entre-nous #12 Actualités P 3 : Infos pratiques P. 10 : Canicule, mode d emploi! Près de chez vous P. 13 : Engouement autour du jardin partagé.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "entre-nous #12 Actualités P 3 : Infos pratiques P. 10 : Canicule, mode d emploi! Près de chez vous P. 13 : Engouement autour du jardin partagé."

Transcription

1 L e j o u r n a l d e s l o c a t a i r e s J u i l l e t #12 entre-nous Actualités P 3 : L appel à projets : 13 associations primées! Infos pratiques P. 10 : Canicule, mode d emploi! Près de chez vous P. 13 : Engouement autour du jardin partagé. Numéro d urgence :

2 Sommaire Édito Actualités P. 3 : L appel à projets : 13 associations primées! Les HLM veulent bousculer «10 idées reçues» les concernant P. 4 : La Fête des voisins anime les résidences Dossier P. 6 : Entretenir pour mieux vivre dans son logement ntre-nous Infos pratiques tre-no P. 10 : Vous changez de numéro? N oubliez pas de nous prévenir. Canicule, mode d emploi! Erratum - entre-nous n 11 La parole à P. 11 : Vincent Lisiak, responsable technique ascenseur Entre-nous Journal édité par ICF Habitat La Sablière 24, rue de Paradis Paris CEDEX 10 Directeur de la publication : Jean-Luc VIDON. Rédactrice en chef : Martine GILLOT Coordination : Stéphane Favreau Rédaction : Anne DUCET, Stéphane Favreau Près de chez vous P. 12 : Résidence Château-Landon - Boulevard de la Chapelle Améliorer le confort de nos locataires Le futsal, la passion de José P. 13 : Résidence Fulton - Quand «démolition» rime avec «émotion» Engouement autour du jardin partagé P. 14 : Un projet de taille Un médiateur et un logement pour accompagner la réhabilitation P. 15 : Résidants et bailleur au cœur de la mêlée Crédits photos : Ivan Mathie, Alain Kernevez, Alain Conchon, William Gaye, Arthur Bramao, Philippe Fraysseix, Thibaut Voisin Conception graphique et réalisation : Thierry MASSIET. Impression : NPC. Tirage : exemplaires Ce journal est imprimé sur du papier recyclé. Mieux vivre dans son logement Mieux vivre dans son logement, c est à la fois une aventure collective et une aventure individuelle. Ce numéro d Entre-Nous est dédié à tous ces résidants qui ont envie de s investir dans leur cadre de vie pour s y sentir bien. Les équipes d ICF Habitat La Sablière s occupent du patrimoine, soutiennent et accompagnent les habitants dans leurs projets grâce à une expérience et à un savoir-faire reconnus. Saluons tous ceux qui, à leur échelle, apportent leur grain de sable à l édifice. Un club de sport, un jardin partagé, une parole libérée pour une mémoire conservée. Tous ces actes engagés contribuent au bien-être collectif et individuel, dans des résidences où l on a plaisir à habiter. A feuilleter tout au long des pages de ce magazine. Eric Nemecek Directeur des agences 77 et 93

3 L appel à projets : 13 associations primées! Vif succès pour l appel à projets 2012! En effet, 13 associations ont soumis leurs projets au jury, qui était composé de quatre représentants de locataires et de quatre représentants d ICF Habitat La Sablière. Chaque association s est vu attribuée une subvention, et va bénéficier d un accompagnement méthodologique, de conseils et d une aide dans la mise en œuvre. Rendez-vous dans les prochains numéros d Entre- Nous pour suivre la réalisation de ces projets! Les associations encouragées et leurs projets 78 Les Mureaux Mod2garde Création d un lieu d accueil parents enfants de type micro-crèche. Verneuil sur seine Club CPN «connaître et protéger la nature» - Rallye nature, goûter et enquête sur les gestes verts. 91 Brunoy ARPQHM Un film, un débat, un pot rencontre de l amitié - Association tara - Accompagnement et soutien scolaires. Egly Amicale des locataires de la Longue Mare Animations pour la Fête des voisins e arrondissement us Le Rocher Oasis des cités organisation d un camp pour enfants et préparation d un spectacle. 17 e arrondissement Groupe scouts et guides de France «Paris La Confiance» Activités et camps d été pour les enfants du quartier. 18 e arrondissement Vivre au 93 Chapelle exposition sur les déchets et organisation de sorties dans les équipements culturels du quartier. ACTUALITÉS Savigny-sur-Orge CNL Amicale des locataires des PSM Chantier jeune pour la réfection des fresques murales 93 Pantin Amicale Courtoise CNL Aménagements d une partie des espaces extérieurs de la résidence. 94 Choisy-Le-Roi Amicale des locataires CNL «LUGO SABLIERE» Ateliers photos, interviews des habitants du quartier (mémoire de la résidence), expositions. Maisons-Alfort Liberté Et Création Échanges de savoirs autour d ateliers sur la mode et le design Ma quête concept Création d un festival de films court avec la participation des habitants des quartiers Liberté et Cité rouge. n 3 Les HLM veulent bousculer «10 idées reçues» les concernant 10 idées reçues sur les HLM» «Les HLM, des passoires thermiques, des logements au rabais, que des tours, des barres et des quartiers difficiles» sont quelques-unes des idées reçues que l on peut entendre sur le logement social. Afin de réfuter ces clichés qui perdurent, l Union Sociale pour l Habitat* a édité une brochure avec 10 thèmes abordés. Pour chaque idée reçue, des éléments de réponse concrets sont apportés. Vous pouvez découvrir cette plaquette d information sur le site internet d ICF Habitat La Sablière, actualites/campagne-ush n *L Union sociale pour l habitat est l organisation représentative du secteur Hlm qui représente quelque 770 organismes Hlm à travers cinq fédérations. Elle dispose également de filiales et de structures œuvrant à la formation et à la professionnalisation des organismes. ICF Habitat La Sablière est adhérente à l USH.

4 4 ACTUALITÉS La Fête des voisins anime les résidences Le vendredi 1er juin, vous étiez nombreux à avoir célébré la Fête des voisins dans votre immeuble : un moment festif de convivialité entre locataires. Voici en images un aperçu de ce moment important dans la vie dans nos résidences. n Argenteuil Paris14 e Paris13 e Paris13 e

5 ACTUALITÉS 5 Rosny-sous-Bois Trappes Trappes Brunoy Vitry-sur-Seine Vitry-sur-Seine

6 6 DOSSIER Entretenir pour mieux vivre dans son logement Pour maintenir la qualité de vie dans votre résidence et dans votre logement, nous devons agir ensemble et entretenir chacun pour notre part les équipements existants. Mais il n est pas toujours facile pour vous de savoir à qui incombe l entretien. Pour distinguer d un coup d œil les équipements qu il vous appartient d entretenir, une plaquette illustrée est disponible sur le site internet d ICF Habitat La Sablière à l adresse suivante : entretien-logement Au programme également des conseils pratiques et quelques astuces, vous verrez qu il n est pas nécessaire d être un spécialiste pour maintenir son logement en bon état de fonctionnement. Entretenir régulièrement votre logement renforce votre sécurité et peut aussi vous permettre d améliorer votre confort et de réaliser des économies significatives. Plaquette téléchargeable sur internet sabliere/entretien-logement

7 DOSSIER 7 À la charge du locataire Portes et boîte aux lettres / badges/clefs Fusibles Interphone Bas de porte et barre de seuil / graissage serrures paumelles Plinthes Entretien des sols (parquet / dalles / linoléum / carrelage) Siphon et évacuation jusqu à la colonne Joints silicone (remplacement des joints ou colliers sur canalisations et appareils) Flexible de gaz Nettoyage et débouchage de la ventilation Remplacement d une vitre cassée, d un joint de fenêtre. À la charge du bailleur Porte d entrée (sauf en cas d effraction ou de dégradations) Canalisation d eau (alimentation) Colonne d eau usée Canalisation d arrivée de gaz Contrats d entretien (répercutés sur vos charges) Chauffage et chauffe-eau Robinetterie Ascenseurs Aires de jeux Réseaux sanitaires 4D (Dératisation, Désinsectisation, Désinfection vide-ordures, Dessourisation) Portes de garage Quelques conseils d entretien La ventilation Laissez respirer votre logement! Le système de ventilation qui équipe votre logement permet de renouveler l air dans toutes les pièces. Son bon fonctionnement est donc indispensable à la respiration et à la santé de ses occupants. Une bonne ventilation permet d éviter l accumulation de mauvaises odeurs, de gaz toxiques et la formation de moisissures. Que faire? Assurez un entretien régulier des bouches d aération : nettoyez-les une fois par an au minimum. Veillez surtout à ce que les bouches de ventilation et grilles d entrée d air ne soient jamais obstruées. Ne raccordez jamais de hotte mécanique ou de sèche-linge sur les bouches de ventilation.

8 8 DOSSIER Pour votre sécurité Pour votre sécurité et celle de votre famille, ne démontez jamais les radiateurs! Le chauffage On a bien raison d associer le confort de son habitat à la qualité du chauffage. Encore faut-il que la diffusion de la chaleur ne soit pas gênée. Que faire? Si votre logement est équipé de convecteurs électriques, nettoyez les régulièrement en aspirant les poussières. Ne posez pas de tablettes sur les radiateurs ou sur les convecteurs. Ne mettez pas du linge à sécher sur ces appareils, faute de quoi vous provoqueriez un dégagement anormal d humidité et l apparition de moisissures dans votre logement. Cela pourrait également provoquer un début d incendie. Menuiseries et volets Qu elles soient en bois ou en PVC, les fenêtres et porte-fenêtre de votre logement nécessitent le plus grand soin. Que faire? Vérifiez périodiquement que les rainures d égouttage et les trous d évacuation d eau ne soient pas obstrués. Pensez à huiler légèrement les paumelles, crémones et les parties mobiles. Ne peignez pas les joints d étanchéité, la peinture risquerait de les attaquer. Nettoyez régulièrement les fenêtres en PVC avec une éponge humide. Si vous devez changer les joints de menuiserie, évitez les joints mousse trop épais qui ne manqueront pas de forcer à la ferme-

9 DOSSIER 9 ture des portes et des fenêtres, et risqueraient de les déformer. Pour la pose de vos rideaux, ne percez surtout pas les fenêtres PVC, utilisez des supports adhésifs. Plomberie et robinetterie Que faire? Vérifiez périodiquement le bon fonctionnement du robinet d arrêt de l alimentation d eau de votre logement mais aussi celui du groupe de sécurité de votre chauffe-eau électrique (cumulus) en l actionnant au moins une fois par trimestre. Maintenez en bon état les joints sanitaires (silicone) autour des lavabos, baignoires et éviers afin d éviter les infiltrations d eau. Nettoyez régulièrement les siphons des lavabos, de la baignoire, de la douche, de l évier afin d éviter l encrassement des évacuations. Trucs et astuces Lorsque les robinets fuient, inutile de les serrer à fond. Il est beaucoup plus efficace de changer les joints pour économiser l eau. Pour enlever les dépôts de calcaire sur les équipements sanitaires, saupoudrez de gros sel, arrosez de vinaigre chaud, laissez reposer et frottez ensuite. Balcons, terrasses. Que faire? Prenez garde à ne pas laver à grandes eaux balcons et terrasses. Vous éviterez ainsi les ruissellements sur les façades et sur les logements du dessous. n

10 10 INFOS PRATIQUES Vous changez de numéro? N oubliez pas de nous prévenir. Si vous changez de numéro de téléphone, n oubliez pas de prévenir votre gardien ou votre agence. En cas de sinistre, par exemple, il est important que nous ayons vos coordonnées à jour pour résoudre le plus rapidement possible le problème. n Erratum Entre Nous N 11 Une erreur s est glissée dans l article «bien organiser votre départ du logement». Il était indiqué que la durée du préavis pouvait être ramenée à un mois en cas de changement de logement au sein du Groupe ICF Habitat. La durée du préavis peut en effet être ramenée à un mois mais lorsque le changement de logement se fait au sein du parc d ICF Habitat La Sablière et que vous quittez un logement conventionné vers un autre logement conventionné. Veuillez nous excuser de cette erreur.» Canicule, mode d emploi! Qu est-ce qu une canicule? On parle de canicule lorsque : Il fait très chaud La nuit, la température ne descend pas ou très peu Cela dure pendant plusieurs jours. L impact de la canicule sur le corps Selon l âge, le corps ne réagit pas de la même façon aux fortes chaleurs. Sur les personnes âgées Le corps transpire peu et a donc du mal à se maintenir à 37 La température du corps peut augmenter : la personne risque le coup de chaleur ou l hyperthermie. L été s annonce chaud Voici quelques gestes à adopter pour que le soleil reste votre meilleur ami! Avant tout, boire beaucoup d eau! Ne pas faire d efforts physiques intenses Ne pas consommer d alcool Ne pas rester en plein soleil Garder un œil vigilant sur ses collègues au travail ou sur ses voisins Maintenir son appartement à l abri de la chaleur. Si vous êtes une personne âgée, handicapée ou fragile, pensez à donner des nouvelles à votre entourage. Vous pouvez également vous inscrire sur le registre de votre mairie ou contacter votre Centre Communal d Action Sociale afin de bénéficier d une aide dans un contexte de canicule. Prévenez immédiatement les secours en composant le 15 en cas de malaise ou de coup de chaleur! Pour plus d information, vous pouvez télécharger la plaquette de l INPES sur le site internet d ICF Habitat La Sablière sur le lien suivant : actualites/canicule n Plaquette de prévention canicule INPES

11 La parole à 11 Vincent Lisiak, responsable technique ascenseur En quoi consiste votre métier? Je suis responsable de la gestion du parc des 750 ascenseurs d ICF Habitat La Sablière. Je suis en charge du suivi de la maintenance, des audits, du contrôle technique des ascenseurs, de leurs travaux et de leur mise en conformité. Enfin, j encadre et contrôle le travail de nos prestataires pour s assurer que les prestations demandées soient correctement réalisées. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi des pannes interviennent? Les pannes peuvent intervenir pour différentes raisons : mauvaise utilisation, matériel vétuste, périodes de grand froid, adaptation complexe des nouvelles normes de sécurité Pourquoi une réparation peut-elle prendre du temps? Les délais d intervention sur les ascenseurs son plus ou moins longs en fonction du type de pièces à remplacer ou du type de travaux à réaliser. Les nombreuses marques sur le marché et les stocks faibles des ascensoristes n aident pas à raccourcir les délais d intervention. Une réparation peut aussi prendre du temps car certaines pannes sont dites «intermittentes» et il est donc plus difficile d en déceler la cause et son origine et d y apporter la solution. Vous êtes en contact avec de nombreux interlocuteurs. Pouvez-vous nous dire lesquels? Chez ICF Habitat La Sablière, je travaille en lien étroit avec les gardiens, les chefs de secteur et les techniciens d agence. Je suis également en relation avec les ascensoristes et avec les bureaux d études chargés de contrôler le suivi de l entretien et la mise en conformité des travaux. Quelles sont les difficultés que vous pouvez rencontrer? Essentiellement le volume d intervention. ICF Habitat La Sablière mène sur l ensemble de son parc d ascenseurs comme l ensemble des bailleurs, les travaux de rénovation et de mise aux normes. Et les ascensoristes peinent à faire face au volume de travail. Pouvez-vous nous décrire une situation que vous avez gérée pour résoudre un problème technique sur une résidence? Sur l une de nos résidences, nous avons constaté des dysfonctionnements à répétition. Je me suis donc rendu sur place pour en identifier les causes. Grâce à l expérience que j ai acquise au sein d un bureau d études et chez un ascensoriste, j ai pu identifier plus rapidement l origine de la panne et ensuite encadrer de façon plus efficace notre bureau d études et l ascensoriste pour résoudre durablement le problème. Quelles sont selon vous les qualités indispensables de votre fonction? Il faut être rigoureux, organisé et réactif et avoir de solides bases techniques sur le fonctionnement des ascenseurs. Qu aimez-vous dans votre métier? J aime être en lien avec les interlocuteurs au siège, en agence, avec nos différents prestataires et résoudre les problèmes techniques qui ont un impact fort sur le quotidien de nos locataires. n

12 12 près de chez vous Paris 10 e (75) Résidence Château-Landon - Boulevard de la Chapelle Améliorer le confort de nos locataires La réhabilitation des 188 logements de l ensemble immobilier situé 3 boulevard de La Chapelle, 37 et 43, rue du Château- Landon s est terminée fin 2010 après 2 ans de travaux. Particularité de ce site, la présence d une résidence sociale intégrée dans l ensemble immobilier. Les locataires après avoir connu les travaux de réhabilitation de leurs résidences ont vécu avec beaucoup de patience et de compréhension ceux de la résidence sociale. Les travaux de la totalité de cet ensemble immobilier se sont terminés en fin d année dernière. Pour la plupart des logements, les installations électriques ont été mises aux normes, les pièces humides* ont été rénovées, la ventilation améliorée, les parties communes réhabilitées. Pour améliorer la sécurité incendie, un Paris 13 e (75) système de désenfumage a été créé dans chaque cage d escalier, les portes palières remplacées par des portes coupe-feu et des détecteurs de fumées installés dans chaque logement. Au 37 rue du Château-Landon, pour améliorer la collecte des déchets ménagers, un local de tri sélectif a été créé. Le coût total de l opération (hors foyer) est estimé à , soit par logement. n * Pièces humides = Cuisine, Salle de bains et WC Le futsal, la passion de José Depuis qu il a créé le sporting club de Paris en 1982 avec les encouragements d ICF Habitat la Sablière, José Lopes s est consacré corps et âme aux disciplines qu il plébiscite : le football et surtout le futsal. «C est un jeu à 5, qui se rapproche du foot et qui se joue à partir de l âge de 6 ans. C est un sport superbe, un vrai feu d artifice de José Lopez, Président du Sporting Club de Paris. 37 rue du Château- Landon - Paris 10 e technique et d adresse, qui se pratique sur un terrain au format réduit, comme un terrain de handball par exemple. On peut donc jouer partout au futsal et la fête est assurée à chaque fois» commente celui qui a été le premier surpris par le succès rencontré. Détenteur de la coupe du championnat de France, le sporting club de Paris compte aujourd hui 500 adhérents. Dans son quartier, rue Gandon, à Paris 13 e, José est connu comme le loup blanc. «Le sporting club de Paris est très engagé dans le social. Nous avons un contrat avec le ministère de la justice pour encadrer les peines de travaux d intérêt général. Notre credo c est de transmettre, partager, aider.». Et de conclure : «allez donc consulter le site de l association. Vous comprendrez tout!». n

13 Paris 13 e (75) Résidence Fulton Quand «démolition» rime avec «émotion» près de chez vous 13 Fulton, «un village dans Paris!» C est ainsi que les habitants de ce petit bout du 13 e arrondissement de Paris parlent de leur résidence. Consciente que le projet de démolition de la résidence, bien que nécessaire vient chambouler chacune des vies des habitants concernés, ICF Habitat La Sablière a décidé de faire intervenir une équipe d artistes pour aller à leur rencontre et susciter leur parole. Une démarche complémentaire aux ateliers de concertation, enquêtes et réunions d informations organisées jusqu ici pour accompagner le projet. À plusieurs reprises depuis l automne, deux comédiens de l association Sangs Mêlés déguisés en personnes âgées ont pris possession des pieds d immeubles et ont interpellé les passants pour engager des conversations à bâtons rompus. Les résidants ont pu confier ce qu ils avaient sur le cœur, chacun a raconté son vécu, ses angoisses, ses souvenirs, ses colères, ses espoirs. Un vrai déclic pour les équipes d ICF Habitat La Sablière pour qui «cette action a permis d accompagner au mieux les habitants en prenant conscience des ressentis individuels et collectifs». Cette expérience, inédite s est concrétisée dans un livret où les témoignages recueillis sont restitués à chaque habitant. Le temps fort s est déroulé le vendredi 10 mai avec un spectacle au cœur de la résidence pour le plaisir des enfants. Les artistes de Sangs Mêlés ont mis en scène la parole des habitants rencontrés à travers plusieurs numéros de danse, de théâtre, ou encore de slam, passant habilement de l humour à l émotion. D autres animations sont prévues : réalisation de fresques sur les bâtiments qui seront démolis avec le soutien de la mairie. À suivre n Pages du livret Fériel Naoura pour l association Sang Mêlés Avon (77) Engouement autour du jardin partagé Si la musique adoucit les mœurs, le jardinage collectif crée lui aussi des liens naturels entre résidants. Témoin, l engouement autour du petit jardin partagé mis en place en mars, route de Samois, à Avon. «Les locataires avaient envie d agrémenter le vaste parc de la résidence. J ai donc creusé cette idée dans le cadre de mon parcours d intégration gardien» raconte Angélique Gabrielli, arrivée en août Affiches dans les halls, défrichement d un terrain bien exposé sur un massif à l abandon «Nous Une belle brochette de générations. avons tapé dans le mille!» se réjouit Angélique, quand elle a vu arriver une belle brochette de générations, munis d instruments de jardinage, de semis, de graines, de bulbes, de plants de toutes sortes achetés par leurs soins. En deux mercredis, les jardiniers ont biné, planté, arrosé, semé de la jachère fleurie, chacun s étant promis de veiller au bon entretien du jardin. «Depuis, les enfants respectent les fleurs, sont devenus complices des personnes âgées qui sont de bon conseil. Et la vision des gens sur le métier de gardien a changé. Nous ne sommes plus les personnes uniquement chargées des poubelles et du ménage» conclut, enthousiaste, Angélique la dynamique. n

14 14 près de chez vous Achères (78) Un projet de taille La première phase de la vaste opération de renouvellement patrimonial d Achères a été officiellement lancée lors d une réunion d information destinée aux locataires de la résidence de la rue du 8 mai Le projet est d importance puisqu il prévoit la démolition et la reconstruction des bâtiments actuels ainsi que la construction de nouveaux logements sur une parcelle proche, acquise par ICF Habitat La Sablière. Cette configuration permettra à tous les locataires de rester en place, le temps que leur futur logement soit construit. Un représentant des locataires a été associé au comité technique chargé d élire, en juin, le lauréat du projet. Le premier coup de pioche aura lieu en Deux tranches de 16 mois de travaux sont prévues pour s achever au premier semestre Les équipes d ICF Habitat La Sablière sont à pied d œuvre depuis plusieurs mois. Une charte de relogement va être mise en place. Des enquêtes sociales et des rencontres individuelles permettront d entendre les souhaits des familles en matière de logement. Enfin, les futurs bâtiments répondront aux dernières normes techniques et environnementales. Tous les bâtiments seront accessibles aux personnes à mobilité réduite et 5 % leur seront entièrement adaptés. n Le projet retenu Courcouronnes (91) Un médiateur et un logement pour accompagner la réhabilitation Annoncer une réhabilitation est toujours source de satisfaction pour les résidants concernés. Mais la phase des travaux, elle, peut être vécue comme un désagrément. Pour atténuer les perturbations liées aux chantiers de la Zac du Lac, ICF Habitat la Sablière, dans le cadre de ce dossier ANRU a fait appel à un technicien coordinateur chargé des relations avec les locataires, ce qui a permis d établir un lien qui a bien fonctionné entre les résidants et les entreprises. Par ailleurs, un logement Le chantier arrive à son terme de repos a été mis en place afin que les locataires puissent venir se reposer pendant la journée, le temps des travaux dans leur appartement. Le chantier arrive à son terme avec un retard dû à la découverte d amiante dans le bâti. Les travaux ont concerné l enveloppe extérieure des bâtiments (étanchéité, imperméabilisation, menuiseries, grilles d accès), les parties communes (boîtes aux lettres, éclairage, revêtement de sol), le logement (mise en sécurité et en conformité électrique, adaptation pour les personnes à mobilité réduite des rez-de-chaussée) et les espaces extérieurs (éclairage, accessibilité). Des travaux de réfection des sols et des peintures des parties communes seront engagés durant l été tandis qu un partenariat ville et association Voisins malins se traduira par une vaste campagne de mobilisation autour du tri sélectif à la rentrée. n

15 près de chez vous 15 VAL-DE-MARNE (94) Résidants et bailleur au cœur de la mêlée la suite Dans le Val-de-Marne, les vacances de Pâques ont résonné des passes du ballon ovale dans les villes de Maisons-Alfort, Alfortville, Villeneuve-Saint-Georges, Orly, Choisy-le-Roi, Vitry-Sur-Seine et Villecresnes (cf Entre-Nous 11). Grâce au soutien du Conseil Général du Valde-Marne, des mairies, du comité départemental de rugby du Val-de- Marne, des clubs de rugby locaux, des amicales de locataires, de l association Couleurs d Avenir et d ICF Habitat La Sablière, les enfants, filles et garçons ont pu s initier aux subtilités du ballon ovale malgré un temps qui ne fut pas toujours clément. Épilogue de cet événement, un grand tournoi qui a réuni l ensemble des résidences, le 5 mai dernier. Les enfants ont pu rencontrer Serge Betsen, ancien international de rugby. Rendez-vous l année prochaine avec espérons-le une météo plus clémente! n Choisy-le-Roi Villeneuve-Saint-Georges Orly Orly De gauche à droite Serge Bentzen et Jean-Pierre Pertuc

16

Entretenir pour mieux vivre dans votre logement

Entretenir pour mieux vivre dans votre logement Entretenir pour mieux vivre dans votre logement PATREAM 10, rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris tél. : 01 78 91 91 00 - fax : 01 78 91 91 09 email : contacts-locataires@diocese-paris.net www.patream.fr

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Entretien du logement

Entretien du logement Entretien du logement Le locataire s engage à tenir les lieux loués en parfait de la location. CONSEILS D ENTRETIEN UTILISATION DES FENÊTRES ET BALCONS Il est interdit de planter des arbres (manguier,

Plus en détail

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair LES RÉPARATIONS locatives Le petit mémo pour y voir plus clair En matière de réparations locatives, les obligations du bailleur et celles du propriétaire sont définies par le Décret du 26 aôut 1987 et

Plus en détail

RÉPARATIONS LOCATIVES

RÉPARATIONS LOCATIVES LE GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Décret Liste non limitative des réparations locatives Décret - du août pris en application de l article de la loi n -0 du décembre tendant à favoriser l investissement

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT Qui fait quoi Guide et démarches La réparation vous concerne? LES DEMARCHES A SUIVRE Faites appel à l entreprise de votre choix et/ou effectuez vous-même

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

GUIDE. d entretien. logement. de votre PROXILOGIS

GUIDE. d entretien. logement. de votre PROXILOGIS /////////////////////////////////////////////////////// GUIDE d entretien de votre logement PROXILOGIS /////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

guide pratique Entretien & réparations qu il faut savoir!

guide pratique Entretien & réparations qu il faut savoir! guide pratique Entretien & réparations Tout ce qu il faut savoir! Qui fait quoi dans votre logement? Être locataire implique des droits mais aussi des devoirs. Il vous appartient d effectuer l entretien

Plus en détail

Bien. son. logement. > Qui prend en charge l entretien et les réparations? > Conseils et Astuces

Bien. son. logement. > Qui prend en charge l entretien et les réparations? > Conseils et Astuces Bien entretenir son logement > Qui prend en charge l entretien et les réparations? > Conseils et Astuces Entretenir votre logement, C est aussi votre affaire! Nous avons réalisé ce guide (Bien entretenir

Plus en détail

Qui a la charge de l entretien

Qui a la charge de l entretien Toute transformation (clôtures, portails et abris de jardin soumis à accord de la commune, changement de sol, démolition de cloisons, modifications d appareil sanitaire, etc.) doit préalablement faire

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! sommaire Entrée et cuisine... p.4- Pièce à vivre... p.-7 Salle de bain, wc... p.8-9 Immeuble collectif... p.10 Maison

Plus en détail

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR La garanties Dommage-Ouvrage qu est ce que c est? Vous êtes propriétaire d une maison que vous avez fait construire depuis moins de 10 ans. Un désordre lié à la construction apparaît. Vous avez souscrit

Plus en détail

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage»

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité des constructions. Il a été rédigé

Plus en détail

" Bienvenue chez vous "

 Bienvenue chez vous " Bienvenue chez vous " Un doute, une question, un problème? JE CONTACTE LE SIRES Guide du locataire entretien du logement Organisme affilié à la Fédération Nationale HABITAT & DEVELOPPEMENT http://www.habitatdeveloppement.fr

Plus en détail

Immeuble collectif AQC

Immeuble collectif AQC AQC Immeuble collectif Comment bien utiliser votre assurance construction «Dommages-Ouvrage»? Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité

Plus en détail

UNIS. Ce que tout copropriétaire doit connaître COLLECTION LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR. Les parties privatives et les parties communes

UNIS. Ce que tout copropriétaire doit connaître COLLECTION LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR. Les parties privatives et les parties communes UNIS COLLECTION Ce que tout copropriétaire doit connaître LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR Les parties privatives et les parties communes Vous êtes propriétaire de votre appartement dans un immeuble en copropriété.

Plus en détail

Guide simplifié du locataire

Guide simplifié du locataire mais assez complêt Guide simplifié du locataire OBLIGATIONS ET CONSEILS EN MATIÈRE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Nous voulons vous aider à récupérer votre dépôt de garantie LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE

Plus en détail

Notice technique. pour bien vivre dans votre logement. Consignes d entretien, réparation et sécurité. www.colomiers-habitat.fr.

Notice technique. pour bien vivre dans votre logement. Consignes d entretien, réparation et sécurité. www.colomiers-habitat.fr. Notice technique Consignes d entretien, réparation et sécurité pour bien vivre dans votre logement www.colomiers-habitat.fr à chacun son toit Qui fait quoi? En tant que locataire, vous avez la charge de

Plus en détail

SOMMAIRE. Bienvenue dans votre logement... 3 Une équipe à votre service... 4

SOMMAIRE. Bienvenue dans votre logement... 3 Une équipe à votre service... 4 LIVRET DU LOCATAIRE SA HLM Les Cités Cherbourgeoises - Résidence Charcot-Spanel - BP 115-50100 CHERBOURG-OCTEVILLE Tél : 02 33 87 66 00 - Fax : 02 33 53 51 70 - Courriel : info@sahlmcc.com - Site : www.sahlmcc.com

Plus en détail

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc Le ROL est un document à usage des intervenants de terrain non techniciens du bâtiment.

Plus en détail

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES L entretien et les menues réparations dans votre logement Informations données à titre indicatif. Pour plus de précisions, renseignez-vous auprès du personnel de proximité

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

Qu est-ce qu un logement décent?

Qu est-ce qu un logement décent? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d évaluation Qu est-ce qu un logement décent? Que vous soyez propriétaire ou locataire Quelques éléments de réponse... Octobre

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat

Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat Fiche n 1 Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat Vous allez découvrir dans ce guide du locataire : une série de fiches pratiques sur les règles et les conseils indispensables au «bien

Plus en détail

L ENTRETIEN & LES RÉPARATIONS LOCATIVES DANS VOTRE LOGEMENT

L ENTRETIEN & LES RÉPARATIONS LOCATIVES DANS VOTRE LOGEMENT L ENTRETIEN & LES RÉPARATIONS LOCATIVES DANS VOTRE LOGEMENT L E N T R E T I E N E T L E S R É P A R A T I O N S Sommaire Qu appelle-t-on réparations locatives?...............3 L entrée et la cuisine...........................................4-5

Plus en détail

GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES Du locataire ou de l'office, qui fait quoi? Qui répare? Qui entretient?? Office 66 - Office Public de l'habitat des Pyrénées-Orientales 7 rue Valette - BP 60440 * 66004

Plus en détail

N hésitez pas à le consulter.

N hésitez pas à le consulter. Guide du locataire Bienvenue Ce guide a été réalisé pour faciliter vos démarches avant votre emménagement, pendant votre parcours locatif et lors de votre départ. Il a également pour objectif de vous aider

Plus en détail

L entretien. de votre logement

L entretien. de votre logement L entretien de votre logement Val Touraine Assistance L entretien et les réparations à la charge du locataire Les recommandations Le guide illustré Le texte du décret Val Touraine Assistance Val Touraine

Plus en détail

Et après mes travaux?

Et après mes travaux? 10 Et après mes travaux? Voilà, les travaux sont terminés! Vous vous (ré)installez confortablement dans votre logement. Comment profiter le plus longtemps possible des améliorations que vous venez d apporter

Plus en détail

dans votre résidence...

dans votre résidence... Coopération et Famille 17, rue de Richelieu 75038 Paris cedex 01 Conception & Réalisation : - Crédit-photos : Getty Images - Fotolia DE VOTRE COPROPRIÉTÉ BienvenueLES CLÉS dans votre résidence... Votre

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. RESIDENCE AURORE 38, rue des Caves du Roi 92310 SEVRES

LIVRET D ACCUEIL. RESIDENCE AURORE 38, rue des Caves du Roi 92310 SEVRES LIVRET D ACCUEIL RESIDENCE AURORE 38, rue des Caves du Roi 92310 SEVRES TABLE DES MATIERES 1. ACCUEIL... 3 2. USAGES DES PARTIES PRIVATIVES... 3 2.1 Utilisation des canalisations des eaux usées et des

Plus en détail

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX SECTEUR AGRICOLE LE PRÊT AGRI-TRAVAUX Le prêt agri-travaux, c est quoi? Le prêt agri-travaux est un prêt délivré par Action logement, qui finance les travaux d'installation ou d'amélioration dans votre

Plus en détail

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 11 Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux,

Plus en détail

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Suivi-animation du PIG Intervention auprès des artisans 10 décembre 2013 SOMMAIRE 1. Qui est URBANiS et quel est son rôle? 2. Qu est-ce qu un PIG? 3. Les types

Plus en détail

Le Guide du locataire

Le Guide du locataire Le Guide du locataire Page 4 6 8 4 6 S O M M A I R E A votre arrivée Au moment de l installation Chez vous, au quotidien Entretien et réparations de votre logement Se rendre la vie plus agréable Des écogestes

Plus en détail

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS INTRODUCTION Ce document est une check-list des choses à vérifier lorsque l on reçoit un appartement en VEFA (donc sur plan). AFFAIRES A APPORTER : 1stylo 1bloc dur

Plus en détail

Vos interlocuteurs. Le gardien. Le service technique. Le chargé de gestion

Vos interlocuteurs. Le gardien. Le service technique. Le chargé de gestion Vos interlocuteurs 2 Le gardien Le gardien est votre interlocuteur privilégié. Il est chargé de nombreuses missions parmi lesquelles : fl L entretien de toutes les parties communes (hall, ascenseurs, cages

Plus en détail

J ai trouvé un logement : quelles formalités, quel budget? J emménage : les démarches, pas de temps à perdre!

J ai trouvé un logement : quelles formalités, quel budget? J emménage : les démarches, pas de temps à perdre! J ai trouvé un logement : quelles formalités, quel budget? J emménage : les démarches, pas de temps à perdre! Mon loyer : combien ça coûte? J occupe mon logement : les obligations et leurs importances!

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

guide du locataire bienvenue chez vous entretien budget sécurité emménagement n utiles démarches environnementales règles de vie

guide du locataire bienvenue chez vous entretien budget sécurité emménagement n utiles démarches environnementales règles de vie n utiles entretien démarches environnementales budget règles de vie sécurité changement de situation départ emménagement bienvenue chez vous guide du locataire ENTREPRISE SOCIALE POUR L HABITAT 02 bienvenue

Plus en détail

Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009. Document d information non contractuel

Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009. Document d information non contractuel Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009 Document d information non contractuel L Anah, Agence nationale de l habitat, attribue des aides financières aux propriétaires

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment Impôts 2015 TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans particuliers professionnels du bâtiment travaux relevant des taux réduits attestation Les principaux taux de TVA depuis le 1er

Plus en détail

Construire & Vivre. Appels d offres à venir Planning prévisionnel. habitat 76, premier bailleur social de Seine Maritime

Construire & Vivre. Appels d offres à venir Planning prévisionnel. habitat 76, premier bailleur social de Seine Maritime Construire & Vivre Appels d offres à venir Planning prévisionnel habitat 76, premier bailleur social de Seine Maritime En savoir plus... www.habitat76.fr - Espace Partenaires 0 811 020 076 3 ème trimestre

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DE CONSTAT D'ÉTAT DES LIEUX

PROCÈS VERBAL DE CONSTAT D'ÉTAT DES LIEUX Maître N d'étude : Tél. : Fax : email : @ PROCÈS VERBAL DE CONSTAT D'ÉTAT DES LIEUX Référence du dossier : xxxxxxxxxxxxxx Page 1/8 PROCÈS VERBAL DE CONSTAT L'AN DEUX MILLE DOUZE ET LE VENDREDI NEUF NOVEMBRE

Plus en détail

Rénovation en batiment tout corps d état

Rénovation en batiment tout corps d état Rénovation en batiment tout corps d état Ensemble, ayons la vision de demain. Agissons pour notre environnement. NETETUDE DU BATIMENT 13 rue Saint-Honoré 78000 Versailles tel : 0 810 102 110 / fax : 01

Plus en détail

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX Exécution de prestations de nettoyage de locaux administratifs situés : - site n 1 : 24 rue des Ingrains 36022 CHATEAUROUX - site n 2 : 10 rue d Olmor 36400 LA CHATRE Critères

Plus en détail

LES FEUX D HABITATION À PARIS

LES FEUX D HABITATION À PARIS BRIGADE DE SAPEURS-POMPIERS DE PARIS LES FEUX D HABITATION À PARIS I GÉNÉRALITÉS En France, les feux tuent environ 800 personnes chaque année, soit 1 décédé pour 77 500 habitants. Sur le secteur de la

Plus en détail

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON 1 PREMIÈRE PRISE DE CONNAISSANCE DE LA MAISON La maison est-elle bien raccordée au réseau d assainissement? Si

Plus en détail

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPAH RR du Pays du Ternois est un dispositif d aides financières ouvert aux propriétaires privés occupants

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE Pôle sanitaire social Ce livret a été élaboré afin de vous guider dans les démarches liées au logement. Vous pouvez vous y référer lors de l intervention. Vous trouverez

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Guide du locataire Bienvenue chez vous

Guide du locataire Bienvenue chez vous Alcéane OPH de la communauté d agglomération havraise RCS 488 875 345 Le Havre Conception : Direction communication Illustrations : Raphaël Delerue 2015 Guide du locataire Bienvenue chez vous 444 avenue

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

EMMENAGEZ EN TOUTE GUIDE DU PROPRIÉTAIRE

EMMENAGEZ EN TOUTE GUIDE DU PROPRIÉTAIRE GUIDE DU PROPRIÉTAIRE EMMENAGEZ EN TOUTE SERENITE AVEC la vefa Félicitations! Vous êtes propriétaire de votre logement neuf. Vous avez fait le nécessaire auprès de votre assureur et des fournisseurs gérants

Plus en détail

Résidences du Pays d Auge

Résidences du Pays d Auge Etouvie fait peau neuve AMIENS > PARC D ETOUVIE Résidences du Pays d Auge 1, 3 et 5 place du Pays d Auge / 2 avenue du Périgord Contexte Étouvie : loger les salariés amiénois Etouvie a pris naissance au

Plus en détail

RÉSIDENCE NELSON MANDELA LYON 9 ÈME

RÉSIDENCE NELSON MANDELA LYON 9 ÈME RÉSIDENCE NELSON MANDELA LYON 9 ÈME AVRIL 2011 L Opac du Rhône s est engagé depuis plusieurs années dans une démarche de développement durable. Elle vise à : / préserver les ressources naturelles grâce

Plus en détail

Bienvenue. www.opievoy.fr. Nos directions. Vos démarches administratives. Livret du locataire. L espace personnel : un vrai +!

Bienvenue. www.opievoy.fr. Nos directions. Vos démarches administratives. Livret du locataire. L espace personnel : un vrai +! Livret du locataire Nos directions TERRITORIALES Direction TerritorialE NORD Direction TerritorialE OUEST Direction TerritorialE SUD Parvis de la Préfecture Immeuble Les Oréades 95023 Cergy-Pontoise Cedex

Plus en détail

LES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE DE SATISFACTION

LES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE DE SATISFACTION LES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE DE SATISFACTION 2011 Supplément à la Lettre de Clamart Habitat n 34 1 er* Meilleur bailleur d Île-de-France pour le traitement des demandes techniques 94% des locataires satisfaits

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION

ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION État des lieux d'entrée État des lieux de sortie Nouvelle adresse (Etats des lieux de sortie) LES LOCAUX Appartement Maison

Plus en détail

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme)

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) LQCM logement à qualité et coût maîtrisés Plan urbanisme construction architecture Enquête sur la qualité d usage des logements Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) Centre d'études

Plus en détail

MONTFERMEIL GUIDE DE LA REHABILITATION. Les contacts utiles DU 2 AU 20 AVENUE PAUL CÉZANNE

MONTFERMEIL GUIDE DE LA REHABILITATION. Les contacts utiles DU 2 AU 20 AVENUE PAUL CÉZANNE GUIDE DE LA REHABILITATION MONTFERMEIL DU 2 AU 20 AVENUE PAUL CÉZANNE Les contacts utiles Siège 159, avenue de Jean Jaurès 93002 Bobigny Cedex 01 48 96 52 00 Délégation 6, rue de Mulhouse 93110 Rosny-sous-Bois

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Préavis n 15/14 au Conseil communal

Préavis n 15/14 au Conseil communal COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 15/14 au Conseil communal Travaux de mise à jour des bâtiments rue de l'industrie 8 et 10 Délégué municipal : - M. Michel Crottaz, municipal Aubonne, le 21 octobre

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE

AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE APPEL D OFFRE POUR UN MARCHE DE NETTOYAGE Pouvoir adjudicateur Monsieur Bernard VALERO, ambassadeur de

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Le guide. locataire CONSEILS PRATIQUES GUIDE D ENTRETIEN NOS ENGAGEMENTS QUALITÉ

Le guide. locataire CONSEILS PRATIQUES GUIDE D ENTRETIEN NOS ENGAGEMENTS QUALITÉ Le guide du locataire 3 1 2 CONSEILS PRATIQUES GUIDE D ENTRETIEN NOS ENGAGEMENTS QUALITÉ 1 Conseils pratiques 1. L ARRIVÉE DANS VOTRE LOGEMENT Des démarches à faire Apposez les étiquettes nominatives

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien CHARTE QUALITÉ 4 engagements pour garantir la qualité de nos services au quotidien Pourquoi cette charte? Depuis plus de 50 ans, nous construisons et gérons des logements sociaux, au service de toutes

Plus en détail

Vous pouvez vous rendre directement à son bureau ou lui laisser un message sur son répondeur.

Vous pouvez vous rendre directement à son bureau ou lui laisser un message sur son répondeur. 1 VOS INTERLOCUTEURS Gérard, votre gérant ou Votre gestionnaire Je suis votre interlocuteur privilégié au quotidien! Vous pouvez vous rendre directement à son bureau ou lui laisser un message sur son répondeur.

Plus en détail

PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage

PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 1 sur 9 PLOMBIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT EXTERNE»

DOMAINE «ENVIRONNEMENT EXTERNE» DOMAINE «ENVIRONNEMENT» DOMAINE : ENVIRONNEMENT EMPLOI-REPERE : EMPLOYE(E) D ENTRETIEN ET PETITS TRAVAUX (A) HOMME-FEMME TOUTES MAINS (A) Les conditions de réalisation de l intervention (lieu, équipements,

Plus en détail

Guide du. Propriétaire

Guide du. Propriétaire Guide du Propriétaire Bienvenue Votre logement a été réalisé par une société de promotion immobilière du GROUPE ACCUEIL. Notre groupe a mis toute son expérience et son savoir-faire pour vous livrer un

Plus en détail

Règlement des ouvriers gardiens des établissements scolaires de la ville de Reims

Règlement des ouvriers gardiens des établissements scolaires de la ville de Reims Règlement des ouvriers gardiens des établissements scolaires de la ville de Reims Préliminaire Le présent règlement intérieur détermine les droits et obligations particuliers des ouvriers-gardiens des

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

Résidence Les chemins de Berroueta

Résidence Les chemins de Berroueta Résidence Les chemins de Berroueta Quartier Berroueta 64122 URRUGNE DESCRIPTIF SOMMAIRE DU COLLECTIF Edition du 20/03/2014 1 A)APPARTEMENTS Gros oeuvre 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques ÉTAT DES LIEUX date : / / ENTRANT SORTANT L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

LIVRET DU LOCATAIRE DE LA SO.CO.LO.PO. Vos droits, vos devoirs, des renseignements pratiques SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE DE LOGEMENTS POPULAIRES

LIVRET DU LOCATAIRE DE LA SO.CO.LO.PO. Vos droits, vos devoirs, des renseignements pratiques SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE DE LOGEMENTS POPULAIRES LIVRET DU LOCATAIRE DE LA SO.CO.LO.PO. Vos droits, vos devoirs, des renseignements pratiques SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE DE LOGEMENTS POPULAIRES Bienvenue Vos relations avec la SO.CO.LO.PO. Votre arrivée Assurances

Plus en détail

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* * Cocher la case adéquate relatif à un bail de résidence Éditeur responsable : L atelier des droits sociaux Asbl Rue de la Rouge, 4 1000 Bruxelles

Plus en détail

Audit 360 CONFORT, ENERGIE, SÉCURITÉ, VALORISATION. Une solution pour y voir plus clair dans votre copropriété

Audit 360 CONFORT, ENERGIE, SÉCURITÉ, VALORISATION. Une solution pour y voir plus clair dans votre copropriété Audit 360 CONFORT, ENERGIE, SÉCURITÉ, VALORISATION Une solution pour y voir plus clair dans votre copropriété Socotec en quelques mots 3 valeurs d engagement + 5 métiers structurants + 7 aes stratégiques

Plus en détail

Ensemble, rénovons notre habitat. OPAH : OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L'HABITAT 2013-2018

Ensemble, rénovons notre habitat. OPAH : OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L'HABITAT 2013-2018 OPAH : OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L'HABITAT 2013-2018 Salubrité A B C Performance énergétique D Autonomie de la personne Accompagnement Ensemble, rénovons notre habitat. ARPAJON / AVRAINVILLE

Plus en détail

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse REGLEMENT INTERIEUR 2015 D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES DE LEROUVILLE Adopté par le Conseil Municipal par délibération n 58 du 16

Plus en détail

PROCES VERBAL DE DESCRIPTION

PROCES VERBAL DE DESCRIPTION SELARL MORIN RENARD Huissiers de Justice Associés près le Tribunal de Grande Instance de SAINTES 15 & 17 Faubourg Taillebourg BP 14 17 412 SAINT JEAN D ANGELY Tél : 05 46 32 04 98 Fax : 05 46 32 11 28

Plus en détail

Livret d accueil du locataire. Vous êtes chez vous, merci de votre confi ance

Livret d accueil du locataire. Vous êtes chez vous, merci de votre confi ance Livret d accueil du locataire Vous êtes chez vous, merci de votre confi ance Accueil La recherche d un logement est pour la plupart d entre nous une étape essentielle de notre vie, et nous sommes très

Plus en détail

PROCES VERBAL DE DESCRIPTION

PROCES VERBAL DE DESCRIPTION SELARL SICARD MORIN Huissiers de Justice Associés près le Tribunal de Grande Instance de SAINTES 15-17, Faubourg Taillebourg BP. 14 17412 SAINT JEAN D ANGELY Tél : 05 46 32 04 98 Fax : 05 46 32 11 28 PROCES

Plus en détail

L œil du consommateur en Périgord

L œil du consommateur en Périgord L œil du consommateur en Périgord BULLETIN DE l UNION FEDERALE DES CONSOMMATEURS QUE CHOISIR EN DORDOGNE Téléphone : 05 53 09 68 24 Téléphone/Fax : 05 53 06 71 09 Courriel : Ufcquechoisirdordogne@orange.fr

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail