INOP'S : un modèle prometteur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INOP'S : un modèle prometteur"

Transcription

1 INOP'S : un modèle prometteur Décembre avenue de Wagram Paris Tel : +33 (0) Eric Monnoyer VP Consulting

2 Le marché de l expertise IT en France INOP S : un modèle prometteur En France, les 100 premières entreprises consommatrices de services IT achètent annuellement pour plus de 12 milliards d euros auprès de leurs fournisseurs. Par ailleurs, l achat de conseil IT représente en France environ 18% des dépenses annuelles en services IT. S il est difficile de faire la part au niveau des dépenses des grandes entreprises entre les simples besoins d accroitre les capacités internes, par rapport à des objectifs affirmés d externalisation de services, il est néanmoins raisonnable d estimer que le marché des besoins en expertise IT des 100 premières entreprises dépasse les 2 milliard d euros par an. Face à ces besoins en expertise IT, les grandes entreprises ont recours à deux principales sources d approvisionnement : les SSII qu elles ont référencées ou alors des sociétés spécialisées dans tel ou tel domaine, auprès desquelles elles contractent de gré à gré ou par appels d offres. La connaissance de ces spécialistes qu ont les grandes entreprises est souvent le fruit des relations qui se sont développées historiquement avec les directions utilisatrices et avec la DSI. Or, ces deux options présentent un certain nombre de points faibles. D une part, les SSII référencées, souvent de taille importante, ont beaucoup de difficulté à mettre leurs experts à disposition directe de leurs clients. Car ces experts sont en priorité affectés aux initiatives et aux projets stratégiques les plus importants pour ces sociétés. Il est d ailleurs symptomatique que ces fournisseurs font appel à la sous-traitance lorsqu il s agit de répondre à des besoins client en expertise. Cette sous-traitance «en cascade» est par construction génératrice de dysfonctionnements et de surcoûts. C est pour cela que certains modèles de référencement interdisent explicitement le recours à la sous-traitance pour les fournisseurs sélectionnés. L autre alternative, la relation avec des entreprises spécialisées, souvent de tailles plus petites, voir des PME/TPE du secteur, souffre de deux faiblesses principales. Tout d abord la difficulté pour les grandes entreprises de concilier les relations commerciales multiples avec ces sociétés, par définition plus ou moins ad-hoc, avec les objectifs de performance de leurs programmes achats. De plus, les départements achats des grandes entreprises ont rarement les capacités nécessaires pour identifier les acteurs pointus dans des domaines d expertise, et donc doivent se reposer sur les relations historiques qui se sont de fait créées au sein de leurs entreprises. Inversement le parcours que doivent suivre les PME pour se faire reconnaitre par les grandes entreprises relève bien souvent de l exploit ou du facteur chance. Sur la base de l observatoire que réalise PAC pour le compte de l IE-Club et dont les résultats sont présentés chaque année durant l Université du Medef, les 3 principales difficultés auxquelles sont confrontées les PME innovantes vis-à-vis des grandes entreprises sont : la complexité et la longueur du parcours achats, le déficit en notoriété et en image par rapport aux grands acteurs, et la difficulté de gagner la confiance et de produire des gages de pérennité. Dernière observation sur ce marché de l expertise IT : certaines grandes entreprises commencent à réaliser la valeur d accéder à des indépendants et des TPE pour leurs besoins en expertise, et certaines référencent par exemple des sociétés de portage pour organiser ce type de relations. PAC

3 Le positionnement d INOP S INOP S a analysé ce marché afin d adresser les faiblesses et de prendre en compte les besoins des différents acteurs : acheteurs, directions opérationnelles, DSI, sans oublier les PME elles-mêmes. 1. Progressivité de l offre INOP S offre 3 domaines de services aux entreprises : Le sourcing d expertise qui permet aux entreprises de bénéficier directement des réseaux de PME constitués par INOP S ou de mettre à leur profit l expertise d INOP S à identifier et qualifier des PME et des indépendants En effet, pour arriver à proposer la meilleure expertise au sein de son réseau INOP S cartographie les niches de marché et d expertise ; Le portage commercial qui a pour objet d intégrer les prestataires existants ou futurs dans une seule et même relation commerciale entre les entreprises et INOP S. Les directions opérationnelles et les DSI peuvent ainsi conserver leurs prestataires d origine tout en bénéficiant de l effet d échelle d INOP S pour le futur. Mise à part les aspects commerciaux, opérationnellement INOP S ne fait pas écran aux prestataires qui sont en prise directe avec les entreprises. Ce fonctionnement permet ainsi une relation industrielle avec les petits fournisseurs ; L exécution de prestations en mode assistance technique, projet ou centre de services. INOP S assure à la fois la qualité des prestations et la garantie de continuité en cas de défaillance. INOP S a préconfiguré un certain nombre d offres d expertise dans des domaines précis qui lui permettent d offrir aux entreprises un ensemble cohérent de prestations à plus haute valeur ajouté. N ayant pas de ressources en propre, INOP S n est pas sujet aux conflits d intérêts, le client accède ainsi à la meilleure expertise en fonction de ses besoins ; 2. Interlocuteur unique Sur l ensemble du cycle de vie d achat, de l étape de référencement, aux réponses aux appels d offres, jusqu au suivi et à la facturation des prestations délivrées, INOP S se comporte face aux entreprises de manière identique à un grand fournisseur : Désignation d un responsable commercial unique chargé de gérer l ensemble de la relation entre l entreprise et INOP S ; Possibilité de définir des grilles tarifaires comportant l opportunité de réaliser des remises sur volume ; Co-pilotage de la valeur délivrée, mise en place de plans d amélioration, et d un suivi qualité précis ; Prévention juridique du délit de marchandage et de la dépendance économique vis-à-vis des prestataires. PAC

4 3. Sélection et encadrement des PME INOP S permet aux PME de s affranchir d une grande partie de la complexité et de la lourdeur qu elles associent souvent à leurs relations dans les grandes entreprises. Elles sont de fait plus à même de se concentrer sur leur cœur d expertise. Par le biais de son programme de labellisation «INOP S Certified Partner» sur 80 points d engagements, INOP S définit le niveau de professionnalisme et de qualité attendu de ses PME partenaires afin que l exécution de leurs prestations pour les Grands Comptes corresponde aux attentes définies durant l étape de contractualisation. Tout au long du déroulement des prestations, INOP S assure en outre le suivi qualité et participe aux comités de pilotage. Bien que les partenaires labélisés INOP S interviennent avec leur propre identité, INOP S assume le rôle d entrepreneur principal afin de sécuriser le client sur les travaux délivrés. Conclusion A l heure où les PME sont de plus en plus reconnues en France comme étant un des moteurs principaux de la croissance économique et de l emploi, INOP S offre la possibilité aux grandes entreprises de puiser dans un réservoir d expertise sans sacrifier à leurs objectifs de rendement économique. INOP S est aujourd hui le seul acteur en France offrant un éventail de services autours des prestations d expertise et conseil IT, tel que présenté précédemment. Un nombre croissant de grandes entreprises sont signataires d accords favorisant leur accessibilité par les PME, INOP S est très certainement un facilitateur qui a sa place soit dans le cadre de référencements spécifiques ou en complément du référencement des grands fournisseurs. Ce modèle particulier représente une initiative privée en matière de «Small Busines Act» sur le secteur d activité IT. PAC

5 CONTACT Pierre Audoin Consultants, Paris 92 avenue de Wagram Paris Tél : blog.pac-online.com twitter.com/pac_consultants

Massification des PII : jusqu où aller? Présentation pour l ACA HEC par Frédéric PAGE Responsable Achats Predica 13/09/2010

Massification des PII : jusqu où aller? Présentation pour l ACA HEC par Frédéric PAGE Responsable Achats Predica 13/09/2010 Massification des PII : jusqu où aller? Présentation pour l ACA HEC par Frédéric PAGE Responsable Achats Predica 13/09/2010 1 Le chemin parcouru : retour sur les pratiques des vingt dernières années 13/09/10

Plus en détail

COMMENT CHOISIR UN PRESTATAIRE WEB?

COMMENT CHOISIR UN PRESTATAIRE WEB? COMMENT CHOISIR UN PRESTATAIRE WEB? Lorraine Lorsqu une entreprise décide de créer son site web, elle fait généralement appel à un ou plusieurs prestataires spécialisés. Néanmoins, face à la diversité

Plus en détail

POURQUOI FAIRE APPEL A UN PRESTATAIRE?

POURQUOI FAIRE APPEL A UN PRESTATAIRE? COMMENT CHOISIR UN PRESTATAIRE WEB? Lorsqu une entreprise décide de créer son site web, elle fait généralement appel à un ou plusieurs prestataires spécialisés. Néanmoins face à la diversité de l offre,

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010)

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Les associations, souvent financées par des fonds publics doivent aujourd hui faire face à une diminution

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011.

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. Qu est ce qu un appel d offres pour un acheteur? Il ne faut pas oublier que

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

ATHAIS CONSULTING. Portage administratif. Ressource Management

ATHAIS CONSULTING. Portage administratif. Ressource Management ATHAIS CONSULTING Portage administratif Ressource Management ATHAIS CONSULTING ATHAIS Consulting est une société spécialisée dans le portage administratif de compétences. Elle fait partie du groupe ABC

Plus en détail

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting.

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting. Depuis 2008, Wagram Consulting offre aux consultants la possibilité d exercer leur activité en toute indépendance en les libérant des contraintes administratives. Le portage salarial est reconnu par les

Plus en détail

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES L Entreprise générale dans le bâtiment : un chef d orchestre aux multiples facettes L Entreprise générale n a pas de définition légale ou réglementaire ; elle est seulement identifiée dans un certain nombre

Plus en détail

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée DOSSIER DE PRESSE Mercredi 12 décembre 2012 1- Communiqué de presse

Plus en détail

Business Plan. Belfort 21 décembre 2012. Frédéric de Thezy / Laetitia B.

Business Plan. Belfort 21 décembre 2012. Frédéric de Thezy / Laetitia B. Business Plan Belfort 21 décembre 2012 Frédéric de Thezy / Laetitia B. 0 Sommaire Résumé... 2 Portrait de l entreprise... 3 Les prestations... 4 SWOT... 5 Le marché... 6 Les acteurs... 9 Business modèle...

Plus en détail

VALORISER LA QUALITE DE SERVICE par. AFAQ Service Confiance «QualiSécurité» ASC REF 215 (Édition du 26 mars 2009) Sommaire

VALORISER LA QUALITE DE SERVICE par. AFAQ Service Confiance «QualiSécurité» ASC REF 215 (Édition du 26 mars 2009) Sommaire VALORISER LA QUALITE DE SERVICE par AFAQ Service Confiance «QualiSécurité» ASC REF 215 (Édition du 26 mars 2009) Sommaire! Les démarches Qualité de service mises en œuvre par les professionnels de la surveillance

Plus en détail

Congrès annuel à Toulouse. Atelier : Les différentes modalités de contractualisation. 19 juin 2014 Francis COHEN

Congrès annuel à Toulouse. Atelier : Les différentes modalités de contractualisation. 19 juin 2014 Francis COHEN Congrès annuel à Toulouse Atelier : Les différentes modalités de contractualisation 19 juin 2014 Francis COHEN I/ Bien appréhender l univers contractuel : enjeux et réflexes à acquérir Des questions clés

Plus en détail

ecommerce Pratique.info : une mine d opportunités pour gagner en visibilité

ecommerce Pratique.info : une mine d opportunités pour gagner en visibilité ecommerce Pratique.info : une mine d opportunités pour gagner en visibilité Vous proposez des produits ou des services destinés aux e-commerçants? Pragmatique, pédagogique, le portail e-commerce Pratique,

Plus en détail

Contrat de maintenance

Contrat de maintenance Contrat de maintenance Logiciel de web-conferencing «Via e-learning» dans les établissements membres de l UEB Nom et adresse de l organisme acheteur : Université européenne de Bretagne 5 Boulevard Laënnec

Plus en détail

informatique internet télécommunications

informatique internet télécommunications informatique internet télécommunications mettre le Droit au DiaPason De l entreprise le cabinet Secteurs d activité informatique industrie Distribution edition, média santé médico-social services À la

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Shift Expectation. Notre ambition est de vous faire changer d opinion sur le conseil en vous démontrant des résultats concrets et opérationnels.

Shift Expectation. Notre ambition est de vous faire changer d opinion sur le conseil en vous démontrant des résultats concrets et opérationnels. + Shift Expectation + Notre ambition est de vous faire changer d opinion sur le conseil en vous démontrant des résultats concrets et opérationnels. + Notre vision: Un service sur mesure et sans couture.

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE 16 mai 2014 ANIMATEURS OPTIM Ressources/OPTANCE management Yves COUGOUILLE Olivier BARBELET BABOLAT Jean-Marc ZIMMERMANN COMAXESS groupe QUADIX Patrick

Plus en détail

BI2BI. Migrer avec succès son capital décisionnel Business Objects vers Microsoft BI

BI2BI. Migrer avec succès son capital décisionnel Business Objects vers Microsoft BI 2013 BI2BI Migrer avec succès son capital décisionnel Business Objects vers Microsoft BI Migrer son Capital Décisionnel Le saviez-vous? La BI est la priorité n 1 des DSI Vos attentes Effectuer un changement

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation PAGE 1/9 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Formation certifiante d'administrateur réseaux Action collective au profit des entreprises adhérentes de plus de 10 salariés Formations

Plus en détail

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014 BaroJOB Une priorité : Donner Envie aux Jeunes Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / MarsAvril 2014 Filière IT : Confirmations et paradoxes 2 Filière IT : Confirmations

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Livre blanc. Technologies de l Information et des Communications (T.I.C.)

Livre blanc. Technologies de l Information et des Communications (T.I.C.) Livre blanc Technologies de l Information et des Communications (T.I.C.) & Bonnes habitudes et mauvaises pratiques SOMMAIRE I. INTRODUCTION...3 II. OBJECTIFS...4 III. SITUATION...6 a. Equipements...6 b.

Plus en détail

Edition 2015. Détails de l offre de services «INDEP SFDC»

Edition 2015. Détails de l offre de services «INDEP SFDC» Offres marketing destinées aux experts et consultants freelances SFDC souhaitant trouver en toute autonomie leurs missions et proposer leurs services et compétences Salesforce.com en France Edition 2015

Plus en détail

Nouveaux modes d infogérance et informatique à la demande : outsourcing, offshore, nearshore

Nouveaux modes d infogérance et informatique à la demande : outsourcing, offshore, nearshore Les conférences stratégiques «CIO-Le Monde Informatique» Eric FIMBEL Docteur en Sciences de Gestion Professeur (HDR) à Reims Management School Conseiller scientifique de l E.O.A (European Outsourcing Association)

Plus en détail

Cette charte est commune à l ensemble des entrepreneurs de la communauté d innovation 43.117 animée par TVT Innovation.

Cette charte est commune à l ensemble des entrepreneurs de la communauté d innovation 43.117 animée par TVT Innovation. Cette charte est commune à l ensemble des entrepreneurs de la communauté d innovation 43.117 animée par TVT Innovation. Son objectif est la promotion de l ensemble des entreprises du réseau 43.117 par

Plus en détail

Appel d offres ouvert n AO2011/07/002 relatif à l acquisition d une infrastructure de stockage de type «NAS» («Network Attached Storage»

Appel d offres ouvert n AO2011/07/002 relatif à l acquisition d une infrastructure de stockage de type «NAS» («Network Attached Storage» Appel d offres ouvert n AO2011/07/002 relatif à l acquisition d une infrastructure de stockage de type «NAS» («Network Attached Storage» ACTE D ENGAGEMENT (Pièce N 1) Les stipulations du présent acte d

Plus en détail

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Les dossiers de l Obser vatoire du Travail Temporaire Juillet 2009 Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Sommaire 1 Introduction 3 1.1

Plus en détail

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES Le futur de la Direction des Systèmes d Information à 3 ans Objectifs JEMM Vision propose un séminaire intitulé Perspectives des technologies informatiques Le

Plus en détail

livre blanc : la relation de France Télécom-Orange avec ses fournisseurs en France

livre blanc : la relation de France Télécom-Orange avec ses fournisseurs en France livre blanc : la relation de France Télécom-Orange avec ses fournisseurs en France France Télécom-Orange joue un rôle clé dans le développement économique et social du pays, au travers de ses réseaux,

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

Réussir l externalisation de sa consolidation

Réussir l externalisation de sa consolidation Réussir l externalisation de sa consolidation PAR ERWAN LIRIN Associé Bellot Mullenbach et Associés (BMA), activité Consolidation et Reporting ET ALAIN NAULEAU Directeur associé Bellot Mullenbach et Associés

Plus en détail

à Temps Partagé au service des TPE et PME

à Temps Partagé au service des TPE et PME Un Responsable Informatique et Services Généraux à Temps Partagé au service des TPE et PME NOTRE METIER Accompagner et gérer le quotidien des entreprises et des salariés Sollicités de toutes parts, dans

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

Innovation. Qu est-ce que l innovation? On considère deux types d innovation

Innovation. Qu est-ce que l innovation? On considère deux types d innovation Innovation Qu est-ce que l innovation? Une innovation est quelque chose : - de nouveau, de différent ou de meilleur (produit, service, ), - qu une entreprise apporte à ses clients ou à ses employés, -

Plus en détail

INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL

INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL 28, rue de la Croix Rouge - 87000 - LIMOGES Tél. : 05-55-05-95-06 Fax : 05-55-77-60-24 contact@portage-ascom.fr www.portage-ascom.fr Le portage salarial est

Plus en détail

Référencement dans des bases de données

Référencement dans des bases de données Marketing Site web du guide des ressources pour l édition de revues numériques Coordination : Ghislaine Chartron et Jean-Michel Salaun Doctorant en science de l'information La création numérique, ou la

Plus en détail

LE PORTAGE SIMPLEMENT

LE PORTAGE SIMPLEMENT LE PORTAGE SIMPLEMENT L équipe de CAREER BOOSTER apporte une démarche personnalisée et éthique à l égard des clients, collaborateurs et des partenaires qui la rejoignent. SUCCESS PORTAGE Résidence Gambetta

Plus en détail

CONFÉRENCE DE LA PROFESSION. Les SSII & le marché social, partenaires ou concurrents?

CONFÉRENCE DE LA PROFESSION. Les SSII & le marché social, partenaires ou concurrents? CONFÉRENCE DE LA PROFESSION Les SSII & le marché social, partenaires ou concurrents? Les SSII & le marché social, partenaires ou concurrents? Philippe BONNIN Rapporteur délégué Stéphane BENAYOUN Expert

Plus en détail

B & H Partners. Une nouvelle solution pour l accompagnement de vos projets informatiques

B & H Partners. Une nouvelle solution pour l accompagnement de vos projets informatiques B & H Partners Une nouvelle solution pour l accompagnement de vos projets informatiques Un partenariat inédit Page 2 L évolution des besoins d accompagnement des chantiers informatiques des entreprises

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Les Services Managés appliqués à la Mobilité

Les Services Managés appliqués à la Mobilité LIVRE BLANC Les Services Managés appliqués à la Mobilité IBELEM - 5, boulevard des Bouvets - 92 741 Nanterre Cédex 01 55 17 45 75 www.ibelem.com Introduction Gain en productivité, augmentation du revenu,

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

Conseil, stratégie, organisation,

Conseil, stratégie, organisation, Le pôle Ingénierie des flux Notre vocation : Vous faire bénéficier de notre expertise afin d améliorer la performance de vos organisations pour accroitre la satisfaction de vos clients tout en optimisant

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

Club Etablissements Financiers & Assurances

Club Etablissements Financiers & Assurances Club Etablissements Financiers & Assurances Enquête sur le thème «PME banque : vers une recomposition de l équilibre relationnel liée aux évolutions réglementaires Bâle III» Présentation des résultats,

Plus en détail

Sécuriser vos clients pour garantir et développer

Sécuriser vos clients pour garantir et développer Sécuriser vos clients pour garantir et développer logo exægis votre business Les clés de votre différenciation et de votre performance Vous êtes intégrateur et prestataire de services, réalisant un chiffre

Plus en détail

Réforme de l assurance-crédit :

Réforme de l assurance-crédit : Réforme de l assurance-crédit : un enjeu pour la trésorerie des entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances J ai présenté en début d année un plan pour le renforcement de la trésorerie

Plus en détail

INFOGERANCE. 1. Présentation de l infogérance... 2. 1.1. Définition... 2 1.2. Pourquoi l infogérance?... 2

INFOGERANCE. 1. Présentation de l infogérance... 2. 1.1. Définition... 2 1.2. Pourquoi l infogérance?... 2 INFOGERANCE 1. Présentation de l infogérance... 2 1.1. Définition... 2 1.2. Pourquoi l infogérance?... 2 2. Les différentes formes d infogérance. 2.1. Infogérance de fonction... 3 2.2. Infogérance d'exploitation...

Plus en détail

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR :

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : Mercredi 2 Février 2011 ----------------------- Mercredi 2 Février 2011 Auteur : Direction Générale EDIPOST Page : 2 sur 13

Plus en détail

Communication sur le progrès 2012 (CoP) SterWen Consulting

Communication sur le progrès 2012 (CoP) SterWen Consulting Communication sur le progrès 2012 (CoP) SterWen Consulting Introduction Notre engagement RSE SterWen Consulting adhère au Pacte Mondial des Nations Unies depuis 2009. A ce titre, SterWen Consulting soutient

Plus en détail

Services et conseils webmarketing à destination des TPE - PME

Services et conseils webmarketing à destination des TPE - PME V 2.2 8-12 Webmarketing Services et conseils webmarketing à destination des TPE - PME Conseils et actions pour une stratégie webmarketing efficace Contact : Thierry ARNAUD - Mobile : + 33 (0)6 07 76 93

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

1 De la logique de l entreprise au projet managérial

1 De la logique de l entreprise au projet managérial De la logique de l entreprise au projet managérial Caisse à outils du manager en quête de performances managériales!. Rappel de ce qu est la logique de l entreprise Une entreprise se définit comme la somme

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

LA GESTION DES SERVICES INFORMATIQUES À L'ÉPREUVE DU TERRAIN

LA GESTION DES SERVICES INFORMATIQUES À L'ÉPREUVE DU TERRAIN ÉTUDE ITIL ITIL/ITSM ITSM Novice ou expert? LA GESTION DES SERVICES INFORMATIQUES À L'ÉPREUVE DU TERRAIN Sondage réalisé auprès de 93 entreprises pour le compte d'ibm conception graphique et réalisation

Plus en détail

EMD FORMATION CONSULTING PRESENTATION

EMD FORMATION CONSULTING PRESENTATION EMD FORMATION CONSULTING PRESENTATION 1 Evoluer, Manager, Dynamiser 3 actions qui portent mes ambitions. Concrétiser vos projets de formation. Accompagner le «Jeune Entrepreneur». Etre votre partenaire

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois secteur de l industrie» Unité Territoriale

Plus en détail

AVIS COMMUN DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET DE LA CHAMBRE DES METIERS

AVIS COMMUN DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET DE LA CHAMBRE DES METIERS Luxembourg, le 17 décembre 2012. CHAMBRE DE COMMERCE CHAMBRE DES METIERS Objet : Projet de loi portant modification de l article 567 du Code de commerce. (4037SBE) Saisine : Ministre de la Justice (8 octobre

Plus en détail

Le Groupement Momentané d Entreprises

Le Groupement Momentané d Entreprises Le Groupement Momentané d Entreprises Les groupements momentanés d entreprises (GME): LA COTRAITANCE Geoffrey PIESEN Qu est ce qu un GME? C est une juxtaposition d entreprises qui mettent en commun leurs

Plus en détail

Conseil en organisation et systèmes d information

Conseil en organisation et systèmes d information Charte Cigref - Syntec informatique Conseil en organisation et systèmes d information Avant-propos Le Cigref et Syntec informatique ont signé le 24 février 2003 une charte qui engage les deux associations

Plus en détail

P.12. Desutilitaires à - .Une. 5 nouveauxmodèlesen. Ladématérialisationvuecommeun. levierdu développement durable.

P.12. Desutilitaires à - .Une. 5 nouveauxmodèlesen. Ladématérialisationvuecommeun. levierdu développement durable. la Actusbonsplans 11 : Actusnouveauxproduits Actusfiscal 6 sociavjuridique IL ic 5 nouveauxmodèlesen lowcost 10000 N et date de parution : 8-01/11/2009 Diffusion : 5000 Page : 3 Périodicité : Bimestriel

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

1 rencontre pleine de ressources

1 rencontre pleine de ressources Avril 2014 TALAN & CM-CIC Capital Privé 1 rencontre pleine de ressources Avec près de 800 collaborateurs et un chiffre d affaires doublant tous les deux ans, le groupe de services informatiques Talan Consulting

Plus en détail

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I CHIFFRES CLÉS GROUPE EXPERTISE OFFRE sommaire s o m m a i r e préambule l avenirsedécideaujourd hui Depuis toujours l immobilier d investissement fait partie

Plus en détail

Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement

Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement Depuis quelques années la crise du logement entraîne un fort dynamisme de l emploi dans les secteurs de l aménagement et

Plus en détail

Le conseil autrement. La force de l engagement

Le conseil autrement. La force de l engagement Le conseil autrement La force de l engagement Conjuguer nos talents Forts d une expérience de plus de quinze ans de conseil en management et en technologies, nous avons résolument pris le parti de favoriser

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

Atelier «EBP Gestion Commerciale»

Atelier «EBP Gestion Commerciale» Donnez un second souffle à votre e-commerce Vendredi 4 Juillet Ile Degaby Atelier «EBP Gestion Commerciale» Sommaire Présentation Pourquoi une Gestion Commerciale Bénéfices commerçants Echanges / Questions

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

1 heure pour réussir son site web

1 heure pour réussir son site web 1 heure pour réussir son site web Eric Emery Natural-net Jeudi 16 octobre 2014 Support de l intervention donnée dans le cadre de la Semaine Digitale de Bordeaux 2014 #SDBX4 Eric Emery Dirigeant de Natural-net

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

ENTREPRISE DE NETTOYAGE

ENTREPRISE DE NETTOYAGE ENTREPRISE DE NETTOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

KIWI BACKUP DOSSIER DE PRESSE

KIWI BACKUP DOSSIER DE PRESSE KIWI BACKUP DOSSIER DE PRESSE 2013 Spécialiste Cloud Computing Partagez-Synchronisez-Sauvegardez-Externalisez Contact Presse : Céline Richard celine@kiwi-backup.com 03 89 333 886 www.kiwi-backup.com +

Plus en détail

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing % entreprise Communiqué de presse Montrouge, le 28/10/2013 Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing L essor des services informatiques hébergés constitue une évolution majeure

Plus en détail

Dossier de Presse 2013

Dossier de Presse 2013 Dossier de Presse 03 Dossier de Presse... 3 La SSII qui monte sur le marché du Retail 03.. De l intégration aux services managés 03.. La croissance externe 04..3 Investissement et expertise dans le secteur

Plus en détail

VERS UNE POLITIQUE NUMÉRIQUE EUROPÉENNE?

VERS UNE POLITIQUE NUMÉRIQUE EUROPÉENNE? 5èmes Rencontres parlementaires sur la Société de l information et l Internet «La s o c ié té d e l in fo rm at io n e u ro p é e n n e e xige d è s au jo u rd 'h u i : - Un e gran d e am b itio n p o

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

jdscenter Centre d Affaires

jdscenter Centre d Affaires Centre d Affaires Domiciliation & Permanence téléphonique www..com Domiciliation Permanence téléphonique Pack Bureau virtuel Pack Adresse Pro Site Internet Domiciliation Une adresse professionnelle à Oullins

Plus en détail

Livre Blanc. L hébergement à l heure du Cloud. Comment faire son choix?

Livre Blanc. L hébergement à l heure du Cloud. Comment faire son choix? Comment faire son choix? Document conçu et rédigé par le cabinet de conseil et d études Pierre Audoin Consultants Mars 2014 www.pac-online.com blog.pac-online.com Sommaire Un nouveau paradigme... 3 L'hébergement

Plus en détail

L ÉCONOMIE DE LA COMMUNICATION GLOBALE. Une étude unique. Les chiffres clés 2004-2012 Bilan et perspectives 3 ÈME ÉDITION 2014 PRÉSENTATION CHIFFRÉE

L ÉCONOMIE DE LA COMMUNICATION GLOBALE. Une étude unique. Les chiffres clés 2004-2012 Bilan et perspectives 3 ÈME ÉDITION 2014 PRÉSENTATION CHIFFRÉE 3 ÈME ÉDITION 2014 L ÉCONOMIE DE LA COMMUNICATION GLOBALE PRÉSENTATION CHIFFRÉE Les chiffres clés 2004-2012 Bilan et perspectives En partenariat avec & QUI SOMMES NOUS? L Observatoire COM MEDIA est une

Plus en détail

Que pensez-vous des formes atypiques d emploi, notamment du portage salarial et de l auto-entreprenariat

Que pensez-vous des formes atypiques d emploi, notamment du portage salarial et de l auto-entreprenariat Entretien avec Ivan Béraud et Christian Janin Des formes d emploi à encadrer Pour une sécurisation des parcours professionnels La CFDT et la fédération Culture, Conseil, Communication (F3C) ne sont pas

Plus en détail

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud L AFD et la mésofinance AFD Danielle Segui Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud Besoins de financements 100 000 Grandes PME Banque traditionnelle TPE/PE {Chaînon manquant Les

Plus en détail

26 mars 2013. @Aula Magna Louvain-La-Neuve. Dossier exposants. www.digiwal.eu

26 mars 2013. @Aula Magna Louvain-La-Neuve. Dossier exposants. www.digiwal.eu 26 mars 2013 @Aula Magna Louvain-La-Neuve Dossier exposants www.digiwal.eu by DIGIWAL vous offre en un seul lieu un concentré d opportunités d affaires et de visibilité sans équivalent une vision Nouveau

Plus en détail

Les rencontres «Acheteurs de la santé» - Auvergne Opportunités d affaires 2014-2015. Bilan

Les rencontres «Acheteurs de la santé» - Auvergne Opportunités d affaires 2014-2015. Bilan Les rencontres «Acheteurs de la santé» - Auvergne Opportunités d affaires 2014-2015 Bilan Contexte : Le marché hospitalier est identifié à la fois comme une source de croissance et d emplois pour les entreprises

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail