoniques des clients. Prudence si le client n a communiqué comme information qu un numéro de GSM ou utilise un webmail gratuit / Facebook ID! Etablir une procédure de vérification. Procéder à des contrôles manuels en cas d'opérations suspectes (voir les indices précédemment listées). Exemple : donner un coup de téléphone de vérification si un achat important est effectué par un nouvel acheteur via une CB émise dans un autre pays. pour vérifier si un document d identité n est pas volé.

29 5. Prudence avec les transactions de l étranger Redoubler de prudence lors des transactions vers l'étranger : bloquer celles provenant de pays à risques ou établies à partir d'adresses IP anonymes; en BtoB, vérifier la validité du numéro de TVA intracommunautaire du client; ers/vat_number/index_fr.htm

30 6. Se réserver des preuves Fichier «logs» par «ports», valablement horodaté et conservé. Livraison : ne pas envoyer la marchandise aveuglément : quand cela s'y prête, faites livrer la marchandise au domicile du client par une société de transport qui demandera au destinataire de signer un accusé de réception; ou optez pour une livraison via un réseau de point d enlèvement.

31 7. Ne pas imposer un seul moyen de paiement Proposer plusieurs moyens de paiement afin d'inciter le plus large public possible à acheter en ligne sur le site.

32 Autorités publiques : Federal Computer Crime Unit Rue du Noyer 211 à 1000 Bruxelles. 02/ Porter plainte en ligne : https://www.ecops.be Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyenne et Energie 02/ Ressources documentaires : S informer Loi du 11 mars Label Becommerce Guide des titulaires de sites Internet tguide/designers_internetguide_fr.pdf Dossier paiement de l AWT

33 Articles, témoignages, etc. S informer Dossiers (paiement en ligne, choix d un fournisseur, solutions mobiles, etc.). Baromètre TIC de la Wallonie. Base de données des entreprises TIC. (base de données de fournisseurs TIC signataires de la Charte etic). Blogs ou plateformes spécialisées (www.marketingonthebeach.be, etc.).

34 S informer E-Commerce Les bonnes pratiques pour réussir Damien Jacob 352 pages Editeur : Edipro Collection : e-management ISBN:

35 Centres de compétences en TIC. Services de formation et d accompagnement de Technifutur (Liège), Technofutur (Charleroi), Technocité (Mons), Technobel (Ciney). Club PME 2.0. AWT. Partage d expériences entre PME et cybercommerçants (www.awt.be/pme20) et réseau des cybercommerçants wallons. Experts et aides Organismes d animation économique (SPI, BEP, IGRETEC, IDEA, IDETA,LME, CCI, UCM jaibesoindecom.com, etc.). Plus de 50 consultants agréés en e-business (Rentic). Aides financières en e-business de la Wallonie

36 Contacts et infos Damien 081/

CHARTE D IDENTITÉ VISUELLE

CHARTE D IDENTITÉ VISUELLE CHARTE D IDENTITÉ VISUELLE SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... Page 3 2. LE LOGO... Page 4 2.1 Logo République et canton de Genève... Page 4 2.2 Couleurs du logo... Page 5 2.3 Taille du logo... Page 6 2.4 Déclinaison

Plus en détail

Le Retraitement des Dispositifs Médicaux à Usage unique

Le Retraitement des Dispositifs Médicaux à Usage unique Le Retraitement des Dispositifs Médicaux à Usage unique Dr Ralf BERSCHEID, Chief Operating Officer, VANGUARD 30 Mars 2012 1 Le Groupe Vanguard >1.000 clients dans 15 pays Création en 1998 Croissance rapide

Plus en détail

L e-commerce : une opportunité? Le point en 2011

L e-commerce : une opportunité? Le point en 2011 Osez la vente en ligne awt.be www.a AWT L e-commerce : une opportunité? Le point en 2011 Exposé de Damien JACOB, Agence Wallonne des Télécommunications Introduction de la conférence du 17 mars 2011 à Charleroi

Plus en détail

Cartes commerciales 8,5x5,4 cm Cartes publicitaires Cartes postales Cartes de correspondance Cartes prestige vernis sélectif Cartes PVC 500 microns

Cartes commerciales 8,5x5,4 cm Cartes publicitaires Cartes postales Cartes de correspondance Cartes prestige vernis sélectif Cartes PVC 500 microns SOMMAIRE Cartes commerciales 8,5x5,4 cm 4 Cartes publicitaires 6 Cartes postales 8 Cartes de correspondance 10 Cartes prestige vernis sélectif 12 Cartes PVC 500 microns 14 Cartes texturées papiers de création

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE Septembre 2009

CHARTE GRAPHIQUE Septembre 2009 CHARTE GRAPHIQUE Septembre 2009 1 1_1 2 UN CHANGEMENT D IDENTITÉ POUR PLUS DE VISIBILITÉ. MIEUX COMMUNIQUER POUR FÉDÉRER. Aujourd hui en pleine expansion, le réseau Polytech a choisi de changer d identité

Plus en détail

MANUCURE LA REVOLUTION COLOREDTM. www.colored.fr P A R I S. Colored Paris contact@colored.fr. Contact Presse presse@colored.fr 06.35.55.71.

MANUCURE LA REVOLUTION COLOREDTM. www.colored.fr P A R I S. Colored Paris contact@colored.fr. Contact Presse presse@colored.fr 06.35.55.71. Colored Paris contact@colored.fr Contact Presse presse@colored.fr 06.35.55.71.50 Contact Profetionnel pro@colored.fr www.colored.fr LA REVOLUTION MANUCURE 2013 COLOREDTM P A R I S LA REVOLUTION EST EN

Plus en détail

PLATEFORME GRAPHIQUE INSTITUT DU NOUVEAU MONDE

PLATEFORME GRAPHIQUE INSTITUT DU NOUVEAU MONDE PLATEFORME GRAPHIQUE INTRODUCTION 01 Ce guide de normes a pour but d assurer à l Institut du nouveau monde une image uniforme et puissante, de communiquer la cohérence des gestes, des services et des politiques

Plus en détail

Déléguez votre gestion de documents Quelles sont vos attentes? 2 Comment optimiser l organisation de mon entreprise et accroître la productivité de mes collaborateurs? Pierre, Directeur Général 3 Stéphanie,

Plus en détail

De plus en plus de gens font leurs achats sur Internet, et l offre de produits et services en ligne est grandissante. Les moyens de paiement se

De plus en plus de gens font leurs achats sur Internet, et l offre de produits et services en ligne est grandissante. Les moyens de paiement se De plus en plus de gens font leurs achats sur Internet, et l offre de produits et services en ligne est grandissante. Les moyens de paiement se multiplient également. Voici un aperçu des méthodes les plus

Plus en détail

02/2011. charte graphique d arte pour le print

02/2011. charte graphique d arte pour le print 02/2011 charte graphique d arte pour le print C o r p o r at e d e s i g n P r i n t 5 C H A R T E G R A P H I Q U E 50 PA P E T E R I E D E N T R E P R I S E 78 E X E M P L E S D A P P L I C AT I O N

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

Choix d un fournisseur TIC

Choix d un fournisseur TIC Choix d un prestataire Web Damien Jacob (Charte-eTIC.be & AWT.be) - 2012 Choix d un fournisseur TIC Comment bien choisir son prestataire Web et éviter des malentendus ultérieurs! Exposé de Damien JACOB

Plus en détail

LE COMPTE COURANT ING DIRECT TARIFS

LE COMPTE COURANT ING DIRECT TARIFS LE COMPTE COURANT ING DIRECT TARIFS Tarifs TTC valables à partir du 1 er mai 2009 LE COMPTE ING DIRECT : UN COMPTE COURANT SANS FRAIS POUR LA PLUPART DE VOS OPÉRATIONS BANCAIRES. Avec le Compte d ING Direct,

Plus en détail

Le e-commerce en France

Le e-commerce en France Le e-commerce en France 117.500 sites en 2012 Nouvelle hausse Hausse des opérations Nouvelle hausse des opérations en nombre 42,9 en 2011 45 Mds en 2012 (+ 19%) Les cybers acheteurs Les moyens de paiements

Plus en détail

Bien assurer. ses biens immobiliers PRO. PORTRAIT Paul Jorion, un homme de tête au sein d un groupe

Bien assurer. ses biens immobiliers PRO. PORTRAIT Paul Jorion, un homme de tête au sein d un groupe 63 PRO Hebdo gratuit et indépendant de l assurance www.pro.news-assurances.com MARCHÉ IMMOBILER Bien assurer ses biens immobiliers Quid actum sit in caelo ante diem III idus Octobris anno nouo, initio

Plus en détail

Faites confiance à la première solution française de paiement sur Internet. www.entreprises.societegenerale.fr

Faites confiance à la première solution française de paiement sur Internet. www.entreprises.societegenerale.fr Comptes bancaires au quotidien SOGENACTIF Faites confiance à la première solution française de paiement sur Internet www.entreprises.societegenerale.fr Vous exercez une activité commerciale et vous souhaitez

Plus en détail

1. Le service, en bref 3. 2. Avantages 3. 3. Contexte 3. 4. Clients actuels et cibles 3. 5. Description du service 4 5.1.

1. Le service, en bref 3. 2. Avantages 3. 3. Contexte 3. 4. Clients actuels et cibles 3. 5. Description du service 4 5.1. SERVICE : E-PAYMENT Code Service : e-payment Groupe de services : Web Solutions Publics cibles : Services publics Version du document : V 3.3 Table des matières 1. Le service, en bref 3 2. Avantages 3

Plus en détail

Conduite et Présentation d'activités Professionnelles

Conduite et Présentation d'activités Professionnelles Prénom NOM BTS ASSURANCE Session 20xx Conduite et Présentation d'activités Professionnelles «LA SOLIDARITE EST UNE FORCE» Image de l'agence locale MACIF XXXXX Stage du xx juillet 20xx au xx mars 20xx SOMMAIRE

Plus en détail

Procédés de paiement en ligne

Procédés de paiement en ligne Procédés de paiement en ligne Introduction Quelles sont les méthodes de paiement en ligne? Quelles sont les difficultés à résoudre pour mettre en place un procédé de paiement sur votre site Web? 2 2 Que

Plus en détail

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Accompagnement technologique et décisionnel pour l implémentation de modes de paiement sur Internet et par téléphonie mobile pour accroitre

Plus en détail

Copyright Point / Paybox - Document non contractuel SOLUTIONS DE PAIEMENT E-COMMERCE

Copyright Point / Paybox - Document non contractuel SOLUTIONS DE PAIEMENT E-COMMERCE SOLUTIONS DE PAIEMENT E-COMMERCE Perso de page SOMMAIRE Packs e-commerce Moyens de paiement Flexibilité Outils anti-fraude Paybox Facilitez le paiement 3 Les bonnes raisons de choisir Paybox 4 Nos équipes

Plus en détail

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod La révolution des paiements par cartes bancaires Présenté par Gilles Sartre et Thierry Saxod Environnement et grandes tendances Un monde «physique» Un client «sédentaire» Un monde «numérique» Un client

Plus en détail

Les services de paiement en ligne

Les services de paiement en ligne Les services de en ligne Bertrand KRUG Médiamétrie//NetRatings 14 mai 2008 Les services de utilisés Q3 : Parmi les services de listés ci-dessous, pouvez-vous nous indiquer lesquels vous avez utilisés lors

Plus en détail

Acheter sur Internet

Acheter sur Internet Acheter sur Internet Jadis, la vente par correspondance ou VPC ; aujourd'hui le e-commerce! Jadis, quelques entreprises spécialisées dans ce type de commerce (VPC) ; aujourd'hui, des milliers pour le e_commerce!

Plus en détail

Service e-carte Bleue

Service e-carte Bleue Service e-carte Bleue Adoptez la simplicité et la tranquillité pour tous vos achats en ligne avec le service e-carte Bleue! EN BREF Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro

Plus en détail

Panorama sur les nouveaux modes de paiement

Panorama sur les nouveaux modes de paiement Panorama sur les nouveaux modes de paiement Présence sur 4 continents Europe Amériques Asie Afrique E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions

Plus en détail

www.lesclesdelabanque.com 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ

www.lesclesdelabanque.com 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ JUIN 2015 Guide élaboré avec CARTE BANCAIRE www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ N 5 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE Guide élaboré avec le Groupement

Plus en détail

www.paybox.com Copyright Verifone - Paybox e-commerce - Document non contractuel SOLUTIONS DE PAIEMENT E-COMMERCE

www.paybox.com Copyright Verifone - Paybox e-commerce - Document non contractuel SOLUTIONS DE PAIEMENT E-COMMERCE www.paybox.com SOLUTIONS DE PAIEMENT E-COMMERCE Perso de page Copyright Point / Paybox - Document non contractuel Packs e-commerce Moyens de paiement Solution européenne VOS INTERLOCUTEURS Service Commercial

Plus en détail

Sécurité à l heure de la DME2: Le point de vue de la Banque de France

Sécurité à l heure de la DME2: Le point de vue de la Banque de France Sécurité à l heure de la DME2: Le point de vue de la Banque de France Jerome FANOUILLERE Surveillance des moyens de paiement scripturaux Banque de France Conférence EIFR 28/02/2013 1 Plan Le Rôle de la

Plus en détail

De l e-commerce au commerce connecté

De l e-commerce au commerce connecté De l e-commerce au commerce connecté Objectif Com 26/02/2013 @awtbe Damien Jacob & André Blavier E-commerce ça décolle maintenant 1 2012. E-commerce en Belgique Plus d un belge sur 2 a déjà acheté en ligne.

Plus en détail

Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro de carte bancaire!

Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro de carte bancaire! Service e-carte Bleue Adoptez la simplicité et la tranquillité pour tous vos achats en ligne avec le service e-carte Bleue! EN BREF Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Conduite et présentation des activités professionnelles. Prénom NOM BTS Assurance. Session 20XX

Conduite et présentation des activités professionnelles. Prénom NOM BTS Assurance. Session 20XX Prénom NOM BTS Assurance Session 20XX ( image de votre choix en harmonie avec l enseigne thème et couleur) Conduite et présentation des activités professionnelles I / Contexte A / Présentation de l agence

Plus en détail

«Paiement en ligne» : Que choisir pour vendre en ligne mon hébergement, activité?!

«Paiement en ligne» : Que choisir pour vendre en ligne mon hébergement, activité?! «Paiement en ligne» : Que choisir pour vendre en ligne mon hébergement, activité?! Le paiement en Ligne est aujourd hui indispensable lorsque l on souhaite se commercialiser en ligne. Sans parler des offres

Plus en détail

E-COMMERCE TRANSFORMEZ LES CLICS EN CLIENTS

E-COMMERCE TRANSFORMEZ LES CLICS EN CLIENTS E-COMMERCE TRANSFORMEZ LES CLICS EN CLIENTS 26/10/2011 1 Transformez vos clics en clients! - Concepts clés de l e-commerce Damien Jacob, AWT - Optimiser l existant pour augmenter le taux de conversion.

Plus en détail

Développez sereinement votre business

Développez sereinement votre business Développez sereinement votre business لتطویر تجارتكم بكل ثقة Avec Octave.dz, développez sereinement votre business VOUS ÊTES : dans le domaine industriel ou la distribution, une PME ou une MGE (Moyennes

Plus en détail

financières de Pôle Emploi Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul

financières de Pôle Emploi Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul Accompagnement Construire son site e-commerce et pas aides à pas! Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul 2- Site Internet : moyen de communication indispensable Hausse du marché e- commerce 13% (2013)

Plus en détail

Proposer le paiement par carte a mes clients

Proposer le paiement par carte a mes clients Proposer le paiement par carte a mes clients Commerçant, artisan, profession libérale vous souhaitez proposer à vos clients de régler par carte bancaire? Les besoins sont différents selon l activité professionnelle.

Plus en détail

BRUSSELS SCHOOL. Journalism & Communication CHARTE GRAPHIQUE

BRUSSELS SCHOOL. Journalism & Communication CHARTE GRAPHIQUE CHARTE GRAPHIQUE VERSION STANDARD Pôle d activité Avenir Roman IHECS élément vectoriel Baseline Avenir Roman Veillez à utiliser le bon mode colorimétrique selon le support choisi. CMJN, pour l impression

Plus en détail

Proposer le paiement par carte à mes clients

Proposer le paiement par carte à mes clients JUILLET 2015 ENTREPRENEURS N 17 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Proposer le paiement par carte à mes clients Ce guide vous est offert

Plus en détail

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous?

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous? PROFESSIONNELS Vendre sur le Net Pourquoi pas vous? AVANT DE VOUS LANCER IMPORTANT Avant de démarrer votre activité, analysez les besoins du marché. Étudiez les offres et les stratégies de vos concurrents.

Plus en détail

e-commerce+ Solution globale e-commerce Trafic web E-commerce BtoB Travailler les contenus d'un site e-commerce : un critère de qualité

e-commerce+ Solution globale e-commerce Trafic web E-commerce BtoB Travailler les contenus d'un site e-commerce : un critère de qualité et aussi à Marseille, Nîmes, Toulouse et Nantes. RENCONTREZ-NOUS E-commerce Paris 2013 VAD e-commerce Lille 2013 e-commerce+ LETTRE D INFORMATION D OCTAVE.BIZ + d'infos en dernière page PAGE PAGE PAGE

Plus en détail

Parler. DU Rotary. Charte graphique à l usage des Rotariens

Parler. DU Rotary. Charte graphique à l usage des Rotariens Parler DU Rotary à l usage des Rotariens «le plus bel accomplissement... est le résultat d une parfaite coordination entre le cœur, la tête et les bras.» Paul P. Harris Sommaire Introduction Notre look

Plus en détail

PARLONS ROTARY. Charte graphique à l usage des Rotariens

PARLONS ROTARY. Charte graphique à l usage des Rotariens PARLONS ROTARY à l usage des Rotariens «LE PLUS BEL ACCOMPLISSEMENT... EST LE RÉSULTAT D UNE PARFAITE COORDINATION ENTRE LE CŒUR, LA TÊTE ET LES BRAS.» PAUL P. HARRIS Sommaire INTRODUCTION NOTRE LOOK TISSONS

Plus en détail

Conditions Particulières du contrat pour la fourniture de la solution Direct Payment pour le compte d Oxatis Payments.

Conditions Particulières du contrat pour la fourniture de la solution Direct Payment pour le compte d Oxatis Payments. Conditions Particulières du contrat pour la fourniture de la solution Direct Payment pour le compte d Oxatis Payments. Conditions Particulières du contrat pour Entre : TICKET SURF International (ci-après

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS PAYS-BAS FRANCE Allemagne BELGIQUE GRANDE BRETAGnE ESPAGNE ITALIE CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les particuliers Janvier 2009 sommaire FONCTIONNEMENT DU COMPTE P.1 SUIVI DU COMPTE P.1

Plus en détail

Europe P aiements en

Europe P aiements en Paiements en Europe Payer en Europe comme si vous étiez dans votre pays 2 Grâce à la construction de la zone de paiement européenne unique SEPA (Single Euro Payments Area), la différence entre les paiements

Plus en détail

Cartes de crédit ING Mode d emploi

Cartes de crédit ING Mode d emploi Cartes de crédit ING Mode d emploi 1 Bienvenue Nous sommes heureux de vous compter parmi les titulaires d une carte de crédit ING. En parcourant ce guide, vous découvrirez les nombreux avantages de votre

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline. Offre exceptionnelle

Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline. Offre exceptionnelle Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline Offre exceptionnelle Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline Vous ne disposez pas encore d un terminal de paiement? Vos clients/patients vous paient en liquide

Plus en détail

Guide d informations. Manuel d acceptation de cartes via le terminal de paiement

Guide d informations. Manuel d acceptation de cartes via le terminal de paiement Guide d informations Manuel d acceptation de cartes via le terminal de paiement Acceptation en toute sécurité des cartes bancaires sur votre terminal de paiement 4 1 Manuel d acceptation des cartes 6 1.1

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

Payment method ecommerce B2C AWT-NAMUR SYNERGIE 21/2/2008

Payment method ecommerce B2C AWT-NAMUR SYNERGIE 21/2/2008 Payment method ecommerce B2C AWT-NAMUR SYNERGIE 21/2/2008 1 Qu est ce que Ogone? Ogone est une passerelle technique permettant d interconnecter les acheteurs, les commerçants et les institutions financières

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE Ouverture, transformation, clôture 4 Relevés de compte 4 Tenue de compte 4 Services en agence 4-5 BANQUE À DISTANCE

Plus en détail

LES ENTREPRISES, VICTIMES D ESCROQUERIES AU PAIEMENT : COMMENT SE PRÉMUNIR? Identifiant Mot de passe

LES ENTREPRISES, VICTIMES D ESCROQUERIES AU PAIEMENT : COMMENT SE PRÉMUNIR? Identifiant Mot de passe LES ENTREPRISES, VICTIMES D ESCROQUERIES AU PAIEMENT : COMMENT SE PRÉMUNIR?? Identifiant Mot de passe Les entreprises sont de plus en plus souvent confrontées à diverses formes d escroquerie au paiement.

Plus en détail

TFC. (Téléphone, Fax, Courrier)

TFC. (Téléphone, Fax, Courrier) TFC (Téléphone, Fax, Courrier) Crédit Agricole S.A, société anonyme au capital de 7 729 097 322. Siège social : 12 place des Etats-Unis 92127 Montrouge Cedex. Immatriculée au registre de Nanterre sous

Plus en détail

GARANTIE DE PAIEMENT & 3D-SECURE

GARANTIE DE PAIEMENT & 3D-SECURE GARANTIE DE PAIEMENT & 3D-SECURE Version 1.2 25/05/2010 Ce document et son contenu sont strictement confidentiels et la propriété de Natixis Paiements. Il n est pas contractuel. Toute reproduction et/ou

Plus en détail

Petites entreprises, votre compte au quotidien

Petites entreprises, votre compte au quotidien Petites entreprises, votre compte au quotidien Créée en 1957 par les Caisses d Epargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème

Plus en détail

PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE

PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE VERSION 1.4 01/06/2014 AVERTISSEMENT Ce document est la propriété exclusive de Paybox/Point Transaction Systems. Toute reproduction intégrale

Plus en détail

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet Paiement sur Internet à l'heure de 3DSecure Le commerce à distance et le paiement sur internet Marc Lolivier Délégué Général de la FEVAD Conférence Publi-News 16 février 2010, Paris La Fevad : l organisation

Plus en détail

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 FINANCE ISLAMIQUE Conditions et tarifs 2011 C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 Sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 FONCTIONNEMENT DU COMPTE 4 SUIVI DU COMPTE 4 INFORMATIONS ET DOCUMENTS 5 MOYENS

Plus en détail

E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition?

E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition? Webinar Magento Mardi 4 décembre 2012, 9h30-10h30 E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition? Le webinar va bientôt commencer E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise

Plus en détail

Manuel e-payment Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques

Manuel e-payment Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques Manuel e-payment Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques 499.45 fr (pf.ch/dok.pf) 12.2013 PF Manuel Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques Version décembre 2013 1/14 Coordonnées

Plus en détail

Guide utilisateur du prélèvement bancaire SEPA

Guide utilisateur du prélèvement bancaire SEPA Guide utilisateur du prélèvement bancaire SEPA Version 1.A Payline Monext Propriétaire Page 1 / 20 Historique des évolutions Le tableau ci-dessous liste les dernières modifications effectuées sur ce document.

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire NOVEMBRE 2013 N 16 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser la carte bancaire Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire Novembre 2013 n 16 paiement Les mini-guides bancaires Bien utiliser la carte bancaire sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be RES - Une monnaie pour les commerçants locaux www.res.be Grandissez avec nous 1. DEPUIS 1996, PLUS DE 5.000 COMMERÇANTS ET ENTREPRENEURS LOCAUX FONT CONFIANCE À RES EN BELGIQUE, EN FRANCE ET EN ESPAGNE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

ING DIRECT TARIFS. Tarifs TTC applicables au 1 er août 2011 SOMMAIRE

ING DIRECT TARIFS. Tarifs TTC applicables au 1 er août 2011 SOMMAIRE ING DIRECT TARIFS Tarifs TTC applicables au 1 er août 2011 SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS... 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE... 2 Ouverture, transformation, clôture... 2 Relevés

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire Bien utiliser la carte bancaire Sécurisée et pratique, la carte permet de retirer de l argent et de payer ses achats. C est le moyen de paiement le plus utilisé en France. Voici quelques conseils d utilisation.

Plus en détail

Antonio DA CUNHA. Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente. CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité.

Antonio DA CUNHA. Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente. CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité. Antonio DA CUNHA Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité Bien comprendre Objectifs Le contexte technique d une transaction

Plus en détail

Le Groupe Yves Rocher

Le Groupe Yves Rocher Le Groupe Yves Rocher Groupe familial Breton fondé en 1959 CA de 2 Millards 8 Marques 3 réseaux de distribution Vente à distance Vente par magasin Vente Directe 40 millions de clientes 15 000 collaborateurs

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU E-COMMERCE?

COMMENT FAIRE DU E-COMMERCE? COMMENT FAIRE DU E-COMMERCE? Le marché du e-commerce Besoins d un e-commerçant L offre des prestataires Offres «standardisées» Offres sur mesure Choisir une offre Solution libre ou propriétaire? Fonctionnalités

Plus en détail

Economiste des TIC / expert e-business à l Agence Wallonne des Télécommunications (AWT)

Economiste des TIC / expert e-business à l Agence Wallonne des Télécommunications (AWT) Renaud Delhaye Economiste des TIC / expert e-business à l Agence Wallonne des Télécommunications (AWT) Aspects économiques du Baromètre TIC wallon Etude de la diffusion de l e-business au sein des entreprises

Plus en détail

Pour votre succès : acier et solutions intelligentes

Pour votre succès : acier et solutions intelligentes Pour votre succès : acier et solutions intelligentes Tout commence avec l acier : l acier dont vous, notre client, avez besoin pour votre succès sur le marché. Un acier d une qualité déterminée, avec les

Plus en détail

Préparation de commande. En cas d absence du destinataire. Retour des produits/échanges

Préparation de commande. En cas d absence du destinataire. Retour des produits/échanges Kit de démarrage 2014 Ce guide a été conçu pour vous accompagner à chaque étape clé de votre entreprise et tout au long de notre collaboration. Il vous donne un certain nombre de conseils et d informations

Plus en détail

Damien JACOB damien@retis.be Auteur du livre susmentionné Expert à l Agence Wallonne des Télécommunications Professeur invité à HEC Ecole de gestion

Damien JACOB damien@retis.be Auteur du livre susmentionné Expert à l Agence Wallonne des Télécommunications Professeur invité à HEC Ecole de gestion Présentation du livre «E-Commerce Bonnes pratiques pour réussir» Damien JACOB damien@retis.be Auteur du livre susmentionné Expert à l Agence Wallonne des Télécommunications Professeur invité à HEC Ecole

Plus en détail

Guide tarifaire des principales opérations

Guide tarifaire des principales opérations particuliers Guide tarifaire des principales opérations AVENANT Édition avril 2011 Application juillet 2011 VOTRE BANQUE AUX ANTILLES-GUYANE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS* Les tarifs ci-dessous sont hors

Plus en détail

20 règles pour un site (1)

20 règles pour un site (1) Conseils, outils et services de l AWT Séminaires «Webmarketing et exportations Utiliser Internet pour vendre àl étranger» Mont Saint Guibert Mons Seraing du 7 au 9 / 12 /2010 20 règles pour un site (1)

Plus en détail

Compte de l agence qui porte votre nom. Une agence virtuelle, des services bien réels.

Compte de l agence qui porte votre nom. Une agence virtuelle, des services bien réels. Compte de l agence qui porte votre nom Une agence virtuelle, des services bien réels. Une combinaison gratuite de produits de paiement, prête à l emploi CBC vous propose une combinaison gratuite de produits

Plus en détail

Moyens de paiement complémentaires

Moyens de paiement complémentaires Moyens de paiement complémentaires Janvier 2015 Verifone France / Point Transaction Systems 11 A, Rue Jacques Cartier, 78 280 Guyancourt, FRANCE INTRODUCTION Information Ce document a été conçu pour vous

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Rencontre Editeurs de solutions informatiques à destination du secteur public local 16 mars 2015 Ordre du jour 1. Présentation d ensemble du projet CPP

Plus en détail

Comment compléter votre contrat? Employee Privilege Programme by Belgacom (EPP)

Comment compléter votre contrat? Employee Privilege Programme by Belgacom (EPP) Comment compléter votre contrat? Employee Privilege Programme by Belgacom (EPP) Cher client, Vous trouverez ci-dessous quelques explications qui vous aideront à compléter votre contrat EPP. Document A

Plus en détail

DÉPARTEMENT CARTES PRÉPAYÉES FORMATION-RECRUTEMENT. HOBUX Consulting SARL

DÉPARTEMENT CARTES PRÉPAYÉES FORMATION-RECRUTEMENT. HOBUX Consulting SARL HOBUX Consulting SARL INFORMATIQUE-MONÉTIQUE Audit-Conseil-Assistance-Sécurité-Intégration Ingénierie logicielle-formation-recrutement DÉPARTEMENT FORMATION-RECRUTEMENT CARTES PRÉPAYÉES Version 1,0 - Novembre

Plus en détail

Développer son business à l'international grâce à la vente en ligne

Développer son business à l'international grâce à la vente en ligne Développer son business à l'international grâce à la vente en ligne Amay, 4 octobre 2012 #pme20 WiFi : 12LocationPaixDieu12 Agenda de la journée Les challenges à relever pour vendre en ligne en Europe

Plus en détail

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 GUIDE DE TARIFICATION Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 monabanq. est l un des leaders français de la banque en ligne depuis 15 ans. Elle a été la première banque 100% en ligne à proposer une gamme bancaire

Plus en détail

Le Paiement sur Facture Opérateur

Le Paiement sur Facture Opérateur Le Paiement sur Facture Opérateur Dossier de presse 2011 Contact Presse : Samira Fertas, Com & Co +33 (0)1 43 55 20 61 + 33 (0)6 15 41 20 59 http://www.afmm.fr/espacepresse 1 Sommaire 1. Une industrie

Plus en détail

Chapitre 2. L établissement et le contrôle des documents commerciaux.

Chapitre 2. L établissement et le contrôle des documents commerciaux. Chapitre 2 L établissement et le contrôle des documents commerciaux. Les documents liés cycle d exploitation Procédés de facturation et conservation Le contrôle des documents commerciaux L entreprise échange

Plus en détail

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode Florent MAILLET Chef de projet e-commerce Projet de stage 2014 Analyse manuelle 60 sites actifs en avril 2014 avec paiement en ligne 4 secteurs clés *high-tech *enfants *voyages *mode Source : Observatoire

Plus en détail

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS BARÈME ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER SEPTEMBRE 2013 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) V2 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE > Ouverture,

Plus en détail

ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES

ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT Marché passé selon une procédure adaptée (articles 28

Plus en détail

Faire ses achats en ligne en toute sécurité. Avril 2013

Faire ses achats en ligne en toute sécurité. Avril 2013 Faire ses achats en ligne en toute sécurité Avril 2013 SOMMAIRE Introduction : avant l achat Les questions à se poser avant l achat Se renseigner sur le vendeur Le produit Le panier La livraison Le paiement

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE?

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE? Sur le marché de la création de sites marchands, les offres de prestataires fourmillent. Reste à savoir ce que ces prestations recouvrent et ce qui les distingue les unes des autres. Le commerce électronique

Plus en détail

www.xad.com DIRECTIVES sur la conception des publicités

www.xad.com DIRECTIVES sur la conception des publicités www.xad.com DIRECTIVES sur la conception des publicités Directives générales Matériels requis Pour obtenir de meilleurs résultats, veuillez fournir des contenus entièrement modifiables. FICHIERS Fichiers

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur Buy Way est l émetteur de la MasterCard bpost banque. La MasterCard bpost banque est liée à une ouverture de crédit à durée indéterminée, octroyée par Buy Way Personal Finance S.A.

Plus en détail

L e-commerce : sécurité et paiements en ligne

L e-commerce : sécurité et paiements en ligne L e-commerce : sécurité et paiements en ligne La corde sensible d Internet : état des lieux Jean David Olekhnovitch www.olek.fr V1.2-29/01/10 Evolution du marché français Evolution du CA B to C en milliards

Plus en détail

2.1 Les présentes conditions générales régissent les conditions de vente et d utilisation de Ticket Premium.

2.1 Les présentes conditions générales régissent les conditions de vente et d utilisation de Ticket Premium. Conditions générales d utilisation de Ticket Premium Octobre 2012 1. Définitions Les mots et expressions utilisés dans les présentes conditions générales avec des majuscules ont le sens qui leur est donné

Plus en détail

Le contexte. 1) Sécurité des paiements et protection du consommateur

Le contexte. 1) Sécurité des paiements et protection du consommateur Le contexte 1) Sécurité des paiements et protection du consommateur La sécurité du système Cartes Bancaires a fait l objet en 2000 et en 2001 d une concertation au sein d un groupe de travail du Conseil

Plus en détail