Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010"

Transcription

1 Fête des Vendanges à Montmartre Édition er octobre 2010 Dossier de Presse Direction de la Communication du Conseil Général - courriel : - Tél. : Fax :

2 LA FÊTE DES VENDANGES : UN RENDEZ-VOUS CULTUREL INCONTOURNABLE Du 6 au 10 octobre prochain, La Réunion sera fièrement représentée à la fête des Vendanges. Sur la Butte de Montmartre, ce rendez-vous -devenu incontournable au fil des ans- célèbre la culture sous toutes ses formes et particulièrement la vigne et le vin. Cette manifestation populaire a pris, avec succès, un tournant culturel important qui fait désormais de la Fête des Vendanges un troisième évènement parisien le plus fréquenté ( visiteurs), après Paris Plage et les Nuits Blanches. À l occasion de la 77 ème édition intitulée Montmartre fête l humour, les visiteurs pourront découvrir le célèbre «parcours du goût» avec ses villages thématiques, le «village des Régions», le «village du monde», avec ses nombreux producteurs locaux, représentant chaque Région. Par ailleurs, à l initiative de la mairie du 18 ème arrondissement de Paris, organisateur de l évènement, des artistes confirmés et des jeunes talents pourront s exprimer autour de concerts, d ateliers, d expositions. LA MISE EN VALEUR DE LA QUALITÉ ET DE LA DIVERSITÉ DES PRODUITS RÉUNIONNAIS L agriculture fait partie de l identité et de la culture réunionnaise. Chaque Réunionnais, quelle que soit sa place actuelle dans la société, est fils, petit-fils ou arrière-petit-fils d agriculteur. D où l importance pour notre île de valoriser la qualité et la diversité des produits locaux. C est le sens de la démarche du Conseil Général en invitant les producteurs locaux à participer à cette fête des vendanges. En effet, notre savoir-faire mérite d être pris en exemple ici comme ailleurs, d où la nécessité de faire connaître davantage nos produits du terroir et notre artisanat, ainsi que toutes les démarches qualités produit Péi, label rouge ananas - entreprises ces dernières années. Preuve de l intérêt des Réunionnais pour les produits locaux, les manifestations organisées en ce sens par le Conseil Général sont couronnées de succès. La fête des Vendanges nous donne une occasion unique de valoriser notre savoir-faire et d échanger avec les autres producteurs locaux grâce au stand (24 m 2 ) mis à disposition par le Conseil Général.

3 Les participants locaux suivants seront présents au côté du Conseil Général pour porter haut et fort les couleurs de notre île : - SCA CHAI DE CILAOS et Confrérie des pieds raisins de Cilaos (vin rouge, rosé, blanc, moelleux) - LIQUORISTERIE RIVIERE (jus de fruits frais, punch, liqueur ) - LA MAISON DU CURCUMA de «Mémé» RIVIERE (curcuma, plantes médicinales, sirop de gingembre, gâteaux divers.) - ESCALE BLEUE (vanille traditionnelle sous bois et artisanat vacoa ) - SCA FRUIT DE LA REUNION (ananas label rouge, fruits de la passion.) - Coopérative des producteurs de miel - Soleil Réunion (achards divers, confitures, préparation rhum arrangé) LE CONSEIL GÉNÉRAL : UNE FORCE AU SERVICE DE L AGRICULTURE PAYS Le Conseil Général est le principal soutien local à l agriculture auquel il consacre environ 25 M par an, sans compter le projet d irrigation du littoral Ouest qui a représenté 85 M ces trois dernières années. Depuis 2006, la collectivité s est inscrite dans une démarche inédite aux côtés des professionnels de la filière pour une agriculture dynamique, compétitive et de qualité en adoptant «Les Cahiers de l Agriculture». Véritable cadre de référence, ce document offre une vision cohérente et pragmatique de l évolution de l agriculture réunionnaise pour les 15 ans à venir.

4 Rappel des objectifs des Cahiers de l Agriculture et premiers éléments de bilan Les objectifs fonciers sauvegarder les terres cultivées en canne, faire progresser les terres en diversification et les prairies, augmenter la superficie moyenne des exploitations afin de les rendre viables. Les autres objectifs poursuivis Accroître l offre de productions locales et réduction des importations (politique d import substitution). Au niveau des filières animales, la situation est contrastée, certaines sont en progression, c est le cas du bovin viande et dans une moindre mesure de la volaille qui augmentent en volume mais également par rapport aux importations. Le porc et le lait sont dans des situations plus complexes : au niveau du porc, stagnation de la production locale par rapport aux importations. La filière a mis en place une stratégie de reconquête du marché avec l installation de nouveaux jeunes d ici Au niveau du lait, on a assisté à une crise depuis deux ans avec moins d exploitations et moins d animaux en production. Les gains de productivité des exploitations ne compensent pas la baisse. La filière est en train de mettre au point un nouveau schéma de développement pour l avenir. Au niveau des fruits et légumes, la production progresse (+ 6 % en 4 ans) mais moins vite que les importations (+ 5 % / an de 2006 à 2008) d où un taux de couverture en baisse, notamment sur les légumes. A noter toutefois sur la période la progression des organisations de producteurs et leur réunion en association (AROP FL). Ils représentaient à l époque 12 % de la production, ils en représentent aujourd hui près de 20 %. Conquérir le marché export La production de sucre est globalement stable sur la période, les variations sont essentiellement liées aux aléas climatiques. La productivité en sucre / ha (7,8 T/ha) continue de progresser lentement, mais ne peut compenser la chute des surfaces.

5 Les actions «traditionnelles» du Conseil Général Pour améliorer la productivité des exploitations et augmenter l offre de produits locaux, le Conseil Général soutient les agriculteurs au travers d un large panel d aides, avec un cofinancement de l Europe (FEADER). On peut citer : - Aides à la mécanisation des exploitations agricoles ; - Aides à la mise en place d équipements individuels d irrigation ; - Aides pour la création de retenues collinaires individuelles ; - Aides aux plantations de diversification végétale ; - Aides aux cultures sous-abris ; - Aides à la création, la reprise et l équipement des prairies ; - Aides à la création, l aménagement ou l extension des bâtiments d élevage ; - Aides sanitaires en matière d élevage ; - Aides aux travaux d améliorations foncières. Les actions «nouvelles» du Conseil Général Le Conseil Général s est fixé de nouveaux axes prioritaires depuis 2007 en cohérence avec les Cahiers de l Agriculture. Parmi ces priorités, qui se sont traduites en actions, figurent la quête de foncier agricole, l aide à l exportation et le respect de l environnement : - conduite de la mesure de récupération des terres incultes près de 1600 ha concernés depuis 2008 ; - mise en place du Comité Technique de Coordination Foncière depuis fin 2008 ; suivi et l accompagnement des chartes de développement agricole (7 signées à ce jour) ; - aide au conditionnement pour les groupements de producteurs et exportateurs de fruits ( versés au titre du 1 er semestre 2009 soit près de pour l année) ; - soutien accentué aux productions respectueuses de l environnement.

6 Le Conseil Général encourage l Agriculture Raisonnée Le caractère exigu de notre territoire et sa fragilité nous conduisent à être particulièrement exigeants sur les pratiques culturales des agriculteurs. Le Conseil Général a adopté dans les «Cahiers de l agriculture», la notion d agriculture durable respectueuse de l environnement et veut encourager les agriculteurs à modifier leurs habitudes. L agriculture biologique, quoique soutenue et encouragée, reste pour le moment marginale et c est donc vers l agriculture raisonnée que la collectivité porte son effort à court terme, notamment dans le cadre de la structuration de la filière «fruits et légumes». De l intérêt du label «AR» L agriculture raisonnée vise à réduire les effets négatifs des pratiques agricoles sur l environnement sans remettre en cause la rentabilité économique des exploitations. Les objectifs poursuivis sont principalement : - le respect de l environnement, - la maîtrise des risques sanitaires, - la santé et la sécurité au travail, - le bien-être des animaux. Cette agriculture répond à un label, «AR» (Agriculture Raisonnée), pour lequel les agriculteurs doivent obtenir une certification. L objectif global est d augmenter le nombre d agriculteurs certifiés «AR» pour arriver à une centaine d exploitations d ici 2011.

7 Les actions mises en œuvre par le Conseil Général dans cet objectif - Une bonification de + 10 % du taux des subventions pour les dispositifs «cultures sous abris» et «diversification végétale» est accordée aux agriculteurs qui décident de s impliquer dans cette démarche ; - le cofinancement des MAE (Mesures Agri Environnementales) ; Ce sont des mesures qui visent à inciter les agriculteurs à avoir des pratiques qui respectent l environnement sur leur exploitation agricole en contrepartie d une compensation financière par hectare (recyclage des eaux usées, gestion des effluents d élevage, protection des captages, recyclage des plastiques ) : - l aide à la maîtrise des pollutions dues aux effluents d élevage ; - Le soutien à l Association FARRE (Forum de l Agriculture Raisonnée Respectueuse de l Environnement). Cette association encadre les agriculteurs et leur propose un accompagnement technique adapté» ; - La promotion des produits bio et raisonnés à travers diverses manifestations (Foire de Bras-Panon, Marché des producteurs pays dans le Jardin de l État). Le Conseil Général, aux côtés des producteurs locaux a la volonté politique de poursuivre ses efforts pour une meilleure reconnaissance de nos savoir-faire et de nos productions locales. Il nous appartient de construire ensemble une agriculture à la fois humaine et moderne, grâce à la richesse de notre histoire agricole.

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Annexe 4 à la délibération n 3 du 28 juillet 2008 Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Traditionnellement implantée dans le Vallespir et sur le piémont des Albères, la cerise,

Plus en détail

BRUXELLES «PLAISIRS D HIVER» (30 novembre 2007-1 er janvier 2008)

BRUXELLES «PLAISIRS D HIVER» (30 novembre 2007-1 er janvier 2008) BRUXELLES «PLAISIRS D HIVER» (30 novembre 2007-1 er janvier 2008) INVITEE D HONNEUR DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Conseil Général de La Réunion Direction de la Communication 42, rue du Général de Gaulle

Plus en détail

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité Agriculture et haute valeur environnementale Territoires, emplois, filières pour la qualité 2 Edito Vers une agriculture à haute valeur environnementale. Soutenir le développement agricole et rural d un

Plus en détail

Notre Maison. Notre philosophie. Notre savoir-faire

Notre Maison. Notre philosophie. Notre savoir-faire Notre Maison Notre maison se situe au centre de Chablis, construite en 1583 par les parents du Premier Prévôt Royal de Chablis «Famille Letort» en 1620. Cette bâtisse a été construite en partie avec les

Plus en détail

AVIS DU SECTEUR AGRICULTURE DE L EFFAT SUR LA REFORME DU SECTEUR VITIVINICOLE DANS L UNION EUROPEENNE 1

AVIS DU SECTEUR AGRICULTURE DE L EFFAT SUR LA REFORME DU SECTEUR VITIVINICOLE DANS L UNION EUROPEENNE 1 AVIS DU SECTEUR AGRICULTURE DE L EFFAT SUR LA REFORME DU SECTEUR VITIVINICOLE DANS L UNION EUROPEENNE 1 Les quelque 1,5 millions d exploitations viticoles et vinicoles de l Union européenne emploient plus

Plus en détail

Atlas agricole de l Auvergne

Atlas agricole de l Auvergne Atlas agricole de l Auvergne 5 ème assemblée des utilisateurs CRAIG 4 décembre 2012 Seán HEALY Nicolas VENY DRAAF Auvergne Service Régional de l'information Statistique et Economique (S.R.I.S.E.) PLAN

Plus en détail

L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon

L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon Par Florence FOREST, DRAAF Cindy SCHULTZ, Conseil Régional L-R En termes de bilan sur l année 2010, les interventions

Plus en détail

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Fabienne Giboudeaux Adjointe au Maire de Paris Une biodiversité remarquable souvent méconnue Plus de 2000 espèces sauvages de plantes

Plus en détail

Animations 2015-2016. Evénements Cours&Ateliers - Visites

Animations 2015-2016. Evénements Cours&Ateliers - Visites Animations 2015-2016 Evénements Cours&Ateliers - Visites Les Evénements du Clos Fougères Septembre 2015 Samedi 19 septembre - Journées du Patrimoine Visite commentée de notre verger conservatoire de plus

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. www.jardincollectifpetitapetit.org

DOSSIER DE PRESENTATION. www.jardincollectifpetitapetit.org DOSSIER DE PRESENTATION www.jardincollectifpetitapetit.org S O M M A I R E o o o o o o Un état d esprit Des moyens d action o Produire o Respecter o Partager Des espaces de vie Un fonctionnement participatif

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira. A. Ait MBIRIK

Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira. A. Ait MBIRIK Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira A. Ait MBIRIK Essaouira 24 décembre 2009 Sommaire 1- Données générales 2- Productions agricoles locales 3- Valorisation des produits locaux *

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014. L'agriculture Réunionnaise. Etat des lieux et stratégie de développement

Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014. L'agriculture Réunionnaise. Etat des lieux et stratégie de développement Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014 L'agriculture Réunionnaise Etat des lieux et stratégie de développement Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la Forêt de la Réunion Une ambition stratégique

Plus en détail

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe GEOGRAPHIE Thème 3 L Union européenne : dynamiques et développement des territoires (11-12 heures) Question 2 Les territoires ultramarins de l Union européenne et leur développement Cours 1 Le développement

Plus en détail

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège «Salon International de l Agriculture de Paris : producteurs/transformateurs

Plus en détail

Ordre du jour. - Rappel du contexte de l étude - Présentation des résultats de l enquête - Propositions et choix des actions à conduire

Ordre du jour. - Rappel du contexte de l étude - Présentation des résultats de l enquête - Propositions et choix des actions à conduire Comité de Pilotage Etude sur le développement de l agriculture biologique et des circuits courts sur le territoire du Pays Page 1 Ordre du jour - Rappel du contexte de l étude - Présentation des résultats

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES SECTION I : DE L OBJET ET DU CHAMP D APPLICATION

CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES SECTION I : DE L OBJET ET DU CHAMP D APPLICATION PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE GABONAISE Union-Travail-Justice Loi n 022/2008 Portant Code Agricole en République Gabonaise. L Assemblée Nationale et le Sénat ont délibéré et adopté ; Le Président

Plus en détail

OFFICE DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL DE CORSE

OFFICE DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL DE CORSE OFFICE DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL DE CORSE Mesure 3.1 : Installation et formation Action unique : Installation et formation Mesure 3.3 : Modernisation de l outil Action unique : modernisation des

Plus en détail

Mobilisation pour l élevage français gérer l urgence et préparer l avenir

Mobilisation pour l élevage français gérer l urgence et préparer l avenir Mobilisation pour l élevage français gérer l urgence et préparer l avenir Le Gouvernement est pleinement mobilisé en faveur de l'élevage. Jeudi 3 septembre le Premier Ministre a présenté un plan en faveur

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs. https://www.youtube.com/watch?v=gfelyg3riic

Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs. https://www.youtube.com/watch?v=gfelyg3riic Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs GAL : Thur Doller Région : Alsace - 68 Priorité ciblée : La valorisation économique des patrimoines : un nouveau modèle pour le territoire Contact

Plus en détail

DEUX-TIERS DE LA PRODUCTION FRANCILIENNE DE LEGUMES ET DE FRUITS COMMERCIALISES EN CIRCUIT COURT

DEUX-TIERS DE LA PRODUCTION FRANCILIENNE DE LEGUMES ET DE FRUITS COMMERCIALISES EN CIRCUIT COURT Numéro 117 - Février 2012 Île-de-France Recensement agricole 2010 : les circuits-courts en Île-de-France. DEUX-TIERS DE LA PRODUCTION FRANCILIENNE DE LEGUMES ET DE FRUITS COMMERCIALISES EN CIRCUIT COURT

Plus en détail

Contraintes actuelles Formation Diversiferm Horaires très soutenus Savoir réagir à court terme. Améliorations

Contraintes actuelles Formation Diversiferm Horaires très soutenus Savoir réagir à court terme. Améliorations Contraintes de départ Se faire connaître Pas d aide ISA, ni pour la ferme Vie de famille mise de côté Savoir tenir un horaire Savoir se poser les bonnes questions au bon moment (remise en question) Coût

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015. Union des Producteurs de Viré-Clessé

DOSSIER DE PRESSE 2015. Union des Producteurs de Viré-Clessé DOSSIER DE PRESSE 2015 Union des Producteurs de Viré-Clessé Contact Presse : Union des Producteurs du Cru Viré-Clessé Place du Tertre 71260 VIRE Mail. : vire-clesse@orange.fr Tél. : +33 (0)9 61 49 38 41

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Jardins Panoramiques de Limeuil

Jardins Panoramiques de Limeuil 10e édition Journée nationale des «Rendez-vous aux Jardins» Jardins Panoramiques de Limeuil Samedi 31 mai et dimanche 1er juin 2014 Dossier de presse Contact Annabelle Fontayne Association Au Fil du Temps

Plus en détail

Cahier des charges du label «Commerce Engagé»

Cahier des charges du label «Commerce Engagé» Pour l avenir de nos enfants Consommons autrement Agence Territoriale de la Consommation Durable SIVED Cahier des charges du label «Commerce Engagé» Clauses générales & clauses spécifiques Commerce alimentaire

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Politique Culturelle Nationale

Politique Culturelle Nationale Politique Culturelle Nationale DEFINITION ET PRINCIPES CHAPITRE PREMIER Article premier : - La Culture est l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs caractérisant

Plus en détail

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3 Sommaire Introduction... 2 Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3... 3 OPPORTUNITES... 3... 3 Organisation du secteur... 4... 4 FAIBLESSES... 4... 4 Demande... 4... 4 OPPORTUNITES... 4... 5 Promotion et

Plus en détail

Charte nantaise des jardins collectifs. Jardins naturels nantais

Charte nantaise des jardins collectifs. Jardins naturels nantais Charte nantaise des jardins collectifs Jardins naturels nantais Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l éternité. Gilles Clément Préambule La préservation de l environnement est aujourd

Plus en détail

Si votre organisation débute en développement durable et hésite à s engager à long terme, demandez un engagement pour un événement uniquement.

Si votre organisation débute en développement durable et hésite à s engager à long terme, demandez un engagement pour un événement uniquement. Pour atteindre les objectifs fixés en gestion responsable d événements, il est fortement recommandé d obtenir une formalisation d un engagement des dirigeants de l organisation. Obtenez une formalisation

Plus en détail

CONTACTS. «L Espace Martinique» - Salon International de l Agriculture 19 au 27 février 2011 Page 1

CONTACTS. «L Espace Martinique» - Salon International de l Agriculture 19 au 27 février 2011 Page 1 CONTACTS Miguelle HILAIRE Chargée de mission communication Martinique jusqu au mardi 15 février 2011 Tél. : 05 96 51 75 75 / 05 96 51 90 78 Fax : 05 96 51 93 42 communication@martinique.chambagri.fr Paris

Plus en détail

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France Gilles Bazin, Professeur AgroParisTech UFR Agriculture comparée et Développement agricole Académie d Agriculture de France 6 novembre

Plus en détail

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Document unique IDEA diagnostic et projet d exploitation Dispositif régional d Intervention pour le Développement Economique des Entreprises Agricoles, aquacoles, de pêche et d exploitation forestière

Plus en détail

Mahault Tél./Fax : 05 90 92 34 69 logisteamedia@wanadoo.fr www.labelguadeloupe.fr

Mahault Tél./Fax : 05 90 92 34 69 logisteamedia@wanadoo.fr www.labelguadeloupe.fr Dossier de presse Label Guadeloupe - déc.2012 Page 1 sur 11 chez E.S.A.T. Alizé, Rond point Destrellan Destr - 97122 Baie-Mahault Mahault SOMMAIRE Le mot du Président de Label Guadeloupe... 3 1. Label

Plus en détail

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national Visite du chantier de construction de la Jeudi 21 février 2013 Plaine des Palmistes Contact presse : Isabelle de Lavergne Tél : +262 (0) 2 62 90 16 85 - Fax : +262 (0) 2 62 90 11 39 isabelle.de-lavergne@reunion-parcnational.fr

Plus en détail

EXEMPLE DU MARAIS AUDOMAROIS

EXEMPLE DU MARAIS AUDOMAROIS EXEMPLE DU MARAIS AUDOMAROIS Maud Kilhoffer, Chargée de mission Développement et Aménagement Animation du Contrat de Marais et des reconnaissances internationales Ramsar et Réserve de biosphère. Animation

Plus en détail

PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser

PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser Rappel des 4 objectifs de la PAC - Objectif alimentaire - Objectif environnemental - Objectif territorial - Une PAC simple

Plus en détail

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT AP - Rapport n 3 3 1/10 3 PROPOSITION ASSEMBLEE PLENIERE 13 DECEMBRE 2013 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL Intégration de critères

Plus en détail

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015 L Agroindicateur Septembre 2015 Revenu d un milliard : un nouveau seuil? La conjoncture 2015 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer autour d

Plus en détail

Infos éleveurs. Les aides équines en Picardie. Picardie. Lesquelles, pour qui, comment?

Infos éleveurs. Les aides équines en Picardie. Picardie. Lesquelles, pour qui, comment? Picardie Infos éleveurs Les aides équines en Picardie Lesquelles, pour qui, comment? Les productions équines, sont considérées comme des productions agricoles depuis 2005. A ce titre, les éleveurs d équidés

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

PAVILLON 7.2 STAND M39. Retrouvez-nous sur notre stand!

PAVILLON 7.2 STAND M39. Retrouvez-nous sur notre stand! SALON INTERNATIONAL DE L'AGRICULTURE DE PARIS 22 FÉVRIER > 2 MARS 2014 PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES Retrouvez-nous sur notre stand! PAVILLON 7.2 STAND M39 IL N EST PAS DE GASTRONOMIE SANS BONS PRODUITS

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie

Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie Un programme pour l environnement, par le développement de la Filière Bois Construction & Rénovation en Région Basse-Normandie 2015 2020

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Bernard Tissot et Georges Pédro

AVANT-PROPOS. Bernard Tissot et Georges Pédro AVANT-PROPOS Bernard Tissot et Georges Pédro Le thème de l étude Santé-Déchets est très vaste et son contour est difficile à délimiter. Il fait appel à de nombreuses disciplines qui ne sont pas toutes

Plus en détail

Environnement, énergie

Environnement, énergie Environnement, énergie La commune est le premier niveau d action pour améliorer l environnement et le cadre de vie des habitants. Cela bénéficiera en premier lieu aux citoyens de la commune, mais les conséquences

Plus en détail

Communiqué Presse 8 avril 2016

Communiqué Presse 8 avril 2016 Communiqué Presse 8 avril 2016 Les Chambres d Agriculture des Alpes Maritimes et du Var seront présentes au salon Terroirs Provence Côte d Azur Du 15 au 17avril Palais des Congrès Acropolis Nice A l occasion

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION I. Présentation de l action La Région Champagne-Ardenne propose depuis 2003, en collaboration avec l Ademe, un accompagnement technique et

Plus en détail

PORTRAIT DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CŒUR ENTRE-DEUX-MERS

PORTRAIT DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CŒUR ENTRE-DEUX-MERS PORTRAIT DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CŒUR ENTRE-DEUX-MERS Dans le cadre du projet de territoire Ambition 2020, le Pôle Territorial souhaite soutenir l agriculture et travaille sur le développement des

Plus en détail

Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement

Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement Présentation de ETD Nom : ETD Pays : Togo Année de démarrage des activités : 2003 Forme juridique : Association Mission

Plus en détail

Contribution de JEUNES AGRICULTEURS. Organisation Professionnelle Agricole à vocation syndicale

Contribution de JEUNES AGRICULTEURS. Organisation Professionnelle Agricole à vocation syndicale A Paris, le vendredi 07 septembre, REEXAMEN DU REGIME DE L UE APPLICABLE AU SECTEUR DES FRUITS ET LEGUMES - CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES OPTIONS PROPOSEES ET L'EVALUATION DE LEURS INCIDENCES Contribution

Plus en détail

Petite Région Agricole Livradois Forez

Petite Région Agricole Livradois Forez Petite Région Agricole Livradois Forez Petite Région Agricole Livradois Forez Des activités Une zone riche en productions 86 communes ; 1217 exploitations dont 559 exploitations professionnelles. 52 900

Plus en détail

Investissements de stockage, transformation et commercialisation de produits agricoles

Investissements de stockage, transformation et commercialisation de produits agricoles Investissements de stockage, transformation et commercialisation de produits agricoles Type d opération 4.2.2 du Programme de Développement Rural Régional 2014-2020* *faisant référence au PDR Haute Normandie

Plus en détail

Ce document vient en support de la Charte Pernod Ricard, disponible sur www.pernod-ricard.com

Ce document vient en support de la Charte Pernod Ricard, disponible sur www.pernod-ricard.com Ce document vient en support de la Charte Pernod Ricard, disponible sur www.pernod-ricard.com Un engagement à long terme Chez Pernod Ricard, nous sommes fiers de notre engagement fort pour la protection

Plus en détail

Projet de. Construction d une serre bioclimatique. en paille compressée et charpente en bois. sur le site de Vicoigne (Raismes)

Projet de. Construction d une serre bioclimatique. en paille compressée et charpente en bois. sur le site de Vicoigne (Raismes) EPLEFPA de Raismes Lycée Professionnel Agricole et Horticole Avenue du Château 59590 RAISMES Tél : 03.27.36.75.45 Fax : 03.27.36.79.31 Mél : epl.raismes@educagri.fr _ Projet de Construction d une serre

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Le CERVIA Paris Ile-de-France Créé en 2007, le Centre Régional de Valorisation et d Innovation Agricole et Alimentaire

Plus en détail

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013 Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières Janvier 2013 Contexte et objectif Contexte Les industries agroalimentaires sont un secteur essentiel

Plus en détail

TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION

TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION Le label «Terroir Fribourg» Par la marque régionale fribourgeoise : L Association pour la Promotion des Produits du Terroir du Pays de Fribourg Table

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020 N de l action 122 Améliorer la professionnalisation des élevages pour une meilleure rentabilité, une meilleure gestion des risques et un maintien des activités d élevages et de polycultureélevages en région

Plus en détail

Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010

Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010 Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010 a. Les chantiers jeunes bénévoles Avant toutes choses, faisons un petit point sur le terme «bénévole» : «Le travail bénévole est un travail

Plus en détail

MAISON DE LA BEAUCE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2011 /201 2

MAISON DE LA BEAUCE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2011 /201 2 MAISON DE LA BEAUCE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2011 /201 2 LA MAISON DE LA BEAUCE CENTRE D'INTERPRÉTATION ET ESPACE CULTUREL DE LA BEAUCE La Maison de la Beauce, association

Plus en détail

4.1 - Améliorer l efficacité énergétique dans les collectivités et les logements sociaux

4.1 - Améliorer l efficacité énergétique dans les collectivités et les logements sociaux Module 4 : Performance énergétique 4.1 - Améliorer l efficacité énergétique dans les collectivités et les logements sociaux réservée : 460 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES de l Agenda 21 du Pays Soutenir l'éco-construction

Plus en détail

Plan d action de développement durable

Plan d action de développement durable Plan d action de développement durable 2015-2020 Visant à soutenir le développement durable de l'industrie agroalimentaire et de la pêche TABLE DES MATIÈRES Mot de la Présidente... 2 Mise en contexte...

Plus en détail

INTERBEV - FRANCEAGRIMER

INTERBEV - FRANCEAGRIMER INTERBEV - FRANCEAGRIMER JOURNEE DE L ELEVAGE FRANCAIS ORGANISEE EN ITALIE VERONE, LE VENDREDI 06 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU de la présentation de l ISMEA Filière Bétail et Viande 18 mars 2015 Dossier n

Plus en détail

12 ème Fête du jardinage

12 ème Fête du jardinage Dour ha Stêroù Breizh 12 ème Fête du jardinage et de l agriculture A Belle-Isle en Terre le 10 mai 2015 de 10h à 18h Pour sa 12 ème édition, la fête fait sa mue pour devenir la fête du jardinage et de

Plus en détail

Carnet d acteurs d A PRO BIO

Carnet d acteurs d A PRO BIO Carnet d acteurs d A PRO BIO 4 rue de Dormagen 59350 Saint-André-lez-Lille Tél. : 03.20.31.57.97 - Fax : 03.20.12.09.91 www.aprobio.fr - www.labio-presdechezmoi.fr contact@aprobio.fr A PRO BIO, Pôle de

Plus en détail

Votre président Grégoire DUPONT.

Votre président Grégoire DUPONT. Le premier semestre se termine avec à la clef de nombreux projets qui ont déjà abouti. Tout d abord, l assemblée générale, moment important dans la vie de notre association, nous a apporté des pistes pour

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

Présentation de la Session Nationale Installation 2015 Les 3, 4 et 5 Février 2015 à ST-MALO et ses alentours.

Présentation de la Session Nationale Installation 2015 Les 3, 4 et 5 Février 2015 à ST-MALO et ses alentours. Le Renouvellement des Générations en Agriculture Présentation de la Session Nationale Installation 2015 Les 3, 4 et 5 Février 2015 à ST-MALO et ses alentours. LA SESSION RGA EN QUELQUES MOTS, C EST 1-

Plus en détail

Mangez moins de CO 2

Mangez moins de CO 2 Mangez moins de CO 2 Layout : Kurasaw Productions - wwwkurasawbe Brochure d accompagnement du label CO 2 pour les produits fermiers, élaboré par l Association nationale des producteurs fermiers Septembre

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN

DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN SEPTEMBRE / NOVEMBRE 2011 AUDITEURS GROUPE AGENA : MAURICE LACROIX :

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/08.824 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale AGIR pour les filières AGIR pour

Plus en détail

Pays de la Loire - Juillet 2013. Les références 2012 des entreprises agricoles en SARTHE, MAINE-ET-LOIRE. et LOIRE-ATLANTIQUE

Pays de la Loire - Juillet 2013. Les références 2012 des entreprises agricoles en SARTHE, MAINE-ET-LOIRE. et LOIRE-ATLANTIQUE Pays de la Loire - Juillet 213 Les références 212 des entreprises agricoles en SARTHE, MAINE-ET-LOIRE et LOIRE-ATLANTIQUE ETUDE DE GROUPE 212 Un reflet des Pays de la Loire Sarthe L étude a été élaborée

Plus en détail

L agriculture biologique : un secteur en forte croissance

L agriculture biologique : un secteur en forte croissance L agriculture biologique : un secteur en forte croissance L agriculture biologique est en plein développement au niveau mondial, avec un taux de croissance annuel de la production de 15 à 30%. L Europe

Plus en détail

ce lien 1083 VENDANGES 2012. Premières tendances Contact : CONVERSION Bio. 10 places ouvertes

ce lien 1083 VENDANGES 2012. Premières tendances Contact : CONVERSION Bio. 10 places ouvertes Si vous ne visualisez pas ce message, veuillez suivre ce lien Le Chiffre du Mois : 1083 : c est le nombre de Marchés de Producteurs de Pays organisés dans le Var entre 2007 et 2012. En 2012, plus de 100

Plus en détail

3 ème schéma départemental de développement touristique. 2. Atelier 1 : Démarches qualité et filières prioritaires

3 ème schéma départemental de développement touristique. 2. Atelier 1 : Démarches qualité et filières prioritaires 3 ème schéma départemental de développement touristique 2. Atelier 1 : Démarches qualité et filières prioritaires Des démarches qualité au marketing territorial Une destination Aude Pays Cathare articulée

Plus en détail

Association Le Relais

Association Le Relais Association le Relais Achat d une prestation étude de marché Permettant la création d un atelier de transformation fruits, légumes et son équilibre financier Structure commanditaire Association Le Relais

Plus en détail

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public.

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public. 30/03/2007 Semaine du développement durable 2007 Préservation de la biodiversité et participation au programme Papillons & Jardin Signature d un partenariat avec Noé Conservation Dossier de presse Dans

Plus en détail

DAAF La Réunion. La production maraîchère à La Réunion. Hectare. dont : 1989. Source : DAAF La Réunion - Agreste - Recensement Agricole

DAAF La Réunion. La production maraîchère à La Réunion. Hectare. dont : 1989. Source : DAAF La Réunion - Agreste - Recensement Agricole Agreste La Réunion - n 81 - Janvier 2013 Numéro 81 - Janvier 2013 DAAF La Réunion La production maraîchère à La Réunion Des exploitations maraîchères dynamiques et diversifiées qui produisent tout l éventail

Plus en détail

Annexe N 3 : financer les projets forestiers

Annexe N 3 : financer les projets forestiers Annexe N 3 : financer les projets forestiers Financer les projets forestiers en 2007-2013 Programme de développement rural pour l'hexagone (PDRH) Une architecture en 4 axes Le PDRH, établi pour la France

Plus en détail

SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE. Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone

SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE. Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone HISTORIQUE Créée en 1996 Par Eveline Lemieux, maîtrise en

Plus en détail

LES VIGNERONS INDÉPENDANTS LANCENT LEUR SITE DE VENTE DIRECTE

LES VIGNERONS INDÉPENDANTS LANCENT LEUR SITE DE VENTE DIRECTE LES VIGNERONS INDÉPENDANTS LANCENT LEUR SITE DE VENTE DIRECTE La plus large offre de vins en ligne à acheter directement auprès des Vignerons Indépendants DOSSIER DE PRESSE 2015 www.vente-directe-vigneron-independant.com

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets

Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets signe un accord-cadre pour la réduction des déchets La Communauté d Agglomération de Montpellier assure, depuis 1991, le traitement des déchets ménagers et assimilés. Depuis plus d une quinzaine d année,

Plus en détail

Rapport d activités. www.laval-developpement.fr

Rapport d activités. www.laval-developpement.fr Rapport d activités 2011 www.laval-developpement.fr 2011 Rapport d activités Laval Développement 4 De nouveaux outils de communication Une refonte moderne et dynamique de notre site internet... p. 4 5Lancement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager Maisons Paysannes de France Patrimoine rural 50 ans au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager LE CINQUANTENAIRE 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + 8 passage des deux sœurs, 75009

Plus en détail

EHPAD ORPEA. Les Alizés. Saint Cyr Sur Mer - Var (83) Saint Cyr Sur Mer - Var (83) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier

EHPAD ORPEA. Les Alizés. Saint Cyr Sur Mer - Var (83) Saint Cyr Sur Mer - Var (83) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier EHPAD ORPEA Les Alizés Saint Cyr Sur Mer - Var (83) Saint Cyr Sur Mer - Var (83) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier La Région PACA Pays prestigieux, où sont amarrées les plus belles stations

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

CASDAR Développement et transfert en Agriculture

CASDAR Développement et transfert en Agriculture Titre : Mise en place et structuration d une filière de produits agricoles de proximité pour la restauration hors domicile. GAL : Pays du Mans Région : Pays de Loire Priorité ciblée : Prise en compte des

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail